Politique d utilisation des biens de l école Polyvalente des Îles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politique d utilisation des biens de l école Polyvalente des Îles"

Transcription

1 École Polyvalente des Îles 030, chemin de la Martinique L Étang-du-Nord (Québec) G4T 3R7 Tél. : (418) Téléc. : (418) Courriel : Site Internet : Politique d utilisation des biens de l école Polyvalente des Îles 6 décembre 2010 : approbation du comité de participation école 7 décembre 2010 : approbation du conseil d établissement de l école (article 93 de la L.I.P.) Page 1 sur 11

2 PROJET DE POLITIQUE D UTILISATION DES BIENS DE L ÉCOLE POLYVALENTE DES ÎLES 1. OBJECTIFS : Par cette politique, l école Polyvalente des Îles, ci-après appelée l établissement, vise à : 1.1 Favoriser l utilisation des propriétés de l école tout en s assurant de rencontrer les frais encourus, à savoir : l usure du matériel, les coûts reliés à la consommation énergétique, à l entretien et autres frais encourus, s il y a lieu. 1.2 Collaborer au développement de la collectivité et des individus qui la composent. 1.3 Vouloir susciter le partage et le développement des complémentarités par des échanges de services. 1.4 Établir les conditions d accessibilité d utilisation des propriétés de l école (exigences minimales, responsabilités) par un organisme ou un groupe d individus. Note : Au-delà des principes plus haut, il est entendu que la priorité est accordée à l utilisation par les élèves (pour des activités scolaires) ou pour les besoins de l école. Sous réserve de disponibilités, les autres besoins de la Commission scolaire (écoles et centres) sont priorisés, avec une facturation au réel des coûts RH, seulement, et s il y a lieu). PRINCIPES : L établissement, dans un esprit de partage et de service, permet aux utilisateurs d user de ses biens, en autant que les utilisateurs respectent la mission de l école et les règlements qui doivent s y appliquer. L établissement favorisera la conclusion d ententes avec des organismes à but non lucratif de son territoire. Dans les cas où il est difficile d établir si un organisme est «sans but lucratif», l établissement pourra consulter les autorités municipales ou encore exiger de l organisme des documents attestant leur prétention. Les mesures applicables dans cette politique concernent la location des biens, tels les locaux, la cour, le stationnement et les équipements. La location doit se faire de manière à ce qu aucun coût ne soit encouru par l établissement : les coûts d opérations et des services engendrés par les locations doivent être assumés par le locataire. Page 2 sur 11

3 L établissement évitera d entrer en concurrence avec l entreprise privée et ne permettra pas à quiconque d entrer en concurrence avec ses propres activités et celles de la Commission scolaire. Toute location sera endossée par une personne adulte connue et approuvée par la direction et une personne adulte devra être présente pour la durée de l activité. 2. CADRE DE RÉFÉRENCE La présente politique est soumise au respect des lois et règlements en vigueur, notamment : La Loi sur l instruction publique (articles 51, 80 à 83; 90 à 95; 110, par. 4; 266, par. 4; et 267). Le Règlement de délégation de certaines fonctions et de certains pouvoirs du Conseil des commissaires aux gestionnaires de la Commission scolaire des Iles (28 mars 2000) La politique sur l usage du tabac Les conventions d assurances de la Commission scolaire ou du régime d indemnisation du Gouvernement du Québec Les règlements relatifs aux redevances en matière de droit d auteur Les conventions collectives des employés Les règlements municipaux Les protocoles d ententes déjà existants La Charte des droits et libertés de la personne Les lois et règlements sur la prévention des incendies Les lois et règlements sur la sécurité dans les édifices publics Les lois et règlements sur la sécurité dans les sports Les codes et règlements sur la qualité de l air Les règlements relatifs aux permis d alcool Les lois et règlements sur les élections et référendums La Loi sur la TPS et la TVQ 3. DÉFINITIONS : Biens : Locaux, cour d école, stationnement, équipements. Établissement : Lieu physique appartenant à la Commission scolaire et dont l acte d établissement en définit l existence. Locateur : L École polyvalente des Îles. Locataire : La personne en faveur de laquelle une location est consentie, sans exclure l organisme que cette personne représente. Locataire à but lucratif : Individu ou organisme utilisant les biens de l établissement pour des activités commerciales à son profit. Page 3 sur 11

4 Locataire à but non lucratif : Individu ou organisme utilisant les biens de l établissement pour des activités ne lui procurant aucun bénéfice personnel direct ou indirect. Taux de base : Taux qui couvre les frais de remplacement (dépréciation), les coûts liés à l énergie, à l administration et aux équipements. Taux de ressources humaines : Taux couvre les frais concernant la préparation des locaux, la surveillance des lieux, l entretien ménager, et, s il y a lieu, le coût en personnel spécialisé (technicien du son, de l éclairage, ou autres) et selon les conventions collectives en vigueur. Revenus : Les montants perçus par l établissement pour couvrir les coûts directs et indirects générés par l utilisation d un bien (taux de base + taux de ressources humaines). 4. PROCÉDURE : APPLICATIONS 4.1 L utilisateur adresse sa demande à la personne désignée par l école, soit : madame Mireille Cyr, agente de bureau ( , poste 2208 ou par courriel : 4.2 Le demandeur doit au préalable avoir pris connaissance de la présente politique. 4.3 Sur acceptation de la demande (après approbation par la direction), les deux parties (locateur et locataire) voient à remplir l entente de location de locaux et la signer. 4.4 La facture de location est payable sur réception. 5. RÈGLES D UTILISATION : Afin de maintenir l ordre et de protéger les lieux et les installations, les règles suivantes devront être respectées : 5.1 Il est strictement défendu de fumer à l intérieur de l établissement de même qu aux portes extérieures, sur le stationnement, et sur le terrain de l école; 5.2 Il est strictement défendu de manger et de boire ailleurs que dans les locaux prévus et aménagés à cette fin; 5.3 Il est strictement défendu de vendre des aliments ou produits sans en avoir obtenu l autorisation au préalable; Page 4 sur 11

