Chap. 3 Savoir S5-2 TELEEC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chap. 3 Savoir S5-2 TELEEC"

Transcription

1 1. Une défaillance La défaillance est définie par la norme comme une altération ou une cessation du fonctionnement d un équipement pour accomplir la fonction qu il doit remplir. La défaillance peut être complète ou partielle. Exemple : Le pont ledent lève la charge mais ne translate pas. 2. Opérations de maintenance corrective Le dépannage Le dépannage permet de remettre un équipement en fonctionnement. Il peut être provisoire et sera suivi d une réparation. Particularités du dépannage : L intervention de dépannage doit être rapide pour ne pas trop perturber la production. Elle peut s effectuer sous tension ou hors tension (nécessite une consignation). La connaissance du matériel et du fonctionnement de l équipement permet de repérer les raisons du dysfonctionnement rapidement. La réparation La réparation est la remise en état d un équipement de façon définitive. La réparation peut être effectuée suite à un dépannage. Particularités de la réparation : La réparation peut être réalisée immédiatement après le dépannage ou lors d une visite de maintenance préventive conditionnelle ou systématique. Exemples : Un bouton à 2 positions est défectueux, il est remplacé par un bouton à 3 positions en supprimant une position pour ne pas interrompre la production (le bouton 2 positions n étant pas en stock). Une réparation sera nécessaire dés un arrêt de production pour remplacer le bouton par un échange standard. Electrotechnique 1/ 6

2 Apparition d une défaillance A chaque dépannage et/ou réparation un compte rendu doit être effectué par l intermédiaire des fiches de maintenance. Les interventions de dépannage et/ou réparation sont notifiés dans le document de suivi de l équipement. Ordre d intervention DETECTION de la PANNE Diagnostic (Hors ou sous tension) Localisation (Consignation) DEPANNAGE ou REPARATION ESSAIS 3. Diagnostic en maintenance corrective Compte rendu Le diagnostic permet d identifier et d émettre des hypothèses sur l origine d une défaillance d un équipement. Le diagnostic suit une procédure partant de la constations de la défaillance à la remise en état du système. Constatations : On détermine la défaillance du système. Hypothèses En fonction des constations, on émet plusieurs hypothèses sur l origine de la panne ; on classe ces hypothèses en fonction de la probabilité. Vérifications On effectue un test permettant de contrôler l hypothèse. Electrotechnique 2/ 6

3 le test s avère vérifié on intervient pour remédier à la défaillance puis on effectue un essai de fonctionnement de l équipement. Le test s avère négatif, on prend l hypothèse suivante et ainsi de suite. Structure d un diagnostic ; localisation d une panne Constatation d une défaillance Recherche logique des causes possibles Détermination des hypothèses Vérification d une hypothèse OUI NON Réparation Enoncé de l hypothèse suivante Mauvais Essai Vérification du fonctionnement BON FIN Electrotechnique 3/ 6

4 Les hypothèses Elles sont classées dans un ordre logique de probabilités. On les répertorie dans un tableau et on précise le type de test que l on effectue pour la contrôler et les précautions à appliquer. On peut utiliser le graphique causes effet pour les répertorier. 4. Graphique causes / effets Ce graphique permet de répertorier les causes possibles d une défaillance et la conséquence sur l équipement. Exemple : Un volet roulant est commandé par deux contacteurs, un commutateur 3 positions et des fin de courses. Circuit puissance Fusibles fondus Volet bloqué Volet Manque de tensions d alimentation Bobinage moteur coupé Contacteurs défectueux Relais thermique coupé Le volet ne fonctionne pas Alimentation commande Bobine contacteur coupée Commutateur défectueux Contact Relais thermique Circuit commande Electrotechnique 4/ 6

5 5. Causes de pannes possibles Pour toutes pannes ont peut avoir différents défauts et causes possibles. Constatations ; Pannes Défauts Causes possibles Arrêt total de fonctionnement de l appareil. Baisse de tension. Coupure intermittente. Risque d incendie. Risque d arc. Production de parasites. Déclenchement des appareils de protection. Fusion des conducteurs. Risque d incendie. Mise sous tension des masses métalliques. Déclenchement des systèmes de protection. Fonctionnement anormal de l équipement. Dysfonctionnement entrainant l arrêt du système. Risque d incendie. Coupure de circuit Mauvais contact Court-circuit Mise à la masse Composant défectueux Fusion d un fusible. Détérioration d un contact. Coupure d un conducteur. Connexions mal serrées. Oxydation de contact. Echauffement d une borne de connexion. Soudure sèche. Détérioration de l isolant entre deux conducteurs Mauvais branchement. Intrusion d un corps conducteur. Défaut d isolement entre un conducteur actif et une masse métallique. Composants défectueux. Echauffement anormal d une résistance. Claquage d un semi-conducteur ou d isolant. Dans ce tableau nous retrouvons une partie des causes possibles de pannes les plus courantes. 6. Précautions lors des contrôles et de la remise en fonctionnement Le contrôleur universel (multimètre) permet d effectuer dans énormément des cas les mesures et contrôles nécessaires aux dépannages. Les interventions sur un équipement, hors tension ou sous tension, doivent s effectuer selon les règles de sécurité de l habilitation (consignation, VAT ). Electrotechnique 5/ 6

6 Avant toutes interventions sur un système, le technicien doit se munir de ses EPI et les utiliser si nécessaire. Les essais après un dépannage peuvent présenter des dangers en cas d erreur de diagnostic. la remise en service après une intervention de maintenance (mesures, contrôles) se fait sur la partie de l équipement concernée en respectant les directives de mise en service. 7. Le compte rendu Le compte de dépannage est rédigé sur le bon de travail ou sur un document de compte rendu fiche de dépannage. Le bon de travail : Le bon de travail indique le lieu, le type d intervention, la date, l heure, la qualification de l intervenant. L électricien rempli le bon de travail et son compte rendu. La fiche de dépannage : Elle indique le type de panne et la réparation effectuée ou à faire, le matériel changé Il enrichit l historique de l équipement afin de prévoir la maintenance préventive. Electrotechnique 6/ 6

2- Introduction Définition Méthodes de Maintenance Le dossier technique de maintenance Le dossier technique 2

2- Introduction Définition Méthodes de Maintenance Le dossier technique de maintenance Le dossier technique 2 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITÉ TAHRI MOHAMMED DE BÉCHAR Faculté science et technologie Département du génie

Plus en détail

MA4 : TELERUPTEUR & MINUTERIE. d initiation. MA4 Telerupteur.doc

MA4 : TELERUPTEUR & MINUTERIE. d initiation. MA4 Telerupteur.doc MA4 : TELERUPTEUR & MINUTERIE THEME A : Poste d initiation LYCEE PROFESSIONNEL BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Page sur 9 MA4 THEME A TELERUPTEUR & MINUTERIE Fiche contrat Date : Temps passé : On donne

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN POLYVALENT AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32

Plus en détail

Fusibles et disjoncteurs

Fusibles et disjoncteurs Savoir visé : S3 : Installations et équipements électriques. Protection des installations. Mise en situation : Lors de la rénovation de l appartement de Mr Dupond, celui-ci se pose la question : qu elle

Plus en détail

S1.3 LA DISTRIBUTION

S1.3 LA DISTRIBUTION S1.3 LA DISTRIBUTION POSTES DE TRANSFORMATION ET TRANSFORMATEURS 1 ) LES POSTES DE TRANSFORMATION 1.1) Postes de livraison HTA/BT 1.2) Procédures d exploitation 2 ) LES TRANSFORMATEURS 2.1 ) Constitution

Plus en détail

Gestion de l éclairage d un supermarché. Prénom : Problématique

Gestion de l éclairage d un supermarché. Prénom : Problématique Compétence(s) : C1.2 : Recueillir auprès de l utilisateur les informations nécessaires pour conduire une opération de maintenance C4.7 : Rendre compte par écrit et par oral d une intervention de maintenance

Plus en détail

Date : Communication technique. Le dépannage

Date : Communication technique. Le dépannage Date : Communication technique Page 109 Le dépannage 1. Problématique Le dépannage est une opération qui consiste à remettre en état de marche un équipement qui ne fonctionne plus ou qui n a jamais fonctionné

Plus en détail

CHOISIR ET ECHANGER DES COMPOSANTS

CHOISIR ET ECHANGER DES COMPOSANTS MI-IV-331C CHOISIR ET ECHANGER DES COMPOSANTS MAINTENANCE INDUSTRIELLE Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TETES GÉNÉRAU MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008 définissant le modèle

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL L HABILITATION ELECTRIQUE Mars 2016 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr PRESENTATION Les accidents d origine électrique sont rares

Plus en détail

COMPLETER UN ORGANIGRAMME

COMPLETER UN ORGANIGRAMME COMPLETER UN ORGANIGRAMME Maintenance industrielle Niveau IV CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 19 80 21-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

DIAGNOSTICS DES PANNES

DIAGNOSTICS DES PANNES DIAGNOSTICS DES PANNES Pour toute intervention qui ne requiert pas la mise sous tension de l étuve, déconnectez l étuve du réseau électrique. Toute intervention doit être réalisée étuve à température ambiante.

Plus en détail

1. LES DIFFÉRENTES FONCTIONS

1. LES DIFFÉRENTES FONCTIONS COURS 1SI : CI-3 COMMANDE ET PROTECTION DES MATÉRIELS page 1 / 6 Le circuit d alimentation d un moteur électrique (ou d un autre appareil de puissance) comporte plusieurs fonctions essentielles. Ces fonctions

Plus en détail

PARTIE C DÉFINITION DES TÂCHES PROFESSIONNELLES

PARTIE C DÉFINITION DES TÂCHES PROFESSIONNELLES Formation à la prévention des risques électriques PARTIE C DÉFINITION DES TÂCHES PROFESSIONNELLES Pour chaque niveau, la mise en œuvre des tâches professionnelles intervient après la réussite aux tests

Plus en détail

Protection des biens

Protection des biens Leçon 23 Technologie Page 1 Protection des biens Structure typique d une installation Domaine public Domaine privée Récepteur Récepteur Observation En cas de défaut d un récepteur, le seul élément qui

Plus en détail

DEMARRAGES MOTEURS CHOIX COMPOSANTS

DEMARRAGES MOTEURS CHOIX COMPOSANTS Page 1 sur 16 1BMEI DEMARRAGES MOTEURS S Page 2 sur 16 1. Organisation d un départ électrique Un circuit électrique alimente un actionneur qui convertit de l énergie électrique en une autre forme d énergie.

Plus en détail

Communication technique: FORCE MOTRICE Leçon 2 FORCE MOTRICE. ( Leçon 2 )

Communication technique: FORCE MOTRICE Leçon 2 FORCE MOTRICE. ( Leçon 2 ) FORCE MOTRICE ( Leçon 2 ) Dans l industrie, les systèmes (engin de levage, machine outil,...) ont besoin d énergie mécanique pour mettre en mouvement leurs organes. Généralement cette énergie est fournie

Plus en détail

APPAREILLAGES ELECTRIQUES

APPAREILLAGES ELECTRIQUES Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable APPAREILLAGES ELECTRIQUES T ale STI2D CI1 : Typologie des systèmes énergétiques Cours EE 1. Introduction APPAREILLAGES ELECTRIQUES Entre

Plus en détail

Risque électrique I N T E R V E N A N T : J U L I E N S O U L A R U E / /

Risque électrique I N T E R V E N A N T : J U L I E N S O U L A R U E / / Risque électrique I N T E R V E N A N T : J U L I E N S O U L A R U E / / Objectifs de l intervention Connaître les principaux risques pour la santé des agents, la sécurité des ouvrages et des installations

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 2 : protection des matériels électriques Pré-requis : Maîtrise de l'outil mathématique (manipulations d'équations, fonctions sinusoïdales, trigonométrie)

Plus en détail

Valhabilis. S'initier aux risques électriques et aux interventions sur une installation électrique

Valhabilis. S'initier aux risques électriques et aux interventions sur une installation électrique Valhabilis S'initier aux risques électriques et aux interventions sur une installation électrique 1. Présentation de l Equipement L équipement pédagogique Valhabilis est constitué de deux valises complémentaires

Plus en détail

Protection contre les surcharges

Protection contre les surcharges Objectifs: Décrire le principe de fonctionnement d un relais thermique Identifier un relais thermique Justifier le choix relais thermique Problème: Lorsque le moteur du malaxeur fonctionne, son relais

Plus en détail

CONTACTEURS. Problème :

CONTACTEURS. Problème : CONTACTEURS Objectifs : Problème : Décoder le schéma de l installation Identifier les composants Justifier le choix d un contacteur La perceuse est en panne. Après vérification, le contacteur KM1 doit

Plus en détail

CORRECTION LES FUSIBLES CAP PROELEC (CJ)

CORRECTION LES FUSIBLES CAP PROELEC (CJ) CORRECTION LES FUSIBLES (CJ) Les fusibles et les disjoncteurs sont des éléments essentiels d une installation. Ils permettent d éviter la détérioration irréversible de l installation électrique lors d

Plus en détail

SENSIBILISATION A LA PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES

SENSIBILISATION A LA PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES QUESTIONNAIRE SENSIBILISATION A LA PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES A imprimer et à rendre au professeur. B.Hanin FORMATION À LA SECURITÉ DÉCRET 88-1056 1) Le contact DIRECT c est : q Toucher une masse

Plus en détail

La protection des personnes et des circuits

La protection des personnes et des circuits La protection des personnes et des circuits Pourquoi ce cours? La loi (Décret n 88-1056 du 14 novembre 1988) impose que chaque personne susceptible de manipuler sur une installation électrique ou au voisinage

Plus en détail

Système industriel. Constitution d'un départ moteur

Système industriel. Constitution d'un départ moteur PAGE / DATE DE ODIFICATION 8/9/ Objectif Décoder la documentation technique et les schémas d'un équipement. Interpréter la description fonctionnelle et structurelle d'un équipement : - les protections,

Plus en détail

1. Différentes perturbations :

1. Différentes perturbations : Toute installation doit être protégée par un appareillage électrique adapté, contre les détériorations dont la cause peut être externe : court-circuit, foudre ou interne : récepteurs surchargés. Toute

Plus en détail

C.A.P. Installation en Equipements Electriques PARTIE 2. Mise en service. Partie A) : Le candidat remplit le document seul sous la suweillance du iurv

C.A.P. Installation en Equipements Electriques PARTIE 2. Mise en service. Partie A) : Le candidat remplit le document seul sous la suweillance du iurv PARTIE 2 Mise en service Partie A) : Le candidat remplit le document seul sous la suweillance du iurv Vérification Hors tension Ulesure de Appareil de Valeur Correct Note isolement mesure mesurée OUI /

Plus en détail

MA5 : ALIMENTATION DE L AUTOMATISME DU SAS

MA5 : ALIMENTATION DE L AUTOMATISME DU SAS MA5 : ALIMENTATION DE L AUTOMATISME DU SAS THEME E : BANQUE LYCEE PROFESSIONNEL BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Page 1 sur 10 MA5 - THEME E LA BANQUE Fiche contrat : Date : Temps passé : On donne : On

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

TITRE : Protection : Cartouche Fusible et Porte fusible

TITRE : Protection : Cartouche Fusible et Porte fusible Page : 1/6 Documents de références : Aucuns Définitions : Aucunes Modifications : Ind.: Date : Nature de la modification : A 18/04/02 Création B 08/03/14 Mise à jour C 08/03/14 Ajout complement d information

Plus en détail

LES COMPOSANTS ELECTRIQUES

LES COMPOSANTS ELECTRIQUES LES COMPOSANTS ELECTRIQUES Tp Sommatif CORRIGE Identifier les composants électriques Nom : : Durée 2 heures FICHE DE PREPARATION DE SEQUENCE DE FORMATION FPS n 2.1 Thème support : Coffret électrique Objectif

Plus en détail

Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation

Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : ZELGHIN03062010 AFNOR

Plus en détail

Electrotechnique, expérimentation

Electrotechnique, expérimentation Lycée Professionnel VOLTAIRE WINGLES éme année Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants Nom :. Prénom :. Date : /./ Nom:... Public visé TELE Support d activité Armoire

Plus en détail

Diagnostic électrique sur essuie-vitre

Diagnostic électrique sur essuie-vitre Académie de Clermont-Ferrand B.E.P. Maintenance de Véhicules Automobiles Diagnostic électrique sur essuie-vitre Objectif pédagogique opérationnel : Identifier les différents éléments du système d essuie

Plus en détail

1. Protection contre les chocs électriques

1. Protection contre les chocs électriques Chap 4 : Protection des personnes Page 1 / 10 1. Protection contre les chocs électriques Il y a choc électrique lorsque le passage du courant s effectue à travers le corps humain. On distingue deux cas

Plus en détail

CHAPITRE N 8 TITRE: L APPAREILLAGE DE PROTECTION ELECTRIQUE (FUSIBLES, DISJONCTEUR, )

CHAPITRE N 8 TITRE: L APPAREILLAGE DE PROTECTION ELECTRIQUE (FUSIBLES, DISJONCTEUR, ) CHAPITRE N 8 TITRE: L APPAREILLAGE DE PROTECTION ELECTRIQUE (FUSIBLES, DISJONCTEUR, ) COMPETENCES VISEES: l'appareillage de protection V2k5 Connaître le principe de fonctionnement des dispositifs de protection

Plus en détail

Le risque électrique. Formation des nouveaux gestionnaires

Le risque électrique. Formation des nouveaux gestionnaires Le risque électrique Formation des nouveaux gestionnaires Accidents de travail (AT) d'origine électrique AT d'origine électrique Gravité plus importante Les causes d'accident - les causes humaines - les

Plus en détail

DOSSIER TRAVAUX PRATIQUES TECHNICIEN SUPERIEUR

DOSSIER TRAVAUX PRATIQUES TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER TRAVAUX PRATIQUES TECHNICIEN SUPERIEUR en MAINTENANCE DES SYSTEMES Option PRODUCTION TP série 1.4 " Maintenance d'un Moteur à courant continu " Au programme : 1 La prise en main du banc d'essais

Plus en détail

L habilitation électrique

L habilitation électrique Centre de Gestion du Haut Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 Fax : 03 89 20 36 29 cdg68@calixo.net www.cdg68.fr Circulaire n 36/2012 Cl. C 44 Colmar,

Plus en détail

Instructions électriques

Instructions électriques F Instructions électriques Coffret d`automatisme TS 956 Software 1.1 - (sous réserve de modification technique) 51171302 - b 01.2007 SOMMAIRE Page CONSEILS DE SÉCURITÉ...4 RECOMMANDATION D INSTALLATION...6

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation.

Plus en détail

TP n 16 Dépannage d un montage «Télérupteur»

TP n 16 Dépannage d un montage «Télérupteur» TP n 16 Dépannage d un montage «Télérupteur» But du TP : dépannage sous tension d un montage «télérupteur» Problématique : Le système d éclairage par Télérupteur ne fonctionne plus. Le système étant toujours

Plus en détail

Description de l installation

Description de l installation Description de l installation Une station de pompage installée en rase campagne, située à St Jean du Pin près d Alès dans le Gard, alimente plusieurs villages en eau potable, à partir d une nappe phréatique

Plus en détail

Intervention sur un four à micro-onde

Intervention sur un four à micro-onde Les équipements de cuisson Intervention sur un four à micro-onde Objectif(s) : - Etre capable de réaliser une maintenance corrective dans les règles de l'art. Document(s) : TP - Découverte des composants

Plus en détail

L HABILITATION ÉLECTRIQUE

L HABILITATION ÉLECTRIQUE L HABILITATION ÉLECTRIQUE 1. DEFINITION L habilitation électrique est la reconnaissance par l autorité territoriale, de la capacité d un agent à accomplir en sécurité les tâches d ordre électrique qui

Plus en détail

Protection et commande des moteurs asynchrones triphasés

Protection et commande des moteurs asynchrones triphasés Protection et commande des moteurs asynchrones triphasés 1) SECTIONNER Lorsque l on veut réaliser une intervention de maintenance sur un système, il faut pouvoir le mettre hors tension. Il faut isoler

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Il (elle) intervient sur tout ou partie d installation électromagnétique qu il (elle) répare ou réhabilite après diagnostic.

REFERENTIEL DU CQPM. Il (elle) intervient sur tout ou partie d installation électromagnétique qu il (elle) répare ou réhabilite après diagnostic. COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/12/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Réparateur électrotechnicien bobinier I

Plus en détail

Risque électrique Formation pratique à l habilitation

Risque électrique Formation pratique à l habilitation Nom: T STIE Risque électrique Formation pratique à l habilitation TD-TPet 2-5- Habilitation_ métro 1/1 SYSTEME Ventilation du tunnel du métro de Paris LIEU D'ACTIVITE SOUS-SYSTEME Laboratoire d'étude des

Plus en détail

CHAPITRE N 8 TITRE: L APPAREILLAGE DE PROTECTION ELECTRIQUE (FUSIBLES, DISJONCTEUR, )

CHAPITRE N 8 TITRE: L APPAREILLAGE DE PROTECTION ELECTRIQUE (FUSIBLES, DISJONCTEUR, ) CHAPITRE N 8 TITRE: L APPAREILLAGE DE PROTECTION ELECTRIQUE (FUSIBLES, DISJONCTEUR, ) COMPETENCES VISEES: l'appareillage de protection V2k5 Connaître le principe de fonctionnement des dispositifs de protection

Plus en détail

Technologie de maintenance industrielle.

Technologie de maintenance industrielle. Technologie de maintenance industrielle ELC.22 Objectifs du programme Les unités de production et les équipements industriels modernes sont des systèmes de plus en plus complexes et automatisés. Ces systèmes

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Il (elle) intervient sur tout ou partie d installation électromagnétique qu il (elle) répare ou réhabilite après diagnostic.

REFERENTIEL DU CQPM. Il (elle) intervient sur tout ou partie d installation électromagnétique qu il (elle) répare ou réhabilite après diagnostic. COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/12/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Réparateur électrotechnicien bobinier I

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Mécanicien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Mécanicien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/04/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Mécanicien maintenancier process 1 I OBJECTIF

Plus en détail

LA COMMANDE DES MOTEURS ÉLECTRIQUES

LA COMMANDE DES MOTEURS ÉLECTRIQUES LA COMMANDE DES MOTEURS ÉLECTRIQUES 1. Objectifs Aborder la technologie des moteurs électriques Décrire le branchement des moteurs. Préciser les opérations de maintenance Remarque : Le but de ce chapitre

Plus en détail

RESSOURCES MEI. TITRE : Protection : Cartouche Fusible et Porte fusible. Documents de références : Aucuns. Définitions : Aucunes

RESSOURCES MEI. TITRE : Protection : Cartouche Fusible et Porte fusible. Documents de références : Aucuns. Définitions : Aucunes Page : 1/6 Documents de références : Aucuns Définitions : Aucunes Modifications : Ind.: Date : Nature de la modification : A 18/04/02 Création B 06/11/08 Mise à jour C D E F Rédacteur : C.DESSOMMES Date

Plus en détail

CLASSE 1ere BAC PRO M.E.I THÈME SUPPORT : Tour Pinacho Nom de l élève : Présentation du TP

CLASSE 1ere BAC PRO M.E.I THÈME SUPPORT : Tour Pinacho Nom de l élève : Présentation du TP TP M2 C25 CENTRE D INTERET CI9 : MAINTENANCE PRÉVENTIVE SURVEILLANCE - INSPECTION THÈME SUPPORT : Tour Pinacho Nom de l élève : Présentation du TP PROBLÉMATIQUE : Conformément aux préconisations du constructeur

Plus en détail

LES FUSIBLES. Constitution

LES FUSIBLES. Constitution 1/5 Les fusibles et les disjoncteurs sont des éléments essentiels d une installation. Ils permettent d éviter la détérioration irréversible de l installation électrique lors d une surintensité. Le coupe

Plus en détail

PROGRAMME D ELECTRICITE CAP

PROGRAMME D ELECTRICITE CAP PROGRAMME D ELECTRICITE CAP 1 PROGRAMME DE SCHEMA (CAP ELECTRICITE) PROGRAMME DE 1 ère ANNEE DUREE : 3heures par semaine 1- CENERALITES SUR LES SCHEMAS Donner : 1-1- La définition 1-2- le but 1-3- le rôle

Plus en détail

Techniciens Monteurs (H/F) / SAV / INITIATION / INDUSTRIE ou MOBILE

Techniciens Monteurs (H/F) / SAV / INITIATION / INDUSTRIE ou MOBILE Techniciens Monteurs (H/F) / SAV / INITIATION / INDUSTRIE ou MOBILE STAGE LIBERTY 1 : «NOTION DE MONTAGE ET DE REGLAGE D UN EQUIPEMENT HYDRAULIQUE» Maîtriser les règles de montage et les précautions de

Plus en détail

IDENTIFICATION FONCTIONS ET CONSTITUANTS 14 novembre 2014 SOMMAIRE. 1/ Structure d une installation semi-automatisée. 2.1/ Interface Homme-machine

IDENTIFICATION FONCTIONS ET CONSTITUANTS 14 novembre 2014 SOMMAIRE. 1/ Structure d une installation semi-automatisée. 2.1/ Interface Homme-machine SOMMAIRE 1/ Structure d une installation semi-automatisée 1.1/ Schéma de principe 1.2/ Schéma développé 1.3/ Fiche technique 2/ Partie commande 2.1/ Interface Homme-machine 2.2/ Capteurs 2.3/ Sécurité

Plus en détail

SUJET. CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Maintenance des véhicules automobiles. Option : véhicules particuliers. Épreuve Écrite. Épreuve d admissibilité

SUJET. CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Maintenance des véhicules automobiles. Option : véhicules particuliers. Épreuve Écrite. Épreuve d admissibilité Session 201 5 CONCOURS GÉNÉRAL DES MÉTIERS Maintenance des véhicules automobiles Option : véhicules particuliers Épreuve Écrite Épreuve d admissibilité DIAGNOSTIC-INTERVENTION Durée : 6h Sujet paginé de

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/4 Connaissances générales RÉPONSES Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

CMN 03 Contrôle de niveau d eau Installation et maintenance

CMN 03 Contrôle de niveau d eau Installation et maintenance Réf. 3202-4.33 / a- 7.99 Cette notice doit être transmise à l utilisateur final Contrôle de niveau d eau Installation et maintenance 1 - GENERALITES Les contrôles de niveau d eau de type doivent être installés

Plus en détail

CONDUITE D UN SYSTEME

CONDUITE D UN SYSTEME CONDUITE D UN SYSTEME Objectif : Appréhender un équipement industriel en vue d assurer sa surveillance en sécurité. Vous disposez de la demande d intervention ci-dessous : Demande d intervention Date et

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C. RESEAUX

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C. RESEAUX CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE 2.10.2. ASSISTANT/ASSISTANTE DE MAINTENANCE P.C.

Plus en détail

Analyse des équipements de commande. Les commandes électropneumatiques

Analyse des équipements de commande. Les commandes électropneumatiques Activité 1 : Réaliser la maintenance corrective Tâche 4 : Réaliser des réparations, des dépannages dans les domaines : Mécanique, électrique, mécanique et hydraulique Les commandes électropneumatiques

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE BASSE TENSION POUR ELECTRICIEN

HABILITATION ELECTRIQUE BASSE TENSION POUR ELECTRICIEN FOLIO 1/6 1. OBJECTIF Au terme de la formation, les participants sont capables de : Opérer en sécurité sur tout ou partie d un ouvrage en exploitation. 1.1. OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Rappels sur les notions

Plus en détail

Régulateurs Primaires Protectorelay R4184D, R8184G, M, N, P

Régulateurs Primaires Protectorelay R4184D, R8184G, M, N, P Régulateurs Primaires Protectorelay R484D, R884G, M, N, P INSTRUCTIONS D INSTALLATION APPLICATION Les régulateurs primaires à allumage intermittent R484D et R884G, M, N et P commandent les brûleurs au

Plus en détail

AÉROTHERME ÉLECTRIQUE EHT 18 M A N U E L D ' I N S T A L L A T I O N E T D ' E N T R E T I E N

AÉROTHERME ÉLECTRIQUE EHT 18 M A N U E L D ' I N S T A L L A T I O N E T D ' E N T R E T I E N AÉROTHERME ÉLECTRIQUE EHT 18 M A N U E L D ' I N S T A L L A T I O N E T D ' E N T R E T I E N IMPORTANT : Pour votre sécurité, lisez attentivement ce manuel avant d utiliser votre appareil. Conservez

Plus en détail

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI :

QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE DANS CE DOSSIER J'AURAI : DOSSIER DE TRAVAIL EN AUTONOMIE. N de code : 5C1/2 1 Proposé à l'élève : Classe : le : Problème posé : Préparer une intervention par l'émission d'un ordre de travail QUAND J'AURAI EFFECTUE LE TRAVAIL PROPOSE

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE SYSTEMATIQUE

MAINTENANCE PREVENTIVE SYSTEMATIQUE MAINTENANCE PREVENTIVE SYSTEMATIQUE 1. Définition a- Maintenance préventive Maintenance effectuée selon des critères prédéterminés, dans l intention de réduire la probabilité de défaillance d un bien.

Plus en détail

S3.3 Les systèmes électriques

S3.3 Les systèmes électriques BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de première Document Professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS S3.3 Les systèmes électriques Savoirs Associés S3 LES VÉHICULES. S3.3 LES SYSTÈME

Plus en détail

DISJONCTEUR MOTEUR Type NS2-80

DISJONCTEUR MOTEUR Type NS2-80 mars13 Composants et fournitures électromécaniques DISJONCTEUR MOTEUR Type NS2-80 Notice d utilisation (extrait) ATEC FRANCE 25 rue de la source - 33170 GRADIGNAN Tél. 05 56 89 92 00 Fax. 0 5 56 75 23

Plus en détail

DEPANNAGE FRIGORISTE HABILITATION ELECTRIQUE LECTURE DE PLAN OUVRIER D ENTRETIEN

DEPANNAGE FRIGORISTE HABILITATION ELECTRIQUE LECTURE DE PLAN OUVRIER D ENTRETIEN TE 01 TE 02 TE 03 TE 04 TE 05 SOUDURE DEPANNAGE FRIGORISTE HABILITATION ELECTRIQUE LECTURE DE PLAN OUVRIER D ENTRETIEN Dans le domaine des Formations Techniques, la diversité, la complexité et le peu de

Plus en détail

INTERVENTION SUR MACHINES. Sources INRS- ED

INTERVENTION SUR MACHINES. Sources INRS- ED INTERVENTION SUR MACHINES Sources INRS- ED123-129 1 Les activités de maintenance ED 123 -ED 129 Sources INRS- ED123-129 2 ED 123 Introduction: Évolution de la maintenance Sous-traitance multiple Transfert

Plus en détail

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT.

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. «L habilitation est la reconnaissance, par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en

Plus en détail

TP1 CABLAGE ET MISE EN SERVICE D UN MOTEUR ASYNCHRONE MONOPHASE PILOTANT UN SYSTEME DE TRANSVASEMENT DE PRODUIT.

TP1 CABLAGE ET MISE EN SERVICE D UN MOTEUR ASYNCHRONE MONOPHASE PILOTANT UN SYSTEME DE TRANSVASEMENT DE PRODUIT. TP1 CABLAGE ET MISE EN SERVICE D UN MOTEUR ASYNCHRONE MONOPHASE PILOTANT UN SYSTEME DE TRANSVASEMENT DE PRODUIT. Objectifs : Analyse du système Réalisation des schémas de commande et de puissance Câblage

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 N de dossier : 2012-02-011 A / Désignation du ou des immeubles bâti(s) : Localisation du ou des bâtiments

Plus en détail

Installations électriques des bâtiments.

Installations électriques des bâtiments. Nom : Objectifs : Installations électriques des bâtiments. Prendre connaissance du CCTP, des plans d exécution. Prendre connaissance et simuler le montage Télérupteur. Remplacer le télérupteur du couloir

Plus en détail

DISJONCTEUR MOTEUR Type NS8-25

DISJONCTEUR MOTEUR Type NS8-25 mars13 Composants et fournitures électromécaniques DISJONCTEUR MOTEUR Type NS8-25 Notice d utilisation (extrait) ATEC FRANCE 25 rue de la source - 33170 GRADIGNAN Tél. 05 56 89 92 00 Fax. 0 5 56 75 23

Plus en détail

Habilitations électriques

Habilitations électriques Habilitations électriques Habilitation Electrique BO, HO, BS, BR, BC, B1V, B2V, H1V, H2V, HC HO BO : Etre capable d opérer dans les locaux d accès réservés aux électriciens ou au voisinage des pièces nues

Plus en détail

POUSSE SERINGUE Société BECTON DICKINSON

POUSSE SERINGUE Société BECTON DICKINSON Baccalauréat professionnel MICROTECHNIQUE Session 2006 POUSSE SERINGUE Société BECTON DICKINSON Epreuve E32 Maintenance de produits Microtechniques Maintenance de produits microtechniques Durée : 3h Coeff

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI Page : 1/6 Documents de références : Documentation LEGRAND Définitions : Aucunes Modifications : Ind.: Date : Nature de la modification : A 6/11/02 Création B 27/12/07 Ajout d un exemple d étiquette page

Plus en détail

Cours sur les moteurs et variateurs de vitesse

Cours sur les moteurs et variateurs de vitesse Motorisation Motorisation... Cours sur les moteurs et variateurs de vitesse... Les moteurs... Les moteurs asynchrones... Moteur et sens de Marche... Le moteur triphasé : Schéma de puissance en triphasé...

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION SOLUTION TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/5

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION SOLUTION TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/5 TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION SOLUTION TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/5 QUESTIONS RÉPONSES - OBSERVATIONS Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Variateur rotatif avec bouton push/push Variateur rotatif avec bouton push/push Instructions d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés

Plus en détail

L électricité : l alternateur

L électricité : l alternateur Document n 1 Les alternateurs alimentent les récepteurs électriques (gestion moteur,éclairage ) quand le moteur thermique fonctionne. Ils rechargent également batterie. la Frontière d étude Fonction globale

Plus en détail

Vanne de courant. pour commande impulsion/pause 24 V~ de puissances électriques jusqu'à 30 kw

Vanne de courant. pour commande impulsion/pause 24 V~ de puissances électriques jusqu'à 30 kw 4 937 DESIO Vanne de courant pour commande impulsion/pause 24 V~ de puissances électriques jusqu'à 30 kw SEA45.1 Domaines d'application Cette vanne de courant est utilisée pour commander des éléments de

Plus en détail

Mise en service et maintenance d une chaudière murale

Mise en service et maintenance d une chaudière murale Mise en service et maintenance d une chaudière murale Mise en service d un générateur mural Avant toute intervention le technicien doit impérativement s assurer : - de la conformité des ventilations basse

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE A. Centrale électrique de CEPV401/C

MANUEL TECHNIQUE A. Centrale électrique de CEPV401/C MANUEL TECHNIQUE 20-003A Centrale électrique de désenfumage 5A - 1-1 CEPV401/C 2 1 Sommaire Page 1 Sommaire...2 1.1 Liste des illustrations... 2 2 Vue de l appareil...3 3 Installation...4 3.1 Généralités...

Plus en détail

Lieu de la Formation. Nombre de stagiaire. Objectifs. Pré requis Obligatoires. Durée

Lieu de la Formation. Nombre de stagiaire. Objectifs. Pré requis Obligatoires. Durée Module Tronc commun n 2 avec module Exécutant et ch argé de travaux hors tension en basse tension (B1, B2, B1V, B2V, B2V Essai), avec module Interventions BT générales (BR) et avec module Consignation

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS

ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS Support d activité : STATION DE POMPAGE Utilisation optimale des pompes Tâches professionnel liées à l habilitation électrique : Tâche 1 B1V : Exécuter des opérations

Plus en détail

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM Commission paritaire nationale de l emploi de la métallurgie Qualification : MQ 1996 03 59/69 0137 Catégorie : B Dernière Modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM Titre du CQPM : Technicien (ne) en

Plus en détail

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique AU 2 e ETUDES SUPERIEURES EN RELATION DIRECTE MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) 3 e degré Technique de Qualification Électromécanique 7TQ Mécanicien(ne) des moteurs diesels et engins hydraulique

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, Recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, Recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Baccalauréat professionnel Agroéquipement Module : MP4 Maintenance des matériels, outils et équipements

Plus en détail

Ecriture d un schéma à contact

Ecriture d un schéma à contact Sciences de l ingénieur Page 1 Ecriture d un schéma à contact On remplace chaque appareil par leur symbole Générateur Commutateur récepteurs Méthode de câblage On câble colonne après colonne, en rayant

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME. ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL 7 ème année de type B SECTEUR : INDUSTRIE OPTION 2304 : EQUIPEMENTS ELECTROMENAGERS - THERMOREGULATION

PROJET DE PROGRAMME. ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL 7 ème année de type B SECTEUR : INDUSTRIE OPTION 2304 : EQUIPEMENTS ELECTROMENAGERS - THERMOREGULATION PROJET DE PROGRAMME ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL 7 ème année de type B SECTEUR : INDUSTRIE OPTION 2304 : EQUIPEMENTS ELECTROMENAGERS - THERMOREGULATION GRILLE : Code 7PB REGULATION 2612 2 PRODUCTION DU FROID

Plus en détail

FORMATION PREPARATION A L HABILITATION INITIALE PERSONNEL ELECTRICIEN

FORMATION PREPARATION A L HABILITATION INITIALE PERSONNEL ELECTRICIEN PREPARATION A L HABILITATION INITIALE PERSONNEL ELECTRICIEN IPE Public : Technicien de service maintenance Technicien de mise en service Installateur électricien BT - HTA Méthodes pédagogiques : Exposé

Plus en détail

FM 020 NOTICE D INSTRUCTION. Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs

FM 020 NOTICE D INSTRUCTION. Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs 1624 03 2010 NOTICE D INSTRUCTION FM 020 Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs Félicitations! Vous avez fait l acquisition d un produit de qualité. S+S est le garant

Plus en détail