Webconférence «Les indicateurs économiques qui influencent la bourse»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Webconférence «Les indicateurs économiques qui influencent la bourse»"

Transcription

1 Webconférence «Les indicateurs économiques qui influencent la bourse» 1

2 Recommandations pratiques Pensez à bien régler le son de votre ordinateur Eteignez vos portables En cas de souci technique, vous pouvez contacter les numéros suivants : ou Posez vos questions en envoyant un message texte Réglez la taille du document affiché à l écran avec le bouton loupe 2

3 Plan Les indicateurs économiques qui influencent la bourse 1. Les principaux indicateurs américains 2. Les principaux indicateurs européens 3. Les indicateurs émergents et matières premières I. Chine II. Les indicateurs des matières premières 4. Les indicateurs précurseurs I. Qu est-ce qu un indicateur précurseur? II. L ISM manufacturier et les PMI en zone euro Conclusion : où trouver de la croissance en 2016? 3

4 Les grands indicateurs économiques Les indicateurs macro-économiques permettent d'apprécier la conjoncture économique (croissance, ralentissement, récession) Prédominance des indicateurs US (nombre & impact sur marchés) Le chiffre brut n influence pas le marché mais l écart à la prévision (le consensus) 4

5 Les logiques macro-économiques Politique monétaire : entre croissance et inflation Deux logiques principales Croissance ralentie + déflation Hausse M3* Baisse des taux Relance de l économie Croissance élevée + inflation Baisse M3* Hausse des taux Maîtrise de la croissance * M3 : monnaie fiduciaire + dépôts comptes d épargne + OPCVM monétaires 5

6 Une semaine de statistiques économiques 6

7 Une semaine de statistiques économiques ISM ifo PMI Non Farm Payrolls ICPH IPC PIB BCE Tankan Markit CPI PPI FOMC S&P Case Shiller Indice du Michigan Beige Book Input Output Modèles de prévision macro économiques :. BNP Paribas études éco.. Crédit Agricole études éco.. Société Générale études éco.. Natixis études économiques Scénario optimiste 10 % de confiance Scénario central 70 % de confiance Scénario pessimiste 20 % de confiance 7 Décideurs économiques & politiques : Fed, BCE, Etats, entreprises, gérants

8 Le Produit Intérieur Brut (GDP) Fréquence trimestrielle : variation trimestrielle annualisée Mesure la plus complète de l activité économique (composantes de la demande : consommation / investissement / stocks / exportations nettes) Rapport important pour mesurer la situation économique (pour économistes ; secondaire pour les marchés car publication tardive pour vérifications) Le rythme trimestriel annualisé rend la série très volatile 8

9 L ISM : Institute for Supply Management Importance pour les marchés : très forte! Fréquence mensuelle : publication 1 er jour ouvrable du mois Réponses d environ 400 directeurs d achat du secteur manufacturier 5 sous séries : production, (25 %) nouvelles commandes (30 %) emploi (20 %) délais de livraison (15 %), et stocks (10 %) Indice ISM 50: contraction de l activité manufacturière Indice à 50: expansion de l activité manufacturière 9

10 ISM non manufacturer (Institute for Supply Management) Importance pour les marchés : très moyenne Fréquence mensuelle : publication troisième jour ouvrable du mois Réponses d environ 370 directeurs d achat du secteur des services. Même méthodologie que l ISM avec 10 sous-questions Représente un grande partie de l économie, mais la moins cyclique! Indice récent :

11 Confiance des consommateurs Michigan MICHIGAN : importance pour les marchés : moyenne à forte (lors des points de retournement de l activité) Fréquence mensuelle : publication 2 ème vendredi puis dernier du mois en cours Enquête qui existe depuis 60 ans : 500 personnes interrogées (sentiment global, conditions courantes et perspectives) Indicateur long terme proche de la consommation (source Université du Michigan) 11

12 Indice S&P Case-Shiller : prix de l immobilier Importance pour les marchés : moyenne à forte (lors des crises de l immobilier) Fréquence mensuelle : publication dernier mardi du mois pour le t 2 3 indices : o o o l un couvre 10 grandes métropoles (périodicité mensuelle) le second 20 grandes métropoles (périodicité mensuelle) le troisième le territoire national (périodicité trimestrielle) Donnent une bonne idée des prix de l immobilier 12

13 Politique monétaire : FOMC Importance pour les marchés : très forte (Federal Open Market Comittee) Fréquence mensuelle : toutes les 6 semaines (8 rapports/an) Comité de politique monétaire qui comprend : o 7 membres du Board le Président de la Fed de NY, les Présidents de 4 des 12 banques régionales o Décision sur taux de Fed Funds Les décisions sur les Fed Funds impactent l ensemble de la courbe des taux o Peu de surprise sur les annonces (communication en amont pour éviter de surprendre le marché) o Les Fed watchers décortiquent la rhétorique de la Fed afin de déterminer les futures décisions o Le communiqué comprend un paragraphe sur l appréciation de la situation économique (croissance / inflation) o Et un autre sur le «biais» ou la «balance des risques». Publication des «minutes» 3 semaines après le FOMC (résumé des conversations, présentation des grandes lignes de la situation, rapport de force) 13

