Résultats du Sondage sur le recrutement et la rétention des officiels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résultats du Sondage sur le recrutement et la rétention des officiels"

Transcription

1 Résultats du Sondage sur le recrutement et la rétention des officiels Nombre total de réponses : 811 Nombre de réponses complètes : 543 Section 1 : Questions générales (n 1 n 2) 1. Quelle section représentez-vous? C.-B./Yn 13,97 % 112 Alb./T.N.-O./Nt 11,72 % 94 Sask. 3,49 % 28 Man 1,87 % 15 NO 6,48 % 52 CO 15,59 % 125 OO 13,34 % 107 EO 12,59 % 101 Qc 5,36 % 43 N.-B. 2,12 % 17 N.-É. 8,85 % 71 Î.-P.-É. 0,50 % 4 T.-N. 4,11 % 33 Total 802 1

2 2. Quel est votre rôle actuel au sein de la communauté du patinage artistique? Administrateur du club ou de la section 3,75 % 30 Membre de la direction du club ou de la section 17,27 % 138 Officiel 33,92 % 271 Patineur 18,77 % 150 Parent 42,93 % 343 Entraîneur 15,14 % 121 Autre 6,88 % 55 Total de répondants : 799 Section 2 : Questions s adressant aux administrateurs de club ou de section n 3 n Votre club ou votre section fait-il la promotion d occasions ou de la publicité pour attirer de nouveaux officiels? Oui 49,41 % 84 Non 50,59 % 86 Total À quelle fréquence votre club ou votre section mène-t-il des projets de recrutement des officiels? Une ou deux fois par année était la réponse la plus courante Quelques personnes ont mentionné un recrutement «continu» au moyen d approches informelles (bouche-à-oreille, renseignements sur le site Web, etc.) 5. Quel type d activités ou de stratégies votre club ou votre section utilise-t-il pour recruter des officiels? Bouche-à-oreille Courriel, site Web, Facebook, etc. 2

3 Relations/recommandations d entraîneurs, recrutement de patineurs plus âgés Séances d essai ou d information pour les juges 6. À votre avis, y a-t-il quelque chose que votre club ou section fait qui pourrait involontairement décourager ou empêcher les personnes de devenir des officiels? Oui 31,13 % 47 Non 68,87 % 104 Total 151 Veuillez expliquer : Perception d un environnement de type «vieux copains». Certains se sentent intimidés ou mal accueillis par les officiels actuels Manque d occasions offertes aux nouveaux juges (mêmes invitations envoyées aux mêmes personnes pour les journées de tests et les événements) Manque de suivi et de soutien après un stage Être un juge stagiaire devient très cher ou trop compliqué (trop de paperasserie, exigences de promotion non clairement définies, etc.) Journées de compétition trop longues, niveau d engagement trop élevé 7. Votre club ou section a-t-il un lien sur son site Web pour orienter les personnes intéressées vers la personne de contact appropriée qui pourrait leur donner de l information sur les démarches à faire pour devenir un officiel? Oui 49,32 % 73 Non 50,68 % 75 Total Où conduit ce lien et quel type d information y trouve-t-on? Coordonnées du bureau de la section ou du président du comité des officiels de la section Page d information sur l arbitrage et description des divers postes d officiels Renseignements sur les occasions de formations qui seront bientôt offertes Exigences en matière d admissibilité 3

4 9. Si une personne souhaite devenir un officiel, y a-t-il un processus mis en place pour assurer le suivi et le soutien de cette personne par le club ou la section? Oui 61,86 % 73 Non 38,14 % 45 Total 118 Veuillez expliquer : La personne est adressée au président du comité des officiels Le nom de la personne est ajouté à une liste et elle est contactée lorsqu un stage est offert La personne doit contacter son représentant régional de la formation (C.-B./Yn) *Idée : Inviter les personnes intéressées à un simulacre d événement ou une journée de tests immédiatement (ou dès que possible) après leur demande initiale. 10. Le bureau national de Patinage Canada aimerait trouver d autres moyens pour aider votre club ou votre section à recruter des officiels en plus grand nombre. Quelles seraient vos trois recommandations principales concernant de la documentation de soutien efficace? Matériel promotionnel, brochures et vidéos normalisés du bureau national Apprentissage en ligne exigé pour faciliter l accès au processus de promotion Occasions de mentorat Faciliter l accès et la navigation pour les renseignements sur la façon de devenir un officiel et d être promu Mettre à jour la documentation et les examens de stages Rendre les profils des officiels accessibles à tous. Célébrer les promotions et montrer toutes les qualifications * Idée : inclure une section sur le recrutement dans la formation des entraîneurs et fournir des renseignements pour les aider à faciliter la transition de leurs athlètes à l arbitrage. * Idée : blogue/articles d officiels sur le site Web ou création de désignation de «l officiel du mois» pour susciter la prise de conscience et l intérêt. 4

5 11. Votre club ou votre section organise-t-il des compétitions de Patinage Plus? Oui 89,60 % 112 Non 10,40 % 13 Total Les assistants de programme servent-ils d examinateurs (dans un jury qui compte au moins un entraîneur certifié du PNCE)? Oui 56,82 % 50 Non 43,18 % 38 Total Les assistants de programme reçoivent-ils à la suite de leur expérience de l information pour devenir officiel ou encore informe-t-on le président du comité des juges et des évaluateurs ou du comité des spécialistes des données de la section du recrutement de ces officiels potentiels? Oui 20,48 % 17 Non 79,52 % 66 Total 83 Veuillez expliquer : La majorité des répondants ont répondu qu ils étaient incertains ou n y avaient pas pensé On a signalé qu il serait utile d avoir une documentation ou une brochure normalisée pour ces personnes 5

6 14. Si les assistants de programme ne sont pas utilisés en qualité d examinateurs pour vos compétitions de Patinage Plus, serait-il possible d avoir recours à leurs services la saison prochaine? Oui 76,71 % 56 Non 23,29 % 17 Total 73 Veuillez expliquer : La majorité des répondants ont répondu qu ils ne savaient pas que c était possible ou ne comprenaient pas le rôle du jury d évaluation 15. Votre club ou section est-il en contact régulier avec vos officiels? Oui 73,74 % 73 Non 26,26 % 26 Total 99 Veuillez expliquer : Un contact régulier est maintenu grâce à des diffusions massives de courriels, le site Web et Facebook Certains ne sont contactés qu aux journées d événements ou de tests Certains ne sont contactés que lorsqu on a besoin d eux pour un événement ou une journée de tests 16. Croyez-vous que le type et la fréquence des contacts sont efficaces pour ce qui est de la satisfaction et de la rétention des officiels? Oui 67,42 % 60 Non 32,58 % 29 Total 89 Une plus grande cohérence est exigée pour les communications Un environnement ouvert et inclusif est nécessaire 6

7 Certains ont indiqué qu ils se sentent négligés ou sous-appréciés 17. Que fait votre club ou votre section pour soutenir vos officiels ou s assurer qu ils demeurent actifs? Payer les frais d inscription annuels pour leurs officiels Informer leurs officiels des séminaires à venir et des possibilités de formation et offrir un soutien pour assister à des formations en dehors de la section Aider leurs officiels à rester actifs durant les journées d événements ou de tests Offrir un prix pour les officiels à la fin de la saison 18. Que fait votre club ou votre section pour soutenir les objectifs et les exigences de promotion des officiels? Certaines sections ont signalé qu elles envoient des sondages pour permettre aux officiels de faire part de leurs buts Beaucoup communiquent par le bouche-à-oreille ou par dialogue informel avec le président ou le représentant de la région ou de la section 19. Que fait votre club ou votre section pour soutenir et promouvoir l éducation continue et le perfectionnement des officiels (en dehors des démarches de promotion)? (Par exemple, des programmes de jugement à l essai, des séances de mise à jour, des séances éclair d apprentissage, etc.) Veuillez expliquer. Séances d essai ou d évaluation pour les juges Séances de recyclage annuelles Échanges d officiels avec une autre section Formations de groupe 20. Votre club ou votre section offre-t-il des services de mentorat à ses officiels? Oui 48,86 % 43 Non 51,14 % 45 Total 88 7

8 21. Auriez-vous des idées ou des suggestions à donner pour aider votre section (ou les autres sections) à améliorer ses stratégies de recrutement ou de rétention des officiels? Veuillez expliquer. Améliorer les voies de communication Créer une trousse d information pour les clubs Fournir des renseignements sur le site Web sur les différents types d officiels et la personne à contacter Simplifier le processus de nomination et de promotion Section 3 : Questions s adressant aux officiels (n 22 n 31) 22. Veuillez indiquer votre ou vos fonctions d officiel (cochez toutes les cases qui s appliquent à votre situation) : Juge 67,56 % 152 Arbitre 38,67 % 87 Évaluateur 52,89 % 119 Spécialiste technique 16,00 % 36 Contrôleur technique 18,67 % 42 Officiel technique de niveau de base 14,67 % 33 Spécialiste des données 17,78 % 40 Autre (veuillez préciser) 12,89 % 29 Total de répondants : Pourquoi êtes-vous devenu un officiel? Pour redonner au sport Amour du patinage artistique 24. Qu est-ce qui fait que vous demeurez engagé et motivé à titre d officiel? Le défi de rester à jour et de faire un bon travail Les gens, la camaraderie Regarder les patineurs s épanouir et se développer et les aider 8

9 25. Quelles sont les trois raisons principales qui vous amèneraient à recommander à une personne de devenir un officiel? Une façon de redonner L occasion de rester engagé de façon active L amour du sport 26. À quelle fréquence votre club ou votre section vous communique-t-il de l information relative aux officiels ou vous donne-t-il du soutien (en dehors des invitations aux compétitions)? Veuillez préciser le type de communication et la fréquence des communications : Toute une gamme de réponses, allant de jamais à tous les mois 27. Veuillez indiquer votre degré de satisfaction relative au type et à la fréquence de contact avec votre club ou section? Satisfait du type et de la fréquence de contact 63,94 % 133 Satisfait du type de contact, mais non satisfait de la fréquence de contact 11,06 % 23 Non satisfait du type de contact, mais satisfait de la fréquence de contact 5,29 % 11 Non satisfait du type de contact et de la fréquence de contact 19,71 % 41 Total 208 Ceux qui ne sont pas satisfaits ont cité un manque de communication et d information Absence d un président ou d une représentation du comité des officiels 28. Votre club ou votre section fait-il la promotion d occasions d éducation continue ou de perfectionnement? Oui 68,27 % 142 Non 31,73 % 66 Total 208 9

10 À noter : réponses réparties par section; certaines n offrent pas de stage Veuillez expliquer : Besoin de souvent d aller en dehors de la section pour profiter d occasions Le perfectionnement des compétences est parfois immédiatement refusé en raison de conditions préalables qui ne font pas sens (c est-à-dire impossibilité de faire partie du jury technique parce qu il ne s agissait pas d un patineur de niveau novice et aucune autre solution de rechange offerte) Mettre davantage l accent est mis sur le développement des patineurs 29. À votre avis, votre club ou votre section connaît-il vos objectifs de promotion d officiel? Oui 69,12 % 141 Non 30,88 % 63 Total 204 La majorité a répondu oui. Ceux qui ont répondu non croient qu il s agit d un manque de leadership 30. Votre club ou section entre-t-il en contact avec vous et soutient-il vos objectifs de promotion d officiel? Oui 61,62 % 122 Non 38,38 % 76 Total 198 À noter : résultats partagés selon la section La plupart ont mentionné que le club ou la section n offrait son appui que lorsque l officiel avait des buts personnels de promotion 10

11 31. Auriez-vous des idées ou des suggestions sur les moyens que pourraient prendre votre section (ou toutes les sections) pour améliorer ses activités de recrutement et de rétention des officiels? Veuillez expliquer : Formation en ligne, webinaires, etc. afin de réduire le nombre de voyages Connexion avec les assistants de programme ou d anciens patineurs pour s assurer qu ils sont conscients de leurs options Être ouvert aux différents niveaux d engagement Programme de mentor ou de jumelage pour offrir un soutien Implication au niveau du club Section 4 : Questions s adressant aux patineurs, parents et entraîneurs et autres (n 32 n 39) 32. Savez-vous s il existe des possibilités de devenir officiel dans votre club ou section? Oui 39,30 % 237 Non 60,70 % 366 Total 603 La plupart des répondants ne sont au courant que des compétitions qui ont lieu, pas nécessairement des occasions d arbitrage ou des possibilités de formation 33. Connaissez-vous les démarches à faire pour devenir un officiel ou savez-vous à qui vous devez vous adresser pour avoir plus d information? Oui 52,01 % 311 Non 47,99 % 287 Total 598 À noter : surtout «non» des parents et des patineurs Processus trop long et trop de paperasserie 11

12 Les renseignements sur la façon de devenir un juge ne sont pas facilement accessibles Souvent une seule occasion par année et habituellement communiquée dans un court délai 34. Votre club ou section fait-il la promotion d occasions de devenir un officiel? Oui 36,47 % 213 Non 63,53 % 371 Total Quelles stratégies ou activités votre club ou votre section utilise-t-il pour attirer de nouveaux officiels? Bouche-à-oreille Courriel Site Web 36. Que fait votre club ou votre section pour décourager ou empêcher les personnes de devenir des officiels? Manque d information Manque de communication Nombre insuffisant de stages Coût 37. Entraîneurs : Vous arrive-t-il de recommander à vos patineurs de devenir des officiels? Oui 24,64 % 86 Non 8,31 % 29 Sans objet 67,05 % 234 Total

13 38. Auriez-vous des idées ou des suggestions sur les moyens que votre section (ou d autres sections) pourrait prendre pour inciter des personnes comme vous à devenir un officiel? Occasions de jumelage Création d un jury fictif durant une compétition pour se faire une idée Contact direct avec les clubs, contact et discussion du juge avec les parents et les patineurs plus âgés Plusieurs recommandations pour des officiels rémunérés 39. Veuillez indiquer votre degré de satisfaction à l égard des services fournis par les officiels : Non satisfait 4,85 % 22 Un peu satisfait 23,57 % 107 Satisfait 45,15 % 205 Extrêmement satisfait 21,15 % 96 Autre 5,29 % 24 Total 454 Besoin d examiner les normes dans tout le pays 13

Programme de formation continue (PFC) activités admissibles au crédit

Programme de formation continue (PFC) activités admissibles au crédit Programme de formation continue (PFC) activités admissibles au crédit Cycle : du 1 er septembre 2012 au 30 juin 2014 (Les entraîneurs ont 22 mois pour accumuler les crédits.) Exigences pour l inscription

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

Trousse d évaluation. Monitrice de synchro. Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement

Trousse d évaluation. Monitrice de synchro. Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement Trousse d évaluation Monitrice de synchro Résultat attendu 2- Soutien aux athlètes en entraînement Août 2005 Le Programme national de certification des entraîneurs est un programme auquel collaborent le

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

2015 normes de niveau 1

2015 normes de niveau 1 2015 normes de niveau 1 Administré par : La coopérative : Contributeurs : Membres associés : 2 P a g e Il existe au Canada quelque 30 000 clubs sportifs qui offrent aux athlètes de tous âges la possibilité

Plus en détail

Parlons Patinage Intensif Plus. Avec Martine Gamache. Fédération de patinage artistique du Québec

Parlons Patinage Intensif Plus. Avec Martine Gamache. Fédération de patinage artistique du Québec Parlons Patinage Intensif Plus Avec Martine Gamache Fédération de patinage artistique du Québec Sondage Patinage Plus: Votre club est-il sur la bonne voie? Résultats Fédération de patinage artistique du

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

Patinage Canada et une entreprise locale Boîte à outils d activation de club de patinage

Patinage Canada et une entreprise locale Boîte à outils d activation de club de patinage Événement d inscription en magasin (si l entreprise possède la capacité d accueillir les gens) Voici des suggestions, des conseils et des outils pour vous aider à organiser un événement d inscription à

Plus en détail

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR NORMES DE PRESTATION DES PROGRAMMES POUR LES CLUBS DE PATINAGE CANADA Les critères suivants représentent les normes exigées d un club de Patinage Canada pour la prestation de programmes Patinage Plus,

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS

CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS CODE DE DÉONTOLOGIE DES OFFICIELS OBJET DU DOCUMENT Le présent code de déontologie a été rédigé dans le but d aider à définir le rôle des officiels dans le contexte de

Plus en détail

PROPOSITION ASSURANCE DES SPORTS

PROPOSITION ASSURANCE DES SPORTS PROPOSITION ASSURANCE DES SPORTS BFL CANADA risques et assurances inc. 2001 McGill College, Bureau 2200, Montréal, Québec, H3A 1G1 Tél. (514) 843-3632 / 800 455-2842 Télec. (514) 843-3842 Renseignements

Plus en détail

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013

ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC. Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 ENTREPRISES EN EXPANSION ET FABRICANTS : OCCASIONS ET BESOINS Sondage Points de vue BDC Recherche et intelligence de marché de BDC Juin 2013 Faits saillants MÉTHODOLOGIE 140 professionnels provenant d

Plus en détail

UN PAS À LA FOIS - VOLUME 3

UN PAS À LA FOIS - VOLUME 3 UN PAS À LA FOIS - VOLUME 3 Êtes-vous prêt? Il reste moins d un an pour se préparer au lancement officiel et obligatoire du nouveau programme Patinage Plus. La section du Québec est prête! Plusieurs clubs

Plus en détail

Le livret. de formation. de la Fédération Française de Rugby. Photos I. Picarel - P. Rouzières - P. Capelle

Le livret. de formation. de la Fédération Française de Rugby. Photos I. Picarel - P. Rouzières - P. Capelle Le livret de formation de la Fédération Française de Rugby Photos I. Picarel - P. Rouzières - P. Capelle Fiche de renseignements Photo Numéro d affiliation éducateur :... Date d entrée en formation :...

Plus en détail

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification

Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Taekwondo Canada Politique nationale en matière de normes d entraînement, de certification d entraîneur du PNCE et de maintien de la certification Mis à jour avril 2014 1. Objectif 1.1. L objectif de la

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

PNCE Entraîneurs formés de Patinage Plus. Portfolio d évaluation

PNCE Entraîneurs formés de Patinage Plus. Portfolio d évaluation PNCE Entraîneurs formés de Patinage Plus Portfolio d évaluation PARTENAIRES POUR L ÉDUCATION ET LA FORMATION DES ENTRAÎNEURS Le Programme national de certification des entraîneurs est un programme auquel

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

Commandites de sections et de clubs : suggestions et conseils

Commandites de sections et de clubs : suggestions et conseils Introduction Le présent document offre des conseils et des outils pour aider à élaborer un programme de commandite avec une entreprise locale. Les suggestions ont pour but de susciter la réflexion et peuvent

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Pier Bouchard et Mylène Savoie

Pier Bouchard et Mylène Savoie GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION SUR GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ SUR L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ Pratiques et innovations possibles en faveur de

Plus en détail

Sondage 2015 auprès des finissants en génie Rapport sur l Ouest du Canada* Réalisé par Ipsos Reid pour Ingénieurs Canada

Sondage 2015 auprès des finissants en génie Rapport sur l Ouest du Canada* Réalisé par Ipsos Reid pour Ingénieurs Canada Sondage 2015 auprès des finissants en génie Rapport sur l Ouest du Canada* Réalisé par Ipsos Reid pour Ingénieurs Canada Août 2015 *Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan et Manitoba Table des matières

Plus en détail

Programme Passeport pour ma réussite : Soutien en matière de défense. Éléments principaux de Passeport pour ma réussite

Programme Passeport pour ma réussite : Soutien en matière de défense. Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Programme Passeport pour ma réussite : Soutien en matière de défense Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite est un programme communautaire intégré qui fournit un soutien

Plus en détail

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 1 Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 Sommaire Le 31 mars 2014 Préparé pour le Bureau du surintendant des institutions financières information@osfi-bsif.gc.ca This summary is also available in English.

Plus en détail

Processus d excellence de club Lite (autoguidé) Carnet de travail du participant

Processus d excellence de club Lite (autoguidé) Carnet de travail du participant CLUB EXCELLENCE Lite Processus d excellence de club Lite (autoguidé) PROCESS Carnet de travail du participant Cher participant de l atelier de travail du PEC, Le Lions Clubs International est heureux d

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs Sondage sur le climat scolaire Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs SONDAGE EN LIGNE Table des matières Introduction...2 Instructions étape par étape à l intention

Plus en détail

Synthèse réalisée par. Karine Messier Newman. Stéphane Martineau UQTR CRIFPE

Synthèse réalisée par. Karine Messier Newman. Stéphane Martineau UQTR CRIFPE Shepherd, Monica Lynn (2009). Evaluating the impact of the Beginning Teacher Induction Program on the Retention Rate of Beginning Teachers. Gardner-Webb University, School of Education, Thèse, 117 pages.

Plus en détail

Contact : Meredith Warner Coordonnatrice, Développement des officiels Patinage Canada 865, chemin Shefford Ottawa (Ontario) K1J 1H9 Téléphone :

Contact : Meredith Warner Coordonnatrice, Développement des officiels Patinage Canada 865, chemin Shefford Ottawa (Ontario) K1J 1H9 Téléphone : Contact : Meredith Warner Coordonnatrice, Développement des officiels Patinage Canada 865, chemin Shefford Ottawa (Ontario) K1J 1H9 Téléphone : 1.613.747.1007, poste 2538 Sans frais : 1.888.747.2372, poste

Plus en détail

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014

FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 FINALE PROVINCIALE DES JEUX DE LA PARTICIPATION 2014 Date : 8 et 9 mars 2014 Hôte : Club de patinage artistique ESG Drummond / Saint-Cyrille Sanctionnés par : Patinage Canada P-13-007 -----AVIS IMPORTANT-----

Plus en détail

Rapport sur le sondage du Service de l inscription et des services aux membres de l OEPE :

Rapport sur le sondage du Service de l inscription et des services aux membres de l OEPE : Rapport sur le sondage du Service de l inscription et des services aux membres de l OEPE : Transition vers l accès à la profession et le début de carrière Préparé par : L Ordre des éducatrices et des éducateurs

Plus en détail

3Analyser les communications municipales :

3Analyser les communications municipales : Communiquer plus efficacement dans le secteur municipal Analyser les communications municipales : l Indice de clarté MC Avantages de l Indice de clarté Ressources d analyse Questionnaire d Indice de clarté

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS

CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS RÉVISÉ ET APPROUVÉ en octobre 2002 1 CODE DE DÉONTOLOGIE DES ENTRAÎNEURS 1.0 ÉNONCÉ DU MANDAT DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat

Plus en détail

DÉMYSTIFICATION DE L AUTO-ASSURANCE

DÉMYSTIFICATION DE L AUTO-ASSURANCE POURQUOI L AUTOASSURANCE? Une chaîne de casinos canadiens offre l expérience client idéale. Dès l arrivée des clients et jusqu à leur départ, c est satisfaction garantie! Leurs chambres offrent tous les

Plus en détail

Guide des normes sur la marque

Guide des normes sur la marque Guide des normes sur la marque 1 Introduction Le présent Guide des normes a pour but de tous nous aider à fidèlement représenter la marque de Patinage Canada dans les communications internes et externes.

Plus en détail

ATELIER SUR LES «MEILLEURES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT»

ATELIER SUR LES «MEILLEURES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT» entraîneurs-conseils PROGRAMMES DE DÉVELOPPEMENT DE L ASSOCIATION DE HOCKEY MINEUR DE L ONTARIO PROGRAMME DE MENTORAT DES ENTRAÎNEURS DE L OMHA ATELIER SUR LES «MEILLEURES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT» 13 JANVIER

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015

NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 RH-12 - PATINAGE ARTISTIQUE 25 mai 2015 NORMES D OPÉRATION DES JEUX DU QUÉBEC Page 1 de 6 Patinage Québec sanctionne les épreuves au programme des Jeux du Québec et les règlements de la Fédération, spécifiques aux Jeux du Québec, sont en vigueur.

Plus en détail

Rémunération de la force de vente

Rémunération de la force de vente Rémunération de la force de vente * Guylaine Béliveau, CRHA, est conseillère principale chez PCI-Perrault Conseil inc. Résumé L auteure met en évidence l importance de la force de ventes dans le succès

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

Rapport d étape Examen des hauts fonctionnaires de l Assemblée législative le 7 juillet 2011

Rapport d étape Examen des hauts fonctionnaires de l Assemblée législative le 7 juillet 2011 A. Examen Rapport d étape Examen des hauts fonctionnaires de l Assemblée législative le 7 juillet 2011 En mai 2011, le président de l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick a officiellement chargé

Plus en détail

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Direction des politiques et de l'innovation en matière de soins infirmiers, ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Plus en détail

Sondage aux triathlètes

Sondage aux triathlètes Sondage aux triathlètes Décembre 2012 Qui a répondu au sondage? 620 répondants. Taux de sondage terminé : 89.4% Homme : 68.6% Femme : 31.4% État civil : Enfants : Célibataire : 29.5% Aucun : 41.3% Conjoint

Plus en détail

Lignes directrices de participation à la Garantie d'emploi des diplômés en soins infirmiers

Lignes directrices de participation à la Garantie d'emploi des diplômés en soins infirmiers Lignes directrices de participation à la Garantie d'emploi des diplômés en soins infirmiers Direction des politiques et de l'innovation en matière de soins infirmiers, ministère de la Santé et des Soins

Plus en détail

Coaching et la relève

Coaching et la relève Coaching et la relève Coaching Faire usage de son intégrité, de sa crédibilité, de son leadership et de ses compétences pour amener un ou des individus à agir, dans le cadre de leurs fonctions, en personne

Plus en détail

Lauréats provinciaux 2014-2015 Guide explicatif

Lauréats provinciaux 2014-2015 Guide explicatif Généralités 1. Les choix du comité provincial de sélection des lauréats sont votés à la majorité des membres présents à la réunion. Le comité est constitué comme suit : deux membres du conseil d administration

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels

Code de déontologie. des entraîneurs professionnels Code de déontologie des entraîneurs professionnels En vigueur : octobre 2007 CODE DE DÉONTOLOGIE DES 1 1.0 ÉNONCÉ DE MISSION DE PATINAGE CANADA Patinage Canada est une association qui a pour mandat de

Plus en détail

Message du gestionnaire du développement du sport Page 3. Sommaire du Programme Club d excellence Page 4. Normes minimales Page 5

Message du gestionnaire du développement du sport Page 3. Sommaire du Programme Club d excellence Page 4. Normes minimales Page 5 Synchro Canada Aperçu du Programme Club d excellence 2009-2010 1 Table des matières Message du gestionnaire du développement du sport Page 3 Sommaire du Programme Club d excellence Page 4 Normes minimales

Plus en détail

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Politique de gestion des chaires Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Mises à jour : 16 février 2005, 11 septembre 2013 POLITIQUE DE GESTION DES CHAIRES À HEC MONTRÉAL 1. LA CRÉATION D UNE

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC Préambule L intention de ce contrat est de favoriser une compréhension mutuelle sur les différentes possibilités d interactions entre le Centre pour la Communication

Plus en détail

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Prenez contact avec la maind œuvre de demain aujourd hui même. Le Conseil RHiM a parrainé des initiatives

Plus en détail

Personnes ayant répondu au questionnaire..

Personnes ayant répondu au questionnaire.. '()!#*++,-*++.!"#$!%&" 1234667489444444 SOMMAIRE 1. Personnes ayant répondu au questionnaire 2. Appréciation Générale 3. Vie de l équipe 4. Formation Stages. Formation Encadrement et Arbitrage 6. Formation

Plus en détail

CHAMPIONNATS DE LA SOUS-SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2015

CHAMPIONNATS DE LA SOUS-SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2015 CHAMPIONNATS DE LA SOUS-SECTION QUÉBEC DE PATINAGE CANADA 2015 Dates : 25 au 28 septembre 2014 Lieu : Centre sportif Giffard et aréna Marcel-Bédard Québec, arrondissement Beauport Hôte : CPA Villeneuve

Plus en détail

Projet de collaboration pour les premiers MOOC en français au niveau collégial

Projet de collaboration pour les premiers MOOC en français au niveau collégial Projet de collaboration pour les premiers MOOC en français au niveau collégial Rapport final présenté au Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) par La Cité Partenaire le Cégep

Plus en détail

Bâtir votre marque employeur : une approche stratégique au recrutement et à la rétention

Bâtir votre marque employeur : une approche stratégique au recrutement et à la rétention Bâtir votre marque employeur : une approche stratégique au recrutement et à la rétention Table des matières Pourquoi est-il si important pour les entreprises d aujourd hui d adopter une stratégie de marque

Plus en détail

Nouvelles de l ACE : Pourquoi, quoi et comment? John Bales, chef de la direction

Nouvelles de l ACE : Pourquoi, quoi et comment? John Bales, chef de la direction Nouvelles de l ACE : Pourquoi, quoi et comment? John Bales, chef de la direction L IMPORTANCE du développement des entraîneurs et des entraîneures Selon un rapport du Conference Board du Canada, les principales

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. de personnel

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. de personnel SECTION 7 Perfectionnement de Il est important de penser à la façon de perfectionner le pour améliorer le travail de l organisation. Le perfectionnement du pourrait impliquer une éducation, des opportunités

Plus en détail

Programme Les entraîneures de l Association canadienne des entraîneurs. Décembre 2008

Programme Les entraîneures de l Association canadienne des entraîneurs. Décembre 2008 Programme Les entraîneures de l Association canadienne des entraîneurs Décembre 2008 Renseignements généraux sur le programme Les entraîneures Campagne nationale visant à augmenter le nombre d occasions

Plus en détail

Le livret de formation d e l a F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e R u g b y

Le livret de formation d e l a F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e R u g b y Le livret de formation d e l a F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e R u g b y Création 31mille / Photo Fotolia Fiche de renseignements L e l i v r e t d e f o r m a t i o n d e l a Fé d é r a t i

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015) Public Works and Government Services Canada Canadian General Standards Board Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005

LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005 LE CPA SAINTE-CROIX ANNONCE LA TENUE DE LA COMPÉTITION INTERCLUBS DU DÉFI LE SAMEDI 26 FÉVRIER 2005 Cette compétition s adresse uniquement aux patineurs admissibles, membres en règle de Patinage Canada

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

SOMMAIRE. AXE 1 : Accompagnement de la structuration et du développement des Comités Départementaux et des clubs pyrénéens

SOMMAIRE. AXE 1 : Accompagnement de la structuration et du développement des Comités Départementaux et des clubs pyrénéens PREAMBULE Ce plan 2009 2012 est résolument inspiré par une démarche de qualité et de développement durable en cohérence avec les directives fédérales et l agenda 21 du sport français. Ce document est l

Plus en détail

PNCE Entraîneurs certifiés de Patinage Plus. Portfolio d évaluation

PNCE Entraîneurs certifiés de Patinage Plus. Portfolio d évaluation PNCE Entraîneurs certifiés de Patinage Plus Portfolio d évaluation PARTENAIRES POUR L ÉDUCATION ET LA FORMATION DES ENTRAÎNEURS Le Programme national de certification des entraîneurs est un programme auquel

Plus en détail

Association de Soccer de Chaudière-Est ASCE. Politique de formation des entraîneurs

Association de Soccer de Chaudière-Est ASCE. Politique de formation des entraîneurs Politique de formation des entraîneurs L Association de Soccer de Chaudière-Est (ASCE) possède une politique de formation des entraîneurs ayant pour objectif de favoriser leur développement et par le fait

Plus en détail

2. Qui peut demander des fonds dans le cadre des volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel du Programme de SCOE?

2. Qui peut demander des fonds dans le cadre des volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel du Programme de SCOE? Programme de subventions Canada-Ontario pour l emploi Volets pilotes Formation sur mesure et Perfectionnement professionnel Foire aux questions pour les employeurs GÉNÉRALITÉS 1. Quelle est la différence

Plus en détail

Chapitre 2 Préparer et suivre les formations

Chapitre 2 Préparer et suivre les formations Chapitre 2 Préparer et suivre les formations Ce chapitre vous permet d approfondir vos connaissances sur un service (ou direction) spécifique de l entreprise : le service Formation. Il mobilise les compétences

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION POUR LES CLUBS RELATIONS AVEC LES MÉDIAS

GUIDE D UTILISATION POUR LES CLUBS RELATIONS AVEC LES MÉDIAS GUIDE D UTILISATION POUR LES CLUBS RELATIONS AVEC LES MÉDIAS TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Le communiqué de presse...4 L invitation de presse...5 Les médias sociaux...6 Annexe 1 : Exemple du communiqué

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Équipe du Québec Guide de l entraîneur Saison 2015-2016

Équipe du Québec Guide de l entraîneur Saison 2015-2016 Page 1 sur 6 Table des matières Inscription à l Équipe du Québec... 2 Catégorie facultative... 2 Compétitions nationales... 2 Accréditation, Horaire et autres... 2 Transport... 3 Défis de Patinage Canada

Plus en détail

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices

Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Apprentissage et garde des jeunes enfants Manitoba Programme d évaluation des compétences et des acquis Renseignements et lignes directrices Énoncé de mission Le Programme d évaluation des compétences

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion

Trousse du présentateur 2014-2015. Cégeps Technique de comptabilité et de gestion Trousse du présentateur 2014-2015 Cégeps Technique de comptabilité et de gestion _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec. Celle-ci

Plus en détail

Sondage national des médecins 2012 : sondage des étudiants en médecine

Sondage national des médecins 2012 : sondage des étudiants en médecine Sondage national des médecins 2012 : sondage des étudiants en médecine Veuillez remplir ce questionnaire si vous êtes ÉTUDIANT EN MÉDECINE inscrit dans une université canadienne. Quelle est votre situation

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

1200 ADHÉSION 1200 ADHÉSION

1200 ADHÉSION 1200 ADHÉSION 1200 ADHÉSION 1200 ADHÉSION L adhésion à l Association est limitée aux particuliers et aux organismes intéressés à contribuer au développement de l Association et comprend deux catégories de membres :

Plus en détail

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012

Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le nouveau programme Patinage Plus Prêt pour septembre 2012 Le lancement en souplesse, en septembre 2012, du programme Patinage Plus approche à grands pas et l enthousiasme s accroît alors qu on y met

Plus en détail

Sondage sur les stages pratiques dans les Services de soutien à l'intégration

Sondage sur les stages pratiques dans les Services de soutien à l'intégration Meilleures pratiques dans les stages pratiques des étudiants dans les Services de soutien à l intégration dans les organismes de services aux personnes ayant une déficience intellectuelle INTRODUCTION

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA Septembre 2015 La présente norme est assujettie aux demandes

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION ÉQUIPE DE COMPÉTITION ET DÉVELOPPEMENT CPA TOUNE SOL de la Ville de Shawinigan (2014-2015)

FICHE D INSCRIPTION ÉQUIPE DE COMPÉTITION ET DÉVELOPPEMENT CPA TOUNE SOL de la Ville de Shawinigan (2014-2015) FICHE D INSCRIPTION ÉQUIPE DE COMPÉTITION ET DÉVELOPPEMENT CPA TOUNE SOL de la Ville de Shawinigan (2014-2015) Écrire lisiblement s.v.p. Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Téléphone rés. : cell : Date

Plus en détail

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés

Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Feuille de route d apprentissage et de perfectionnement à l intention des employés Vous voulez prendre votre carrière

Plus en détail

EXAMEN DE LA PROGRAMMATION D ANGLAIS LANGUE SECONDE. Directives concernant les rapports écrits et les consultations

EXAMEN DE LA PROGRAMMATION D ANGLAIS LANGUE SECONDE. Directives concernant les rapports écrits et les consultations EXAMEN DE LA PROGRAMMATION D ANGLAIS LANGUE SECONDE Directives concernant les rapports écrits et les consultations Motifs et buts de l examen Le Manitoba possède vingt ans d expérience dans la programmation

Plus en détail

Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM

Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM Chèr Collègue : 25 Mars 2005 Dans le cadre de sa stratégie CRM, PANALPINA WORLD TRANSPORT, vous propose de participer à une enquête sur le CRM.

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE. PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection

27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE. PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection 27 e GALA DU BADMINTON QUÉBÉCOIS Le samedi 6 juin 2015 à DRUMMONDVILLE PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Catégories et critères de sélection Le Gala du badminton québécois a pour objectif d honorer les réalisations

Plus en détail

Demande d autorisation. Programme primaire. Code de l établissement. Programme primaire

Demande d autorisation. Programme primaire. Code de l établissement. Programme primaire Programme primaire Demande d autorisation Programme primaire Nom de l établissement Code de l établissement Date d envoi Organisation du Baccalauréat International 2010 Language A teacher support material:

Plus en détail

CanMEDS 2015 Gestionnaire/Leader 27 mars 2014 Animateurs : Drs Deepak Dath et Ming-Ka Chan. Click to edit Master subtitle style

CanMEDS 2015 Gestionnaire/Leader 27 mars 2014 Animateurs : Drs Deepak Dath et Ming-Ka Chan. Click to edit Master subtitle style CanMEDS 2015 Gestionnaire/Leader 27 mars 2014 Animateurs : Drs Deepak Dath et Ming-Ka Chan Click to edit Master subtitle style Prélude : La compétence par conception et CanMEDS 2015 Nos Associés nous disent

Plus en détail

TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS

TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS TROUSSE TECHNIQUE 2015-2016 DE PRÉPARATION AUX COMPÉTITIONS CATÉGORIES DU QUÉBEC ET PROCESSUS DE QUALIFICATION Table des matières VOLET COMPÉTITIF... 3 INSCRIPTIONS AUX COMPÉTITIONS PROVINCIALES... 3 QUALIFICATIONS

Plus en détail

POLITIQUE D ACA RELATIVEMENT À L ACCRÉDITATION DES ENTRAÎNEURS. Chaque athlète mérite un entraîneur CERTIFIÉ.

POLITIQUE D ACA RELATIVEMENT À L ACCRÉDITATION DES ENTRAÎNEURS. Chaque athlète mérite un entraîneur CERTIFIÉ. POLITIQUE D ACA RELATIVEMENT À L ACCRÉDITATION DES ENTRAÎNEURS Dernière révision : le 2 novembre 2015 Principes directeurs Chaque athlète mérite un entraîneur CERTIFIÉ. La formation des entraîneurs est

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

LA REFORME DE LA FORMATION FEDERALE LIGUE DE FOOTBALL D AQUITAINE

LA REFORME DE LA FORMATION FEDERALE LIGUE DE FOOTBALL D AQUITAINE EQUIPE TECHNIQUE REGIONALE LA REFORME DE LA FORMATION FEDERALE Ce document a été réalisé avec l objectif d informer les clubs sur l évolution des certificats fédéraux et le dispositif associé à cette réforme,

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Formulaire de mise en candidature pour le prix d excellence du Sceau rouge

Formulaire de mise en candidature pour le prix d excellence du Sceau rouge Formulaire de mise en candidature pour le prix d excellence du Sceau rouge Le prix d excellence du Sceau rouge a été créé dans le but d honorer les contributions des employés provinciaux, territoriaux

Plus en détail