DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE"

Transcription

1 DISPOSITIF DE LA FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DES ENSEIGNANTS DE L EDUCATION NATIONALE : DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE A L INNOVATION PEDAGOGIQUE Zine-Eddine SEFFADJ Maître de conférence Chargé des TICE La formation continue joue aujourd'hui un rôle déterminant dans la satisfaction des besoins sociaux et économiques de l Algérie en constante évolution. Instrument essentiel de renouvellement et de renforcement des compétences, elle est le complément de la formation initiale, de la recherche et du transfert de technologie. La formation continue accessible aux adultes peut revêtir plusieurs caractéristiques. Elle peut déboucher sur un diplôme universitaire, assurer une remise à niveau tant théorique que pratique dans le cadre d une volonté de reconversion ou d adaptation aux nouvelles données technologiques. En tout état de cause, le droit est reconnu aux adultes de se former tout au long de la vie. Convaincus du rôle prépondérant de l université vis-à-vis de son environnement, non seulement en tant que moyen d acquisition du savoir, mais également en tant que creuset interactif servant à générer, entretenir et développer la connaissance, le secteur de l enseignement supérieur a engagé une politique incitative à l introduction des réformes profondes visant à favoriser les échanges et le partage des connaissances ainsi que l introduction des technologies de l information et de la communication dans les cursus universitaires et la gestion des universités. L Université de la Formation Continue (UFC), comme il ressort d un récent audit de cette institution, occupe une place originale dans le système d enseignement national qui la désigne comme un levier important des changements qui accompagnent la sortie de la longue crise qu a connue le pays. Au départ, université de la seconde chance permettant à de nombreux fonctionnaires (notamment non bacheliers) d accéder en cours du soir à des formations diplômantes favorisant leur promotion interne, l UFC a su développer une offre de formation originale couvrant grâce à sa structure délocalisée et au développement d outils d enseignement à distance l ensemble du territoire. Sa singularité l a conduit a adopter un mode de fonctionnement pédagogique exigeant, tant pour les enseignants, recrutés pour la plupart 1

2 d entre eux sur contrat au sein des universités de jour, que pour les étudiants soumis à un régime d évaluation plus sévère que celui appliqué dans les universités de jour (absence de compensation entre les modules notamment). Ces caractéristiques font naturellement de L UFC l élément central d une nouvelle politique de développement des compétences nationales par la formation continue qualifiante et diplômante mais aussi, et plus largement, d une politique de transmission des savoirs prenant appui sur les technologies les plus récentes en matière de formation à distance. C est dans ce contexte que l UFC se voit aujourd hui confier de nouvelles missions par sa tutelle qui s appuient sur les modalités d intervention et les outils qu elle a su mettre en place au cours des années. - développer des formations diplômantes prenant en compte l adoption de la référence LMD à travers l offre de licences professionnelles - participer à l actualisation des compétences des cadres par l offre d une formation qualifiante spécifique (qui pourraient s inscrire dans une formation diplômante) - mettre en place et promouvoir auprès des autres institutions d enseignement (formation professionnelle, enseignement supérieur, ) toutes les activités permettant le développement rapide de l enseignement à distance. - mise en œuvre de la chaîne universitaire du savoir Formation des enseignants de l éducation nationale. Le ministère de l Enseignement supérieur et de la recherche scientifique s est associé au ministère de l Education nationale pour mettre en œuvre un dispositif opérationnel de formation supérieure qui s appuie sur les Ecoles Normales Supérieures et le réseau de formation et d enseignement tant à distance qu en présentiel de l Université de la Formation Continue. La mutualisation des moyens humains et matériels des institutions des deux départements ministériels, engagés dans ce processus, offre tous les gages de réussite et de réalisation des objectifs des formations universitaires qu elles soient sanctionnées par une licence professionnalisante dans le cadre du LMD pour les bacheliers ou par une attestation de niveau de qualification pour les non bacheliers. Les contenus des enseignements sont produits par les quatre écoles normales supérieures (ENS). La gestion et la mise en œuvre de ces enseignements sont confiées à l Université de la Formation Continue et de son réseau regroupant 53 Centres de la Formation Continue (CFC). 2

3 La formation supérieure des enseignants en cours d emploi de l éducation nationale s appuie sur un enseignement de type continu et à distance, qui fait appel à des méthodologies pédagogiques nouvelles et aux technologies de l information et de la communication liées à l éducation. Pour mettre en œuvre le programme de formation continue et à distance des apprenants, le projet a exploité un ensemble de médias et de technologies destinées à remplir des fonctions pédagogiques : Développement informatique d une plate forme de formation à distance dédiée au projet désignée sous le nom de EFAD. La plate forme est accessible à partir du site Web de l UFC (www.efad.ufc.dz). Plus de 180 modules qui représentent les cursus de la première à la troisième année sont en ligne Dans le cadre de l émission de TV hebdomadaire, diffusée par l ENTV, des cours télévisés de 13mn ont été programmés chaque vendredi au profit des enseignants apprenants (9 cours télévisés de la première année réalisés : Introduction aux sciences de l éducation, Biologie, Chimie, Mathématiques, ) et (7 cours télévisés de la deuxième année ont été réalisés). Pour mettre en œuvre le programme de formation dans un dispositif FOAD des enseignants, le projet s est appuyé sur la technologie de la plate forme efad. Pour exploiter cette technologie, plusieurs phases sont nécessaires : 1. Administration : il s agit de créer des comptes aux différents acteurs de la plateforme : apprenants, tuteurs, auteurs, évaluateurs, orienteurs et administrateurs. 2. Mise en ligne des cours : il s agit de scénariser les cours remis par les ENS, les médiatiser et les mettre en ligne dans les cursus adéquats sur la plate-forme de formations au profit des apprenants. 3. Orientation : cette phase consiste en la création des groupes d apprenants et l affectation des enseignants à ces groupes. 4. Tutorat : cette phase concerne le suivi des apprenants et l animation des groupes par les enseignants via la visioconférence, forum, tchat. 5. Evaluation : il s agit d évaluer les apprenants suivant leurs résultats, et de mettre en ligne ces résultas. 3

4 L UFC a pris en charge les contenus pédagogiques élaborés par les enseignants des Ecoles normales supérieures en vue de leur adaptation au mode de formation à distance et mise en ligne à travers le campus numérique en procédant à leur scénarisation, médiatisation et évaluation selon les phases de réalisation suivantes : o Phase didactique : définir un scénario didactique par la structuration des cours et le choix des actions, des manières, et des activités à effectuer ; o Phase pratique : il s agit de lier le scénario prescrit à la version multimédia des activités définies et l intégration du contenu dans le campus numérique après sa qualification et validation. Processus de création Nécessiter de reprendre le code après chaque affinage Analyse des besoins, élaboration du cahier des charges Conception Modélisation du scénario pédagogique Développement, Implémentation informatique du contenu Affinage successif du scénario Test de l adéquation en utilisation réelle Analyse, Conception, Développement, Test et Diffusion. 4

5 Dans ce contexte, l université de la formation continue a pu mobiliser plus de 2100 enseignants universitaires ayant la qualité d animateur-tuteur qui ont à leur charge : L animation des rencontres de groupe, La réponse aux demandes des apprenants sur les plans méthodologique, exploitation des technologies et du transfert, La participation à l évaluation formative et diagnostique dans le but d améliorer l apprentissage, L assistance de l apprenant dans la gestion de sa progression. La FOAD constitue un mode spécifique d enseignement qui implique des choix pédagogiques et des décisions qui interviennent dès l amont du développement d un projet. Ces choix ont des effets importants sur la motivation à apprendre, les conditions de son maintien, et sur la réussite in fine des apprentissages. La FOAD implique la construction d un autre mode de situation d enseignement, et de relations entre enseignant(s) et apprenants. La FOAD n est pas une formation en substitution du présentiel, mais un mode autre, original, où il faut inventer pour éviter les craintes et les abandons liées à tout changement. En effet, la FOAD fait éclater les trois unités de temps (emploi du temps), de lieu (salle de cours ) et d activités (tous les étudiants étudient la même chose au même moment) propres à l enseignement classique en présentiel. Il s agit donc de concevoir d autres repères pour activer les apprentissages et rendre efficaces les formations. 5

INFRASTRUCTURESTICE ET

INFRASTRUCTURESTICE ET INFRASTRUCTURESTICE ET L ENSEIGNEMENT À DISTANCE AU SERVICE DE LA QUALITÉ ET L EXCELLENCE Dr. Ibrahima NIANG Université Cheikh Anta DIOP de Dakar COLLOQUE REESAO 28 29 JANVIER2013 INTRODUCTION 1/3 Les

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

ANNEXE 2013-CA R6238 POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE. Adopté les 21 et 23 mai 2013.

ANNEXE 2013-CA R6238 POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE. Adopté les 21 et 23 mai 2013. ANNEXE 2013-CA584-06.02-R6238 POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE Adopté les 21 et 23 mai 2013. POLITIQUE DE LA FORMATION À DISTANCE Mai 2013 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 1. Objectifs de la Politique

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Master Architecture de l information

Master Architecture de l information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Architecture de l information Ecole normale supérieure de Lyon - ENS Lyon Ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques

Plus en détail

Les objectifs généraux de la formation

Les objectifs généraux de la formation Les objectifs généraux de la formation Au niveau du projet de formation Repérer si les facteurs clefs de succès d un dispositif e-learning sont réunis dans un cahier des charges ou une proposition Déterminer

Plus en détail

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE

BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE BEAUBOIS POLITIQUE DE VALORISATION DU TRAVAIL SCOLAIRE AU SECONDAIRE 1. Contexte - travail scolaire et projet éducatif Le travail scolaire occupe une place de choix dans le projet éducatif de Beaubois,

Plus en détail

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage.

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage. Les Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs (ETAPS) Objectifs Les E.T.A.P.S., Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs, mettent à disposition des jeunes mais aussi des adultes en contrat

Plus en détail

Formation menant au Diplôme d accès aux études supérieures

Formation menant au Diplôme d accès aux études supérieures LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse Dossier de presse Une nouvelle voie de qualification pour adultes : Formation menant au Diplôme

Plus en détail

MIEL : mutualisation d autoévaluations en ligne de niveau L

MIEL : mutualisation d autoévaluations en ligne de niveau L MIEL : mutualisation d autoévaluations en ligne de niveau L Mylène POTIER Ingénieur IUTenligne. Chef de projet MIEL miel@iutenligne.net Jean-Luc BACH Enseignant - Université Toulouse 3 (IUT A Paul Sabatier)

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

Académie de Montpellier Année de stage des lauréats CAFEP CAER & CRPE Organisation de la Formation 2010/2011

Académie de Montpellier Année de stage des lauréats CAFEP CAER & CRPE Organisation de la Formation 2010/2011 Académie de Montpellier Année de stage des lauréats CAFEP CAER & CRPE Organisation de la Formation 2010/2011 Formiris méditerranée & Institut Saint Joseph Formation année de stage CAFEP CAER CRPE 2010/11

Plus en détail

La formation pédagogique des enseignants du supérieur : défis, enjeux et impact sur la professionnalisation du métier

La formation pédagogique des enseignants du supérieur : défis, enjeux et impact sur la professionnalisation du métier La formation pédagogique des enseignants du supérieur : défis, enjeux et impact sur la professionnalisation du métier Etude d impact d un diplôme en pédagogie universitaire assuré par la Faculté des sciences

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

Formation. Post-Graduation Spécialisée Ide@ - ENS de Kouba, Alger Internet pour le Développement de l Enseignement en Algérie

Formation. Post-Graduation Spécialisée Ide@ - ENS de Kouba, Alger Internet pour le Développement de l Enseignement en Algérie Post-Graduation Spécialisée Ide@ - ENS de Kouba, Alger Internet pour le Développement de l Enseignement en Algérie Objectif La PGS Ide@ vise à renforcer les capacités des enseignants universitaires algériens

Plus en détail

CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE

CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE CONVENTION ENTRE L UNIVERSITE FRANCOIS-RABELAIS DE TOURS ET L INSTITUT D ETUDES FRANCAISES DE TOURAINE Entre L Université François-Rabelais de Tours, ci-après dénommée «l Université», représentée par Loïc

Plus en détail

Étude de faisabilité Prototype de formation en rédaction technique

Étude de faisabilité Prototype de formation en rédaction technique Étude de faisabilité Prototype de formation en rédaction technique Intitulé de la formation : «Améliorez vos écrits techniques» Niveau : débutant, intermédiaire Public cible Cette formation s adresse à

Plus en détail

Propreté & pratiques tutorales

Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Propreté & pratiques tutorales Les enquêtes de l Observatoire de la Propreté n 3 Synthèse Juillet 2009 Quatre ans après le lancement

Plus en détail

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue

Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue 2016 Formation des acteurs et actrices de la formation professionnelle et continue Vous formez des apprenti-e-s en entreprise? Vous exercez la fonction de commissaire? Vous êtes expert-e aux examens? Cette

Plus en détail

professionnels dans leur recherche de poursuites d études»

professionnels dans leur recherche de poursuites d études» A propos de la Journée de l Après Bac «Accompagner les bacheliers professionnels dans leur recherche de poursuites d études» Décembre 2013 Le Baccalauréat professionnel : un diplôme en constante évolution

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE FRANCOPHONE. Professeur Pierre FONKOUA ROCARE-Cameroun Université de Yaoundé-Cameroun

LA FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE FRANCOPHONE. Professeur Pierre FONKOUA ROCARE-Cameroun Université de Yaoundé-Cameroun LA FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN AFRIQUE FRANCOPHONE Professeur Pierre FONKOUA ROCARE-Cameroun Université de Yaoundé-Cameroun CONSTAT GENERAL Nous assistons à : l accélération dans le développement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE CURSUS MASTER INGENIERIE Chimie pour l Innovation Thérapeutique et la Cosmétique (CITC)

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE CURSUS MASTER INGENIERIE Chimie pour l Innovation Thérapeutique et la Cosmétique (CITC) PHOTO UNIVERSITE D ORLEANS UFR Collegium Sciences et Techniques Service de la Formation et Vie Etudiante Scolarité Administrative 2 Allée du château BP 6237 45062 ORLEANS cedex 2 DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

Animateur/Coordinateur de réseaux

Animateur/Coordinateur de réseaux CAHIER DES CHARGES Animateur/Coordinateur de réseaux Dossier suivi par : Annabelle Antal Adresses de retour de la proposition avant le vendredi 8 mars 2013 à 16 heures - Envoi par courrier : Centre INRA

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM

TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM Date de Validation : Guillaume HU : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM SOMMAIRE : TABLEAU DE BORD PROCESSUS CAVUM 1 1 - Indicateurs Processus de Management 2 1-1 Management opérationnel du CAVUM 2 1-2 Evaluation

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

Charte de l Association Aurore

Charte de l Association Aurore Charte de l Association Aurore Introduction : Des valeurs et des principes directeurs Fondée en 1871, reconnue d utilité publique en 1875, l association Aurore a pour objet «la réadaptation sociale et

Plus en détail

Le Certificat Informatique Internet. C2i. Formation Ouverte A Distance. Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. Soufiane Rouissi Véronique Brosseau

Le Certificat Informatique Internet. C2i. Formation Ouverte A Distance. Université Michel de Montaigne Bordeaux 3. Soufiane Rouissi Véronique Brosseau Le Certificat Informatique Internet C2i Formation Ouverte A Distance Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 Soufiane Rouissi Véronique Brosseau 6 mai 2010 Partageons un lexique Certificat Informatique

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et aménagement durable des espaces et des ressources de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague

Plus en détail

Tous les élèves, tous les personnels

Tous les élèves, tous les personnels Tous les élèves, tous les personnels Une politique de ressources pédagogiques spécifiques. Définir les besoins en ressources pédagogiques. - Lancer une enquête auprès des enseignants par l intermédiaire

Plus en détail

GRF ENTEA 2008-2010. La différenciation pédagogique se justifie par l hétérogénéité des apprenants (motivation, culture, modes de travail, modes

GRF ENTEA 2008-2010. La différenciation pédagogique se justifie par l hétérogénéité des apprenants (motivation, culture, modes de travail, modes Rapport Final Années : 2008-2010 Titre du GRF : Année de lancement du GRF : 2008 Animateurs du groupe : Philippe Bader, PLP lycée Joseph Storck Guebwiller, et Miloud Benayed, Maître de conférences, Université

Plus en détail

Chef de projet édition transmédia/coordinateur

Chef de projet édition transmédia/coordinateur Référentiels emploi Emploi(s)-type ministère REME : Responsable éditorial multi-supports (Code fiche : COE03) Emploi-type REFERENS : Responsable éditorial multi supports (Code emploi-type : F1C26) Chef

Plus en détail

Réflexion pédagogique et conduite du changement à l INSA de Toulouse

Réflexion pédagogique et conduite du changement à l INSA de Toulouse Réflexion pédagogique et conduite du changement à l INSA de Toulouse Geneviève Moore, Bernard Bourret, Anne Hernandez, Claude Maranges Dessins : Benoit Raucent (UCL) 1. Le contexte 2. La problématique

Plus en détail

RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE SERVICES RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - Document commun aux lots n 1 et n 2- SMPI Magelis V1 8/3/2013 1/8 SOMMAIRE 1. Objets de

Plus en détail

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE 1 AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE Course en Cours est un dispositif pédagogique original centré sur les Sciences et la Technologie. Durant une année scolaire, des équipes de 4 à 6 collégiens ou lycéens montent

Plus en détail

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais Projet régional de l enseignement agricole en Nord - Pas-de-Calais

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

L IPAG de Valenciennes. Site des Tertiales Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

L IPAG de Valenciennes. Site des Tertiales Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis L IPAG de Valenciennes Site des Tertiales Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis Présentation L IPAG de Valenciennes ou Institut de Préparation à l Administration Générale est une composante

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : Sciences Humaines et Sociales Education et Formation Conseiller, Consultant, Responsable Formation

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Fiche formation Préparation au concours d'entrée en institut de formation et de soins infirmiers - N : 14512 - Mise à jour : 06/05/2015

Fiche formation Préparation au concours d'entrée en institut de formation et de soins infirmiers - N : 14512 - Mise à jour : 06/05/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 18/11/2015. Fiche formation Préparation au concours d'entrée en institut de formation et de soins infirmiers - N : 14512 - Mise à jour

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées p. 1/11 Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées p. 2/11 REFERENCES Loi n 2002-2 du 2 janvier 2002, rénovant l action

Plus en détail

Pour la conception et la Promotion d une Stratégie Nationale de Développement Durable

Pour la conception et la Promotion d une Stratégie Nationale de Développement Durable MINSTERE DE L ENVIRONNEMENT BURKINA FASO ET DE L EAU Unité - Progrès - Justice ----------------- ---------- SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT ----------------

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

L ÉVALUATION EN QUESTION

L ÉVALUATION EN QUESTION L ÉVALUATION EN QUESTION Maître de conférences, HDR, en sciences de l éducation Directrice du service de formation à distance, Faculté des Arts, Lettres, Langues et Sciences humaines Aix-Marseille Université

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME GRETA EST-BRETAGNE FICHE ACTEUR

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME GRETA EST-BRETAGNE FICHE ACTEUR AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME GRETA EST-BRETAGNE 34 RUE BAHON RAULT, 35069, RENNES CEDEX, Bretagne email: greta-eb.servicecommercial@ac-rennes.fr http://greta-bretagne.ac-rennes.fr Tel:

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures

OBJECTIFS et PROGRAMME. Management des risques et Lean manufacturing 550 heures OBJECTIFS et PROGRAMME Management des risques et Lean manufacturing 550 heures (en projet d homologation RNCP en vue d une certification de niveau 1) Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS

Plus en détail

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny

Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny Le Centre Pilote La main à la pâte de Metz-Montigny L IMPLANTATION D UN NOUVEAU CENTRE PILOTE Un nouvel élan de la Maison pour la science en Moselle Depuis plus de dix ans, l opération La main à la pâte

Plus en détail

Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité

Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité Evaluation de l enseignement à l Université de Genève : d une démarche individuelle vers une démarche institutionnelle de la qualité Résumé Le développement d une culture de la qualité pour l ensemble

Plus en détail

«Transfert d expertise pédagogique dans le domaine de la gestion d événements en milieu minoritaire»

«Transfert d expertise pédagogique dans le domaine de la gestion d événements en milieu minoritaire» RCCFC Projet PRECEPT-F «Transfert d expertise pédagogique dans le domaine de la gestion d événements en milieu minoritaire» Rapport final Collège communautaire du Nouveau-Brunswick - Campus de la Péninsule

Plus en détail

Maîtriser les techniques du consultant

Maîtriser les techniques du consultant Maîtriser les techniques du consultant > Développer son réseau relationnel > Respect mutuel et management > PNL et conseil > Parcours coach professionnel > Les fondamentaux de la gestion de projet 16 >

Plus en détail

Une lutte plus efficace contre le décrochage scolaire

Une lutte plus efficace contre le décrochage scolaire Une lutte plus efficace contre le décrochage scolaire L essentiel > Chaque année, 140 000 jeunes en moyenne quittent le système éducatif sans avoir obtenu un diplôme de niveau IV ou V, c est-à-dire un

Plus en détail

ECVET : Projet de spécifications techniques

ECVET : Projet de spécifications techniques European Workshop On ECVET: the Launch of the Consultation 2 October 2006, Espoo ECVET : Projet de spécifications techniques LES CREDITS D APPRENTISSAGE EUROPEENS POUR LA FORMATION ET L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS

Plus en détail

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016

DAS. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. 2 septembre 2015 15 juillet 2016 DAS Diplôme de formation continue Diploma of Advanced Studies Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales 2 septembre 2015 15 juillet 2016 f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i FACULTÉ

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE DE LA SECTION DE MEDECINE DENTAIRE CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MEDECINE DENTAIRE (CUMD) (2014 2017)

PLAN STRATEGIQUE DE LA SECTION DE MEDECINE DENTAIRE CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MEDECINE DENTAIRE (CUMD) (2014 2017) PLAN STRATEGIQUE DE LA SECTION DE MEDECINE DENTAIRE CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MEDECINE DENTAIRE (CUMD) (2014 2017) 1. Contexte La Section de médecine dentaire œuvre dans le cadre général de la Faculté

Plus en détail

Formation à distance : l exemple de la prise de poste dans les métiers du web en 2005

Formation à distance : l exemple de la prise de poste dans les métiers du web en 2005 Version intégrale du texte paru dans En Lignes n 34 Formation à distance : l exemple de la prise de poste dans les métiers du web en 2005 Depuis quelques années, les actions de formation mises en œuvre

Plus en détail

3. Vers une politique ambitieuse du numérique

3. Vers une politique ambitieuse du numérique Concertation «refondons l école» 3. Vers une politique ambitieuse du numérique Synthèse des débats et des propositions Contexte L académie de Strasbourg bénéficie d un réseau d infrastructures solide sur

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.4.2008 C(2008)1329 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION concernant la gestion de la propriété intellectuelle dans les activités de transfert de connaissances

Plus en détail

Guide ou repères pour une auto-évaluation des enseignants

Guide ou repères pour une auto-évaluation des enseignants Guide ou repères pour une auto-évaluation des enseignants DOCUMENT DE TRAVAIL Version du 16 février 2012 Le professeur décrit pour chacun des quatre critères les éléments de contexte. Il analyse les résultats

Plus en détail

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Pratiques DD & RS de l Ecole des mines de Nantes

Pratiques DD & RS de l Ecole des mines de Nantes Pratiques DD & RS de l Ecole des mines de Nantes AXE : GOUVERNANCE Action : Formaliser une politique et une organisation DD & RS AXE : FORMATION Action : Favoriser l apprentissage d une vision systémique

Plus en détail

Intervention d Eric GARANDEAU, Président du CNC Cartoon Forum 2012 à Toulouse

Intervention d Eric GARANDEAU, Président du CNC Cartoon Forum 2012 à Toulouse Intervention d Eric GARANDEAU, Président du CNC Cartoon Forum 2012 à Toulouse Cher Christian Davin, cher Marc Vandeweyer, Mesdames et Messieurs, chers amis Le film d animation est le genre cinématographique

Plus en détail

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com

S. EL MENDILI. Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com ADAPTATION DE LA FORMATION EN COMMUNICATION AUX NOUVEAUX METIERS S. EL MENDILI Université Mohammed V - Rabat Faculté des Lettres et des Sciences Humaines elmendilisoumaya@hotmail.com INTRODUCTION Un des

Plus en détail

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE Thonon les Bains Saint Julien en Genevois Bonneville ANNECY Chamonix Mont Blanc 91 Adresse : 31 avenue de Loverchy- 74000 ANNECY Mail contact dispositif Senior

Plus en détail

Recommandations pour préparer la réponse à un appel d offre UVED. Recommandations. pour préparer la réponse à un appel d offres UVED

Recommandations pour préparer la réponse à un appel d offre UVED. Recommandations. pour préparer la réponse à un appel d offres UVED Recommandations pour préparer la réponse à un appel d offres UVED UVED Groupe pédagogique - 2010 Page 1 Sommaire I. Concepts clefs... 2 I. 1. Multidisciplinarité... 2 I. 2. Mutualisation et réutilisation...

Plus en détail

STATUTS DE l ECOLE DE DROIT

STATUTS DE l ECOLE DE DROIT STATUTS DE l ECOLE DE DROIT Vu le code de l Education, et notamment les articles L 713-1 et L 713-3, Vu le code de la recherche, Vu l avis du Comité Technique en date du 5 janvier 2012, Vu l avis du Conseil

Plus en détail

un exemple de bonnes pratiques

un exemple de bonnes pratiques Le cours e-business e en ligne: un exemple de bonnes pratiques Claire Gruslin HEC (ULg) - CVG Renaud Delhaye Agence Wallonne des Télécommunications Innovations et Technologies, Mons, 21 novembre 2006-1

Plus en détail

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles

THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves. 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles THEME : L activité de l enseignant et les apprentissages des élèves 1. L activité de l enseignant : attentes institutionnelles Références : - Référentiel des compétences professionnelles des métiers du

Plus en détail

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire DÉCLARATION COMMUNE D INTENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MUSIQUES ACTUELLES EN PAYS DE LA LOIRE ÉTAT - DRAC des Pays de la Loire, Région des Pays de la Loire, Centre National de la Chanson des Variétés

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Tourisme et économie solidaire : Entreprises et territoires de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague

Plus en détail

Cartographie processus Cavum

Cartographie processus Cavum Cartographie processus Cavum Processus Pilotage Processus Production Client Processus Support EAD UM GH Formation TICE & EAD UM GH Gestion Budgétaire YG Correspondance UVPL YG & GH Comité pilotage YG +

Plus en détail

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés

ITE-AUDIT. Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Guide des pré-requis pour les Centres de Formation Agréés Objet du document Classification (interne, interneexterne) Diffusion (DOP, CPCI, CODIR, NS) Version courante Guide pour la mise en cohérence de

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Formation tout au long de la vie LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES *Parcours Management et Ingénierie des Départements de

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR LOCALISATION DU POSTE

FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR LOCALISATION DU POSTE FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR CORPS : AAENES, APAENES, INGENIEUR D ETUDE, INGENIEUR DE RECHERCHE BAP : J GESTION ADMINISTRATIVE ET PILOTAGE EMPLOI TYPE : RESPONSABLE DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

Formation aux TICE et pratiques pédagogiques

Formation aux TICE et pratiques pédagogiques Formation aux TICE et pratiques pédagogiques Dr. A. BELHANI Faculté des sciences de la technologie Département d électronique Cellule de téléenseignement Février 2017 Email: ahmed.belhani@umc.edu.dz 1

Plus en détail

Plan. Problématique Enjeux L université en mutation L université en réaction Moyens mis en œuvre Résultats obtenus Conclusion

Plan. Problématique Enjeux L université en mutation L université en réaction Moyens mis en œuvre Résultats obtenus Conclusion Plan Quelles relations humaines structurantes proposer à travers l enseignement? Problématique Enjeux Moyens mis en œuvre Conclusion La problématique Les enjeux Les relations humaines à l université Entre

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation et de la formation

Licence Sciences de l éducation et de la formation Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence Sciences de l éducation et de la formation Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Évaluation réalisée en 2014-2015 Présentation

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

GUIDE DES FORMATIONS SOMMAIRE

GUIDE DES FORMATIONS SOMMAIRE SOMMAIRE GUIDE DES FORMATIONS FORMATION INITIALE Formations post-concours p. 2 Formation des conservateurs des bibliothèques p. 2 Formation des bibliothécaires d État p. 4 Les Masters p. 5 Masters du document

Plus en détail

La FOAD comme lieu de réflexion et d expérimentation pédagogique pour la formation universitaire Ouagadougou 24 et 25 novembre 2009

La FOAD comme lieu de réflexion et d expérimentation pédagogique pour la formation universitaire Ouagadougou 24 et 25 novembre 2009 La FOAD comme lieu de réflexion et d expérimentation pédagogique pour la formation universitaire Le cas du dispositif Forse Res@tice 2009 Ouagadougou 24 et 25 novembre 2009 Jérôme Eneau & Stéphane Simonian

Plus en détail

MASTER LETTRES : trois parcours. 2. Parcours métiers de l écriture et de la création littéraire

MASTER LETTRES : trois parcours. 2. Parcours métiers de l écriture et de la création littéraire MASTER LETTRES : trois parcours 1. Parcours Littératures française et francophones 2. Parcours métiers de l écriture et de la création littéraire 3. Parcours Recherche et métiers en patrimoines littéraires

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE À L UQAR

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE À L UQAR RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE À L UQAR 1. Cadre institutionnel L Université du Québec à Rimouski se distingue par ses choix clairement affirmés, c est-à-dire l adéquation

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation Déclaration d activité enregistrée sous le N 93.13.14086.13 auprès du Préfet de la Région Provence Alpes Côte d Azur A ce titre, les interventions peuvent faire l objet d un financement.

Plus en détail

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 1 Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 Exposé : Docteur Robert DELMAS Président Société Médical d Orientation Scolaire et Professionnelle Président de l'association Nationale

Plus en détail

Cellule TICE INPGrenoble Estelle Dutto. Programme d'adaptation Linguistique pour les Master

Cellule TICE INPGrenoble Estelle Dutto. Programme d'adaptation Linguistique pour les Master Cellule TICE INPGrenoble Estelle Dutto Programme d'adaptation Linguistique pour les Master Formateur Concepteur Multimédia en Langues étrangères et maternelles 2003-2004 Descriptif PALM Cellule TICE INPGrenoble

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement?

La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement? Loueurs en meublés et chambres d hôtes Plougasnou le 13 novembre 2013 Ordre du jour La Maison du Tourisme et son parc locatif Evolutions et chiffres clés. Pourquoi faire classer ou labelliser son hébergement?

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

I. ENSEIGNEMENT (JEUNES/ADULTES) ET FORMATION (PROFESSIONNELLE/ARTISTIQUE)

I. ENSEIGNEMENT (JEUNES/ADULTES) ET FORMATION (PROFESSIONNELLE/ARTISTIQUE) I. ENSEIGNEMENT (JEUNES/ADULTES) ET FORMATION (PROFESSIONNELLE/ARTISTIQUE) 1.1. Développement de l offre d enseignement dans les écoles, collèges et lycées de la région et de son accompagnement. Il s agit

Plus en détail

Jeanine Berthier et Nadège Poisson, Ingénierie pédagogique CEMU Université de Caen Basse Normandie

Jeanine Berthier et Nadège Poisson, Ingénierie pédagogique CEMU Université de Caen Basse Normandie Jeanine Berthier et Nadège Poisson, Ingénierie pédagogique CEMU Université de Caen Basse Normandie STRATÉGIES DE CONDUITE DE CHANGEMENT INDUITES PAR L IMPLÉMENTATION DE LA PLATEFORME MOODLE DANS LE CADRE

Plus en détail

Agir pour l insertion dans l industrie

Agir pour l insertion dans l industrie Guide pratique Agir pour l insertion dans l industrie 1. Pourquoi un fonds pour l insertion? 2. Comment intervient-il? 3. Qui est éligible à un financement? 4. Quels sont les critères de sélection des

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION 2012-2017

CONTRAT DE GESTION 2012-2017 CONTRAT DE GESTION 2012-2017 Contrat de gestion de l IFAPME 2012-2017 1 Contrat de gestion de l Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises (IFAPME)

Plus en détail