RAPPORT ANNUEL PLAN BELGIQUE. Chaque enfant compte. 1 er juillet juin 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL 2009-2010 PLAN BELGIQUE. Chaque enfant compte. 1 er juillet 2009-30 juin 2010"

Transcription

1 1 er juillet juin 2010 RAPPORT ANNUEL PLAN BELGIQUE Chaque enfant compte.

2 Sommaire Rapport annuel Plan Belgique Avant-propos 3 Vision et mission de Plan Belgique 4 Notre philosophie en un coup d oeil 5 Afrique, Asie, Amérique latine : nos projets de développement 8 1 Afrique de l Ouest 10 1 Sous-région du Mékong 12 1 Amérique latine 14 Nos programmes en Belgique 16 Une solidarité aux mille visages 20 Plan Belgique en chiffres 24 La Coalition internationale Plan 27 Plan Belgique a.s.b.l. Galerie Ravenstein 3 B Bruxelles Tél. : Fax : Numéro de compte : É.R. : Plan Belgique a.s.b.l., D. Van Maele, Galerie Ravenstein 3 B 5, 1000 Bruxelles Cette publication est imprimée sur du papier écologique. Rédaction : Sarah Mulongo Rédaction finale : Agnès Denoël Photos : Plan, Eventattitude/F. Debatty, Denis Closon Graphisme : Impression : Imprimerie Arte-Print L énergie de Plan Belgique, c est vous Madame, Monsieur, Chers sympathisants, L heure est venue de faire le point sur une année qui ne fut pas de tout repos, tant pour Plan Belgique ou le secteur de l humanitaire en général que pour le reste de la planète. D abord, il y a eu la crise économique, dans tous les médias, sur toutes les lèvres et dans trop de foyers déjà très vulnérables. Nul besoin de préciser que les populations du Sud, particulièrement les enfants, en furent les premières victimes, directes et indirectes. Ensuite, plus d une fois, la terre est sortie de ses gonds. Personne n oubliera le séisme survenu en janvier 2010 en Haïti, où nos collègues font encore tout leur possible aujourd hui pour protéger les droits des enfants victimes de la catastrophe. Dans ce contexte mouvementé, nous avons poursuivi notre combat quotidien visant à améliorer durablement les conditions de vie des enfants dans le Sud : encourager l enregistrement des naissances au Burkina Faso, rendre possible l éducation des tout-petits au Cambodge, protéger la santé et les droits sexuels des jeunes en Équateur et tant d autres projets essentiels à l épanouissement des enfants dans un monde qui respecte leurs droits. En outre, comme chaque année, nous avons pu compter sur le soutien de nos sympathisants pour répondre à nos appels à la solidarité. Plus de citoyens belges ont répondu présents en signant notre pétition contre les violences quotidiennes faites aux enfants dans le Sud, remise fin 2009 à Charles Michel, ministre de la Coopération au développement. Ce type de mobilisation, au-delà de son poids effectif devant les autorités belges, nous insuffle une énergie précieuse. L énergie de faire entendre notre voix jusqu aux Nations Unies, afin que tout soit mis en œuvre pour que les Objectifs du Millénaire affectant les enfants soient atteints. L énergie de toujours mieux communiquer nos actions. L énergie d être pointus et transparents, notamment en rejoignant le portail des ONG agréées par le gouvernement belge. L énergie de faire toujours mieux pour les droits des enfants des pays en développement. Plan Belgique, ce sont près de familles et 300 volontaires qui nous soutiennent. Ce sont aussi 37 collaborateurs en Belgique et de nombreux partenaires partout dans le monde qui s investissent dans la coopération internationale. Sans leur énergie positive, notre organisation ne serait pas. C est donc à eux et aux enfants du Sud que nous dédions ce rapport annuel que vous lirez, nous l espérons, avec plaisir. Parce que chaque enfant compte. Rita Aerts Présidente, Plan Belgique Dirk Van Maele Directeur National, Plan Belgique PS : Cette année nous vous proposons un rapport annuel plus concis. Vous aurez de la sorte un aperçu clair et rapide du fonctionnement de Plan Belgique ainsi que des actions et des finances de la dernière année fiscale écoulée. Pour plus d informations, nous vous renvoyons toujours vers une section précise de notre site web, 2 3

3 Notre vision Plan Belgique a pour objectif de construire un monde où tous les enfants peuvent s épanouir pleinement au sein de leur communauté, un monde qui respecterait leur dignité et leurs droits, conformément à la Convention internationale relative aux droits de l enfant. Notre mission Plan Belgique est une organisation non gouvernementale indépendante, membre de la Coalition internationale Plan, qui s emploie à améliorer structurellement les conditions de vie des enfants dans le Sud. Afin de réaliser sa mission, l organisation met en place les moyens suivants : d une part, des programmes de développement en matière de santé, d éducation, d habitat, d amélioration des revenus et de sensibilisation. Par conséquent, la promotion et l application des droits de l enfant tels énoncés dans la Convention internationale relative aux droits de l enfant occupent une place centrale dans l ensemble des projets de l organisation.ces derniers s inscrivent dans le cadre d une approche spécifique, à savoir : le développement communautaire centré sur l enfant. d autre part, la sensibilisation du grand public et des autorités belges à l importance d une coopération internationale fondée sur les droits de l enfant. Ces actions permettent de consolider le consensus social à ce sujet et de mettre en oeuvre des réformes institutionnelles dans le secteur de la coopération au développement en Belgique. Afin de financer sa mission, Plan Belgique récolte des fonds auprès des parrains, marraines et autres donateurs, notamment les entreprises, les organisations et les autorités. Plan Belgique : notre philosophie en un coup d oeil Nos nombreuses années d expérience en Afrique, en Asie et en Amérique latine nous ont appris à reconnaître les partenaires essentiels du développement, à savoir : les communautés, y compris les enfants, les autorités et les acteurs de la société civile. Ensemble, nous construisons un monde où tous les enfants ont la chance de s épanouir pleinement, dans le respect de leurs droits. 4 5

