Séance académique dédiée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séance académique dédiée"

Transcription

1 ACADÉMIE NATINALE DE PHARMACIE SANTÉ PUBLIQUE - MÉDICAMENT - PRDUITS DE SANTÉ - BILGIE - SANTÉ ET ENVIRNNEMENT Fondée le 3 août 1803 sous le nom de Société de Pharmacie de Paris Reconnue d utilité publique le 5 octobre 1877 Séance académique dédiée Mercredi 5 février 2014 à 14 h 00 Salle des Actes Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques Université Paris Descartes 4 avenue de l bservatoire Paris 6 rdre du jour 1. UVERTURE DE LA SÉANCE par le Président, Jean-Pierre FUCHER 2. ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES DE L ACADÉMIE Approbation du procès verbal de la séance du 4 décembre 2013 (document joint) Informations du Président Lecture de la correspondance et informations de la Secrétaire Générale 3. TRAVAUX SCIENTIFIQUES & PRFESSINNELS «DES MÉDICAMENTS INTELLIGENTS : L ALLIANCE DE LA CHIMIE ET DE LA BILGIE» 3.1 INTRDUCTIN (20 min) Modérateur : Pr Patrick CUVREUR, Professeur à l Université Paris-Sud, membre de l Institut Universitaire de France «Médicaments intelligents : réalités complexes, nouveaux horizons» Alexander T. FLRENCE, UCL School of Pharmacy, Londres, Royaume Uni Il est nécessaire dans certaines maladies, notamment le cancer, de trouver de nouvelles approches pour l administration de médicaments puissants, toxiques ou labiles. La transformation d'une molécule active en médicament pourrait être considérée comme une tâche simple. En fait c est un problème difficile, mettant en jeu des systèmes de transport «avancés», conçus pour atteindre certaines cibles dans l organisme tout en évitant les organes non-concernés. Il y a de nombreux aspects à prendre en considération et des problèmes complexes à résoudre dans la conception de nouveaux systèmes. Une approche a été, pendant plusieurs décennies, d encapsuler les molécules actives dans des véhicules (ou vecteurs) d environ 5-200nm de diamètre. Le comportement d un principe actif libre est déterminé par sa nature chimique et sa spécificité moléculaire. En revanche la trajectoire d un vecteur - et donc du principe actif qu il transporte - est principalement déterminée par la nature de l'interaction entre le vecteur et l'organisme, en d'autres termes, par l'interface chimie-biologie. Donc, la conception et l élaboration du système est d'une grande importance pour l obtention des résultats désirés. Afin d'avoir plus de contrôle des vecteurs in vivo, ceux-ci portent des ligands spécifiques de la cible. Ces entités complexes s approchent de systèmes «intelligents», ou presque. L'approche est compliquée par le fait que le plasma modifie immédiatement l interface entre le vecteur conçu dans le laboratoire et l organisme, par l'adsorption de protéines plasmatiques. Le vecteur doit aussi conserver sa charge de principe actif jusqu'à sa destination, afin d'assurer la pharmacocinétique appropriée au site ciblé. Il faut donc tenir compte de plusieurs aspects, à savoir : J séance académique dédiée du VF 1 / 7

2 1. la capacité du vecteur en principe actif, la vitesse optimale de sa libération sur la cible exclusivement, peut-être par des processus, endogènes ou exogènes, chimiques, physiques (ph, température, champ magnétique, ultrasons) ou biologiques (enzymatique) ; 2. la production d une variété de nanosystèmes (soit lipidiques, soit polymériques, soit macromoléculaires ou supermoléculaires) parfois complexes mais polyvalents, pour produire des systèmes à propriétés contrôlables et surtout prévisibles ; 3. une meilleure compréhension non seulement de l acheminement des vecteurs après administration, mais aussi de la nature de la cible. Il est peu probable que tout vecteur soit une plate-forme universelle. La physique joue également son rôle tout comme les événements fortuits et les processus stochastiques, comme la diffusion et l interaction entre ligands et récepteurs. C'est la biologie qui fournit à la fois des opportunités et des contraintes. Les récepteurs doivent être accessibles aux vecteurs, et, vecteurs et récepteurs doivent interagir pour faciliter l'absorption cellulaire, prélude à leur absorption et l'action pharmacologique. D autres contraintes s ajoutent encore quand le ciblage met en jeu un transport à travers l'épithélium capillaire ou bien les matrices extracellulaires. Chaque expérience in vivo constitue un progrès dans l étude de l organisme même. Chaque étude détermine de nouvelles limites et, bien sûr, ouvre de nouvelles possibilités. L'alliance entre la chimie et la biologie est vitale, même si parfois il s agirait plutôt d un antagonisme. n peut manipuler nos vecteurs en fonction de nos connaissances en chimie, en biologie et en pharmacie, mais on modifie les barrières biologiques évoluées au cours de millions d années, parfois à nos risques et périls. 3.2 CAPACITÉ DE LA SUBSTANCE À ÊTRE LIBÉRÉE ET À SE MAINTENIR AU NIVEAU DE SN SITE D'ACTIN (10 mn pour chaque communication) «Systèmes polymères stimuli-sensibles» Pr Didier Le CERF, Laboratoire Polymères Biopolymères Surfaces, UMR 6270 CNRS - Université de Rouen - INSA de Rouen, Mont Saint Aignan Les polymères peuvent se trouver sous différentes formes en solution (particules, capsules, pseudomicelles, hydrogels...) ou en surface ouvrant de larges perspectives d'applications dans de nombreux domaines. Ces systèmes polymères sont en particulier de très bons candidats pour piéger, véhiculer puis libérer une substance active dans les applications biomédicales avec cependant de nombreuses limites sur le contrôle de la libération sur une cible donnée [1-2]. Les polymères stimuli-sensibles, également appelés polymères intelligents ou sensibles à l'environnement, présentent des modifications physiques ou chimiques sous l'action de faibles variations d'un stimulus externe. Ce stimulus agit comme un signal qui entraîne une évolution de la conformation et/ou de la solvatation des chaînes macromoléculaires en modifiant leurs différentes interactions. Les stimuli sont classés en deux grandes catégories : - stimuli physiques ou externes : Température, Contrainte mécanique, Lumière, Champs magnétiques et électriques ; - stimuli chimiques et biochimiques ou internes : ph, Force ionique, Molécule chimique (Glucose) ou biochimique (Enzymes, Antigènes, Ligands...). L'utilisation d'un caractère stimuli-sensible est une voie très utilisée dans la littérature pour améliorer voire déclencher la libération d'un composé actif [2-6]. Dans cet exposé, nous présenterons les différents stimuli en abordant les aspects théoriques, les polymères répondant à ces stimuli. Quelques exemples illustreront ces systèmes pour la libération contrôlée de principes actifs. [1] T.R. Hoare & D.S. Kohane Polymer, 49 (2008) 1993 Hydrogels in drug delivery: Progress and challenges. [2] W.B. Liechty, D.R. Kryscio, B.V. Slaughter & N.A. Peppas Annu. Rev. Chem. Biomol. Eng., 1 (2010) 149, Polymers for drug delivery systems [3] J. Kost & R. Langer, Adv. Drug Deliv. Rev., 64 (2012) 327 Responsive polymeric delivery systems. [4] Y. Li, K. Xiao, W. Zhu, W. Deng & K.T. Lam, Adv. Drug Deliv. Rev., in press Stimuli-responsive cross-linked micelles for ondemand drug delivery against cancers. [5] K. Sato, K. Yoshida, S. Takahashi & J. Anzai, Adv. Drug Deliv. Rev., 63 (2011) 809 ph- and sugar-sensitive layer by layer films and microcapsules for drug delivery. [6] Y. Qiu & K. Park, Adv. Drug Deliv. Rev., 64 (2012) 49 Environment-sensitive hydrogels for drug delivery. J séance académique dédiée du VF 2 / 7

3 «Les médicaments bioadhésifs : d un concept académique à la pratique pharmaceutique» Pr Gilles PNCHEL, Professeur de Pharmacotechnie et Biopharmacie, Institut Galien, Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry, Université Paris-Sud Le concept de médicament bioadhésif est apparu dans les années 1980 avec l objectif d améliorer l activité locale ou au contraire d autoriser l absorption systémique de molécules pharmacologiquement actives mais malheureusement incapables de franchir efficacement les véritables barrières que constituent les muqueuses de l organisme lorsque ces molécules sont administrées au moyen de formes galéniques conventionnelles. Cette innovation pharmacotechnique repose tout d abord sur l amélioration continue de la connaissance de la physiologie des voies d administration et de la biologie des épithélia, par exemple avec la meilleure prise en compte de l importance du métabolisme épithélial couplé aux mécanismes d efflux. Elle repose bien évidemment aussi sur les progrès décisifs réalisés en matière de préparation de polymères ou d autres matériaux originaux, fonctionnalisés sur mesure, sur la mise en œuvre des idées et des techniques de la chimie supramoléculaire, ainsi que sur la mise au point de procédés de production adaptés. Plusieurs exemples des possibilités offertes par les formes galéniques bioadhésives seront présentés. Tout d abord, les progrès ayant permis de concevoir et de produire des formes capables de promouvoir efficacement l action locale, notamment d agents anti-infectieux, au niveau des cavités de l organisme (buccales, vaginales, etc.) seront décrits puisqu ils ont abouti à la commercialisation de certaines spécialités pharmaceutiques. Dans un second temps, un concept original de formulations bioadhésives capables de renforcer les barrières naturelles à la surface des muqueuses sera illustré par l exemple de formulations microbicides destinées à protéger la muqueuse vaginale vis-à-vis de l infection par le HIV. En effet, donner aux femmes un outil efficace de protection dont elles aient la maîtrise représente un enjeu majeur de santé publique et dont le développement est fortement encouragé par les grands organismes internationaux ou les fondations caritatives. Nous montrerons comment, en se plaçant à l échelle nanométrique, puisque c est la taille des particules virales de HIV, et en prenant en compte les modalités connues de l infection, il est possible de concevoir des barrières à la fois «physiques» et «pharmacologiques», capables de diminuer efficacement l infectivité du HIV. Enfin, les efforts réalisés pour améliorer, ou tout simplement promouvoir, l administration orale de substances naturellement pas ou mal absorbées par la voie orale (substances trop peu solubles dans les fluides intestinaux, chimiquement et/ou métaboliquement instables, au contraire molécules trop hydrophiles, molécules pour lesquelles la perméabilité membranaire est naturellement peut élevée) seront présentés. Dans ce domaine, la nécessité de miniaturiser les formes afin d optimiser leur adhésion dans un environnement physiologiquement complexe tout en leur conférant simultanément de multiples propriétés (contrôle spatial et temporel de la libération, contrôle de l état physico-chimique de la molécule devant l épithélium, co-administration de régulateurs du métabolisme, etc) représente un véritable défi. De ce point de vue, les récents progrès réalisés dans le domaine de l administration orale des taxanes au moyen de nanoparticules bioadhésives sont certainement une excellente illustration du fait que seule la compréhension la plus fine possible du rôle des «barrières» permet d imaginer et de concevoir, grâce aux formidables progrès des nanotechnologies, des systèmes d administration réellement efficaces. Discussion sur l ensemble des communications 3.3 CHIMIE SUPRAMLÉCULAIRE ET INTÉRÊT PHARMACLGIQUE (15 mn pour chaque communication) «Progrès dans la vectorisation d'acides nucléiques par lipides cationiques : le cas des ARN interférents» Dr Virginie ESCRIU et Daniel SCHERMAN, Laboratoire de Pharmacologie Chimique et Génétique et d'imagerie, Université Paris Descartes Chimie ParisTech - UMR 8151 CNRS - U1022 Inserm La découverte récente de l ARN interférence a ouvert un nouveau champ d application pour les vecteurs synthétiques comme les lipides cationiques. En effet, il est possible d obtenir l extinction spécifique de l expression d une protéine en traitant des cellules par des petits fragments d ARN double brin ou sirna, la spécificité de l extinction étant apportée par la séquence de l ARN. Cependant, ces petites molécules ne peuvent pénétrer dans les cellules sans l aide d un vecteur et leur durée de vie après injection chez l animal est très réduite. Nous avons conçu des formulations de sirna à base de lipides cationiques, capables d éteindre efficacement et spécifiquement J séance académique dédiée du VF 3 / 7

4 un gène à la fois sur cellules en culture et dans l organisme. Cette formulation comporte un adjuvant de type ADN qui permet d obtenir des complexes efficaces, même en présence de sérum et avec des quantités faibles de sirna, ces deux conditions étant nécessaires pour diminuer la toxicité et augmenter la spécificité et l efficacité in vivo. Nous avons été les premiers à administrer des sirna par voie systémique dans un modèle d arthrite induite au collagène, développé par F. APPARAILLY (Montpellier). Des sirna ciblant différents cytokines proinflammatoires ou d autres protéines impliquées dans l inflammation ont été formulés en lipoplexes avec adjuvant ADN et administrés en in vivo aux souris arthritiques. Ces traitements ont permis de restaurer la balance immunologique chez les souris traitées et d obtenir une meilleure protection contre la maladie qu avec une injection de sirna formulé seul et à des doses beaucoup plus réduites. Il a été également possible d incorporer dans la même formulation plusieurs sirna dirigés contre des cibles différentes et d obtenir, avec ce cocktail de sirna, une diminution significative de tous les symptômes pathologiques de l arthrite rhumatoïde. Parallèlement, nous avons collaboré avec une équipe australienne pour le ciblage d un facteur de transcription, afin d en étudier son rôle d inhibiteur endogène dans l inflammation chronique. Avec cette technique, nous disposons d une nouvelle stratégie thérapeutique anti-inflammatoire prometteuse contre l arthrite rhumatoïde, de même que d un outil simple et utile pour comprendre la pathophysiologie de l arthrite. Nous avons également appliqué ces lipoplexes à l ostéosarcome, la forme la plus fréquente de tumeur osseuse primitive maligne qui touche surtout des enfants et des adolescents. Nous avons administré des sirna dirigés contre la protéine RANKL, impliquée dans la résorption osseuse observée dans l ostéosarcome dans un modèle animal d ostéosarcome en collaboration avec l équipe de F. RÉDINI (Nantes). Le traitement des souris par cette formulation a eu pour effet de protéger l os contre une ostéolyse. Cette étude nous a permis de valider pour la première fois l utilisation de sirna en tant que vecteurs thérapeutiques dans deux modèles d ostéosarcome. Dans l optique d un développement clinique des formulations de sirna, un adjuvant de type ADN n est pas concevable car il contient des séquences codantes, qui même lorsqu elles sont sous la dépendance d un promoteur procaryote, sont susceptibles de s exprimer à bas bruit dans l organisme. Nous avons remplacé l adjuvant ADN par des polymères anioniques plus facilement acceptables par les autorités réglementaires. Ces formulations originales et efficaces ont donné lieu à un brevet, déposé en janvier «Dendrimères et nanoparticules d or : vectorisation du docétaxel» Pr Didier ASTRUC, Institut des Sciences Moléculaires, UMR CNRS N 5255, Université Bordeaux 1 Le docétaxel, l un des anti-cancéreux connu les plus puissants de la famille des taxanes avec le paclitaxel, a été popularisé par Pierre PTIER et son équipe au début des années 1980 lors de son hémi-synthèse en quelques étapes à partir des aiguilles de Taxus baccata. 1 Ce médicament est utilisé contre les cancers du sein, gastrique, ovaires, poumon et de la prostate (métastases). Comme le paclitaxel, il se lie à la tubuline et promeut son assemblage en microtubules stables inhibant leur désassemblage, ce qui conduit à la production et à la stabilisation de microtubules anormales. Ce faisant, il empêche la division des cellules cancéreuses et produit leur mort. Malgré son succès, le docétaxel connait de sévères limitations en raison de sa très faible solubilité dans l eau et de sa toxicité systémique. C est pourquoi la mise au point de vecteurs solubilisant et dirigeant sélectivement le médicament vers les tissus tumoraux est essentielle. Les vecteurs les plus courants sont les polymères, les dendrimères, les nanoparticules inorganiques et les liposomes. Les principaux agents ciblant la reconnaissance des récepteurs sont les anticorps monoclonaux, les peptides, les folates, l acide hyaluronique, les acides gras et la transferrine. 2 Nos travaux en collaborations avec les équipes biomédicales se situent dans ce contexte à l aide de dendrimères 3 et de nanoparticules d or 4 dont nous avons pu montrer la capacité à encapsuler et solubiliser le docétaxel. Quelques résultats ont été obtenus in vitro sur des cellules cancéreuses par deux équipes de Bordeaux 5 et Chatenay-Malabry. 6 J séance académique dédiée du VF 4 / 7

5 H H HN H H H Références 1. H. Lataste, V. Senilh, M. Wright, D. Guénard, P. Potier, Proc. Natl. Acad. Sci. USA 1984, 81, ; D. Guénard, F. Guéritte-Vogelin, P. Potier, Acc. Chem. Res. 1993, 26, Docetaxel nanotechnology in anti-cancer therapy. P. Zhao, D. Astruc, ChemMedChem 2012, 7, Dendrimers Designed for Functions: From Physical, Photophysical and Supramolecular Properties to Applications in Sensing, Catalysis, Molecular Electronics, Photonics and Nanomedicine. D. Astruc, E. Boisselier, C. rnelas Chem. Rev. 2010, 110, Application of gold nanoparticles to the diagnostic and therapy of cancer. A. Llevot, D. Astruc, Chem. Soc. Rev. 2012, 41, ; N. Li, P. Zhao, D. Astruc, Angew. Chem., Int. Ed. 2014, 52, DI: /ange Encapsulation of docetaxel into PEGylated gold nanoparticles for vectorization to cancer cells and in vitro results. A. François, A. Laroche, N. Pinaud, L. Salmon, J. Ruiz, J. Robert, D. Astruc ChemMedChem 2011, 6, Synthesis and in-vitro studies of gold nanoparticles loaded with docetaxel. R. liveira, P. Zhao, N. Li, L. C de Santa Maria, J. Vergnaud-Gauduchon, J. Ruiz; D. Astruc, G. Barratt, Internat. J. Pharmaceutics, 2013, 454, «Les nanotubes de carbone : du nanomatériau brut au nano-vecteur multifonctionnel» Hélène DUMRTIER, CNRS UPR3572 Immunopathologie et Chimie Thérapeutique, Strasbourg De par la combinaison de leurs propriétés mécaniques, thermiques, chimiques et électroniques, les nanotubes de carbone (CNTs) sont des nanomatériaux uniques, qui génèrent de grandes attentes dans de nombreux domaines d'applications, tels que les applications biomédicales et plus particulièrement la vectorisation de médicaments. Les CNTs sont des petits cylindres creux dont la paroi est constituée d hexagones d atomes de carbone, organisés en un ou plusieurs cylindres concentriques, et appelés respectivement nanotubes de carbone à simple paroi (SWCNTs, singlewalled carbon nanotubes) ou à multiples parois (MWCNTs, multi-walled carbon nanotubes). Leur diamètre est dans l échelle nanométrique tandis que leur longueur peut parfois atteindre plusieurs micromètres. Ce ratio longueur/diamètre extrêmement élevé et leur grande surface leur confèrent des propriétés spécifiques particulièrement intéressantes. L insolubilité des CNTs dans les solvants organiques et milieux aqueux a cependant longtemps empêché leur utilisation dans le domaine biomédical. Le développement d un ensemble de réactions chimiques permettant de modifier leur surface en y ajoutant des groupements fonctionnels a permis de dépasser ce problème en améliorant de manière drastique leur dispersion dans des solutions physiologiques et par conséquent leur biocompatibilité. En effet, les CNTs ainsi fonctionnalisés sont davantage individualisés en solution et perdent leur nature fibreuse en grande partie responsable des effets toxiques initialement décrits et tant redoutés puisque similaires à ceux de l'amiante. Leurs propriétés de biodistribution s'en trouvent également modifiées et ils sont plus facilement éliminés de l'organisme après administration. La présence de certaines fonctions chimiques permet aussi de favoriser leur biodégradation. Par ailleurs, la possibilité de lier à leur surface, via les groupements fonctionnels et de manière covalente ou non-covalente, des molécules de nature variée, tels que peptides, protéines ou acides nucléiques, confère aux CNTs la capacité de vectoriser des molécules biologiquement actives, permettant ainsi d envisager de nouvelles formes vaccinales ou médicamenteuses. De plus, diverses méthodes de fonctionnalisation ont été élaborées permettant d introduire plusieurs types de groupements chimiques sur un même CNT, et donc de greffer de manière sélective plusieurs molécules différentes à sa surface. Ces molécules peuvent alors être choisies de manière à remplir des fonctions complémentaires de ciblage, imagerie et cytotoxicité par exemple. La cavité interne des CNTs peut également être utilisée pour l'encapsulation de molécules. Les nano-vecteurs multifonctionnalisés ainsi générés ouvrent la porte à des stratégies thérapeutiques innovantes, ciblées et aux effets secondaires limités. u comment la chimie permet de modifier les propriétés biologiques des CNTs pour générer des médicaments sophistiqués. «Assemblages supramoléculaires hybrides : une galénique «verte» au service de l encapsulation» Ruxandra GREF, Directeur de recherche Institut Galien, UMR CNRS 8612, Faculté de Pharmacie, Université Paris-Sud J séance académique dédiée du VF 5 / 7

6 Les "nanomédicaments" ont révolutionné la formulation pharmaceutique en permettant la mise en place de traitements plus adaptés et plus spécifiques. Ainsi, les nanoparticules permettent de protéger les molécules actives vis-à-vis d une éventuelle dégradation, tout en les transportant dans l'organisme du site d'administration au site d'action pharmacologique, permettant ainsi de franchir un grand nombre de barrières biologiques (épithéliums, endothéliums et/ou membranes cellulaires). Cependant, quelques verrous technologiques 1 subsistent encore: i) manque d affinité de certains matériaux utilisés à l heure actuelle pour la fabrication des nanovecteurs pour un grand nombre de médicaments anticancéreux, antiviraux et antiinfectieux, ce qui conduit à de faibles taux de charge (> 5% pds) et de libérations incontrôlées et ii) effets toxiques potentiels des solvants et tensioactifs utilisés pour la préparation des vecteurs. Dans ce contexte, nous avons exploré l utilisation de matériaux poreux hybrides organiques - inorganiques (MFs) comme vecteurs pour une encapsulation efficace et «douce» (sans solvant) de principes actifs. 1-4 Les nanomfs, fabriquées en collaboration avec le groupe des D rs Férey et Serre (Institut Lavoisier) possèdent de larges cages interconnectées de taille pouvant être variée de 7 à 35 Å environ. Grâce d une part à leur microenvironnement interne à la fois hydrophile et hydrophobe, et d autre part, à leur porosité et surface spécifique importantes, ces «nanoéponges» se sont révélées capables d adsorber des quantités très importantes de principes actifs de nature variée (pouvant dépasser 40 % en poids pour l AZT-triphosphate) 3 et de les libérer de manière progressive. Ainsi, le verrou technologique lié à l encapsulation busulfan, molécule amphiphile à forte tendance à cristalliser, a pu être levé (charges obtenues: 25 % en poids). 4 Ces matériaux sont biodégradables et bien tolérés in vivo. 2 De plus, ils ont des propriétés intrinsèques en tant qu agents de contraste pour l IRM, ce qui ouvre des perspectives séduisantes en théranostique. La modification de surface de ces matériaux hautement poreux et encapsulant des principes actifs est un véritable défi. Dans ce contexte, l utilisation de molécules de type cage à permis d obtenir en seulement quelques minutes des recouvrements stables et bioactifs. Avantageusement, les assemblages supramoléculaires se font de manière non covalente. L exposé fera état de ces stratégies de recouvrement ainsi que des applications des nanomfs dans le domaine biomédical. [1] Horcajada, P. et al Porous metal organic-framework nanoscale carriers as a potential platform for drug delivery and imaging. Nat. Mater. 9, [2] Baati, T. et al In depth analysis of the in vivo toxicity of nanoparticles of porous iron (III) metal organic frameworks. Chem. Sci. 4, [3] Agostoni, V. et al Towards an Improved anti-hiv Activity of NRTI via Metal-rganic Frameworks Nanoparticles. Adv. Healthcare Mater. DI: /adhm [4] Chalati, T. et al Porous metal organic framework nanoparticles to address the challenges related to busulfan encapsulation. Nanomedicine, 6, Discussion sur l ensemble des communications 3.4 L'ALLIANCE DE LA BILGIE ET DE LA CHIMIE «Conception de systèmes 3D pour l ingénierie tissulaire» Didier LETURNEUR, Directeur de recherche - Bio-ingénierie Cardiovasculaire - INSERM U 698, CHU X. Bichat, Université Paris 7 - Institut Galilée, Université Paris 13 - Paris Nord Un défi majeur de l'ingénierie tissulaire est de créer un environnement optimal pour la croissance de cellules thérapeutiques pour régénérer les tissus endommagés. Cet environnement peut être reconstitué à l'aide de matrices 3D, dans lequel les cellules sont organisées en une structure analogue à un tissu. Nous avons préparé des matrices poreuses à base de polysaccharides (pullulane/dextrane) ayant une porosité permettant la survie, la prolifération ou différentiation de différents types cellulaires. Ces hydrogels sont biodégradables et biocompatibles. Diverses études ont démontré les performances de ces matrices pour la régénération tissulaire. Des exemples seront présentés pour le cœur, la peau et les os ainsi que les applications de ces échafaudages en culture cellulaire 3D, ou pour la libération de cellules et de principes actifs par fonctionnalisation des systèmes polymères. [1] Autissier A, Le Visage C, Pouzet C, Chaubet F, Letourneur D. Fabrication of porous polysaccharide-based scaffolds using a combined freeze-drying/cross-linking process. Acta biomaterialia. 2010;6: [2] Robert D, Fayol D, Le Visage C, Frasca G, Brule S, Menager C, Gazeau F, Letourneur D, Wilhelm C. Magnetic micro-manipulations to probe the local physical properties of porous scaffolds and to confine stem cells. Biomaterials. 2010;31: J séance académique dédiée du VF 6 / 7

7 [3] Abed A, Assoul N, Ba M, Derkaoui SM, Portes P, Louedec L, Flaud P, Bataille I, Letourneur D, Meddahi-Pelle A. Influence of polysaccharide composition on the biocompatibility of pullulan/dextran-based hydrogels. Journal of biomedical materials research. Part A. 2011;96: [4] Lavergne M, Derkaoui M, Delmau C, Letourneur D, Uzan G, Le Visage C. Porous polysaccharide-based scaffolds for human endothelial progenitor cells. Macromolecular bioscience. 2012;12: [5] Le Visage C, Gournay, Benguirat N, Hamidi S, Chaussumier L, Mougenot N, Flanders JA, Isnard R, Michel JB, Hatem S, Letourneur D, Norol F. Mesenchymal stem cell delivery into rat infarcted myocardium using a porous polysaccharide-based scaffold: A quantitative comparison with endocardial injection. Tissue engineering. Part A. 2012;18:35-44 [6] Guerrero J, Catros S, Derkaoui SM, Lalande C, Siadous R, Bareille R, Thebaud N, Bordenave L, Chassande, Le Visage C, Letourneur D, Amedee J. Cell interactions between human progenitor-derived endothelial cells and human mesenchymal stem cells in a three-dimensional macroporous polysaccharide-based scaffold promote osteogenesis. Acta biomaterialia. 2013; 9: [6] Fricain JC, Schlaubitz S, Le Visage C, Arnault I, Derkaoui SM, Siadous R, Catros S, Lalande C, Bareille R, Renard M, Fabre T, Cornet S, Durand M, Leonard A, Sahraoui N, Letourneur D, Amedee J. A nano-hydroxyapatite-pullulan/dextran polysaccharide composite macroporous material for bone tissue engineering. Biomaterials. 2013;34: [7] Purnama A, Aid-Launais R, Haddad, Maire M, Mantovani D, Letourneur D, Hlawaty H, Le Visage C. Fucoidan in a 3D scaffold interacts with vascular endothelial growth factor and promotes neovascularization in mice. Drug Delivery and Translational Research, ct 2013, sous presse Discussion sur l ensemble des communications 3.5 CNCLUSIN : La nécessaire alliance de la chimie et de la biologie. Claude MNNERET, Institut Curie, membre de l Académie nationale de Pharmacie Clôture par le Président Jean-Pierre FUCHER 3.6 SÉANCE NN PUBLIQUE ÉVENTUELLE * * * J séance académique dédiée du VF 7 / 7

ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE

ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE ACADÉMIE NATINALE DE PHARMACIE SANTÉ PUBLIQUE - MÉDICAMENT - PRDUITS DE SANTÉ - BILGIE - SANTÉ ET ENVIRNNEMENT Fondée le 3 août 1803 sous le nom de Société de Pharmacie de Paris Reconnue d utilité publique

Plus en détail

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS UNIVERSITÉ PARIS-SUD CENTRE D'ÉTUDES PHARMACEUTIQUES Physico-Chimie - Pharmacotechnie - Biopharmacie UMR CNRS 8612 LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES

Plus en détail

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux Leem Direction des Affaires scientifiques pharmaceutiques et médicales 11 décembre 2008 Le plan d études du Leem Les segments

Plus en détail

2000 Nouveau domaine.

2000 Nouveau domaine. Aujourd hui Didier Letourneur BIOMATERIAUX Conception de systèmes 3D pour l ingénierie tissulaire Futur? BIOMATERIAUX Médecine Régénératrice/réparatrice Problèmes après 60 années de recherche et de développement!

Plus en détail

Jean-Michel SAUTIER*, Sabine LOTY**, Christine LOTY**, Susan HATTAR**, Ariane BERDAL***

Jean-Michel SAUTIER*, Sabine LOTY**, Christine LOTY**, Susan HATTAR**, Ariane BERDAL*** Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 85 Séance de travail Mercredi 7 février 2001 Nouvelles stratégies thérapeutiques expérimentales dans la régénération osseuse et cartilagineuse Jean-Michel SAUTIER*,

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

NANOPARTICULES D ORD Qu en attendent les biologistes?

NANOPARTICULES D ORD Qu en attendent les biologistes? NANOPARTICULE D ORD Qu en attendent les biologistes? Gérard Morel Laboratoire de Physiologie Intégrative Cellulaire et Moléculaire UMR 5123 CNR téphane Roux Laboratoire de Physico-Chimie des Matériaux

Plus en détail

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES?

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES? PHARMACIEN POLYTECHNICIEN DE LA SANTÉ SCIENCES CHIMIQUES VERSUS SCIENCES BIOLOGIQUES? Professeur Pascale Cohen Professeur Marc Leborgne ISPB-Pharmacie Université Lyon I Quelle est la place actuelle de

Plus en détail

les protéines et le fonctionnement des cellules

les protéines et le fonctionnement des cellules les protéines et le fonctionnement des cellules marcel.dellanoce@free.fr 1 / 9 marcel.dellanoce@free.fr les protéines et le fonctionnement des cellules 1 assurer la structure et l'organisation des tissus

Plus en détail

Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective

Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective Polymer Nanoparticles in Life Science Compte-Rendu d un atelier européen de prospective Christian Pichot, Denis Labarre et Jean-Claude Daniel Un atelier européen de prospective sur le sujet «Polymer nanoparticles

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Médication et lentilles cornéennes

Médication et lentilles cornéennes Médication et lentilles cornéennes Dr Langis Michaud O.D. M.Sc. FAAO (Dipl) FSLS FBCLA Professeur titulaire École d optométrie http://www.clspectrum.com/content/archive/2012/november/images/cls_november_a09_fig04.jpg

Plus en détail

Dedy Septiadi LDC Juin 2015, 4

Dedy Septiadi LDC Juin 2015, 4 Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (ISIS)-Strasbourg Dedy Septiadi LDC Juin 2015, 4 Laboratoire de Chimie et des Biomatériaux Supramoléculaires Molécules et matériaux fonctionnels pour

Plus en détail

II.5. l inflammation protumorale

II.5. l inflammation protumorale II.5. l inflammation protumorale L une de ses missions est de favoriser la reconstruction des tissus lésés. Les macrophages sécrètent des : enzymes MMP Facteurs de croissance EGF Cet aspect de l inflammation

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Chapitre 2 : INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Objectifs - Savoir définir et expliquer les différentes phases du devenir du médicament dans l organisme. - Savoir définir les

Plus en détail

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Préparation à l Agrégation Interne Paris VI 2009-2010 Séances des 19 et 23 septembre LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Les mots clés : Lipide, glucide, protide, acide nucléique, monomère, polymère,

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

nanomédicaments : Ainsi, un médicament administré

nanomédicaments : Ainsi, un médicament administré Les nanomédicaments : une approche intelligente pour le traitement des maladies sévères Lors de l introduction d un médicament dans l organisme, le principe actif rencontre des barrières naturelles qui

Plus en détail

> SOMMAIRE. Avant-propos...

> SOMMAIRE. Avant-propos... > SOMMAIRE Avant-propos... XV CHAPITRE 1 : ASSURANCE QUALITÉ ET BONNES PRATIQUES DE FABRICATION... 1 1. BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ... 4 Définitions et domaines d application... 4 Bonnes pratiques...

Plus en détail

Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer)

Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer) Rôle d IL6 dans le développement d un CAC (colitis associated cancer) Article; IL-6 and Stat3 Are Required for Survival of Intestinal Epithelial Cells and Development of Colitis-Associated Cancer Le cancer

Plus en détail

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007

Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Cours de Biologie Cellulaire L1 2006/2007 Qu est ce que la biologie cellulaire? La biologie cellulaire étudie les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes

Plus en détail

Les défis de la Bioinformatique:

Les défis de la Bioinformatique: Les défis de la Bioinformatique: Une introduction à la Journée du 19 octobre Marie-Paule LEFRANC Journées du CINES 19-21 octobre 2004 organisées par Laetitia Regnier Importance des facteurs génétiques

Plus en détail

L ETAT COLLOIDAL E BIOLOGIE

L ETAT COLLOIDAL E BIOLOGIE L ETAT COLLOIDAL E BIOLOGIE Ou le grand bêtisier AVERTISSEME T: Devant la recrudescence de contre vérités de natures ignares ou purement trompeuses, destinées à alimenter un Marketing pauvre concernant

Plus en détail

Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE. Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires

Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE. Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires Loïc Martin 6 avril 2012 Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires Travail effectué, à l'université de Genève, Sciences

Plus en détail

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques D. Gilis Bioinformatique génomique et structurale Faculté des sciences appliquées Université Libre de Bruxelles Objectif: illustrer en quoi

Plus en détail

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II.

L entreprise vise le développement de ses candidats médicaments de la phase préclinique jusqu aux essais cliniques de phase II. Ecrins Therapeutics est une entreprise de biotechnologie centrée sur la découverte et le développement de nouvelles petites molécules pour la thérapie contre le cancer. L entreprise vise le développement

Plus en détail

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013 La Plateforme GALA Un projet régional structurant CPER 2007-2013 avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique Labellisé en avril 2009 Plateforme GALA : quel rôle? Principe

Plus en détail

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN Les enzymes sont une catégorie particulière de protéines qui interviennent dans la plupart des réaction chimique qui se déroulent à l'intérieur

Plus en détail

HIBRYDATION IN SITU METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009

HIBRYDATION IN SITU METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009 METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009 HIBRYDATION IN SITU Dr Mokrane Yacoub. AHU Histologie Faculté de médecine de Poitiers Service d anatomie pathologique PLAN I- Définition et principes

Plus en détail

Article Insulib. Vers une nouvelle approche thérapeutique du diabète : l administration de l insuline par voie orale

Article Insulib. Vers une nouvelle approche thérapeutique du diabète : l administration de l insuline par voie orale Article Insulib Vers une nouvelle approche thérapeutique du diabète : l administration de l insuline par voie orale Le diabète et les chiffres Le diabète est une maladie dont l essor ne cesse de croître

Plus en détail

Les bionanotechnologies au Québec

Les bionanotechnologies au Québec Les bionanotechnologies au Québec Josée Blanchard, Ph.D., MBA Directeur, développement des affaires, Sciences de la vie Sherbrooke Innopole CA de NanoQuébec Un peu d info sur moi Formation en Biologie

Plus en détail

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012

PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 PROGRAMME DE L ANNEE PREPARATOIRE AUX ETUDES DE MASSO KINESITHERAPIE (APEMK) 2011-2012 U.E. 1 : Atomes - Biomolécules - Génome - Bioénergétique - Métabolisme 10 ECTS BIOCHIMIE Acides aminés/peptides/protéines

Plus en détail

Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA)

Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA) /0/ Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Cédric Laurent Directeurs de thèse Jean-François Ganghoffer (LEMTA, Nancy) Rachid Rahouadj

Plus en détail

Identification de récepteurs r endothéliaux stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler

Identification de récepteurs r endothéliaux stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler Identification de récepteurs r endothéliaux à différents stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler S.Lavisse 1, V. Lazar 2, P. Opolon 3, P. Dessen 2, A. Roche 1, N. Lassau 1 Équipes

Plus en détail

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Traitements futurs. Traitements de la SP 2014-10-01. I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation Traitements futurs Dr François Grand Maison, neurologue et directeur, clinique Neuro Rive Sud Traitements de la SP I. Prévention de la maladie II. Prévention des poussées III. Neuroprotection et remyélinisation

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle

Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle Chapitre 1. La cellule : unité morphologique et fonctionnelle 1. Historique de la biologie : Les premières cellules eucaryotes sont apparues il y a 3 milliards d années. Les premiers Homo Sapiens apparaissent

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

Biofilm bactérien. Gérard LINA gerard.lina@chu-lyon.fr. CNR des Staphylocoques, Inserm U851, Faculté de Médecine Lyon Est

Biofilm bactérien. Gérard LINA gerard.lina@chu-lyon.fr. CNR des Staphylocoques, Inserm U851, Faculté de Médecine Lyon Est Biofilm bactérien Gérard LINA gerard.lina@chu-lyon.fr CNR des Staphylocoques, Inserm U851, Faculté de Médecine Lyon Est Deux modes de vie bactérienne Bactéries isolées Bactéries qui se développent en communauté

Plus en détail

Chapitre 5 Processus tumoral et cancer

Chapitre 5 Processus tumoral et cancer Chapitre 5 Processus tumoral et cancer V.1 Définition V.2 Cancérogenèse ou oncogenèse V.3 Facteurs cancérigènes V.4 Prévention. V.5 Dépistage et diagnostic. V.5.1 Signes cliniques V.5.2 Examens complémentaires

Plus en détail

Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) CBM (Département)

Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) CBM (Département) Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) Agnès DELMAS Coordinateur 02.38.25.76.42 AGNES.DELMAS http://cbm.cnrs-orleans.fr/spip.php?rubrique31 Aspects moléculaires

Plus en détail

la montée Par aude rambaud

la montée Par aude rambaud 58 la montée en force des nanomédicaments La nano est en ébullition, les projets se multiplient et des nanomédicaments voient peu à peu le jour. Patrick couvreur, l un des Pionniers dans ce domaine, vient

Plus en détail

Introduction à la biochimie SBI4U

Introduction à la biochimie SBI4U Résultat d apprentissage pour le test : Je décris les innovations technologiques et les besoins de la société à l aide de la structure et la fonction des macromolécules, les réactions biochimiques et des

Plus en détail

LES ETUDES DE PHARMACIE

LES ETUDES DE PHARMACIE 2011-2012 LES ETUDES DE PHARMACIE Organisation des études PAES Première Année commune aux Etudes de Santé Liste de classement 1ER cycle Stage officinal (6 semaines) 2 ème année 3 ème année 2ème cycle 4

Plus en détail

Pharmacie galénique. 4 ème année pharmacie. Chapitre 5 : Les vaccins. Page 1 sur 12

Pharmacie galénique. 4 ème année pharmacie. Chapitre 5 : Les vaccins. Page 1 sur 12 Pharmacie galénique 4 ème année pharmacie Chapitre 5 : Les vaccins Page 1 sur 12 Sommaire 1. Définition... 3 2. Classification des vaccins... 3 2.1. Vaccins bactériens... 3 2.2. Les anatoxines bactériennes...

Plus en détail

... Catalogue des offres de Compétences en Santé

... Catalogue des offres de Compétences en Santé ... Catalogue des offres de Compétences en Version de Juillet 2013 est la Société d Accélération du Transfert de Technologies de la région Aquitaine (SATT Aquitaine). Créée en juillet 2012 à l initiative

Plus en détail

MAB Solut. MABSolys Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de vos projets

MAB Solut. MABSolys Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de vos projets Mabsolys-2015-FR:Mise en page 1 03/07/15 14:02 Page1 le département prestataire de services de MABSolys de la conception à la validation MAB Solut intervient à chaque étape de vos projets Création d anticorps

Plus en détail

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food

Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes- Atlantique Nantes- Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Masters Oniris Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l Alimentation Nantes-Atlantique Nantes Atlantic National College of Veterinary Medicine, Food Science and Engineering Secteur «Recherche»

Plus en détail

Modèles animaux de cancérogenèse

Modèles animaux de cancérogenèse INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE isabelle.dhennin@u-picardie.fr Modèles animaux de cancérogenèse I- Généralités sur le cancer 1- Données épidémiologiques Hommes Femmes

Plus en détail

Le métier d enseignant chercheur

Le métier d enseignant chercheur Conférence d UV industrie n 4. Le métier d enseignant chercheur Donnée le 18 janvier 2006, Par Isabelle Margaill. Groupe numéro 4 I. Parcours universitaire. Son parcours : Etude de pharmacie : -5ème année

Plus en détail

Demandes d habilitation des mentions de master, domaine Sciences et applications

Demandes d habilitation des mentions de master, domaine Sciences et applications Demandes d habilitation des mentions de master, domaine Sciences et applications Pour l année 2004/2005 CA du 18.11.03 et CEVU du 13.11.03 - Structure, protéome et génomique fonctionnelle - Infectiologie

Plus en détail

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de Mabsolut-DEF-HI:Mise en page 1 17/11/11 17:45 Page1 le département prestataire de services de MABLife de la conception à la validation MAB Solut intervient à chaque étape de vos projets Création d anticorps

Plus en détail

Biotechnologie pharmaceutique

Biotechnologie pharmaceutique Biotechnologie pharmaceutique Niveau Catégorie d enseignement Type Cycle d étude Section Finalité / option / orientation Grade académique Année d étude Enseignement supérieur Technique Long 2ème cycle

Plus en détail

Les objets de l évolution :

Les objets de l évolution : Les objets de l évolution : éléments de biologie cellulaire Table des matières Les 3 règnes et leurs spécificitéss Les cellules procaryotes Les cellules eucaryotes Les cellules végétales Les cellules de

Plus en détail

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2 Le complément I_ Généralités A. Découverte Les anticorps ont été découverts en 1890. La fixation d'anticorps ne suffit pas à détruire l'antigène. Pfeiffer et Bordet ont démontré qu'un système complémentaire

Plus en détail

Titre de l atelier : Vecteurs cationiques fluorescents et nouveaux développements pour l électroporation -Transfert d acides nucléiques-

Titre de l atelier : Vecteurs cationiques fluorescents et nouveaux développements pour l électroporation -Transfert d acides nucléiques- Titre de l atelier : Vecteurs cationiques fluorescents et nouveaux développements pour l électroporation -Transfert d acides nucléiques- Pascal LOYER Inserm UMR991 - Rennes Plateforme Biogenouest SynNanoVect

Plus en détail

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014

Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014 Journées de la Fondation pour la Recherche Médicale à Strasbourg 2 au 8 juin 2014 Pour que la recherche bénéficie à tous Communiqué de presse Strasbourg, le 13/05/2014 Du 2 au 8 juin 2014, la Fondation

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T Frédéric VELY frederic.vely@ap-hm.fr MCU-PH Laboratoire d Immunologie - Hôpital de la Conception Lab of NK cells and Innate Immunity - Centre d Immunologie de Marseille-Luminy Les bases de la transduction

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE SUJET 1 La phase symptomatique du sida est caractérisée par un taux très faible de lymphocytes T cytotoxiques et de lymphocytes T4. Les patients qui rentrent

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 1 Vendredi 25 janvier 2008 : Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 2 Immunité et exposition aux rayonnements ionisants Professeur Michel

Plus en détail

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé

Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé Prise en charge multimodale du cancer du sein modèle du traitement ciblé M. Berlière Clinique du Sein Centre du Cancer Cliniques Universitaires St Luc Quand la cible n est pas seulement la tumeur mais

Plus en détail

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014

Médicaments du futur : Tendances et enjeux. Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Médicaments du futur : Tendances et enjeux Nicolas PY, Debiopharm International forumofac.14 26/09/2014 Quelques mots sur Debiopharm Groupe fondé en 1979 Siège à Lausanne 350 collaborateurs Financièrement

Plus en détail

PLAN. Intérêt des cellules souches exogènes (hématopoïétiques ou mésenchymateuses) dans la réparation/régénération

PLAN. Intérêt des cellules souches exogènes (hématopoïétiques ou mésenchymateuses) dans la réparation/régénération Cellules souches & appareil respiratoire : Perpectives thérapeutiques Pr Carole Planès Physiologie SMBH Bobigny EA 2363, UFR SMBH, Université Paris 13 carole.planes@avc.aphp.fr Master 2 B2PCR Respiration

Plus en détail

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Le Master Biologie Santé est une formation qui s adresse

Plus en détail

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE PRIX LEENAARDS 2011 POUR LA PROMOTION DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE Le système vasculaire lymphatique joue un rôle physiologique majeur dans le transport

Plus en détail

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce que HER2? HER2 est un récepteur. Il signifie human epidermal growth factor

Plus en détail

Domaine : Diplôme de Formation Générale en sciences pharmaceutiques 2 ème année Mention : Spécialité : Parcours :

Domaine : Diplôme de Formation Générale en sciences pharmaceutiques 2 ème année Mention : Spécialité : Parcours : OBJECTIF Acquérir des connaissances fondamentales en sciences chimiques, biologiques et pharmaceutiques COMPETENCES ET SAVOIRS ENSEIGNES UE Procaryotes et végétaux Des algues aux Angiospermes (14h CM)

Plus en détail

LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE

LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE LICENCE SCIENCE DE LA VIE - PARCOURS INGENIERIE DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Champ d'enseignement

Plus en détail

Nouvelles techniques d imagerie laser

Nouvelles techniques d imagerie laser Nouvelles techniques d imagerie laser Les chimistes utilisent depuis longtemps les interactions avec la lumière pour observer et caractériser les milieux organiques ou inorganiques. La présence, dans la

Plus en détail

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier Journal de L ANDAR (Association Nationale de Défense contre l Arthrite Rhumatoîde) octobre2008 Le Mabthéra dans la polyarthrite rhumatoïde Pr Bernard Combe Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

FICHES REVISION UE 2

FICHES REVISION UE 2 FICHES REVISION UE 2 «Ce document est la propriété du TAM. Toute autorisation totale ou partielle sans son autorisation sera passible de poursuites selon les articles. L. 335-2 et 335-3 du Code de la Propriété

Plus en détail

les Facteurs de la Coagulation

les Facteurs de la Coagulation LA COAGULATION plan Définition les Facteurs de la Coagulation Déroulement de la coagulation A. la thrombinoformation B. Fibrinoformation Les inhibiteurs physiologiques de la coagulation Définition étape

Plus en détail

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT

Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT ANAMACaP Association Nationale des Malades du Cancer de la Prostate 17, bis Avenue Poincaré. 57400 SARREBOURG Sujets présentés par le Professeur Olivier CUSSENOT Place des nouvelles techniques d imagerie

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407.

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407. PB : Comment sont éliminées les cellules reconnues comme étrangères. (infectées, cancéreuses, greffées.) L'organisme dispose d'autres moyens de défense que les anticorps pour se débarasser d'un intrus.

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

Imagerie, spectroscopie et chimie du vivant (ISCV) CBM (Département)

Imagerie, spectroscopie et chimie du vivant (ISCV) CBM (Département) Imagerie, spectroscopie et chimie du vivant (ISCV) Stéphane PETOUD Coordinateur 02.38.25.56.52 stephane.petoud@cnrs-orleans.fr http://cbm.cnrs-orleans.fr/spip.php?rubrique32 Imagerie, spectroscopie et

Plus en détail

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE TOUT D ABORD UN PETIT HISTORIQUE 1910: Peyton ROUS découvre le virus qui porte son nom 1976: les oncogènes de certains virus ont une contrepartie cellulaire

Plus en détail

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE.

STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. STATUT JURIDIQUE DES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE. I) Définition du médicament. «On entend par médicament toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou

Plus en détail

CONCOURS D INTERNAT ET DE RESIDANAT DES ETUDES EN PHARMACIE

CONCOURS D INTERNAT ET DE RESIDANAT DES ETUDES EN PHARMACIE CONCOURS D INTERNAT ET DE RESIDANAT DES ETUDES EN PHARMACIE 1 QUESTIONS D INTERNAT ET DE RESIDANAT EN PHARMACIE ADMISSIBILITE A- SCIENCES FONDAMENTALES 1- Dosages radioimmunologiques : - principe - mise

Plus en détail

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies.

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. LUDIVINE TASSERY 1ere S 5 Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. Lors de la seconde visite, Monsieur PAREIGE, nous a parlé des nanotechnologies et

Plus en détail

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces?

Hiver 2013. Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Hiver 2013 Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Tests associés... Comment savoir s ils sont sécuritaires et efficaces? Notre article précédent, Médecines personnalisées,

Plus en détail

Le programme Anticorps Thérapeutiques. Nicolas GROUX

Le programme Anticorps Thérapeutiques. Nicolas GROUX Le programme Anticorps Thérapeutiques Nicolas GROUX Emergence du projet Historique : Journées collaboratives 2009 Constat : les Anticorps monoclonaux (mabs) représentent une partie de plus en plus importante

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

Les métiers de la Pharmacocinétique

Les métiers de la Pharmacocinétique Conférence d UEP préparation à la filière industrie n 2 Les métiers de la Pharmacocinétique M. P. Genissel (Servier) M. X. Declèves (MC) Groupe 2 12/12/2007 1/12 Cursus professionnel de M. Genissel : M.

Plus en détail

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1)

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) Apport de la Biologie Cellulaire et Moléculaire aux innovations médicales (bases et prérequis de biologie cellulaire

Plus en détail

5. Essais immunologiques

5. Essais immunologiques 5. Essais immunologiques Les essais immunologiques sont basés sur la réaction spécifique entre un antigène et un anticorps, les biomolécules impliquées dans le système immunitaire, pour la détection et

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

La cytométrie de flux

La cytométrie de flux TD5 La cytométrie de flux Air sous-pression Signal de formation des gouttes Signal de charge des gouttes Cellules en suspension Liquide de Gaine Vibrateur Ultrason Dˇtecteur de Lumi re Arrt du Faisceau

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

La reconnaissance moléculaire: la base du design rationnel Modélisation moléculaire: Introduction Hiver 2006

La reconnaissance moléculaire: la base du design rationnel Modélisation moléculaire: Introduction Hiver 2006 La reconnaissance moléculaire: la base du design rationnel En 1890 Emil Fisher a proposé le modèle "serrure et clé" pour expliquer la façon de fonctionner des systèmes biologiques. Un substrat rentre et

Plus en détail

Macro-Assemblages Protéiques et Maladies à Prion + Virologie et Immunologie Moléculaire

Macro-Assemblages Protéiques et Maladies à Prion + Virologie et Immunologie Moléculaire Axe : NanoBioSciences Macro-Assemblages Protéiques et Maladies à Prion http://www.jouy.inra.fr/vim/equipes_scientifiques/macro_assemblages_proteiques_et_maladies_a_ prion Virologie et Immunologie Moléculaire

Plus en détail