Charte Internationale des Achats Responsables

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Charte Internationale des Achats Responsables"

Transcription

1 Charte Internationale des Achats Responsables 2015

2 Nourrir & Epanouir La mission de notre société est de développer, produire et vendre des produits offrant santé et naturalité tout en respectant les principes du développement durable. Cette mission est un engagement vis-à-vis des consommateurs, des clients, des équipes, des actionnaires, des fournisseurs ainsi qu envers l ensemble des parties prenantes de N&S. Elle est la base de notre politique de responsabilité sociale. Face à de nouveaux défis économiques, sociaux et environnementaux, Nutrition & Santé accepte la responsabilité de promouvoir un Développement Durable. Pour donner à notre engagement toute sa force et toute son efficacité, il doit être partagé avec l ensemble de nos collaborateurs et fournisseurs. L objectif de cette est de démontrer notre engagement en matière d environnement, de droits de l homme, de loyauté des pratiques commerciales et des attentes de nos consommateurs. Il est aussi de clarifier nos exigences sur ces points vis-à-vis de nos fournisseurs. Chez Nutrition & Santé, nous sommes engagés dans les principes du Développement Durable et nous souhaitons, quand cela est possible, travailler avec des partenaires qui ont déjà montré un tel engagement ou qui souhaitent le faire. Cette démarche est un engagement sur le long terme et les critères de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) sont maintenant des critères de sélection et d évaluation de nos fournisseurs aussi importants que la qualité, le service et les coûts. Les équipes de Nutrition & Santé seront désormais très attentives au respect de cette charte et seront capables d aider nos fournisseurs à mettre en place des plans d action pour améliorer notre contribution partagée dans nos engagements concernant le Développement Durable. 2

3 Cette charte repose sur les missions et les valeurs de Nutrition & Santé présentées dans notre projet stratégique d entreprise : Vision Notre mission : «Nutrition & Santé développe, produit et commercialise des marques reconnues de produits alimentaires offrant santé et naturalité» Nos valeurs : Ecoute et Respect Humain Pionnier Responsable Engagement et force de travail Simple et ouvert 3

4 Les engagements de Nutrition & Santé > Contribuer au développement économique de nos territoires : En tant que fabricant, nous avons choisi de développer nos activités industrielles en milieu rural, au plus près des zones de production des matières premières. Diminuer notre impact environnemental : Dynamique globale de certification ISO Tri des déchets Baisse de nos consommations d eau et d énergie Signature d une charte d éco-conception. Privilégier les filières agricoles et les approvisionnements locaux : Création de la 1ère filière de soja non OGM en Europe. Mise en place d une filière de farine de blé CRC. Approvisionnement pour la plus grande partie de nos matières premières en Europe. 4

5 Qualité et Sécurité : Engagement d offrir à nos consommateurs des produits alimentaires de grande qualité, sains et conformes à la législation. Mise en place sur nos sites de politiques et de procédures qui garantissent l application de la réglementation en matière de santé et de sécurité. Management élevé de la qualité sur tous nos sites de production. Application des standards et principes du Codex Alimentarius, ainsi que de la démarche HACCP (Hazard Analysis of Critical Control Points). Développer la qualité de vie au travail : Recrutement régulier de nouveaux collaborateurs. Respect de l équilibre des générations et des sexes. Amélioration continue des conditions de santé et de sécurité au travail (investissement annuel de plus de 3 M ). Leader sur les marchés de la diététique, du bio et du végétal : Depuis nos origines, lancement de 150 produits innovants chaque année. Près de 20% du chiffre d affaires réalisés grâce aux produits biologiques. Engagement alimentaire dans la lutte contre le gaspillage alimentaire par des dons significatifs réguliers à différentes ONG. Partenariat «Tofu for Africa» : aider à la culture de soja bio et à la transformation en tofu au Burkina Faso. 5

