Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier Travail et mobilité. TNS Janvier UQ92

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92"

Transcription

1 Résultats d étude Janvier 2015

2 Sommaire 1 Rappel Méthodologique 4 2 Résultats de l étude 6 Emmanuel Rivière Clément Nicola Camille Morisson Ce document a été rédigé en accord avec les procédures Qualité TNS Sofres. Il a été contrôlé par Emmanuel Rivière, Directeur de La Business Team Stratégies d Opinion 2

3 1 Rappel Méthodologique

4 Rappel de la méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête réalisée auprès d un échantillon de 1000 actifs, représentatif de la population française active âgée de 16 ans et plus Interviews réalisées en ligne L échantillon est construit à partir des dernières données de «L Enquête Emploi» de l INSEE. Sa représentativité est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, PCS du chef de famille) après stratification par région. Le terrain s est déroulé du 2 au 7 janvier

5 Profil des répondants REGION PARISIENNE 20% OUEST 22% NORD-EST 23% ans ans 50 ans et plus SUD-OUEST 11% SUD-EST 24% Région Sexe Âge PCS interviewé Préférence partisane PCS Rural 2000 à h à h Plus de h Agglo parisienne PCS- 51 Autre Aucun/ NSP Taille d agglo 5

6 2 Résultats de l étude

7 2.1 Les actifs et la fusion du CDI et du CDD

8 Une fusion du CDD et CDI en un contrat de travail unique qui clive Fondre le CDD et le CDI en un contrat de travail unique est Base : Ensemble Une mauvaise idée Une bonne idée Industrie 51% Salariés du privé 50% Profession intermédiaire 49% Construction 77% Indépendants 68% Actifs inoccupés 68% Sympathisants de droite 62% Très mauvaise idée Assez mauvaise idée Assez bonne idée Très bonne idée Base : Ensemble 8

9 et qui est un peu moins appréciée par les salariés en CDI Fondre le CDD et le CDI en un contrat de travail unique est Une mauvaise idée Une bonne idée Ensemble CDI Base : 84% de l échantillon CDD Base : 12% de l échantillon Très mauvaise idée Assez mauvaise idée Assez bonne idée Très bonne idée 9

10 Une fusion acceptable à condition que ce nouveau contrat devienne aussi protecteur que le CDI et que les abus soient sanctionnés Que faudrait-il faire en priorité pour rendre acceptable la fusion du CDD et du CDI en un contrat de travail unique? Que ce contrat unique devienne aussi protecteur que le CDI à partir d'une certaine ancienneté 47% Modem 64% Que les abus soient sanctionnés 33% Que les salariés recrutés sous ce contrat unique se voient garantir un bon accès aux prêts bancaires ou au logement 20% ans 24% Que les branches professionnelles s'engagent à créer plus d'emploi en contrepartie de la souplesse permise par le contrat unique Accompagner ce contrat unique d'un bonus-malus sur les cotisations chômage, qui inciterait les entreprises à conserver leurs salariés pour payer moins de cotisations Que les périodes de chômage soient mieux accompagnées par de la formation et de l'aide au reclassement Qu'il y ait un véritable assouplissement des procédures d'embauche et de licenciement pour les employeurs 19% 19% 16% 15% Actifs inoccupés 23% Sympathisants de gauche 23% En CDD 22% Indépendants 33% Sympathisants de droite 22% Cadres 21% Que les périodes de chômage soient mieux indemnisées 10% Non réponse : 1% Actifs inoccupés 17% Parti Socialiste 16% Base : Ensemble 10

