CHARTE AGRICOLE DU PÔLE AZUR PROVENCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHARTE AGRICOLE DU PÔLE AZUR PROVENCE"

Transcription

1 CHARTE AGRICOLE DU PÔLE AZUR PROVENCE Charte Agricole Principes et programme d actions

2

3

4 Agriculture et intérêt public La Chambre d agriculture des Alpes-Maritimes s est engagée depuis plusieurs années dans un partenariat avec les collectivités afin de participer à l élaboration des politiques territoriales où l agriculture doit avoir toute sa place. Sujet d autant plus critique quand il s agit d agriculture périurbaine où le producteur, malgré l atout d un bassin de consommation proche, subit les contraintes de la spéculation immobilière et l incertitude de l avenir. En dépit d une diminution du nombr e des exploitations agric oles et de t outes les conséquences qui y sont liées, on ne peut imaginer l a venir de nos territoires sans agriculture. Ce n est ni un caprice, ni une vue de l esprit, c est tout simplement répondre à l intérêt général, actuel et futur. Il n est pas exagéré de dire que l agriculture est d intérêt public et son avenir du ressort de l engagement de toute la société. La multifonctionnalité de l agriculture doit être prise en compte dans tous les actes qui engagent la gestion des territoires. La présente Charte doit être un exemple pour tous les autres secteurs du département, démontrant ainsi qu avec une volonté partagée, il est possible de bâtir un pr ojet d avenir et d enrayer le déclin de l agriculture. Cela s inscrit dans une véritable démarche de développement durable au sens profond de sa définition. Les choix d aujourd hui forgeront cet avenir. Le droit à l erreur n existe plus, tant les espaces les plus propices à l agriculture sont devenus rares et convoités. La Charte agricole que nous a vons élaborée avec le Pôle A zur Provence, est conforme à ses idées qui marquent une vraie rupture avec le passé en termes d approche globale du territoire et de mise en œuvre d une démarche collective. Elle porte des propositions et des engagements concrets et diversifiés, adaptés au territoire du Pôle Azur Provence dans toute sa diversité. Elle est l aboutissement de deux ans de travaux mais ce n est qu une première étape, certes déterminante, qui n aura d avenir que par la poursuite de nos engagements respectifs et avec le concours de nos partenaires. Michel Dessus Président de la Chambre d agriculture des Alpes-Maritimes

5 Des solutions durables pour l agriculture L identité du Pays de Grasse s est forgée autour de son patrimoine rural et de ses spécificités : les plantes à parfum, le mimosa, l oléiculture Ainsi, l agriculture faisant partie intégrante du territoire, son maintien constitue un enjeu majeur d un point de vue économique, environnemental et social. Il est important et aujourd hui urgent de préserver cet héritage de plus en plus fragilisé car l agriculture n est pas seulement une image, elle est garante de tout un équilibre et reconnue d intérêt public. Le Pôle A zur Provence a reconnu dans son projet d agglomération la nécessité de maintenir l activité agricole sur son territoire. Ses retombées pour l économie locale, la gestion de l espace, l image du territoire mais aussi la durabilité de son projet de développement articulé autour du projet de l Observatoire Mondial du Naturel et du pôle de c ompétitivité Parfums Arômes S enteurs Saveurs en font un objec tif majeur. Aussi, en octobre 2005, le et la Chambre d agriculture des Alpes-Maritimes ont adhéré au projet «Agriculture et territoires périurbains» dont l objectif est la mise en place d une Charte agricole périurbaine adaptée au territoire intercommunal. Les principaux objec tifs de la Char te sont de répondr e aux attentes des exploitants agric oles du territoire et d impliquer les responsables agricoles dans l élaboration du projet de la collectivité. Aujourd hui, la Charte agricole du est avant tout l aboutissement d un travail partenarial de qualité mené depuis deux ans par des groupes de réflexion et de concertation composés d acteurs locaux : élus, agriculteurs, experts du monde agricole, institutionnels. Cette démarche de concertation a permis de faire émerger un véritable programme concret qui comprend 26 actions s articulant autour de 3 axes majeurs: Renforcer le rôle économique des exploitations agricoles (6 actions) Reconnaître et prendre en compte l agriculture dans l équilibre et la gestion du territoire (15 actions) Favoriser le rapprochement entre agriculteurs et acteurs du territoire (5 actions) Il est essentiel de pr oposer une Char te agricole pour appor ter des solutions c oncrètes et durables qui prennent en compte la protection de l environnement et le développement de notre économie. L implication et la contribution de chaque partenaire devront permettre la mise en œuvre de ces actions déterminantes pour préserver un patrimoine rural fragile et le sauvegarder pour les générations futures. Il est maintenant temps de concrétiser nos engagements! Le Président de la Communauté d agglomération

6 Sommaire I II III IV V VI VII Le projet Agriculture et territoires périurbains : méthodologie et démarche... 8 L agriculture sur le territoire du Du diagnostic aux enjeux agricoles du territoire Des enjeux à la stratégie de la Charte agricole Le programme d actions Les fiches actions La mise en œuvre, le suivi et l évaluation de la Charte VIII Les appendices Annexe technique de la méthodologie du projet Agriculture et territoires périurbains Composition du comité de pilotage et du groupe de concertation Glossaire... 54

7 Préambule Le a reconnu l agriculture comme un élément transversal de son projet d agglomération au travers: La mise en œuvre d une stratégie de développement articulée autour des arômes et du naturel Le renforcement de la cohérence du territoire Le renforcement de la qualité de vie et des solidarités La mise en œuvre d une politique foncière sur son territoire Elle constitue ainsi un enjeu à part entière pour le territoire intercommunal. A ce titre, la Communauté d agglomération et la Chambre d agriculture des Alpes- Maritimes s engageaient en 2005 dans une étude sur l agriculture du territoire retenu comme site pilote départemental dans une démarche interrégionale. L objectif était double et ambitieux : Elaborer une méthodologie de travail transposable à d autres sites et aboutir à la mise en place d une Charte agricole adaptée au territoire. Le choix du site était particulièrement intéressant : la diversité dans ses territoires, la diversité de son agriculture et un périmètre relativement restreint permettant une étude de terrain affinée. Pour le département des Alpes-Maritimes, c est une opération tout à fait innovante puisqu il s agit de la première Charte agricole élaborée et signée entre la Chambre d agriculture et une collectivité. Intégrer les enjeux de l agriculture dans les politiques territoriales menées par les collectivités. Depuis plusieurs années, les communes et les agglomérations conduisent des travaux, des expériences, afin de pérenniser et valoriser l agriculture dans le cadr e de politiques t erritoriales. Là où les réussit es sont les plus fortes, c est là où les collectivités locales, leurs élus et les agricult eurs directement concernés, se sont le plus impliqués. Lorsque l agriculture est une composante de la politique urbaine, elle n est pas considérée comme une contrainte. Ce document s attache à présenter la Charte agricole issue des travaux d un groupe multi-acteurs et sur la base d une méthode originale. Il doit être une référence pour tous les acteurs du territoire.

8 I Le projet Agriculture et territoires périurbains Méthodologie et démarche 8 Genèse du projet La Communauté d agglomération s est engagée en oc tobre 2005 dans une démarche de partenariat avec la chambre d agriculture des Alpes-M aritimes pour la prise en compte de l agriculture dans son pr ojet de territoire. Ce par tenariat s inscrit dans le cadr e du pr ojet «Agriculture et territoires périurbains». Ce projet a été initié par les Chambres régionales d Agriculture du Languedoc-Roussillon, de P rovence Alpes Côte d Azur et Rhône-Alpes (association CARM, Chambr es d Agriculture R hône Méditerranée) suit e à l appel à pr ojet lancé en 2004 par l Agence de Développement Agricole et Rural (ADAR) pour des actions innovantes. L objectif de la démar che est la mise en pla ce d une Charte agricole périurbaine sur 14 sites pilotes retenus dans les 3 régions. La chambre d agriculture des Alpes-Maritimes a donc proposé à la Communauté d agglomération d être site pilote dans le département des Alpes-Maritimes. L adhésion de la Communauté d agglomération au projet «Agriculture et territoires périurbains» s est concrétisée lors du c onseil communautaire le 14 octobre Objectifs de la Charte agricole Sur l agglomération d u P ôle A zur P rovence, l a Charte devrait : Répondre aux att entes et besoins des acteurs du territoire, en particulier les exploitants agricoles, et intégr er les enjeux agric oles comme volet à part entière du projet de territoire de l agglomération. Aboutir à l implication des r esponsables agricoles dans l élaboration des projets de territoires sous influence urbaine. Méthodologie du projet OCTOBRE 2005 A MAI 2006 DE JUILLET 2006 Etat des lieux réalisé par le binôme d animateurs Constitution d un groupe de concertation et d un comité de pilotage Phase de lancement Diagnostic partagé Objectifs de la démarche interrégionale Au niveau des 3 régions, la démarche devrait permettre de : Produire une Char te agricole de territoires périurbains par la mise en œuvr e d une méthodologie de construction conjointe, entre la chambre d agriculture et la collectivité. Constituer un réseau d acteurs et de t erritoires pour la mutualisation des expériences A MAI 2007 NOVEMBRE 2007 Définition des orientations et des actions de la charte par le groupe de concertation SIGNATURE DE LA CHARTE AGRICOLE

9 Les phases d élaboration de la Charte Phase 1 Réalisation d un état des lieux par le binôme d animateurs constitué spécialement sur le territoire pour mettre en œuvre la démarche : un agent Pôle Azur Provence et un agent Chambre d agriculture des Alpes-Maritimes. L état des lieux a porté sur l agriculture et ses potentialités de dév eloppement avec une analyse fine de la plac e qu elle occupe au niv eau socioéconomique et en vi on r ne mental. Il a permis entre autre d identifier les acteurs susceptibles de participer aux groupes de réflexion. Phase 2 Constitution de groupes de travail Le groupe de concertation (composé d une vingtaine de personnes : élus, agriculteurs et autres acteurs du territoire) a pour rôle d élaborer la Charte agricole, il est la clé de la dimension p articipative d u p rojet ( cf. composition d u gr oupe d e c oncertation e n annexe) Le comité de pilotage (composé des maires du Pôle A zur P rovence, du P résident de la Chambre d agriculture, institutionnels et experts agricoles) a pour mission de v alider les principales étapes du projet, les orientations et stratégies proposées par le groupe de concertation et de suivre la mise en œuvre des actions de la Charte agricole. Phase 3 Réalisation d un diagnostic partagé par le groupe de concertation qui a procédé à l analyse critique de l état des lieux en fonction de sa perception du territoire afin d identifier les enjeux agricoles. Phase 4 Définition des orientations et du programme d actions de la Char te agric ole du t erritoire par le groupe de concertation qui s est réuni 6 fois entre juillet 2006 et mai Ce travail s est appuyé sur la définition de thématiques prioritaires et de pist es à explorer qui ont fait l objet de séances de travail auxquelles ont été associés les experts concernés : gestion du foncier agricole, installation des agriculteurs, commercialisation/communication de l ac tivité agricole, diversification de l ac tivité, empl oi, agriculture et environnement, Chaque étape clé du projet a été validée par le comité de pilotage qui s est réuni 3 f ois : en juillet, décembre 2006 et juin

10 II L agriculture sur le territoire du 10 Contexte territorial La Communauté d agglomération Superficie : ha répar tis sur 5 c ommunes situées à l ouest du département entre la bande côtière et le Moyen Pays des Préalpes de Grasse. Une démographie dynamique : habitants (RGP 2004) a vec un accroissement démographique supérieur au reste du département et une population jeune (plus du quart de la population a moins de 20 ans). Des activités économiques en lien avec l histoire de Grasse : secteur tertiaire prédominant (65% de la population active), secteur secondaire important (32% de la population ac tive) avec l industrie des parfums et sa filière structurante. Le territoire du Pôle A zur Provence est reconnu pôle de compétitivité «Parfums Arômes Senteurs et Saveurs» depuis septembre Entité territoriale des Alpes-Maritimes ITALIE N ALPES DE HAUTE PROVENCE ALPES MARITIMES ITALIE Menton Nice Monaco GRASSE Antibes VAR Cannes AURIBEAU SUR-SIAGNE MOUANS SARTOUX PEGOMAS LA ROQUETTE SUR-SIAGNE

11 Contexte agricole L agriculture, malgré son faible poids économique local (0.7% de la population ac tive au niveau de l agglomération) joue un rôle primor dial dans l équilibre environnemental du bassin grassois. En 2005, 109 exploitants sont recensés sur le périmètre du soit 8% du nombre d exploitants agricoles du département. 918 ha sont utilisés par des agriculteurs soit 11% du territoire du. Des productions identitaires Les exploitations du Pays grassois se positionnent essentiellement sur l horticulture (48% des exploitations) et le mar aîchage (45%). Le territoire possède en outr e des pr oductions emblématiques telles les plantes à parfum, le mimosa et la rose en tant que fleur coupée. De par ces types d activités et la diversité des autres productions (oléiculture, élevage, maraîchage ), l agriculture participe à l identité et à la préservation des paysages. (Source : données 2005 chambre d agriculture 06) 11 Oléiculture 3% Elevage 5% Répartition des filières Fleurs diverses 7% Maraîchage 45% Mimosa/Feuillage 10% Plantes en pots 14% Rose 4% Plantes à parfum 12%

12 12 Des filières diversifiées Préalpes et côteaux grassois Elevage professionnel (ovin), oléiculture 6% des exploitations 80 ha en mo yenne par exploitation, principalement des pâturages Plaines grassoise et mouansoise Horticulture, plantes à parfum, maraîchage 46 % des exploitations 1 ha en moyenne par exploitation avec un très fort morcellement Massif du Tanneron Mimosa / feuillage, élevage (ovin, aviculture) 24% des exploitations 13 ha en moyenne par exploitation Vallée de la Siagne Horticulture, plantes à parfum, maraîchage 24% des exploitations 4 ha en moyenne par exploitation Préalpes et côteaux grassois Plaine grassoise et mouansoise Ilôt de production par filière Elevage Fruits et légumes Fleurs diverses Mimosa feuillage Oléiculture Massif du Tanneron Vallée de la Siagne

13 Des produits de qualité à forte valeur patrimoniale La qualité des produits agricoles est reconnue au niveau des filières avec la marque «Nice Qualité Plus» pour la filière horticole, la marque collective «Azur Mimosa», l Appellation d Origine Contrôlée (AOC) obtenu en 2001 sur les tr ois produits : huile, olives et pâte d olive sur la variété Cailletier et le label «agriculture biologique» couvrant une diversité de productions. Cependant, le secteur agricole est très fragilisé. Il subit la double influence du vieillissement des exploitants et de la réduction des surfaces agricoles due à une pression foncière accrue exercée par le phénomène de péri urbanisation de Gr asse, Cannes, Nice et Sophia-Antipolis. Une population agricole vieillissante Dans les 5 ans à v enir, 39 exploitants c esseront leur activité, soit plus du tiers des exploitants du territoire Sur le massif du Tanneron, les actifs agricoles sont relativement jeunes, avec près d un quart des agriculteurs qui a moins de 40 ans. En r evanche, sur les plaines gr assoise et mouansoise, c est la tranche des plus de 55 ans qui est la plus représentée (46%). Enfin, sur la v allée de la Siagne, on dénombre une majorité d actifs âgés de 40 et 50 ans (58%). Préalpes et côteaux grassois à ans ans ans Plaine grassoise et mouansoise à ans ans ans à ans ans ans Répartition des exploitants agricoles par tranches d âge à ans ans ans Massif du Tanneron Vallée de la Siagne

14 14 Une pression foncière importante couplée à une diminution des espaces agricoles Les surfaces exploitées ont diminué de deux tiers en 20 ans (RGA ) Une pression urbaine forte liée à l'attractivité du territoire et à la proximité du littoral Fragilité de la filière des plantes à parfum La filière est totalement dépendante des activités industrielles du territoire Des circuits de commercialisation diversifiés s'adaptant au contexte périurbain L agriculture du s adapte aux mutations du territoire et à la conjoncture économique : Le maraîchage et les autres activités (plantes en pots, oléicultur e ) s'adapt ent à la demande avec une diversité des circuits entre la vente en gros ou aux détaillants au MIN et le développement de cir cuits c ourts (AMAP, vente directe à la ferme ou en points de vente collectifs ). Les cultures de mimosa et f euillages concilient recherche technologique sur l adaptation des variétés et conservation des produits avec des techniques culturales adaptées pour alimenter la clientèle tout l hiver. L'agriculture : un atout pour l'image et la carte touristique du territoire La rose et les autres plantes à parfum sont des produits phares de la ville de Gr asse avec les manifestations Expo rose, la Jasminade et les parfumeries. Le mimosa est à l'honneur a vec la route du mimosa et la confrérie du mimosa. La fête du miel, Olivea, le marché gourmand, le marché Bio Grasse, et le salon Bienvenue à la ferme participent à la mise en valeur du patrimoine agricole.

15 III Du diagnostic aux enjeux agricoles du territoire Les enjeux agricoles du territoire ont été définis par le groupe de concertation à partir de l état des lieux et du diagnostic partagé. Enjeux économiques Maintenir une activité agricole économiquement viable L'agriculture est une ac tivité économique à par t entière qui génèr e une v aleur ajoutée c onséquente ainsi que de nombreux emplois directs et indirects. Cependant la pérennisation de ces activités est tributaire de nombreux facteurs externes (pression urbaine, concurrence, conjoncture économique ) et les enjeux locaux qui ont été définis p our m aintenir u ne a ctivité a gricole v iable sont : Préserver les outils de travail des agriculteurs au niveau du patrimoine des exploitations, du foncier, de la qualité agronomique des terres. Résorber les problèmes liés à la main d œuvre salariée car la saisonnalité des besoins et le rythme des productions entraînent des difficultés à trouver et à loger la main d œuvre. Mettre en place une offre de produits agricoles en adéquation a vec la demande en quantité, qualité et diversité des produits. Optimiser les systèmes de commercialisation en valorisant la vente directe, les circuits courts et les signes de qualité. Valoriser la diversification des activités par l agritourisme en tant qu'activité complémentaire, s ource d e r evenus e t p ermettant u n échange avec les consommateurs. Améliorer les stratégies de développement des filières fragilisées (plantes à par fum, élevage, maraîchage ). Enjeux territoriaux et environnementaux Reconnaître et prendre en compte l agriculture comme gestionnaire de l espace Le territoire du Pôle A zur Provence possède une diversité de paysages et une richesse en vironnementale forte de par sa position privilégiée entre mer et montagne. Les espaces agricoles et forestiers occupent près de 50% du territoire (le reste étant composé d espaces bâtis et de friches). Ils jouent un rôle primordial de poumon d'oxygène à quelques pas du littoral pour la gestion des espaces aux interfaces urbanisées et ceux soumis aux risques naturels marqués (incendies, inondations...). Cependant le maintien d un tissu agricole et de l'attractivité du territoire nécessitera de : Préserver durablement le foncier agricole en définissant une stratégie foncière sur le t erritoire du. Favoriser l installation des agricult eurs, la transmission du patrimoine et des savoir-faire. Prendre en compte l agriculture pour la gestion de l environnement et des pa ysages, en particulier pour la prév ention des risques naturels, l entretien des espaces verts et le maintien de la biodiversité. Prendre en compte et valoriser l agriculture dans les projets d aménagement. Enjeux sociaux Communiquer pour une meilleure valorisation du métier et des produits L'image du Pôle A zur P rovence s'appuie f ortement sur des pr oduits identitaires d'origine agricole : plantes à parfum, mimosa, olives... Pourtant, en milieu périurbain, les conflits d usage ont tendance à être exacerbés par la promiscuité des activités (bruits, odeurs, utilisation de pr oduits phytosanitaires ) alors que la population ignore parfois qui sont les agricult eurs de leur t erritoire et ce qu ils font. Afin de mieux valoriser le métier d agriculteur et les produits, il faut : Améliorer la c ommunication avec les citadins p our u ne m eilleure c onnaissance m u- tuelle. Faire évoluer les mentalités et sensibiliser la population par r apport aux modes de consommation. 15

16 IV Des enjeux à la stratégie de la Charte agricole 16 Le maintien de l agriculture sur le t erritoire du Pôle Azur Provence ne sera possible qu à trois conditions conjointes sur lesquelles l ensemble des par tenaires doivent s engager : le renforcement du rôle économique des exploitations, la prise en compte de l agriculture dans l équilibre et la gestion du territoire, en particulier le maintien des surfaces agricoles et enfin le rapprochement entre producteurs et acteurs du territoire. C est pourquoi le groupe de concertation et les partenaires ont décidé de travailler ensemble selon trois axes et des objectifs constituant le socle des engagements de la Charte : Axe I Valoriser et renforcer le rôle économique des exploitations agricoles du Parce que produire et vendre est le pr emier rôle de l'agriculture, la reconnaissance et le renforcement de sa fonction économique sont des engagements importants de la Charte. L'agriculture du territoire, composée essentiellement de petites structures familiales et bien que principalement orientée sur l'horticulture et le maraîchage, présente une diversité de productions, à la typicité marquée et misant sur la qualité des produits. Par ailleurs, le Pôle A zur Provence possède un potentiel de consommation de proximité énorme et la demande en pr oduits locaux et de qualité est croissante. Ainsi des filières dynamiques, proposant des produits de qualité reconnus, permettront de développer le potentiel de commercialisation local. Les engagements des signataires portent sur 3 points principaux : La recherche de solutions pour pallier le problème de main d'œuvre en identifiant plus précisément la situation et les besoins en main d œuvre sur les exploitations et en proposant des dispositifs adaptés. L appui à la valorisation des productions par l incitation au développement de filières qualité (Agriculture Biologique, agriculture raisonnée ) dans leur mode de fabrication et pour leur qualité gustative ainsi que par l identification des produits locaux (création d'une mar que collective). Un soutien particulier à la filière «plantes à parfum», filière phare du territoire sera également apporté. La valorisation du potentiel de commercialisation avec le développement de circuits courts adaptés aux stratégies des exploitations et aux particularités locales : marchés, points de vente, paniers paysans Axe II Reconnaître et prendre en compte l agriculture dans l équilibre et la gestion du territoire Il n'y aura pas de maintien de l'agriculture sans un engagement fort de tous pour préserver des espaces agricoles. En effet, les espaces agricoles sont déjà peu présents (les espaces exploités représentent moins de hectares dont 700 hec tares de pâturages, soit 11% du t erritoire), très morcelés et souvent enclavés dans les zones urbaines. Ce problème émane d un ensemble de facteurs liés entre eux, et en particulier à une pression urbaine très élevée, un prix du foncier exorbitant, la présence de nombreuses friches, des baux rur aux trop contraignants et mal adaptés au contexte local limitant la location des terres agricoles. Cette pression foncière toujours plus forte fragilise extrêmement l activité agricole en freinant l acquisition de terres par les exploitants. Ces derniers sont souvent dans l incertitude de la destination à long terme des sols. Par conséquent, ils hésitent de plus en plus à investir ou même à transmettre leurs exploitations aux générations futures. Cette valorisation des espaces agricoles doit donc s appliquer dans le cadre de la mise en place d une véritable stratégie foncière agricole sur le territoire. Toutefois, il faut reconnaître que l équilibre et la gestion du territoire passent par la reconnaissance de l agriculture pour ses fonctions environnementales car elle est garante d une qualité de vie, elle permet l entretien des espaces et le maintien de la biodiversité. Elle doit également être reconnue pour son rôle de prév ention des risques : pare-feu, lutte contre l érosion, zones de rétention d eau

17 Les problématiques du foncier et de l installation ont été identifiées comme des enjeux majeurs et les signataires proposent de s'engager pour : Préserver et gérer durablement les terres agricoles en mettant en œuvr e une véritable stratégie foncière agricole sur le territoire. Le premier volet d actions concerne l identification des espaces à enjeux agricoles et leur reconnaissance et inscription dans les documents de planification, la recherche d outils et expériences innovantes en matière de foncier agricole. Le deuxième volet d actions concerne l implication des collectivités, soucieuses des équilibr es spatiaux de leur territoire, de la préservation des espaces agricoles. Il s appuiera en par ticulier sur la maîtrise publique du foncier agricole. Favoriser l'installation de nouveaux agriculteurs et la transmission des exploitations par une démarche concertée entre acteurs (création d un groupe de suivi des installations et tr ansmissions d exploitations) et une coordination des initiatives locales au niveau du territoire. Reconquérir et gérer les espaces sensibles et paysagers en axant sur la reconquête agricole et l entretien des espaces stratégiques du territoire. Le territoire est riche en espaces à forte valeur patrimoniale (deux sites Natura 2000, deux ZNIEFF, Espaces Boisés Classés, un projet de Parc naturel régional en limite nord) mais soumis à des risques naturels importants. Tout en ayant un rôle indispensable pour la gestion et la préser vation des milieux, l agriculture peut également tr ouver un moyen de se développer. Renforcer l intégration d une démarche de développement durable dans les activités agricoles. Au regard des mutations de l en vironnement et des enjeux du développement durable, la Charte agricole, en partenariat avec les autres démarches locales (Charte pour l environnement signée en 2006 par ex emple) doit permettr e d apporter sa contribution pour préserver et mettre en valeur les ressources naturelles. Il s agit en particulier de poursuivre les efforts engagés et d aller au-delà pour la gestion de la ressource en eau, la mise en application de pr atiques respectueuses de l environnement et le développement de l utilisation d énergies renouvelables. Axe III Favoriser le rapprochement entre producteurs et acteurs du territoire La Loi d Orientation agricole du 9 juillet 1999 reconnait la multifonctionnalité de l agriculture. Sur le terri toire du Pôle A zur P rovence, ses f onctions é co no miques, environnementales et sociales prennent tout leur sens. Au-delà de son rôle de pr oduction de biens de qualité et sa fonction d'entretien de l'espace et de maintien de c oupures v ertes, elle contribue à la mise en valeur du patrimoine rural et à l animation d une vie locale et touristique par l'accueil sur les exploitations, sa présence lors des marchés et fêtes locales. Toutefois, ses fonctions ne sont pas toujours bien perçues par la population de plus en plus urbaine et par les acteurs du territoire. L'agriculture souffre d'une image parfois erronée, contradictoire et sour ce de conflits. Ainsi, le rapprochement des agriculteurs et des acteurs du territoire contribuera à faciliter les relations, à valoriser la place et le travail des agriculteurs dans la société et à favoriser une promotion de l'activité dans laquelle chacun y trouve son compte. Pour cela, les signataires s engagent sur deux points : Faire connaître et reconnaître l'agriculture par des actions de communication à l'échelle du et plus largement du Pays de Grasse. C es ac tions viser ont non seulement le grand public mais également des demandeurs d'emploi, le public en insertion professionnelle et les scolaires. Promouvoir l'agriculture du et du Pays de Grasse par le développement de liens dir ects et d échanges entr e les agriculteurs, les ac teurs du t erritoire et les t ouristes. Ainsi, le soutien à la par ticipation des exploitants aux salons et manifestations du territoire et surtout la mise en valeur des activités agricoles (conférences, débats, vente de produits ) lors de ces événements seront mis en avant. Le développement d activités agritouristiques sur les exploitations sera également favorisé. 17

18 V Le programme d actions de la Charte agricole 18 Objectif 1 Apporter des solutions aux problèmes de main-d'œuvre salariée Action 1A Proposer des outils répondant à la problématique de la main-d'œuvre agricole page 20 Axe I Valoriser et renforcer le rôle économique des exploitations agricoles du Objectif 2 Valoriser les productions du territoire Objectif 3 Valoriser le potentiel de commercialisation local Action 2A Soutenir la filière plantes à parfum Action 2B Soutenir la mise en place de filières qualité Action 2C Aider à la création d une marque commerciale d identification des produits du terroir Action 3A Développer les circuits courts de commercialisation Action 3B Soutenir et aider le développement du réseau d'associations pour le Maintien d'une Agriculture paysanne - Action 43 de la Charte pour l'environnement - page 21 page 22 page 23 page 24 page 25 Action 4A Réaliser un schéma de mise en valeur des espaces agricoles page 26 Action 4B Mieux prendre en compte les enjeux agricoles dans les documents d'urbanisme page 27 Action 4C Mener une réflexion sur les outils et expériences innovantes en matière de foncier agricole page 28 Axe II Reconnaître et prendre en compte l agriculture dans l équilibre et la gestion du territoire Objectif 4 Préserver et gérer durablement les terres agricoles Action 4D Mener une politique volontariste d'acquisition foncière par la collectivité Action 4E Optimiser le potentiel agricole des terrains publics Action 4F Proposer une exonération ou un dégrèvement de la part communale des taxes foncières non bâti sous conditions particulières page 29 page 30 page 31 Action 4G Identifier les outils adaptés aux problématiques du logement des agriculteurs et de leurs salariés et les mettre en œuvre page 32 Objectif 5 Favoriser la transmission des exploitations et l installation de nouveaux agriculteurs Action 5A Mettre en place des dispositifs d'accompagnement pour la création et la transmission d'exploitations page 33

19 Axe II Reconnaître et prendre en compte l agriculture dans l équilibre et la gestion du territoire Objectif 6 Reconquérir et gérer les espaces sensibles et paysagers Objectif 7 Renforcer l intégration des activités agricoles dans une démarche de développement durable Action 6A Mesurer l'impact des activités agricoles sur la gestion des risques afin d'engager d'éventuelles révisions de PPR Action 6B Etudier la valorisation des espaces boisés pour une reconquête agricole Action 6C Optimiser le potentiel agricole des friches Action 6D Mettre en place des mesures agri-environnementales pour la gestion de l'espace Action 7A Identifier, réhabiliter, gérer les systèmes traditionnels d'irrigation et préserver la ressource en eau Action 7B Favoriser le respect de l'environnement dans les pratiques agricoles - Action 44 de la Charte pour l'environnement - Action 7C Développer l'utilisation et/ou la production d'énergies renouvelables dans les exploitations agricoles page 34 page 35 page 36 page 37 page 38 page 39 page Axe III Objectif 8 Faire connaître et reconnaître l agriculture du et du Pays de Grasse Action 8A Mettre en place des outils et moyens de communication pour une meilleure promotion de l'activité agricole Action 8B Communiquer sur les formations et métiers de l agriculture du Pays de Grasse page 41 page 42 Favoriser le rapprochement entre agriculteurs et acteurs du territoire Objectif 9 Promouvoir l agriculture du Pays de Grasse Action 8C Sensibiliser les scolaires et le grand public à l agriculture sur le territoire Action 9A Soutenir la participation des exploitants du Pays de Grasse dans les salons et les manifestations Action 9B Agritourisme : appui au développement de routes à thème et parcours de découverte reliant les exploitations du Pays de Grasse page 43 page 44 page 45 La Charte agricole s inscrit dans la Charte intercommunale pour l environnement du signée en juin Les actions 3B et 7B sont issues de la Charte pour l environnement

20 VI Les fiches actions Proposer des outils répondant à la problématique de la main-d œuvre agricole Axe 1 - Renforcer le rôle économique des exploitations Objectif 1 - Apporter des solutions aux problèmes de main d œuvre salariée Charte Agricole Action 1A Contexte et objectif de l action La Communauté d agglomération s inscrit dans une démarche en faveur de l accompagnement des entreprises sur le v olet de l emploi, compétence déclarée d intérêt communautaire en juillet Ainsi, de forts partenariats avec le tissu éc onomique local et les stru ctures d accompagnement se sont développés afin d initier et de soutenir les projets favorisant l emploi. Les différents exploitants rencontrés depuis janvier 2006 font état d un besoin récurrent de main d œuvre. Les profils recherchés sont très variés pour des saisonnalités différentes ou des temps de travail partiels ou ponctuels. Le recrutement de personnes compétentes et motivées reste très difficile. Il est également difficile de «fidéliser» le salarié d une année sur l autre. L entreprise doit ainsi recruter chaque année et donc accorder un temps d encadrement incontournable à la prise de poste. Pour éviter ce type de contraintes, les professionnels sont amenés à ne pas recruter malgré les besoins. Ainsi, le a proposé de se mobiliser sur un projet «Agriculture et Emploi» dont l objectif est double : Favoriser le maintien et le développement des activités agricoles Impacter sur le développement de l emploi local agricole PORTEURS Descriptif Réaliser un état des lieux de la main d œuvre agricole du territoire Proposer les solutions adaptées à la problématique de la main d œuvre locale (groupement d employeurs agricoles, portage salarial, ) Développer la mise en réseau entre centres de formation, structures d insertion et agriculteurs Partenaires associés Chambre d agriculture 06 DDAF 06 DDTEFP CFPPA Lycée agricole d Antibes Centre de formation pour apprentis Plan local d insertion par l Economie du Pays Grassois CG 06 CR PACA Action en cours Indicateurs Structure créée répondant à la problématique de l emploi agricole Nombre de formations proposées

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL Les Parcs naturels régionaux, institués il y a maintenant 40 ans, ont pour objectif de protéger le patrimoine naturel et culturel remarquable d'espaces ruraux de qualité

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers 2009-2010

Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers 2009-2010 Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d Emeraude Commissions de travail mai-juin 2013 Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Le zonage et le règlement La traduction réglementaire du projet

Le zonage et le règlement La traduction réglementaire du projet Partie 1 Fiche technique n 2 Le zonage et le règlement La traduction réglementaire du projet Zones U : Zones urbaines équipées, secteurs déjà urbanisés avec capacité de desserte Le règlement des secteurs

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes Le Parc naturel régional des Ardennes Qu est-ce qu un PNR? Un Parc naturel régional (PNR) est : Un territoire aux patrimoines naturel, culturel et paysager riches et fragiles Faisant l objet d un projet

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

ENTREPRISE disposant de foncier et/ou ayant des besoins en matières et produits issus de l agriculture

ENTREPRISE disposant de foncier et/ou ayant des besoins en matières et produits issus de l agriculture TYPE DE FONCIER Situer sa motivation et préciser ses objectifs PROPRIETAIRE FONCIER Individuel (ex : grande propriété familiale avec vastes espaces verts, parc, bois) FONDATION reconnue d utilité publique

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes Quels enjeux pour l agriculture du Sud Isère? Assemblée générale de SITADEL 14 avril 2015 Saint-Jean d Hérans JM Noury, Suaci Montagn Alpes

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Dossier de Presse. Rencontre des AMAP de L Ouest-Var «Préservons les terres fertiles!»

Dossier de Presse. Rencontre des AMAP de L Ouest-Var «Préservons les terres fertiles!» Dossier de Presse Rencontre des AMAP de L Ouest-Var «Préservons les terres fertiles!» Samedi25 septembre 2010, Site de la Dominante, La Seyne-sur-Mer ALLIANCE PROVENCE Réseau Régional et départemental

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Février 2004. FICHE n 1 - METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS SA COMMUNE

LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Février 2004. FICHE n 1 - METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS SA COMMUNE LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Février 2004 Rédacteur : Jean-Marc FAUCONNIER - Téléphone : 02 54 51 56 70 e-mail : cdpne@wanadoo.fr FICHE n 1 - METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

L espace test en agriculture

L espace test en agriculture Photo Civam Aquitaine L espace test en agriculture Une solution innovante pour des installations agricoles durables Une démarche pour permettre aux porteurs de projets agricoles de tester, valider, créer

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

Créer une AMAP. Les autres "paniers" S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple :

Créer une AMAP. Les autres paniers S informer et agir! www.defipourlaterre.org. Qu'est-ce que c'est? Le principe est simple : S informer et agir! Créer une AMAP Qu'est-ce que c'est? L'AMAP est une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (marque déposée), dont l'objet principal est de "mettre en lien paysans et

Plus en détail

66, Bd Gassendi B.P.117 04004 - DIGNE LES BAINS Cedex Tél. : 0820.16.57.47 - Fax : 0820.16.10.12 - Mél : accueil@ahp.chambagri.fr

66, Bd Gassendi B.P.117 04004 - DIGNE LES BAINS Cedex Tél. : 0820.16.57.47 - Fax : 0820.16.10.12 - Mél : accueil@ahp.chambagri.fr REPUBLIQUE FRANCAISE Etablissement Public Loi du 3.1.1924 CHAMBRE D AGRICULTURE DES ALPES DE HAUTE PROVENCE 66, Bd Gassendi B.P.117 04004 - DIGNE LES BAINS Cedex Tél. : 0820.16.57.47 - Fax : 0820.16.10.12

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Cours de Cas Concret. Prof. J. Teller [PLU DE MARSEILLE] Barbette Céline Libert Virginie. MCUAT Université de Liège Année académique 2011-2012

Cours de Cas Concret. Prof. J. Teller [PLU DE MARSEILLE] Barbette Céline Libert Virginie. MCUAT Université de Liège Année académique 2011-2012 Cours de Cas Concret Prof. J. Teller [PLU DE MARSEILLE] Barbette Céline Libert Virginie 1 MCUAT Université de Liège Année académique 2011-2012 TABLE DES MATIÈRES Qu est-ce qu un PLU?... 1 RÔLE DU PLU...

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78)

Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78) Faites pousser une ferme à Magny-les-Hameaux! Projet d aménagement pour une agriculture biologique périurbaine dans les Yvelines (78) Appel à candidatures 1 Le présent appel à candidature a pour objet

Plus en détail

Les Champs des Possibles

Les Champs des Possibles Les Champs des Possibles Association Loi 1901 Lancée en 2009 1 salarié Région Île-de-France Activité L association Les Champs des Possibles accompagne des porteurs de projet à l installation en agriculture

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Quel(s) projet(s) de paysage pour le PNR?

Quel(s) projet(s) de paysage pour le PNR? Quel(s) projet(s) de paysage pour le PNR? (Carte réalisée par F de Dormael, Henri Spcecht, Adèle Wickersheim (atelier régional commandé par la région PACA à l ENSP) 20 mars 2014 Ordre du jour Au fil des

Plus en détail

FICHE-ACTION N 9 ACCOMPAGNER LES DEMARCHES DE PRESERVATION, DE MISE EN VALEUR DE L'ESPACE ET FAVORISER LE MAINTIEN DE L ACTIVITE AGRICOLE ET RURALE

FICHE-ACTION N 9 ACCOMPAGNER LES DEMARCHES DE PRESERVATION, DE MISE EN VALEUR DE L'ESPACE ET FAVORISER LE MAINTIEN DE L ACTIVITE AGRICOLE ET RURALE FICHE-ACTION N 9 ACCOMPAGNER LES DEMARCHES DE PRESERVATION, DE MISE EN VALEUR DE L'ESPACE ET FAVORISER LE MAINTIEN DE L ACTIVITE AGRICOLE ET RURALE Référence à la Charte de territoire AXE 2 : Accompagner

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique Kit de présentation du SRCE Consultation Schéma régional de cohérence écologique Définition du SRCE Trame Verte et Bleue (lois Grenelle) Schéma Régional de Cohérence Ecologique Elaboration Etat / Région

Plus en détail

QUATRE ORIENTATIONS POUR REUSSIR, 33 ACTIONS POUR LA GIRONDE

QUATRE ORIENTATIONS POUR REUSSIR, 33 ACTIONS POUR LA GIRONDE QUATRE ORIENTATIONS POUR REUSSIR, 33 ACTIONS POUR LA GIRONDE Orientation 1 : Positionner la Gironde sur le marché du tourisme par la promotion et la commercialisation Axe 1.1 : La création d une destination

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

Point d étape Note méthodologique

Point d étape Note méthodologique Point d étape Note méthodologique Avril 2008 Avril 2008 SOMMAIRE... Préambule : Enjeux et objectifs des points d étape... 4 Partie 1 : Réalisation des points d étape pour les projets de rénovation urbaine

Plus en détail

Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur. Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE

Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur. Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE Dépôt des dossiers de candidature : au plus tard le 30 juin 2015 1 Sommaire 1. PREAMBULE... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Le foncier forestier un enjeu majeur pour les élus de Rhône-Alpes

Le foncier forestier un enjeu majeur pour les élus de Rhône-Alpes Le foncier forestier un enjeu majeur pour les élus de Rhône-Alpes Agir ensemble pour diminuer le morcellement et faciliter une gestion durable de nos forêts GUIDE PRATIQUE EDITO Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Les PNR franciliens : quelle nature pour la ville et pour quels habitants?

Les PNR franciliens : quelle nature pour la ville et pour quels habitants? Les PNR franciliens : quelle nature pour la ville et pour quels habitants? Monique Poulot Université Paris Ouest Nanterre Laboratoire GECKO Ségolène Darly INRA Unité SAD-APT, Région Ile-de-France Les parcs

Plus en détail

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION ANNEE 2012-2013 2 I. CONTEXTE ET ORIENTATIONS GENERALES... 3 II. RAPPROCHER LES GROUPES ET LE RESEAU DANS LA CONSTRUCTION D'UNE AGRICULTURE PAYSANNE... 4 DES INTERAMAP

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

Pour des installations en agriculture paysanne ouverte aux citoyens franciliens

Pour des installations en agriculture paysanne ouverte aux citoyens franciliens Pôle Abiosol Pour des installations en agriculture paysanne ouverte aux citoyens franciliens De moins en moins d exploitations En 2010, L Ile de France ne comptait plus que 5027 exploitations agricoles

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil)

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) F ENERGIE CHAMPS ABORDES Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) Le schéma ci-dessus représente les éléments à analyser pour l évaluation du bilan énergétique

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

Promotion du tourisme rural au niveau du projet de Parc Naturel de Bouhachem au Maroc

Promotion du tourisme rural au niveau du projet de Parc Naturel de Bouhachem au Maroc L e s n o t e s d a l e r t e d u C I H M N 7 5 19 a v r i l 2 0 1 1 romotion du tourisme rural au niveau du projet de arc Naturel de Bouhachem au Maroc Luca ortacolone rogramme RT OLD du NUD Maroc La

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques

Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques Les dispositifs régionaux d appui aux entreprises touristiques 1 1 Les entreprises touristiques en Aquitaine Le tissu des entreprises touristiques est composé en majorité de TPE dont l activité est marquée

Plus en détail

cahier des charges Appel à projets pour un développement durable des zones côtières tributaires de la pêche et de l aquaculture

cahier des charges Appel à projets pour un développement durable des zones côtières tributaires de la pêche et de l aquaculture Axe 4 du Fonds européen pour la pêche cahier des charges Appel à projets pour un développement durable des zones côtières tributaires de la pêche et de l aquaculture sommaire INTRODUCTION page 4 1 L axe

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

L agriculture. Le développement rural. L environnement et les paysages

L agriculture. Le développement rural. L environnement et les paysages Les 3 missions des Safer article L 141-1 du code Rural L agriculture Le développement rural L environnement et les paysages 1 La mise en œuvre des stratégies foncières Les outils de la SAFER au service

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme

Dossier de demande de dérogation. à l'urbanisation limitée. application de l article L 122-2. du code de l urbanisme Direction départementale des territoires de la Drôme Service Aménagement du Territoire et Risques Pôle Planification Dossier de demande de dérogation à l'urbanisation limitée application de l article L

Plus en détail

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière

Interreg V France Suisse. Un programme de coopération transfrontalière Interreg V France Suisse Un programme de coopération transfrontalière 1 Interreg France Suisse, un des programmes européens de coopération transfrontalière impliquant la Suisse 2 Territoire INTERREG France-Suisse

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Panorama. des agendas 21 locaux et des pratiques territoriales de développement durable. en France

Panorama. des agendas 21 locaux et des pratiques territoriales de développement durable. en France Panorama des agendas 21 locaux et des pratiques territoriales de développement durable en France Décembre 2009 TERRITOIRES AYANT DÉCLARÉ UN AGENDA 21 LOCAL - SEPTEMBRE 2009 En 2009, l Observatoire s est

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Economie résidentielle : du constat à la stratégie, enjeux pour la région PACA

Economie résidentielle : du constat à la stratégie, enjeux pour la région PACA 1 Economie résidentielle : du constat à la stratégie, enjeux pour la région PACA Un faux débat agite depuis quelques années le monde du développement des territoires et de l action publique des collectivités

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer

Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Pour renforcer la politique foncière d aménagement rural et d installations agricoles : le partenariat Région Safer Ce document est issu d une concertation entre la Fédération Nationale des Sociétés d

Plus en détail

Syndicat Mixte pour le Sundgau

Syndicat Mixte pour le Sundgau IGT.ITG 22 rue Saint-Louis 67000 STRASBOURG Tél : 09 52 38 37 65 Fax : 09 57 38 37 65 Courriel : igt.itg@igt-itg.eu www.igt-itg.eu Cabinet ARGOS 8 rue Raymond Bank BP 1523 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel :

Plus en détail

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales?

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? En 2014, le Certu devient la Direction technique Territoires et Ville du Cerema Plan de l intervention 1. D une approche technique sectorielle à une

Plus en détail

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE

SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE SERVICE PANIERS FRAICHEUR EN RHONE-ALPES DEMARCHE ET RETOUR D EXPÉRIENCE ATELIER CEREMA 21 MAI 2015 LYON DÉPARTEMENT MARKETING ET SERVICE / TER RA DIFFUSION LIMITÉE JEUDI 21 MAI 2015 SOMMAIRE 01. DÉFINITION

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Entreprises et territoires, les clés du développement durable de la région urbaine de Lyon

Entreprises et territoires, les clés du développement durable de la région urbaine de Lyon Entreprises et territoires, les clés du développement durable de la région urbaine de Lyon ème forum de la Région Urbaine de Lyon 9 juin 998 L'Isle d Abeau Bonnes pratiques du développement durable en

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Trame verte et bleue Exemple d application d un programme d actions agricole régional

Trame verte et bleue Exemple d application d un programme d actions agricole régional Trame verte et bleue Exemple d application d un programme d actions agricole régional Rencontre du Groupe d échange «Trame verte et bleue» 07-05-10 Rémi CLUSET Chargé de mission agriculture et ressources

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE HAGEN PLAN LOCAL D'URBANISME Document conforme à celui annexé à la délibération du Conseil Municipal de HAGEN en date du 23 mai 2013 APPROUVANT le Plan Local d'urbanisme

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

ASSOCIATION DU PAYS DE LANGRES EXPERIMENTATION FORMATION-ACTION PROSPECTION TERRITORIALE «QUELLES INNOVATIONS DEMAIN DOCUMENT PROJET

ASSOCIATION DU PAYS DE LANGRES EXPERIMENTATION FORMATION-ACTION PROSPECTION TERRITORIALE «QUELLES INNOVATIONS DEMAIN DOCUMENT PROJET DOCUMENT PROJET Maître d ouvrage : ASSOCIATION DU PAYS DE LANGRES Objet : EXPERIMENTATION FORMATION-ACTION PROSPECTION TERRITORIALE «QUELLES INNOVATIONS DEMAIN POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LOCAL DU

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail