Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision"

Transcription

1 309 Schedae, 2007 Prépublication n 47 Fascicule n 2 Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision Mohamed Najeh Lakhoua UR : Système, Énergétique, Productique et Environnement Université du 7 Novembre A Carthage ISSAT, Route de Tabarka, Mateur 7030, Tunisie Résumé : La modélisation d un système d information d une entreprise nous permet de disposer d un outil d analyse et d aide à la prise de décision. Cet outil, s appuyant sur des modèles clairement explicités, mais non nécessairement complètement formalisés, aide à obtenir des éléments de réponses aux questions qu on peut se poser dans un processus de décision. Dans cet article, une utilisation du SIG (Système d Information Géographique) pour l analyse et la prise de décision est présentée. Le SIG a permis la gestion des flux entre les diverses entités constituant une entreprise qui sont réparties géographiquement. Cette application du SIG a été réalisée au sein d une importante entreprise publique (Office des Céréales). Mots-clés : SIG, analyse et prise de décision, application industrielle. 1 Introduction Les Systèmes d Information Géographique (SIG) sont apparus à la fin des années L idée était simple, il s agit d utiliser de grandes possibilités de calcul des ordinateurs pour saisir, gérer et analyser toute sorte d information spatiale. Ils possèdent plusieurs synonymes tels que : Systèmes d Information à Référence Spatiale (SIRS), systèmes d information à base géographique Les SIG offrent toutes les possibilités des bases de données (requêtes et analyses statistiques) et ce, au travers d une visualisation unique et d analyse géographique propres aux cartes [2, 5]. Ces capacités spécifiques font du SIG un outil unique, accessible à un public très large et s adressant à une très grande variété d applications. Dans la littérature, plusieurs définitions ont été données à ces systèmes [1] : Une technologie de l information qui stocke, analyse et visualise à la fois des données spatiales et non spatiales ; Achraf Jabeur Telmoudi, Lotfi Nalbi «Utilisation du SIG dans une entreprise industrielle pour l analyse et la prise de décision»

2 310 Une organisation structurée de ressources permettant d acquérir les données à référence spatiale, de les conserver, les traiter et en diffuser les résultats, faisant appel à la position et à la forme des phénomènes dans un espace donné ; Un ensemble puissant d outils pour saisir, conserver, extraire, transformer et afficher les données spatiales décrivant le monde réel ; Un environnement d analyse d une information spatiale ; Un système informatisé d acquisition, de gestion, d analyse et de représentation de données à référence spatiale. Un SIG est un ensemble d équipements informatiques, de logiciels et de méthodologies pour la saisie, la validation, le stockage et l exploitation des données dont la plupart est spatialement référencée, destinée à la simulation de comportement d un phénomène naturel, à la gestion et à l aide à la décision. 2 Évolution des SIG Historiquement, pour la modélisation et l interrogation, les SIG se sont développés à partir des solutions SGBD (Système de Gestion de Base de Données) propriétaires, mais l évolution des SIG outils a suivi les standard des SGBD, même les méthodes d analyse et de conception ont évolué dans le sens de la standardisation [6]. Après trente ans d évolution, les SIG sont devenus très utilisés dans différents domaines [4, 9, 10] (gestion du territoire, applications d analyse et de planification, gestion des ressources naturelles, prévention des risques naturels, assainissement et implantation des réseaux d équipement publics, étude de la démographie, ). Cette évolution est en fait liée au développement massif de l information et des réseaux de communication et à l augmentation de ses capacités. Les SIG sont des systèmes d information, mais, les entités à gérer et les traitements à effectuer possèdent une certaine originalité. Dans les SIG, nous présentons des modèles de représentation du monde réel, d où l existence d une difficulté supplémentaire du fait que les mesures de la réalité sont instrumentées et ne sont pas exactes. Les entités des SIG possèdent des descriptions relatives, au niveau de la perception thématique et de la perception spatiale. Les entités des SIG ont un cycle de vie, c est l aspect le plus complexe [3, 8] car nous devons tenir compte des processus auxquels elles sont soumises au cours du temps. Les difficultés rencontrées lors de la modélisation concernent les interactions entre entités et au sein de la même entité. Si les SIG semblent proches d autres technologies telles que la CAO (Conception Assistée par Ordinateur), le traitement d image et la gestion de bases de données, ils demeurent les seuls outils adaptés à la visualisation et à l analyse de données géographiques. 3 Fonctionnement d un SIG Un SIG stocke les informations sous la forme de couches thématiques pouvant être reliées les unes aux autres par la géographie. Ce concept, à la fois simple et puissant a prouvé son efficacité pour résoudre de nombreux problèmes concrets. L information géographique contient soit une référence géographique explicite (latitude et longitude ou grille de coordonnées nationales) ou une référence géographique implicite (adresse, code postal, nom de route ). Les cinq composants majeurs d un SIG sont : le matériel (ordinateurs), les logiciels (outils et les fonctions pour stocker, analyser et afficher toutes les informations), les données (géographiques et tabulaires), les utilisateurs et les méthodes (règles et procédures propres à chaque organisation).

3 311 Dans les SIG, il y a trois types de requêtes : Requêtes spatiales : elles permettent d effectuer des opérations géométriques, des opérations topologiques et des opérations réseaux ; Requêtes Thématiques : elles sont basées sur la manipulation de critères descriptifs ; Requêtes Temporelles : elles sont basées sur l application d opérateurs temporels de manipulation d intervalle ou des arbres de filiation. Les SIG exploitent deux types de modèles géographiques (modèle vecteur et modèle raster). Chacun d eux dispose de ses avantages. Un SIG moderne se doit d exploiter simultanément ces deux types de représentation. Un modèle vecteur où les informations sont regroupées sous la forme de coordonnées x et y. Les objets de type ponctuel sont dans ce cas représentés par un simple point. Les objets linéaires (routes, fleuves, ) sont eux représentés par une succession de coordonnées x, y. Les objets polygonaux (territoire géographique, parcelle, ) sont, quant à eux, représentés par une succession de coordonnées délimitant une surface fermée. Le modèle vectoriel est particulièrement utilisé pour représenter des données discrètes. Un modèle raster est constitué d une matrice de points pouvant tous être différents les uns des autres. Il s adapte parfaitement à la représentation de données variables continues. Un SIG n est pas un système automatique de décision mais plutôt une série d outils pour interroger, analyser et cartographier des données [11] tout au long d un processus de décision. Les SIG permettent de lier entre elles toutes sortes d informations par le biais de la géographie, ils permettent un meilleur partage d information et une meilleure communication entre les différents services. Plus la communication se développe entre les individus et les départements, plus la redondance de l information se réduit, la productivité se développe, et l organisation en général s améliore [5]. La création de cartes et l analyse géographique ne sont pas des procédés nouveaux, mais les SIG procurent une plus grande vitesse et proposent des outils sans cesse innovants dans l analyse, la compréhension et la résolution des problèmes. L avènement des SIG a également permis un accès à l information à un public beaucoup plus large. L information géographique numérique est facile à partager et à exploiter. Elle devient une information essentielle dans de nombreuses organisations qui l utilisent comme cadre référence utilisable par tous. 4 Contribution à la mise en place d un SIG Du fait de la nature des activités de transaction des céréales, la notion de l espace est déterminante puisque le mouvement des céréales se fait d un endroit à un autre et évolue dans un environnement d informations. En effet, l état de la situation des flux des céréales est suivi actuellement par deux systèmes d information : un système classique développé et utilisant un environnement de Base de données Oracle avec des outils de développement VB et un nouveau système SIG exploitant la notion de couches d informations dont celle de base relative à la localisation géographique des Unités de Stockage de Céréales (USC). Afin d assurer une gestion efficiente des activités céréalières, l Office des Céréales (OC) exploite actuellement un système d information qui stocke, analyse et visualise à la fois des données spatiales et non spatiales. C est ainsi que nous avons étudié nos diverses applications dans cet environnement du SIG du fait de son aspect innovant et de la souplesse de sa communication. Rappelons tout d abord les grandes phases pour réussir la mise en place d un SIG présenté dans un ouvrage de Faiz S. [6] : Définition des besoins ; Élaboration du cahier des Schedae, 2006, prépublication n 47, (fascicule n 2, p ).

4 312 charges ; Choix du SIG ; Conception de la base de données géographiques et son installation ; Démarrage du projet. La phase d élaboration du cahier des charges conditionne en partie la réussite d un produit. En effet, la qualité du produit résulte d un compromis entre la demande, la fiabilité et le coût final. 4.1 Identification des entités à manipuler Après l identification des différentes entités à manipuler par le SIG, nous avons adopté une codification SIG pour les différents intervenants dans le système de stockage de céréales (centres de l OC, coopératives, privées, minotiers). Nous avons déterminé les objets constituant les entités à manipuler par le SIG. Nous en citons : centre, unité de stockage, cellule de stockage, matériel de manutention, portique de chargement et de déchargement, transporteur à chaîne, élévateur à godets, bascule, pendulaire, épurateur, trémie vrac wagons, trémie vrac camions, poste de transformation électrique. Pour l objet «Centre», nous avons identifié les propriétés : Code centre (identifiant), Code gouvernorat, Capacité, Type centre, Nombre unités de stockage, Nombre de cellules, Nom propriétaire, Pont bascule camion et tonnage correspondant, Pont bascule wagon et tonnage correspondant, Prix location par an en DNT, blé dur local, blé dur importé, blé tendre local, blé tendre importé, orge locale, orge importée, Stock général, Nombre de cadres techniques, Nombre de cadres administratifs. Pour l objet «Unité de stockage», nous avons identifié les propriétés : Code unité de stockage (identifiant), Code centre, Type unité de stockage, Nombre de cellules, blé dur local, blé dur importé, blé tendre local, blé tendre importé, orge locale, orge importée. Pour l objet «Cellule», nous avons identifié les propriétés : Code de la cellule (identifiant), Code unité de stockage, Type de cellule, Capacité de cellule, Moyen de contrôle de température, Produit ensilé, Quantité ensilée. Pour l objet «Matériel de manutention», nous avons identifié les propriétés : Code Matériel de manutention (identifiant), Code Centre, Nombre Élévateurs, Nombre Transporteurs, Nombre Bascules. 4.2 Base de données géographiques Dans cette application, nous avons exploité logiciel SIG : MapInfo. Ce logiciel met à notre disposition toute la puissance de la cartographie informatisée. Il permet d organiser les données textuelles et géographiques sous forme de tables. On peut représenter les données géographiques sous différentes formes (points, polygones, lignes, arcs, ellipse, ). Le logiciel MapInfo utilise la notion de couches qui permet d associer plusieurs vues séparées sur une même page (cartes, tableaux de données et graphiques) pour représenter un document de synthèse. Les données peuvent être acquises par : digitalisation, scannage, importation des données vectorielles (MIF/MID, DXF) et importation des données alphanumériques (Excel, dbase, ). Après localisation sur la carte de la Tunisie des différents intervenants dans le secteur de stockage de céréales en utilisant différents symboles, nous avons élaboré une base de données géographique pour la gestion des flux de céréales. Nous avons dressé une liste des données dans une table relative aux produits céréaliers entrants dans l USC. Nous en citons à titre d exemple : Code lot produit entrant, code provenance, produit (blé dur, blé tendre, orge, ), provenance produit, quantité produit, qualité produit, code cellule de stockage, date entrée, instant entrée. De même, nous avons élaboré une liste des données dans une table relative aux produits céréaliers sortants de l USC. Nous en citons à titre d exemple : Code lot du produit

5 313 sortant, produit (blé dur, blé tendre, orge, ), code destination, destination produit, quantité produit, qualité produit, code cellule de stockage, date de sortie, instant de sortie. 4.3 Résultats de l utilisation du SIG Nous avons utilisé le logiciel du SIG MapInfo pour saisir, manipuler et gérer les données relatives aux diverses entités de stockage de céréales, faire des interrogations et des analyses et enfin visualiser des cartes et des graphes. C est ainsi que nous avons pu produire avec le SIG d abord de l information, de la représentation (des cartes) et de la communication. Ensuite, des scénarios d évolution du territoire permettant de passer à «l aide à la décision». La figure 1 présente les différents symboles que nous avons utilisés pour représenter l infrastructure exploitée par l OC, ainsi que les autres opérateurs tels que les minoteries et les coopératives. D autres symboles sont aussi utilisés pour représenter le réseau routier et le réseau ferroviaire. Dans le cas de notre application, la répartition des diverses USC est effectuée sur tout le territoire. À l aide du SIG, nous avons visualisé des cartes. La carte est en effet un formidable outil de synthèse et de présentation de l information. La carte présentée sur la figure 2 illustre la localisation des diverses USC appartenant au gouvernorat de Nabeul situé au Nord du pays (6 Centres de stockage et 1 minoterie). À l aide des outils d interrogation et de puissantes solutions d analyses offertes par le SIG, nous pouvons poser diverses questions simples ou des questions intégrant une analyse. La figure 3 présente une sélection de divers centres et silos de l OC. Les données affichées sont relatives à la capacité en tonnes, le nombre des unités de stockage, le nombre des cellules de stockage, L exécution des requêtes nous permet aussi, à l aide de productions de graphes, de déterminer l évolution du stock journalier d une cellule de stockage (Figure 4). L exemple présenté illustre l évolution de la quantité ensilée en tonnes et durant une période dans une cellule de stockage du silo Bir el Kassaa. Fig. 1 :Symboles de l infrastructure de l OC. Fig. 2 : Visualisation de cartes par le SIG. Fig. 3 : Interrogation de diverses USC sélectionnées. Fig. 4 : Utilisation des graphes par le SIG. Schedae, 2006, prépublication n 47, (fascicule n 2, p ).

6 314 5 Conclusion L utilisation du SIG à l OC a permis, en plus de la production des cartes et des graphes, d exécuter des requêtes et analyses géographiques, d améliorer l organisation par une plus grande fédération de l information et de prendre plus rapidement les meilleures décisions. Notre contribution consiste à introduire le SIG comme un nouvel outil de gestion moderne et pertinent dans l environnement de l entreprise cible pour la gestion des flux de céréales. Il est donc nécessaire de structurer le Système d Information de l entreprise en intégrant le SIG avec ses diverses couches de gestion à l environnement conventionnel du Système d Information existant. 6 Références [1] Ben Youssef, Modélisation Orientée-Objet et Spacio-Temporelle dans un SIG, DEA, ENIT, [2] Berry J.K., Beyond mapping : concepts, algorithms and issues in GIS, GIS World, [3] Claramunt C., Thériault M., Managing time en GIS an Event-Oriented Approach, Springer-Verlag, p , [4] Centre National de Télédétection, Projet National Mobilisateur : Sécurité alimentaire, Rapport final, Tunis, Déc [5] Collet C., Hussy C., Les systèmes d information en géographie, Rapports et Recherches, Institut de Géographie, Fribourg, [6] Faiz S., Systèmes d Informations Géographiques : Information Qualité et Data Mining, Édition CLE, Tunis, [7] Lakhoua M.N., Jomaa S., Annabi M., Gestion des flux dans un silo de stockage des céréales, Revue Géomatique, Vol.28, N 5, Févr [8] Laurent R., Real Time Spatio-Temporal Databases, Transactions on Geographic Information Systems, Vol.5, p , [9] Lebdi F., Lamaddalena N., Modélisation Techniques Informatiques et SIG pour la gestion de l eau et des réseaux hydrauliques, Tunis, Mai [10] Servigne S., Kang M., SIG pour l environnement sonore urbain : de la représentation à la visualisation animée, Revue internationale de géomatique, Vol.10, p , [11] Tanzi T., Laurent R., Servigne S., Vers un système spatial temps réel d aide à la décision, Revue Internationale de Géomatique, Vol.8, p , 1998.

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008

Rapport de mission de formation SIG Au Niger du 03 au 14 novembre 2008 COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL SECRETARIAT EXECUTIF ------------------ PROGRAMME REGIONAL D APPUI

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE SYSTÈME D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : OUTIL D ANALYSE & DE REPRESENTATION STATISTIQUE Présentation lors des portes ouvertes du 21-22-23 Octobre 2015 «MEILLEURES STATISTIQUES

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Valoriser les données internes et externes 3 avril 2014 Ordre du jour UNE INTRODUCTION À L ANALYSE DE DONNÉES Analyse de données et l intelligence

Plus en détail

Acropole Acropole Cartographie

Acropole Acropole Cartographie Plan du document 1. Introduction de la matière et du rôle des logiciels de cartographie 2. Descriptif fonctionnel des produits 2.1. Acropole SIG 2.2. Acropole QuickCarto 2.3. Acropole Notagis 3. Les liaisons

Plus en détail

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables A - Compétences générales et transversales liées à l exercice des métiers

Plus en détail

Systèmes d Information Géographique

Systèmes d Information Géographique Systèmes d Information Géographique Jean-Yves Antoine Université François Rabelais de Tours www.info.univ-tours.fr/~antoine J.Y. Antoine 1 Systèmes d Information Géographique 1. INTRODUCTION Qu est ce

Plus en détail

Topographie opérationnelle

Topographie opérationnelle Michel Brabant avec le concours de Béatrice Patizel, Armelle Piègle et Hélène Müller Topographie opérationnelle Mesures - Calculs - Dessins - Implantations Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12847-5

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel Comment anticiper le temps réel? Une solution basée sur un modèle pour prévoir le trafic en temps réel PTV Optima est la clé pour une gestion du trafic réussie. Cette solution basée sur un modèle propose

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE CRTS, 18 21 Janvier 2016 Amal LAYACHI, layachi@crts.gov.ma DEFINITION- GENERALITES Vers une définition Information? Géographique? Système? INFORMATISATION

Plus en détail

UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires

UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires UNITE MIXTE DE RECHERCHE N 6575 Archéologie et territoires ECOLE THEMATIQUE Système d Information à Référence Spatiale et Archéologie Tours - 8/13 septembre 2003 CONFERENCE Patriarche par F. Faucher et

Plus en détail

P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG. Détermination des profils SIG

P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG. Détermination des profils SIG P4b : Apport des SIG aux énergies renouvelables Dans le cadre du Mastère ASIG Détermination des profils SIG Transcription des besoins selon les critères Experts Mastère ASIG 25 Avril 2008 Mastère ASIG

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Innovations Majeures de la Version 4

Innovations Majeures de la Version 4 Innovations Majeures de la Version 4 Un nouvel environnement SIG avec de puissants outils graphiques. De nouveaux moteurs hydrologiques et hydrauliques plus sûrs et plus performants. De nouveaux modes

Plus en détail

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006

Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 Septième rencontre du réseau de référents Mardi 20 juin 2006 ductiondémarche de déploiement... Volonté de passer «d un SIG centralisé à un SIG coopératif» --> partager l Information Géographique avec les

Plus en détail

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Version 3 - SCE-MEMORIS 2006 1 / 41 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l application 3 1.2 Présentation des profils utilisateurs et de leurs

Plus en détail

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Contexte Exigences croissantes en matière de qualité et de sécurité d approvisionnement

Plus en détail

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1

La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec 26/10/2005 1 La Geo-Business Intelligence selon GALIGEO avec ESRI 2005 session «Décisionnel» 26/10/2005 1 La Business Intelligence : Une Définition La Business intelligence permet l utilisation des données opérationnelles

Plus en détail

ArcGIS. for Desktop. Comprendre notre monde

ArcGIS. for Desktop. Comprendre notre monde ArcGIS for Desktop Comprendre notre monde ArcGIS for Desktop ArcGIS for Desktop fait partie du système ArcGIS, conçu pour la création et la mise à jour de cartes et de données géographiques. Bien plus

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne octobre 2008 Aujourd hui, la CCI Seine-et-Marne, fortement impliquée dans l observation des entreprises et du développement économique de

Plus en détail

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur

D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES. Service Analyse Spatiale Région Provence-Alpes-Côte d Azur SYSTÈME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE et DONNEES PATRIMONIALES 1 1. INFORMATION GEOGRAPHIQUE et SYSTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE (S.I.G.) 2 Le processus général de DEMATERIALISATION et NUMERISATION s applique

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Analyse Les données contenues dans un système d information géographique décrivent un terrain, et donc permettent d appréhender les

Plus en détail

OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN ET APPLICATIONS

OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN ET APPLICATIONS OUTILS SIG DU CONSEIL REGIONAL LIMOUSIN MODE D ACCES D ET APPLICATIONS présentation >Ensemble d outils SIG en ligne accessibles depuis le portail interne et conçu pour : - permettre à l ensemble des agents

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

Leçon 4 : Typologie des SI

Leçon 4 : Typologie des SI Leçon 4 : Typologie des SI Typologie des SI Système formel Système informel Typologie des SI Chaque jour au sein d une organisation Le système d info stocke, traie ou restitue des quantités importantes

Plus en détail

Système d'information Page 1 / 7

Système d'information Page 1 / 7 Système d'information Page 1 / 7 Sommaire 1 Définition... 1 2 Fonctions du système d information... 4 2.1 Recueil de l information... 4 2.2 Mémorisation de l information... 4 2.3 Traitement de l information...

Plus en détail

Système d Information Géographique : application concrète à la protection raisonnée du vignoble

Système d Information Géographique : application concrète à la protection raisonnée du vignoble Système d Information Géographique : application concrète à la protection raisonnée du vignoble Marc Raynal- Christian Debord - ITV France Aquitaine Résumé Depuis plus d un siècle, les maladies cryptogamiques

Plus en détail

Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques

Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques Point de vue géographique UMR 7300 Espace Université d Avignon GDR MoDys École Thématique Modys : Modélisation et

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

LES PULSATIONS URBAINES

LES PULSATIONS URBAINES LES PULSATIONS URBAINES Localisation spatiale et temporelle des personnes et des voitures à partir des enquêtes ménages déplacements par Christophe Hurez, Gihad Baroudi Centre d études techniques de Lyon

Plus en détail

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo

PROJET MEU. Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine. Présentation Décryptagéo PROJET MEU Une plateforme web et cartographique pour le monitoring et la planification énergétique urbaine Massimiliano Capezzali, Adjoint du Directeur Energy Center Ecole Polytechnique Fédérale (EPFL)

Plus en détail

PRIMAVERA RISK ANALYSIS

PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS Guide d analyse des risques Vérification de planning Modélisation rapide des risques Assistant de registres de risques Registre de risques Analyse de

Plus en détail

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus

En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus CHAPITRE UN EXEMPLES DE FORMATIONS EN LIGNE En proposant une formation souvent moins onéreuse et plus pratique que les autres méthodes, l apprentissage en ligne est aujourd hui en train de transformer

Plus en détail

Ingénieur de recherche en statistique

Ingénieur de recherche en statistique Ingénieur de recherche en statistique E1D24 Statistique - IR Dans le cadre d une étude ou d un projet de recherche, l ingénieur de recherche en statistique conçoit le plan d analyse statistique et prend

Plus en détail

CELCAT est un leader mondial de la gestion d emploi du temps et du suivi de l assiduité des étudiants dans l enseignement supérieur.

CELCAT est un leader mondial de la gestion d emploi du temps et du suivi de l assiduité des étudiants dans l enseignement supérieur. CELCAT Timetabler Le gestionnaire interactif d emploi du temps CELCAT est un leader mondial de la gestion d emploi du temps et du suivi de l assiduité des étudiants dans l enseignement supérieur. Notre

Plus en détail

Manuel Qualité Service d Information Géographique

Manuel Qualité Service d Information Géographique Pôle Infrastructures et Ressources Direction des Ressources PRESENTATION DU SERVICE, DES ACTIVITES ET DU PRODUIT 2 DOMAINE D APPLICATION DU SYSTEME QUALITE 3 ORGANIGRAMMES 3 ORGANIGRAMME DE LIMOGES METROPOLE

Plus en détail

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose.

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. L. GUIGUES EDF/SEPTEN 12-14 avenue Dutriévoz 69628 Villeurbanne Cedex RESUME PANTHERE est un

Plus en détail

Organisation SIG. DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat

Organisation SIG. DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat Organisation SIG DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat Cadre de l étude Objectifs Opportunité de la mise en place d un SIG à l échelle du service SPH Analyse des pratiques actuelles Plus-value

Plus en détail

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Les silos à grains au Canada Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Page 1 de15 Page 2 de15 Spécifications de contenu informationnel Silos à grains

Plus en détail

L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18.

L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18. L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18. Service Système d Information Géographique. Direction des Services Techniques. Introduction : Afin d améliorer le service apporté

Plus en détail

Introduction. Situation actuelle

Introduction. Situation actuelle Introduction La Division de la géomatique de la Ville de Sherbrooke possède une solution logicielle maison de gestion du Greffe des Arpenteurs. Bien que la solution ait évolué au fil des années, les besoins

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 30 mars 2010 Français Original: anglais ECE/CES/2010/15 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Cinquante-huitième

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

Gestion de la mobilité dans les entreprises Documentation de projets avec l outil d analyse et d évaluation

Gestion de la mobilité dans les entreprises Documentation de projets avec l outil d analyse et d évaluation Guide Page 1 sur 5 Annexe 3 Gestion de la mobilité dans les entreprises Documentation de projets avec l outil d analyse et d évaluation 1 Introduction Avant la date butoir du 30.9.2012, il faut décrire

Plus en détail

L atlas numérique de Mayotte. Said SAID HACHIM, Doctorant GRED/IRD, Montpellier III

L atlas numérique de Mayotte. Said SAID HACHIM, Doctorant GRED/IRD, Montpellier III L atlas numérique de Mayotte. Plan de l intervention Rappel d un Atlas L avenir de l atlas papier la Base de données Mayrisque. l atlas numérique de Mayotte. Qu est ce qu un atlas Origine de mot L atlas

Plus en détail

Cette gestion des observations effectuée au travers d Internet permet un accès rapide et aisé à l information.

Cette gestion des observations effectuée au travers d Internet permet un accès rapide et aisé à l information. L application OBSERVATIONS SUR LE PATRIMOINE DEPARTEMENTAL a pour principal objectif de constituer une base de données de toutes les anomalies constatées sur le patrimoine départemental lors d un évènement

Plus en détail

Contexte général de l étude

Contexte général de l étude 1 2 Contexte général de l étude Les entrepôts de données associés à des outils d analyse On Line Analytical Processing (OLAP), représentent une solution effective pour l informatique décisionnelle (Immon,

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER

Fiche de lecture de PFE Guillaume HEMMERTER 1. INTRODUCTION Les maîtres d ouvrage ou propriétaires de patrimoine immobilier qui s engagent dans la construction ou la rénovation d installations climatiques veulent avoir la certitude d obtenir le

Plus en détail

Cours Systèmes d Information Géographique

Cours Systèmes d Information Géographique Cours Systèmes d Information Géographique Durée : 55 h Intervenants : Pr. Amadou Tahirou Diaw 1-3, Dr Gualbert S. Dorégo 2-3, Dr Alla Manga 3, Ing. Aminata Diokhané 4, Dr El hadji Balla Dièye 5-3, Dr Cheikh

Plus en détail

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane.

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane. Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 232-236 BD CARTHAGE GUYANE MOURGUIART CHARLINE 1, LINARES SEBASTIEN 2 1. LE CONTEXTE Le bassin de la Guyane est décomposé en 5 grandes

Plus en détail

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Annick Jaton Université Laval Québec, Canada Séminaire d évaluation des besoins en formation des géomètres en Afrique de

Plus en détail

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes

Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes 303 Schedae, 2007 Prépublication n 46 Fascicule n 2 Une proposition d extension de GML pour un modèle générique d intégration de données spatio-temporelles hétérogènes Samya Sagar, Mohamed Ben Ahmed Laboratoire

Plus en détail

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique

Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Guide utilisateur S.I.G Système d Information Géographique Taper l adresse du site dans Internet Explorer : http://sig.siceco.fr En cas de problèmes sur l identifiant et/ou Mot de passe contacter : M.

Plus en détail

INFORMATIQUE : LOGICIELS D EDITION ET DE COMMUNICATION

INFORMATIQUE : LOGICIELS D EDITION ET DE COMMUNICATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées Atlas et catalogue de métadonnées DREAL Corse Version 2014 Application conçue par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement dans le cadre de l Observatoire du Développement

Plus en détail

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la

Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la Stratégie scientifique de la DGST d'aac pour le secteur des oléagineux Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A 19131) Spécifications de contenu

Plus en détail

6.1 Méthode des champs de potentiel

6.1 Méthode des champs de potentiel Chapitre 6 Évitement d obstacles L évitement d obstacles est un comportement de base présent dans quasiment tous les robots mobiles. Il est indispensable pour permettre au robot de fonctionner dans un

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Sécurité urbaine: apport des outils SIG dans l'aide à la conduite opérationnelle

Sécurité urbaine: apport des outils SIG dans l'aide à la conduite opérationnelle Sécurité urbaine: apport des outils SIG dans l'aide à la conduite opérationnelle Genève, 24 juin 2011 Data Access, Analyse, Tableaux de bord, Appui au Pilotage POLice Présentation des objectifs Brève "démonstration"

Plus en détail

Evolution des outils CAO/DAO dans les centres hospitaliers. Pour une communication automatisée avec la GMAO RETOUR SUR UNE EXPERIENCE CHR DE RENNES

Evolution des outils CAO/DAO dans les centres hospitaliers. Pour une communication automatisée avec la GMAO RETOUR SUR UNE EXPERIENCE CHR DE RENNES Evolution des outils CAO/DAO dans les centres hospitaliers Pour une communication automatisée avec la GMAO RETOUR SUR UNE EXPERIENCE CHR DE RENNES PLAN DE L INTERVENTION I Ingénierie logicielle Evolutions

Plus en détail

Comment s intègre le SIG dans un système d information?

Comment s intègre le SIG dans un système d information? Comment s intègre le SIG dans un système d information? Bertrand PARPOIL 1 1 Résumé Résumé : Comment interfacer le SIG avec le SI d entreprise? Historiquement, le développement des SIG s est fait de manière

Plus en détail

ABIES SIG & Cartographie

ABIES SIG & Cartographie ABIES SIG & Cartographie Novembre 2013 Des outils et des documents de communication incontournables ABIES 7, avenue du Général Sarrail 31290 Villefranche-de-Lauragais Tél. : 05 61 81 69 00 Fax : 05 61

Plus en détail

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM

Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience. Fabrice COUSIN FTOTEAM Urbanisation de salles de Datacenter Retour d expérience Fabrice COUSIN FTOTEAM Introduction Parmi les leviers de modernisation du datacenter, un facteur existe dont beaucoup de responsables IT n ont pas

Plus en détail

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre

Mise en œuvre d une d 3D à la Ville du Havre. Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre Mise en œuvre d une d maquette 3D à la Ville du Havre Olivier Banaszak Service SIGU - Ville du Havre 1 Le Havre et son agglomération 2 L agglomération havraise 17 communes 202 km² 250.000 habitants un

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE)

Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Fiche descriptive d une unité d enseignement (UE) et de ses éléments constitutifs (ECUE) Intitulé de l UE Informatique Générale et SIG 2 Nombre des crédits:.. 6.. Code UE : GEOIDE2F1. Université : Mannouba.

Plus en détail

Maîtriser Pack Office (Excel, Word, Access) Option assistant(e) commercial(e) et/ou de gestion

Maîtriser Pack Office (Excel, Word, Access) Option assistant(e) commercial(e) et/ou de gestion OBJECTIFS Être autonome dans l utilisation des logiciels de la Suite Office Word, Excel et Access Acquérir une méthodologie pour concevoir et gérer de façon autonome une base de données Être capable de

Plus en détail

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données

Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données Page 1 of 5 Microsoft Office Access Utiliser Access ou Excel pour gérer vos données S'applique à : Microsoft Office Access 2007 Masquer tout Les programmes de feuilles de calcul automatisées, tels que

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM Outil pour la gestion des dossiers médicaux des étudiants dans les services universitaires de médecine préventive Table des matières CALCIUM... 0 I. L INFORMATION GÉRÉE PAR

Plus en détail

QGIS. Jointures attributaires RAPPORTS. date. Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Secrétariat Général

QGIS. Jointures attributaires RAPPORTS. date. Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. Secrétariat Général RAPPORTS Secrétariat Général Service des Politiques Support et des Systèmes d'information Centre de Prestations et d'ingénierie Informatiques Département Opérationnel Ouest date QGIS Jointures attributaires

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Modélisation de dynamiques spatiales au service de la gestion de l'usage des sols : un exemple d'utilisation du langage Ocelet à l'île de la Réunion

Modélisation de dynamiques spatiales au service de la gestion de l'usage des sols : un exemple d'utilisation du langage Ocelet à l'île de la Réunion Modélisation de dynamiques spatiales au service de la gestion de l'usage des sols : un exemple d'utilisation du langage Ocelet à l'île de la Réunion Séminaire MIAD 23 mai 2014 Pascal Degenne Modélisation

Plus en détail

Constituer une base de données complète sur les chantiers en cours dans le département.

Constituer une base de données complète sur les chantiers en cours dans le département. L application TRAVAUX a pour objectifs principaux de recenser, de localiser et de suivre l ensemble des chantiers en cours ou en prévision le long du réseau routier départemental. Cette application est

Plus en détail

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM

Préparé par Alessandro Candeloro, PNUE / PAM Rapport de la mission d appui technique dans le cadre du projet ENPI-SEIS à l Observatoire National pour l Environnement et le Développement Durable (ONEDD), Alger, 11-13 Novembre 2014 (version préliminaire)

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde. Cahier des charges de numérisation

Plan Communal de Sauvegarde. Cahier des charges de numérisation Plan Communal de Sauvegarde Cahier des charges de numérisation et de restitution cartographique Version 2 Septembre 2013 Contributeurs Anne Laure PROUX Marion CHARRIER Vincent DESHOUX François-Xavier ROUILLON

Plus en détail

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007 1 Une plate-forme interopérable 4 décembre 2007 Plan 2 Vers une nouvelle plate-forme: GeOxygene L expérience des plates-formes au COGIT. Architecture de GeOxygene Organisation générale de la plate-forme

Plus en détail

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises BROCHURE SOLUTION Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises Sur un marché aussi compétitif que celui des Petites et Moyennes Entreprises, le temps et l efficacité sont deux valeurs prioritaires

Plus en détail

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution TOP250v-GIS 1. Concept La base de données vectorielles TOP250v-GIS de l IGN à l échelle conceptuelle de 1:250 000 donne, malgré la petite échelle, une représentation détaillée de la topographie et de la

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

ArcGIS Manuel de formation

ArcGIS Manuel de formation ArcGIS Manuel de formation Présentation générale de la gamme ArcGIS V1.1 avril 2004 Sommaire Introduction Le système ArcGIS Les données utilisables ArcGIS desktop Les modules complémentaires Introduction

Plus en détail

Plateforme SAS. Data & Information System

Plateforme SAS. Data & Information System Data & Information System SOMMAIRE Rédacteur : Ref: F.Barthelemy AXIO_1111_V1 PLATEFORME SAS PREREQUIS SAS GUIDE SAS WRS SAS PORTAL SAS MINER Une plateforme unique et modulable capable d exploiter l architecture

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Présentation de l épreuve

Présentation de l épreuve MÉTHODO Présentation de l épreuve 1. Programme de l arrêté du 22 décembre 2006 DURÉE DE L ENSEIGNEMENT ÉPREUVE N 11 CONTRÔLE DE GESTION (à titre indicatif) : 210 heures 18 crédits européens 1. Positionnement

Plus en détail

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement Définition du SIG Informatisation SIG Information localisée à la surface de la terre Base de données géoréférencées

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

LOGICIEL TEKLA POUR LE BÉTON COULÉ SUR SITE

LOGICIEL TEKLA POUR LE BÉTON COULÉ SUR SITE LOGICIEL TEKLA POUR LE BÉTON COULÉ SUR SITE MODÈLES EXPLOITABLES P O U R LE BÉ TON C O ULÉ S UR SITE a La modélisation de l information du bâtiment (BIM) est en cours d implantation dans l industrie de

Plus en détail

Présentation livre Simulation for Supply Chain Management. Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview

Présentation livre Simulation for Supply Chain Management. Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview Présentation livre Simulation for Supply Chain Management Chapitre 1 - Supply Chain simulation: An Overview G. Bel, C. Thierry et A. Thomas 1 Plan Gestion de chaînes logistiques et simulation Points de

Plus en détail

INTRODUCTION AU DATA MINING

INTRODUCTION AU DATA MINING INTRODUCTION AU DATA MINING 6 séances de 3 heures mai-juin 2006 EPF - 4 ème année - Option Ingénierie d Affaires et de Projets Bertrand LIAUDET TP DE DATA MINING Le TP et le projet consisteront à mettre

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

Gestion des données attributaires dans un SIG Non-spatial data management in GIS

Gestion des données attributaires dans un SIG Non-spatial data management in GIS Enregistrement scientifique n : 1984 Symposium n : 17 Présentation : poster Gestion des données attributaires dans un SIG Non-spatial data management in GIS GAULTIER Jean-Pierre, LEYDECKER Jean-Pierre

Plus en détail

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D

DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur et raster» Du 2D au 3D HOPITECH - georges.khairallah@aiga.eu - g.khairallah@rennes.archi.fr 8 Octobre 2009 DAO - Dessin Assisté par Ordinateur «horizontal» CAO - Conception Assistée par Ordinateur «vertical» Dessin & Image «vecteur

Plus en détail

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN

LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN LES OUTILS D ALIMENTATION DU REFERENTIEL DE DB-MAIN Les contenues de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas

Plus en détail

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2 Gestion et mise à jour d une base de données sur les Peuplements de poissons et la Pêche artisanale des Ecosystèmes estuariens, lagunaires ou continentaux d Afrique de l Ouest Projet de développement ECOUTIN

Plus en détail