Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise"

Transcription

1 Adapter la stratégie de développement durable du gouvernement québécois à la réalité montréalaise Mémoire soumis par le Et présenté à la Commission des transports et de l environnement À l égard du projet de Stratégie gouvernementale de développement durable Le 2 novembre 2007 M07-SC-03

2 Le Le est l'instance consultative de la Ville de Montréal en matière de patrimoine. À ce titre, il conseille et avise le conseil de la ville, le comité exécutif, les conseils d'arrondissement, les services municipaux et les citoyens. La mission du consiste à participer au développement d une vision commune des patrimoines naturel et culturel pour la Ville de Montréal; contribuer au développement et à la mise en valeur du patrimoine montréalais en soutenant les efforts de reconnaissance, de mise en valeur et de protection du patrimoine, déployés par les citoyens, les organismes et les instances municipales et gouvernementales intéressées; favoriser l'appropriation du patrimoine par les citoyens; veiller à assurer une protection accrue et une meilleure mise en valeur du patrimoine montréalais. ii

3 Table des matières Le...ii Table des matières...iii 1 Contexte Commentaires sur la stratégie gouvernementale de développement durable Conclusion... 8 Bibliographie... 9 iii

4 1 Contexte La stratégie gouvernementale de développement durable pose les principales balises qui permettront de guider l action des ministères provinciaux et autres organismes publics sur le territoire du Québec. Le a reçu le mandat de protéger et mettre en valeur les éléments naturels et culturels de la Ville de Montréal, et de ce fait se félicite que le gouvernement mette en place des outils qui favoriseront la pérennité du patrimoine du Québec tout entier. Les neuf orientations stratégiques déclinées dans le document de consultation permettront d harmoniser les composantes sociales et économiques du développement tout en favorisant la protection et la mise en valeur de l environnement. Parmi les 7 millions et demi de Québécois, près de 2 millions habitent l île de Montréal. Ces chiffres doivent rappeler au gouvernement québécois l importance que la stratégie gouvernementale de développement durable reflète les besoins et les réalités de Montréal. Sa position au cœur d un archipel de centaines d îles, son patrimoine naturel dont le mont Royal avec ses trois sommets et ses vues vers le fleuve, ses sites archéologiques, ses paysages, son patrimoine bâti historique et moderne ainsi que la cohabitation continue des peuples fondateurs font partie des éléments identitaires de Montréal. M07-SC-03 Page 4 de 9

5 2 Commentaires sur la stratégie gouvernementale de développement durable Parmi les 9 orientations stratégiques du document soumis à la consultation, le se sent particulièrement interpellé par les orientations 6 Aménager et développer le territoire de façon durable et intégrée et 7 Sauvegarder et partager le patrimoine collectif. D abord, le Conseil aimerait souligner le lien étroit qui unit ces deux orientations, en ce sens que la protection et la mise en valeur du patrimoine collectif (orientation 7) passe impérativement par son intégration harmonieuse dans l aménagement et le développement du territoire (orientation 6). Cette affirmation se situe au cœur de notre réflexion et devra se refléter dans les objectifs de la stratégie et les plans d action mis en place par les différents organes de l Administration publique. Ce concept d intégration du patrimoine à l aménagement du territoire a beaucoup évolué tant pour le patrimoine naturel que pour le patrimoine culturel. À Montréal (et ailleurs), alors que la protection du patrimoine s est d abord limitée aux édifices et monuments exceptionnels, elle s est peu à peu élargie et inclut aujourd hui tout objet ou ensemble, naturel ou culturel, matériel ou immatériel, reconnu par la collectivité pour ses valeurs de témoignage et de mémoire (Ville de Montréal 2005). Également, la notion de patrimoine reconnaît maintenant l importance des interactions entre les différentes composantes d un lieu. Toutefois, l intégration du patrimoine naturel dans l aménagement urbain devrait davantage puiser dans les concepts de l écologie du paysage. Cette discipline, appliquée à l échelle du paysage, intègre à la compréhension de l écologie classique la spatialité des phénomènes et l effet de l homme sur la pérennité du patrimoine naturel (Turner 1989). Le Conseil souhaite rappeler la spécificité de la nature en métropole, très différente de la nature ailleurs en région. Les milieux naturels au cœur de Montréal, soumis à des pressions immobilières énormes, sont souvent réduits à de faibles surfaces et par ce fait même lourdement perturbés. Le M07-SC-03 Page 5 de 9

6 patrimoine naturel se fait rare sur l île de Montréal : ses aires protégées ne représentent que 3% de son territoire, ce qui est encore loin de l objectif de 8% adopté par Montréal dans la foulée de la stratégie québécoise sur les aires protégées (Ville de Montréal 2004). Considérant la tendance actuelle de déplacement des populations vers les centres urbains du Québec (Duchesne 2006), ce contexte de rareté vient durement rappeler l immense valeur de ces milieux naturels résiduels. Ainsi, le veut s assurer que les principes énoncés dans la stratégie gouvernementale de développement durable s appliquent à la réalité montréalaise. Afin d atteindre cet objectif, il serait d abord conséquent d évaluer l impact des politiques et programmes gouvernementaux à l étape de leur élaboration, en amont de leur application i.e. évaluation environnementale stratégique tel qu il se fait dans de nombreux pays développés. Cela permettrait de prévoir et d éviter les effets dommageables de certaines de ces initiatives pour les patrimoines naturel et culturel de Montréal. De plus, le propose que la liste d indicateurs qui doit suivre l adoption de la stratégie inclue des indicateurs spécifiquement adaptés aux réalités des patrimoines culturel et naturel de Montréal. Par exemple, le respect de la capacité de support des écosystèmes, qui est adapté aux écosystèmes naturels peu ou pas perturbés, n est pas un principe suffisant quand on l applique aux centres urbains. L importance de la conservation du patrimoine naturel en milieu urbain se juge davantage sur son apport à notre qualité de vie, à des biens et services que fournit ce patrimoine naturel aux populations humaines. Cette critique s applique également au principe de préservation de la biodiversité. À Montréal, il ne suffit plus de protéger un bois ou un marais pour la seule raison de sauvegarder une espèce rare d amphibien ou de plante, puisque cette approche viendrait condamner tous les milieux naturels qui ne possèdent aucune espèce rare. Un pas significatif en ce sens serait la révision, par les autorités du ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs (MDDEP), M07-SC-03 Page 6 de 9

7 des critères autorisant la destruction de milieux humides en milieu urbain. En ville, le patrimoine naturel doit être protégé pour sa valeur intrinsèque et globale, ainsi que pour sa contribution au milieu de vie d un important bassin de population. La seule façon d atteindre ces objectifs d intégration du patrimoine dans l aménagement du territoire montréalais demeure la concertation avec les instances municipales, en amont des interventions de l Administration publique sur le territoire de Montréal et en accord avec les réalités montréalaises. Il faut que les différents ministères et organismes publics favorisent les procédures de délibérations pour atteindre localement les objectifs nationaux. La Grande Bibliothèque est un très bel exemple d intégration dont le programme est issu d un dialogue ouvert avec les organismes et la population. Il s agit d une institution que les citoyens de Montréal se sont rapidement appropriée. À l opposé, passer outre la volonté de la Ville de Montréal en autorisant la construction du pont de l autoroute 25 sur son territoire ne correspond pas aux principes du développement durable. Il s agira de voir comment l Administration publique, particulièrement le ministère des Transports du Québec (MTQ), agira dans le dossier de la reconstruction de l échangeur Turcot se trouvant à proximité de l écoterritoire reconnu de la falaise Saint-Jacques et de la modernisation de la rue Notre-Dame une artère historique qui traversent des quartiers pourvus d un important patrimoine urbain pour harmoniser ses objectifs avec les politiques et le patrimoine de Montréal. Le gouvernement pourra ainsi démontrer de façon cohérente sa volonté d appliquer les principes du développement durable dans ses actions. M07-SC-03 Page 7 de 9

8 3 Conclusion Afin de guider les plans d action qu établiront les différentes instances de l Administration publique, le souhaite que les principes directeurs et les objectifs spécifiques de la stratégie gouvernementale sur le développement durable visent l intégration des patrimoines naturel et culturel dans l aménagement du territoire. Afin de concrétiser cette approche, il s agirait d identifier et de connaître le patrimoine à protéger, en concertation avec les populations et les intervenants locaux, en amont de l intervention de l Administration publique sur le territoire montréalais. Cela permettrait non seulement d évaluer les impacts des politiques et programmes gouvernementaux lors de leur élaboration, mais également d identifier les manières de protéger adéquatement le patrimoine, afin d intégrer l intervention de l Administration publique dans ce contexte qu est le tissu urbain, le patrimoine et sa mise en valeur. La liste d indicateurs que le gouvernement mettra en place devrait permettre d évaluer le respect de cette approche en plus d être adaptée aux différentes réalités régionales du Québec, et en particulier celle de Montréal. M07-SC-03 Page 8 de 9

9 Bibliographie Duchesne, L. (2006). La situation démographique au Québec. Bilan Gouvernement du Québec. Québec, Institut de la statistique du Québec: 341 pages. Turner, M. G. (1989). Landscape ecology: the effect of pattern on process. Annual Review of Ecology and Systematics 20: Ville de Montréal (2004). Politique de protection et de mise en valeur des milieux naturels. Montréal: 35 pages. Ville de Montréal (2005). Politique du patrimoine. Montréal: 97 pages. M07-SC-03 Page 9 de 9

Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation

Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation Recommandations sur la vente d aliments sur le domaine public (cuisine de rue) LA COMMISSION PERMANENTE SUR LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable

Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 Pour une intégration accrue des préoccupations de développement durable 2008-2015 MISE À JOUR DU PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE En février 2012, le gouvernement du Québec a autorisé le

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Ville de Bécancour Décembre 2013 Ville de Bécancour 1295, Nicolas-Perrot Bécancour (Québec), G9N 1A1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 2 1. DÉVELOPPEMENT DURABLE...

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2012-2017 PLAN MÉTROPOLITAIN D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT. Décembre 2011

PLAN D'ACTION 2012-2017 PLAN MÉTROPOLITAIN D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT. Décembre 2011 PLAN D'ACTION 2012-2017 DU PLAN MÉTROPOLITAIN D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT Décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...2 LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LES CRITÈRES

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE

MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL (SHM) SUR LE PROJET GRIFFINTOWN SOUMIS À LA CONSULTATION PUBLIQUE LE 11 MARS 2008 1. L INTÉRÊT DE LA SOCIÉTÉ DU HAVRE DE MONTRÉAL POUR LE PROJET «GRIFFINTOWN»

Plus en détail

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie

Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Pour une véritable mixité sociale dans l arrondissement Ville-Marie Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal dans le cadre de la consultation publique sur le Projet immobilier de

Plus en détail

L Empreinte de l eau, source de gouvernance

L Empreinte de l eau, source de gouvernance Mémoire L Empreinte de l eau, source de gouvernance Présenté à l Office de consultation publique de Montréal par Aqua Climax inc. 29 août 2013 Mémoire rédigé par : Bastien Guérard Aqua Climax info@aquaclimax.com

Plus en détail

La Loi sur la qualité de l Environnement, des origines à nos jours Jean Piette Associé principal Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l.

La Loi sur la qualité de l Environnement, des origines à nos jours Jean Piette Associé principal Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l. La Loi sur la qualité de l Environnement, des origines à nos jours Jean Piette Associé principal Norton Rose Fulbright Canada S.E.N.C.R.L., s.r.l. 5 février 2015 Colloque du réseau de l environnement (Hôtel

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

Le réseau hydrographique

Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique de la MRC représente un milieu aquatique d environ 600 kilomètres de cours d eau et du double de rives. Le fleuve Saint-Laurent représente le grand collecteur

Plus en détail

Loi modifiant diverses dispositions législatives en matière municipale concernant notamment le financement politique

Loi modifiant diverses dispositions législatives en matière municipale concernant notamment le financement politique Mémoire de la FQM sur le projet de loi n o 83 Loi modifiant diverses dispositions législatives en matière municipale concernant notamment le financement politique 23 février 2016 1 LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE

Plus en détail

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine

Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine Direction du Patrimoine Culturel Déclaration de Dakar sur les villes en développement et la valorisation du patrimoine CONFERENCE INTERNATIONALE Villes en développement : politiques de restauration et

Plus en détail

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise

Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise PLAN D ACTION Le plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010 2015 ENSEMBLE POUR UNE MÉTROPOLE DURABLE Le Plan de développement durable de la collectivité montréalaise 2010-2015 mobilise

Plus en détail

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Patrimoine Mondial ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine Mondial Distribution limitée 25 COM WHC-01/CONF.208/14 Paris, le 31 octobre 2001 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

Fédération des Mouvements Personne d Abord du Québec

Fédération des Mouvements Personne d Abord du Québec Consultation générale de la Commission des affaires sociales de l Assemblée nationale «Garantir l accès : un défi d équité, d efficience et de qualité» Livre blanc du ministère de la Santé et des Services

Plus en détail

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 47 Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Présentation Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales,

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION

FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION DÉMARCHE ET DOCUMENTS À FOURNIR Afin de devenir membre du ROCGÎM, un organisme communautaire autonome doit remplir une demande d'adhésion dûment complétée et adresser cette

Plus en détail

La démarche de certification. La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles

La démarche de certification. La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles La démarche de certification La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de l Immigration et des Communautés culturelles Table des matières Introduction... 4 Historique...

Plus en détail

Document d information sur le transport rémunéré de personnes par automobile

Document d information sur le transport rémunéré de personnes par automobile MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Document d information sur le transport rémunéré de personnes par automobile HIVER 2016 TABLE DES MATIÈRES Consultation...

Plus en détail

RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE SERVICES RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - Document commun aux lots n 1 et n 2- SMPI Magelis V1 8/3/2013 1/8 SOMMAIRE 1. Objets de

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE COWANSVILLE Ville de Cowansville 2012 Coordination et rédaction : Virginie Hébert Comité de suivi : Stéphanie Côté, Isabelle Gariépy, Martine Proteau Améliorer

Plus en détail

Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT

Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT Politique de l arbre DE LA VILLE DE SAINT-LAMBERT TABLE DES MATIÈRES Message du maire 1 Les arbres de Saint-Lambert Page d histoire l urbanisation et la foresterie urbaine 2 L arbre urbain, une richesse

Plus en détail

Société d histoire et de généalogie de l Île Jésus 4290, BOUL. SAMSON, LAVAL (QUÉBEC) H7W 2G9 TÉLÉPHONE : (450) TÉLÉCOPIEUR : (450)

Société d histoire et de généalogie de l Île Jésus 4290, BOUL. SAMSON, LAVAL (QUÉBEC) H7W 2G9 TÉLÉPHONE : (450) TÉLÉCOPIEUR : (450) Société d histoire et de généalogie de l Île Jésus 4290, BOUL. SAMSON, LAVAL (QUÉBEC) H7W 2G9 TÉLÉPHONE : (450) 681 9096 TÉLÉCOPIEUR : (450) 686 8270 Mémoire Consultation en vue de la révision de la Loi

Plus en détail

VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL

VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL Stratégie québécoise de développement des ressources humaines

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES

CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES PETITE ENFANCE (MOINS DE 5 ANS) CIBLES DU PLAN D ACTION RÉGIONAL CIBLE 1 - FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DES ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES VULNÉRABLES CIBLE 2 - PROMOUVOIR L ALLAITEMENT MATERNEL

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

Les. quartiers. Réalisons ensemble nos quartiers culturels

Les. quartiers. Réalisons ensemble nos quartiers culturels Les quartiers culturels Réalisons ensemble nos quartiers culturels Plan de mise en œuvre juin 2013 Enrichir les expériences en matière d art, de culture, de patrimoine vécues par les Montréalais non seulement

Plus en détail

Mémoire sur le projet de politique environnementale de la Ville de Terrebonne

Mémoire sur le projet de politique environnementale de la Ville de Terrebonne Mémoire sur le projet de politique environnementale de la Ville de Terrebonne Présenté à la Commission de la gestion et de l entretien du territoire, de l environnement et du patrimoine de Terrebonne par

Plus en détail

Aménagement paysager résidence privée

Aménagement paysager résidence privée AVIS DU CONSEIL DU PATRIMOINE DE MONTRÉAL Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville en matière de patrimoine. Aménagement paysager résidence privée Adresse : Arrondissement

Plus en détail

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS Le comité stratégique du Plan Bâtiment du Grenelle a réuni les organisations représentant les entreprises du bâtiment, les architectes, les bureaux d études et les grandes écoles du bâtiment, afin de renforcer

Plus en détail

Éditorial. Sommaire. Pourquoi un établissement. 29 juillet 2011 : naissance de l EPMP

Éditorial. Sommaire. Pourquoi un établissement. 29 juillet 2011 : naissance de l EPMP Éditorial Le Marais poitevin est un territoire exceptionnel, aux milieux naturels riches et diversifiés. J y suis très attachée. L Etablissement public du Marais poitevin est en charge de la gestion de

Plus en détail

Plan stratégique. la référence en transport en commun au Québec VERSION ABRÉGÉE

Plan stratégique. la référence en transport en commun au Québec VERSION ABRÉGÉE 2012 Plan stratégique la référence en transport en commun au Québec 2016 VERSION ABRÉGÉE L Association du transport urbain du Québec (ATUQ) représente les neuf sociétés de transport en commun du Québec

Plus en détail

Plateforme de revendications

Plateforme de revendications Plateforme de revendications Élections municipales 2013 Association étudiante de l École des sciences de la gestion de l UQAM Adoptée en Conseil central le 7 octobre 2013 1 L Association étudiante de l

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

Mémoire du Conseil du patrimoine. sur. l Avant-projet de loi Loi sur le développement durable. Le 21 février 2005 M05-SC-01

Mémoire du Conseil du patrimoine. sur. l Avant-projet de loi Loi sur le développement durable. Le 21 février 2005 M05-SC-01 Mémoire du Conseil du patrimoine sur l Avant-projet de loi Loi sur le développement durable Le 21 février 2005 M05-SC-01 Mission du Conseil du patrimoine de Montréal Le Conseil est l'instance consultative

Plus en détail

Une question de valeur ajoutée

Une question de valeur ajoutée Direction de la culture et du patrimoine 12 octobre 2012 Une question de valeur ajoutée L évaluation de l intérêt patrimonial dans le contexte montréalais 12 octobre 2012 LE CONTEXTE MONTRÉALAIS : Les

Plus en détail

L Agenda 21 de la culture et Essaouira

L Agenda 21 de la culture et Essaouira L Agenda 21 de la culture et Essaouira Asma Chaabi Article publié dans le 5ème rapport de l'agenda 21 de la culture: Villes, cultures et développements. Un rapport pour souligner le cinquième anniversaire

Plus en détail

LE VIRAGE SOCIAL DES PRODUCTEURS ET DES PRODUCTRICES

LE VIRAGE SOCIAL DES PRODUCTEURS ET DES PRODUCTRICES Pour une production porcine viable et durable LE VIRAGE SOCIAL DES PRODUCTEURS ET DES PRODUCTRICES S Mémoire présenté à la COMMISSION SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA PRODUCTION PORCINE Bureau d audiences

Plus en détail

CONSULTATION SUR LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU QUÉBEC

CONSULTATION SUR LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU QUÉBEC CONSULTATION SUR LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DU QUÉBEC RAPPORT D AUDIENCE Région : Nord-du-Québec (10) Ville : Chibougamau Audience tenue le : Mardi 17 mai 2005 Nom et adresse du lieu de la réunion

Plus en détail

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes

Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Un diplôme d études secondaires équivalent pour les jeunes et les adultes Mémoire présenté au Conseil supérieur de l éducation en vue de la production d un avis sur la sanction des études secondaires en

Plus en détail

Plan de développement durable 2015-2020

Plan de développement durable 2015-2020 Plan de développement durable 2015-2020 SAINT-PIERRE-LES-BECQUETS Réalisé dans le cadre de la démarche de développement local. AVANT-PROPOS En février 2014, les élus de la municipalité de Saint-Pierre-les-Becquets

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE. Préparé par : Mélanie Théroux, Agente sports et loisirs

POLITIQUE FAMILIALE. Préparé par : Mélanie Théroux, Agente sports et loisirs Préparé par : Mélanie Théroux, Agente sports et loisirs 13 septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...3 Définition de la famille...4 Mission de la politique...4 Portrait statistique de la population...5

Plus en détail

PRÉVISIONS D ACTIVITÉS 2015-2016

PRÉVISIONS D ACTIVITÉS 2015-2016 PRÉVISIONS D ACTIVITÉS 2015-2016 Présenté à l assemblée générale annuelle du 6 juillet 2015 Mouvement de valorisation du patrimoine naturel des Îles-de-la-Madeleine Activités visant à préserver la nature

Plus en détail

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS PROTOCOLE D ACCORD pour l'enseignement de la PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS Ministère de l Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs

Plus en détail

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017 POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS Plan d action 2015-2017 Constats Plusieurs aînés rencontrés connaissent peu ou pas les différents services offerts par le réseau public ou communautaire sur le territoire

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 185 RUE STE-CATHERINE OUEST MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 1 Table des matières 1. Introduction...3 2. Le mandat du Musée...3 3. Le bilan 2014-2015...4

Plus en détail

Concepts clés en lien avec le Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières (BGIZC)

Concepts clés en lien avec le Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières (BGIZC) Concepts clés en lien avec le Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières (BGIZC) Préparé par le comité pédagogique du Baccalauréat en Gestion intégrée des zones côtières Université de Moncton

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE SAINTE-CATHERINE OUEST. Mémoire présenté à :

MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL. sur LE RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE SAINTE-CATHERINE OUEST. Mémoire présenté à : 3680, rue Jeanne-Mance Bureau 317 Montréal (Québec) Canada H2X 2K5 www.culturemontreal.ca T 514.845.0303 info@culturemontreal.ca MÉMOIRE DE CULTURE MONTRÉAL sur LE RÉAMÉNAGEMENT DE LA RUE SAINTE-CATHERINE

Plus en détail

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat

L Alliance pour l avenir des villes. Projet de texte soumis à la discussion et au débat Réunion du Groupe consultatif Montréal, Canada - 12-13 juin 2000 CG/2 L Alliance pour l avenir des villes Projet de texte soumis à la discussion et au débat L ALLIANCE POUR L AVENIR DES VILLES L Alliance

Plus en détail

Politique d habitation : Plan d action 2015

Politique d habitation : Plan d action 2015 Habiter ma ville Politique d habitation : Plan d action 2015 (recommandé par la Commission permanente sur l habitation, le 4 février 2015 et à adopterpar le conseil municipal, le 17 mars 2015) Politique

Plus en détail

«Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers une stratégie commune pour l Europe» DECLARATION DE NAMUR

«Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers une stratégie commune pour l Europe» DECLARATION DE NAMUR PRÉSIDENCE BELGE DU COMITÉ DES MINISTRES DU CONSEIL DE L EUROPE 6 ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DU PATRIMOINE CULTUREL (23-24 AVRIL 2015) «Le patrimoine culturel au 21 e s. pour mieux vivre ensemble. Vers

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU GRAND MONTRÉAL

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU GRAND MONTRÉAL LA TRAME VERTE ET BLEUE DU GRAND MONTRÉAL LA TRAME VERTE ET BLEUE DU GRAND MONTRÉAL ISBN 978-2-924076-10-1 ISBN 978-2-924076-11-8 (PDF) Dépôt légal: février 2013 Bibliothèque et Archives nationales du

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Municipalité de Deschambault-Grondines Mars 2014 Municipalité de Deschambault-Grondines 120, rue Saint-Joseph Deschambault-Grondines (Québec) G0A 1S0 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Rapport du président de la Table de concertation du Mont-Royal, M. Claude Corbo, pour la période du 25 février au 17 mai 2006 Projet

Rapport du président de la Table de concertation du Mont-Royal, M. Claude Corbo, pour la période du 25 février au 17 mai 2006 Projet Rapport du président de la Table de concertation du Mont-Royal, M. Claude Corbo, pour la période du 25 février au 17 mai 2006 Projet Montréal, le 17 mai 2006 1. Les résultats de la quatrième réunion de

Plus en détail

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique

VINGT-DEUXIÈME SESSION. Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS. I. Historique Mai 2014 COFO/2014/5.4 F COMITÉ DES FORÊTS VINGT-DEUXIÈME SESSION Rome, 23-27 juin 2014 EXAMEN DE L EFFICACITÉ DE L ARRANGEMENT INTERNATIONAL SUR LES FORÊTS I. Historique 1. L Arrangement international

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT. 35 e COLLOQUE ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHE OLOGUES DU QUE BEC. 28 AVRIL AU 1 er MAI 2016 VILLE DE MONTMAGNY

PLAN DE PARTENARIAT. 35 e COLLOQUE ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHE OLOGUES DU QUE BEC. 28 AVRIL AU 1 er MAI 2016 VILLE DE MONTMAGNY PLAN DE PARTENARIAT 35 e COLLOQUE ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHE OLOGUES DU QUE BEC 28 AVRIL AU 1 er MAI 2016 VILLE DE MONTMAGNY MISE EN CONTEXTE Animée par les forces vives de professionnels et d étudiants

Plus en détail

IDENTIFICATION ET DÉLIMITATION

IDENTIFICATION ET DÉLIMITATION IDENTIFICATION ET DÉLIMITATION DES MILIEUX HYDRIQUES ET RIVERAINS SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. ASPECTS LÉGAUX... 2 4. LACS ET COURS D EAU... 2 4.1. IDENTIFICATION... 2 4.2. DÉLIMITATION...

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE

LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE LAN D ACTION DE ÉVELOPPEMENT DURABLE 013-2015 Table des matières M p E 03 Message du président et chef de la direction 04 Contexte 06 Actions 15 Annexe 1 : Tableau synoptique du plan d action de développement

Plus en détail

Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec

Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec Consultation publique sur le financement du transport en commun de la Communauté métropolitaine de Montréal Le commentaire de Vélo Québec Présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Avril 2012

Plus en détail

OPINION DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTE DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU MONT ROYAL

OPINION DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTE DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU MONT ROYAL OPINION DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTE DU QUÉBEC SUR LE PROJET DE PLAN DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DU MONT ROYAL Présenté à la consultation publique de l Office de la consultation publique

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement devrait assurer en 2015 le rôle de structure

Plus en détail

Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie. Audit externe CAHIER DES CHARGES

Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie. Audit externe CAHIER DES CHARGES Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie, province Sud 11 rue Guynemer 98 800 Nouméa Tél : (+687) 23 69 69 Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie Audit externe CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT

GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT GESTION INTEGREE DE L EAU PAR BASSIN VERSANT Axel JULIE, Conseiller Technique du Haut Commissaire de l OMVS Ministère Français des Affaires Étrangères L EAU DANS LE MONDE L EAU EST ABONDANTE SUR TERRE

Plus en détail

Chapitre 5 Le comité consultatif sur le Développement communautaire

Chapitre 5 Le comité consultatif sur le Développement communautaire Chapitre 5 Le comité consultatif sur le Développement communautaire 3.5.1 Le mandat du comité sur le Développement communautaire Le mandat du comité sur le Développement communautaire consistait à définir

Plus en détail

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques RÉGIE RÉGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DIRECTION

Plus en détail

4.4 LE SECTEUR DE L ÉCHANGEUR TURCOT

4.4 LE SECTEUR DE L ÉCHANGEUR TURCOT 4.4 Le secteur de l échangeur Turcot CDN - NDG WESTMOUNT 4.4.1 Le cadre urbain de Maisonneuve Le secteur de l échangeur Turcot est divisé entre les arrondissements Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de- Grâce

Plus en détail

Politique de soutien au développement local

Politique de soutien au développement local Politique de soutien au développement local MUNICIPALITÉ SAINT-MAXIME-DU-MONT-LOUIS Formulaire de demande d aide financière Avril 2016 Résolution : 039-04-2016 POLITIQUE DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT LOCAL

Plus en détail

Marie-Michèle Dion, Pierre Lalanne Direction du transport terrestre des personnes. Le transport collectif régional

Marie-Michèle Dion, Pierre Lalanne Direction du transport terrestre des personnes. Le transport collectif régional Marie-Michèle Dion, Pierre Lalanne Direction du transport terrestre des personnes Le transport collectif régional 8-9Juin 2010 1 Table des matières Politique québécoise du transport collectif Programme

Plus en détail

VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB)

VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB) VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB) Rapport de vérification Préparé par CONSEILS ET VÉRIFICATION CANADA

Plus en détail

Séance extraordinaire du conseil d arrondissement du jeudi 25 septembre 2014. 15 h 45

Séance extraordinaire du conseil d arrondissement du jeudi 25 septembre 2014. 15 h 45 Séance extraordinaire du conseil d arrondissement du jeudi 25 septembre 2014 15 h 45 Salle du conseil 800, boulevard De Maisonneuve Est, rez-de-chaussée ORDRE DU JOUR 10 Sujets d'ouverture 10.01 Ouverture

Plus en détail

OFFICE INTERNATIONAL

OFFICE INTERNATIONAL OFFICE INTERNATIONAL du Coin de Terre et des Jardins Familiaux association sans but lucratif Regroupement des fédérations européennes des jardins familiaux Statut participatif auprès du Conseil de l Europe

Plus en détail

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS APPEL DE PROJETS AUX ORGANISMES CULTURELS PROFESSIONNELS 2016 VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS MISE EN CONTEXTE Cet appel de projets vise à soutenir des initiatives qui permettent de valoriser

Plus en détail

La Stratégie gouvernementale de développement durable

La Stratégie gouvernementale de développement durable La Stratégie gouvernementale de développement durable 2008-2013 Assemblée générale des membres du Forum des gestionnaires en ressources matérielles Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement

Plus en détail

Où en est l industrie de l horticulture ornementale dans le dossier des infrastructures vertes?

Où en est l industrie de l horticulture ornementale dans le dossier des infrastructures vertes? Où en est l industrie de l horticulture ornementale dans le dossier des infrastructures vertes? État de la situation Bertrand Dumont chargé de projet en environnement Les pistes de solution issues du Forum

Plus en détail

Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec

Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec Les fonds communs de placement : la protection des épargnants au Québec MÉMOIRE Présenté à la Commission des finances publiques 30 janvier 2007 Monsieur le président de la Commission des finances publiques,

Plus en détail

Association France Alzheimer

Association France Alzheimer Association France Alzheimer Maladie d Alzheimer et Maladies Apparentées Appel à projets «Sciences Médicales» (AAP SM 2016) Subventions allant jusqu à 100.000 Euros Il est recommandé aux candidats de lire

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2

Plan d action favorisant l intégration des personnes vivant avec une incapacité ou un handicap Page 2 !" #$#%&!# Sanctionné le 17 décembre 2004, le projet de loi n o 56 modifie substantiellement la Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vigueur depuis 1978, et la rebaptise en y

Plus en détail

Appui externe pour l élaboration d un document de positionnement du FORIM en termes de plaidoyer

Appui externe pour l élaboration d un document de positionnement du FORIM en termes de plaidoyer Appui externe pour l élaboration d un document de positionnement du FORIM en termes de plaidoyer Présentation du FORIM Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (FORIM)

Plus en détail

Mémoire sur le projet de loi 130. Présenté à la Commission parlementaire sur les finances publiques

Mémoire sur le projet de loi 130. Présenté à la Commission parlementaire sur les finances publiques Présenté à la Commission parlementaire sur les finances publiques Le 23 février 2011 Remerciements Nous aimerions remercier les personnes suivantes pour leur collaboration et leurs généreux conseils :

Plus en détail

Suites du rapport de la Commission sur l'avenir de l'agriculture et de l'agroalimentaire québécois

Suites du rapport de la Commission sur l'avenir de l'agriculture et de l'agroalimentaire québécois Commentaires de la Fédération Québécoise des Municipalités sur les recommandations de M. Bernard Ouimet concernant la protection du territoire agricole et le développement régional Suites du rapport de

Plus en détail

LAÏCITE, SERVICE PUBLIC ET PETITE ENFANCE.

LAÏCITE, SERVICE PUBLIC ET PETITE ENFANCE. LAÏCITE, SERVICE PUBLIC ET PETITE ENFANCE. Jean Claude BOUAL Secrétaire général adjoint EGALE Les deux concepts de laïcité et de service public ont été forgés à la même époque, la fin du 19ème siècle et

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire. Politique de soutien. aux organismes du milieu

Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire. Politique de soutien. aux organismes du milieu Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire Politique de soutien aux organismes du milieu Adoptée le 8 avril 2014 Amendée le 15 décembre 2014 Introduction La Ville de Matane regroupe

Plus en détail

SYMPOSIUM NATIONAL. Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité

SYMPOSIUM NATIONAL. Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité SYMPOSIUM NATIONAL Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité Montréal Le 24 octobre 2007 Rappel historique Soucieuse de mieux desservir les citoyens et de favoriser

Plus en détail

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial Contribution de la CPCA au diagnostic territorial NB : Ce travail a été réalisé en interne par les équipes techniques de la CPCA Introduction La CPCA Picardie rassemble depuis 2001 les quinze grandes coordinations

Plus en détail

Notre promesse en matière de respect de la vie privée

Notre promesse en matière de respect de la vie privée Notre promesse en matière de respect de la vie privée Le Code de TELUS sur la protection de la vie privée contient les dix principes du code type sur la protection des renseignements personnels de l Association

Plus en détail

ADVIES OVER DE GLOBALE RICHTSNOEREN VOOR HET ECONOMISCH BELEID AVIS SUR LES GRANDES ORIENTATIONS DE POLITIQUE ECONOMIQUE

ADVIES OVER DE GLOBALE RICHTSNOEREN VOOR HET ECONOMISCH BELEID AVIS SUR LES GRANDES ORIENTATIONS DE POLITIQUE ECONOMIQUE ADVIES OVER DE GLOBALE RICHTSNOEREN VOOR HET ECONOMISCH BELEID AVIS SUR LES GRANDES ORIENTATIONS DE POLITIQUE ECONOMIQUE BRUSSEL - BRUXELLES 02.05.2002 - 2 - CCE 2002/390 DEF Assistaient à la séance plénière

Plus en détail

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale»

Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» 1 Programme de formation : «Coordonner et dynamiser un conseil local de santé mentale» Actuellement, plus de 100 Conseils locaux de santé mentale (Clsm) sont opérationnels dont plus de la moitié ont une

Plus en détail

Appel de projets. Projets locaux et régionaux en matière d égalité entre les femmes et les hommes. Guide d information

Appel de projets. Projets locaux et régionaux en matière d égalité entre les femmes et les hommes. Guide d information Secrétariat à la condition féminine Guide d information 2015-2016 Appel de projets Projets locaux et régionaux en matière d égalité entre les femmes et les hommes TABLE DES MATIÈRES 1. LES PROJETS LOCAUX

Plus en détail

La Petite-Bourgogne: Un projet de mobilisation et de revitalisation urbaine

La Petite-Bourgogne: Un projet de mobilisation et de revitalisation urbaine La Petite-Bourgogne: Un projet de mobilisation et de revitalisation urbaine Profil des résidants des Îlots Saint-Martin La Petite-Bourgogne et l OMHM Les Îlots Saint-Martin 313 logements 924 locataires

Plus en détail

Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution

Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution 2015-03- 118 du conseil municipal en date du 2 mars 2015

Plus en détail

Le Plan de développement durable : son encadrement légal. par Léopold Gaudreau, sous-ministre adjoint

Le Plan de développement durable : son encadrement légal. par Léopold Gaudreau, sous-ministre adjoint Le Plan de développement durable : son encadrement légal par Léopold Gaudreau, sous-ministre adjoint Présentation à la journée de travail sur l intégration des principes de développement durable dans les

Plus en détail

De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques. Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques

De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques. Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaire des Amériques Présentation aux chefs d État et de gouvernement des Amériques De Québec à Mar del Plata : Réalisations du Forum interparlementaires

Plus en détail

Plan de réussite. du Collège Champlain-St. Lawrence

Plan de réussite. du Collège Champlain-St. Lawrence Plan de réussite du Collège Champlain-St. Lawrence Avril 2002 Note préliminaire Le rapport d évaluation du plan de réussite de Champlain-St. Lawrence se présente en deux parties. La première partie contient

Plus en détail