Construction durable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Construction durable"

Transcription

1 Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives

2 Bilan énergétique dans une maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres 2. Pertes par la ventilation 3. Pertes par les fenêtres, joints Perte totale via l enveloppe extérieure 5. Apports solaires gratuits 6. Apports internes gratuits 7. Besoin net d énergie de chauffage 8. Capteurs solaire thermique éventuels 9. Pertes du système de chauffage 10. Besoin en énergie pour le chauffage La priorité est de minimiser les besoins en énergie pour le chauffage. Dans la maison passive, les pertes 1, 2 et 3 sont réduites à un minimum. Pour ce faire, il convient de : renforcer l isolation thermique des parois et éviter les ponts thermiques; récupérer la chaleur extraite par la ventilation ; assurer l étanchéité au vent de l enveloppe extérieure ; utiliser les apports solaires gratuits de manière optimale. 2

3 Le principe de la maison passive Une maison passive est conçue pour diminuer au maximum sa consommation énergétique tout en gardant un confort intérieur optimal. Pour atteindre ces objectifs, les critères suivants sont d une importance particulière : Une conception de la maison en tenant compte des principes de la bioclimatique comme l orientation,... Une très bonne isolation de l enveloppe extérieure (murs, toiture et plancher) pour réduire au maximum les pertes de chaleur. Diminution des pertes de chaleur par une ventilation controlée avec récupération de chaleur. Une ventilation maitrisée augmente le confort pour les habitants, notamment en cas de problèmes d allergies aux particules contenues dans l air. Une très bonne capacité de stockage de la chaleur et de la fraîcheur dans la masse de la construction, celle-ci agissant comme régulateur de température. Tenir compte des sources d énergie internes comme l énergie des lampes, de la cuisine, de la machine à laver, et de la chaleur produite par les habitants. En d autres termes : maitriser la consommation globale. Une maîtrise du phénomène de surchauffe en été par une protection solaire, par une massivité importante et par une ventilation intelligente. Energie solaire Etanchéité au vent de l enveloppe Ventilation contrôlée Air vicié Isolation performante Air frais 3

4 Pour satisfaire les critères d une maison durable pour des générations, nous utilisons le système PAMAflex. c est : PAssif : Maison passive (éléments hautement isolés). MAssif : Maison massive offrant une accumulation optimale de la chaleur/fraicheur, construction durable et stable. flexible : Maison flexible offrant toute liberté de conception de la façade et de l aménagement intérieur. La construction massive augmente le confort. Accumule chaleur et fraicheur. La température intérieure est plus stable. Peu de variation de la température intérieure dans la maison PAMAflex 4

5 La construction massive augmente les performances passives La massivité d une construction passive est particulièrement importante pour assurer un climat intérieur stable et un confort optimal. Une construction massive peut accumuler jusqu à 10 fois plus de chaleur dans les murs et planchers qu un même construction légère. Cette chaleur sera restituée ultérieurement à l intérieur de l habitation. Par conséquence, une maison en construction massive peut assurer, en cas de manque d ensoleillement, une période sans chauffage nettement plus longue, qu une construction légère. Par une température extérieure de -5 C, une maison massive ne perd que 2 C de sa température intérieure en 2 jours et ce, sans aucun ensoleillement. Une construction légère subit cette perte de température après seulement 6 heures. Les avantages de Une isolation de 27 cm de PU. Valeur U : 0,10 W/m * K Une isolation sans joint sur tout l élément Une étanchéité optimale au vent Des parois portantes massives Une accumulation de chaleur et de fraicheur pour un confort maximal Une très bonne isolation acoustique Une résistance au feu élevée Une étanchéité élevée au gaz radon Une résistance élevée aux secousses sismiques Une résistance aux dégâts des eaux Une fabrication individuelle sur mesure Convient à tout type de façade Une fabrication sous des conditions idéales Un contrôle de qualité permanent Un minimum de déchets d emballage et de matériaux sur le chantier Un montage rapide, un temps de construction court Un rapport qualité-prix avantageux 5

6 Construction durable avec une valeur durable Autant que la stabilité, l isolation est importante pour la préservation de la valeur de votre maison. En tenant compte de l augmentation du prix de l énergie et de l évolution des normes de construction, une maison construite aujourd hui d après les standards actuels aura dans quelques années une valeur de revente nettement moins importante. Pour vendre ou louer votre habitation il faut à présent établir un certificat énergétique dans lequel les performances énergétiques sont documentées et présentées aux futurs intéressés. La construction passive est-elle plus chère? Nous disons NON! Une meilleure isolation de l enveloppe extérieure, des fenêtres plus performantes et une ventilation controlée avec récupération de chaleur ont certainement un coût. En contrepartie vous épargnez : La quasi entièreté des frais de chauffage. L installation classique de chauffage (radiateurs, chauffage par le sol, chaudière, stock de combustibe et cheminée,...). Les frais d entretien de l installation de chauffage. A eux seuls, ces différents éléments font de la maison passive un choix rentable. En plus, les pouvoirs publiques vous supportent dans votre choix par des primes et avantages régionales. En considerant ces primes, la construction passive Pamaflex devient encore plus intéressante. Si l on considère également une tendance à la hausse du prix d énergie, ce calcul devient d autant plus avantageux et en votre faveur. La consommation en énergie d une maison passive de 160 m² surface habitable correspond à moins de 300 litres de mazout par an! 6

7 Construction «à la carte» Une maison durable suivant vos désirs. Nous vous proposons notre expérience ainsi que la sécurité, la liberté et la flexibilité dans la conception. Une offre et un budget clairs, une coordination, une garantie du délai, la durabilité et un service proche. Depuis 90 ans à votre service... Les travaux sont réalisés par une main-d œuvre qualifiée. Nous vous proposons un système «à la carte» : cave gros œuvre clé-sur-porte auto-construction à la carte 7

8 H.P. LINDEN SPRL Rue de la Gare, 27 BE-4780 St-Vith Tél. : +32 (0)80/ Fax : +32 (0)80/

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE

L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE L UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE UNE ETAPE ESSENTIELLE COMPLEMENTAIRE AU PHOTOVOLTAÏQUE 1. DEFINITION L Utilisation Rationnelle de l Energie (URE) fait le choix des solutions qui s accompagnent de

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Non disponible (+/- 1900) Année de construction :

Plus en détail

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage Prise en compte dans la PEB Chauffage et ventilation Bâtiments à haute performance énergétique Mai 2013 Les systèmes de chauffage et de ventilation sont pris en compte dans la PEB Consommation en énergie

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

Concevoir une Maison Passive

Concevoir une Maison Passive Concevoir une Maison Passive OU «Comment réaliser un Habitat Ecologique sans système conventionnel de chauffage?» Adeline Guerriat Quincay Le 28 novembre 2008 1. Le standard passif 2. Aspect technique

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT?

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? Atelier d Architecture Delsinne Concepteur Maisons Passives CEPH www.delsinnearchitecte.fr Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

La maison bioclimatique. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires La maison bioclimatique Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Sommaire Introduction Le Plan Climat Énergie du Grand Nancy et de la ville de

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE SUR UNE MAISON PASSIVE

RETOUR D EXPERIENCE SUR UNE MAISON PASSIVE RETOUR D EXPERIENCE SUR UNE MAISON PASSIVE Les ingénieurs conseil d HELIASOL ont fait une visite de 3 jours dans une maison passive dont ils ont fait l étude et l optimisation thermique. L objectif était

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

Développement durable. Gestion durable de l hôpital

Développement durable. Gestion durable de l hôpital Développement durable Gestion durable de l hôpital Gestion - Durable Action de gérer - Administrer pour son propre compte ou le compte d un autre - Gouverner Pour l hôpital : - Assurer la pérénité de son

Plus en détail

RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE

RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE RESISTANCE AU FEU ET ISOLATION THERMIQUE Réaliser de façon simple et économique un mur coupe-feu qui répond également aux exigences thermiques actuelles, ainsi qu à toutes les exigences techniques des

Plus en détail

COUPON-RÉPONSE. Nom. Prénom. Adresse. Ville.

COUPON-RÉPONSE. Nom. Prénom. Adresse. Ville. COUPON-RÉPONSE Dans le cadre d un projet de construction de type : L Maison individuelle L J ai un terrain L Je n ai pas de terrain L Rénovation/Extension Nom Prénom Adresse J envisage de réaliser ce projet

Plus en détail

14/12/2010. Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction. Eco-logies Heusden-Zolder

14/12/2010. Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction. Eco-logies Heusden-Zolder Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction Eco-logies Heusden-Zolder 1 Eco-logies Constructeur: Architecte: Etude HVAC: Etude de stabilité:

Plus en détail

Maisons passives & nouveaux bâtiments. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS

Maisons passives & nouveaux bâtiments. Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Maisons passives & nouveaux bâtiments Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Principes de planification Isolation thermique 3 Principes de planification Lors de la

Plus en détail

CONCEPTION CLIMATIQUE

CONCEPTION CLIMATIQUE CONCEPTION CLIMATIQUE Selon les cours de Nicolas TIXIER Attention : l'ensemble de ce cours s'applique à des logiques d'habitat en climat tempéré (froid l'hiver / chaud l'été) - La notion de confort - Pour

Plus en détail

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE LA MAISON PASSIVE LA MAISON PASSIVE ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE AVRIL 2016 La Maison Passive France 110 rue Réaumur - 75002 Paris 01 45 08 13 35 www.lamaisonpassive.fr

Plus en détail

Surfaces vitrées et RT 2012

Surfaces vitrées et RT 2012 Surfaces vitrées et RT 2012 Comment choisir les caractéristiques des fenêtres en fonction du contexte et pour quelles performances? Jean-Luc Marchand, Délégué Général SNFA Hervé Lamy, Directeur technique

Plus en détail

L efficacité énergétique des résidences principales

L efficacité énergétique des résidences principales L efficacité énergétique des résidences principales Etude de la région Midi-Pyrénées Document de synthèse 1 Julien LAVAUD MASTER II GSE-VRT OREMIP 2007 L étude sur l efficacité énergétique des résidences

Plus en détail

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments

isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments isolant Fibra Ouate Economique et écologique Ouate de cellulose et fibres naturelles pour l isolation thermique et naturelle des bâtiments Rien ne se perd... Tout se transforme... Le respect de l'environnement

Plus en détail

Logement certifié. Date : 03/02/2016. Signature :

Logement certifié. Date : 03/02/2016. Signature : Logement certifié Rue : Impasse des Eaux n : 35 CP : 5100 Localité : Jambes Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale

Plus en détail

EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants

EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants EFFINOV BOIS : Optimisation de solutions «seconde peau» en ossature bois pour la réhabilitation de bâtiments existants L utilisation du bois répond parfaitement au respect de l environnement et aux attentes

Plus en détail

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER.

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Extrêmement robustes et durables. Un mur double se compose de trois couches aux fonctions clairement distinctes: «porter, isoler et

Plus en détail

Conception d une maison passive

Conception d une maison passive L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables ASDER LA MAISON DES ENERGIES Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés - Conseil en matière d énergie et habitat

Plus en détail

LE LEVANT-COULISSANT GENEO NOUVEAUTÉ EN MATIÈRE RAU-FIPRO

LE LEVANT-COULISSANT GENEO NOUVEAUTÉ EN MATIÈRE RAU-FIPRO UNE NOUVELLE MATIÈRE, UN NOUVEAU LEVANT-COULISSANT GENEO, L EXCELLENCE SANS LIMITES L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE *Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr Bâtiment Automobile Industrie LE LEVANT-COULISSANT

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

avoir L'utile pour trouver

avoir L'utile pour trouver PRODUCtioN D'eau CHAUFFAGE AUX ENerGieS CONCEPTS DE CHauFFAGE CHAUDE SANITAIRE RENOUVELABLES electrique avoir L'utile pour trouver L'AGRéABLE >> pompes À chaleur gamme utile rotographics.fotolia Pompe

Plus en détail

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre

CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre CERQUAL Points d actualité Rennes le 23 septembre Un contexte en pleine évolution Crise économique internationale majeure - des acteurs économiques endettés - diminution des aides - avenir incertain Développement

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1949 Surface habitable : 21,05 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE Date de visite:

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012

Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012 Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012 La RT2012 impose le recoure aux EnR en maison individuelle, le solaire est un des moyens de répondre à cette exigence pour

Plus en détail

La chaleur du soleil pour maisons individuelles

La chaleur du soleil pour maisons individuelles La chaleur du soleil pour maisons individuelles Les connaisseurs optent pour le soleil L habitat moderne est aujourd hui synonyme d un intérieur confortable et d un chauffage écologique et efficace. Les

Plus en détail

SUCCESS STORY. Nouvelle cité administrative de Seraing : premier immeuble passif de bureaux en Wallonie

SUCCESS STORY. Nouvelle cité administrative de Seraing : premier immeuble passif de bureaux en Wallonie SUCCESS STORY Nouvelle cité administrative de Seraing : premier immeuble passif de bureaux en Wallonie Contexte Soucieuse de proposer à ses citoyens un service administratif efficace, moderne et regroupé,

Plus en détail

SOLUTION ÉLECTRIQUE. À l heure où les solutions gaz s imposent de plus en plus dans le choix de RT2012 RT2012 DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS

SOLUTION ÉLECTRIQUE. À l heure où les solutions gaz s imposent de plus en plus dans le choix de RT2012 RT2012 DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS SOLUTION ÉLECTRIQUE DANS LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS NEUFS RT2012 CONSEIL PROF IL ÉNERGÉTIQUE COMPACITÉ À l heure où les solutions gaz s imposent de plus en plus dans le choix de l énergie de chauffage

Plus en détail

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur OUATE DE CELLULOSE bien-être sain recyclé économique confort protecteur naturel durable isolant N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu Golbey FABRICATION FRANÇAISE La Monnerie Le Montel

Plus en détail

POLITIQUE ENERGETIQUE POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX BATIMENTS DE L ETAT

POLITIQUE ENERGETIQUE POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX BATIMENTS DE L ETAT MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS POLITIQUE ENERGETIQUE POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX BATIMENTS DE L ETAT CONFERENCE DE PRESSE 14 mai 2007 ADMINISTRATION DES BATIMENTS PUBLICS DIVISION DES TRAVAUX NEUFS

Plus en détail

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Mardi technique De L Arc RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COPROPRIÉTÉ Enjeux, perspectives et retours d'expérience 1 Copropriété Paris XII Place d'aligre 107 logements 800 K de travaux dont 500 K de menuiseries

Plus en détail

Annexe 6 : accumulateur de chaleur

Annexe 6 : accumulateur de chaleur Annexe 6 : accumulateur de chaleur I. Description physique L accumulateur de chaleur de 11 m3, partie centrale de l installation, est de type tank in tank avec un boiler de 210 litres. Deux échangeurs

Plus en détail

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation LE BON SENS ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE La maison Pourquoi construire une maison BBC aujourd hui? Le bon sens c est de construire aujourd hui une maison répondant aux objectifs du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

Modules de Construction Thermoactifs. Solutions Uponor pour chauffer et Rafraichir au moyen d éléments de construction Dans la dalle en béton

Modules de Construction Thermoactifs. Solutions Uponor pour chauffer et Rafraichir au moyen d éléments de construction Dans la dalle en béton Modules de Construction Thermoactifs Solutions Uponor pour chauffer et Rafraichir au moyen d éléments de construction Dans la dalle en béton Systèmes Uponor pour une parfaite activation des éléments de

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.037RR

Plus en détail

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique Séminaire Bâtiment Durable : Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique 11/12/2015 Bruxelles Environnement L étude de conception énergétique: une étape importante dans le processus

Plus en détail

le verger des morasses 30 appartements dans un cadre idyllique à martigny

le verger des morasses 30 appartements dans un cadre idyllique à martigny 30 appartements dans un cadre idyllique à martigny pour toute information sur la promotion 21.04.2015 schaer saudan architectes av.du grand-st-bernard 63 1920 martigny tel : 027 722 01 65 info@schaersaudan.ch

Plus en détail

Isolation écologique. Quelle est l épaisseur optimale d une isolation?

Isolation écologique. Quelle est l épaisseur optimale d une isolation? Isolation écologique. Quelle est l épaisseur optimale d une isolation? Quelle épaisseur d isolation est écologiquement raisonnable? L isolation thermique est depuis des années de loin en tête des préoccupations

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) DIAGSOLOGIS 81 route du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 43 37 59 / 06 15 54 38 29 - Fax : 03 88 39 67 80 RCS : 513247189 Compagnie d assurance : HISCOX n HARCP 0083339 Diagnostic de performance

Plus en détail

LES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Le label passif. Plate-forme Maison Passive asbl

LES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Le label passif. Plate-forme Maison Passive asbl Plate-forme Maison Passive asbl LES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Le label passif Mercredi de l'info cd2e Loos en Gohelle Adeline Guerriat Le 25 mars 2009 1. La Plate-forme Maison Passive 2. Le standard

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Du BBC à la RT Quels impacts sur la construction des logements et quels coûts de fonctionnement? Didier CACHARD d.cachard@enrconcept.fr SOMMAIRE RT

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau Principe système Comment ça marche? Point conseils 3 services atlantic Formation : ESE -0 4 Mise en service 0 chauffe-eau Gamme aéraulix Présentation de la gamme 6 Aéraulix 8 AérauLix CI 9

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Collège Saint-Guibert

Collège Saint-Guibert Collège Saint-Guibert Présentation technique du projet de construction basse énergie axée sur les aspects énergétiques BSolutions répond au concours lancé par le collège Saint-Guibert : Demande de s intégrer

Plus en détail

POLITIQUE ENERGETIQUE POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX BÂTIMENTS DE L ETAT

POLITIQUE ENERGETIQUE POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX BÂTIMENTS DE L ETAT MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS POLITIQUE ENERGETIQUE POUR LA CONSTRUCTION DES NOUVEAUX BÂTIMENTS DE L ETAT CONFERENCE DE PRESSE 14 mai 2007 ADMINISTRATION DES BATIMENTS PUBLICS DIVISION DES TRAVAUX NEUFS

Plus en détail

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005

Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Amélioration de la performance énergétique des bâtiments : une nouvelle réglementation pour tous les bâtiments neufs, la RT2005 Les textes réglementaires Le décret relatif aux caractéristiques thermiques

Plus en détail

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

EQUIPEMENT CONCERNÉ PAR LES TRAVAUX

EQUIPEMENT CONCERNÉ PAR LES TRAVAUX Formulaire : Appel à projets «Construction d équipements publics sportifs ou culturels» Date limite de réception des dossiers : 15 décembre 2011 12 h Bénéficiaire : Raison sociale :.. N SIRET : Code APE

Plus en détail

16/09/2010. Présentation proposée par Jean-Claude Cammaerts. Un résultat maximal avec une épaisseur minimale...

16/09/2010. Présentation proposée par Jean-Claude Cammaerts. Un résultat maximal avec une épaisseur minimale... Présentation proposée par Jean-Claude Cammaerts Un résultat maximal avec une épaisseur minimale... 1 Recticel est actif dans 5 secteurs Confort Produit et transforme de la mousse de rembourrage de coussins,chaises,etc.

Plus en détail

Étanchéité à l air des Bâtiments

Étanchéité à l air des Bâtiments Étanchéité à l air des Bâtiments Session d information pratique électriciens Avec le support de la guidance technologique écoconstruction et développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale subsidiée

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

Isolation des ouvertures

Isolation des ouvertures Isolation des ouvertures Mise à jour le 15/09/2010 Dans une maison aux murs et au toit bien isolés, les déperditions thermiques au niveau des fenêtres peuvent atteindre 40%! Cette fiche a pour but de vous

Plus en détail

Thermique et matériaux

Thermique et matériaux Thermique et matériaux 1. Variété et performance des matériaux 3. Aperçu de la logique HQE Sources : Oliva Jean-Pierre (2001). L'isolation écologique, Mens : Éd. Terre vivante. 1. Variété et performance

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A) 1/7 Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A) N : FG-0908-054 Valable jusqu au : 05/08/2019 Type de bâtiment :T2 - Etage 1 Droit - Lot n 6 Année de construction :

Plus en détail

Assortiment pour créer des toitures en pente

Assortiment pour créer des toitures en pente Isolation 7 ème édition Mars 2015 Assortiment pour créer des toitures en pente ISOLATION DURABLE POUR TOITURES PLATES ET LÉGÈREMENT INCLINÉES l Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Green Tilleur Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Présentation du projet Green Tilleur Caractéristiques du béton chaux-chanvre

Plus en détail

ecobat L efficience énergétique dans la construction Un service

ecobat L efficience énergétique dans la construction Un service ecobat L efficience énergétique dans la construction Un service qu Qu est-ce ecobat? Depuis 2011, une ordonnance cantonale, l OURE*, oblige chaque construction ou rénovation importante à intégrer une part

Plus en détail

le verger des morasses 29 appartements dans un cadre idyllique à martigny

le verger des morasses 29 appartements dans un cadre idyllique à martigny 29 appartements dans un cadre idyllique à martigny pour toute information sur la promotion 22.04.2014 schaer saudan architectes av.du grand-st-bernard 63 1920 martigny tel : 027 722 01 65 info@schaersaudan.ch

Plus en détail

Quelles performances énergétiques viser lors de la rénovation de logements sociaux? L expérience de Fribourg Caroline Botton - Septembre 2008

Quelles performances énergétiques viser lors de la rénovation de logements sociaux? L expérience de Fribourg Caroline Botton - Septembre 2008 Quelles performances énergétiques viser lors de la rénovation de logements sociaux? L expérience de Fribourg Caroline Botton - Septembre 2008 À Fribourg, une société de logements sociaux a décidé de rénover

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 41114.654 Valable jusqu au : 3/11/224 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Entre 21 et 25 Surface habitable : 45.37 m² N Lot:

Plus en détail

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET BATI NEUF André POUGET Sommaire Retours d expérience Deux dates qui comptent : 1974, 2012 L offre «boite à bâtis» Hit-parade BBC : Bâti Bien Conçu Balcons autrement Et les baies? Effets induits Sommaire

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 2012.06.75 / 1 Valable jusqu au : 07/09/2022 Type de bâtiment : Bureau Année de construction : < 1975 Surface habitable : 75 m² Adresse : 6, allée

Plus en détail

ENERGIEPASS CERTIFICAT ÉNERGÉTIQUE

ENERGIEPASS CERTIFICAT ÉNERGÉTIQUE EXPOSITION OEKOFOIRE 08 ORDRE DES ARCHITECTES ET INGÉNIEURS-CONSEILS CRP HENRI TUDOR ENERGIEPASS CERTIFICAT ÉNERGÉTIQUE NACHHALTIGES BAUEN CONSTRUCTION DURABLE La performance énergétique dans l habitat

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE PROJET FFQCD (FRONT FRANCO-QUÉBÉCOIS DE COOPÉRATION DÉCENTRALISEE) DE RÉHABILITATION DES HABITATIONS

Plus en détail

CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES

CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES L exemple des maisons Haute Qualité Environnementale à Cristino Garcia Landy (Aubervilliers Saint- Denis) Plaine Commune FRARU 14 AVRIL 2010 1 Vues sur les réalisations

Plus en détail

Tableaux récapitulatifs des données

Tableaux récapitulatifs des données Tableaux récapitulatifs des données Ce rapport récapitule les données techniques saisies dans le cadre d un projet existant et de projets simulés avec le logiciel Bati-Cube. Vous retrouverez l ensemble

Plus en détail

Emmanuel Cosgrove, LEED AP Homes LES ENVELOPPES HYPERPERFORMANTES, LE PREMIER ARRÊT SUR LE CHEMIN DES BÂTIMENTS À ÉNERGIE NETTE ZÉRO

Emmanuel Cosgrove, LEED AP Homes LES ENVELOPPES HYPERPERFORMANTES, LE PREMIER ARRÊT SUR LE CHEMIN DES BÂTIMENTS À ÉNERGIE NETTE ZÉRO Emmanuel Cosgrove, LEED AP Homes LES ENVELOPPES HYPERPERFORMANTES, LE PREMIER ARRÊT SUR LE CHEMIN DES BÂTIMENTS À ÉNERGIE NETTE ZÉRO Notre mission Écohabitation est un organisme à but non lucratif qui

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique des logements. Table ronde FRW Neufchâteau 15/06/2011

Améliorer la performance énergétique des logements. Table ronde FRW Neufchâteau 15/06/2011 Améliorer la performance énergétique des logements Table ronde FRW Neufchâteau 15/06/2011 Plan de l exposé Présentation des guichets de l énergie Qu est-ce que la «PEB»? Comment améliorer la PEB d un logement?

Plus en détail

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE

021 601 83 23 www.biff.fr. Bureau d Ingénieurs Fenêtres & Façades SA 07-05-2009 / LF / BIFF SA THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE THERMOGRAPHIE POURQUOI UNE THERMOGRAPHIE? COMMENT CELA FONCTIONNE? COMMENT INTERPRETER LES PHOTOS THERMOGRAPHIQUES? ISOLATION DES BÂTIMENTS AI-JE BESOIN DE M EN OCCUPER? COMMENT CALCULER

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

KS-PLAN E. La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment

KS-PLAN E. La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment KS-PLAN E La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment Les avantages et bénéfices que vous apporte le nouveau KS-PLAN E KS-PLAN E permet de réaliser des maçonneries

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL DE LA COMMUNE DE SAINT-AUBIN - SAUGES

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL DE LA COMMUNE DE SAINT-AUBIN - SAUGES RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL DE LA COMMUNE DE SAINT-AUBIN - SAUGES DEMANDE DE CREDIT DE FR. 900 000.- POUR LA RENOVATION DE L IMMEUBLE COMMUNAL SIS A LA RUE DE LA POSTE 2 Madame la présidente,

Plus en détail

Ventilation de Confort

Ventilation de Confort JUMELAGE Eco-Construction Ventilation de Confort CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 30-31 Janvier 2012 Contexte Label BTuBC 2 Contexte Composantes du Label BTuBC 3 Contexte Critères

Plus en détail

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex?

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex? Glossaire BBC-Effinergie Qu est-ce que la méthode TH-C-E? La méthode de calcul utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, est la méthode réglementaire française TH-C-E établie par le CSTB.

Plus en détail

Communiqué de presse. La légèreté d'une plume, l isolation thermique d'un duvet

Communiqué de presse. La légèreté d'une plume, l isolation thermique d'un duvet Communiqué de presse 27.07.2010 P 308/10f Julie Leocmach Tél. : 01 49 64 51 04 Fax : 01 49 64 51 00 julie.leocmach@basf.com Conférence de Presse K 2010 22 et 23 juin 2010 à Frankenthal, Allemagne La légèreté

Plus en détail

Vous cherchez un investissement garantissant un rendement de 20% dès le premier jour? Rénovez votre toit et vos murs extérieurs!

Vous cherchez un investissement garantissant un rendement de 20% dès le premier jour? Rénovez votre toit et vos murs extérieurs! Projet de rénovation ROVE Architecten, Mechelen Vous cherchez un investissement garantissant un rendement de 20% dès le premier jour? Rénovez votre toit et vos murs extérieurs! Rénover votre toit et vos

Plus en détail

Désignation du ou des bâtiments

Désignation du ou des bâtiments Tél. : 02 51 05 15 33 Fax : 02 51 08 92 30 Agence BG IMMOBILIER 27 Place Saint Brice 44115 BASSE GOULAINE CLISSON, le 03/02/2009 Nos Références : MAUGÉ/FF/030209 Objet : Envoi des résultats des diagnostics

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

Demande type générale

Demande type générale GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 21 mars 2000 ITM-FL 225.1 Demande type générale I) Informations générales sur les éléments essentiels de la partie ITM. 1. Généralités. 1.1. Compétence de l ITM

Plus en détail

L application de chaudières à condensation

L application de chaudières à condensation La conversion au gaz naturel d une chaufferie collective au mazout L application de chaudières à condensation KVBG ARGB Optimiser la performance énergétique avec chaudière à condensation au gaz naturel.

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Version 10.2016 www.energie-solaire.com 1 Energie Solaire SA: Fondée en 1973 en Suisse, Energie Solaire S.A. est

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - logement (6.1) Dossier 1507-154 - Appartement 2p - A16

Diagnostic de performance énergétique - logement (6.1) Dossier 1507-154 - Appartement 2p - A16 Diagnostic de performance énergétique - logement (6.1) Dossier 1507-154 - Appartement 2p - A16 Date : 28/09/2015 Date de visite : 20/07/2015 Valable jusqu au : 27/09/2025 Diagnostiqueur : Philippe ASCASO

Plus en détail

87 rue de Bonnetable LE MANS

87 rue de Bonnetable LE MANS 87 rue de Bonnetable 72 000 LE MANS 02 43 82 14 14 kit-tradi-plus@wanadoo.fr LES ÉTAPES DE VOTRE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE PROPOSITION GLOBALE DE RÉNOVATION Réalisée par nos techniciens, elle vise à :. Améliorer

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Aides et freins pour les rénovations performantes Bruxelles Environnement EXEMPLE DETAILLE D UNE RENOVATION Batex [047] rue Stuckens Madeline DEMOUSTIER Fhw Architectes scprl

Plus en détail

Béthune 49, le logement social au standard passif

Béthune 49, le logement social au standard passif Béthune 49, le logement social au standard passif 09.11.2011 Anne Reychman, architecte, BCDE Architecture Rémy Delbaere, chargé d opérations, HABITAT 62/59 Picardie Johann Souvestre, Ingénieur efficacité

Plus en détail

Eau chaude solaire Dans les agro-entreprises : une opportunité toujours d actualité! Jeudi 24 avril 2014 à 9h30 ESAT L Abeille ZA de l Aiguille

Eau chaude solaire Dans les agro-entreprises : une opportunité toujours d actualité! Jeudi 24 avril 2014 à 9h30 ESAT L Abeille ZA de l Aiguille Eau chaude solaire Dans les agro-entreprises : une opportunité toujours d actualité! Jeudi 24 avril 2014 à 9h30 ESAT L Abeille ZA de l Aiguille PROGRAMME 9h30 10h30 : Présentation des technologies, des

Plus en détail