GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le"

Transcription

1 Les relations commerciales de la Belgique avec le GHANA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur :

2 P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La position de la Belgique comparée à celle des pays voisins et de l UE Exportations Importations La position du Ghana comparée à celle des pays voisins Relations commerciales bilatérales Échanges de marchandises Exportations Importations Échanges de services Exportations Importations Indicateurs économiques du Ghana Notes méthodologiques Concepts Indice des prix à l importation et à l exportation Sources Contacts... 17

3 P a g e 2 1 LA POSITION DE LA BELGIQUE COMPARÉE À CELLE DES PAYS VOISINS ET DE L UE 1.1 EXPORTATIONS Les exportations européennes (EU-28) à destination du Ghana se sont chiffrées à EUR 3.103,7 millions en La Belgique représentait 12,2% de ces exportations et se classait 3 e pays européen. Elle perd une place par rapport à Avec une part de 38,4% et un montant de EUR 1.191,5 millions, les Pays-Bas ont devancé les autres Etats européens. Le Royaume-Uni (13,5%) a pris la 2 e place. Les ventes européennes à destination du Ghana ont reculé de 9,2% entre 2013 et Parmi les trois principaux exportateurs, seuls les Pays-Bas ont enregistré une hausse en En effet, leurs ventes au Ghana ont bondi de 19,2%. Le Royaume-Uni a quant à lui subi un recul de 9,2%. La Belgique a diminué de 24,9%, soit plus fortement que la moyenne européenne. Elle perd donc des parts de marché dans les exportations européennes à destination du Ghana. TABLEAU 1 : ÉVOLUTION DES EXPORTATIONS À DESTINATION DU GHANA 2013/2014 En millions de Variation en % Part en % 1 Pays-Bas 999, ,5 19,2 38,4 2 Royaume-Uni 460,5 418,1-9,2 13,5 3 Belgique 504,8 379,1-24,9 12,2 EU , ,7-9,2 100,0

4 P a g e IMPORTATIONS Les importations européennes (EU-28) en provenance du Ghana se sont chiffrées à EUR 2.880,2 millions en La Belgique représentait 6,6% de ces importations et se classait 5 e pays européen. Avec une part de 25,8% et un montant de EUR 742,4 millions, la France a devancé les autres pays européens. Les Pays-Bas et l Italie et se sont partagé la 2 e et la 3 e places avec des parts respectives de 21,1% et 18,7%. Le Royaume-Uni se place au pied du podium avec 11,0%. Les achats européens en provenance du Ghana ont régressé de 14,8% entre 2013 et Parmi les cinq principaux importateurs, la France, l Italie et le Royaume-Uni ont subi des reculs de respectivement 11,4%, 18,0% et 4,4%. La Belgique a bondi de 20,0%, contrairement à la moyenne européenne qui affiche une baisse de 14,8%. Elle devient donc un client relativement plus important du Ghana. TABLEAU 2 : ÉVOLUTION DES IMPORTATIONS EN PROVENANCE DU GHANA 2013/2014 En millions de Variation en % Part en % 1 France 837,7 742,4-11,4 25,8 2 Pays-Bas 528,6 607,9 15,0 21,1 3 Italie 655,2 537,5-18,0 18,7 4 Royaume-Uni 330,3 315,9-4,4 11,0 5 Belgique 157,6 189,1 20,0 6,6 EU , ,2-14,8 100,0

5 2 LA POSITION DU GHANA COMPARÉE À CELLE DES PAYS VOISINS P a g e 4 CLIENT EXPORTATIONS AU DÉPART DE LA BELGIQUE FOURNISSEUR IMPORTATIONS À DESTINATION DE LA BELGIQUE Ghana 58 e client EUR 379,1 millions 75 e fournisseur EUR 189,1 millions Burkina Faso 115 e client EUR 56,9 millions 123 e fournisseur EUR 20,5 millions Côte d Ivoire 73 e client EUR 242,9 millions 52 e fournisseur EUR 462,4 millions Togo 24 e client EUR 2.062,9 millions 129 e fournisseur EUR 13,8 millions INTÉRÊT MANIFESTÉ POUR LE MARCHÉ GHANÉEN Le fichier des exportateurs de l Agence pour le Commerce extérieur, qui compte plus de sociétés, recense 904 entreprises belges exportant vers le Ghana. On dénombre en outre entreprises manifestant des signes d intérêt pour ce marché.