14 Zone Euro = Allemagne 14

15 IFO (Institut für Wirtschaftsforschung) Importance pour les marchés : forte car forte corrélation à évolution du PIB Fréquence mensuelle : publication dernier mercredi du mois courant L Institut IFO interroge tous les mois : o chefs d entreprise et cadres dirigeants o toutes branches confondues (hors secteur financier) o 12 questions / situation des entreprises (courante, anticipée, niveau de production, prix, commandes, stocks) o deux parties : Composante sentiment actuel (jugement sur 2 à 3 derniers mois) Composante perspective horizon à 6 mois 15

16 ZEW Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung Importance pour les marchés : forte Fréquence mensuelle : publication 15 du mois courant (peu de révision) L Institut ZEW interroge le secteur bancaire allemand : o 350 analystes et investisseurs sont contactés (77 % grandes banques) o questionnaire de 9 questions portant / situation pays du G7 (exception Canada) o questions : 1 seule sur le sentiment actuel Les autres sur les perspectives à 6 mois (taux, indices boursiers, marché des changes, prix du brent et profits des entreprises / branche) De cet indice on retire : o un sentiment actuel o un sentiment de perspectives économiques Forte corrélation avec production industrielle Risque de sur réaction (panel uniforme et nombre restreint de questions posées) Source ZEW 16

17 Markit zone euro PMI Importance pour les marchés : moyenne à forte Fréquence mensuelle : publication 1 er jour ouvré du mois suivant L enquête PMI zone euro reflète la confiance des directeurs d achat de l industrie européenne. Il existe un PMI en Allemagne, en France, en Italie, en Espagne. Principales composantes du PMI : o La composante production o La composante commande o La composante emploi 17

18 Conseil BCE et conférence de presse Importance pour les marchés : forte Fréquence du conseil de politique monétaire : bi mensuelle Toutes les réunions ont lieu à Francfort o Seule la réunion de début de mois peut donner lieu à changement de taux o Chaque réunion suivie conférence de presse (décision 13 h 45, conférence 14 h 30) o Le Président motive la décision et présente les analyses éco et monétaire o Les décisions prises à majorité simple des 18 membres du Conseil des gouverneurs La BCE a pour objectif le maintien du taux de l inflation < à 2 % Les discours des membres du conseil de la BCE = moyen de communication (qui peuvent faire bouger le marché). Actualisation des projections de croissance et d inflation lors 1 ère conférence de presse du mois. Les décisions : 1 balance entre inflation totale, M3, cours de l, et l écart du taux de chômage à son taux naturel. 18

19 Le PIB de la Chine Importance pour les marchés : faible à moyenne Fréquence trimestrielle : publié 1 mois et ½ après fin de trimestre La mesure la plus exhaustive de l activité économique: o le volume total de la production est exprimée en milliards de RMB o le chiffre le + important est la croissance réelle du PIB o la variation trimestrielle du PIB est annualisée Source Bureau National des Statistiques 19

20 Matières Premières : Stocks US de pétrole Importance pour les marchés : forte Fréquence hebdomadaire Le seul indicateur disponible chaque semaine (mensuel ailleurs) : o chiffres partiels mais petit écart avec consensus grandes conséquences o une mauvaise lecture des chiffres peut se traduire par des corrections futures o en été le marché regarde l état des stocks d essence («driving season») en hiver le niveau du stock de fuel domestique o l indicateur le + suivi pour mesurer l état des stocks US et par extrapolation celui des stocks mondiaux (la référence historique est la moyenne des stocks / 5 ans) Source: US Energy Information Administration Les chiffres du Département de l Energie (DOE) et de l American Petroleum Institute (API) sont différents, DOE possède plus de données Données du Centre de stockage de cushing importantes pour fixer la cotation du WTI 20

21 Matières premières offre/demande pétrole 21

22 Les indicateurs précurseurs Un indicateur avancé Prévoit les changements dans l activité économique (les récessions) Composition : statistiques qui ont correctement annoncé les retournements passés Regroupe certains indices plus fiables à certains moments (efficacité) = indicateur composite Pour être utile un indicateur avancé doit : o avoir une avance sur les évènements o la probabilité qu il émette un signal faux doit être faible (mais pas nulle!) Il annonce des tendances = pas l ampleur, ni la durée 22

23 Les indicateurs précurseurs : l ISM L ISM manufacturier un indicateur robuste et fiable 23

24 Précurseur : Markit PMI Eurolandais 24

25 Où trouver de la croissance en 2016? 25

26 Les 3 moteurs de la Bourse en 2016 Lorsque le PIB mondial progresse de < 3 %... pour que les marchés actions montent, 3 conditions à réunir : Politique monétaire expansionniste (taux bas) Déformation partage valeur ajoutée en faveur des profits Faible incertitude sur o Croissance future (Chine, émergents, ) o Producteurs de pétrole o Politique de la Fed o Géopolitique (Grèce, Ukraine, Moyen-Orient) 26

27 Questions / Réponses Les indicateurs économiques qui influencent la Bourse 27

28 Questions / Réponses Quid de l impact prévisible d une hausse des taux directeurs de la FED (mi-décembre) sur les marchés boursiers? 28

29 Questions / Réponses Est-ce que la situation géopolitique actuelle pourrait avoir un impact durable sur la croissance économique mondiale et in fine sur les marchés boursiers? 29

30 Questions / Réponses Vous ne parlez pas de l or, en cas de marché baissier, peut-on dire que l or est toujours une valeur refuge? 30

31 Questions / Réponses Nous avons tendance à penser qu une baisse du marché obligataire se traduit par une hausse du marché actions, est-ce toujours le cas aujourd hui? 31

32 Questions / Réponses Autres questions 32

33 Merci 33

FLASH ÉCONOMIE. Un retournement cyclique aux Etats-Unis dû à l épuisement des opportunités d investissement efficaces? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Un retournement cyclique aux Etats-Unis dû à l épuisement des opportunités d investissement efficaces? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 7 janvier 1 N Un retournement cyclique aux Etats-Unis dû à l épuisement des opportunités d investissement efficaces? Un affaiblissement cyclique (il ne s agit pas nécessairement

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 18 mars 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 9 mai 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13

Eco Mois. La récession se renforce en mars dans les pays de l Eurozone. avril-13 Une publication de TRADING Central page 1 / 5 Evolution des marchés sur un mois glissant Indices Dernier Var % Cac 40 3769.36 ì +1.25 Euro STOXX 50 2650.85 ì +0.66 Dax 7881.55 ì +1.81 FTSE 100 6487.65

Plus en détail

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB)

Solde public et dette publique : Banque de France Indicateurs conjoncturels 3 octobre (en % du PIB) Indicateurs conjoncturels france 3 octobre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels france

Indicateurs conjoncturels france Indicateurs conjoncturels france 26 septembre 2014 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 20 mai 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

Perspectives économiques 2015 :

Perspectives économiques 2015 : Cercle finance du Québec 22 janvier 2015 Perspectives économiques 2015 : Outre-mer et États-Unis François Dupuis Vice-président et économiste en chef du Mouvement Desjardins Économie internationale Principaux

Plus en détail

Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016

Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016 Indicateurs conjoncturels en bref 4 mars 2016 Les données sont brutes sauf mention contraire. Celles publiées durant la dernière semaine sont en bleu. Abréviations utilisées : cjo : données corrigées des

Plus en détail

Webconférence. «Taux d'intérêt faibles : quelles conséquences pour vos actions?» Assistance : ou

Webconférence. «Taux d'intérêt faibles : quelles conséquences pour vos actions?» Assistance : ou Webconférence «Taux d'intérêt faibles : quelles conséquences pour vos actions?» 1 Recommandations pratiques Pensez à bien régler le son de votre ordinateur Eteignez vos portables En cas de souci technique,

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE février N France : faut-il devenir plus optimiste? Jusqu à la fin de, il était difficile d être optimiste sur les perspectives économiques pour la France : enquêtes mal orientées,

Plus en détail

Les investisseurs pas trop inquiétés par l incertitude en Grèce

Les investisseurs pas trop inquiétés par l incertitude en Grèce Les investisseurs pas trop inquiétés par l incertitude en Grèce 26 juin 2015 Faits saillants Le PIB réel américain du premier trimestre a été révisé à la hausse : la baisse est maintenant de -0,2 % plutôt

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 4 mai 16 N 486 Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? Avec la dégradation de la compétitivité-coût de la Chine et des autres pays émergents, avec l amélioration

Plus en détail

Bilan 2014 et Conjoncture de l industrie française au printemps

Bilan 2014 et Conjoncture de l industrie française au printemps Bilan 2014 et Conjoncture de l industrie française au printemps 2015 --- Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 31 Mars 2015 Les traits marquants de la conjoncture industrielle 1. Deux éléments

Plus en détail

Actions : des prix de marché aux fondamentaux

Actions : des prix de marché aux fondamentaux Actions : des prix de marché aux fondamentaux Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Conférence Invest 11 Genève 21 septembre 211 Volatilité implicite des actions et indices boursiers

Plus en détail

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT

Infos financières. Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE UNE ACTIVITÉ ORIENTÉE FAVORABLEMENT Infos financières Juin 2014 Evolutions monétaires en Guyane au 31 mars 2014 ÉVOLUTION FINANCIÈRE ET BANCAIRE INTERNATIONALE Selon les perspectives de l économie mondiale publiées par le Fonds Monétaire

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les actifs plus risqués ont mal performé cette semaine, les investisseurs s'étant retirés des marchés action et de matière

Plus en détail

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne

Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Évolution selon deux axes : les perspectives de l économie canadienne Exposé présenté devant l Association de l industrie touristique de la Nouvelle-Écosse et Cape Breton Partnership Sydney (Nouvelle-Écosse)

Plus en détail

EVOLUTION DES MARCHES EN NOVEMBRE 2009

EVOLUTION DES MARCHES EN NOVEMBRE 2009 EVOLUTION DES MARCHES EN NOVEMBRE 2009 Bourses Les marchés actions sont parvenus à résister à un flux de nouvelles économiques qui devient un peu moins porteur au fil des semaines (même si certaines données

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. La possibilité d une reprise économique durable dans la zone euro est venue entièrement de la baisse du prix du pétrole

FLASH ÉCONOMIE. La possibilité d une reprise économique durable dans la zone euro est venue entièrement de la baisse du prix du pétrole ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE octobre N La possibilité d une reprise économique durable dans la zone euro est venue entièrement de la baisse du prix du pétrole On voit aujourd hui dans la zone euro les

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Stratégie de placement Février 2015 Résumé La reprise économique mondiale modérée devrait se poursuivre en 2015. Elle s accompagne cependant de nombreux facteurs d incertitudes politiques et économiques.

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 4 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 4 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 4 e trimestre 214 Léger ralentissement de la croissance, la marche des affaires reste bonne PIB PIB et Baromètre Baromètre conjoncturel PIB USA JPN EUR Marche des affaires Perspectives

Plus en détail

Analyse de marchés SEMAINE DU 03/11/14 AU 09/11/14

Analyse de marchés SEMAINE DU 03/11/14 AU 09/11/14 Analyse de marchés SEMAINE DU 03/11/14 AU 09/11/14 1/ Contexte : Semaine encore très volatile sur les marchés! Après une ouverture en hausse lundi matin suite aux stress test positifs pour la majorité

Plus en détail

Calendrier des publications économiques avril 24, 2016 - avril 29, 2016

Calendrier des publications économiques avril 24, 2016 - avril 29, 2016 Calendrier des publications économiques avril 24, 2016 - avril 29, 2016 www.dailyfx.fr francais@fxcm.com AUD 2.00% NZD 2.25% EUR 0.00% CAD 0.50% GBP 0.50% USD 0.50% CHF -0.75% JPY -0.10% Date Devises Evènement

Plus en détail

CAAM LDI INFLATION LT

CAAM LDI INFLATION LT FCP du Crédit Agricole Asset Management Société de gestion : CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Gestionnaire comptable par délégation : CACEIS FASTNET FRANCE Dépositaire : CACEIS BANK FRANCE Commissaire

Plus en détail

Panne de croissance au Canada

Panne de croissance au Canada 3 juillet 2015 Panne de croissance au Canada Faits saillants États-Unis : Légère hausse de l indice ISM manufacturier. Un autre signe de l amélioration de la confiance des ménages américains. Canada :

Plus en détail

La diminution des prix de l essence n a pas empêché une hausse de l inflation au Canada

La diminution des prix de l essence n a pas empêché une hausse de l inflation au Canada 21 novembre 2014 La diminution des prix de l essence n a pas empêché une hausse de l inflation au Canada Faits saillants Baisse de la production industrielle et des mises en chantier en octobre aux États

Plus en détail

COMMENTAIRES AU 31 MARS 2016

COMMENTAIRES AU 31 MARS 2016 Performance des indices de référence des marchés ($ CA) 1 18,1% FTSE TMX Canada Univers 13% 12, FTSE TMX Canada Long Terme 3% 4,5% 4,5% 2, 2, 1, 1, 5, 8,3% 2,1% 8,3% S&P/TSX Plafonné S&P 500 ($ CA) - -1,

Plus en détail

Conjoncture et perspectives économiques

Conjoncture et perspectives économiques Conjoncture et perspectives économiques Une reprise insuffisante à confirmer en 2016. L économie en Aquitaine «Bilan 2014, Perspectives 2015» L amélioration des profits relançant l investissement? L économie

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Conjoncture de l industrie française à l hiver 2016 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Agenda 1 Les faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les principaux indicateurs économiques Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

La Lettre Fixed Income

La Lettre Fixed Income 15 Octobre 2015 La Lettre Fixed Income La lettre obligataire trimestrielle d Allianz Global Investors Éditorial QE2 : un scénario de plus en plus crédible FRANCK DIXMIER DIRECTEUR MONDIAL DES GESTIONS

Plus en détail

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats

Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Enquête de conjoncture auprès des ménages Méthodologie et principaux résultats Avril 2010 1 Plan Objectifs de l enquête Méthodologie de l enquête Indicateur de confiance des ménages (ICM) Principaux résultats

Plus en détail

Dure semaine pour les marchés boursiers

Dure semaine pour les marchés boursiers 26 septembre 2014 Dure semaine pour les marchés boursiers Faits saillants États Unis : les ventes de maisons individuelles neuves ont bondi en août, mais la revente a diminué. Comme prévu, les nouvelles

Plus en détail

Le PIB réel américain a ralenti de nouveau

Le PIB réel américain a ralenti de nouveau 29 janvier 2016 Le PIB réel américain a ralenti de nouveau Faits saillants États-Unis : une autre croissance faible du PIB réel. Sans surprise, la Réserve fédérale opte pour le statu quo. Amélioration

Plus en détail

Guide des indicateurs de marché

Guide des indicateurs de marché Guide des indicateurs de marché r économiques et financiers Stefan KELLER Julien BROWAEYS B 362213 DUNOD Table des matières Avant-Propos III Le guide : mode d'emploi 1 PREMIÈRE PARTIE - L'état des États

Plus en détail

Favoriser la prospérité économique et financière du Canada

Favoriser la prospérité économique et financière du Canada Favoriser la prospérité économique et financière du Canada Exposé présenté devant la Chambre de commerce francophone de Saint-Boniface Winnipeg (Manitoba) 16 septembre 2015 Agathe Côté Sous-gouverneure

Plus en détail

Les marchés inquiets de l économie américaine

Les marchés inquiets de l économie américaine Les marchés inquiets de l économie américaine 5 février 2016 Faits saillants États-Unis : l année 2016 débute avec une croissance moins forte de l emploi. États-Unis : l ISM manufacturier a moins augmenté

Plus en détail

Zone euro conjoncture Juin 2015

Zone euro conjoncture Juin 2015 Mensuel n 15/26 jj mm 215 Zone euro conjoncture Juin 215 Le plus récent indicateur d enquête ainsi que les premières données d activité montrent que le choc positif de confiance intervenu depuis l annonce

Plus en détail

BILLET ÉCONOMIQUE. Perspectives économiques mondiales pour 2016

BILLET ÉCONOMIQUE. Perspectives économiques mondiales pour 2016 BILLET ÉCONOMIQUE janvier 2016 Perspectives économiques mondiales pour 2016 Les principaux moteurs de l économie mondiale en 2015 continueront de modeler le contexte macroéconomique en 2016 et ultérieurement.

Plus en détail

Les variations des taux de change : continûment excessives

Les variations des taux de change : continûment excessives juillet - N Les variations des taux de change : continûment excessives Nous nous intéressons ici aux devises des grands pays de l'ocde (dollar, euro, yen, livre sterling, franc suisse, dollar australien)

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 3 juin 1 N 7 Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître Les marchés financiers ont été structurés depuis plus de 35 ans par deux évolutions (nous

Plus en détail

Malgré la croissance décevante, les taux remontent

Malgré la croissance décevante, les taux remontent Malgré la croissance décevante, les taux remontent 1 er mai 2015 Faits saillants États-Unis : la Réserve fédérale reste optimiste malgré un portrait plus sombre de la conjoncture. Croissance anémique du

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Février 2009 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits,

Plus en détail

Zone euro Conjoncture avril 2015

Zone euro Conjoncture avril 2015 Prévisions Mensuel n 1/122 1 avril 21 Zone euro Conjoncture avril 21 Le redressement de l activité industrielle se poursuit dans le monde et dans la zone euro en particulier. Le fort rebond de la production

Plus en détail

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992 juillet - N Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la et de la en Compte tenu des perspectives de croissance et d inflation, les politiques

Plus en détail

NOTRE SCENARIO. Reflation progressive. juin Conjoncture économique Conjoncture financière. Clémentine Cazalets - Philippe Brossard

NOTRE SCENARIO. Reflation progressive. juin Conjoncture économique Conjoncture financière. Clémentine Cazalets - Philippe Brossard NOTRE SCENARIO Reflation progressive Conjoncture économique Conjoncture financière juin 2017 Clémentine Cazalets - Philippe Brossard Synthèse Reflation progressive 1. L inflation accélère dans les pays

Plus en détail

COMITE D INVESTISSEMENT

COMITE D INVESTISSEMENT COMITE D INVESTISSEMENT COMPTE-RENDU DU 13 OCTOBRE 2015 ENVIRONNEMENT MACRO-ECONOMIQUE L activité mondiale ne montre pas de signe d effondrement. Malgré les inquiétudes et le recul de ces derniers mois

Plus en détail

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE mars 15 N 18 Y-a-t-il un problème si les taux d intérêt sont négatifs? De plus en plus de taux d intérêt à ans, à 5 ans sont devenus négatifs. Ceci génère une

Plus en détail

Votre patrimoine est une histoire qui s écrit. Macroéconomie. Avril Olivier KELSCH Conseiller Privé Gérant. Mob.

Votre patrimoine est une histoire qui s écrit. Macroéconomie. Avril Olivier KELSCH Conseiller Privé Gérant. Mob. Votre patrimoine est une histoire qui s écrit Macroéconomie Avril 2016 Olivier KELSCH Conseiller Privé Gérant Mob. 06 25 83 20 79 SYNTHESE 1 Nous comparons plusieurs approches des marchés : Notre analyse

Plus en détail

L inflation est plus forte que prévu au Canada et aux États-Unis

L inflation est plus forte que prévu au Canada et aux États-Unis 20 juin 2014 L inflation est plus forte que prévu au Canada et aux États-Unis Faits saillants La Réserve fédérale revoit à la baisse sa prévision de croissance, mais garde le cap sur la baisse des achats

Plus en détail

Les cycles économiques

Les cycles économiques Les cycles économiques La croissance économique se définit comme une augmentation soutenue du produit intérieur brut réel par habitant, au cours d une période donnée. Au cours des années, la production

Plus en détail

BONDPARTNERS S.A. COMMUNIQUE DE PRESSE ET ANNONCE AUX AGENCES D INFORMATION (No 108)

BONDPARTNERS S.A. COMMUNIQUE DE PRESSE ET ANNONCE AUX AGENCES D INFORMATION (No 108) BONDPARTNERS S.A. Avenue de l Elysée 22-24 Case postale / CH-1001 Lausanne Tél. 021 613 43 43 / fax: 021 617 97 15 Web: wwwbpl-bondpartners.ch Lausanne, le 13 mars 2014 CP/HP/c-presse.doc/cp COMMUNIQUE

Plus en détail

Les Bourses amorcent le deuxième trimestre du mauvais pied

Les Bourses amorcent le deuxième trimestre du mauvais pied 11 avril 2014 Les Bourses amorcent le deuxième trimestre du mauvais pied Faits saillants La confiance des consommateurs américains augmente en avril. Baisse étonnante des nouvelles demandes d assurance-chômage

Plus en détail

Baisse inattendue des taux directeurs canadiens

Baisse inattendue des taux directeurs canadiens Baisse inattendue des taux directeurs canadiens 23 janvier 2015 Faits saillants Hausse plus forte que prévu des mises en chantier en décembre aux États-Unis. La Banque du Canada a procédé à une réduction

Plus en détail

23 avril 2009 - N -196

23 avril 2009 - N -196 avril 9 - N -9 La différence essentielle entre la crise de - et la crise de 7-9 : dans la seconde, la transmission de la crise à tous les marchés financiers Le point de départ des deux crises est le même

Plus en détail

Économie américaine : 2016 débute lentement

Économie américaine : 2016 débute lentement 29 avril 2016 Économie américaine : 2016 débute lentement Faits saillants États-Unis : un autre premier trimestre de faible croissance du PIB réel. Réserve fédérale : encore des doutes sur une hausse des

Plus en détail

Calendrier des publications économiques août 9, 2015 - août 14, 2015

Calendrier des publications économiques août 9, 2015 - août 14, 2015 Calendrier des publications économiques août 9, 2015 - août 14, 2015 www.dailyfx.fr francais@fxcm.com AUD 2.00% NZD 3.00% EUR 0.05% CAD 0.75% GBP 0.50% USD 0.25% CHF -0.75% JPY 0.10% Date Devises Evènement

Plus en détail

Les données économiques canadiennes ont chuté significativement en décembre

Les données économiques canadiennes ont chuté significativement en décembre Les données économiques canadiennes ont chuté significativement en décembre 21 février 2014 Faits saillants États-Unis : la météo affecte aussi les mises en chantier. États-Unis : les indices manufacturiers

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mai 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En avril, le climat des affaires se dégrade : l indicateur correspondant perd 3 points et s établit à un niveau inférieur de 5 points à sa moyenne

Plus en détail

Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine?

Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine? Le logement : un chez-soi ou un bon bas de laine? SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT CONFÉRENCE SUR LES PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION D OTTAWA TED TSIAKOPOULOS Économiste régional,

Plus en détail

Calendrier des publications économiques janvier 24, janvier 29, 2016

Calendrier des publications économiques janvier 24, janvier 29, 2016 Calendrier des publications économiques janvier 24, 2016 - janvier 29, 2016 www.dailyfx.fr francais@fxcm.com AUD 2.00% NZD 2.50% EUR 0.05% CAD 0.50% GBP 0.50% USD 0.50% CHF -0.75% JPY -0.10% Date Devises

Plus en détail

La Banque du Canada opte pour la patience

La Banque du Canada opte pour la patience 22 janvier 2016 La Banque du Canada opte pour la patience Faits saillants États-Unis : les prix de l énergie et des aliments amènent une baisse des prix à la consommation. Fort rebond de la revente de

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts Un large choix de formations Accessibles et interactives Tout au long de l'année La conjoncture économique et

Plus en détail

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques

DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION R GION ILE-DE DE-FRANCE L actualité en 12 graphiques Malgré les toussotements de l économie mondiale en fin d année 2012 (contraction de l activité, croissance relativement

Plus en détail

Le solde commercial canadien a terminé le premier trimestre sur une note négative

Le solde commercial canadien a terminé le premier trimestre sur une note négative Le solde commercial canadien a terminé le premier trimestre sur une note négative 6 mai 2016 Faits saillants Moins d embauches que prévu en avril aux États-Unis. États-Unis : baisse de l ISM manufacturier

Plus en détail

Prévisions conjoncturelles 2007/2008

Prévisions conjoncturelles 2007/2008 Croisé automne 2006 Prévisions conjoncturelles 2007/2008 www.kof.ethz.ch Situation économique en Suisse Situation économique en Suisse Conjoncture favorable et croissance soutenue Progression dynamique

Plus en détail

Progression décevante des ventes au Canada

Progression décevante des ventes au Canada 20 novembre 2015 Progression décevante des ventes au Canada Faits saillants Baisse des mises en chantier aux États-Unis, mais la hausse des permis de bâtir est encourageante. Après deux mois de recul,

Plus en détail

Conjoncture économique 2010

Conjoncture économique 2010 Conjoncture et perspectives économiques Montréal, décembre ASDEQ section Montréal Conjoncture économique Une année de modeste reprise François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement Desjardins

Plus en détail

La météo a freiné le marché du travail canadien en avril

La météo a freiné le marché du travail canadien en avril 9 mai 2014 La météo a freiné le marché du travail canadien en avril Faits saillants États Unis : le déficit commercial s est légèrement amélioré en mars. États Unis : la productivité du travail a reculé

Plus en détail

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré FICHE PAYS ESPAGNE : UNE BATAILLE PERDUE D AVANCE? Département analyse et prévision L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré tous les efforts en termes de finances publiques et de réformes

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Lundi 19 Octobre 2015 Les marchés d'actions devraient peu évoluer à l'ouverture Devises L'euro s'inscrit en

Plus en détail

Jean-Cyprien Héam Bertrand Marc Raphaël Lee Mathilde Pak

Jean-Cyprien Héam Bertrand Marc Raphaël Lee Mathilde Pak L assouplissement quantitatif de la BCE a fait baisser les taux d intérêt et Note de Conjoncture de Décembre 2015 Jean-Cyprien Héam Bertrand Marc Raphaël Lee Mathilde Pak Plan 1. L assouplissement quantitatif

Plus en détail

LES HAUTS ET LES BAS DE LA BALANCE COMMERCIALE CHINOISE

LES HAUTS ET LES BAS DE LA BALANCE COMMERCIALE CHINOISE LES HAUTS ET LES BAS DE LA BALANCE COMMERCIALE CHINOISE Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Séminaire Fourgeaud, 10 octobre 2012. 1 1. Depuis 2007 la Chine a réduit son excédent commercial global 2. Mais

Plus en détail

L INFLATION EN ZONE EURO DE NOUVEAU EN TERRITOIRE NEGATIF. Perf. Depuis le 31/12/15 ECONOMIE. Depuis le 31/12/15. Perf. Depuis le 31/12/15 MARCHÉS

L INFLATION EN ZONE EURO DE NOUVEAU EN TERRITOIRE NEGATIF. Perf. Depuis le 31/12/15 ECONOMIE. Depuis le 31/12/15. Perf. Depuis le 31/12/15 MARCHÉS Edition du 7 mars 2016 Actualités du 29 février au 4 mars 2016 L INFLATION EN ZONE EURO DE NOUVEAU EN TERRITOIRE NEGATIF Marchés Actions 04/03/16 CAC 40 4459 3,4% 5,5% -3,8% Eurostoxx 50* 3038 3,7% 4,6%

Plus en détail

Le rebond de l emploi aux États-Unis augmente les probabilités d une hausse de taux en décembre

Le rebond de l emploi aux États-Unis augmente les probabilités d une hausse de taux en décembre Le rebond de l emploi aux États-Unis augmente les probabilités d une hausse de taux en décembre 6 novembre 2015 Faits saillants Fort rebond de l emploi aux États-Unis. Les ventes d automobiles augmentent

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. janvier 2016

Conjoncture économique et marchés financiers. janvier 2016 Conjoncture économique et marchés financiers janvier 216 Page 1 l 21/1/216 Une croissance mondiale bousculée par le pétrole bon marché Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,1% en 21 et 3,6% en

Plus en détail

Observatoire du financement des entreprises. Rapport sur la situation économique et financière des PME. Mai 2014

Observatoire du financement des entreprises. Rapport sur la situation économique et financière des PME. Mai 2014 Observatoire du financement des entreprises Rapport sur la situation économique et financière des PME Mai 2014 Composition de l Observatoire du financement des entreprises PRESIDENT : Jeanne-Marie Prost

Plus en détail

Le Royaume-Uni tiendra en juin un référendum sur une sortie de l Union européenne

Le Royaume-Uni tiendra en juin un référendum sur une sortie de l Union européenne 26 février 2016 Le Royaume-Uni tiendra en juin un référendum sur une sortie de l Union européenne Faits saillants Légère révision à la hausse du PIB réel américain du quatrième trimestre de 2015. Fort

Plus en détail

Canada Les logements collectifs ont freiné les mises en chantier en octobre dernier

Canada Les logements collectifs ont freiné les mises en chantier en octobre dernier 13 novembre 2015 Le prix du pétrole retourne près de 40 $ US Faits saillants États-Unis : les ventes au détail ont faiblement progressé en octobre. Canada : le nombre de mises en chantier a reculé en octobre.

Plus en détail

La conjoncture économique mondiale en 10 graphiques

La conjoncture économique mondiale en 10 graphiques 28/0/203 La conjoncture économique mondiale en 0 graphiques. Croissance du PIB mondial 2. Production industrielle 3. Exportations mondiales 4. Production mondiale de pétrole brut 5. Enquête auprès des

Plus en détail

Le rebond de l emploi n écarte pas les incertitudes au Canada

Le rebond de l emploi n écarte pas les incertitudes au Canada 9 septembre 2016 Le rebond de l emploi n écarte pas les incertitudes au Canada FAITS SAILLANTS États-Unis : l indice ISM non manufacturier recule à son tour. La Banque du Canada a laissé le taux cible

Plus en détail

Pays-Bas : retour de la croissance

Pays-Bas : retour de la croissance Frédéric Reynès 138 Pays-Bas : retour de la croissance Après avoir flirté avec la récession en 2003, les Pays-Bas ont connu un rebond de l activité en 2004 (1,7 %) qui n a pas été confirmé en 2005 (0,9

Plus en détail

L entente budgétaire aux États Unis fera-t-elle réagir la Réserve fédérale américaine?

L entente budgétaire aux États Unis fera-t-elle réagir la Réserve fédérale américaine? L entente budgétaire aux États Unis fera-t-elle réagir la Réserve fédérale américaine? 13 décembre 2013 Faits saillants États Unis : républicains et démocrates arrivent enfin à une entente budgétaire de

Plus en détail

Economie Générale Master 1 SVE 2008/9 Examen final ~ Seconde session

Economie Générale Master 1 SVE 2008/9 Examen final ~ Seconde session Etiquette code barre à coller NOTES IMPORTANTES : Economie Générale Master 1 SVE 2008/9 Examen final ~ Seconde session 1. Veuillez coller la première étiquette code barre sur la copie double puis la seconde

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 12 au 16 mars 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des grandes entreprises en mars 212 : normalisation des trésoreries, moindre hausse des marges sur les crédits bancaires 2. Production

Plus en détail

N 21 23 au 27 mai 2016. Document destiné principalement à des professionnels I Hebdomadaire I www.societegeneralegestion.fr

N 21 23 au 27 mai 2016. Document destiné principalement à des professionnels I Hebdomadaire I www.societegeneralegestion.fr Stratégie & Recherche économique N 21 23 au 27 mai 2016 I Hebdomadaire I www.societegeneralegestion.fr > L essentiel de la semaine Etats-Unis : Légère révision en hausse de la croissance du PIB au T1.

Plus en détail

Le marché du travail canadien a repris de la vigueur en mars

Le marché du travail canadien a repris de la vigueur en mars Le marché du travail canadien a repris de la vigueur en mars 8 avril 2016 Faits saillants États Unis : légère hausse de l ISM non manufacturier. Forte baisse des ventes d autos en mars aux États Unis.

Plus en détail

L enthousiasme se maintient sur les marchés boursiers

L enthousiasme se maintient sur les marchés boursiers 25 novembre 2016 L enthousiasme se maintient sur les marchés boursiers FAITS SAILLANTS États-Unis : la revente de maisons a continué d augmenter en octobre, mais les ventes de maisons neuves ont ralenti.

Plus en détail

Les Entreprises en Poitou-Charentes

Les Entreprises en Poitou-Charentes REGION POITOU-CHARENTES Service des Affaires Régionales Entreprises 2014 La Rochelle REGION POITOU-CHARENTES Service des Affaires Régionales Sommaire Le contexte international La politique monétaire L

Plus en détail

N 1 4 au 8 janvier Document destiné principalement à des professionnels I Hebdomadaire I

N 1 4 au 8 janvier Document destiné principalement à des professionnels I Hebdomadaire I Stratégie & Recherche économique N 1 4 au 8 janvier 2016 I Hebdomadaire I www.societegeneralegestion.fr > L essentiel de la semaine Etats-Unis : Fortes créations d emplois en décembre. Zone euro : Indicateurs

Plus en détail

Indice des Acheteurs PMI INFORMATIONS SENSIBLES RELATIVES AUX MARCHES SOUS EMBARGO JUSQU AU 23 NOVEMBRE H00 (heure française) / 09H00 (UTC)

Indice des Acheteurs PMI INFORMATIONS SENSIBLES RELATIVES AUX MARCHES SOUS EMBARGO JUSQU AU 23 NOVEMBRE H00 (heure française) / 09H00 (UTC) Communiqué de presse Indice des Acheteurs PMI INFORMATIONS SENSIBLES RELATIVES AUX MARCHES SOUS EMBARGO JUSQU AU 23 NOVEMBRE 2015 10H00 (heure française) / 09H00 (UTC) PMI Flash Markit pour l Eurozone

Plus en détail

Contexte de marché au 31 mars 2010

Contexte de marché au 31 mars 2010 DeriveXperts Spécialiste de la valorisation indépendante des produits structurés Contexte de marché au 31 mars 2010 La reprise des marchés engagée au cours de l année 2009 s est poursuivie au premier trimestre

Plus en détail

Statistiques clés de la semaine

Statistiques clés de la semaine 4 décembre 2015 Les marchés digèrent mal les annonces de la Banque centrale européenne Faits saillants États-Unis : une autre bonne création d emplois donne le feu vert à la Réserve fédérale. États-Unis

Plus en détail

Tendances conjoncturelles, hiver 2015/2016

Tendances conjoncturelles, hiver 2015/2016 Tendances conjoncturelles, hiver 2015/2016 (données et informations incluses jusqu à mi-décembre 2015) Survol Après avoir stagné durant tout le premier semestre, le PIB de la Suisse affichait une croissance

Plus en détail

Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni. Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016

Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni. Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016 Les conséquences économiques du Brexit sur le Royaume-Uni Conjoncture économique et financière 6 juillet 2016 Que s est-il passé depuis le Brexit? 2 1/ La Livre Sterling a baissé 96 94 92 1997=100 Taux

Plus en détail

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne

ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne Productivité et prospérité à l âge de l information Kaïs Dachraoui, Tarek M. Harchaoui et Faouzi Tarkhani ÀLA FIN DES ANNÉES 90, l économie canadienne a connu une performance remarquable. Après 1995, la

Plus en détail

Rapport sur la politique monétaire

Rapport sur la politique monétaire Rapport sur la politique monétaire Octobre 2015 Timothy Lane Sous-gouverneur Banque du Canada Faits saillants L inflation mesurée par l IPC global demeure près de la limite inférieure de la fourchette

Plus en détail

BANQUE CENTRALE DU CONGO. J-L. KAYEMBE wa KAYEMBE DG/Politique Monétaire et Opérations Bancaires

BANQUE CENTRALE DU CONGO. J-L. KAYEMBE wa KAYEMBE DG/Politique Monétaire et Opérations Bancaires BANQUE CENTRALE DU CONGO RAPPORT SUR LA POLITIQUE MONETAIRE EN 2012 J-L. KAYEMBE wa KAYEMBE DG/Politique Monétaire et Opérations Bancaires Kinshasa, mars 2013 Sommaire I. Bref aperçu sur le dispositif

Plus en détail