Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant"

Transcription

1 Recommandations pour la pratique clinique Prise en charge du couple infertile Préservation de la fertilité en cas de traitement stérilisant Sophie Bringer-Deutsch Joelle Belaisch-Allart, Annick Delvigne

2 Différentes options de préservation de la fertilité chez la femme et l hommel Chez la femme Congélation embryonnaire- FIV d urgence Congélation d ovocytes matures Cryopréservation Tissu ovarien Transposition ovarienne Traitement hormonal suppresseur Maturation in vitro Chez l homme Cryopréservation de sperme Cryopreservation Tissu testiculaire Traitement hormonal suppresseur MIV des spermatogonies

3 Préservation de la fertilité chez la femme FIV d urgence d avec congélation embryonnaire technique de préservation du couple maitrisée efficacité prouvée e : 12.2% accouchements/ TEC (ABM 2010) Possibilité dans n importe n quel centres d AMPd Inconvénients: nients: femme pubère, en couple projet parental stimulation ovarienne (exposition à des taux supra physiologiques d estrogd estrogènes) délai avant prise en charge oncologique (2 à 5 semaines)

4 Préservation de la fertilité chez la femme Congélation d ovocytes d matures alternative efficace à la congélation embryonnaire Avantages: Congélation de gamète Préservation fertilité de la femme Inconvénients nients: femme pubère stimulation ovarienne un délai d avant prise en charge oncologique difficulté congélation ovocytes Congélation lente ou vitrification (non autorisée e en France) Intérêt de la vitrification +++

5 Préservation de la fertilité chez la femme Congélation d ovocytes d matures Technique prometteuse mais rarement faisable +++ 1ere grossesse après s congélation lente (Chen,1986) 900 enfants nés s après s congélation ovocytes matures dans le monde seulement 3 enfants nés s après s congélation ovocytes dans le cadre de la préservation de la fertilité 1ere naissance en juin 2007 / maladie de Hodgkin (Yang 2007) Indications: Choix patiente Nouvelles molécules : risque inconnu Traitement moyennement gonadotoxique Association à d autres techniques

6 Cryopreservation de tissu ovarien autorisée e /loi de Bioéthique (2004) mais utilisation reste au stade de la recherche 1ere naissance après s greffe orthotopique (grossesse spontanée) (Donnez 2004) 15 naissances dans le monde dont 2 en France (après s greffe orthotopique) 23 centres en France alternative possible : pour préserver fertilité filles pré-pub pubères ou jeunes femmes sans partenaire si prise en charge oncologique immédiate et FIV d urgence d non réalisabler Applications: Greffe orthotopique Greffe hétérotopique Folliculogénèse in vitro(expérimental) difficulté maturation follicules primaires Indications les + fréquentes: Alkylants forte dose Radiothérapie corporelle totale ovariectomie

7 Cryopreservation de tissu ovarien Avantages: Femme pré-pub pubère et pubère (max 35 ans) aucune stimulation ovarienne pas de partenaire Rapidité de prise en charge Inconvénients: nients: Prélèvement chirurgical risque potentiel de ré-introduction de cellules malignes dans l organisme Peu de résultats r en terme de grossesse Pathologies rencontrées es (Donnez 2004) Cancers pelviens gynécologiques stade précoce: col/ vagin/ vulve/ ovaire stade 1a/ border line Cancer sein Hémopathies malignes/ bénignesb Ovariectomie uni ou bilatérale ( T bénignes b de l ovaire/ l endométriose sévère) s Maladies auto-immunes nécessitant n CT

8 Préservation de la fertilité chez la femme Transposition ovarienne (ovariopexie( ovariopexie) technique chirurgicale visant à déplacer les ovaires à distance de la zone d irradiation (voie coelioscopique privilégi giée) Intérêt si femme < 40 ans et si risque de métastases m sur ovaires transposés faible voire nul taux de préservation ovarienne variable selon les études (16 à 90%) Indications les + fréquentes quentes: : Hodgkin/ cancer col vagin / sarcomes pelviens avant radiothérapie rapie Traitement hormonal suppresseur blocage par analogues GnRH ou contraception orale :mise au repos des ovaires réduisant l action l gonadotoxique des traitements anticancéreux efficacité non prouvée études multicentriques, randomisées prospectives en cours

9 Préservation de la fertilité chez la femme Maturation in vitro Recueil d ovocytes immatures suivi d une MIV puis congélation des ovocytes ou embryons Alternative envisagée pour femmes sans partenaire ou si CI stimulation ovarienne Difficulté congélation ovocytes immatures isolés ++ Congélation des ovocytes immatures prélevés sur cortex ovarien Alternative non envisageable en routine

10 Préservation de la fertilité chez l homme Autoconservation de sperme Meilleure technique validée, recommandée à tous les hommes en âge de procréer avant tout traitement potentiellement stérilisant (NP1) Technique facile, peu couteuse, efficace et sans danger Autoconservation de sperme après s méthodes m de recueil particulière re (prélèvement chirurgical, stimulation pénienne p vibratoire, électrostimulation rectale) technique lourde ayant prouvé son efficacité en dehors du contexte carcinologique

11 Préservation de la fertilité chez l homme Traitement hormonal suppresseur au cours chimiothérapie Efficacité non prouvée e chez l homme l ( (Thomson 2002) MIV des spermatogonies et ICSI évite risque ré-introduction cellules malignes technique actuellement expérimentale (Tournaye 2007) Cryopreservation de tissu testiculaire et spermatogonies Transplantation autologue des cellules en intra-testiculaire testiculaire alternative envisageable pour préserver fertilité homme pré-pub pubère autorisée e par la loi de bioéthique 2004 mais reste au stade de la recherche efficacité prouvée e seulement chez la souris ( (Frederick, 2004)

12 CAT dès le début d une prise en charge oncologique Informer chaque patient(e) atteint de cancer des possibilités de préservation de la fertilité avant tout traitement potentiellement stérilisant (Accord professionnel) Adresser chaque patient(e) à un centre référent (Accord professionnel) Prise en charge spécialisée et multidisciplinaire (oncologue, onco-pédiatre, chirurgien, médecin et spécialiste d AMP, psychologue) Identifier le risque gonadotoxique de chaque traitement Informer patient(e)/partenaire/ parents Evaluation des différentes possibilités de préservation de la fertilité chez l homme et la femme en fonction: de l âge, du type de cancer et de son stade, traitement anticancéreux utilisé, du temps disponible avant début du traitement, existence partenaire ou non, risque métastases ovariennes

13 Stratégies de préservation de la fertilité féminine avant traitement potentiellement stérilisant Femme pubère Possibilité de report de la chimiothérapie et/ou stimulation ovarienne Non CI Stimulation ovarienne Recueil ovocytes matures Recueil ovocytes immatures et MIV (expérimental) Impossibilité report de la chimiothérapie et/ou Stimulation ovarienne CI Femme pré-pubère En couple, projet parental Célibataire Cryopréservation T. ovarien Congélation embryonnaire Congélation d ovocytes matures Greffe ortho ou hétérotopique Folliculogénèse in vitro (expérimental)

14 Conclusion 2 seules techniques validées pour préserver la fertilité : cryopréservation embryonnaire au sein du couple (NP1) Autoconservation de sperme pour l homme l (NP1) L autoconservation de sperme recommandée à tous les hommes en âge de procréer ( même les adolescents) avant tout traitement potentiellement stérilisant (grade A) La FIV d urgence d avec congélation embryonnaire recommandée e en prenant compte de l âge l de la patiente, existence projet parental (AP) Récents progrès s en congélation ovocytaire modifier nos pratiques chez les patientes en l absence l de projet parental ou de couple. Cryopréservation de tissu ovarien technique proposée e aux candidates même si ses modalités s d utilisation d restent au stade de la recherche.

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS

LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS LA CONGELATION D OVOCYTES MATURES, IMMATURES ET D EMBRYONS 1ére journée régionale en préservation de la fertilité 25 janvier 2014 C JIMENEZ Service Biologie de la reproduction CECOS Pôle O.R.G Centre Aliénor

Plus en détail

LES SITUATIONS A RISQUE EN PEDIATRIE. Dr Anne Notz-Carrère Dr Vanessa Vautier CHU Bordeaux

LES SITUATIONS A RISQUE EN PEDIATRIE. Dr Anne Notz-Carrère Dr Vanessa Vautier CHU Bordeaux LES SITUATIONS A RISQUE EN PEDIATRIE Dr Anne Notz-Carrère Dr Vanessa Vautier CHU Bordeaux «A RISQUE»car : Prise en charge médicale susceptible d altérer la fertilité : Hémato-cancérologie Fertilité qui

Plus en détail

Dysfonctions ovariennes induites par les traitements et préservation de la fertilité

Dysfonctions ovariennes induites par les traitements et préservation de la fertilité Dysfonctions ovariennes induites par les traitements et préservation de la fertilité Pr. Catherine Poirot UF de Biologie de la Reproduction Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière 75013 Paris Fonction ovarienne

Plus en détail

Cryoconservation Nicolas GATIMEL de cortex ovarien

Cryoconservation Nicolas GATIMEL de cortex ovarien Cryoconservation Nicolas GATIMEL de cortex ovarien 24 Novembre 2016 Service de Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, CHU Toulouse gatimel.n@chu-toulouse.fr Préservation de la fertilité

Plus en détail

Plateforme régionale de préservation de la fertilité

Plateforme régionale de préservation de la fertilité Plateforme régionale de préservation de la fertilité Christine Denoual-Ziad Annie Benhaim denoualziad-c@chu-caen.fr benhaim-a@chu-caen.fr En 2008, 7641 nouveaux cas annuels sont diagnostiqués chez l homme

Plus en détail

Stratégie de préservation de la fertilitéféminine

Stratégie de préservation de la fertilitéféminine Stratégie de préservation de la fertilitéféminine Pr. Catherine POIROT Unitéde préservation de la fertilité, CHI Poissy-St Germain, 20 rue Armagis, 78100 St Germain en Laye. Université Paris VI, France.

Plus en détail

CANCER ET PRESERVATION DE FERTILITE FEMININE O.GERVEREAU BIOLOGIE ET MEDECINE DE LA REPRODUCTION

CANCER ET PRESERVATION DE FERTILITE FEMININE O.GERVEREAU BIOLOGIE ET MEDECINE DE LA REPRODUCTION CANCER ET PRESERVATION DE FERTILITE FEMININE O.GERVEREAU BIOLOGIE ET MEDECINE DE LA REPRODUCTION DISPARITES HOMME / FEMME Étude suédoise 8O % hommes / 48 % femmes ont été informés 54 % congélation spermatique

Plus en détail

Cas clinique: préservation de la fertilité dans les tumeurs borderline de l ovaire

Cas clinique: préservation de la fertilité dans les tumeurs borderline de l ovaire Cas clinique: préservation de la fertilité dans les tumeurs borderline de l ovaire Dr Pauline Bottin Pôle Femmes-Parents-Enfants, AP-HM Gynécologue, CECOS Marseille Plateforme régionale Cancer & Fertilité

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique- Histologie-Biologie du Développement

Plus en détail

Maladie de Hodgkin et préservation de la fécondité. Stéphanie Harel

Maladie de Hodgkin et préservation de la fécondité. Stéphanie Harel Maladie de Hodgkin et préservation de la fécondité Stéphanie Harel Généralités Hémopathie fréquente. 2 à 5 cas/100000 chez l homme et 1 à 2 cas/100000 chez la femme 2 pics de fréquence: 30 ans et 55 ans.

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS.

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE SITE BESANÇON CENTRE D ETUDE ET DE CONSERVATION DES ŒUFS ET DU SPERME HUMAINS. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique biologique-histologie-biologie du Développement

Plus en détail

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique 10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique NIORT 3 Mars 2016 CAS CLINIQUE n 3 Préservation de la Fertilité Intervenant: Dr POUDOU & Dr MOREAU POLE FEMME MERE ENFANT SERVICE DE GYNECOLOGIE

Plus en détail

Préservation de la fertilité Féminine Indications et stratégies. Olivier Pirrello

Préservation de la fertilité Féminine Indications et stratégies. Olivier Pirrello Préservation de la fertilité Féminine Indications et stratégies Olivier Pirrello Pourquoi? Problème de santé publique Un des objectifs du Plan Cancer 2014-2019 Article L 2141-11 du Code de la Santé Publique

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Responsable CECOS Service de Biologie de la Reproduction -Cryobiologie

Plus en détail

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE

CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE CECOS FRANCHE-COMTE BOURGOGNE Site Besançon Centre d Etude et de Conservation des Œufs et du Sperme humains. Dr Oxana Blagosklononov Service de Génétique-Histologie- Biologie du Développement et de la

Plus en détail

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006

INTRODUCTION. Gonadotoxicité des traitements systémiques Obligation légale : Décret décembre 2006 Etude PRESAGE : Etude pilote de faisabilité de PRéservation de la fertilité par Stimulation ovarienne associée à du tamoxifène et congelation ovocytaire ou embryonnaire avant chimiothérapie pour cancer

Plus en détail

ovarienne Indications, RésultatsR

ovarienne Indications, RésultatsR Cryopréservation ovarienne Indications, RésultatsR K. Morcel 1, D. Le Lannou 2 1 Médecine de la reproduction,pogmr,hôpital,hôpital Sud, Rennes 2 Biologie de la reproduction, POGMR, Hôpital Sud, Rennes

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons

Assistance médicale à la procréation. Informations pour les couples receveurs. L accueil. d embryons Assistance médicale à la procréation Informations pour les couples receveurs L accueil d embryons Sommaire Du couple donneur au couple receveur 3 L accompagnement médical et l encadrement juridique de

Plus en détail

L AMP Assistance médicale à la procréation

L AMP Assistance médicale à la procréation L AMP Assistance médicale à la procréation Introduction 14% des couples Le délai nécessaire à concevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine

Plus en détail

Infertilité induite par les traitements en hématologie : incidence et prise en charge.

Infertilité induite par les traitements en hématologie : incidence et prise en charge. Infertilité induite par les traitements en hématologie : incidence et prise en charge. Pr. Catherine POIROT UF Biologie de la Reproduction Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Fonction ovarienne : capital

Plus en détail

ETHIQUE ET AMP. Docteur Agnès NOIZET, Praticien Hospitalier Jocelyne ROUZIER, Psychologue Hôpital de la Conception- CHU Marseille.

ETHIQUE ET AMP. Docteur Agnès NOIZET, Praticien Hospitalier Jocelyne ROUZIER, Psychologue Hôpital de la Conception- CHU Marseille. ETHIQUE ET AMP Docteur Agnès NOIZET, Praticien Hospitalier Jocelyne ROUZIER, Psychologue Hôpital de la Conception- CHU Marseille Janvier 2013 * histoire récente (20 ans) * développement technique rapide,

Plus en détail

IIU : Insémination Intra-Utérine

IIU : Insémination Intra-Utérine Ils consistent à isoler les spermatozoïdes et les ovocytes avant leur mise en fécondation. L'isolement des spermatozoïdes et du liquide séminal est indispensable pour les inséminations (IIU) comme la Fécondation

Plus en détail

Quelques définitions

Quelques définitions L AMP Introduction 14% des couples Le délai nécessaire àconcevoir est pathologique s il est sup à 2 ans Parmi les causes d infertilité: 30% sont d origine féminine 20% sont d origine masculine 40% des

Plus en détail

Bilan d activité AMP CMCO 2012

Bilan d activité AMP CMCO 2012 Bilan d activité AMP CMCO 2012 La 8ème journée d Infertilité d Alsace 20 septembre 2013 Laetitia Ladureau-Fritsch Nathalie Guyomard C M C O Bilan général 2012 Nombre de tentatives Les inséminations intra-utérines

Plus en détail

PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers

PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Qu' en est t'il en réalité? 15 ème Journée gynéco-obstétricale Sophie Lemerle Unité d AMP, CHU d Angers PRINCIPALES TECHNIQUES DE PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ Cryoconservation

Plus en détail

Cancers et fertilité de la femme en oncopaca Journées Sexogyn

Cancers et fertilité de la femme en oncopaca Journées Sexogyn Cancers et fertilité de la femme en oncopaca Journées Sexogyn Jeudi 23 mai 2013 World Trade Center Marseille Cancer et Fertilité Traitement fertilité ou stérilité Prise en charge spécifique Différentes

Plus en détail

N de version du document : 1 Gestionnaire : N. LE HELLO, secrétaire : Médecins du Service d hématologie clinique adulte Destinataires du document

N de version du document : 1 Gestionnaire : N. LE HELLO, secrétaire : Médecins du Service d hématologie clinique adulte Destinataires du document Unité d onco-hématologie pédiatrique IT 3.3.2.19. version 1 p1/5 Unité d onco-hématologie pédiatrique Prise en charge de la fertilité Codification :IT 3.3.2.19. Rédacteur : Dr S. Taque : Dr GANDEMER, Responsable

Plus en détail

Préservation de la fertilité masculine chez l enfant, l adolescent et l adulte

Préservation de la fertilité masculine chez l enfant, l adolescent et l adulte Devenir Référent en Oncofertilité Préservation de la fertilité masculine chez l enfant, l adolescent et l adulte Dr Emmanuelle Thibault Praticien hospitalier Service de Biologie de la Reproduction - CECOS

Plus en détail

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris

Préservation de la fertilité. Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité Pr. Catherine POIROT Service de Biologie de la Reproduction Université Paris VI Hôpital Tenon 75020 Paris Préservation de la fertilité n Nécessaire quand risque d infertilité

Plus en détail

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI

AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI AMP : nous allons bénéficier d une fécondation in vitro avec ICSI Le site du Docteur Philippe WEBER Adresse du site : www.docvadis.fr/philippe-weber Validé par le Comité Scientifique Fertilité Plus de

Plus en détail

L Agence de la Biomédecine

L Agence de la Biomédecine L Agence de la Biomédecine Organisation, missions et AMP Françoise MERLET Agence de la biomédecine francoise.merlet@biomedecine.fr Loi de bioéthique du 06 août 2004 l Agence de la biomédecine Une nouvelle

Plus en détail

Actualités en préservation de la fertilité. 14 ème journée régionale du Réseau de Cancérologie d Aquitaine 27 novembre 2015 Dr A Papaxanthos

Actualités en préservation de la fertilité. 14 ème journée régionale du Réseau de Cancérologie d Aquitaine 27 novembre 2015 Dr A Papaxanthos Actualités en préservation de la fertilité 14 ème journée régionale du Réseau de Cancérologie d Aquitaine 27 novembre 2015 Dr A Papaxanthos La préservation de la fertilité: il faut y penser! La loi de

Plus en détail

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009

LA PROCREATION (AMP) L1 Novembre 2009 ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION (AMP) Pr Claudine Mathieu L1 Novembre 2009 Art. L. 152-1. - L'assistance médicale à la procréation s'entend sentend des pratiques cliniques et biologiques permettant

Plus en détail

Cas clinique interactif

Cas clinique interactif Cas clinique interactif XVIII ème Journées de sénologie interactive Sylvie BONFILS Centre des Maladies du Sein Hôpital St Louis Madame A!. 30 ans!! Consulte pour renouvellement de contraception progestative

Plus en détail

CONSULTATION D ONCOFERTILITE. Op1misa1ons en 2014 dans la prise en charge des cancers gynécologiques Aix en Provence - 11 janvier 2014

CONSULTATION D ONCOFERTILITE. Op1misa1ons en 2014 dans la prise en charge des cancers gynécologiques Aix en Provence - 11 janvier 2014 CONSULTATION D ONCOFERTILITE Op1misa1ons en 2014 dans la prise en charge des cancers gynécologiques Aix en Provence - 11 janvier 2014 GENERALITES Améliora1on du taux de survie sans récidive > 80% à 5 ans

Plus en détail

CANCER ET FERTILITÉ: DÉMARCHE FRANCILIENNE

CANCER ET FERTILITÉ: DÉMARCHE FRANCILIENNE CANCER ET FERTILITÉ: DÉMARCHE FRANCILIENNE Dr Julie Bénard, Hôpital Jean Verdier, Bondy (93) Réseau ONCORIF Ateliers soins de support Amiens, 1/10/2015 PRÉSERVATION DE LA FERTILITÉ (PF) FÉMININE Amélioration

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Actualités de la préservation de la fertilité : Spermatozoïdes et embryons : des techniques de conservation de «routine»

Actualités de la préservation de la fertilité : Spermatozoïdes et embryons : des techniques de conservation de «routine» Actualités de la préservation de la fertilité : Spermatozoïdes et embryons : des techniques de conservation de «routine» Espace Ethique Méditerranéen Vendredi 26 Novembre 2010 Dr J.Saïas-Magnan CECOS Hôpital

Plus en détail

Préservation de la Fertilité féminine en onco-hématologie (O-H) Drs D. Beaugrand van Klaveren & B. Flipo Centre Antoine Lacassagne Nice.

Préservation de la Fertilité féminine en onco-hématologie (O-H) Drs D. Beaugrand van Klaveren & B. Flipo Centre Antoine Lacassagne Nice. Préservation de la Fertilité féminine en onco-hématologie (O-H) Drs D. Beaugrand van Klaveren & B. Flipo Centre Antoine Lacassagne Nice. 1 Préservation de la Fertilité féminine en onco-hématologie (O-H)

Plus en détail

Enjeux éthiques des progrès de la science

Enjeux éthiques des progrès de la science Enjeux éthiques des progrès de la science Pierre Boyer 16 mars 2009 Service de Médecine et Biologie de la Reproduction Hôpital Saint Joseph de Marseille L Assistance Médicale à la Procréation au cœur du

Plus en détail

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer

Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer Place de la chirurgie dans le traitement du Cancer I) Introduction Traitement actuel du cancer : compétences multiples oncologie médicale radiothérapie réanimation biologie anatomopathologie des tumeurs

Plus en détail

LA FECONDATION IN VITRO (FIV)

LA FECONDATION IN VITRO (FIV) LA FECONDATION IN VITRO (FIV) Le site du Docteur Jean-Jacques BENSAID Gynécologue-Obstétricien Adresse du site : www.docvadis.fr/jean-jacques-bensaid Il s agit là encore d une PMA, qui comme les techniques

Plus en détail

GENESIS. L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée

GENESIS. L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée GENESIS L autoconservation ovocytaire devrait être autorisée Chef du service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction à Sèvres depuis juillet 1992 puis, depuis mars 2015, du Centre hospitalier

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine

Préservation de la fertilité féminine Préservation de la fertilité féminine Pr Catherine Poirot, Dr Marie Prades. Service de Biologie de la Reproduction, Hôpital Tenon 75020 Paris. INTRODUCTION Années 1960, 1970 : Majorité des patientes mouraient

Plus en détail

Table Ronde : «Quand commence la vie»

Table Ronde : «Quand commence la vie» Colloque de l EREBFC, Pr Christophe ROUX Table Ronde : «Quand commence la vie» Service de Génétique biologique, Histologie, Biologie du développement et de la Reproduction CECOS Franche-Comté Bourgogne

Plus en détail

LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire

LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire LA FIV AVEC ABSENCE DE TRANSFERT D EMBRYONS La qualité folliculaire et ovocytaire Pr. Jean-Marie ANTOINE Dr Olivia FIORI Dr Jacqueline MANDELBAUM Service de Gynécologie-Obstétrique et Médecine de la Reproduction

Plus en détail

«Social Freezing ovocytaire» 25/09/15 D. Murillo CHU St Pierre Bruxelles

«Social Freezing ovocytaire» 25/09/15 D. Murillo CHU St Pierre Bruxelles «Social Freezing ovocytaire» 25/09/15 D. Murillo CHU St Pierre Bruxelles Plan Définition Historique Technique Modalités pratiques Mise en perspective Conclusions Social freezing: Définition Congélation

Plus en détail

Bull. Acad. Natle Méd., 2014, 198,n o 3, 613-631, séance du 25 mars 2014

Bull. Acad. Natle Méd., 2014, 198,n o 3, 613-631, séance du 25 mars 2014 INFORMATION Autoconservation des gamètes de personnes transsexuelles et projet parental éventuel Mots-clés : Transsexualisme. Stérilisation contraceptive. Cryoconservation. Préservation de la fertilité.

Plus en détail

EXPLORER ET ORIENTER UN COUPLE INFERTILE

EXPLORER ET ORIENTER UN COUPLE INFERTILE EXPLORER ET ORIENTER UN COUPLE INFERTILE EPU ASGO FIV SENEGAL DAKAR 17-12-2016 Dr Joël ADJAKOU DEFINITION Incapacité d un couple à obtenir une grossesse après environ une année de rapports réguliers non

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation

Assistance médicale à la procréation Assistance médicale à la procréation Principaux aspects biologiques, médicaux et éthiques Session IDE2 Septembre 2009 Boudarias Lionnel (Int.GO) Le langage courant utilise certains termes à tort et à travers

Plus en détail

BIOTECHNOLOGIES DE LA REPRODUCTION CHEZ LES BOVINS LAITIERS

BIOTECHNOLOGIES DE LA REPRODUCTION CHEZ LES BOVINS LAITIERS BIOTECHNOLOGIES DE LA REPRODUCTION CHEZ LES BOVINS LAITIERS Depuis 40 ans, l insémination artificielle est le vecteur de l amélioration génétique des bovins laitiers, et prouve son efficacité. Plus récemment,

Plus en détail

Echec de recueil ovocytaire. Quelle approche? Dr. S. BENBOUHEDJA, A. ZOGHMAR, H. KHENCHOUL, M. BENSAADA, Dr. T. MERIBOUT

Echec de recueil ovocytaire. Quelle approche? Dr. S. BENBOUHEDJA, A. ZOGHMAR, H. KHENCHOUL, M. BENSAADA, Dr. T. MERIBOUT Echec de recueil ovocytaire. Quelle approche? Dr. S. BENBOUHEDJA, A. ZOGHMAR, H. KHENCHOUL, M. BENSAADA, Dr. T. MERIBOUT Introduction Il s agit de l absence d ovocytes dans le liquide de ponction folliculaire

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION

LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Text LA MAÎTRISE DE LA PROCRÉATION Contraception, contragestion, procréation médicalement assistée, bioéthique La régulation des naissances La régulation des naissances! Contraception : ensemble des moyens

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

La fertilité du couple

La fertilité du couple 28/04/2016 LANDRY Marie D1 CR : BOUACHBA Amine Hormonologie & Reproduction Pr Jean-Marie GRILLO 10 pages HORMONOLOGIE REPRODUCTION La fertilité du couple Plan La fertilité du couple A. Quelques définitions

Plus en détail

Vitro. Accord CNIL. Biologie Gynécologie obstétrique

Vitro. Accord CNIL. Biologie Gynécologie obstétrique FIV-ABM - Registre national des tentatives de Fécondation In Vitro Responsable(s) : Royère Dominique, Direction Procréation Embryologie Génétique humaine Pessione Fabienne, Direction Procréation Embryologie

Plus en détail

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques.

Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Assistance Médicale à la Procréation (AMP) : Aspects Médicaux et Ethiques. Docteurs Marie-Laure Camp (biologiste), Anastasie Lymperopoulou (gynécologue- obstétricienne), Définition : et Marie-Dominique

Plus en détail

Pr Jean-Marie ANTOINE

Pr Jean-Marie ANTOINE QUEL CHOIX DE STIMULATION DANS L ENDOMETRIOSE? Pr Jean-Marie ANTOINE Service de Gynécologie-Obstétrique et Médecine de la Reproduction Hôpital TENON 4 rue de la Chine - 75020 PARIS jemantoine@aol.com ENDOMETRIOSE

Plus en détail

L ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION Principaux aspects éthiques, cliniques et biologiques Dr Aline Papaxanthos

L ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION Principaux aspects éthiques, cliniques et biologiques Dr Aline Papaxanthos L ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION Principaux aspects éthiques, cliniques et biologiques Dr Aline Papaxanthos Service de Biologie de la Reproduction - CECOS Maternité-Pellegrin-CHU de Bordeaux L AMP:

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN

EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN EVALUATION DE L IMPACT DE L INFORMATION DES FEMMES SUR LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU FIBROME UTERIN 1/13 ENQUETE PROSPECTIVE Juin 2014 Juin 2015 2/13 SOMMAIRE 1- Résumé de l enquête P 3 Justification

Plus en détail

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation

Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation La fécondation et le début de grossesse La fécondation La fécondation et le début de grossesse Chapitre 3 : La maîtrise de la procréation I. Une sexualité sans

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA)

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) Devenir parents, l aventure d une vie Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) La vie contrarie parfois vos plus beaux projets La décision de fonder une famille est un projet primordial pour

Plus en détail

CROISSANCE ET MATURATION OVOCYTAIRE. Professeur Jean PARINAUD Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, Toulouse

CROISSANCE ET MATURATION OVOCYTAIRE. Professeur Jean PARINAUD Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, Toulouse CROISSANCE ET MATURATION OVOCYTAIRE Professeur Jean PARINAUD Médecine de la Reproduction Hôpital Paule de Viguier, Toulouse OVOGENESE Gonocyte Ovogonie Phase de multiplication Embryon et fœtus Ovocyte

Plus en détail

Toxicité gonadique. Prévention de la fertilité avant chimio-radioth. radiothérapierapie. Risque d infertilitd. infertilité

Toxicité gonadique. Prévention de la fertilité avant chimio-radioth. radiothérapierapie. Risque d infertilitd. infertilité Toxicité gonadique Prévention de la fertilité avant chimio-radioth radiothérapierapie Dominique LE LANNOU Unité de Biologie de la reproduction-cecos CHR Hopital-Sud Rennes Les traitements anti-canc cancéreux

Plus en détail

Congres ffer 2011 marseille Poster n 8

Congres ffer 2011 marseille  Poster n 8 Congres ffer 2011 marseille www.ffer-marseille2011.com Poster n 8 Prevention du syndrome d hyperstimulation ovarienne par injection d un agoniste retard en cours de stimulation pour Fecondation In Vitro

Plus en détail

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles

Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles Résultats de l Assistance Médicale à la Procréation chez les femmes infectées par VIH1: étude cas-contrôles S. Epelboin 1 2 C. Stora 1 E. Devouche 3 C. Patrat 1 2 P. Longuet 1 D. Luton 1 2 S. Matheron

Plus en détail

Anomalies génétiques DPI ou DPN?

Anomalies génétiques DPI ou DPN? Anomalies génétiques DPI ou DPN? Alexandra Benachi, Frédéric Lamazou, Muriel Flis-Trèves, Nelly Frydman, Julie Steffann Hôpital Antoine Béclère, Hôpital Necker-Enfants Malades Diagnostic prénatal Le DPN

Plus en détail

Préservation de la Fertilité Féminine avant Traitement pour un Cancer du Sein. Pour qui et Comment? Prof. Michaël Grynberg

Préservation de la Fertilité Féminine avant Traitement pour un Cancer du Sein. Pour qui et Comment? Prof. Michaël Grynberg Préservation de la Fertilité Féminine avant Traitement pour un Cancer du Sein. Pour qui et Comment? Prof. Michaël Grynberg Médecine de la Reproduction Hôpital Jean Verdier, Bondy Université Paris XIII

Plus en détail

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009

L AMP et l adoption. Analogies et différences Controverses. Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP et l adoption Analogies et différences Controverses Agence française de l adoption - 10 décembre 2009 L AMP Le cadre juridique La loi du 6 août 2004 relative à la bioéthique - mise en place de l

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 I- Introduction 1. QU'EST-CE QUE LA REPRODUCTION HUMAINE? 2. QU'EST-CE QUE LA MAITRISE DE LA REPRODUCTION HUMAINE? II- La FIVETE 1.

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

Tumeurs ovariennes présumées bénignes et fer3lité

Tumeurs ovariennes présumées bénignes et fer3lité Tumeurs ovariennes présumées bénignes et fer3lité Yves Aubard 1, Catherine Poirot 2 1 Service de gynécologie- obstétrique. Hôpital mère- enfant du CHU de Limoges 7 avenue Dominique Larey. 87042 Limoges,

Plus en détail

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie

LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie Collège national des gynécologues et obstétriciens sous la direction du Pr Jacques lansac Coordonné par le dr nicolas evrard En partenariat avec le site LE GRAND LIVRE DE LA gynécologie La sexualité féminine

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine chez la patiente pubère

Préservation de la fertilité féminine chez la patiente pubère Préservation de la fertilité féminine chez la patiente pubère Dr Blandine COURBIERE Pôle Femmes-Parents-Enfants, AP-HM CECOS Marseille Plateforme régionale Cancer & Fertilité Oncopaca Corse Pas de conflits

Plus en détail

Epigénétique Une révolution en quoi? J. Chouteau Unité de veille scientifique

Epigénétique Une révolution en quoi? J. Chouteau Unité de veille scientifique Epigénétique Une révolution en quoi? J. Chouteau Unité de veille scientifique Evolution des connaissances Variations de l ADN Variations liées à l épigénétique PARTS ET INFLUENCES DES DIFFERENTES COMPOSANTES?

Plus en détail

Préservation de la fertilité dans le cancer du sein : Nécessité d agir en 2016 AURÉLIE CHIROL JOURNÉE CPFA, 23/01/16

Préservation de la fertilité dans le cancer du sein : Nécessité d agir en 2016 AURÉLIE CHIROL JOURNÉE CPFA, 23/01/16 Préservation de la fertilité dans le cancer du sein : Nécessité d agir en 2016 AURÉLIE CHIROL JOURNÉE CPFA, 23/01/16 Pourquoi s intéresser à la fertilité dans le cancer du sein? Contexte actuel médical:

Plus en détail

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition

Don d ovocytes. Dans quels cas ce traitement est-il indiqué? Définition Définition Cette procédure consiste à féconder dans un laboratoire les ovocytes provenant d'une donneuse avec le sperme du partenaire de la receveuse, puis à transférer les embryons obtenus dans l'utérus

Plus en détail

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint

Karim LAOUABDIA SELLAMI Directeur général adjoint Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2012, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons

Assistance médicale à la procréation. La conservation. des embryons Assistance médicale à la procréation La conservation des embryons Sommaire La conservation des embryons, pourquoi, comment? 2 Le transfert des embryons congelés en pratique 5 Un choix éclairé et encadré

Plus en détail

Emmanuelle PRADA BORDENAVE Directrice générale

Emmanuelle PRADA BORDENAVE Directrice générale Cette nouvelle édition des fiches régionales relatives à l activité d assistance médicale à la procréation (AMP) en 2011, dresse le bilan de la situation de chaque région au regard de ces activités. Les

Plus en détail

~ 98 ~ ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION ET DIAGNOSTIC PRENATAL

~ 98 ~ ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION ET DIAGNOSTIC PRENATAL ~ 98 ~ ASSISTANCE MEDICALE A LA PROCREATION ET DIAGNOSTIC PRENATAL ~ 99 ~ 4.5 Assistance médicale à la procréation (AMP) et diagnostic prénatal (DPN) 4.5.1 Assistance Médicale à la Procréation (AMP) L

Plus en détail

INFERTILITÉ I. DÉFINITION II. LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LA FERTILITÉ. 1 Age. 2 Maladies génétiques

INFERTILITÉ I. DÉFINITION II. LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LA FERTILITÉ. 1 Age. 2 Maladies génétiques INFERTILITÉ Docteur Jeanine OHL, CMCO - SIHCUS, Schiltigheim) I. DÉFINITION Il est d usage de parler d infertilité lorsqu un couple n a pas réussi à concevoir après un an de rapports non protégés. En effet,

Plus en détail

Co-rédigé par le Professeur Michael Grynberg Chef du Service de Médecine de la Reproduction

Co-rédigé par le Professeur Michael Grynberg Chef du Service de Médecine de la Reproduction Co-rédigé par le Professeur Michael Grynberg Chef du Service de Médecine de la Reproduction et le Docteur Christophe Sifer Responsable UF BDR, Service d Histologie-Embryologie- Cytogénétique-CECOS Hôpital

Plus en détail

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE I. ANATOMIE DE L APPAREIL GENITAL FEMININ A. Description anatomique 3 1 6 2 7 4 5 Vessie 8 Urètre 9 11 12 13 10 DESCRIPTION ANATOMIQUE 1 : Ovaires

Plus en détail

FIV en cycle naturel - Un nouveau chemin?

FIV en cycle naturel - Un nouveau chemin? FIV en cycle naturel - Un nouveau chemin? Nitzschke M 1, Weiss B 2, Santi A 2, von Wolff M 2 1) Milagro Kinderwunschzentrum Bodensee AG, Kreuzlingen, Switzerland 2) Department of Gynecological Endocrinology

Plus en détail

L examen gynécologique est capital et doit comporter systé ma tiquement

L examen gynécologique est capital et doit comporter systé ma tiquement CHAPITRE 1 EXAMEN GYNÉCOLOGIQUE Hors programme de l ECN. I. INTRODUCTION L examen gynécologique est capital et doit comporter systé ma tiquement : interrogatoire ; palpation abdominale ; examen sous spéculum,

Plus en détail

L après cancer : Aspects endocrinologiques

L après cancer : Aspects endocrinologiques L après cancer : Aspects endocrinologiques Docteur Anne THOMIN Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, AP-HP, CancerEst, Paris Faculté de médecine Pierre et Marie Curie, Université Paris 6 Introduction

Plus en détail

Infertilité et procréation assisté

Infertilité et procréation assisté Infertilité et procréation assisté 02.12.2008 2 décembre 2008 Définitions La fertilité est une potentialité La fécondité est un fait (avoir un enfant) L infécondité (ou infertilité) est la difficulté pr

Plus en détail

Thérapeutique en Stérilité

Thérapeutique en Stérilité Université Paris-Sud Diplôme Universitaire Thérapeutique en Stérilité Mars ou Avril 2007 (dates non encore déterminées) Lieu de l enseignement Hôpital Antoine Béclère Amphithéâtre de la Faculté 157, rue

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine et cancer en Alsace

Préservation de la fertilité féminine et cancer en Alsace 7 ème CONGRES NATIONAL DES RESEAUX DE CANCEROLOGIE 29 & 30 septembre 2016, Cité des Congrès de Nantes Préservation de la fertilité féminine et cancer en Alsace Fabienne Bretin, sage-femme AMP Centre Médico-Chirurgical

Plus en détail

Objectifs du référentiel «cancer et fertilité»

Objectifs du référentiel «cancer et fertilité» Objectifs du référentiel «cancer et fertilité» Sensibiliser les soignants Infertilité = pathologie à part entière selon l OMS Contexte d amélioration de la survie et des techniques de préservation de la

Plus en détail

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA)

Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Maîtrise de la reproduction : Procréation médicalement assistée (PMA) Historique 25 juillet 1978 : Naissance du premier bébé éprouvette en Angleterre 24 février 1982 : Naissance du premier bébé éprouvette

Plus en détail

Table des matières. N 21. Examen prénuptial...9 Définition...10 L entretien...10 Examen clinique...11 Biologie...11 Prévention...11 QRM...

Table des matières. N 21. Examen prénuptial...9 Définition...10 L entretien...10 Examen clinique...11 Biologie...11 Prévention...11 QRM... Table des matières N 21. Examen prénuptial...9 Définition...10 L entretien...10 Examen clinique...11 Biologie...11 Prévention...11 QRM...12 N 22. Grossesse normale...13 Diagnostiquer une grossesse...14

Plus en détail

Techniques de préservation de la fertilité

Techniques de préservation de la fertilité Techniques de préservation de la fertilité Dr A. Papaxanthos Service de biologie de la reproduction CECOS CHU de Bordeaux 11 ème journée régionale du réseau de Cancérologie d Aquitaine 16 novembre 2012

Plus en détail

Suivre et évaluer l activité d AMP

Suivre et évaluer l activité d AMP L assistance médicale à la procréation Suivre et évaluer l activité d AMP L évaluation des activités et des résultats d AMP est une tâche confiée à l Agence de la biomédecine, tout comme le dispositif

Plus en détail

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE

EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE EXPLORATION DU COUPLE INFERTILE Dr Juliette GUIBERT Gynécologue-obstétricienne CMC Baie de Morlaix CHEM/APSPM, 19 février 2015 Définition 1 à 2 ans d exposition au risque de grossesse En dehors d antécédents

Plus en détail

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Recommandations françaises pour la prise en charge d un CANCER DE L OVAIRE PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Méthodologie I Différente de la méthodologie des autres recommandations

Plus en détail