Les assistantes maternelles dans le Gard : Un métier, des profils

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les assistantes maternelles dans le Gard : Un métier, des profils"

Transcription

1 Observatoire de la Famille Caf du Gard Les assistantes maternelles dans le Gard : Un métier, des profils Juin 2012

2 Sommaire Les objectifs de l étude... 4 La méthodologie de l enquête... 6 La démographie du Gard... 8 Les assistantes maternelles dans le Gard Qui sont les assistantes maternelles? La démographie des assistantes maternelles Une profession quasi exclusivement féminine Un niveau de qualification plutôt faible Les assistantes maternelles vivent majoritairement en couple et ont des enfants à charge Le conjoint est généralement peu investi dans l accueil des enfants Un métier bien accepté par l entourage % des conjoints des assistantes maternelles ont un emploi Le cadre de vie des assistantes maternelles % des assistantes maternelles propriétaires de leur logement Un cadre de vie propice à l accueil des enfants Souvent, des aménagements ont été nécessaires pour permettre l accueil des enfants Les animaux de compagnie présents chez 57% des assistantes maternelles % de foyers de fumeurs Un quart des assistantes maternelles «récemment» implanté Le métier d assistantes maternelles Les conditions d exercice Une profession en recrutement permanent Trois quart des assistantes maternelles agréées pour au moins trois places Plus du tiers des assistantes maternelles n utilise pas la totalité de leur agrément Un nombre moyen de 2,4 enfants par assistante maternelle Une insuffisance de la demande de garde à l origine de la sous-utilisation des agréments La charge financière pour les parents potentiellement en cause Comment les assistantes maternelles recherchent-elles des gardes? Un tiers des assistantes maternelles souhaite augmenter leur agrément Un accueil la plupart du temps jusqu à la scolarisation de l enfant Une amplitude d accueil plutôt large Deux assistantes maternelles sur trois travaillent à temps plein Une activité globalement stable, voire en baisse Pourtant 79% des assistantes maternelles ont déjà refusé des gardes % des assistantes maternelles ont déjà eu des propositions de «travail au noir» Un taux horaire net de 3,44 en moyenne Un revenu indispensable pour la moitié, un revenu complémentaire pour d autres L organisation de l accueil des enfants De rares moments télé au profit d activités ludiques et d éveil Une fréquentation non systématique du RAM Un tiers des assistantes maternelles isolé Un usage limité du cahier de liaison Les assistantes maternelles et les parents-employeurs Les assistantes maternelles pensent bénéficier d une bonne image Souplesse, flexibilité et respect du rythme de l enfant appréciés par les parents De bonnes relations entre les assistantes maternelles et les parents-employeurs Le contrat, les horaires, le salaire à l origine des principaux conflits L arrivée et le départ des enfants parfois perçus comme un moyen d échange entre adultes Des parents pas toujours à l aise avec le rôle d employeurs Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 2

3 3. Devenir assistante maternelle L entrée dans la profession Un métier découvert grâce à l entourage L amour des enfants comme motivation première La réunion d information pré-agrément L agrément Un agrément obtenu sans trop de difficultés La qualité et la sécurité de l habitat comme principale condition pour obtenir l agrément Les assistantes maternelles et les visites de la PMI La formation initiale et continue Les assistantes maternelles plutôt favorables à une formation en un bloc Des assistantes maternelles majoritairement satisfaites de la formation La participation à la formation initiale parfois source de difficultés organisationnelles Un intérêt général pour la formation continue... difficile à concrétiser La certification professionnelle d assistante maternelle La sanction de la formation par un diplôme plébiscitée Assistantes maternelles en devenir Leur vécu du métier Le sentiment d un manque de reconnaissance Un quart des assistantes maternelles se sent isolé dans ce métier Les perspectives en tant qu assistante maternelle % des assistantes maternelles ont déjà connu des périodes d inactivité % souhaitent évoluer vers un autre métier De nombreuses incertitudes professionnelles qui peuvent compliquer la projection dans l avenir Typologie des assistantes maternelles...71 Synthèse Table des matières des graphiques Table des matières des tableaux Bibliographie Questionnaire Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 3

4 Les objectifs de l étude Dans la continuité de ses précédents travaux sur l accueil de la petite enfance et de l adolescence, l Observatoire de la Famille du Gard a choisi de réaliser une enquête auprès des assistantes maternelles du département, afin de mieux cerner le vécu de leur métier ainsi que leurs conditions d exercice, répondant, ainsi, aux attentes conjointes du Conseil Général, de la Caisse d Allocations Familiales, de la Mutualité Sociale Agricole et de l Union Départementale des Associations Familiales. Il s agit également, après avoir abordé la problématique sous l angle de vue des parents utilisateurs, de recueillir la parole des assistantes maternelle et avoir une vision globale de la question l accueil de la petite enfance dans le Gard. Le département du Gard comptabilise un peu moins de 2500 assistantes maternelles, avec un potentiel d accueil d un peu plus de 7000 enfants. Alors qu au niveau national, les assistantes maternelles agréées constituent le premier mode d accueil des enfants de moins de 6 ans lorsque les parents n assurent pas eux-mêmes la garde, ce n est pas le cas dans le département du Gard. L étude sur l accueil de la petite enfance et de l adolescence, réalisée courant 2010, révèle qu après les parents eux-mêmes, c est à la crèche que sont confiés les enfants de moins de 3 ans (27%). Vient seulement ensuite le recours aux assistantes maternelles agréées (24%). Cette pratique est intrinsèquement liée à l offre de garde du département. Si l offre d accueil collectif (halte-garderie, crèche...) est relativement bien fournie (entre 12 et 34 places pour 100 enfants de moins de 3 ans, contre une moyenne nationale de 11,9 places), les possibilités d accueil auprès des assistantes maternelles sont plus limitées, avec un taux de couverture situé parmi les plus bas du pays. Le Gard dénombre seulement entre 6 et 26 places d accueil auprès d assistantes maternelles pour 100 enfants de moins de 3 ans, alors que, pour de nombreux départements, ce nombre de places varie entre 37 et 48 pour 100 enfants de moins de 3 ans, voire même entre 48 et 69 pour 100 enfants de moins de 3 ans (source : enquête PMI/DREES). Par ailleurs, la profession d assistante maternelle, qui a pendant longtemps été confrontée à un problème de définition et de reconnaissance, a connu de profonds bouleversements au cours des trente dernières années, allant dans le sens d une plus grande professionnalisation du métier (exercice soumis à un agrément, création de l AFEAMA, puis de la PAJE pour inciter les parents à recourir à une assistante maternelle agréée, signature de la convention collective des assistantes maternelles, réforme du statut des assistantes maternelles du 27 juin 2005 redéfinissant les modalités d agréments, prévoyant la mensualisation...). Ces dispositions réglementaires ont plus récemment été complétées par la loi de Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 4

5 financement de la Sécurité Sociale de 2009 qui a relevé le seuil d agrément à quatre enfants simultanément contre trois enfants auparavant. Néanmoins, malgré ces grandes avancées, le métier d assistantes maternelles souffre encore d un manque de valorisation (image d un métier choisi par défaut, d un métier isolé, manque de suivi et d informations, revenus bien souvent jugés insuffisants au regard du nombre d heures effectuées...). Cette étude vise donc à appréhender le vécu des assistantes maternelles quant à leur activité allant de leurs conditions d emploi (horaires, salaires, lien avec le RAM...) à leur relation avec les parents employeurs en passant par leur perception de cette profession (attente vis-à-vis de l agrément, de la formation, conciliation avec leur vie de famille...). Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 5

6 La méthodologie de l enquête La cible de l étude Cette étude s adresse à l ensemble des assistantes maternelles du Gard, ayant fait l objet d un agrément par le Président du Conseil Général, qu elles soient actuellement en exercice ou non. Compte-tenu des effectifs concernés, c est un questionnement exhaustif de l ensemble des assistantes maternelles du Gard qui a pu être mis en œuvre. Ainsi, un questionnaire papier a été adressé par courrier à l ensemble des assistantes maternelles du département, fin janvier 2012, dans le respect des principes requis par la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés). A été sondée la globalité des assistantes maternelles qu elles soient actuellement en activité, indisponibles ou en formation, soit un total de 3298 assistantes maternelles. Sur l ensemble de ces envois, questionnaires ont été retournés à l Observatoire de la Famille, correspondant à un taux de retour de 45%. Représentativité et redressement Une première lecture des résultats a été effectuée de manière à évaluer la représentativité de l échantillon final sur les principales caractéristiques des assistantes maternelles. Certains redressements statistiques ont été nécessaires afin de rééquilibrer l échantillon. Par cette méthode, il s agit d attribuer à chaque individu un coefficient qui majore ou minore sa contribution parmi l ensemble des répondants, corrigeant ainsi les éventuelles distorsions. Dans l échantillon obtenu, les assistantes maternelles âgées entre 30 et 39 ans, ainsi que celles résidant dans la zone de Nîmes métropole, apparaissent sous représentées. A l inverse, celles ayant entre 50 et 59 ans et celles habitant dans le secteur géographique d Alès la Gand Combe sont sur représentées. Ainsi, un redressement statistique a été effectué sur ces deux critères : âge et lieu de résidence. Traitement statistique Le traitement des non-réponses Les différents traitements statistiques ont été établis sur la base des répondants pour chaque question, sans tenir compte des non-réponses pour le calcul des pourcentages. Celles-ci ne dépassent pas, en général, 5% du nombre total de répondants. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 6

7 L exploitation statistique L exploitation statistique a consisté, dans un premier temps, à la réalisation de tris à plat, afin d avoir une lecture globale des résultats. Puis, pour approfondir l analyse et mettre en évidence l existence de différences significatives entre certaines catégories, des tris croisés ont été effectués, associés à des tests du Khi². Néanmoins, la taille de l échantillon n a pas toujours permis le croisement de certaines variables, ne permettant plus de garantir la fiabilité des résultats. L ensemble des assistantes maternelles ne présentant pas le même profil, une typologie a été réalisée selon la méthode des moyennes mobiles, afin d affiner les connaissances sur leur métier. Cette classification permet d obtenir des groupes homogènes d assistantes maternelles, ayant des ressemblances quant à leurs caractéristiques, leurs pratiques, leurs motivations, ou encore leur vécu... Le traitement des questions ouvertes Une zone libre était prévue à la fin du questionnaire afin de permettre aux assistantes maternelles qui le souhaitaient de pouvoir s exprimer librement sur certains aspects de leur métier. Elles sont 341 à avoir complété le questionnaire par des remarques, des suggestions particulières concernant les demandes garde, l accueil des enfants ou encore la formation et l agrément. Cette question a fait l objet d une analyse de contenu, permettant de faire émerger l ensemble des idées évoquées par les assistantes maternelles, et ainsi d observer les récurrences. Des extraits de verbatim ont été ajoutés à l analyse de manière à illustrer l ensemble des résultats. Déclaration CNIL La démarche de l Observatoire de la Famille s inscrit dans l ensemble des principes requis par la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL). La réponse des personnes sollicitées dans ce cadre reste facultative. De plus, l Observatoire demeure le seul destinataire des données recueillies, et en garantit l anonymat et la confidentialité. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 7

8 La démographie du Gard Une hausse de 14% des naissances depuis 2000 En 2010, naissances domiciliées 1 ont été comptabilisées dans le département du Gard. Depuis 2000, le nombre de naissances sur ce territoire a augmenté de 14%. On observe des disparités géographiques quant au nombre de naissances dans le département. C est dans la zone d emploi de Nîmes que l on comptabilise le plus grand nombre de naissances : en 2010, naissances pour Nîmes Métropole et naissances pour la Couronne Nîmoise, concentrant à eux deux les deux tiers des naissances du département. Le nombre de naissances est le moins élevé dans la zone de Ganges le Vigan qui totalise 327 naissances en C est sur ce secteur également que le nombre de naissances s est le plus faiblement accru : seulement +3% en 10 ans contre une moyenne de 14% pour l ensemble du département. En revanche, la zone de la Couronne Nîmoise a connu une hausse importante de son nombre de naissances : +17% en 10 ans Evolution du nombre de naissances domiciliées dans le département du Gard Source : I.N.S.E.E. Etat-Civil Nombre de naissances domiciliées en 2010 par zone d emploi % depuis 2000 Alès la Grand Combe % depuis 2000 Bagnols sur Cèze % depuis 2000 Gange le Vigan % depuis 2000 Nîme métropole % depuis 2000 Couronne nîmoise Plus de enfants de moins de 6 ans dans le Gard Source : I.N.S.E.E. Etat-Civil Selon les données du recensement de l I.N.S.E.E. de 2008, le Gard totalise enfants de moins de 6 ans, représentant ainsi près de 7% de la population du département, ce qui place le département dans une position moyenne comparativement aux autres départements du territoire français. Plus particulièrement, parmi ces enfants, on dénombre enfants de moins de 3 ans, enfants âgés de 3 à 5 ans. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 8

9 La répartition des enfants de moins de 6 ans est inégale dans le département. Une fois de plus, ce sont dans les secteurs de Nîmes Métropole et de la Couronne Nîmoise que l on observe le plus grand nombre de jeunes enfants (respectivement et enfants de moins de 6 ans), et dans la zone de Ganges le Vigan, l effectif est le plus faible (2 112 enfants de moins de 6 ans). Entre 1999 et 2008, le nombre d enfants de moins de 6 ans dans le Gard a augmenté de 31%. Cette hausse est directement imputable à l augmentation du nombre des 0-2 ans : +53% sur la période. On observe l évolution la plus forte dans la zone de la Couronne Nîmoise et d Alès la Grand Combe, respectivement +47% et +40% du nombre d enfants de moins de 6 ans entre 1999 et 2008, avec une hausse particulièrement élevée du nombre des enfants en bas âge (respectivement +67% et +62% du nombre d enfants de moins de 3 ans sur la période). A l inverse, entre 1999 et 2008, la zone de Ganges le Vigan est le seul secteur qui a vu diminuer son nombre d enfants de moins de 6 ans (-4%) Répartition des enfants de moins de 6 ans par zone d emploi Alès la Grand Combe Gard ans : enfants ans : enfants ans : enfants Bagnols sur Cèze Gange le Vigan Nîme métropole Couronne nîmoise Enfants de moins de 3 ans Enfants de 3 à 5 ans Enfants de moins de 6 ans Source : I.N.S.E.E, Recensement de la Population 2008 Un enfant de moins de 3 ans sur deux aurait besoin d une solution de garde Selon les simulations de la C.N.A.F, en rapportant le nombre d enfants de moins de 3 ans dont les deux parents sont actifs, ou le parent seul dans le cas d une famille monoparentale, au nombre total d enfants âgés de 0 à 2 ans, on peut obtenir une estimation du besoin potentiel de garde pour les enfants non scolarisés, que ce soit en mode d accueil individuel ou collectif. De cette manière, sur la base des données du recensement de 2008, on estime que sur le département du Gard, 49% des enfants de moins de 3 ans auraient besoin d une solution de garde, soit *Enfants de 0 à 2 ans dont les deux parents travaillent, dans le cas d un couple, ou le parent, dans le cas d une famille monoparentale. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles Répartition par zone d emploi des enfants de moins de 3 ans dont les parents travaillent* % Alès la Grand Combe % Bagnols sur Cèze % Gange le Vigan % Nîme métropole % Couronne nîmoise Source : I.N.S.E.E, Recensement de la Population 2008

10 environ enfants de 0 à 2 ans. Globalement, le besoin potentiel de garde varie peu selon la zone géographique considérée. Toutefois, il est important de garder à l esprit que ce chiffre est bien un indicateur approximatif du besoin de garde pour les enfants de moins de 3 ans. Ne sont pas pris en compte les différents arbitrages qui influencent la décision de stopper ou non son activité professionnelle. Ainsi, certains parents ont pu arrêter de travailler, faute d avoir trouvé une solution de garde adaptée à leurs besoins. De même, il arrive que dans certains couples biactifs, les parents assurent eux-mêmes la garde de leurs enfants, soit parce qu ils travaillent à domicile, soit parce qu ils ont des horaires de travail décalés, leur permettant de se relayer. Enfin, compte tenu des données disponibles, notre calcul s est restreint au nombre d enfants de 0 à 2 ans dont les deux parents (ou le parent dans le cas d une famille monoparentale) sont actifs occupés, c'est-à-dire que ne sont pas pris en compte les demandeurs d emploi. 1 Les statistiques annuelles concernant les naissances domiciliées sont dressées à partir des bulletins statistiques de l'état civil, établis par les maires, au moment et dans la commune où ont lieu les naissances. Elles portent sur les événements survenus en France pour toutes les communes de Métropole et des Départements d'outre-mer. Ces statistiques n'incluent que les enfants nés vivants. Événement domicilié : pour les naissances, le lieu de l'événement est celui du domicile de la mère. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 10

11 Démographie du Gard % % % % % % 0 < 3 ans 3-5 ans < 6 ans 0 < 3 ans 3-5 ans <6 ans % % % < 3 ans 3-5 ans < 6 ans 327 naissances en 2010 (+3% depuis 2000) naissances en 2010 (+14% depuis 2000) Alès la Grand Combe naissances en 2010 (+11% depuis 2000) Bagnols-sur-Cèze Couronne Nîmoise % % % Ganges le Vigan 0 < 3 ans 3-5 ans <6 ans naissances en 2010 (+17% depuis 2000) Nîmes métropole % % % Dans le Gard : naissances en 2010 (+14% depuis 2000) enfants de moins de 6 ans en 2008 dont : enfants de moins de 3 ans enfants de 3 à 5 ans 0 < 3 ans 3-5 ans <6 ans naissances en 2010 (+14% depuis 2000) Une hausse de 53% des enfants de moins de 3 ans entre 1999 et 2008 Source : INSEE Etat Civil et Recensement de la Population 2008 Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 11

12 Les assistantes maternelles dans le Gard L accueil auprès des assistantes maternelles peu développé Si le Gard est plutôt bien doté en matière de garde collective 1, l offre d accueil individuel auprès d une assistante maternelle est plus limitée. Le département présente un taux de couverture parmi les plus bas du pays. En 2009, on comptabilise entre 5,8 et 19,9 places potentielles auprès d assistantes maternelles pour 100 enfants de moins de 3 ans, alors que pour certains départements ; les mieux dotés ; ce taux varie entre 42,1 et 54,2 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. 1 Cf. Rapport de l Observatoire de la Famille du Gard «Regard sur les modes d accueil de la petite enfance à l adolescence», Avril places pour 10 enfants de moins de 3 ans auprès des assistantes maternelles Au 31 décembre 2010, on dénombre assistantes maternelles agréées dans le département du Gard, potentiellement en activité (ont été écartées du décompte celles s étant déclarées en indisponibilité auprès du Conseil Général, ainsi que celles actuellement en cours de formation pour l obtention de l agrément). Selon le nombre d agréments qui leur a été délivré, on estime ainsi le taux de couverture à 3 places pour 10 enfants de moins de 3 ans. Néanmoins, toutes les assistantes maternelles agréées ne sont pas «en activité» ou n accueillent pas forcément le nombre maximum d enfants autorisés. D autre part, les places ne sont pas réservées aux enfants de moins de 3 ans, elles peuvent également accueillir des enfants plus âgés. Entre 2009 et 2010, le nombre d assistantes maternelles a progressé de 5%. Cette hausse a été particulièrement importante sur les territoires de Ganges le Vigan (+8%), de Bagnols sur Cèze (+7), ainsi que de la Couronne Nîmoise (+7%). Une couverture inégale de l accueil individuel La répartition de l offre de garde auprès des assistantes maternelles met en évidence d importantes disparités territoriales (cf. carte ci-après). En effet, l accueil individuel est plus faiblement développé là où les structures collectives sont les plus nombreuses. C est le cas du territoire de Nîmes métropole qui présente le taux de couverture le plus important en accueil collectif, mais le plus faible concernant l accueil auprès des assistantes maternelles (2,5 places pour 10 enfants de moins de 3 ans). A l inverse, c est dans les zones de la Couronne Nîmoise et de Ganges le Vigan qu on observe les taux de couverture les plus élevés (respectivement 3,8 places et 4,1 places pour 10 enfants de moins de 3 ans. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 12

13 Les Relais d assistantes maternelles On dénombre 12 Relais d Assistantes Maternelles répartis sur l ensemble du département du Gard (cf. carte cidessous). Il existe donc en moyenne un RAM pour 206 assistantes maternelles. La couverture des RAM est aussi inégale sur l ensemble du territoire. Elle est plus faible dans la zone de Bagnols sur Cèze, avec un RAM pour 384 assistantes maternelles. A l inverse, on note des taux de couverture plus importants pour Alès la Grand Combe (un RAM pour 145 assistantes maternelles) et Ganges le Vigan (un RAM pour 125 assistantes maternelles). Les deux zones restantes se situent dans la moyenne du département avec une couverture d un RAM pour 200 assistantes maternelles pour Nîmes métropole et un RAM pour 242 assistantes maternelles pour la Couronne Nîmoise. Profil vieillissant des assistantes maternelles La profession d assistante maternelle revêt un profil vieillissant. En effet, l âge moyen des assistantes maternelles du Gard s élève à 44 ans et l âge médian à 43 ans. D autre part, un peu moins des deux tiers ont plus de 40 ans (34% ont entre 40 ans et 49 ans et 29% ont 50 ans ou plus), alors que seuls 7% des assistantes maternelles ont moins de 30 ans. Répartition par tranche d âge des assistantes maternelles du Gard 50% 40% 34% 30% 30% 22% 10% 7% 7% La CNAF, dans une étude intitulée «l activité des assistantes maternelles 2», explique ce phénomène par le fait que cette profession se caractérise par un âge moyen d entrée atypique (40 ans en 2008 car ces professionnelles entrent bien souvent en activité une fois leurs propres enfants élevés), ainsi que par des départs à la retraite plus tardifs. 0% Moins de 30 ans De 30 à 39 ans De 40 à 49 ans De 50 à 59 ans Source : PMI du Gard données au 1 er février ans et plus 2 «L activité des assistantes maternelles», L E-ssentiel n 116, CNAF, Novembre 2011 Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 13

14 Offre d accueil auprès des assistantes maternelles dans le Gard au 31 décembre ,8 places pour 10 enfants de moins de 3 ans places 434 assistantes maternelles 1 RAM pour 145 assistantes maternelles 4,1 places pour 10 enfants de moins de 3 ans 401 places 125 assistantes maternelles 1 RAM pour 125 assistantes maternelles Alès la Grand Combe 2,9 places pour 10 enfants de moins de 3 ans places 384 assistantes maternelles 1 RAM pour 384 assistantes maternelles Bagnols-sur-Cèze Couronne Nîmoise Ganges le Vigan Nîmes métropole Dans le Gard : 3 places pour 10 enfants de moins de 3 ans places assistantes maternelles 12 Relais d Assistantes Maternelles 1 RAM pour 206 assistantes maternelles 2,5 places pour 10 enfants de moins de 3 ans places 726 assistantes maternelles 1 RAM pour 242 assistantes maternelles 3,8 places pour 10 enfants de moins de 3 ans places 800 assistantes maternelles 1 RAM pour 200 assistantes maternelles Relais d Assistantes Maternelles Source : P.M.I du Gard et Recensement de la Population 2008 Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 14

15 1. Qui sont les assistantes maternelles? 1.1. La démographie des assistantes maternelles Une profession quasi exclusivement féminine La profession d assistante maternelle attire en grande majorité des femmes. On dénombre seulement 1% d hommes parmi les assistant(e)s maternel(le)s du Gard. Graphique 1 : Répartition des assistant(e)s maternel(le)s selon le sexe Hom m e 1% Fem m e 99% Un niveau de qualification plutôt faible Selon une étude de la DREES publiée en 2007, les assistantes maternelles sont globalement moins diplômées que les salariées du privé. Dans le Gard, on observe très nettement un faible niveau de qualification des assistantes maternelles, 40% possèdent au plus un CAP ou un BEP, 21% ne sont pas allées plus loin que le baccalauréat. Seuls 15% d entre elles ont réalisé des études supérieures. Néanmoins, cette même étude montre que leur niveau de diplôme tend à augmenter. Graphique 2 : Quel est le dernier diplôme que vous ayez obtenu? Diplôme supérieur 4% Bac+2 10% Bac général ou professionnel 21% CAP / BEP 40% Brevet d'etudes de Prem ier Cycle 10% Certificat d'etudes Primaires Aucun 6% 8% 0% 5% 10% 15% 25% 30% 35% 40% 45% Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 15

16 Les plus âgées des assistantes maternelles ont les niveaux d études les plus faibles, en raison d un arrêt particulièrement précoce de leur scolarité. Les assistantes maternelles âgées de 50 ans ou plus n ont plus souvent aucun diplôme (11% des ans et 15% des 60 ans et plus, contre seulement 5% des ans et 1% des moins de 30 ans) ou au plus le Certificat d Etudes Primaires qui concerne 30% des 59 ans et plus. Les plus jeunes ont une meilleure formation. 35% des moins de 30 ans et 29% des ans ont un niveau baccalauréat, contre seulement 16% des ans et 10% des 60 ans ou plus. Certaines sont même titulaires d un diplôme de second cycle. Tableau 1 : Niveau de qualification selon l âge des assistantes maternelles Aucun Certificat d'etudes Primaires Brevet d'etudes de Premier Cycle CAP / BEP Bac général ou professionnel Bac+2 Diplôme supérieur Total Moins de 30 ans -- 1% 1% 9% 40% ++ 35% 9% 4% 100% De 30 à 39 ans -- 5% 1% 8% 35% ++ 29% 15% ++ 7% 100% De 40 à 49 ans 9% 2% 8% 50% 16% 10% 4% 100% De 50 à 59 ans ++ 11% ++ 15% ++ 16% 34% 16% 5% 2% 100% Plus de 59 ans ++ 15% ++ 30% ++ 12% 26% 10% 5% 2% 100% Lecture du tableau : 15% des assistantes maternelles de plus de 59 ans n ont aucun diplôme Les assistantes maternelles vivent majoritairement en couple et ont des enfants à charge 89% des assistantes maternelles sondées vivent en couple. Parmi les 11% restants, 8% constituent des familles monoparentales et 3% sont des femmes seules sans enfants. A titre de comparaison, une étude nationale de la DREES a montré que les mères de familles monoparentales et les femmes seules sont très largement sous représentées chez les assistantes maternelles. En couple 89% Graphique 3 : Vous vivez : Seule 11% Seule s ans enfant 3% Fam ille m onoparentale 8% Les plus jeunes vivent davantage en couple (93% des moins de 30 ans, contre 74% des 60 ans et plus), tandis que les plus âgées sont plus nombreuses à vivre seules (26% des 60 ans et plus, contre seulement 7% des moins de 30 ans). Trois quart des assistantes maternelles du Gard ont des enfants à charge, vivant à leur domicile. La fréquence de la présence d enfants au domicile diminue très nettement avec l âge de l assistante maternelle. A partir de 50 ans, la présence d enfants au domicile devient plus rare. Entre 50 et 59 ans, moins de la moitié des assistantes maternelles Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 16

17 compte encore ses enfants à son domicile (42%). Au-delà de 59 ans, elles ne sont plus que 12% à vivre avec leurs enfants, tandis que cette proportion s élève à 97% pour les ans et 91% pour les ans. Plus de 59 ans De 50 à 59 ans De 40 à 49 ans De 30 à 39 ans Moins de 30 ans Graphique 4 : Avez-vous des enfants qui vivent avec vous? Oui 12% Oui 42% Oui 91% Oui 97% Oui 77% Non 88% Non 58% Non 23% Non 9% Non 69% 0% 40% 60% 80% 100% La majorité n a pas d enfants de moins de 6 ans à charge, et leurs enfants sont scolarisés, voire déjà grands (7 ans ou plus). Seuls 11% ont des enfants de moins de 3 ans. Néanmoins, la part d assistantes maternelles ayant encore de jeunes enfants entre 3 ans et 6 ans est assez importante (28%). Selon une étude de la DREES, les assistantes maternelles ont moins souvent de jeunes enfants, mais ont plus d enfants à charge que les autres salariées, ce qui pourrait confirmer le postulat que ce métier correspond souvent à une reprise d activité de la part de mères de familles nombreuses. De même que la présence d enfants dépend de l âge des assistantes maternelles, l âge des enfants au domicile varie significativement selon cette même variable. Plus les assistantes maternelles sont âgées, plus la présence d enfants en bas âge devient rare. La moitié des moins de 30 ans a des enfants de moins de 3 ans, alors qu entre 40 et 49 ans, les deux tiers ont des enfants âgés entre 13 et 18 ans. La totalité des enfants entretient des relations bonnes (23%), voire très bonnes (77%) avec les autres enfants accueillis. Graphique 5 : Si vous avez des enfants, quel âge ont-ils? 60% 50% 40% 51% 41% 30% 10% 11% 28% 21% 0% Moins de 3 ans De 3 à 6 ans De 7 à 12 ans De 13 à 18 ans Plus de 18 ans Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 17

18 Le conjoint est généralement peu investi dans l accueil des enfants Dans la moitié des cas, le conjoint est présent durant le temps d accueil des enfants (52%). Ce dernier s investit d ailleurs peu dans la garde des enfants. 75% d entre eux n interviennent que rarement (48%), voire jamais (27%) auprès des enfants qu accueille leur conjointe. Ils ne sont qu un quart à s investir, de manière plus régulière, dans la garde des enfants. Graphique 6 : Votre conjoint s investit-il dans la garde des enfants? Jam ais 27% Rarem ent 48% Souvent 21% Toujours 4% 0% 10% 30% 40% 50% 60% La participation du conjoint semble dépendre de l âge. On ne dispose pas ici de l âge du conjoint, mais nous pouvons imaginer qu il se situe la plupart du temps dans la même tranche que l assistante maternelle. Ainsi, parmi les ménages les plus mûrs, les maris paraissent davantage s investir dans l accueil des enfants, probablement plus souvent à la retraite, ils sont donc plus souvent présents au domicile : 41% des cas quand l assistante maternelle a plus de 60 ans, contre respectivement 18% et 15% des moins de 30 ans et des ans Un métier bien accepté par l entourage De manière générale, la profession d assistante maternelle semble plutôt bien acceptée par l entourage. Respectivement, 84% et 80% disent que leur mari/conjoint et leurs enfants vivent bien, voire très bien, cette situation. Cependant, entre 7% et 8% des assistantes maternelles jugent que leur métier est accepté avec plus de limites par leur entourage. 70% Graphique 7 : Globalement, comment votre métier est accepté? 63% 60% 50% 55% Par votre m ari, conjoint Par vos enfants 40% 30% 10% 0% 21% 25% 8% 7% Très bien Bien Avec des lim ites 1% Difficilem ent 7% 12% Non concerné Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 18

19 % des conjoints des assistantes maternelles ont un emploi 87% des conjoints des assistantes maternelles vivant en couple exercent actuellement une activité professionnelle. Par conséquent, 13% sont soit au chômage, soit en retraite. La répartition selon la catégorie socio professionnelle du conjoint montre une prédominance des employés (51%). Parmi les autres, on dénombre 15% d ouvriers, 11% de cadres/professions libérales, 10% d artisans/commerçants/chefs d entreprise, 7% de professions intermédiaires et seulement 2% d agriculteurs / exploitants. Graphique 8 : Catégorie socio professionnelle du conjoint des assistantes maternelles Retraité 4% Ouvriers 15% Em ployés 51% Prof interm édiaires 7% Cadres, profes sions libérales Artisans, com m erçants, chef d'entrepris e 11% 10% Agriculteur, exploitant 2% 0% 10% 30% 40% 50% 60% 1.2. Le cadre de vie des assistantes maternelles % des assistantes maternelles propriétaires de leur logement Un peu plus des deux tiers des assistantes maternelles sont propriétaires de leur logement (69%). On dénombre donc 31% de locataires. La grande majorité d entre elles vit dans une maison (87%), seuls 13% vivent en appartement. Les propriétaires occupent de manière quasi exclusive une maison (98% contre 65% des locataires), tandis que les locataires vivent davantage dans un appartement (35% contre 2% des propriétaires). Graphique 9 : Type de logement et statut résidentiel des assistantes maternelles En 100% appartem ent 13% 80% 60% Propriétaire 69% 40% En m aison 87% 0% Locataire 31% Vous habitez? Etes -vous? Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 19

20 Un cadre de vie propice à l accueil des enfants La quasi-totalité des assistantes maternelles sondées dit disposer d un espace extérieur privé (91%), ce qui représente une plus-value pour l accueil des enfants. Par ailleurs, deux tiers déclarent également posséder une pièce dédiée à chaque enfant accueilli, ce qui s avère également être un atout majeur, particulièrement pour les temps de siestes des enfants. 100% 80% Graphique 10 : Cadre de vie des assistantes maternelles Non 9% Non 69% 60% 40% Oui 91% Oui 64% 0% Disposez-vous d'un espace extérieur privé? Y a-t-il une pièce pour chaque enfant accueilli? L existence d un espace extérieur privé reste plutôt l apanage des assistantes maternelles vivant en maison. 98% de celles résidant en maison en disposent contre 44% de celles vivant en appartement. De même, l aménagement d une pièce par enfant est plus fréquent en maison (65%) qu en appartement (46%) Souvent, des aménagements ont été nécessaires pour permettre l accueil des enfants Deux tiers des assistantes maternelles ont été contraints de réaliser certains aménagements au sein de leur logement afin de pouvoir accueillir des enfants (64%). Pour ces installations, seule une minorité a bénéficié d aides de la Caisse d Allocations Familiales ou de la MSA. Elles ne sont que 3% à avoir profité d un prêt à l amélioration de l habitat et 11% à avoir touché la prime d aide à l installation. Graphique 11 : Avez-vous bénéficié de... La prim e à l'ins tallation Oui 11% Non 69% Le prêt à l'am élioration de l'habitat Oui 3% Non 97% 0% 40% 60% 80% 100% Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 20

21 Les aménagements du logement ont plus souvent été nécessaires pour les assistantes maternelles vivant en maison (66%), que pour celles vivant en appartement (48%). L espace y est plus grand, et nécessite la sécurisation d aspects spécifiques à ce type de logement, tant à l extérieur (clôture, piscine...), qu à l intérieur (escaliers...). Graphique 12 : Aménagement de l habitat selon le type de logement 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 10% 0% Non 34% Oui 66% En m ais on Non 69% Oui 48% En appartem ent Les animaux de compagnie présents chez 57% des assistantes maternelles Un peu plus de la moitié des assistantes maternelles possède au moins un animal domestique à leur domicile. Si 30% n en possèdent qu un seul, 16% en ont deux et 11% en ont trois ou plus. Les animaux domestiques les plus fréquemment présents au domicile des assistantes maternelles sont les chats et les chiens, mais on trouve également d autres types d animaux tels que les tortues, les lapins, les poissons, les oiseaux et les hamsters/cochons d inde. Graphique 13 : Avez-vous des animaux de compagnie? 3 anim aux et plus 11% 2 anim aux 16% Aucun anim al 43% 1 anim al 30% Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 21

22 % de foyers de fumeurs Dans 18% des foyers des assistantes maternelles, elles-mêmes et/ou leur conjoint et/ou un autre membre de leur famille fume(nt) au domicile Un quart des assistantes maternelles «récemment» implanté Les deux tiers des assistantes maternelles résident dans leur commune d habitation depuis un certain temps : 22% sont là depuis 5 à 10 ans, et plus de la moitié depuis plus de 10 ans. On remarque toutefois que d autres sont plus fraichement installées. Elles sont 25% à ne résider dans cette commune que depuis 5 ans maximum, dont 8% depuis moins de 2 ans. Celles-ci sont généralement de jeunes assistantes maternelles. Graphique 14 : Ancienneté dans la commune de résidence 60% 50% 53% 40% 30% 10% 8% 17% 22% 0% Moins de 2 ans De 2 à 5 ans De 5 à 10 ans Plus de 10 ans Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 22

23 2. Le métier d assistantes maternelles 2.1. Les conditions d exercice Une profession en recrutement permanent 39% des assistantes maternelles de l échantillon exercent ce métier depuis moins de 5 ans et 31% depuis 5 à 10 ans. Au final, ce sont donc 70% des assistantes maternelles qui sont entrées dans la profession depuis moins de 10 ans, donnée pouvant s expliquer par une entrée permanente et un essor de la profession au fil des années. 30% des assistantes maternelles ont une ancienneté supérieure ou égale à 10 ans, dont 14% de plus de 15 ans. L ancienneté dans le métier est bien évidemment croissante avec l âge, néanmoins on note certaines entrées tardives. Un tiers des assistantes maternelles entre 40 et 49 ans, 18% des ans et 7% des 60 ans et plus exercent cette profession depuis cinq ans tout au plus. Graphique 15 : Depuis combien de temps exercez-vous le métier d assistante maternelle? 50% 40% 30% 39% 31% 10% 16% 14% 0% < 5 ans 5 à 10 ans 10 à 15 ans > 15 ans L ancienneté est moindre pour les assistantes maternelles des zones d emploi de Bagnols sur Cèze et de la Couronne nîmoise. Elles sont respectivement 42% et 44% à avoir été agréées depuis moins de 5 ans, contre en moyenne un tiers dans les autres secteurs. Tableau 2 : Ancienneté selon la zone d emploi Moins de 5 ans De 5 à 10 ans De 10 à 15 ans Plus de 15 ans Ensemble Alès la Grand Combe -- 32% ++ 38% 16% 14% 100% Bagnols sur Cèze 42% -- 24% 16% 18% 100% Ganges le Vigan 31% 37% 13% 19% 100% Nîmes métropole - 34% 31% + 19% 16% 100% Couronne nîmoise ++ 44% 29% 15% - 12% 100% Lecture du tableau : 44% des assistantes maternelles de la Couronne Nîmoise sont agréées depuis moins de 5 ans Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 23

24 Trois quart des assistantes maternelles agréées pour au moins trois places Depuis la promulgation de la loi de financement de la Sécurité Sociale de 2009, le seuil d agrément a été relevé à quatre enfants simultanément, contre trois enfants auparavant. En pratique, toutes les assistantes maternelles ne sont pas agréées pour accueillir quatre enfants, parce que parfois, leurs propres enfants, lorsqu ils ont moins de trois ans, entrent dans les comptes. Les informations collectées auprès des assistantes maternelles du Gard corroborent ce postulat : 2% ne sont autorisés à ne garder qu un seul enfant, 24% sont agréés pour l accueil de deux enfants, 54% peuvent accueillir jusqu à trois enfants. Au final, seuls 21% des assistantes maternelles ont un agrément s élevant à quatre enfants. Les assistantes maternelles agréées pour trois places ou plus sont une majorité (75%), mais on note qu un quart d entre elles ne peut accueillir que deux enfants maximum. Graphique 16 : Combien d enfants votre agrément vous autorise-t-il à accueillir? 60% 54% 50% 40% 30% 24% 21% 10% 0% 2% 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants Entre autres critères que l étude ne permet pas d approfondir, l âge de l assistante maternelle, son ancienneté, ainsi que l âge de ses enfants, paraissent influer sur l attribution du nombre d agréments. Les plus jeunes, celles qui exercent ce métier depuis moins longtemps ou encore celles qui ont de jeunes enfants, bénéficient moins souvent d un agrément pour trois enfants. En revanche, le nombre d enfants à charge ne paraît pas être un critère significatif. Tableau 3 : Nombre d agréments attribués selon la zone d emploi 1 enfant 2 enfants 3 enfants 4 enfants Ensemble Alès la Grand Combe 1% 22% 54% 23% 100% Bagnols sur Cèze 3% 26% 54% 17% 100% Ganges le Vigan 0% 14% 49% ++ 37% 100% Nîmes métropole 2% + 27% 51% 100% Couronne nîmoise 1% 21% 57% 21% 100% Lecture du tableau : 27% des assistantes maternelles de Nîmes métropole sont agréées pour accueillir 2 enfants On observe certaines disparités géographiques quant au nombre d agréments accordés, particulièrement dans le secteur de Ganges le Vigan où les assistantes maternelles sont nettement plus nombreuses à posséder un agrément pour l accueil de quatre enfants. Elles sont 37% à pouvoir accueillir jusqu à quatre enfants simultanément, contre en moyenne ailleurs. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 24

25 Plus du tiers des assistantes maternelles n utilise pas la totalité de leur agrément Il peut exister un écart important entre les agréments et l activité effective des assistantes maternelles, d autant plus que ces dernières ne déclarent pas toujours à la Protection Maternelle Infantile (PMI) lorsqu elles n utilisent pas la totalité de leur agrément ou lorsqu elles cessent, même temporairement, leur activité. Si l on met en perspective le nombre de places autorisées par l agrément avec le nombre d enfants réellement accueillis, qu il s agisse de contrats à temps plein ou bien périscolaires, on remarque que plus du tiers des assistantes maternelles (38%) ne remplit pas l ensemble de leur capacité d accueil. On dénombre même dans l échantillon 10% d assistantes maternelles actuellement inactives, soit par décision personnelle, soit par manque de demandes de gardes. Seule la moitié (52%) d assistantes maternelles affiche donc «complet». Certaines déclarent même un nombre d enfants gardés supérieur à l agrément (17%), s agissant de cumuls de petits contrats ou de contrats périscolaires, probablement en restant dans la limite du nombre maximum d enfants autorisés, afin de combler les vides et d optimiser les temps d accueil. Graphique 17 : Taux d occupation Aucun enfant en garde 10% Nom bre d'enfants gardés égal à l'agrém ent 35% Nom bre d'enfants gardés inférieur à l'agrém ent 38% Nom bre d'enfants gardés supérieur à l'agrém ent 17% Ce constat de sous-occupation de la capacité d accueil coïncide fortement avec le déclaratif des assistantes ellesmêmes. Elles sont 43% à régulièrement avoir des places libres ( toujours et 23% souvent). Les assistantes maternelles déclarant être toujours au maximum de leur capacité d accueil représentent un tiers des répondants (34%). Graphique 18 : Avez-vous des places disponibles? Oui, rarem ent 23% Oui, s ouvent 23% Oui, toujours Non 34% 0% 5% 10% 15% 25% 30% 35% 40% Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 25

26 Le taux d occupation dépend significativement du nombre d agréments. Plus ce dernier est élevé, plus les assistantes maternelles ont de risques de se retrouver avec des places disponibles. On n observe pas de différence marquante selon la zone d emploi. Le taux d occupation est globalement le même quelque soit le secteur géographique considéré. Tableau 4 : Taux d occupation selon le nombre d agréments Nombre d'enfants gardés égal à l'agrément Nombre d'enfants gardés supérieur à l'agrément Nombre d'enfants gardés inférieur à l'agrément Aucun enfant en garde Ensemble 1 enfant % 13% --- 0% 17% 100% 2 enfants 34% 14% -33% ++ 19% 100% 3 enfants 35% 17% 39% - 9% 100% 4 enfants 34% 19% + 42% --- 5% 100% Lecture du tableau : 19% des assistantes maternelles agréées pour l accueil de deux enfants n ont actuellement aucun enfant en garde Un nombre moyen de 2,4 enfants par assistante maternelle Au moment de l enquête, les assistantes maternelles du Gard accueillent en moyenne 2,4 enfants chacune, alors qu elles sont, en moyenne, agréées pour accueillir 2,9 enfants chacune. La capacité d accueil totale auprès des assistantes maternelles est donc légèrement sous-utilisée. Elles sont 45% à, actuellement, assurer la garde de trois enfants ou plus (29% accueillent 3 enfants et 16% accueillent 4 enfants), tandis que 21% n en gardent qu un seul et 26% en gardent deux. Graphique 19 : Nombre total d enfants gardés 4 enfants 16% 5 enfants ou plus 8% 1 enfant 21% 3 enfants 29% 2 enfants 26% 41% des assistantes maternelles ont fait le choix de ne prendre en garde que des enfants à temps plein (contrats correspondant le plus souvent à des enfants de moins de trois ans non scolarisés) et 39% complètent ce type d accueil avec des gardes périscolaires (contrats correspondant à des enfants de 3 à 6 ans scolarisés). Les assistantes maternelles ayant opté pour l accueil d enfants en périscolaire sont moins nombreuses : seulement 11%. On note que 9% d entre elles n ont, pour le moment, aucun enfant en garde, par choix ou non. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 26

27 Graphique 20 : Typologie des enfants gardés par les assistantes maternelles N'accueille aucun enfant actuellement 9% Accueil d'enfants à temps plein et périscolaire 39% Accueil d'enfants en périscolaire uniquement 11% Accueil d'enfants à temps plein uniquement 41% 0% 5% 10% 15% 25% 30% 35% 40% 45% Une insuffisance de la demande de garde à l origine de la sous-utilisation des agréments... La «sous-utilisation» de l ensemble des agréments semble davantage tenir, selon les assistantes maternelles, à une insuffisance des demandes de garde qu à un choix personnel. Parmi celles présentant régulièrement des places disponibles, 71% évoquent des difficultés pour trouver des gardes et 64% des difficultés pour trouver des contrats avec un nombre d heures de garde suffisamment conséquent. De nombreuses assistantes maternelles ont d ailleurs profité de la question ouverte pour exprimer le fait qu elles reçoivent peu d appels de parents. Citation des assistantes maternelles «Depuis que j ai commencé ce métier, j ai toujours reçu de nombreuses demandes de garde que je ne pouvais satisfaire. Depuis deux ans, les demandes se sont faites rares. En parlant avec d autres assistantes maternelles, je m aperçois que je ne suis pas la seule dans cette situation», «Depuis 2011, j ai du mal à trouver des enfants à garder, je n ai pas d appels, contrairement à d habitude. Je suis inquiète pour mon avenir», «Les demandes de garde se font rares, que va-t-on devenir, pénurie, parents sans emploi, création de nouvelles crèches, et même Pôle Emploi qui conseille aux mamans licenciées de faire ce métier. Il faudrait stopper et ne plus accorder d agréments». Pour seulement 16% des assistantes maternelles, cela relève plutôt d une volonté personnelle, ces dernières ne souhaitant pas accueillir plus d enfants. Citation des assistantes maternelles «Souhait de ne pas en avoir plus en fonction des âges»; «Près de la retraite» ; «Je préfère ne garder que deux enfants pour m en occuper plus agréablement». Enfin, 46% des assistantes maternelles mettent en avant une période de transition entre les gardes pour expliquer leur disponibilité. Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 27

28 Vous ne souhaitez pas garder plus d'enfants Oui 16% Graphique 21 : Est-ce lié à? Non 84% Période de transition entre les gardes Oui 46% Non 54% Difficultés pour trouver un nom bre d'heure s uffis ant Oui 64% Non 69% Difficultés pour trouver des gardes Oui 71% Non 29% 0% 40% 60% 80% 100% Parmi les autres motifs, certaines assistantes maternelles mettent en cause la concurrence des structures collectives. Citation des assistantes maternelles «Depuis l ouverture de la crèche dans mon secteur, plus d appels» ; «J ai l impression que les demandes se font plus rares, l ouverture de crèches, de jardins d éveil en ces temps de crise font parfois la différence pour les parents», «Je suis un peu inquiète pour mon avenir proche car il y a plusieurs micro-crèches qui vont ouvrir dans le village voisin et nous craignons toutes une baisse d activité», «Depuis quelques temps, nous n avons plus de demandes dans notre secteur dues au fait de nombreuses ouvertures de crèches. Je pense que les parents sont mal informés sur le coût d une assistante maternelle, ainsi que les éventuelles aides. De ce fait, ils pensent qu une assistante maternelle coûte beaucoup plus chère qu une crèche». Certaines se plaignent de la concurrence directe des autres assistantes maternelles, jugées parfois en trop grand nombre sur un même secteur. Citation des assistantes maternelles «Trop d assistantes maternelles dans le village par rapport au nombre d enfants à garder» ; «Il y a pour certaines communes trop d assistantes maternelles et pas assez de demandes, il faudrait limiter les agréments.», «Il me semble indispensable de mettre en place des quotas. Dans certains villages, on se retrouve vite trop nombreuses par rapport au nombre d enfants». D autres encore déplorent la difficulté de combiner plusieurs petits contrats, dont les demandes semblent grandissantes, afin d obtenir un nombre d heures de garde suffisamment important tout en respectant le nombre maximum d enfants autorisés à garder. Citation des assistantes maternelles «Difficultés de cumuler plusieurs petits contrats sans dépasser le nombre maximum d enfants à accueillir» ; «Nous avons de plus en plus de contrats à temps partiel, difficile de concilier l un et l autre» ; «Difficile avec le nombre d agréments et les heures sans se chevaucher». Observatoire de la Famille du Gard Enquête Assistantes Maternelles 28

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir leurs valeurs réelles)

Plus en détail

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France

> La part des familles nombreuses est moins importante à Paris qu en Ilede-France Composition des ménages et des familles, modes de garde des enfants Modes de cohabitation > Huit jeunes Parisiens sur dix de 15-19 ans vivent chez leurs parents. > Deux Parisiennes sur cinq de 20-34 ans

Plus en détail

les résidences principales en côtes d armor

les résidences principales en côtes d armor 266.353 résidences principales en : + 92.450 par rapport à (+ 53 ) 579.277 personnes habitant dans les résidences principales : + 69.774 par rapport à (+ 14 ) Progressions les plus fortes dans l espace

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 10 ème anniversaire du rapport de l Observatoire national de la petite enfance :

DOSSIER DE PRESSE. 10 ème anniversaire du rapport de l Observatoire national de la petite enfance : DOSSIER DE PRESSE 29 janvier 2016 10 ème anniversaire du rapport de l Observatoire national de la petite enfance : Depuis 10 ans, les parents confient davantage la garde de leurs jeunes enfants aux professionnels

Plus en détail

L offre d accueil des enfants de moins de 3 ans en 2009

L offre d accueil des enfants de moins de 3 ans en 2009 ét udes résultats et N 763 juin 2011 L offre d accueil des enfants de moins de 3 ans en 2009 Fin 2009, la France métropolitaine compte près de 10 600 établissements d accueil collectif (crèches collectives,

Plus en détail

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans

Population totale de 15 à 64 ans. Population active de 15 à 64 ans Dares Analyses mars 2014 N 023 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des descendants d immigrés en 2012 En 2012, 3,9 millions de personnes

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES NOVEMBRE 2014 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique 2013 Analyses nationale et régionale Sommaire INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble

Plus en détail

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord Les allocataires du RSA dans le Département du Nord Evolution depuis 2009 et Profil des bénéficiaires Direction Générale de la Solidarité DPMC - Service pilotage et observation sociale Paule Laidebeur

Plus en détail

CO L L E CT I V E. Étude. métier

CO L L E CT I V E. Étude. métier LES RESPONSABLES DE SATELLITE EN RESTAURATION CO L L E CT I V E HÔTELLERIE - RESTAURATION & ACTIVITÉS CONNEXES 2009 Étude métier Nourrir D après une étude réalisée pour le compte de l Observatoire prospectif

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4

C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 C H A P I T R E LES FAMILLES ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL4 L examen des données sur le marché du travail confirme des tendances déjà bien connues, soit la progression de l activité des mères, la prédominance

Plus en détail

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux Cnis Groupe de travail de la Cnerp sur la collaboration Insee Collectivités locales dans la constitution des RIL «Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants

Plus en détail

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011

Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. - Résultats du Volet Salariés - 13 mai 2011 Baromètre 2011 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale - Résultats du Volet "Salariés" - 13 mai 2011 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 La conciliation entre vie

Plus en détail

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9

Profil de l habitation Village urbain 8 Centre-Ville GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 9 Profil de l habitation Village urbain 8 Volume 3 cahier 9 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des soutiens

Plus en détail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail

Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Emploi 3 Le déclassement des jeunes sur le marché du travail Jean-François Giret, Emmanuelle Nauze-Fichet, Magda Tomasini * Les nouvelles générations d actifs sont beaucoup plus diplômées qu il y a trente

Plus en détail

Par rapport à 2005, 23 600

Par rapport à 2005, 23 600 Emploi lié à la dépendance 17 L évolution d ici 2020 du nombre de personnes âgées dépendantes et de leurs modes de vie entraînera un besoin accru d aidants professionnels, à domicile comme en institution.

Plus en détail

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes q ql insertion professionnelle des scolaires en Rhône-Alpes sortis de formation professionnelle en 2005 mars 2008 - n 2 Enquête Insertion s Sommaire

Plus en détail

Un, Deux, Trois pour rester chez soi

Un, Deux, Trois pour rester chez soi Un, Deux, Trois pour rester chez soi L association 1,2,3 pour rester chez soi propose aux familles isséennes des auxiliaires parentales qui assurent la garde des enfants de moins de 3 ans et éventuellement

Plus en détail

DRJSCS Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Midi-Pyrénées

DRJSCS Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Midi-Pyrénées N 1 Septembre 2011 LesCahiers de la J e u n e s s e DRJSCS Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Midi-Pyrénées S p o r t s C o h é s i o n s o c i a l e Les centres d'hébergement

Plus en détail

4. Vous pouvez bénéficier des services proposés par les Relais Assistantes Maternelles (R.A.M.).

4. Vous pouvez bénéficier des services proposés par les Relais Assistantes Maternelles (R.A.M.). 4. Les conditions d'exercice Formation, salaire, indemnités, sécurité sociale, régime fiscal. En tant qu'assistants maternels vous bénéficiez de droits précis, car d'une part vous êtes agréé, et d'autre

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «SCHEMAS INTERCOMMUNAL D ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes Eyrieux aux Serres L

Plus en détail

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003.

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003. # 6 1HKRGTÃUWNVCVU! " $# %& # ' (*) +-,./ 10323254 798 ::/;# 9= " &GXGPKTGPFGUFKRNÏOÃUFG&'# En 2002, 171 étudiants inscrits à l université de Marne-la-Vallée ont obtenu

Plus en détail

Les effets du statut d activité des mères sur les loisirs des enfants : la découverte de la lecture par les 3 à 5 ans

Les effets du statut d activité des mères sur les loisirs des enfants : la découverte de la lecture par les 3 à 5 ans Claire LETROUBLON, CIRR-EHESP-Paris Thème Famille et transmission Les effets du statut d activité des mères sur les loisirs des enfants : la découverte de la lecture par les 3 à 5 ans Cette communication

Plus en détail

Résultats du Rapport 2016 de l Observatoire national de la petite enfance

Résultats du Rapport 2016 de l Observatoire national de la petite enfance Résultats du Rapport 2016 de l Observatoire national de la petite enfance La baisse du recours aux modes d accueil individuels se confirme alors que la crèche reste plébiscitée, y compris par les familles

Plus en détail

GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont rendus dans une MJD de leur propre initiative estiment

GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont rendus dans une MJD de leur propre initiative estiment INFOSTAT JUSTICE Mars 11 Numéro 113 Bulletin d information statistique Les Maisons de Justice et du Droit et leurs usagers V. Carrasco, O.Timbart * GLOBALEMENT, près de la moitié des usagers qui se sont

Plus en détail

Projet de loi RSA et politiques d insertion I. Le RSA 1. La création du RSA : une avancée, un pari et un risque

Projet de loi RSA et politiques d insertion I. Le RSA 1. La création du RSA : une avancée, un pari et un risque Uniopss 5 septembre 2008 BG/JD Projet de loi RSA et politiques d insertion I. Le RSA 1. La création du RSA : une avancée, un pari et un risque Le RSA, en cours d expérimentation dans 34 zones géographiques,

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Îles du Nord Ministère du travail, de l emploi et de la santé Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Population, emploi, demande d emploi Est Grande-Terre Pointe-à-Pitre Basse-Terre

Plus en détail

L ENTREPRENEURIAT FÉMININ DANS LES QUARTIERS POPULAIRES

L ENTREPRENEURIAT FÉMININ DANS LES QUARTIERS POPULAIRES L ENTREPRENEURIAT FÉMININ DANS LES QUARTIERS POPULAIRES ANALYSES AUTOUR DE L OBJECTIF DE 40 % DE FEMMES PARMI LES CRÉATEURS D ENTREPRISE RÉSIDENTS DES QUARTIERS DE LA GÉOGRAPHIE PRIORITAIRE Isabelle VAN

Plus en détail

Dares Analyses. Les salariés effectuant des heures supplémentaires rémunérées en 2010

Dares Analyses. Les salariés effectuant des heures supplémentaires rémunérées en 2010 Dares Analyses MARS 2013 N 015 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les salariés effectuant des heures rémunérées en 2010 En 2010, 49 % des salariés

Plus en détail

l occupation du parc social :

l occupation du parc social : L occupation du parc social : entre mixite sociale et pauperisation Le parc Hlm 1 présente historiquement une vocation familiale. Bien que les personnes seules y soient de plus en plus nombreuses, les

Plus en détail

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE

FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE FICHE PORTRAIT DE TERRITOIRE - OBSERVATOIRE DE LA PETITE ENFANCE, ENFANCE-JEUNESSE, PARENTALITE CC du Canton de Saint Malo de la Lande Etat des lieux au Cette fiche portrait réunit et affine certaines

Plus en détail

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour

FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com. pour FG/MCP N 111711 Contacts IFOP : Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Tél : 01 45 84 14 44 Fabienne.gomant@ifop.com pour Baromètre sur la perception des discriminations au travail Synthèse du focus «Egalité

Plus en détail

Demande d agrément d assistant(e) maternel(le)

Demande d agrément d assistant(e) maternel(le) N 13394*03 Demande d agrément d assistant(e) maternel(le) O Première demande Remplir les rubriques 1 à 6 et la déclaration sur l honneur O Exercice à domicile O Renouvellement Remplir les rubriques 1 à

Plus en détail

Les bassins d emploi de Saint-Lô et de Coutances. Territoire

Les bassins d emploi de Saint-Lô et de Coutances. Territoire 2 Les bassins d emploi de Saint-Lô et de Coutances Territoire L après-guerre riche en constructions A u sein du territoire de Saint-Lô- Coutances, l habitat pavillonnaire rassemble plus de huit logements

Plus en détail

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane Pauvreté monétaire relative et minima sociaux: une analyse à partir de l enquête Revenus fiscaux 2005 Henri Ruiz (Insee) LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane s établit

Plus en détail

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris

Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde. Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris NOTE PAYS Regards sur l'éducation 2012 : Les indicateurs de l'ocde FRANCE Sous embargo jusqu au 11 septembre 2012, 11h, heure de Paris Pour toute question, veuillez contacter Eric Charbonnier (Eric.Charbonnier@oecd.org)

Plus en détail

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Janvier 2015 1/7

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Janvier 2015 1/7 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents Janvier 2015 1/7 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 6 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

LA COURNEUVE EN BREF

LA COURNEUVE EN BREF Direction Générale / MB Observatoire des données locales Olivier Wendling Août 2013 LA COURNEUVE EN BREF Ce document a pour objectif de présenter quelques unes des principales données disponibles en matière

Plus en détail

LE CONGÉ PATERNITÉ : PROFILS DES PÈRES BÉNÉFICIAIRES EN 2002

LE CONGÉ PATERNITÉ : PROFILS DES PÈRES BÉNÉFICIAIRES EN 2002 Ministère des Affaires Sociales, du Travail et de la Solidarité Ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes Handicapées LE CONGÉ PATERNITÉ : PROFILS DES PÈRES BÉNÉFICIAIRES EN 2002 Le congé paternité

Plus en détail

Région PACA Evolution et structure de la population

Région PACA Evolution et structure de la population Page 5 / 38 POP T1M - Population 1968 1975 1982 1990 Population Densité moyenne (hab/km²) 3 298 836 105,1 3 675 730 117,1 3 965 209 126,3 4 257 907 135,6 4 506 253 143,5 4 889 053 155,7 Sources : Insee,

Plus en détail

BESOIN D AIDES-SOIGNANTS

BESOIN D AIDES-SOIGNANTS BESOIN D AIDES-SOIGNANTS EN AQUITAINE D ICI 2020 LE QUATRE PAGES INSEE AQUITAINE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES En 2006, 20 000 aides-soignants résident en Aquitaine. La

Plus en détail

Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet

Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet Commune d'aubervilliers (93001) Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Commune d'aubervilliers (93001) POP T0 Population par grandes tranches d'âges 2012 % 2007 % Ensemble

Plus en détail

Points forts LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 2007 ET 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

Points forts LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 2007 ET 2012 ÉTUDES. De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Points forts 6 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LE TAUX DE CHÔMAGE DOUBLE ENTRE 27 ET 212 Points forts De la Polynésie française La population active a augmenté

Plus en détail

Commune de Betschdorf (67339) Dossier complet

Commune de Betschdorf (67339) Dossier complet 1/1/216 Insee Dossier complet Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 4 1 1, 3 971 1, à 14 678 16,5 686 17,3 15

Plus en détail

7) La politique familiale

7) La politique familiale 1 FIPECO le 26.06.2017 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 7) La politique familiale Les dépenses publiques et les avantages fiscaux ne sont pris en compte dans cette

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40 Agreste Picardie - - n 42 Agreste n 42 - juillet 2012 Picardie Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés Même s ils sont moins nombreux qu en 2000, les jeunes agriculteurs de moins

Plus en détail

«L accueil des jeunes enfants (moins de 6 ans) en Lot-et-Garonne : Comment mieux répondre aux besoins et attentes des parents?»

«L accueil des jeunes enfants (moins de 6 ans) en Lot-et-Garonne : Comment mieux répondre aux besoins et attentes des parents?» «L accueil des jeunes enfants (moins de 6 ans) en Lot-et-Garonne : Comment mieux répondre aux besoins et attentes des parents?» Enquête menée dans le cadre d un diagnostic départemental sur l accueil de

Plus en détail

Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs»

Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs» N 12 SEPTEMBRE Études, recherches et statistiques de la Cnav Le cumul emploi-retraite : les retraités du régime général «actifs» I I. Bridenne et C. Mette I En France, comme dans de nombreux autres pays,

Plus en détail

Art. 1 Modifications La loi instituant une assurance en cas de maternité et d adoption, du 21 avril 2005, est modifiée comme suit :

Art. 1 Modifications La loi instituant une assurance en cas de maternité et d adoption, du 21 avril 2005, est modifiée comme suit : Secrétariat du Grand Conseil Projet présenté par les députés : Initiateurs Date de dépôt : Date de dépôt PL Numéro d objet Projet de loi Modifiant la loi instituant une assurance en cas de maternité et

Plus en détail

Les bacheliers du panel 1995 : évolution et analyse des parcours

Les bacheliers du panel 1995 : évolution et analyse des parcours note d informationseptembre 10.13 La proportion de bacheliers au sein d une génération a connu, ces dernières années, une légère hausse : 63 % des élèves entrés en sixième en 1995 ont obtenu le baccalauréat,

Plus en détail

1 sur 17 08/10/ :40

1 sur 17 08/10/ :40 nsee - - Dossier complet 1 sur 17 8/1/215 16:4 - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T - Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 496 343 1, 472 331

Plus en détail

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012

DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 DIRECTIVES RELATIVES À LA PERCEPTION DE L IMPÔT À LA SOURCE 2012 1. Personnes soumises à l impôt à la source A teneur des articles 108 ss de la loi fiscale du 10 mars 1976 (LF), les personnes suivantes

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Paris 5e Arrondissement (7515 - Arrondissement municipal) Évolution et structure de la population Juin 29 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 Population 83 721 67 668 62 173 61 222 58 841 61 475 Densité

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national professionnel ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉ (16 septembre 2005) (Bulletin officiel n o 2006-35) ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

De la banalisation grandissante du divorce dans

De la banalisation grandissante du divorce dans Divorces des années 199 Jane F. Gentleman et Evelyn Park Résumé Objectifs Le présent article brosse un tableau statistique des divorces de 197 à 1995 et dégage les taux de divortialité des années 199.

Plus en détail

Les femmes des quartiers prioritaires

Les femmes des quartiers prioritaires 67 Les femmes des quartiers prioritaires Eléments démographiques et situation sur le marché du travail Les femmes sont légèrement plus nombreuses que les hommes dans les quartiers prioritaires. La monoparentalité

Plus en détail

Les demandeurs d emploi bénéficiaires du RSA

Les demandeurs d emploi bénéficiaires du RSA AOUT 2012 Pôle emploi Centre 3A rue Pierre-Gilles de Gennes - Bâtiment B 45035 Orléans cedex 1 Tél. : 02 38 78 88 20 Fax : 02 38 78 87 32 Les demandeurs d emploi I. Evolution du nombre de demandeurs d

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1997 Le mouvement de baisse des taux d intérêt des crédits au logement s est poursuivi au cours de l année écoulée, ce mouvement étant plus accentué au

Plus en détail

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres «Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres Sommaire Contexte et objectifs de l étude 3 Méthodologie 4 1 Concilier vie professionnelle et vie privée, un enjeu clé

Plus en détail

Commune de Dinard (35093) - Dossier complet

Commune de Dinard (35093) - Dossier complet Commune de Dinard (3593) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Commune de Dinard (3593) POP T - Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 1 141 1, 1 643 1,

Plus en détail

Analyse des résultats des sondages

Analyse des résultats des sondages Année scolaire 2010-2011 ÉVALUATION DE LA DEUXIÈME ANNÉE DE L EXPÉRIMENTATION Analyse des résultats des sondages 1/39 Sommaire 1 Objet du document 3 1.1 Présentation 3 1.2 Guide de lecture 3 2 Synthèse

Plus en détail

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque Le RSA mode d emploi Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine > Édition 2016 Pour connaître vos droits et devoirs lorsque vous percevez le RSA Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Plus en détail

QUE S EST-IL PASSÉ EN 2014?

QUE S EST-IL PASSÉ EN 2014? QUE S EST-IL PASSÉ EN 2014? SOMMAIRE 1. Editorial - Immobilier ancien : bilan d un marché locatif impacté par la loi Alur p. 04 2. Evolution des loyers moyens en 2014 p. 07 3. Evolution des loyers moyens

Plus en détail

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 Après une reprise amorcée au premier semestre, les perspectives économiques sont plus incertaines en cette fin d année 2011. La situation économique nationale

Plus en détail

Le diagnostic. les besoins du territoire. Fiche 4. Le territoire et son évolution. La population. Les allocataires Caf (et Msa) Fiche technique 4

Le diagnostic. les besoins du territoire. Fiche 4. Le territoire et son évolution. La population. Les allocataires Caf (et Msa) Fiche technique 4 les besoins du territoire Le territoire et son évolution La population Evolution du nombre d habitants sur le territoire par tranche d âge (5 dernières années), Projections démographiques, Typologie des

Plus en détail

Commune de Maisons-Laffitte (78358) - Dossier complet

Commune de Maisons-Laffitte (78358) - Dossier complet nsee - - Dossier complet sur 18 1/8/215 13:3 - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T - Population par grandes tranches d'âges 212 27 Ensemble 23 215 1, 22 649 1, à

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 Juillet 2014 Le diplôme national de Licence professionnelle a été créé par arrêté en novembre 1999.

Plus en détail

Commune d'angoulême (16015) - Dossier complet

Commune d'angoulême (16015) - Dossier complet Commune d'angoulême (1615) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Commune d'angoulême (1615) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 41 776 1, 42

Plus en détail

Enquête «Enfance et mode de garde» Décembre 2015

Enquête «Enfance et mode de garde» Décembre 2015 Enquête «Enfance et mode de garde» Décembre 2015 Présentation de l enquête Enquête réalisée par la Communauté de Communes de la région Pouancé-Combrée en décembre 2015 Objectifs : * Mesurer le degré de

Plus en détail

Progression moins soutenue du nombre de bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active

Progression moins soutenue du nombre de bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active Paca représente 10 % des allocataires du RSA de la France métropolitaine Plus de deux ans après la mise en place du RSA (Revenu de Solidarité Active), le nombre de bénéficiaires de cette allocation continue

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT DE 2004 CARACTERISTIQUES DEMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES REGION DE GHARB-CHRARDA-BENI HSSEN SERIE REGIONALE

Plus en détail

Résultats 2013 de l Observatoire National de la Petite Enfance

Résultats 2013 de l Observatoire National de la Petite Enfance Résultats 2013 de l Observatoire National de la Petite Enfance Rappel de quelques éléments de contexte : les enfants et leurs familles Maintien d une forte fécondité en 2013 Diminution du nombre d enfants

Plus en détail

Le métier d Assistante Maternelle en Loire Atlantique

Le métier d Assistante Maternelle en Loire Atlantique ² Spécialiste Grand Ouest Collecte d informations, Questionnaires. Conseils opérationnels, Solutions logicielles et Services d assistance Espace COM 3 rue de Tasmanie 44115 Basse Goulaine Contact : Isabelle

Plus en détail

Commune de Bassens (33032) - Dossier complet

Commune de Bassens (33032) - Dossier complet - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 6 944 1, 6 694 1, à 14 1 294 18,6 1 259 18,8 15 à 29 1 22 17,3 1 191

Plus en détail

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité

Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Note détaillée Les usages de consommation des Français et leur rapport aux commerces de proximité Etude Harris Interactive pour la Fédération Nationale des Marchés de Gros / Cap Les résultats sont issus

Plus en détail

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office

ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office ETAT DU LOGEMENT SOCIAL A FIN 2009 Rapport d étude réalisé par l AORIF Et présentation faite à la fédération des Directeurs d Office SOURCES Presse (Les Echos, Le Moniteur, Le Monde) ; Documents de l Union

Plus en détail

E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process. Synthèse

E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process. Synthèse E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process Synthèse Les ouvriers non qualifiés des industries de process, industries de transformation des matières premières, exécutent des tâches simples et

Plus en détail

ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ

ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ Introduction Cette étude a pour but de dresser un premier bilan de la situation de l entreprenariat féminin à la suite de l obtention

Plus en détail

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE?

COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? COMMENT UTILISEZ-VOUS LES MOTEURS DE RECHERCHE? CERTIFICATION SEPTEMBRE 2014 ETUDE EN LIGNE N 1917 1 Sommaire : Introduction... 3 Synthèse... 6 Question 4/16... 7 Avez-vous une connexion Internet à votre

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLE. Pour cela, des outils d analyse de l offre de besoins sont nécessaires.

ENFANCE ET FAMILLE. Pour cela, des outils d analyse de l offre de besoins sont nécessaires. ENFANCE ET FAMILLE Introduction L accueil du jeune enfant constitue une préoccupation partagée par l Etat et la Branche Famille ; c est une des deux politiques majeures, pour les années à venir. L enjeu

Plus en détail

Les motivations de départ à la retraite

Les motivations de départ à la retraite Les motivations de départ à la retraite Les nouveaux retraités du régime général qui ont pris leur retraite entre juillet et juin 2013 sont majoritairement partis dès qu ils en ont eu la possibilité, parce

Plus en détail

EPCI de la CU de Bordeaux ( ) - Dossier complet

EPCI de la CU de Bordeaux ( ) - Dossier complet EPCI de la CU de Bordeaux (2433316) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population EPCI de la CU de Bordeaux (2433316) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 Ensemble

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Guide de création d une micro crèche en Ardèche

Guide de création d une micro crèche en Ardèche Commission Départementale de l Accueil du Jeune Enfant 2011 Guide de création d une micro crèche en Ardèche Document validé par les partenaires le 23/08/2011 1 Sommaire Préambule 1. Conditions préalables

Plus en détail

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009

Evolution du niveau de vie des retraités et des actifs de 1996 à 2009 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 23 novembre 2011-9 h 30 «Niveaux des pensions et taux de remplacement» Document N 6 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolution du niveau

Plus en détail

Points forts LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 08 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES ÎLES SOUS-LE-VENT EN 2012 : LE DÉFICIT MIGRATOIRE FREINE LA CROISSANCE DE LA POPULATION Points forts De

Plus en détail

BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL

BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE TRAVAIL ILLEGAL PREMIER MINISTRE MINISTERE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ DILTI Délégation Interministérielle à la Lutte contre le Travail Illégal BILAN DU 1 er SEMESTRE 2007 DU PLAN NATIONAL DE

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 Dépôt légal - Bibliothèque

Plus en détail

Un niveau de formation à améliorer

Un niveau de formation à améliorer Un niveau de formation à améliorer Le système éducatif picard se caractérise par un niveau de scolarisation plus faible qu'en moyenne métropolitaine. La proportion de bacheliers dans une génération, les

Plus en détail

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire

Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire 21 Adhérents et montant des cotisations pour les produits de retraite supplémentaire Fin 2014, 11,5 millions de personnes détiennent un contrat de retraite supplémentaire en cours de constitution auprès

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Porte de Toulouse - Aude. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Porte de Toulouse - Aude. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2014 Synthèse territoriale Emploi Formation - Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les

Plus en détail

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon

Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Le tourisme d affaires en Languedoc-Roussillon Données 2007 Etat des lieux France - Source Coach Omnium. Evolution des dépenses des entreprises en France 8,0% 6,0% 6,0% 4,8% 4,5% 4,0% 2,0% 2,8% 2,3% 1,6%

Plus en détail

de l aide à l autonomie

de l aide à l autonomie 213 Les chiffres clés de l aide à l autonomie La quatrième édition des Chiffres clés de l aide à l autonomie met à la disposition des acteurs et des décideurs du secteur médicosocial les données disponibles

Plus en détail

Le logement des habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon. L introduction de l allocation logement

Le logement des habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon. L introduction de l allocation logement Le logement des habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon. L introduction de l allocation logement La présidente de la Caisse de prévoyance sociale s est tournée vers l ANIL / agence nationale pour l information

Plus en détail

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques

Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques Étude portant sur les perceptions des Québécois et des Québécoises à l égard des écoles publiques 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Téléc. : 514-987-1960 www.legermarketing.com

Plus en détail

environnement familial L environnement familial des enfants DES FAMILLES ET DES ENFANTS AU QUÉBEC UN PORTRAIT STATISTIQUE

environnement familial L environnement familial des enfants DES FAMILLES ET DES ENFANTS AU QUÉBEC UN PORTRAIT STATISTIQUE environnement familial L environnement familial des enfants 107 TABLEAU 4.1 Situation des jeunes de 0 à 17 ans selon qu ils vivent dans une famille ou hors famille, Québec, Ontario et Canada, 1996 0-14

Plus en détail

Strasbourg à l épreuve de la ségrégation

Strasbourg à l épreuve de la ségrégation Compas études n 1 - mai 2012 à l épreuve de la ségrégation La ségrégation ne résulte pas autant de la concentration de populations défavorisées que de celle des populations les plus riches. n échappe pas

Plus en détail