6 Les principes fondamentaux et partagés : Les droits sociaux et les droits de l homme Principes sociaux fondamentaux Les principes sociaux décrits ci-dessous se réfèrent notamment aux normes internationales du travail définies par l Organisation Internationale du Travail. Ces principes doivent être respectés par Nutrition & Santé, par nos fournisseurs et à chaque étape de la chaîne d approvisionnement. Travail des enfants La société ne recourt pas au travail des enfants âgés de moins de 15 ans. Lorsque la loi précise un âge plus élevé en dessous duquel le travail est interdit ou lorsque l âge de la scolarité obligatoire est supérieur à 15 ans, c est ce dernier qui s applique. Les programmes éducatifs (du type formation par la voie de l alternance) ne rentrent pas dans cette interdiction. Travail forcé La société ne recourt pas au travail forcé ou obligatoire, c est-à-dire à tout travail ou service exigé d une personne sous la menace d une peine quelconque, ou pour lequel la personne n a pas donné son consentement. Non discrimination La société, en conformité avec la législation nationale, s interdit toute pratique discriminatoire. On entend par discrimination toute distinction, exclusion ou préférence, qui a pour effet de réduire ou d altérer l égalité des chances ou de traitement. Elle peut être fondée sur la race, la couleur, le sexe, l orientation sexuelle, la religion, l opinion politique, l âge, la nationalité, la responsabilité familiale ou autres considérations. Liberté d association et droit de négociations collectives La société reconnaît et respecte la liberté d association pour les salariés qui peuvent désigner librement leurs représentants. Elle reconnaît également le droit de négociation collective. La société s assure que les représentants du personnel ne font l objet d aucune discrimination. Santé et sécurité au travail La société s assure que le poste de travail et son environnement ne nuisent pas à l intégrité physique et à la santé du salarié. La réduction des causes d accident et l amélioration des conditions de travail font l objet d actions suivies. Les installations sanitaires, les réfectoires ainsi que les locaux d hébergement fournis par la société sont construits et entretenus conformément aux normes prévues par la législation en vigueur dans le pays. La société doit au minimum fournir l eau potable, des toilettes propres et en nombre suffisant, une ventilation efficace, des sorties de secours, des lieux de travail correctement éclairés et un accès aux soins médicaux. Temps de travail La société s assure que les lois nationales concernant la durée du travail sont appliquées, y compris pour les heures supplémentaires. Les salariés bénéficient au minimum d un jour de repos par semaine, sauf en cas de circonstances exceptionnelles et pour une période limitée. Rémunération La société s assure qu aucune rémunération n est inférieure au minimum légal fixé par le pays. Tous les salariés reçoivent un bulletin de salaire. Les salariés sont convenablement rémunérés, en référence aux salaires pratiqués dans le pays. Les heures supplémentaires sont systématiquement rémunérées à un taux supérieur au taux horaire normal. Les indicateurs sociaux Groupe La société s engage à mettre en place les indicateurs sociaux annuels les plus significatifs afin de mesurer les progrès réalisés. Ces informations doivent concerner les effectifs et l emploi, le dialogue social au travail, la rémunération et la formation. 6

7 Les engagements de Nutrition & Santé vis-à-vis de ses fournisseurs Loyauté des affaires Nutrition & Santé traite ses fournisseurs avec honnêteté et considération. Les achats sont réalisés dans le plus grand respect des règles éthiques et professionnelles, conformément au code d éthique du Groupe Otsuka Nutrition & Santé s engage à établir des relations commerciales transparentes et équilibrées, notamment en matière de prix, coût, délai de paiement et respect de ses obligations. Impartialité La sélection des fournisseurs est basée sur des critères objectifs tels que les spécifications techniques, la qualité, le service, le prix et les impacts sociaux et environnementaux. Les équipes de Nutrition & Santé ne peuvent accepter aucun cadeau ou avantage en nature de la part d une personne ou d une organisation en relation avec la société. Le personnel doit pouvoir conserver son libre arbitre et éviter tout conflit d intérêt. Il ne peut recevoir ou verser aucun paiement susceptible de corrompre la relation établie. Confidentialité et droits de la propriété intellectuelle Nutrition & Santé engage à respecter la confidentialité des informations reçues de la part de fournisseurs sur leur situation économique, financière, commerciale et technique. Nutrition & Santé respecte l ensemble des droits de propriété intellectuelle de ses fournisseurs. Transparence et communication Nutrition & Santé s engage à délivrer son planning d approvisionnement le plus tôt possible afin de donner à ses fournisseurs une meilleure visibilité. Nutrition & Santé s engage à communiquer à ses fournisseurs leur niveau de performance en matière de Développement Durable et à leur soumettre des axes d amélioration. Refus de dépendance économique Nutrition & Santé met tout en œuvre pour éviter toute dépendance économique au détriment de l une des deux parties. Relation avec l économie locale Nutrition & Santé s efforce de soutenir et promouvoir le développement de l économie locale, en incluant dans son processus achat des PME et des fournisseurs locaux. Santé et sécurité Les règles de santé et sécurité appliquées aux salariés de Nutrition & Santé le sont également à l ensemble des sous-traitants qui interviennent sur nos sites. Sécurité alimentaire Nutrition & Santé établit des cahiers des charges clairs et détaillés pour ses matières premières, emballages, produits sous-traités et services concernés. Nutrition & Santé communique les noms et coordonnées du personnel en charge des éventuels retraits et rappels de ses produits. 7

8 Les engagements des fournisseurs vis-à-vis de Nutrition & Santé Ethique et pratiques managériales Loyauté des pratiques Les fournisseurs respectent les normes de conduites éthiques professionnelles les plus rigoureuses et suivent en la matière toutes les lois et règlementations applicables. Ils mettent en place des actions de prévention pour éviter toute pratique ou comportement anti-concurrentiels. Ils prennent l engagement de lutter contre toute forme de corruption, extorsion ou fraude. Les fournisseurs ne doivent offrir aucun avantage aux employés de Nutrition & Santé ayant pour objectif de faciliter les relations commerciales avec le groupe. Confidentialité et droits de la propriété intellectuelle Les fournisseurs s engagent à respecter la confidentialité des informations qu ils reçoivent de la part de Nutrition & Santé. Les informations qu ils fournissent doivent être fiables et actualisées. Ils s engagent à respecter les droits de la propriété intellectuelle. Avant toute communication sur les marques, images ou autres droits de la propriété intellectuelle de Nutrition et Santé à leur profit, les fournisseurs doivent recueillir l accord préalable de la société. Transparence Les fournisseurs s engagent à la plus grande transparence et à rendre compte sur l ensemble de leurs actions qui concernent Nutrition & Santé. 8