4 Les enfants et leurs droits : un tremplin pour le développement Plan Belgique soutient des projets de développement en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Au coeur de nos actions : les enfants et leurs droits. Les enfants, car ils peuvent apporter à leur communauté entière la force motrice qu il lui faut pour se développer. Leurs droits, car depuis 1989, il a été reconnu aux enfants une série de droits élémentaires, repris dans la Convention internationale relative aux droits de l enfant (CIDE). La Convention repose sur 4 piliers à savoir les droits à la vie, au développement, à la protection et à la participation. Ce document officiel signé par 192 pays est le garant de l engagement international en faveur d une vie digne pour les enfants, en veillant à l égalité des chances pour tous : filles ou garçons, forts ou vulnérables. Plan Belgique se base donc sur ce document pour concrétiser son approche spécifique, à savoir le développement communautaire centré sur l enfant (CCCD). D une part, les enfants reçoivent des outils pour grandir, ce qui favorise le développement de leur communauté. D autre part, la collectivité et les autorités (inter)nationales sont encouragées à investir dans les enfants. Tout le monde en sort gagnant ; c est même la garantie du succès des projets. La Convention internationale relative aux droits de l enfant est la base de toutes nos actions. Ce document signé par 192 pays est le garant de l engagement international en faveur d une vie digne pour les enfants du monde entier. La participation locale est essentielle Les personnes confrontées à un problème sont souvent les mieux placées pour en parler. D où l importance d impliquer les populations locales pour mener à bien des projets de développement. Or les intervenants en développement sont souvent trop éloignés des populations (géographiquement et culturellement) pour entendre leurs points de vue et valoriser leurs connaissances. L atout de Plan Belgique : sa proximité avec les communautés. Nous employons très peu d expatriés et engageons des équipes locales, proches des populations, à l écoute de leurs besoins et de leur expertise. L essentiel est de renforcer les capacités de la population, à commencer par celles des enfants, mais aussi des intervenants locaux, comme les ONG ou les municipalités locales. À terme, l objectif est toujours l autonomisation des communautés et le retrait de Plan. Hommes, femmes et enfants sont des acteurs clés de leur propre développement. Leur voix prime dans tous les projets mis sur pied par Plan Belgique. Sensibilisation des autorités pour un impact optimal Les projets peuvent avoir un grand impact à l échelle locale. Néanmoins, pour que les résultats soient durables, ceux-ci ne peuvent pas se limiter à quelques villages. Plan met donc à profit sa proximité avec les communautés pour informer et sensibiliser les autorités locales, provinciales ou (inter)nationales et les encourager à agir à plus large échelle en faveur des enfants. Cette approche partie intégrante du développement communautaire centré sur l enfant permet de donner une ampleur régionale voire (inter)nationale aux interventions locales en incitant et en aidant les différents niveaux de pouvoir à prendre leurs responsabilités. Grâce à notre expertise et au succès local de nos projets, nous pouvons convaincre et soutenir les autorités locales pour qu elles adaptent leur législation et leurs programmes politiques, ce qui garantit des changements durables. Lobbying auprès des autorités belges Pour réellement améliorer les conditions de vie des enfants dans le Sud, il y a aussi des responsabilités à prendre en Belgique. À travers des campagnes de sensibilisation et de plaidoyer, les droits de l enfant sont mis à l agenda social et politique de notre pays. Depuis 2005, grâce au travail de lobbying de Plan Belgique et de ses partenaires, le gouvernement belge a fait des droits de l enfant une priorité de la coopération au développement belge. Avec pour conséquence, l obligation de toujours tenir compte des droits de l enfant dans toutes les initiatives de coopération internationale. Les enfants comptent aussi en Belgique En Belgique, nous mettons tout en œuvre pour que les enfants et les jeunes connaissent leurs droits. Chaque année, nous développons notamment des outils pédagogiques pour les enseignants du primaire. Adapté au jeune public, ce matériel leur permet d aborder avec leurs élèves différents thèmes liés aux droits de l enfant et aux pays en développement. Nous donnons également une voix aux ans à travers notre Youth Board (conseil des jeunes) et lors de nos campagnes annuelles de sensibilisation. Partenariats Pour répondre aux besoins des enfants, il est indispensable d agir sur plusieurs fronts. Plan Belgique a compris qu il n est pas souhaitable d agir en électron libre. Membre de la Coalition internationale Plan, l ONG est également représentée au sein des Nations Unies et de l Union européenne afin d y défendre les droits de l enfant. En Belgique, nous favorisons la collaboration avec des institutions comme la Coalition belge pour les droits de l enfant (CODE), Educaid ou la Coalition belge contre l utilisation des enfants soldats. Dans le Sud, nous collaborons étroitement avec des organisations locales, des municipalités et des groupements professionnels comme les enseignants. Coalition internationale Plan, Nations Unies, Union européenne, ONG locales, Coalition belge pour les droits de l enfant : les partenariats favorisent une politique de développement harmonieuse et efficace tant au niveau national qu international. Grâce à notre travail de lobbying auprès du gouvernement, les droits de l enfant sont devenus une priorité de la coopération au développement belge. 6 7

5 Afrique, Asie, Amérique latine : nos projets de développement Plan Belgique soutient les activités de la Coalition internationale Plan dans les 48 pays du Sud où celle-ci est active. En parallèle, nous avons choisi de collaborer plus étroitement avec 10 d entre eux : le Bénin, le Burkina Faso, le Togo, le Cambodge, le Vietnam, le Laos, l Équateur, le Pérou, le Honduras et le Salvador. Plan Belgique et la Coalition internationale Plan : qui fait quoi? La Coalition internationale Plan est active dans 66 pays : 18 bureaux nationaux financent des projets de développement dans 48 pays à travers le Parrainage Plan. Ces interventions sont mises en œuvre par nos collègues locaux et portent sur l enseignement, la santé, l amélioration des revenus, le milieu de vie, l accès à l eau potable, la défense des droits de l enfant et le renforcement des capacités locales. La coalition internationale gère les fonds récoltés, se charge du suivi des projets et de la communication à ce sujet, notamment à travers son rapport annuel, disponible sur simple demande à En parallèle, Plan Belgique collabore plus étroitement avec 10 de ces 48 pays. Nous y appuyons des projets relatifs aux droits de l enfant pour lesquels nous assurons une récolte de fonds spécifique (dons de particuliers ou d entreprises). Plan Belgique gère le suivi de ces projets, dont les thématiques sont plus circonscrites. Dans notre rapport annuel, nous rendons uniquement compte de ces projets. Focus géographique de Plan Belgique Plan Belgique concentre ses activités de suivi direct dans 3 régions : l Afrique de l Ouest, la sous-région du Mékong et l Amérique latine. Durant l année fiscale écoulée, Plan Belgique a travaillé en étroite collaboration avec Plan Bénin, Plan Burkina Faso, Plan Togo, Plan Cambodge, Plan Vietnam, Plan Laos, Plan Équateur, Plan Pérou, Plan Honduras et Plan Salvador. Dans nos choix de collaboration géographique, nous veillons à maintenir une synergie et une complémentarité avec les autres acteurs de la coopération au développement belge. Plan Belgique concentre ses activités de suivi direct dans 3 régions : l Afrique de l Ouest, la sous-région du Mékong et l Amérique latine. Focus thématique Nos efforts portent sur 3 thématiques précises : un enseignement primaire de qualité pour tous les enfants, la santé et les droits sexuels et reproductifs, et les enfants en situation difficile. Ce choix permet à Plan Belgique d effectuer un suivi qualitatif fondé sur son expertise spécifique. Nos 3 thèmes phares : l enseignement primaire de qualité, la santé et les droits sexuels et reproductifs, et les enfants en situation difficile. Naissance et vie d un projet Bien souvent, ce sont les communautés elles-mêmes qui font appel au soutien financier et à l expertise de Plan. Avant de mettre en œuvre ses propres projets et programmes, Plan s emploie d abord à renforcer les organisations communautaires existantes. S il n y en a pas, nous en encourageons la création. Quand nous estimons qu une intervention est justifiée et possible, nous élaborons un plan de développement avec l aide de nos partenaires locaux et des populations. Celui-ci est fondamental pour la collaboration future avec Plan ou d autres acteurs. Ce plan communautaire est élaboré sous la direction d un comité local. Ici, hommes, femmes, enfants et organisations locales ont voix au chapitre. Cette approche garantit la participation de la population qui s approprie alors le projet. Il est dès lors possible de monter un plan concret à long terme, qui répond réellement aux besoins de la communauté. Quand Plan n est pas en mesure de soutenir la communauté, l organisation aiguille la population vers d autres instances. Souvent, ce sont les communautés elles-mêmes qui font appel à Plan Belgique. Ensemble, nous élaborons alors un plan communautaire pour le développement qui répond réellement aux besoins de la population. 8 9

