GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements"

Transcription

1 mai-11 sept.-11 mai-12 sept.-12 mai-13 sept.-13 mai-14 sept.-14 PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux événements Les ventes d habitations au Canada ont augmenté de 4 % en mars par rapport au mois de février. De leur côté, les prix des logements ont également enregistré une hausse de 7 % sur un mois et de 9,4 % d une année sur l autre en raison des faibles taux hypothécaires. Cependant, la hausse de la dette des consommateurs canadiens, la progression modeste de l emploi et la faible hausse des salaires risquent de ralentir la croissance du secteur de la construction résidentielle en 215. En dépit des répercussions négatives de la baisse des prix du pétrole sur l économie des provinces productrices de pétrole, l Alberta et la Colombie-Britannique ont connu la plus forte progression en matière d investissement dans le secteur de la construction non résidentielle durant le 1 er trimestre 215, soit 4 % et 2 % respectivement. La force de l économie américaine et la faiblesse du dollar canadien profitent aux exportateurs canadiens, ce qui pourrait stimuler l investissement dans la nouvelle capacité de fabrication tout en augmentant la construction non résidentielle dans le secteur industriel. Bien que la production des matériaux de construction comme l acier ait augmenté de 12 % en 214, la production du ciment a affiché une régression de 13 % aggravée par les conditions hivernales difficiles qui ont provoqué le ralentissement de la construction non résidentielle. Les prix de l acier et du bois d œuvre ont poursuivi leur tendance à la baisse en raison de la baisse de la demande de la Chine et du ralentissement de la production et de la surcapacité à l échelle mondiale. En général, la rentabilité et l emploi dans l industrie de la construction au Canada ont poursuivi leur forte croissance en 215. Perspectives du secteur L industrie de la construction au Canada a enregistré une solide progression en 214 dans la mesure où la valeur des permis de construction résidentielle et non résidentielle a augmenté de 5 % et 2 % respectivement. En mars 215, l emploi dans l industrie a progressé de 7,4 % comparativement à l année précédente, témoignant ainsi de la croissance vigoureuse et continue de l emploi. Les profits de l industrie demeurent excellents, affichant une croissance de l indice de rentabilité sectorielle de 1,5 % et 4 % au-delà de l indicateur cumulé des industries. En revanche, la baisse des prix du pétrole et la hausse de la dette des consommateurs canadiens, la modeste progression de l emploi et la faible hausse des salaires risquent de ralentir la croissance de l industrie en 215 comparativement à 214. Produit intérieur brut (PIB) réel 1 7 PIB (milliards $ de 7) % de var. d une année à l autre % 4 % 3 % 3 % 2 % 2 % 1 % 1 % % En janvier 215, le PIB réel a atteint un sommet de milliards de $ CA, soit une hausse de 2,4 % d une année sur l autre. Les industries ayant affiché la plus forte croissance du PIB d une année sur l autre en janvier sont la fabrication, la finance, l exploitation minière et le pétrole et le gaz. estime que le PIB du Canada enregistrera une croissance de 2 % en 215 compte tenu de la baisse des prix du pétrole et de la faiblesse du dollar canadien.

2 mars-11 mai-11 sept.-11 nov.-11 mars-12 mai-12 sept.-12 nov.-12 mars-13 mai-13 sept.-13 nov.-13 mars-14 mai-14 sept.-14 nov.-14 mars-15 Emploi (milliers) Ratio de la dette au PIB des ménages janv.-9 avr.-9 juil.-9 oct.-9 janv.-1 avr.-1 juil.-1 oct.-1 mars-11 mai-11 sept.-11 nov.-11 mars-12 mai-12 sept.-12 nov.-12 mars-13 mai-13 sept.-13 nov.-13 mars-14 mai-14 sept.-14 nov.-14 mars-15 Principaux indicateurs de rentabilité (indice, 8=) Indicateurs macroéconomiques Principal indicateur de la rentabilité sectorielle Construction non résidentielle Toute l'industrie Construction résidentielle Au niveau de l industrie de la construction résidentielle et non résidentielle, le principal indicateur de rentabilité continue de surpasser l indicateur de toutes les industries. L indicateur de rentabilité a augmenté de 1,5 % dans la construction non résidentielle et de 1,8 % dans la construction résidentielle en mars 215, soit 5 % et 4 % respectivement au-delà de l indicateur cumulé des industries. Source : Conference Board of Canada Ratio de la dette au PIB des ménages Ménages au Canada Ratio de la dette au PIB Ménages aux États-Unis Ratio de la dette au PIB Le ratio de la dette des ménages demeure très élevé au Canada, la valeur nette du ménage a augmenté de 7,5 % au cours du dernier trimestre de l année dernière. Selon les estimations de la Banque du Canada, si les prix du pétrole demeuraient approximativement aux niveaux actuels, on économiserait près de 4,5 % de revenu intérieur brut d ici la fin de 216; par conséquent, si la dette devait demeurer stable, la perte de revenu entraînerait une augmentation du ratio de la dette au PIB des ménages. Source: IMF En revanche, le ratio de la dette des ménages américains continue de diminuer depuis 212. Emploi dans la construction Emploi dans la construction au Canada 1 % 8 % 6 % 4 % 2 % % -2 % L emploi dans la construction a atteint un niveau record en février 215 avec 1,4 million de personnes employées. La tendance du taux d écart en glissement annuel depuis 212 est un indicateur de la croissance que connaît l emploi dans le secteur de la construction, avec des variations mensuelles mineures. En mars 215, le taux d écart en glissement annuel était de 7,4 %, ce qui reflète la croissance vigoureuse et continue de l emploi %

3 T1 211 T2 211 T3 211 T4 211 T1 212 T2 212 T3 212 T4 212 T1 213 T2 213 T3 213 T4 213 T1 214 T2 214 T3 214 T4 214 T1 215 Investissements dans la construction non résidentielle par province (G$) T1 211 T2 211 T3 211 T4 211 T1 212 T2 212 T3 212 T4 212 T1 213 T2 213 T3 213 T4 213 T1 214 T2 214 T3 214 T4 214 T1 215 Investissements dans la construction non résidentielle par secteur (G$) Permis de construction non résidentielle (rajustés selon les travaux saisonniers) Construction de bâtiments non résidentiels Permis de construction non résidentielle (M$) Permis de construction non résidentielle (rajustés selon les travaux 8% 6% % - -6% Les permis de construction non résidentielle ont connu une baisse au cours des quatre derniers mois tout en enregistrant, en février 215, une diminution considérable de 23 % sur douze mois. En ce qui concerne la valeur des permis, elle a diminué de 47 % en février 215 comparativement à l année précédente. Dans le secteur commercial, la valeur des permis de construction a également diminué de 19 %; en revanche, dans le secteur industriel, elle a augmenté de 7 % par rapport à l année précédente, ce qui témoigne de la croissance de l activité de fabrication et de l expansion des usines. Investissements dans la construction non résidentielle par secteur, rajustés selon le travail saisonnier (G$) Industriel Commercial Institutionnel Après une croissance rapide en 211 et 212, l investissement dans le secteur commercial et industriel (non résidentiel) a enregistré un ralentissement, alors que la croissance par trimestre demeure stable. Malgré la baisse de la valeur des permis de construction en février, l investissement dans le secteur institutionnel, au cours du 1 er trimestre 215, a augmenté de 2,4 % comparativement à 214. Cette progression est attribuable à l augmentation des dépenses en construction d installations médicales, de maisons de soins infirmiers et de résidences de retraite. Statistics Source : Source: Statistique Canada Investissements dans la construction non résidentielle par province, rajustés selon le travail saisonnier (G$) 6 5 Ontario Alberta Québec Colombie-Britannique Dans l ensemble, l investissement total dans la construction non résidentielle a régressé dans huit provinces au 1er trimestre de 215; la baisse la plus importante a été observée en Ontario où les investissements ont diminué de 2 %, atteignant 4,9 milliards de dollars à la suite de la diminution des dépenses sur les bâtiments commerciaux En dépit des répercussions négatives de la baisse des prix du pétrole sur l économie des provinces productrices de pétrole, l Alberta et la Colombie-Britannique ont connu la plus forte progression en matière d investissement dans le secteur de la construction non résidentielle durant le 1 er trimestre 215, soit 4 % et 2 % respectivement. - Le gain sur investissement de l Alberta au cours du 1 er trimestre dans la construction non résidentielle est attribuable aux augmentations dans les secteurs institutionnel et industriel.

4 Canada Dwelling Starts ALL (thousands) Mises en chantier Tous les secteurs (milliers) Mises en chantiers au Canada Tous les secteurs (milliers) Construction de bâtiments résidentiels Mises en chantier au Canada Canada Mises en chantiers, (SAAR s tous les secteurs) sept.-11 mai-12 sept.-13 mai-14 Source : SCHL 3% 1% % -1% -3% - Après la baisse en 213, les mises en chantier ont affiché des signes de redressement en 214, avec une augmentation de 1 % par rapport à l année précédente, laissant entrevoir de meilleures perspectives liées à la construction résidentielle. Les dépenses en rénovation ont représenté l essentiel de la hausse au niveau national, suivies des maisons en rangée et des habitations unifamiliales. Les investissements dans la construction de nouveaux logements ont progressé de 2,4 % en février atteignant ainsi 3,5 milliards de dollars par rapport au même mois de 214. Cette évolution est attribuable à la hausse des dépenses dans les maisons en rangée et les immeubles d appartements. Au niveau provincial, le gain le plus important en investissement d une année sur l autre a été enregistré en Alberta, suivie de la Colombie-Britannique et de l Ontario. Mises en chantier aux États-Unis 1 Mises en chantier aux États-Unis (SAAR ) 5% 1 3% 8 6 1% 4 % -1% -3% sept.-11 mai-12 sept.-13 mai-14 Source : US Census Bureau Contrairement au Canada, les mises en chantier aux États-Unis continuent d afficher une progression plus forte de 8 % par rapport à l année précédente. En 215, le mois de janvier a été un autre mois record puisque les mises en chantier ont augmenté de 18 % d une année sur l autre. Cette hausse est le signe d une progression vigoureuse du marché du logement aux États-Unis qui a été stimulé par la hausse des emplois et des revenus parallèlement à une croissance des ménages et à la demande comprimée. Permis de construction résidentielle (M$) Canada Mises en chantiers, (SAAR s tous les secteurs) sept.-11 mai-12 sept.-13 mai-14 Source : SCHL 3% 1% % -1% -3% - En février, la valeur des permis de construction résidentielle a augmenté de 1,5 % par rapport à janvier, soit 4,1 milliards de dollars. L augmentation mensuelle a été le résultat d une hausse des intentions de construction dans six provinces, à leur tête le Québec, suivi de la Colombie-Britannique et de la Nouvelle-Écosse. En février, la valeur des permis de construction résidentielle s est accrue de 7,5 % en glissement annuel. La baisse des taux d intérêt de,25 % par la Banque du Canada en janvier inciterait davantage les propriétaires éventuels à privilégier la construction de nouvelles résidences en 215, alors que l Alberta connaît une tendance à la baisse avec une économie qui évolue au gré des prix du pétrole.

5 Production de tuyaux et de tubes en aciers (en milliers de tonnes métriques) Production de produits cimentaires (en millions de tonnes métriques) Prix du composite de bois d œuvre en dollars Matériaux de construction Prix du bois d œuvre Prix du composite de bois d œuvre Random Lengths Source : Random Lengths Malgré la solidité du marché du logement aux États-Unis, les prix du bois d œuvre sont en baisse de 2 % en cumul annuel depuis la fin de l an dernier. Cette régression est attribuable à la surcapacité de la production de bois d œuvre, aux conditions hivernales difficiles ayant freiné l activité de construction ainsi qu à la baisse des exportations vers la Chine et l Europe. Cependant, l assouplissement des restrictions relativement aux prêts hypothécaires aux États-Unis et la réduction des taux d intérêt au Canada stimuleraient la construction de nouvelles maisons et entraîneraient de nouveau une hausse des prix du bois d œuvre dans un avenir proche. Production et envois de ciment Production de produits cimentaires (tonnes métriques) % 3 % 2 % 1 % % -1 % -2 % -3 % La production du ciment a augmenté de 2 % en 214 comparativement à 213. Cette augmentation de la production et des expéditions du ciment en 214 est due à la croissance de la construction résidentielle. Les niveaux des stocks devraient augmenter à la suite de l expansion de l usine d Exshaw de Lafarge en 215 et le début de l exploitation de l usine de ciment de Cibmec Canada, à Gaspé. Toutefois, la production du ciment a diminué de 13 % en février en raison des conditions hivernales difficiles ayant ralenti la construction, de la modeste croissance de l emploi, de la faible hausse des salaires et du niveau élevé de la dette des ménages. Production d acier Production de tuyaux et de tubes en aciers (tonnes métriques) % 5 % 4 % 3 % 2 % 1 % % -1 % -2 % -3 % L augmentation de la production d acier au Canada est due essentiellement à la reprise de l industrie automobile plutôt qu à l industrie de la construction. La baisse du dollar canadien a également stimulé les exportations de l acier canadien qui ont grimpé de 12 % en 214 par rapport à 213. En revanche, les prix de l acier ont continué de subir les pressions exercées par la baisse de la demande chinoise et du ralentissement de la production mondiale d acier. L Association internationale de l acier prévoit une croissance pratiquement nulle des niveaux de production en 215.

6 Tendances du financement Volume des prêts consortiaux renouvelables dans le secteur de la construction au Canada (en milliards de dollars) Source : LPC Les prêts consortiaux dans le secteur de la construction au Canada ont reculé de 18 % en 214 comparativement à 213 en raison de la faible croissance de la construction non résidentielle. En 214, PCL Construction Holdings a été le principal emprunteur, suivi de McInnins Cement. De janvier à mars 215, PCL Construction Holdings continue d être le principal emprunteur, suivi de Aecon. En ce qui concerne les prêts consortiaux dans l industrie de construction, aucune croissance importante n est prévue en 215. Placements Investissements de 15,7 milliards de dollars dans l ensemble de la chaîne de valeur de l industrie de la construction à l échelle mondiale. offre des solutions financières aux entreprises de construction depuis plus de 35 ans. Nous nous spécialisons dans le financement d équipement de construction pour les entrepreneurs et propriétaires d entreprise, distributeurs, concessionnaires et fabricants. Nous fournissons également des accords de crédit renouvelables axés sur les actifs et des prêts à terme, ainsi que des prêts pour les besoins de financement des entreprises. Nous pouvons également vous aider dans la vente de vos pièces d équipement usagées, grâce à notre processus de vente de marketing de relance qui vous aidera à optimiser les produits de vente, à atténuer les pertes et à faire preuve de plus de transparence. Canada Études de marché Michelle Cortes Canada Financement d équipement Michael Noble, Toronto T. : Nicolas Lessard. Montréal T. : offre une perspective du financement du marché intermédiaire axée sur le client et fondée sur une connaissance approfondie de votre industrie et de votre secteur d activité. Nous finançons tous les modèles d équipement de construction (chargeurs, grues, etc.) et sommes en mesure d associer le produit financier dont vous avez besoin à l usage et à la durée de vie prévus de votre équipement. Nous sommes conscients des enjeux régionaux de votre secteur d intervention et nous nous engageons à vous aider à obtenir l équipement de transport dont vous avez besoin. gecapital.ca Avis de non-responsabilité : Le présent document comporte des renseignements généraux qui ne doivent pas être utilisés ou considérés comme des conseils commerciaux, financiers, fiscaux, comptables, juridiques ou autres. Il a été préparé sans tenir compte des circonstances et des objectifs de tous ceux qui peuvent l examiner; par conséquent, vous ne devriez pas compter sur ce document au lieu d employer des conseils d experts ou d exercer votre jugement indépendant. Les opinions exprimées dans ce document reflètent celles de leurs auteurs et des personnes qui ont contribué à leur rédaction et pas nécessairement les opinions de la Société General Electric Capital ou de ses sociétés affiliées (collectivement «GE»). GE ne garantit pas que l information contenue dans le présent document est fiable, précise, complète et actualisée et GE n assume aucune responsabilité pour mettre à jour ou modifier ce document. GE ne fait aucune représentation ou garantie de toute nature concernant le contenu du présent document et n accepte de responsabilité d aucune sorte pour toute perte ou tout dommage découlant de l utilisation des renseignements contenus dans ce document. Aucune disposition des présentes ne doit être interprétée comme une approbation ou un engagement de financement ou de prestation de tout autre service par GE pour quiconque. Toutes les transactions sont assujetties à l approbation définitive de GE en matière d investissement ou de solvabilité et à la signature de documents définitifs mutuellement satisfaisants. «GE», «Compagnie Générale Électrique», «Générale Électrique», «Société General Electric Capital», le logo de GE, et diverses autres marques et logos utilisés dans le présent document sont des marques déposées, des appellations commerciales et des marques de service de la Compagnie Générale Électrique. Vous ne pouvez pas utiliser, reproduire ou redistribuer le présent document, en tout ou en partie, ou toute marque ou tout nom commercial sans l autorisation écrite de GE.

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs.

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs. Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels Destination Canada (DC) et ses partenaires sont actifs. www.destinationcanada.com Novembre Volume 11, numéro 11 Points saillants En novembre, les

Plus en détail

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Août 2013 Volume 9, numéro 8

Tourisme en bref. Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs. Août 2013 Volume 9, numéro 8 Tourisme en bref Tourism Jasper Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Août Volume 9, numéro 8 Tourism Jasper Points saillants Le nombre

Plus en détail

Rapport sur la politique monétaire

Rapport sur la politique monétaire Rapport sur la politique monétaire Octobre 2015 Timothy Lane Sous-gouverneur Banque du Canada Faits saillants L inflation mesurée par l IPC global demeure près de la limite inférieure de la fourchette

Plus en détail

au troisième trimestre de 2000

au troisième trimestre de 2000 Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au troisième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques: En l an 2000, la croissance devrait dépasser 4 % Page

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Juin Volume 9, numéro 6 Points saillants Le nombre total d arrivées en provenance

Plus en détail

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Exposé présenté devant l Association de l industrie touristique de la Nouvelle-Écosse et Cape Breton Partnership Sydney (Nouvelle-Écosse)

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Brooke Arnold www.canada.travel/entreprise Mars Volume 11, Numéro 3 Points saillants : En mars, les arrivées

Plus en détail

L impératif de compétitivité du Canada : investir dans les gains de productivité

L impératif de compétitivité du Canada : investir dans les gains de productivité Discours prononcé par Tiff Macklem premier sous-gouverneur de la Banque du Canada devant Productivity Alberta Calgary (Alberta) le 2 février 2011 LE TEXTE PRONONCÉ FAIT FOI L impératif de compétitivité

Plus en détail

Perspectives économiques du Québec :

Perspectives économiques du Québec : Perspectives économiques du Québec : L avenir s annonce meilleur Marie-Christine Bernard Directrice associée, Prévisions provinciales et territoriales, Le Conference Board du Canada Le 15 novembre 2013

Plus en détail

mondiale : défis de l Ontario l 14 novembre 2007

mondiale : défis de l Ontario l 14 novembre 2007 Le Canada et l Ontario dans l économie mondiale : défis dans un monde en mutation Exposé présenté au sommet économique de l Ontario l 14 novembre 2007 Paul Jenkins premier sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 31 décembre Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport annuel

Plus en détail

Outlook. Analyse économique trimestrielle de l ICPC & HRAI Vol. 2 No.2 octobre 2014

Outlook. Analyse économique trimestrielle de l ICPC & HRAI Vol. 2 No.2 octobre 2014 Outlook The Analyse économique trimestrielle de l ICPC & HRAI Vol. 2 No.2 octobre Ventes de maisons neuves au Canada Les ventes de maisons neuves constituent un formidable indicateur prospectif de la somme,

Plus en détail

101,0 100,5 100,0 99,5 99,0 98,5 98,0. 97,5 Juin

101,0 100,5 100,0 99,5 99,0 98,5 98,0. 97,5 Juin Canada Le marché du travail fait du surplace en juin 8 juillet 16 Faits saillants L emploi a stagné au Canada en juin. Statistique Canada rapporte une baisse estimée à 7 emplois. Le taux de est passé de

Plus en détail

Secteur de la construction au Canada

Secteur de la construction au Canada PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux développements T2/214 214 Le PIB réel a atteint un sommet de 1 69 millions de dollars canadiens en novembre

Plus en détail

Le Point. sur la situation économique et financière du québec

Le Point. sur la situation économique et financière du québec Le Point sur la situation économique et financière du québec Printemps 2013 Ce document est imprimé sur du papier entièrement recyclé, fabriqué au Québec, contenant 100 % de fibres postconsommation et

Plus en détail

L espace économique de la francophonie canadienne

L espace économique de la francophonie canadienne L espace économique de la francophonie canadienne Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales, Le Conference Board du Canada Le 15 novembre 2013 conferenceboard.ca En 2006, le Québec comptait

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

28 janvier 2015 Journée des membres associés Michel Vincent Ing.f., économiste Directeur services économiques

28 janvier 2015 Journée des membres associés Michel Vincent Ing.f., économiste Directeur services économiques Secteur forestier québécois: mise à jour économique 28 janvier 215 Journée des membres associés Michel Vincent Ing.f., économiste Directeur services économiques PLAN DE LA PRÉSENTATION Portrait économique

Plus en détail

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada. Principaux événements. Perspectives du secteur

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada. Principaux événements. Perspectives du secteur T3 2015 Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada Principaux événements La demande canadienne pour les camions de gros tonnage poursuit sa croissance à deux chiffres à 15 % au T2 2015,

Plus en détail

Marché du travail : un mois de mars sans grand remous pour le Québec et l Ontario

Marché du travail : un mois de mars sans grand remous pour le Québec et l Ontario 7 AVRIL 2017 NOUVELLES ÉCONOMIQUES Marché du travail : un mois de mars sans grand remous pour le et l FAITS SAILLANTS Le compte un gain de 2 400 emplois en mars. La hausse du travail à temps partiel (+20

Plus en détail

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements Les exportations de produits carnés continuent de croître

Plus en détail

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1

Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 L OBSERVATEUR SECTORIEL Secteur de la construction Décembre 2004 Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1 1 Résumé des conférences annuelles de la S.C.H.L. et de la Commission de la construction

Plus en détail

Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine?

Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine? Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine? SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT CONFÉRENCE SUR LES PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION D OTTAWA TED TSIAKOPOULOS Économiste régional,

Plus en détail

Développements récents de l économie canadienne : automne 2013

Développements récents de l économie canadienne : automne 2013 N o 11 626 X au catalogue N o 030 ISSN 1927-5048 ISBN 978-0-660-21249-4 Document analytique Aperçus économiques Développements récents de l économie canadienne : automne 2013 par Cyndi Bloskie et Guy Gellatly

Plus en détail

TENDANCES DU CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE ET DU CRÉDIT À LA CONSOMMATION

TENDANCES DU CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE ET DU CRÉDIT À LA CONSOMMATION INDICATEURS DU LOGEMENT ET ANALYTIQUE TENDANCES DU CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE ET DU CRÉDIT À LA CONSOMMATION Rapport national 216 SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Date de diffusion : troisième

Plus en détail

PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE

PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE PROFIL DE SECTEUR : L INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE Description Au Canada, l industrie pharmaceutique et médicale se compose : Bibliothèque du Parlement de l industrie de la fabrication : les fabricants

Plus en détail

tourisme en bref Commission canadienne du tourisme

tourisme en bref Commission canadienne du tourisme Commission canadienne du tourisme Canadian Tourism Commission tourisme en bref www.canada.travel Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires Février Volume 5, Numéro 0 points saillants Du point de

Plus en détail

Une année 2014 en deux temps pour le marché résidentiel gatinois

Une année 2014 en deux temps pour le marché résidentiel gatinois Baromètre FCIQ Le du marché résidentiel Région métropolitaine de Gatineau Faits saillants Une année 2014 en deux temps pour le marché résidentiel gatinois Reculs des ventes d unifamiliales et de copropriétés

Plus en détail

Perspectives économiques

Perspectives économiques 2012-2013 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Canada : hausse appréciable de l emploi en juin

Canada : hausse appréciable de l emploi en juin 7 JUILLET 217 GAGNANT DU TITRE DU MEILLEUR PRÉVISIONNISTE - CANADA NOUVELLES ÉCONOMIQUES : hausse appréciable de l emploi en juin FAITS SAILLANTS ff Il s est créé 45 3 emplois en juin au, majoritairement

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS

FONDS CIBLÉ CANADIEN PORTLAND RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS conseils en placements conseils en placements RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS 31 MARS 2015 ÉQUIPE DE GESTION DU PORTEFEUILLE James Cole Premier vice-président et gestionnaire

Plus en détail

Faits en bref 2015. Préparé pour la Fédération canadienne des syndicats d infirmières et infirmiers par Jacobson Consulting Inc.

Faits en bref 2015. Préparé pour la Fédération canadienne des syndicats d infirmières et infirmiers par Jacobson Consulting Inc. Tendances : absentéisme en raison de maladie ou incapacité personnelle, et heures supplémentaires chez le personnel infirmier autorisé du secteur public : Faits en bref 2015 Préparé pour la Fédération

Plus en détail

Tourisme en bref Suivi mensuel du rendement de l industrie touristique du Canada

Tourisme en bref Suivi mensuel du rendement de l industrie touristique du Canada Tourisme en bref Suivi mensuel du rendement de l industrie touristique du Canada Août Volume 12, numéro 8 www.destinationcanada.com Tourisme en bref Août 1 2 Tourisme en bref Août POINTS SAILLANTS En août,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007 Les états financiers consolidés annuels vérifiés de 2007 de la Banque CIBC et le rapport de gestion

Plus en détail

La revue financière Publication du ministère des Finances

La revue financière Publication du ministère des Finances La revue financière Publication du ministère des Finances Faits saillants Ministère des Finances Canada Décembre 2013 : excédent budgétaire de 1,1 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 1,1 milliard

Plus en détail

Transat et le tourisme international. JEAN-MARC EUSTACHE Président du conseil d administration, président et chef de la direction, Transat A.T. inc.

Transat et le tourisme international. JEAN-MARC EUSTACHE Président du conseil d administration, président et chef de la direction, Transat A.T. inc. Transat et le tourisme international JEAN-MARC EUSTACHE Président du conseil d administration, président et chef de la direction, Transat A.T. inc. Transat Voyagiste international spécialisé dans le voyage

Plus en détail

Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard

Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard 015 0 Points saillants Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard Le rapport Regard prospectif Construction et maintenance 015 de l Île-du-PrinceÉdouard prévoit des gains modérés

Plus en détail

Automne Le point. graphiques. sur la situation Économique et financière du Québec

Automne Le point. graphiques. sur la situation Économique et financière du Québec Automne 2011 Le point sur la situation Économique et financière du Québec extrait graphiques et tableau Le Québec a récupéré le double des emplois perdus pendant la récession Évolution de l emploi (variation

Plus en détail

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré FICHE PAYS ESPAGNE : UNE BATAILLE PERDUE D AVANCE? Département analyse et prévision L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré tous les efforts en termes de finances publiques et de réformes

Plus en détail

Développements récents de l économie canadienne : automne 2015

Développements récents de l économie canadienne : automne 2015 N o 11 626 X au catalogue N o 053 ISSN 1927-5048 ISBN 978-0-660-03735-6 Aperçus économiques Développements récents de l économie canadienne : automne 2015 par Guy Gellatly Date de diffusion : le 12 novembre

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Sherbrooke. Faits saillants

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Sherbrooke. Faits saillants Baromètre FCIQ Le du marché résidentiel Région métropolitaine de Sherbrooke Faits saillants 2014 : une année en deux temps pour le marché immobilier résidentiel de la région de Sherbrooke L emploi se redresse

Plus en détail

Bilan 2007 et Perspectives 2008

Bilan 2007 et Perspectives 2008 Bilan et Perspectives 2008 La Chambre immobilière de Québec présente le bilan du marché immobilier «Le chiffre d affaires des transactions réalisées par un agent immobilier a frôlé les 2 milliards de dollars

Plus en détail

Perspectives économiques : Bouleversements régionaux provoqués par la réduction des prix du pétrole

Perspectives économiques : Bouleversements régionaux provoqués par la réduction des prix du pétrole Perspectives économiques : Bouleversements régionaux provoqués par la réduction des prix du pétrole Louis Thériault Vice-président, Politiques Publiques Le Conference Board du Canada Mars 2015 conferenceboard.ca

Plus en détail

Canada États-Unis. Alexandre Gauthier* Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o F Le 15 septembre 2011

Canada États-Unis. Alexandre Gauthier* Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o F Le 15 septembre 2011 Canada États-Unis Publication n o 211-6-F Le 15 septembre 211 Alexandre Gauthier* Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc. Rapport de gestion Pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2012

Genworth MI Canada Inc. Rapport de gestion Pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2012 Rapport de gestion Pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2012 Au 31 juillet 2012 Les résultats complets du trimestre et du semestre ainsi que les résultats comparatifs des périodes antérieures de

Plus en détail

Guide d évaluation de la consommation d énergie : Production de ciment clinker

Guide d évaluation de la consommation d énergie : Production de ciment clinker Guide d évaluation de la consommation d énergie : Production de ciment clinker Ressources naturelles Canada Office de l efficacité énergétique Natural Resources Canada Office of Energy Efficiency IMPRIME

Plus en détail

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011 ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2011 États financiers 31 décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 Bilan 3 État des résultats et du capital 4 État des flux de trésorerie

Plus en détail

Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal

Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal Marie-Claude Guillotte Analyste principale Centre d analyse de marché 9 mars 2017 Au programme 1. Économie et démographie 2. Évaluation du marché

Plus en détail

Guylaine Lavoie, directrice générale de PlastiCompétences, le Comité sectoriel de main-d œuvre des plastiques et composites.

Guylaine Lavoie, directrice générale de PlastiCompétences, le Comité sectoriel de main-d œuvre des plastiques et composites. Le 31 mai 2015 PRÉSENTATION DE L AUTEUR DU MÉMOIRE Guylaine Lavoie, directrice générale de PlastiCompétences, le Comité sectoriel de main-d œuvre des s et composites. PRÉSENTATION DE L ORGANISME PlastiCompétences

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de juin 11 - Résumé Alors que les cours du pétrole brut en dollars et en euros diminuaient

Plus en détail

Consultation prébudgétaire de 2016

Consultation prébudgétaire de 2016 Consultation prébudgétaire de 2016 Priorités de l Association canadienne de l immeuble pour le budget fédéral de 2016 Monsieur le Ministre, L Association canadienne de l immeuble (ACI), qui représente

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Mars L édition mensuelle du Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats mensuels de l Enquête sur la

Plus en détail

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB)

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB) Indicateurs conjoncturels france 3 octobre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 26 septembre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE octobre 2015

NOTE DE CONJONCTURE octobre 2015 NOTE DE CONJONCTURE octobre 215 ENTREPRISES IMMATRICULATIONS & RADIATIONS (source CCI-CFE) Au 8 octobre 215 1996 Formalités dont 517 Créations d entreprises Dont 28 sociétés 236 entreprises individuelles

Plus en détail

Québec-Ontario : la démographie façonne le marché du travail

Québec-Ontario : la démographie façonne le marché du travail 5 MAI 2017 NOUVELLES ÉCONOMIQUES - : la démographie façonne le marché du travail FAITS SAILLANTS Une perte de 3 800 emplois a été enregistrée au en avril après un gain de 2 400 le mois précédent. Le taux

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : PRODUIT INTÉRIEUR BRUT COLLECTION l économie PAR INDUSTRIE AU QUÉBEC NOVEMBRE 2002 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique

Plus en détail

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique.

Productivité Portrait de la situation au Canada et implications pour le cadre stratégique. Productivité Portrait de la situation au et implications pour le cadre stratégique. Direction des politiques économique et fiscale Novembre 2010 Aperçu de la présentation Tendances récentes et contexte

Plus en détail

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2009

FONDS EN FIDUCIE D ÉNERGIE ATOMIQUE DU CANADA LIMITÉE (Loi sur les déchets de combustible nucléaire) ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2009 ÉTATS FINANCIERS 31 DÉCEMBRE 2009 États financiers 31 décembre 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Rapport des vérificateurs 1 Bilan 2 État des résultats et du capital 3 État des flux de trésorerie 4 5 13 RAPPORT

Plus en détail

Faits saillants du 25 au 29 janvier 2016

Faits saillants du 25 au 29 janvier 2016 Vol. 18, n o 04, vendredi 29 janvier Faits saillants du 25 au 29 janvier Produit intérieur brut du par industrie En données désaisonnalisées, le produit intérieur brut (PIB) réel aux prix de base du progresse

Plus en détail

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017

L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 L investissement dans l infrastructure du savoir du Canada Déclaration concernant le budget fédéral de 2016-2017 Février 2016 Introduction et sommaire L Association canadienne des professeures et professeurs

Plus en détail

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile Principal indicateur de la rentabilité du secteur Survol des tendances de l industrie : Automobile Principaux faits nouveaux En février, les ventes de véhicules légers au Canada ont été fortes, soit 18

Plus en détail

Les cycles économiques

Les cycles économiques Les cycles économiques La croissance économique se définit comme une augmentation soutenue du produit intérieur brut réel par habitant, au cours d une période donnée. Au cours des années, la production

Plus en détail

Composants de structure Troisième trimestre 2016

Composants de structure Troisième trimestre 2016 Composants de structure Troisième trimestre 216 MIses en chantier en millions d'unités Consommation en milliards de pmp En millions de dollars 6 Graphique 1.1 Évolution des livraisons québécoises de charpentes

Plus en détail

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2 Allocution de Josée Fortin Directrice générale de Sherbrooke Innopole Chambres de commerce de Sherbrooke et Fleurimont 30 avril 2013 LE TEXTE LU FAIT FOI Cap sur l innovation et la productivité 2 Bonjour,

Plus en détail

États financiers semestriels au 30 septembre

États financiers semestriels au 30 septembre États financiers semestriels au 30 septembre À l intérieur Aperçu... 1 Le Conseil d administration des Fonds CI Lettre du Conseil d administration des Fonds CI... 2 Fonds G5 20 2038 T3 CI... 3 Fonds G5

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Gatineau

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Gatineau Le Baromètre du marché résidentiel FCIQ Région métropolitaine de Gatineau 2 Analyse RÉGION MÉTROPOLITAINE DE GATINEAU Faits saillants - Note : toutes les variations sont calculées par rapport au troisième

Plus en détail

Gains d emplois au Québec et en Ontario en décembre

Gains d emplois au Québec et en Ontario en décembre QUÉBEC ONTARIO 8 janvier 216 Gains d emplois au Québec et en Ontario en décembre Faits saillants Selon les données de Statistique Canada, 12 7 emplois ont été créés au Québec en décembre. Le taux de a

Plus en détail

La grande récession aux États-Unis et les produits forestiers canadiens

La grande récession aux États-Unis et les produits forestiers canadiens N o 11 626 X au catalogue N o 028 ISSN 1927-5048 ISBN 978-0-660-21055-1 Document analytique Aperçus économiques La grande récession aux États-Unis et les produits forestiers canadiens par Lydia Couture

Plus en détail

Aperçu statistique de l industrie des légumes de serre du Canada 2013

Aperçu statistique de l industrie des légumes de serre du Canada 2013 Aperçu statistique de l industrie des légumes de serre du Canada 2013 Préparé par : Section des analyses et des renseignements sur les marchés Division de l horticulture et des enjeux pan sectoriels Agriculture

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE FRANCE 1. Production manufacturière en août 2013 : +0,3%, et -2,4% sur un an en moyenne mobile sur 3 mois 2. Balance commerciale en août 2013

Plus en détail

COMMUNIQUÉ GOODFELLOW ANNONCE SES RÉSULTATS POUR SON TROISIÈME TRIMESTRE SE TERMINANT LE 31 AOÛT 2015 ET DÉCLARE UN DIVIDENDE DÉTERMINÉ

COMMUNIQUÉ GOODFELLOW ANNONCE SES RÉSULTATS POUR SON TROISIÈME TRIMESTRE SE TERMINANT LE 31 AOÛT 2015 ET DÉCLARE UN DIVIDENDE DÉTERMINÉ COMMUNIQUÉ SOURCE : Goodfellow inc. Denis Fraser Président et chef de la direction Téléphone : 450 635-6511 Télécopieur : 450 635-3730 Courriel : info@goodfellowinc.com POUR PUBLICATION IMMÉDIATE GOODFELLOW

Plus en détail

Rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2016

Rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2016 Rapport aux actionnaires du deuxième trimestre de 2016 BMO Groupe financier annonce un bénéfice net de 973 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2016 Points saillants des résultats financiers

Plus en détail

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 1 Numéro 177, juillet 2012 L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 I) Immobilier : un premier trimestre en chute libre Chute de 39,4% des crédits

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 9 mai 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 211, le commerce des marchandises a augmenté de 5 pour cent en volume. C est le commerce des produits manufacturés qui a le plus augmenté, avec une progression de,5 pour

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Montréal. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Montréal. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Montréal Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Le marché de la revente démarre l année 2012 sur une note positive Taux d intérêt favorables contrebalançant le

Plus en détail

Le marché du travail canadien clôt l année 2016 avec la création de emplois

Le marché du travail canadien clôt l année 2016 avec la création de emplois 6 JANVIER 217 NOUVELLES ÉCONOMIQUES Le marché du travail canadien clôt l année 216 avec la création de 53 7 emplois FAITS SAILLANTS L année 216 se termine avec l ajout de 53 7 emplois en décembre au, un

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

TABLEAUX ET GRAPHIQUES

TABLEAUX ET GRAPHIQUES Extrait TABLEAUX ET GRAPHIQUES BUDGET 2017-2018 Mars 2017 Une importante accélération de l économie du Québec Croissance économique au Québec (PIB réel, variation en pourcentage) Moyenne 1,2 1,0 Moyenne

Plus en détail

Banque Centrale de Mauritanie

Banque Centrale de Mauritanie Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Etudes Note sur l évolution récente de l économie mauritanienne à fin juin 2010 (sur la base des données provisoires disponibles au 20 juillet 2010)

Plus en détail

CONJONCTURE ÉCONOMIQUE

CONJONCTURE ÉCONOMIQUE CONJONCTURE ÉCONOMIQUE Pierre-Antoine Harvey Erik Bouchard-Boulianne Économistes Conseil général de la Centrale des syndicats du Québec 23 octobre 2013 Plan de la présentation A. Les perspectives économiques

Plus en détail

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES DECLARATION DU MARCHE DU COMITE DU BOIS REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES Le texte officiel ci après a été adopté par le Comité du bois CEE/ONU

Plus en détail

Compilation de Richter sur les prévisions des banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt. Février 2016

Compilation de Richter sur les prévisions des banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt. Février 2016 Février Compilation de Richter sur les banques relativement aux taux de change et aux taux d intérêt Richter S.E.N.C.R.L. 2345, Yonge St., bureau 300 Toronto (On) M4P 2E5 181, Bay St., bureau 3320 Bay

Plus en détail

Favoriser la prospérité économique et financière du Canada

Favoriser la prospérité économique et financière du Canada Favoriser la prospérité économique et financière du Canada Exposé présenté devant la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface Winnipeg (Manitoba) 16 septembre 2015 Agathe Côté Sous-gouverneure

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014. novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 novembre 2013 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2014 Dépôt légal - Bibliothèque

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds conseils en placements conseils en placements Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des fonds 30 septembre 2013 ÉQUIPE DE GESTION DU PORTEFEUILLE Chris Wain-Lowe Premier vice-président

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE février N France : faut-il devenir plus optimiste? Jusqu à la fin de, il était difficile d être optimiste sur les perspectives économiques pour la France : enquêtes mal orientées,

Plus en détail

OFFRE EXCÉDENTAIRE DE COPROPRIÉTÉS : PLUS DE PEUR QUE DE MAL

OFFRE EXCÉDENTAIRE DE COPROPRIÉTÉS : PLUS DE PEUR QUE DE MAL Septembre 2016 OFFRE EXCÉDENTAIRE DE COPROPRIÉTÉS : PLUS DE PEUR QUE DE MAL En mai 2015, l offre de copropriétés sur le marché de la revente dans la province a atteint un nouveau sommet, alors qu on comptait

Plus en détail

Les chocs extérieurs : un enjeu pour la croissance économique au Québec. Les signaux ne sont pas assez négatifs pour craindre un retour en récession

Les chocs extérieurs : un enjeu pour la croissance économique au Québec. Les signaux ne sont pas assez négatifs pour craindre un retour en récession PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES 1 Économie mondiale Le contexte d incertitude pèse lourd Québec, 19 janvier 1 Les chocs extérieurs : un enjeu pour la croissance économique au Québec Les signaux ne sont pas assez

Plus en détail

Le marché du logement en Indre et Loire Bilan Début Indicateurs d évolution des marchés

Le marché du logement en Indre et Loire Bilan Début Indicateurs d évolution des marchés Observatoire de l Economie et des Territoires de Touraine Un réseau de partenaires publics pour une information territoriale partagée Le marché du logement en Indre et Loire Bilan 2012 - Début 2013 Indicateurs

Plus en détail

Balance des paiements et position extérieure de la Suisse 4 e trimestre 2016 et ensemble de l année 2016

Balance des paiements et position extérieure de la Suisse 4 e trimestre 2016 et ensemble de l année 2016 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 58 631 00 00 communications@snb.ch Zurich, le 24 mars 2017 Balance des paiements et position extérieure de la Suisse 4 e trimestre 2016 et ensemble

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE

REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE NOTE DE CONJONCTURE N 010 EDITION DU DEUXIEME TRIMESTRE 2008 Niamey, août 2008 Sommaire SIGLES ET ABREVIATIONS...2

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars

Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars Observatoire des prix et des marges (filière pétrole) - résultats de l observation des prix et marges du mois de mars 11 - Résumé Les cours du pétrole brut ont continué à augmenter entre février 11 et

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE FRANCE 1. Climat des affaires en mars 2014 : lourdeur persistante, avec un indicateur qui peine à se redresser 2. Moral des ménages en mars 2014

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 4 mai 16 N 486 Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? Avec la dégradation de la compétitivité-coût de la Chine et des autres pays émergents, avec l amélioration

Plus en détail