9 Environnement Nutrition & Santé s est engagée à identifier et réduire l impact environnemental de son activité et de ses produits. C est avec le même objectif qu elle désire promouvoir la performance environnementale de ses fournisseurs, transporteurs et principaux prestataires de services. Réglementations Les fournisseurs s engagent à respecter les réglementations environnementales des pays dans lesquels les matières premières, les produits sous-traités et les services sont produits et ils tiennent à jour les certificats et agréments requis pour leur activité. Pratiques et process agricoles Les fournisseurs doivent promouvoir et favoriser le développement d une agriculture et de technologies propres, respectueuses de l environnement ainsi que du bien- être animalier. Ils doivent utiliser exclusivement des ingrédients non OGM, prioriser les matières premières ayant subi un minimum de traitement et de transformations industrielles et s engager à des approvisionnements durables. Origine des ingrédients et des produits Les fournisseurs doivent sélectionner des marchandises au plus près de leurs sites de production pour limiter le transport. Pour le même niveau de qualité, coût et de durabilité, le fournisseur devra donner la priorité aux produits régionaux, puis nationaux et enfin européens. L environnement Les fournisseurs s engagent à développer et améliorer en permanence un système de management de l environnement qui minimise leurs impacts. Ils doivent maîtriser et limiter : leur consommation d eau et d énergie pour un usage responsable des ressources naturelles, l utilisation de produits polluants (produits chimiques, produits dangereux ) leur émission de CO₂ lors de la transformation, des transports et de la distribution. Les fournisseurs s engagent dans la gestion des déchets et des rejets, ils favorisent le recyclage sur leur site ou via des filières spécifiques. Ils mettent en place des plans d actions pour limiter les impacts environnementaux de leurs activités et assurent la promotion de la biodiversité. Ils créent des indicateurs de pilotage mesurables pour suivre et améliorer leur système de management environnemental. Cette gestion peut être mise en œuvre par le biais d une certification ou d une évaluation telles que ISO 14001, Emas, ISO ou encore des pratiques d éco-conception. 9

10 Gestion du risque environnemental Les fournisseurs s engagent à identifier les risques environnementaux, à prendre les mesures nécessaires pour les diminuer ou les éliminer. Ils s engagent également à informer Nutrition & Santé de tout accident ou incendie environnemental ayant pu entraîner une pollution. Les fournisseurs doivent connaître et maîtriser : leurs risques industriels, leurs impacts environnementaux et leurs rejets leurs procédures concernant l approvisionnement, le stockage et l utilisation de produits dangereux pour l environnement les procédures concernant les situations de crise leurs procédés de fabrication industrielle leur réglementation environnementale. Nutrition & Santé recommande la souscription d une police d assurance contre les risques environnementaux. Analyse de la valeur Les fournisseurs doivent être source de proposition et d innovation dans le but d améliorer leurs offres en terme de durabilité. Ils doivent s engager dans un processus d élaboration d un diagnostic complet des produits afin d optimiser cette durabilité grâce à de nouveaux concepts, solutions et technologies. Sécurité alimentaire Les fournisseurs s engagent à : être en conformité avec les législations locales et européennes en vigueur, mettre en place des contrôles mesurables concernant la sécurité alimentaire des produits en relation avec les normes existantes ( ex.: standard ISO 22000, IFS, BRC...), former chaque employé à la sécurité alimentaire, communiquer à Nutrition & Santé tous les certificats et tous les documents nécessaires concernant les déclarations de conformité, l absence de migration, d allergènes ou d OGM ou tout autre document attestant des garanties de sécurité alimentaire, définir et mettre à jour régulièrement la procédure de retrait/rappel, mettre en place une organisation pour prévenir toute contamination délibérée des produits alimentaires, système géré par une équipe et un responsable «food defense», pour analyse de risques, définition et sécurisation des zones, dès connaissance, informer Nutrition & Santé de tout cas de contamination de produits fabriqués ou commercialisés qui puisse compromettre la santé et la sécurité des consommateurs. Evaluation des fournisseurs et amélioration continue Une démarche de Responsabilisation Sociétale d Entreprise tend à améliorer les process de façon continue ainsi que les résultats obtenus. Pour cette raison Nutrition & Santé souhaite mettre en place un suivi de la performance RSE de ses fournisseurs, afin de mesurer leur capacité à atteindre les objectifs définis et à planifier les axes de progrès appropriés. Les critères suivis en particulier sont: la qualité, le service, le prix ainsi que les critères de cette charte. 10

11 Charte Internationale des Achats Responsables Co-engagement En signant cette charte, Nutrition & Santé et ses fournisseurs s'engagent à en respecter le contenu et à promouvoir la charte auprès de toutes les parties prenantes. Date : Pour la Direction Générale : Pour le Fournisseur : (Nom, signature et tampon commercial) J atteste avoir pris connaissance du contenu de ladite charte

Association Professionnelle de Cosmétique Ecologique et Biologique

Association Professionnelle de Cosmétique Ecologique et Biologique Association Professionnelle de Cosmétique Ecologique et Biologique LES COSMETIQUES BIO : Comment être belle et beau en respectant l environnement Betty Santonnat Directrice du Développement COSMEBIO Le

