Cour de cassation de Belgique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cour de cassation de Belgique"

Transcription

1 7 DECEMBRE 2006 C F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C F D. E., mandataire de : a. D. C., b. D. C., c. D. E., demandeur en cassation, représenté par Maître Huguette Geinger, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est établi à Bruxelles, rue des Quatre Bras, 6, où il est fait élection de domicile, contre

2 7 DECEMBRE 2006 C F/2 1. H. A., 2. L. O., défendeurs en cassation. I. La procédure devant la Cour Le pourvoi en cassation est dirigé contre l arrêt rendu le 28 avril 2004 par la cour d appel de Bruxelles. Le conseiller Didier Batselé a fait rapport. L avocat général Jean-Marie Genicot a conclu. II. Les moyens de cassation Le demandeur présente deux moyens libellés dans les termes suivants : Premier moyen Dispositions légales violées - articles 1315, 1316, 1341, dans ses versions tant avant qu'après l'entrée en vigueur de la loi du 10 décembre 1990 et avant sa modification par l'arrêté royal du 20 juillet 2000, 1348, 1349, 1353 et 1993 du Code civil ; - articles 870 et 1138, 2, du Code judiciaire ; - principe général du droit relatif à l'autonomie des parties au procès civil, dit principe dispositif ; - principe général du droit imposant le respect des droits de la défense. Décisions et motifs critiqués Dans l'arrêt attaqué, rendu le 28 avril 2004, la cour d'appel de Bruxelles dit l'appel principal de la défenderesse recevable et fondé et met le

3 7 DECEMBRE 2006 C F/3 jugement attaqué, rendu le 10 octobre 1997 par le tribunal de première instance de Bruxelles, à néant sauf en tant qu'il a reçu la demande dirigée par le demandeur contre la défenderesse. Statuant à nouveau, la cour d'appel de Bruxelles dit la demande originaire, introduite par le demandeur afin d'entendre condamner la défenderesse à lui payer la contre-valeur en francs au cours de change le plus élevé au jour du paiement, des sommes de LUF, LUF, CHF, FF, ainsi que les sommes de FB et FB, non fondée et en déboute le demandeur. Après avoir décidé que feu madame D. a conféré plusieurs mandats spéciaux à la défenderesse et que celle-ci ne prouve pas l'illicéité de la cause de ces mandats, la cour d'appel appuie sa décision sur les motifs suivants : «Le rapport de la preuve de l'exécution du mandat dans le respect de l'article 1341 du Code civil et la dispense de reddition des comptes : - En principe, tout mandataire doit rendre compte de sa gestion dans le respect des règles habituelles de la preuve et donc le cas échéant de l'article 1341 du Code civil ; Dans certaines circonstances cependant, les relations de parenté ou le fait de donner des soins non bénévoles à un malade constituent un motif qui justifie l'impossibilité morale de se constituer une preuve écrite au sens de l'article 1348 du Code civil (P. Van Ommeslaghe, Droit des obligations, volume V, édition , pages 64 et 65) ; Dès lors : - que [la défenderesse] et M.-J. D. entretenaient des relations professionnelles de longue date au moment de l'établissement des procurations (depuis 3 ans), - que ces relations se sont resserrées après le décès de l'époux de M.-J. D., au point de devenir des relations de confiance étrangères à l'art de guérir (les retraits de fonds ne concernent en rien la pratique médicale), - que [la défenderesse] a été rémunérée pour tous les actes posés pour compte ou en faveur de M.-J. D. (ce fait reconnu en conclusions ainsi qu'à l'audience du 31 mars 2004 n'a pas été contesté ou remis en cause par [le demandeur]),

4 7 DECEMBRE 2006 C F/4 - et qu'à l'évidence M.-J. D. était relativement fragile sur le plan psychologique (sans pour autant être incapable de gérer ses biens), ces circonstances sont réunies en l'espèce ; Le moyen soulevé par (le demandeur) qui considérait que le rapport de la preuve de l'exécution des obligations de [la défenderesse] ne pouvait être réalisé que dans le respect de l'article 1341 du Code civil, n'est par conséquent pas fondé ; - L'obligation de rendre compte peut ne pas incomber au mandataire, lorsque le mandat est d'une nature telle que son exécution est en réalité immédiatement contrôlée par le mandant ; En pareil cas, il ne cesse pas d'y avoir lieu à reddition de comptes car celle-ci s'effectue en réalité immédiatement ; Cette situation est en général rencontrée quand le mandataire est en relation continuelle avec le mandant, auquel cas il est d'usage de lui remettre immédiatement les sommes de la main à la main ; En l'espèce, les circonstances suivantes établissent que tel est bien le cas : - [la défenderesse] et M.-J.De. se connaissaient et sont pour rappel en relation depuis plusieurs années ; - après le décès de l'époux de M.-J. D., celle-ci a vécu dans un état de fragilité auquel [la défenderesse] a tenté de remédier au mieux par des soins adaptés et un soutien moral attentif ; - les relations des deux femmes ont évolué vers une plus grande intimité, dépassant le cadre strictement médical et professionnel ; - M.-J. D. a confié plusieurs missions ponctuelles et rémunérées à [la défenderesse] ; la troisième procuration qu'elle lui a remise à cet effet a été rédigée après que le premier mandat qu'elle lui avait confié ait été exécuté ; cette circonstance constitue une présomption favorable à l'existence d'un contrôle réel et immédiat de la bonne exécution du premier mandat par M.-J. D. ; - La même déduction s'impose pour les trois premiers mandats : en effet, le quatrième mandat qui a été confié à [la défenderesse] l'a été au mois de novembre 1990, soit après la réalisation des actes visés dans les trois précédentes procurations rédigées par M.-J. D. en sa faveur ; l'existence de cette

5 7 DECEMBRE 2006 C F/5 dernière procuration indique, dans ce contexte chronologique, que M.-J. D. était satisfaite de la manière dont [la défenderesse] lui rendait compte de sa gestion ; - En outre, le type d'actes demandé à [la défenderesse] était immédiatement vérifiable (les retraits de fonds et de biens par une remise effective de ceux-ci à M.-J. D., les résiliations de contrats par la remise de l'attestation de clôture de la banque concernée) ; par conséquent une reddition incomplète ou insatisfaisante des comptes aurait en toute logique dû entraîner une réaction de la part de M.-J. D. (lettre de rappel, plainte écrite ou encore déception confiée verbalement à un proche); le temps ne lui a à cet égard pas manqué puisqu'elle est en effet décédée d'un infarctus (et non d'une longue maladie) plus de deux mois après la réalisation de la dernière mission confiée à [la défenderesse] ; [le demandeur] reste en défaut d'établir l'existence d'une telle réaction ; il ne propose d'ailleurs même pas de la rapporter à titre éventuellement subsidiaire, par le biais de mesures d'enquêtes ; - Enfin, M.-J. D. a fait d'importants paiements en espèces avant son décès, alors qu'elle ne touchait qu'une pension mensuelle modique de francs ; elle a notamment réglé ses futurs frais funéraires ( francs ; voir pièce n 1 du dossier d'audience de [la défenderesse]) ; ce fait établit qu'elle disposait donc bien de moyens financiers à domicile; cet élément constitue une présomption supplémentaire favorable à la thèse de [la défenderesse], selon laquelle celle-ci remettait systématiquement à sa mandante, les sommes et biens retirés de l'étranger, de la main à la main ; que l'appel de [la défenderesse] est fondé». Ainsi, la cour d'appel décide - que madame D. a conféré plusieurs mandats spéciaux à la défenderesse afin que celle-ci réalise diverses prestations de services en son nom et pour son compte, - que la défenderesse n'établit pas que la cause de ces mandats spéciaux soit illicite,

6 7 DECEMBRE 2006 C F/6 - qu'en principe, tout mandataire doit rendre compte de sa gestion dans le respect des règles habituelles de la preuve et donc, le cas échéant, de l'article 1341 du Code civil, - qu'en l'espèce, le moyen basé sur ce que l'exécution des obligations de la défenderesse ne pouvait être prouvée que dans le respect de l'article 1341 du Code civil, n'est pas fondé, la défenderesse se trouvant dans l'impossibilité morale de se constituer une preuve écrite au sens de l'article 1348 du Code civil, - que l'obligation de rendre compte peut ne pas incomber au mandataire, lorsque le mandat est d'une nature telle que son exécution est en réalité immédiatement contrôlée par le mandant; qu'en pareil cas, il ne cesse pas d'y avoir lieu à reddition de compte car celle-ci s'effectue en réalité immédiatement ; que cette situation est rencontrée quand le mandataire est en relation continuelle avec le mandant auquel cas il est d'usage de lui remettre immédiatement les sommes de la main à la main, ce qui était le cas en l'espèce, - qu'il existe des présomptions favorables à la thèse de la défenderesse, selon laquelle elle remettait systématiquement à madame D. les sommes et biens retirés à l'étranger, de la main à la main, et que le demandeur reste en défaut d'établir que madame D. aurait réagi contre une reddition des comptes incomplète ou insatisfaisante. Griefs 1. En vertu de l'article 1993 du Code civil, tout mandataire est tenu de rendre compte de sa gestion et de faire raison au mandant de tout ce qu'il a reçu en vertu de sa procuration, quand même ce qu'il aurait reçu n'eût point été dû au mandant. L'obligation de rendre compte astreint le mandataire à justifier de la manière dont il a rempli son mandat, d'une part, et à faire raison au mandant de tout ce qu'il a reçu en vertu de sa procuration, d'autre part. Il est admis que l'obligation de rendre compte n'incombe pas au mandataire lorsque le mandat est d'une nature telle que son exécution soit immédiatement contrôlée par le mandant. Dans un tel cas, il ne cesse pas d'y avoir lieu à reddition de compte, mais celle-ci a lieu immédiatement. Le man-

7 7 DECEMBRE 2006 C F/7 dataire est dès lors, même si la reddition des comptes a lieu immédiatement, obligé de justifier l'exécution du mandat et de restituer tout ce qu'il a reçu en vertu du mandat. 2.1 En vertu de l'article 1315 du Code civil, celui qui réclame l'exécution d'une obligation doit la prouver. Réciproquement, celui qui se prétend libéré doit justifier le payement ou le fait qui a produit l'extinction de son obligation. L'article 870 du Code judiciaire prescrit que chacune des parties a la charge de prouver les faits qu'elle allègue. Ainsi, il incombe au mandataire de prouver qu'il a rendu compte de sa gestion et qu'il a remis au mandant toutes les sommes qu'il a reçues en vertu de sa procuration. 2.2 L'article 1341 du Code civil énonce qu'il doit être passé acte devant notaire ou sous seing privé de toutes choses excédant une somme ou valeur de francs/ francs (3.000 francs pour les actes juridiques antérieurs au 1 er janvier 1991 ; francs pour les actes juridiques accomplis à partir de cette date) même pour dépôts volontaires et qu'il n'est reçu aucune preuve par témoins contre et outre le contenu aux actes, ni sur ce qui serait allégué avoir été dit avant, lors ou depuis les actes, encore qu'il s agisse d'une somme ou valeur moindre de francs/ francs. 2.3 La règle prescrite par l'article 1341 du Code civil reçoit, en vertu de l'article 1348 de ce code, exception toutes les fois qu'il n'a pas été possible au créancier de se procurer une preuve littérale de l'obligation qui a été contractée envers lui. Aux termes de l'article 1349 du Code civil, les présomptions sont des conséquences que la loi ou le magistrat tire d'un fait connu à un fait inconnu. Les présomptions qui ne sont point établies par la loi, sont, en vertu de l'article 1353 du Code civil, abandonnées aux lumières et à la prudence du magistrat, qui ne doit admettre que des présomptions graves, précises et concordantes, et dans les cas seulement où la loi admet les preuves testimoniales, à moins que l'acte ne soit attaqué pour cause de fraude ou de dol. 2.4 Bien qu'aucune forme spéciale ne soit requise par la loi quant au compte que doit rendre le mandataire à son mandant et la décharge que donne

8 7 DECEMBRE 2006 C F/8 le mandant, la preuve de la libération du mandataire reste régie par les règles du droit commun relativement à la preuve. Il reviendra dès lors au mandataire, ayant reçu ensuite de l'exécution du mandat des sommes excédant francs/ francs, de rendre compte et, s'il soutient les avoir restituées, de rapporter la preuve de sa libération par écrit. A l'instar des principes ci-avant énoncés le demandeur alléguait en ses conclusions que, s'agissant de sommes excédant francs, la défenderesse devait prouver par écrit, et non par présomptions, qu'elle avait restitué à son mandant les sommes importantes reçues en vertu de ses procurations et que madame D. lui avait donné décharge. Première branche 3.1 La cour [d appel] admet qu'en principe, tout mandataire doit rendre compte de sa gestion dans le respect des règles habituelles de la preuve et donc de l'article 1341 du Code civil, et constate que les sommes reçues par la défenderesse en vertu des mandats excèdent la somme de francs, mais décide qu'en l'espèce [la défenderesse] se trouvait dans l'impossibilité morale de se constituer une preuve écrite au sens de l'article 1348 du Code civil. 3.2 En vertu du principe général du droit relatif à l'autonomie des parties au procès civil (le principe dispositif), consacré par l'article 1138, 2, du Code judiciaire, et du principe général du droit imposant le respect des droits de la défense, il est interdit au juge d'élever d'office une contestation étrangère à l'ordre public dont les parties avaient exclu l'existence. Le juge méconnaît ces principes généraux du droit et l'article 1138, 2, du Code judiciaire en concluant, concernant des contrats de mandat se rapportant à une chose excédant la somme de francs/ francs, au rejet du moyen invoqué par le demandeur, qui considérait que le rapport de la preuve de l'exécution des obligations du mandataire ne pouvait être réalisé que dans le respect de l'article 1341 du Code civil, au motif que le mandataire se trouvait dans l'impossibilité morale de se constituer une preuve écrite au sens de l'article 1348 du Code civil, alors qu'il n'existait aucune contestation entre

