Allocution d ouverture du forum formation :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Allocution d ouverture du forum formation :"

Transcription

1 Allocution d ouverture du forum formation : La sécurisation des parcours professionnels Brigitte TONDUSSON ; vice présidente en charge de l éducation de la formation et de l enseignement supérieur Pour la deuxième année, c est avec plaisir que j ouvre ce forum de la formation à CHATELLERAULT. C est en effet un moment privilégié de rencontre et de dialogue entre tous les acteurs de la formation ; cette année, nous vous proposons de réfléchir sur le thème de la sécurisation des parcours professionnels. La sécurisation des parcours professionnels,c est la recherche de solutions concrètes pour éviter la précarité et les aléas de la vie professionnelle ;elle doit permettre de concilier les besoins de flexibilité des entreprises et une demande sociale forte de protection des salariés. C est une nouvelle sécurité sociale qui se matérialiserait par la prise en charge des risques liés aux transitions- de l entrée de plus en plus difficile des jeunes dans la vie active jusqu à la retraite- dans une double dimension : - préventive : pour éviter le chômage et la précarité - et curative : pour sortir le plus vite possible et le mieux possible des situations de chômage. Cela signifie créer des droits attachés aux individus et non plus aux statuts, cela signifie se préoccuper de ceux que le système laisse de côté parce qu il n ont pas d appétence pour la formation parce que leur passage par la formation initiale est ressenti comme un échec.

2 Nous nous sommes donc donnés comme objectif dans le schéma régional des formations de mettre en place le compte formation universel : un compte attaché à la personne qui ouvre droit à formation,droit d autant plus important que la personne ne l a pas utilisé en formation initiale. Ceci s appuie sur le principe que la qualification est le pilier sur lequel se construira la capacité de mobilité et donc la sécurisation : c est le moyen de construire et de maintenir la capacité des travailleurs à s inscrire et à évoluer sur le marché du travail. C est aussi grâce à la formation que se construira l économie de la connaissance selon l engagement de Lisbonne en 2000 : «construire l économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable d une croissance économique durable accompagnée d une amélioration quantitative et qualitative de l emploi et d une plus grande cohésion sociale» La notion d'éducation et de formation tout au long de la vie constitue un élément clé de cette stratégie Pour faire face à la mondialisation nous devons en effet développer l éducation, la formation, l enseignement supérieur et la recherche : c est cela qui permettra à nos entreprises de développer de nouveaux emplois dans des secteurs de pointe et d anticiper et d accompagnerici nous devrions dire «apprivoiser»- les mutations ; c est par cette voie que nous réussirons ainsi que le dit Jaurès, à «refuser le cercle de la fatalité, le cercle de fer» Face à cette société qui change, qui nous inquiète, qui broie les plus faibles, qui laisse l individu seul et désemparé, nous voulons contribuer à mettre en œuvre une nouvelle protection sociale collective. C est d ailleurs une attente sociale forte : les partenaires sociaux s en sont emparés et l Etat a souhaité mettre en œuvre une réforme. En 2002, la loi de modernisation sociale créée la VAE, première étape de ce lien entre éducation et formation et première pierre de la sécurisation des parcours professionnels. Nous sommes en effet dans une société qui sacralise le diplôme et qui en invente chaque jour : titres et diplômes sont répertoriés.

3 Dans ce contexte, celui qui n a pas de diplôme est en difficulté même si cela ne signifie pas qu il n a pas de compétence : c est le cas de personnes en Poitou Charentes et ceci explique la forte demande sociale suscitée par la VAE / plus de titres ont été obtenus en France par cette voie depuis La loi du 4 Mai 2004 qui reprend l accord national interprofessionnel du 5 décembre 2003 ainsi que la loi du 13 Août 2004 ont construit à la fois de nouveaux outils comme le DIF et tenté de clarifier le cadre institutionnel. Cependant cette réforme semble encore inachevée. Elle proposait - de faire du salarié l acteur de sa formation : mais peut on être acteur et autonome dans un système opaque et la question reste posée du nécessaire accompagnement dans ce labyrinthe et du nouveau rôle des prescripteurs de formation - de créer un droit individuel : mais ce droit tant qu il n est pas transférable ne concoure pas à la mobilité et à la sécurisation des parcours ; le crédit formation différé a été abandonné ; seule la période de professionnalisation donne au salarié cette possibilité de rebondir - de dépasser l opposition adaptation/reconversion : il faut pour cela un dialogue renouvelé entre l employeur et le salarié, un véritable portage de cette question par les partenaires sociaux particulièrement dans les petites entreprises qui sont majoritaires dans le tissu économique - de construire le système en s appuyant sur les branches : dans le même temps la loi élargit le champ de compétence des régions : ceci questionne l articulation entre logique de branches et logique de décentralisation - Sans doute faudra t il aller plus loin et requestionner l ensemble du système qui reste complexe selon Pierre CAHUC les reformes récentes en ont même accru l inefficacité et l inéquité mais il est sans doute possible, dans l attente de cette refonte, de se donner les moyens d avancer vers cet objectif de sécurisation. C est en tout cas, ce sur quoi nous allons travailler pendant ces deux journées.

4 Nous avons en Région d hors et déjà commencé à construire les conditions, les fondements de cette sécurisation en mobilisant les 143 millions inscrits pour la formation: En rassemblant les financeurs dans une «conférence des financeurs» pour éviter les zones blanches dans lesquelles en raison de leur statut ou de leur absence de statut certains n ont plus accès à la formation. La tâche n est pas aisée, c est une démarche nouvelle, nous n avons pas ou peu d interlocuteurs régionaux et une multitude d acteurs coexistent : on dénombre 99 OPCA.Mais notre volonté est de dégager des axes de travail prioritaires et développer des synergies. Certains ont déjà compris l intérêt de cette démarche et c est avec ceux là que nous avançons ; d autres viendront. En travaillant sur l amélioration de l accès à l information en créant une Agence Régionale De la Formation tout au long de la vie ( par le rassemblement du Carif et du GIP Qualité )aux objectifs redéfinis pour être plus proche du grand public, devenir un centre de ressources pour nos territoires, et pouvoir suivre la mise en œuvre du CFU. Nous avons aussi engagé une démarche pour apporter l information au plus prés des citoyens, dans les quartiers : le Chapiteau régional en est le support ; nous avons aussi travaillé avec les structures chargées de l information : les missions locales que nous continuons à financer mais sur la base d objectifs quantitatifs pour multiplier l accès des jeunes à la qualification et créé une école de la 2éme chance pour redonner aux jeunes l envie d apprendre. De même les accords négociés avec l AGEFIPH et l ANPE ont pour but l amélioration de l accès à l information sur la formation. Nous avons aussi renforcé le dispositif de conseil et d accompagnement à la VAE par la création de huit chargés de mission sur les territoires et la mise place de prestations d accompagnement des publics fragiles Nous avons commencé à entrer dans la logique du CFU avec des droits à formation proportionnels aux besoins et au parcours

5 de l individu sur la promotion sociale et sur les cheques formation femmes par exemple Nous avons mis en place les premiers outils d individualisation des parcours dans et par les organismes de formation : nous avons créé un fonds pour l innovation des organismes de formation pour un million d euros ainsi qu un contrat d objectif territorial pour accompagner la mutation indispensable des organismes : il n est pas pensable de continuer à proposer des actions uniformes à des personnes qui ont fait validé leurs acquis ou qui font le choix d un complément de formation via le DIF. notre convention avec l AFPA porte aussi sur ce thème Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, les modalités pédagogiques n ont que peu évolué alors que la société s est profondément transformée. Il faut que nos places de formation deviennent réellement opportunités Et nous mettons en place un système d évaluation par enquête auprès des stagiaires, par analyse par les référents des missions locales, et avec nos partenaires du CCREFP par des études menées par des doctorants. Nous nous donnons donc les moyens de progresser En effet il nous faut encore avancer et c est la raison d être de ce forum : nous appuyer sur l expertise du citoyen et des acteurs pour construire l avenir. Il nous faut continuer le travail mené avec les financeurs pour assurer une réelle continuité des parcours. Mais sans doute une réelle impulsion nationale sera t elle nécessaire pour que chacun s inscrive dans cette logique. Il nous faut aussi rappeler que la sécurisation des parcours professionnels commence par l insertion des jeunes et donc par la capacité de l école à préparer ces jeunes à évoluer, à s adapter et à aimer apprendre. Nous avons mis en place des actions sur le soutien scolaire, créé des bureaux pour les enseignants, renforcé les équipes éducatives par des conseillers tuteurs en insertion et des animateurs culturels : mais tout ceci reste périphérique au cœur du problème : les moyens donnés aux enseignants pour accompagner la progression des jeunes, l évolution cohérente de la carte scolaire( qui supprime

6 par exemple les premières d adaptation et donc les passerelles entre les filières ) Ce sont des choix politiques nationaux qui pèsent sur l insertion des jeunes. Il nous faudra aussi lutter dès maintenant contre la précarité car nous connaissons la corrélation entre difficulté sociale des familles et difficulté scolaire et le lien entre difficulté scolaire et précarité Léon Blum disait que «toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté, doit commencer par leur garantir l existence» sur ces thèmes et pour ces raisons, nous savons que les partenaires sociaux nous accompagnerons pour les salariés ; et nous devons tout mettre en œuvre pour éviter les clivages entre les statuts ( demandeurs d emploi, salariés, salariés de TPE et salariés de grande entreprise ) Ce sont là aussi de profonds changements qu il faudra enclencher dans le droit du travail et les modalités de dialogue social. Nous comprenons bien que chacun d entre nous a les moyens de faire progresser le système qui ne changera cependant que s il est porté par une action politique globale et cohérente et un dialogue social riche et ouvert. IL s agit donc pendant ces deux journées de s approprier cette ambition de sécurisation des parcours et de réfléchir sur ce que nous pouvons faire avancer en nous appuyant sur la réflexion de nos invités : Philippe Méhaut, Jean Paul Géhin, ou Dominique Méda, pour nourrir les ateliers de cet après midi. Et demain d entendre les partenaires sociaux avant de réagir et de faire des propositions concrètes. Nous pouvons rendre ce monde plus juste si nous rassemblons nos potentiels et nos intelligences, c est ce que nous allons faire aujourd hui et demain.

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Avril 2015 LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION La loi visant à réformer la formation professionnelle a été promulguée le 05 mars 2014. L une des principales mesures est la création d un Compte Personnel de

Plus en détail

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire DÉCLARATION COMMUNE D INTENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MUSIQUES ACTUELLES EN PAYS DE LA LOIRE ÉTAT - DRAC des Pays de la Loire, Région des Pays de la Loire, Centre National de la Chanson des Variétés

Plus en détail

CPRDFP. Contrat de Plan Régional de développement. des Formations Professionnelles. Nord-Pas de Calais Document de présentation

CPRDFP. Contrat de Plan Régional de développement. des Formations Professionnelles. Nord-Pas de Calais Document de présentation ClipArt - Microsoft Corporation Contrat de Plan Régional de développement des Formations Professionnelles Nord-Pas de Calais Document de présentation CPRDFP Contrat de Plan Régional de Développement des

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011.

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011. Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011. CCREFP du 17 février 2011 1 Sommaire I. Les éléments de contexte

Plus en détail

Partenaire des acteurs. de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais

Partenaire des acteurs. de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais Partenaire des acteurs de l orientation, de la formation et de l emploi en Nord - Pas-de-Calais aide à la décision accompagnement accès à l information Partenaire des acteurs de l orientation, de la formation

Plus en détail

BIENVENUE. Acteurs de changement

BIENVENUE. Acteurs de changement BIENVENUE Acteurs de changement Création de la Maison de l Emploi du Blaisois Labellisation du projet : 26 septembre 2006 Création de l association loi 1901: à l initiative de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Dossier de Presse Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Défense Mobilité - Séverine Petitgas - 01 57 24 80 95 severine.petitgas@defense.gouv.fr Publicis Consultants - Cécile Draunet - 01 44 82

Plus en détail

Avenir Jeunes Présentation au Conseil régional d Alsace 5 décembre 2014

Avenir Jeunes Présentation au Conseil régional d Alsace 5 décembre 2014 Unité Développement Avenir Jeunes Présentation au Conseil régional d Alsace 5 décembre 2014 Architecture dispositifs Ile de France Unité Développement S informer, élaborer un projet professionnel, se remettre

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE

ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE ACTEURS DU DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE Thonon les Bains Saint Julien en Genevois Bonneville ANNECY Chamonix Mont Blanc 91 Adresse : 31 avenue de Loverchy- 74000 ANNECY Mail contact dispositif Senior

Plus en détail

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche

Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Assises de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Contribution des CCI de France Pour des jeunes compétents et des entreprises compétitives Septembre 2012 POUR DES JEUNES COMPETENTS ET DES ENTREPRISES

Plus en détail

CONVENTION TRIPARTITE ETAT/UNÉDIC/PÔLE EMPLOI 2015-2018

CONVENTION TRIPARTITE ETAT/UNÉDIC/PÔLE EMPLOI 2015-2018 CONVENTION TRIPARTITE ETAT/UNÉDIC/PÔLE EMPLOI 2015-2018 PRÉAMBULE Depuis sa création en 2008, Pôle emploi est en première ligne face au principal défi, économique et social que constitue la lutte contre

Plus en détail

Pour un avenir solidaire. 2012, La Ligue fait sa campagne Pour en savoir plus : www.laligue.org

Pour un avenir solidaire. 2012, La Ligue fait sa campagne Pour en savoir plus : www.laligue.org Benoît Debuisser investir dans l éducation et refonder l École Pour un avenir solidaire 2012, La Ligue fait sa campagne Pour en savoir plus : www.laligue.org PourqUoi refonder l École Benoît Debuisser

Plus en détail

GLOSSAIRE : DROIT DU TRAVAIL L AFPA : généralités

GLOSSAIRE : DROIT DU TRAVAIL L AFPA : généralités Union Nationale des Syndicats Autonomes GLOSSAIRE : DROIT DU TRAVAIL L AFPA : généralités Le rôle de l AFPA L'Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (ou AFPA) est un organisme

Plus en détail

Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion. COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009

Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion. COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009 Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009 1 Sommaire A Le RSA 1. L allocation RSA 2. RSA mode d emploi B Le Pacte Territorial

Plus en détail

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015

EXPERTS COMPTABLES CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 2015 CCN 3020 IDCC 787 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE Les demandes de

Plus en détail

Loi sur la Réforme de la Formation Professionnelle. Pôle Formation / février

Loi sur la Réforme de la Formation Professionnelle. Pôle Formation / février Loi sur la Réforme de la Formation Professionnelle Pôle Formation / février 2014 1 Sommaire Les Objectifs de la Loi... p. 3 Le financement de la formation... p. 5 Le nouvel entretien professionnel.. p.

Plus en détail

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE

ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE ACCORD SUR LE MAINTIEN DANS L EMPLOI DES SENIORS DANS LA VENTE A DISTANCE Entre La Fédération nationale du personnel d encadrement des industries chimiques et connexes Branche VAD CFE/CGC, la Fédération

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL entre le CPNFP, l Etat et l ARF

ACCORD CADRE NATIONAL entre le CPNFP, l Etat et l ARF ACCORD CADRE NATIONAL entre le CPNFP, l Etat et l ARF ayant pour objet de déterminer, au plan régional, les modalités d application de la convention cadre entre le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours

Plus en détail

Paris, le 20 décembre 2009

Paris, le 20 décembre 2009 Paris, le 20 décembre 2009 REPONSE A LA CONSULTATION SUR LE LIVRE BLANC DU COMITE DES REGIONS SUR LA GOUVERNANCE A MULTINIVEAUX Think tank européen dédié à la promotion des idées communautaires et de la

Plus en détail

LE CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DE L ACCOMPAGNEMENT DE PÔLE EMPLOI

LE CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DE L ACCOMPAGNEMENT DE PÔLE EMPLOI LE CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE AU CŒUR DE L ACCOMPAGNEMENT DE PÔLE EMPLOI POLE-EMPLOI.ORG PÔLE EMPLOI, UN ACTEUR CLÉ DU CONSEIL EN ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE Profondes mutations économiques et

Plus en détail

CONSEIL RÉGIONAL D AQUITAINE SEANCE PLÉNIÈRE DU lundi 17 décembre Schéma d'orientation régional pour la mise en oeuvre des. " Emplois d'avenir"

CONSEIL RÉGIONAL D AQUITAINE SEANCE PLÉNIÈRE DU lundi 17 décembre Schéma d'orientation régional pour la mise en oeuvre des.  Emplois d'avenir Accusé de réception Ministère de l intérieur : 60177965 Envoi Préfecture : 21/12/2012 Retour Préfecture : 21/12/2012 CONSEIL RÉGIONAL D AQUITAINE SEANCE PLÉNIÈRE DU lundi 17 décembre 2012 Schéma d'orientation

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle en France

La réforme de la formation professionnelle en France La réforme de la formation professionnelle en France Impacts et enjeux de la réforme pour les organismes de formation Christophe PORTEFIN Directeur d ACCENTONIC (France) CIEP Sèvres 1 er -2 février 2016

Plus en détail

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi

Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi 1 place Faubert 69400 Villefranche S/ Saône Maison de l Emploi et de la Formation en pays Beaujolais Elargi Des solutions RH au service des entreprises et des actifs du territoire Qu est ce que la MdEF?

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

Le Fongecif, interlocuteur des salariés franciliens

Le Fongecif, interlocuteur des salariés franciliens Le Fongecif, interlocuteur des salariés franciliens Un acteur de la sécurisation des parcours Fongecif Île-de-France 1 Fongecif Île-de-France ORGANISME PARITAIRE ASSOCIATION LOI 1901 AGREEE PAR L ETAT

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Favoriser l entrée en formation au travers de la Convention CTM/Pôle Emploi Modalités d entrée en formation

Favoriser l entrée en formation au travers de la Convention CTM/Pôle Emploi Modalités d entrée en formation Favoriser l entrée en formation au travers de la Convention CTM/Pôle Emploi Modalités d entrée en formation L accompagnement des transitions professionnelles est un enjeu majeur pour Pôle emploi compte

Plus en détail

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi»

Je profite de l occasion pour renouveler mes remerciements à l ensemble des participants et intervenants de l atelier «emploi» 10 ans de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Colloque régional handicap et citoyenneté Jeudi 3 décembre 2015

Plus en détail

Accord industrie chimique du 08/11/04

Accord industrie chimique du 08/11/04 Accord industrie chimique du 08/11/04 Date d extension : 06/04/2005 Convention collective : n 3108 Codes NAF : 151A - 154A - 154C - 154E - 156D - 158V - 159D - 175G - 212G - 212L - 231Z - 233Z - 241A -

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 AVRIL 2013 DELIBERATION N CR-13/06.158 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de développement qualitatif de

Plus en détail

Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver?

Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver? Atelier Nouveaux dispositifs de formation : Comment si retrouver? Sommaire 1. Introduction 2. La réforme de la formation professionnelle en vidéo 1. Eclairage sur les instances paritaires qui définissent

Plus en détail

PLAN D ACTIONS TABLEAU DES ACTIONS PAR ENJEU POUR 2009

PLAN D ACTIONS TABLEAU DES ACTIONS PAR ENJEU POUR 2009 PLAN D ACTIONS - TABLEAU DES ACTIONS PAR ENJEU POUR Ce 3ème plan d action doit mettre en évidence les axes de travail où il est possible de se mobiliser et de progresser dans le cadre du CTEF sur la période.

Plus en détail

POE Collective 2016. Centre de relation client

POE Collective 2016. Centre de relation client Mise en concurrence 2016 JUIN 2016 POE Collective 2016 Centre de relation client CONSEILLER RELATION CLIENT A DISTANCE APPEL SORTANT Actions co-financées par : AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes,

Plus en détail

Rencontre du 12 novembre 2014

Rencontre du 12 novembre 2014 Rencontre du 12 novembre 2014 SOMMAIRE Le Fongecif Rhône-Alpes : 2 métiers Une offre de service qui préfigure le conseil en évolution professionnelle Un maillage territorial dense Le financement : chiffres

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage.

Ce dispositif est à l initiative de la Région dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage. Les Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs (ETAPS) Objectifs Les E.T.A.P.S., Espaces Territoriaux d Accès aux Premiers Savoirs, mettent à disposition des jeunes mais aussi des adultes en contrat

Plus en détail

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) Le Compte Personnel de Formation (CPF) Le compte personnel de formation (CPF) est un nouveau droit d accès à la formation (il remplace le droit individuel à la formation (DIF) depuis le 01/01/15). Il permet

Plus en détail

PROPOSITIONS D ORIENTATIONS REGROUPEES PAR GRANDS AXES DE TRAVAIL

PROPOSITIONS D ORIENTATIONS REGROUPEES PAR GRANDS AXES DE TRAVAIL PROPOSITIONS D ORIENTATIONS REGROUPEES PAR GRANDS AXES DE TRAVAIL IDENTIFIER UN TERRITOIRE DE PROJET PERTINENT permettant un véritable aménagement du territoire éducatif, en relation avec le projet de

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 FEVRIER 2015 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 FEVRIER 2015 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 FEVRIER 2015 POINT PERSONNEL Convention Industrielle de la Formation par la Recherche (CIFRE) EXPOSE DES MOTIFS En 2011, la Municipalité d Ivry-sur-Seine a été sollicitée

Plus en détail

Validation Acquis Expérience

Validation Acquis Expérience FORMATION CONTINUE Théodore MONOD CPSA COMBOURG CENTRE DE PROMOTION SOCIALE AGRICOLE Validation Acquis Expérience La validation des acquis de l expérience, c'est: 1- La possibilité pour une personne d

Plus en détail

3 ème Rencontre professionnelle de l école de Management et des RH Discours d Annick Girardin Lundi 26 septembre 2016

3 ème Rencontre professionnelle de l école de Management et des RH Discours d Annick Girardin Lundi 26 septembre 2016 3 ème Rencontre professionnelle de l école de Management et des RH Discours d Annick Girardin Lundi 26 septembre 2016 Monsieur le directeur général de l administration et de la Fonction publique, cher

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

Présentation des Orientations du PON FSE

Présentation des Orientations du PON FSE Présentation des Orientations 2016-2018 du PON FSE Les orientations 2016-2018 reposent sur plusieurs principes : la concentration des crédits une cohérence plus grande avec les autres dispositifs financés

Plus en détail

Fiche 1 : L Accompagnement Renforcé et le Référent PLIE

Fiche 1 : L Accompagnement Renforcé et le Référent PLIE Fiche 1 : L Accompagnement Renforcé et le Référent PLIE Mission d accompagnement renforcé des publics jeunes Mission d accompagnement renforcé des publics DE/TH Mission d accompagnement renforcé des publics

Plus en détail

Les missions du FIPHFP, catalyseur de l action publique en matière d insertion socioprofessionnelle et d égalité des chances :

Les missions du FIPHFP, catalyseur de l action publique en matière d insertion socioprofessionnelle et d égalité des chances : Fiche presse 5 février 2015 Le 11 février 2015 marquera les 10 ans de la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

LE NOUVEL ACCORD FORMATION. ce qui change

LE NOUVEL ACCORD FORMATION. ce qui change 2008-2011 LE NOUVEL ACCORD FORMATION ce qui change Novembre 2008 François Nogué Directeur des Ressources Humaines Permettre à l agent d être l acteur central de son parcours et de son évolution professionnelle,

Plus en détail

Synthèse du rapport d activité Fongecif Languedoc-Roussillon 2014

Synthèse du rapport d activité Fongecif Languedoc-Roussillon 2014 Synthèse du rapport d activité Fongecif Languedoc-Roussillon 2014 L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES L offre de services du Fongecif 2 Informer et mobiliser les salariés L Espace Projet Le Fongecif a reçu près

Plus en détail

L accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de la

L accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de la UIMM Aquitaine, 6 février 2009 Communiqué n 3 Accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur le développement de formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la

Plus en détail

Les prochaines formations de l École de la médiation. Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016

Les prochaines formations de l École de la médiation. Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016 Les prochaines formations de l École de la médiation Gérer un projet de médiation (2j) 15 et 16 septembre 2016 Réaliser des médiations pour tous les publics (2j) 26 et 27 septembre 2016 Modèles d apprentissage

Plus en détail

Reperes & bons réflexes. Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables

Reperes & bons réflexes. Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables Reperes & bons réflexes Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables Achats publics socialement responsables : de quoi parle-t-on? Les achats socialement responsables se manifestent

Plus en détail

Mise en place de la gouvernance quadripartite des politiques de l emploi, de la formation et de l orientation professionnelles

Mise en place de la gouvernance quadripartite des politiques de l emploi, de la formation et de l orientation professionnelles Mise en place de la gouvernance quadripartite des politiques de l emploi, de la formation et de l orientation professionnelles Gouvernance des politiques d emploi, d orientation et de formation professionnelles

Plus en détail

Intervention à l occasion du 19 e salon «études et professions»

Intervention à l occasion du 19 e salon «études et professions» RUDY DEMOTTE MINISTRE-PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES Intervention à l occasion du 19 e salon «études et professions» - INFORMATIONS PRATIQUES - DATE : Le 27 février 2015 de 12 h 30 à 14

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf Quétigny Fax : D.E.J.E.P.S.

FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf Quétigny Fax : D.E.J.E.P.S. FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf 21800 Quétigny 03 80 30 17 18 Fax : 03 80 30 17 61 e-mail : francas.21@wanadoo.fr D.E.J.E.P.S. Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Spécialité

Plus en détail

LE GROUPE LA POSTE CHANGE, NOS MÉTIERS ÉVOLUENT, VOTRE AVENIR S ACCÉLÈRE.

LE GROUPE LA POSTE CHANGE, NOS MÉTIERS ÉVOLUENT, VOTRE AVENIR S ACCÉLÈRE. LE GROUPE LA POSTE CHANGE, NOS MÉTIERS ÉVOLUENT, VOTRE AVENIR S ACCÉLÈRE. LE GROUPE LA POSTE 255000 250 250 collaborateurs filiales métiers 3 ème BANQUE en France 1 er RÉSEAU de proximité et de distribution

Plus en détail

Bâtir des parcours de réussite au lycée

Bâtir des parcours de réussite au lycée Bâtir des parcours de réussite au lycée Pour le SE-UNSA, le lycée doit remplir plusieurs missions dʼégale importance : Il permet à chaque jeune de construire et de réaliser son projet personnel, Par une

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL

CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL CAHIER DES CHARGES INTERGENERATIONNEL OBJECTIFS GENERAUX : Aménagement du temps de travail des séniors Accès à la professionnalisation et la qualification des jeunes actifs Transfert de compétences AXE1

Plus en détail

REFERENTIEL D APPUI A LA FORMALISATION D UN PROJET D INSERTION

REFERENTIEL D APPUI A LA FORMALISATION D UN PROJET D INSERTION REFERENTIEL D APPUI A LA FORMALISATION D UN PROJET D INSERTION Axe 1 : Accueil et Intégration globaux : S assurer que les personnes, qu elles soient envoyées par les différents prescripteurs, notamment

Plus en détail

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 1 Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 Exposé : Docteur Robert DELMAS Président Société Médical d Orientation Scolaire et Professionnelle Président de l'association Nationale

Plus en détail

7DEPARTEMENT DES VOSGES

7DEPARTEMENT DES VOSGES Direction des finances - 7DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 14 décembre 2011 «L accès à l'emploi des jeunes» Dispositif «Jeunes Prêts à Bosser» M. Leclerc,

Plus en détail

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE 16, Bd de la Pointe Jarry ZI JARRY 97 122 BAIE-MAHAULT 0590 97 44 43 0690 09 97 22 RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Gérer, Manager, Commercialiser PROCHAINE

Plus en détail

Il est convenu ce qui suit : Préambule

Il est convenu ce qui suit : Préambule Plan d Urgence pour l Emploi - Programme National : «UN MILLION DE FORMATIONS POUR LES PERSONNES EN RECHERCHE D EMPLOI» Mise en œuvre au sein de la Collectivité Territoriale de Martinique Convention entre

Plus en détail

Sécurisation des parcours professionnels

Sécurisation des parcours professionnels Sécurisation des parcours professionnels I. Le compte personnel d activité Le législateur créé le compte personnel d activité qui regroupera à compter du 1 er janvier 2017 : le compte personnel de formation

Plus en détail

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial Contribution de la CPCA au diagnostic territorial NB : Ce travail a été réalisé en interne par les équipes techniques de la CPCA Introduction La CPCA Picardie rassemble depuis 2001 les quinze grandes coordinations

Plus en détail

Région Champagne-Ardenne

Région Champagne-Ardenne Évaluation du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Région Champagne-Ardenne 1 Atelier de l évaluation du 8 décembre 2011 CFA de Châlons-en-Champagne Sommaire Préambule

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique

Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique Réforme de la formation professionnelle 2014 : Une réforme systémique et dynamique Intervenant : Jean-Philippe Cépède, Directeur Juridique-Observatoire, Centre Inffo Introduction : pourquoi? Il s agit

Plus en détail

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique «Entretien professionnel 1 SOMMAIRE 1. Contexte... 4 2. Qu est-ce que l entretien professionnel?... 5 3. Quelle périodicité?... 7 4. Quels sont

Plus en détail

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil

Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique. Employeurs. + métiers de l événement. + études + conseil Identifier les compétences et élaborer le plan de formation Guide pratique Employeurs ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers

Plus en détail

Un service public d orientation tout au long de la vie en Guadeloupe (SPOTLV) Analyse du CARIF-OREF pour l élaboration du CPRDF

Un service public d orientation tout au long de la vie en Guadeloupe (SPOTLV) Analyse du CARIF-OREF pour l élaboration du CPRDF Un service public d orientation tout au long de la vie en Guadeloupe (SPOTLV) Analyse du CARIF-OREF pour l élaboration du CPRDF 1 L orientation est au centre de la réforme introduite par la Loi du 24 novembre

Plus en détail

Partir en formation. Page 5

Partir en formation. Page 5 Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Sous-direction des mutations économiques et sécurisation

Plus en détail

Dossier de presse. L apprentissage : une voie d excellence pour trouver un emploi dans l industrie

Dossier de presse. L apprentissage : une voie d excellence pour trouver un emploi dans l industrie Dossier de presse L apprentissage : une voie d excellence pour trouver un emploi dans l industrie 17 octobre 2016 signature d une convention de partenariat entre Supermetal et le lycée du Mont-Blanc à

Plus en détail

Réunion du : 27 novembre 2012. Objet : Conférence des organismes de formation. Lieu : Région Bretagne Rennes / Patton

Réunion du : 27 novembre 2012. Objet : Conférence des organismes de formation. Lieu : Région Bretagne Rennes / Patton Réunion du : 27 novembre 2012 Objet : Conférence des organismes de formation Lieu : Région Bretagne Rennes / Patton PARTICIPANTS : Région Bretagne : Henri Simorre (Directeur de l égalité et de la formation

Plus en détail

MON COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Les salariés au cœur de leur parcours de formation

MON COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Les salariés au cœur de leur parcours de formation MON COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Les salariés au cœur de leur parcours de formation Loi du 5 mars 2014 9 janvier 2015 Un compte personnel de formation pour tout salarié et demandeur d emploi dès 16 ans

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Nord-Pas-de- Calais Région Nord-Pas-de-Calais Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises

Plus en détail

Ce n est pas parce que les choses sont difficiles que l on ose pas, C est parce que l on ose pas que les choses sont difficiles.

Ce n est pas parce que les choses sont difficiles que l on ose pas, C est parce que l on ose pas que les choses sont difficiles. Ce n est pas parce que les choses sont difficiles que l on ose pas, C est parce que l on ose pas que les choses sont difficiles Sénèque G2et le 19 novembre 2013 1 G2et le 19 novembre 2013 2 Un dispositif

Plus en détail

ÉCLAIRAGE LE COMPTE PERSONNEL D ACTIVITÉ : CONTRIBUTION CFDT CFDT.FR

ÉCLAIRAGE LE COMPTE PERSONNEL D ACTIVITÉ : CONTRIBUTION CFDT CFDT.FR ÉCLAIRAGE LE COMPTE PERSONNEL D ACTIVITÉ : CONTRIBUTION CFDT 22 FÉVRIER 2016 Le CPA est un compte qui recense les droits, facilite leur accès et permet de construire des parcours professionnels et de vie.

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 50 À MOINS DE 300 SALARIÉS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE DU 22 SEPTEMBRE 2016 SUR LE DÉPLOIEMENT DU «PLAN FORMATIONS» EN NORMANDIE. Dossier de presse

CONFÉRENCE DE PRESSE DU 22 SEPTEMBRE 2016 SUR LE DÉPLOIEMENT DU «PLAN FORMATIONS» EN NORMANDIE. Dossier de presse CONFÉRENCE DE PRESSE DU 22 SEPTEMBRE 2016 SUR LE DÉPLOIEMENT DU «PLAN 500000 FORMATIONS» EN NORMANDIE Dossier de presse 22 septembre 2016 1 CONTEXTE NATIONAL La formation est, pour de nombreux demandeurs

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur des Centres Relation Client Action collective au profit des entreprises adhérentes

Plus en détail

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans

PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans PORTRAIT Olivier Couteau Diagamter Angers Diagamter Le Mans «J ai toujours cherché à intéresser mon équipe à l évolution de l entreprise» Videur de boîte de nuit, avant d intégrer la police, Olivier Couteau,

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE REGIONALE Convention entre l Etat et la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine

MISE EN ŒUVRE REGIONALE Convention entre l Etat et la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine MISE EN ŒUVRE REGIONALE Convention entre l Etat et la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine ENTRE : L Etat, représenté par Monsieur Stéphane FRATACCI, Préfet de la région Alsace Champagne-Ardenne, Lorraine,

Plus en détail

Orange, Employeur Digital et Humain

Orange, Employeur Digital et Humain Orange, Employeur Digital et Humain Contrat social 2020 Multilatérale du 07/03/2016 1 Le modèle d'employeur digital et humain au service d'essentiels2020. Nous avons démarré un travail, comme nous nous

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 6/7 orientation 75% des jeunes s adressent à la Mission Locale dans le but d être aidés dans leur recherche d orientation professionnelle.

Plus en détail

L outil pour construire votre projet professionnel.

L outil pour construire votre projet professionnel. L outil pour construire votre projet professionnel www.orientation-pour-tous.fr www.orientation-pour-tous.fr portail orientation pour tous EDITO Créé en 2011 sous l impulsion de l État, des Régions et

Plus en détail

DISPOSITIF DE FORMATION INSERTION

DISPOSITIF DE FORMATION INSERTION DISPOSITIF DE FORMATION INSERTION. NEWSLETTER n 2 - Février 2016 Association Soutien Admini & Insertion 06 95 66 43 68 06 94 98 53 59 - www.soutienadmini-insertion.fr > Apprentissage : la demande d aide

Plus en détail

Politiques sociales, politiques locales Innovations sociales et économiques : changer de modèle

Politiques sociales, politiques locales Innovations sociales et économiques : changer de modèle Jérôme COUMET et Jacques GODRON Co-Présidents du Cercle COLBERT, Dominique BUSSEREAU Président de l Assemblée des Départements de France ont le plaisir de vous inviter à participer à un colloque Politiques

Plus en détail

PREFETE DES HAUTES- ALPES. Mobilisation pour l emploi 15 février 2012 à Gap 21 février 2012 à Briançon

PREFETE DES HAUTES- ALPES. Mobilisation pour l emploi 15 février 2012 à Gap 21 février 2012 à Briançon PREFETE DES HAUTES- ALPES Mobilisation pour l emploi 15 février 2012 à Gap 21 février 2012 à Briançon 1 Mise en œuvre des décisions du sommet Deux thématiques: 1. Prévenir les suppressions d emploi et

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE CPF EST UN DROIT LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION UNIVERSEL Toute personne dispose d un Compte Personnel de Formation

Plus en détail

Objectifs de la démarche

Objectifs de la démarche de la démarche La réalisation d un diagnostic territorial Les axes du diagnostic (Tissu économique et des emplois, population active, marché du travail, des actions de formation) Le travail de diagnostic

Plus en détail

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous?

Fiche de décryptage. La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur. De quoi parlons-nous? La formation professionnelle comme levier de motivation et de développement professionnel du collaborateur De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l une des principales missions de la fonction

Plus en détail

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 Schéma Directeur des Ressources Humaines 2011-2014 CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSURANCE MALADIE 2011-2014 Élaboré dans la continuité du 1er

Plus en détail

EXPÉRIENCE DE L ORGANISME

EXPÉRIENCE DE L ORGANISME AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME APEJ-APP COGNAC 72, rue de Pons, 16100, COGNAC, Poitou-Charentes email: apej.app.saker@gmail.com Tel: 0545353891 Fax: 0545353891 FICHE ACTEUR PRÉSIDENT: Jérôme

Plus en détail

Les Régies de Quartier Les Régies de Territoire

Les Régies de Quartier Les Régies de Territoire Les Régies de Quartier Les Régies de Territoire Une réponse globale aux besoins du territoire et de ses habitants Les Régies de Quartier et les Régies de Territoire regroupent en partenariat, collectivités

Plus en détail