CONDUCTEUR ÂGÉ. Dr Jamie Dow. Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec LLE. Dr Jamie Dow

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONDUCTEUR ÂGÉ. Dr Jamie Dow. Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec LLE. Dr Jamie Dow"

Transcription

1 LLE CONDUCTEUR ÂGÉ Dr Jamie Dow Conseiller médical en sécurité routière Service des usagers de la route Janvier 2011 Dr Jamie Dow Medical Advisor on Road Safety Société de l assurance automobile du Québec 27 September 2010

2 Contexte Drapeaux rouges Limitations physiques Limitations cognitives La zone grise Le signalement

3 Conduire au Québec est un privilège et non pas un droit.

4 Tsunami grise(ou argent) Augmentation abrupte des conducteurs > = 10% 2010 = 14% 2030 = 24% >65 plus en santé et plus actif que les générations précédentes Plus de conducteurs de motos et VR Plus de femmes qui conduisent Augmentation du taux d accidents pour les piétons et les motos

5 Pour les >65 ans il y a une augmentation du risque: Vision Limitations physiques Limitations cognitives Conditions multiples avec un effet synergique Manque de moyens alternatifs de transport Banlieue vs rural Peu habitué au transport public Angoisse

6 L âge est un FACTEUR qui doit être pris en considération mais CE N EST PAS un CRITÈRE dans la détermination de la capacité à conduire

7 OUI pour certains diagnostics tels que l épilepsie et certaines conditions cardiaques. MAIS dans le plupart des diagnostics, c est les effets fonctionnels de la condition médicale qui vont influencer le statut du permis de conduire. Presque toutes les conditions médicales peuvent avoir un effet sur la capacité à conduire mais les manifestations peuvent varier d un individu à l autre.

8 En moyenne, les femmes cessent la conduite 9.4 ans et les hommes 6.2 ans avant leur décès Selon certaines études, la cessation de la conduite augmente la mortalité CEPENDANT: La plupart de conducteurs qui cessent la conduite ont des problèmes importants de santé Les gens en mauvaise santé ont une tendance à mourir plus tôt que les gens en santé Est-ce que la cessation était la cause directe du décès?

9 Mâle 73 ans AVC avec séquelles motrices mineures l année passée Faiblesse main gauche, préhension diminuée Claudication MIG lorsque fatigué, utilise une canne Pas de médicaments Votre première rencontre Qu est-ce que vous voulez apprendre afin de déterminer sa capacité à conduire?

10 Est-ce qu il répond à l appel? Tenue et démarche en entrant dans la salle Accompagné? Force en serrant la main Transfert à la chaise Hygiène personnelle Attitude Réponse aux questions pauses, délais, etc Actions simultanées

11 Modifications des activités de conduite Volontaires ou imposées Infractions Accidents Plaintes de la famille Troubles avec les activités quotidiennes (AVD, AVQ) Troubles avec les passe-temps Substances alcool, drogues, médicaments Isolation sociale

12 Est-ce que vos enfants vous permettent de conduire leurs enfants? Des accidents? Des infractions? Dans un milieu rural: Avez-vous toujours une boite à mail Est-ce que le conjoint est à l aise avec votre conduite? Questions générales = réponses générales (vagues) Questions spécifiques= réponses spécifiques ou évasions

13 Femme, 72 ans Arthrite, surtout aux extrémités supérieures Se confie: a dû cesser le tricot à cause de son arthrite Cognition normale Apte à conduire? Avant aujourd hui, est-ce que vous auriez pensé à la capacité à conduire dans une telle situation?

14 78% des conducteurs ayant subi une amputation récente peuvent conduire leur auto sans modification 20% ont besoin de modifications Environ 2% doivent cesser la conduite De simples modifications peuvent rendre la personne en mesure de conduire en sécurité Arthrite = modifications du volant (boule?) Les patients ont besoin d être informés

15 Mâle, 71 ans Travaille toujours travail intellectuel (MD, avocat, professeur) renommé mondial Interception après avoir traversé le pont-tunnel dans le mauvais sens Plainte policière M-28: AVC x 8ans, séquelles motrices mineures «Aucune justification pour la cessation de la conduite» MMSE = 30/30

16 SAAQ test sur route = échec Évaluation ergo x 3 = échec x 3 Commentaires par tous les évaluateurs: pas d autocritique, pas de jugement 11 incidents majeurs lors des 4 tests. TAQ: Le médecin témoigne - aucune atteinte cognitive pouvant influencer la conduite, avec les exigences intellectuelles de son travail, pas question d atteinte cognitive Décision: 4 échecs sur la route priment sur l opinion du médecin

17 L effet sur la capacité à conduire difficile à évaluer en cabinet Aucune évaluation hors-route ne peut prédire la performance sur la roue Meilleure prédiction : UFOV Trail Making B Possiblement Trail Making A inverted Les 3 ont un pouvoir de prédiction d échec de 80% MMSE, MOCAR aucune relation directe avec la conduite Simulator inadéquat - nausées

18 Jugement Autocritique Attention partagée Concentration Traitement des données visuelles Autonomie Autonomie Autonomie

19 Modification de l autonomie = évaluation A besoin d aide avec les AVD/AVQ = évaluation Soupçon d un dx de démence = évaluation Découverte d une atteinte cognitive sans notion de démence = évaluation Une nouvelle limitation physique = évaluation en ergo

20 Peut conduire dans un milieu qui lui est familier Canadian Consensus on Dementia (2007) Practice guidelines Doit être en mesure de réussir une évaluation sans conditions Si, pour des raisons cognitives, il faut imposer des conditions pour une conduite sécuritaire, il faut cesser la conduite Une recommandation de restrictions sur le permis doit être appuyée par des observations directes Le conducteur doit être en mesure de comprendre et suivre les restrictions. Il doit être fidèle et responsable.

21 La conduite en équipe Co-pilote Le conducteur doit être complètement autonome pour la conduite. Un conducteur qui nécessite de l aide pour conduire ne doit pas conduire. Orientation Si le conducteur est autonome pour la conduite mais il se perd, un «GPS humain» peut être acceptable L équipe doit être compatible et la compatibilité validée par l ergo

22 Motos Plusieurs reprennent la conduite des motos à leur retraite Augmentation importante des accidents de motos pour les >65 ans Plusieurs ont des limitations physiques qui nécessitent des modifications du moto Souvent les solutions proposées ignorent les principes de la biomécanique

23

24

25

26 Pour l instant, le test sur route demeure la référence Trois choix au QC: SAAQ Ergo privé Ergo dans le réseau de santé

27 Gratuit Relativement rapide moins que 2 mois Test spécial pour conducteurs expérimentés Ce n est pas le test pour accéder au permis pour une première fois Pas de reprises à moins que l évaluateur considère que l échec est à cause de mauvaises habitudes qui sont corrigeables Véhicule du conducteur (25% >65 ont un défaut mécanique mineur et doivent reprendre un rendezvous après la réparation)

28 Composants hors route et test sur route Véhicule loué avec double pédalier Ergo + moniteur de conduite Coûts de location, même dans le réseau Delais: Privé: 2 6 semaines Réseau: jusqu à un an Au frais du conducteur 150$ $

29 Doivent être pratiques et réalisables Doivent adhérer au contenu du guide de pratique Doivent être appuyées par des observations Le contenu du rapport doit appuyer les recommandations Ne jamais formuler comme recommandation un mesure que vous n avez pas évalué objectivement

30 Critères de la SAAQ SAAQ Notion d un danger besoin de résolution rapide recommandation de cessation en attendant l évaluation Plainte policière et le M-28 ne justifie pas une suspension Craintes du médecin sans plaintes spécifiques «au cas où» - sans coûts pour le conducteur Ergo Sans notion de danger et sans recommandation de cessation de la conduite en attendant l évaluation Échec à la SAAQ

31 Signalement obligatoire dans la plupart de juridictions canadiennes. Facultatif au QC (et AB, NS) QC Un «professionnel de la santé» PEUT informer les autorités is une personne de 14 ans ou plus est inapte à la conduite Aucun recours légal si la déclaration est faite de bonne foi Professionnel de la santé = médecin, infirmière, psychologue, optométriste, ergothérapeute

32 Selon le Collège des médecins du Québec: si le médecin conseille au patient de ne pas conduire mais qu il croit que ce dernier ne suivra pas son conseil et qu il y a danger, le médecin a l obligation d aviser les autorités de la SAAQ Donc, la règle «des 3 si» SI conseils de cesser pour raisons médicales SI intention de ne pas suivre les conseils SI en se faisant on crée une situation potentiellement dangereuse OBLIGATION DE SIGNALEMENT

33 L âge est un facteur mais ce n est pas un critère Éviter des questions générales et imprécises Tout le monde devra cesser la conduite un jour Planifier la cessation de la conduite le plus tôt possible L annonce de la cessation ne devrait jamais être une surprise pour le patient Pas de recommandations sans évaluation documentée C est les effets fonctionnels de la condition qui priment

34 Le maintien de la mobilité est important mais la sécurité routière demeure primordiale. La conduite n est pas la seule façon de maintenir la mobilité. Le coût moyen d une auto est 7 000$ par année selon le CAA Est-ce que je voudrais que cette personne conduise quelqu un que j aime?

Les cas problématiques de l évaluation de la capacité à conduire Christine Dupuis et Jamie Dow NMEDA Canada, Québec 16 septembre 2010 23 septembre 2010 Société de l'assurance automobile du Québec, 2010

Plus en détail

L évaluation médicale de l aptitude à conduire un véhicule automobile. Collège des médecins du Québec Société de l assurance automobile du Québec

L évaluation médicale de l aptitude à conduire un véhicule automobile. Collège des médecins du Québec Société de l assurance automobile du Québec L évaluation médicale de l aptitude à conduire un véhicule automobile Collège des médecins du Québec Société de l assurance automobile du Québec OBJECTIFS Au moyen de cette formation, le participant aura

Plus en détail

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010 L évaluation de la capacité de conduire à la SAAQ 17/09/2010 Société de l'assurance automobile du Québec, 2009 C est quoi la SAAQ? La Société de l assurance automobile du Québec est un organisme de: gestion

Plus en détail

LE PERMIS DE MON PATIENT SERA-T-IL SUSPENDU?

LE PERMIS DE MON PATIENT SERA-T-IL SUSPENDU? LE PERMIS DE MON PATIENT SERA-T-IL SUSPENDU? F O R M A T I O N C O N T I N U E Le nouveau Règlement relatif à la santé des conducteurs entrera en vigueur le 18 octobre 2015 1. On peut se demander si son

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

PROGRAMME DE CONDUITE AUTOMOBILE FORMULAIRE D INSCRIPTION. Date de la demande : Dossier CRCL : Année Mois Jour INFORMATIONS RELATIVES AU REQUÉRANT

PROGRAMME DE CONDUITE AUTOMOBILE FORMULAIRE D INSCRIPTION. Date de la demande : Dossier CRCL : Année Mois Jour INFORMATIONS RELATIVES AU REQUÉRANT 7005, boul. de Maisonneuve Ouest Montréal (Québec) H4B 1T3 Téléphone : 514 487-1891 poste 347 Sans frais : 1-866-487-1891 Télécopieur : 514 487-2745 PROGRAMME DE CONDUITE AUTOMOBILE FORMULAIRE D INSCRIPTION

Plus en détail

Permis de conduire. Quel est le rôle du médecin dans l évaluation. Avec le nouveau formulaire, la SAAQ demandet-elle. qui fait quoi?

Permis de conduire. Quel est le rôle du médecin dans l évaluation. Avec le nouveau formulaire, la SAAQ demandet-elle. qui fait quoi? L'évaluation médicale au cœur de la sécurité routière Permis de conduire qui fait quoi? Jamie Dow 1 Mettez vos connaissances à l épreuve Vrai Faux 1. Le médecin doit se prononcer sur le renouvellement

Plus en détail

DriveABLE. Évaluations cognitives. Permis de conduire. Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE

DriveABLE. Évaluations cognitives. Permis de conduire. Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE Permis de conduire Évaluations cognitives DriveABLE Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE Incidences possibles sur votre permis de conduire Évaluations cognitives DriveABLE L aptitude à conduire

Plus en détail

La conduite automobile et le vieillissement

La conduite automobile et le vieillissement La conduite automobile et le vieillissement Présenté par Martin Lavallière, M.Sc. Étudiant au doctorat, Faculté de Médecine Document préparé par Martin Lavallière, Marie Eve Roussel et Philippe Voyer Bonjour,

Plus en détail

TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE

TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE DOCUMENT SUPPLÉMENTAIRE 6C TDAH ET LA CONDUITE AUTOMOBILE Points clés pour les médecins à réviser avec les adolescents et adultes atteints de TDAH: Données concernant les risques: a) Des études cliniques

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

Angèle MASSONNEAU (ergothérapeute, APHP) Dr Anne-Claire D APOLITO (APHP)

Angèle MASSONNEAU (ergothérapeute, APHP) Dr Anne-Claire D APOLITO (APHP) Organisation française et réflexions d un Groupe d Etude et de Recherche pour la Conduite Automobile des personnes en situation de Handicap d Ile-de-France (GERCAH-IDF) Angèle MASSONNEAU (ergothérapeute,

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE BIENTÔT CONDUCTEUR D UNE MOTO 25 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2 e trimestre 2015 ISBN 978-2-550-72882-5 (Imprimé) ISBN 978-2-550-72883-2 (PDF) 2015, Société de l assurance

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

Dr Christophe Pasche Médecin agréé PMU Médecin du trafic SSML Président du CREACA

Dr Christophe Pasche Médecin agréé PMU Médecin du trafic SSML Président du CREACA Dr Christophe Pasche Médecin agréé PMU Médecin du trafic SSML Président du CREACA Drapeaux rouges Troubles visuels Troubles cognitifs Épilepsie Diabète Médicaments Troubles moteurs/sensitifs Dépendances

Plus en détail

Faites partie des solutions

Faites partie des solutions COMMENCE PAS TA VIE PAR LA FIN! Faites partie des solutions Vos jeunes et l alcool au volant Il y a plusieurs solutions pour éviter que nos jeunes prennent le volant sous l effet de l alcool. Découvrez-les

Plus en détail

Les dangers de l alcool et la conduite

Les dangers de l alcool et la conduite Les dangers de l alcool et la conduite Sciences de la vie et de la Terre 4e - 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques.

Plus en détail

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier.

Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Vous êtes diabétique. Vous conduisez un véhicule routier. Pour votre sécurité et la nôtre Savez vous qu il existe des règles de sécurité que vous devez respecter? Document produit à l intention des patients

Plus en détail

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Responsable sur les routes. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Responsable sur les routes bpa Bureau de prévention des accidents Conduire requiert de bonnes facultés de concentration et de réaction. Il suffit de peu d alcool pour entraver ces facultés.

Plus en détail

Êtes-vous un Conducteur Prudent?

Êtes-vous un Conducteur Prudent? Êtes-vous un Conducteur Prudent? La sécurité routière et les personnes âgées Comprend des renseignements sur le programme de renouvellement des permis de conduire des conducteurs âgés à l'intention des

Plus en détail

Questionnaire relatif à l état de santé des candidats

Questionnaire relatif à l état de santé des candidats Formation de grutier Questionnaire relatif à l état de santé des candidats Remarque: le présent questionnaire n est pas destiné aux jeunes âgés de moins de 18 ans révolus. Selon l art. 9 de l Ordonnance

Plus en détail

Se concentrer sur la route

Se concentrer sur la route Se concentrer sur la route Dangers des distractions au volant Conseils pour éviter les distractions courantes Coûts et conséquences Se concentrer sur la route Au volant d un véhicule, la chose la plus

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES Monsieur GARCIA Auto école CER Blanquefort Moniteur spécialisé dans le handicap Mademoiselle TITE Centre Tour de Gassies (Bruges) Ergothérapeute Docteur FAUCHER

Plus en détail

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq. Demande de règlement invalidité Demande initiale Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.ca Police N o 14A00 ASSURANCE COLLECTIVE

Plus en détail

Vérification des véhicules de transport pour les usagers

Vérification des véhicules de transport pour les usagers POLITIQUE P-G6-0750-01 Vérification des véhicules de transport pour les usagers Responsable de l application : Directeur des ressources financières, matérielles et informationnelles (DRFMI) À l usage de

Plus en détail

ÂGE Et conduite AutoMoBiLE

ÂGE Et conduite AutoMoBiLE ÂGE Et conduite AutoMoBiLE Des conseils pour votre sécurité asa, Association des services des automobiles bpa Bureau de prévention des accidents asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG

Plus en détail

condition I Permis assorti d une Vous avez l obligation de conduire un véhicule muni d un ANTIDÉMARREUR ÉTHYLOMÉTRIQUE

condition I Permis assorti d une Vous avez l obligation de conduire un véhicule muni d un ANTIDÉMARREUR ÉTHYLOMÉTRIQUE Avis au lecteur sur l accessibilité: Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapé ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION POLITIQUE Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF Cette politique a pour objectifs de : définir les différents types de permis et les conditions générales d obtention et

Plus en détail

Rester mobile. asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

Rester mobile. asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Rester mobile Des conseils pour votre sécurité en voiture asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Conduite sûre Conduire

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Conduire. Mark Tant et Guido Baten

Conduire. Mark Tant et Guido Baten Conduire Mark Tant et Guido Baten A juste titre ou non, la voiture est parfois un signe extérieur de richesse. L utilisation de la voiture, en tant que conducteur, n implique cependant pas que le fait

Plus en détail

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant cannabis au volant Réalisation Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc. www.aitq.com Cannabis au volant cool ou risqué? Cette brochure a pour but de t informer de l impact du cannabis

Plus en détail

À REMPLIR PAR LE CLIENT

À REMPLIR PAR LE CLIENT N o dossier : (À l usage du Programme Déficience physique seulement) À REMPLIR PAR LE CLIENT PROGRAMME DEFICIENCE PHYSIQUE Programme d évaluation et de réadaptation en conduite automobile - PERCA INFORMATIONS

Plus en détail

Le point de vue de la médecine du travail : l examen médical en pratique

Le point de vue de la médecine du travail : l examen médical en pratique Le point de vue de la médecine du travail : l examen médical en pratique Dr Edelhart Y. Kempeneers Directeur médical Flandre & Bruxelles SPMT-AristA Matinée d étude du 8 octobre 2015 Situation Groupe 1

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX OBJECTIFS SPÉCIFIQUES DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES ANNEXE IX ANNEXE 9 Objectifs spécifiques du stage en Clinique spécialisée : Sclérose en plaques Programme de neurologie Université de Montréal Au terme de

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec. Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière

Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec. Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière Une nouvelle approche de l éducation routière au Québec Présentation dans le cadre des Journées francophones de la sécurité routière 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Lyon, France 15 décembre 2010

Plus en détail

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008

Cellulaire au volant. Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR. 19 novembre 2008 Cellulaire au volant Présenté par M. Jean-Marie De Koninck, Ph. D. Président de la TQSR 1 19 novembre 2008 Plan de la présentation Données disponibles avant la prise de décision Disponibilité des données

Plus en détail

Éducation à la sécurité

Éducation à la sécurité Cette présentation a été effectuée le 1er décembre 2011, au cours de la journée «La sécurité routière durable : une contribution essentielle à un environnement et à des modes de vie sain?» dans le cadre

Plus en détail

Formulaires et demandes d information les obligations

Formulaires et demandes d information les obligations Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Formulaires et demandes d information les obligations Michel Desrosiers AVEZ-VOUS DÉJÀ HÉSITÉ à remplir un formulaire médical que vous tendait un patient,

Plus en détail

Demande de règlement invalidité Demande initiale

Demande de règlement invalidité Demande initiale www.inalco.com Demande de règlement invalidité À L INDUSTRIELLE ALLIANCE, CE QUI COMPTE C EST VOUS! Veuillez transmettre le formulaire dûment rempli au bureau de votre région : Québec C. P. 800, succursale

Plus en détail

L UTILISATION SÉCURITAIRE D UN FAUTEUIL MOTORISÉ ET DÉFICIENCE VISUELLE : IL FAUT Y VOIR!

L UTILISATION SÉCURITAIRE D UN FAUTEUIL MOTORISÉ ET DÉFICIENCE VISUELLE : IL FAUT Y VOIR! COLLOQUE RÉADAPTATION L UTILISATION SÉCURITAIRE D UN FAUTEUIL MOTORISÉ ET DÉFICIENCE VISUELLE : IL FAUT Y VOIR! Présenté par François Thibault Ergothérapeute et coordonnateur clinique 8 9 MAI 2014 Programme

Plus en détail

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Le diabète et la conduite automobile Voici l histoire de Marie-Claude Marie-Claude vient tout juste de célébrer ses 68 ans. Elle

Plus en détail

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs

Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs Les Français au volant Vague 2 -Juillet 2013 - Rapport conducteurs BJ9540 Date : 15 juillet 2013 De : Annabelle Bouillon - Oriane Léti OPINIONWAY A :Sarah Maurit -Benoit Dutartre ENTRE NOUS SOIT DIT OpinionWay,

Plus en détail

CONSEIL DE DISCIPLINE

CONSEIL DE DISCIPLINE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE DISCIPLINE Ordre des ergothérapeutes du Québec N : 17-09-00022 DATE : 28 janvier 2011 LE CONSEIL : M e SIMON VENNE, avocat Président MME CHRISTIANE JOLICOEUR Membre

Plus en détail

www.afd.asso.fr Permis de conduire et diabète

www.afd.asso.fr Permis de conduire et diabète www.afd.asso.fr Permis de conduire et diabète Permis de conduire et diabète Quelles sont les conditions médicales d aptitude à la conduite? La conduite est un élément important de la vie sociale et professionnelle,

Plus en détail

Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine

Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine Programme de Réadaptation en Hôpital de Jour pour patients cérébrolésés Projet d évaluation Résultats préliminaires sur l activité cuisine Pascale Pradat-Diehl Frederique Poncet APHP- GH Pitié-Salpêtrière-

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Lyne Vézina. Directrice de la recherche et du développement en sécurité routière Société de l assurance automobile du Québec

Lyne Vézina. Directrice de la recherche et du développement en sécurité routière Société de l assurance automobile du Québec Lyne Vézina Directrice de la recherche et du développement en sécurité routière Société de l assurance automobile du Québec Colloque régional de traumatologie de la Mauricie et du Centre-du-Québec Trois-Rivières

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE PROGRAMMATION 2015

SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE PROGRAMMATION 2015 SENSIBILISATION A LA SECURITE ROUTIERE PROGRAMMATION 2015 PROGRAMMATION 2015 CONDUITE AVEC LES FACULTÉS AFFAIBLIES SUR L ALCOOL AU VOLANT PRINTEMPS ET HIVER 2015 La campagne vise à sensibiliser la population

Plus en détail

Les Français au volant

Les Français au volant Les Français au volant Juillet 2012 Date : Juillet 2012 A : Benoît Dutartre - Entre Nous Soit Dit De : Sylvie Lacassagne / Oriane Léti - OpinionWay OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél

Plus en détail

Les cotes de conduite

Les cotes de conduite Les cotes de conduite Les cotes de conduite : Plus avantageuses pour les conducteurs prudents Notre mission à la Société d assurance publique du Manitoba est de réduire les risques routiers. Une des façons

Plus en détail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail Liste de controle Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail GUIDE À L INTENTION DES EMPLOYEURS, DES EMPLOYÉS ET DES FOURNISSEURS DE SOINS DE SANTÉ Articulations

Plus en détail

Certificat médical du conducteur Transports et Renouvellement de l infrastructure, Division de la sécurité routière

Certificat médical du conducteur Transports et Renouvellement de l infrastructure, Division de la sécurité routière Certificat médical du conducteur Transports et Renouvellement de l infrastructure, Division de la sécurité routière C.P. 2000, Charlottetown (Î.-P.-É.) C1A 7N8 Tél. : 902-368-5210 Téléc. : 902-368-5236

Plus en détail

Les seniors et la route

Les seniors et la route Les seniors et la route La mobilité est le gage de la qualité de vie et de la préservation du lien social. Il est capital de s interroger sur ses capacités, de prévenir les difficultés et de savoir remettre

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

déclarations d assurabilité en cas d accident (invalidité ou soins hospitaliers)

déclarations d assurabilité en cas d accident (invalidité ou soins hospitaliers) 1 Nom Prénom Date de naissance (AAAA/MM/JJ) N o de proposition ou de contrat 1. renseignements médicaux Renseignements Oui Non médicaux 1. Prenez-vous des médicaments? Cocher OUI ou NON. 2. Au cours des

Plus en détail

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario NOUVEAUTÉS! Délivrance graduelle des permis de conduire Pénalités plus sévères pour non respect des conditions du permis Conducteurs

Plus en détail

Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE

Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE Enquête sur la pratique de la conduite automobile des personnes âgées vulnérables sur le territoire de DIEPPE Dr I.DEVOUEIZE, EMG CH DIEPPE Dr I.DEVOUEIZE, EMG CH DIEPPE Mme M. LASTECOUERES, coord. Réseau

Plus en détail

Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide.

Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide. Un véhicule intercepté par un policier peut être saisi sur-le-champ pour une période de 30 jours si le permis du conducteur n est pas valide. Si le véhicule ne lui appartient pas, le conducteur doit aviser

Plus en détail

La sécurité routière C est la responsabilité de tous

La sécurité routière C est la responsabilité de tous La sécurité routière C est la responsabilité de tous Excès de vitesse...2 Facultés affaiblies et fatigue...4 Ceintures de sécurité et sièges d auto...6 Distraction du conducteur...8 Excès de vitesse Connaissez

Plus en détail

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible.

Bonjour et merci de me recevoir. Je vais essayer d être le plus bref possible. Tarification: calcul d une prime d assurance Mémoire sur le document de consultation: Pour un régime durable et équitable Jean-François Guimond 16 mai 2006 Prime = Fréquence x Coût moyen Facteurs influençant

Plus en détail

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Pour rouler sereinement vers votre avenir bpa Bureau de prévention des accidents A votre santé! Dans la circulation routière, de nombreux accidents sont causés par des conducteurs alcoolisés.

Plus en détail

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE Qu est-ce que l exploitation financière? L exploitation financière est l utilisation à mauvais escient de votre argent ou de vos biens par un parent ou une personne en qui vous avez confiance. L exploitation

Plus en détail

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie

Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Prévenir les chutes pour retrouver et maintenir l autonomie Asbl Educasanté Fédération Wallonie- Bruxelles martine.bantuelle @educasante.org Luxembourg, 23 novembre 2012 1 Priorité santé sur fond démographique

Plus en détail

LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA

LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA ENQUÊTE CONJOINTE DE CAA-QUÉBEC ET DE L ÉQUIPE DE L ÉMISSION JE (TVA) LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA CONDUITE AUTOMOBILE QUÉBEC, NOVEMBRE 2007 «Jusqu ici, on a une vague idée du danger

Plus en détail

Score au MMSE et capacité à conduire UMF ST-HUBERT

Score au MMSE et capacité à conduire UMF ST-HUBERT Score au MMSE et capacité à conduire SANDRA DEMERS, R1 UMF ST-HUBERT Quelques statistiques Accidents automobiles chez les 75 ans et plus: 9,7% des accidents avec décès au Québec 8% des accidents avec blessés

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

COMMISSION DES TRANSPORTS ET DE L ENVIRONNEMENT CONSULTATION GÉNÉRALE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE. Mémoire remis par CAA-Québec

COMMISSION DES TRANSPORTS ET DE L ENVIRONNEMENT CONSULTATION GÉNÉRALE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE. Mémoire remis par CAA-Québec COMMISSION DES TRANSPORTS ET DE L ENVIRONNEMENT CONSULTATION GÉNÉRALE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET DE LOI N O 71, LOI MODIFIANT DE NOUVEAU LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE ET D AUTRES DISPOSITIONS

Plus en détail

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB)

Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Conduire une automobile pour une personne ayant une déficience visuelle, c est possible avec système télescopique bioptique (STB) Louise Grégoire C., Institut Nazareth et Louis-Braille Annie Paquet, Institut

Plus en détail

FICHE D INFORMATION DES HABITUDES DES ARTISANS

FICHE D INFORMATION DES HABITUDES DES ARTISANS FICHE D INFORMATION DES HABITUDES DES ARTISANS VEUILLEZ COMPLETER L INFORMATION SUIVANTE Nom du (de la) artisan(te) : Prénom du (de la) artisan(te) : Adresse : Code postal : Téléphone : Date de naissance

Plus en détail

Répondre aux défis du vieillissement démographique par une route durablement visible et lisible

Répondre aux défis du vieillissement démographique par une route durablement visible et lisible L'usager au cœur des réseaux d'infrastructures durables & innovantes Répondre aux défis du vieillissement démographique par une route durablement visible et lisible Catherine Gabaude IFSTTAR Jean-Luc Vincent

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

GOUVERNEMENT DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST PROGRAMME D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE

GOUVERNEMENT DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST PROGRAMME D UTILISATION D ANTIDÉMARREURS AVEC ÉTHYLOMÈTRE Programme d antidémarreur avec éthylomètre des TNO 1 Consultez le site Web du ministère des Transports des TNO au www.dot.gov.nt.ca GOUVERNEMENT DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST PROGRAMME D UTILISATION D

Plus en détail

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE

ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE ATHLÉTISME CANADA RÈGLEMENTS CONCERNANT LE COMPORTEMENT DES MEMBRE 1. Mise en vigueur de ce règlement a) Ce règlement s applique pour tous les membres d Athlétisme Canada, soit : les entraîneurs, les directeurs

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT POUR L ACQUISITION D ÉQUIPEMENTS OU DE FOURNITURES

DEMANDE DE FINANCEMENT POUR L ACQUISITION D ÉQUIPEMENTS OU DE FOURNITURES DEMANDE DE FINANCEMENT POUR L ACQUISITION D ÉQUIPEMENTS OU DE FOURNITURES 1. Identification de l usager Nom à la naissance : Prénom : Nom habituel : Sexe : F M Date de naissance: an mois jour Numéro d

Plus en détail

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation www.inalco.com Demande de règlement invalidité À L INDUSTRIELLE ALLIANCE, CE QUI COMPTE C EST VOUS! Veuillez transmettre le formulaire dûment rempli au bureau de votre région : Québec Ontario et provinces

Plus en détail

Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager

Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager Fiche 3 Transport routier La sécurité, une responsabilité à partager En matière de sécurité, chacun a son rôle à jouer. Le producteur, le coordonnateur du transport, les transporteurs sous-traitants (brokers)

Plus en détail

La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires

La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires La conduite automobile avec un système télescopique bioptique (STB) Programme provincial de développement d habiletés compensatoires 8 mai 2014 Présentation Partenariats Historique Objectifs du programme

Plus en détail

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE

CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE CHARTE DE L AUTOMOBILISTE A travers cette charte, nous voulons rappeler le bon comportement de l automobiliste pour permettre le mieux vivre des gens et la sécurité de tous. Nous

Plus en détail

Campagnes de prévention Information aux enseignants

Campagnes de prévention Information aux enseignants Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail Objectif Diverses campagnes ont été réalisées pour augmenter la sécurité routière. En nous appuyant sur l exemple d une campagne actuelle (turbosieste),

Plus en détail

Poursuite, dommage et intérêt

Poursuite, dommage et intérêt Poursuite, dommage et intérêt 1. Une personne a subi des dommages corporels, physiques et moraux. Peut-elle obtenir de l argent en compensation des dommages subis? «Droits à la réparation». C est l une

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

Seniors et conduite. Limoges, 13 octobre 2010 Dr Sophie FEGUEUX Conseillère technique santé de la Déléguée interministérielle à la sécurité routière

Seniors et conduite. Limoges, 13 octobre 2010 Dr Sophie FEGUEUX Conseillère technique santé de la Déléguée interministérielle à la sécurité routière Seniors et conduite Limoges, 13 octobre 2010 Dr Sophie FEGUEUX Conseillère technique santé de la Déléguée interministérielle à la sécurité routière Rapports sur conduite et âge rapport «Vieillir partout

Plus en détail

La Société de l assurance automobile du Québec. Pour la quatrième année, les intérêts demeurent une question d intérêt

La Société de l assurance automobile du Québec. Pour la quatrième année, les intérêts demeurent une question d intérêt 3.2.6 La Société de l assurance automobile du Québec L indemnisation des victimes d accidents de la route Pour la quatrième année, les intérêts demeurent une question d intérêt Victime d un accident d

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

Diabète et Permis de Conduire

Diabète et Permis de Conduire Diabète et Permis de Conduire Exposé du Dr. François Moreau lors de la Table ronde organisée conjointement par Activ Diab 67 et Insulib le 29 mars 2014 Questions déclaration du diabète pour les candidats

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente OBJET Les présentes conditions générales de ventes ont pour objectif de définir le cadre des ventes réalisées par la Sarl HMC LOHEAC auprès de nos clients tant directement

Plus en détail

Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur

Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur Arrêté du 23 août 1971 relatif au brevet d'aptitude à la formation des moniteurs d'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur Le ministre de l'intérieur et le ministre de l'équipement

Plus en détail

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation des formateurs Cheminement de l usager à l IRDPQ Équipe et rôles des intervenants Plans d intervention Ergothérapie

Plus en détail

Le rôle du médecin de recours dans les contentieux professionnels. ANAMEVA Association Nationale des Médecins Experts de Victimes d Accidents

Le rôle du médecin de recours dans les contentieux professionnels. ANAMEVA Association Nationale des Médecins Experts de Victimes d Accidents 28 novembre 2014 Le rôle du médecin de recours dans les contentieux professionnels Dr Philippe DONNOU BREST Médecin de recours ANAMEVA Association Nationale des Médecins Experts de Victimes d Accidents

Plus en détail