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA 1 Principes, critères essentiels (en bleu) et critères désirés/recommandés (bleu clair). PRINCIPE 1 : Respect de la législation Critère

Plus en détail

PLAN DE TRANSITION ESR Passage de la version 2 à la version 3

PLAN DE TRANSITION ESR Passage de la version 2 à la version 3 PLAN DE TRANSITION ESR Passage de la version 2 à la version 3 A partir du 15 Juin 2013 les audits ESR se feront selon la nouvelle version du référentiel ESR. Les clients déjà attestés à cette date bénéficient

Plus en détail

Charte Fournisseur / Sous-traitant

Charte Fournisseur / Sous-traitant Le Groupe Degrenne, leader français et européen dans les Arts de la Table (couverts, seaux à champagne, plats, articles culinaires, ) en acier inoxydable, met, depuis 1980, son parc machines et son savoir-faire

Plus en détail

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE Pour une relation client - fournisseur profitable et responsable - Mars 2015 - SOMMAIRE Le groupe Pierre Fabre en bref... P3 1. Objectifs et contexte de la Charte Achats... P4 2. Objectifs généraux de

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3244 Convention collective nationale IDCC : 1505. COMMERCE DE DÉTAIL DES FRUITS ET LÉGUMES, ÉPICERIE ET

Plus en détail

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif

Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Les Normesau service de la Responsabilité Sociale de l Entreprise : Le cadre normatif Normes RSE dans l espace francophone Marrakech 13-14-15/12/05 1 Les normes marocaines Sommaire Bases de la norme Marocaine

Plus en détail

GROUPE POST LUXEMBOURG

GROUPE POST LUXEMBOURG GROUPE POST LUXEMBOURG PRÉAMBULE Les entités suivantes de POST Luxembourg : - l Entreprise des Postes et Télécommunications - POST Telecom S.A. et - POST Telecom PSF S.A. Ci-après dénommées ensemble «POST

Plus en détail

Charte d achats responsables

Charte d achats responsables Charte d achats responsables 1/10 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRINCIPES... 4 Santé et sécurité... 4 Diversité et conditions de travail... 4 Ethique des affaires et transparence... 5 Environnement... 5 DEPLOIEMENT

Plus en détail

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés

Charte RSE. Axys Consultants. Les axes clés Charte RSE Axys Consultants Axys consultants a pris des engagements en matière de responsabilité sociale et environnementale. Le respect de ces engagements s inscrit dans une démarche, basée sur le volontariat,

Plus en détail

People First : notre priorité!

People First : notre priorité! People First : notre priorité! Notre mission est d apporter du sourire dans toutes les familles par le plaisir et le meilleur du lait. Un sourire venant du cœur des collaborateurs Bel qui se réalisent

Plus en détail

Charte des achats responsables de PwC en France

Charte des achats responsables de PwC en France www.pwc.fr Charte des achats responsables de PwC en France Dernière mise à jour de la Charte : juillet 2016 Sommaire Avant-propos 1 Introduction 1 Les engagements de PwC en France 2 Les engagements de

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de gestion des ressources humaines COTE : DP 2005-01 APPROUVÉE PAR : Le Conseil d administration EN VIGUEUR LE : 22 juin 2005 RESPONSABLE DE L APPLICATION

Plus en détail

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10

charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 charte marocaine DU TOURISME RESPONSABLE avec bande.indd 2 22/01/2016 14:31:10 www.tourisme.gov.ma 2D DAMA avec bande.indd 1 22/01/2016 14:31:09 Le tourisme est un important vecteur de développement économique,

Plus en détail

«Reporting social et environnemental des entreprises» Sommaire :

«Reporting social et environnemental des entreprises» Sommaire : «Reporting social et environnemental des entreprises» Sommaire : 1. Contexte... 1 2. Initiatives existantes... 1 2.1 Au niveau international, la norme «Globale Reporting Initiative»... 1 2.2 Au niveau

Plus en détail

CHARTE QUALITé ASSURANCE. Patrick MICHAUX. Agent Général d Assurances. : h944281@agents.allianz.fr : www.ponchateau-assurances.com

CHARTE QUALITé ASSURANCE. Patrick MICHAUX. Agent Général d Assurances. : h944281@agents.allianz.fr : www.ponchateau-assurances.com Ce professionnel de l assurance est contrôlé par une société indépendante de clients satisfaits de la qualité de traitement des sinistres édité le 28 octobre 2010, validité d un an - Constat d huissier

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS DE DOLLARAMA

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS DE DOLLARAMA DE DOLLARAMA Approuvé par le conseil d administration de Dollarama le 3 décembre 2014 A. INTRODUCTION Dollarama S.E.C. ( Dollarama ) s est engagée à exercer ses activités de manière éthique et socialement

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU FOURNISSEUR ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DU FOURNISSEUR

CODE DE CONDUITE DU FOURNISSEUR ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DU FOURNISSEUR ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DU FOURNISSEUR 2 CODE DE CONDUITE DU FOURNISSEUR GROUPE PREAMBLE Lindt & Sprüngli, fabricant de chocolat leader sur le marché international, s engage à diriger ses affaires

Plus en détail

Charte d'achats responsables

Charte d'achats responsables Charte d'achats responsables Novembre 2013 Sommaire Introduction... 3 Santé et sécurité... 5 Conditions de travail et diversité... 5 Ethique et transparence... 6 Environnement... 6 Innovation sociale et

Plus en détail

LA CHARTE D ETHIQUE DE GPS

LA CHARTE D ETHIQUE DE GPS LA CHARTE D ETHIQUE DE GPS Toute entreprise doit savoir pour qui elle travaille et pourquoi elle se développe : c'est sa vocation. Elle doit aussi savoir comment elle doit le faire c'est à dire, quelles

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial

Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le Progrès 2014 Pacte Mondial Communication sur le Progrès 2014 / Sequana / 1 Présentation du Global Compact ou Pacte Mondial En adhérant au Pacte Mondial, les entreprises s engagent

Plus en détail

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus

Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Groupe de travail sur les Objectifs de Développement Durable Spécifiques au Sénégal (MEDD) - points essentiels débattus Le Sénégal s est inscrit, dès l origine, dans la dynamique du développement durable.

Plus en détail

GDF SUEZ L'ÉTHIQUE DES ACHATS

GDF SUEZ L'ÉTHIQUE DES ACHATS GDF SUEZ L'ÉTHIQUE DES ACHATS Une organisation efficace et structurée de la fonction Achats est nécessaire à la conduite d une stratégie cohérente, performante et éthique. LES RESPONSABILITÉS DE L'ACHETEUR

Plus en détail

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise?

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? Le 3 avril àlyon La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? François Fatoux Présentation de l ORSE

Plus en détail

Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable»

Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable» Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable» Sommaire 1. Présentation du Label Lyon ville équitable et durable 2. Critériologie 2.1 Gouvernance 2.2 Environnement 2.3 Consommation responsable

Plus en détail

Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun

Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun L Assemblée Nationale a délibéré et adopté, le Président de la République promulgue la loi dont

Plus en détail

Principes éthiques pour les fournisseurs de la coopérative Felleskjøpet Rogaland Agder

Principes éthiques pour les fournisseurs de la coopérative Felleskjøpet Rogaland Agder Principes éthiques pour les fournisseurs de la coopérative Felleskjøpet Rogaland Agder Ratifiés par la réunion de direction de la FKRA du 11.09.2013 1. Travail forcé ou obligatoire (conventions de l Organisation

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC *

CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC * Septembre 2009 CHARTE D ÉTHIQUE VALLOUREC * * Le terme «Vallourec» utilisé dans le présent document comprend Vallourec SA et l ensemble des sociétés dont le capital et/ou les droits de vote sont détenus

Plus en détail

Politique de Responsabilité Humaine en Production

Politique de Responsabilité Humaine en Production Politique de Responsabilité Humaine en Production OXYLANE Oxylane développe son activité dans le monde entier. La mission d Oxylane est de rendre accessible au plus grand nombre le plaisir du sport. Charte

Plus en détail

Code de conduite Fournisseurs Holcim Groupe (Italie) SA Achats centraux et développement durable

Code de conduite Fournisseurs Holcim Groupe (Italie) SA Achats centraux et développement durable Force. Performance. Passion. Code de conduite Fournisseurs Holcim Groupe (Italie) SA Achats centraux et développement durable Sommaire 1. Les achats durables chez Holcim : introduction 3 2. Notre engagement

Plus en détail

P R I N C I P E S D É T H I Q U E

P R I N C I P E S D É T H I Q U E PRINCIPES D ÉTHIQUE SOMMAIRE Nos principes d éthique fondamentaux 1 Le Global Compact des Nations unies 2 L ÉTHIQUE AU SEIN D ELIOR GROUP L éthique au quotidien 4 L éthique du management 7 L ÉTHIQUE À

Plus en détail

Index GRI (Global Reporting Initiative)

Index GRI (Global Reporting Initiative) Index GRI (Global Reporting Initiative) RBC a adopté une stratégie à plusieurs volets pour son rapport sur le développement durable et publie son bilan social, environnemental et déontologique à différents

Plus en détail

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable CRÉDIT PHOTO : GETTYIMAGES - FÉVRIER 2008-07102 - Ce document est imprimé sur papier certifié PEFC. 10-31-1143 Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable Édition de février 2008

Plus en détail

Communication sur le progrès 2015

Communication sur le progrès 2015 Communication sur le progrès 2015 Période couverte par notre communication (COP) de mai 2014 à mai 2015 1 SOMMAIRE 1 Présentation du 3 2 Renouvellement de notre engagement 5 3 Droits de l homme 6 4 Droit

Plus en détail

RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT

RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT RAPPORT SUR L ENVIRONNEMENT, LES ENGAGEMENTS SOCIETAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE BOURSE DIRECT 1 SOMMAIRE Préambule... 3 1. Informations sociales... 4 1.1. Effectif inscrit au 31 décembre 2014 par tranche

Plus en détail

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable

Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Charte Fournisseurs Une relation client-fournisseur responsable Édition 2015 Cette charte présente la fonction Achats chez Veolia et définit les responsabilités et engagements que le Groupe souhaite partager

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE

DEVELOPPEMENT DURABLE Annexe 5 70 indicateurs pour le DEVELOPPEMENT DURABLE Charte de progrès du Développement Durable de la filière Agro-alimentaire en Languedoc- Roussillon Le diagnostic Développement Durable Les enjeux et

Plus en détail

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG)

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

code de conduite fournisseur code de conduite fournisseur - Orange

code de conduite fournisseur code de conduite fournisseur - Orange code de conduite fournisseur code de conduite fournisseur - Orange 2013 1 sommaire introduction... 3 mise en oeuvre et suivi... 4 engagements sociaux et environnementaux... 5 1. éthique et anti-corruption...

