Police afférente au régime de pension collectif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Police afférente au régime de pension collectif"

Transcription

1 Police afférente au régime de pension collectif Numéro de police : PRPP 0005 En vigueur le 3 mars 2014 La London Life, Compagnie d Assurance-Vie (l émetteur) verse les prestations prévues conformément aux dispositions de la police. La police ne prévoit pas de participation aux bénéfices ou aux excédents de l émetteur. Les placements dans les fonds de placement à rendement variable décrits dans la police ne sont garantis ni relativement au capital ni relativement aux bénéfices; la valeur de ces placements fluctue en fonction des résultats financiers des fonds de placement à rendement variable. Les placements dans les placements garantis décrits dans la police sont garantis relativement au capital et aux intérêts. Le président et chef de la direction, Le président et chef de l exploitation, Canada, Paul A. Mahon J. Dave Johnston Police afférente au RPAC

2 Table des matières 1. Définitions Régime collectif Options de placement Versement des prestations et retraits Services et frais Résiliation de la police Généralités... 11

3 1. Définitions Dans la police, on entend par : «accord de participation», l accord intervenu entre un employeur, un travailleur autonome ou une autre entité et l administrateur du régime, dans lequel est énoncée, notamment, l obligation qu a l employeur, le travailleur autonome ou l autre entité ayant signé l accord d effectuer ou de remettre les cotisations au régime. «administrateur», la London Life, Compagnie d Assurance-Vie. «changement important», un changement qui, selon toute attente raisonnable, aurait une incidence sur une décision de placement d un participant ou la modifierait. «cotisations», les montants versés à l émetteur au nom du participant, y compris les transferts directs provenant d autres régimes agréés. «émetteur», la London Life, Compagnie d Assurance-Vie. «entité participante», l employeur, le travailleur autonome ou une autre entité qui conclut un accord de participation. «législation applicable», la Loi de l impôt sur le revenu et toute autre législation fédérale ou provinciale qui régit la police et l administration du régime. «Loi de l impôt sur le revenu», la Loi de l impôt sur le revenu (Canada) et son règlement, ainsi que ses modifications. «option de placement», tout placement garanti et tout fonds de placement à rendement variable offerts aux termes de la police. «participant», une personne détenant un compte aux termes de la police. «police», le présent contrat collectif d assurance à capital variable et tout avenant ou document modifiant la police. «régime», le régime de pension agréé collectif (RPAC) de la London Life et ses modifications. Toute référence au masculin comprend le féminin et vice versa, et le singulier comprend le pluriel et vice versa, pour la bonne interprétation de la police. RPAC 1

4 2. Régime collectif Une entité participante peut participer à la police en concluant un accord de participation. En participant à la police, tous les employés ou une classe déterminée d employés de l employeur et les autres personnes admissibles peuvent devenir des participants au régime. Les cotisations sont remises à l émetteur selon les dispositions du régime et de l accord de participation aux fins d affectation et d investissement aux termes de la présente police. L émetteur établit des comptes distincts pour tous les participants au nom desquels des cotisations sont versées au régime. Les droits et avantages des participants sont déterminés par la police. L entité participante peut mettre fin à sa participation à la police conformément aux dispositions de l accord de participation. RPAC 2

5 3. Options de placement Les cotisations peuvent être investies dans une ou plusieurs des diverses options de placement que l émetteur offre de temps à autre, et sont affectées au compte du participant selon les renseignements fournis par l entité participante. Si le participant n a pas donné de directives, les cotisations seront affectées à l option de placement par défaut applicable fournie par l émetteur. L émetteur peut modifier les dispositions de toute option de placement, ou ajouter ou supprimer en tout temps des options de placement. Il donnera un avis aux entités participantes et aux participants relativement à tout changement important apporté à une option de placement. L émetteur avisera les entités participantes et les participants si une option de placement choisie par un participant n est plus offerte. Le participant dispose de 60 jours à partir de la date de l avis pour choisir une autre option de placement. Si aucun choix n est fait, les fonds seront investis dans une option similaire ou dans l option de placement par défaut du régime choisie par l émetteur. L émetteur a établi des règles sur les placements relativement à l administration des placements garantis et des fonds de placement à rendement variable offerts aux termes de la police. Le fonctionnement du régime et les droits des participants sont assujettis aux règles sur les placements. Placements garantis Les cotisations peuvent être investies dans des placements garantis de diverses durées à des taux d intérêt garantis. Les cotisations investies dans un placement garanti rapportent des intérêts de la manière et au taux applicables à ce placement, selon les modalités alors offertes par l émetteur. Le taux d intérêt sur un tel placement est composé quotidiennement et garanti jusqu à la fin du mois au cours duquel la période d intérêt garanti sélectionnée prend fin. À la fin de la période d intérêt garanti de tout placement garanti, le participant peut choisir toute nouvelle période d intérêt garanti alors offerte par l émetteur. Il est également possible pour le participant de sélectionner une autre option de placement que l émetteur offre. Si aucun choix n est fait, les cotisations et les intérêts seront réinvestis pour une nouvelle période de même durée si cette période est offerte, ou pour la prochaine période la plus courte offerte par l émetteur, au taux d intérêt garanti en vigueur au moment du réinvestissement. Si des cotisations sont retirées d un placement garanti, la valeur retirée sera calculée de la manière décrite ci-dessous. À la cessation d emploi ou de participation (excluant la retraite et le décès), la valeur du compte de placement garanti du participant sera calculée d après le montant le moins élevé entre la valeur comptable et la valeur marchande. RPAC 3

6 Placements garantis (suite) À la retraite, la valeur du compte de placement garanti du participant sera calculée d après la valeur comptable. Au décès, la valeur du compte de placement garanti du participant sera calculée d après la valeur comptable. Pour les virements entre options de placement, la valeur du compte de placement garanti sera calculée d après la valeur marchande. À la résiliation de l accord de participation, la valeur du compte de placement garanti du participant sera calculée d après le montant le moins élevé entre la valeur comptable et la valeur marchande. Pour tout autre événement, la valeur du compte de placement garanti du participant sera calculée d après le montant le moins élevé entre la valeur comptable et la valeur marchande. Valeur comptable Si un retrait est effectué avant la fin de la période d intérêt garanti ou, en d autres termes, avant la date d échéance du placement, la valeur reçue est calculée en appliquant le taux d intérêt garanti à la valeur initiale du placement, et ce, du moment où le placement a été effectué jusqu à la date du retrait. Valeur marchande Si un retrait est effectué avant la fin de la période d intérêt garanti ou, en d autres termes, avant la date d échéance du placement, la valeur reçue est fondée sur deux calculs. L émetteur détermine d abord le montant auquel le placement garanti aurait correspondu s il avait été conservé jusqu à l échéance. Le montant ainsi obtenu est ensuite actualisé de la date d échéance à la date du retrait au taux d intérêt courant pour la même période garantie au moment du retrait. Le montant reçu pourrait être plus ou moins élevé que la valeur comptable, selon que les taux d intérêt au moment du retrait sont plus ou moins élevés que le taux d intérêt en vigueur au moment du placement initial. Montant le moins élevé entre la valeur comptable et la valeur marchande Le montant le moins élevé entre la valeur comptable et la valeur marchande d un placement garanti avant la fin de la période d intérêt garanti est déterminé en calculant la valeur comptable et la valeur marchande du placement; c est le montant le moins élevé des deux qui est utilisé. RPAC 4

7 Fonds de placement à rendement variable Les cotisations peuvent être investies dans des fonds de placement à rendement variable. Il s agit de fonds distincts offerts et administrés par la London Life, Compagnie d Assurance-Vie. Les cotisations investies dans un fonds de placement à rendement variable offert par l émetteur ne sont garanties ni relativement au capital ni relativement aux bénéfices. La valeur du placement dans un fonds de placement à rendement variable fluctue en fonction des résultats financiers du fonds. Les actifs d un fonds de placement à rendement variable appartiennent à l émetteur et ne sont offerts que pour le bénéfice des détenteurs d unités du fonds. Si les cotisations sont investies dans un fonds de placement à rendement variable, l émetteur attribue aux comptes des participants des unités théoriques d une valeur égale à la valeur de la cotisation à la date d évaluation coïncidant avec la date de réception de la cotisation au bureau administratif de l émetteur, pourvu que la cotisation soit reçue avant 15 h HE. Bien que certaines cotisations reçues après l heure indiquée puissent être traitées le même jour ouvrable, l émetteur peut traiter le jour ouvrable suivant les cotisations reçues après 15 h HE. L émetteur détermine la valeur des unités d un fonds de placement à rendement variable à chaque date d évaluation du fonds; on ne peut effectuer un placement ou un retrait dans un fonds qu à une date d évaluation. La plupart des fonds offerts par l émetteur sont évalués quotidiennement; toutefois, l émetteur se réserve le droit d offrir des fonds évalués moins fréquemment, mais jamais moins fréquemment que mensuellement. La valeur unitaire d un fonds de placement est déterminée en divisant la valeur des actifs du fonds, moins les frais applicables, par le nombre d unités dans le fonds immédiatement avant la date d évaluation. Des frais de gestion de placement sont perçus et comportent des frais à l égard de la gestion des fonds de placement à rendement variable et des frais relatifs à la prestation d autres services aux termes de la police. Des frais d exploitation sont également imputés au fonds. Ces frais seront déduits de la valeur des actifs du fonds dans le cadre du calcul de la valeur unitaire. Limite des retraits L émetteur peut restreindre les retraits effectués dans une option de placement offerte aux termes de la police. Virements entre options de placement Le participant peut effectuer des virements entre options de placement conformément aux règles administratives et aux règles sur les placements de l émetteur. Dès réception d une demande de virement, l émetteur commencera à virer les fonds entre les options de placement. Les demandes de virements entre options de placement doivent parvenir au bureau administratif de l émetteur un jour ouvrable, au plus tard à 15 h HE. Bien que certaines demandes d opérations reçues après l heure indiquée puissent être traitées le même jour ouvrable, l émetteur peut traiter le jour ouvrable suivant les demandes de virements entre options de placement reçues après 15 h HE. RPAC 5

8 Virements entre options de placement (suite) Il n y a aucun plafond pour le montant des transferts d une option de placement à l autre; cependant, un gestionnaire de fonds de placement peut imposer des restrictions quant au montant pouvant être viré ou au nombre de demandes pouvant être présentées. Les fonds d un placement garanti venant à échéance qui sont réinvestis dans un fonds de placement à rendement variable seront réinvestis à la première date d évaluation coïncidant avec ou suivant la date d échéance. Les transferts partiels de fonds des comptes à intérêt composé sont effectués selon la méthode du premier entré, premier sorti (PEPS). RPAC 6

9 4. Versement des prestations et retraits Lorsque des prestations sont payables aux termes du régime, l émetteur verse ces prestations en prélevant des fonds dans le compte auquel les cotisations ont été affectées pour le participant, conformément aux règles administratives et aux règles sur les placements de l émetteur. L émetteur fournit sur demande une rente de retraite immédiate ou différée au participant, dans une forme qui est alors offerte et qui est permise par la législation applicable. Après réception des renseignements qu il exige conformément à ses pratiques courantes, l émetteur établit une police de rente contenant ses clauses courantes. Si la rente est inférieure à 50 $ par mois, l émetteur peut : servir la rente moins fréquemment que mensuellement, mais pas moins fréquemment qu annuellement, sur une base qu il juge équitable, ou escompter la rente et la régler en une somme forfaitaire sur une base qu il juge équitable, si la législation applicable le permet. L émetteur se réserve le droit de modifier le montant de rente minimal. Au lieu d une rente viagère immédiate ou différée, l émetteur peut fournir toute autre option de règlement qu il offre alors et qui est permise par les dispositions du régime. Avant d effectuer un versement de prestations aux termes du régime, l émetteur fournira un relevé des options au participant ou au bénéficiaire du régime, comme l exige la législation applicable. L émetteur doit recevoir tous les renseignements requis pour traiter le versement de la prestation. Le versement sera traité conformément aux règles administratives et aux règles sur les placements de l émetteur. Les versements de prestations provenant des placements garantis qui sont encaissés avant l échéance seront calculés conformément à la section 3. Les versements de prestations provenant des fonds de placement à rendement variable seront fondés sur la valeur du fonds à la prochaine date d évaluation. Les retraits des options de placement seront effectués conformément aux pratiques administratives alors en vigueur de l émetteur, sauf indication contraire. Les retraits, lorsqu ils sont permis, sont effectués conformément aux dispositions du régime, aux règles administratives et aux règles sur les placements de l émetteur. L émetteur doit recevoir tous les renseignements requis avant de traiter l opération. RPAC 7

10 Pour le Québec seulement Si la police est régie par les lois de la province de Québec et que le participant n a pas choisi d option de règlement avant le 31 décembre de l année civile au cours de laquelle il atteint l âge de 71 ans ou à toute autre date ou à tout autre moment prescrits par la législation fiscale applicable, le participant obtiendra un fonds de revenu viager. Les versements aux termes du fonds de revenu viager débuteront conformément aux dispositions du contrat de fonds de revenu viager. Le contrat de fonds de revenu viager arrivera à échéance à la date du 100 e anniversaire de naissance du participant, mais au plus tard le 28 e jour du mois de son anniversaire (date d échéance du FRV). Si le 100 e anniversaire de naissance du participant tombe après le 28 du mois, il sera réputé avoir atteint l âge de 100 ans le 28 e jour de ce mois. Le service d une rente débutera à la date d échéance du FRV; cependant, le participant peut choisir de commencer à toucher sa rente avant la date d échéance du FRV sous réserve des modalités alors en vigueur. La rente sera servie en mensualités égales la vie durant du participant pour prendre fin à son décès. Le montant des versements sera déterminé en multipliant la valeur des sommes détenues dans le fonds de revenu viager pour le versement de la rente (déduction faite de tous frais applicables) un mois avant le début du service par le plus élevé des facteurs suivants : i) le taux d une rente viagère sur une seule tête, sans participation ni période de garantie offerte par l émetteur à ce moment-là; et ii) pour chaque tranche de $ dans le fonds de revenu viager : si le participant est un homme qui choisit de commencer à toucher la rente au cours du mois suivant le mois de son 80 e anniversaire de naissance, 5,89 $; au cours du mois suivant le mois de son 90 e anniversaire de naissance, 8,55 $; ou au cours du mois suivant la date d échéance du FRV lorsque le participant atteint l âge de 100 ans, 8,61 $, si aucun choix n a été fait. si le participant est une femme qui choisit de commencer à toucher la rente au cours du mois suivant le mois de son 80 e anniversaire de naissance, 5,37 $; au cours du mois suivant le mois de son 90 e anniversaire de naissance, 8,36 $; ou au cours du mois suivant la date d échéance du FRV lorsque le participant atteint l âge de 100 ans, 8,61 $, si aucun choix n a été fait. RPAC 8

11 5. Services et frais L émetteur fournit des services en conformité avec la présente police et l accord de participation. L émetteur détermine les frais pour services rendus et informe les entités participantes et les participants de ces frais. L émetteur peut modifier les frais en tout temps en donnant un avis de 60 jours aux entités participantes, à condition que les modifications soient conformes à la législation applicable. Tous les frais payables à l émetteur sont nets des taxes applicables, et ces taxes sont exigibles ou recouvrables de la même manière que les frais auxquels elles s appliquent. RPAC 9

12 6. Résiliation de la police La police est automatiquement résiliée à la résiliation du régime. L émetteur peut résilier la police en donnant un avis de 60 jours aux entités participantes et aux participants. À la résiliation de la police, aucune nouvelle cotisation ne sera acceptée et tous les montants investis dans les placements garantis et dans les fonds de placement à rendement variable demeurent dans les options de placement choisies antérieurement jusqu à la date du versement du revenu, à moins qu un transfert des fonds dans une autre option de placement n ait été demandé. Le transfert à une autre option de placement se fera conformément aux règles administratives et aux règles sur les placements de l émetteur. Les sommes payables à la suite de la résiliation de la police sont versées comme l exige la législation applicable. RPAC 10

13 7. Généralités Avis Tout avis doit être donné par écrit ou sous toute autre forme dont les parties conviennent. Modification L émetteur peut modifier les dispositions de la police. Si l émetteur consent à modifier ou à annuler une disposition quelconque de la police, la modification ou l annulation n entre en vigueur que si elle est faite par écrit et est signée au nom de l émetteur par un fondé de pouvoir de ce dernier. L émetteur peut modifier la police en tout temps pour conserver l enregistrement du régime. Monnaie Tous les fonds payables à l émetteur ou par lui seront versés en monnaie légale canadienne. Bénéficiaire Sous réserve des droits en vertu de la législation applicable et des dispositions du régime, un participant peut, en tout temps, nommer un ou plusieurs bénéficiaires pour recevoir la totalité ou une partie du montant payable au décès du participant ou par la suite, et peut modifier ou révoquer une désignation de bénéficiaire révocable dans la mesure permise par la loi. Si aucune désignation de bénéficiaire n a été faite, tout montant payable à la suite du décès du participant sera versé à sa succession. Délégation à un agent L émetteur peut déléguer à un agent une partie ou l ensemble de ses responsabilités aux termes de la police, mais il continuera d être responsable de toute tâche déléguée à un agent. Norme de diligence Pour s acquitter de ses obligations aux termes de la police, l émetteur devra agir en toute honnêteté, avec bonne foi, et user de la prudence, de la diligence et des compétences dont ferait preuve une institution financière prudente dans les circonstances qui prévalent à ce moment-là, et devra mettre à profit les connaissances et les compétences qu il possède ou devrait posséder (la «norme de diligence»). Limitation de responsabilité Tout versement effectué aux termes de la police doit, jusqu à concurrence du versement effectué, constituer le règlement entier et final des droits du participant, de son époux ou conjoint de fait, de son ex-époux ou ex-conjoint de fait ou du bénéficiaire du régime, selon le cas, eu égard à l émetteur. RPAC 11

14 Limitation de responsabilité (suite) Sauf si cela est le résultat d une négligence, d un manque de bonne foi ou d une inconduite délibérée de l émetteur en violation de la norme de diligence, l émetteur n est pas responsable (i) de toute perte ou demande relative aux fonds de placement à rendement variable détenus aux termes du régime, (ii) de la perception des cotisations qui doivent être versées à l émetteur, (iii) de l utilisation appropriée ou du paiement de l argent provenant du régime si les directives de l entité participante ou du participant ont été suivies, ou (iv) de tout ce qui a été fait ou omis de l être par l émetteur. Poursuites Toute action en justice ou procédure judiciaire contre une compagnie d assurance pour le règlement des sommes payables aux termes d un contrat d assurance est strictement interdite, à moins qu elle ne soit intentée durant le délai prescrit dans la Loi sur les assurances ou dans toute autre législation applicable. Conformité aux Lignes directrices pour les régimes de capitalisation Dans la mesure où les Lignes directrices pour les régimes de capitalisation (les Lignes directrices) s appliquent à la police, l émetteur consent à se conformer aux Lignes directrices. Législation applicable La police est assujettie à la législation applicable. Advenant une divergence entre la police et la législation applicable, celle-ci prévaudrait sur les dispositions de la police. RPAC 12

ADDENDA AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV)

ADDENDA AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ADDENDA AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) Conformément à la Loi sur les régimes de retraite (Ontario) et au règlement de l Ontario pris en application de cette loi - Annexe 1.1 FONDS DE REVENU DE RETRAITE

Plus en détail

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU

PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1 PROPOSITIONS LÉGISLATIVES CONCERNANT LES RÉGIMES DE PENSION AGRÉÉS COLLECTIFS LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU 1. (1) Le sous-alinéa 6(1)a)(i) de la Loi de l impôt sur le revenu est remplacé par ce qui suit

Plus en détail

Votre régime, à votre façon

Votre régime, à votre façon RÉGIME D'ÉPARGNE-RETRAITE DE RSM Richter Chamberland S.E.N.C.R.L/LLP Numéro de votre groupe : G004491 Votre régime, à votre façon Voici un aperçu de votre régime enregistré d'épargneretraite collectif

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 940-2007 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS ET POLICIÈRES DE LA VILLE DE BROMONT

RÈGLEMENT NUMÉRO 940-2007 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS ET POLICIÈRES DE LA VILLE DE BROMONT RÈGLEMENT NUMÉRO 940-2007 CONCERNANT LE RÉGIME DE RETRAITE DES POLICIERS ET POLICIÈRES DE LA VILLE DE BROMONT ATTENDU QU il est à propos et dans l'intérêt de la Ville de Bromont et de ses contribuables

Plus en détail

Comparaison de différents régimes de capitalisation

Comparaison de différents régimes de capitalisation Comparaison de différents régimes de capitalisation et encarts pour les lois provinciales et fédérales en matière de régimes de retraite 1 er janvier 2015 Les régimes d épargne et de retraite, communément

Plus en détail

ORDONNANCE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MINISTRES ORDONNÉS DE L ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC 2011

ORDONNANCE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MINISTRES ORDONNÉS DE L ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC 2011 ORDONNANCE RELATIVE AU TRAITEMENT DES MINISTRES ORDONNÉS DE L ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC 2011 SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1.1.00 ENTRÉE EN VIGUEUR, DURÉE ET INTERPRÉTATION 1.1.01 La présente ordonnance

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE FIDUCIE STANDARD LIFE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT DES PARTICIPANTS ADMISSIBLES DU PROGRAMME AVANTAGE STANDARD LIFE

SOCIÉTÉ DE FIDUCIE STANDARD LIFE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT DES PARTICIPANTS ADMISSIBLES DU PROGRAMME AVANTAGE STANDARD LIFE SOCIÉTÉ DE FIDUCIE STANDARD LIFE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT DES PARTICIPANTS ADMISSIBLES DU PROGRAMME AVANTAGE STANDARD LIFE Établi en collaboration avec la COMPAGNIE D ASSURANCE STANDARD LIFE DU CANADA

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

Accord de libre circulation nationale

Accord de libre circulation nationale Accord de libre circulation nationale Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada / Federation of Law Societies of Canada 445, boulevard Saint-Laurent, bureau 480 Montréal (Québec) H2Y 2Y7

Plus en détail

Frais de gestion de placement

Frais de gestion de placement Barème des frais pour les participants au fonds de revenu de retraite collectif Police/régime numéro : 35408 Date d entrée en vigueur : 29 janvier 2016 Cette section décrit les frais que vous pourriez

Plus en détail

Votre REER, votre CELI, et vos projets ÉPARGNE ET FONDS DE PLACEMENT GARANTI GUIDE 2015-2016 LIMITE DU CELI MISE À JOUR

Votre REER, votre CELI, et vos projets ÉPARGNE ET FONDS DE PLACEMENT GARANTI GUIDE 2015-2016 LIMITE DU CELI MISE À JOUR ÉPARGNE ET FONDS DE PLACEMENT GARANTI GUIDE 2015-2016 LIMITE DU CELI MISE À JOUR Votre REER, votre CELI, et vos projets Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance

Plus en détail

Certificat d'assurance Assurance crédit pour prêts hypothécaires CIBC

Certificat d'assurance Assurance crédit pour prêts hypothécaires CIBC Certificat d'assurance Assurance crédit pour prêts hypothécaires CIBC 13001F-2016/03 Page 1 de 13 Note : Ce document est important. Veuillez le conserver dans un endroit sécuritaire. Table des matières

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE des employés de la Banque Nationale du Canada

RÉGIME DE RETRAITE des employés de la Banque Nationale du Canada RÉGIME DE RETRAITE des employés de la Banque Nationale du Canada Résumé des principales dispositions qui s appliquent à la participation avant le 1 er janvier 2014 1 Introduction Cette brochure est un

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Édition

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Édition COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Édition 2016-2017 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec (RRCCUQ) et d apporter des

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 4. Assurances et retraites, gestion du patrimoine social. Durée : 2 heures

EXAMENS DE CERTIFICATION CORRIGE. Unité de valeur 4. Assurances et retraites, gestion du patrimoine social. Durée : 2 heures Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

SECTION 6 PRESTATIONS DE RETRAITE

SECTION 6 PRESTATIONS DE RETRAITE SECTION 6 PRESTATIONS DE RETRAITE 6.1 Modalités des rentes de retraite Un participant qui prend sa retraite reçoit une rente de retraite viagère payable mensuellement le premier jour de chaque mois, à

Plus en détail

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL

2. CONDITIONS RELATIVES AUX UNITÉS ACCRÉDITÉES PAR LA SCHL 1. CONDITIONS GÉNÉRALES a) L enregistrement de l entrepreneur et de chacune des unités à un programme de garantie de maison neuve est requis. b) Au niveau des prix de revente, le droit de premier refus

Plus en détail

ACCORD INSTITUANT UN PLAN D EPARGNE RETRAITE COLLECTIF (PERCO)

ACCORD INSTITUANT UN PLAN D EPARGNE RETRAITE COLLECTIF (PERCO) ACCORD INSTITUANT UN PLAN D EPARGNE RETRAITE COLLECTIF (PERCO) Conscients de l intérêt pour les membres du personnel de la BRED et de ses filiales qui le souhaitent de se constituer une épargne avec l

Plus en détail

Comparaison des régimes d épargne-retraite :

Comparaison des régimes d épargne-retraite : Comparaison des régimes : où se situe le RVER? enregistré Qui peut offrir ce régime? Les organisations à ou sans but lucratif, les syndicats et les associations sont admissibles. Les sociétés à but lucratif.

Plus en détail

POLICE DE FONDS AVEC PROTECTION DU PATRIMOINE DE LA LONDON LIFE

POLICE DE FONDS AVEC PROTECTION DU PATRIMOINE DE LA LONDON LIFE POLICE DE FONDS AVEC PROTECTION DU PATRIMOINE DE LA LONDON LIFE NOTICE EXPLICATIVE OCTOBRE 2015 London Life, Compagnie d Assurance-Vie. Ce document n est pas un contrat d assurance. La présente notice

Plus en détail

Les revenus à la retraite, s y retrouver

Les revenus à la retraite, s y retrouver Les revenus à la retraite, s y retrouver Grand rendez-vous des RF Automne 2010 Marie-Frédérique Savard, B.A.A., Pl. fin. Directrice générale Les sources de revenus à la retraite Les régimes publics Les

Plus en détail

Fonds de revenu viager restreint collectif Assurance Vie Manufacturers

Fonds de revenu viager restreint collectif Assurance Vie Manufacturers Avenant d immobilisation établi conformément à la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (fédéral) Fonds de revenu viager restreint collectif Assurance Vie Manufacturers Le présent avenant

Plus en détail

RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC. Régime de retraite simplifié. Guide. de la déclaration annuelle de renseignements

RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC. Régime de retraite simplifié. Guide. de la déclaration annuelle de renseignements RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Régime de retraite simplifié Guide de la déclaration annuelle de renseignements 2014 Table des matières Présentation générale du guide... 1 Principaux changements en 2014...

Plus en détail

GUIDE SYNDICAL J A N V I E R 2 0 1 2. Les. droits parentaux

GUIDE SYNDICAL J A N V I E R 2 0 1 2. Les. droits parentaux GUIDE SYNDICAL J A N V I E R 2 0 1 2 Les droits parentaux Ce document est aussi disponible au www.lafae.qc.ca Une publication de la FAE. Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN

Plus en détail

La Lettre Régimes complémentaires de retraite

La Lettre Régimes complémentaires de retraite Numéro 24 Mars 2009 La retraite progressive et autres mesures de rétention de la main-d œuvre en fin de carrière Compte tenu de l évolution démographique prévue, il devient important de favoriser la prolongation

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Le régime qui complète le portefeuille d épargne de votre client Document du conseiller Investissement LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Le compte d épargne

Plus en détail

Le régime général d assurance médicaments

Le régime général d assurance médicaments Le régime général d assurance médicaments Régie de l assurance maladie du Québec Rapport d activité 2000-2001 du régime général d assurance médicaments Rappel de la Loi sur l assurance-médicaments et de

Plus en détail

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de CIBC

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de CIBC Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de CIBC 13002F-2016/03 Page 1 de 10 Table des matières Note : Ce document est important. Veuillez le conserver dans un endroit

Plus en détail

Assurance vie temporaire nivelée

Assurance vie temporaire nivelée Assurance vie temporaire nivelée GUIDE DU PRODUIT 4618-00F-FÉV16 ASSOMPTION VIE Le présent document a pour objet de résumer les caractéristiques des produits d'assomption Vie. Il ne s'agit ni d'un contrat

Plus en détail

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2009

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2009 ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2009 États financiers 31 décembre 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Rapport des vérificateurs 1 Bilan 2 État des résultats et du capital 3 État des flux de trésorerie 4 5 13 RAPPORT

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2016 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2016 Ce document a valeur officielle. Éditeur officiel du Québec À jour au 1er janvier 2016 Ce document a valeur officielle. chapitre R-12, r. 1 Règlement d'application de la Loi sur le régime de retraite des fonctionnaires Loi sur le régime

Plus en détail

Notre promesse en matière de respect de la vie privée

Notre promesse en matière de respect de la vie privée Notre promesse en matière de respect de la vie privée Le Code de TELUS sur la protection de la vie privée contient les dix principes du code type sur la protection des renseignements personnels de l Association

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005. Objet MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national professionnel ENSEIGNEMENT AGRICOLE PRIVÉ (16 septembre 2005) (Bulletin officiel n o 2006-35) ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2005

Plus en détail

Barreau de Montréal États financiers au 31 mars 2015

Barreau de Montréal États financiers au 31 mars 2015 États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 2-3 États financiers Résultats 4 Évolution des soldes de fonds 5 Flux de trésorerie 6 Situation financière 7 Notes complémentaires 8-15 Annexe 16 Rapport

Plus en détail

Une brève introduction aux Fonds de placement garanti BMO

Une brève introduction aux Fonds de placement garanti BMO Une brève introduction aux Fonds de placement garanti BMO 1 er octobre 2014 Change Header in the Slide Master Caractéristiques des fonds distincts Placement avec garanties sur le capital Planification

Plus en détail

La Lettre RVER. Ce que vous devez savoir sur les obligations de l administrateur d un RVER

La Lettre RVER. Ce que vous devez savoir sur les obligations de l administrateur d un RVER 4 août 2014 Ce que vous devez savoir sur les obligations de l administrateur d un RVER L administrateur d un régime volontaire d épargne-retraite (RVER) administre le régime de retraite et gère l actif

Plus en détail

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales

Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Contrat d assurance vie et prestations funéraires Conditions générales Pleins Services Obsèques Sépulture Nature du contrat : Pleins Services Obsèques Sépulture est

Plus en détail

AVENANT RELATIF AU COMPTE DE RETRAITE AVEC IMMOBILISATION DES FONDS (CRI)

AVENANT RELATIF AU COMPTE DE RETRAITE AVEC IMMOBILISATION DES FONDS (CRI) AVENANT RELATIF AU COMPTE DE RETRAITE AVEC IMMOBILISATION DES FONDS (CRI) Conformément à la Loi sur les régimes de retraite (Ontario) Émetteur BMO Société d assurance-vie Centre d administration et de

Plus en détail

- Désigner Moisson Québec comme bénéficiaire de votre police d assurance-vie existante :

- Désigner Moisson Québec comme bénéficiaire de votre police d assurance-vie existante : DON PLANIFIÉ MOISSON QUÉBEC ( mise à jour mai 2010) DON TESTAMENTAIRE Un don par testament à Moisson Québec vous permet d accomplir, dès maintenant, un geste significatif qui vous survivra. Vous savez

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Caisse de pensions des bouchers (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Première partie: plan de prévoyance S5, S5U Le présent plan de prévoyance entre en

Plus en détail

Création d un revenu de retraite en provenance de l actif de votre régime enregistré

Création d un revenu de retraite en provenance de l actif de votre régime enregistré Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) sont le mode d épargne le plus efficace pour économiser en vue de la retraite. Sous réserve des règles et des plafonds de cotisation, vous pouvez, chaque

Plus en détail

Un guide pour vous préparer. Une collaboration Les régimes collectifs Vigilis - Normandin Beaudry, Actuaires conseil inc. Tous droits réservés.

Un guide pour vous préparer. Une collaboration Les régimes collectifs Vigilis - Normandin Beaudry, Actuaires conseil inc. Tous droits réservés. Un guide pour vous préparer Une collaboration Les régimes collectifs Vigilis - ormandin Beaudry, Actuaires conseil inc. Tous droits réservés. Êtes-vous touchés Déterminez si cette nouvelle Loi s applique

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP)

LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE LA FONCTION PUBLIQUE (RAFP) Circulaire C.d.G. - DOC n 301 du 25 novembre 2004 Date d effet : 1 er janvier 2005 La présente circulaire annule et remplace la circulaire C.d.G. DOC n 290 du 25 août 2004 LA RETRAITE ADDITIONNELLE DE

Plus en détail

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP)

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) du 6 mars 05 La Commission de la caisse, vu l art., al., let. g, de la loi fédérale du 0 décembre 006 régissant la Caisse

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente 1. Généralités 1.1. Toute vente des produits du vendeur est soumise aux présentes conditions générales de vente qui constituent le socle de la négociation commerciale, conformément

Plus en détail

Reconnaissance du mérite. partenariat globalité stratégie

Reconnaissance du mérite. partenariat globalité stratégie Reconnaissance du mérite partenariat globalité stratégie Programme de reconnaissance du mérite des conseillers des Garanties collectives 2015 Un programme de reconnaissance unique pour la rémunération

Plus en détail

La Lettre express Régimes complémentaires de retraite

La Lettre express Régimes complémentaires de retraite Le 23 juillet 2008 Aperçu des modifications apportées par le projet de loi n o 68 En juin 2008, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi n o 68, la Loi modifiant la Loi sur les régimes

Plus en détail

Projet de loi n o 196 (1999, chapitre 56)

Projet de loi n o 196 (1999, chapitre 56) PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 196 (1999, chapitre 56) Loi concernant le régime de rentes pour le personnel non enseignant de la Commission des écoles catholiques de Montréal

Plus en détail

Annexe 4 Liste des connaissances minimales des membres de comités de retraite

Annexe 4 Liste des connaissances minimales des membres de comités de retraite Annexe 4 Liste des connaissances minimales des membres de comités de retraite Liste des connaissances minimales des membres de comités de retraite Connaissances de base en matière d environnement légal

Plus en détail

ADDENDA CRI ONTARIO RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Conformément à la Loi sur les régimes de retraite (Ontario)

ADDENDA CRI ONTARIO RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Conformément à la Loi sur les régimes de retraite (Ontario) RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Conformément à la Loi sur les régimes de retraite (Ontario) RÉGIME D ÉPARGNE-RETRAITE BMO LIGNE D ACTION Émetteur du régime Société de

Plus en détail

AVENANT RELATIF AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) RESTREINT

AVENANT RELATIF AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) RESTREINT AVENANT RELATIF AU FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) RESTREINT Conformément à la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (Canada) Émetteur BMO Société d assurance-vie Centre d administration et

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 31 décembre Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport annuel

Plus en détail

Unité de valeur 4. Patrimoine social

Unité de valeur 4. Patrimoine social Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

ADDENDUM FRV RESTREINT FÉDÉRAL

ADDENDUM FRV RESTREINT FÉDÉRAL ADDENDA AU FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT (FRVR) IMMOBILISÉ Conformément à la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (Canada) FONDS DE REVENU DE RETRAITE BMO LIGNE D ACTION Émetteur du régime

Plus en détail

COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE L'ONTARIO. Fonds de garantie des prestations de retraite États financiers Au 31 mars 2006

COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE L'ONTARIO. Fonds de garantie des prestations de retraite États financiers Au 31 mars 2006 COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE L'ONTARIO États financiers Au 31 mars 2006 COMMISSION DES SERVICES FINANCIERS DE L'ONTARIO Bilan Au 31 mars 2006 2006 2005 ACTIFS À court terme Encaisse 158 357 Débiteurs

Plus en détail

Projet de loi 68 : retraite progressive et autres mesures. Jacqueline Beaulieu Novembre 2008

Projet de loi 68 : retraite progressive et autres mesures. Jacqueline Beaulieu Novembre 2008 Projet de loi 68 : retraite progressive et autres mesures Jacqueline Beaulieu Novembre 2008 Introduction Retraite progressive RCR RRQ Autres mesures (RCR) 2 Régime à prestations déterminées Régime à cotisation

Plus en détail

Imposition des cotisations et des prestations de la prévoyance individuelle liée (pilier 3a)

Imposition des cotisations et des prestations de la prévoyance individuelle liée (pilier 3a) Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Impôt anticipé

Plus en détail

Addenda au Compte de Retraite avec Immobilisation des fonds (CRI)

Addenda au Compte de Retraite avec Immobilisation des fonds (CRI) Addenda au Compte de Retraite avec Immobilisation des fonds (CRI) Régime D épargne-retraite BMO Ligne d action Inc. Émetteur du régime Société de fiducie BMO 100, rue King Ouest, 41e étage, Toronto (Ontario)

Plus en détail

DÉCLARATION DE RENSEIGNEMENTS ANNUELLE DU RÉGIME DE RETRAITE À COTISATION DÉTERMINÉE SIMPLIFIÉ

DÉCLARATION DE RENSEIGNEMENTS ANNUELLE DU RÉGIME DE RETRAITE À COTISATION DÉTERMINÉE SIMPLIFIÉ Bureau du surintendant Commission des pensions 401, avenue York, bureau 1004 Winnipeg (Manitoba) R3C 0P8 Téléphone : 204 945-2740 Télécopieur : 204 948-2375 DÉCLARATION DE RENSEIGNEMENTS ANNUELLE DU RÉGIME

Plus en détail

Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers

Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers GUIDE DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS AVEC LES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Vice-présidence au financement Direction de la gestion des produits financiers Mai 2016 Table des matières GUIDE DES PROCESSUS ADMINISTRATIFS

Plus en détail

PLACEMENTS À TERME. Placements à terme. Parce qu on a tous besoin de sécurité

PLACEMENTS À TERME. Placements à terme. Parce qu on a tous besoin de sécurité PLACEMENTS À TERME Placements à terme Parce qu on a tous besoin de sécurité Parce qu on a tous besoin de sécurité Il y a de ces moments dans la vie où la sécurité est tout ce qui compte: à l aube de votre

Plus en détail

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011 ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011 États financiers 31 décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 Bilan 3 État des résultats et du capital 4 État des flux de trésorerie

Plus en détail

Tirage BMO Groupe financier Concours Nouvel An lunaire 2013 (le «Concours») Date du tirage : 8 avril 2013 RÈGLEMENT DU CONCOURS

Tirage BMO Groupe financier Concours Nouvel An lunaire 2013 (le «Concours») Date du tirage : 8 avril 2013 RÈGLEMENT DU CONCOURS Tirage BMO Groupe financier Concours Nouvel An lunaire 2013 (le «Concours») Date du tirage : 8 avril 2013 RÈGLEMENT DU CONCOURS PARTICIPATION Il y a deux façons de participer au Concours : 1. Aucun achat

Plus en détail

Stratégie de transfert du patrimoine familial

Stratégie de transfert du patrimoine familial Stratégie de transfert du patrimoine familial La Stratégie de transfert du patrimoine familial d ivari est un moyen abordable et efficace pour le client de léguer un patrimoine à son enfant * de la manière

Plus en détail

Le régime fiscal des associations loi 1901

Le régime fiscal des associations loi 1901 Le régime fiscal des associations loi 1901 1 Sommaire I) Le principe de la fiscalité associative II) Comment déterminer son statut fiscal III) Les impôts IV) Les exonérations possibles V) Les factures

Plus en détail

Seul l actif immobilisé peut être transféré ou détenu dans le régime.

Seul l actif immobilisé peut être transféré ou détenu dans le régime. RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES FONDS DE REVENU VIAGER RESTREINT (FRVR) IMMOBILISÉ Conformément à la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (Canada) FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE BMO LIGNE

Plus en détail

Une assurance hypothécaire différente

Une assurance hypothécaire différente ASSURANCE HYPOTHÉCAIRE ABRITATION Une assurance hypothécaire différente Votre partenaire de confiance. www.inalco.com Votre assurance hypothécaire doit vous offrir une protection adéquate contre toutes

Plus en détail

Introduction RENTE Demande de rente Versement de la rente Demande définitive Formulaire prescrit...

Introduction RENTE Demande de rente Versement de la rente Demande définitive Formulaire prescrit... Politique en matière de service à la clientèle Publiée en mars 2007 Mise à jour en mars 2009 Table des matières Politique en matière de service à la clientèle Introduction... 3 1 ESTIMATION DE RENTE...

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES. Date d effet : 01/01/2014 NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNELLE 0,70%TA SALARIES CADRES Date d effet : 01/01/2014 Cette notice d information résume, conformément à l article 932-6 du code de la Sécurité sociale,

Plus en détail

Fondation de l'hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Loterie-voyage 2014-2015 Règlements du tirage

Fondation de l'hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Loterie-voyage 2014-2015 Règlements du tirage Fondation de l'hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Loterie-voyage 2014-2015 Règlements du tirage Organisateurs La loterie-voyage est organisée par la Fondation de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal dans

Plus en détail

SHARE. Compartiment SHARE ENERGY

SHARE. Compartiment SHARE ENERGY SHARE Société d'investissement à Capital Variable (SICAV de droit luxembourgeois) avec des compartiments d actifs à recherche de plus-values, répartis par zones géographiques ou secteurs économiques Compartiment

Plus en détail

Allianz Life Luxembourg S.A. Global Invest Evolution. Conditions Générales. Contrat d assurance vie individuel à capital variable et / ou en euros

Allianz Life Luxembourg S.A. Global Invest Evolution. Conditions Générales. Contrat d assurance vie individuel à capital variable et / ou en euros Allianz Life Luxembourg S.A. Global Invest Evolution Conditions Générales Contrat d assurance vie individuel à capital variable et / ou en euros 1. Le contrat "Global Invest Evolution" est un contrat d

Plus en détail

Top-Hat Plus Plan Capiplan ou Capi 23 1

Top-Hat Plus Plan Capiplan ou Capi 23 1 1/5 Top-Hat Plus Plan Capiplan ou Capi 23 1 ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION (branche 21) Type d assurance-vie Garanties Capiplan Assurance-vie avec taux d intérêt garanti sur les primes versées dans le

Plus en détail

Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Plan de prévoyance.1.0. Optima Plus / Standard-R 1. Objet Le présent document fait partie intégrante du contrat d affiliation n passé entre, (ci-après l'employeur) et Le Fonds de prévoyance de la Société

Plus en détail

Service des ressources humaines. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations Le Régime

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D'INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation Ministère du Revenu 3800, rue de Marly Québec (Québec) G1X 4A5 Page : 1de 6 Loi(s)

Plus en détail

ASSURANCE INDIVIDUELLE. MODIFICATION D'ASSURANCE Invalidité, vie et maladies graves

ASSURANCE INDIVIDUELLE. MODIFICATION D'ASSURANCE Invalidité, vie et maladies graves ASSURANCE INDIVIDUELLE MODIFICATION D'ASSURANCE Invalidité, vie et maladies graves Instructions au conseiller 1. Écrire lisiblement en lettres moulées l encre bleue ou noire. 2. Si votre client demande

Plus en détail

Projet de loi n o 34. Présentation. Présenté par M. François Blais Ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale

Projet de loi n o 34. Présentation. Présenté par M. François Blais Ministre de l Emploi et de la Solidarité sociale PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 34 Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite relativement au financement et à la restructuration de certains régimes

Plus en détail

République slovaque. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

République slovaque. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr République slovaque Merci

Plus en détail

Voici les nouveaux avantages Deux nouveaux avantages, qui sont décrits ci-dessous, prendront effet le 1 er avril 2006.

Voici les nouveaux avantages Deux nouveaux avantages, qui sont décrits ci-dessous, prendront effet le 1 er avril 2006. Numéro 18 Poste-publications de la convention no 40048697 Mars 2006 Changements importants apportés au SSFP! Le présent numéro décrit les modifications importantes qui sont apportées au SSFP à compter

Plus en détail

Vos garanties d'assurances collectives

Vos garanties d'assurances collectives Vos garanties d'assurances collectives Mohawk Canada Corporation Catégorie 100 Tous les salariés Incluant 101 Police 33399 Prise d'effet 1 juillet 2012 Table des matières Sommaire des garanties de la catégorie

Plus en détail

REER et autres notions fiscales. Mario Charron 16 septembre 2011

REER et autres notions fiscales. Mario Charron 16 septembre 2011 REER et autres notions fiscales Mario Charron 16 septembre 2011 Changements budgétaires Principaux changements budgétaires Hausse graduelle des droits de scolarité Mise en place des Régimes volontaires

Plus en détail

Les cotisations volontaires

Les cotisations volontaires Les cotisations volontaires Brochure d information Octobre 2016 Introduction Le Régime de retraite de l Université du Québec (RRUQ) offre une prestation déterminée. Cela implique que le montant de la rente

Plus en détail

PLANIFICATION SUCCESSORALE Aide à la structuration d un contrat de fonds distincts SSQ

PLANIFICATION SUCCESSORALE Aide à la structuration d un contrat de fonds distincts SSQ PLANIFICATION SUCCESSORALE Aide à la structuration d un contrat de fonds distincts SSQ En vigueur à compter du 9 novembre 2015 Investissement Il existe autant de possibilités de planification successorale

Plus en détail

CPG lié à des Fonds BMO Série 61

CPG lié à des Fonds BMO Série 61 CPG lié à des Fonds BMO Série 61 Durée : BMO Groupe financier s engage à fournir de l information intégrale et concise aux investisseurs qui désirent acheter un CPG progressif BMO. Sommaire des modalités

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Dispositions essentielles

NOTICE D INFORMATION. Dispositions essentielles 2012 NOTICE D INFORMATION Dispositions essentielles Le complément retraite OFI Premium Retraite est souscrit par contrat collectif à adhésion individuelle et facultative. Les droits et obligations de l

Plus en détail

Avantage Sélection Pour assurer une transition en douceur de votre régime de retraite

Avantage Sélection Pour assurer une transition en douceur de votre régime de retraite Avantage Sélection Pour assurer une transition en douceur de votre régime de retraite Table des matières 01 Lorsque je quitte mon emploi, qu arrive-t-il à mon régime d épargne collectif? 02 Principaux

Plus en détail

Contrats Collectifs Santé

Contrats Collectifs Santé DISPOSITIONS GENERALES Contrats Collectifs Santé SQUADRA 36 rue de Saint-Pétersbourg 75008 Paris S.A.S. au capital de 53 293 RCS Paris B 499 776 730 - Orias 08044501 www.orias.fr Garanties Financière et

Plus en détail

LOI SUR LES ALLOCATIONS DE RETRAITE DES DÉPUTÉS À L ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE

LOI SUR LES ALLOCATIONS DE RETRAITE DES DÉPUTÉS À L ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE LOI SUR LES ALLOCATIONS DE RETRAITE DES DÉPUTÉS À L ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT SUR LES ALLOCATIONS DE RETRAITE DES DÉPUTÉS À L ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE (Mise à jour le

Plus en détail

Texte du régime volontaire d épargne-retraite (RVER)

Texte du régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Texte du régime volontaire d épargne-retraite (RVER) Régime volontaire d épargne-retraite Desjardins (ci-après désigné RVER Desjardins) Administrateur du RVER Desjardins : Desjardins Sécurité financière,

Plus en détail

Chapitre 5. LOI MODIFIANT LA LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU (Sanctionnée le 16 juin 2009)

Chapitre 5. LOI MODIFIANT LA LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU (Sanctionnée le 16 juin 2009) Chapitre 5 LOI MODIFIANT LA LOI DE L IMPÔT SUR LE REVENU (Sanctionnée le 16 juin 2009) Sur l avis et avec le consentement de l Assemblée législative, la commissaire du Nunavut édicte : 1. La présente loi

Plus en détail

Édition 2012. Calculer vos. revenus à la retraite. Guide de base. c est facile!

Édition 2012. Calculer vos. revenus à la retraite. Guide de base. c est facile! Calculer vos revenus à la retraite Édition 2012 Guide de base c est facile! Guide de base Édition 2012 Avis important Le présent document est produit pour fins d information. Son contenu n est pas exhaustif.

Plus en détail

CE DONT VOUS AVEZ BESOIN

CE DONT VOUS AVEZ BESOIN CE DONT VOUS AVEZ BESOIN / UN RÉGIME DE RETRAITE POUR VOUS Caractéristiques du HOOPP à l intention des nouveaux employés TABLE DES MATIÈRES 2 / Introduction 3 / Le HOOPP : Vous en avez plus pour votre

Plus en détail

LISTE DE VÉRIFICATION - PLANIFICATION DE LA RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE

LISTE DE VÉRIFICATION - PLANIFICATION DE LA RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE PLANIFICATION DE LA RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE LISTE DE VÉRIFICATION - PLANIFICATION DE LA RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Préparé pour : Nom du client Adresse du client Adresse du client

Plus en détail

Projet de loi n o 102

Projet de loi n o 102 DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 102 Loi modifiant la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite afin de favoriser la retraite

Plus en détail

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité Notice d'information n 2945 SOMMAIRE Document à signer et à remettre à votre employeur..................................................

Plus en détail

Faits saillants. Particuliers. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Dons de bienfaisance 2. Accélération du plan de réduction de la contribution santé en vue de son abolition en 2018 3. Réduction de 50% de la contribution additionnelle à

Plus en détail

ASSURANCE-EMPLOI: VOS DROITS. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail ausyndicat de l enseignement de l Estrie Mai 2012

ASSURANCE-EMPLOI: VOS DROITS. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail ausyndicat de l enseignement de l Estrie Mai 2012 ASSURANCE-EMPLOI: VOS DROITS Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail ausyndicat de l enseignement de l Estrie Mai 2012 1 Mise en garde Informations et conseils généraux Les décisions appartiennent

Plus en détail