Obligations sociales Le dilemme du starter. Assurance groupe et EIP Nouvelles taxes sur les cotisations élevées N 43

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Obligations sociales Le dilemme du starter. Assurance groupe et EIP Nouvelles taxes sur les cotisations élevées N 43"

Transcription

1 N 43 M A G A Z I N E Bimestriel Septembre - Octobre Bureau de dépôt: Bruxelles X - Amonis Magazine - n d agréation P Obligations sociales Le dilemme du starter Assurance groupe et EIP Nouvelles taxes sur les cotisations élevées Nouvelles mesures fiscales Quid pour votre pension complémentaire? Assistant et doctorant «Je combine doctorat et spécialisation en psychiatrie»

2 ÉDITO La fiscalité sous toutes ses formes Jan Pollers La fiscalité, dans notre pays, est plus changeante que le temps. Certaines évolutions ont été introduites dans la plus grande discrétion, et nos équipes sont continuellement sur le qui-vive afin d éviter toute surprise désagréable. Nous voulons offrir des solutions aux restrictions imposées afin de veiller au bien-être de l ensemble de nos membres, qu ils soient jeunes ou expérimentés. La recherche de solutions fiscales reste donc un sujet d autant plus actuel qu il devient compliqué. Nous y consacrerons encore quelques articles dans les derniers numéros d Amonis Magazine de cette année. Le dernier trimestre d une année est en effet une période propice à ce thème, et il est préférable de s y intéresser à temps pour exploiter toutes les pistes, sélectionner les meilleures solutions, éviter les décisions précipitées et n omettre aucune démarche essentielle. Il est clair que la fiscalité peut rogner la rentabilité d un produit. Le rendement offert devient donc un élément qui gagne encore en importance, afin de compenser cette érosion. Le rendement doit toutefois être associé à une maîtrise équilibrée du risque pour aboutir à un résultat optimal sur le long terme. C est l objectif que poursuit Amonis, et la stratégie menée s est révélée une fois de plus avantageuse en Tom Mergaerts Chief Executive Officer Dr H. Van Dijck Président du Conseil d Administration

3 Brèves Assurance groupe et EIP Nouvelle taxation des capitaux depuis le 1 er juillet 2013 La taxation, antérieurement de 16,5% pour tout retrait avant 65 ans, est passée à 20% à 60 ans et à 18% à 61 ans, sauf dans le cas où vous demandez ce capital le jour de votre pension légale, ce qui est encore possible actuellement mais qui ne le sera plus à partir de Il s agit des capitaux constitués par les cotisations de l employeur ou de la société. Le taux de 10% est maintenu sur les capitaux constitués des cotisations versées par les employés. Les retraits entre 62 et 65 ans restent taxés à 16,5%, ainsi qu après 65 ans si vous n êtes pas resté actif jusqu à l âge légal de pension. Si vous êtes resté actif jusqu à 65 ans, vous continuerez à bénéficier du taux préférentiel de 10%. L assiette de calcul de cette taxation n a pas été modifiée: capital garanti (hors participations bénéficiaires), après calcul de la taxe INAMI de 3,55% et de la taxe de solidarité (maximum 2%). 60 ans à 61 ans sans prise de la pension légale 60 ans 61 ans Primes versées par la société 62 ans à 64 ans 65 ans, sans activité prof. jusqu à 65 ans 65 ans, si activité prof. jusqu à 65 ans Par l employé 60 ans Sommaire 4. Zoom Le dilemme du starter 6. Activité en société Nouvelle taxe sur les cotisations élevées 8. PLC Amonis Nouvelles mesures: quid pour votre pension complémentaire? 10. Rencontre «Je combine doctorat et spécialisation en psychiatrie» 20% 18% 16,5% 16,5% 10% 10%* *Les primes versées par l employé avant le 1 er janvier 1993 sont taxées à 16,5%. Rendement de votre Assurance groupe ou EIP en 2012 Votre Assurance groupe ou EIP conclu(e) auprès d Amonis vous a rapporté 3,25%. Erratum - Amonis Magazine n 42 Page 4, point 2 - Dentistes Le point 2 doit se lire comme suit: - Dentistes: vous devez participer à un service de garde organisé et suivre un certain nombre d heures de formation continue. Cette formation est obligatoire pour le maintien de votre agrément. istockphoto 3.

4 Obligations sociales Le dilemme du starter Des questions importantes vous attendent en tant que starter. Serez-vous salarié ou indépendant? Quelles sont les formalités liées à ces statuts et quid de vos revenus, votre pension et votre protection sociale? Exercer sa profession en tant qu indépendant ou en tant que salarié est la question essentielle à laquelle un starter doit répondre au début de sa carrière professionnelle. Si vous choisissez de devenir salarié, vous allez conclure un contrat de travail et vous serez placé sous l autorité de votre employeur. Une liberté assortie d obligations En tant qu indépendant, par contre, vous aurez plus de liberté. Mais toutes Des questions concernant votre protection sociale complémentaire? Votre expert Amonis peut vous conseiller dans ces différentes démarches, ainsi que dans le choix de partenaires fiables. Contactez-nous au 0800/ pour fixer un rendezvous. Nous ferons ensemble le bilan de votre situation personnelle et vous offrirons un précieux guide pour starters. les obligations en matière de protection sociale vous incomberont. La protection légale en cas de maladie ou d accident d un indépendant est aussi moins étendue que celle d un salarié. Ce statut exige donc une protection complémentaire à laquelle vous devrez veiller. Si vous vous lancez comme indépendant, vous allez aussi devoir choisir - après quelques années - si vous exercez votre profession en tant que personne physique ou en société. Dans le premier cas, il n y a pas de séparation entre vos biens privés et ce qui appartient à votre société. Dans une société pour les prestataires de soins il s agira majoritairement d une SPRL, votre société et vous-même êtes deux personnalités juridiques distinctes. Avec comme conséquence principale que c est la société qui exerce votre activité professionnelle et remplit les attestations INAMI. Vous travaillez pour compte de la société et vous recevez à ce titre une rémunération en tant que gérant indépendant. La charge administrative Vous l aurez compris, le statut d indépendant entraîne un certain nombre d obligations administratives. - Vous allez devoir vous inscrire via un guichet d entreprises à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). - Vous devrez vous acquitter de vos cotisations sociales et donc vous affilier à une caisse d assurances sociales. En échange, vous aurez droit à une assurance maladie-invalidité, une pension légale, des allocations familiales, un congé de maternité et des titres-services pour une aide à la maternité, ainsi qu une assurance faillite. - Parallèlement à votre affiliation à une caisse d assurances sociales, vous devrez aussi vous affilier à une mutuelle. De nombreuses caisses d assurances sociales collaborent d ailleurs étroitement avec des mutuelles, pour vous permettre de régler ces formalités en une seule démarche. Les mutuelles déterminent librement les services qu elles proposent ainsi que leurs tarifs, qui varient d un organisme à l autre. Nous vous conseillons dès lors de bien les comparer. Le montant de vos cotisations sociales dépend de vos revenus. Comme ceux-ci ne sont pas encore connus quand vous êtes starter, ils sont calculés les trois premières années sur base d un montant forfaitaire (voir notre article dans Amonis Magazine n 42, p. 10). 4. M A G A Z I N E

5 Zoom Une protection sociale complémentaire Outre ces démarches obligatoires, il faut également se pencher sur quelques assurances que vous n êtes pas obligé de contracter mais qui sont toutefois vivement recommandées et qui sont, en outre, fiscalement déductibles. - Responsabilité civile professionnelle: cette assurance est en réalité indispensable, surtout pour les prestataires de soins. Si vous n êtes pas couvert par une assurance en cas de faute professionnelle, vous courez en effet le risque que vos biens privés soient saisis. Selon la loi, un dommage causé par une faute professionnelle peut encore être déclaré vingt ans après les faits. Si vous êtes salarié, votre employeur va en principe souscrire une assurance pour vous, mais n hésitez pas à lui demander si c est bien le cas et si elle couvre toutes les situations. - Revenu garanti: par rapport à ce qui se passe dans de nombreux autres pays, notre sécurité sociale belge est un excellent filet de sécurité. Mais elle n est rien d autre qu un filet de sécurité! Si vous êtes malade pour une longue durée ou si vous avez un accident, ce que la sécurité sociale vous versera ne correspondra pas à votre ancien revenu. Votre assurance maladie prévoit également un «mois de carence». Pendant le premier mois de maladie au cours duquel vous ne pouvez pas travailler (et pour lequel vous n avez donc pas de revenus), vous ne recevez pas d allocation. Alors que vos frais médicaux peuvent très rapidement grimper! - PLCI: ce que nous avons écrit à propos de la sécurité sociale s applique aussi aux pensions versées par l État. Si vous souhaitez maintenir votre niveau de vie après votre pension, il est conseillé de souscrire une PLCI (Pension Libre Complémentaire pour les Indépendants). Vous épargnerez jusqu à maximum 3.472,05 euros par an (plafond 2013, indexé annuellement) pour la constitution d une pension complémentaire. Ces montants aussi sont considérés comme des frais professionnels et dès lors entièrement déductibles de vos revenus. Les salariés peuvent également souscrire une PLCI pour autant qu ils soient conventionnés. - Engagement Individuel de Pension (EIP): si vous travaillez en société, une assurance groupe, sous la forme d un EIP, est aussi conseillée. Elle est souscrite par votre société en votre nom et vous aide à constituer une seconde «poire pour la soif». Votre société paie les primes et peut les déduire de ses impôts, à condition de ne pas dépasser certains plafonds. Sachez qu il est plus avantageux fiscalement de verser d abord le maximum dans une PLCI et ensuite de compléter avec une assurance groupe. N hésitez pas à contacter nos conseillers Amonis (voir encadré) qui se feront un plaisir de vous renseigner à ce propos. Corbis 5.

6 Assurance groupe et Engagement Individuel de Pension Nouvelle taxe sur les cotisations élevées Le gouvernement Di Rupo n a finalement pas introduit la limite des cotisations d assurance groupe ou d EIP envisagée. Les cotisations plus élevées sont cependant soumises à une taxe supplémentaire. Vous le savez déjà certainement: la loi fixe une limite aux cotisations versées dans le cadre du deuxième pilier (Pension Libre Complémentaire pour Indépendants ou PLCI, assurance groupe et Engagement Individuel de Pension). Pour la PLCI sociale, la limite est de 9,4% des revenus imposables, avec un maximum de 3.472,05 euros (en 2013). Quant à l assurance groupe et l Engagement Individuel de Pension, les cotisations doivent respecter la fameuse «règle des 80%» pour rester déductibles. Cette règle stipule, en résumé, que la somme de la pension légale et des compléments de pension du deuxième pilier ne peut excéder 80% de la dernière rémunération. La cotisation «Wijninckx» Régime transitoire et régime définitif La loi-programme qui instaure cette cotisation prévoit deux régimes: - un régime transitoire, en vigueur de 2012 (année de cotisation 2011) à fin 2015 (année de cotisation 2014): une société qui verse, pour l assurance groupe ou l EIP de son dirigeant, une prime annuelle supérieure à euros (montant 2013) est redevable de la cotisation Wijninckx de 1,5% sur tout ce qui dépasse ce montant; - un régime définitif, plus strict, entrera en vigueur le 1 er janvier 2016: celui-ci stipule que si les primes dépassent un plafond encore à fixer, la cotisation de 1,5% sera due sur l ensemble des primes versées. Les modalités de fixation de ce plafond ne sont pas encore connues, mais il est en principe prévu de respecter l idée d origine et de prendre comme référence la pension légale maximale du secteur public. En pratique Pour déterminer les montants à verser, le système mis en place s appuie sur la base de données des pensions complémentaires, DB2P, gérée par SIGeDIS, une ASBL qui dépend de l Office National des Pensions. Les assureurs sont en effet tenus de lui déclarer chaque année les montants des primes annuelles consacrées aux pensions complémentaires du deuxième pilier de Le gouvernement a instauré une taxe supplémentaire. Les indépendants qui exercent leur activité par l intermédiaire d une société restent donc libres de faire souscrire par cette dernière une assurance groupe ou un Engagement Individuel de Pension sans autre limite que la règle des 80%. En contrepartie, ils devront dans certains cas s acquitter d une contribution complémentaire: la «cotisation Wijninckx», du nom du sénateur à l origine de la loi qui a instauré une limitation aux pensions du secteur public. Gare aux pénalités! Pour l année de cotisations 2012 (primes payées en 2011), la cotisation devait être versée sur le compte de l ONSS au plus tard le 28 février Retardataires, attention: à partir du 1 er mars 2013, une majoration de 1% par mois s applique sur le montant dû en cas de non-paiement de la cotisation! Si vous n avez pas encore rempli vos obligations, faites-le au plus vite! 6. M A G A Z I N E

7 Activité en société Les cotisations d assurance groupe ou d EIP élevées sont soumises à une taxe supplémentaire Corbis chaque travailleur. Depuis l année 2013 (cotisations 2012), ce montant devait être communiqué au plus tard le 30 juin. Si la société qui a versé les primes a dépassé le plafond prévu, SIGeDIS lui fera parvenir un décompte de la cotisation due. L entreprise devra alors s en acquitter avant le 31 décembre. Le versement sera effectué auprès de l INASTI. En 2012 (primes de 2011), la cotisation Wijninckx devait être versée auprès de l ONSS et avait bénéficié d un report au 28 février La cotisation de 2013 calculée sur les primes de 2012 est, quant à elle, à verser avant le 31 décembre Et après 2016? Que se passera-t-il à la fin du régime transitoire? À ce stade-ci, peu de choses sont certaines. Comme le principe de la cotisation a été voté dans la loiprogramme, il est peu probable que le prochain gouvernement fasse marche arrière sur ce dossier. Mais les Arrêtés Royaux d application n ont pas encore été définis. Nous ne manquerons pas de vous informer de l évolution de ce dossier dès que nous disposerons de plus de précisions. Besoin d un avis? Vous souhaitez savoir si la cotisation Wijninckx s applique à votre situation ou si vous respectez la règle des 80%? N hésitez pas à prendre contact avec un conseiller Amonis au 0800/

8 Nouvelles mesures fiscales Quid pour votre pension complémentaire? Bien que le gouvernement maintienne la fiscalité privilégiée du deuxième pilier, certaines mesures budgétaires auront un impact sur votre pension complémentaire. Petit tour d horizon. Depuis l entrée en fonction du gouvernement Di Rupo, de nombreuses mesures fiscales ont augmenté la taxation de l épargne. Ce tour de vis fiscal a principalement touché le troisième pilier mais certaines mesures concernent également les capitaux PLC. Quel en est l impact? Pas encore pensionné? Commençons par une bonne nouvelle: pour le moment, les règles de déductibilité des cotisations de votre PLC Amonis restent inchangées. Elles restent déductibles comme dépenses professionnelles pour autant, comme c était le cas avant, que le total de vos Besoin d un conseil personnalisé? Vous souhaitez en savoir plus sur votre pension complémentaire ou sur les possibilités qui s offrent à vous au moment de la pension? Contactez un conseiller Amonis au 0800/ cotisations annuelles ne dépasse pas 9,4% de votre revenu professionnel net imposable et respecte le maximum annuel de 3.472,05 euros (montant 2013 pour la PLC sociale). Ceci vous permet de récupérer chaque année en moyenne 60% des montants versés, sous forme de diminution de vos impôts et de vos cotisations sociales d indépendant. Par ailleurs, n oubliez pas que cet avantage vous reste acquis même si vous souscrivez en plus une assurance groupe ou un Engagement Individuel de Pension. Ces derniers sont soumis à leur propre règle, la «règle des 80%», qui stipule que le complément de pension constitué grâce à votre PLCI et à ces assurances ne peut vous permettre de dépasser 80% de votre dernière rémunération lorsqu il est ajouté à votre pension légale. Prise de pension: imposition du capital À la prise de la pension, par contre, la situation est amenée à changer dans quelques mois. À partir du 1 er janvier 2014, la taxe de solidarité déjà appliquée aux capitaux d assurance groupe s appliquera également aux capitaux constitués en PLC. Cette taxe s ajoutera à la taxe INAMI de 3,55% et s élèvera à 2% maximum: - 0% si le capital est inférieur ou égal à 2.478,94 euros; - 1% si le capital se situe entre 2.478,95 euros et ,36 euros; - 2% si le capital est supérieur à ,36 EUR. Ensuite, votre capital de base (vos versements capitalisés au taux de base) reste, comme auparavant, imposé selon le régime de la rente fictive. Selon cette formule, vous devez déclarer chaque année l équivalent d une petite partie de votre capital de base. Ce montant fictif sera ajouté à vos revenus et imposé comme ces derniers. Le pourcentage à déclarer et le nombre d années où vous devrez faire cette déclaration dépendent de votre âge à la prise de votre pension complémentaire Amonis. Âge à la pension % Nombre d années 60 ans 3,5% 13 ans ans 4% 13 ans ans 4,5% 13 ans 65 ans 5% 10 ans 8. M A G A Z I N E

9 PLC Amonis Si vous continuez à travailler jusqu à 65 ans et que vous ne prenez pas votre pension complémentaire Amonis avant cet âge, vous bénéficierez d une substantielle réduction de votre taxation; vous ne serez en effet imposé que sur 80% de votre capital de base. Rente mensuelle: hausse du précompte mobilier Une fois que vous aurez perçu votre capital pension, vous aurez la possibilité de le réinvestir auprès d Amonis qui vous le versera sous forme de rente mensuelle. Si vous optez pour cette solution, vous ne devrez déclarer chaque année que 3% de votre capital net. Ces 3% seront imposés du précompte mobilier. En janvier 2013, le gouvernement a porté ce précompte mobilier - appliqué à la plupart des revenus de placement - de 15% à 25%. Que faire de vos capitaux Amonis après la pension? Au moment de prendre leur pension complémentaire Amonis, beaucoup de futurs pensionnés s interrogent sur la meilleure manière d utiliser leur capital. Amonis propose plusieurs formules afin de tenir compte de la situation de chacun. Percevoir le capital: le total de votre compte individuel, après déduction des taxes, vous est versé en une fois. Cette solution est idéale si vous souhaitez disposer de votre argent immédiatement. Percevoir une rente: votre capital est converti en rentes mensuelles qui viendront compléter votre pension légale. - Si vous optez pour une rente viagère non réversible, les versements sont versés jusqu à votre décès. - Si vous optez pour une rente viagère réversible, le bénéficiaire de votre choix continuera à percevoir, après votre décès, un pourcentage de votre rente (maximum 66%). - Si vous optez pour une rente à terme fixe, vous percevrez la rente durant la période de votre choix, comprise entre 10 et 30 ans. En cas de décès avant le terme choisi, le solde du capital sera versé à votre succession. La rente viagère répond à un besoin de sécurité financière - la vôtre et éventuellement celle de votre bénéficiaire - durant toute votre retraite. La rente à terme fixe vous offre la sécurité pendant un nombre d années déterminé, et la garantie que le solde de votre épargne reviendra à vos héritiers en cas de décès prématuré. Combinaison de rente et capital: vous pouvez également percevoir une partie de votre capital et convertir le solde en rente mensuelle. Corbis

10 Assistant et doctorant «Je combine doctorat et spécialisation en psychiatrie» Nous avons rencontré Thomas Pattyn, 26 ans, futur psychiatre. Il nous a expliqué son choix de spécialisation, de doctorat et de protection sociale complémentaire. Thomas habite dans une rue estudiantine d Anvers. En octobre de l année passée, il a entamé sa spécialisation en psychiatrie. Pourquoi avoir choisi cette discipline? «Quand j ai commencé mes études de médecine, je n étais pas convaincu à 100% d avoir fait le bon choix. J aurais tout aussi bien pu opter pour l informatique. Mais j ai été gagné par l enthousiasme de mes parents, tous deux généralistes. Ils m ont vanté le métier magnifique qu est la profession de médecin, et aussi la grande sécurité d emploi que celle-ci offre.» Une approche holistique «J ai mis trois ans avant de me passionner pour la médecine. Ce n est qu en quatrième année, avec les cours de psychiatrie, que je suis devenu véritablement accro. Auparavant, je me contentais de passer mes examens. Je trouvais que les branches cliniques étaient des matières arides. On examine les organes, on fait des tests en laboratoire et on adapte le traitement sur cette base. La psychiatrie adopte une approche plus holistique. On parle davantage avec ses patients et on est plus à l écoute de leurs besoins.» Combiner doctorat et spécialisation Thomas combine sa spécialisation avec un doctorat: «Je ne suis pas le seul dans le cas. La plupart des candidats spécialistes qui veulent faire un doctorat s y mettent dès le début de leur formation d assistant. Dans ma promotion à l UA (Universiteit Antwerpen), nous sommes six à avoir entamé la spécialisation en psychiatrie, dont deux font de la recherche scientifique.» Sui generis: une protection sociale limitée En tant que spécialiste en formation, Thomas bénéficie du statut sui generis. Il est employé par l hôpital mais jouit d une moins grande protection sociale. «Comparé à un employé ordinaire, je suis tout aussi bien protégé contre la maladie et l invalidité et j ai aussi droit au congé parental et aux allocations familiales. Par contre, je n ai pas droit aux allocations de chômage, mes années de stage ne comptent pas pour ma pension et je ne perçois ni pécule de vacances ni treizième mois.» 10. M A G A Z I N E

11 Rencontre PLCI et revenu garanti Thomas a choisi d élargir sa protection sociale limitée, en souscrivant une pension libre complémentaire pour indépendants et une assurance revenu garanti. Il les finance avec ses avantages sociaux INAMI. «Je n ai jamais eu la moindre hésitation à ce propos. J en ai besoin! Les médecins aussi peuvent avoir un accident ou être malades. D ailleurs, les médecins souffrent de burnout ou de dépression plus fréquemment que la moyenne de la population. Amonis est l une des rares institutions financières à avoir repris ces maladies mentales dans sa couverture dans le cadre du revenu garanti, à condition toutefois d être affilié depuis cinq ans au moins. Le conseiller d Amonis m a aidé à réaliser le bilan de ma situation et de mes besoins afin que je fasse le meilleur choix.» Frédéric Raevens Un an et demi d études en plus Au cours des trois premières années de son doctorat, Thomas travaille à temps plein à l UA, tandis que pendant les trois années suivantes il devra boucler son travail de fin d études pendant son temps libre. «À cause du doctorat, ma spécialisation en psychiatre va durer un an et demi en plus que la normale. Soit dans mon cas 6 ans et demi au lieu de 5», précise-t-il.. Classer les troubles paniques Pour son TFE, Thomas étudie la possibilité de classer les troubles paniques en plusieurs sous-types. Ses promoteurs sont le Pr Bernard Sabbe et le Dr Filip Van Den Eede. «Le tableau clinique des troubles paniques peut présenter des différences symptomatiques évidentes: un sous-type cardiorespiratoire avec des plaintes cardiaques et respiratoires et un sous-type cognitif avec l angoisse de perdre le contrôle par exemple. Je recherche si ces sous-types diffèrent aussi du point de vue biologique. Le but final est de mieux adapter le traitement aux besoins réels des patients.» Une grande souffrance psychique «Malheureusement, les patients doivent parfois attendre très longtemps avant de recevoir le bon traitement. Ils consultent souvent leur généraliste, puis leur cardiologue, avant qu on ne diagnostique leur trouble panique, alors que ces troubles provoquent une grande souffrance psychique. Les patients craignent continuellement d être en proie à une crise de panique subite, que ce soit en famille ou à leur travail. Certains patients ne peuvent l endurer longtemps. L argent qui finance mon TFE provient de l héritage d un confrère médecin qui souffrait de troubles paniques et s est suicidé.» Pas de contact avec les patients En raison de son doctorat, Thomas voit peu de patients, et uniquement ceux qui ont accepté de collaborer à son étude. «Il n est pas possible de combiner travail clinique et doctorat. C est dommage car le contact avec les patients est la base de la profession.» Seul avantage, Thomas ne doit pas faire de garde de nuit! Durée de travail légale En sa qualité de membre du comité de la Vlaamse Vereniging voor Assistent- Psychiaters, Thomas se sent néanmoins concerné par l impact de la loi sur la durée de travail légale pour les médecins. «D après une enquête récente menée auprès de spécialistes en formation, il apparaît clairement que cette situation est délicate. Certaines institutions de soins font pression sur les stagiaires pour qu ils travaillent plus de 48 heures par semaine, voire plus de 60 heures. D un autre côté, bon nombre d assistants n y voient aucun inconvénient: ils se placent du point de vue professionnel et estiment qu ainsi ils peuvent engranger plus d expérience pendant leur stage.» L avenir Comment Thomas envisage-t-il l avenir? «Comme beaucoup de confrères, je vais probablement travailler dans un centre psychiatrique et voir le soir des patients dans le cadre de ma pratique privée. D un autre côté, j aimerais continuer à faire de la recherche scientifique. Nous verrons bien. J ai encore quelques années avant de prendre une décision.» 11.

12 Starters: nos conseillers à votre service! Indépendant ou salarié Devez-vous verser des cotisations de sécurité sociale légale? Que devez-vous savoir en matière fiscale? Quelles sont les assurances indispensables? Demandez un bilan personnalisé de votre situation Corbis Demandez un rendez-vous conseil à votre meilleure convenance et recevez notre guide starter pour bien démarrer votre pratique: 0800/ M A G A Z I N E

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension.

Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE POUR INDÉPENDANTS Indépendant? Ne laissez pas votre argent se perdre en impôts. Transformez-le plutôt en épargne pour votre pension. Toujours à vos côtés Introduction Vous

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

Médecins en formation Le statut sui generis: avantages et limites. Responsabilité professionnelle Quelle couverture faut-il prévoir?

Médecins en formation Le statut sui generis: avantages et limites. Responsabilité professionnelle Quelle couverture faut-il prévoir? N 54 M A G A Z I N E Bimestriel Juillet - Août 2015 www.amonis.be Bureau de dépôt: Anvers X - Amonis Magazine - n d agréation P 404054 Best Belgian Pension Fund 2014 Médecins en formation Le statut sui

Plus en détail

La pension complémentaire libre pour indépendants

La pension complémentaire libre pour indépendants La pension complémentaire libre pour indépendants Votre assurance d une pension insouciante Acerta soutient les starters, les indépendants et les employeurs dans chaque phase de leur croissance et dans

Plus en détail

Dossier technique et fiscal

Dossier technique et fiscal Dossier technique et fiscal La constitution de pension complémentaire pour l indépendant Octobre 2011 Fidea SA, dont le siège social est établi en Belgique, Van Eycklei 14, 2018 Anvers, RPM 0406.006.069.

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter!

Découvrez vite le tableau comparatif de nos formules et un aperçu chiffré des revenus que vous pouvez escompter! Nos solutions pour indépendants Constituez votre capital retraite et assurez la continuité de vos revenus En qualité d entrepreneur indépendant, vous vous engagez jour après jour pour garantir la croissance

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

PenSIonS extralegales

PenSIonS extralegales PenSIonS extralegales Nos tuyaux pour une meilleure retraite Version mise à jour - Mai 2013 PENSION EXTRALEGALE 2013.indd 1 15/05/13 06:54 Introduction La Commission Vie de FEPRABEL a mis à votre disposition,

Plus en détail

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise

Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive Offre de produits pour indépendants et chefs d entreprise Votre avenir assuré quoi qu il arrive 3 Un revenu quoi qu il arrive? Avez-vous déjà songé à ce qui se passerait

Plus en détail

Zenito. www.zenito.be PLUS DE SÉCURITÉ POUR MIEUX ENTREPRENDRE PLUS DE SÉCURITÉ POUR MIEUX ENTREPRENDRE PENSION SOCIAAL VERZEKERINGSFONDS SOCIAAL

Zenito. www.zenito.be PLUS DE SÉCURITÉ POUR MIEUX ENTREPRENDRE PLUS DE SÉCURITÉ POUR MIEUX ENTREPRENDRE PENSION SOCIAAL VERZEKERINGSFONDS SOCIAAL Zenito PENSION COMPLEMENTAIRE NOUS BÂTISSONS VOTRE AVENIR www.zenito.be PLUS DE SÉCURITÉ POUR MIEUX ENTREPRENDRE PLUS DE SÉCURITÉ POUR MIEUX ENTREPRENDRE SOCIAAL VERZEKERINGSFONDS PENSION COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

DB2P pour sociétés : document explicatif

DB2P pour sociétés : document explicatif DB2P pour sociétés : document explicatif Table des matières 1. Introduction... 3 2. DB2P, le contexte... 3 3. Engagements de pensions externes pour dirigeants d entreprise indépendants... 4 4. Financement

Plus en détail

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique Nom du produit Description Engagement de Pension - EIP Un engagement individuel de pension d une société

Plus en détail

Aspects fiscaux des placements en société

Aspects fiscaux des placements en société Aspects fiscaux des placements en société Sommaire 1. Généralités 2. Exploiter d abord l épargne fiscale 2.1. L engagement individuel de pension via une assurance externe (EIP) 2.2. Une pension libre complémentaire

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Jeunes promus Bien démarrer en sept étapes. Indépendants Cotisations sociales: combien et pourquoi? N 42

Jeunes promus Bien démarrer en sept étapes. Indépendants Cotisations sociales: combien et pourquoi? N 42 N 42 M A G A Z I N E Bimestriel Juillet - Août 2013 www.amonis.be Bureau de dépôt: Bruxelles X - Amonis Magazine - n d agréation P 404054 Jeunes promus Bien démarrer en sept étapes Indépendants Cotisations

Plus en détail

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs

Prediagri Retraite. Préparer sa retraite, c est essentiel. Solutions Assurances Agriculteurs Solutions Assurances Agriculteurs Complément de retraite Préparer sa retraite, c est essentiel. Votre retraite, c est à vous d en décider. Plus tôt vous la préparez, plus vous mettez d atouts de votre

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Guide pratique de l épargnant

Guide pratique de l épargnant Guide pratique de l épargnant Article 83 euro rendre votre contrat / Effectuer des versements individuels facultatifs / La vie de votre contrat en 8 questions / C otre complément de revenu / Consulter

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

VIVIUM. Protégez vos revenus, quoi qu il arrive

VIVIUM. Protégez vos revenus, quoi qu il arrive VIVIUM Revenu Garanti Protégez vos revenus, quoi qu il arrive Revenu Garanti en cas de maladie ou d accident Jusqu à 80 % de votre salaire actuel Vous choisissez les couvertures Savez-vous à combien s

Plus en détail

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés Salary Plan L assurance de groupe flexible pour salariés Une assurance de groupe : oui ou non? La question ne se pose plus. Mais choisissez la bonne formule. La pension complémentaire : plus que jamais

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

Voiture de société Toujours intéressante? Jeunes médecins Financer votre installation N 40. Travailler après la pension La nouvelle réglementation

Voiture de société Toujours intéressante? Jeunes médecins Financer votre installation N 40. Travailler après la pension La nouvelle réglementation N 40 M A G A Z I N E Bimestriel Mars - Avril 2013 www.amonis.be Bureau de dépôt: Bruxelles X - Amonis Magazine - n d agréation P 404054 Voiture de société Toujours intéressante? Jeunes médecins Financer

Plus en détail

Concerne : réforme et précision sur le système de pensions complémentaires.