5 5.4 Aucune nourriture ou boisson ne peuvent être consommées à l intérieur de l auditorium et du gymnase, à l exception des bouteilles d eau. 5.5 Le port des espadrilles est obligatoire pour l utilisation du gymnase à des fins sportives. Lors de tournois, les spectateurs sont priés de retirer leurs chaussures. 5.6 Toute demande par un groupe de jeunes mineurs doit être adressée par un responsable adulte qui assurera une présence tout au long de l activité; 5.7 Le locataire signale au locateur (l établissement) toute défectuosité constatée; 5.8 La réparation des dommages volontaires ou involontaires sera faite par le locateur (l établissement), au frais du locataire; 5.9 Dans tous les cas où l on servirait des boissons alcoolisées, le groupe utilisateur devra le préciser dans sa demande, obtenir l autorisation de la direction de l école et se procurer, à ses frais, un permis selon les règlements de la Régie des permis d alcool du Québec et afficher ce dernier Pour toute activité rejoignant plus de trois cents (300) participants, le responsable du groupe utilisateur doit s assurer du respect du paragraphe f) de l article 3 du «Règlement relatif à la sécurité dans les édifices publics», lequel stipule : «Renseigner les occupants et le personnel sur les moyens de sécurité et d évacuation et aviser un public de plus de trois cents (300) personnes, réuni à des fins autres que religieuses dans un lieu de rassemblement public, au début de chaque représentation ou activité, des moyens mis à sa disposition.» 5.11 En aucun temps, il n est permis d apporter des modifications aux structures louées (physiques, électriques ou autres). Si une adaptation était nécessaire, une demande doit être adressée à l école qui verra à fournir les ressources humaines qualifiées pour répondre au besoin, aux frais du locataire).. Tout groupe qui ne respecte pas ces règles se verra refuser l utilisation des locaux pour une location ultérieure. RESPONSABILITÉS : Tout utilisateur est responsable de la bonne tenue de ses activités et de tout type de dommages (bris, pertes, blessures, accidents) y étant reliés : chacun doit s assurer pour sa responsabilité civile. De plus, lorsque la période d utilisation d un immeuble est de soixante-douze (72) heures consécutives et plus, une police d assurance-responsabilité civile doit être fournie par l organisme, et ce, conformément à l Instruction émise par le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport. Page 5 sur 11

6 ENTRÉE EN VIGUEUR : Dès son approbation par le conseil d établissement. Page 6 sur 11

7 ENTENTE LOCATION DE LOCAUX NOM DU LOCATEUR : ÉCOLE POLYVALENTE DES ÎLES 1. IDENTIFICATION DU LOCATAIRE (UTILISATEUR) : NOM : ADRESSE : NOM DU RESPONSABLE : ADRESSE PERSONNELLE : TÉLÉPHONE (bureau) : (résidence) : 2. DESCRIPTION DE L ACTIVITÉ : 3. DESCRIPTION DE LA LOCATION : LOCAUX ET BIENS : DATE (S): DU AU JOUR (S) : HEURES 1 : 1 Tout dépassement d heures par rapport à ce qui a été convenu sera facturé au locataire. 4. PERMIS DE BOISSON (S IL Y A LIEU) : NUMÉRO DU PERMIS : 5. COÛT DE LOCATION (selon annexe B): TAUX DE BASE : Page 7 sur 11

8 TAUX RESSOURCES HUMAINES 2 : TOTAL : NOMBRE DE PERSONNES ATTENDUES : Détail du coût en Ressources humaines : Nombre d heures Taux Ouverture / fermeture 3 28,00 $ Surveillance (gardiennage) 28,00 $ Technicien audio-visuel 28,00 $ Ménage 28,00 $ 2 SOUS-TOTAL Coût 3 Tout dépassement d heures par rapport à ce qui a été convenu sera facturé au locataire. 7. SÉCURITÉ : Le locataire est responsable de tout dommage causé aux meubles et à l immeuble ainsi que de tous les autres frais extraordinaires. Il est obligatoire que l utilisateur produise une preuve d assurance- responsabilité civile et de leurs biens s il y a lieu. Il est à noter que l assurance-responsabilité de la Commission scolaire ne couvre que les dommages ou accidents causés par sa propre faute ou négligence. Lors des locations de local ou de terrain, les lois régissant la sécurité dans les édifices publics doivent être respectées par le locataire. L établissement doit s assurer qu un plan d évacuation est affiché. Le locataire doit informer les occupants du plan d évacuation des locaux. 8. ANNULATION : En cas d annulation par le locataire, les frais encourus seront facturés et les frais de location seront chargés si l activité est annulée dans un délai de mois de 30 jours. 9. RÈGLES D UTILISATION : Afin de maintenir l ordre et de protéger les lieux et les installations, les règles suivantes devront être respectées : 9.1 Il est strictement défendu de fumer à l intérieur de l établissement de même qu aux portes extérieures, sur le stationnement, et sur le terrain de l école; 9.2 Il est strictement défendu de manger et de boire ailleurs que dans les locaux prévus et aménagés à cette fin; Page 8 sur 11

9 9.3 Aucune nourriture ou boisson ne peuvent être consommées à l intérieur de l auditorium et du gymnase, à l exception des bouteilles d eau. 9.4 Le port des espadrilles est obligatoire pour l utilisation du gymnase à des fins sportives. Lors de tournois, les spectateurs sont priés de retirer leurs chaussures. 9.5 Toute demande par un groupe de jeunes mineurs doit être adressée par un responsable adulte qui assurera une présence tout au long de l activité; 9.6 Le locataire signale au locateur (l établissement) toute défectuosité constatée; 9.7 La réparation des dommages volontaires ou involontaires sera faite par le locateur (l établissement), au frais du locataire; 9.8 Dans tous les cas où l on servirait des boissons alcoolisées, le groupe utilisateur devra le préciser dans sa demande, obtenir l autorisation de la direction de l école et se procurer, à ses frais, un permis selon les règlements de la Régie des permis d alcool du Québec et afficher ce dernier. 9.9 Pour toute activité rejoignant plus de trois cents (300) participants, le responsable du groupe utilisateur doit s assurer du respect du paragraphe f) de l article 3 du «Règlement relatif à la sécurité dans les édifices publics», lequel stipule : 9.9.A «Renseigner les occupants et le personnel sur les moyens de sécurité et d évacuation et aviser un public de plus de trois cents (300) personnes, réuni à des fins autres que religieuses dans un lieu de rassemblement public, au début de chaque représentation ou activité, des moyens mis à sa disposition.» 9.10 En aucun temps, il n est permis d apporter des modifications aux structures louées (physiques, électriques ou autres). Si une adaptation était nécessaire, une demande doit être adressée à l école qui verra à fournir les ressources humaines qualifiées pour répondre au besoin, aux frais du locataire).. Tout groupe qui ne respecte pas ces règles se verra refuser l utilisation des locaux pour une location ultérieure. Pour le locateur (établissement) Pour le locataire (utilisateur) Date : Date : Page 9 sur 11

10 ENTENTE LOCATION D ÉQIPEMENTS Demande de location d équipements NOM DU LOCATEUR : ÉCOLE POLYVALENTE DES ÎLES 1. IDENTIFICATION DU LOCATAIRE (UTILISATEUR) : NOM : ADRESSE : NOM DU RESPONSABLE : ADRESSE PERSONNELLE : TÉLÉPHONE (bureau) : (résidence) : 2. DESCRIPTION DE L ÉQUIPEMENT : DATE (S): DU AU JOUR (S) : HEURES : 5. COÛT DE LOCATION (selon annexe A) : Taux Équipement Sous-total TPS TVQ Total Pour le locateur (établissement) Date : Pour le locataire (utilisateur) Date : Page 10 sur 11

11 ANNEXE A TARIFICATION : Les coûts de location sont établis ainsi : Tarif de base Équipement Ordinateur portable 50 $ / jour Projecteur multimédia 50 $ / jour Autres Si entrée payante Salles Amphithéâtre (C-30) 75 $ / jour 100 $ / jour Auditorium (jour du spectacle) 150 $ / jour 250 $ / jour Auditorium (jour de préparation) 75 $ / jour 75 $ / jour Auditorium (soirée de pratique) 50 $ / soir 50 $ / soir Gymnase 150 $ / jour Laboratoire informatique (C-33 : 32 ordinateurs) 150 $ / jour Laboratoire informatique (G-81 : 24 ordinateurs) 150 $ / jour Salle de classe 50 $ / jour Cafétéria 150 $ / jour Autres RH Surveillant-gardien 28,00 $ / h Concierge 28,00 $ / h Technicien audio-visuel 28,00 $ / h mise à jour : Page 11 sur 11

POLITIQUE DE LOCATION «SALLE MUNICIPALE»

POLITIQUE DE LOCATION «SALLE MUNICIPALE» POLITIQUE DE LOCATION «SALLE MUNICIPALE» ADOPTÉE LE 1 ER FÉVRIER 2016 RÉSOLUTION NUMÉRO 2016 02 032 POLITIQUE DE LOCATION «SALLE MUNICIPALE» TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS 2 2. MODE DE RÉSERVATION 2 3.

Plus en détail

Pratique de gestion relative à la location des locaux des établissements

Pratique de gestion relative à la location des locaux des établissements Adoption : S U J E T : Annule : RM-08: Pratique de gestion relative à la location des locaux des établissements Règlement Politique Pratique de gestion 1. LE CONTEXTE ET LE CHAMP D APPLICATION La Loi sur

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. DESTINATAIRES : La communauté collégiale. Les groupes extérieurs, au besoin.

CAHIER DE GESTION. DESTINATAIRES : La communauté collégiale. Les groupes extérieurs, au besoin. CAHIER DE GESTION POLITIQUE ET PROCÉDURES RÉGISSANT LA CONSOMMATION DE BOISSONS ALCOOLIQUES COTE 70-04-01.102 OBJET : Préciser la politique du Collège quant à la consommation de boissons alcooliques, de

Plus en détail

POLITIQUE DE TARIFICATION, DE LOCATION DE LOCAUX ET PLATEAUX D ACTIVITÉS

POLITIQUE DE TARIFICATION, DE LOCATION DE LOCAUX ET PLATEAUX D ACTIVITÉS POLITIQUE DE TARIFICATION, DE LOCATION DE LOCAUX ET PLATEAUX D ACTIVITÉS 2012 Location occasionnelle et à long terme dans les bâtiments et édifices municipaux de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures

Plus en détail

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL 1. CONDITIONS GÉNÉRALES a) L enregistrement de l entrepreneur et de chacune des unités à un programme de garantie de maison neuve est requis. b) Au niveau des prix de revente, le droit de premier refus

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RESERVATION DE SALLE COMMUNALE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE RESERVATION DE SALLE COMMUNALE Province de HAINAUT VILLE DE BINCHE Service Location de salles Agent traitant : Jacques VAN HOUTER kursaal@binche. 064/36.79.13 FORMULAIRE DE DEMANDE DE RESERVATION DE SALLE COMMUNALE (pour disponibilités

Plus en détail

ENTENTE DE PUBLICITÉ VILLE DE FARNHAM 9254-4774 QUÉBEC INC. 2015-2018

ENTENTE DE PUBLICITÉ VILLE DE FARNHAM 9254-4774 QUÉBEC INC. 2015-2018 ENTENTE DE PUBLICITÉ VILLE DE FARNHAM ET 9254-4774 QUÉBEC INC. 2015-2018 Entente 1 ENTENTE DE PUBLICITÉ ENTRE VILLE DE FARNHAM, personne morale de droit public, ayant son siège social au 477, rue de l'hôtel-de-ville

Plus en détail

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE:

ENTENTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTRE: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE LAVAL ENTENTE ENTRE: DE LAVAL, personne morale de droit public légalement constituée (S.Q. 1965, c. 89), ayant son siège au 1, Place du Souvenir, à Chomedey, en les

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA LOCATION D IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE PORTNEUF

POLITIQUE RELATIVE À LA LOCATION D IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE PORTNEUF Page 1 sur 8 POLITIQUE RELATIVE À LA LOCATION D IMMEUBLES DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE PORTNEUF 1. OBJET Permettre à la Commission scolaire de Portneuf de préciser les règles concernant l'utilisation des

Plus en détail

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT (2006)-A-06 CONCERNANT LA TARIFICATION

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT (2006)-A-06 CONCERNANT LA TARIFICATION CONSEIL D AGGLOMÉRATION COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT (2006)-A-06 CONCERNANT LA TARIFICATION Règlement (2006)-A-06, adopté le 14 août 2006, entré en vigueur le 15 septembre 2006 Amendé par les règlements

Plus en détail

LOCATION DE LA SALLE DE SPECTACLE OPTIMISTE

LOCATION DE LA SALLE DE SPECTACLE OPTIMISTE LOCATION DE LA SALLE DE SPECTACLE OPTIMISTE RENSEIGNEMENTS POUR LOCATAIRE La salle de spectacle Optimiste est l endroit idéal pour assister et produire des productions locales, semi-professionnelles et

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SALLE ÉVELINE-MELOCHE. Date de l événement: Le 20 (jour) (mois) (année)

CONTRAT DE LOCATION SALLE ÉVELINE-MELOCHE. Date de l événement: Le 20 (jour) (mois) (année) CONTRAT DE LOCATION SALLE ÉVELINE-MELOCHE Date de l événement: Le 20 (jour) (mois) (année) 140, rue Principale, Saint-Louis-de-Gonzague (Québec) J0S 1T0 Tél. : 450 371-0523 Téléc. : 450 371-6229 info@saint-louis-de-gonzague.com

Plus en détail

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec FNQ 2015-09-23 POLITIQUE de la Fédération de natation du Québec «Politique d inscription des clubs» 23 septembre 2015 Politique d inscription des clubs 2015-2016 Page 1 sur 11 Table des matières Définition

Plus en détail

SALLE SOCIOCULTURELLE

SALLE SOCIOCULTURELLE COMMUNE DE THIRE ---------- VENDEE SALLE SOCIOCULTURELLE CONTRAT DE MISE A DISPOSITION Délibérations du Conseil Municipal des 8 avril 2008 et du 6 mai 2008 Il est convenu entre : D une part : La Commune

Plus en détail

Guide de location Salle Parc

Guide de location Salle Parc Guide de location Salle Parc Nombre maximal de personnes admises : 150 personnes assises, 200 personnes debout Matériel disponible Pour réserver Conditions de location Plan de salle Matériel disponible

Plus en détail

Guide de gestion Programme de supplément au loyer

Guide de gestion Programme de supplément au loyer Détermination du loyer de base D 6 1 Afin de faciliter le calcul des subventions de supplément au loyer, la SHQ a conçu un «logiciel sur le calcul informatisé du loyer ou de la subvention». Celui-ci est

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE Cabinet GOMIS GARRIGUES Données de cadrage : 2 types d assurances envisagées par le code du sport Assurance de responsabilité civile art. L. 321-1 C. sport (ex. art. 37 L. 1984)

Plus en détail

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé

Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 149 (2001, chapitre 14) Loi sur les réserves naturelles en milieu privé Présenté le 31 octobre 2000 Principe adopté le 6 décembre 2000 Adopté

Plus en détail

Présentation Politique Drogues, Alcool et médicaments au travail. Société de transport de Montréal Micheline Ouellet 3 décembre 2015

Présentation Politique Drogues, Alcool et médicaments au travail. Société de transport de Montréal Micheline Ouellet 3 décembre 2015 Présentation Politique Drogues, Alcool et médicaments au travail Société de transport de Montréal Micheline Ouellet 3 décembre 2015 Encadrement juridique Politique existante depuis 2001 Les chartes Le

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE.

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE LA RIVIÈRE DU NORD MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE. RÈGLEMENT N O 1074-12-1 RELATIF AUX POLITIQUES, AUX CONDITIONS D UTILISATION ET AUX TARIFS PRESCRITS

Plus en détail

SALLE DES FÊTES DE VER-LÈS-CHARTRES REGLEMENT

SALLE DES FÊTES DE VER-LÈS-CHARTRES REGLEMENT SALLE DES FÊTES DE VER-LÈS-CHARTRES REGLEMENT Mis à jour en septembre 2015 Titre I Dispositions générales Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles

Plus en détail

COMMUNE DE SAVIESE. Directives. La location de la salle de spectacle du Centre Culturel Le Baladin

COMMUNE DE SAVIESE. Directives. La location de la salle de spectacle du Centre Culturel Le Baladin Directives La location de la salle de spectacle du Centre Culturel Le Baladin DIRECTIVES CONCERNANT LA LOCATION DE LA SALLE DE SPECTACLE ET DES ESPACES CONVIVIAUX DU CENTRE CULTUREL " LE BALADIN " Le Conseil

Plus en détail

Crédit : Yvan Bédard POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE #LO-001

Crédit : Yvan Bédard POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE #LO-001 Crédit : Yvan Bédard POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE #LO-001 MAI 2016 Ville de Neuville Mai 2016 TABLE DES MATIÈRES MISES À JOUR 4 1. HÔTEL DE VILLE 5 1.1. Salle Turgeon 5 1.2. Salle Plamondon 5 2. PRESBYTÈRE

Plus en détail

N 6113 DOMAINE : ADMINISTRATION SCOLAIRE ET PROCÉDURES En vigueur le : Le 29 mai 2010 Révisée le : Le 23 novembre 2010

N 6113 DOMAINE : ADMINISTRATION SCOLAIRE ET PROCÉDURES En vigueur le : Le 29 mai 2010 Révisée le : Le 23 novembre 2010 Politique N 6113 DOMAINE : ADMINISTRATION SCOLAIRE ET PROCÉDURES En vigueur le : Le 29 mai 2010 Révisée le : Le 23 novembre 2010 PARTENARIATS POUR LE PARTAGE DES INSTALLATIONS 1. PRÉAMBULE Attendu que,

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DU CENTRE CULTUREL. Municipalité de Saint-Jacques-de-Leeds 355 Principale St-Jacques-de-Leeds G0N 1J

CONTRAT DE LOCATION DU CENTRE CULTUREL. Municipalité de Saint-Jacques-de-Leeds 355 Principale St-Jacques-de-Leeds G0N 1J CONTRAT DE LOCATION DU CENTRE CULTUREL Entre la Municipalité de 355 Principale St-Jacques-de-Leeds 418-424-3321 Ci-après appelée le «LOCATEUR» Et Responsable Téléphone Ci-après appelé le «LOCATAIRE» 1.

Plus en détail

VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE

VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE VILLE DE VAL-D OR RÈGLEMENT 2005-22 REFONDU VERSION NON OFFICIELLE Règlement concernant les colporteurs ou les vendeurs itinérants et les commerçants nonrésidents. PRÉAMBULE ATTENDU le pouvoir accordé

Plus en détail

DIRECTIVE ADMINISTRATIVE

DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DIRECTIVE ADMINISTRATIVE F-001-D-1 UTILISATION DES PROPRIÉTÉS SCOLAIRES Date d émission : le 24 février 2005 Date de révision : le 25 mars 2006, le 30 mars 2009, le 26 mai 2016 Page 1 de 8 L usage du masculin

Plus en détail

FSMA_2016_09 du 9/06/2016

FSMA_2016_09 du 9/06/2016 FSMA_2016_09 du 9/06/2016 La présente communication porte sur les contrats d assurance Incendie Risques simples Habitation qui sont proposés par les entreprises d assurances pour des habitations situées

Plus en détail

Règlement pour l utilisation du Centre sportif de Bex * * * * * * * * * * * * * * * * *

Règlement pour l utilisation du Centre sportif de Bex * * * * * * * * * * * * * * * * * Règlement pour l utilisation du Centre sportif de Bex * * * * * * * * * * * * * * * * * 1. Affectation des installations sportives Les différentes salles de gymnastique et les terrains de sport attenants

Plus en détail

POLITIQUE D AFFICHAGE

POLITIQUE D AFFICHAGE Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1532-00-10 Nombre de pages 6 POLITIQUE D AFFICHAGE Adoptée par le Conseil d administration le 1 er octobre 2008 (CA-2853) OBJECTIF POLITIQUE D AFFICHAGE Dans le respect

Plus en détail

PROGRAMME FÊTES DE QUARTIER 2017

PROGRAMME FÊTES DE QUARTIER 2017 INFORMATION POUR DÉPÔT DE PROJET PROGRAMME FÊTES DE QUARTIER 2017 1 er JANVIER 2017 AU 31 DÉCEMBRE 2017 INTRODUCTION Par la mise en place du Programme Fêtes de quartier, la Ville de Joliette souhaite encourager

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MICHEL POLITIQUE SUR LA LOCATION/RÉSERVATION DES SALLES ET TERRAINS DE JEUX

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MICHEL POLITIQUE SUR LA LOCATION/RÉSERVATION DES SALLES ET TERRAINS DE JEUX MUNICIPALITÉ DE SAINT-MICHEL POLITIQUE SUR LA LOCATION/RÉSERVATION DES SALLES ET TERRAINS DE JEUX TABLE DES MATIÈRES Page 1. OBJET DE LA POLITIQUE 2 2. INTERDICTION, RESTRICTION ET PROHIBITION 2 3. DÉFINITIONS

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté le 26 septembre 2000 par le conseil d administration (216 e assemblée - résolution n o 1784)

Plus en détail

Ville de Carignan. CONTRAT DE LOCATION CENTRE MULTIFONCTIONNEL 1555, rue de l École

Ville de Carignan. CONTRAT DE LOCATION CENTRE MULTIFONCTIONNEL 1555, rue de l École Ville de Carignan CONTRAT DE LOCATION CENTRE MULTIFONCTIONNEL 1555, rue de l École ENTRE : ET Nom : Adresse du locataire : Ville de Carignan, corporation municipale légalement constituée dont l hôtel de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR BAD/TENNIS CLUB VITRY EN CHAROLLAIS

REGLEMENT INTERIEUR BAD/TENNIS CLUB VITRY EN CHAROLLAIS REGLEMENT INTERIEUR BAD/TENNIS CLUB VITRY EN CHAROLLAIS Statuts du club : Le Bad/Tennis Club de Vitry en Charollais est une association loi 1901. Les statuts du club sont consultables sur le site internet

Plus en détail

formulairefvoisins-trb2015-final3_layout :25 Page 1 Guide d information

formulairefvoisins-trb2015-final3_layout :25 Page 1 Guide d information Guide d information formulairefvoisins-trb2015-final3_layout 1 15-05-28 14:25 Page 2 GUID E D I NF O RM ATI O N O RGA NISATIO N D UN E F ÊTE DES VO ISI NS PRÉSENTATION GÉNÉRALE À la suite de l adoption

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

Téléréseau de Bussivision

Téléréseau de Bussivision Commune de Bussigny Téléréseau T. 021 706 12 20 F. 021 706 11 89 telereseau@bussigny.ch Conditions générales pour le raccordement et l utilisation du Téléréseau de Bussivision Rue St-Germain 1 Case postale

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

Louer la salle d accueil d Arc-Sous-Cicon

Louer la salle d accueil d Arc-Sous-Cicon Association Accueil et Tourisme Louer la salle d accueil d Arc-Sous-Cicon Vous trouverez dans ce dossier : Le règlement intérieur de la salle d accueil ; Un contrat de location ; Un exemple d attestation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE UNIFRANCE Date de la dernière mise à jour : 04 mars 2014

CONDITIONS GENERALES DE VENTE UNIFRANCE Date de la dernière mise à jour : 04 mars 2014 CONDITIONS GENERALES DE VENTE UNIFRANCE Date de la dernière mise à jour : 04 mars 2014 Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) régissent les relations contractuelles entre la Société Unifrance

Plus en détail

Règlement numéro 10-2014 Établissant les taux d imposition pour l année 2015

Règlement numéro 10-2014 Établissant les taux d imposition pour l année 2015 Règlement numéro 10-2014 Établissant les taux d imposition pour l année 2015 Adopté lors de la séance ordinaire tenue le 15 décembre 2014 Entré en vigueur le 24 décembre 2014. Codification administrative

Plus en détail

REGLEMENT D OCCUPATION ET DE TARIFICATION DES SALLES DE LA «MAISON DES ASSOCIATIONS»

REGLEMENT D OCCUPATION ET DE TARIFICATION DES SALLES DE LA «MAISON DES ASSOCIATIONS» REGLEMENT D OCCUPATION ET DE TARIFICATION DES SALLES DE LA «MAISON DES ASSOCIATIONS» I. CHAMP D APPLICATION Article 1 er : Le présent règlement a pour objet les conditions de location des salles communales

Plus en détail

+ COMMUNE D AVRAINVILLE ********** SALLE DES FETES SALLE DU COMPLEXE SPORTIF ************ REGLEMENT D UTILISATION ************

+ COMMUNE D AVRAINVILLE ********** SALLE DES FETES SALLE DU COMPLEXE SPORTIF ************ REGLEMENT D UTILISATION ************ + COMMUNE D AVRAINVILLE ********** SALLE DES FETES SALLE DU COMPLEXE SPORTIF ************ REGLEMENT D UTILISATION ************ La Salle des Fêtes, sise rue de la Beauvoisière, La Salle du Complexe Sportif,

Plus en détail

Le concours débute le 6 octobre 2014 (9 h HAE) et termine le 31 décembre 2014 (23 h 59 HAE).

Le concours débute le 6 octobre 2014 (9 h HAE) et termine le 31 décembre 2014 (23 h 59 HAE). RÈGLEMENT CONCOURS «MAISON À VENDRE OU À ACHETER : CONSEILS À DONNER» Le concours «Maison à vendre ou à acheter : Conseils à donner» est organisé par la Caisse Desjardins de Gentilly-Lévrard (ci-après

Plus en détail

EXEMPLE DE CONTRAT DE SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF

EXEMPLE DE CONTRAT DE SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF Les modalités du contrat de société, page 247 du manuel EXEMPLE DE CONTRAT DE SOCIÉTÉ EN NOM COLLECTIF Convention intervenue dans la ville et le district de Montréal, province de Québec, en date du 17

Plus en détail

Règlement numéro 14-2008 sur le colportage et la sollicitation

Règlement numéro 14-2008 sur le colportage et la sollicitation Règlement numéro 14-2008 sur le colportage et la sollicitation Adopté lors de la séance ordinaire tenue le 1 er décembre 2008 Entré en vigueur le 10 décembre 2008. Codification administrative En date du

Plus en détail

SERVICE ASSISTANCE TECHNIQUE - CONVENTION - ENTRE

SERVICE ASSISTANCE TECHNIQUE - CONVENTION - ENTRE SERVICE ASSISTANCE TECHNIQUE - CONVENTION - ENTRE Raison sociale : Communauté de Communes du Trièves Siège social : 300, Chemin de Ferrier, 38650 Monestier de Clermont Représentant : M. Samuel MARTIN en

Plus en détail

CONVENTION D UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES

CONVENTION D UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES CONVENTION D UTILISATION DES INSTALLATIONS SPORTIVES Préambule : Cette convention définit : Les modalités de mise à disposition de l équipement sportif aux établissements et associations dûment autorisés

Plus en détail

Le préambule fait partie intégrante du présent règlement.

Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. Province de Québec MRC du Granit Municipalité de Nantes Règlement nº 379-10 Règlement portant sur les ententes relatives à des travaux municipaux Attendu que les dispositions prévues aux articles 145.21

Plus en détail

CONSIDÉRANT QU il devient difficile d octroyer un contrat de maître-ramoneur à un seul entrepreneur;

CONSIDÉRANT QU il devient difficile d octroyer un contrat de maître-ramoneur à un seul entrepreneur; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D ALMA RÈGLEMENT 175-2010 Ayant pour objet de modifier le règlement 863 relatif à la prévention des incendies afin de modifier la réglementation concernant le ramonage de cheminée

Plus en détail

TITRE : POLITIQUE D UTILISATION ET DE LOCATION DE LOCAUX/PRÊT D ÉQUIPEMENT

TITRE : POLITIQUE D UTILISATION ET DE LOCATION DE LOCAUX/PRÊT D ÉQUIPEMENT TITRE : POLITIQUE D UTILISATION ET DE LOCATION DE LOCAUX/PRÊT D ÉQUIPEMENT ADOPTION : CONSEIL D ÉTABLISSEMENT : Résolution : CECJ111117-11 Date : 17 novembre 2011 RÉVISION : CONSEIL D ÉTABLISSEMENT : Résolution

Plus en détail

Procédure pour l octroi du statut «hôte officiel» à l Université Laval

Procédure pour l octroi du statut «hôte officiel» à l Université Laval Procédure pour l octroi du statut «hôte officiel» à l Université Laval Approuvée : Comité exécutif (Résolution CE-2015-86) Entrée en vigueur : Responsable de la procédure : Responsables de son application

Plus en détail

COMPLEXE SPORTIF DU BOUT DU LAC

COMPLEXE SPORTIF DU BOUT DU LAC COMPLEXE SPORTIF DU BOUT DU LAC REGLEMENT D'UTILISATION Préambule L'administration communale de Port-Valais met à disposition des sociétés, groupements, clubs sportifs, écoles ou particuliers, un complexe

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE POLYVALENTE MAIRIE DE VAL DE FIER CHAPITRE I

REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE POLYVALENTE MAIRIE DE VAL DE FIER CHAPITRE I REGLEMENT INTERIEUR DE LA SALLE POLYVALENTE MAIRIE DE VAL DE FIER CHAPITRE I REGLEMENT GENERAL Article 1 - Locaux mis à disposition Les locaux mis à disposition se composent : - d une grande salle de 13

Plus en détail

VILLE DE FREJUS. Cadre réservé à l administration Date de validation :.. N D ORDRE : Elu référent : Adresse. Adresse (si différente)

VILLE DE FREJUS. Cadre réservé à l administration Date de validation :.. N D ORDRE : Elu référent : Adresse. Adresse (si différente) VILLE DE FREJUS DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D ORGANISATION D UNE MANIFESTATION à retourner 3 mois au minimum avant le début de la manifestation à : SERVICE DES ASSOCIATIONS, DE L ANIMATION ET DE LA PROXIMITÉ

Plus en détail

FOYER SOCIO-CULTUREL

FOYER SOCIO-CULTUREL COMMUNE de SERVIGNY-LES-SAINTE-BARBE FOYER SOCIO-CULTUREL REGLEMENT INTERIEUR (applicable au 1 er janvier 2015) TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES La Commune de SERVIGNY-LES-SAINTE-BARBE est propriétaire d

Plus en détail

Règlement de mise à disposition et d utilisation de LA SALLE POLYVALENTE

Règlement de mise à disposition et d utilisation de LA SALLE POLYVALENTE COMMUNE DE SAINT ANDRE DE ROQUEPERTUIS Règlement de mise à disposition et d utilisation de LA SALLE POLYVALENTE (Délibération n 2013_DL012 du 10/04/2014 modifiée par délibération n 2014_DL090 DU 15/10/2014)

Plus en détail

LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS

LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS LOCATION DU FOYER RURAL DE LA COMMUNE DE JALLANS Vous trouverez dans ce dossier : - Le règlement intérieur de la salle - Le contrat de location - La fiche d état des lieux - Consignes aux utilisateurs

Plus en détail

Conditions d utilisation du service Moniteur LIVE

Conditions d utilisation du service Moniteur LIVE Conditions d utilisation du service Moniteur LIVE Le partenaire contractuel des utilisateurs du service Moniteur Live est la société Auctionspress, société anonyme au capital de 140 800, immatriculée au

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR C2B CLUB DE BADMINTON BARTENHEIM

REGLEMENT INTERIEUR C2B CLUB DE BADMINTON BARTENHEIM Le fonctionnement du club repose sur le bénévolat. Il est souhaitable que chacun s implique dans les tâches courantes (assemblée générale, organisation de tournois, informations diverses, commissions ).

Plus en détail

Atelier établir un budget prévisionnel

Atelier établir un budget prévisionnel Atelier établir un budget prévisionnel SOMMAIRE Les documents utiles à la construction du budget Le compte de résultat Le suivi budgétaire La comptabilité analytique La méthodologie du budget prévisionnel

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION ENTREPRISES

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION ENTREPRISES FORMULAIRE DE RÉCLAMATION ENTREPRISES PROGRAMME GÉNÉRAL D AIDE FINANCIÈRE LORS DE SINISTRES RÉELS OU IMMINENTS DATE DU SINISTRE : Expédiez le formulaire dans les trois mois suivant la date de la mise en

Plus en détail

RÈGLEMENT 531-ADM-2015

RÈGLEMENT 531-ADM-2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE RÈGLEMENT 531-ADM-2015 RÈGLEMENT CONCERNANT LES MODALITÉS DE LOCATION DE LA SALLE DE L ÉDIFICE PALMA-MORIN ET ABROGEANT LES

Plus en détail

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire

Document de gestion # 500,004. Taxe scolaire Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Document de gestion # 500,004 Taxe scolaire CS-DOC-LIP-312 CS-DOC-LIP-314 CS-DOC-LIP-315 CS-DOC-LIP-316 CS-DOC-LIP-317 CS-DOC-LIP-319 CS-DOC-LIP-339

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF À L'INTENTION DES BÉNÉVOLES ET DES EMPLOYÉ.E.S DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA

GUIDE ADMINISTRATIF À L'INTENTION DES BÉNÉVOLES ET DES EMPLOYÉ.E.S DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA GUIDE ADMINISTRATIF À L'INTENTION DES BÉNÉVOLES ET DES EMPLOYÉ.E.S DE L ASSOCIATION DES THÉÂTRES FRANCOPHONES DU CANADA Mise en place en mai 2006 Révision en date du 31 mars 2012 telle qu adoptée par l

Plus en détail

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001)

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, le 13.IX.2005 C (2005) 3543 Objet: Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) Monsieur

Plus en détail

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat.

Contrat de syndic AVERTISSEMENT. Ce document est une version d évaluation du contrat. http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de syndic Auteur: Me Marie Dupont, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous informer

Plus en détail

Règlement intérieur et contrat de location De la salle des fêtes

Règlement intérieur et contrat de location De la salle des fêtes Règlement intérieur et contrat de location De la salle des fêtes DEPARTEMENT DES COTES D ARMOR COMMUNE DE SAINT GILLES VIEUX MARCHE SOMMAIRE Titres Articles n I Dispositions générales 1 II Utilisation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES Toutes les transactions commerciales entre Heyer Benelux et le client sont régies par les présentes conditions générales. Ces conditions prévalent de plein droit sur les conditions

Plus en détail

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires COMMISSION SCOLAIRE EASTERN TOWNSHIPS Titre : GUIDE POUR LA SURVEILLANCE DES ÉLÈVES À L HEURE DU MIDI ÉCOLES PRIMAIRES Source : Dir. des services financiers Comité consultatif de vérification Déposé à

Plus en détail

CONVENTION D UTILISATION DU SITE TRANSACTIONNEL DE SECOND CYCLE INC. («SECOND CYCLE»)

CONVENTION D UTILISATION DU SITE TRANSACTIONNEL DE SECOND CYCLE INC. («SECOND CYCLE») CONVENTION D UTILISATION DU SITE TRANSACTIONNEL DE SECOND CYCLE INC. («SECOND CYCLE») Présomption d acceptation de cette convention. Veuillez noter que votre utilisation du site Internet transactionnel

Plus en détail

Politique dons et commandites

Politique dons et commandites Politique dons et commandites La Politique de dons et de commandites est un outil permettant de reconnaître les efforts des citoyens regroupés en comités et des organismes bénévoles contribuant à la qualité

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMPLEXE SPORTIF DE LACHAZE ARRÊTÉ PORTANT RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMPLEXE SPORTIF DE LACHAZE ARRÊTÉ PORTANT RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU COMPLEXE SPORTIF DE LACHAZE ARRÊTÉ PORTANT RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE Le Maire de la commune d AMBARÈS et LAGRAVE, Vu, l article L 2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente 1. Généralités 1.1. Toute vente des produits du vendeur est soumise aux présentes conditions générales de vente qui constituent le socle de la négociation commerciale, conformément

Plus en détail

Guide de l organisateur d événements publics

Guide de l organisateur d événements publics RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Coordonnées utiles Division des sports, des loisirs et des installations 8400, boulevard Lacordaire Saint-Léonard (Québec) H1R 3B1 Téléphone............................................

Plus en détail

CONVENTION. Conclue entre :

CONVENTION. Conclue entre : CONVENTION de financement et de partenariat entre la Caisse Primaire d'assurance Maladie et le Département pour assurer la prise en charge, par l Assurance Maladie, des actes médicaux réalisés par le service

Plus en détail

Accord de libre circulation nationale

Accord de libre circulation nationale Accord de libre circulation nationale Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada / Federation of Law Societies of Canada 445, boulevard Saint-Laurent, bureau 480 Montréal (Québec) H2Y 2Y7

Plus en détail

Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015

Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015 Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015 1 SOMMAIRE I DECISIONS DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DE FEVRIER 2015 : EAU ET ASSINISSEMENT Tarifs 2015 eau potable... p. 4 Tarifs

Plus en détail

INFORMATION GÉNÉRALE

INFORMATION GÉNÉRALE LOCATION DE SALLES Maison-Théâtre Côte à Côte INFORMATION GÉNÉRALE REGLEMENTATION CONTRAT Annexe A INFORMATION GÉNÉRALE La Maison-Théâtre Côte à Côte met à la disposition des individus, organismes, entreprises

Plus en détail

Politique d attribution des aides financières provenant du Conseil municipal

Politique d attribution des aides financières provenant du Conseil municipal Politique d attribution des aides financières provenant du Conseil municipal (En matière de sport et plein air, art et culture, loisirs, communautaire et récréotouristique) Le 2 MAI 2011 Table des matières

Plus en détail

Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41

Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41 Mon Premier Piano: location de piano en ligne. 10 Bis Passage de Clichy, 75018 Paris tel.: 01 83 95 43 41 CONDITIONS GENERALES DE LOCATIONau 01/04/2016 applicables à toutes les commandes effectuées à compter

Plus en détail

Conditions particulières

Conditions particulières Conditions particulières relatives au comptage et au rachat par les Services industriels de Lausanne (SiL) de l énergie électrique refoulée par des installations de production raccordées au réseau de distribution

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle des programmes

Plus en détail

Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables Mmes et MM les Présidents. Aide-ménagère à domicile Barèmes 2016.

Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables Mmes et MM les Présidents. Aide-ménagère à domicile Barèmes 2016. N 2016 / 002 09/02/2016 Origine : Direction de la gestion des risques et de l action sociale Contact : Département ASS A : Mmes et MM les Directeurs Mmes et MM les Agents comptables Mmes et MM les Présidents

Plus en détail

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE SECTION I CLASSES DES PROCÉDURES Dans le présent règlement, les classes de procédures auxquelles il est référé correspondent à : CLASSE 1 CLASSE 2 i. Une procédure

Plus en détail

RÉGLEMENT GÉNÉRAL D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES SOMMAIRE I - ATTRIBUTION D UNE SALLE 1 III - ÉTAT DES LIEUX 3 IV - OBLIGATIONS 4

RÉGLEMENT GÉNÉRAL D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES SOMMAIRE I - ATTRIBUTION D UNE SALLE 1 III - ÉTAT DES LIEUX 3 IV - OBLIGATIONS 4 RÉGLEMENT GÉNÉRAL D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES SOMMAIRE Page I - ATTRIBUTION D UNE SALLE 1 II - TARIFS 2 III - ÉTAT DES LIEUX 3 IV - OBLIGATIONS 4 V - APPLICATION 5 ANNEXES 5 I ATTRIBUTION D UNE

Plus en détail

Conditions Générales d Achat

Conditions Générales d Achat CONSEIL DATA - CROSSCANAL Conditions Générales d Achat 1. Champ d application Les présentes conditions générales d achat (ci-après les «CGA») ont pour objet de définir les dispositions générales et particulières

Plus en détail

Les entreprises belges ou grand ducales qui ne répondent pas aux critères précités doivent se reporter à l article 2.

Les entreprises belges ou grand ducales qui ne répondent pas aux critères précités doivent se reporter à l article 2. CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION AUX COLLECTIVITES DE L AWEX Article 1 : Définition On entend par «entreprise wallonne» une entreprise produisant en Wallonie et/ou y développant une activité significative

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE POLITIQUE SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 16 FÉVRIER 2015 Politique sur la protection de la vie privée (adoptée 2015-02) Page 1 de 14 TABLE DES MATIÈRES TABLE

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION D UNE SALLE COMMUNALE

CONTRAT DE LOCATION D UNE SALLE COMMUNALE Mairie de Vic le Comte 63270 Vic le Comte Téléphone 04 75 94 10 76 Télécopie 04 75 94 19 46 Contrat n : LP+date(AAMMJJ) CONTRAT DE LOCATION D UNE SALLE COMMUNALE Entre, La commune de Vic-le Comte, représentée

Plus en détail

Louer une salle communale

Louer une salle communale Initialisation du document : août 2016 Mise à jour : novembre 2016 Louer une salle communale Principe de mise à disposition (1) et tarification (2) Règlement d utilisation des salles (voir docs attachés)

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT DE L ÉTS. Tous les véhicules circulant dans le stationnement de l ÉTS sont soumis à la présente.

RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT DE L ÉTS. Tous les véhicules circulant dans le stationnement de l ÉTS sont soumis à la présente. RÈGLEMENT RELATIF AU STATIONNEMENT DE L ÉTS Règlement adopté lors de la 512 e réunion du Comité de direction tenue le 17 février 2003. Tous les véhicules circulant dans le stationnement de l ÉTS sont soumis

Plus en détail

ARRETE N 1763 Portant Règlement Intérieur de la salle de lecture des Archives Municipales de Colmar Le Maire de la Ville de Colmar

ARRETE N 1763 Portant Règlement Intérieur de la salle de lecture des Archives Municipales de Colmar Le Maire de la Ville de Colmar Service des Archives ARRETE N 1763 Portant Règlement Intérieur de la salle de lecture des Archives Municipales de Colmar Le Maire de la Ville de Colmar Vu le Code du Patrimoine ; Vu le Code Général des

Plus en détail

Il est précisé que ces informations sont données à titre indicatif et n engagent pas la Ville de Lyon.

Il est précisé que ces informations sont données à titre indicatif et n engagent pas la Ville de Lyon. INSTALLATION ET EXPLOITATION D APPAREILS DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES, FRAICHES ET DENREE ALIMENTATION TYPE CONFISERIE DANS LE CENTRE D HISTOIRE DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

Plus en détail

Bulletin d inscription

Bulletin d inscription Bulletin d inscription FORMATIONS PROFESSIONNELLES INTER & INTRA AUDITS ET CONSEIL OPTIMISEZ VOS COMPETENCES! Informations complémentaires sur le site www.yzconsulting-formation.com BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

Le régime fiscal des associations loi 1901

Le régime fiscal des associations loi 1901 Le régime fiscal des associations loi 1901 1 Sommaire I) Le principe de la fiscalité associative II) Comment déterminer son statut fiscal III) Les impôts IV) Les exonérations possibles V) Les factures

Plus en détail

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00)

CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) Rabat, le 11 mars 2002 CIRCULAIRE N 01/02 (annule et remplace la circulaire n 01/00) RELATIVE A LA RELATION ENTRE LES SOCIETES DE BOURSE ET LEUR CLIENTELE DANS LE CADRE DE L ACTIVITE D INTERMEDIATION Aux

Plus en détail