Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie"

Transcription

1 Atelier inter promotion COBBAC - REBBAC Présentation du projet : Structure multi-accueil «Pomme de Reinette» La Rochette - Savoie

2 LE CONTEXTE La Communauté de Communes La Rochette-Val Gelon : Créée en 1993, regroupe les 14 communes et compte habitants. Le projet consiste au regroupement et sur un même lieu, un certain nombre de services enfance-jeunesse avec en priorité ; la construction de la nouvelle structure multi accueil 0-6 ans (crèche)

3 LE CONTEXTE Zone d activité nue de tout bâtiment Vues panoramiques dégagées

4 LE CONTEXTE Intégration dès la conception du projet, de l articulation de ces différents modules d équipement Crèche / Pôle enfance jeunesse / locaux du centre de loisirs

5 LE PROGRAMME Descriptif de la structure multi accueil 0-6 ans (crèche) d une capacité de 20 places. Lieux de vie des enfants : Une salle principale d accueil / Un espace psychomoteur / Des espaces d éveil et d activités / Des salles de repos / Des sanitaires / Une cuisine / Une salle de repas Les locaux de service : Un local de rangement / Un bureau / Des vestiaires et toilettes / Un local de réunion / Un local de service Les espaces extérieurs : Des espaces de jeux extérieurs / Un accès spécifique avec parking La Communauté de Communes souhaite une démarche de Haute Qualité Environnementale et de développement durable. Objectif thermique THPE

6 LES ACTEURS Maître d Ouvrage: COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL GELON Comité de pilotage: TDS / DDSV / CAF / Médecin PMI / CAUE La Maîtrise d Oeuvre Maître d Œuvre : ATELIER DEDALES Economiste : BAL ET ACKERMANN Bureau d études paysagiste et VRD : VILLES ET TERRITOIRES Bureau d études structure : SETIC STRUCTURE Bureau d études fluides : SETIC FLUIDES Bureau d études acoustique: ECHOLOGOS Bureau de contrôle et de coordination sps: VERITAS

7 LES ACTEURS ENTREPRISES église Terrassement / Gros œuvre : ENT. PIANTONI Dalle / Ossature bois : ENT. LP CHARPENTE Etanchéité : ENT. MP ETANCH Menuiseries extérieures / intérieures : ENT. FORAY SA Cloisons / Doublages / Faux plafonds : ENT. REVOLTA BLAUDEAU Carrelage / Faïence / Sols souples : ENT. SOLS 73 Peintures intérieures : ENT. ROCCHIETTI Electricité / Courant faible : ENT. BAZIN Sanitaire / Chauffage bois / VMC : ENT. PICCHIOTTINO Espaces verts : ENT. GREMEN PAYSAGE Voiries réseaux divers : ENT. EIFFAGE Cuisine : ENT. BOS EQUIPEMENT Chape : ENT. AJ RENOVATION

8 LES CHIFFRES CLES Bâtiment livré en AOUT 2010 SHON: 445 M² Coût HT du bâtiment : SOIT 1454 / M² Coût HT des aménagements et VRD : Volume du bâtiment : M3 église Volume de bois utilisé : 108 M3 Ubat : 50 kwh-ep/m² SHON = LABEL BBC 2005, selon les calculs : 48.3 kwh-ep/m² SHON I4: 1.2 m3/h.m² d étanchéité à l air = LABEL BBC 2005, résultat du test : 0.71 m3/h.m²

9 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE REPONSE ARCHITECTURALE : Calcul du masque soleil et étude d ensoleillement

10 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE REPONSE ARCHITECTURALE : La mise en valeur des vues sur le paysage Optimisation des orientations pour les locaux principaux Une volumétrie à l échelle des maisons individuelles voisines

11 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE REPONSE ARCHITECTURALE : Axonométrie détaillant les voiles / Calcul de la résistance des matériaux

12 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE REPONSE ARCHITECTURALE : Transparence des locaux autour du préau et des espaces extérieures

13 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE SYSTÈME CONSTRUCTIF : Structure mixte ossature bois et béton, charpente bois traditionnelle, dalle bois, utilisation au possible de bois de pays.

14 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE SYSTÈME CONSTRUCTIF : Panneaux Trespa pour les façades accessibles aux enfants Bardage en douglas pour les façades non accessibles aux enfants

15 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE SYSTÈME CONSTRUCTIF : Dalle bois, isolation en sarking

16 SOLUTIONS PROPOSEES NOTRE SYSTÈME CONSTRUCTIF : Détail horizontal, ossature bois

17 SOLUTIONS PROPOSEES NOS SYSTÈMES ENERGETIQUES : Chaudière 32 Kw à granulé bois alimenté par silo, production d eau chaude sanitaire.

18 SOLUTIONS PROPOSEES NOS SYSTÈMES ENERGETIQUES : Chauffage par plancher chauffant fluide

19 SOLUTIONS PROPOSEES NOS SYSTÈMES ENERGETIQUES : VMC hygrométrique simple flux Sur ventilation nocturne gérée par une gestion technique centralisée

20 SOLUTIONS PROPOSEES AUTRES CARACTERISTIQUES DE QUALITE ENVIRONNEMENTALE : - Eclairage naturel avec des prises de lumière naturel dans tous les locaux - Mixité béton/bois: garantir une inertie thermique du bâtiment et un confort d été - Isolation de l ossature bois périphériques en fibre de bois - Utilisation de produits et d équipements performants d un point de vue environnemental : linoléum, plaque de gypse et cellulose, laine de chanvre en cloison intérieure - Minimisation de dégagement de Composé Organique Volatile des peintures et des colles : peinture labellisé Ange bleu - Traitement acoustique des locaux au niveau de la dalle bois avec matériau acoustique absorbant, correction acoustique au niveau du faux plafond et des murs - Mise en place d un séparateur d hydrocarbure pour le stationnement des véhicules. - Eaux pluviales restitués au terrain à travers la zone drainante.

21 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, juillet 2009 Entrée de la crèche Réalisation des fondations et des soubassements

22 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, août 2009 Entrée de la crèche Elévation des soubassements et des murs de refends

23 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Entrée de la crèche Réalisation du dallage

24 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre2009 Entrée de la crèche Isolation des soubassements et mise en place du drainage

25 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Entrée de la crèche Mise en œuvre des lisses basses sur le soubassement

26 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Entrée de la crèche Livraison de l ossature bois

27 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Entrée de la crèche Mise en place de l ossature bois

28 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Mise en place des pannes en lamellés collés

29 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Mise en place de la dalle bois avec passage du pare vapeur

30 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Mise en œuvre du pare vapeur sur la dalle bois

31 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Charpente traditionnelle / Toiture terrasse / Toiture en dalle bois

32 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, octobre 2009 Détail de la toiture en dalle bois

33 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, novembre 2009 Isolation en fibre de bois 140 mm sous toiture dalle bois

34 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, novembre 2009 Isolation en fibre de bois 140 mm sous toiture charpente traditionnelle

35 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, novembre 2009 Mise en œuvre des menuiseries extérieures

36 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, novembre 2009 Mise en œuvre des menuiseries extérieures

37 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, décembre 2009 Couverture et pose des dernières menuiseries, clos couvert au 04 décembre 2009

38 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, janvier 2010 Mise en œuvre du pare-vapeur et de l ossature du faux plafond

39 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, janvier 2010 Préparatifs aux traversées du pare-vapeur par les fluides

40 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, février 2010 Traversées du pare-vapeur par les fluides

41 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, mars 2010 Mise en œuvre du complément d isolation pare-pluie, continuité d isolation avec le soubassement

42 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, mars 2010 Isolation des tableaux

43 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, mai 2010 Mise en œuvre du bardage et de l ossature des panneaux Trespa

44 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, mai 2010 Mise en œuvre des panneaux Trespa, remplissage du silo en granulés bois

45 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, mai 2010 Jauge du silo en pavés de verre Mise en œuvre des peintures

46 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, juin 2010 Mise en œuvre de pare-soleil Détails de conjonctions de matériaux

47 PHOTOS DE L OPERATION : En chantier, juillet 2010 Finition des peintures / Mise en œuvre des sols souples / Appareillage

48 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livré Evacuation des eaux de pluie en zone drainante

49 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livré Façade sud - est Façade sud - est Façade nord - ouest

50 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livré Façade sud-ouest La cour

51 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livrée Entrée de la crèche Jonctions de matériaux

52 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livré La salle d activités

53 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livré La salle de restauration La salle de psychomotricité

54 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livré La salle du personnel

55 PHOTOS DE L OPERATION : Bâtiment livré Le hall d accueil

56 VIE DU BATIMENT : Prise en main du bâtiment par les acteurs du projet Intégration de la Directrice à l équipe de Maîtrise d Ouvrage dès sa nomination Initiation du fonctionnement des systèmes techniques auprès de la Directrice de la crèche Un Dossier des Ouvrages Exécutés complet et détaillé remis au Maître d Ouvrage

57 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN CONCEPTION : METHODOLOGIE Enseignements lors des formations (COBBAC / REBBAC / RT2012) mis en pratique Expérience précédente REVEL (mixte bois béton double flux BBC) Adaptation du carnet de détails MININFIL du Centre d Etudes Technique de Lyon au projet: Carnet de détails gratuit à télécharger sur: Présélections de différents produits (membranes, adhésifs, manchettes d'étanchéité.) afin de mieux connaitre leurs mises en œuvre Localisation de la ligne d étanchéité à l air afin d éviter au maximum les traversées Murs périphériques: Réalisation d un doublage en ossature métallique pour le passage des fluides En faux plafonds: Réalisation de deux faux plafonds; conduits de ventilation sous la membrane

58 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PRODUITS MIS EN ŒUVRE Faux plafonds : - Pare vapeur Vario Duplex, ISOVER (France) - Adhésif Vario KB1 Ossature bois : - Pare vapeur Majpell, SIGA (Suisse) - Adhésif Sicrall 60 Dalle bois : - Pare vapeur Delta Reflex, DELTA (Allemagne)

59 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN CONCEPTION : DETAILS CONSTRUCTIFS Écran pare - vapeur Delta Reflex

60 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN CONCEPTION : DETAILS CONSTRUCTIFS Pare - vapeur Delta Reflex Pare vapeur Majpell

61 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN CONCEPTION : DETAILS CONSTRUCTIFS Pare vapeur Majpell

62 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN CONCEPTION : DETAILS CONSTRUCTIFS Pare - vapeur Delta Reflex Pare vapeur Vario Localisation de la ligne d étanchéité à l air Pare vapeur Majpell

63 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : SENSIBILISATION DES ACTEURS Lors de la consultation : Rencontre des entreprises et échanges sur leur connaissance du traitement de l étanchéité à l air Vigilance sur leurs références en BBC Réunion de préparation de chantier : Information des entreprises concernées sur le procédé En période de chantier : Vérification deux fois par semaine du respect du procédé et rappel aux intervenants sur place Une attention particulière apportée pour les traversées de l étanchéité

64 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PHOTOS DE MISE EN ŒUVRE : Ecran pare - vapeur Delta Reflex sur la dalle bois

65 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PHOTOS DE MISE EN ŒUVRE : Retour de l écran pare - vapeur Delta Reflex à l intérieur

66 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PHOTOS DE MISE EN ŒUVRE : Jonction des pare - vapeur Delta reflex et Majpell

67 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PHOTOS DE MISE EN ŒUVRE : Pare - vapeur Majpell sur les parois périphériques

68 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PHOTOS DE MISE EN OEUVRE: Ecran pare - vapeur en faux plafond / Jonction faux plafonds et parois périphériques

69 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PHOTOS DE MISE EN OEUVRE: Protection du pare - vapeur Vario par une plaque de plâtre

70 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : PHOTOS DE MISE EN OEUVRE: Traitement des menuiseries / Retour du pare - vapeur sur la dalle béton

71 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : RETOUR D EXPERIENCE CHANTIER Les produits que nous avions présélectionnez en études ne pouvaient pas être mis en œuvre, faute d avis technique français. Les avis techniques de la CE ne sont pas valables en France La mise en œuvre de la membrane Vario nécessite une protection par un plaque de plâtre, celle-ci n était pas prévu au CCTP. Lors de l installation de l étanchéité, nous avons multipliez les visites de chantier pour s assurer de la bonne mise en œuvre. Les entreprises se sentaient concernées par l'importance de l'étanchéité Elles ont pris le test comme un challenge

72 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN REALISATION : RESULTAT DU TEST INTERMEDIAIRE

73 TRAITEMENT DE L ETANCHEITE A L AIR EN EXPLOITATION : Le système constructif utilisé minimise la possibilité de dégradation de l étanchéité à l air. En parois périphériques, le doublage en placostil constitue un vide de 5 cm. En faux plafonds, le plénum entre les deux plaques de plâtre est en moyenne d une dizaine de centimètres Sensibilisation du Maître d Ouvrage et de la Directrice de la crèche sur l importance de l étanchéité à l air et sur l utilisation du bâtiment

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden RETOUR D EXPÉRIENCES Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden DURANT LES TRAVAUX Crédit photo : Agence KMO Crédit photo : Agence KMO À Réception du projet Acteurs du projet Maître d

Plus en détail

Etanchéit des bâtiments performants Visionnage film et présentation guide à destination des acteurs du bâtiment

Etanchéit des bâtiments performants Visionnage film et présentation guide à destination des acteurs du bâtiment Etanchéit ité à l air des bâtiments performants Visionnage film et présentation guide à destination des acteurs du bâtiment Rencontre Bureaux d études ADEME 27 mars 2012 Nantes Delphine Saint Quentin,

Plus en détail

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL 2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE 26310 VAL MARAVEL Chantier en cours Maître d'ouvrage privé Avant projet Chantier en cours Complète 185 000 H.T (extension) / 53 000 H.T (gîte)

Plus en détail

LES MATINALES DU CLT

LES MATINALES DU CLT Extension et restructuration du lycée des métiers du bâtiment et de l énergétique Brule Architectes associes mandataire / Le Bruit des Cailloux Architecte Paysagiste / EGIS Bâtiment Centre Ouest BE TCE

Plus en détail

PLATRERIE - ISOLATION - FAUX-PLAFONDS

PLATRERIE - ISOLATION - FAUX-PLAFONDS MEZIERES-EN-DROUAIS RESTRUCTURATION DE LA MAIRIE EN POLE SERVICE Page 02-1 PLATRERIE - ISOLATION - FAUX-PLAFONDS PRESCRIPTIONS GENERALES... 3 DOCUMENTS DE REFERENCE...3 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES

Plus en détail

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie

ECO Conception dans la maison. Bio détérioration des Surfaces. Matériaux isolants ECO nomie d énergie ECO Matériaux dans la maison: ECO Conception dans la maison ECO Bétons Bio détérioration des Surfaces ECO Matériaux isolants Matériaux isolants ECO nomie d énergie Rencontres innovation du 25 octobre 2007

Plus en détail

Visite Technique - Maison de l Enfance & C.a.u.e 40

Visite Technique - Maison de l Enfance & C.a.u.e 40 Visite Technique - Maison de l Enfance & C.a.u.e 40 25/11/2014 Grenade sur l Adour & Mont de Marsan 33 Participants Avec le soutien de CDPEA 159 Avenue de l Alouette 33700 Mérignac www.cdpea.fr 05 47 48

Plus en détail

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS 06 DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS LOT T2 06-Isolation-Cloisons.xls / Page 1 de 7 A- ENDUIT PROJETE METRE PROPOSE A- ENDUIT PLATRE TRADITIONNEL Sans Objet A- RACCORD D'ENDUIT lot 01 B- DOUBLAGE PAROIS

Plus en détail

Maison de la vie associative

Maison de la vie associative Maison de la vie associative Situation géographique : Roanne (42) Maître d ouvrage : Ville de Roanne (42) Référence ARBRE : E129R Programme : Réhabilitation d une école maternelle en maison de la vie associative

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE STRUCTURE D ACCUEIL PERISCOLAIRE

CONSTRUCTION D UNE STRUCTURE D ACCUEIL PERISCOLAIRE CONSTRUCTION D UNE STRUCTURE D ACCUEIL PERISCOLAIRE ( TYPE BIOCLIMATIQUE BASSE CONSOMMATION ) REMILLY ( MOSELLE) Maître d ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE REMILLY ET ENVIRONS 22, rue Auguste Rolland

Plus en détail

20 habitations groupées à Brioude

20 habitations groupées à Brioude 20 habitations groupées à Brioude Maître d ouvrage : foyer vellave Performance : BBC, 65 kw/m2/an Intervenants Maîtrise d ouvrage : SA HLM LE FOYER VELLAVE, 43000 LE PUY-EN-VELAY (Haute-Loire) 2000 Logements

Plus en détail

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11 Enveloppe thermique a- Plancher bas : U = 0,25 W/m 2 K - Dalle béton sur pieux, e = 200 mm - Résilient acoustique 20 mm - Complexe plancher chauffant : isolant PSE 60 mm - Complexe plancher chauffant :

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR -

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - EKWATION ISABELLE CARI SOLENER HÉLÈNE DELATTRE Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF

Plus en détail

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD

Habiter PRÉSENTATION. 25 mars le paysage en Limousin GRAMOND // SOCIE // RICARD le paysage en PRÉSENTATION 25 mars 2016 Donner une cohérence c est avant tout valoriser le «déjà là», les usages actuels, les caractéristiques physiques du site... le paysage en PROJET D HABITAT] PARTICIPATIF.

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux LA ROCHEFOUCAULD

COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux LA ROCHEFOUCAULD MAITRISE D OUVRAGE COMMUNE DE LA ROCHEFOUCAULD Place Emile Roux 16110 LA ROCHEFOUCAULD CONSTRUCTION D UN TENNIS COUVERT, D UN CLUB HOUSE, ET DE DEUX TERRAINS DE PLEIN AIR «POLE SPORTIF DE BEL AIR» LA ROCHEFOUCAULD

Plus en détail

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34)

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Commission d évaluation : Réalisation du 15/11/2016 Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO QEB A.BAY S.COSSUS LHENRY Architecture CAEP Ingenierie / ALTEA Bois NETALLIA

Plus en détail

milliards milliards milliard

milliards milliards milliard 2050 9 milliards 2000 6 milliards 1800 1 milliard Des solutions pour la planète Une O.N.G. sous statut associatif depuis 25 ans 23 personnes Notre mission Introduire le changement pour préserver les ressources

Plus en détail

Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015

Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015 Du Parc des Expositions à un Pôle de développement économique pour la Métropole, le Département et la Région Réunion du 17 décembre 2015 OMA UN ÉQUILIBRE FINANCIER CONSOLIDÉ Travaux Dépenses En M HT Recettes

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE DIRECTION DE L AMENAGEMENT ET DE L EDUCATION SERVICE DES BATIMENTS MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES ANTENNE DE SOYAUX MAITRISE D ŒUVRE: ARCHITECTE: BUREAUX D ETUDES:

Plus en détail

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer

mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 3 le prêt à livrer mep schneider materlignes RVT couv autre placement 15/02/07 10:58 Page 4 Des modules béton pour l Energie, les

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE VISITE VAD Siège mondial de Rossignol

COMPTE-RENDU DE VISITE VAD Siège mondial de Rossignol Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des aménagements et des bâtiments en Rhône-Alpes COMPTE-RENDU DE VISITE VAD Siège mondial de Rossignol St Jean de Moirans (38) 9 février

Plus en détail

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE Bâtiments GI - GII et GIV Juin 2010 Sommaire 1 Faisabilité énergétique juin 2006 Réhabilitation groupe scolaire du Grégoire IV Réhabilitation groupe scolaire

Plus en détail

Maisons & extensions à ossature bois

Maisons & extensions à ossature bois Maisons & extensions à ossature bois Professionnel du bois implanté dans le Nord la France puis plus 40 ans, et en tant que fabricant, nous maîtrisons les rnières techniques construction pour réaliser

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation: comment choisir?

Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation: comment choisir? Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation: comment choisir? Bruxelles Environnement POUR COMMENCER: MISE EN CONTEXTE Liesbet TEMMERMAN cera a asbl Mise en contexte: Evaluation d un échantillon

Plus en détail

Une offre unique sur le marché au coeur des Landes de Gascogne

Une offre unique sur le marché au coeur des Landes de Gascogne Des maisons bois écologiques : Les Maisons seront entièrement réalisées en ossature bois en pins des Landes. Trois types de maisons sont proposés. Toutes seront à Très Hautes Performances Energétiques.

Plus en détail

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Green Tilleur Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Présentation du projet Green Tilleur Caractéristiques du béton chaux-chanvre

Plus en détail

«Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels»

«Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels» «Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels» CONDITIONS D AIDES DETAILLÉES Version en date du 15 juin 2016 Page 1/10 I. Contexte PRÉSENTATION GÉNÉRALE Pour relever le défi du facteur

Plus en détail

Ilôt "Point du jour", 41 logements sociaux passifs à Gonesse

Ilôt Point du jour, 41 logements sociaux passifs à Gonesse Ilôt "Point du jour", 41 logements sociaux passifs à Gonesse P. Gontier 1 Ilôt "Point du jour", 41 logements sociaux passifs à Gonesse Pascal Gontier Architecte FR-Paris 2 Ilôt "Point du jour", 41 logements

Plus en détail

Le Domaine des Ormes

Le Domaine des Ormes Le Domaine des Ormes LimeiL Brevannes TVA 7 % * *réservée aux accèdants sous condition de ressources Réalisation : cefimmo.com Du studio au 4 pièces Services & Loisirs PRésentAtion de la ville Limeil Brévannes

Plus en détail

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Un corps de ferme transformé en 3 logements performants Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse

Plus en détail

60 logements sociaux à Rive-De-Gier (42) un éco-quartier en filière sèche

60 logements sociaux à Rive-De-Gier (42) un éco-quartier en filière sèche / TECTONIQUES / ARCHITECTURE & INGÉNIERIE / 1 / 11 Projet présenté au Forum international Bois Construction 2016 14-15 avril 2016 à Lyon TECTONIQUES www.tectoniques.com Contact presse Anne Rolland M. +33

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCE. ATTENTION : Ce dossier ressource est utilisé aux épreuves EP1-A et EP2. Il doit être rendu avec le sujet à chaque fin d épreuve.

DOSSIER RESSOURCE. ATTENTION : Ce dossier ressource est utilisé aux épreuves EP1-A et EP2. Il doit être rendu avec le sujet à chaque fin d épreuve. DOSSIER RESSOURCE Composition du dossier : -Dossier de plans : pages 2 à 6 -Extrait du descriptif : page 7 -Documentation technique : pages 8 à 15 N du candidat : ATTENTION : Ce dossier ressource est utilisé

Plus en détail

Domaine de la Tour Carrée LA ROCHELLE

Domaine de la Tour Carrée LA ROCHELLE 161130 Domaine de la Tour Carrée 17 000 LA ROCHELLE NOTICE DESCRIPTIVE DE L IMMOBILIER VOLUMES CAPABLES - Page 1 sur 7 - GROS ŒUVRE : Fondations béton armé selon étude de sol. Traitement antiparasitaire

Plus en détail

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers LA MAISON DES VERGERS - DAMASSINE Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers Maître d ouvrage Communauté d Agglomération du Pays de Montbéliard Contact : emmanuel.rho@agglo-montbeliard.fr

Plus en détail

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures Séminaire Bâtiment Durable : Choisir des matériaux durables de finitions intérieures 05 juin 2015 Bruxelles Environnement Présentation du guide d achat éco-matériaux Adeline GUERRIAT, chargée de mission

Plus en détail

R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive

R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive R.E.Pos la Roulotte à Energie POSitive Page 1 PRESENTATION DE R.E.POS ( ROULOTTE A ENERGIE POSITIVE) Née de l association des compétences des Sociétés Leroux Gonssard et Lignobat, la roulotte à énergie

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Construction d un ensemble immobilier de 20 logements

Construction d un ensemble immobilier de 20 logements RESIDENCE Le Clos des Campinois 88/90, rue de Verdun CHAMPIGNY SUR MARNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Construction d un ensemble immobilier de 20 logements 06-04-2011 1 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE INFRASTRUCTURE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE PRÉSENTATION DU PROJET Située 5 avenue de Verdun à Créteil (Val-de-Marne), «RESIDENCE VOLTAIRE», dont l architecture contemporaine et harmonieuse vous séduira, vous offre des

Plus en détail

Restructuration de quatre groupes scolaires

Restructuration de quatre groupes scolaires éducation Chantier Restructuration de quatre groupes scolaires P our faire face notamment à l augmentation de la population et donc des effectifs scolaires, quatre groupes scolaires de la commune vont

Plus en détail

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON

1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON NOTICE DESCRIPTIVE DES PRESTATIONS 1 rue Jouhaux 33140 VILLENAVE d ORNON 1. GENERALITES Gros œuvre structure Décapage du terrain. Fouilles en pleine masse. Traitement préventif antiparasitaire du sol.

Plus en détail

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016

Conférence de presse. Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois. Jeudi 19 mai 2016 Conférence de presse Analyse économique des systèmes constructifs béton et bois Jeudi 19 mai 2016 Sommaire Une étude du Bureau Michel Forgue (bmf) pour Cimbéton 1 étude 2 objectifs Les conditions de l

Plus en détail

CFM. Extension Centre de Formation Multimétiers pour les jeunes apprentis L'ECOLOGIE POUR TOUS. l'intelligence agrèable

CFM. Extension Centre de Formation Multimétiers pour les jeunes apprentis L'ECOLOGIE POUR TOUS. l'intelligence agrèable CFM Extension Centre de Formation Multimétiers pour les jeunes apprentis L'ECOLOGIE POUR TOUS l'intelligence agrèable Emmanuelle JUTAN Ludovic LACHAVANNE Sirine TOUZANI Ferran YUSTA GARCIA - Producteur

Plus en détail

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Anticipation des qualités requises pour les habitations futures 14/02/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés La maison Saint-Gobain

Plus en détail

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS CCTP LOT N 08 - CLOISONS REALISATION DE BUREAUX, REFECTION DE VESTIAIRES DE LA SALLE N 2. MISE EN SECURITE ET ACCESSIBILITE DE LA SALLE N 2, DE LA SALLE D EXPRESSION CORPORELLE ET DE LA SALLE DE COMBAT.

Plus en détail

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET

JCE 22 Mai 2012 BATI NEUF. André POUGET BATI NEUF André POUGET Sommaire Retours d expérience Deux dates qui comptent : 1974, 2012 L offre «boite à bâtis» Hit-parade BBC : Bâti Bien Conçu Balcons autrement Et les baies? Effets induits Sommaire

Plus en détail

Visite du Lycée du Pic Saint Loup

Visite du Lycée du Pic Saint Loup VAD - ENVIROBAT 8 Juillet 2005 Visite du Lycée du Pic Saint Loup Maîtrise d'ouvrage à Région Languedoc-Roussillon ADRET, AMO HQE S Maîtrise d'oeuvre t - C HYDRAP, paysagiste l TRIBU, BET HQE é MALIVER,

Plus en détail

Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle

Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle RÉSEAU BRETON Bâtiment Durable CENTRE DE RESSOURCES TECHNIQUES RETOUR D EXPERIENCE Une longère en pierre du XVIIIème Plomeur (29) Restauration d une maison individuelle Respect du patrimoine et du principe

Plus en détail

VILLE DE NARBONNE. un projet pilote véritable préfiguration du quartier durable du théâtre. DOSSIER DE PRESSE JEUDI 22 JUIN 2006

VILLE DE NARBONNE. un projet pilote véritable préfiguration du quartier durable du théâtre. DOSSIER DE PRESSE JEUDI 22 JUIN 2006 CRECHE ZERO ENERGIE un projet pilote véritable préfiguration du quartier durable du théâtre. DOSSIER DE PRESSE JEUDI 22 JUIN 2006 La crèche Zéro Energie dont l ouverture est prévue pour l été 2007 est

Plus en détail

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 PRESENTATION DE L OPAC 38 Gestionnaire de 23 065 logements (dont 201 en gestion pour tiers) répartis

Plus en détail

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vos Projets nous intéressent! Bois Concept Réalisations, est spécialisé dans la construction de maisons ossature bois basse consommation, bioclimatiques

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET

PRÉSENTATION DU PROJET IUT DE BÉZIERS PRÉSENTATION DU PROJET MAÎTRE D OUVRAGE Communauté d agglomération Béziers Méditerranée MANDATAIRE DU MAÎTRE D'OUVRAGE SEBLI PROGRAMME Construction d'un l IUT comprenant 4 départements,

Plus en détail

MAISON DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE CRAON

MAISON DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE CRAON MAISON DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE CRAON FICHE RECAPITULATIVE Localisation : Craon (53 400), Rue de la tour du Guet Usages : 1- Des espaces dédiés à l accueil de 500 enfants et jeunes différents à l'année

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS NOUVEAUTÉ BLOCS COFFRANTS ISOLANTS La solution SIMPLE, RAPIDE et ECONOMIQUE pour construire RT2012 et au-delà! développé et distribué par LE SYSTEME ISOLASUP Evolution Le choix d un bati durable et tres

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CLIENTS

QUESTIONNAIRE CLIENTS QUESTIONNAIRE CLIENTS PROJET CONSTRUCTION NEUVE EXTENSION / SURÉLÉVATION EXTENSIONS avec déclaration de travaux (20 à 40m²) N de PC en cours.................................................. MONSIEUR/MADAME

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34)

Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Commission d évaluation : CONCEPTION du 23 avril 2014 V3 Villa Cossus-Bay, Montpellier (34) Maître d Ouvrage Architecte BE Technique AMO A.Bay S.Cossus Gael Lhenry CAEP Philippe Guigon Accompagnateur :

Plus en détail

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée.

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée. Équipements E.3 1/5 VMC simple flux Domaine d application Cette fiche traite des interfaces rencontrées dans les installations de ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux en bâtiment tollectif

Plus en détail

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation

MAISON A OSSATURE BOIS. Initiation MAISON A OSSATURE BOIS Initiation 1 Le Marché de la Maison Individuelle en France En 2012 la construction bois, c est 2,16 Milliard d Euro: Décroissance du marché MOB de -9% Décroissance du marché traditionnel

Plus en détail

x

x HABITAT BOIS ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 14 14 ILLUSTRATIONS NON CONTRACTUELLES 20 20 6.96 6.444 0.4 x 0.5 3.14 3.00 2.624 3 x 2.15 ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 20 20 6.96 6.444 3.14 3.00 2.624 1

Plus en détail

Reconversion d un entrepôt en maison individuelle à Montreuilsous-Bois

Reconversion d un entrepôt en maison individuelle à Montreuilsous-Bois Reconversion d un entrepôt en maison individuelle à Montreuilsous-Bois 18 rue des Néfliers 93100, MONTREUIL-SOUS-BOIS Présentation 1 / INSERTION URBAINE ET TERRITOIRE La maison individuelle de la famille

Plus en détail

Placo vous simplifie l isolation

Placo vous simplifie l isolation Placo vous simplifie l isolation www.placo.fr Placo vous simplifie l isolation L isolation est plus que jamais au cœur des défis du bâtiment dans la recherche d économies d énergie. Isoler les murs par

Plus en détail

info@espacesdeville.com / 514.386.6274 / espacesdeville.com

info@espacesdeville.com / 514.386.6274 / espacesdeville.com Devis technique de l'unité Rez-de-Jardin Revêtement extérieur : Façade brique rouge pour bien s'intégrer aux voisins, un style classique mais avec une touche plus contemporaine. Parement arrière en acrylique

Plus en détail

22 logements rue Auguste Borgnet. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES NOTICE SOMMAIRE DU 16 février 2015. T2 T3 T4 T5 Total 5 6 9 2

22 logements rue Auguste Borgnet. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES NOTICE SOMMAIRE DU 16 février 2015. T2 T3 T4 T5 Total 5 6 9 2 22 logements rue Auguste Borgnet CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES NOTICE SOMMAIRE DU 16 février 2015 T2 T3 T4 T5 Total 5 6 9 2 PRESENTATION GENERALITES Le programme de construction de la résidence

Plus en détail

Maison ABCD+ Cécile Robin/Lafarge

Maison ABCD+ Cécile Robin/Lafarge 1 sur 5 28/09/2012 15:00 L'ASSOCIATION LES MEMBRES ET LES COLLÈGES DOSSIERS THÉMATIQUES ACTUALITÉS Accueil» Dossiers Thématiques» Chantiers et Références» Maison ABCD+ : une maison de ville positive Réglementaire

Plus en détail

Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception

Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception F. Bannier 1 Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception Florence Bannier

Plus en détail

Dossier de presse. Inauguration des plateaux pédagogiques de Néopolis. 12 mars 2012

Dossier de presse. Inauguration des plateaux pédagogiques de Néopolis. 12 mars 2012 Dossier de presse Inauguration des plateaux pédagogiques de Néopolis 12 mars 2012 Communiqué de presse Inauguration des plateaux pédagogiques de Néopolis sur Rovaltain Néopolis pousse les murs! Le centre

Plus en détail

Véronique & Dominique Rambault Ateliers RAMBAULT. Florian Giraud IDEFIA. Youssef Goudhane Energetic Performance

Véronique & Dominique Rambault Ateliers RAMBAULT. Florian Giraud IDEFIA. Youssef Goudhane Energetic Performance Véronique & Dominique Rambault Ateliers RAMBAULT Florian Giraud IDEFIA Youssef Goudhane Energetic Performance Véronique & Dominique Rambault des Ateliers RAMBAUL chef de file du GT13 Leurs besoins Pourquoi

Plus en détail

Version modulaire de type «économique» Basse consommation d énergie. Notice descriptive

Version modulaire de type «économique» Basse consommation d énergie. Notice descriptive Proposition pour une maison à ossature en bois De 100 m2 SHOB Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux Ou mise en œuvre de techniques innovantes Version

Plus en détail

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011

ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 Bâtiments Basse Consommations : Les coûts de la rénovation, travail avec l UNTEC ROUGE Denis Mercredi 9 Novembre 2011 AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté Les coûts de la rénovation Étude économique

Plus en détail

Placo des solutions d isolation par l intérieur

Placo des solutions d isolation par l intérieur Placo des solutions d isolation par l intérieur 160668-BROCHURE GAMME DOUBLAGE-MAJ JANVIER 2017-V7.indd 1 10/01/2017 11:11 Placo des solutions d isolation par l intérieur L isolation est plus que jamais

Plus en détail

A VENDRE Prix: CHF 865 000. Chalet Les Mosses I

A VENDRE Prix: CHF 865 000. Chalet Les Mosses I Prix: CHF 865 000 Les Mosses COMBINEZ SKI ALPIN POUR FAMILLE, SKI DE FONDS, RAQUETTES, RANDONNEES ET VTT DANS UN CADRE ENCHANTEUR Le village des Mosses est situé à 19 km au nord-est de la commune d Aigle,

Plus en détail

Eco-gîte «Côté Tilleul» à Avressieux

Eco-gîte «Côté Tilleul» à Avressieux Aménagement d une ferme en habitation et chambres d hôtes Eco-gîte «Côté Tilleul» à Avressieux Atelier VAD du 14 octobre 2014 LES ECO-MATERIAUX Présentation du bâtiment existant Ancienne ferme composée

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

COMMUNE DE GIMEL BÂTIMENT MULTIFONCTIONS. Buvette - Accueil UAPE - Salle répétition fanfare. Descriptif du projet. Devis détaillé.

COMMUNE DE GIMEL BÂTIMENT MULTIFONCTIONS. Buvette - Accueil UAPE - Salle répétition fanfare. Descriptif du projet. Devis détaillé. COMMUNE DE GIMEL BÂTIMENT MULTIFONCTIONS Buvette - Accueil UAPE - Salle répétition fanfare Descriptif du projet Devis détaillé Projet Lausanne, le 3 juin 2014 / 534 Jean-Paul Crausaz, François Duc, Brigitte

Plus en détail

«ma maison ma planète» Construction de 5 maisons labellisées BBC (2 T3 et 3 T4) VOREY S/ARZON «les jardins de Chambeyron»

«ma maison ma planète» Construction de 5 maisons labellisées BBC (2 T3 et 3 T4) VOREY S/ARZON «les jardins de Chambeyron» «ma maison ma planète» Construction de 5 maisons labellisées BBC (2 T3 et 3 T4) VOREY S/ARZON «les jardins de Chambeyron» L OPAC43 en quelques chiffres: 6000 logements 25 structures d accueil spécifique

Plus en détail

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 LES SOLUTIONS D ISOLATION THERMIQUE DE SOPREMA OU LA PERFORMANCE AU SERVICE DU CONFORT Le saviez-vous? Un logement ou un bâtiment mal ou

Plus en détail

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Texte : Gwenola Doaré - photos : Atelier 970 Cette maison en ossature

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

M Michel PERRIN Directeur Opérationnel du CNDB

M Michel PERRIN Directeur Opérationnel du CNDB M Michel PERRIN Directeur Opérationnel du CNDB Tour d horizon de la construction bois publique et collective en France et en Europe Ecoles Lycées Maisons de retraites- Logements collectifs Pôle de l Environnement

Plus en détail

Bilan énergétique global

Bilan énergétique global Bilan énergétique global I - Caractéristiques du projet Rapport 3 juin 2012 à 17:42 Fichier C:\Users\cedric\Desktop\maison natura\productions numériques\archiwizard\simulation BBC avec Archiwizard.awz

Plus en détail

construction d une maison individuelle à Draveil

construction d une maison individuelle à Draveil construction d une maison individuelle à Draveil études préliminaires mai 2013 avec un budget réduit,des contraintes de PLU fortes, imaginer une maison hors d eau, hors d air... proposition 01 : maison

Plus en détail

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT?

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? Atelier d Architecture Delsinne Concepteur Maisons Passives CEPH www.delsinnearchitecte.fr Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

SCCV CLOS BENARD 3/5 rue du Clos Bénard 93300 AUBERVILLIERS DESCRIPTIF SOMMAIRE

SCCV CLOS BENARD 3/5 rue du Clos Bénard 93300 AUBERVILLIERS DESCRIPTIF SOMMAIRE DESCRIPTIF SOMMAIRE Votre appartement à AUBERVILLIERS PRESENTATION GENERALE L immeuble sera composé : D un bâtiment de 96 logements disposés en quatre cages R+4 et R+5 autour d un patio central, dont la

Plus en détail

Le projet de l'espace Petite enfance de la REYSSOUZE

Le projet de l'espace Petite enfance de la REYSSOUZE Expérience de la Ville de BOURG-EN-BRESSE Le projet de l'espace Petite enfance de la REYSSOUZE Atelier VAD santé-bâtiment du 22/01/2015 LE PROJET Création par la Ville de Bourg-en-Bresse d'un Espace Petite

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES LA PASSERELLE à Ensisheim

HOTEL D ENTREPRISES LA PASSERELLE à Ensisheim HOTEL D ENTREPRISES LA PASSERELLE à Ensisheim 1. Situation Développé en partenariat avec la Communauté de Communes du Centre Haut Rhin, le projet se situe sur la Zone d Activités de la PASSERELLE, en périphérie

Plus en détail

Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale

Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale Depuis plus de 10 ans, le quartier Gour de l Arche de la ville de Périgueux connait un renouvellement urbain. Une convention avec l agence nationale de Rénovation Urbaine (ANRU) est mise en place. Ce projet

Plus en détail

ALLEES DE FRANCE. Rue Belle France 33700 MERIGNAC en GIRONDE NORME BBC + ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

ALLEES DE FRANCE. Rue Belle France 33700 MERIGNAC en GIRONDE NORME BBC + ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE DESCRIPTIVE CONFORME À L ARRETE DU 10 MAI 1968 -------------------------------------------------------------------------------- RÉSIDENCE R+2+ATTIQUE DE 103 LOGEMENTS EN DEUX BATIMENTS ET QUATRE

Plus en détail

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE Mairie de Lalande de Pomerol / le Bourg / 33500 Lalande de Pomerol Restructuration du groupe scolaire / Tranche de travaux 2 Le 23 mai 2014 MAIRIE DE LALANDE DE POMEROL RESTRUCTURATION DU GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert

VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert VILLAGE DE VACANCES FAMILLES Le Gentil à La Plagne Montalbert 73210, AIME Présentation Le centre de vacances de La Plagne - Montalbert a été construit en 1972 à une altitude de 1 550 m. Il a été modifé

Plus en détail

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments

Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Une nouvelle approche industrielle pour la rénovation énergétique des bâtiments Journée IHF Aquitaine du 29 septembre 2015 Christophe Bello Directrice Commercial - Syrthea Christophe@syrthea.com 06.19.58.11.31

Plus en détail

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES PLAN DE SITUATION NO. MAISON CLASSES ÉNERGÉTIQUES NOMBRE CH. À C. Surface utile d habitation * Surface terrain Prix TTC ** 9a A / A / A 3 124,10

Plus en détail

SARL BATIGLOBAL 8 RUE LIVIO 67100 STRASBOURG FR

SARL BATIGLOBAL 8 RUE LIVIO 67100 STRASBOURG FR Assurance BTPlus Votre agent général M SOITIN JEAN MICHEL 67000 STRASBOURG Tél : 03 88 15 04 90 Fax : 03 88 15 04 91 E-mail : AGENCE.SOITIN@AXA.FR Portefeuille : 67041044 SARL BATIGLOBAL 8 RUE LIVIO 67100

Plus en détail

Le guide de la chape fluide

Le guide de la chape fluide TECHNOLOGIES RÉGLEMENTATION RÉSEAU D'APPLICATEURS AGRÉÉS RÉALISATIONS ACTUALITÉS ENVIRONNEMENT LAFARGE Le guide de la chape fluide Plancher chauffant Isolation phonique Isolation thermique Rénovation des

Plus en détail