Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bois Construction Tableau de bord Région Lorraine"

Transcription

1 11bis, rue Gabriel Péri CS VANDOEUVRE Cedex Tél Fax Conjoncture Bois Tableau de bord Région Lorraine Activité 1 er semestre & Prévisions 2 ème semestre 212 N 2 Novembre 212 DEGRADATION DE L ACTIVITE DU BATIMENT BOIS AU 1 ER SEMESTRE, STABILITE AU SECOND SEMESTRE 212 Les chefs d entreprises témoignent d une dégradation globale de l activité de leurs entreprises et de leur secteur au 1 er semestre 212. Cette situation était signalée lors de l enquête du mois de juillet dernier. La baisse affecte principalement le secteur de la menuiserie bois. Au 2 ème semestre 212, une majorité des chefs d entreprises indiquent une stabilité de l activité, certains anticipent un recul au début de l année 213. L opinion des dirigeants diffère entre les menuisiers qui indiquent une baisse et les autres secteurs qui pensent que l activité même faible se maintient. L activité entretien-amélioration moteur de la croissance en 211 a ralenti en 212. Ce qui a entraîné un recul de l emploi au 1 er semestre 212. Les prix de matière première sont orientés à la hausse, tandis que les prix de prestation pratiqués ont fortement baissé, la marge des entreprises se réduit. Un focus a été réalisé sur la démarche environnementale, les appels d offre, et la transmission d entreprises : Une majorité des entreprises répondent aux appels d offres publics malgré les contraintes administratives, les délais de réponses trop courts, et des prix pratiqués tirés vers le bas. Les démarches environnementales sont bien intégrées même si très peu connaissent ou utilisent les outils d évaluation de la performance environnementale (ACV, FDES ). Un tiers des chefs d entreprises envisagent de passer la main et de transmettre leur entreprise. ACTIVITÉ GLOBALE Evolution constatée au 1 er semestre 212 Evolution prévisible au 2 ème semestre Activité Devis traités Activité Carnet de commande Solde d opinion : -16 Solde d opinion : -12 Solde d opinion : -5 Solde d opinion : -4 Solde d opinion : 11 Solde d opinion : 19 Solde d opinion : 4 Solde d opinion : 6 Solde d opinion : 25 Solde d opinion : -5 Solde d opinion : 12 Solde d opinion : 12 = = Solde d opinion : 14 Solde d opinion : -22 Solde d opinion : 53 Solde d opinion : -9 Solde d opinion : -6 Solde d opinion : -6 Solde d opinion : Solde d opinion : Nombre de mois de travail assurés 4,8 5,8 2,8 6,6 4,9 CHUTE DE L ACTIVITÉ AU 1 ER SEMESTRE, STABILITÉ AU 2 ÈME SEMESTRE 212 L activité globale de la filière bois construction est en baisse au 1 er semestre 212. Cette baisse s explique par la mauvaise conjoncture dans le secteur de la menuiserie. Le nombre de devis traités est en recul, à l exception du secteur de la charpente. Au 2 ème semestre 212, les entreprises anticipent une stabilité de l activité sauf pour le secteur de la menuiserie. Les carnets de commande sont globalement stables, le nombre de mois de travail est encore estimé à 4,9 en moyenne. 1

2 OPINION DES CHEFS D ENTREPRISES SUR L ACTIVITÉ DU 2 ÈME SEMESTRE 212 MEUSE -6% MOSELLE 3% MEURTHE- et -MOSELLE 32% VOSGES -16% Au 2 ème semestre 212, la situation d ensemble s améliore en Meurthe et Moselle, le secteur bois construction enregistre une forte hausse de l activité. Idem dans le département de la Moselle. Contrairement au semestre précédent, le département de la Meuse accuse un recul de l activité de la filière dans son ensemble. La situation se dégrade encore un peu plus dans les Vosges. Opinion des chefs d entreprise sur l activité à venir Activité en baisse Activité en hausse LOGEMENTS NEUFS Evolution constatée au 1 er semestre 212 Activité Devis traités Solde d opinion : -3 Solde d opinion : -12 Solde d opinion : 4 Solde d opinion : 7 Solde d opinion : 4 Solde d opinion : 5 Solde d opinion : 26 Solde d opinion : -17 Solde d opinion : -18 Solde d opinion : La construction neuve de logements individuels en Lorraine - Unité: logements S S S BAISSE DE L ACTIVITÉ LIÉE AUX LOGEMENTS NEUFS Au 1 er semestre 212, l activité sur le marché du logement neuf est en baisse, tirée par la chute du secteur de la menuiserie dont le nombre de devis traités a diminué. Notons la bonne tenue des autres secteurs à l exception de la construction qui enregistre une baisse du nombre de devis traités. Evolution au 2 ème semestre 212 Activité Carnet de commande Solde d opinion : -14 Solde d opinion : -16 Solde d opinion : -8 Solde d opinion : -11 Solde d opinion : -1 Solde d opinion : 12 Solde d opinion : 52 Solde d opinion : -17 Solde d opinion : -9 Solde d opinion : La construction neuve de logements collectifs en Lorraine - Unité: logements S S S Au 2 ème semestre 212, les perspectives tablent sur un recul global de l activité de la filière, mais dans une proportion moins importante qu au 1 er semestre. La construction bois fait office de moteur. Les carnets de commande sont orientés à la baisse à l exception des fabricants de composants bois. Autorisations Mise en chantier 2

3 BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS Evolution constatée au 1 er semestre Activité Devis traités Solde d opinion : -12 Solde d opinion : -13 Solde d opinion : 5 Solde d opinion : -2 Solde d opinion : -5 Solde d opinion : 5 Solde d opinion : 7 Solde d opinion : 16 Solde d opinion : -8 Solde d opinion : La construction neuve de bâtiments non résidentiels secondaires en Lorraine Unité: milliers de m S S S BAISSE DE L ACTIVITÉ LIÉE AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS AU 1 ER ET 2 ÈME SEMESTRE 212 Au 1 er semestre 212, l activité liée aux bâtiments non résidentiels neufs est en baisse. Cette situation est variable selon le secteur : Elle est en baisse pour la menuiserie et la fabrication, en hausse pour la construction et la charpente. Les devis traités sont également en baisse, avec là encore des disparités selon le secteur d activité. Evolution prévue au 2 ème semestre Activité Carnet de commande Solde d opinion : -6 Solde d opinion : -14 Solde d opinion : -7 Solde d opinion : -7 Solde d opinion : -5 Solde d opinion : 22 Solde d opinion : 13 Solde d opinion : -9 Solde d opinion : -5 Solde d opinion : La construction neuve de bâtiments non résidentiels tertiaires en Lorraine Unité: milliers de m S S S Au 2 ème semestre 212, l activité est orientée à la baisse pour l ensemble de la filière. Seul le secteur de la construction maintien un bon niveau d activité. Les mises en chantier pour les bâtiments non résidentiels secondaires sont en recul. Les carnets de commande sont globalement orientés à la baisse. Le secteur de fabrication semble tirer son épingle du jeu, avec une hausse des carnets de commande. Autorisés Commencés ENTRETIEN AMÉLIORATION Evolution constatée au 1 er semestre 212 Activité Devis traités Solde d opinion : -4 Solde d opinion : -14 Solde d opinion : 3 Solde d opinion : 16 Solde d opinion : 2 Solde d opinion : -6 Solde d opinion : -2 Solde d opinion : -9 Solde d opinion : 4 Solde d opinion : -7 Evolution prévue au 2 ème semestre 212 Activité Carnet de commande = Solde d opinion : -4 Solde d opinion : 1 Solde d opinion : 2 Solde d opinion : -9 Solde d opinion : 17 Solde d opinion : 4 Solde d opinion : -1 Solde d opinion : -16 = Solde d opinion : -2 Solde d opinion : 1 REBOND DE L ACTIVITÉ ENTRETIEN-AMÉLIORATION AU 1 ER SEMESTRE 212 BAISSE AU 2 ÈME SEMESTRE L opinion globale des chefs d entreprises sur le secteur de l entretien-amélioration est positive au 1 er semestre 212. Les secteurs de la charpente et de la fabrication ont bien résisté à l augmentation de la TVA survenue au début de l année. Les autres ont perdu des parts de marché. Ces variations sont aussi la conséquence d une saisonnalité de la conjoncture souvent marquée dans ces secteurs. Au 2 ème semestre, les chefs d entreprises indiquent une stabilité de l activité y compris au niveau des carnets de commande. Le redémarrage n affecte pas le secteur de la construction qui anticipe une baisse de l activité et des carnets de commande. 3

4 PRIX Evolution constatée Evolution prévue au1 er semestre 212 au 2 ème semestre 212 Prix à l achat Prix pratiqués Prix pratiqués = Solde d opinion : 8 Solde d opinion : 4 = EMPLOI Solde d opinion : 4 Solde d opinion : -1 Solde d opinion : -1 Solde d opinion : 67 Solde d opinion : -6 Solde d opinion : -14 = Solde d opinion : 2 Solde d opinion : 46 Solde d opinion : -1 Solde d opinion : -2 Solde d opinion : 42 Solde d opinion : 1 Solde d opinion : -3 MOINS DE DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT DANS LA HAUSSE DES PRIX D ACHAT, STABILITÉ DES PRIX PRATIQUÉS AU 1 ER SEMESTRE 212 Les prix d achats des produits bois sont globalement orientés à la hausse. Ce constat est observé de façon homogène sur l ensemble des secteurs d activité. Pour les secteurs de la menuiserie et de la charpente, les tarifs des prestations ne suivent pas la même tendance, elles sont orientées à la baisse. BAISSE DES PRIX PRATIQUÉS AU 2 ÈME SEMESTRE 212 Les prix pratiqués par les entreprises au 2 ème semestre 212 sont à la baisse pour l ensemble de la filière. C est dans le secteur de la charpente que les prix ont le plus baissé. La conjugaison de la hausse des prix d achat et de la baisse des prix pratiqués impacte la trésorerie des entreprises. En 212 les difficultés de recrutement pour les entreprises du secteur sont globalement moins importantes (-1 points par rapport à 211). Mais les chefs d entreprises de menuiserie et de charpente ont signalé quelques tensions dans leurs secteurs. Difficultés de recrutement dans la Filière Bois Menuisier atelier (fabricant) Difficultés de recrutement par secteurs d activité* 4% 75% 25% Charpentier bois Menuisier chantier (poseur) Conducteur de travaux Chargé d affaires 3% 2% 5% 5% 1 er semestre ème semestre 212 Effectif * Recours à l intérim Effectif * 77% = 75% 25% * Des entreprises ayant des difficultés de recrutement BAISSE DES EFFECTIFS AU 1 ER SEMESTRE 212 ET LÉGÈRE HAUSSE AU 2 ÈME SEMESTRE Face à une conjoncture qui se dégrade, les entreprises ont stabilisé leurs effectifs au niveau de l année 211. Au 1 er semestre 212, seul le secteur de la menuiserie a vu ses effectifs diminuer. Tous les autres secteurs ont maintenu voire légèrement augmenté leurs effectifs. Un quart des entreprises 2% a eu recours à l intérim. Au 2 ème semestre 212 les entreprises anticipent une légère amélioration. Les professionnels envisagent une croissance des effectifs dans le secteur de la construction et de la charpente, et une stabilité dans les secteurs de la menuiserie et de la fabrication. Solde d opinion : -16 Solde d opinion : Solde d opinion : 6 Solde d opinion : 7 = Solde d opinion : 9 Solde d opinion : 1 Solde d opinion : 7 Solde d opinion : 16 Solde d opinion : -9 Solde d opinion : 2 Éventuellement 3% 75% Recours à l intérim * Effectifs hors intérim 77% 25% 2% 4

5 APPELS D OFFRES PUBLICS PLUS DE LA MOITIÉ DES ENTREPRISES DE LA RÉPONDENT AUX APPELS D OFFRES PUBLICS 57% des entreprises répondent régulièrement aux appels d offres émanant de maîtres d ouvrage publics. Les chefs d entreprises prennent principalement connaissance de ces appels d offres en effectuant une veille. Parmi ces entreprises, plus de la moitié (6%) affirment rencontrer des difficultés pour y répondre. Les contraintes sont d ordre administratif, des prix trop bas ou encore des délais de restitution trop courts. Les entreprises qui ne répondent pas aux appels d offres publics évoquent pour principales raisons : Les contraintes administratives ou de temps, une clientèle suffisante, la préférence pour le secteur privé ou l inadaptation de leur structure pour les marchés publics. Entreprises répondant aux appels d offres de maîtres d ouvrage publics 43% 43% 4% 57% 57% Entreprises rencontrant des difficultés dans leur réponse aux appels d offres* 6% 4% 6% Contraintes administratives ou de temps Clientèle suffisante et préférence pour le secteur privé Structure non adaptée, chantier trop gros Autre Contraintes administratives Prix trop bas Délais de restitution d offres trop court Freins identifiés aux marchés publics* 33% 24% 16% 13% Concurrence et/ou prix trop bas 14% * Des entreprises ne répondant pas aux appels d offres publics Freins identifiés aux marchés publics* 47% 29% 18% Autre 6% * Des entreprises répondant aux appels d offres publics DÉMARCHES ENVIRONNEMENTALES Achat de bois éco-certifiés (FSC, PEFC) Utilisation de produits sains Démarches environnementales engagées par les entreprises Tri sélectif et recyclage des déchets Aucune 2/3 DES ENTREPRISES ACHÈTENT DES BOIS ÉCO CERTIFIÉS 97% des entreprises ont engagé au moins une démarche environnementale. Les démarches les plus répandues sont : l achat de bois éco-certifié (FSC, PEFC), l utilisation de produit sains, le tri sélectif et le recyclage des déchets. Une entreprise sur trois réalise le tri sélectif et le recyclage des déchets. 69% Stockage du carbone 1% Argumentaire commercial du bois 3% % 69% Ne les utilise pas 63% 2% Demande des clients 23% 7% Imposé par la réglementation 7% 3% Demande des architectes 3% Connaissance des outils ACV, FDES (faits sur les produits 1/3 DES ENTREPRISES CONNAISSENT LES OUTILS D ANALYSE DE CYCLE DE VIE (ACV) Plus du tiers des entreprises bois construction connaissent les outils d Analyse de Cycle de Vie (ACV), très peu utilisent les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES). 3% des professionnels les utilisent ces outils comme argumentaire commercial. 5

6 68% 32% TRANSMISSION D ENTREPRISES Entreprises ayant envisagé une transmission 68% 32% Types de transmission prévues par les chefs d entreprises** Transmission familiale 47% 53% NOTE MÉTHODOLOGIQUE Cette lettre de conjoncture semestrielle est issue d une enquête réalisée par la Cellule Economique du Bâtiment de Lorraine (CERECO). Celle-ci a été menée par voie téléphonique au cours du mois d octobre 212 auprès d un échantillon de 1 entreprises de travaux de charpente (4391A), travaux de menuiserie (4332A), de fabrication de menuiseries et de charpente (1623Z) et la construction de maison individuelles en Bois (412A). Les résultats, représentatifs de la population, sont exprimés en soldes d opinions : ils correspondent à la différence entre le pourcentage d entreprises donnant un avis en hausse et le pourcentage d entreprises donnant un avis en baisse. Les réponses stables n influencent pas la valeur du solde. Un solde positif représente une amélioration de la situation, A l inverse, un solde négatif illustre une détérioration de la situation, Un solde nul représente une stabilisation. Chefs d entreprises ayant commencé des démarches pour préparer leur transmission* Ne sait pas Transmission à un salarié de l entreprise Vente de l entreprise 67% 19% 7% 7% 47% 53% PRÈS D UN TIERS DES DIRIGEANTS D ENTREPRISES ENVISAGENT DE TRANSMETTRE LEUR ENTREPRISE 32% des dirigeants des entreprises envisagent de transmettre leur entreprise dans les années à venir. Parmi eux, plus de la moitié ont commencé à entreprendre des démarches dans ce sens. Le mode de transmission plébiscité reste la transmission familiale (67%) et essentiellement à leur fils. La transmission à un salarié de l entreprise est marginale (7% le souhaitent) idem pour la vente de l entreprise. *Parmi les chefs d entreprises envisageant une transmission dans les années à venir. ** Parmi les chefs d entreprises ayant entrepris des démarches Glossaire : : Travaux de (5%) : Travaux de (24%) : de et de (16%) : de Maisons Individuelles en bois (1%) GIPEBLOR remercie les entreprises lorraines du bâtiment bois qui ont répondu à cette enquête Opération bénéficiant du soutien financier de : Conjoncture Bois Document réalisé dans le cadre de l Observatoire Economique de la Filière Bois Lorraine. DIRECTION RÉGIONALE DE L ENVIRONNEMENT, DE L AMÉNAGEMENT ET DU LOGEMENT LORRAINE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION DU TRAVAIL ET DE L'EMPLOI 6 - Novembre 212

CONJONCTURE BOIS CONSTRUCTION Tableau de bord Région Lorraine

CONJONCTURE BOIS CONSTRUCTION Tableau de bord Région Lorraine 11bis, rue Gabriel Péri CS 4511 54519 VANDOEUVRE Cedex Tél 3 83 37 54 64 Fax 3 83 35 38 28 E-mail contact@gipeblor.com CONJONCTURE BOIS Tableau de bord Région Lorraine N 6 - Décembre 214 du 1 er semestre

Plus en détail

& TRAVAIL DU BOIS. Activité du 1 er semestre 2014 & Prévisions du 2 ème semestre 2014 UNE ACTIVITÉ QUI ÉVOLUE DANS LE SILLAGE DU MARCHE DU BÂTIMENT

& TRAVAIL DU BOIS. Activité du 1 er semestre 2014 & Prévisions du 2 ème semestre 2014 UNE ACTIVITÉ QUI ÉVOLUE DANS LE SILLAGE DU MARCHE DU BÂTIMENT N 5 janvier 215 CONJONCTURE SCIERIES 11bis, rue Gabriel Péri CS 4511 54519 VANDOEUVRE Cedex Tél 3 83 37 54 64 Fax 3 83 35 38 28 E-mail contact@gipeblor.com & TRAVAIL DU BOIS Tableau de bord Région Lorraine

Plus en détail

Conjoncture. Bois Construction. Tableau de bord Rhône-Alpes Activité 4 ème trimestre 2015 & Perspectives 1 er trimestre 2016

Conjoncture. Bois Construction. Tableau de bord Rhône-Alpes Activité 4 ème trimestre 2015 & Perspectives 1 er trimestre 2016 N 26 Janvier 216 Conjoncture Bois Tableau de bord Rhône-Alpes 4 ème trimestre 215 & Perspectives 1 er trimestre 216 En résumé L ANNÉE 215 SE TERMINE AVEC UN BON NIVEAU D ACTIVITÉ QUI NE DEVRAIT PAS PERDURER

Plus en détail

Conjoncture. Bois Construction. Tableau de bord Rhône-Alpes Activité 2 ème trimestre 2016 & Perspectives 3 ème trimestre 2016

Conjoncture. Bois Construction. Tableau de bord Rhône-Alpes Activité 2 ème trimestre 2016 & Perspectives 3 ème trimestre 2016 N 28 Juillet 216 Tableau de bord Rhône-Alpes 2 ème trimestre 216 & Perspectives 3 ème trimestre 216 En résumé UNE ACTIVITÉ DYNAMIQUE AU SECOND TRIMESTRE QUI DEVRAIT PERDURER Conformément aux prévisions

Plus en détail

Observatoire Des Entreprises de la Moselle

Observatoire Des Entreprises de la Moselle Observatoire Des Entreprises de la Moselle Baromètre semestriel de conjoncture 2 ème semestre 212 Synthèse conjoncturelle Janvier 213 Chambre de et d Territoriale de la Moselle 1-12 Avenue Foch - BP 733-5716

Plus en détail

2 ème semestre 2016 / 1 er semestre L enquête de conjoncture des CCI de Nouvelle-Aquitaine

2 ème semestre 2016 / 1 er semestre L enquête de conjoncture des CCI de Nouvelle-Aquitaine 2 ème semestre 2016 / 1 er semestre 2017 L enquête de conjoncture CCI de Nouvelle-Aquitaine le sommaire Méthodologie 2 tendances régionales 3-5 6-7 8-9 10-11 12-13 focus tourisme 14 TENDANCES PAR TERRiTOIRE

Plus en détail

Baromètre trimestriel PALETTES

Baromètre trimestriel PALETTES 1T2011 Note trimestrielle N 1 Baromètre trimestriel PALETTES FRANCE BOIS FORET / SYPAL / I+C I ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE Environnement favorable Maintien des très bonnes performances de la production des

Plus en détail

La filière Menuiserie Bois Agencement

La filière Menuiserie Bois Agencement La filière Menuiserie Bois Agencement FILIERE BOIS Crédits photos : FCBA - UFC FIBC/UFFEP Réalisation : Avec le soutien de : REALISATION Créé en 1980, l Institut I+C est une société d études indépendante

Plus en détail

FABRICATION ET RECONDITIONNEMENT DE PALETTES BOIS

FABRICATION ET RECONDITIONNEMENT DE PALETTES BOIS I.CHIFFRE D AFFAIRES Evolution du chiffre d affaires 8% 4% % Tx d'évol. (1) 1,5% 5,5% 3,5% 1,5% 3% + 1,5 % / -4% -8% -2% -2,5% Tendance (2) 4T Décélération L activité de fabrication et de reconditionnement

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LES INDICATEURS REPASSENT AU VERT. N 15 - Edition Lyon Rhône Février 2016

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LES INDICATEURS REPASSENT AU VERT. N 15 - Edition Lyon Rhône Février 2016 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 15 - Edition Lyon Rhône Février LES INDICATEURS REPASSENT AU VERT L amélioration observée début confirme la tendance des trimestres

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 2 ème trimestre 2014 JUILLET 2014

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 2 ème trimestre 2014 JUILLET 2014 Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS D E P U I S L E D É B U T 2 0 1 4, L É C O N O M I E L O C A L E P R O G R E S S E B E A U C O U P

Plus en détail

BAROMETRE VALHOR / I+C

BAROMETRE VALHOR / I+C Juillet-août-septembre-octobre-novembre-décembre 20 Note semestrielle N 15-20 BAROMETRE VALHOR / I+C Suivi d activité semestriel des entrepreneurs du paysage 1. EVOLUTION DE L'ACTIVITE I - CONJONCTURE

Plus en détail

information aux médias

information aux médias Marche des affaires au 4 ème trimestre 212 Inflexion de la croissance à un niveau qui demeure élevé Selon la dernière enquête menée par le Centre de recherches conjoncturelles de l EPFZ (KOF) sur mandat

Plus en détail

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016 Essonne Baromètre des affaires N 48 Août 2016 Note méthodologique Le baromètre des affaires a pour objectif de refléter l opinion des chefs d entreprise du département de l Essonne sur la conjoncture économique,

Plus en détail

UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE

UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU FLECHISSEMENT DE LA SITUATION ECONOMIQUE L ensemble des indicateurs se dégradent en ce début d année, cependant

Plus en détail

FABRICATION DE PARQUETS MASSIFS

FABRICATION DE PARQUETS MASSIFS I. CHIFFRE D AFFAIRES 1 5-5 -1 En France Evolution* du chiffre d affaires -1 Au global 0,5-3,5-3,5 A l export - 3,5 / 1 5-5 -1-4 -3,5 0,5 1 5-5 -2,5-1,5-3 -1-1 1 5-5 -1 Evolution* du chiffre d affaires

Plus en détail

La filière bois construction en Rhône-Alpes. Enquête construction Bois Éléments de conjoncture

La filière bois construction en Rhône-Alpes. Enquête construction Bois Éléments de conjoncture La filière bois construction en Rhône-Alpes Enquête construction Bois 2008-2009 Éléments de conjoncture 2010-2011 Construction bois en Région Rhône-Alpes, le marché et les perspectives : 1. Retour sur

Plus en détail

Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole

Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 octobre 2016 POINT PRESSE AGROEQUIPEMENT Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole Après une année 2015 difficile, les résultats de l enquête de conjoncture

Plus en détail

LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME

LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 4e trimestre LA TENDANCE A L AMELIORATION SE CONFIRME L économie et l activité des entreprises sont perçues, ce trimestre, avec plus

Plus en détail

La conjoncture en Normandie

La conjoncture en Normandie Tendances régionales La conjoncture en Normandie Février 2017 Après un mois de janvier en retrait, l activité des entreprises normandes progresse en février. La production industrielle se redresse globalement

Plus en détail

Observatoire Des Entreprises des Vosges

Observatoire Des Entreprises des Vosges Observatoire Des Entreprises des Vosges Baromètre semestriel de conjoncture 1 er semestre 13 Conjoncture Actualité : Le contrat de génération Thématiques : L exportation et les relations internationales

Plus en détail

FRANCE BOIS FORÊT. SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 3 ème TRIMESTRE 2014 (juillet-août-septembre 2014)

FRANCE BOIS FORÊT. SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 3 ème TRIMESTRE 2014 (juillet-août-septembre 2014) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 3 ème TRIMESTRE 20 (juillet-août-septembre 20) Un été morose Au cours de la période

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DU COMMERCE DE GROS ET INTERNATIONAL Activité du 1 er trimestre Lettre trimestrielle d information - 1T15

L OBSERVATOIRE DU COMMERCE DE GROS ET INTERNATIONAL Activité du 1 er trimestre Lettre trimestrielle d information - 1T15 L OBSERVATOIRE DU COMMERCE DE GROS ET INTERNATIONAL Activité du 1 er trimestre 2015 Lettre trimestrielle d information - 1T15 PIB (VOLUME) 3% 2% 1% Variation N/N-1 USA France Allemagne Italie Royaume-Uni

Plus en détail

Le BTP toujours en marge de la reprise économique

Le BTP toujours en marge de la reprise économique Baromètre DLR Deuxième trimestre 215 Baromètre Deuxième trimestre 215 Distribution et Location de matériel de BTP et de Manutention Le BTP toujours en marge de la reprise économique En dépit des turbulences

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF)

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF) I. Chiffre d'affaires Evolution du chiffre d affaires Activité stable Tendance annuelle Au global 4% Evolution (1) 3, + 1 % 2% -2% -4% -6% - -0, -1% -0, Tendance (2) 1% Selon les régions Evolution 4T14/4T13

Plus en détail

LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS

LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS Janvier 2014 LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS Service Etudes CCI Indre Le bâtiment et les travaux publics Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LE BATIMENT

Plus en détail

Baromètre semestriel de conjoncture

Baromètre semestriel de conjoncture Baromètre semestriel de conjoncture 1 er semestre 7 Le degré d adéquation de la collecte et de la distribution du courrier aux besoins des entreprises meusiennes La gestion de la formation et des compétences

Plus en détail

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 Après une reprise amorcée au premier semestre, les perspectives économiques sont plus incertaines en cette fin d année 2011. La situation économique nationale

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

CHIFFRES CLES 2013 DES ENTREPRISES DU PAYSAGE 24/09/13

CHIFFRES CLES 2013 DES ENTREPRISES DU PAYSAGE 24/09/13 CHIFFRES CLES 2013 DES ENTREPRISES DU PAYSAGE 24/09/13 METHODOLOGIE 2 Enquête menée auprès de 1296 entreprises représentatives du secteur, par questionnaire. 1 3 LE SECTEUR EN CHIFFRES DES ENTREPRISES

Plus en détail

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS 2016 LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS Activité : retour à la croissance Emploi : nouvelle augmentation des effectifs Comme pressenti fin 2015, les chefs d entreprise de la région Auvergne-Rhône- Alpes anticipent

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE CONTRASTÉ

UN 1 ER SEMESTRE CONTRASTÉ 2015 UN 1 ER SEMESTRE CONTRASTÉ Activité : maintien de l activité Emploi : réduction des effectifs Plus optimistes qu en novembre dernier, les chefs d entreprise anticipent une légère reprise de leur activité

Plus en détail

FRANCE BOIS FORÊT. SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2011 (octobre-novembre-décembre 2011)

FRANCE BOIS FORÊT. SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2011 (octobre-novembre-décembre 2011) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Bonne orientation généralisée

Plus en détail

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 30/01/ CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 898 entreprises ont répondu à cette enquête réalisée par courriel entre le 16 et le 27 janvier. Cette enquête porte sur les tendances ressenties par

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Nord-Pas de Calais au 3 ème trimestre 2014 OCTOBRE 2014

Situation économique des entreprises du Nord-Pas de Calais au 3 ème trimestre 2014 OCTOBRE 2014 Situation économique des entreprises du Nord-Pas de Calais au 3 ème trimestre OCTOBRE RÉSUMÉ DES RÉSULTATS : LA FIN DE L ANNEE S ANNONCE DIFFICILE A L O R S Q U E L L E É TA I T D É J À FA I B L A R D

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L A C T I V I T É A U 1 E R T R I M E S R E 2 0 1 5 A R E T R O U V É U N P E U D E V I G U

Plus en détail

/ Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information

/ Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information Note trimestrielle N 21 Janvier 2016 / Observatoire des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs Lettre trimestrielle d'information ACTIVITE DU 4 ème TRIMESTRE 2015 (octobre-novembre-décembre 2015)

Plus en détail

L emploi salarié au 4 ème trimestre 2010

L emploi salarié au 4 ème trimestre 2010 Avril 2011 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATIONS Repères & Analyses L emploi salarié au 4 ème trimestre 2010 FRANCHE-COMTÉ Direction régionale Franche-Comté L emploi salarié augmente en Franche-Comté

Plus en détail

Conjoncture 2016 Perspectives 2017

Conjoncture 2016 Perspectives 2017 ECO17007 Conjoncture 2016 Perspectives 2017 Conférence - Jeudi 26 janvier 2017 L AIMCC, c est: 7000entreprises 430000emplois 45Milliards L AIMCC a pour mission de promouvoir le point de vue de ses adhérents

Plus en détail

La conjoncture en Auvergne

La conjoncture en Auvergne Tendances régionales La conjoncture en Auvergne Enquêtes mensuelles avril 14 Différents indicateurs marquent un redressement de la conjoncture régionale en avril. En particulier, l activité et la demande

Plus en détail

1 er trimestre 2016 UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE

1 er trimestre 2016 UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE Malgré un retour de la croissance et une stabilisation du chiffre d affaires, l activité

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 5 indice des prix DE la construction n 36 juin 213 INDICE GENEVOIS DES PRIX DE LA CONSTRUCTION, EN avril 213 Dans le canton de Genève, les prix de la construction (TVA non comprise) enregistrent un léger

Plus en détail

Observatoire de l artisanat de l ameublement

Observatoire de l artisanat de l ameublement Mai 20 Note N 28 (janvier février mars avril 20) Observatoire de l artisanat de l ameublement Renouvellement de la baisse début 20 Attention : la Banque de France a une nouvelle fois sensiblement corrigé

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : embellie du climat des affaires Emploi : croissance en pente douce Plus optimistes qu en novembre dernier, les PME de la région prévoient une légère croissance de

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE

LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 3ème trimestre 2015 LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE Les perspectives pour la fin d année

Plus en détail

HORIZON ECO N 232 AVRIL situation économique des entreprises du Grand Lille au 1er trimestre 2017

HORIZON ECO N 232 AVRIL situation économique des entreprises du Grand Lille au 1er trimestre 2017 HORIZON ECO N 232 AVRIL 2017 situation économique des entreprises du Grand Lille au 1er trimestre 2017 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS AMÉLIORATION DE L ACTIVITÉ, MAIS LES EFFETS SUR LA TRÉSORERIE ET L EMPLOI NE

Plus en détail

DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE. 1 er TRIMESTRE 2011 (janvier-février-mars 2011) Bonnes performances en début d année 2011

DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE. 1 er TRIMESTRE 2011 (janvier-février-mars 2011) Bonnes performances en début d année 2011 FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 1 er TRIMESTRE 20 (janvier-février-mars 20) Bonnes performances en début d année

Plus en détail

BAROMÈTRE. de l économie

BAROMÈTRE. de l économie BAROMÈTRE de l économie 4 ème trimestre 29 1 er trimestre 211 VERS UNE AMÉLIORATION DE L ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE? Tendance des soldes d opinions du 1 er trimestre 211 comparés à ceux du 4 ème trimestre 2 Chiffre

Plus en détail

CONTRIBUTION CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION D AQUITAINE SYNTHESE DES ELEMENTS DE CONJONCTURE REGIONALE ET NATIONALE AU 2EME SEMESTRE 2014

CONTRIBUTION CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION D AQUITAINE SYNTHESE DES ELEMENTS DE CONJONCTURE REGIONALE ET NATIONALE AU 2EME SEMESTRE 2014 CONTRIBUTION CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION D AQUITAINE SYNTHESE DES ELEMENTS DE CONJONCTURE REGIONALE ET NATIONALE AU 2EME SEMESTRE 2014 Avec un total de 70 152 entreprises au 31 12 2014

Plus en détail

1 er TRIMESTRE 2010 (janvier-février-mars 2010)

1 er TRIMESTRE 2010 (janvier-février-mars 2010) Janvier-Février-Mars 2010 Note trimestrielle N 37 Observatoire du recyclage 1 er TRIMESTRE 2010 (janvier-février-mars 2010) Vif regain d activité Au cours des trois premiers mois de l année, en France,

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE BOURGOGNE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE BOURGOGNE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE BOURGOGNE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-19 MARS 2014 L enquête de cette année a été effectuée auprès de 40 entreprises bourguignonnes du secteur privé employant 40

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

Les entreprises en région Centre Val de Loire Bilan 2016 Perspectives 2017

Les entreprises en région Centre Val de Loire Bilan 2016 Perspectives 2017 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation conjoncturelle. Il résume par une variable synthétique

Plus en détail

La construction neuve en Normandie, en 2015 Des signes encourageants

La construction neuve en Normandie, en 2015 Des signes encourageants La construction neuve en Normandie, en 215 Des signes encourageants Avril 216 Édito En 215, l activité de la construction neuve demeure ralentie en Normandie, même si la légère hausse du nombre de logements

Plus en détail

Baromètre de Conjoncture 4 ème Trimestre Enquête de conjoncture CCI du GERS Janvier Solde d opinions en % des répondants

Baromètre de Conjoncture 4 ème Trimestre Enquête de conjoncture CCI du GERS Janvier Solde d opinions en % des répondants Baromètre de Conjoncture 4 ème Trimestre 2014 Enquête de conjoncture CCI du GERS Janvier 2015 - Solde d opinions en % des répondants Le baromètre: 4ème trimestre 2014 (*) L activité se redresse légèrement

Plus en détail

La situation conjoncturelle est assez contrastée d un secteur d activité d. au mois de juin 2012 Dans le secteur des services, le l

La situation conjoncturelle est assez contrastée d un secteur d activité d. au mois de juin 2012 Dans le secteur des services, le l La situation conjoncturelle est assez contrastée d un secteur d activité d à l autre l au mois de juin 2012. Dans le secteur des services, le l e chiffre c d affaires d enregistré dans l ouest l audois

Plus en détail

C AHIERS LORRAINS DE L EMPLOI

C AHIERS LORRAINS DE L EMPLOI Direction régionale des entreprises, de la concurrence, DIRECCTE de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine N 01/12 - supplément - Mai 2012 C AHIERS LORRAINS DE L EMPLOI EMPLOI : 2011 marque

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES N 2014-36 AVRIL 2014 Prévisions pour 2014 Bilan 2013 Dans les activités informatiques et Après un net ralentissement

Plus en détail

Véronique Bruniaux, Élisabeth Vilain, Insee. Rédaction achevée le 19 janvier 2014

Véronique Bruniaux, Élisabeth Vilain, Insee. Rédaction achevée le 19 janvier 2014 Alors que l activité en France présente des signes de frémissement avec le desserrement potentiel de freins communs à la zone euro ou plus spécifiques, l économie régionale continue de présenter un visage

Plus en détail

La conjoncture en Corse

La conjoncture en Corse La conjoncture en Corse Enquêtes mensuelles JANVIER 16 Tendances régionales Engourdie Enquêtes mensuelles Indicateurs du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE INTERENTREPRISES

OBSERVATOIRE DU COMMERCE INTERENTREPRISES OBSERVATOIRE DU COMMERCE INTERENTREPRISES Lettre trimestrielle d information CGI / AND / I+C Activité du 1 er trimestre 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33

Plus en détail

Observatoire de la TPE en Gironde

Observatoire de la TPE en Gironde Observatoire de la TPE en Gironde 818 Conjoncture du 1 er semestre 2014 et tendance du 2 e semestre 2014 SITUATION GLOBALE DÉTÉRIORÉE Baisse des pessimistes mais indécision grandissante. 52% 50% 50% 36%

Plus en détail

L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour /06/2015

L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour /06/2015 L économie guyanaise en 2014 & les perspectives pour 2015 Deux ouvrages complémentaires Bilan économique INSEE Rapport IEDOM pour une analyse de la situation économique et financière de la Guyane en 2014

Plus en détail

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF)

ENTREPRENEURS DE TRAVAUX FORESTIERS (ETF) I. CHIFFRE D AFFAIRES Évolution du chiffre d affaires Au global RepRise Tendance annuelle : -0,5% Évolution 4T16/4T15 : +2% Stable au cours de la période estivale, l activité des entrepreneurs de travaux

Plus en détail

Le marché du logement en Indre et Loire à l automne Indicateurs d évolution des marchés Perspectives de l immobilier ancien

Le marché du logement en Indre et Loire à l automne Indicateurs d évolution des marchés Perspectives de l immobilier ancien Observatoire de l Economie et des Territoires de Touraine Un réseau de partenaires publics pour une information territoriale partagée Le marché du logement en Indre et Loire à l automne 2011 Indicateurs

Plus en détail

Métiers du Bâtiment. Observatoire économique 2014. Inscrit au tableau de l Ordre des Experts-comptables. www.cerfrance-alliancecentre.

Métiers du Bâtiment. Observatoire économique 2014. Inscrit au tableau de l Ordre des Experts-comptables. www.cerfrance-alliancecentre. Métiers du Bâtiment Observatoire économique 2014 Inscrit au tableau de l Ordre des Experts-comptables www.cerfrance-alliancecentre.fr Les entreprises du bâtiment adhérentes de CERFRANCE Alliance Centre

Plus en détail

23/09/2016 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE

23/09/2016 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 23/09/ CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 1012 entreprises ont répondu à cette enquête réalisée par courriel entre le 12 et le 22 septembre. Cette enquête porte sur les tendances ressenties

Plus en détail

La conjoncture en Île-de-France

La conjoncture en Île-de-France La conjoncture en ÎledeFrance Enquêtes mensuelles Juin 16 Tendances régionales Éditorial François Villeroy de Galhau Gouverneur de la Banque de France Madame, Monsieur, «Tendances régionales» manifeste

Plus en détail

La reprise de l activité s accélère enfin

La reprise de l activité s accélère enfin Communiqué de presse du 19 juillet 2017 #Artisanat / #Bâtiment / #Conjoncture / #Chiffres-clés / #ConjCAPEB / @capeb_fr Artisanat du Bâtiment Conjoncture 2 e trimestre La reprise de l activité s accélère

Plus en détail

Contact presse : Lucie Petitout, T ,

Contact presse : Lucie Petitout, T , Contact presse : Lucie Petitout, T. 02 31 54 55 86, lpetitout@caen.cci.fr Sommaire Présentation de l enquête... p.5 Analyse des résultats... p.6 Perception des 6 derniers mois... p.6 Perception des 6

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 8 août 4 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 4 SOLIDES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 4 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT NET : 4 MILLIONS D EUROS, BÉNÉFICIANT D ÉLÉMENTS

Plus en détail

Observatoire du BÂTIMENT

Observatoire du BÂTIMENT CHIFFRES CLÉS EN AQUITAINE Indicateurs favorables dans le gros œuvre Indicateurs stables pour le second œuvre Tendance optimiste pour le gros œuvre, plus nuancée pour le second œuvre. Observatoire du BÂTIMENT

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Matériaux de. Construction. Enquête. sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Lorraine

Matériaux de. Construction. Enquête. sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Lorraine Matériaux de Construction BIOSOURCÉS Enquête sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Lorraine Les entreprises artisanales du bâtiment au cœur du développement des

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 6 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée

La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée FICHE PAYS ESPAGNE : CHAMPIONNE DE LA RIGUEUR Département analyse et prévision La timide reprise de l économie espagnole qui s était enclenchée au premier trimestre 2010 a tourné court fin 2011 avec une

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 2nd semestre 2014 - Edition janvier 2015 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Ce semestre s inscrit dans la continuité du précédent

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES

NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES Région Auvergne - Rhône-Alpes A NOTE DE CONJONCTURE AUVERGNE - RHÔNE - ALPES LA SITUATION ÉCONOMIQUE RESTE STABLE Pour le second trimestre consécutif, les indicateurs d activité, chiffre d affaires et

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels de l Aube

Cahiers Conjoncturels de l Aube Tendances 2 nd semestre 2016 Prévisions 1 er semestre 2017 Cahiers Conjoncturels de l Aube 34 ème édition Février 2017 Tendance générale de l économie Un bilan national terne et des perspectives incertaines

Plus en détail

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Déroulement : 1. Constat : L emploi en Alsace Lucas Fattori, responsable

Plus en détail

Suivi conjoncturel de l activité des entreprises du bâtiment liées à l entretien-amélioration du bâtiment

Suivi conjoncturel de l activité des entreprises du bâtiment liées à l entretien-amélioration du bâtiment Ministère de l Ecologie, de l'energie, du Développement Durable et de l'aménagement du Territoire MEEDDAT Agence Nationale de l Habitat ANAH Club de l amélioration de l habitat Suivi conjoncturel de l

Plus en détail

Nouvelle-Aquitaine. Un territoire dynamique

Nouvelle-Aquitaine. Un territoire dynamique Nouvelle-Aquitaine Un territoire dynamique Nouvelle-Aquitaine Un territoire dynamique L activité dans les services continue de se développer et est source de créations d emplois. L industrie, avec un léger

Plus en détail

HAUTE-LOIRE CHIFFRES CLES ET CONJONCTURE UNE FIN D ANNEE EN DEMI-TEINTE. 4ème trimestre 2016

HAUTE-LOIRE CHIFFRES CLES ET CONJONCTURE UNE FIN D ANNEE EN DEMI-TEINTE. 4ème trimestre 2016 HAUTE-LOIRE CHIFFRES CLES ET CONJONCTURE A 4ème trimestre UNE FIN D ANNEE EN DEMI-TEINTE Le dernier trimestre ne semble pas avoir répondu totalement aux attentes des chefs d entreprises artisanales altiligériennes.

Plus en détail

Vins Commerce extérieur Bilan 2014

Vins Commerce extérieur Bilan 2014 > Les synthèses de FranceAgriMer juillet 2015 numéro30 vins Vins Commerce extérieur Bilan 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 2 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 30 30 00 / Fax : +33 1 73 30 30 30 www.franceagrimer.fr

Plus en détail

Le marché de l emploi cadre dans l informatique et les télécommunications

Le marché de l emploi cadre dans l informatique et les télécommunications Le marché de l emploi cadre dans l informatique et les télécommunications LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201314 Avril 2013 Perspectives 2013 et bilan 2012 du marché de l emploi des cadres dans le secteur

Plus en détail

Les entreprises en Auvergne - Rhône-Alpes

Les entreprises en Auvergne - Rhône-Alpes Tendances régionales Les entreprises en Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation conjoncturelle.

Plus en détail

Grand-Est. Au rythme de l industrie

Grand-Est. Au rythme de l industrie Grand-Est Au rythme de l industrie Grand-Est Au rythme de l industrie Le Grand-Est souffre du ralentissement de l industrie et notamment de la métallurgie. Toutefois Strasbourg reste dynamique, et le tertiaire

Plus en détail

FLASH CONJONCTURE RÉGIONS (Jan. 2017)

FLASH CONJONCTURE RÉGIONS (Jan. 2017) FLASH CONJONCTURE RÉGIONS (Jan. 2017) L industrie ralentit face à une baisse de la demande L agroalimentaire marque un léger ralentissement en janvier : la filière avicole est de nouveau en crise en Nouvelle-Aquitaine,

Plus en détail

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne

Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Le baromètre des entreprises de Haute-Garonne Résultats du Direction EDT - Pôle Etudes&Prospective Marché et Emploi Synthèse des résultats Tous secteurs confondus, l indicateur d activité du progresse

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006

TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 TENDANCES RÉGIONALES ILE-DE-FRANCE SEPTEMBRE 2006 Vue d ensemble de l activité économique INDUSTRIE 13% de la totalité des effectifs Période sous revue : JUILLET 2006 Production passée et prévisions 90

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS Activité 2016 «Une période particulièrement difficile pour le secteur de la construction bois mais de belles évolutions en perspective» D ans le cadre de l Observatoire

Plus en détail

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX DOSSIER 2 DUREES DE PRODUCTION DES LOGEMENTS DE L AUTORISATION A L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Un tiers environ des logements qui ont obtenu un permis de construire en 2000, ont été terminés un an plus tard.

Plus en détail

L intérim en 2013 en Midi-Pyrénées

L intérim en 2013 en Midi-Pyrénées Mission Synthèses L intérim en 2013 en Midi-Pyrénées Un recul de 2,6 % par rapport à 2012 En Midi-Pyrénées, l intérim représente 3,6 % de l emploi salarié du secteur marchand hors particuliers employeurs

Plus en détail

La conjoncture en Provence Alpes Côte d'azur

La conjoncture en Provence Alpes Côte d'azur Tendances régionales La conjoncture en Provence Alpes Côte d'azur Mars 217 En mars, le niveau des transactions progresse dans les services marchands et la production demeure favorablement orientée dans

Plus en détail

Recueil d opinion des chefs d entreprises sur les tendances des 6 derniers mois et les perspectives des 3 prochains mois.

Recueil d opinion des chefs d entreprises sur les tendances des 6 derniers mois et les perspectives des 3 prochains mois. Enquête réalisée durant le mois de mai auprès d un panel d entreprises landaises. Recueil d opinion des chefs d entreprises sur les tendances des 6 derniers mois et les perspectives des 3 prochains mois.

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

La conjoncture en Provence Alpes Côte d'azur

La conjoncture en Provence Alpes Côte d'azur Tendances régionales La conjoncture en Provence Alpes Côte d'azur Juin 216 Éditorial François Villeroy de Galhau Gouverneur de la Banque de France Madame, Monsieur, Je suis très heureux de vous présenter

Plus en détail

MCCI Business Confidence Indicator

MCCI Business Confidence Indicator MCCI Business Confidence Indicator Juin 2011 Table de matières I. Introduction... 1 II. L indicateur de confiance des entrepreneurs en général... 1 A. Les résultats... 1 B. Analyse des résultats... 3 III.

Plus en détail