6 P a g e 5 3 RELATIONS COMMERCIALES BILATÉRALES 3.1 ÉCHANGES DE MARCHANDISES En 2014, le Ghana a été le 58 e client en importance de la Belgique. Il s est classé après le Liban, mais devant l Angola. Les exportations belges à destination du Ghana se sont chiffrées à EUR 379,1 millions en 2014 contre EUR 504,8 millions en 2013, soit une diminution de 24,9%. Toujours en 2014, le Ghana a absorbé 0,1% des exportations belges totales. En ce qui concerne les principaux fournisseurs de la Belgique, le Ghana a pris la 75 e place en 2014, talonnant la Slovénie et devançant la Biélorussie. Toujours en 2014, la Belgique a importé du Ghana des marchandises pour EUR 189,1 millions soit une hausse de 20,0% comparativement à TABLEAU 3 : ÉVOLUTION DES ÉCHANGES DE MARCHANDISES DE LA BELGIQUE AVEC LE GHANA 2010 À 2014 En millions de Exportations 222,9 271,7 287,2 504,8 379,1 Importations 173,4 217,0 178,1 157,6 189,1 Balance commerciale 49,5 54,7 109,1 347,2 190,0 Exportations : variation en % 20,9 21,9 5,7 75,8-24,9 Importations : variation en % 94,5 25,2-17,9-11,5 20,0 La balance commerciale de la Belgique avec le Ghana a toujours penché en faveur de la Belgique entre 2010 et L excédent se chiffrait à EUR 49,5 millions en 2010 et à EUR 54,7 millions en Il a ensuite doublé en 2012 (EUR 109,1 millions), suite au tassement des importations. En 2013, le bond en avant des exportations combiné à une nouvelle baisse des importations l a fait tripler et atteindre son plus haut niveau de ces cinq dernières années (EUR 347,2 millions). En 2014, il s est allégé à EUR 190,0 millions.

7 P a g e 6 Le graphique ci-dessous met en évidence les variations annuelles des échanges entre la Belgique et le Ghana entre 2010 et Il en ressort que les exportations ont engrangé quatre années de croissance consécutives, de 2010 à 2013, dont l ampleur a varié entre 5,7% et 75,8%. Elles ont ensuite reculé de 24,9% en Les importations en provenance du Ghana ont quant à elles affiché une évolution en plusieurs étapes. En effet, après avoir progressé en 2010 (+94,5%) et en 2011 (+25,2%), les achats belges ont diminué en 2012 (-17,9%) et en 2013 (-11,5%). Les acquisitions belges en provenance du Ghana se sont ensuite redressées en 2014 (+20,0%). GRAPHIQUE 1 : VARIATION DES EXPORTATIONS ET DES IMPORTATIONS (EN VALEUR) 2010 À ,5 75,8 25,2 20,9 21,9 5,7 20,0-17,9-11,5-24, Exportations Importations

8 P a g e EXP ORTATIONS En 2013, les exportations belges à destination du Ghana se sont composées pour plus de la moitié de produits Deux autres sections ont représenté plus de 5% des exportations belges à destination du Ghana. Il s agit : minéraux. Avec un total de EUR 193,9 millions, ceux-ci se sont adjugé 51,1% du total des exportations. Les produits chimiques et les machines et appareils se sont partagé les 2 e et 3 e marches du podium avec respectivement 10,9% (EUR 41,5 millions) et 10,2% (EUR des produits du règne animal, qui se sont attribué 8,1% des exportations et dont les ventes ont totalisé EUR 30,7 millions et du matériel de transport qui, avec EUR 25,9 millions, a pris à son compte 6,8% des exportations. 38,6 millions). Trois autres sections ont représenté plus de 1% : les métaux communs (4,4%), les produits alimentaires (3,7%) et les matières plastiques (1,7%). GRAPHIQUE 2 : LES EXPORTATIONS BELGES (EN %) À DESTINATION DU GHANA, CLASSÉES PAR PRINCIPAUX GROUPES DE PRODUITS (VALEUR) ,7% 1,7% 3,0% Produits minéraux 6,8% 4,4% Produits chimiques Machines et appareils Produits du règne animal 8,1% 10,2% 51,1% Matériel de transport Métaux communs Produits alimentaires Matières plastiques 10,9% Autres

9 P a g e 8 La section principale à l exportation, à savoir les produits minéraux, a enregistré une baisse de 28,6% en Ses ventes sont passées de EUR 271,6 millions à EUR 193,9 millions. Trois sections ont affiché une hausse de leurs ventes, à commencer par les produits chimiques (+15,2%), malgré une nette diminution en termes de quantité (-61,8%). Les métaux communs ont progressé de 27,4% et les matières plastiques de 42,2%. Les autres baisses en termes de valeur étaient comprises entre 13,2% (produits du règne animal) et 51,3% (matériel de Les livraisons belges à destination du Ghana ont globalement baissé de 24,9% en transport). GRAPHIQUE 3 : VARIATION DES EXPORTATIONS BELGES À DESTINATION DU GHANA CLASSÉES PAR PRINCIPAUX GROUPES DE PRODUITS (EN VALEUR ET EN QUANTITÉ) 2013/ ,6% Produits minéraux 15,2% Produits chimiques -22,0% Machines et appareils -13,2% Produits du règne animal -51,3% Matériel de transport 27,4% Métaux communs -25,5% Produits alimentaires 42,2% Matières plastiques Valeur Quantité

10 P a g e IMPORTATIONS En 2014, la section des produits alimentaires s est taillé la part du lion avec non moins de 78,2% des importations (EUR 147,9 millions). Deux autres sections ont représenté chacune 2,0% des importations totales en provenance du Ghana : les produits minéraux ( EUR 3,9 millions) et les graisses et huiles (EUR 3,7 millions). Les produits du règne végétal arrivent en 2e position avec EUR 21,3 millions et 11,3%. GRAPHIQUE 4 : LES IMPORTATIONS BELGES (EN %) EN PROVENANCE DU GHANA, CLASSÉES PAR PRINCIPAUX GROUPES DE PRODUITS (VALEUR) ,0% 6,5% 2,0% Produits alimentaires 11,3% Produits du règne végétal Produits minéraux Graisses et huiles 78,2% Autres

11 P a g e 10 Parmi les sections principales à l importation, les produits minéraux ont enregistré la hausse la plus importante en Les produits du règne végétal ont subi un recul de 19,3% tandis que les graisses et huiles augmentaient de 37,9% Leurs achats ont bondi d environ EUR en 2013 à EUR 3,9 millions en Les achats belges en provenance du Ghana ont globalement progressé de 20,0% en Les produits alimentaires, première section à l importation, ont progressé de 32,3%, passant de EUR 111,7 millions en 2013 à EUR 147,9 millions en GRAPHIQUE 5 : VARIATION DES IMPORTATIONS BELGES EN PROVENANCE DU GHANA CLASSÉES PAR PRINCIPAUX GROUPES DE PRODUITS (EN VALEUR ET EN QUANTITÉ) 2013/ ,3% Produits alimentaires -19,3% Produits du règne végétal ,3% Produits minéraux 37,9% Graisses et huiles Valeur Quantité

12 P a g e ÉCHANGES DE SERVICES En 2014, les exportations belges de services à destination du Ghana se sont chiffrées à EUR 74,0 millions contre EUR 89,0 millions en 2013, soit un recul de 16,9%. Sur la liste des principaux clients de la Belgique, le Ghana s est classé 62 e, entre la Slovénie et la Côte d Ivoire, et a absorbé 0,1% des exportations belges totales de services. Les importations belges de services en provenance du Ghana ont totalisé quant à elles EUR 131,2 millions, soit une progression de 38,6% par rapport à Avec une part de 0,2% des importations belges totales de services, le Ghana a été en 2014 le 45 e fournisseur de services de la Belgique, classé entre la Croatie et le Mexique. TABLEAU 4 : ÉVOLUTION DES ÉCHANGES DE SERVICES DE LA BELGIQUE AVEC LE GHANA 2012 À 2014 En milliers de Exportations Importations Balance commerciale -0, Exportations : variation en % -20,3-6,8-16,9 Importations : variation en % -0,5-1,0 38,6 La balance commerciale des services avec le Ghana était en équilibre en Suite à la chute des exportations belges de services, elle a affiché en 2013 un déficit pour notre pays, de EUR - 5,6 millions. Pour comparaison, la balance commerciale des marchandises avec le Ghana a toujours penché en faveur de la Belgique entre 2012 et En 2014, une nouvelle baisse des exportations de services combinée à une hausse des importations a creusé le mali à EUR -57,2 millions.

13 P a g e EXP ORTATIONS Avec une part de 42,4% et un montant de EUR 31,3 millions, les communications ont devancé les autres types de services à A bonne distance, le transport a complété le top 3 avec une part de 8,8%. l exportation. En ce qui concerne la variation 2013/2014, Les autres services liés au commerce ont pris la 2 e place avec une part de 33,4%. Ce groupe de services inclut notamment des les trois sections principales ont subi des reculs, compris entre -7,5% (communications) et -55,3% (transport). services de type «négoce», «location opérationnelle», «conseil juridique, comptable, de gestion et de relations publiques», «audit, comptabilité et En conséquence, les exportations totales belges de services à destination du Ghana ont globalement régressé de 16,9% en fiscalité» et «publicité, études de marché et d'opinion publique». TABLEAU 5 : LES EXPORTATIONS BELGES À DESTINATION DU GHANA, CLASSÉES PAR PRINCIPAUX GROUPES DE SERVICES 2013/2014 En milliers de Part en % 2013/2014 Var. en % Communications ,4-7,5 Autres services liés au commerce ,4-25,7 Transport ,8-55,3 Construction ,4 127,0 Services financiers ,1 1,3 Services restants ,0 70,4 Total ,0-16,9

14 P a g e IMPORTATIONS Avec une part de 49,3% et un montant de EUR 64,7 millions, les communications ont devancé les autres types de services à En ce qui concerne la variation 2013/2014, les communications, première section à l importation, ont stagné. l importation. La construction arrive en 2 e 43,0% et EUR 56,4 millions. position avec La construction a par contre enregistré une très forte hausse, passant de EUR 3,6 millions à EUR 56,4 millions (+1.446,8%). Loin derrière, les autres services liés au commerce complètent le podium avec 3,3% et EUR 4,3 millions. Grâce à cette dernière, les importations totales belges de services en provenance du Ghana ont globalement progressé de 38,6% en TABLEAU 6 : LES IMPORTATIONS BELGES EN PROVENANCE DU GHANA, CLASSÉES PAR PRINCIPAUX GROUPES DE SERVICES 2013/2014 En milliers de Part en % 2013/2014 Var. en % Communications ,3-0,6 Construction ,0 1446,8 Autres services liés au commerce ,3-16,1 Trafic touristique ,2-14,6 Transport ,3-90,0 Services restants ,9 94,7 Total ,0 38,6

15 P a g e 14 4 INDICATEURS ÉCONOMIQUES DU GHANA Principaux indicateurs (estimations 2014) PIB aux prix du marché 35,5 milliards USD Taux de croissance du PIB 4,5 % Inflation 15,0 % Exportations de biens (FOB) Importations de biens (FOB) Balance commerciale Population 13,5 milliards USD 16,0 milliards USD -2,5 milliards USD 25,8 millions Principaux clients en % du total (2013) France 12,0 Italie 9,3 Chine 8,2 Pays-Bas 7,6 Principaux fournisseurs en % du total (2013) Chine 22,3 Nigéria 11,7 Pays-Bas 6,4 Côte d Ivoire 6,3 Principaux produits exportés Pétrole Or Cacao Bois Principaux produits importés Biens d équipement Pétrole raffiné Produits alimentaires

16 P a g e 15 5 NOTES MÉTHODOLOGIQUES 5.1 CONCEPTS Deux concepts peuvent être utilisés pour l agrégation des statistiques sur le commerce de marchandises : le concept national et le concept communautaire. L Agence pour le Commerce extérieur utilise les données de type concept communautaire car c est celui utilisé par Eurostat. Les statistiques ainsi fournies sont comparables aux données des autres pays européens ainsi qu aux publications de l Union européenne. La définition de chacun des concepts est donnée ci-dessous : LE CONCEPT NATIONAL Dans le but notamment d assurer la cohérence entre, d une part, les chiffres du commerce extérieur et, d autre part, ceux de la balance des paiements et des comptes nationaux, la plupart des statistiques du commerce extérieur sont établies selon le concept national. Ce concept diffère à plusieurs titres du concept communautaire. L une des principales différences réside dans le fait que les données selon le concept national ne tiennent pas compte des opérations à l importation et à l exportation réalisées par des non-résidents assujettis à la TVA en Belgique et dans lesquelles aucun résident n intervient. Les opérations suivies de retours de marchandises ne sont pas non plus prises en compte. LE CONCEPT COMMUNAUTAIRE Les exportations extracommunautaires et expéditions intracommunautaires comprennent toutes les marchandises qui quittent la Belgique avec une destination définitive, en ce compris celles préalablement mises en libre pratique et ensuite expédiées vers un autre État membre pour mise en consommation. Toutes les marchandises en rapport avec le perfectionnement actif et passif (exportations temporaires et réexportations) sont aussi prises en compte. Les importations extracommunautaires et arrivées intracommunautaires comprennent toutes les marchandises qui entrent en Belgique pour mise en consommation, ainsi que celles qui sont seulement mises en libre pratique. Toutes les marchandises en rapport avec le perfectionnement actif et passif (importations temporaires et réimportations), en ce compris les sorties d entrepôt pour importation (mais non les entrées en entrepôt) sont prises en compte.

17 P a g e INDICE DES PRIX À L IMPORTATION ET À L EXPORTATION Le tableau ci-dessous présente l évolution de l indice du prix unitaire des marchandises à l importation et l exportation pour la Belgique (avec le monde). Cet indice permet d analyser l évolution générale du prix des marchandises. Cela permet donc une mise en perspective de l évolution globale des importations et des exportations de la Belgique, en identifiant la part qui est due à l évolution des prix (et donc la part qui est due à l évolution des quantités). Il s interprète comme suit : en moyenne, si un produit avait une valeur de EUR 100 à l exportation en 2010, ce même produit avait une valeur de EUR 108,5 en De façon similaire, si un produit avait une valeur de EUR 100 à l importation en 2010, ce même produit avait une valeur à l importation de EUR 110,6 en TABLEAU 7 : INDICE DU PRIX UNITAIRE DES EXPORTATIONS ET DES IMPORTATIONS BELGES TOTALES (2010=100) Exportations Importations ,9 81, ,4 83, ,2 81, ,1 80, ,4 82, ,0 88, ,4 92, ,7 93, ,6 100, ,0 92, ,0 100, ,9 108, ,3 111, ,5 110,6

18 P a g e 17 6 SOURCES BANQUE MONDIALE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE CREDENDO GROUP CIA WORLD FACTBOOK DIRECTION GÉNÉRALE COMMERCE, COMMISSION EUROPÉENNE EUROSTAT, COMMISSION EUROPÉENNE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE 7 CONTACTS SERVICE STATISTIQUES CHRISTELLE CHARLIER DIRECTEUR SAMMY SIOEN GESTIONNAIRE STATISTIQUES DENNIS GIJSBRECHTS GESTIONNAIRE STATISTIQUES DAVID LEFFLER ASSISTANT

19 Bien que tout ait été mis en œuvre afin de fournir une information précise, l Agence pour le Commerce extérieur ne peut être tenue pour responsable d erreur, d omission et de déclaration mensongère. Elle ne peut non plus être tenue responsable d utilisation ou d interprétation des informations contenues dans cette note, qui ne vise pas à délivrer des conseils. Reproduction autorisée moyennant mention de la source. Agence pour le Commerce extérieur Rue Montoyer, Bruxelles Belgique Date de publication: Mai 2015 Éditeur responsable: Fabienne L Hoost Auteur: Nicolas Preillon Photographie: Erik Kristensen - CC BY 2.0 Imprimé sur du papier certifié &.

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le:

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le: Les relations commerciales de la Belgique avec le: LUXEMBOURG Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le CANADA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec Les relations commerciales de la Belgique avec L ÎLE MAURICE Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS Los Angeles, San Francisco/Silicon Valley LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS RELATIONS COMMERCIALES 3 Table des

Plus en détail

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis ÉMIRATS ARABES UNIS Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La position de la Belgique comparée à celle des pays voisins et de l UE... 2 1.1 Exportations...

Plus en détail

Les relations commerciales de la Belgique avec l. Afrique du sud

Les relations commerciales de la Belgique avec l. Afrique du sud Les relations commerciales de la Belgique avec l Afrique du sud Relations commerciales 3 Table des matières 1. Quelques indicateurs économiques 6 2. Indice du prix unitaire des marchandises à l importation

Plus en détail

QATAR. Relations commerciales de la Belgique avec le Qatar

QATAR. Relations commerciales de la Belgique avec le Qatar QATAR Relations commerciales de la Belgique avec le Qatar Francisco Anzola CC BY 2.0 TABLE DES MATIÈRES 1. LA POSITION DE LA BELGIQUE COMPARÉE À CELLE DES PAYS VOISINS ET DE L UE 4 1.1 EXPORTATIONS 4 1.2

Plus en détail

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie TURQUIE Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie Source : Ambassade de Turquie en Belgique Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie 4 Table des matières 1 Quelques indicateurs

Plus en détail

Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan

Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan En général: 2010 (estimations) PIB 15,6 milliards USD Taux de croissance du PIB 8,2% Inflation 13,3% Exportations de biens (FOB) Importations

Plus en détail

FRANCE. Les relations commerciales de la Belgique avec la

FRANCE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Les relations commerciales de la Belgique avec la FRANCE Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Notice méthodologique

Notice méthodologique Version intégrale Notice méthodologique 1. Base 1.1 Publications La Banque nationale de Belgique (BNB) publie, pour le compte de l Institut des comptes nationaux (ICN), les statistiques du commerce extérieur

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2015-01 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

Balance suisse des paiements 2012

Balance suisse des paiements 2012 Balance suisse des paiements 212 Table des matières Page 6 Evolution de la balance des paiements en 212 Résumé 1 Composantes de la balance des paiements Examen à long terme et commentaires 212 1 Balance

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011 Canada-Belgique Publication n o 211-123-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) 10 714,8 Taux

Plus en détail

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Septembre 2014 Sommaire I. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

ÉVOLUTION RÉCENTE ET TENDANCES PARTICULIÈRES DU COMMERCE

ÉVOLUTION RÉCENTE ET TENDANCES PARTICULIÈRES DU COMMERCE I A PARTICULIÈRES DU COMMERCE TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL 1. INTRODUCTION: L ÉTAT DE L ÉCONOMIE ET DU COMMERCE MONDIAUX EN 2006 L année 2006 a été marquée par une croissance robuste de

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 06 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 10 février 2013 Le commerce extérieur du canton de Genève en 2011 En 2011, selon les résultats définitifs de la statistique du commerce extérieur établie par l Administration

Plus en détail

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014 n 6 mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE Commerce extérieur LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE

Plus en détail

ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013

ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013 ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE ALIMENTAIRE BELGE EN 2013 Documentation de base FEVIA - Fédération de l industrie alimentaire asbl Avenue des Arts 43 1040 Bruxelles ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE DE L INDUSTRIE

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 1 1. Tendances économiques et commerciales mondiales 2. Configuration du commerce mondial en 2011 3. Tendances de la balance commerciale marocaine

Plus en détail

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO?

COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? COMBIEN NOUS COÛTE L APPRÉCIATION DE L EURO? Département analyse et prévision de l OFCE L année 2003 aura été assez désastreuse pour la zone euro sur le plan des échanges extérieurs, qui ont contribué

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier

Les marchés européens du crédit immobilier en 2013. Une étude du Crédit Foncier Les marchés européens du crédit immobilier en 2013 Une étude du Crédit Foncier rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit immobilier en au 31 décembre 2013. Pour faciliter la lecture

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

I. Le commerce mondial en 2010

I. Le commerce mondial en 2010 I. Le commerce mondial en 2010 Après s être effondré en 2009, le commerce mondial a vigoureusement rebondi en 2010. L augmentation du volume des exportations de marchandises au cours de l année passée

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne

Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne Édition 2014 Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de CHAMPAGNE ARDENNE www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS è INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS IMEE N 11/2011 Le chiffre du mois Les recettes MRE ont atteint à fin novembre 2011 53,7Milliards de dirhams contre 49,7Milliards de dirhams un an auparavant.

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Permis de résidence délivrés pour la première fois dans l UE28 par raison, 2008-2013

Permis de résidence délivrés pour la première fois dans l UE28 par raison, 2008-2013 159/2014-22 octobre 2014 Permis de résidence dans l'ue28 pour les citoyens extracommunautaires Plus de 2,3 millions nouveaux titres de séjour délivrés dans l UE28 en 2013 Principaux bénéficiaires originaires

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2012-12

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2012-12 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2012-12 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL

Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Chapitre II ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL Évolution du commerce mondial Principales caractéristiques Au cours de l année 2000, le commerce et la production au niveau mondial ont connu leur plus forte croissance

Plus en détail

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9

Table des matières. Préambule 7. I. Le cadre légal 9 Table des matières Préambule 7 I. Le cadre légal 9 1. Le cadre législatif européen et belge 11 1.1. Le contenu de la directive européenne 2010/45/UE du 13 juillet 2010 11 1.1.1. Modifications en matière

Plus en détail

Le commerce en Afrique de l Ouest. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Directeur du CACID Réseau EndaTiers Monde cdieye@endatiersmonde.org

Le commerce en Afrique de l Ouest. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Directeur du CACID Réseau EndaTiers Monde cdieye@endatiersmonde.org Le commerce en Afrique de l Ouest Dr Cheikh Tidiane DIEYE Directeur du CACID Réseau EndaTiers Monde cdieye@endatiersmonde.org ENVIRONNEMENT DU COMMERCE Un marché régional porteur avec une population de

Plus en détail

Le Commerce du Canada avec la Chine

Le Commerce du Canada avec la Chine N o 11-624-MIF au catalogue N o 007 ISSN: 1708-0177 ISBN: 0-662-77115-X Document analytique Aperçus sur l'économie canadienne Le Commerce du Canada avec la Chine par Francine Roy Division de l analyse

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012 Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Numéro 25 - avril 215 Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Les entreprises agroalimentaires

Plus en détail

Canada-Suisse. Alexandre Gauthier* Publication n o 2011-130-F Le 15 novembre 2011

Canada-Suisse. Alexandre Gauthier* Publication n o 2011-130-F Le 15 novembre 2011 Canada-Suisse Publication n o 211-13-F Le 15 novembre 211 Alexandre Gauthier* Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires Canada-Suisse

Plus en détail

Tendances récentes en matière de finances publiques

Tendances récentes en matière de finances publiques Tendances récentes en matière de finances publiques Sanjeev Gupta Directeur adjoint Département des finances publiques Forum fiscal africain 9 et 1 novembre 211 Le Cap 1 Les volants budgétaires se sont

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2013-04

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2013-04 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2013-04 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DUCOMMERCE EXTÉRIEUR

NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DUCOMMERCE EXTÉRIEUR Institut National de la Statistique et de la Démographie NOTE TRIMESTRIELLE SUR LES STATISTIQUES DUCOMMERCE EXTÉRIEUR Premier trimestre 2013 Août2013 INSD, Avenue Pascal ZAGRE, Ouaga 2000, 01 BP 374 Ouagadougou

Plus en détail

Conjoncture. Table des matières. Les exportations débutent bien l année. Conjoncture

Conjoncture. Table des matières. Les exportations débutent bien l année. Conjoncture Juin 2006 Volume 7, numéro 1 Données du 1 er trimestre 2006 Conjoncture Table des matières Les importations débutent bien l année... 1 Dossier La mesure du commerce extérieur dans les pays membres de l

Plus en détail

LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE

LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE LE TRAFIC GLOBAL PAR PORT Le trafic global des marchandises des ports d'abidjan et de San Pedro, au cours des 12 mois de l année

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 mars 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 mars 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 mars 2015 Indice des prix des logements 4 trimestre 2014 o L indice belge des prix des logements augmente de 1,0% au quatrième trimestre 2014 par rapport au trimestre

Plus en détail

14,0 12,0 10,0 8,0 6,0 4,0 2,0 0,0-2,0. Graphique réalisé à partir des données de contribution à la croissance (panel B)

14,0 12,0 10,0 8,0 6,0 4,0 2,0 0,0-2,0. Graphique réalisé à partir des données de contribution à la croissance (panel B) L3 Commerce International TD n 2 : Indicateurs de spécialisation Exercice 2.1 : A partir du fichier worldtrad.xls, expliquez comment les contributions du panel B sont calculées et commentez le rôle joué

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Indice des prix à la production et à l importation

Indice des prix à la production et à l importation 05 Prix 982-1100 Indice des prix à la production et à l importation Neuchâtel, 2011 Qu est-ce que l indice des prix à la production et à l importation? L indice des prix à la production (IPP) mesure l

Plus en détail

Document de Méthodologie d Elaboration des Indices du Commerce Extérieur

Document de Méthodologie d Elaboration des Indices du Commerce Extérieur REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie ---------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work Fatherland ---------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

UE-27 : une étrange puissance économique et commerciale

UE-27 : une étrange puissance économique et commerciale ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 44 juillet 2011 UE-27 : une étrange puissance économique et commerciale par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com (1)

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN 45 METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN Le Taux de Change Effectif Nominal (EN) d une monnaie se mesure généralement par l évolution moyenne pondérée des cours de

Plus en détail

Coup de projecteur COMMERCE EXTERIEUR DE RHÔNE-ALPES ÉDITO

Coup de projecteur COMMERCE EXTERIEUR DE RHÔNE-ALPES ÉDITO n 13 Mai 2014 COMMERCE EXTERIEUR DE RHÔNE-ALPES DU 4 AU 6 JUIN 2014 ÉDITO MOBILISATION SUR TOUS LES FRONTS Alors que le commerce extérieur de biens en Rhône-Alpes a longtemps dégagé un excédent conséquent

Plus en détail

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC

Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010. Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC Institut National de la Statistique - Annuaire Statistique du Cameroun 2010 Chapitre 26 : LE CAMEROUN DANS LA ZONE CEMAC 1. Présentation... 328 2. Méthodologie... 328 3. Définitions... 328 4. Sources de

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Juillet 2013

Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2013» Pour toute question technique

Plus en détail

Les pièges de la TVA intracommunautaire

Les pièges de la TVA intracommunautaire Les pièges de la TVA intracommunautaire Ordre des Experts-comptables Paris Ile de France Commission Europe 28 novembre 2006 Olivier BOURDEAU Avocat à la Cour Hervé KRUGER Expert-comptable PRESENTATION

Plus en détail

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008.

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Elaboré à partir des banques des données du système d information

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013 DIRECTION GENERALE DES RELATIONS ECONOMIQUES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALES DIRECTION DE LA PROMOTION ET DU SOUTIEN AUX ECHANGES ECONOMIQUES Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 615 Mars 2015 Bilan 2012 de la production de déchets en France OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Conformément à la règlementation européenne, la

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale

Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale Vers une meilleure prise en compte de l intermédiation financière en comptabilité nationale La comptabilité nationale recense deux types de production des intermédiaires financiers. La première est directement

Plus en détail

Tableau de bord de la compétitivité de l économie belge. 04 Développement durable et cohésion sociale

Tableau de bord de la compétitivité de l économie belge. 04 Développement durable et cohésion sociale Tableau de bord de la compétitivité de l économie belge Executive summary 01 Contexte global 02 Compétitivité prix-coût 03 Compétitivité hors prix 04 Développement durable et cohésion sociale Juin 2015

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Solde Courant et Choix Intertemporel

Solde Courant et Choix Intertemporel Solde Courant et Choix Intertemporel Grégory Corcos et Isabelle Méjean ECO 434: Economie Internationale Ecole Polytechnique, 2ème Année http://isabellemejean.com/eco434 InternationalEconomics.html Plan

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi.

Politique budgétaire. Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Politique budgétaire Notre objectif est d étudier les répercussions des dépenses publiques et de la fiscalité sur le revenu et l emploi. Nous continuons de supposer qu il s agit d une économie fermée mais

Plus en détail

CHIFFRES PHARMA 2014. L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance. Les chiffres-clés

CHIFFRES PHARMA 2014. L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance. Les chiffres-clés CHIFFRES PHARMA 214 L industrie du médicament en Belgique : un vecteur de croissance Les chiffres-clés Editeur responsable : Catherine Rutten, pharma.be, Association générale de l industrie pharmaceutique

Plus en détail

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010

MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 MINISTERE DE LA CULTURE ET DU TOURISME DIRECTION GENERALE DU TOURISME TABLEAU DE BORD DES STATISTIQUES DU TOURISME 2010 Août 2011 Tableau de bord des statistiques du tourisme 2010 1 I. AVANT PROPOS ---------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015

Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 Septembre 2015 Tendances financières et monétaires au premier semestre 2015 L objet de cette revue est de présenter les principaux éléments qui caractérisent l évolution de la situation de la position

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes

Cabinet Philippe de LA CHAISE Expert Comptable Commissaire Aux Comptes Expert Comptable Commissaire Aux Comptes 07/12/2015 Opérations sur les biens Généralités Acquisitions intracommunautaires : L acquisition par un assujetti d un Etat membre, d un bien meuble corporel qui

Plus en détail

2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc. Edition provisoire

2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc. Edition provisoire 2013 Rapport annuel Commerce extérieur du Maroc OFFICE DES CHANGES DEPARTEMENT DES STATISTIQUES DES ECHANGES EXTERIEURS Sommaire Présentation... 7 Vue d ensemble... 10 Chapitre 1 : Les importations...

Plus en détail

Evolution contrastée selon les secteurs

Evolution contrastée selon les secteurs Evolution contrastée selon les secteurs Reprise sous conditions Paris, le 20 mars 2014 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49 - hmejean@uic.fr

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014)

Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014) Note sur les indices mensuels des prix du Commerce Extérieur (Août 2014) Rocade Fann Bel-air Cerf-volant. BP 116 Dakar RP -Sénégal Tel 33 869 21 39, Fax 33 824 36 15 ANSD/DSECN /DSC/ BEE/ Indice des Prix

Plus en détail