11 Ce qui est particulièrement vrai chez ceux s opposant à l idée de la fusion du CDD et du CDI Que faudrait-il faire en priorité pour rendre acceptable la fusion du CDD et du CDI en un contrat de travail unique? Ensemble Pour la fusion Base : 55% Contre la fusion Base : 45% Que ce contrat unique devienne aussi protecteur que le CDI à partir d'une certaine ancienneté 47% 41% 55% Que les abus soient sanctionnés 33% 30% 35% Que les salariés recrutés sous ce contrat unique se voient garantir un bon accès aux prêts bancaires ou au logement 20% 20% 19% Que les branches professionnelles s'engagent à créer plus d'emploi en contrepartie de la souplesse permise par le contrat unique 19% 22% 16% Accompagner ce contrat unique d'un bonus-malus sur les cotisations chômage, qui inciterait les entreprises à conserver leurs salariés pour payer moins de cotisations 19% 16% 23% Que les périodes de chômages soient mieux accompagnées par de la formation et de l'aide au reclassement 16% 17% 14% Qu'il y ait un véritable assouplissement des procédures d'embauche et de licenciement pour les employeurs 15% 19% 9% Que les périodes de chômage soient mieux indemnisées 10% 10% 10% 11

12 2.2 Les actifs et la formation professionnelle et l alternance

13 Pour leur formation les actifs sont prêts à prendre sur leur temps libre mais pas sur leur budget Compte tenu de votre situation professionnelle et personnelle, pensez-vous que vous seriez prêt(e), dans les années qui viennent, à Serait prêt(e) Ne serait pas prêt(e) Prendre sur votre temps libre pour suivre une formation professionnelle Prêts à créer leur entreprise 69% Indépendants 66% ans 62% En CDD 62% Payer vous-même une partie de votre formation professionnelle 23 Indépendants 42% ans 35% Prêts à créer leur entreprise 35% Tout à fait prêt(e) Plutôt prêt(e) Plutôt pas prêt(e) Pas du tout prêt(e) Pas de réponse Base : Ensemble 13

14 Un enthousiasme fort pour la formation en alternance Faire en sorte qu une majorité de jeunes Français passent au moins une fois par une formation en alternance, quel que soit leur niveau d étude est Une mauvaise idée Une bonne idée Modem 95% UMP 94% 50 ans et plus 93% Très mauvaise idée Assez mauvaise idée Assez bonne idée Très bonne idée Base : Ensemble 14

15 Un enthousiasme encore plus important chez ceux qui ont déjà recruté ou encadré un apprenti Faire en sorte qu une majorité de jeunes Français passent au moins une fois par une formation en alternance, quel que soit leur niveau d étude est Une mauvaise idée Une bonne idée Ensemble A déjà recruté ou encadré un apprenti 6 Base : 20% de l échantillon A déjà fait une formation en apprentissage Base : 26% de l échantillon Très mauvaise idée Assez mauvaise idée Assez bonne idée Très bonne idée 15

16 Un apprentissage qui pour se développer devrait en priorité améliorer sa réputation Selon vous, que faudrait-il faire en priorité pour développer l apprentissage en France? Faire en sorte que l'apprentissage ait une bonne réputation, soit reconnu et valorisé 34% 50 ans et plus 40% Indépendants 39% Assouplir les contraintes administratives, de sécurité et d'horaire des contrats d'apprentissage Donner des primes plus élevées aux entreprises qui prennent des apprentis, et taxer plus celles qui ne le font pas 24% 23% Transports et entreposage 35% Construction 30% Industrie 30% Actifs inoccupés 31% ans 30% Subventionner davantage l'apprentissage dans les filières d'avenir ou offrant de bons débouchés professionnels Développer l'apprentissage dans les études supérieures 23% 21% Construction 29% Cadres 27% ans 25% PCS+ 25% Contraindre les entreprises à recourir davantage à l'apprentissage 18% Actifs inoccupés 25% Rendre l'apprentissage obligatoire dans certaines filières 13% Augmenter les budgets consacrés par l'etat et les régions à l'apprentissage 12% Construction 26% Commerce 17% Actifs inoccupés 16% CDD 16% Créer plus de places dans les Centres de Formation des Apprentis 11% Non réponse : 1% Industrie 15% Base : Ensemble 16

17 Ce qui est également vrai chez les actifs ayant une expérience de l apprentissage Selon vous, que faudrait-il faire en priorité pour développer l apprentissage en France? Ensemble A déjà recruté un apprenti A déjà pratiqué l apprentissage Base : 20% Base : 26% Faire en sorte que l'apprentissage ait une bonne réputation, soit reconnu et valorisé 34% 30% 31% Assouplir les contraintes administratives, de sécurité et d'horaire des contrats d'apprentissage 24% 26% 19% Donner des primes plus élevées aux entreprises qui prennent des apprentis, et taxer plus celles qui ne le font pas 23% 24% 25% Subventionner davantage l'apprentissage dans les filières d'avenir ou offrant de bons débouchés professionnels 23% 20% 23% Développer l'apprentissage dans les études supérieures 21% 20% 17% Contraindre les entreprises à recourir davantage à l'apprentissage 18% 19% 20% Rendre l'apprentissage obligatoire dans certaines filières 13% 15% 15% Augmenter les budgets consacrés par l'etat et les régions à l'apprentissage 12% 13% 11% Créer plus de places dans les Centres de Formation des Apprentis 11% 9% 12% 17

18 2.3 Les actifs et la mobilité professionnelle

19 6 actifs sur 10 prêts à changer de secteur et la moitié prêts à changer de région Compte tenu de votre situation professionnelle et personnelle, pensez-vous que vous seriez prêt(e), dans les années qui viennent, à Serait prêt(e) Ne serait pas prêt(e) Changer complètement de secteur ou de métier Construction 72% ans 63% Aller travailler dans une autre région de France Prêts à créer leur entreprise 67% ans 64% Construction 63% Aller travailler dans un autre pays Prêts à créer leur entreprise 57% Construction 52% ans 51% Tout à fait prêt(e) Plutôt prêt(e) Plutôt pas prêt(e) Pas du tout prêt(e) Pas de réponse Base : Ensemble 19

20 Les leviers au changement de métier : intérêt potentiel du nouveau métier et maintien des revenus Quelles seraient les conditions pour que quelqu un comme vous se décide à changer complètement de métier ou de secteur? 63% ont déjà changé de secteur ou de métier 58% seraient prêts à changer de secteur ou de métier Afin d encourager les actifs à changer complètement de métier ou de secteur il faudrait Indépendants 51% Sympathisants de gauche 45% En CDI 47% Salariés du public 46% En CDD 41% Actifs inoccupés 37% En CDD 27% Indépendants 33% En CDD 27% Prêts à changer de métier 24% 50 ans et plus 25% Que ce nouveau métier corresponde à leurs valeurs, à ce qui les intéresse Bénéficier de revenus au moins égaux à leurs revenus actuels Que ce nouveau secteur soit porteur et garantisse des emplois durables Etre sûr que leur expérience antérieure pourra être valorisée dans leur nouvelle carrière Pouvoir bénéficier d'une formation pour acquérir les compétences nécessaires Etre sûr que cela n'aura pas de conséquences sur le montant de leur retraite Construction 28% Actifs inoccupés 15% 8 Pouvoir se mettre à leur compte (aux salaries et chômeurs soit 91% de l échantillon) Non réponse : 1% Base : Ensemble 20

21 2.4 Les actifs et la création d entreprise

22 Plus d un actif sur trois (salarié ou chômeur) prêt à créer son entreprise Aux salariés et chômeurs : Compte tenu de votre situation professionnelle et personnelle, pensezvous que vous seriez prêt(e), dans les années qui viennent, à Serait prêt(e) Ne serait pas prêt(e) Créer votre propre entreprise, vous mettre à votre compte ans 54% Actifs inoccupés 43% Sympathisants de droite 41% Tout à fait prêt(e) Plutôt prêt(e) Plutôt pas prêt(e) Pas du tout prêt(e) Pas de réponse Base : salariés et chômeurs soit 91% de l échantillon 22

23 Les leviers à la création d une entreprise : sécurité (retour en arrière ou droit à l erreur) et aides financières Que faudrait-il faire en priorité pour encourager quelqu un comme vous à créer sa propre entreprise? 37% seraient prêts à travailler à leur compte Pour encourager les actifs à créer leur propre entreprise il faudrait Pas prêts à créer leur entreprise 46% Salariés du public 46% 50 ans et plus 45% Actifs inoccupés 41% En CDD 38% Artisans/chefs d entreprise 49% Actifs inoccupés 33% Prêts à créer leur entreprise 31% Actifs inoccupés 25% 50 ans et plus 24% Sympathisants de gauche 21% Prêts à créer leur entreprise 18% ans 14% Prêts à créer leur entreprise 13% Pouvoir retrouver leur poste si jamais l'entreprise ne marche pas Avoir un droit à l'erreur et ne pas s'exposer à des conséquences graves en cas d'échec Bénéficier d'allégements fiscaux et sociaux et d'aides financières aux créateurs d'entreprise Bénéficier de conseils et d'appui aux démarches administratives Etre sûr que cela n'aura pas de conséquences sur le montant de leur retraite Bénéficier d'un temps partiel pour création d'entreprise, qui leur permette de conserver une activité salariée Pouvoir rejoindre une pépinière d'entreprises, pour être accompagnés et partager des locaux et des services communs avec d'autres créateurs Améliorer l'image de l'entrepreneuriat en France Base : salariés et Non réponse : 1% chômeurs soit 91% de l échantillon 23

pour Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009

pour  Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009 pour Les Français et la gestion de la crise par Nicolas Sarkozy Résultats détaillés Le 26 février 2009 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l étude... 3 L opinion à l égard des aides

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES MODALITES DE LA FUSION CAISSE D EPARGNE / BANQUE POPULAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 0900269A Février 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES. - Avril 2008 -

ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES. - Avril 2008 - ÉTUDE SUR LA PERCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE L'ÉCOLE PRIMAIRE PAR LES PARENTS D'ÉLÈVES - Avril 2008 - SOMMAIRE FICHE TECHNIQUE 3 L'OPINION À L'ÉGARD DU NIVEAU DE PRÉPARATION DES ÉLÈVES À L'ENTRÉE

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Avril 01 Rappel méthodologique Enquête réalisée pour April Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants

Plus en détail

Enquête sur les seniors en entreprise

Enquête sur les seniors en entreprise Enquête sur les seniors en entreprise Du 24 au 30 janvier 2012 Résultats détaillés Association de la Journée nationale pour l'emploi des seniors Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion / Politique Emmanuel

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax.

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica

Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 2010 - Vague n 3. réalisé par TNS Sofres / Logica Baromètre Eco Conso Métro/Codice Janvier 10 - Vague n 3 réalisé par TNS Sofres / Logica Un sondage réalisé pour Échantillon Échantillon national de 1000 personnes représentatif de l ensemble de la population

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014

LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU COMMERCE DE DETAIL DE L HABILLEMENT ET ARTICLES TEXTILES EN 2014 Vous pouvez prendre connaissance du rapport de branche dans son intégralité sur le site internet de la FNH

Plus en détail

Enquête d image des ETI auprès des salariés français

Enquête d image des ETI auprès des salariés français Enquête d image des ETI auprès des salariés français Mars 202 Contact : Steeve FLANET Directeur d études Corporate Tel : 0 80 48 30 85 Email : sflanet@opinion-way.com Note méthodologique Étude réalisée

Plus en détail

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la confiscation du véhicule dans certains cas d infractions routières

Plus en détail

JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/SA N 19057 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Sarah Alby Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Bordelais et l entrée d Alain Juppé au gouvernement Résultats détaillés Le 19 novembre

Plus en détail

Connaissance du CPF. Février 2015. Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay. Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10

Connaissance du CPF. Février 2015. Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay. Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10 Connaissance du CPF Février 2015 Etude exclusive du FAFSEA confiée à OpinionWay Sabine Defrémont, FAFSEA, 01 70 38 38 10 OpinionWay, 15 place OpinionWay de la République, pour le FAFSEA 75003 Paris. -

Plus en détail

JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com.

JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et le port du voile ou du foulard islamique dans

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Présentation des principaux résultats 5 décembre 2006 1. Les questions barométriques 1.1 La perception de la situation économique

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES VOITURES DIESEL - Sondage de l'institut CSA - N 0801153C Septembre 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour

FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com. pour FD/FK N 1-17534 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / François Kraus Tél : 01 45 84 14 44 francois.kraus@ifop.com pour Le regard des Français sur les banques Résultats détaillés Le 23 janvier 2009 Sommaire -

Plus en détail

Observatoire du travail : 7 ème édition Les salariés et le chômage

Observatoire du travail : 7 ème édition Les salariés et le chômage Climat Social Novembre 2005 Observatoire du travail : 7 ème édition Les salariés et le chômage Questions barométriques Le positionnement personnel Les mesures de lutte contre le chômage Ce sondage est

Plus en détail

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations

Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Le regard des Français sur des mesures contre les discriminations Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Marion Desreumaux, Chef de groupe au Département Politique

Plus en détail

Les Français et le Made in France

Les Français et le Made in France Les Français et le Made in France Vague 3 N 110694 Vos contacts Ifop : Adeline Merceron adeline.merceron@ifop.com Marion Chasles-Parot marion.chasles-parot@ifop.com Octobre 2013 1 La méthodologie 2 Note

Plus en détail

Le système de sécurité sociale

Le système de sécurité sociale Le système de sécurité sociale Sondage réalisé par pour et Publié le 6 octobre 2015 Levée d embargo le 6 octobre 06h00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés

Plus en détail

et croissance molle»

et croissance molle» Page 1/8 /Travail MICHEL GODET «Cheveux gris et croissance molle» Economiste visionnaire pour les uns, grand inguisiteur dérangeant pour les autres, «libéral parce gué social» (donc inclassable), ce spécialiste

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7 JF/JPD N 111965 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et l interruption volontaire

Plus en détail

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 Sommaire p. 4 L'image du statut d'autoentrepreneur Présenta)on des résultats - Juin 2010

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

LE BAROMÈTRE POLITIQUE FIGARO MAGAZINE réalisé par TNS SOFRES / LOGICA

LE BAROMÈTRE POLITIQUE FIGARO MAGAZINE réalisé par TNS SOFRES / LOGICA LE BAROMÈTRE POLITIQUE FIGARO MAGAZINE réalisé par TNS SOFRES / LOGICA Mai 2010 TNS Sofres Département Stratégies d opinion Pôle actualité (01 40 92 46 90) 1 Un sondage réalisé pour FICHE TECHNIQUE Échantillon

Plus en détail

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client IFOP pour Ordre des avocats de Paris FD/MCP N 112477 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les écrans numériques Résultats détaillés Décembre 2012 Sommaire - 1 -

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

L intention de se faire vacciner contre la grippe A

L intention de se faire vacciner contre la grippe A FD/BS N 1-18005 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Bénédicte Simon Tél : 01 45 84 14 44 benedicte.simon@ifop.com pour L intention de se faire vacciner contre la grippe A Résultats détaillés Le 4 septembre

Plus en détail

BVA / La Matinale de Canal +

BVA / La Matinale de Canal + Octobre 2010 BVA / La Matinale de Canal + Les Français et la réforme de la fiscalité Ce sondage est réalisé par Diffusé dans de le vendredi 8 octobre à partir de 7h18 LEVEE D EMBARGO LE 8 OCTOBRE 2010-07H25

Plus en détail

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com.

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com. JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com pour L intention des Français de faire un don pour la population

Plus en détail

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com EcoScope Vague 8 Juin 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com 1 La méthodologie

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Avril 2013 N 111254 Contacts : Damien Philippot Jean-Philippe Dubrulle prenom.nom@ifop.com Observatoire des politiques publiques : Les Français et la formation professionnelle pour Note méthodologique

Plus en détail

Les Français et l Europe

Les Français et l Europe Les Français et l Europe Avec Avril 205 Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au Département Politique Opinion Gaspard

Plus en détail

«2014, le match des municipales à Paris» L état d esprit des Parisiens et leurs intentions de vote

«2014, le match des municipales à Paris» L état d esprit des Parisiens et leurs intentions de vote «14, le match des municipales à Paris» L état d esprit des Parisiens et leurs intentions de vote Institut CSA pour BFMTV, LE FIGARO et ORANGE Janvier 14 Sommaire Fiche technique du sondage 1. Les principaux

Plus en détail

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance

La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants. Département Finance La vente des logements en France : caractéristiques et intervenants Département Finance FICHE TECHNIQUE Enquête postale réalisée pour L ADRESSE par TNS Sofres: Echantillon tiré du panel Métascope de TNS

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 2 e vague Février 2010 Contexte Après plus d un an du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 320 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Les mobilités professionnelles dans un espace transfrontalier

Les mobilités professionnelles dans un espace transfrontalier Les mobilités professionnelles dans un espace transfrontalier Mobilités professionnelles et «Flexisécurité» stratégique 1 Qu est-ce que la «Flexisécurité? Un peu d histoire : chômage structurel et stratégie

Plus en détail

Les artisans et l esprit d entreprise Novembre 2011

Les artisans et l esprit d entreprise Novembre 2011 Les artisans et l esprit d entreprise Novembre 2011 15, place de la République, 75003 Paris Tél : 01.78.94.89.87 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche Observatoire Prospectif des Métiers

Plus en détail

La Banque Postale / CNP Assurances

La Banque Postale / CNP Assurances La Banque Postale / CNP Assurances Baromètre Prévoyance Vague 1 Santé Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Fabienne CADENAT / Michaël PERGAMENT 01.40.92. 45.37 / 31.17 / 46.72 42IG98

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Novembre CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com

Les Français et la santé Valorisation des marques solidaire par vente-privee.com Anne-Laure GALLAY Directrice d études Département Opinion Tél : 01 55 33 20 90 François Miquet-Marty Directeur des études politiques Maïder Chango Chef de projet LH2 Opinion anne-laure.gallay@lh2.fr Eléna

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

Sondage auprès des 60 ans et plus

Sondage auprès des 60 ans et plus Aout 2010 Sondage auprès des 60 ans et plus Leur situation financière personnelle comparée à celle des jeunes générations Les efforts financiers auxquels ils consentiraient pour réduire les déficits Leur

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite

CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Les jeunes actifs et la retraite 1er juillet 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FICHE TECHNIQUE Étude réalisée pour CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT

Plus en détail

EMPLOI DES SENIORS PORTABILITE DES GARANTIES COMPLEMENTAIRES EMPLOI DES JEUNES : NOUVELLES AIDES

EMPLOI DES SENIORS PORTABILITE DES GARANTIES COMPLEMENTAIRES EMPLOI DES JEUNES : NOUVELLES AIDES N-Nour JUIN 2009 EMPLOI DES SENIORS La loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 impose aux entreprises l obligation d élaborer un plan ou de conclure un accord collectif incitant l embauche

Plus en détail

Les Français et Manuel Valls après son intervention du 16 avril

Les Français et Manuel Valls après son intervention du 16 avril Les Français et Manuel Valls après son intervention du 16 avril Avril 2014 Sondage réalisé par pour - et Diffusé le samedi 19 avril 2014 LEVEE D EMBARGO LE 19 AVRIL 4H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air FD/EP N 112684 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

EcoScope. Vague 9 Juillet 2015

EcoScope. Vague 9 Juillet 2015 EcoScope Vague 9 Juillet 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com 1 La méthodologie

Plus en détail

Baromètre du moral des Français - Vague 49 -

Baromètre du moral des Français - Vague 49 - Logo client Baromètre du moral des Français - Vague 49 - Sondage de l institut CSA Juin 05 Sommaire Fiche technique Les principaux enseignements 4 Les résultats 7 Fiche technique du sondage Sondage exclusif

Plus en détail

BASE DU SALAIRE D UN APPRENTI

BASE DU SALAIRE D UN APPRENTI BASE DU SALAIRE D UN APPRENTI Salaire minimal (en centage du Smic et en euros un temps complet de 151,67 heures les) au 1er janvier 2015 Année d'exécution du contrat De 15 à 17 ans De 18 à 20 ans À partir

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

Les jeunes et l'argent

Les jeunes et l'argent Etude publiée pour Axa Banque Rapport d étude Février 20 Sommaire Du rôle primordial des parents 7 2 Un rapport à l argent qui varie avec le genre et le temps 3 2 Auteurs TNS Sofres Emmanuel Rivière Fabienne

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

DIVERSES SOURCES DE FINANCEMENT EN FONCTION DE VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

DIVERSES SOURCES DE FINANCEMENT EN FONCTION DE VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE DIVERSES SOURCES DE FINANCEMENT EN FONCTION DE VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE SALARIE CDI en poste CDD en poste ou en fin de contrat INTERIMAIRE en poste ou en fin de contrat SALARIE EN DEPART Licenciement

Plus en détail

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les conditions de déplacement dans la Communauté Urbaine de Bordeaux Résultats détaillés Le 8 décembre 2010

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali A la demande du Cercle des Epargnants et de Generali, le Centre d Etudes et de Connaissances

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique & Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chef de groupe au Département Politique & Opinion

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite

Les Français, l épargne et la retraite 11, boulevard Haussman. 75009 Paris 01 58 38 65 87 / 37 www.cercledesepargnants.com contact@cercledesepargnants.com Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Les Français & l Énergie. Augmenter leur facture énergétique pour augmenter la part des énergies renouvelables? Mai 2014. Julien BELIN Simon ALLARD

Les Français & l Énergie. Augmenter leur facture énergétique pour augmenter la part des énergies renouvelables? Mai 2014. Julien BELIN Simon ALLARD Mai 2014 Julien BELIN Simon ALLARD IFOP Pôle Services Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 72 34 94 46 Fax : 01 45 85 59 39 Les Français & l Énergie Augmenter leur facture énergétique

Plus en détail

Les Français et la généralisation du tiers payant

Les Français et la généralisation du tiers payant Les Français et la généralisation du tiers payant JF N 112343 JUIN 2014 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Sommaire Pages

Plus en détail

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires 8 octobre 2013 Sondage auprès de 1000 personnes âgés de 18 ans et plus N 111 470 Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus Jean-Philippe Dubrulle Prenom.nom@ifop.com Les Français, leur

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre Les Français et le grand âge Cinquième vague du baromètre Index 1. Une CRITIQUE très sévère de la prise en charge du grand âge en France 2. Dépendance : les Français se disent aujourd hui incapables de

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Il permet aux personnes handicapées d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Enquête sur l apprentissage auprès des dirigeants d entreprises franciliennes

Enquête sur l apprentissage auprès des dirigeants d entreprises franciliennes LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL Enquête sur l apprentissage auprès des dirigeants d entreprises franciliennes Rapport d étude Viavoice pour la Région Île-de-France INSTITUT VIAVOICE Juin 2014 Contacts

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANÇAIS ET LES QUESTIONS ECONOMIQUES ET SOCIALES : RETRAITES, DEPENDANCE, FISCALITE L enquête annuelle CECOP/CSA pour le Cercle des épargnants

Plus en détail

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance

Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance Panorama sur les femmes entrepreneures et l assurance 2013 Objectifs et méthodologie L'objectif de ce panorama est de mettre en évidence les différences de postures, de comportements et d'image entre hommes

Plus en détail