9 7 DECEMBRE 2006 C F/9 parties concernant le fait que le mandataire ne se trouvait point dans l'impossibilité de se procurer une preuve écrite et que la défenderesse ne s'était d'ailleurs pas prévalue de cette impossibilité. Une contestation quant à l'impossibilité de se procurer une preuve écrite au sens de l'article 1348 du Code civil, concerne les règles régissant les preuves en matière civile et ne relève point de l'ordre public. 3.3 En l'espèce, la défenderesse a soutenu devant la cour d'appel que madame D. a contrôlé l'exécution des opérations et qu'elle a ainsi rendu compte immédiatement, sans formalité, au fur et à mesure de l'exécution des mandats. Elle n'a nullement soutenu qu'elle se trouvait dans l'impossibilité morale de se constituer une preuve écrite au sens de l'article 1348 du Code civil, tel qu'il résulte d'ailleurs de l'exposé, contenu dans l'arrêt attaqué, relativement aux moyens de défense développés par la défenderesse. En déclarant partant non fondé le moyen soulevé par le demandeur qui considérait que le rapport de la preuve de l'exécution des obligations de la défenderesse ne pouvait être réalisé que dans le respect de l'article 1341 du Code civil, au motif que la défenderesse se trouvait dans l'impossibilité morale de se constituer une preuve écrite, et en décidant ainsi que la preuve de l'exécution de l'obligation du mandataire de rendre compte, qui implique l'obligation de restituer au mandant tout ce qu'elle avait reçu en vertu des procurations, pouvait être rapportée par présomptions, la cour d'appel élève d'office une contestation étrangère à l'ordre public, dont les parties avaient exclu l'existence, et viole dès lors le principe général du droit relatif à l'autonomie des parties au procès civil, dit principe dispositif, ainsi que l'article 1138, 2, du Code judiciaire, et, pour autant que de besoin, les articles 1316, 1341, dans ses versions tant avant qu'après l'entrée en vigueur de la loi du 10 décembre 1990 et avant sa modification par l'arrêté royal du 20 juillet 2000, 1348, 1349, 1353 et 1993 du Code Civil. A tout le moins, l'arrêt méconnaît les droits de la défense du demandeur, en ne lui permettant pas de se défendre sur ce point (violation du principe général du droit imposant le respect des droits de la défense).

10 7 DECEMBRE 2006 C F/10 Deuxième branche 4.1 Comme énoncé ci-avant sub n 2.2, le mandataire qui a la charge de prouver qu'il a rendu compte de l'exécution du mandat et qu'il a remis au mandant toutes les sommes qu'il a reçues ensuite de l'exécution du mandat est, en vertu de l'article 1348 du Code civil, déchargé de l'obligation d'apporter la preuve littérale, prévue à l'article 1341 de ce code, s'il se trouve dans l'impossibilité morale de se procurer une telle preuve. Le juge apprécie souverainement en fait l'impossibilité morale pour une partie de se procurer une preuve littérale, à condition de ne pas méconnaître la notion d'impossibilité morale, notamment en la déduisant de faits d'où aucune impossibilité ne peut résulter. 4.2 En l'espèce, la cour d'appel considère que l'impossibilité morale de se constituer une preuve écrite au sens de l'article 1348 du Code civil peut résulter des relations de parenté ou du fait de donner des soins non bénévoles à un malade. Bien que, dans certaines circonstances, l'impossibilité morale de se constituer une preuve littérale peut résulter des relations de parenté entre parties, la cour d'appel ne constate nullement qu'en l'espèce, il existe un lien de parenté entre la défenderesse et feu madame D.. La cour [d appel] ne se borne qu'à constater que la défenderesse était le médecin traitant de madame D.. La circonstance de donner des soins bénévoles à un malade ne peut constituer une impossibilité morale, pour la partie qui procure ces soins, de se procurer une preuve écrite dans le cadre d'un mandat ayant trait à des retraits de fonds qui, comme le constate en l'espèce la cour d'appel, ne concernent en rien ces soins. Sur la base des constatations que - la défenderesse et feu madame D. entretenaient depuis trois ans des relations professionnelles au moment de l'établissement des procurations, - ces relations se sont resserrées après le décès de l'époux de madame D., au point de devenir des relations de confiance étrangères à l'art de guérir, les retraits de fonds ne concernant en rien la pratique médicale,

11 7 DECEMBRE 2006 C F/11 - la défenderesse a été rémunérée pour tous les actes posés pour compte ou en faveur de madame D., - madame D. était relativement fragile sur le plan psychologique, sans pour autant être incapable de gérer ses biens, la cour d'appel ne pouvait donc pas, sans méconnaître la notion d'impossibilité morale, décider que la défenderesse se trouvait dans une impossibilité morale de se procurer une preuve littérale du compte rendu à madame D. de l'exécution des procurations, de la remise des sommes reçues en vertu des procurations et de la décharge donnée par madame Decock. En décidant que la défenderesse apporte, sur la base de présomptions, la preuve de ce qu'elle a exécuté ses obligations sans qu'elle soit tenue d'en apporter la preuve littérale, se trouvant dans l'impossibilité morale de se procurer une telle preuve, la cour d'appel viole l'article 1348 du Code civil, ainsi que les articles 1316, 1341, dans ses versions tant avant qu'après l'entrée en vigueur de la loi du 10 décembre 1990 et avant sa modification par l'arrêté royal du 20 juillet 2000, 1349, 1353 et 1993 de ce code. Troisième branche 5.1 La cour d'appel décide que «l'obligation de rendre compte peut ne pas incomber au mandataire, lorsque le mandat est d'une nature telle que son exécution est en réalité immédiatement contrôlée par le mandant (et que) en pareil cas, il ne cesse pas d'y avoir lieu à reddition de comptes car celle-ci s'effectue en réalité immédiatement». 5.2 La circonstance que, eu égard à la nature du mandat, la reddition des comptes s'effectue immédiatement, ne porte pas atteinte à ce que, en cas de contestation, il incombe au mandataire en vertu des articles 1315 du Code civil et 870 du Code judiciaire, de prouver qu'il s'est justifié de la manière dont il a rempli son mandat et qu'il a remis au mandant toutes les sommes qu'il a reçues en vertu de sa procuration. Si ces sommes excèdent le montant de francs/ francs, il est en vertu de l'article 1341 du Code civil obligé de rapporter cette preuve par écrit. 5.3 En l'espèce, la cour d'appel décide qu'il doit être admis que la défenderesse a remis systématiquement les sommes et biens retirés à l'étranger

12 7 DECEMBRE 2006 C F/12 en vertu de ses mandats, de la main à la main à feu madame H. [lire : D.], et appuie cette décision sur les motifs suivants : - la défenderesse et madame D. étaient en relation depuis plusieurs années ; madame. a vécu, après le décès de son époux, dans un état de fragilité auquel la défenderesse a tenté de remédier et les relations ont évolué vers une plus grande intimité dépassant le cadre médical et professionnel, - la troisième procuration a été remise après exécution du premier mandat, ce qui constitue une présomption favorable à l'existence d'un contrôle réel et immédiat de la bonne exécution du premier mandat par madame D., - la même déduction s'impose pour les trois premiers mandats puisque le quatrième a été confié à la défenderesse après la réalisation des actes visés dans les trois premières procurations, - le type d'actes demandé à la défenderesse était immédiatement vérifiable de sorte qu'une reddition incomplète ou insatisfaisante des comptes aurait dû entraîner une réaction de madame D., alors que le demandeur reste en défaut d'établir l'existence d'une telle réaction, - madame D., qui ne touchait qu'une pension mensuelle modique, a fait d'importants paiements en espèces avant son décès, ce qui établit qu'elle disposait de moyens financiers à domicile et ce fait constitue une présomption favorable à la thèse de la défenderesse selon laquelle elle remettait systématiquement à sa mandante les sommes et biens retirés à l'étranger, de la main à la main. En déclarant l'appel de la défenderesse fondé, et en rejetant dès lors la demande du demandeur au motif, d'une part, qu'il existe des présomptions favorables à la thèse selon laquelle un contrôle immédiat de la bonne exécution des mandats a été effectué par madame D. et que les sommes et biens retirés à l'étranger lui ont été systématiquement, de la main à la main, remis par la défenderesse et, d'autre part, que le demandeur reste en défaut d'établir que feu madame D. aurait réagi à la suite d'une reddition des comptes incomplète ou insatisfaisante, la cour d'appel viole, - d'une part, les articles 1316, 1341, dans ses versions tant avant qu'après l'entrée en vigueur de la loi du 10 décembre 1990 et avant sa modification par l'arrêté royal du 20 juillet 2000, 1349 et 1353 du Code civil, car en ce qui concerne les mandats ayant pour objet des actes dont la valeur

13 7 DECEMBRE 2006 C F/13 dépasse francs, la preuve par présomptions de la libération du mandataire n'est pas admise, cette preuve pouvant uniquement être rapportée par écrit, - d'autre part, les articles 1315 du Code civil et 870 du Code judiciaire, car il incombait à la défenderesse de prouver qu'elle avait remis à madame D. toutes les sommes reçues en vertu des procurations et non pas au demandeur de prouver que madame D. ait réagi à la suite d'une reddition des comptes incomplète ou insatisfaisante. Second moyen Disposition légale violée Article 1051 du Code judiciaire. Décisions et motifs critiqués La cour d'appel dit l'appel principal du demandeur irrecevable et l'en déboute. La cour d'appel fonde cette décision sur les motifs suivants : «Recevabilité de l'appel dirigé contre [le défendeur] : L'article 1051, alinéa 2, du Code judiciaire dispose que le délai d'appel court également du jour de la signification de la décision attaquée, à l'égard de la partie qui a fait signifier le jugement ; [Le demandeur] a fait signifier le jugement dont appel le 19 janvier 1998 ; Le délai d'un mois dont il disposait pour interjeter appel de cette décision a donc débuté ce même jour et est venu à échéance le 19 février 1998 ; La circonstance qu'il n'a fait signifier le jugement qu'à [la défenderesse] est en ce qui le concerne en effet indifférente ; cette circonstance autorisait le seul [défendeur] à interjeter le cas échéant appel de la décision attaquée après le 18 février 1998, démarche que ce dernier n'a d'ailleurs pas entreprise ;

14 7 DECEMBRE 2006 C F/14 La requête d'appel [du demandeur], déposée au greffe de la cour le 16 mars 1999 est donc tardive et son appel par voie de conséquence, irrecevable». Griefs 1. En vertu de l'article 1051 du Code judiciaire, le délai pour interjeter appel est d'un mois à partir de la signification du jugement. Ce délai court également du jour de cette signification, à l'égard de la partie qui a fait signifier le jugement. 2. En cas de pluralité de parties, le délai d'appel ne court pour chacune d'elles qu'à partir de la signification qui lui a été faite individuellement. 3. Si une partie, ayant introduit des demandes à l'encontre de deux parties, fait signifier le jugement prononcé sur ces demandes à une des deux parties, cette signification fait courir le délai d'appel pour la partie à laquelle le jugement a été signifié, mais non point le délai d'appel pour l'autre partie. Cette signification fait également courir le délai d'appel pour la partie qui y a fait procéder, mais uniquement en ce qui concerne la décision, statuant sur la demande, introduite contre la partie à laquelle le jugement a été signifié. Le délai d'appel ne court dès lors point pour la partie qui a fait signifier le jugement en ce qui concerne l'appel dirigé à l'encontre de la décision relativement à la demande dirigée contre la partie à laquelle le jugement n'a pas été signifié. 4. La cour d'appel constate en l'espèce que le demandeur a fait signifier le jugement dont appel le 19 janvier 1998, mais uniquement à la défenderesse. En décidant que l'appel dirigé par le demandeur contre le défendeur, introduit par requête déposée au greffe de la cour d'appel le 16 mai 1999, a été introduit tardivement et est dès lors irrecevable, alors que le jugement attaqué n'a point été signifié au défendeur, l'arrêt viole l'article 1051 du Code judiciaire. III. La décision de la Cour

15 7 DECEMBRE 2006 C F/15 Sur le premier moyen : Quant à la première branche : L arrêt constate que la défenderesse avait reçu d une dame D. des missions ayant pour objet le retrait de sommes d argent et que le demandeur, agissant au nom des héritiers de celle-ci, a demandé compte de ces opérations à la défenderesse et la condamnation de celle-ci au paiement de diverses sommes d argent. Pour refuser de faire droit à cette demande, la cour d appel a considéré que la défenderesse s était trouvée dans «l impossibilité morale de se procurer une preuve écrite au sens de l article 1348 du Code civil». Il ressort des pièces auxquelles la Cour peut avoir égard que, d une part, la défenderesse ne s est pas prévalue d une impossibilité morale de se constituer une preuve écrite au sens de l article 1348 du Code civil et que, d autre part, la cour d appel n a pas soumis à la contradiction le moyen qu elle a soulevé d office. Dès lors, la cour d appel a violé les droits de défense du demandeur. Dans cette mesure, le moyen, en cette branche, est fondé. Sur le second moyen : L article 1051 du Code judiciaire dispose notamment que le délai pour interjeter appel est d un mois à partir de la signification du jugement et que ce délai court également du jour de cette signification, à l égard de la partie qui a fait signifier le jugement. En vertu de cette disposition, le délai d appel ne court à l égard de la partie qui a fait signifier le jugement qu en ce qui concerne l appel à diriger contre la partie à laquelle elle a fait signifier le jugement.

16 7 DECEMBRE 2006 C F/16 L arrêt constate que le demandeur a fait signifier le jugement entrepris à la seule défenderesse et non au défendeur. En décidant que l appel dirigé contre le défendeur est tardif, au motif qu il a été formé plus d un mois après la signification du jugement à la défenderesse, l arrêt viole l article 1051 du Code judiciaire. Le moyen est fondé. Par ces motifs, La Cour Casse l arrêt attaqué ; Ordonne que mention du présent arrêt sera faite en marge de l arrêt cassé ; fond ; Réserve les dépens pour qu il soit statué sur ceux-ci par le juge du Renvoie la cause devant la cour d appel de Liège. Ainsi jugé par la Cour de cassation, première chambre, à Bruxelles, où siégeaient le président de section Claude Parmentier, les conseillers Didier Batselé, Albert Fettweis, Daniel Plas et Sylviane Velu, et prononcé en audience publique du sept décembre deux mille six par le président de section Claude Parmentier, en présence de l avocat général Jean-Marie Genicot, avec l assistance du greffier Marie-Jeanne Massart.

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 22 OCTOBRE 2012 S.11.0087.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.11.0087.F Y. C., demandeur en cassation, représenté par Maître Huguette Geinger, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 21 MAI 2010 C.09.0340.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0340.F C. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Pierre Van Ommeslaghe, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 14 DECEMBRE 2007 F.05.0098.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N F.05.0098.F ETAT BELGE, représenté par le ministre des Finances, dont le cabinet est établi à Bruxelles, rue de la Loi, 12, poursuites

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 4 DECEMBRE 2009 C.09.0007.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0007.F G. C., demanderesse en cassation, représentée par Maître Jacqueline Oosterbosch, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 DECEMBRE 2006 C.05.0513.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.05.0513.F S. M., demandeur en cassation, représenté par Maître Cécile Draps, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est établi

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 12 OCTOBRE 2009 C.08.0524.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.08.0524.F U. M., demandeur en cassation, représenté par Maître Michel Mahieu, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est établi

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 14 OCTOBRE 2011 C.11.0035.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.11.0035.F T. R. N, demanderesse en cassation, représentée par Maître John Kirkpatrick, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 17 DECEMBRE 2007 S.07.0017.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.07.0017.F A. S., demandeur en cassation, admis au bénéfice de l assistance judiciaire par décision du bureau d assistance judiciaire

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 25 JANVIER 2010 C.09.0203.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0203.F 1. C. V., comte d. R., 2. GENERALI BELGIUM, société anonyme dont le siège social est établi à Bruxelles, avenue Louise, 149,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 27 MAI 2013 S.11.0060.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.11.0060.F A. C., demandeur en cassation, représenté par Maître Jacqueline Oosterbosch, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 20 MARS 2003 C.02.0309.F /1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.02.0309.F S. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Bruno Maes, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est établi

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 14 MAI 2012 S.11.0128 F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.11.0128.F J. L., demanderesse en cassation, représentée par Maître Huguette Geinger, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 3 FÉVRIER 2014 S.12.0077.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.12.0077.F MASQUELIER, société anonyme anciennement dénommée Établissements Masquelier R.-Tinsy, dont le siège social est établi à Manage,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 DECEMBRE 2006 C.05.0428.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.05.0428.F V. M., demandeur en cassation, admis au bénéfice de l assistance judiciaire par décision du bureau d assistance judiciaire

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 11 JUIN 2007 C.06.0255.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.06.0255.N D. J., Me Paul Wouters, avocat à la Cour de cassation, contre KBC ASSURANCES, société anonyme. I. La procédure devant la Cour

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 SEPTEMBRE 2015 S.14.0015.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.14.0015.F D. C., demandeur en cassation, représenté par Maître Jacqueline Oosterbosch, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

ARRET DE LA COUR DE CASSATION DU 06/01/2012

ARRET DE LA COUR DE CASSATION DU 06/01/2012 ARRET DE LA COUR DE CASSATION DU 06/01/2012 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.10.0182.F 1. K. J.-P. et 2. M. B., demandeurs en cassation, représentés par Maître Johan Verbist, avocat à la Cour de

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 9 DECEMBRE 2005 C.04.0135.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.04.0135.F V. V., aux bons soins de Maître Vincent Colson, domicilié à Verviers, rue des Martyrs, 24, demandeur en cassation, admis

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 17 FEVRIER 2011 C.10.0149.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.10.0149.F AG INSURANCE, société anonyme dont le siège social est établi à Bruxelles, boulevard Émile Jacqmain, 53, demanderesse en

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, premier décembre deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, premier décembre deux mille onze. N 66 / 11. du 1.12.2011. Numéro 2897 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, premier décembre deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 18 JUIN 2004 C.03.0036.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.03.0036.F ATS RAUW, société privée à responsabilité limitée dont le siège social est établi à Bullange, Industriegebiet, 285/A, inscrite

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE 28 AVRIL 2003 S.01.0184.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE Arrêt N S.01.0184.F CORA, société anonyme se trouvant aux droits et obligations de la société anonyme Frabelmar-Distrimas, dont le siège social

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 8 JANVIER 2015 C.14.0268.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.14.0268.F ELECTRABEL CUSTOMER SOLUTIONS, société anonyme dont le siège social est établi à Bruxelles, boulevard Simon Bolivar, 34, demanderesse

Plus en détail

Instelling. Onderwerp. Datum

Instelling. Onderwerp. Datum Instelling Hof van Cassatie Onderwerp Demande de pension alimentaire après divorce. Décision à titre définitif. Datum 8 juni 2012 Copyright and disclaimer De inhoud van dit document kan onderworpen zijn

Plus en détail

Cour de cassation2ème chambre civilecassation partielle sans renvoi11 décembre 2008N 07-19.606 République française

Cour de cassation2ème chambre civilecassation partielle sans renvoi11 décembre 2008N 07-19.606 République française Dalloz jurisprudence Cour de cassation 2ème chambre civile 11 décembre 2008 n 07-19.606 Texte intégral : Cour de cassation2ème chambre civilecassation partielle sans renvoi11 décembre 2008N 07-19.606 République

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 6 mai 2014 Rejet M. ESPEL, président. Arrêt n o 449 F-P+B

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 6 mai 2014 Rejet M. ESPEL, président. Arrêt n o 449 F-P+B COMM. CM COUR DE CASSATION Audience publique du 6 mai 2014 Rejet M. ESPEL, président Pourvoi n o M 13-11.976 Arrêt n o F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR DE CASSATION,

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 29 octobre 2014 Cassation Mme BATUT, président. Arrêt n o 1260 F-P+B

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 29 octobre 2014 Cassation Mme BATUT, président. Arrêt n o 1260 F-P+B CIV. 1 CB COUR DE CASSATION Audience publique du 29 octobre 2014 Cassation Mme BATUT, président Pourvoi n o U 13-23.506 Arrêt n o F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA

Plus en détail

N 12 / 08. du 6.3.2008. Numéro 2485 du registre.

N 12 / 08. du 6.3.2008. Numéro 2485 du registre. N 12 / 08. du 6.3.2008. Numéro 2485 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six mars deux mille huit. Composition: Marc SCHLUNGS, président de la Cour,

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, deux juillet deux mille quinze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, deux juillet deux mille quinze. N 62 / 15. du 2.7.2015. Numéro 3429 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, deux juillet deux mille quinze. Composition: Georges SANTER, président

Plus en détail

M. Lacabarats (président), président SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, avocat(s)

M. Lacabarats (président), président SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, avocat(s) Références Cour de cassation chambre sociale Audience publique du mercredi 9 juillet 2014 N de pourvoi: 13-17470 Publié au bulletin Cassation partielle M. Lacabarats (président), président SCP Lyon-Caen

Plus en détail

I ) ENTRE : appelant aux termes d'un exploit de l'huissier de justice Georges NICKTS de Luxembourg en date du 30 octobre 2000,

I ) ENTRE : appelant aux termes d'un exploit de l'huissier de justice Georges NICKTS de Luxembourg en date du 30 octobre 2000, Exempt - appel en matière de travail Audience publique du jeudi seize mai deux mille deux. Numéros 25136 + 25142 du rôle. Composition: Marie-Jeanne HAVE, président de chambre ; Romain LUDOVICY, premier

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-deux mars deux mille douze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-deux mars deux mille douze. N 17 / 12. du 22.3.2012. Numéro 2954 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-deux mars deux mille douze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du jeudi 10 septembre 2015 N de pourvoi: 14-17772 Publié au bulletin Rejet Mme Batut (président), président Me Le Prado, SCP Boutet-Hourdeaux, avocat(s)

Plus en détail

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du huit octobre deux mille neuf. Numéro 33834 du rôle. Composition: Monique BETZ, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger LINDEN,

Plus en détail

Au nom du peuple français République Française

Au nom du peuple français République Française CA DouaiCH. 02 SECT. 0115 mai 2013N 12/02413 République française Au nom du peuple français République Française Au nom du Peuple Français COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 2 SECTION 1 ARRÊT DU 15/05/2013

Plus en détail

Hof van Cassatie 23 september 2011 N C.10.0279.F

Hof van Cassatie 23 september 2011 N C.10.0279.F Hof van Cassatie 23 september 2011 N C.10.0279.F VILLE DE CHARLEROI, représentée par son collège communal, dont les bureaux sont établis à Charleroi, en l'hôtel de ville, demanderesse en cassation, représentée

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 FEVRIER 2005 S.04.0124.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.04.0124.N FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL, Me Bruno Maes, avocat à la Cour de cassation, contre 1. L. M.-H., 2. S. D., 3. S. F., 4. S.

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 3 septembre 2015 Rejet Mme FLISE, président

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 3 septembre 2015 Rejet Mme FLISE, président CIV. 2 CB COUR DE CASSATION Audience publique du 3 septembre 2015 Rejet Mme FLISE, président Pourvoi n o S 14-18.287 Arrêt n o F-P+B sur le premier moyen R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU

Plus en détail

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION Audience publique du 6 octobre 2010 MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président Pourvoi n V 09-68.962 Rejet Arrêt n 1881 F-D LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE 10 FEVRIER 2003 S.02.0068.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE Arrêt N S.02.0068.F L. V. demanderesse en cassation, représentée par Maître Cécile Draps, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 39616/98 présentée par J. F. contre

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze. N 33 / 11. du 19.5.2011. Numéro 2867 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.08.0126.F COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE, agissant à la diligence et l'intervention du ministre, membre du collège de la Commission communautaire française,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 23 MARS 2009 S.08.0122.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.08.0122.F ALLIANCE NATIONALE DES MUTUALITES CHRETIENNES, dont le siège est établi à Schaerbeek, chaussée de Haecht, 579, demanderesse

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 7 OCTOBRE 2011 C.10.0320.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.10.0320.F FORTIS BANQUE, société anonyme dont le siège social est établi à Bruxelles, Montagne du Parc, 3, demanderesse en cassation,

Plus en détail

COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES

COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES R.G.N 46.578 le feuillet. Rep.N. dnl~(~d. COUR DU TRAVAIL DE BRUXELLES ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 5 DECEMBRE 2006. 4 ème chambr Contrat d'emploi Contradictoire Définitif En cause de: Maurice, Appelant,

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq juillet deux mille douze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq juillet deux mille douze. N 44 /12. du 5.7.2012. Numéro 3013 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq juillet deux mille douze. Composition: Léa MOUSEL, conseillère à la

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 5 DECEMBRE 2011 S.11.0001.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.11.0001.F AXA BELGIUM, société anonyme dont le siège social est établi à Watermael- Boitsfort, boulevard du Souverain, 25, demanderesse

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 19 JANVIER 2015 S.13.0108.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.13.0108.F OFFICE NATIONAL DE L EMPLOI, établissement public dont le siège est établi à Bruxelles, boulevard de l Empereur, 7, demandeur

Plus en détail

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003)

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Article 1 er.- La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Chapitre I er.- Champ d'application,

Plus en détail

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence. Ordonnance. 19 Mars 2013 N 2013/ 228. Numéro de rôle : 12/11894. Madame Janne SIEBEN

Page 1. Document 1 de 1. Cour d'appel Aix-en-Provence. Ordonnance. 19 Mars 2013 N 2013/ 228. Numéro de rôle : 12/11894. Madame Janne SIEBEN Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Aix-en-Provence Ordonnance 19 Mars 2013 N 2013/ 228 Numéro de rôle : 12/11894 Madame Janne SIEBEN Maître Déborah MAURIZOT Classement :Inédit Contentieux Judiciaire PROVENCE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 28/02/2015 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 29 octobre 2014 N de pourvoi: 13-23113 ECLI:FR:CCASS:2014:C101262 Non publié au bulletin Rejet Mme Batut (président), président SCP

Plus en détail

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France

2 Avril 2009. Société comité d'entreprise de la société dimension data France Page 1 Document 1 de 1 Cour de cassation Chambre civile 1 2 Avril 2009 Cassation - renvoi Evry Sélectionné N 08-11.231 Société slg canal ce Société comité d'entreprise de la société dimension data France

Plus en détail

AXA ROYALE BELGE, société anonyme, anciennement dénommée Royale. Belge 1994, dont le siège social est établi à Watermael-

AXA ROYALE BELGE, société anonyme, anciennement dénommée Royale. Belge 1994, dont le siège social est établi à Watermael- 16 NOVEMBRE 2001 C.00.0139.F/1 N C.00.0139.F AXA ROYALE BELGE, société anonyme, anciennement dénommée Royale Belge 1994, dont le siège social est établi à Watermael- Boitsfort, boulevard du Souverain,

Plus en détail

Allocations de chômage - déclaration de la situation personnelle et familiale

Allocations de chômage - déclaration de la situation personnelle et familiale Allocations de chômage - déclaration de la situation personnelle et familiale Cour de cassation - Arrêt du 24 juin 2013 - Rôle n S.12.0086.F Arrêt 24 JUIN 2013 S.12.0086.F/1 Cour de cassation de Belgique

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 5 mars 2014 Cassation M. CHARRUAULT, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 5 mars 2014 Cassation M. CHARRUAULT, président. CIV. 1 JL COUR DE CASSATION Audience publique du 5 mars 2014 Cassation M. CHARRUAULT, président Pourvoi n o J 13-14.642 Arrêt n o F-D R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA

Plus en détail

)Ii APPELANT. COUR D'l\PPEL M. VERSAI]~ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. 3ème chambre R.G. N 98/07806 AFFAIRE:

)Ii APPELANT. COUR D'l\PPEL M. VERSAI]~ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. 3ème chambre R.G. N 98/07806 AFFAIRE: COUR D'l\PPEL M. VERSAI]~ 3ème chambre RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LE DOUZE JANVIER DEUX MILLE UN. ARRÊT N )Ii DU 12 JANVIER 2001 R.G. N 98/07806 AFFAIRE: :/ M La cour d'appel de VERSAILLES,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du Thursday 6 February 1975 N de pourvoi : 74-91949 Publié au bulletin Cassation PDT M. COMBALDIEU, président RPR M. CHAPAR, conseiller rapporteur

Plus en détail

~ A 2008/2/11. Arrest van 17 december 2009 in de zaak A 2008/2 STEDENBOUWKUNDIG INSPECTEUR VLAAMS GEWEST

~ A 2008/2/11. Arrest van 17 december 2009 in de zaak A 2008/2 STEDENBOUWKUNDIG INSPECTEUR VLAAMS GEWEST COUR DE JUSTICE BENELUX GERECHTSHOF ~ A 2008/2/11 Arrest van 17 december 2009 in de zaak A 2008/2 Inzake STEDENBOUWKUNDIG INSPECTEUR VLAAMS GEWEST tegen 1. Lambert WINTHAGEN 2. Maria SMINK Procestaal :

Plus en détail

M. ------------------ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

M. ------------------ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N 1300371 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CAEN ------------------ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. ------------------ AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS DB M. M ondésert juge des référés Le juge des référés, Audience du 20 mars

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 0904782-0904783. Mme Dejana R M. Dzibrail R RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 0904782-0904783. Mme Dejana R M. Dzibrail R RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 0904782-0904783 Mme Dejana R M. Dzibrail R Mme Frackowiak Rapporteur public M. Lavail Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Audience du 8 mars

Plus en détail

SCP Baraduc et Duhamel, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s)

SCP Baraduc et Duhamel, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 10 septembre 2013 N de pourvoi: 12-11701 SCP Baraduc et Duhamel, SCP Gatineau et Fattaccini, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Plus en détail

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E SOC. PRUD'HOMMES JL COUR DE CASSATION Audience publique du 20 octobre 2010 Cassation partielle sans renvoi Mme MAZARS, conseiller doyen faisant fonction de président Pourvoi n Y 08-70.433 Arrêt n 2025

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du jeudi 9 juin 2011 N de pourvoi: 09-69923 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault, président M. Jessel, conseiller rapporteur Mme Petit

Plus en détail

Cour de cassation Chambre commerciale Cassation partielle 30 mars 2010 N 09-14.287

Cour de cassation Chambre commerciale Cassation partielle 30 mars 2010 N 09-14.287 Jurisprudence Cour de cassation Chambre commerciale 30 mars 2010 n 09-14.287 Sommaire : Texte intégral : Cour de cassation Chambre commerciale Cassation partielle 30 mars 2010 N 09-14.287 République française

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six janvier deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six janvier deux mille onze. N 1 / 11. du 6.1.2011. Numéro 2807 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, six janvier deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

dans l affaire pénale opposant comparant par Maître Chris SCOTT, avocat à la Cour, en l étude de laquelle domicile est élu,

dans l affaire pénale opposant comparant par Maître Chris SCOTT, avocat à la Cour, en l étude de laquelle domicile est élu, N 22 / 2010 pénal. du 29.4.2010 Not. 889/05/CD Numéro 2744 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire, a rendu

Plus en détail

SA CHUBB INSURANCE COMPANY OF EUROPE

SA CHUBB INSURANCE COMPANY OF EUROPE Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Aix-en-Provence Chambre 15 B 4 Mars 2010 N 2010/ 089 N de rôle 09/06442 Monsieur Roland André Louis GRENET, SA ONET SA CHUBB INSURANCE COMPANY OF EUROPE Classement :

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 16 OCTOBRE 2009 C.07.0212.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.07.0212.F D. C., demandeur en cassation, représenté par Maître François T Kint, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009.

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Rendue le mardi, 10 février 2009 par Nous, Marie MACKEL, juge de paix, siégeant comme Présidente du tribunal du travail de et à LUXEMBOURG, assistée

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 10 septembre 2015 Rejet Mme BATUT, président. Arrêt n o 917 FS-P+B+I

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 10 septembre 2015 Rejet Mme BATUT, président. Arrêt n o 917 FS-P+B+I CIV. 1 CH.B COUR DE CASSATION Audience publique du 10 septembre 2015 Rejet Mme BATUT, président Pourvoi n o K 14-13.658 Arrêt n o FS-P+B+I R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-huit mai deux mille neuf.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-huit mai deux mille neuf. N 35 / 09. du 28.5.2009. Numéro 2641 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-huit mai deux mille neuf. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NICE N 0700854 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Mme M AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. BADIE Président-rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NICE N 0700854 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Mme M AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. BADIE Président-rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NICE N 0700854 Mme M M. BADIE Président-rapporteur M. DIEU Commissaire du gouvernement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Nice, 1ère chambre,

Plus en détail

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE DU 17 JUIN 2015

COUR DE CASSATION DE BELGIQUE DU 17 JUIN 2015 N P.15.0357.F/1 COUR DE CASSATION DE BELGIQUE DU 17 JUIN 2015 I.,II. et III. P. Eric, Armand, Arthur, né à Huy le ( ), domicilié à Flémalle, ( ), ayant pour conseil Maître Luc B., avocat au barreau de

Plus en détail

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour,

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour, TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LYON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N0702717 M. A X M. Pernot Conseiller Audience du 30 avril 2007 Lecture du 30 avril 2007 MD LA DEMANDE M. A X, de nationalité

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 13 décembre 2012 N de pourvoi: 11-19098 Publié au bulletin Cassation M. Charruault (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Potier

Plus en détail

M. Terrier (président), président SCP Barthélemy, Matuchansky, Vexliard et Poupot, SCP Gadiou et Chevallier, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE

M. Terrier (président), président SCP Barthélemy, Matuchansky, Vexliard et Poupot, SCP Gadiou et Chevallier, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du mardi 15 septembre 2015 N de pourvoi: 13-24.726 13-25.229 Non publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président SCP Barthélemy, Matuchansky,

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-six mars deux mille quinze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-six mars deux mille quinze. N 24 / 15. du 26.3.2015. Numéro 3420 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-six mars deux mille quinze. Composition: Georges SANTER, président

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 22 mai 2013 Cassation partielle sans renvoi M.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 22 mai 2013 Cassation partielle sans renvoi M. COMM. CF COUR DE CASSATION Audience publique du 22 mai 2013 Cassation partielle sans renvoi M. ESPEL, président Pourvoi n o J 12-15.305 Arrêt n o F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

Instantie. Onderwerp. Datum

Instantie. Onderwerp. Datum Instantie Hof van Cassatie Onderwerp Uitkering na echtscheiding. Levensstijl. In aanmerking te nemen criterium Datum 5 maart 2009 Copyright and disclaimer Gelieve er nota van te nemen dat de inhoud van

Plus en détail

sur 5 10/12/2014 10:31

sur 5 10/12/2014 10:31 Références Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du jeudi 13 novembre 2014 N de pourvoi: 13-24027 Publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président Me Foussard, SCP Piwnica et Molinié,

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze. N 30 / 11. du 5.5.2011. Numéro 2854 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente de

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, trois avril deux mille quatorze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, trois avril deux mille quatorze. N 38 / 14. du 3.4.2014. Numéro 3322 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, trois avril deux mille quatorze. Composition: Georges SANTER, président

Plus en détail

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E COUR DE CASSATION SOC. PRUD'HOMMES Audience publique du 3 novembre 2010 Mme PERONY, conseiller le plus ancien faisant fonction de président Arrêt no 2037 F-D Pourvoi no Y 09-67.493 Aide juridictionnelle

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE TOULON N 1200083 ------------------ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. .. _. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Pnvat Magistrat désigné

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE TOULON N 1200083 ------------------ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. .. _. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Pnvat Magistrat désigné TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE TOULON N 1200083 ------------------ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M... _. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Pnvat Magistrat désigné Audience. du 10 janvier 2013 Le Tribunal administratif de

Plus en détail

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS 3ème Chambre Commerciale ARRÊT N 131 R.G : 13/03708 COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 COMPOSITION DE LA COUR LORS DU DÉLIBÉRÉ : Monsieur Alain

Plus en détail

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 18 décembre 2013 N de pourvoi: 12-18537 ECLI:FR:CCASS:2013:C101492 Publié au bulletin Mme Bignon (conseiller doyen faisant fonction de président),

Plus en détail

Cour de cassation - chambre civile 3. Audience publique du 28 mars 2012. Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c.

Cour de cassation - chambre civile 3. Audience publique du 28 mars 2012. Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c. Cour de cassation - chambre civile 3 Audience publique du 28 mars 2012 Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c./ Société civile immobilière Domaine de Champigny Décision attaquée

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 16 janvier 2014 Cassation Mme FLISE, président. Arrêt n o 47 F-P+B

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 16 janvier 2014 Cassation Mme FLISE, président. Arrêt n o 47 F-P+B CIV. 2 CM COUR DE CASSATION Audience publique du 16 janvier 2014 Cassation Mme FLISE, président Pourvoi n o J 13-10.134 Arrêt n o F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-deux mars deux mille douze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-deux mars deux mille douze. N 16 / 12. du 22.3.2012. Numéro 2971 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt-deux mars deux mille douze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

Instantie. Onderwerp. Datum

Instantie. Onderwerp. Datum Instantie Hof van Cassatie Onderwerp Huwelijk. Gevolgen van het huwelijk. Hoofdelijkheid Datum 7 januari 2008 Copyright and disclaimer Gelieve er nota van te nemen dat de inhoud van dit document onderworpen

Plus en détail

Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 13 juillet 2012, 12-13.522, Publié au bulletin Legifrance

Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 13 juillet 2012, 12-13.522, Publié au bulletin Legifrance Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 13 juillet 2012, 12-13.522, Publié au bulletin Legifrance Références Cour de cassation chambre sociale Audience publique du vendredi 13 juillet 2012 N de pourvoi:

Plus en détail

E n t r e : appelant aux termes d un exploit de l huissier de justice Guy ENGEL de Luxembourg du 21 juillet 2008, e t :

E n t r e : appelant aux termes d un exploit de l huissier de justice Guy ENGEL de Luxembourg du 21 juillet 2008, e t : Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du quatre mars deux mille dix. Numéro 34311 du rôle Présents: Edmond GERARD, président de chambre, Charles NEU, premier conseiller, Ria

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf avril deux mille douze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf avril deux mille douze. N 22 / 12. du 19.4.2012. Numéro 3005 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf avril deux mille douze. Composition: Léa MOUSEL, conseillère

Plus en détail

Sécurité sociale. Conjoint de travailleur indépendant. Présomption d'assujettissement. AR n 38, art. 7 bis.

Sécurité sociale. Conjoint de travailleur indépendant. Présomption d'assujettissement. AR n 38, art. 7 bis. R~Y AUME DE BELGIQUE POUVOIR JUDICIAIRE COUR DU TRAVAIL DEMONS ARRET PRONONCE A L'AUDIENCE PUBLIQUE DU 14 DECEMBRE 2012 N 2012/ 6 ème Chambre R.G.2011/AM/427 Sécurité sociale. Conjoint de travailleur indépendant.

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 2 avril 2014 N de pourvoi: 13-11025 ECLI:FR:CCASS:2014:C100359 Non publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP

Plus en détail

- JURISPRUDENCE - Tribunal de première instance de Liège (7 ième chambre ) 14 novembre 2001

- JURISPRUDENCE - Tribunal de première instance de Liège (7 ième chambre ) 14 novembre 2001 1 LA REVUE EN LIGNE DU BARREAU de LIEGE - JURISPRUDENCE - Tribunal de première instance de Liège (7 ième chambre ) 14 novembre 2001 I. Droit judiciaire Demande originaire Extension de la demande originaire

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, deux juillet deux mille quinze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, deux juillet deux mille quinze. N 67 / 15. du 2.7.2015. Numéro 3509 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, deux juillet deux mille quinze. Composition: Georges SANTER, président

Plus en détail

Audience publique du 29 janvier 2014 Rejet M. TERRIER, président

Audience publique du 29 janvier 2014 Rejet M. TERRIER, président CIV.3 FB COUR DE CASSATION Audience publique du 29 janvier 2014 Rejet M. TERRIER, président Pourvoi n o V 12-27.919 Arrêt n o FS-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Président. Tribunal administratif de Dijon Le président du Tribunal,

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Président. Tribunal administratif de Dijon Le président du Tribunal, TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON N 1102334 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. M. Président M. 5 T ' Rapporteur public AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Tribunal administratif de Dijon Le président du Tribunal, Audience du

Plus en détail