Concerne : réforme et précision sur le système de pensions complémentaires. Chers clients, Concerne : réforme et précision sur le système de pensions complémentaires. Lors de l'élaboration du budget 2012, le gouvernement a pris différentes mesures qui ont un impact important sur

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS STATUT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Références : Décret 2004-878 du 26 août 2004, modifié par le décret 2010-531 du 20 mai 2010 ; Circulaire ministérielle N10-007135-D du 31 mai 2010 (annexe 1). Les règles

Plus en détail

Mobiliser l épargne pour l investissement productif. Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle

Mobiliser l épargne pour l investissement productif. Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle Mobiliser l épargne pour l investissement productif Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle 18 Juin 2014 1. Introduction La frilosité de l épargnant belge suite

Plus en détail

Laissez le REER travailler pour votre retraite

Laissez le REER travailler pour votre retraite Fonds de placement garanti RBC Laissez le REER travailler pour votre retraite Get an RRSP working for your retirement La retraite est une perspective agréable pour nombre d entre nous, mais il est difficile

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 2ème trimestre 2015 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. La retraite : certains

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

Le conjoint - un statut en mouvement

Le conjoint - un statut en mouvement Le conjoint - un statut en mouvement Constat De nombreuses femmes participent activement à l entreprise ou la société de leur conjoint, contribuant à sa mise en place et à son développement. Environs 85

Plus en détail

Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident.

Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident. Incapacité de travail par suite de maladie ou d accident. Ni le statut social «de base» légal des travailleurs employés, ni celui des indépendants ne prévoient une bonne protection du revenu lorsqu une

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur,

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, FORMULAIRE 225 DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, Pour déterminer le taux journalier de vos indemnités d incapacité de travail, nous

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

Vos revenus à la pension? Les meilleures solutions pour un avenir confortable!

Vos revenus à la pension? Les meilleures solutions pour un avenir confortable! Vos revenus à la pension? Les meilleures solutions pour un avenir confortable! Les meilleures solutions pour un avenir confortable Conservez votre niveau de vie après la pension Vos perspectives Les 4

Plus en détail

VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT

VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT VOUS DÉMARREZ UNE ACTIVITÉ COMME INDÉPENDANT Gestion des ressources humaines --Sélection, recrutement et évaluation --Centre de formation --Intermédiation en intérim --Interim management --Gestion de l

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite monosupport

Guide de sortie en rente viagère. Contrats de retraite monosupport Guide de sortie en rente viagère Contrats de retraite monosupport Autonomie Garantie Capital Revenu à vie Épargne Revalorisation Retraite Bénéficiaires Rente Modularité Options Réversion Souplesse Choix

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales?

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? Avril 2015 - n 82 Bulletin d Information pour Indépendants Contenu p 1-2 Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? p 2 Cotisations provisoires légales: brève présentation p 3 Demande de dispense pour

Plus en détail

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP

Les Arènes du Patrimoine 2013. La Retraite Loi Madelin - PERP Les Arènes du Patrimoine 2013 La Retraite Loi Madelin - PERP Présentation Votre animateur Yannick BOUET (CGPI) Marie HIDALGO (Expert-Compable) Laurence DAGORNE (AVIVA) Laurent MULLER (CARDIF) Quelques

Plus en détail

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013

Cahier du patrimoine. Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 Cahier du patrimoine Le contrat TNS comprendre la Loi «Madelin» sous l angle «Retraite» Août 2013 LE CONTRAT TNS COMPRENDRE LA LOI «MADELIN» 3 Introduction Les objectifs Votée le 11 février 1994, cette

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE G ÉRANT MAJORITAIRE. Retraite 62. euro. À lire et à conserver

GUIDE PRATIQUE G ÉRANT MAJORITAIRE. Retraite 62. euro. À lire et à conserver GUIDE PRATIQUE G ÉRANT MAJORITAIRE Retraite 62 euro À lire et à conserver Retraite 62 euro est le contrat de retraite supplémentaire du dirigeant non salarié Il s agit d un contrat de retraite simple et

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Épreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps Le compte épargne temps La loi n 2008 789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail procède à une profonde clarification des modalités de mise en place

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro Les contrats de retraite article 83 sont désormais ouverts aux versements individuels et facultatifs des salariés.

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T)

NOTE D INFORMATION COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) NOTE D INFORMATION CV Réf. : II-6-1-14 Pôle des services 1 er avril 2011 Tel : 05 63 60 16 66 1-3 Temps de travail Mail : services@cdg81.fr COMPTE EPARGNE-TEMPS (C.E.T) Décret n 2004-878 du 26 août 2004

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 Programme 2 ATELIER RH PAIE 2015 MUTUELLE PREVOYANCE : NOUVEAUTES 2016 OBJECTIFS - Faire le point sur les règles en la matière - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 - Mettre en place les différents régimes

Plus en détail

Véhicules de pension pour gérants et administrateurs indépendants

Véhicules de pension pour gérants et administrateurs indépendants Octobre 2009 Véhicules de pension pour gérants et administrateurs indépendants A côté de la Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI), véhicule de pension très intéressant, les mandataires

Plus en détail

En effet, elle présentera les possibilités de déductibilités fiscales à un moment de l année où chacun pense à réduire le montant de ses impôts.

En effet, elle présentera les possibilités de déductibilités fiscales à un moment de l année où chacun pense à réduire le montant de ses impôts. La newsletter d A & B Courtage Table des matières : Novembre 2010 - Editorial - La garantie Conducteur protégé dans un contrat d assurance auto - Les contrats d assurance déductibles du revenu imposable

Plus en détail

Comprendre la Loi Madelin

Comprendre la Loi Madelin CARNET A THEME Le contrat TNS Comprendre la Loi Madelin Septembre 2009 Le contrat TNS Comprendre la Loi Madelin Les objectifs Votée le 11 février 1994, cette loi a notamment pour objectif de réduire les

Plus en détail

Revenus professionnels

Revenus professionnels Revenus professionnels 1. Bénéfices d'exploitations agricoles, industrielles et commerciales Le montant des bénéfices s établit au départ d une comptabilité qui doit être probante vis-à-vis de l Administration.

Plus en détail

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR 1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR Sommaire Décision de prestations 1 Formulaire de déclaration définitive 1 Possibilité de faire examiner la décision de prestations

Plus en détail

La fiscalité des produits d assurances

La fiscalité des produits d assurances La fiscalité des produits d assurances UHPC Bernard Mariscal, Benefits Expert, Deloitte Mars 2010 Notions et définitions L assurance de personnes est celle dans laquelle la prestation d assurance ou la

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS CET épargne salariale TOUT SAVOIR SUR LE COMPTE ÉPARGNE TEMPS Sommaire Compte épargne temps 3 Historique 4 Mise en place 6 Alimentation 8 Utilisation 10 Optimiser le CET 14 COMPTE ÉPAR- GNE TEMPS Le Compte

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

LA LOI MADELIN PREAMBULE

LA LOI MADELIN PREAMBULE LA LOI MADELIN PREAMBULE Les TNS (travailleurs non salariés) sont une population particulièrement touchée par le soucis des revenus de retraites : leurs cotisations ne leur laissera en moyenne que 60%

Plus en détail

LA LOI MADELIN Romain MALBOSC www.longin.fr

LA LOI MADELIN Romain MALBOSC www.longin.fr LA LOI MADELIN LA LOI MADELIN PREAMBULE Loi du 11/02/1994 permettant aux TNSNA de bénéficier de compléments de retraite et de prévoyance grâce à des cotisations déductibles du bénéfice imposable. LA LOI

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE SDFSS BUREAU DE LA LEGISLATION FINANCIERE (5B)

DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE SDFSS BUREAU DE LA LEGISLATION FINANCIERE (5B) Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Document de travail 29 mars 2006 DIRECTION DE LA SECURITE

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise CORPORATE BANKING 2 3 L importance d une politique de rémunération efficace Le succès de votre entreprise

Plus en détail

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition

Lexique de la CIMR. Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Lexique de la CIMR Les termes les plus courants sur la retraite et leur définition Plus d informations sur 0522 424 888 ou sur www.cimr.ma - www.cimrpro.ma EDITO Pour vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR

CADRE FISCAL MADELIN ET MADELIN AGRICOLE FAR FAR SOMMAIRE RAPPEL : les professionnels concernés par le dispositif Madelin I. FISCALITÉ DES COTISATIONS A. RETRAITE Calcul du disponible Cas des contrats dits «Madelin agricole» Transfert Exercice décalé

Plus en détail

Chiffres clés pour 2013

Chiffres clés pour 2013 Chiffres clés pour 2013 Certains produits d investissement et d épargne peuvent vous procurer un bel avantage fiscal. Que ce soit l épargne-pension, votre compte d épargne, retrouvez un tableau récapitulatif

Plus en détail

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur :

PREAMBULE. Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1 PREAMBULE Les 3 statuts possibles de l entrepreneur : 1. Le «quasi salarié» : Le dirigeant de SA et de SAS ou le gérant minoritaire de SARL. Sa rémunération relève des traitements et salaires. Il peut

Plus en détail

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ

JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ JE CHOISIS LE RÉGIME SOCIAL ADAPTÉ 39 art om - Fotolia.com Étape 7 > J opte pour le régime social des salariés > J opte pour le régime social de travailleur indépendant > Mon droit aux allocations chômage

Plus en détail

L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI. Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite

L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI. Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite L E P LAN D EPARGNE R ETRAITE P OPULAIRE DE G ENERALI Le Meilleur des Placements de Generali pour votre Retraite Antho Avec le PERP Anthologie, composez votre retraite avec les meilleurs fonds de Generali

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail