Secteur de la construction Québec Perspectives

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Secteur de la construction Québec Perspectives 2005 1"

Transcription

1 L OBSERVATEUR SECTORIEL Secteur de la construction Décembre 2004 Secteur de la construction Québec Perspectives Résumé des conférences annuelles de la S.C.H.L. et de la Commission de la construction du Québec

2 FAITS SAILLANTS 2004 aura été une très bonne année pour le secteur de la construction au Québec. La construction résidentielle a atteint des records et l achèvement de grands chantiers a soutenu la construction non résidentielle. La construction résidentielle dans toutes les grandes villes du Québec sauf Gatineau et Saguenay a atteint un nouveau sommet dans le présent cycle immobilier. Du côté non-résidentiel, d importants chantiers d aluminerie et d hydroélectricité ont particulièrement bénéficié les régions de la Côte-Nord, de la Baie-James et du Saguenay-Lac-St-Jean en En revanche, l Outaouais a souffert d un ralentissement de la construction commerciale et industrielle. La Mauricie-Bois-Francs a quant à elle subi un recul en raison de l achèvement de chantiers industriels et hydroélectriques. Malgré l annulation du projet Gaspésia, la Gaspésie s en est tiré avec une relative stabilité grâce à de nombreux travaux de génie reliés notamment à l installation d éoliennes. En 2005, un ralentissement relativement prononcé est attendu tant du côté construction industriel, commercial que résidentiel. Avec l achèvement du projet d aluminerie Alouette sur la Côte- Nord et de celui du barrage Eastmain à la Baie-James, ces deux régions se retrouveront en queue du palmarès en Montréal devrait également faire moins bonne figure vu la saturation dans les secteurs institutionnels, commercial et le ralentissement du côté industriel. Québec, l Estrie, et le Saguenay-Lac-Saint-Jean devraient arriver en tête de peloton grâce, respectivement, à la construction industrielle; institutionnelle et commerciale; et hydroélectrique. La Mauricie-Bois-Francs devrait se relever en 2005 vu les travaux à 2 de 9

3 la centrale au gaz de Bécancour et du lancement de nouveaux projets de centrales hydroélectriques en Mauricie. Dans le secteur de la construction résidentielle, le niveau des mises en chantier diminuera par rapport au sommet atteint en 2004 tout en demeurant relativement élevé. Le ralentissement proviendra du segment des logements collectifs, soit celui ayant soutenu le plus la croissance en 2003 et Le prix moyen des maisons à la revente augmentera, mais à un rythme moins élevé, soit entre 5 % et 10 %. Le taux d inoccupation continuera de grimper et devrait atteindre les 2 % dans la plupart des grandes villes. Emplois par secteur LA CONSTRUCTION AU QUÉBEC Quelques chiffres Industriel : Génie civil et voirie : institutionnels et commerciaux : résidentiels : emplois emplois plus de emplois emplois Produit intérieur brut Valeur au deuxième trimestre de 2004 (en millions de $ constants de 1997) : $ Croissance du PIB en : 10,9% En 2003 : 7,3% Part du PIB : 5,4% 2 Croissance sur quatre trimestre deuxième trimestre de de 9

4 CONSTRUCTION NON-RÉSIDENTIELLE Secteur industriel En 2004, d importants chantiers de construction d alumineries et de raffineries ont principalement contribué à maintenir une relative stabilité dans la construction industrielle. La fin de plusieurs projets dans le secteur des pâtes et papiers au début de 2004 a causé un recul de 75% dans ce sous-secteur. Du côté des métaux primaires et d infrastructures minières, la forte demande à l échelle mondiale et la montée des prix qui lui est associée contribuera au démarrage de plusieurs projets importants notamment de QIT Fer et Titane (489 M$), Mines Aurizon (100 M$), et Niocan (100 M$). Dans les secteurs des technologies de l information, de l électronique ainsi que des produits textiles et du cuir, on s attend à ce que les intentions d investissements soient limitées. La baisse de l activité sur le chantier Alouette à Sept-Îles causera le repli de la construction industrielle en de 9

5 Secteur commercial et institutionnel Le secteur commercial a reculé de 15 % depuis le sommet de la fin de 2001 qui atteignait 2,7 milliards de dollars. Cette baisse est généralisée à la plupart des segments soit le commerce détail, les édifices à bureaux, l hébergement et la restauration. La valeur des permis de bâtir stagne depuis La construction dans le commerce de détail est sur la voie de la saturation. De nombreuses implantations de centres de rénovation, de grands magasins incluant les Wal-Mart et les Costco et de magasins d alimentation ont déjà été réalisées. À ceci s ajoutent les investissements pour les rénovations et l agrandissement de centres commerciaux. Malgré cette saturation, plusieurs projets majeurs de mégacentres sont encore envisagés dans les Laurentides, à Laval, sur la Rive-Sud de Montréal, à Sherbrooke, Gatineau, Québec et Trois-Rivières. Aussi, de nombreux projets récréotouristiques sont sous considération. Pour ce qui est des édifices à bureaux, le taux d inoccupation au centre-ville de Montréal a grimpé à 12,5 % au deuxième trimestre de 2004, un sommet depuis le plancher de 7,1 % atteint en Ceci est bien entendu relié à livraisons d immeubles importants sur le marché (Caisse de dépôt et placement du Québec, Cité du multimédia, Cité du commerce électronique). D autres projets seront bientôt livrés soit la Phase II de la Cité du commerce électronique et le ré-aménagement d une partie des Ailes de la Mode au centreville. Ainsi, le taux d inoccupation devrait continuer d augmenter et devrait demeurer parmi les plus élevés des grandes villes canadiennes. 5 de 9

6 À Québec, où les conditions sont plus serrées, de nouveaux chantiers seraient retardés par la formule des partenariats publics privés (PPP) développée par le gouvernement. L expansion du secteur des immeubles résidentiels de plus de 6 étages 3 s est poursuivie en Ce créneau s est en effet développé de plus l an 2000 : le nombre de mises en chantier d immeubles de plus de 50 logements est passé de 21 immeubles comprenant logements, à 61 immeubles en 2003 (6 215 logements), et à 59 immeubles en 2004 (6 436 logements). En 2003, on s attend à la construction d immeubles résidentiels ralentisse quelque peu. 3 Les projets immobiliers résidentiels de plus de 6 étages sont considérés comme de la construction nonrésidentiel. 6 de 9

7 Le secteur institutionnel a battu des records en Avec 1,9 milliard d investissements, un montant similaire à celui de la construction commerciale, on a retrouvé des niveaux comparables au début des années soixante-dix alors que l infrastructure scolaire québécoise était en pleine expansion. Cette fois-ci, ce sont les universités et les hôpitaux qui ont d'ambitieux programmes d investissements pour la rénovation et l agrandissement. En 2005, l activité devrait ralentir quelque peu, mais ce ne sera que pour mieux rebondir en Les principaux projets sont imposants soit d une part l Hôtel- Dieu de Sherbrooke, les facultés de médecine de l Université Laval et de l Université de Montréal, l École de technologie supérieure (ETS), l École de gestion de l Université Concordia, et l Hôpital Sainte-Justine; quant aux mégashôpitaux montréalais, il y a aura le Centre hospitalier de l Université de Montréal et le Centre universitaire de santé McGill, qui pourrait démarrer à l automne de 9

8 CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE En 2005, trois facteurs pousseront la construction résidentielle à ralentir soit ; 1) une croissance modérée de l emploi; 2) les attentes de hausse des taux hypothécaires en 2004 et 2005; et 3) la montée des prix de l immobilier depuis trois ans. En revanche, deux facteurs alimenteront la croissance soit 1) les baby-boomers et les aînés changeant de mode d occupation et 2) la montée importante du bilan migratoire. Depuis 2000, la migration nette a dépassé les habitants au Québec. Ceci a bien entendu augmenté la demande principalement pour les logements locatifs. En 2005, l activité sur le marché immobilier devrait ralentir. On s attend à ce que le nombre de mises en chantier au Québec diminue de unités à unités. Cette baisse reflétera un recul plus prononcé du côté des logements collectifs que de celui d habitations individuelles. Sur le marché de la revente, le nombre de ventes devrait diminuer au niveau de 2003 soit unités. Le prix moyen des maisons existantes a augmenté de plus de 10 % en La croissance des prix est toutefois en train de ralentir. En 2005, le prix moyen devrait augmenter entre 5 % et 10 %. Dans le marché locatif à Montréal, le taux d inoccupation a augmenté à 1,5 % en 2004 et devrait atteindre les 2,0 % en Ceci indiquerait toujours une demande excédentaire par rapport à l offre. Toutefois, il est probable que le seuil d équilibre soit déjà atteint dans divers segments de marché, notamment dans celui des copropriétés de luxe. 8 de 9

9 Marché de la revente Mises en chantier PRIX MOYEN MAISONS INDIVIDUELLES p 2005p p 2005p Montréal Montréal Québec Québec Gatineau Gatineau Sherbrooke Sherbrooke Trois-Rivières Trois-Rivières Saguenay Saguenay Marché locatif Mises en chantier TAUX D INOCCUPATION LOGEMENTS COLLECTIFS p 2005p p 2005p Montréal Montréal Québec Québec Gatineau Gatineau Sherbrooke Sherbrooke Trois-Rivières Trois-Rivières Saguenay Saguenay Mises en chantier Marché de la revente TOTAL NOMBRE DE TRANSACTIONS (1) p 2005p p 2005p Montréal Montréal Québec Québec Gatineau Gatineau Sherbrooke Sherbrooke Trois-Rivières Trois-Rivières Saguenay Saguenay Source : S.C.H.L. (1) maisons individuelles 9 de 9

Le Point. sur la situation économique et financière du québec

Le Point. sur la situation économique et financière du québec Le Point sur la situation économique et financière du québec Printemps 2013 Ce document est imprimé sur du papier entièrement recyclé, fabriqué au Québec, contenant 100 % de fibres postconsommation et

Plus en détail

au troisième trimestre de 2000

au troisième trimestre de 2000 Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au troisième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques: En l an 2000, la croissance devrait dépasser 4 % Page

Plus en détail

Une année 2011 prometteuse pour l industrie de la construction. Un sommet pour les travaux de génie civil et de voirie

Une année 2011 prometteuse pour l industrie de la construction. Un sommet pour les travaux de génie civil et de voirie Une année 11 prometteuse pour l industrie de la construction Après avoir connu en 1, une forte croissance, l activité de la construction progressera encore en 11. En effet, une hausse de 2 % des heures

Plus en détail

Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal

Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal Perspectives du marché de l habitation RMR de Montréal Marie-Claude Guillotte Analyste principale Centre d analyse de marché 9 mars 2017 Au programme 1. Économie et démographie 2. Évaluation du marché

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada. Principaux événements mai-11 sept.-11 mai-12 sept.-12 mai-13 sept.-13 mai-14 sept.-14 PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux événements Les ventes d habitations au

Plus en détail

Perspectives du marché de l habitation province de Québec Faits saillants

Perspectives du marché de l habitation province de Québec Faits saillants Perspectives du marché de l habitation province de Québec Faits saillants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Kevin Hughes Économiste principal (province de Québec) Marché de l habitation :

Plus en détail

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation CÔTE-NORD PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation CÔTE-NORD PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016 Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation CAPITALE-NATIONALE PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation CAPITALE-NATIONALE PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016 Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

ABITIBI-TÉMISCAMINGUE Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

économie marché du travail nvestissements transport BILAN ÉCONOMIQUE démographie tourisme logement ises en chantier résidentielles

économie marché du travail nvestissements transport BILAN ÉCONOMIQUE démographie tourisme logement ises en chantier résidentielles BILAN ÉCONOMIQUE AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL 2013 nvestissements logement permis de construction démographie tourisme ises en chantier résidentielles transport économie marché du travail Le de l agglomération

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché Société canadienne d hypothèques et de logement Plan de la présentation Contexte économique Marché locatif en 2013 Profil

Plus en détail

Québec et ses régions, perspectives 2016

Québec et ses régions, perspectives 2016 et ses régions, perspectives 2016 Les données perspectives 2016 ainsi que les données provisoires 2015 recueillies auprès des entreprises durant l automne 2015 sont sujettes à révision et ne peuvent pas

Plus en détail

CHAUDIÈRE-APPALACHES

CHAUDIÈRE-APPALACHES Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation LAURENTIDES PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation LAURENTIDES PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016 Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN

SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

Bilan 2007 et Perspectives 2008

Bilan 2007 et Perspectives 2008 Bilan et Perspectives 2008 La Chambre immobilière de Québec présente le bilan du marché immobilier «Le chiffre d affaires des transactions réalisées par un agent immobilier a frôlé les 2 milliards de dollars

Plus en détail

tourisme économie marché du travail investissements transport démographie logement LA SITUATION ÉCONOMIQUE 2014 mises en chantier résidentielles

tourisme économie marché du travail investissements transport démographie logement LA SITUATION ÉCONOMIQUE 2014 mises en chantier résidentielles LA SITUATION ÉCONOMIQUE 2014 DANS L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL démographie économie permis de construction tourisme logement investissements marché du travail transport mises en chantier résidentielles

Plus en détail

Développements récents de l économie canadienne : automne 2013

Développements récents de l économie canadienne : automne 2013 N o 11 626 X au catalogue N o 030 ISSN 1927-5048 ISBN 978-0-660-21249-4 Document analytique Aperçus économiques Développements récents de l économie canadienne : automne 2013 par Cyndi Bloskie et Guy Gellatly

Plus en détail

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2

LE TEXTE LU FAIT FOI. Cap sur l innovation et la productivité 2 Allocution de Josée Fortin Directrice générale de Sherbrooke Innopole Chambres de commerce de Sherbrooke et Fleurimont 30 avril 2013 LE TEXTE LU FAIT FOI Cap sur l innovation et la productivité 2 Bonjour,

Plus en détail

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré FICHE PAYS ESPAGNE : UNE BATAILLE PERDUE D AVANCE? Département analyse et prévision L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré tous les efforts en termes de finances publiques et de réformes

Plus en détail

MONTRÉAL ET CANADA Rapport des investissements

MONTRÉAL ET CANADA Rapport des investissements MONTRÉAL ET CANADA Rapport des investissements AUTOMNE 2014 SURVOL DU MARCHÉ DES INVESTISSEMENTS CANADIEN La demande soutenue souligne la bonne santé du marché de l investissement immobilier commercial

Plus en détail

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation MAURICIE PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation MAURICIE PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016 Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes:

Editorial. Mai 2008. Chère assurée, cher assuré, Dans ce 7 e bulletin vous trouverez les informations suivantes: Mai 2008 Bulletin N o 7 Fonds de prévoyance de l association vaudoise des organismes privés pour enfants, adolescents et adultes en difficulté et de l association vaudoise des travailleurs de l éducation

Plus en détail

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation MONTRÉAL PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016

Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation MONTRÉAL PORTRAIT RÉGIONAL. Automne 2016 Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2015

RESULTATS ANNUELS 2015 Paris, le 15 mars 2016, 8h00 RESULTATS ANNUELS 2015 Résultat net part du groupe en nette progression à 5,4 M Impact significatif des acquisitions récentes (Immeubles de Gentilly et de Levallois) Poursuite

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2011 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 12 MAI 2011 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2011 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 12 MAI 2011 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR ensemble PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2011 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 12 MAI 2011 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR MISE EN GARDE Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs concernant

Plus en détail

La rénovation à Québec : une année à surveiller

La rénovation à Québec : une année à surveiller La rénovation à Québec 2014 : une année à surveiller Facteurs importants Tendances Économie régionale, emploi et revenus Investissements en rénovation Parc de logements et marché de Québec État et âge

Plus en détail

Mars 2016. Le marché suisse de l immobilier 1H16

Mars 2016. Le marché suisse de l immobilier 1H16 Mars 206 Le marché suisse de l immobilier H6 Environnement macroéconomique Le creux de la vague semble dépassé et une légère accélération de la croissance est attendue pour 206. Cette tendance devrait

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal. LOGEMENTS LOCATIFS : hausse du taux d inoccupation et des mises en chantier dans le Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal n o JUIN Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal La hausse du taux d inoccupation dans le Grand Montréal et dans l ensemble du Québec se poursuit Forte

Plus en détail

GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE

GASPÉSIE ÎLES-DE-LA-MADELEINE Ministère de l Économie, de la Science et de l Innovation PORTRAIT RÉGIONAL Automne 2016 TABLE DES MATIÈRES Occupation du territoire... 4 Démographie... 5 Conditions de vie... 6 Structure économique...

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

16,6 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 16,6 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs Industrie La production industrielle a légèrement fléchi en avril. Les commandes ont été nourries par le secteur des matériels

Plus en détail

Le BTP toujours en marge de la reprise économique

Le BTP toujours en marge de la reprise économique Baromètre DLR Deuxième trimestre 215 Baromètre Deuxième trimestre 215 Distribution et Location de matériel de BTP et de Manutention Le BTP toujours en marge de la reprise économique En dépit des turbulences

Plus en détail

ÉTUDE JLR 13 JUILLET Rapport trimestriel du marché immobilier. Deuxième trimestre de

ÉTUDE JLR 13 JUILLET Rapport trimestriel du marché immobilier. Deuxième trimestre de ÉTUDE JLR 13 JUILLET 2015 Rapport trimestriel du marché immobilier Deuxième trimestre de 2015 www.jlr.ca SURVOL DU MARCHÉ DE LA VENTE RÉSIDENTIELLE Malgré des hausses de ventes en juin 2015 par rapport

Plus en détail

Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard

Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard 015 0 Points saillants Regard prospectif Construction et maintenance Île-du-Prince-Édouard Le rapport Regard prospectif Construction et maintenance 015 de l Île-du-PrinceÉdouard prévoit des gains modérés

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR (215 224) D importants projets miniers, de centrales électriques, de lignes de transport d électricité et de

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Mars L édition mensuelle du Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats mensuels de l Enquête sur la

Plus en détail

Forte tendance à la hausse du trafic passagers

Forte tendance à la hausse du trafic passagers COMMUNIQUÉ N o : 42 Forte tendance à la hausse du trafic passagers 3 juillet 2013 (Sydney) L Association du transport aérien international (IATA) a dévoilé ses statistiques sur le transport aérien mondial

Plus en détail

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux

Confédération Construction Wallonne. Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Confédération Construction Wallonne Le secteur de la construction wallonne Analyse des indicateurs conjoncturels régionaux et provinciaux Chiffres arrêtés au 8/6/211 Francis Carnoy Salim Chamcham Juin

Plus en détail

Faits saillants du 25 au 29 janvier 2016

Faits saillants du 25 au 29 janvier 2016 Vol. 18, n o 04, vendredi 29 janvier Faits saillants du 25 au 29 janvier Produit intérieur brut du par industrie En données désaisonnalisées, le produit intérieur brut (PIB) réel aux prix de base du progresse

Plus en détail

Région de Québec. Marché du neuf au troisième trimestre de 2014

Région de Québec. Marché du neuf au troisième trimestre de 2014 L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation Région de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Marché du neuf au

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

Chiffre d affaires de 2 648 millions d euros +4% par rapport à 2008

Chiffre d affaires de 2 648 millions d euros +4% par rapport à 2008 Bureau Veritas annonce pour l exercice 2009, un chiffre d affaires de 2,6 milliards d euros et une estimation de résultat opérationnel ajusté en forte croissance de 2 648 millions d euros +4% par rapport

Plus en détail

Colas : Résultats annuels 2015

Colas : Résultats annuels 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Boulogne, le 24 février 2016 Colas : Résultats annuels 2015 Chiffre d affaires : 12,0 Mds (-3,5 %) Résultat opérationnel courant : 344 M (+3,6%) Résultat net part du Groupe : 234 M

Plus en détail

OFFRE EXCÉDENTAIRE DE COPROPRIÉTÉS : PLUS DE PEUR QUE DE MAL

OFFRE EXCÉDENTAIRE DE COPROPRIÉTÉS : PLUS DE PEUR QUE DE MAL Septembre 2016 OFFRE EXCÉDENTAIRE DE COPROPRIÉTÉS : PLUS DE PEUR QUE DE MAL En mai 2015, l offre de copropriétés sur le marché de la revente dans la province a atteint un nouveau sommet, alors qu on comptait

Plus en détail

Le marché de l habitation régional

Le marché de l habitation régional Le marché de l habitation régional Saguenay Lac-Saint-Jean Côte-Nord Service économique et affaires publiques Le marché de l habitation Saguenay Lac-Saint-Jean Côte-Nord Les divers territoires de habitants

Plus en détail

ISIN : NL0000400653 Diffuseur : Business Wire. Information périodique / Information 1er trimestre

ISIN : NL0000400653 Diffuseur : Business Wire. Information périodique / Information 1er trimestre Société : Gemalto N.V. Compartiment : Compartiment A ISIN : NL0000400653 Diffuseur : Business Wire Type de document : Information périodique / Information 1er trimestre Date de publication : 4/29/2010

Plus en détail

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale

CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale CAT 037M C.P. P.L. 27 Économie sociale Mémoire présenté à la Commission de l aménagement du territoire dans le cadre de consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n 27 Loi

Plus en détail

HABITATION QUÉBEC. LE MARCHÉ DE L HABITATION AU QUÉBEC 1 ER TRIMESTRE DE 2008 par STÉpHaNE LEDUC MISES EN CHANTIER ENSEMBLE DU QUÉBEC

HABITATION QUÉBEC. LE MARCHÉ DE L HABITATION AU QUÉBEC 1 ER TRIMESTRE DE 2008 par STÉpHaNE LEDUC MISES EN CHANTIER ENSEMBLE DU QUÉBEC HABITATION QUÉBEC REGARD SUR LE MARCHÉ DE L HABITATION Volume 2, numéro 2, printemps 2008 LE MARCHÉ DE L HABITATION AU QUÉBEC 1 ER TRIMESTRE DE 2008 par STÉpHaNE LEDUC MISES EN CHANTIER ENSEMBLE DU QUÉBEC

Plus en détail

LES PERSPECTIVES D AVENIR DU TRANSPORT AÉRIEN AU QUÉBEC

LES PERSPECTIVES D AVENIR DU TRANSPORT AÉRIEN AU QUÉBEC Annex C LES PERSPECTIVES D AVENIR DU TRANSPORT AÉRIEN AU QUÉBEC Mme Joanna Manger, Directrice régionale, Programmes Transports Canada 26 Septembre 2013 XXXXX APERÇU DE LA PRÉSENTATION 1. Perspectives économiques

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2004

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2004 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 24 La production de crédits nouveaux à l habitat a atteint un nouveau sommet en 24, à 113 milliards d euros 1. L activité a continué à croître, en dépit

Plus en détail

Consultation prébudgétaire de 2016

Consultation prébudgétaire de 2016 Consultation prébudgétaire de 2016 Priorités de l Association canadienne de l immeuble pour le budget fédéral de 2016 Monsieur le Ministre, L Association canadienne de l immeuble (ACI), qui représente

Plus en détail

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES

REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES DECLARATION DU MARCHE DU COMITE DU BOIS REPRISE DU MARCHE DES PRODUITS FORESTIERS EUROPEENS, MAIS CONDITIONS ENCORE TRES COMPETITIVES Le texte officiel ci après a été adopté par le Comité du bois CEE/ONU

Plus en détail

@vmbleconomie. Hiver Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint Responsable de la Recherche économique. Luc Vallée Stratège en chef

@vmbleconomie. Hiver Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint Responsable de la Recherche économique. Luc Vallée Stratège en chef Hiver 2015 Sébastien Lavoie Économiste en chef adjoint Responsable de la Recherche économique Luc Vallée Stratège en chef Éric Corbeil Économiste principal @vmbleconomie Des mondes en collision 2 2 La

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc. Rapport de gestion Pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2012

Genworth MI Canada Inc. Rapport de gestion Pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2012 Rapport de gestion Pour le deuxième trimestre clos le 30 juin 2012 Au 31 juillet 2012 Les résultats complets du trimestre et du semestre ainsi que les résultats comparatifs des périodes antérieures de

Plus en détail

Des repères pour s orienter

Des repères pour s orienter Des repères pour s orienter CONFÉRENCE DE LA SCHL SUR LES PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION QUÉBEC 26 novembre 2013 7 h 45 à 11 h 30 Le Capitole de Québec 972, rue Saint-Jean Marché de l habitation

Plus en détail

Faits saillants du 24 au 28 juillet 2006

Faits saillants du 24 au 28 juillet 2006 Faits saillants du 24 au 28 juillet 2006 Vol. 8, n o 30, vendredi 28 juillet 2006 En mai, au Québec, à l instar du commerce de gros (- 0,3 %), les ventes au détail diminuent (- 0,6 %), une première pour

Plus en détail

PERSPECTIVES SECTORIELLES 2013-2015 SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN

PERSPECTIVES SECTORIELLES 2013-2015 SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN PERSPECTIVES SECTORIELLES 2013-2015 SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN Automne 2013 P a g e 1 Auteur Olivier Paré, économiste Service Canada Région du Saguenay Lac-Saint-Jean Téléphone : 438 892-1174 Courriel : olivier.pare@servicecanada.gc.ca

Plus en détail

Au cours des neuf premiers mois de 2014, SCOR enregistre un résultat net de EUR 377 millions, en hausse de 25 %

Au cours des neuf premiers mois de 2014, SCOR enregistre un résultat net de EUR 377 millions, en hausse de 25 % (p.1/10) Au cours des neuf premiers, SCOR enregistre un résultat net de EUR 377 millions, en hausse de 25 % Au cours des neuf premiers, SCOR enregistre de bons résultats financiers ainsi que de solides

Plus en détail

>>> Section 5. Les ménages privés

>>> Section 5. Les ménages privés >>> Section 5 Les ménages privés Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2006-2056 Bien qu elles soient directement dérivées des projections de population, les projections de ménages privés

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉ : BELGIQUE

ANALYSE DE MARCHÉ : BELGIQUE 2016 ANALYSE DE MARCHÉ : BELGIQUE I. MARCHÉ DES BUREAUX EN BELGIQUE A. BRUXELLES 2016 a été une année marquante pour le marché bruxellois des bureaux, avec la demande la plus forte enregistrée depuis quatre

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL AU QUÉBEC DÉFIS ET ENJEUX. 22 mars 2012

LE MARCHÉ DU TRAVAIL AU QUÉBEC DÉFIS ET ENJEUX. 22 mars 2012 LE MARCHÉ DU TRAVAIL AU QUÉBEC DÉFIS ET ENJEUX 22 mars 2012 1 Plan de l exposé 1. Un marché du travail en mutation 2. Les perspectives à court et à long terme 3. Conclusion 2 1. Un marché du travail en

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 8 août 4 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 4 SOLIDES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 4 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT NET : 4 MILLIONS D EUROS, BÉNÉFICIANT D ÉLÉMENTS

Plus en détail

Note économique. Compétitivité future du secteur manufacturier et création de richesse dans les régions du Québec

Note économique. Compétitivité future du secteur manufacturier et création de richesse dans les régions du Québec Note économique Compétitivité future du secteur manufacturier et création de richesse dans les régions du Québec Préambule Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 100 membres

Plus en détail

Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine?

Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine? Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine? SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT CONFÉRENCE SUR LES PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION D OTTAWA TED TSIAKOPOULOS Économiste régional,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007

COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA BANQUE CIBC ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2007 Les états financiers consolidés annuels vérifiés de 2007 de la Banque CIBC et le rapport de gestion

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Québec Janvier 2016 Ce Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour la province de Québec et ses régions.

Plus en détail

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010

Le marché des bureaux NIMES. Bilan 1 er semestre 2009 Septembre 2009 Prochaine parution : Février 2010 Le marché des bureaux NIMES Bilan 1 er semestre 29 Septembre 29 Prochaine parution : Février 21 Dynamique régionale Scenarii économiques fortement dégradés, crise financière avérée et globalisée, le 1er

Plus en détail

habitation Québec Société d habitation du Québec LeS besoins impérieux en matière de Logement : contexte

habitation Québec Société d habitation du Québec LeS besoins impérieux en matière de Logement : contexte Société d habitation du Québec habitation Québec Le bulletin d information de La Société d habitation du Québec VoLume 3, numéro 3, printemps 2009 LeS besoins impérieux en matière de Logement : un regard

Plus en détail

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012

L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 1 Numéro 177, juillet 2012 L effondrement des crédits immobiliers au premier trimestre pèsera sur la production de l année 2012 I) Immobilier : un premier trimestre en chute libre Chute de 39,4% des crédits

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 24 au 28 mars 2014 n 155 SOMMAIRE FRANCE 1. Climat des affaires en mars 2014 : lourdeur persistante, avec un indicateur qui peine à se redresser 2. Moral des ménages en mars 2014

Plus en détail

Détails du mois de septembre 2012

Détails du mois de septembre 2012 Données désaisonnalisées de septembre 212 Croissance de l emploi et du chômage en septembre En septembre, l emploi progresse au Québec (+ 1 6; +,3 ). Le taux de croissance de l emploi est identique à celui

Plus en détail

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Exposé présenté devant l Association de l industrie touristique de la Nouvelle-Écosse et Cape Breton Partnership Sydney (Nouvelle-Écosse)

Plus en détail

Remerciements. Les membres du comité :

Remerciements. Les membres du comité : Avant-propos Fondée en 1961, l'apchq est un acteur incontournable en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque 11 000 entreprises au sein de 15 bureaux régionaux, elle

Plus en détail

Malartic 3 octobre 2015

Malartic 3 octobre 2015 Malartic 3 octobre 2015 Valeur immobilière et potentiel de revente Inventaire des impacts Zone 1 et 2 Chambre de commerce. Perte d attraction pour les nouveaux arrivants. Perte de valeur de ma maison :

Plus en détail

ANALYSE ENVIRONNEMENTALE YUKON, TERRITOIRES DU NORD-OUEST, NUNAVUT

ANALYSE ENVIRONNEMENTALE YUKON, TERRITOIRES DU NORD-OUEST, NUNAVUT ANALYSE ENVIRONNEMENTALE YUKON, TERRITOIRES DU NORD-OUEST, NUNAVUT Mars 2013 P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 2 LISTE DES DIAGRAMMES ET ILLUSTRATIONS... 2 LISTE DES TABLEAUX... 2 À PROPOS DE L

Plus en détail

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13 Une publication de TRADING Central page 1 / 5 Evolution des marchés sur un mois glissant Indices Dernier Var % Cac 40 3769.36 ì +1.25 Euro STOXX 50 2650.85 ì +0.66 Dax 7881.55 ì +1.81 FTSE 100 6487.65

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉ : POLOGNE

ANALYSE DE MARCHÉ : POLOGNE 2016 ANALYSE DE MARCHÉ : POLOGNE I. MARCHÉ DES BUREAUX EN POLOGNE A. VARSOVIE Le marché de l immobilier de bureaux poursuit sa croissance à un rythme pour le moins soutenu. Malgré une occupation impressionnante,

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA SITUATION ÉCONOMIQUE DANS LES RÉGIONS MÉTROPOLITAINES EN 2013

ÉVOLUTION DE LA SITUATION ÉCONOMIQUE DANS LES RÉGIONS MÉTROPOLITAINES EN 2013 L ÉTAT DES VILLES Services économiques TD ÉVOLUTION DE LA SITUATION ÉCONOMIQUE DANS LES RÉGIONS MÉTROPOLITAINES EN 2013 Dans la présente édition de L état des villes, nous étudions la performance économique

Plus en détail

Bilan de l étude sur les OPCI au 31/12/2012

Bilan de l étude sur les OPCI au 31/12/2012 Bilan de l étude sur les OPCI au 31/12/2012 INTRODUCTION La Direction de la Gestion d Actifs de l Autorité des Marchés Financiers a mené une étude sur les OPCI à partir de statistiques annuelles recueillies

Plus en détail

Résultats Perspectives 2015

Résultats Perspectives 2015 Résultats 2014 - Perspectives 2015 1. 2014 : le marché se contracte à nouveau Les performances du marché du meuble se situent encore en recul en 2014 avec un chiffre d affaires qui diminue encore de 1,5%

Plus en détail

Situation du secteur financier sénégalais en 2012

Situation du secteur financier sénégalais en 2012 Situation du secteur financier sénégalais en 2012 Elle fait le point du secteur bancaire, de la microfinance, des assurances et du marché financier en 2012. I. Situation du secteur bancaire 1) Evolution

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 octobre 2013 n 135 SOMMAIRE FRANCE 1. Production manufacturière en août 2013 : +0,3%, et -2,4% sur un an en moyenne mobile sur 3 mois 2. Balance commerciale en août 2013

Plus en détail

Foire aux questions T1 2007

Foire aux questions T1 2007 Foire aux questions T1 2007 1. Pourquoi n avez-vous pas fractionné vos actions? Nous nous penchons régulièrement sur toutes les questions liées au capital, y compris les fractionnements d actions. Tel

Plus en détail

Croissance de l emploi et stabilité du taux de chômage en février

Croissance de l emploi et stabilité du taux de chômage en février Données désaisonnalisées de février 2 Croissance de l emploi et stabilité du taux de chômage en février En février, 16 8 emplois (+,4 ) s ajoutent au marché du travail québécois, alors que l emploi reste

Plus en détail

L évolution des bibliothèques universitaires québécoises : un aperçu statistique

L évolution des bibliothèques universitaires québécoises : un aperçu statistique L évolution des bibliothèques universitaires québécoises : un aperçu statistique 1991-2007 Saisie des données, production des tableaux et mise en page de la publication : Sylvie Parisé N o de publication

Plus en détail

Outlook. Analyse économique trimestrielle de l ICPC & HRAI Vol. 2 No.2 octobre 2014

Outlook. Analyse économique trimestrielle de l ICPC & HRAI Vol. 2 No.2 octobre 2014 Outlook The Analyse économique trimestrielle de l ICPC & HRAI Vol. 2 No.2 octobre Ventes de maisons neuves au Canada Les ventes de maisons neuves constituent un formidable indicateur prospectif de la somme,

Plus en détail

Résultats 2015 - Perspectives 2016

Résultats 2015 - Perspectives 2016 Résultats 2015 - Perspectives 2016 1. 2015 : année de la reprise 2015 est l année de la reprise pour le marché du meuble après trois exercices de recul consécutifs (-3,0% en 2012, -2,9% en 2013 et -1,5%

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Québec Avril (Édition trimestrielle) L édition trimestrielle du Bulletin sur le marché du travail jette un regard sur les trois derniers mois et fournit une analyse des

Plus en détail

Résultats à fin septembre 2014

Résultats à fin septembre 2014 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 24 octobre Résultats à fin septembre Stabilité des performances opérationnelles sur les neuf premiers mois de l exercice malgré un contexte économique dégradé

Plus en détail

LE MARCHE DU LOGEMENT A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE

LE MARCHE DU LOGEMENT A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE LE MARCHE DU LOGEMENT A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE I Quelques caractéristiques du marché de logement A - Plus de 11 millions d habitants en Ile-de-France, la première agglomération d Europe continentale,

Plus en détail

Perspectives économiques du Québec :

Perspectives économiques du Québec : Perspectives économiques du Québec : L avenir s annonce meilleur Marie-Christine Bernard Directrice associée, Prévisions provinciales et territoriales, Le Conference Board du Canada Le 15 novembre 2013

Plus en détail

Perspectives économiques

Perspectives économiques 2012-2013 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

REPRENDRE UN BAR, BRASSERIE OU RESTAURANT MALGRE LA CRISE!

REPRENDRE UN BAR, BRASSERIE OU RESTAURANT MALGRE LA CRISE! REPRENDRE UN BAR, BRASSERIE OU RESTAURANT MALGRE LA CRISE! ATELIER ORGANISÉ PAR : Michel CAMMAS-CHR Conseil En partenariat avec Créditime et la CCIP Paris JOURNÉE RÉGIONALE DE LA CESSION-REPRISE 12 NOVEMBRE

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2015

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2015 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM Avril 2015 Éditeur BAKBASEL Rédaction Dr. Florian Zainhofer Traduction Virginie Jaquet, Employés Suisse Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Informations financières du 2 ème trimestre Chiffre d affaires consolidé du 2 ème trimestre : 4,72 millions d euros, en hausse de 2,8% par rapport au 2 ème trimestre à périmètre comparable

Plus en détail

I. Évolution du commerce mondial

I. Évolution du commerce mondial I. Évolution du commerce mondial En 2012, les exportations mondiales de marchandises ont stagné en valeur, alors que les exportations de services commerciaux ont augmenté de 2 pour cent. Faits saillants

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES AÎNÉS

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES AÎNÉS CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES AÎNÉS MÉMOIRE PRÉSENTÉ À MADAME MARGUERITE BLAIS MINISTRE DES AÎNÉS ET DE LA FAMILLE PAR L Porte-parole : Rosaire Quévillon, vice-président BROSSARD,

Plus en détail