Notre profil d identité. Diligence. Clairvoyance. Compétence.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notre profil d identité. Diligence. Clairvoyance. Compétence."

Transcription

1 Notre profil d identité Diligence. Clairvoyance. Compétence.

2 Toutes les désignations sont utilisées sous forme masculine. Il va sans dire qu elles s appliquent également à nos clientes, aux employeuses, aux employées, aux assurées, à nos collaboratrices et aux membres féminins de notre conseil de fondation. 2

3 > Le champ d activité > Nos prestations > Votre plus-value 1 ère ligne directrice En tant qu institution collective, nous focalisons nos prestations sur des institutions et des entreprises du service public. > Nous soutenons le principe suisse des trois piliers et offrons des produits dans le domaine de la prévoyance professionnelle sur la base de la LPP. > En tant qu institution collective sans but lucratif, nous gérons la fortune qui nous est confiée dans l intérêt exclusif des personnes assurées. > Nous utilisons l expression «service public» dans son sens large. Outre des institutions classiques, telles que communes, associations communales, institutions proches des communes, hôpitaux, homes et établissements de soins pour personnes âgées, nous comptons également parmi nos clients des institutions et des entreprises qui effectuent des mandats pour le service public. > Notre clientèle se compose d institutions et d entreprises, ainsi que de leurs employés, à l intérieur et à l extérieur du canton de Berne. 2 e ligne directrice Nos solutions de prévoyance sont orientées vers le futur et axées sur l être humain pendant l activité professionnelle et jusqu à un âge avancé. > Nous offrons une palette modulaire de plans de prévoyance pour une prévoyance professionnelle adaptée aux besoins de toutes les périodes de la vie. > Nos prestations de prévoyance vont au-delà des prescriptions minimales de la loi en la matière. > Nous mettons l accent sur des services de conseil et un encadrement compétents et ciblés des employeurs, employés et bénéficiaires de rentes. 3 e ligne directrice Sécurité et stabilité forment une assise solide sur laquelle nos clients peuvent s appuyer avec confiance. Nous assurons ainsi la qualité élevée de toutes nos prestations, en optimisant constamment notre offre. > La sécurité et la stabilité de la prévoyance offerte à nos assurés sont au centre de nos préoccupations. > Nous optimisons nos produits de prévoyance en tenant compte des besoins de nos clients et dans le cadre des prescriptions légales. > Nos spécialistes concentrent leur engagement sur les besoins des employeurs et des employés, en leur offrant un conseil personnalisé. > Nous fournissons nos prestations dans les délais requis par nos clients. 3

4 > Notre culture > La communication > La transparence qui vous est due 4 e ligne directrice Notre culture d entreprise est imprégnée d ouverture, de transparence, de responsabilisation et d esprit d équipe. > Notre culture détermine concrètement notre comportement, dans chaque fonction et dans chaque tâche. Elle intègre les valeurs, normes et buts vécus et reconnus, c est-à-dire notre manière de travailler ensemble. > Nous communiquons régulièrement, de manière proactive et transparente, entre nous et avec l extérieur. > Grâce à une communication ouverte, nous créons une relation de confiance mutuelle à tous les niveaux. Nous favorisons de la sorte de bonnes relations avec nos clients, au même titre que la responsabilisation et l esprit d équipe au sein des collaborateurs. > Nous adoptons, tant avec nos clients qu entre nous, une attitude partenariale, ouverte et franche. > Nos collaborateurs motivés et compétents sont un facteur décisif de notre succès. > Le conseil de fondation assume sa responsabilité avec compétence et prévoyance. 4

5 > Nos produits > Le financement > Votre sécurité 5 e ligne directrice La flexibilité par la modularité particularité marquante de nos produits. > Nos solutions de prévoyance diversifiées sont conçues selon une structure modulaire et offrent des possibilités d adaptations individuelles. > Nos produits modulaires couvrent durablement les besoins actuels et futurs concernant le deuxième pilier. > En proposant ces produits, nous contribuons au maintien du niveau de vie auquel la personne assurée est habituée. > Certains produits relevant de la primauté des cotisations soutiennent la comparaison avec le régime de la primauté des prestations en ce qui concerne le financement et les prestations. > Chacun de nos produits est autofinancé. Tout subventionnement indirect est exclu. 6 e ligne directrice Notre stratégie de placement est équilibrée et orientée vers le succès à long terme. La gestion conséquente des risques nous assure en tout temps l assise requise à cet effet. > Les fonds qui nous sont confiés sont placés en suivant une stratégie moderne, équilibrée et à long terme. Nous veillons à garantir une sécurité maximale, en prenant continuellement en compte notre capacité de risque et notre propension au risque. 7 e ligne directrice Les prestations en faveur de nos clients sont durablement garanties par une pondération optimale du financement, de la performance et des réserves. > Dans la mesure de nos moyens, nous structurons les bases actuarielles de nos plans de prévoyance de manière à assurer une pondération optimale du financement, de la performance et des réserves. > Nous constituons des réserves à un niveau adéquat, en tenant compte de la capacité de risque de la caisse et des risques définis par la stratégie de placement. > Dans l optique d une continuité de notre financement et du niveau de nos prestations à long terme, la constitution et le maintien des réserves prévalent sur le paiement d éventuels excédents. 5

6 > L organisation > Notre compétence > Les services de conseil dont vous bénéficiez 8 e ligne directrice Une organisation qui repose sur des responsabilités adaptées à chaque niveau garantit des prises de décision rapides et efficaces. Dans notre entreprise, tous les processus sont orientés vers les besoins des clients. > Notre structure organisationnelle horizontale garantit des circuits de décision courts et rapides. > Les responsabilités stratégiques et opérationnelles sont clairement séparées. > Le système global de gestion de la qualité et la fonction de contrôle exercée par le conseil de fondation garantissent la qualité élevée de toutes nos activités. > Les processus sont orientés vers les besoins des clients. > Une réglementation des compétences axée sur les processus encourage nos collaborateurs à penser et à agir de manière proactive. 9 e ligne directrice Les meilleurs services sont fournis là où les compétences professionnelles et sociales atteignent en permanence un niveau élevé à tous les échelons. C est pourquoi, nous accordons de l importance à la formation et au perfectionnement. > La qualité élevée de nos prestations de services repose sur des compétences professionnelles et sociales, ainsi que sur les objectifs de rentabilité définis à tous les niveaux de l organisation. > Nous soutenons le conseil de fondation, la direction et les collaborateurs dans leurs tâches par des mesures de formation spécifiques et un perfectionnement continu. Nous veillons à ce que les connaissances techniques spécifiques soient reconnues et développées, au même titre que les interconnexions dans leur globalité. > Grâce à quoi, nous sommes des partenaires compétents et fiables pour les clients et les spécialistes externes et internes. 10 e ligne directrice Chaque solution de prévoyance est développée en fonction des besoins. Nos clients peuvent compter sur des services de conseil transparents dans le cadre d un véritable partenariat. > Nous conseillons les employeurs pour l optimisation d une prévoyance adaptée à leurs besoins. > Nous conseillons les personnes assurées quant à leur situation de prévoyance personnelle au sein du plan de prévoyance qui les concerne. > Nous informons et conseillons les bénéficiaires de rentes. > Nous conseillons les employeurs intéressés par une affiliation dans le choix d une solution de prévoyance optimale. 6

7 Previs Fondation de prévoyance du personnel Service public Seftigenstrasse 362 Case postale 250 CH-3084 Wabern bei Bern T F P 7004 / fr / / 1000

Passage de la primauté de prestations à la primauté de cotisations Informations pour un transfert réussi

Passage de la primauté de prestations à la primauté de cotisations Informations pour un transfert réussi Passage de la primauté de prestations à la primauté de cotisations Informations pour un transfert réussi La primauté de cotisations s impose Depuis plusieurs années, un changement fondamental du système

Plus en détail

People First : notre priorité!

People First : notre priorité! People First : notre priorité! Notre mission est d apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Un sourire venant du cœur des collaborateurs Bel qui se réalisent

Plus en détail

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins

Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier. Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Votre partenaire de confiance dans le 2e pilier Etre proche de vous et évoluer ensemble en fonction de vos besoins Tout chef d entreprise responsable se doit d établir et d assurer un plan de prévoyance

Plus en détail

Règlement régissant les mesures d'assainissement

Règlement régissant les mesures d'assainissement Règlement régissant les mesures d'assainissement Entrée en vigueur: 1 er janvier 2013 Adopté par: le Conseil de fondation, le 5 septembre 2012 TABLE DES MATIERES Page 1. CONDITIONS REQUISES... 3 2. COMPÉTENCE...

Plus en détail

Le règlement, de même que les modifications du règlement ont-ils été approuvés par le conseil de fondation?

Le règlement, de même que les modifications du règlement ont-ils été approuvés par le conseil de fondation? But des directives de placement Formalités Le règlement, de même que les modifications du règlement ont-ils été approuvés par le conseil de fondation? La date d entrée en vigueur du règlement figure-t-elle

Plus en détail

alais/wallis Promotion est une entreprise de promotion indépendante, novatrice

alais/wallis Promotion est une entreprise de promotion indépendante, novatrice Vision. alais/wallis Promotion (VWP) est une V entreprise de promotion indépendante, innovante et efficace, orientée vers les besoins et les attentes des partenaires et clients. Elle assure un positionnement

Plus en détail

Care Team du canton de Berne

Care Team du canton de Berne Care Team du canton de Berne Care Team du canton de Berne Office de la sécurité civile, du sport et des affaires militaires du canton de Berne Secrétariat Care Team Papiermühlestrasse 17v, case postale

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015

RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Caisse de pensions des bouchers (proparis Fondation de prévoyance arts et métiers Suisse) RÈGLEMENT DE PRÉVOYANCE 2015 Première partie: plan de prévoyance S5, S5U Le présent plan de prévoyance entre en

Plus en détail

Imposition des cotisations et des prestations de la prévoyance individuelle liée (pilier 3a)

Imposition des cotisations et des prestations de la prévoyance individuelle liée (pilier 3a) Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Impôt anticipé

Plus en détail

Règlement sur l imputation des frais

Règlement sur l imputation des frais Règlement sur l imputation des frais valable dès 1.1.2018 Table des matières DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3 Art. 1 Fondements 3 FRAIS ADMINISTRATIFS ORDINAIRES 3 Art. 2 Frais à caractère personnel 3 Art. 3 Prestations

Plus en détail

Comunitas Fondation de prévoyance

Comunitas Fondation de prévoyance Solide et sûre La Caisse de pension de l Association des Communes Suisses a été fondée en 1966 afin de pouvoir s adapter aux structures particulières des institutions du service public et satisfaire aux

Plus en détail

Charte de l ASIP et Directive

Charte de l ASIP et Directive Schweizerischer Pensionskassenverband Association suisse des Institutions de prévoyance Associazione svizzera delle Istituzioni di previdenza Kreuzstrasse 26 8008 Zurich Tél. 043 243 74 15/16 Fax 043 243

Plus en détail

Partenaires dans l encouragement de la recherche

Partenaires dans l encouragement de la recherche Partenaires dans l encouragement de la recherche Coopération entre le FNS et la CTI Coopération entre le FNS et la CTI En Suisse, l encouragement public de la recherche est essentiellement assuré par deux

Plus en détail

1 La sécurité sociale suisse en bref... 3 Le 1 pilier : la prévoyance étatique... 3

1 La sécurité sociale suisse en bref... 3 Le 1 pilier : la prévoyance étatique... 3 L E S B A S E S Table des matières 1 La sécurité sociale suisse en bref... 3 1.1 er Le 1 pilier : la prévoyance étatique... 3 1.2 ème Le 2 pilier : la prévoyance professionnelle... 4 1.3 ème Le 3 pilier

Plus en détail

Notre politique du personnel

Notre politique du personnel Notre politique du personnel Edition : Fédération des coopératives Migros Photos : Cat Tuong Nguyen Graphisme : Esther Hostettler Impression : Appenzeller Druckerei, Herisau Les personnes illustrées dans

Plus en détail

ROUTE DU LAC 2 1094 PAUDEX. RAPPORT de GESTION

ROUTE DU LAC 2 1094 PAUDEX. RAPPORT de GESTION ROUTE DU LAC 2 1094 PAUDEX RAPPORT de GESTION 2012 TABLE DES MATIERES Pages Chiffres clés 1 Editorial 2 Rapport annuel 3 Bilan 9 Compte d exploitation 10 Rapport de vérification de l organe de révision

Plus en détail

Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/

Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/ Le certificat de la caisse de pension facile à comprendre!/ A première vue, le certificat de la caisse de pension ressemble à une jungle de chiffres et de termes techniques. En fait, il n est pas si difficile

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. RP Arc-en-ciel garantit l avoir de libre passage

Prévoyance professionnelle. RP Arc-en-ciel garantit l avoir de libre passage RP Arc-en-ciel garantit l avoir de libre passage Sommaire 8 Cas le plus courant : le maintien de la prévoyance 9 Disponibilité de l avoir de libre passage déposé 4 Préservez l avoir accumulé dans le cadre

Plus en détail

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008

Vos contacts GUIDE DE L EMPLOYEUR. Régime de Prévoyance. Salariés non cadres de la production agricole relevant de l Accord National du 10 juin 2008 Vos contacts Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur ces garanties, n hésitez pas à prendre contact pour tous renseignements ou questions relatives : aux prestations d incapacité

Plus en détail

Rapport annuel 2013 Retraites Populaires Fondation de prévoyance 2

Rapport annuel 2013 Retraites Populaires Fondation de prévoyance 2 Rapport annuel 2013 Retraites Populaires Fondation de prévoyance 2 En bref Retraites Populaires Fondation de prévoyance est une fondation s adressant aux PME vaudoises afin de répondre à leur besoin d

Plus en détail

Services financiers pour avocats et notaires. Le Credit Suisse, votre partenaire de confiance.

Services financiers pour avocats et notaires. Le Credit Suisse, votre partenaire de confiance. Services financiers pour avocats et notaires. Le Credit Suisse, votre partenaire de confiance. Table des matières 3 Le Credit Suisse, partenaire financier des avocats et notaires 4 Services à vos clients

Plus en détail

SIMPLEMENT RESPONSABLE

SIMPLEMENT RESPONSABLE SIMPLEMENT RESPONSABLE POLITIQUE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DE L ENTREPRISE S Sommaire Préambule 1 Estime portée aux collaborateurs 2 Gestion responsable de la chaîne d approvisionnement 3 Préservation

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

Maîtrise. Clarté. Engagement.

Maîtrise. Clarté. Engagement. Association des Résidences Notre-Dame Information au personnel David Charles Genève, le 16 juin 2015 Maîtrise. Clarté. Engagement. 2015 Argos Prévoyance SA. Droits réservés. 1 Sommaire Système de prévoyance

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Date d'approbation Date modification TABLE DES MATIÈRES 1.0 Préambule... 1 2.0 Objectifs... 1 3.0 Valeurs organisationnelles...

Plus en détail

Vision, Mission, Stratégie et Valeurs

Vision, Mission, Stratégie et Valeurs Vision, Mission, Stratégie et Valeurs Notre vision Être le leader mondial des revêtements en fournissant continuellement des solutions de grande qualité, innovantes et durables dans lesquelles les clients

Plus en détail

Loi fédérale sur les allocations pour perte de gain en cas de service et de maternité

Loi fédérale sur les allocations pour perte de gain en cas de service et de maternité Loi fédérale sur les allocations pour perte de gain en cas de service et de maternité (Loi sur les allocations pour perte de gain, LAPG) 1 834.1 du 25 septembre 1952 (Etat le 1 er février 2015) L Assemblée

Plus en détail

Installations photovoltaïques

Installations photovoltaïques Installations photovoltaïques Pourquoi l énergie solaire? La puissance du soleil dans votre prise Une fois en service, une installation solaire produit du courant pendant au moins 30 ans, sans grand entretien,

Plus en détail

Charte d entreprise Groupe

Charte d entreprise Groupe Vo du 14.12.09 Charte d entreprise Groupe VISION Être et rester votre partenaire préféré en Suisse romande CONFIANCE VALEURS MISSIONS ENGAGEMENTS DIALOGUE ETUDIER SATISFACTION CLIENT : PROXIMITE FIABILITE

Plus en détail

La part obligatoire et surobligatoire dans la prévoyance professionnelle : Explications

La part obligatoire et surobligatoire dans la prévoyance professionnelle : Explications La part obligatoire et surobligatoire dans la prévoyance professionnelle : Explications Cette présentation répond à la question de savoir pourquoi la Caisse de pensions Poste applique un taux de conversion

Plus en détail

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LE SIDIIEF Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l espace francophone (SIDIIEF) est une organisation internationale non gouvernementale dotée du

Plus en détail

UNE VISION CLAIRE DEPUIS 40 ANS

UNE VISION CLAIRE DEPUIS 40 ANS UNE VISION CLAIRE DEPUIS 40 ANS 2 LE TEMPS, PILIER DE LA PRÉVOYANCE DANS LA PRÉVOYANCE, IL FAUT SAVOIR APPRIVOISER LE TEMPS. Le temps de vie professionnelle est la période durant laquelle on rassemble

Plus en détail

Politique d entreprise

Politique d entreprise Politique d entreprise Pour réaliser cet objectif, Pro Infirmis collabore avec les personnes en situation de handicap, ainsi qu avec leur entourage et leurs organisations. Il appartient à Pro Infirmis

Plus en détail

Directive pour l examen de module

Directive pour l examen de module Directive pour l examen de module Industrie de l assurance Version 0.07.0 0..06 Seite Objectifs Le candidat / la candidate est conscient(e) que les évolutions sociales, politiques, juridiques, économiques,

Plus en détail

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (OPP 2) Modification du 10 juin 2005 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 18 avril 1984 sur la prévoyance

Plus en détail

Par voie électronique Département fédéral de l intérieur 3003 Berne. Berne, le 18 mars 2016

Par voie électronique Département fédéral de l intérieur 3003 Berne. Berne, le 18 mars 2016 Par voie électronique Département fédéral de l intérieur 3003 Berne Berne, le 18 mars 2016 Réponse à la consultation sur la révision partielle de la loi fédérale sur les prestations complémentaires à l

Plus en détail

PRINCIPES ET DIRECTIVES 2000 POUR LES EXPERTS EN ASSURANCES DE PENSION

PRINCIPES ET DIRECTIVES 2000 POUR LES EXPERTS EN ASSURANCES DE PENSION PRINCIPES ET 2000 POUR LES EXPERTS EN ASSURANCES DE PENSION Association suisse des actuaires Chambre suisse des Actuaires-conseils DIR 2000 Version définitive en date du 28.08.2000 Page 1 Dans un souci

Plus en détail

La première adresse pour les placements collectifs des caisses de pension

La première adresse pour les placements collectifs des caisses de pension La première adresse pour les placements collectifs des caisses de pension Qualité Transparence Sécurité Participation 3 Les Fondations de placement KGAST offrent aux caisses de pension des produits de

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d employée de commerce/employé de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015) Employée

Plus en détail

Le résau national Caritas. Culture d entreprise et politique du personnel. Nous sommes solidaires

Le résau national Caritas. Culture d entreprise et politique du personnel. Nous sommes solidaires Le résau national Caritas Culture d entreprise et politique du personnel Nous sommes solidaires Culture d entreprise Notre culture d entreprise est empreinte par la compréhension et la confiance, la tolérance

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation professionnelle selon l art. 60 LFPr

Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation professionnelle selon l art. 60 LFPr Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»).

du Code civil suisse (CC) pour une durée indéterminée (ci-après l «Association»). Version 14 novembre 2014 Statuts 1 Art. 1 Dénomination et forme juridique 1 Sous la dénomination «esisuisse» est constituée une association au sens des articles 60 à 79 du Code civil suisse (CC) pour une

Plus en détail

Politique en matière de ressources humaines de la Suva Attentes mutuelles de l employeur et des collaborateurs

Politique en matière de ressources humaines de la Suva Attentes mutuelles de l employeur et des collaborateurs Politique en matière de ressources humaines de la Suva Attentes mutuelles de l employeur et des collaborateurs 18 Notre politique en matière de ressources humaines (RH) décrit ce que les collaborateurs

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE article 117 de la

Plus en détail

Formation professionnelle CFF. Organisation de l avenir.

Formation professionnelle CFF. Organisation de l avenir. Formation professionnelle CFF. Organisation de l avenir. Conception directrice. Vision de la qualité. Conception directrice. La conception directrice s adresse à toutes les parties prenantes internes et

Plus en détail

Genève - Vaud - Fribourg

Genève - Vaud - Fribourg présentation Une dynamique familiale Entreprise familiale indépendante depuis son origine, l agence a été créée en 1957 par Francis Bostico sous sa propre raison sociale. En 1967, le fondateur a été rejoint

Plus en détail

C h a r t e E t h i q u e

C h a r t e E t h i q u e Charte Ethique 2 1. Principes généraux Notre charte constitue la fondation des rapports de confiance entre les différents membres partenaires du groupe : les résidents ou les clients, leurs familles, les

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 02/2016. Fonds de bienfaisance visés par l art. 89a, al. 7, CC

Directives de la CHS PP D 02/2016. Fonds de bienfaisance visés par l art. 89a, al. 7, CC Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 02/2016 français Fonds de bienfaisance visés par l art. 89a, al. 7, CC Edition du: 20 octobre 2016 Dernière

Plus en détail

Positionnement des villes CH

Positionnement des villes CH Positionnement des villes CH De l échange d expériences à la plate-forme urbaine Situation de départ Thèses sur l avenir des villes Mesures pour une politique de développement urbain Une contribution des

Plus en détail

du 01.10.2008 Version En vigueur au Remplace Décision CF OFAS

du 01.10.2008 Version En vigueur au Remplace Décision CF OFAS Election du Conseil de foundation du 01.10.2008 Version En vigueur au Remplace Décision CF OFAS 30.11.2004 01.01.2005 30.11.2004 16.09.2008 01.10.2008 30.11.2004 16.09.2008, aucune remarque VSM-Election

Plus en détail

LABELS DE QUALITE POUR ETABLISSEMENTS DE FORMATION. Les jeunes talents du sport font école

LABELS DE QUALITE POUR ETABLISSEMENTS DE FORMATION. Les jeunes talents du sport font école LABELS DE QUALITE POUR ETABLISSEMENTS DE FORMATION Les jeunes talents du sport font école Sport de performance et école : un défi à relever! Swiss Olympic Talents : centre de pilotage national pour la

Plus en détail

LE CENTRE DE SOINS PALLIATIFS HILDEGARD SPÉCIALISÉ DANS LES MALADIES COMPLEXES.

LE CENTRE DE SOINS PALLIATIFS HILDEGARD SPÉCIALISÉ DANS LES MALADIES COMPLEXES. LE CENTRE DE SOINS PALLIATIFS HILDEGARD SPÉCIALISÉ DANS LES MALADIES COMPLEXES. Hildegard Spital-Stiftung, St. Alban-Ring 151, Case postale, CH-4002 Bâle Tél. +41 61 319 75 75, Fax +41 61 319 75 59, info@pzhi.ch,

Plus en détail

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (OPP 2) Modification du 27 octobre 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 18 avril 1984 sur la prévoyance

Plus en détail

SAVOIRSOCIAL assume un rôle prépondérant s'agissant de la conception et du développement de la formation professionnelle dans le domaine social.

SAVOIRSOCIAL assume un rôle prépondérant s'agissant de la conception et du développement de la formation professionnelle dans le domaine social. Principes directeurs SAVOIRSOCIAL réunit la Conférence des directrices cantonales et directeurs cantonaux des affaires sociales, les associations d employeurs ainsi que les associations professionnelles

Plus en détail

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques

Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques Proposition du directeur de santé publique au milieu scolaire pour contrer le désengagement des jeunes face à la pratique d'activités physiques RÉGIE RÉGIONALE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DIRECTION

Plus en détail

Vision. Architecture d entreprise gouvernementale 3.1

Vision. Architecture d entreprise gouvernementale 3.1 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

416.0 Loi fédérale sur les contributions aux cantons pour l octroi de bourses et de prêts d études dans le domaine de la formation du degré tertiaire

416.0 Loi fédérale sur les contributions aux cantons pour l octroi de bourses et de prêts d études dans le domaine de la formation du degré tertiaire Loi fédérale sur les contributions aux cantons pour l octroi de bourses et de prêts d études dans le domaine de la formation du degré tertiaire (Loi sur les contributions à la formation) du 6 octobre 2006

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRALE DES ACTIFS APPROUVÉE PAR LE CONSEIL LE 10 OCTOBRE 2012

POLITIQUE DE GESTION INTÉGRALE DES ACTIFS APPROUVÉE PAR LE CONSEIL LE 10 OCTOBRE 2012 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL LE 10 OCTOBRE 2012 (Approuvée par le Conseil le 10 octobre 2012) Énoncé La Ville d Ottawa adoptera et appliquera des pratiques reconnues en matière de gestion des actifs en soutien

Plus en détail

FONCTION CONTRACTUELLE (m/f) Chef de Service Ressources Humaines

FONCTION CONTRACTUELLE (m/f) Chef de Service Ressources Humaines FONCTION CONTRACTUELLE (m/f) Chef de Service Ressources Humaines Contexte de la fonction L'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire est un organisme d'utilité publique créé en 2001 par la loi du 15 avril

Plus en détail

L EMPLOI. Le système d emploi traditionnel. Surmonter les obstacles de l avenir

L EMPLOI. Le système d emploi traditionnel. Surmonter les obstacles de l avenir Web Japan http://web-japan.org/ L EMPLOI Surmonter les obstacles de l avenir Quartier des affaires du centre ville (Crédit photo : AFLO) Le système d emploi japonais a joué un rôle essentiel dans la forte

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION POLITIQUE D ACHAT RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté le 26 septembre 2000 par le conseil d administration (216 e assemblée - résolution n o 1784)

Plus en détail

Introduction de contributions aux coûts de recherche indirects et redéfinition des coûts de projet au sein de la CTI

Introduction de contributions aux coûts de recherche indirects et redéfinition des coûts de projet au sein de la CTI Introduction de contributions aux coûts de recherche indirects et redéfinition des coûts de projet au sein de la CTI 1 Contexte et mesures A partir du 1 er janvier 2017, la CTI allouera des contributions

Plus en détail

6.02 Etat au 1 er janvier 2010

6.02 Etat au 1 er janvier 2010 6.02 Etat au 1 er janvier 2010 Allocation de maternité Femmes ayant droit à l allocation 1 A droit à cette allocation toute femme dont le statut professionnel, à la naissance de l enfant, correspond à

Plus en détail

2. DEFINITION 3. BUTS 1. DENOIUIINATION, FORME ET SIEGE ASSOCIATION POUR L'EDUCATION FAMILIALE STATUTS

2. DEFINITION 3. BUTS 1. DENOIUIINATION, FORME ET SIEGE ASSOCIATION POUR L'EDUCATION FAMILIALE STATUTS ASSOCIATION POUR L'EDUCATION FAMILIALE STATUTS La désiqnation des pensonnes s'entend aussi bien au léminin qu'au masculin. 1. DENOIUIINATION, FORME ET SIEGE Art. 1 Sous la dénomination «Association pour

Plus en détail

Etude comparative du marché PUBLICA. Plans de prévoyance existants ou prévus, comparés avec ceux de 23 autres institutions. L essentiel en bref

Etude comparative du marché PUBLICA. Plans de prévoyance existants ou prévus, comparés avec ceux de 23 autres institutions. L essentiel en bref Etude comparative du marché Plans de prévoyance existants ou s, comparés avec ceux de 23 autres institutions L essentiel en bref Septembre 2005 L essentiel en bref (résumé) La présente étude compare avec

Plus en détail

NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LE SECTEUR MÉDICO TECHNIQUES OFFRE FRAIS DE SANTÉ CONVENTIONNELLE VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ÉVOLUTION DU CONTEXTE LÉGAL Conformément aux dispositions de la

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 28 septembre 2010 51104 Aide-carreleuse AFP/Aide-carreleur AFP Plattenlegerpraktikerin

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMANDITES

POLITIQUE DE COMMANDITES POLITIQUE DE COMMANDITES Adoptée le 12 août 2015 Afin de simplifier le texte, l entité qui soumet la demande est identifiée dans ce document comme «demandeur», qu il s agisse d un organisme, d un événement

Plus en détail

Politique de gestion des conflits d intérêts

Politique de gestion des conflits d intérêts - 2014 Préambule La présente politique de gestion des conflits d intérêts rassemble les principales obligations concernant la détection, la prévention et la gestion des conflits d intérêts mises en œuvre

Plus en détail

«Un cabinet médical qui roule» Guide destiné aux médecins qui franchissent le pas en ouvrant ou en reprenant un cabinet médical

«Un cabinet médical qui roule» Guide destiné aux médecins qui franchissent le pas en ouvrant ou en reprenant un cabinet médical «Un cabinet médical qui roule» Guide destiné aux médecins qui franchissent le pas en ouvrant ou en reprenant un cabinet médical 2 e édition 2012 avant-propos Cette brochure est un guide destiné aux jeunes

Plus en détail

Adopté par le Conseil de Fondation 5 décembre Entré en vigueur le 1 er janvier 2014.

Adopté par le Conseil de Fondation 5 décembre Entré en vigueur le 1 er janvier 2014. Règlement pour les passifs de nature actuarielle au bilan de la CAP - Fondation de prévoyance intercommunale de droit public de la Ville de Genève, des Services Industriels de Genève et des communes genevoises

Plus en détail

La formation au commandement au sein de l Armée suisse. profitable moderne reconnue

La formation au commandement au sein de l Armée suisse. profitable moderne reconnue La formation au sein de l Armée suisse profitable moderne reconnue Die Führungsausbildung 2 un avantage! La formation Aujourd hui, le commandement est un défi important. Notre quotidien se compose de processus

Plus en détail

La Protection Sociale Complémentaire

La Protection Sociale Complémentaire Mise à jour au 05 / 12 / 2011 La Protection Sociale Complémentaire TEXTES DE REFERENCE Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale Décret

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de termineuse en habillage horloger/termineur en habillage horloger 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 15 décembre 2010 49706 Termineuse

Plus en détail

Circulaire 2008/24 Surveillance et contrôle interne banques. Surveillance et contrôle interne dans le secteur

Circulaire 2008/24 Surveillance et contrôle interne banques. Surveillance et contrôle interne dans le secteur Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA

NORME EXIGENCES 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA S Ces normes et les exigences qui s y rattachent servent de cadre aux collèges de l Ontario en vue d évaluer le degré de conformité de leurs mécanismes d assurance de la qualité. Ces normes et ces exigences

Plus en détail

AUTOMATISATION ROBOTIQUE SUR MESURE.

AUTOMATISATION ROBOTIQUE SUR MESURE. AUTOMATISATION ROBOTIQUE SUR MESURE. PLUS DE 600 ROBOTS INDUSTRIELS ONT DÉJÀ ÉTÉ INTÉGRÉS AVEC SUCCÈS DANS DES INSTALLATIONS. 3 Robotec Solutions ÊTES-VOUS PRÊTS POUR LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE? Avec plus

Plus en détail

Manuel Qualité. Mars Sommaire

Manuel Qualité. Mars Sommaire Manuel Qualité Mars 2016 Sommaire 1. Notre entreprise A. Historique B. La société aujourd hui C. Notre politique qualité D. La société dans son environnement E. Notre organisation F. Nos activités G. Nos

Plus en détail

Hypothèques. Directives pour l octroi de prêts garantis par gages immobiliers. Valable au 1er juillet 2015

Hypothèques. Directives pour l octroi de prêts garantis par gages immobiliers. Valable au 1er juillet 2015 Hypothèques Directives pour l octroi de prêts garantis par gages immobiliers Valable au 1er juillet 2015 Fondation de prévoyance ASMAC Kollerweg 32 Case postale 389 CH-3006 Berne N Téléphone: +41 31 350

Plus en détail

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP)

Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) Règlement-cadre de prévoyance de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA (RCPP) du 6 mars 05 La Commission de la caisse, vu l art., al., let. g, de la loi fédérale du 0 décembre 006 régissant la Caisse

Plus en détail

Assurance vie. Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté

Assurance vie. Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté Vous souhaitez devenir propriétaire : mettez tous les atouts de votre côté Sommaire 5 Du rêve à la réalité... Mettez tous les atouts de votre côté! 8 Etape n 1 Etablissez un budget réaliste 9 Etape n

Plus en détail

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) 1. MANAGEMENT Animer et gérer les ressources

Plus en détail

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1 Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 6ème session Planification financière pour ménages privés Cas d étude no 1 Examen oral du 23. / 25. mai 2012 Experts principaux: Urs Büchler &

Plus en détail

1. LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN SUISSE

1. LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN SUISSE 1. LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN SUISSE 1.1 Le déroulement du choix professionnel 1.1.1 Les possibilités de passage au degré secondaire II 1.1.2 Le choix d une profession 1.1.3 Itinéraire du choix professionnel

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES ACHATS ET D OCTROI DE CONTRATS D APPROVISIONNEMENT OU DE SERVICES

POLITIQUE DE GESTION DES ACHATS ET D OCTROI DE CONTRATS D APPROVISIONNEMENT OU DE SERVICES POLITIQUE DE GESTION DES ACHATS ET D OCTROI DE CONTRATS D APPROVISIONNEMENT OU DE SERVICES POUR LES FONDS DE SOUTIEN À LA RÉINSERTION SOCIALE (FONDS SRS) DE L ÉTABLISSEMENT DE DÉTENTION DE QUÉBEC Fonds

Plus en détail

L archivage numérique aux AFS

L archivage numérique aux AFS Département fédéral de l intérieur DFI Archives fédérales suisses AFS L archivage numérique aux AFS Prestations pour les clients extérieurs à l administration fédérale 17.02.2016 Sommaire 1 Les Archives

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2015-2016 Alexandra CURT - Claire EMERIT - Estelle GARCIA Formatrices Sylvie CLARY - Directrice L équipe

Plus en détail

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs

COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours. Objectifs COM 5004 : Techniques et dynamique de la fonction «conseil» Présentation du cours Le cours Techniques et dynamique de la fonction «conseil» s adresse à tous les étudiants et étudiantes intéressés par la

Plus en détail

Prévoyance vieillesse 2020

Prévoyance vieillesse 2020 Prévoyance vieillesse 2020 Actualité de la prévoyance Cédric Regad 26 mars 2014 Sommaire 1. Législation au 1 er janvier 2014 3 2. Prévoyance vieillesse 2020 : cadre général 7 3. Prévoyance vieillesse 2020

Plus en détail

Réforme de la prévoyance vieillesse 2020

Réforme de la prévoyance vieillesse 2020 Réforme de la prévoyance vieillesse 2020 Prévoyance professionnelle: Calcul de la compensation dans le cadre de l abaissement du taux de conversion minimal Documentation, 21 janvier 2016 Contacts: Martin

Plus en détail

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE Détail de fonction FONCTION : PET/MKT/005 - Digital Channels Manager FAMILLE DE FONCTION : Players & Markets DÉPARTEMENT : Players & Markets DATE DERNIÈRE MODIFICATION: 2014 TITRE DE FONCTION CHEF DIRECT:

Plus en détail

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 POLITIQUE & PROCÉDURE P-16-2013 TITRE : POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL N o : P-16-2013 APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 DATE EN VIGUEUR : 2013-01-21 politique nouvelle

Plus en détail

Insurance Management. par Towers Watson. Avantage durable pour votre prévoyance du personnel et les assurances de personnes

Insurance Management. par Towers Watson. Avantage durable pour votre prévoyance du personnel et les assurances de personnes Insurance Management par Towers Watson Avantage durable pour votre prévoyance du personnel et les assurances de personnes Towers Watson en Suisse Towers Watson est l un des plus importants cabinets mondiaux

Plus en détail

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté.

Les activités seront calibrées en tenant compte des ressources à mobiliser et de l impact escompté. TERMES DE REFERENCE Recrutement d un(e) consultant national(e) pour la l assistance de la Cour des Comptes dans la finalisation et la mise en œuvre de sa stratégie de 1- Informations générales: Type de

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité COMMUNICATION MUNICIPALE No 14/2010 le 5 mai 2010 Concerne : Caisse de pensions des VMCV. Au Conseil communal de 1814 La Tour-de-Peilz Monsieur le Président,

Plus en détail

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer

LibERté Et. pour une REtRaitE. Galya Retraite Entreprise/Madelin. Assuré d avancer LibERté Et performance pour une REtRaitE sur-mesure Galya Retraite Entreprise/Madelin Assuré d avancer Galya Retraite, c est : une offre commune pour le dirigeant et ses salariés ; un supplément de retraite

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d assistante en boucherie et charcuterie/assistant en boucherie et charcuterie 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 22

Plus en détail