La chirurgie bariatrique épisode II : le point de vue du chirurgien. 33 Participants Réunion ouverte aux nouveaux diplômés 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La chirurgie bariatrique épisode II : le point de vue du chirurgien. 33 Participants Réunion ouverte aux nouveaux diplômés 2014"

Transcription

1 Activité AFDN - Région : Alpes Maritimes Thème La chirurgie bariatrique épisode II : le point de vue du chirurgien Date Jeudi 11 Décembre 2014 Nombre de participants 33 Participants Réunion ouverte aux nouveaux diplômés 2014 Résumé Dernière réunion de l année Intervention du chirurgien Dr Imed BEN AMOR : intérêts et limites de la chirurgie barriatrique, pourquoi en préconiser une plutôt qu un autre? Après une présentation des différentes techniques et des indications et contre-indications de celle-ci, une vidéo d une opération a été projeté (opération par le chirurgien+ opération par robot). Ce sujet vient compléter la présentation de la ré alimentation post chirurgie que nous avions développé lors d une précédente réunion dans le 06 en Cette intervention est complétée par celle d Audrey BOISSIN, ingénieur en impédancemétrie (intérêt de conserver la masse maigre dans ce type de chirurgie). Une explication très claire sur le principe du fonctionnement de l impédancemétre. La soirée se termine autour d un buffet offert, par la société Inbody, et par la mise à disposition d impédancemètre, à tester Informations AFDN - lettre de l UIPARM sur la réingénierie des études au différents ministères en questions : situation bloquée pour tous les professionnels de santé pour le moment. Requête faite par le biais de ce courrier. - création de la fédération française de nutrition : regroupement des sociétés savantes de nutrition, associations dont AFDN, pharmaciens et médecins. Objectif : être plus représentatif au niveau national et international pour défendre cause commune. - création de RESTAU CO : regroupement d associations de restauration collective - site Internet en cours de modernisation

2 Les indications de la chirurgie bariatrique Dr IMED BEN AMOR Service de Chirurgie Digestive et Transplantation Hépatique, Hôpital l Archet 2, Centre Hospitalier Universitaire de Nice, Pôle Digestif Université de Nice Sophia Antipolis Unité INSERM U895

3 1 Le plan La chirurgie de l obésité : pourquoi? La prise en charge du patient obèse morbide Les indications Le chemin du patient Les procédures bariatriques Quelle opération pour quel patient? Conclusions

4 L obésité 2 Obésité : IMC = poids (kg) / taille (m) 2 > 30 Classification IMC en kg/m² Normal 18,5-24,9 Surpoids 25-29,9 Obésité Classe 1 Classe 2 Classe , ,9 40 Modérée Sévère Morbide super-obésité 50

5 3 L obésité en France L obésité 6,9 millions 1,2% Obepi 2012

6 4 L obésité est une maladie Le problème

7 5 Obésité et risque de mortalité Le problème Calle et al NEJM 1999

8 6 Obésité et risque de mortalité Le problème Maladie cardiovasculaires Cancers Calle et al NEJM 1999

9 7 Obésité et qualité de vie Le problème Contrôles Obèses morbides N Guyen Ann Surg 2009

10 12 La qualité de vie Le problème Contrôles Obèses morbides N Guyen Ann Surg 2009

11 8 Les traitements médicaux Le problème Globalement inefficaces Reprise de poids 2 points de IMC Dasinger et al Ann Int Med 2007

12 9 La chirurgie bariatrique Le problème Seul moyen thérapeutique «efficace» à long terme sur: L excès de poids Les comorbidités L espérance de vie La qualité de vie

13 10 L excès de poids Le problème Sjöström et al NEJM 2004

14 11 Les comorbidités Le problème L effet préventif vs DT2 Diététique Chirurgie Sjöström et al NEJM 2004; Carlsson NEJM 2012

15 13 L espérance de vie Le problème Sjöström et al NEJM 2007

16 14 Le plan La chirurgie pour l obésité : pourquoi? La prise en charge du patient obèse morbide Les indications Le chemin du patient Les procédures bariatriques Le choix de la procédure Conclusions

17 Le pré requis 15 Prise en charge médicale spécialisée d un an au moins. Approches complémentaires diététique activité physique prise en charge des difficultés psychologiques traitement des complications Le patient doit s engager à un suivi médical prolongé. HAS 2009

18 16 HAS 2009 Les indications patients avec un IMC > 40 kg/m² Patients avec un IMC > 35 kg/m² associé à au moins une comorbidité susceptible d être améliorée après la chirurgie : hypertension artérielle désordres métaboliques sévères (diabète de type 2) stéatohépatite non alcoolique syndrome d apnées du sommeil maladies ostéoarticulaires invalidantes S Métabolique HAS 2009

19 17 HAS 2009 Les indications en deuxième intention après échec d un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 12 mois bien informés au préalable, ayant bénéficié d une évaluation et d une prise en charge préopératoire pluridisciplinaire ayant compris et accepté la nécessité d un suivi médical et chirurgical à long terme dont le risque opératoire est acceptable Âge > 18 ans (< 60 ans) HAS 2009

20 18 HAS 2009 Les contre-indications Patients n acceptant pas un suivi multidisciplinaire post-opératoire Absence de prise en charge médicale préalable identifiée Troubles cognitifs ou mentaux sévères Troubles sévères et non stabilisés du comportement alimentaire Dépendance à l alcool et aux substances psycho-actives licites et illicites Maladies mettant en jeu le pronostic vital à court et moyen terme Contre-indications à l anesthésie générale. Certaines de ces contre-indications peuvent être temporaires. HAS 2009

21 19 HAS 2009 Les contre-indications Grossesse Hypertension Portale - NASH, ATC alcoolisme - Cirrhose chez l obèse: problème thérapeutique - Risque hémorragique majeur: varices oesogastriques, Vx Court. Mauvais état dentaire (temporaire) Carences nutritionnelles (temporaire) HAS Fréquence des carences nutritionnelles chez obèse: 25%

22 Le bilan préopératoire 20 Patient obèse Chirurgien IMC > 35 Parcours, Techniques, les risques, la motivation, le suivi Endocrinologue IMC - PA Bilan surrénalien, thyroïdien Carences (Fer, B1, D, B12) Diététicien Education alimentaire Gastroentérologue Fibroscopie RGO, HI, HP + Psychiatre Psychoses graves TCA Comorbidités métaboliques (Dyslipidémies, DT2, CRP) Etat nutritionnel Concertation Pluridisciplinaire CI à la chirurgie Feu rouge Feu vert Feu orange Réorientation

23 Le bilan préopératoire 21 Feu vert Pneumologue SAOS insuffisance respiratoire Anesthésiste réanimateur Cardiologue HTA Insuffisance cardiaque Risque thromboembolique Risque opératoire Elevé Acceptable Feu orange CI à la chirurgie Réorientation Chirurgien Choix de la technique

24 22 Le plan La chirurgie pour l obésité : pourquoi? La prise en charge du patient obèse morbide Les indications Le chemin du patient Les procédures bariatriques Le choix de la procédure

25 Les procédures bariatriques Anneau SG GBP DBP SD Restriction Malabsorption Dumping - Goût Effets sur la faim et la satiété Effets métaboliques (incrétines)

26 Les procédures bariatriques Données PMSI procédures /an (données PMSI) Nb d'acte / an Sleeve Anneau Gastrique Gastric Bypass Années

27 Le choix de la procédure Les facteurs à prendre en compte Le risque opératoire Perte de poids Les comorbidités métaboliques (DT2, Syn Mét) IMC (>50 superobésité) Comportement alimentaire Le RGO

28 Le choix de la procédure Mortalité postopératoire Méta-analyse chirurgie bariatrique (dès 1990) (80000 pts) Postopératoire 0.28 % à 2 ans 0.35 % Anneau 0.01 % - Sleeve 0.19 % - GBP % - DBP 1,3% Risque opératoire Buchwald H. Surgery 2007; Flum DR. JAMA 2005; Brethauer S SOARD

29 Le choix de la procédure Mortalité postopératoire Facteurs de risque Sexe (homme risque > 3.7 %) Âge (> 60 ans) (mortalité 4.8 % à 30 jrs) IMC (> 50) Expérience du chirurgien (< 50 cas / an) Causes EP Infarctus du myocarde Insuffisance respiratoire Péritonite postopératoire 75% Buchwald H. Surgery 2007; Flum DR. JAMA 2005

30 Le choix de la procédure Morbidité postopératoire Carlin AM Ann Surg 2013

31 Choix de la procédure Le risque opératoire IMC, Age, Sexe, comorbidités (insuffisance respiratoire, cardiaque et rénale) Anneau Elevé SG Risque opératoire diminué 2 nd temps GBP, SD Le risque opératoire Normal Perte de poids Les comorbidités métaboliques(dt2, SM) IMC (>50 superobésité) Comportement alimentaire L âge La grossesse Le RGO

32 Le choix de la procédure La perte de poids Procédure (réf) Perte pondérale (% de l excès de poids) Anneau (1) 46,2 Sleeve gastrectomie 47,3 Gastric bypass 59,7 Diversion biliopancréatique 63,6 Buchwald et al Am J Med 2009; Birch DW SOARD 2010 Sjostrom, L. et al. N Engl J Med 2004;351:

33 Le choix de la procédure La perte de poids GBP > SG > AG * *Spivak et al ; Himpens Ann Surg 2011

34 Le choix de la procédure Le diabète de type 2 (DT2) Procédure Perte pondérale (% de l excès de poids) Rémission du DT2 durant au moins 2 ans (%) Anneau 46,2 58,3 *Sleeve gastrectomie 47,3 66,2 Gastric bypass 59,7 70,9 Diversion biliopancréatique 63,6 95,9 Buchwald et al Am J Med 2009; *Birch DW SOARD 2010 Sjostrom, L. et al. N Engl J Med 2004;351:

35 Le choix de la procédure SG vs GBP: le syndrome métabolique Auteur SM (% résolution SG GBP P Vidal et al ,392 Lee et al <0,01 Nice <0,05 Obes Surg 2008; Arch Surg 2011; Surgery 2011

36 Le choix de la procédure Le sujet âgé (> 60 ans) Facteurs à prendre en compte Risque opératoire Risque de dénutrition (masse maigre) Diminution de la DER Diminution de l activité physique Effet de la PEP sur les comorbidités Effet de la PEP > 60 ans??? Risque osseux (ostéoporose) Discussion cas par cas Objectif : PEP modérée Procédures restrictives (Anneau ou SG) Qualité de vie +++

37 Le choix de la procédure La femme jeune (grossesse) Risques pour le nouveau né Prématuré (petit / à l âge gestationnel) augmenté X 2,78 (GBP) X 2 (Restrictives) Taux maternel de Diabète gestationnel Pré éclampsie Césarienne Hémorragie de la délivrance Non augmenté Procédures restrictives: (Anneau ou SG) vs GBP Kjær et al et al Am J Obstet Gynecol 2013

38 Le choix de la procédure Les comportement alimentaire Facteur prédictif de regain de poids à distance de la chirurgie Meilleurs résultats après GBP Poitou C et al Obésité 2007

39 Le choix de la procédure La superobésité (IMC > 50) Anneau L IMC > 50 est un facteur prédictif d échec GBP perte de poids, difficulté technique (obésité centrale) SG plus simple, possibilité d un deuxième temps (GBP, SD) PEP 50,8% à 36 mois de la SG Taux de conversion 35% (110 pts avec IMC >50) Chevallier JM Ann Surg 2007; Nice SOARD 2012

40 Le choix de la procédure Le reflux gastro-œsophagien RGO (IPP) 16% des patients avec un IMC >30 Fibroscopie systématique œsophagite, HI PH-métrie (pyrosis) Résultats pour la SG : RGO 22% 1 an, 2% à 3 ans, 26 % à 6 ans En cas de RGO symptomatique, le GBP est l opération de choix Himpens et al Ann Surg 2011

41 Les procédures bariatriques Anneau SG GBP DBP SD RO IMC < 45 Âge < 50 ans Hyperphagie A. physique RO IMC > 50; > 60 Carences Hyperphagie DT2 Sy Mét RGO TCA IMC>50; 60 DT2 (gravité) Risques - PEP

42 Conclusion Indications de la chirurgie bariatrique Consensuelles en France (Recommandations HAS 2009) Equipes pluridisciplinaires spécialisées Bilan médical complet - concertation pluridisciplinaire Choix de la procédure : risque opératoire, facteurs spécifiques en accord avec le patient. Information détaillé sur les risques et sur le suivi

La chirurgie bariatrique épisode II : le point de vue du chirurgien. 33 Participants Réunion ouverte aux nouveaux diplômés 2014

La chirurgie bariatrique épisode II : le point de vue du chirurgien. 33 Participants Réunion ouverte aux nouveaux diplômés 2014 Activité AFDN - Région : Alpes Maritimes Thème La chirurgie bariatrique épisode II : le point de vue du chirurgien Date Jeudi 11 Décembre 2014 Nombre de participants 33 Participants Réunion ouverte aux

Plus en détail

Chirurgie bariatrique :

Chirurgie bariatrique : Association Nationale Française de Formation Continue en Hépato-Gastro-Entérologie Chirurgie bariatrique : Quel patient opérer? J. Gugenheim Université de Nice - Sophia Antipolis Service de Chirurgie Digestive,

Plus en détail

UNITE BARIATRIQUE MOTIF DE CONSULTATION : obésité grade I, II ou III BILAN : DATE : CS CARDIOLOGUE..

UNITE BARIATRIQUE MOTIF DE CONSULTATION : obésité grade I, II ou III BILAN : DATE : CS CARDIOLOGUE.. www.abcd-chirurgie.fr UNITE BARIATRIQUE NOM : PRENOM: DATE DE NAISSANCE : ADRESSE : N TELEPHONE : MEDECINS CORRESPONDANTS : Médecin traitant : Spécialistes : CONSULTATION EXTERNE : Dr, DATE : MOTIF DE

Plus en détail

Simon MSIKA Chirurgie bariatrique : Le suivi à distance - Connaitre les résultats attendus

Simon MSIKA Chirurgie bariatrique : Le suivi à distance - Connaitre les résultats attendus Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 Simon MSIKA Chirurgie bariatrique : Le suivi à distance - Connaitre les résultats attendus - Connaitre les modalités de suivi

Plus en détail

CHIRURGIE DE L OBESITE

CHIRURGIE DE L OBESITE CHIRURGIE DE L OBESITE Dr Amine Bouayed Centre Hospitalier de Salon de Provence Introduction D après les données de l enquête Obépi 2006, la prévalence de l obésité ( 30 kg/m2) en France chez les individus

Plus en détail

Chirurgie de l obésité (Chirurgie bariatrique)

Chirurgie de l obésité (Chirurgie bariatrique) Chirurgie de l obésité (Chirurgie bariatrique) CSO@chu-limoges.fr Ce diaporama peut être imprimé et mis à disposition des patients Quel parcours jusqu à une prise en charge chirurgicale? PATIENT EN DEMANDE

Plus en détail

Chirurgie de l obésité et psychopathologie

Chirurgie de l obésité et psychopathologie Chirurgie de l obésité et psychopathologie Pr B. Gohier, M. Caroff, G. Allet, D. Legal, M. Brière, D. Denes, G. Fournis Service de Psychiatrie et d Addictologie CHU Angers Pas de déclaration de conflits

Plus en détail

Les difficultés du suivi après une chirurgie de l obésité: Exemple de la cohorte de jeunes adultes du CHU de Nice

Les difficultés du suivi après une chirurgie de l obésité: Exemple de la cohorte de jeunes adultes du CHU de Nice Les difficultés du suivi après une chirurgie de l obésité: Exemple de la cohorte de jeunes adultes du CHU de Nice Dr Véronique Nègre Coordination CERON Centre d Etudes et de Recherche sur l Obésité de

Plus en détail

Chirurgie Bariatrique et Grossesse

Chirurgie Bariatrique et Grossesse Chirurgie Bariatrique et Grossesse 1ère journée du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en Charge de l Obésité de l Adulte et de l Enfant Samedi 19 janvier 2013 Dr Guillaume Girard, Dr Pietro Santulli

Plus en détail

«Première rencontre régionale pour la structuration de la prise en charge de l obésité»

«Première rencontre régionale pour la structuration de la prise en charge de l obésité» «Première rencontre régionale pour la structuration de la prise en charge de l obésité» Union Régionale des Médecins Libéraux (URML) Pôle technologique La Pardieu 24 Allée Evariste Gallois 63170 Aubière

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications)

LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) LA CHIRURGIE DE L OBESITE (complications) Dr LE PAGE Sébastien / Dr CENEDESE Alice Clinique St Vincent de Paul de BOURGOIN Maison des consultants Rappel des INDICATIONS de la CHIRURGIE Age > 18 ans (

Plus en détail

CHIRURGIE DE L OBÉSITÉ POURQUOI? POUR QUI? COMMENT?

CHIRURGIE DE L OBÉSITÉ POURQUOI? POUR QUI? COMMENT? CHIRURGIE DE L OBÉSITÉ POURQUOI? POUR QUI? COMMENT? Dr T. CRESPY Dr M.A QUILICHINI Samedi 16 janvier 2015 ObEpi-Roche 2012 : Enquête nationale sur l obésité et le surpoids 6 922 215 d obèses, 15 % de la

Plus en détail

JOURNÉE EUROPÉENNE DE L OBÉSITÉ SAMEDI 21 MAI 2016 RENCONTRES GRAND PUBLIC, CONFÉRENCES ET ÉCHANGES À LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG

JOURNÉE EUROPÉENNE DE L OBÉSITÉ SAMEDI 21 MAI 2016 RENCONTRES GRAND PUBLIC, CONFÉRENCES ET ÉCHANGES À LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG JOURNÉE EUROPÉENNE DE L OBÉSITÉ SAMEDI 21 MAI 2016 RENCONTRES GRAND PUBLIC, CONFÉRENCES ET ÉCHANGES À LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG! DOSSIER DE PRESSE! DOSSIER DE PRESSE CLINIQUE SAINTE ANNE OBESITÉ

Plus en détail

De la chirurgie bariatrique. à la chirurgie du diabète. Jean pierre marmuse

De la chirurgie bariatrique. à la chirurgie du diabète. Jean pierre marmuse De la chirurgie bariatrique à la chirurgie du diabète Jean pierre marmuse Prévalence du diabète Prévalence mondiale 6 000 000 de nouveaux cas/an Prévalence en France = 4.6% - 3 000 000 diabétiques - Répartition

Plus en détail

La chirurgie bariatrique

La chirurgie bariatrique La chirurgie bariatrique Dr LIENARD François Chirurgien digestif CHR Haute Senne Soignies Pourquoi une chirurgie bariatrique? Echec des traitements conservateurs > perte de poids minime et non persistante

Plus en détail

La sleeve : premier temps chez le super obèse

La sleeve : premier temps chez le super obèse La sleeve : premier temps chez le super obèse Antonio IANNELLI Service de Chirurgie Digestive et Transplantation Hépatique, Hôpital l Archet 2, Centre Hospitalier Universitaire de Nice, Pôle Digestif Université

Plus en détail

PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DE L OBESITE CHEZ L ADULTE. B.FINECH Service de Chirurgie Générale CHU Mohammed VI Marrakech

PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DE L OBESITE CHEZ L ADULTE. B.FINECH Service de Chirurgie Générale CHU Mohammed VI Marrakech PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DE L OBESITE CHEZ L ADULTE B.FINECH Service de Chirurgie Générale CHU Mohammed VI Marrakech Introduction Obésité: fléau mondial, Maroc: 10 13% En France : 6 à 11% Grande Bretagne:

Plus en détail

JOURNÉES EUROPÉENNES DE L OBÉSITÉ : SAMEDI 20 MAI 2017 RENCONTRES GRAND PUBLIC À LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG

JOURNÉES EUROPÉENNES DE L OBÉSITÉ : SAMEDI 20 MAI 2017 RENCONTRES GRAND PUBLIC À LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG JOURNÉES EUROPÉENNES DE L OBÉSITÉ : SAMEDI 20 MAI 2017 RENCONTRES GRAND PUBLIC À LA CLINIQUE SAINTE ANNE À STRASBOURG! DOSSIER DE PRESSE! DOSSIER DE PRESSE CLINIQUE SAINTE ANNE OBESITÉ CHIRURGIE BARIATRIQUE

Plus en détail

La chirurgie de l obésité en 2014

La chirurgie de l obésité en 2014 La chirurgie de l obésité en 2014 Clinique de l Alliance digestif.alliance@yahoo.fr Obésité La corpulence, lorsqu elle atteint un degré exceptionnel, doit être considérée comme une maladie ; puisqu elle

Plus en détail

Rencontres d oncogériatrie Bourgogne-Franche-Comté 24 avril 2015

Rencontres d oncogériatrie Bourgogne-Franche-Comté 24 avril 2015 Rencontres d oncogériatrie Bourgogne-Franche-Comté 24 avril 2015 Gestion du péri-opératoire du sujet âgé en cancérologie Rôle de l équipe de gériatrie Dr Nathalie STEFAN, gériatre Plan Introduction Fallait-il

Plus en détail

LA CHIRURGIE BARIATRIQUE. Régine BONY et Laurence BONNET AFDN région Pays de Loire 13/03/2010

LA CHIRURGIE BARIATRIQUE. Régine BONY et Laurence BONNET AFDN région Pays de Loire 13/03/2010 LA CHIRURGIE BARIATRIQUE Régine BONY et Laurence BONNET AFDN région Pays de Loire 13/03/2010 A QUI S ADRESSE LA CHIRURGIE IMC 40 Ou IMC 35 si comorbidités associées Age : 18 à 65 ans Suivi nutritionnel

Plus en détail

L étude QALICO a reçu :

L étude QALICO a reçu : ETUDE QUALITATIVE DE L ALIMENTATION APRES CHIRURGIE DE L OBESITE Etude comparative observationnelle multicentrique sur la Qualité ALImentaire Chez les patients Opérés Obèses Etude QALICO L étude QALICO

Plus en détail

Centre de la Nutrition. Sandrine Cocchiaro Infirmière Coordinatrice

Centre de la Nutrition. Sandrine Cocchiaro Infirmière Coordinatrice Centre de la Nutrition Sandrine Cocchiaro Infirmière Coordinatrice OBESITE Maladie qui s accompagne d une augmentation de la masse graisseuse et qui peut avoir des conséquences pour votre santé. Si perte

Plus en détail

12% Obèses dans notre pays

12% Obèses dans notre pays Introduction L obésité est un véritable problème de santé publique du fait de son épidémiologie galopante, touchant des sujets de plus en plus jeunes et avec des formes extrêmes, et/ou compliquées Introduction

Plus en détail

Item 61 : Troubles nutritionnels chez le sujet âgé

Item 61 : Troubles nutritionnels chez le sujet âgé Item 61 : Troubles nutritionnels chez le sujet âgé Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Généralités... 3 II Diagnostic

Plus en détail

Traitements de l obésité et leurs effets sur le rein. Fitsum Guebre-Egziabher CHU Grenoble Alpes INSERM U1042 laboratoire HP2 Grenoble, FRANCE

Traitements de l obésité et leurs effets sur le rein. Fitsum Guebre-Egziabher CHU Grenoble Alpes INSERM U1042 laboratoire HP2 Grenoble, FRANCE Traitements de l obésité et leurs effets sur le rein Fitsum Guebre-Egziabher CHU Grenoble Alpes INSERM U1042 laboratoire HP2 Grenoble, FRANCE Obésité associée avec des facteurs de risque de MRC Diabète

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION HDJ

DOSSIER D INSCRIPTION HDJ DOSSIER D INSCRIPTION HDJ Fiche de renseignements administratifs page 1 Fiche d Activités physiques et loisirs page 2 Contrat Education nutritionnelle pages 1 à 2 Dossier médical (à remplir par les parents)

Plus en détail

VISITE 1 : BILAN D INCLUSION

VISITE 1 : BILAN D INCLUSION VISITE 1 : BILAN D INCLUSION COLLER l étiquette de traçabilité de l anneau Ou préciser : - la référence de l anneau posé - le numéro de lot - le fournisseur Centre n Date de la visite Coordonnées du médecin

Plus en détail

Traitement chirurgical de l obesité: Chirurgie bariatrique

Traitement chirurgical de l obesité: Chirurgie bariatrique I. Evaluation de l obésité Traitement chirurgical de l obesité: Chirurgie bariatrique L'obésité correspond à «un excès de masse grasse entraînant des conséquences néfastes pour la santé» (OMS). Chez l

Plus en détail

JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE

JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE CENTRE HOSPITALIER DE MELUN : UNE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE ET GRADUEE DE L OBESITE 23 mai 2014 12h30-17h - Hall du bâtiment médico-chirurgical 23/05/2014 2 rue

Plus en détail

Prise en charge diététique de l obésité. Taminiau Titiana Michel Sandrine CHR Haute Senne

Prise en charge diététique de l obésité. Taminiau Titiana Michel Sandrine CHR Haute Senne Prise en charge diététique de l obésité Taminiau Titiana Michel Sandrine CHR Haute Senne Plan Introduction Définition Objectifs de prise en charge Enquête diététique Objectifs de perte de poids Conseils

Plus en détail

Les Résultats à long terme de la chirurgie bariatrique 10 ans après le Gastric Bypass

Les Résultats à long terme de la chirurgie bariatrique 10 ans après le Gastric Bypass Les Résultats à long terme de la chirurgie bariatrique 10 ans après le Gastric Bypass Simon MSIKA, M.D, Ph.D. Hôpital Louis Mourier, Colombes (AP-HP) Centre Intégré de l Obésité Nord Francilien Université

Plus en détail

Epidémiologie Conséquences de la dénutrition

Epidémiologie Conséquences de la dénutrition Epidémiologie Conséquences de la dénutrition Cours DES. 04/04/09 Pauline HOUSSEL Définition «Apports alimentaires insuffisants pour couvrir les besoins nutritionnels d un patient» «Déficit d apport quantitatif,

Plus en détail

du suivi médical après

du suivi médical après Je comprends l importance du suivi médical après chirurgie de l obésité Après une chirurgie de l obésité, une surveillance immédiate et sur le long terme est indispensable en raison des carences nutritionnelles

Plus en détail

TROUBLES FONCTIONNELS APRES CHIRURGIE BARIATRIQUE. P. JOUET Hôpital Louis Mourier, Colombes

TROUBLES FONCTIONNELS APRES CHIRURGIE BARIATRIQUE. P. JOUET Hôpital Louis Mourier, Colombes TROUBLES FONCTIONNELS APRES CHIRURGIE BARIATRIQUE P. JOUET Hôpital Louis Mourier, Colombes Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT aucun Troubles

Plus en détail

Intervention nutritionnelle post-opératoire

Intervention nutritionnelle post-opératoire Intervention nutritionnelle post-opératoire Stéphanie Michon, Dt.P. Lucie Gonthier, Dt.P. Programme de chirurgie bariatrique IUCPQ mardi 22 septembre 2015 Le 15 octobre 2015 Plan de présentation Introduction

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MÉDICALE DE L OBÉSITÉ

PRISE EN CHARGE MÉDICALE DE L OBÉSITÉ PRISE EN CHARGE MÉDICALE DE L OBÉSITÉ 13 OCTOBRE 2015 Dr Karine Callé Sibierski CHP de L Europe CSO Idf Ouest plan 2 Objectifs de la prise en charge médicale Les étapes de la prise en charge Focus sur

Plus en détail

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM

Cœur et diabète Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Recommandations HAS SFC ALFEDIAM Dr Eric Marsaudon Causes de mortalité des diabétiques 50 % Décès 40 65% à 75% de causes cardiovasculaires 30 20 10 0 Cardiopathie Ischémique Autre Cardiopathie Diabète

Plus en détail

L importance du poids des mots. Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique

L importance du poids des mots. Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique L importance du poids des mots Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique Les débuts : mise en place d une EPP 2010 2010 : première prise en charge chirurgicale

Plus en détail

2- La chirurgie bariatrique: - est contre-indiquée chez l adolescent - est discutable après 60 ans V - est envisagée après échec du traitement médical

2- La chirurgie bariatrique: - est contre-indiquée chez l adolescent - est discutable après 60 ans V - est envisagée après échec du traitement médical 1- Concernant l'obésité - le surpoids est défini par un IMC supérieur à 25 V - l'obésité morbide est définie par un IMC supérieur à 40 V - la super obésité est définie par un IMC supérieur à 60 - la fréquence

Plus en détail

15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition

15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition INFORMATION DES PATIENTS 15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition Dr Michel AST Patient type Une femme dans 80 % des cas 40 ans 120 kg / 1,66 m soit un imc de 43 Chirurgie de rattrapage

Plus en détail

Chirurgie bariatrique et maternité: est ce compatible?

Chirurgie bariatrique et maternité: est ce compatible? Chirurgie bariatrique et maternité: est ce compatible? Dr Vittorio Giusti, PD & MER Consultation d obésité et des Troubles du Comportement alimentaire Service d Endocrinologie, Diabétologie et Métabolisme

Plus en détail

L alimentation peut-elle aider à préserver la mémoire?

L alimentation peut-elle aider à préserver la mémoire? L alimentation peut-elle aider à préserver la mémoire? Pr JC Desport Réseau LINUT / ARS du Limousin Isle Unité de nutrition et Centre de l Obésité Sévère CHU Limoges INSERM UMR 1094 Faculté de Médecine

Plus en détail

Prise en charge préopératoire minimale». Fiches descriptives des indicateurs de qualité et de sécurité des soins

Prise en charge préopératoire minimale». Fiches descriptives des indicateurs de qualité et de sécurité des soins «Chirurgie de l obésité chez l adulte : Prise en charge préopératoire minimale». Fiches descriptives des indicateurs de qualité et de sécurité des soins Importance du thème L obésité est une maladie chronique

Plus en détail

Symptômes pénibles en soins palliatifs pédiatriques

Symptômes pénibles en soins palliatifs pédiatriques Equipe Ressource Régionale de Soins Palliatifs Pédiatriques Symptômes pénibles en soins palliatifs pédiatriques Dr Cyril LERVAT ERRSPP EIRENE Unité d oncologie pédiatrique COL Symptômes en soins palliatifs

Plus en détail

Le disque de calcul de l indice de masse corporelle chez l adulte

Le disque de calcul de l indice de masse corporelle chez l adulte Le disque de calcul de l indice de masse corporelle chez l adulte Un élément de base de l évaluation du statut nutritionnel des patients Le calcul de l IMC, un geste à intégrer dans l examen clinique initial

Plus en détail

Nutrition préopératoire en chirurgie digestive réglée. Stéphane M. Schneider Nutrition, Hôpital de l Archet, Nice

Nutrition préopératoire en chirurgie digestive réglée. Stéphane M. Schneider Nutrition, Hôpital de l Archet, Nice Nutrition préopératoire en chirurgie digestive réglée Stéphane M. Schneider Nutrition, Hôpital de l Archet, Nice Déclaration d intérêts Abbott Nutrition, Baxter, B. Braun, Covidien, Fresenius- Kabi, Nestlé

Plus en détail

Alimentation de la femme enceinte et gestion du poids, un sujet pour toutes les femmes

Alimentation de la femme enceinte et gestion du poids, un sujet pour toutes les femmes Alimentation de la femme enceinte et gestion du poids, un sujet pour toutes les femmes Pr Philippe Deruelle Professeur de Gynécologie-Obstétrique, Secrétaire du CNGOF, Lille Dr Marie Pigeyre Médecin Endocrinologue,

Plus en détail

SYMPOSIUM CHIRURGIE BARIATRIQUE PRÉ-OPÉRATOIRE

SYMPOSIUM CHIRURGIE BARIATRIQUE PRÉ-OPÉRATOIRE SYMPOSIUM CHIRURGIE BARIATRIQUE PRÉ-OPÉRATOIRE Investigation pré-opératoire Présentée par Annick Dallaire et Ann Bilodeau Infirmières cliniciennes Objectif de la présentation Décrire le déroulement de

Plus en détail

Réunion Diaménord 20 novembre 2010

Réunion Diaménord 20 novembre 2010 Réunion Diaménord 20 novembre 2010 Introduction Dénutrition hospitalière : Problème majeur de santé publique 30 à 40% des patients à l entrée Agressions aiguës et pathologies chroniques 40% des patients

Plus en détail

Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie

Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie Tumeurs épithéliales de l ovaire aux stades III et IV : Analyse observationnelle des pratiques et impacts des stratégies thérapeutiques sur la survie À partir d une étude bi-centrique de 1474 patientes

Plus en détail

64èmes Journées Pharmaceutiques Internationales de Paris. Les dangers des régimes amaigrissants

64èmes Journées Pharmaceutiques Internationales de Paris. Les dangers des régimes amaigrissants 64èmes Journées Pharmaceutiques Internationales de Paris Les dangers des régimes amaigrissants Marie Citrini (CNAO) Jean Pierre Lamandé (Réseau Romdes) Régime Apport calorique Nutriments énergétiques Autres

Plus en détail

«Quand solliciter la réalisation d une endoscopie digestive»

«Quand solliciter la réalisation d une endoscopie digestive» 1 24ème FORUM des FACULTES de MEDECINE de RANGUEIL et PURPAN REUNION COMMUNE DE FMC JEUDI 18 OCTOBRE 2012 «Quand solliciter la réalisation d une endoscopie digestive» Benoît BOURDET 1, Audrey HAENNIG 2,

Plus en détail

Traitement chirurgical de l obésité : gastroplastie ou «bypass» gastrique?

Traitement chirurgical de l obésité : gastroplastie ou «bypass» gastrique? doi: 10.1684/stv.2006.0034 Quelle technique utilisez-vous? Sang Thrombose Vaisseaux 2006 ; 18, n 9 : 501-5 Traitement chirurgical de l obésité : gastroplastie ou «bypass» gastrique? Jean-Luc Bouillot,

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES

LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES PÔLE ABDOMEN ET MÉTABOLISME SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE, DIABÉTOLOGIE ET NUTRITION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Vous êtes suivi(e)

Plus en détail

Chirurgie révisionnelle: Pour qui, pourquoi?

Chirurgie révisionnelle: Pour qui, pourquoi? Chirurgie révisionnelle: Pour qui, pourquoi? Simon Marceau, S. Biron, P. Marceau, F.-S. Hould, S. Lebel, O. Lescelleur, L. Biertho, F. Julien DIVULGATION DE CONFLITS D'INTÉRÊTS POTENTIELS 2012-2015 Fond

Plus en détail

La chirurgie de l obésité permet de perdre du poids. Elle permet par ailleurs une amélioration du diabète de type 2.

La chirurgie de l obésité permet de perdre du poids. Elle permet par ailleurs une amélioration du diabète de type 2. Diabétique en surpoids, je m'informe sur la chirurgie de l'obésité La chirurgie de l obésité permet de perdre du poids. Elle permet par ailleurs une amélioration du diabète de type 2. Diabétique, puis-je

Plus en détail

Quelles maladies après le cancer bronchique? Virginie Westeel CHRU Besançon, France

Quelles maladies après le cancer bronchique? Virginie Westeel CHRU Besançon, France Quelles maladies après le cancer bronchique? Virginie Westeel CHRU Besançon, France Etat de santé des survivants d un cancer bronchique National Health Interview Survey (E. U.) 1823 survivants de cancer

Plus en détail

L Innovation à l IUCPQ Université Laval. Denis Bouchard Président-Directeur Général IUCPQ-Université Laval

L Innovation à l IUCPQ Université Laval. Denis Bouchard Président-Directeur Général IUCPQ-Université Laval L Innovation à l IUCPQ Université Laval Denis Bouchard Président-Directeur Général IUCPQ-Université Laval Ce qui nous distingue Notre mission Trois grands axes cliniques etde recherche Cardiologie Pneumologie

Plus en détail

Coronaropathie et Grossesse

Coronaropathie et Grossesse Coronaropathie et Grossesse Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation CHU de Grenoble 1 Introduction Fréquence basse des pathologies coronaires chez les femmes

Plus en détail

Effets rénaux de la chirurgie bariatrique. Dr Guillaume Favre Inserm U1081, Néphrologie CHU de Nice

Effets rénaux de la chirurgie bariatrique. Dr Guillaume Favre Inserm U1081, Néphrologie CHU de Nice Effets rénaux de la chirurgie bariatrique Dr Guillaume Favre Inserm U1081, Néphrologie CHU de Nice Plan de l exposé Hyperfiltration glomérulaire Inflammation chronique de bas grade Effet de la chirurgie

Plus en détail

LE PARADOXE FEMININ LES RAISONS DES INEGALITES

LE PARADOXE FEMININ LES RAISONS DES INEGALITES Communiqué de presse 5 mars 2015 Pour la première fois, 7 sociétés savantes, avec le soutien MSD France, s'associent pour bâtir un programme de formation destiné aux professionnels de santé et dédié à

Plus en détail

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause

VASCULAIRES et ce, au moins aux périodes clés de la vie de la femme : - Première contraception - Grossesse - Ménopause Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité chez la femme dans le monde occidental. C est la raison pour laquelle il faut favoriser : 1 la PRÉVENTION CARDIOVASCULAIRE CHEZ LA FEMME.

Plus en détail

QUEL TRAITEMENT POUR QUEL OBESE? gilles@fourtanier.com

QUEL TRAITEMENT POUR QUEL OBESE? gilles@fourtanier.com QUEL TRAITEMENT POUR QUEL OBESE? gilles@fourtanier.com L Index de Masse Corporelle IMC= poids/taille² IMC > 25 et < 30 kg/m² : surpoids IMC > 30 kg/m² : obésité Type 1 : 30 à 35 kg/m² Type 2 : 35 à 40

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge de l anorexie: de nouvelles pratiques?

Actualités sur la prise en charge de l anorexie: de nouvelles pratiques? «Ados aujourd hui-ados de demain» Colloque 28 et 29 Janvier 2011 Actualités sur la prise en charge de l anorexie: de nouvelles pratiques? (Dr Corinne Blanchet) Actualités sur la prise en charge de l anorexie:

Plus en détail

Sport Santé & Maladies métaboliques. Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014

Sport Santé & Maladies métaboliques. Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014 Sport Santé & Maladies métaboliques Pr Martine Duclos Dr Julien Aucouturier Journée Sport Santé Maison du Sport Français, Paris, 11 juin 2014 Recommandations et Tableaux cliniques Maladies métaboliques

Plus en détail

Qu est-ce qu un facteur de risque?

Qu est-ce qu un facteur de risque? Edito Cette enquête est le fruit d une collaboration exemplaire de l Union Régionale des Médecins Libéraux et de l Union Régionale des Caisses d Assurance Maladie de Corse. Elle témoigne de la volonté

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE ET PREPARATION MULTIDISCIPLINAIRE A LA CHIRURGIE BARIATRIQUE

EDUCATION THERAPEUTIQUE ET PREPARATION MULTIDISCIPLINAIRE A LA CHIRURGIE BARIATRIQUE EDUCATION THERAPEUTIQUE ET PREPARATION MULTIDISCIPLINAIRE A LA CHIRURGIE BARIATRIQUE au sein du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en Charge de l'obésité de l'adulte et de l'enfant L exemple du site

Plus en détail

UNITE BARIATRIQUE CENTRE HOSPITALIER PRIVE des COTES d ARMOR DOSSIER PATIENT

UNITE BARIATRIQUE CENTRE HOSPITALIER PRIVE des COTES d ARMOR DOSSIER PATIENT UNITE BARIATRIQUE CENTRE HOSPITALIER PRIVE des COTES d ARMOR DOSSIER PATIENT Ce document est destiné à vous informer sur le déroulement de votre bilan pré chirurgical, de votre hospitalisation ainsi que

Plus en détail

Séquelles fonctionnelles de la chirurgie des cancers de la jonction oeso-gastrique. Eric Lerebours Rouen

Séquelles fonctionnelles de la chirurgie des cancers de la jonction oeso-gastrique. Eric Lerebours Rouen Séquelles fonctionnelles de la chirurgie des cancers de la jonction oeso-gastrique Eric Lerebours Rouen Conflits d intérêt Aucun conflit d intérêt sur le thème de l exposé Les séquelles fonctionnelles

Plus en détail

Obésité. Professeur Jacques Delarue Médecine 4-Nutrition CHU Cavale Blanche Brest

Obésité. Professeur Jacques Delarue Médecine 4-Nutrition CHU Cavale Blanche Brest Obésité Professeur Jacques Delarue Médecine 4-Nutrition CHU Cavale Blanche Brest Définition de l obésité Indice de masse corporelle: P/T 2 (kg/m 2 ) Normal: 18,5 à 24,9 Surpoids: 25 à 29,9 Obésité: 30

Plus en détail

Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient diabétique sortant : expérience du service de diabétologie.

Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient diabétique sortant : expérience du service de diabétologie. Mme Nathalie GROUAS, IDE service de Diabétologie Dr SANGUIN, Médecin Diabétologue Dr Anne-Marie CAMINONDO, Pharmacien Dr Annie ATHOUEL, Pharmacien Continuité de la prise en charge médicamenteuse du patient

Plus en détail

Avez-vous déjà entendu parler des possibles complications liées à la grossesse chez les femmes obèses?

Avez-vous déjà entendu parler des possibles complications liées à la grossesse chez les femmes obèses? Obésité et grossesse Immersion en communauté juin 2012 Scapuso J., Dosso M. et Rapin A. Etudiantes Heds 2BSc, filière Nutrition et Diététique Avez-vous déjà entendu parler des possibles complications liées

Plus en détail

Y a t'il une place pour la chirurgie bariatrique chez l'enfant et l'adolescent obèse?

Y a t'il une place pour la chirurgie bariatrique chez l'enfant et l'adolescent obèse? Y a t'il une place pour la chirurgie bariatrique chez l'enfant et l'adolescent obèse? Jean-Claude Carel Endocrino-diabéto pédiatrique RDB Nadine Lucidarme Pédiatrie Jean-Verdier Christine Grapin Chirurgie

Plus en détail

Indice de masse corporelle en Valais : une composante pédiatrique

Indice de masse corporelle en Valais : une composante pédiatrique Indice de masse corporelle en Valais : une composante pédiatrique Dr Simon Fluri Médecin-chef et responsable du service de pédiatrie/néonatologie Centre Hospitalier du Haut-Valais, Hôpital du Valais Président

Plus en détail

Syndrome d apnées obstructives du sommeil et troubles métaboliques

Syndrome d apnées obstructives du sommeil et troubles métaboliques Syndrome d apnées obstructives du sommeil et troubles métaboliques Romain KESSLER Service de pneumologie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Déclaration de liens d intérêts J ai actuellement, ou j ai

Plus en détail

Parcours péri-opératoire du patient candidat à une chirurgie de l obésité

Parcours péri-opératoire du patient candidat à une chirurgie de l obésité Parcours péri-opératoire du patient candidat à une chirurgie de l obésité Dr Sandrine COUMES Centre Spécialisé de l Obésité, CHU Grenoble-Alpes (Pr Anne Laure BOREL, Pr Catherine ARVIEUX, Pr Fabian RECHE,

Plus en détail

Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC. 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU. Urgences-SAMU-SMUR

Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC. 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU. Urgences-SAMU-SMUR Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU Urgences-SAMU-SMUR 1981: Atrial Natriuretic Peptid. 1988: Brain Natriuretic Peptid. Libéré par le VG. Contre balance l action du SRAA. Vasodilatateur.

Plus en détail

Gastrectomie pour cancer infiltrant : Quelle étendue? Quel curage?

Gastrectomie pour cancer infiltrant : Quelle étendue? Quel curage? Gastrectomie pour cancer infiltrant : Quelle étendue? Quel curage? B.Dousset Service de Chirurgie, Hôpital Cochin, 75014 Paris Classification des relais ganglionnaires JRSGC 1981 : 16 groupes ganglionnaires

Plus en détail

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner

Spécificité d e de la la c hirurgie chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Spécificité de la chirurgie du sujet âgé Dr T. Wagner Chirurgie colorectale du sujet âgé Faut-il opérer? Espérance de vie Risque de la chirurgie Balance bénéfice risque Quel type de chirurgie réaliser?

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE NUTRITIONNELLE

EPIDEMIOLOGIE NUTRITIONNELLE EPIDEMIOLOGIE NUTRITIONNELLE A partir de la cohorte EDEN Etude des déterminants pré et post-natals du développement et de la santé des enfants Maternité régionale de Nancy Déterminants nutritionnels précoces

Plus en détail

Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux

Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux PF Plouin, ESH Hypertension Excellence Center, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Recommandations et options Les traitements

Plus en détail

Dossier de demande d admission

Dossier de demande d admission 2 rue Philippe Maupas 41 260 la Chaussée Saint Victor Tel : 02 54 50 12 12 - therae@therae.fr Dossier de demande d admission Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joint les documents nécessaires à une

Plus en détail

Diabète gestationnel. Peut-on améliorer les recommandations (françaises) concernant le dépistage?

Diabète gestationnel. Peut-on améliorer les recommandations (françaises) concernant le dépistage? Diabète gestationnel Peut-on améliorer les recommandations (françaises) concernant le dépistage? Pr Emmanuel Cosson Endocrinologie-Diabétologie-Nutrition CHU Jean Verdier - Bondy Emmanuel Cosson Déclaration

Plus en détail

REPOUSSER LES LIMITES DE LA CHIRURGIE BARIATRIQUE DANS LES OBESITES MASSIVES AVEC COMORBIDITES

REPOUSSER LES LIMITES DE LA CHIRURGIE BARIATRIQUE DANS LES OBESITES MASSIVES AVEC COMORBIDITES Première Journée du Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant REPOUSSER LES LIMITES DE LA CHIRURGIE BARIATRIQUE DANS LES OBESITES MASSIVES AVEC COMORBIDITES

Plus en détail

La Lettre d'alliance Apnées du Sommeil Apnée du sommeil et surpoids : quels liens?

La Lettre d'alliance Apnées du Sommeil Apnée du sommeil et surpoids : quels liens? N 15 Avril 2017 EDITO La Lettre d'alliance Apnées du Sommeil Apnée du sommeil et surpoids : quels liens? Attention aux idées reçues : tout le monde peut être concerné par l apnée du sommeil, quel que soit

Plus en détail

CHIRURGIE BARIATRIQUE DE L ADULTE

CHIRURGIE BARIATRIQUE DE L ADULTE CHIRURGIE BARIATRIQUE DE L ADULTE 1 Vous aimeriez bénéficier d une chirurgie de l obésité, votre motivation est la clé du succès. Ce livret vous permettra de vous informer et de vous expliquer les différentes

Plus en détail

SURPOIDS ET PSYCHOSOMATIQUE. Dr Nathalie SECO-FODOUP Caissargues

SURPOIDS ET PSYCHOSOMATIQUE. Dr Nathalie SECO-FODOUP Caissargues SURPOIDS ET PSYCHOSOMATIQUE Dr Nathalie SECO-FODOUP Caissargues Qu est ce que la psychosomatique? C est un mode de soin GLOBAL qui prend en compte les symptômes dans une unité somato-psychique. C est à

Plus en détail

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole

Baisse de 38% de la prévalence de la maladie d Alzheimer en 20 ans dans la population agricole COMMUNIQUE DE PRESSE Le 9 février 2015 Le Groupe AGRICA présente la dernière vague de résultats de l étude AMI, unique programme de recherche multidisciplinaire sur le vieillissement et la dépendance en

Plus en détail

Grossesse et Court circuit gastrique

Grossesse et Court circuit gastrique Grossesse et Court circuit gastrique P.Santulli, PF.Ceccaldi, S.Ledoux, L.Mandelbrot, S.Msika CHU Louis Mourier (APHP) Université Denis Diderot Paris VII Colombes 3 ème Rencontre Chirurgiens-Médecins :

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale de l obésité morbide E. Letessier,, P. Lemeunier Clinique Chirurgicale, CHU Hôtel Dieu, Nantes eric.

Prise en charge chirurgicale de l obésité morbide E. Letessier,, P. Lemeunier Clinique Chirurgicale, CHU Hôtel Dieu, Nantes eric. Prise en charge chirurgicale de l obésité morbide E. Letessier,, P. Lemeunier Clinique Chirurgicale, CHU Hôtel Dieu, Nantes eric.letessier letessier@chu-nantes. nantes.fr DIU Tours Brest TOURS, le 13 décembre

Plus en détail

Nutrition et pied diabétique infecté

Nutrition et pied diabétique infecté Nutrition et pied diabétique infecté 13 DÉCEMBRE 2013 DR AMANDINE BEHAGUE MÉDECIN NUTRITIONNISTE DR CHRISTINE LEMAIRE SERVICE DE DIABÉTOLOGIE - ENDOCRINOLOGIE- MALADIES DE LA NUTRITION CENTRE HOSPITALIER

Plus en détail

Tabagisme périopératoire Quels sont les risques? Session SFT-SFAR 2016

Tabagisme périopératoire Quels sont les risques? Session SFT-SFAR 2016 Tabagisme périopératoire Quels sont les risques? Session SFT-SFAR 2016 Pr Dan BENHAMOU Département d Anesthésie-Réanimation Groupe Hospitalier et Faculté de Médecine Paris Sud Email: dan.benhamou@aphp.fr

Plus en détail

QUELLES CONSÉQUENCES À LONG TERME DE NAITRE MACROSOME? Pr Delphine Mitanchez, Hôpital Armand Trousseau, Paris

QUELLES CONSÉQUENCES À LONG TERME DE NAITRE MACROSOME? Pr Delphine Mitanchez, Hôpital Armand Trousseau, Paris QUELLES CONSÉQUENCES À LONG TERME DE NAITRE MACROSOME? Pr Delphine Mitanchez, Hôpital Armand Trousseau, 75012 Paris Cet intervenant : n a pas déclaré ses liens d intérêt Tous les orateurs ont reçu une

Plus en détail

Anorexie Amaigrissement

Anorexie Amaigrissement Anorexie Amaigrissement Professeur de WAZIERES CHU DE NIMES FACULTE MONTPELLIER-NIMES Mécanisme physio-pathologique Les voies de contrôle de la satiété sont complexes car inter-agissant avec la sérotonine,

Plus en détail

Le sevrage tabagique Référentiel

Le sevrage tabagique Référentiel Le sevrage tabagique Référentiel Besançon, 9 janvier 2016 Yves Martinet et Nathalie Wirth y.martinet@chu-nancy.fr Aucun lien/conflit d intérêt CENTRE HOSPITALIER RÉGIONAL UNIVERSITAIRE DE NANCY Réalisation

Plus en détail

Nutrition et cancer digestif

Nutrition et cancer digestif Nutrition et cancer digestif P. Senesse Gastro-nutrition CRLC Val d Aurelle Dépistage systématique de l état nutritionnel Patients de moins de 70 ans SFNEP 2006 Age du patient : 18 à 70 ans Critères A

Plus en détail

Quelle stratégie de prise en charge nutritionnelle recommander?

Quelle stratégie de prise en charge nutritionnelle recommander? BROCKER Patrice CHU NICE SIMON-RAYNAUD Agathe AP-HP WOOLMARK Yves AP-HP SIMON-RAYNAUD Agathe AP-HP WOOLMARK Yves AP-HP BROCKER Patrice CHU NICE WOOLMARK Yves AP-HP BROCKER Patrice CHU NICE SIMON-RAYNAUD

Plus en détail

Prise en charge nutritionnelle d un patient atteint de maladie d Alzheimer. Emmanuelle Combe Pôle de gérontologieg CHU Toulouse

Prise en charge nutritionnelle d un patient atteint de maladie d Alzheimer. Emmanuelle Combe Pôle de gérontologieg CHU Toulouse Prise en charge nutritionnelle d un patient atteint de maladie d Alzheimer Anne Ghisolfi-Marque Emmanuelle Combe Pôle de gérontologieg CHU Toulouse Première rencontre Mme A. 75 ans bénéficie b pour la

Plus en détail

PRISE EN CHARGE HOSPITALIERE DE LA DEPENDANCE AU TABAC EN CARDIOLOGIE

PRISE EN CHARGE HOSPITALIERE DE LA DEPENDANCE AU TABAC EN CARDIOLOGIE PRISE EN CHARGE HOSPITALIERE DE LA DEPENDANCE AU TABAC EN CARDIOLOGIE N. Wirth, C Peyrin-Biroulet, Y. Martinet Unité de Coordination de Tabacologie 8 ème Congrès de la Société Française de Tabacologie

Plus en détail