6 Nos projets en Afrique de l Ouest Projet à la une : L enregistrement des naissances au Burkina Faso a Tous nos projets sur : > que fait Plan? > tous les projets Projet à la une : L enregistrement des naissances au Burkina Faso Un acte de naissance est indispensable pour jouir pleinement du statut de citoyen. Les enfants enregistrés ont accès aux soins de santé, à l enseignement et à d autres services de base. Ils sont aussi protégés contre l exploitation et la violence et ont le droit d être entendus. Dans le cas contraire, leur vie entière est largement hypothéquée. Dans les pays en développement, il est rare que les enfants soient enregistrés à la naissance. En cause : le manque d information des parents, le manque de ressources des services d état civil, la situation trop éloignée des centres d enregistrement, etc. Depuis 2004, Plan Belgique soutient un projet de grande envergure pour que chaque naissance soit enregistrée au Burkina Faso, où moins d un enfant sur trois était en possession de son acte de naissance au début du millénaire. État d avancement du projet en enfants ont reçu un acte de naissance au Burkina Faso en 2010 Avant ce projet, développé dans 8 provinces du pays, seuls 30% des nourrissons étaient enregistrés, pour 79% aujourd hui. Depuis avril 2009, plus de enfants (mais aussi des adultes) vivant dans les 8 provinces du projet ont reçu leur acte de naissance. Cette belle progression est encourageante pour notre objectif final, à savoir : l enregistrement de naissances dans cette zone d ici décembre Grâce à la réflexion menée par le comité de pilotage du projet en collaboration avec différents ministères, le gouvernement burkinabé a décidé de garantir la gratuité des inscriptions dans les 2 mois suivant la naissance, ce «Nous avons enregistré Foussena le deuxième jour après sa naissance. Maintenant, ma fille a 9 mois et a reçu tous les vaccins.» Mamadou Ouedrago, jeune papa de Kala qui facilite considérablement les démarches des parents. Le succès du projet de Plan et le plaidoyer exercé auprès du gouvernement burkinabé ont encouragé ce dernier à organiser à partir de 2010 une campagne nationale d enregistrement des naissances. Résultat : dans le pays entier, enfants ont reçu un acte de naissance. 273 agents d état civil ont été formés depuis le début de la dernière phase du projet (avril 2010). Pour inciter les mères à venir inscrire leur enfant avant l âge de 2 mois, Plan distribue des moustiquaires, qui protègent les familles contre le parasite mortel de la malaria. Tous nos projets en Afrique de l Ouest Au cours de l année fiscale écoulée, Plan Belgique a assuré le suivi des projets suivants en Afrique de l Ouest : L enregistrement des naissances au Burkina Faso Les écoles primaires de qualité au Burkina Faso Les clubs de jeunes au Togo La traite des enfants et enseignement de qualité au Bénin et au Togo Retrouvez tous nos projets sur dans la rubrique que fait Plan > tous les projets. Un paragraphe «Résultats 2010» vous donne chaque fois un aperçu des principaux résultats obtenus en dans les communautés bénéficiaires du projet

7 Projet à la une : Développement global des enfants de 0 à 6 ans au Cambodge Nos projets dans la sous-région du Mékong Projet à la une : Développement global des enfants de 0 à 6 ans au Cambodge a Tous nos projets sur : > que fait Plan? > tous les projets Les premières années de la vie sont cruciales : en l absence de stimulants suffisants, les enfants peuvent ne pas se développer complètement. À ce jour, le gouvernement cambodgien n investit presque pas dans l enseignement des tout-petits. Le projet de Protection et développement de la petite enfance (Early Childhood Care and Development ECCD) lancé par Plan en 2009 s articule autour du développement physique, mental et cognitif des enfants de 0 à 6 ans. Le projet se concentre également sur la santé des enfants et combat ainsi la mortalité infantile au Cambodge. État d avancement du projet en 2010 Depuis janvier 2009, près de enfants âgés de 4 à 6 ans ont été préscolarisés. Pour les enfants de 0 à 3 ans, le projet vise surtout l information et le renforcement des capacités des parents, afin qu ils puissent stimuler leurs enfants et leur permettre de grandir sainement. 143 animateurs pour jeunes parents sont entrés en fonction dans la province de Siem Reap, où le projet est développé. 118 d entre eux ont déjà suivi une formation de 5 jours pour apprendre à sensibiliser et former les parents sur les 12 pratiques familiales clés (ex. l allaitement, la prévention et le traitement des maladies, l éducation sans violence, etc.). Des formations sont prévues tout au long de l année. 238 groupes de parents ont été mis sur pied. Au total, plus de parents ont participé à des réunions gérées par des animateurs qualifiés. «Les enfants sont comme de petites pousses de bambou. Ils doivent grandir et devenir plus forts pour pouvoir remplacer les bambous plus âgés.» Phon, animateur. Pour les enfants de 4 à 6 ans, il s agit de créer des écoles maternelles communautaires. 79 classes maternelles ont été créées ou rénovées dans les 3 districts du projet. Les 79 enseignants ont suivi une formation de 10 jours, leur apprenant à dispenser des leçons de qualité. L an dernier, près de enfants âgés de 4 à 6 ans ont été préscolarisés grâce au projet. Chaque jour, des petits déjeuners ont été distribués aux enfants, ce qui favorise leur santé et stimule les parents à les scolariser. Tous nos projets dans la sous-région du Mékong Au cours de l année fiscale écoulée, Plan Belgique a assuré le suivi des projets suivants dans la sous-région du Mékong : Enseignement primaire de qualité au Vietnam Écoles de rééducation au Vietnam Ligne téléphonique pour les enfants au Vietnam Développement global des enfants de 0 à 6 ans au Cambodge Éducation sur les droits sexuels et reproductifs par les jeunes au Cambodge Enseignement de qualité au Laos Retrouvez tous nos projets sur dans la rubrique que fait Plan > tous les projets. Un paragraphe «Résultats 2010» vous donne chaque fois un aperçu des principaux résultats obtenus en dans les communautés bénéficiaires du projet

8 Nos projets en Amérique latine Projet à la une : Droits sexuels et reproductifs des jeunes en Équateur a Tous nos projets sur : > que fait Plan? > tous les projets Projet à la une : Droits sexuels et reproductifs des jeunes en Équateur Les jeunes ont le droit de décider eux-mêmes de quand et avec qui ils veulent construire une relation, commencer leur vie sexuelle et avoir des enfants. Il est essentiel qu ils soient informés de ces droits, pour mieux se protéger contre les abus ou la violence sexuelle et s épanouir pleinement. Si l éducation et les soins liés à la santé sexuelle sont fixés dans la loi équatorienne, les droits sexuels et reproductifs restent tabous pour beaucoup d adultes. À travers ce projet, Plan aide les jeunes à briser l interdit de la sexualité. «Maintenant, nous sommes des experts. Nous informons les autres élèves en classe et en dehors. Mais le sujet reste difficile à aborder avec nos parents.» Xiomara, 18 ans, Portoviejo État d avancement du projet en conseils de jeunes cantonaux ont mis les maltraitances sexuelles à l agenda des écoles. 309 acteurs de la santé ont été formés à guider et sensibiliser les adolescents dans le domaine de leurs droits sexuels et reproductifs. 24 centres de santé mettent en place un programme de sensibilisation du grand public, en collaboration avec les écoles et les communautés. 33 centres organisent des consultations pour adolescents axées sur la santé sexuelle et reproductive et les droits de l enfant. 313 enseignants ont été formés à l éducation sexuelle, avec une attention particulière pour l égalité des genres et le groupe cible des adolescents. Plus de jeunes, filles et garçons, ont pris part à des activités liées aux droits sexuels et reproductifs, dans leur village à l école ou au poste de santé. 101 parents et chefs de villages ont suivi une formation sur leurs responsabilités dans la reconnaissance des droits sexuels et reproductifs de leurs enfants. S ensuit une attitude plus active à l encontre des abus sexuels, et plus seulement à l école. Il est notamment exigé du gouvernement qu il mette une politique en place dans ce domaine. 8 conseils de jeunes cantonaux ont mis les maltraitances sexuelles à l agenda des écoles. Grâce à eux, l approche basée sur les droits ressort mieux et est intégrée à l agenda politique. Tous nos projets en Amérique latine Au cours de l année fiscale écoulée, Plan Belgique a assuré le suivi des projets suivants en Amérique latine : Droits sexuels et reproductifs des jeunes en Équateur Enseignement de qualité pour les enfants de 3 à 5 ans au Pérou Promotion des droits de l enfant au Pérou Culture de la paix et participation locale au Salvador Groupes de jeunes au Honduras Retrouvez tous nos projets sur dans la rubrique que fait Plan > tous les projets. Un paragraphe «Résultats 2010» vous donne chaque fois un aperçu des principaux résultats obtenus en dans les communautés bénéficiaires du projet

9 Plan/Denis Closon Nos programmes en Belgique En Belgique, nous défendons les droits de l enfant dans la coopération au développement auprès des autorités, afin d encourager des changements législatifs à long-terme. Nous sensibilisons également la population belge, pour consolider le consensus social autour de ce sujet crucial. Nous informons aussi les enfants sur leurs droits et donnons la parole aux jeunes à travers notre Youth Board. Clôture de la campagne 2009 contre la violence En 2009, Plan Belgique attirait l attention de tous sur les violences dont plus de 40 millions d enfants sont victimes chaque année, à l école, dans leur communauté ou au sein même du cercle familial. Le 20 novembre 2009, à l occasion du 20 e anniversaire de la Convention internationale relative aux droits de l enfant (CIDE), Plan Belgique a organisé une série d ateliers ludique sur ce thème pour des élèves du primaire. Au terme de cette matinée de sensibilisation, Maria Del Rio et Koen Wauters ont rejoint les enfants afin de remettre au Ministre de la Coopération au développement, Charles Michel, la pétition contre les violences quotidiennes faites aux enfants lancée en mai. Plus de citoyens l ont signée en guise de mobilisation contre ce fléau. Plus de citoyens ont signé notre pétition contre les violences quotidiennes infligées à plus de 40 millions d enfants chaque année. Campagne 2010 pour des écoles maternelles de qualité En 2010, Plan Belgique a lancé sa campagne en faveur d un enseignement maternel de qualité pour les enfants du Sud. À l aide d un spot TV et d une édition spéciale de notre Plan Magazine insérée dans Le Vif/L Express et La Libre Belgique, nous avons tout fait pour sensibiliser la population belge à ce thème. Nous avons également mis les internautes à contribution, en leur proposant de répondre à notre quiz sur l enseignement maternel ou de partager leur rêve d enfant en ligne. Pour témoigner des réalités du terrain, des journalistes du Ligueur, de la Libre Belgique, de Vers l Avenir, de Femmes d Aujourd hui et du quotidien gratuit Metro se sont rendus au Sénégal. La visite de Marie Gillain, notre ambassadrice bénévole, à son ancienne école maternelle a elle aussi été largement couverte par les médias. L actrice, qui tenait à s impliquer sur ce thème, a interprété un conte sur l importance de la scolarisation dès le plus jeune âge, à la grande joie des tout-petits. À l occasion de la campagne, nous avons aussi organisé un séminaire au Parlement fédéral, où les jeunes du Youth Board ont également présenté leur exposition «L école maternelle, ça compte!». atout sur nos campagnes sur > que-fait-plan > campagnes thématiques Notre plaidoyer politique porte ses fruits En 2010, nos actions de plaidoyer menées durant la campagne de mai ont notamment conduit Sabine de Bethune et Georges Dallemagne à déposer une résolution au Sénat et à la Chambre. Celle-ci a amené le Ministre de la Coopération au développement à intégrer «Les violences quotidiennes faites aux enfants dans le Sud» aux priorités relatives aux droits de l enfant reprises dans sa note politique

10 Par ailleurs, en réaction aux formulations proposées par Plan Belgique et la Plate-forme droits de l enfant dans la Coopération au développement (DECD) dans le Rapport alternatif remis en ce début d année, le Comité des droits de l enfant des Nations Unies a publié ses recommandations le 11 juin dernier. Le Comité encourage notamment la Belgique à accorder plus d attention aux droits de l enfant dans la Coopération au développement. Plan Belgique a également soutenu plusieurs actions de grande envergure visant la protection des enfants. Parmi celles-ci, la campagne internationale du groupe de travail «Stop Prostitution Enfantine», lancée en juin Membre de la Coalition belge contre l utilisation des enfants soldats, Plan Belgique a également participé à l action de mobilisation annuelle dénonçant cette violation des droits de l enfant. Cette année, plus de 800 jeunes se sont rassemblés à Louvain-la-Neuve. Ils ont symboliquement déposé leurs jouets en forme d armes pour qu ils soient écrasés par un rouleau compresseur. Le Ministre de la Coopération au développement, Charles Michel, était présent pour recevoir les recommandations formulées par la Coalition. En réaction aux formulations proposées par Plan Belgique et la Plate-forme droits de l enfant dans la Coopération au développement (DECD), le Comité des droits de l enfant des Nations Unies encourage notamment la Belgique à accorder plus d attention aux droits de l enfant dans la Coopération au développement. Outils pédagogiques gratuits Au cours de l année scolaire , Lou et Lena, les sympathiques jumeaux globe-trotters de Plan Belgique, ont emmené plus de élèves de primaire (francophones et néerlandophones confondus) à la découverte des droits de l enfant dans le monde. L offre pédagogique de Plan Belgique est soutenue par la coopération belge au développement (DGD) et bénéficie d une diffusion de plus en plus large. Les enseignants du primaire se montrent séduits par les mascottes colorées et dynamiques ainsi que par l approche de l ONG, qui s inscrit parfaitement dans les objectifs d éducation à la citoyenneté repris dans les programmes scolaires. De plus, les outils de Plan Belgique peuvent être le moteur de projets solidaires passionnants. Cette année, Lou et Lena proposaient aux écoliers belges de partir à la découverte de l Équateur et se penchaient également sur la protection des enfants contre les violences quotidiennes dans le Sud, thème de la campagne 2009 de Plan Belgique. Sur le web avec Planète Prof! Grâce au cofinancement de la DGD, Plan Belgique a travaillé tout au long de cette année fiscale au développement d un nouvel espace web pédagogique. Les enseignants qui souhaitent aborder «les droits de l enfant dans les pays en développement» peuvent désormais y télécharger des outils éducatifs qualitatifs et variés. Notre base de données offre une multitude d informations géographiques et thématiques, mais aussi des films et des photos. a Découvrez Planète Prof sur planeteprof Youth Board : des jeunes qui en veulent En 2005, Plan Belgique lançait un Youth Board néerlandophone. Depuis septembre 2010, une quinzaine de jeunes francophones de 14 à 17 ans ont rejoint l aventure. Dès le départ, ils se sont impliqués sans vergogne pour les droits des enfants des pays en développement! Issus de Tournai, Verviers, Bastogne, Gembloux, Ottignies, Rixensart, Bruxelles ou Arlon, ces jeunes volontaires se réunissent un week-end par mois. Au programme : formations sur les droits de l enfant, la coopération au développement, les Objectifs du Millénaire, mais également sur l utilisation des médias par exemple. À l issue de leurs réflexions de groupe, ils déterminent les actions de sensibilisation à mettre en place durant l année scolaire. En , les jeunes se sont impliqués dans la présentation du thème de la réduction de la mortalité infantile durant l émission «Les Niouzz» de la RTBF. Ils ont également monté une exposition photos sur l importance de l école maternelle. Afin de traiter ces thèmes concrètement et en profondeur, ils ont également suivi une formation en photographie. Outre un reportage photos dans les établissements maternels belges, trois d entre eux se sont rendus au Pérou. Le vernissage de l expo photos «L école maternelle, ça compte!» s est tenu au Parlement fédéral. Les clichés présentés témoignent des différents apports de l école maternelle pour l enfant et son développement. L exposition est aujourd hui mise gratuitement à la disposition des enseignants du secondaire qui en font la demande. a Retrouvez les jeunes du Youth Board et découvrez le récit de leur reportage au Pérou sur

Plan Belgique en bref

Plan Belgique en bref Plan Belgique en bref Plan Belgique 1 Qui sommes-nous? Plan Belgique est une organisation non gouvernementale indépendante, membre de la Coalition internationale Plan, active dans 69 pays dont 50 parmi

Plus en détail

Votre Fête, un bon Plan!

Votre Fête, un bon Plan! Votre Fête, un bon Plan! Une fête Plan, qu est-ce que c est? & Toutes les infos pratiques & Les organisateurs d une fête Plan partagent leur expérience & Quels projets soutenez-vous grâce à votre fête?

Plus en détail

Fondation Paul Gérin-Lajoie

Fondation Paul Gérin-Lajoie Fondation Paul Gérin-Lajoie Fondateur : Paul Gérin-Lajoie premier titulaire du ministère de l Éducation au Québec de 1964 à 1966 et principal artisan des profondes mutations apportées au système d éducation

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES

CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/19 1 er novembre 2015 Original anglais Point 4.5 de l ordre du jour provisoire CONCLUSIONS DU FORUM DES JEUNES Du 26 au 28 octobre 2015, environ 500 jeunes femmes et

Plus en détail

La Fondation Air France en Afrique

La Fondation Air France en Afrique La Fondation Air France en Afrique Décembre 2010 SOMMAIRE 3 I. La Fondation Air France Présentation. 5 Programme 2010.......................... 6 Sélection des projets. 7 II. Afrique Projets financés.

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

WEB EDU TV. Quel horizon post-2015 pour les politiques d éducation en Afrique subsaharienne?

WEB EDU TV. Quel horizon post-2015 pour les politiques d éducation en Afrique subsaharienne? WEB EDU TV Quel horizon post-2015 pour les politiques d éducation en Afrique subsaharienne? Octobre 2013 1 Contexte Il y a plus d une décennie, en avril 2000, se tenait le Forum Mondial sur l Éducation

Plus en détail

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis,

Excellence Monsieur l Ambassadeur, Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique, Distingués invités, Mes Très Chers amis, Discours de Madame Bineta Diop Cérémonie de remise de la Légion d honneur Mercredi 17 septembre 2012. Résidence de France à Genève Monsieur Nicolas NIEMTCHINOW, Ambassadeur et représentant permanent de

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale L a mondialisation offre aux économies développées des défis et des perspectives

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Siréas asbl. La cohérence des politiques de coopération au développement en Belgique : vœu pieux ou réalité? 2012/05