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente 1. Généralités 1.1. Toute vente des produits du vendeur est soumise aux présentes conditions générales de vente qui constituent le socle de la négociation commerciale, conformément

Plus en détail

Guide des Achats à l attention de nos Fournisseurs

Guide des Achats à l attention de nos Fournisseurs Guide des Achats à l attention de nos Fournisseurs Sommaire Introduction... 3 I. Respect de la réglementation et bonnes pratiques... 4 1. Pacte mondial des Nations unies («Global Compact»)... 4 2. Objectivité

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS DE LOBLAW

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS DE LOBLAW CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS DE LOBLAW 1.0 Introduction Chez Loblaw («Loblaw» ou «nous»), l «intégrité en matière d approvisionnement» est un principe essentiel qui guide nos affaires. Nous exigeons

Plus en détail

Programme services-conseils (PSC)

Programme services-conseils (PSC) Programme services-conseils (PSC) Dans le présent document, l emploi du masculin pour désigner des personnes n a d autres fins que celle d alléger le texte. Des mesures d aide décrites dans ce programme

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU PARTENAIRE COMMERCIAL

CODE DE CONDUITE DU PARTENAIRE COMMERCIAL CODE DE CONDUITE DU PARTENAIRE COMMERCIAL La société LORD («LORD») s engage à exercer ses activités de façon intègre en respectant des normes éthiques élevées. Nous nous engageons également à nous conformer

Plus en détail

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance recyclage et valorisation France des solutions innovantes pour le recyclage et la valorisation de vos DÉCHETS le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance Nous sommes engagés dans

Plus en détail

Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi. de l entreprise

Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi. de l entreprise Identifi cation et formalisation Fiche des besoins en emploi 1 de l entreprise I. Le contexte de l emploi II. Les missions III. Les compétences requises IV. L environnement de travail V. Les évolutions

Plus en détail

Il est précisé que ces informations sont données à titre indicatif et n engagent pas la Ville de Lyon.

Il est précisé que ces informations sont données à titre indicatif et n engagent pas la Ville de Lyon. INSTALLATION ET EXPLOITATION D APPAREILS DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES, FRAICHES ET DENREE ALIMENTATION TYPE CONFISERIE DANS LE CENTRE D HISTOIRE DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION

Plus en détail

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre

«Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre POUR UNE UTILISATION DURABLE DE L ÉLECTRICITÉ DANS LE BÂTIMENT «Face aux nouveaux défis environnementaux, sociétaux et technologiques auxquels nous sommes confrontés, notre responsabilité est de permettre

Plus en détail

T I T R E D U P R O J E T

T I T R E D U P R O J E T SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT D EVALUATION (Spécifier à mi-parcours ou finale) (Ce modèle de rapport doit être annexé aux TDR des évaluations) T I T R E D U P R O J

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15

«Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 «Les objectifs et les enjeux de la RSE» Atelier n 1 07/10/15 Historique et contexte La révision de la norme ISO 26000 débutera en 2016 et portera notamment sur un développement plus précis des étapes de

Plus en détail

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise

Les femmes dans l économie mondiale en temps de crise Point 3 (a) (i) de l ordre du jour provisoire E/CN.6/2010/1 pour la cinquantequatrième session de la Commission de la condition de la femme, du 1 er au 12 mars 2010 : Révision de la mise en œuvre de la

Plus en détail

CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE CARREFOUR

CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE CARREFOUR CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE CARREFOUR Ce code définit la manière dont nous exerçons notre métier de commerçant. Chers collaborateurs, Notre métier de commerçant, en contact avec des millions de clients

Plus en détail

Communication sur le progrès 2016

Communication sur le progrès 2016 Communication sur le progrès 2016 1 Communication sur le progrès 2016 DÉCLARATION DE SOUTIEN AU PACTE MONDIAL Monsieur le Secrétaire Général, Je suis heureux de confirmer l engagement de l imprimerie PDI

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE article 117 de la

Plus en détail

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe.

INTRO. «Il est clé pour le futur de Sequana d avoir une politique RSE transparente, ambitieuse et pleinement intégrée au modèle économique du groupe. OADMAP RSE INTRO Depuis 2012, le groupe Sequana a mis en place une politique de Responsabilité Sociale et Environnementale commune à toutes ses activités de production (Arjowiggins) et de distribution

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre

Chapitre V La mise en œuvre Chapitre V La mise en œuvre Introduction Les plans de mise en œuvre déterminent précisément les mesures et les actions projetées par les autorités locales et la MRC de La Nouvelle-Beauce en rapport avec

Plus en détail

Engagement de développement durable (version 05-01) applicable aux fournisseurs

Engagement de développement durable (version 05-01) applicable aux fournisseurs Engagement de développement durable ( ) applicable aux fournisseurs 1 PRÉAMBULE Le groupe AREVA a placé le développement durable au cœur de sa stratégie. Il adhère au Pacte Mondial de l ONU et aux Principes

Plus en détail

Charte d éthique du Groupe BIC

Charte d éthique du Groupe BIC Charte d éthique du Groupe BIC et Guide d utilisation Jan-07 Rev.mai-10 1 Introduction Sans éthique, rien n est durable. L éthique est au cœur de la philosophie BIC et des principes de gestion des affaires

Plus en détail

Communiquer sur un produit éco-conçu

Communiquer sur un produit éco-conçu 1 Communiquer sur un produit éco-conçu Principes généraux d une communication environnementale Labels du secteur agroalimentaire, Autodéclarations environnementales Eco-profil environnemental & Affichage

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5

Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5 PLNS QULITE STNDRDS Processus Commercial Référence : I281 Indice : B Page : 1 / 5 FICHE DE GESTION STTUT En cours de rédaction / modification En test jusqu au : En activité depuis le : 06/12/2013 Validation

Plus en détail

Code de conduite (Code of Conduct) Le 22 mai 2013

Code de conduite (Code of Conduct) Le 22 mai 2013 Code de conduite (Code of Conduct) Le 22 mai 2013 OBJET DU CODE DE CONDUITE Le code de conduite (Code of Conduct) fixe des lignes directrices pour les activités mondiales de tous les collaborateurs 1 d

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE. Cabinet Youssef ABOUDA

CHARTE D ÉTHIQUE. Cabinet Youssef ABOUDA CHARTE D ÉTHIQUE Cabinet Youssef ABOUDA Janvier 2011 EDITORIAL Cabinet Youssef ABOUDA est un acteur majeur dans son métier de consulting et l audit dans tous les secteurs financiers, industriel et de service.

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL

POLITIQUE D ACHAT LOCAL POLITIQUE D ACHAT LOCAL 1. VISION... 2. PORTÉE... 3. PÉRIODE D'APPLICATION 4. RESPONSABILITÉS 5. PRINCIPES DIRECTEURS 5.1 VITRINE DE CHOIX POUR LES PRODUITS RÉGIONAUX 5.2 PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DE ALIMENTS

Plus en détail

Devenir un modèle de la chimie durable

Devenir un modèle de la chimie durable Devenir un modèle de la chimie durable Jacques Kheliff Group General Manager Sustainable Development Notre réponse aux enjeux globaux : le Des enjeux globaux Changement climatique, croissance de la population

Plus en détail

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement

Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement Directives concernant une définition statistique de l emploi dans le secteur de l environnement La dix neuvième conférence internationale des statisticiens(nes) du travail (CIST), Reconnaissant que la

Plus en détail

p Respect de l environnement 2.2 Qualité et sécurité des produits et services

p Respect de l environnement 2.2 Qualité et sécurité des produits et services Code de conduite des fournisseurs d Arkema Code de conduite des fournisseurs d Arkema Sommaire Préambule 1. Droits de l homme et normes de travail P. 2 1.1 Liberté d association et droit de négociation

Plus en détail

G R O U PE CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES. Relations fournisseurs

G R O U PE CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES. Relations fournisseurs CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES Relations fournisseurs Des valeurs ancrées et partagées Ce code de conduite des affaires a pour but de clarifier et partager les lignes directrices de la relation entre ARMOR

Plus en détail

Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures

Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures Quelles sont les responsabilités et devoirs de l'entreprise face à une crise? Comment réagir et communiquer lorsqu une crise survient? Comment

Plus en détail

1. Conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil d administration

1. Conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil d administration Rapport du président du conseil d administration sur les conditions de préparations et d organisation des travaux du conseil et sur les procédures de contrôle interne mises en place par la Société Mesdames,

Plus en détail

Conditions Générales d Achat

Conditions Générales d Achat CONSEIL DATA - CROSSCANAL Conditions Générales d Achat 1. Champ d application Les présentes conditions générales d achat (ci-après les «CGA») ont pour objet de définir les dispositions générales et particulières

Plus en détail

in&co accompagne le médicosocial grâce à kalitiss, la solution par le web

in&co accompagne le médicosocial grâce à kalitiss, la solution par le web 3 avenue Marie Reynoard 38100 Grenoble Dossier de presse in&co accompagne le médicosocial grâce à kalitiss, la solution par le web in&co est une société grenobloise, spécialiste des questions d accompagnement

Plus en détail

AVENIR DYNAMIQUE MAÎTRE)

AVENIR DYNAMIQUE MAÎTRE) E MULTITALENTS A (ex UFF AVENIR DYNAMIQUE) (ex UFF AVENIR DYNAMIQUE MAÎTRE) (ex UFF AVENIR FRANCE MAÎTRE) Fonds Commun de Placement Rapport de gestion Exercice clos le 30 septembre 2013 SOCIÉTÉ DE GESTION

Plus en détail

Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015

Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015 Bulletin d inscription Tarifs publics HT au 1er juin 2015 «Certification de Personnes : Diagnostiqueur Immobilier Certification initiale» Document à retourner à compléter et à retourner scanné à dcp.fr@dekra.com

Plus en détail

Code de Conduite des fournisseurs du Groupe DCNS

Code de Conduite des fournisseurs du Groupe DCNS 1/5 Code de Conduite des fournisseurs du Groupe DCNS PREAMBULE Le Groupe DCNS est un leader mondial du naval de défense et un innovateur dans l énergie. Entreprise de haute technologie et d envergure internationale,

Plus en détail

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Développement professionnel Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Situation initiale (1) «Ancienne organisation» de la formation professionnelle supérieure en marketing, vente, communication

Plus en détail

DES ACHATS RESPONSABLES

DES ACHATS RESPONSABLES 2016 2017 Depuis 5 années déjà, Mademoiselle Desserts s est engagée dans une démarche volontaire de Responsabilité Sociétale, matérialisée par des diagnostics Développement durable sur ses sites et confortée

Plus en détail

Code de Conduite Fournisseur du Groupe Solvay

Code de Conduite Fournisseur du Groupe Solvay Code de Conduite Fournisseur du Groupe Solvay 0 Code de Conduite Fournisseur du Groupe Solvay Contenu Introduction 2 Conformité juridique pour une intégrité commerciale 2 Respect des droits de l Homme

Plus en détail

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques

vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques vers une économie circulaire Pour les emballages métalliques dossier de Presse / FÉVRIER 2014 Améliorer le recyclage de l aluminium, une nécessité environnementale et économique L aluminium fait partie

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS D ALCOA INC.

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS D ALCOA INC. CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS D LCO INC. lcoa inc. («lcoa») est reconnue comme l une des entreprises les plus durables et éthiques au monde. Dans le cadre de notre engagement continu envers des pratiques

Plus en détail

Règlement Intérieur du Conseil d Administration

Règlement Intérieur du Conseil d Administration Règlement Intérieur du Conseil d Administration Préambule Le Conseil d Administration de U10, lors de sa séance du 28 mars 2013, a modifié son Règlement Intérieur adopté en Conseil d Administration du

Plus en détail

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) 1. MANAGEMENT Animer et gérer les ressources

Plus en détail

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008

Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement. Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Aperçus de la réglementation et de la normalisation dans le domaine de l environnement Journée Technique Pierre Naturelle 24 juin 2008 Présentation La règlementation environnementale Exemple des boues

Plus en détail

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ»

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 «PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 Règlement ARTICLE 1 PRÉSENTATION Toujours plus soucieux de «faire de la Wallonie une terre de Qualité totale» le Ministre-Président apporte son soutien au «Prix Wallon

Plus en détail

La priorité : répondre aux besoins

La priorité : répondre aux besoins La priorité : répondre aux besoins Avis présenté par la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec sur le plan d action de lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale, avec ou

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées p. 1/11 Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées p. 2/11 REFERENCES Loi n 2002-2 du 2 janvier 2002, rénovant l action

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

SOMMAIRE. DOSSIER N 6 PERTUIS-SAS GIFI MAG du 29/06/15

SOMMAIRE. DOSSIER N 6 PERTUIS-SAS GIFI MAG du 29/06/15 SOMMAIRE Infos magasins... p. 2 Synthese du contrôle... p. 3 Environnement Caisse... p. 4 Environnement Commercial... p. 6 Sécurité des Actifs... p. 7 Ressources Humaines... p. 9 Gestion des stocks...

Plus en détail

DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER

DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER DÉCLARATION DE POLITIQUE DES DROITS HUMAINS UNILEVER Les entreprises peuvent uniquement devenir prospères dans une société qui protège les droits humains et les respecte. Nous reconnaissons qu'il incombe

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Les Ateliers RH Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/9 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS PME

Plus en détail

RESPONSABLES. Chez Entremont, fromage rime aujourd hui plus que jamais avec développement durable.

RESPONSABLES. Chez Entremont, fromage rime aujourd hui plus que jamais avec développement durable. pour des fromages RESPONSABLES Chez Entremont, fromage rime aujourd hui plus que jamais avec développement durable. Imprégnés par notre démarche RSE «pour des fromages responsables», nos produits, nos

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS

CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS 2017.04 CODE DE CONDUITE DES FOURNISSEURS Conformité et intégrité Le Groupe LIXIL exige de tous les Membres LIXIL qu ils se conforment à l ensemble des lois et réglementations applicables et qu ils agissent

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU FOURNISSEUR ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DU FOURNISSEUR

CODE DE CONDUITE DU FOURNISSEUR ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DU FOURNISSEUR ET DÉCLARATION DE CONFORMITÉ DU FOURNISSEUR 2 CODE DE CONDUITE DU FOURNISSEUR GROUPE PREAMBULE Lindt & Sprüngli, l un des premiers fabricants de chocolat au monde, s engage à conduire ses affaires sur

Plus en détail

Privalto Privilège Janvier 2016

Privalto Privilège Janvier 2016 Privalto Privilège Janvier 2016 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de

Plus en détail

Comparaison des programmes de RSE et d éthique des entreprises publiques québécoises

Comparaison des programmes de RSE et d éthique des entreprises publiques québécoises Comparaison des programmes de RSE et d éthique des entreprises publiques québécoises Claudine M. Desjardins Sous la direction de Luc Bernier et Yves Boisvert Centre de recherche sur la gouvernance (CERGO)

Plus en détail

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes

Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes Tout (ou presque) ce qu il faut savoir sur le bio et ses principes LE BIO EN QUELQUES MOTS L agriculture biologique est un mode d agriculture alternatif qui se veut respectueux des équilibres écologiques.

Plus en détail