Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante"

Transcription

1 Quelques resultats sur l'equation des ondes Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante xu=f surr Rd: C'est dratique une equation +jj designature(;d).cettenoteestorganiseedela hyperbolique dont le symbole est la forme qua- manieresuivante: Table des matieres.. Preliminaires Solutionfondamentaleendimension d= 3. Solutionfondamentaleendimension d= 4. Solutionfondamentaleendimension d= Quelquesproprietesdel'equationdesondes 76. Preliminaires Denition unedistribution. Une ED0(Rd+)solutionde solution fondamentale de l'equation des ondes est xe=: ondes:enpassantalatransformeedefourierdanslavariablespatiale, Onchercheadeterminerunesolutionfondamentaledel'equationdes ^E+jj^E=(t) sin(tjj).onutilisealorsunevariationdesconstantes dontl'equationhomogeneassocieeapourbasedesolutionscos(tjj)et a(t)cos(tjj)+b(t)sin(tjj) aveclacondition a 0(t)cos(tj)+b0(t)sin(tjj)=0 cequidonnel'autreequation a0(t)jjsin(tjj)+b0(t)jjcos(tjj)=(t) etdonc a 0(t)= (t)sin(tjj) jj =0; b0(t)=(t)cos(tjj) jj = (t) jj :

2 Finalementonpeutchoisira(t)=0etb(t)=H(t)soit ^E+=H(t)sin(tjj) jj cette distribution expression E = represente E+ est egalement une distribution une solution temperee. fondamentale De m^eme, de la l'equationdesondes.onvientdoncdedemontrerleresultatintermediaire suivant: ladistributiontempereedonneeparlatransformeedefourierinverse Theoreme. Unesolutionfondamentaledel'equationdesondesest danslavariable xrd E+=H(t)F!x sin(tjj) jj S 0(R Rd): s'agitdoncdefairelecalculdelatransformeedefourierprecedente. Pourdeterminerlasolutionfondamentaledel'equationdesondes,il resultatestunefonctionlloc,etaucasdeladimensiond=3,oul'on Nous nous limiterons aux cas de dimension d = et d = ou le obtientunemesure.endimensionsuperieure,onobtientegalementdes distributions.. Solution fondamentale en dimension d= Endimensiond=,ona sin(tjj) jj = sin(t) : Theoreme dimension(spatiale) 3. Une solution d=estdonneepar fondamentale de l'equation des ondes en E+(t;x)= H(t jxj): RemarquonsqueE+estunefonctionLloc.Deplus,ladistribution E = E= H(t+jxj) estegalement fondamentalese+ uneete solution sontsupporteesrespectivementdansledemi fondamentale, chacune des deux solutions c^onet>jxjett< jxj.

3 3 Preuve. Rappelonsque F sin() = [ ;](x) parconsequentgr^aceaunchangementdevariable E+(t;x)=H(t)F sin(t) = H(t)[ t;t](x): Cequidonneleresultat. 3. Solution fondamentale en dimension d= unfacteurdeconvergencedanslatransformeedefourierinverse. Commenconsparapprocherlasolutionfondamentaleenintroduisant Lemme 4. La transformee de Fourier inverse de la fonction L\L!e "jjsin(tjj)=jjendimensiond=estdonneepar p t jxjh(t jxj)+o(") si"estassezpetit. Preuve. CalculonslatransformeedeFourierinverse F sin(tjj) jj e "jj Z = +Z () 0 S e "rsin(rt)eirx!d!dr 4 enpassantencoordonneespolaires.l'integralesurlecerclerepresente la tributionasupportcompact)aupoint transformee de Fourier de la mesure sur rx;cettetransformeeestune le cercle (qui est une dis- fonctionradiale cd!( rx)= Z Seirx!d!= Z 0 eirjxjcosd: Eneet,l'integrale Z r sinx r x e dx= Z r ix sinx 0 x cos(x)dx= Z r(+) sinx r( ) x dx tendvers Onpeutecrirexsouslaformex=jxjAe [ ;] ()lorsquer!+. duplan(dependantduvecteur x,cequidonnex oue!= =(;0)etAestunerotation jxje changementdevariable! A!,etenfaisantle t! par rotation, on obtient l'integrale A!quinemodienilamesurenilecercle,invariant ZSe t irjxj!d!= Z 0 eirjxj cos d:

4 4 AinsilatransformeedeFourierinverse()est-elleegalea 4 Z +Z 0 0 e "rsin(rt)eirjxjcosddr ouencoreapresquelquescalculs Z + 0 e "reir(t+jxjcos)drd {z } entenantcomptede(3).ceciterminelecalculsionutiliselelemme quisuit(aveca=tetb=jxj). Lemme 5. Soienta;b>0etsi">0estassezpetitalorsona Z d 0 a+bcos+i"d= 8 >< p > a b+o(") lorsquea>b>0 : i p b a+o(") lorsque0<a<b : Preuve. Cetteintegralepeut^etreecritecommeuneintegralecurviligne3 I dz i jzj= bz+az+b+i" quel'onpeutcalculeral'aidedutheoremedesresidus.lesp^olesdela fractionsontdonnespar z = a b p a b i"b b 4Im Z 0 = i t+jxj cos +i" ou dehorsdelademi-droite la branche consideree==4deplus,leresidudelafractionaux de la racine est par exemple celle denie en p^olesestdonneepar res bz+az+b+i" = b z+ z = z=z p a b i"b : Enn,remarquonsque jz+z j=+i" b =+" b > 3 des La fonctions preuve holomorphes de ce lemme n'a est pas parfaitement ete etudiee hors en MACS. programme Elle puisque est donnee la theorie purement indicatif. a titre

5 5 ce disqueunite.enoutre,ona qui implique que les deux p^oles ne peuvent ^etre a l'interieur du z+= a b + p a b b i" a b b =+i {z }: )+O(") Lorsquea>b>0,onendeduit "b (a b jz+j= a p a b b {z b 0 < } +O(")< etlorsque0<a<b jz+j= a " b p b a + a {z } b < sil'onsuppose"assezpetit. 0 <a b etparconsequentlep^ole z a l'exterieurz+ jz estal'interieurdudisqueunite j >, seul le residu au p^ole z+ jz+j< unecontributional'integralecurviligne.letheoremedesresidusdonne apporte donc I dz jzj= bz+az+b+i" = p i a b i"b Danslecas0<a<b,celapermetd'armerque : Z d 0 a+bcos+i"d= i p b a i" a b b cequidonneleresultatapresundeveloppementlimite.dem^emedans lecas0<b<a,celadonne Z d 0 a+bcos+i"d= p a b +i" b b a cequidonneleresultatapresundeveloppementlimite. Theoreme dimension(spatiale) 6. Une solution d=estdonneepar fondamentale de l'equation des ondes en E+(t;x)= H(t jxj) p t jxj: RemarquonsqueE+estunefonctionLlocpuisque ZZ jtj<a je+(t;x)jdtdx= Z a 0 Z t r 0 p t rdrdt= Z a 0 tdt<+

6 6 Preuve. Ilestclairque sin(tjj) jj e "jj! sin(tjj) jj danss0(rd+) lorsque"tendvers0,doncilsutdecalculer E+=lim "!0H(t)F sin(tjj) jj e "jj danss 0(Rd+): OrpourtoutefonctiondanslaclassedeSchwartz,ona ZZ t>jxj p t jxj+o(") '(t;x)dtdx! ZZ t>jxj p t jxj'(t;x)dtdx cequiterminelapreuve. 4. Solution fondamentale en dimension d=3 OnrappellelecalculdelatransformeedeFourierdelaGaussienne Z (3) + e e itdt= p e : t Donnons mationdelasolutionfondamentale. l'analogue du lemme 4 qui permet de calculer une approxi- Lemme 7. La transformee de Fourier inverse de la fonction L\L!e "jj=sin(tjj)=jjendimensiond=3estdonneepar 4jxjp " e (t+jxj) Preuve. Commeauparavant,onpasseencoordonneespolaires F sin(tjj) Z jj e = +Z (4) 0 S e sin(rt)eirx!d!dr 83 et mesuresurlaspherequel'onpeutcalculerexplicitement l'integrale sur la sphere represente la transformee de Fourier de la cd!( rx)= Z eirjxjcossind=sin(rjxj) 0 rjxj : AussilatransformeedeFourierinverse(4)est-elleegalea 4jxj Z + 0 e sin(rt)sin(rjxj)dr "jj "r " e (t "r jxj) "

7 7 ouencorepuisqueleproduitdesdeuxsinusestegala (sin(rt+rjxj)+ sin(rt rjxj)) 8jxjIm Z + e e ir(t jxj)dr+ Z + e e ir(t+jxj)dr cequidonneleresultatdesireentenantcomptede(3). Theoreme dimension(spatiale) 8. Une solution d=3estdonneeparladistribution fondamentale de l'equation des ondes en he+;'i= Z +Z 4 0 St'(t;t!)d!dt: Preuve. Puisque sin(tjj) jj e sin(tjj) jj danss0(rd+) lorsque"tendvers0,doncilsutdecalculer E+=lim "!0H(t)F sin(tjj) jj e danss 0(Rd+): Orona 4 Z Z + 0 '(t;x) p " e (t+jxj) jxj) dt dx " jxj = Z +Z SZ '(t;r!) p " e rdrd!dt (t+r) "! Z +Z 4 0 St'(t;t!)d!dt cequiachevelapreuve. 5. Quelques proprietes de l'equation des ondes initiales Remarquonsquelaresolutiondel'equationdesondesavecdonnees 8 xu=f surr Rd u(0;x)=u0 se l'autreadonneesinitialesnulles decompose en la resolution des deux equations, l'une homogene, 8< tv v(0;x)=u0 xv=0 tw (5) w(0;x)=0 "r! "jj " e "jj (t "r

8 8 puisquelasolutiondesondesestdonneeparu=v+w.cettedecomposition quivientdelalinearitedel'equationpeuts'avererutile. resoudrelorsqueu0=0,eneetsivj De plus, pour resoudre equation homogene, estsolutionde il sut de savoir la 8< tvj vj(0;x)=0 alors et dev plus = est solution = u(x) de l'equation des= ondes xv(0;x)+ homogene De m^eme pour resoudre l'equation inhomogene, il 8 ~w(0;s;x)=0 ~w etlasolutioncorrespondantal'equationinhomogeneestdonneeparla formulededuhamel Z w(t;x)= t 0 ~w(t s;s;x)ds: Ainsipeut-onserameneralaresolutiondel'equationhomogeneavec donneesinitialesu0=0etu. faits Revenons dans laa section l'equation preliminaire des ondes(passage generale. a En la transformee reprenant lesde calculs rier dans la variable spatiale, variation de la double constante dans Fou- l'equationordinaireobtenue)onvoitque Z tsin((t s)jj) ^f(s;)ds+cos(tjj)^u0()+sin(tjj) 0 jj jj ^u() estsolutiondel'equationordinaireobtenueapartirdel'equationdes ondesenpassantalatransformeedefourier.parconsequentsionnote E=E+ E =F (sin(tjj) ),ona u= Z t 0 E(t s; ) f(s; te(t; ) u0+e(t; ) u Lessolutionsfondamentalescalculeesjusqu'apresentverientlapropriete suppe f(t;x)r Rd:jtj>jxjg= ceciimpliqueleprincipedehuygens.

9 9 Theoreme des ondes avec 9 (Principe donnees de initiales Huygens). u0;u SiuE0(Rd) est solution supportees de l'equation bouleb(0;r)alors dans la suppub(0;r+jtj): Autrementdit,lapropagationdesondessefaitavitessenie. dehuygensfort. Onpeutameliorerceresultatendimensionimpaire:c'estleprincipe del'energied'unesolution l'equation des ondes homogene u(t;x)dansh(rd+)(ouc(r;h(rd))) commeetantlaquantite est conservee : on denit l'energie E[u](t)= Z jr(t;x)u(t;x)jdx: Alorsona ddt E[u](t)=Re Z ru =Re Z tu =0: Theoreme unesolutiondel'equationdesondeshomogene.alorsl'energie 0 (Conservation de l'energie). Soit u C(R;H(Rd)) estunefonctionconstantedutemps. E[u](t)

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables.

ANALYSE IV 29-06-2009. Informations. (5) Pour rendre l examen il faut signer une feuille de présence disponible avec les assistants responsables. EXAMEN CORRIGE ANALYSE IV 9-6-9 informations: http://cag.epfl.ch sections IN + SC Prénom : Nom : Sciper : Section : Informations () L épreuve a une durée de 3 heures et 45 minutes. () Les feuilles jaunes

Plus en détail

Les travaux doivent être remis sous forme papier.

Les travaux doivent être remis sous forme papier. Physique mathématique II Calendrier: Date Pondération/note nale Matériel couvert ExercicesSérie 1 : 25 septembre 2014 5% RH&B: Ch. 3 ExercicesSérie 2 : 23 octobre 2014 5% RH&B: Ch. 12-13 Examen 1 : 24

Plus en détail

Mathématiques Exercices pour le soutien

Mathématiques Exercices pour le soutien Mathématiques 5-6 Exercices pour le soutien Ma9 UVSQ Exercice. Exercice 6. Calculer les dérivées des fonctions suivantes : f : x 3x g : x 4 x +x h : x x x+ k : x (3x +) 9 m : x 3 x +4 j : x 5(x )(x ) l

Plus en détail

Cours de mathématiques.

Cours de mathématiques. Orsay 008-009 IFIPS S Mathématiques (M160). Cours de mathématiques. 1. Equations différentielles linéaires du second ordre. La fonction C : x cos x est indéfiniment dérivable sur R, et C (x) = S(x), avec

Plus en détail

Dérivation Primitives

Dérivation Primitives Cours de Terminale STI2D Giorgio Chuck VISCA 27 septembre 203 Dérivation Primitives Table des matières I La dérivation 3 I Rappels 3 I. exemple graphique............................................. 3

Plus en détail

f(z) = u(x, y) + i v(x, y),

f(z) = u(x, y) + i v(x, y), Université A/MIRA de Béjaia 27 mai 202 Faculté de la Technologie Département ST 2 Examen de Maths 5 Exercice points En utilisant les paramétrisations, montrer que l on a : z 2 dz = 0, où est la courbe

Plus en détail

Chapitre 6 La dérivation

Chapitre 6 La dérivation Capitre 6 La dérivation A) Nombre dérivé et tangente 1) Tangente en un point à une courbe et nombre dérivé Soit f(x) la fonction dont la courbe est représentée ci-dessus, et prenons deux points A et B

Plus en détail

9. Équations différentielles

9. Équations différentielles 63 9. Équations différentielles 9.1. Introduction Une équation différentielle est une relation entre une ou plusieurs fonctions inconnues et leurs dérivées. L'ordre d'une équation différentielle correspond

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

Université Joseph Fourier Premier semestre 2009/10. Licence première année - MAT11a - Groupe CHB-1. Contrôle Continu 1, le 9/10/2009

Université Joseph Fourier Premier semestre 2009/10. Licence première année - MAT11a - Groupe CHB-1. Contrôle Continu 1, le 9/10/2009 Université Joseph Fourier Premier semestre 9/ Licence première année - MATa - Groupe CHB- Contrôle Continu, le 9//9 Le contrôle dure heure. Questions de cours. ) Soit f :]a, b[ ]c, d[ unefonctionbijectiveetdérivabletelleque,pourtoutx

Plus en détail

Partie 1 - Séquence 3 Original d une fonction

Partie 1 - Séquence 3 Original d une fonction Partie - Séquence 3 Original d une fonction Lycée Victor Hugo - Besançon - STS 2 I. Généralités I. Généralités Définition Si F(p) = L [f(t)u (t)](p), alors on dit que f est l original de F. On note f(t)

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Equations Différentielles

Equations Différentielles Cours optionnel S4 - Maths Renforcées 1 Equations Différentielles I- Définitions élémentaires. On appelle Equation Différentielle Ordinaire (EDO) toute équation (E) du type (E) : y (n) (t) = F (t; y(t);

Plus en détail

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007

Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 2007 Correction du Baccalauréat S Amérique du Nord mai 7 EXERCICE points. Le plan (P) a une pour équation cartésienne : x+y z+ =. Les coordonnées de H vérifient cette équation donc H appartient à (P) et A n

Plus en détail

Cahier de vacances. Exercices PCSI - PC, Lycée Dupuy de Lôme

Cahier de vacances. Exercices PCSI - PC, Lycée Dupuy de Lôme Cahier de vacances Exercices PCSI - PC, Lycée Dupuy de Lôme Votre année de PCSI a été bien remplie et il est peu probable que l année de PC qui arrive vous paraisse plus facile. C est pourquoi, je vous

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur ISTIL 1ère année

Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur ISTIL 1ère année Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur, Istil 1ère année Corrigé de la feuille 4 1 Méthodes Mathématiques pour l Ingénieur ISTIL 1ère année Corrigé de la feuille 4 1 appel : formule des ésidus Soit F

Plus en détail

Fonctions Analytiques

Fonctions Analytiques 5 Chapitre Fonctions Analytiques. Le plan complexe.. Rappels Soit z C, alors!(x,y) IR 2 tel que z = x + iy. On définit le module de z comme z = x 2 + y 2. On peut aussi repérer z par des coordonnées polaires,

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1

LES DIODES. I La diode à jonction. I.1 Constitution. Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I La diode à jonction I.1 Constitution Elle est réalisée par une jonction PN. Symbole : Composant physique : Polytech'Nice Sophia 1 I.2 Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne

Plus en détail

Equations dierentielles

Equations dierentielles Equations dierentielles Université Mohammed I Faculté des Sciences Département de Mathématiques Oujda. Plan 1 Introduction 2 3 Résponsable du cours : Pr. NAJIB TSOULI. 1 Introduction 2 3 Introduction Une

Plus en détail

SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES. Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie,

SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES. Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie, SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES PAR M. JACQUES TOUCHARD, Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie, Egypte. Je me propose d'indiquer certaines équations fonctionnelles,

Plus en détail

Chapitre 9 Les équations différentielles

Chapitre 9 Les équations différentielles Chapitre 9 Les équations différentielles A) Généralités Une équation différentielle est une équation dont l inconnue est une fonction et dans laquelle apparaissent une ou plusieurs dérivées de cette fonction.

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables : dérivés partielles, diérentielle. Fonctions composées. Fonctions de classe C 1. Exemples

Fonctions de plusieurs variables : dérivés partielles, diérentielle. Fonctions composées. Fonctions de classe C 1. Exemples 45 Fonctions de plusieurs variables : dérivés partielles, diérentielle. Fonctions composées. Fonctions de classe C 1. Exemples Les espaces vectoriels considérés sont réels, non réduits au vecteur nul et

Plus en détail

3 Approximation de solutions d équations

3 Approximation de solutions d équations 3 Approximation de solutions d équations Une équation scalaire a la forme générale f(x) =0où f est une fonction de IR dans IR. Un système de n équations à n inconnues peut aussi se mettre sous une telle

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal

Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal 19 Espaces vectoriels euclidiens. Groupe orthogonal Dans un premier temps, E est un espace vectoriel réel de dimension n 1. 19.1 Espaces vectoriels euclidiens Dénition 19.1 On dit qu'une forme bilinéaire

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7.

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7. Mathématiques pour l informatique IMAC première année - Soutien - Nombres complexes Rappels. Un nombre complexe z admet plusieurs représentations : représentation vectorielle z = (a, b) où a, b R représentation

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

Licence et Master de Mathématiques, Introduction à l'analyse Complexe, Année 2006-2007. Pierre Puiseux, Université de Pau et des Pays de l'adour

Licence et Master de Mathématiques, Introduction à l'analyse Complexe, Année 2006-2007. Pierre Puiseux, Université de Pau et des Pays de l'adour Licence et Master de Mathématiques, Introduction à l'analyse Complexe, Année 26-27 Pierre Puiseux, Université de Pau et des Pays de l'adour E-mail address: pierre.puiseux@univ-pau.fr URL: http ://www.univ-pau.fr/~puiseux

Plus en détail

Les fonctions sinus et cosinus

Les fonctions sinus et cosinus DERNIÈRE IMPRESSION LE 6 juin 03 à 5:06 Les fonctions sinus et cosinus Table des matières Rappels. Mesure principale.............................. Résolution d équations...........................3 Signe

Plus en détail

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48 1 CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES 9E S, L, M, GnivA NA DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE GENÈVE 1995 11.038.48 TABLE DES MATIÈRES 3 Table des matières 1 Les ensembles

Plus en détail

Corrigé Pondichéry 1999

Corrigé Pondichéry 1999 Corrigé Pondichéry 999 EXERCICE. = 8 = i ). D'où les solutions de l'équation : z = + i et z = z = i. a. De manière immédiate : z = z = b. Soit θ la mesure principale de arg z : cos θ = Par suite arg z

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Annexe D: Les nombres complexes

Annexe D: Les nombres complexes Annexe D: Les nombres complexes L'équation t + 1 = 0 n'a pas de solution dans les nombres réels. Pourtant, vous verrez lors de vos études qu'il est très pratique de pouvoir résoudre des équations de ce

Plus en détail

Dynamique et fractals

Dynamique et fractals Dynamique et fractals Arnaud Chéritat Toulouse III Dynamique et fractals p.1/25 Dynamiques Dynamique discrète, continue. Champs de vecteurs, dynamique hamiltonienne. Dynamique réelle, dynamique complexe

Plus en détail

Retournement Temporel

Retournement Temporel Retournement Temporel Rédigé par: HENG Sokly Encadrés par: Bernard ROUSSELET & Stéphane JUNCA 2 juin 28 Remerciements Je tiens tout d'abord à remercier mes responsables de mémoire, M.Bernard ROUSSELET

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 :

NOMBRES COMPLEXES. Exercice 1 : Exercice 1 : NOMBRES COMPLEXES On donne θ 0 un réel tel que : cos(θ 0 ) 5 et sin(θ 0 ) 1 5. Calculer le module et l'argument de chacun des nombres complexes suivants (en fonction de θ 0 ) : a i( )( )(1

Plus en détail

Construction de solutions proches de solitons instables. d'équations dispersives non-linéaires surcritiques. Vianney Combet. Orsay, 9 janvier 2009

Construction de solutions proches de solitons instables. d'équations dispersives non-linéaires surcritiques. Vianney Combet. Orsay, 9 janvier 2009 Solitons gkdv Rapport d'activité Construction de solutions proches des solitons d'équations dispersives non-linéaires surcritiques Orsay, 9 janvier 2009 Thèse sous la direction de Luc Robbiano et Yvan

Plus en détail

L3 Mathématique pour la physique Examen final 4 janvier 2011 : CORRIGE

L3 Mathématique pour la physique Examen final 4 janvier 2011 : CORRIGE Université Joseph Fourier L3 Physique Julia Meyer julia.meyer@ujf-grenoble.fr L3 Mathématique pour la physique Examen final 4 janvier 20 : CORRIGE Modalités : Notes de cours et TDs permis. NOTE IMPORTANTE

Plus en détail

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Chapitre 11. 2ème partie Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES 2ème partie Produit scalaire Produit scalaire

Plus en détail

Fonctions analytiques

Fonctions analytiques CHAPITRE Fonctions analytiques Les principaux résultats à retenir : soit U un ouvert de C et f : U C. f est analytique sur U si et seulement si f est développable en série entière au voisinage de chaque

Plus en détail

COURS L1 PREPA AGRO VETO 2012. Claire CHRISTOPHE

COURS L1 PREPA AGRO VETO 2012. Claire CHRISTOPHE COURS L PREPA AGRO VETO 202 Claire CHRISTOPHE 8 avril 203 2 Table des matières I ANALYSE 5 Fonctions numériques de la variable réelle 7. Complément sur l étude des fonctions..................................

Plus en détail

aux différences est appelé équation aux différences d ordre n en forme normale.

aux différences est appelé équation aux différences d ordre n en forme normale. MODÉLISATION ET SIMULATION EQUATIONS AUX DIFFÉRENCES (I/II) 1. Rappels théoriques : résolution d équations aux différences 1.1. Équations aux différences. Définition. Soit x k = x(k) X l état scalaire

Plus en détail

4. NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE

4. NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE 4. NOMBRES COMPLEXES ET TRIGONOMÉTRIE 1 Introduction. 1. 1 Justication historique. La résolution de l'équation du degré (par la méthode de Cardan) amena les mathématiciens italiens du seizième 3ème siècle

Plus en détail

2 Nombres complexes. et trigonométrie CHAPITRE

2 Nombres complexes. et trigonométrie CHAPITRE CHAPITRE Nombres complexes et trigonométrie A Les nombres complexes 66 B Représentation géométrique Affixe Module Argument 67 1 Image d un complexe Affixe d un point, d un vecteur 67 Module 68 3 Nombres

Plus en détail

1 Outils mathématiques pour la Physique

1 Outils mathématiques pour la Physique Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier TUE 302 : Outil Physique et Géophysique 1 Outils mathématiques pour la Physique k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr

Plus en détail

Équations aux Dérivées Partielles. Pedro Ferreira et Sylvie Mas-Gallic

Équations aux Dérivées Partielles. Pedro Ferreira et Sylvie Mas-Gallic Équations aux Dérivées Partielles Pedro Ferreira et Sylvie Mas-Gallic 11 décembre 21 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Exemple d une équation aux dérivées partielles........... 3 1.2 Rappels sur

Plus en détail

Licence L2 (2 eme annee) Mathematiques : Les nombres complexes de A a...z

Licence L2 (2 eme annee) Mathematiques : Les nombres complexes de A a...z Licence L ( eme annee) Mathematiques Les nombres complexes de A a...z par J.-B. Hiriart-Urruty, Professeur de mathematiques 009 Objectifs { Consolider et approfondir les notions sur les nombres complexes

Plus en détail

Chapitre 1 Cinématique du point matériel

Chapitre 1 Cinématique du point matériel Chapitre 1 Cinématique du point matériel 7 1.1. Introduction 1.1.1. Domaine d étude Le programme de mécanique de math sup se limite à l étude de la mécanique classique. Sont exclus : la relativité et la

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument

Exercices - Nombres complexes : corrigé. Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Formes algébriques et trigonométriques, module et argument Exercice - - L/Math Sup - On multiplie le dénominateur par sa quantité conjuguée, et on obtient : Z = 4 i 3 + i 3 i 3 = 4 i 3 + 3 = + i 3. Pour

Plus en détail

Équations du troisième degré

Équations du troisième degré par Z, auctore L objet de cet article est d exposer deux méthodes pour trouver des solutions à une équation du troisième degré : la recherche de racines évidentes d une part, et la formule de Cardan d

Plus en détail

Actions de groupes. Exemples et applications

Actions de groupes. Exemples et applications 4 Actions de groupes. Exemples et applications G, ) est un groupe multiplicatif et on note ou G si nécessaire) l élément neutre. E est un ensemble non vide et S E) est le groupe des permutations de E.

Plus en détail

Nombres complexes et géométrie euclidienne

Nombres complexes et géométrie euclidienne 19 Nombres complexes et géométrie euclidienne Le corps C des nombres complexes est supposé construit voir le chapitre 7. On rappelle que C est un corps commutatif et un R-espace vectoriel de dimension,

Plus en détail

Travaux dirigés. Résolution numérique des équations diérentielles ordinaires. Département MIDO année 2013/2014 Master MMDMA

Travaux dirigés. Résolution numérique des équations diérentielles ordinaires. Département MIDO année 2013/2014 Master MMDMA Université Paris-Dauphine Méthodes numériques Département MIDO année 03/04 Master MMDMA Travaux dirigés Résolution numérique des équations diérentielles ordinaires Exercice. Pour α > 0, on considère le

Plus en détail

Exo7. Formes différentielles

Exo7. Formes différentielles Exo7 Formes différentielles Fiche de A. Gammella-Mathieu (IUT de Mesures Physiques de Metz Université de Lorraine) Exercice 1 éterminer si les formes différentielles suivantes sont exactes et dans ce cas,

Plus en détail

19. APPLICATIONS LINÉAIRES

19. APPLICATIONS LINÉAIRES 19. APPLICATIONS LINÉAIRES 1 Dénitions générales. 1. 1 Applications linéaires. On dit qu'une application d'un espace vectoriel E dans un espace vectoriel F est linéaire si elle est compatible avec les

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES

FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES FONCTIONS TRIGONOMÉTRIQUES Définition ( voir animation ) On dit qu'un repère orthonormé (O; i, j) est direct lorsque ( i ; j ) = + []. Dans le plan rapporté à un repère orthonormé direct, si M est le point

Plus en détail

Mathématiques assistées par ordinateur

Mathématiques assistées par ordinateur Mathématiques assistées par ordinateur Chapitre 4 : Racines des polynômes réels et complexes Michael Eisermann Mat249, DLST L2S4, Année 2008-2009 www-fourier.ujf-grenoble.fr/ eiserm/cours # mao Document

Plus en détail

L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

L usage de la calculatrice n est pas autorisé. e3a Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMÈDE Épreuve de Mathématiques A durée 4 heures MP L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

Sites web éducatifs et ressources en mathématiques

Sites web éducatifs et ressources en mathématiques Sites web éducatifs et ressources en mathématiques Exercices en ligne pour le primaire Calcul mental élémentaire : http://www.csaffluents.qc.ca/wlamen/tables-sous.html Problèmes de soustraction/addition

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

Précession du périhélie de Mercure

Précession du périhélie de Mercure Préparation à l Agrégation de Sciences Physiques ENSP - Montrouge François Levrier Problème de mécanique Précession du périhélie de Mercure 1 er décembre 25 Ce problème, qui est basé en partie sur celui

Plus en détail

Chapitre 4. Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries

Chapitre 4. Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries Chapitre 4 Adjoints Opérateurs auto-adjoints et isométries I. Adjoint : Cas général d une forme { bilinéaire symétrique sesquilinéaire hermitienne On suppose dans tout I que E est un espace vectoriel de

Plus en détail

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 3: Solutions stationnaires de l équation de Schrödinger

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 3: Solutions stationnaires de l équation de Schrödinger MCANIQU QUANTIQU Capitre : Solutions stationnaires de l équation de Scrödinger Pr. M. ABD-FDI Université Moaed V-V Agdal Faculté des Sciences Départeent de Pysique Année universitaire 7-8 8 Filières SM-SMI

Plus en détail

Université Joseph Fourier, Grenoble. Espaces vectoriels. Bernard Ycart

Université Joseph Fourier, Grenoble. Espaces vectoriels. Bernard Ycart Université Joseph Fourier, Grenoble Maths en Ligne Espaces vectoriels Bernard Ycart Vous devez vous habituer à penser en termes de «vecteurs» dans un sens très général : polynômes, matrices, suites, fonctions,

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications

Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Module et argument d un nombre complexe. Interprétation géométrique, lignes de niveau associées. Applications Introduction : Cette leçon s inscrit dans la continuité de la précédente. On supposera connu

Plus en détail

Exercices de mathématiques MPSI et PCSI

Exercices de mathématiques MPSI et PCSI Exercices de mathématiques MPSI et PCSI par Abdellah BECHATA www.mathematiques.ht.st Table des matières Généralités sur les fonctions 2 2 Continuité 3 3 Dérivabilité 4 4 Fonctions de classes C k 5 5 Bijections

Plus en détail

Théorie spectrale. Stéphane Maingot & David Manceau

Théorie spectrale. Stéphane Maingot & David Manceau Théorie spectrale Stéphane Maingot & David Manceau 2 Théorie spectrale 3 Table des matières Introduction 5 1 Spectre d un opérateur 7 1.1 Inversibilité d un opérateur........................... 7 1.2 Définitions

Plus en détail

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S )

Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Angles orientés et fonctions circulaires ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 01 Septembre 010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 006-007) Lycée Stendhal, Grenoble

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach

Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach Chapitre 7 Calcul fonctionnel holomorphe dans les algèbres de Banach L objet de ce chapitre est de définir un calcul fonctionnel holomorphe qui prolonge le calcul fonctionnel polynômial et qui respecte

Plus en détail

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann Chpitre 11 Théorème de Poincré - Formule de Green-Riemnn Ce chpitre s inscrit dns l continuité du précédent. On vu à l proposition 1.16 que les formes différentielles sont bien plus grébles à mnipuler

Plus en détail

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité!

Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! PSI Septembre 0 MATHEMATIQUES Fiche de révisions de première année pour une rentrée en PSI en toute sérénité! Table des matières Nombres complexes 3. Cours...................................... 3. Exercices

Plus en détail

COR TD 2. Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : x + x, y + y )

COR TD 2. Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : x + x, y + y ) COR TD 2 Année 21 Exercice 1. Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : f 1 : R 2 R 2 f 1 x, y = 2x + y, x y f 2 : R R f 2 x, y, z = xy, x, y f : R R f x, y, z = 2x + y + z, y z, x

Plus en détail

P (X) = (X a) 2 T (X)

P (X) = (X a) 2 T (X) Université Bordeaux I - année 00-0 MHT0 Structures Algébriques Correction du devoir maison Exercice. Soit P (X) Q[X]\Q.. Soit D(X) := pgcd(p (X), P (X)). a) Montrer que si deg D alors il existe α C tel

Plus en détail

Planning. Table des matières. 9 5 2 Révisions 2014

Planning. Table des matières. 9 5 2 Révisions 2014 BCPST2 9 5 2 Révisions 214 Planning Semaine Mardi Mercredi (Informatique) Mercredi Vendredi 19 au 23 mai Ex : 1-2-3-4 Ex : 48-49-5-51 Ex : 25-26-27-28 Ex : 13-14-15-16 26 au 3 mai Ex : 37-38-39-4 Ex :

Plus en détail

Analyse complexe. Cours et exercices corrigés

Analyse complexe. Cours et exercices corrigés Analyse complexe ours et exercices corrigés André Giroux Département de mathématiques et statistique Université de Montréal 2013 Introduction L analyse est l étude approfondie du calcul différentiel et

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Terminale S3 Année 2009-2010 Table des matières I Les fonctions. 4 1 Les limites (suite du cours) 5 IV Limites par comparaison....................................... 5 V Fonctions

Plus en détail

Corrigés des épreuve de mathématiques s voies scientifique et

Corrigés des épreuve de mathématiques s voies scientifique et Mathématiques voies S et E Corrigés des épreuve de mathématiques s voies scientifique et François Delaplace (voie E), Pierre Girard (voie S) Professeurs de mathématiques en classes préparatoires économiques

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

Fragments de géométrie du triangle

Fragments de géométrie du triangle Fragments de géométrie du triangle Pierre Jammes (version préliminaire du 2 août 2013) 1. Dénitions On donne ici les dénitions des principaux objets mis en jeu dans le début du texte. Dans le plan euclidien,

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007

Correction du baccalauréat S Liban juin 2007 Correction du baccalauréat S Liban juin 07 Exercice. a. Signe de lnx lnx) : on fait un tableau de signes : x 0 e + ln x 0 + + lnx + + 0 lnx lnx) 0 + 0 b. On afx) gx) lnx lnx) lnx lnx). On déduit du tableau

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE

PRODUIT SCALAIRE DANS L'ESPACE PRODUIT SCLIRE DNS L'ESPCE Dans tout ce chapitre, les bases ou repères considérés sont orthonormés. Pour des révisions sur le produit scalaire dans le plan, voir le cours de première. 1. Définition du

Plus en détail

1.8 Exercices. Analyse d'erreurs 43

1.8 Exercices. Analyse d'erreurs 43 1.8 Exercices Analyse d'erreurs 43 1. Tous les chires des nombres suivants sont signicatifs. Donner une borne supérieure de l'erreur absolue et estimer l'erreur relative. a) 0,1234 b) 8,760 c) 3,14156

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal 1 Introduction Dans les premiers chapitres d électrocinétique, nous avons travaillé sur les régimes transitoires des circuits comportant conducteur ohmique,

Plus en détail

M42. Compléments d analyse (résumé).

M42. Compléments d analyse (résumé). Université d Evry-Val-d Essonne. Année 2008-09 D. Feyel M42. Compléments d analyse (résumé). Table. I. Rappels sur les suites. Limites supérieure et inférieure. II. Topologie élémentaire. III. Fonctions

Plus en détail

Integrale de Wiener par rapport au mouvement brownien multi-fractionnnaire

Integrale de Wiener par rapport au mouvement brownien multi-fractionnnaire Integrale de Wiener par rapport au mouvement brownien multi-fractionnnaire L.P.M.A Universite Paris VI L.M.A.S Ecole Centrale Paris 9 eme Colloque des jeunes probabilistes et statisticiens Le Mont-Dore

Plus en détail

Analyse de Fourier. Sylvie Benzoni 1. 1 er juillet 2011. 1 Université de Lyon / Lyon 1 / ICJ, benzoni@math.univ-lyon1.fr

Analyse de Fourier. Sylvie Benzoni 1. 1 er juillet 2011. 1 Université de Lyon / Lyon 1 / ICJ, benzoni@math.univ-lyon1.fr Analyse de Fourier Sylvie Benzoni 1 1 er juillet 211 1 Université de Lyon / Lyon 1 / ICJ, benzoni@math.univ-lyon1.fr 2 Table des matières I Séries de Fourier 5 1 Introduction....................................

Plus en détail