Etude sur les attentes et la motivation des jeunes basketteurs et basketteuses en Suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude sur les attentes et la motivation des jeunes basketteurs et basketteuses en Suisse"

Transcription

1 Swiss Basketball Etude sur les attentes et la motivation des jeunes basketteurs et basketteuses en Suisse Nathalie Turin et Patricia Schwarz 5 avril 2011

2 Lorsque le nouveau Comité Directeur est entré en fonction au printemps 2010, notre équipe a rapidement formulé le désir de s'assurer que les joueurs et joueuses soient au centre de nos réflexions et décisions. Nos fonctions à la tête de la fédération sont par nature un peu éloignées des terrains parce que nous nous devons de garder une vue d'ensemble du basketball suisse. Cependant, il nous est apparu primordial de commencer notre mandat par la base, en s'intéressant de près à ce que les jeunes d'aujourd'hui attendent et désirent de leur sport favori. Nous avons décidé de les interroger personnellement sur leurs désirs, motivations et ambitions. Nous avons eu la chance d'être en contact avec Nathalie Turin qui a bénévolement partagé son temps et ses connaissances en étude de marché pour mener à bien cette initiative. Elle a fourni un travail énorme et nous la remercions de tout cœur pour son engagement! Nous tenons également à remercier les premiers intéressés : les participants au sondage! Nous sommes extrêmement satisfaits du taux de réponse qui dénote un grand intérêt au développement de notre sport. Nous remercions aussi les clubs et les associations régionales qui ont relayés le questionnaire à leurs membres et ainsi participé au succès de cette étude. Nous remercions finalement les membres de Swiss Basketball Women (CLNF) et du secrétariat général de Swiss basketball pour les traductions et leurs contributions ainsi que pour les entretiens qu'ils ont conduit sur le terrain. Leur aide a été précieuse. Cet esprit de collaboration, c'est celui que nous espérions et celui dont nous allons prendre soin tout au long de notre mandat. Parce que c'est avec cet esprit et avec les enseignements que nous pouvons tirer de cette étude que notre sport continuera d'évoluer et de grandir. Un grand merci à tous donc et surtout, bonne lecture! Patricia Schwarz Membre du Comité Directeur Swiss Basketball 2

3 L année dernière, j ai réalisé mon travail de Bachelor sur la communication externe de Swiss Basketball. Après avoir rencontré certains représentants de la Fédération et de la Ligue, j ai eu le plaisir de me voir proposer une collaboration sur cette étude. Comme je travaille dans le domaine des études de marché, cette démarche m intéressait tout particulièrement et j ai donc décidé de me lancer de cette aventure en prenant en main l aspect méthodologique et technique. Tout a commencé par quelques interviews exploratoires. Les données récoltées nous ont permis d obtenir des éléments afin de constituer une première version du questionnaire. Celui-ci fût alors testé auprès d une dizaine de personnes et modifié afin de s assurer de la bonne compréhension des questions énoncées. Du fait de la dispersion de l étendue géographique et de l utilisation très répandue d Internet chez les jeunes de moins de 25 ans, nous avons opté pour une collecte en ligne. Aussitôt le questionnaire publié nous avons été enchantés de constater l intérêt porté à cette démarche, que ce soit par le taux de participation élevé ou les commentaires reçus par d autres biais. Une fois les données récoltées, le travail d analyse et de synthèse des données pouvait alors commencer. Je tiens à remercier toutes les personnes m ayant accompagnée au cours de ce projet, que ce soit pour la traduction, les interviews exploratoires ou les tests. Merci également à Swiss Basketball pour la confiance qui m a été accordée pour ce projet. Et pour conclure, je remercie toutes les personnes ayant pris de leur temps pour répondre à ce questionnaire. Tous les résultats se trouvent compilés dans ce rapport et je vous en souhaite une excellente lecture. Nathalie Turin 3

4 INTRODUCTION La décision de réaliser cette étude a été prise par le Comité Directeur de Swiss Basketball. Son but était de connaître les attentes et les motivations des jeunes de moins de 25 ans. Les résultats doivent servir aux membres de la fédération (c est-à-dire les clubs, les associations régionales, la LNBA, les commissions et le Comité Directeur) à prendre des décisions stratégiques au plus près des attentes de leurs membres. La récolte des données s est faite exclusivement en ligne et s est étendue du 1 er octobre au 15 novembre. Nous avons pu totaliser 497 questionnaires valides, ce qui représente un très bon taux de réponse de 40% pour une étude en ligne. Les sondages se répartissent comme suit : 329 répondants francophones 104 répondants germanophones 64 répondants italophones La répartition entre les joueuses et joueurs était de : 191 filles et 306 garçons. La moyenne d âge est quant à elle de 19 ans. Malgré les différences de représentation entre les différents groupes de langue ou de sexe, aucune différence significative n a été constatée à l exception d une question. C est pourquoi les résultats présentés ici englobent l ensemble des questionnaires. La présentation du présent rapport suit l ordre des questions présentées dans le questionnaire. Elles seront donc analysées une à une. Précisons encore que la majorité des questions était présentée sous forme de choix multiples. Dès lors, la somme des pourcentages est supérieure à 100 puisqu une seule et même personne peut avoir répondu favorablement à plusieurs propositions. 4

5 POUR QUELLE(S) RAISON(S) AS-TU COMMENCÉ LE BASKET? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Cette première question nous permet d évaluer les critères de choix initiaux d un jeune qui se lance dans le basketball. Dans cette question, les points qui ressortent majoritairement sont donc clairement les trois premières catégories, à savoir : Faire du sport M amuser Pratiquer un sport d équipe On retrouve donc deux des aspects majeurs du basketball : le jeu et l esprit d équipe. L inscription décidée de façon unilatérale par les parents arrive quant à elle en queue de classement, ce qui dénote donc un engagement de jeunes dans le choix de ce sport. Par ailleurs, nous avons pu regrouper les réponses «Autres» en 6 catégories. Les sondés évoquent, du plus cité au moins cité : la tradition familiale, la passion pour le basket, le désir de se dépasser, le fait d avoir regardé des matchs (championnat suisse ou NBA), la présentation de ce sport dans le cadre scolaire et pour finir, l influence des amis. 5

6 QUELLES SONT TES MOTIVATIONS AUJOURD'HUI? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Après s être posé la question «pourquoi ont-ils commencé le basket», nous nous sommes demandés ce qui pousse les jeunes licenciés à continuer à jouer aujourd hui, quels sont leurs moteurs. Les deux réponses les plus citées vont dans le sens du progrès. Nos jeunes veulent s améliorer et nous devons leur en donner les moyens. Néanmoins, on voit également qu un nombre relativement important a répondu vouloir se défouler ou jouer avec des amis. Le «sport plaisir» occupe tout de même une place importante dans le monde du basket. Sous «Autre», l idée qui ressort le plus est le désir d atteindre le sport d élite (14 réponses) et aussi le plaisir de la compétition. Sinon, de façon plus isolée, des motivations telles que le «le plaisir du jeu», l équilibre vie scolaire et extra-scolaire et le souhait de gagner en confiance personnelle sont également ressortis. 6

7 QU'EST-CE QUI TE PLAÎT LE PLUS DANS LE BASKET? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Pour cette question, un élément s est largement démarqué : l esprit d équipe. Pour les autres, on constate une quasi égalité avec des pourcentages entre 40 et 50%. Cela signifie donc que ce sont également des éléments importants et qu il est nécessaire de valoriser lors de la pratique du basket. Afin de favoriser l esprit d équipe, l organisation d activités extra-basket peut, par exemple, être une piste à explorer. Des aspects tels que «la compétition» ou le plaisir du contact avec l adversaire sont également ressortis de la catégorie «Autre». Ci-dessous, nous avons représenté les données en séparant les réponses des filles et des garçons car on remarque sur cette question des différences. En effet, on constate que les filles mettent plus en avant l esprit d équipe et l échange avec les coéquipiers, alors que les garçons montrent relativement plus d intérêt à des aspects purement basketballistiques : technique, tactique et spectacle. 7

8 QUELS SONT TES OBJECTIFS/AMBITIONS SPORTIFS? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Sur ce graphique, on constate qu un peu plus d un tiers des sondés souhaite avant tout jouer pour le plaisir. Cela représente donc une partie importante des licenciés. Le souhait de jouer en NBA est ressorti sous l onglet «Autre». On trouve également le désir de rejoindre les rangs des équipes nationales. Une partie des sondés a donc des ambitions élevées. Relevons que les ambitions et la notion de plaisir dans le jeu ne sont pas mutuellement exclusives et, de ce fait, il est important de considérer les deux groupes et de leur offrir des conditions qui répondent à leurs attentes. Ci-dessous, nous avons regroupé les réponses relatives aux équipes nationales et aux équipes des meilleurs niveaux nationaux. Cela nous permet donc de rendre compte de l intérêt des jeunes à jouer au plus haut niveau. 8

9 CITE 5 CHOSES QUE LE BASKET T'A APPRIS ET QUI TE SONT UTILES DANS LA PRATIQUE DE TON SPORT OU DANS TON QUOTIDIEN. Cette question était complètement ouverte. Nous avons donc choisi de trier les réponses et avons pu les classer en dix grandes catégories ressortant majoritairement : Respect Esprit d équipe Calme, patience Compétitivité, persévérance Fair-Play Amitié Confiance Défaite (apprendre à perdre) Travail, discipline Technique basket On peut observer des ordres d apparition de ces différentes réponses. Ainsi, lorsque les sondés évoquent la première chose que le basket leur a permis d apprendre, le top 3 des réponses est le suivant : Esprit d équipe, Compétitivité / persévérance, Respect. Dès le deuxième élément d apprentissage, l élément du Travail / discipline fait son entrée dans ce trio de tête. Ce qu il est intéressant de constater c est que, bien que cette question ait été totalement ouverte, un certain nombre de réponse est récurrent. Il existe donc une certaine unité derrière ces éléments et il peut être intéressant d y penser notamment lors de l élaboration de la politique sportive ou encore la mise en place de communications diverses. 9

10 SOUHAITES-TU INTÉGRER OU AS-TU DÉJÀ INTÉGRÉ UNE STRUCTURE DE TYPE SPORT- ÉTUDE? Parmi les sondés, 40% ont répondu avoir déjà intégré ou désirer intégrer une structure sport-étude ; l intérêt pour ce type de structure est donc marqué. De plus, on compte encore 19% d indécis qui peuvent encore avoir un coup de cœur pour un projet spécifique. SERAIS-TU PRÊT À PAYER OU AS-TU PAYÉ POUR INTÉGRER UNE TELLE STRUCTURE? Cette question a été posée uniquement aux personnes ayant répondu de manière positive à la question précédente. Il s agit ainsi d un sous-échantillon de 200 sondés. On l imagine, la mise en place de structures sport-étude demande une organisation et des moyens financiers afin de bénéficier des meilleures infrastructures possibles. Les jeunes sondés en sont aussi conscients et une majorité d entre eux (57%) se déclare prêt à payer ou avoir déjà payé pour intégrer de tels projets. S ils désirent le meilleur, ils sont aussi conscients que cela a un prix. 10

11 QUELLE(S) RAISON(S) POURRAI(EN)T T'AMENER À CHANGER DE CLUB? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Ici, pas de réponse amenant à une large majorité. Néanmoins, on voit se démarquer un groupe représenté par les réponses «Meilleurs entraînements», «Meilleurs coachs» et «Meilleures structures». On constate donc que la première raison qui pourrait amener les sondés à changer de club est l existence d un club jugé meilleur sous les trois aspects cités. Un tiers des sondés relève aussi l importance d avoir un club proche de leur lieu d études. Une réflexion autour de cet axe peut être menée, notamment lorsque l on atteint les études supérieures et que les formations sont généralement centralisées dans les grandes villes. Sous la section «Autre», on retrouve plusieurs jeunes déclarant que rien ne leur fera quitter leur club. Ils montrent un réel attachement pour la structure à laquelle ils appartiennent. Nombre de jeunes ont aussi expliqué qu ils changeraient de club si l ambiance venait à se détériorer. On constate donc que l aspect extra-basket joue également un rôle pour certains d entre eux. 11

12 QUELLE DISTANCE SERAIS-TU PRÊT À PARCOURIR POUR REJOINDRE UN AUTRE CLUB? Pour cette question, nous avons jugé intéressant de montrer les résultats détaillés par région linguistique. En effet, les réalités géographiques sont très différentes et par conséquent les distances que les jeunes sont prêts à parcourir varient quelque peu. Les sondés germanophones sont ceux qui se montrent plus enclins à se déplacer pour pratiquer le basket. Les sous-échantillons sont, pour rappel : 329 répondants francophones 104 répondants germanophones 64 répondants italophones Cette question peut être intéressante pour une réflexion autour d une nouvelle répartition des clubs au sein d une région et d éventuels regroupements. 12

13 QUELLE SERAIT LA PRINCIPALE RAISON QUI T'AMÈNERAIT À ARRÊTER LE BASKET? Pour cette question, on retrouve une question qui se dégage clairement. Le «manque de temps» ainsi que la difficulté d articuler vie scolaire, professionnelle ou sociale avec la vie sportive représentent donc un enjeu essentiel. Sous «Autre», la raison la plus fréquente relevée est celle de la blessure ; il s agit donc d une cause ne relevant pas d un choix délibéré. Une certaine part des jeunes a également à nouveau déclaré un fort attachement au basket puisque plusieurs d entre eux disent qu aucune raison ne pourrait les amener à stopper la pratique de leur sport. 13

14 QUELLE(S) AIDE(S) TON CLUB OU LA FÉDÉRATION POURRAIENT-ILS T'APPORTER AFIN QUE TU CONTINUES À JOUER? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) On voit ici qu aucune aide spécifique ne se dégage. Il s agit dès lors de penser à une gamme de services pouvant soutenir nos jeunes dans la pratique de leur sport. Sous la section «Autre», on retrouve quelques idées telles que : Professionnalisation du basket suisse Plus grand intérêt pour le basket féminin Créer, gérer et financer des académies Se concentrer sur la formation de la relève suisse Créer des équipes moins compétitives 14

15 COMMENT ÉVALUES-TU LE RAPPORT ENTRE LES PRESTATIONS FOURNIES PAR TON CLUB ET LE MONTANT DE TA COTISATION? Les personnes sondées se montrent satisfaites des prestations fournies par les clubs. En effet, si l on cumule les réponses «Bonne» et «Excellente», on totalise 87%. Les politiques de prix actuelles sont donc adaptées et les jeunes les jugent en adéquation avec les prestations reçues. REMPLIS-TU UNE AUTRE FONCTION DANS LE MONDE DU BASKET? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Cette question a fait ressortir que les jeunes sondés s investissent dans la vie de leur club. En effet, ils sont 62% à remplir au minimum une des fonctions figurant dans le graphique ci-dessus, certains en remplissent par ailleurs plusieurs. On retrouve également sous «Autre», des aides durant les matchs telles que : prise de statistique, balai ou encore le fait de filmer les matchs. 15

16 COMMENT SUIS-TU L'ACTUALITÉ DU BASKET SUISSE? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Un peu plus de la moitié des jeunes ayant répondu au questionnaire déclare se déplacer pour suivre les matchs. Sinon, on se rend compte que les sites des clubs représentent le second moyen d information ; il existe donc un réel potentiel de créer des communautés d intérêt et de mobiliser un public en ligne comme certains clubs y sont déjà parvenus. Quelques sondés regrettent notamment le manque d interactivité de certains sites Internet. La presse est en bonne place également avec les journaux divers et le magazine «Basket News» qui suivent directement dans ce classement. Il est intéressant de relever que le groupe Facebook, lancé il y a peu, a déjà su se faire un public. Il en va de même pour le blog Swiss Basketball Women. Certaines personnes suivent également le basket à une échelle internationale, par exemple via le site 16

17 QUELLE(S) INFORMATION(S) Y RECHERCHES-TU? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) On peut ici séparer les réponses en deux groupes : celles dépassant ou approchant les 50% et le reste. Parmi la première catégorie, on voit que les informations les plus recherchées sont d ordre factuel (résultats, calendrier et statistiques). Néanmoins, pour les réponses restantes, on compte tout de même des taux de réponse intéressants de près d un tiers. Il s agit ici de sujets plus «fun» (à l exception des données factuelles de transferts). Il paraît donc important que de tels sujets aient leur place dans les différents supports de communication. Le souhait de la mise en place d un portail tel que (portail pour les entraîneurs de basketball contenant des informations et exercices pratiques) a également été évoqué. 17

18 PRATIQUES-TU LE BASKET EN DEHORS DE TON CLUB? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Une très grande majorité des jeunes basketteurs et basketteuses suisses ne se cantonne pas à la pratique du basket dans le cadre de leurs clubs. Alors que certains expliquent louer une salle avec des amis, d autres souhaiteraient que cela soit pris en charge et que la possibilité de s entraîner dans une salle en dehors des entraînements leur soit offerte. POSSÈDES-TU TON PROPRE BALLON DE BASKET? 18

19 AS-TU PRATIQUÉ OU PRATIQUES-TU UN (DES) SPORT(S) AUTRE(S) QUE LE BASKET? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Sur ce graphe, on peut constater qu un peu plus des trois-quarts des jeunes basketteurs et basketteuses ont pratiqué au moins un autre sport. De fait, ils ont donc acquis des capacités autres que celles enseignées traditionnellement dans le basket mais qui peuvent néanmoins représenter un plus dans la formation des jeunes. D autres sport tels que le tennis, l équitation ou encore le twirling par exemple ont été cités ; on constate qu il s agit tant de sports d équipe que de sports individuels. 19

20 PENSES-TU QUE CERTAINS ÉLÉMENTS DE CE(S) SPORT(S) POURRAIENT ÊTRE UTILISÉS POUR AMÉLIORER TON JEU ET CELUI DE TES COÉQUIPIERS? (PLUSIEURS RÉPONSES POSSIBLES) Sous la section «Autre», on retrouve notamment : faire confiance, mieux gérer les moments de tension ou encore améliorer l explosivité. On remarque ici que nombre de sondés pensent pouvoir apporter un plus à leur pratique du basket en intégrant la pratique d autres sports. Pourquoi dès lors ne pas réserver certains moments d ouverture sur d autres sports en gardant toujours en vue qu il s agit de s améliorer? La question suivante montre dans quelle mesure les jeunes ayant répondu au questionnaire sont prêt à s investir dans un tel partage de connaissance. SERAIS-TU PRÊT À PARTAGER CES ÉLÉMENTS AVEC LES MEMBRES DE TON CLUB? Cette question se base sur un sous-échantillon de 352 sondés représentés par les personnes ayant donné au moins un élément possible d amélioration à la question précédente. 20

21 DANS UN MONDE IDÉAL OÙ TOUT SERAIT POSSIBLE, À QUOI RESSEMBLERAIT LE BASKET SUISSE? Pour cette question, nous avons choisi de retenir quelques citations, représentatives de l ensemble des points de vue. Cependant, voici les points forts cités par les sondés : Le basket suisse ressemblerait à celui de la NBA ou aurait le niveau européen Les joueurs suisses auraient plus de temps de jeu Plus de reconnaissance des médias Plus d opportunité de progresser grâce à des centres de formation et de bons entraîneurs ou de bonnes structures d entraînements Plus de professionnalisme (dans les structures, des arbitres, des clubs ou possibilité de jouer pro) Valorisation du basket féminin Plaisir, respect Harmonie au sein des clubs, entre les clubs, entre les associations/ligue/fédération, sur les terrains Le basket suisse est très bien comme il est aujourd hui Ci-dessous, quelques citations retenues pour leur représentativité. A un sport professionnel mieux médiatisé avec une structure de formation pour les jeunes. Fille, 1996, U-15 Que ce soit un sport national. Garçon, 1990, 2ème ligue Meilleur entente entre association cantonale et la fédération. Fille, 1990, U-20 Il faudrait revaloriser le basket féminin. On a la même passion que le côté masculin, je ne vois pas pourquoi on n'a pas le droit aux mêmes prestations. Fille, 1990, U-20 Que le basket suisse arrive au niveau européen et qu'il permette de vivre en tant que joueur. Garçon, 1997, U-15 et U-17 On ferait des tournois à l'étranger à partir de la catégorie minime et le basket serait autant important qu'aux USA. Fille, 1998, U-13 Des immenses salles, de la très bonne médiatisation, des formations permettant de pratiquer le sport a 100%. Garçon, 1993, U-20 Le basket serait aussi important que le foot le tennis ou le ski. Fille, 1989, LNB 21

22 Qu on puisse bien consolider nos bases avant d'entrer dans un monde dur (LNA - B), où on dit souvent au revoir à notre jeunesse, nos amis et notre famille. Fille, 1993, U-20 Plus de joueurs suisse en NBA, championnat du monde en suisse et suisse vainqueur. Garçon, 1995, U-17 Obligation d'avoir un mouvement jeunesse performant et complet pour inscrire une équipe en ligues A et B. Fille, 1990, LNB De très bonnes équipes, une bonne relève, du fair play partout. Fille, 1995, U-17 Une équipe Suisse féminine soutenue. Fille, 1987, LNA Egalité entre les hommes et les femmes. Equipe mixte aussi. Fille, 1996, U-15 Des équipes espoirs plus développées et plus de tournois pendant la saison. Garçon, 1995, U-17 Chaque club aurait sa propre salle avec des possibilités d'y accéder à n'importe quel moment ainsi qu'une salle de musculation. Garçon, 1994, U-17 Les équipes appartiendraient aux écoles, donc tournois inter-scolaires, donc plus facile pour les dispenses et les horaires etc. Garçon, 1993, U-20 et 1ère ligue Une meilleure collaboration entre clubs pour fournir une structure complète des catégories juniors aux catégories séniors. Fille, 1990, LNB Des clubs préférant investir dans la formation plutôt que la venue d'étrangers onéreux. Fille, 1991, LNB Le basket serait un des 3 sports les plus populaires et médiatisés de Suisse. Garçon, 1991, U-20 et LNB Plus de clubs féminins, et plus de ligues de niveau cantonal après l'âge junior. Fille, 1988, 2ème ligue Tout le monde serait amical, même après une défaite. Garçon, 1992, Ancien U-17 On pourrait y jouer dans les écoles et nos horaires seraient ajuster à nos entrainements ou matchs. Des bourses d'études seraient attribuées aux joueurs pour aller à l'université. OH yeahh ça serait vraiment trop cool! ;) Fille, 1994, U-17 22

23 CONCLUSION Nous sommes extrêmement satisfaits de l engagement qu ont démontré les jeunes avec cette étude et d avoir obtenu ainsi des informations qui formalisent certaines tendances observées sur les bords des terrains. Le constat est positif parce qu il relève que le basket répond plutôt bien aux attentes des moins de 25 ans. Il nous permet en outre de comprendre leurs motivations ainsi que le mode de communication à utiliser pour s adresser à eux. Les attentes de cette génération issues de l Internet peuvent se résumer en trois points principaux : besoin de reconnaissance, plus de flexibilité, diversité et qualité dans l encadrement et envie de progresser. La reconnaissance, ils l attendent principalement des médias et ce sont les filles qui en expriment le plus grand besoin. Nous ne pouvons que faiblement influencer le suivi des médias, mais nous pouvons continuer à développer les médias sociaux notamment en augmentant l interactivité des sites de la LNBA et de Swiss Basketball, comme suggéré par plusieurs sondés, et en accroissant la présence des clubs et des associations sur des plateformes comme Facebook. Habitués à «zapper», les jeunes veulent que les choses bougent. Ils veulent jouer au basket tout en gardant à côté d autres activités extrascolaires. La plupart d entre eux a déjà pratiqué ou pratique toujours un autre sport. Ils ont donc peu de temps à consacrer à notre sport et bien souvent le manque de temps les pousse finalement à arrêter. Ils aimeraient pouvoir jouer pour le plaisir et à leur niveau avec le temps qu ils ont à disposition. Une moitié des sondés vise la LNA, l équipe nationale ou un championnat étranger. L autre moitié a juste envie de jouer et d avoir du plaisir avec ses coéquipiers. Tous expriment l envie de progresser. Ils veulent des structures plus professionnelles et être bien encadrés par des entraîneurs qualifiés et motivés. De leur pratique d autres sports, ils apprennent d autres compétences qu ils accueilleraient dans leurs entraînements de basket. Il y a là peut-être une opportunité de développer et faire grandir notre sport en l ouvrant à des notions pluridisciplinaires. En conclusion, les jeunes ont été ouverts au dialogue et ont émis leurs désirs et opinions. Nous avons dans ce document des pistes qui nous permettent d évoluer et de les rejoindre où ils sont aujourd hui. Ce qui est ressorti clairement, c est que malgré les changements de mentalité que nous pouvons observer, le basket répond en grande partie à leurs attentes et ils partagent les valeurs et la vision du basket suisse : «Créer un environnement tel une école de vie où chacun développe des qualités, connaissances et compétences à travers le sport qui le passionne.» En guise de réflexion finale, nous proposons de nous interroger sur le fait que l étude révèle qu avec le basket, on apprend à perdre. Comment le basket peut-il apprendre à gagner? Un grand merci à toutes les personnes qui ont contribué d une manière ou d une autre à cette étude! 23

24 Réactions, questions, commentaires? N'hésitez pas à nous en faire part! Swiss Basketball Case postale Fribourg SUISSE Site Internet Numéro principal +41 (0) Fax +41 (0)

RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE

RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE Vous avez été 68 à répondre à cette enquête. Merci! Voici un résumé des réponses classées par catégorie, suivi de vos propositions et d une réponse personnalisée à chacune d

Plus en détail

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING Page 1 sur 10 TABLE DES MATIERES 1. Analyse SWOT du basket suisse p.3 2. Lignes directrices tirées des principaux outils de gestion p.4 3. Principes marketing au sein de

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

FORT et DROIT BP 121 Tel : 06 62 83 67 50 contact@centaures-footus.com 38001 GRENOBLE CEDEX 1 Fax : 04 76 22 79 29 www.centaures-footus.

FORT et DROIT BP 121 Tel : 06 62 83 67 50 contact@centaures-footus.com 38001 GRENOBLE CEDEX 1 Fax : 04 76 22 79 29 www.centaures-footus. Cher(e)s licencié(e)s, adhérents et partenaires, Vous trouverez ci dessous mon bilan moral pour la saison 2013/2014. L'année dernière, je vous alarmais sur la situation financière du club qui était catastrophique.

Plus en détail

Bâtissons ensemble les champions du monde de demain

Bâtissons ensemble les champions du monde de demain Bâtissons ensemble les champions du monde de demain ing Swiss Tennis 2 5 La réussite en chiffres Une cordiale bienvenue 810 clubs de tennis avec plus de 165 000 membres 90 centres de tennis avec plus de

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

PRATIQUE SPORTIVE. En cas d absence le licencié doit toujours prévenir son responsable d équipe et son entraîneur principal.

PRATIQUE SPORTIVE. En cas d absence le licencié doit toujours prévenir son responsable d équipe et son entraîneur principal. PRATIQUE SPORTIVE 7. La participation à la vie sportive Tout licencié s engage à participer régulièrement au sein de son équipe : - aux entraînements, - aux matches amicaux, - aux tournois de l équipe,

Plus en détail

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR LE MOT DU PRESIDENT Cher jeune basketteur ou basketteuse Je te félicite d avoir choisi ce sport. Tu verras, il te permettra de t épanouir,de trouver des copains et d apprendre

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS Guide à l attention des parents des jeunes compétiteurs 1 - FFT Ce guide a pour objet de présenter la réforme fédérale de la formation des jeunes de moins de 12 ans et notamment

Plus en détail

ESVL Hockey sur Gazon. Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon. - 1 http://hockeysurgazon.free.fr

ESVL Hockey sur Gazon. Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon. - 1 http://hockeysurgazon.free.fr Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon - 1 Bureau 2002-2003 Jean-Marc Harou Hédi Baccar Catherine Pigaglio Marie Ferrua Mario Robert Jocelyne Scaglia Stephanie Amendola Christophe Bresson

Plus en détail

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball Dossier de partenariat Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball 2014-2015 SOMMAIRE I. HISTORIQUE DE L ASSOCIATION II. III. IV. MEMBRES DU BUREAU LES ÉQUIPES PRÉSENTATION DU PROJET DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR

LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR Site internet : ci-olympiquecourchamp.footeo.com Adresse mail : cioc@free.fr [Tapez un texte] Edito Ami footballeur, Te voilà en possession de ton livret qui va t accompagner

Plus en détail

Formation des jeunes. Règlement d ordre intérieur

Formation des jeunes. Règlement d ordre intérieur Formation des jeunes Règlement d ordre intérieur Des communications claires sont indispensables pour garantir le bon déroulement de la saison au sein de la formation des jeunes. En cas d incidents ou de

Plus en détail

- CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE

- CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Jérôme DUPUIS CONSULTANT Conseil en Gestion Des Organisations Publiques - CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Note de synthèse portant conclusion de l audit de gestion de la politique sportive régionale

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

STATUTS Edition juillet 2013

STATUTS Edition juillet 2013 STATUTS Edition juillet 2013 1 ModificationsAdaptations par l Assemblée des délégués 30.02015 : Ch. 9 des définitions ; art. 3 ch. 3 (nouveau) ; art. 51 ch. 1 al. 3 ; art. 65 ch. 4 lettreslit. i et k ;

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE 2012-2013

GUIDE PRATIQUE 2012-2013 2012-2013 GUIDE PRATIQUE Association Européenne contre les Leucodystrophies (ELA) 2 rue Mi-les-Vignes BP 61024 54521 LAXOU CEDEX Tél : 39 45 (0,34 /min) / Fax : 03 83 30 00 68 www.ela-asso.com Votre contact

Plus en détail

Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2. mars 2014

Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2. mars 2014 Etudes publics des stades Ligue 1 et Ligue 2 mars 2014 Objectifs Fournir aux 40 clubs des Outils personnalisés et sortir des études nationales inexploitables au niveau local Avoir une approche club à club

Plus en détail

Rapport annuel de l entraîneur-en-chef. Assemblée générale annuelle 2013. le 18 Novembre, 2013

Rapport annuel de l entraîneur-en-chef. Assemblée générale annuelle 2013. le 18 Novembre, 2013 Rapport annuel de l entraîneur-en-chef Assemblée générale annuelle 2013 le 18 Novembre, 2013 La saison 2013-14 fut marquée par plusieurs évènements importants pour le club de plongeon CAMO. C est le début

Plus en détail

MAISONS-LAFFITTE FOOTBALL CLUB INSCRIPTIONS 2010/2011 DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE

MAISONS-LAFFITTE FOOTBALL CLUB INSCRIPTIONS 2010/2011 DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE La procédure mise en place par la FFF, cette saison possède des avantages administratifs et de légalité de très haut niveau. CETTE PROCEDURE EST

Plus en détail

Plaquette de partenariat 2011 Volley Ball Grégorien

Plaquette de partenariat 2011 Volley Ball Grégorien A la recherche de nouveaux moyens de communication? Nous vous proposons d associer votre image au dynamisme du club de Volley Ball de St Grégoire. Implanté dans une commune de proximité, notre association

Plus en détail

Luxembourg Gambling Survey 2010. Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises

Luxembourg Gambling Survey 2010. Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises LXGS 2010 Luxembourg Gambling Survey 2010 Enquête sur la pratique des jeux de hasard auprès des élèves des écoles secondaires luxembourgeoises Katia Duscherer & Carlos Paulos CePT Centre de Prévention

Plus en détail

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ RENCONTRES INTERNATIONALES FRANCE ANGLETERRE A HAZEBROUCK DU 4 AU 8 JUIN 2014 Organisées par : Le ROTARY-CLUB HAZEBROUCK MERVILLE. en

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE DOSSIER DE CREATION DE LICENCE Ce dossier contient toutes les informations nécessaires à la création de votre licence ou de celle de votre enfant. Il est important que vous le lisiez attentivement. CONTENU

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE LE KIN-BALL Dossier de presse LKBP - 2 SOMMAIRE Qu est ce que ce sport, vous avez dit Kin-Ball?...4 Le Kin-Ball, un retour vers le futur?...5

Plus en détail

Inscription pour la licence UEFA Pro 2015 2016

Inscription pour la licence UEFA Pro 2015 2016 Inscription pour la licence UEFA Pro 2015 2016 La durée du cours est de 18 mois. Les inscriptions doivent parvenir au département de l instruction de l ASF entre le 1 er octobre et le 31 octobre 2014 Inscription

Plus en détail

Plan d Action 2011-2013

Plan d Action 2011-2013 Plan d Action 2011-2013 www.arsq.qc.ca Association Régionale de Soccer de Québec Adopté le 17 mars 2011 Introduction Plan d action 2011-2013 L Association Régionale de Soccer de Québec (ARSQ) a célébré

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION Ou de RENOUVELLEMENT DE LICENCE 2014/2015

DOSSIER D INSCRIPTION Ou de RENOUVELLEMENT DE LICENCE 2014/2015 DOSSIER D INSCRIPTION Ou de RENOUVELLEMENT DE LICENCE 2014/2015 Toute inscription / réinscription devra être transmise complète avec : - La présente feuille correctement remplie, - Une photo d identité,

Plus en détail

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département!

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département! www.meceneliteanjou.fr Avec Portons haut les couleurs de notre département! Un Fonds de dotation innovant pour accompagner les projets extra-sportifs des athlètes de notre territoire intié et soutenu par

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION DES JEUNES AVIS N 10.06 Présenté par la Commission Vie Sociale du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 2 octobre 2010

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Saison 2014/2015 Page 1 Présentation du club : Créé le 25 novembre 2009, le Monaco Basket Association est le fruit de passionnés monégasques pour le basket-ball. Le MBA, club présidé

Plus en détail

Mot de la présidente. Madame, Monsieur,

Mot de la présidente. Madame, Monsieur, Mot de la présidente Madame, Monsieur, Au nom du HBC Etoy je tenais tout d abord à vous remercier chaleureusement de nous accorder un peu de votre temps pour parcourir ce dossier de sponsoring. Vous découvrirez

Plus en détail

Nos touts petits. Alors n hésitez pas à communiquer avec nous.

Nos touts petits. Alors n hésitez pas à communiquer avec nous. FRAIS 2015 Rugby XV Nos touts petits Pour le groupe «initiation» et «mini», Rugby Québec veut mettre l emphase sur ces groupes d âge et essayer de stimuler les inscriptions. Rugby Québec est fier de pouvoir

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

LES CLUBS DE SWISS-SKI SONT GAGNANTS

LES CLUBS DE SWISS-SKI SONT GAGNANTS LES CLUBS DE SWISS-SKI SONT GAGNANTS DOCUMENTATION RELATIVE AUX AVANTAGES D UNE AFFILIATION À SWISS-SKI MURI, SEPTEMBRE 2014 LES CLUBS DE SWISS-SKI SONT GAGNANTS 1. Faits 2. Avantages pour les clubs de

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008

RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008 RAPPORT DES QUESTIONNAIRES ENTREPRISES ET ETUDIANTS EDITION 2008 Version non définitive um Etudiants Entreprises de l UTC 1 Sommaire Introduction... 4 1. Point de vue des étudiants... 4 1.1. Nombre d étudiants...

Plus en détail

NE JOUEZ PAS VOTRE CARRIERE!

NE JOUEZ PAS VOTRE CARRIERE! LES PARIS SPORTIFS Tout le monde peut parier sur le rugby, sauf vous car vous êtes un acteur des compétitions de rugby. NE JOUEZ PAS VOTRE CARRIERE! www.irbintegrity.com 2 LES 5 REGLES D OR Ne pariez jamais

Plus en détail

FORMATS DE JEU POUR LA PRATIQUE DU SOCCER AU QUÉBEC FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC

FORMATS DE JEU POUR LA PRATIQUE DU SOCCER AU QUÉBEC FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC FORMATS DE JEU POUR LA PRATIQUE DU SOCCER AU QUÉBEC FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC MARS 2011 CHEMINEMENT IDÉAL DU JOUEUR DE SOCCER AU QUÉBEC STADES 1 DÉPART ACTIF 2 LES FONDAMEN- TAUX 3 L ÂGE D OR DE L

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T3 2013 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 3 ème trimestre 2013 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les

Plus en détail

FORMATION ARBITRES 1 INITIATION DECOUVERTE 2 ARBITRE CLUB 3 ARBITRE DE TERRITOIRE 4 FORMATION DIPLOMANTE

FORMATION ARBITRES 1 INITIATION DECOUVERTE 2 ARBITRE CLUB 3 ARBITRE DE TERRITOIRE 4 FORMATION DIPLOMANTE FORMATION ARBITRES FORMATION ARBITRES 1 INITIATION DECOUVERTE 2 ARBITRE CLUB 3 ARBITRE DE TERRITOIRE 4 FORMATION DIPLOMANTE 1 INITIATION DÉCOUVERTE 117 RUE DU CHÂTEAU DES RENTIERS - 75013 PARIS 42 T 01

Plus en détail

Dossier de parrainage

Dossier de parrainage Dossier de parrainage 1. La JSC 1960 : Création du club par Maurice MESSIN (président fondateur) et François PICOT (dirigent fondateur). 2003/2004 : Création de l équipe «senior hommes» de BASKET 2004/2005

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Newsletter - 3 - Saison 2013/14

Newsletter - 3 - Saison 2013/14 technical partner Newsletter - 3 - Saison 2013/14 Nous voilà arrivés en 2014 Le premier semestre à la CSFA Biel / Bienne est derrière. Nous avons déjà vécu beaucoup de choses ensemble, des nouvelles viendront

Plus en détail

Analyse du comportement des joueurs : les décisions relevaient-elle du hasard ou d une vraie réflexion?

Analyse du comportement des joueurs : les décisions relevaient-elle du hasard ou d une vraie réflexion? Expérimentation Business Game Enseignant : Philippe PALACIN Descriptif : Classes concernées Descriptif général du cadre et des objectifs expérimentaux Contexte Période et temps consacrés à l expérimentation

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

a) Présentation de la formation

a) Présentation de la formation a) Présentation de la formation Le Diplôme d Entraîneur Fédéral de Basketball (DEFB) est un diplôme de la FFBB inscrit au statut de l Entraîneur qui atteste des compétences à coacher les équipes en championnat

Plus en détail

N 10 LETTRE D INFORMATION UCPA Centre équestre municipal de Saint-Médard-en-Jalles

N 10 LETTRE D INFORMATION UCPA Centre équestre municipal de Saint-Médard-en-Jalles N 10 LETTRE D INFORMATION UCPA Centre équestre municipal de Saint-Médard-en-Jalles Découvrez tous les mois les nouveautés, les informations, les interviews du centre équestre municipal Stages de la Toussaint

Plus en détail

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009

Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 Novembre 2012 : Audrey Eggertswyler (KC Cobra Fribourg) Championne Suisse Kumite Filles U12-37kg Palmarès au niveau suisse des karatékas fribourgeois depuis 2009 En 2014, les athlètes fribourgeois ont

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR AU CLUB POUR LA SAISON EN COURS

REGLEMENT INTERIEUR AU CLUB POUR LA SAISON EN COURS U.S.M.C.LOMME Siège : Salle Jean JAURES 84 avenue de mont à camp 59160 LOMME E-mail : usmclbasketlomme@free.fr http://usmcl-basket.e-monsite.com REGLEMENT INTERIEUR AU CLUB POUR LA SAISON EN COURS Article

Plus en détail

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus Coordination Direction de la Compétition Département Compétition pour Tous Fédération Française de Tennis 2, avenue Gordon Bennett 75016 PARIS

Plus en détail

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM Tenero, 25-26.01.2013 Prof. Philippe Sarrazin Laboratoire Sport et Environnement Social Université

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

Coupe du Crédit Mutuel du Bas-Rhin et Coupe d Encouragement (Seniors Masculins et Féminins)

Coupe du Crédit Mutuel du Bas-Rhin et Coupe d Encouragement (Seniors Masculins et Féminins) Coupe du Crédit Mutuel du Bas-Rhin et Coupe d Encouragement (Seniors Masculins et Féminins) REGLEMENT DE LA COUPE DU CREDIT MUTUEL DU BAS-RHIN et DE LA COUPE D ENCOURAGEMENT A.TITRE ET CHALLENGES Article

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

TITRE IV LES LICENCIÉS

TITRE IV LES LICENCIÉS Article 401 - Conditions Générales TITRE IV LES LICENCIÉS Chapitre 1 : LA QUALIFICATION I. La licence 1. La licence est un document d identité sportive valable pour une saison sportive (saison du 1er juillet

Plus en détail

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs:

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs: Motivation et performance sportive : une caractéristique commune des arbitres et entraîneurs de haut niveau Support théorique : Jean Pierre Famose EPS N 35 Arbitre et entraîneur deux acteurs du sport moderne

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

PARIS SPORTIFS REGLEMENTS RELATIFS AUX CONFLITS D INTERETS

PARIS SPORTIFS REGLEMENTS RELATIFS AUX CONFLITS D INTERETS PARIS SPORTIFS REGLEMENTS RELATIFS AUX CONFLITS D INTERETS Mis à jour suite à l entrée en vigueur de la loi du 1 er février 2012 visant à renforcer l éthique du sport et les droits des sportifs FFR-LNR

Plus en détail

830 clubs. 54 000 licenciés. 110 centres. 200 000 membres. www.swisstennis.ch 3 mio. de visites et jusqu à 140 000 clients uniques par mois

830 clubs. 54 000 licenciés. 110 centres. 200 000 membres. www.swisstennis.ch 3 mio. de visites et jusqu à 140 000 clients uniques par mois 110 centres 200 000 membres 830 clubs 6 500 équipes 612 000 joueuses / joueurs de tennis 54 000 licenciés www.swisstennis.ch 3 mio. de visites et jusqu à 140 000 clients uniques par mois bienvenue DANS

Plus en détail

Bureau Fédéral. Mme Marie- Noëlle SERVAGE, M. Philippe LEGNAME.

Bureau Fédéral. Mme Marie- Noëlle SERVAGE, M. Philippe LEGNAME. Bureau Fédéral 3-17 septembre 2003 (Paris) Présents : M. Yvan MAININI - Président Mme Françoise AMIAUD, MM. Claude AUTHIE, Jean-Claude BOIS, Pierre COLLOMB, Rémy GAUTRON, Bernard GAVA, Serge GERARD, Jean-Marc

Plus en détail

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins.

BILAN GENERAL. Les enjeux de la santé qui préoccupent le plus les familles pour l avenir sont la proximité et la qualité des soins. BILAN GENERAL Analyse générale A partir des 380 personnes enquêtées dans la région Auvergne, on a pu constater, au travers de cette enquête de l URAF, que 77% des familles interrogées sont globalement

Plus en détail

Votre commission des Jeunes

Votre commission des Jeunes Présidente, Président, Responsable d école de Tennis, Nous avons le plaisir de vous adresser le livret Jeunes version 2013. Conçu et réalisé par l équipe bénévole de la Commission Départementale des Jeunes,

Plus en détail

-----------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------- Stephen BRUN Aujourd hui, nous partons à la rencontre de Stephen BRUN, qui revient à Cholet 15 ans après son passage au Centre de Formation. À quelques semaines du lancement de la saison, comment vas-tu?

Plus en détail

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS du joueur 1) Je jouerai au hockey de mon plein gré et non pour obéir à mon entourage ou à mes entraîneurs. 2) Je respecterai les règles et l esprit du jeu. 3) Je maîtriserai mon tempérament les bagarres

Plus en détail

Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics

Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics Résultats de l enquête en ligne Réponse des entreprises aux marchés publics Au 1er janvier 2005, les entreprises pourront répondre aux marchés publics sous forme électronique, et les collectivités territoriales

Plus en détail

Phoenix Roller In line Hockey a.s.b.l.

Phoenix Roller In line Hockey a.s.b.l. Règlement d Ordre Intérieur 1. Objectifs Le club a pour objectifs: de promouvoir le Roller In Line Hockey pour le loisir et la compétition, en organisant des séances d'initiations, d'entraînements et de

Plus en détail

Les Français et le Tour de France 2015

Les Français et le Tour de France 2015 Les Français et le Tour de France 2015 Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 4 JUILLET A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer.

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer. 1 Introduction Le Paintball de compétition est un Paintball pratiqué par un grand nombre de joueurs qui ont commencé à jouer seul ou en groupe, dans les bois ou sur un Speedball, et qui un jour ont voulu

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

Sports et. loisirs. Saint-Michel

Sports et. loisirs. Saint-Michel Sports et loisirs Saint-Michel Association de Soccer Saint-Michel Pompei Soccer à l année! Fun, compétitif et abordable. Avec plus de 900 membres, l Association de Soccer Saint- Michel / Pompei (ASTMP)

Plus en détail

Guide de prise de licences, demandes de prêts et mutations avec le logiciel «iclub»

Guide de prise de licences, demandes de prêts et mutations avec le logiciel «iclub» Guide de prise de licences, demandes de prêts et mutations avec le logiciel «iclub» SOMMAIRE Les licences 2014 3 Tableau récapitulatif des licences et des tarifs 2014 3 Prise de licences 4 Renouvellement

Plus en détail

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques Projet Sportif de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques 2 Projet Sportif Pourquoi un projet sportif? Don Bosco est devenu, depuis l ouverture de la nouvelle salle en 2007, l

Plus en détail

Comité Santé en français de Fredericton. Évaluation de l offre active des services de santé de première ligne. Rapport de sondage-final

Comité Santé en français de Fredericton. Évaluation de l offre active des services de santé de première ligne. Rapport de sondage-final Comité Santé en français de Fredericton Évaluation de l offre active des services de santé de première ligne Rapport de sondage-final Mai 2006 Table des matières 1.0 Sommaire. 1 2.0 Introduction..2 3.0

Plus en détail

Le Versailles Handball Club à été fondé en 2003 par les anciens de la section du Racing Club de Versailles à la suite de la dissolution de la section

Le Versailles Handball Club à été fondé en 2003 par les anciens de la section du Racing Club de Versailles à la suite de la dissolution de la section Le Versailles Handball Club à été fondé en 2003 par les anciens de la section du Racing Club de Versailles à la suite de la dissolution de la section omnisports. Dirigée par une équipe de bénévoles tous

Plus en détail

Boostez votre management!

Boostez votre management! Boostez votre management! MOTIVATION: Mode d Emploi??? Valérie Francisque Coach Co-Actif accréditée CTI France Sondage Ipsos Selon le baromètre du bien-être publié en Avril 2011: 31% seulement des salariés

Plus en détail

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN»

«LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» CONSEIL DU MARCHE FINANCIER DEPARTEMENT DES ETUDES ET DES STATISTIQUES «LE COMPORTEMENT DE L INVESTISSEUR TUNISIEN» SONDAGE REALISE AUPRES DES SOUSCRIPTEURS A L OCCASION DE L OPV SOTRAPIL Etude menée par

Plus en détail

Les catégories suivantes conserveront les frais d adhésion de 3,00 $ o Joueur développement jeunesse (Atomic/Mini) o Leader

Les catégories suivantes conserveront les frais d adhésion de 3,00 $ o Joueur développement jeunesse (Atomic/Mini) o Leader Chers directeurs généraux et administrateurs, Volleyball Canada aimerait profiter de cette occasion pour vous rappeler des changements apportés à la structure des frais d adhésion pour la saison 2013-2014.

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire

Assemblée Générale Ordinaire Assemblée Générale Ordinaire CAB MONTPELLIER 1. Approbation du pv de l ag 2013 2. Rapport moral 3. Rapport d activité 4. Rapport financier 5. Budget prévisionnel 6. Election des membres du bureau 1 RAPPORT

Plus en détail

Le prix du fair-play

Le prix du fair-play LE RESPECT, C EST DEJA UNE VICTOIRE! Panathlon Wallonie-Bruxelles L emblème de l éthique sportive en Belgique Le prix du fair-play Le service Sport de la Province du Brabant Wallon PANATHLON Wallonie-Bruxelles

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Les mots clefs de la formation OM sont : Passion, Ambition, Implication, et Enthousiasme.

Les mots clefs de la formation OM sont : Passion, Ambition, Implication, et Enthousiasme. I2 I3 famille O M L OM, plus qu un club est avant tout une communauté, une famille. Comme dans toute famille, l OM respecte ses anciens, fonde beaucoup d espoir sur ses jeunes et soutient ses féminines.

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES

DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES 2 PRESENTATION DE L EVENEMENT Notre priorité : sensibiliser aux bienfaits d une pratique sportive régulière, comme le rugby (sous toutes ses formes), sur la santé

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les actifs Français.

Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société entre pérennité et changement Contacts : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Document d'information aux

Document d'information aux Document d'information aux équipes d'animation d'une Zone WIXX QUÉBEC EN FORME Qui est Québec en Forme? Québec en Forme est un organisme à but non lucratif fondé par le gouvernement du Québec et la Fondation

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION

ENQUÊTE DE SATISFACTION Département CRM ENQUÊTE DE SATISFACTION 3 QUI SOMMES-NOUS? CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM) Ensemble de mesures prises pour optimiser la relation et la fidélisation client dans le but d augmenter

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Fidéliser les licenciés en développant une motivation de qualité : le rôle déterminant de l entraîneur

Fidéliser les licenciés en développant une motivation de qualité : le rôle déterminant de l entraîneur Colloque AFESA / FFS Attirer les pratiquants vers le ski fédéral et la compétition 5 OCTOBRE 2013 Fidéliser les licenciés en développant une motivation de qualité : le rôle déterminant de l entraîneur

Plus en détail