Siréas asbl. La cohérence des politiques de coopération au développement en Belgique : vœu pieux ou réalité? 2012/05 2012/05 La cohérence des politiques de coopération au développement en Belgique : vœu pieux ou réalité? par Noemie Nyst Analyses & Études Monde et Droits de l Homme 1 Siréas asbl Nos analyses et études,

Plus en détail

20 14 RT RAPPO FINANCIER

20 14 RT RAPPO FINANCIER FINANCIER RAPPORT 20 14 UNE GENEROSITÉ SANS FAILLE DE NOS DONATEURS 2014 a marqué les dix ans du tout premier programme soutenu par les parrains français au Sénégal. Après ces 10 années passées aux côtés

Plus en détail

L ESSENTIEL 2014. Notre mission, nos actions. Le parrainage en France. Le parrainage International

L ESSENTIEL 2014. Notre mission, nos actions. Le parrainage en France. Le parrainage International 1 Notre mission, nos actions Créée en 1947, France Parrainages met en place des parrainages, en France et dans 16 pays, sous différentes formes adaptées aux besoins des enfants. Notre mission : aider des

Plus en détail

au Cambodge et aux Philippines

au Cambodge et aux Philippines Nos centres scolaires et foyers d accueil pour bâtir des hommes au Cambodge et aux Philippines L enfant que nous aidons aujourd hui sauvera son pays demain Qui sommes-nous? Notre vision Face la souffrance

Plus en détail

PARLE AVEC ELLE Contre toutes les violences, dire et reconstruire Une installation photographique à partir des reportages de Lâm Duc Hiên

PARLE AVEC ELLE Contre toutes les violences, dire et reconstruire Une installation photographique à partir des reportages de Lâm Duc Hiên PARLE AVEC ELLE Contre toutes les violences, dire et reconstruire Une installation photographique à partir des reportages de Lâm Duc Hiên Présentation Partenaires Bruxelles et Anvers 2011 NOUS SOIGNONS

Plus en détail

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités)

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) 1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) COMPTE RENDU DES TRAVAUX Le 1 er Forum National du Tourisme Responsable

Plus en détail

Les Pilotis asbl. solidarité. autonomie. sécurité. avenir. esprit de famille. pour la vie. intégration

Les Pilotis asbl. solidarité. autonomie. sécurité. avenir. esprit de famille. pour la vie. intégration intégration avenir esprit de famille solidarité sécurité autonomie pour la vie Les Pilotis asbl Création de maisons de Vie et d hébergement adaptées aux personnes handicapées mentales adultes de grande

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Texte de l allocution de la présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, madame Christiane Barbe, lors des consultations particulières

Plus en détail

Office fédéral de la justice Unité Droit pénal international. 3003 Bern. Berne, le 10 novembre

Office fédéral de la justice Unité Droit pénal international. 3003 Bern. Berne, le 10 novembre Office fédéral de la justice Unité Droit pénal international 3003 Bern Berne, le 10 novembre Approbation et mise en œuvre de la convention du 25 octobre 2007 du Conseil de l Europe sur la protection des

Plus en détail

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014

Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Réunion mondiale sur l Éducation pour tous UNESCO, Mascate, Oman 12-14 mai 2014 Déclaration finale de la Réunion mondiale sur l EPT 2014 Accord de Mascate Préambule 1. Nous, ministres, chefs de délégations,

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE :

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : JOURNÉES INTERNATIONALES D ÉTUDES D ENFANCE ET PARTAGE Les 20 et 21 novembre 2007 UNESCO, Paris ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : UN ENGAGEMENT COLLECTIF Plus d informations sur : www.colloque.enfance-et-partage.org

Plus en détail

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Soumise au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes 6 août 2014 À propos de la Vancouver Art Gallery Fondée en 1931, la Vancouver Art Gallery

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

Pantone Violet C CMJN. NEWS - n 1 2010. Niveaux de gris

Pantone Violet C CMJN. NEWS - n 1 2010. Niveaux de gris Pantone Violet C CMJN NEWS - n 1 2010 Niveaux de gris Edito Vous tenez entre vos mains le premier news que nous avons le plaisir de vous faire découvrir. Nous avons repris la présidence d AVEC Suisse en

Plus en détail

Dossier de presse. AGIRabcd. Association Générale des Intervenants Retraités. actions de bénévoles pour la coopération et le développement

Dossier de presse. AGIRabcd. Association Générale des Intervenants Retraités. actions de bénévoles pour la coopération et le développement Dossier de presse AGIRabcd Association Générale des Intervenants Retraités actions de bénévoles pour la coopération et le développement Des seniors offrent leur savoir-faire en France et dans le monde

Plus en détail

Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP)

Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP) Association D appui et d Éveil Pugsada (ADEP) Association D appui et d Eveil Pugsada (ADEP) Secteur 14 quartier KALGHONDIN dans l Arrondissement de BOGODOGO, Ouagadougou, Province du KADIOGO 01 BP 6691

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les 20 ans de l ONG ESSOR : Quel avenir pour la solidarité internationale? Contact : L équipe d ESSOR est à votre disposition pour tout renseignement à l adresse suivante : essor.contact@free.fr

Plus en détail

Création de contenus pédagogiques sur le thème des droits de l enfant pour tableaux blancs interactifs 25/01/2010

Création de contenus pédagogiques sur le thème des droits de l enfant pour tableaux blancs interactifs 25/01/2010 Création de contenus pédagogiques sur le thème des droits de l enfant pour tableaux blancs interactifs 25/01/2010 Juin 2010 L Unicef France et Promethean proposent conjointement des contenus pédagogiques

Plus en détail

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction)

Eco-logis. Projet Pédagogique. Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs. www.eco-logis.org (en construction) Eco-logis Un projet de voyage autour du monde, à la rencontre d auto-constructeurs Projet Pédagogique www.eco-logis.org (en construction) Un projet de l Association Le Porte-Bagages portebagages.e-monsite.com

Plus en détail

Diversité culturelle 21 mai, Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et pour le développement

Diversité culturelle 21 mai, Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et pour le développement Diversité culturelle 21 mai, Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et pour le développement «La diversité n est pas entre les cultures, mais inhérente à l idée même de culture, et

Plus en détail

Vous venez De devenir parrain ou marraine d un enfant SOS, et maintenant?

Vous venez De devenir parrain ou marraine d un enfant SOS, et maintenant? Vous venez De devenir parrain ou marraine d un enfant SOS, et maintenant? Félicitations & merci! Vous venez de devenir parrain ou marraine d un enfant SOS. Vous vous engagez ainsi à offrir avec nous un

Plus en détail

Routes d Apprentissage

Routes d Apprentissage Renforcercement des capacités des pays SUN pour promouvoir la nutrition à travers des Routes d Apprentissage L expérience de la Route d apprentissage au Pérou et au Sénégal En tant que mouvement global,

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST

NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Afrique Nourricière re NOTE DE SYNTHESE SUR LES POLITIQUES ET PROGRAMMES REGIONAUX RELATIFS AUX DROITS ET ACTIVITES DES FEMMES EN AFRIQUE DE L OUEST Secrétariat Exécutif ROPPA Atelier Collège des Femmes

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur. UNHCR / S. Aguilar

Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur. UNHCR / S. Aguilar Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur UNHCR / S. Aguilar UNHCR / S.Aguilar Mots et dessins d enfants réfugiés Colombiens en Equateur UNHCR, Bureau pour l Europe, Bruxelles, Belgique

Plus en détail

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam MISSION DE L ADOPTION INTERNATIONALE - AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam Par Mélanie Biraghi Chargée de mission Adoption & Protection

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

Dossier de sponsoring

Dossier de sponsoring Dossier de sponsoring Contact : assodefilenaiguille@gmail.com / 06 67 71 75 21 Sommaire Pourquoi devenir partenaire? 2 À l initiative de l événement 3 L association De Fil En Aiguille 4 L événement, notre

Plus en détail

Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal

Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal Coopération internationale dans le domaine de l eau : présentation du projet d adduction d eau en milieu scolaire au Sénégal Gaïa initiative du Partenariat Sommaire Communiqué de presse Fiche 1 : Présentation

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais 29 mars 2012 Français Original : anglais Commission de la condition de la femme Cinquante-sixième session 27 février-9 mars 2012 Point 3 a) ii) de l ordre du jour Suivi de la Quatrième Conférence mondiale

Plus en détail

CONVENTION n.. DE PARTENARIAT AVEC L ASSOCIATION «VIENNE PARRAINS MARRAINES» SITUEE A POITIERS, COMITE DE PARRAINAGE DE PROXIMITE 86 ANNEE 2011

CONVENTION n.. DE PARTENARIAT AVEC L ASSOCIATION «VIENNE PARRAINS MARRAINES» SITUEE A POITIERS, COMITE DE PARRAINAGE DE PROXIMITE 86 ANNEE 2011 ANNEXE 8 CONVENTION n.. DE PARTENARIAT AVEC L ASSOCIATION «VIENNE PARRAINS MARRAINES» SITUEE A POITIERS, COMITE DE PARRAINAGE DE PROXIMITE 86 ANNEE 2011 ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide

Plus en détail

HELLO WORLD APRÈS MIDI SUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES

HELLO WORLD APRÈS MIDI SUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES HELLO WORLD APRÈS MIDI SUR LA MOBILITÉ INTERNATIONALE DES JEUNES Samedi 28 février 2015 Une initiative de l ASBL Infor Jeunes Waterloo avec la collaboration de Michel Bettendorf, Echevin de la Jeunesse

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF)

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Charte constitutive de la Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Le 26 novembre 2014 PREAMBULE - Considérant l ampleur et la place prépondérante qu occupent les jeunes dans

Plus en détail

Chers amies et amis soutiens de 1001 fontaines, 1001 fontaines aborde sa dixième année d existence. Quel chemin parcouru!

Chers amies et amis soutiens de 1001 fontaines, 1001 fontaines aborde sa dixième année d existence. Quel chemin parcouru! Chers amies et amis soutiens de 1001 fontaines, 1001 fontaines aborde sa dixième année d existence. Quel chemin parcouru! Grâce à votre engagement à nos côtés, 1001 fontaines permet aujourd hui à plus

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

L entreprise sociale contre la malnutrition à Madagascar. Dossier de presse Remise des Grands Prix de la finance solidaire 2 novembre 2015

L entreprise sociale contre la malnutrition à Madagascar. Dossier de presse Remise des Grands Prix de la finance solidaire 2 novembre 2015 Nutri zaza L entreprise sociale contre la malnutrition à Madagascar Dossier de presse Remise des Grands Prix de la finance solidaire 2 novembre 2015 Contacts presse : Nutri zaza : Mieja Vola, mieja@iris.mg,

Plus en détail

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN Contexte Note conceptuelle 2013 a été une année marquante pour la nutrition, qui a fait suite à de nombreuses années de revendication

Plus en détail

Quelques nouvelles! L enfant que nous aidons aujourd hui, sauvera son pays demain.

Quelques nouvelles! L enfant que nous aidons aujourd hui, sauvera son pays demain. Quelques nouvelles! L enfant que nous aidons aujourd hui, sauvera son pays demain. 2014 1 Enfants du Mékong Où en sommes-nous? Enfants du Mékong qui sommes-nous? Notre vision Face à la souffrance des enfants

Plus en détail

Date de clôture : 20 mars 2015

Date de clôture : 20 mars 2015 Règlement de l appel à projets «Soutien aux actions multi-territoires en Politique de la ville» Date de clôture : 20 mars 2015 1. Cadre d intervention Depuis plusieurs années, la Région Île-de-France s

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER Relais pour la Vie, une initiative

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE

PARLEMENT COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 161 (2014-2015) N o 1 161 (2014-2015) N o 1 PARLEMENT DE LA COMMUNAUTÉ FRANÇAISE Session 2014-2015 17 JUILLET 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION VISANT LE SOUTIEN ET LE DÉVELOPPEMENT DU CROWDFUNDING EN FÉDÉRATION

Plus en détail

Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand-Duché de Luxembourg

Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand-Duché de Luxembourg Evaluation de six ONG de développement agréées par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Grand-Duché de Luxembourg Rapport de Synthèse de l évaluation Extrait de la version finale du 24

Plus en détail

«Le partenariat Nord/Sud pour le changement social dans les démarches éducatives, le lobbying politique et la mise en réseau»

«Le partenariat Nord/Sud pour le changement social dans les démarches éducatives, le lobbying politique et la mise en réseau» Séminaire ACODEV-COPROGRAM du 11.05.2010 : «Le partenariat Nord/Sud pour le changement social dans les démarches éducatives, le lobbying politique et la mise en réseau» - Synthèse - Introduction Le partenariat

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

Proposition de projet pour le soutien à l occasion des 100 ans d ecobeton water technologies

Proposition de projet pour le soutien à l occasion des 100 ans d ecobeton water technologies Proposition de projet pour le soutien à l occasion des 100 ans d ecobeton water technologies Accès à l eau potable et à l assainissement dans les Andes du Sud en Equateur Région de Saraguro-Oña ecobeton

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets. Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs

Tableau comparatif des décrets. Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs Réseau Coordination Enfance asbl Tableau comparatif des décrets Centre de vacances Accueil Temps Libre Ecole de devoirs RCE asbl Rue Philomène, 37 1030 Bruxelles 02 203 65 75 02 218 87 34 rce@skynet.be

Plus en détail

Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012

Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012 Le Parrainage à la Croisée des Chemins Lundi 30 janvier 2012 Unapp - Apei de Lens et environs (www.apei-lens.org) L Apei de Lens et environs «Le Parrainage est une aventure humaine et une expérience unique»

Plus en détail

Création du conseil de jeunes appaméens (conseil municipal du 29 09 11) Page 1

Création du conseil de jeunes appaméens (conseil municipal du 29 09 11) Page 1 Maison au service du public et de l action sociale- 5 rue de la maternité- 09100 Pamiers Tel : 05 34 01 09 10 email : jeunesse@ville-pamiers.fr Mairie de Pamiers - Place du Mercadal - BP167-09101 PAMIERS

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

Guide pour un processus de qualité en éducation au développement

Guide pour un processus de qualité en éducation au développement Guide pour un processus de qualité en éducation au développement www.acodev.be Introduction Ce guide est un outil au service des organisations impliquées dans le champ de l éducation au développement (ED)

Plus en détail

Scolarisation des filles en Afrique de l Ouest et du Centre. Bilan de l expérience UNICEF

Scolarisation des filles en Afrique de l Ouest et du Centre. Bilan de l expérience UNICEF Scolarisation des filles en Afrique de l Ouest et du Centre Bilan de l expérience UNICEF Pourquoi est-il important de se focaliser sur l éducation, en particulier celles des filles? Bénéfices individuels

Plus en détail

TOUT CE DONT UN ENFANT A BESOIN, NOUS POUVONS LE LUI OFFRIR ENSEMBLE

TOUT CE DONT UN ENFANT A BESOIN, NOUS POUVONS LE LUI OFFRIR ENSEMBLE Fondation NOS PETITS ORPHELINS Nuestros Pequeños Hermanos NPH Trimestriel 2 ème trimestre 2012 - Edition spéciale Bureau de dépôt Bruxelles X - N d'agrément P2A6234 Lettre d information pour nos amis Juin

Plus en détail

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST

ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST ALLOCUTION DE M. BENJAMIN HOUNTON CHARGE DU BUREAU DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME POUR L AFRIQUE DE L OUEST CONFERENCE REGIONALE SUR LA RATIFICATION DES INSTRUMENTS INTERNATIONAUX

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Table des matières. ¼ ¼Communiqué de presse...2 ¼¼Pourquoi étudier l éco-habitat à l école?...3

Table des matières. ¼ ¼Communiqué de presse...2 ¼¼Pourquoi étudier l éco-habitat à l école?...3 Table des matières ¼ ¼Communiqué de presse...2 Pourquoi étudier l éco-habitat à l école?...3 ¼ ¼Synthèse et objectifs du projet...4 ¼ ¼Le guide pédagogique...5 ¼ ¼Le site Internet...6 ¼ ¼Les partenaires...7

Plus en détail

OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales?

OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales? OMD 2015 : Comment débloquer le potentiel des collectivités territoriales? À seulement cinq ans de l échéance de 2015 fixée pour les OMD, de nombreux pays ont réalisé d importants progrès quant à la réalisation

Plus en détail

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES

AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES POPULATION REFERENCE BUREAU AGIR MAINTENANT : INVESTIR DANS LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE AUPRÈS DES JEUNES SCÉNARIO DE LA PRÉSENTATION UNE PRÉSENTATION > La présentation commencera par

Plus en détail

REsolutions to Fund Cities

REsolutions to Fund Cities Supporting local authorities to access funding REsolutions to Fund Cities Rethinking Economic Solutions to Sustainably Fund Local Development REsolutions soutient la Campagne Urbaine Mondiale Résumé REsolutions,

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE

UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE UN SUR CINQ : UNE CAMPAGNE DU CONSEIL DE L'EUROPE CONTRE LA VIOLENCE SEXUELLE A L EGARD DES ENFANTS PRINCIPES DIRECTEURS DE LA CAMPAGNE OBJECTIFS DE LA CAMPAGNE La Campagne UN sur CINQ a été lancée à Rome

Plus en détail

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes

Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes Séminaire sur les violences commises à l égard des femmes A l occasion de la journée internationale des droits de l Homme, le 10 décembre 2013, le ministère des Affaires étrangères a organisé un séminaire

Plus en détail

55% des français sont intéressés par un volontariat international

55% des français sont intéressés par un volontariat international Membre du groupe Le Congé de Solidarité Un outil RSE au service de vos collaborateurs L association DSF Développement Sans Frontières (DSF) est une association de solidarité internationale, reconnue d'intérêt

Plus en détail

INVESTIR POUR L AVENIR

INVESTIR POUR L AVENIR Employers in Education THE EUROPEAN FEDERATION OF EDUCATION EMPLOYERS INVESTIR POUR L AVENIR Déclaration conjointe sur l éducation, la formation et la recherche La présente déclaration conjointe a pour

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT CONVENTION...... DES DROITS... DE L ENFANT 3 LA CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT Les articles de cette Convention ont été rédigés plus simplement pour les enfants par le Cofrade (Conseil français des

Plus en détail

RAPPORT DU CONGRES D OSLO SUR LA PREVENTION DES ABUS SEXUELS ET DE LA MALTRAITANCE EN EUROPE (*)

RAPPORT DU CONGRES D OSLO SUR LA PREVENTION DES ABUS SEXUELS ET DE LA MALTRAITANCE EN EUROPE (*) RAPPORT DU CONGRES D OSLO SUR LA PREVENTION DES ABUS SEXUELS ET DE LA MALTRAITANCE EN EUROPE (*) A travers ce que nous avons pu écouter et échanger au congrès d Oslo, en mai 1995, ainsi que ce que nous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Raconte-moi ton histoire! Projet Kalagué. Partenariat Echanges Village de Kaka Opération cartable

DOSSIER DE PRESSE. Raconte-moi ton histoire! Projet Kalagué. Partenariat Echanges Village de Kaka Opération cartable DOSSIER DE PRESSE Raconte-moi ton histoire! 2AEFE Lutte contre l analphabétisation Komanfara Mali Partenariat Echanges Village de Kaka Opération cartable Les enfants du Mandé Projet Kalagué Scolarité Kéniéro

Plus en détail

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC)

Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Orientations révisées sur l utilisation des ressources du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) Considérations stratégiques et objectifs 1. L objet du Fonds international pour la diversité

Plus en détail

Normes de formation au pré-déploiement pour la Police des Nations Unies

Normes de formation au pré-déploiement pour la Police des Nations Unies Normes de formation au pré-déploiement pour la Police des Nations Unies Introduction et raison d être 1. La Police des Nations Unies fut déployée pour la première fois dans les années 1960 au sein d une

Plus en détail

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire DOSSIER DE PRÉSENTATION S o m m ai r e SolidaireVille, plateforme innovante de micro-dons. Une première!...3 Des projets au service du développement

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail