Une mission humanitaire à Madagascar

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une mission humanitaire à Madagascar"

Transcription

1 Une mission humanitaire à Madagascar Interview d un jeune étudiant parti en mission à Madagascar A l occasion de la course contre la faim, nous avons correspondu avec un jeune homme de 23 ans qui a accepté de témoigner de son expérience dans une mission humanitaire, au cours de l été 2013, à Madagascar. Voilà ses réponses à nos questions 1. En priorité, de quoi les habitants ont-ils besoin dans la vie de tous les jours? Cette question n est pas simple! Je pense qu il faut d abord distinguer les malgaches vivant en ville (environ un tiers de la population totale) des malgaches vivant à la campagne. Pour ces derniers, étant donné que les terres sont assez riches (plantations de riz, banane, manioc par exemple), les deux besoins principaux sont l éducation et les soins médicaux. En revanche les malgaches vivant en ville connaissent beaucoup plus de difficultés pour se nourrir, surtout s ils sont pauvres, car la nourriture acheminée depuis la campagne est plus chère. Leur besoin principal est donc une bonne alimentation, même si bien sûr l éducation et les soins médicaux manquent également. La campagne et ses rizières, Madagascar

2 2. A part la mission, où les habitants trouvent-ils les soins médicaux adaptés? Il y a souvent dans les villes d importance des hôpitaux publics dépassés par l affluence et manquant de médicaments pour soigner tout le monde, mais aussi des établissements religieux (comme des couvents ou des monastères) dans l ensemble du pays qui sont capables de fournir le strict minimum, ainsi que des médecins privés qui eux sont très chers. Par conséquent, ce sont en majorité les gens les plus aisés ou bien ceux qui ont la chance d être aidés par une association qui peuvent bénéficier de soins médicaux. Concernant les enfants, ils seront pour la plupart au moins vaccinés s ils vont à l école. 3. Dans quelles conditions les aliments sont-ils conservés? La conservation des aliments n est pas facile dans un pays pauvre et c est l une des choses qui m a le plus étonné. A part les restaurants, quelques magasins et la partie la plus riche de la population, personne ne dispose d un réfrigérateur. La viande et le poisson ne peuvent pas être conservés frais ce qui les rend soit très chers, soit avariés. La principale solution, pour la viande, c est de garder les animaux vivants jusqu à la vente (beaucoup de malgaches parcourent ainsi les villes avec des paniers remplis de poules à vendre par exemple!). Le poisson quant à lui est éventuellement séché et ne se trouve que très rarement frais dans les villes éloignées des côtes. Pour les fruits, céréales et légumes, le problème de la conservation se pose moins car les villes sont en général situées dans des zones où l agriculture est possible. Une boucherie et une épicerie à Antananarivo, Madagascar

3 4. Où les habitants de Madagascar trouvent-ils leur nourriture? Les malgaches utilisent la nourriture qui est à leur disposition dans les environs du lieu où ils habitent. Il est peu probable qu un stock de légumes ou que des animaux par exemple soient déplacés de plus de 100km de leur lieu d origine, car le transport de marchandises est cher et reste donc assez local. Bien sûr, il y a quelques grandes entreprises (grands agriculteurs, brasseries ou multinationales de l agro-alimentaire) qui disposent de camions pour parcourir de longues distances afin de fournir les épiceries ou rares supermarchés des grandes villes, mais ce n est pas là le flux de nourriture qui concerne la majorité de la population 5. Dans quelles conditions vivent les personnes à Madagascar? J ai surtout résidé dans des villes lors de mon séjour donc je préfère ne parler que de la population urbaine. La description pourrait être longue mais je crois que les éléments essentiels à retenir sont : - l absence d eau potable ; toute eau doit donc être bouillie avant d être bue, à moins d acheter des bouteilles d eau minérale hors de prix pour la plupart. - les conditions d habitation : la plupart des malgaches ne vivent pas dans des immeubles ou maisons en dur, mais dans des constructions réalisées par eux-mêmes en bois et en tôle. Ils disposent également de beaucoup moins d espace que nous et il n y a pas de chauffage à moins qu ils ne puissent faire du feu. Le type de construction majoritaire pour les habitations, Madagascar

4 6. Quel est le moyen de transport sur l île le plus utilisé? Beaucoup de malgaches ne se déplacent qu à pied. Ils sont si peu habitués aux moyens de locomotion motorisés comme la voiture, le train ou le minibus (qui ne sont utilisés fréquemment que par les chauffeurs, la partie aisée de la population, et occasionnellement par la classe moyenne) que lorsqu ils ont la rare occasion d en utiliser c est pour eux une aventure, mais ils risquent aussi de vite se sentir mal. 7. Quelle est l ambiance de vie à Madagascar malgré la pauvreté? J ai été agréablement surpris par l ambiance de vie à Madagascar car je n ai pas été beaucoup exposé à la misère qui est surtout présente dans la capitale Antananarivo. Les gens que j ai rencontrés sont pauvres bien sûr, mais réussissent en général à travailler et à survivre avec peu. Cela n'empêche d ailleurs pas les malgaches d'être heureux et c'est une chose qui m'a marqué, de voir ces sourires et cette détermination dans leurs visages. Les plus riches sont les principaux exclus de la société malgache, tandis que le reste des habitants de l île, plus pauvre, forme un ensemble assez heureux. Cela fait réfléchir de voir qu en Europe les exclus sont les plus pauvres. 8. Seriez-vous prêt à tout faire pour aider les habitants de Madagascar? Cela dépend de ce que vous entendez par «tout faire». Si vous entendez tout donner et consacrer ma vie pour eux, non, je ne pense pas. Il n est pas facile d oublier sa propre culture et ses racines pour se dédier à un monde si différent, surtout lorsqu on peut déjà effectuer tant d actions de solidarité pour les habitants de son propre pays. Par ailleurs, la situation de Madagascar est différente par rapport à d autres pays pauvres d Afrique. Un pays peut être pauvre car il l est physiquement (pas de ressources, pas d agriculture), mais ce n est pas le cas de Madagascar (terres riches, belle situation géographique entre l Afrique et l Océan Indien). Je dirais que Madagascar est plus sous-développé que pauvre, car depuis la décolonisation française son gouvernement est faible et corrompu. Par conséquent, bien que l action locale soit nécessaire et très utile pour les malgaches, c est surtout à partir du haut que les choses peuvent changer, grâce à un véritable gouvernement qui agisse pour le bien de la population. Et ça n est pas facile 9. En quoi consistait votre mission? J ai travaillé pour une ONG (Les Enfants du Soleil) dont le but est d héberger et d éduquer les enfants abandonnés vivant dans les rues. Pour y parvenir, cette ONG possède des villages d enfants à Madagascar, mais ces villages manquent de moyens financiers pour offrir un cadre parfait pour ces enfants déjà marqués par une vie difficile. Mon rôle a été pendant 6 semaines avec d autres étudiants d apporter des fonds financiers, notre force de travail et notre savoir pour soutenir ces villages. Nous avons amélioré les conditions de vie et de sécurité des villages (installation de panneaux solaires, réparation des murs, achat de fournitures et de couvertures par

5 exemple) en travaillant chaque jour et participé à l éducation et à l ouverture culturelle des enfants en donnant des cours chaque soir. Les garçons du foyer Follereau du village d enfants de Fianarantsao, avec ses deux éducatrices et les quatre étudiants en mission, Madagascar 10. Qu est-ce qui vous a motivé pour partir en mission humanitaire? En vivant en France, je me suis rendu compte que je ne connaissais qu une seule société et qu une seule culture : celle des pays occidentaux. J ai voulu vivre l occasion de connaître autre chose pour mieux pouvoir juger et connaître la partie du monde dans laquelle j ai toujours vécu. De plus je me suis toujours dit que je me devais d être solidaire avec ceux qui n ont pas eu la chance de naître où je suis né et cette mission a été un moyen pour y parvenir. 11. Voudriez-vous vivre à Madagascar et pourquoi? Je pense que je serais prêt à vivre à Madagascar pour une durée déterminée si dans le cadre de mon travail ou de mon engagement dans la solidarité internationale je pouvais être utile dans l amélioration des conditions de vie des malgaches. 12. Si cela était possible, referiez-vous une mission humanitaire? Bien sûr, oui. Mais j aimerais faire plus. Il y a beaucoup à faire dans des pays comme Madagascar, et les aides procurées par les ONG sont très peu coordonnées entre elles et avec les acteurs locaux. Cette aide pourrait être beaucoup plus efficace, et j aimerais désormais participer à l amélioration de cette coordination.

6 13. Sur une échelle de 10, pouvez-vous nous dire combien d habitants sont touchés par la malnutrition? Je sais qu un enfant de moins de 5 ans sur deux souffre de malnutrition chronique, donc je pense que 4 à 5 malgaches sur 10 sont touchés par la malnutrition. Trois enfants laissés pour compte, Madagascar Ps. Pour plus d informations sur mon association ou sur l ONG qui nous a encadrés, vous pouvez consulter ces deux sites internet : &

Découvrir les raisons et l impact de la déforestation. S apercevoir que nos modes de vie «ici» ont un impact ailleurs sur la planète.

Découvrir les raisons et l impact de la déforestation. S apercevoir que nos modes de vie «ici» ont un impact ailleurs sur la planète. OBJECTIFS : FICHE ANIMATION JEU DE LA FORÊT BRÉSILIENNE PUBLIC : 2 à 30 enfants de 4 à 8 ans. DURÉE : 1/2h. Fiche réalisée par Erika et Pascal Jouanneau e.p.jouanneau@orange.fr Découvrir les raisons et

Plus en détail

La faim dans le monde. Les agriculteurs produisent de la nourriture : de la viande, du lait, du riz, des céréales..

La faim dans le monde. Les agriculteurs produisent de la nourriture : de la viande, du lait, du riz, des céréales.. La faim dans le monde Les agriculteurs produisent de la nourriture : de la viande, du lait, du riz, des céréales.. Ils produisent assez de nourritures pour nourrir tous les gens qui habitent sur la terre.

Plus en détail

Collège Via Domitia JE 58

Collège Via Domitia JE 58 Collège Via Domitia JE 58 Le 2 mai 2007 Salut, J ai appris des choses sur ta situation au repas de famille où je pensais te trouver. Je suis un peu inquiet de ce qui t arrive mais je suis persuadé que

Plus en détail

mon école réparateur de téléphones portables le cybercafé l atelier de mécanique baby-foot ma maison l épicerie la voie ferrée

mon école réparateur de téléphones portables le cybercafé l atelier de mécanique baby-foot ma maison l épicerie la voie ferrée Je m appelle Oury et j habite dans la banlieue de Dakar, à Guinaw Rails, ce qui signifie «derrière les rails». Les routes ne sont pas asphaltées : en saison sèche la poussière brûle les yeux. Pendant la

Plus en détail

Rapport de Mission à Bopa, Avril 2012

Rapport de Mission à Bopa, Avril 2012 Rapport de Mission à Bopa, Avril 2012 Entre mars et avril de cette année, j ai passé quatre semaines à Bopa, au Bénin. Ma mission était d aider Ambroise, le responsable du programme sur place, à organiser

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour François Malique, DUETI ingénierie environnemental, IUT d Annecy Rapport de fin de séjour Programme d échange Erasmus d un an à Mikkeli, Finlande Cette dernière année effectuée en Finlande, à Mikkeli,

Plus en détail

Projet de création d une école associative

Projet de création d une école associative Projet de création d une école associative Tafita - SOLEDAM Solidarité avec les Enfants Démunis d Ampefy Madagascar Coordonnées de l association Siège social Association Tafita-SOLEDAM 31 rue de la Chaize

Plus en détail

Appel à projets. Merci de réactualiser le montant du parrainage qui est de 20 /mois (voté à l assemblée Générale Avril 2014)

Appel à projets. Merci de réactualiser le montant du parrainage qui est de 20 /mois (voté à l assemblée Générale Avril 2014) Appel à projets Merci de réactualiser le montant du parrainage qui est de 20 /mois (voté à l assemblée Générale Avril 2014) Une nouvelle équipe de bénévoles Vietnamiens Espoir pour un enfant est heureuse

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100%? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Caisse Nationale

Plus en détail

Rapport de mission n 1

Rapport de mission n 1 Augustin et Mathilde Gestionnaire et Enseignante de Français 91 boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - France Tél.: +33 (0)1 58 10 74 80 Courriel : contact@fidesco.fr www.fidesco.fr Date : Novembre 2014

Plus en détail

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable

Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Chapitre 2 : Les dynamiques de la population et le développement durable Introduction : rappels sur la démographie Démographie : étude des populations et de leurs dynamiques (à partir de caractéristiques

Plus en détail

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école

Electrification de. Dossier Projet. l école d Issaogo. La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école Dossier Projet Electrification de l école d Issaogo La Fondation Akuo s engage à soutenir le projet d électrification de l école d Issaogo au Burkina Fasso, projet porté par les élèves et professeurs du

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Découverte de la France et des Français 9. Le prix du bio Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM

Plus en détail

Comme les nombreuses ONG qui interviennent à Madagascar, Esperanza

Comme les nombreuses ONG qui interviennent à Madagascar, Esperanza Esperanza Joie des Enfants Depuis 1996, Esperanza Joie des Enfants, association française à vocation humanitaire, déclarée sous le régime de la loi de 1901, poursuit sa mission de lutte contre la faim

Plus en détail

2/ Qui la famine touche-t-elle? Tout le monde Surtout les pays pauvres Seulement les pays riches

2/ Qui la famine touche-t-elle? Tout le monde Surtout les pays pauvres Seulement les pays riches CARNET DE VISITE 1 1/ Sur les 850 millions de personnes qui n arrivent pas à se nourrir dans le monde, où la plupart d entre elles se situent-elles géographiquement? Dans les pays riches (Europe, Etats-Unis

Plus en détail

PROGRAMME SERVICE CIVIQUE REUNIONNAIS à MADAGASCAR Portraits

PROGRAMME SERVICE CIVIQUE REUNIONNAIS à MADAGASCAR Portraits PROGRAMME SERVICE CIVIQUE REUNIONNAIS à MADAGASCAR Portraits Christine Angama «Alefa, vivre l expérience à fond, foncer droit devant sans regret» Je m appelle Christine Angama, j ai 24 ans et je viens

Plus en détail

Les étudiants et l alimentation Juin 2017 Magalie Gérard Gaspard Lancrey-Javal

Les étudiants et l alimentation Juin 2017 Magalie Gérard Gaspard Lancrey-Javal Une étude pour Les étudiants et l alimentation Comment les étudiants perçoivent-ils leur alimentation? Ont-ils le sentiment d y faire attention? Quel impact du stress sur leurs pratiques alimentaires?

Plus en détail

Sondage Bilan-Faim 2016

Sondage Bilan-Faim 2016 Sondage Bilan-Faim 2016 DIRECTIVES RELATIVES AU SONDAGE Comme par les années passées, le Bilan-Faim 2016 demande des renseignements auprès des banques alimentaires et à d autres programmes semblables,

Plus en détail

AUJOURD HUI ON MANGE BIO

AUJOURD HUI ON MANGE BIO AUJOURD HUI ON MANGE BIO EDITO Tout le monde connaît l adage «bien manger c est le début du bonheur». En choisissant d introduire des aliments bio dans les menus proposés aux écoliers, les villes de Stains

Plus en détail

TROUSSE ÉDUCATIVE. L Heure du conte écologique - Tome 2. MRC de Sept-Rivières Août 2008. Contenu

TROUSSE ÉDUCATIVE. L Heure du conte écologique - Tome 2. MRC de Sept-Rivières Août 2008. Contenu TROUSSE ÉDUCATIVE L Heure du conte écologique - Tome 2 MRC de Sept-Rivières Août 2008 Contenu 1. Fiche de l activité 2. Conte écologique : Les aventures écologiques de Cocotte, la petite marmotte 3. Atelier-coloriage

Plus en détail

1 ) Tu décides de partir pour t'installer aussi dans un bidonville à Dhaka

1 ) Tu décides de partir pour t'installer aussi dans un bidonville à Dhaka 1 Vos ACTIONS 1 ) Tu décides de partir pour t'installer aussi dans un bidonville à Dhaka 2 ) Avec l'aide d'une association, les paysans de la région interpellent les politiques pour trouver une solution.

Plus en détail

CREATION D UNE BOUTIQUE-BAR-RESTAURANT POUR LA PROMOTION DE PRODUITS LOCAUX

CREATION D UNE BOUTIQUE-BAR-RESTAURANT POUR LA PROMOTION DE PRODUITS LOCAUX PROGRAMME PROMOTION DE L AGRICULTURE FAMILIALE EN AFRIQUE DE L OUEST FICHE ENTRETIEN AU TOGO CREATION D UNE BOUTIQUE-BAR-RESTAURANT POUR LA PROMOTION DE PRODUITS LOCAUX Entretien avec Tata Yawo Ametoenyenou

Plus en détail

Séance n 1 : Découverte du livre

Séance n 1 : Découverte du livre FICHE ENSEIGNANTS 1 1/3 CYCLE 2 Séance n 1 : Découverte du livre Objectifs Chercher des indices sur un dessin. Chercher des indices sur la couverture du livre. Émettre des hypothèses sur l histoire. Compétences

Plus en détail

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres

«Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres «Concilier sa vie professionnelle et sa vie privée» Résultats du sondage TNS Sofres Sommaire Contexte et objectifs de l étude 3 Méthodologie 4 1 Concilier vie professionnelle et vie privée, un enjeu clé

Plus en détail

Présentation de l association Mada ECP ASSOCIATION DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE À MADAGASCAR PROJETS DE L ANNÉE 2017

Présentation de l association Mada ECP ASSOCIATION DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE À MADAGASCAR PROJETS DE L ANNÉE 2017 Présentation de l association Mada ECP ASSOCIATION DE SOLIDARITÉ INTERNATIONALE À MADAGASCAR PROJETS DE L ANNÉE 2017 Sommaire 1. L association Mada ECP et L ONG Les Enfants du Soleil 2. Les projets cette

Plus en détail

Création et maintien d une structure type orphelinat

Création et maintien d une structure type orphelinat Création et maintien d une structure type orphelinat Ce rapport a été spécialement réalisé pour vous faire comprendre les tenants et les aboutissants de la création d un orphelinat au Népal. Un compte-rendu

Plus en détail

Bien manger grâce à la solidarité de tous

Bien manger grâce à la solidarité de tous ISSN 1288-6947 Le sais-tu? Chaque année, en France, des associations (groupes de personnes) organisent des collectes à la sortie des supermarchés : elles récupèrent des aliments que les clients leur donnent

Plus en détail

LES FONDEMENTS DE L ASSOCIATION

LES FONDEMENTS DE L ASSOCIATION LES FONDEMENTS DE L ASSOCIATION Madagascar est une grande île de la zone tropicale de l hémisphère Sud, distante de 400 km de la côte africaine, 3 500 km de l Inde et 12 000 km de la France métropolitaine.

Plus en détail

LEÇON 2. 1. Pourquoi est-ce que je suis venu? -Pour vous donner le message le plus important dans le monde.

LEÇON 2. 1. Pourquoi est-ce que je suis venu? -Pour vous donner le message le plus important dans le monde. LEÇON 2 1. Pourquoi est-ce que je suis venu? -Pour vous donner le message le plus important dans le monde. 2. Quel message est le plus important message dans le monde? -Le message de Dieu. 3. Pourquoi

Plus en détail

LA TÊTE DANS LES NUAGES

LA TÊTE DANS LES NUAGES LA TÊTE DANS LES NUAGES Recueil poétique de la classe de 5 4, collège le noyer marchand, 2013/2014 Some air! Page 3 : Dans le vent Page 4 : Sur un nuage Page 5 : Ménage de la vie Page6 : Si le monde était

Plus en détail

J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE J explore LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Cette année, le projet «LES EXPLORATEURS» nous fera découvrir le DÉVELOPPEMENT DURABLE (D.D.) Pourquoi parler de D.D.? Parce que ça touche TOUT LE MONDE; Parce que ça

Plus en détail

French Continuers Transcript

French Continuers Transcript 2001 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers Transcript (Section I) Familiarisation Texts Text I Frédéric, si on allait au bureau de tourisme pour nous renseigner sur le prix d un voyage

Plus en détail

LA CUISINE À MAYOTTE. Rentrée Solidaire 2014 avec les enfants de Mayotte Crédits SL

LA CUISINE À MAYOTTE. Rentrée Solidaire 2014 avec les enfants de Mayotte Crédits SL LA CUISINE À MAYOTTE Rentrée Solidaire 2014 avec les enfants de Mayotte Crédits photos @ SL LES HABITUDES ALIMENTAIRES Fruits et légumes du marché A Mayotte, il y a rarement une entrée et un dessert à

Plus en détail

Madagascar. TRAVAILLER ET APPRENDRE ENSEMBLE POUR LUTTER CONTRE L EXTREME PAUVRETE Henri RAMBELO Mouvement international ATD Quart Monde

Madagascar. TRAVAILLER ET APPRENDRE ENSEMBLE POUR LUTTER CONTRE L EXTREME PAUVRETE Henri RAMBELO Mouvement international ATD Quart Monde TRAVAILLER ET APPRENDRE ENSEMBLE POUR LUTTER CONTRE L EXTREME PAUVRETE Henri RAMBELO Mouvement international ATD Quart Monde Madagascar Nom officiel République démocratique de Madagascar Capitale politique

Plus en détail

Emmaüs Etagnières -SUISSE CONTEXTE

Emmaüs Etagnières -SUISSE CONTEXTE Emmaüs Etagnières -SUISSE Type de structure : lieu de vie et de travail. Nombre de personnes : 21 compagnons et 7 personnes d accompagnement dont un responsable, un responsable adjoint et 5 animateurs

Plus en détail

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg. à observer la répartition des richesses sur la planète

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg. à observer la répartition des richesses sur la planète Les Ptits Géographes Viens vite aider Philéas Fogg à observer la répartition des richesses sur la planète Géographie Tu es mon p tit p géographe Tu vas découvrir les richesses du monde et leur répartition

Plus en détail

-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME

-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME CHAPITRE 9 -REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Préparer vos véhicules après leur vente vous coûte de l argent Calculez exactement combien L importance d une constante

Plus en détail

L agriculture familiale :

L agriculture familiale : MADAGASCAR Année Internationale de l Agriculture Familiale (AIAF) 2014 et Journée Mondiale de l Alimentation (JMA) 2014 L agriculture familiale : une chance pour la planète et pour Madagascar Sécurité

Plus en détail

P A R C d U R O Y D E S P a G N E

P A R C d U R O Y D E S P a G N E S e m i n a i r e E C O - A r c h i t e c t u r e - p o l e A T E. E N S A M L U M I N Y 2 0 0 8 / 2 0 0 9 Construire à Marseille: craint degun P A R C d U R O Y D E S P a G N E C A R A M E u g e n i a

Plus en détail

Fiche conseil n 1. Les techniques du compostage

Fiche conseil n 1. Les techniques du compostage Fiche conseil n 1 Compostez comme bon vous semble... A chaque maison et son jardin attenant correspond une façon plus ou moins appropriée de composter. Et même sans jardin, il y a possibilité de composter

Plus en détail

L ONU EN ACTION UNE STAR DE LA RADIO AU SUD SOUDAN

L ONU EN ACTION UNE STAR DE LA RADIO AU SUD SOUDAN L ONU EN ACTION Date de programmation: juin 2008 Programme n 1133 Durée: 4 57 Langues: anglais, français, espagnol et russe UNE STAR DE LA RADIO AU SUD SOUDAN VIDEO AUDIO MALL AU MICRO DANS UN STUDIO RADIO

Plus en détail

DEMARCHER UN SPONSOR, UN METIER

DEMARCHER UN SPONSOR, UN METIER DEMARCHER UN SPONSOR, UN METIER Ou comment avoir un maximum de rendez-vous pour un minimum de refus. Ce fichier est un petit guide qui vous permettra de disposer de quelques astuces dans vos démarches

Plus en détail

Notre Climat. Notre Monde Notre Alimentation. choix alimentaires. Nos choix alimentaires peuvent avoir un effet positif ou négatif sur le climat

Notre Climat. Notre Monde Notre Alimentation. choix alimentaires. Nos choix alimentaires peuvent avoir un effet positif ou négatif sur le climat Notre Alimentation RÉALISEZ LA PREMIÈRE ACTIVITÉ DE CETTE SECTION, PUIS CHOISISSEZ TROIS AUTRES ACTIVITÉS SUR CETTE LISTE Nos choix alimentaires peuvent avoir un effet positif ou négatif sur le climat

Plus en détail

Un éco quartier en 10 points

Un éco quartier en 10 points Nous sommes de plus en plus nombreux. Pour nous abriter, nos villes et nos villages grandissent rapidement et ont tendance à «grignoter» la campagne. Heureusement depuis quelques années, de nombreuses

Plus en détail

MADAGASCAR (Centre et Côte Est)

MADAGASCAR (Centre et Côte Est) MADAGASCAR (Centre et Côte Est) Hautes Terres et Canal des Pangalanes 22 jours De 4 à 7 voyageurs VOUS AIMEREZ : Les nombreux moments de rencontres et d échanges avec les membres d associations paysannes

Plus en détail

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires QUESTIONS REPONSES J habite dans une Ville ou un Pays d art et d histoire : Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page

Plus en détail

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar

Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Projet d AFESEMA avec enfants à Madagascar Table des matières Présentation de l'association... 3 A propos du partenaire... 3 Missions... 4 Projet : enfance/ jeunes... 4 Informations sur le projet... 4

Plus en détail

MODULE 2 ALIMENTATION ET SANTE

MODULE 2 ALIMENTATION ET SANTE 2.1 APPREHENDER LES PRINCIPES DE BASE D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Facteurs de diversité des habitudes alimentaires : Les habitudes alimentaires de chacun varient en fonction du contexte. Elles sont liées

Plus en détail

5 - Connaissance du monde : si le monde était peuplé de 100 personnes

5 - Connaissance du monde : si le monde était peuplé de 100 personnes 1 Connaissance du monde : si le monde était peuplé de 100 personnes -Combien seraient asiatiques? A : 25 C : 60 Réponse C, 25 seraient blancs (moitié américains, moitié européens), et 15 noirs Notre planète

Plus en détail

L ANOREXIE. Est-ce que l anorexie est une maladie propre aux sociétés occidentales?

L ANOREXIE. Est-ce que l anorexie est une maladie propre aux sociétés occidentales? L ANOREXIE Est-ce que l anorexie est une maladie propre aux sociétés occidentales? Introduction Aux XIXème Siècle, les femmes qui avaient des rondeurs féminines montraient un signe de richesse ; on le

Plus en détail

Un peu moins de la moitié de la population du monde est encore rurale. L Asie et l Afrique sont les deux continent où les ruraux sont les plus

Un peu moins de la moitié de la population du monde est encore rurale. L Asie et l Afrique sont les deux continent où les ruraux sont les plus Un peu moins de la moitié de la population du monde est encore rurale. L Asie et l Afrique sont les deux continent où les ruraux sont les plus importants en nombre. L agriculture nourrit ce village d Afrique.

Plus en détail

l analyse du cycle de vie : l énergie grise

l analyse du cycle de vie : l énergie grise description l analyse du cycle de vie : l énergie grise 8 e année, sciences et technologie Source : Adapté de Life Cycle Analysis : Embedded Energy, Grade 7 Integrated Unit : Heat in the Environment, TDSB

Plus en détail

Présentation de la 1 ère conférence de citoyens sur l alimentation et le climat - Présentation du sondage «alimentation et climat»

Présentation de la 1 ère conférence de citoyens sur l alimentation et le climat - Présentation du sondage «alimentation et climat» Présentation de la 1 ère conférence de citoyens sur l alimentation et le climat - Présentation du sondage «alimentation et climat» - Regards croisés d experts «Alimentation : comment concilier plaisir,

Plus en détail

Testez votre compréhension

Testez votre compréhension French Voices, Episode 12 Organic Farm Food : Putting Local Producers and Families in Touch Testez votre compréhension [05 min 38 sec] Part 1 Question 1: Ecoutez et complétez le texte : «C est une association

Plus en détail

Analyse de l'offre et de la demande touristique dans la Vallée de la Batiscan

Analyse de l'offre et de la demande touristique dans la Vallée de la Batiscan Analyse de l'offre et de la demande touristique dans la Vallée de la Batiscan 87% des propriétaires de gîte de la Vallée de la Batiscan nous ont accordé leur temps pour répondre à notre entrevue semi-dirigée,

Plus en détail

Découverte. d un espace lointain. au cycle 2

Découverte. d un espace lointain. au cycle 2 Découverte d un espace lointain au cycle 2 Séance 1 : Découverte d un espace lointain Objectif : Utiliser des formes usuelles de représentation de l espace (photographies, cartes, planisphères, globes)

Plus en détail

Olympiáda vo francúzskom jazyku

Olympiáda vo francúzskom jazyku Celoštátna odborná komisia OFJ Olympiáda vo francúzskom jazyku 21. ročník, školský rok 2010/2011 Krajské kolo Kategória 1A 21. ročník Olympiády vo francúzskom jazyku, Úlohy krajského kola kategórie 1A

Plus en détail

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux Cnis Groupe de travail de la Cnerp sur la collaboration Insee Collectivités locales dans la constitution des RIL «Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants

Plus en détail

1 Comment ça marche p.3 4 Répondre à une consultation p.24-32 2 Les utilisateurs p.4 3 Espace Fournisseur p.5-23

1 Comment ça marche p.3 4 Répondre à une consultation p.24-32 2 Les utilisateurs p.4 3 Espace Fournisseur p.5-23 GUIDE FOURNISSEUR SOMMAIRE 1 Comment ça marche p.3 2 Les utilisateurs p.4 3 Espace Fournisseur p.5-23 3-1 Page d accueil p.6 3-2 Mon espace personnel p.7 3-3 Infos générales p.8-12 3-4 Produits réalisés

Plus en détail

Les masques africains

Les masques africains Prénom : Date : le 0 Introduction : Les masques africains Si dans certains pays les masques sont décoratifs, en Afrique, il n est nullement un objet de décoration. Il ne va pas servir d accessoires théâtraux

Plus en détail

Résultats du questionnaire de satisfaction FC Coheran

Résultats du questionnaire de satisfaction FC Coheran Résultats du questionnaire de satisfaction FC Coheran Décembre 2014 Janvier 2015 1) Comment percevez-vous l image du club? Moyenne 3.2 Satisfaisante 47.55 Excellente 49.25 0 10 20 30 40 50 60 Terrain,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET COMPTE RENDU DE LA REUNION DU COMITE DE PILOTAGE AGENDA 21 DU 15 JUIN 2011 A LA SALLE DES FETES DU PONT ST MAMET Etaient présents : Claude FEDOU Jean-Pierre ANDRE Lucienne PONET Fabien PIERROT Youenn HUON

Plus en détail

Chapitre 2 : Habiter le monde rural a faible densité

Chapitre 2 : Habiter le monde rural a faible densité Chapitre 2 : Habiter le monde rural a faible densité SEQUENCE DE COURS : 6 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE Pb : Les hommes habitent-ils

Plus en détail

Les Indiens Munduruku

Les Indiens Munduruku Auteurs : Cyndie Da Silva Santos, Master en Ethnologie et enseignante au Lycée Bel-Val (cyndie.dasilva@education.lu). Soeli Farias Lemoine, Docteure en Pédagogie et en Ethnologie, enseignante à Strasbourg

Plus en détail

Clémentine en Roumanie. La ville de PLOIESTI

Clémentine en Roumanie. La ville de PLOIESTI Clémentine en Roumanie La ville de PLOIESTI Avec ses 230 000 habitants, Ploiesti est une ville aussi importante que le centre ville de Bordeaux ou Lille. Située pourtant à plus de 250km de la mer, l altitude

Plus en détail

Histoires naturelles. Nom : École : Classe : CAHIER DE L ÉLÈVE

Histoires naturelles. Nom : École : Classe : CAHIER DE L ÉLÈVE Histoires naturelles CAHIER DE L ÉLÈVE Nom : École : Classe : EN CLASSE MES NOTES À titre d auteur! Voici un texte écrit par une auteure québécoise. Pour te préparer à ton rôle d auteur, lis attentivement

Plus en détail

VERS UN PAYS AUX MULTIPLES RICHESSES

VERS UN PAYS AUX MULTIPLES RICHESSES VERS UN PAYS AUX MULTIPLES RICHESSES Les raisons pour partir au Pérou sont nombreuses. Certaines paraissent évidentes et sont connues de tous. Comme visiter le Machu Picchu, cet ancien site inca, ou voguer

Plus en détail

1 LE GUIDE DES INTERVIEWS

1 LE GUIDE DES INTERVIEWS Appendix 1 Le guide des interviews... 1 2 Transcription de la cassette du village de Yantala Babou... 2 3 Transcription de la cassette du village de Dogal Kayna... 7 1 1 LE GUIDE DES INTERVIEWS Présentation

Plus en détail

Premier travail : complétez le tableau à partir de la carte.

Premier travail : complétez le tableau à partir de la carte. Premier travail : complétez le tableau à partir de la carte. 1 La sous-alimentation alimentation dans le monde Le continent le plus touché par la sousalimentation Les trois zones du monde les plus touchées

Plus en détail

La pauvreté dans les campagnes du Mali

La pauvreté dans les campagnes du Mali La pauvreté dans les campagnes du Mali Template www.association.idielyna.fr. Clipart cdn.fotocommunity.com Décrire les conditions de vie d un village au Mali Observe ce paysage. Hachette 2010 Dans un village

Plus en détail

Habiter le monde rural

Habiter le monde rural Habiter le monde rural Introduction : La moitié de la population mondiale vit encore dans les campagnes. La population rurale est encore largement majoritaire dans la plupart des pays en développement

Plus en détail

La fibre optique est en cours de déploiement à Lompret

La fibre optique est en cours de déploiement à Lompret La fibre optique est en cours de déploiement à Lompret Publié le 13/05/2016 PAR F. H. (CLP) Malgré l orage qui menaçait, il y avait du monde à la lomprethèque, mercredi soir, pour une réunion publique

Plus en détail

G1 Nourrir une population en augmentation

G1 Nourrir une population en augmentation G1 Nourrir une population en augmentation http://www.worldometers.info/fr/ Partir du compteur de l évolution de la population mondiale Aujourd hui, nous sommes 7,5 milliards d habitants dans le monde et

Plus en détail

Rénovation d une école maternelle Madagascar, île de Sakatia

Rénovation d une école maternelle Madagascar, île de Sakatia Projet d aide au développement et Travail de Maturité Collège Sismondi - 2013 Rénovation d une école maternelle Madagascar, île de Sakatia Projet de Yoan GERBER et Nicolas RICHTER En collaboration avec

Plus en détail

Commerce équitable Commerce équitable avec Max Havelaar

Commerce équitable Commerce équitable avec Max Havelaar Commerce équitable avec Max Havelaar Question de principe dans les années 70 : pourquoi la banane, qui vient pourtant de loin, est moins chère que la pomme dans les magasins en Suisse? 1 Situation avant

Plus en détail

Communauté de Rzeszow-Pologne

Communauté de Rzeszow-Pologne Communauté de Rzeszow-Pologne Nom : Communauté de Rzeszow Type de structure : communauté Nombre de personnes : 6 compagnons, 3 salariés, 3 bénévoles Année de création du groupe : 2005 Responsable : Jacek

Plus en détail

Qu est-ce que la faim? Pourquoi tout le monde n a pas à manger?

Qu est-ce que la faim? Pourquoi tout le monde n a pas à manger? Mezzanine Qu estce que la faim? Accueil Pourquoi tout le monde n a pas à manger? Produire plus? Comment nourrir de plus en plus d hommes? Produire équitable? Produire durable? Et nous? Grand jeu interactif

Plus en détail

Observatoire du mode de vie des urbains

Observatoire du mode de vie des urbains Observatoire du mode de vie des urbains Novembre 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de Département Tel: 01 81 81 83 00 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

«La Terre, la planète bleue», «l eau, source de vie». Deux expressions courantes qui rappellent l importance de l eau dans notre quotidien.

«La Terre, la planète bleue», «l eau, source de vie». Deux expressions courantes qui rappellent l importance de l eau dans notre quotidien. L eau 4 une ressource indispensable à ne pas gaspiller «La Terre, la planète bleue», «l eau, source de vie». Deux expressions courantes qui rappellent l importance de l eau dans notre quotidien. Comment

Plus en détail

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français

Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Santé, prévention, qui doit payer? L avis des Français Sondage Ifop pour la Fondation Pileje Contacts Ifop : Damien Philippot / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Mahajanga, Madagascar.

Rapport de fin de séjour à Mahajanga, Madagascar. Rapport de fin de séjour à Mahajanga, Madagascar. Mathieu Marques Etudiant à la Faculté de Médecine Lyon Est Stage de fin de 4ème année Eté 2012 a) Vie pratique à Madagascar. Logements: Le logement est

Plus en détail

ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE. Kotopunga. (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées

ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE. Kotopunga. (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE Kotopunga (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées 1 Présentation de l ONG L association Lumières Partagées Lumières Partagées est une association loi 1901 à but

Plus en détail

IV. Questionnaire CAH IERS

IV. Questionnaire CAH IERS IV. Questionnaire LES57 CAH IERS Questionnaire le repas 6 Que manges-tu le plus souvent entre les repas? Tu dois compter le goûter comme un repas (maximum 3 réponses) bonbons, chewing-gum 1 glaces 2 biscuits

Plus en détail

Rapport de Fin de Séjour

Rapport de Fin de Séjour Rapport de Fin de Séjour Séjour à Madagascar dans le cadre d un stage infirmier I- Vie Pratique 1) Logement Pendant 4 semaines, nous avons logé dans le même hôtel à Saint Augustin et lorsque nous étions

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ. les ecogestes. Le saviez-vous?

ÉLECTRICITÉ. les ecogestes. Le saviez-vous? ecogestes ÉLECTRICITÉ ÉCLAIRAGE Bien choisir l emplacement de son poste de travail : placé perpendiculairement aux fenêtres, il bénéficie au mieux de la lumière naturelle. Éteindre les lampes : Y penser

Plus en détail

Saint Pol / Ternoise

Saint Pol / Ternoise Saint Pol / Ternoise La ville de Saint Pol/Ternoise SAINT POL/TERNOISE Le ville de Saint Pol/Ternoise est localisée dans le département du Pas de Calais qui porte le numéro 62 et dans la région Nord Pas

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L astronomie Cycle 3. L astronomie. L astronomie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1

LA MAIN A LA PATE L astronomie Cycle 3. L astronomie. L astronomie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L astronomie Cycle 3 L astronomie. L astronomie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L astronomie Cycle 3 L'astronomie. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

Proposé par L ASSOCIATION SAVA-TOULOUSE

Proposé par L ASSOCIATION SAVA-TOULOUSE SEJOUR SOLIDARITE & DECOUVERTES A SAMBAVA 11 jours / 10 nuits Proposé par L ASSOCIATION SAVA-TOULOUSE Sava-Toulouse 117 Route de Fronton 31200 Toulouse Tél 06 47 49 38 81 mail : savatoulouse@gmail.com

Plus en détail

Worksheet Level 2 Unité 10 Leçon A

Worksheet Level 2 Unité 10 Leçon A Worksheet Level 2 Unité 10 Leçon A A. Utilisez le nouveau vocabulaire de cette leçon qui se réfère aux pays et aux nationalités pour remplir les blancs. 1. est un petit pays au sud de la France. Au moment

Plus en détail

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE Dates Mai à Juin 2016 Mode de recueil Echantillon Questionnaire en face à face dans les centres villes de 12 communes du Pays Basque

Plus en détail

Les paysages (1) Leçon 1. En France, il existe 4 grands types de paysages : - Les paysages urbains (la ville), - Les paysages ruraux (la campagne),

Les paysages (1) Leçon 1. En France, il existe 4 grands types de paysages : - Les paysages urbains (la ville), - Les paysages ruraux (la campagne), Les paysages (1) Leçon 1 En France, il existe 4 grands types de paysages : - Les paysages urbains (la ville), - Les paysages ruraux (la campagne), - Les paysages de montagne, - Le littoral (bord de mer).

Plus en détail

Chapitre 4: Le monde rural

Chapitre 4: Le monde rural Chapitre 4: Le monde rural 1 humain sur 2 vit dans les campagnes. 3 milliards d hommes et de femmes sont donc des ruraux. Mais selon, les pays la proportion des ruraux peut être très différente. Cercle

Plus en détail

Malartic 3 octobre 2015

Malartic 3 octobre 2015 Malartic 3 octobre 2015 Valeur immobilière et potentiel de revente Inventaire des impacts Zone 1 et 2 Chambre de commerce. Perte d attraction pour les nouveaux arrivants. Perte de valeur de ma maison :

Plus en détail

16 RAISONS DE MANGER BIO

16 RAISONS DE MANGER BIO 16 RAISONS DE MANGER BIO www.panswiss.org www.semaine-sans-pesticides.fr 1. RESPECTUEUX La certification «bio» accordée à un produit signifie qu il a été cultivé, traité et transformé selon des normes

Plus en détail

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Gabon: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ...

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Gabon: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ... INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE : Nourriture disponible par personne Quantité [kcal/personne/jour] 1996 2001 2006 Disponibilité alimentaire 2635 2697 2722 2781 Source:

Plus en détail

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord

Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Îles du Nord Ministère du travail, de l emploi et de la santé Portraits des 4 zones d emploi de Guadeloupe et des Îles du Nord Population, emploi, demande d emploi Est Grande-Terre Pointe-à-Pitre Basse-Terre

Plus en détail

Le covoiturage, c est un truc de jeunes!

Le covoiturage, c est un truc de jeunes! «Le covoiturage, c est pas fait pour moi!» En êtes-vous vraiment sûr? Nous vous laissons 3 minutes pour changer d avis et vous rendre compte que vous êtes fin prêt à covoiturer! Le covoiturage, c est un

Plus en détail

Laiterie Turmel. La maison dite ''de Laval Turmel'' a bien rempli son mandat. 520 Notre-Dame nord

Laiterie Turmel. La maison dite ''de Laval Turmel'' a bien rempli son mandat. 520 Notre-Dame nord La maison dite ''de Laval Turmel'' a bien rempli son mandat 520 Notre-Dame nord Le 22 octobre 2015, cette maison a été démolie Son temps semble-t il était révolu. Ces dernières années, ayant subi plusieurs

Plus en détail

INSTITUTION MODERNE DU LIBAN Collège Père Michel Khalifé Année scolaire

INSTITUTION MODERNE DU LIBAN Collège Père Michel Khalifé Année scolaire Nom : Date : Test N Classe : Discipline : Compétences :. Avoir des repères spatiaux et géographiques. Connaître une civilisation. Connaître l expansion arabo-musulmane. Décrire la traite transsaharienne.

Plus en détail

Bulletin pour la Francophonie n 32 3 ème trimestre 2012. IGWF fondateur Clément Le Cossec

Bulletin pour la Francophonie n 32 3 ème trimestre 2012. IGWF fondateur Clément Le Cossec Bulletin pour la Francophonie n 32 3 ème trimestre 2012 IGWF fondateur Clément Le Cossec RENTREE SCOLAIRE 2012-34 + 2 NOUVELLES MAISONS D ENFANTS IGWF = 36 Nous avons la joie de vous faire part de l ouverture

Plus en détail