Médecine étatique vs autonomie tarifaire. Exposé Dr Werner Kübler

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Médecine étatique vs autonomie tarifaire. Exposé Dr Werner Kübler"

Transcription

1 Médecine étatique vs autonomie tarifaire Exposé Dr Werner Kübler FMH Tarifs et conventions pour la médecine ambulatoire en Suisse Journée des délégués tarifaires Ernst Gähler 20 mars 2013

2 Dr Werner Kübler, MBA, vice-président de H+ FMH Tarifs et conventions pour la médecine ambulatoire en Suisse Journée des délégués tarifaires Ernst Gähler 20 mars 2013

3 Dr Werner Kübler, MBA, vice-président de H+ Curriculum Etudes de médecine humaine à l Université de Zurich 1989 Doctorat en immunologie expérimentale Missions dirigeantes pour des ONG en Asie / Afrique Chef d état major et adjoint de direction au DDPS 1999 Executive MBA à l Université de Rochester Senior Engagement Manager, Helbling Expériences professionnelles membre de la direction de l Hôpital universitaire de Bâle 2008 directeur de l Hôpital universitaire de Bâle 2010 comité de H+/ vice-président de H+ FMH Tarifs et conventions pour la médecine ambulatoire en Suisse Journée des délégués tarifaires Ernst Gähler 20 mars 2013

4 L autonomie tarifaire: OUI, mais pas à n importe quel prix Dr Werner Kübler, MBA Directeur de l Hôpital universitaire de Bâle, vice-président de H+ Journée des délégués tarifaires de la FMH 20 mars 2013

5 Sommaire Bonne collaboration entre la FMH et H+ en matière de tarifs: intérêts communs et spécifiques aux associations Autonomie tarifaire: OUI mais pourquoi en fait? Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Problèmes en suspens concernant SwissDRG, en particulier du point de vue des hôpitaux (universitaires) Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 5

6 Collaboration FMH H+ en matière de tarifs Les expériences positives de H+ ces dernières années Vaste succès de la coordination des positions nationales Maintien des intérêts spécifiques à l association Développement de la structure tarifaire DRG, vote au sein de SwissDRG SA Révision du TARMED Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 6

7 Collaboration FMH H+ en matière de tarifs Projets de révision du TARMED: aller dans le même sens Rencontre au sommet de juillet 2011: Même évaluation de la situation: Grand temps et besoin de réformer pour faire face aux blocages dans les prises de décisions Horizon comparable: Faire avancer rapidement les travaux de révision, environ 2 ans Approches des projets avec des objectifs et des méthodes légèrement différents Progresser en parallèle: bon échange d informations et harmonisation du calendrier dans l idée de renforcer l effet des résultats sans retarder les projets par des discussions sur la méthode. Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 7

8 Collaboration FMH H+ en matière de tarifs Projet de révision du TARMED, H+ Contexte pour les hôpitaux: La plupart des hôpitaux (sans médecins agréés) enregistrent des déficits substantiels en ambulatoire Objectifs: Revoir la structure tarifaire d après les chiffres effectifs actuels Eventuelles corrections financières en premier lieu via les valeurs du point et non par un blocage politique dès la révision de la structure tarifaire Logique en matière de priorités Plusieurs chapitres avec un sur-financement empirique et beaucoup avec un sous-financement empirique dans les hôpitaux No go pour les hôpitaux: financer la médecine de famille sur le dos du domaine ambulatoire hospitalier. Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 8

9 Autonomie tarifaire: OUI mais pourquoi en fait? L autonomie tarifaire vacille-t-elle? Ne pas en oublier les avantages Elément fondamental du système suisse: Tarifs négociés au lieu de «tarifs étatiques» «totalement administrés» Elément du marché Peut mieux refléter les particularités régionales Peut facilement prendre en compte d autres particularités Répond mieux aux incohérences de la structure tarifaire: particulièrement important au début de SwissDRG. L autonomie tarifaire reste la solution la mieux différenciée Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 9

10 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Stationnaire aigu: stratégie pour les prix (1 ère et 2 e années de DRG) Pragmatique Benchmark Best Price + 2% Rapprochement grâce aux négociations Basé sur les prix avec regard sur la situation en termes de coûts Benchmarkapproach 40 e centile des prestataires (pour l instant 25 e centile) Marge de négociation étroite Benchmark = prestataire le meilleur marché Marge de tolérance 1: 2% Marge de tolérance 2: < Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 10

11 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Benchmark: recherche fatale du taux de base «efficace» Chiffres 2011 de 86 hôpitaux de soins aigus, - selon le calcul de Tarifsuisse - incl. CUI* pris effectivement en compte Source: direction de Tarifsuisse, , graphique peut être publié * CUI: coûts d utilisation des installations Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 11

12 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Taux de base «efficace»: où sont les problèmes? Benchmark env. 25 e centile Marge de négociation env. 40 e centile Déductions massives «ancien système» Chiffres 2011 de 86 hôpitaux de soins aigus, - selon le calcul de Tarifsuisse - incl. CUI pris effectivement en compte La plupart des prestataires soumis à une pression massive en termes de coûts Concerne >90% des hôpitaux des niveaux de prestations supérieurs Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 12

13 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Définir le prix selon le best price +2% Let s have it all and now Base: coûts pris en compte et définis mathématiquement comme les plus bas d une maison d un groupe hospitalier (après toutes les déductions) = Benchmark + 2% tolérance = maximum pour un groupe hospitalier Conditions impliquées Système SwissDRG déjà très mature, dispose d un important pool de données et reflète (presque) aussi bien que G-DRG actuel Hôpitaux universitaires et hôpitaux pédiatriques fonctionnent dès maintenant sans problèmes avec des prix de 10 à 20% plus bas Quelqu un s est allégé à la charge de l assurance-maladie sociale, d où des écarts qu il faut corriger. Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 13

14 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? La discussion unilatérale de l économicité comporte de grands risques Le système stable des hôpitaux de soins aigus est compromis Taux de base peu élevés réduction de personnel et baisse de qualité Renoncement à l autonomie tarifaire en faveur d un taux de base national uniforme, tarifs à gestion bureaucratique et régulation des volumes Incitatifs supplémentaires pour la sélection des risques en stationnaire: sert à l écrémage nuit aux grands prestataires hospitaliers publiques Au détriment de l enseignement, de la recherche et de la formation postgraduée Introduction correcte des DRG demande du temps et de la patience, ainsi que du courage pour poursuivre l autonomie tarifaire! Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 14

15 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Benchmarkapproach: showdown en hiver 2013/14? Baisse de la qualité Une pression sur les coûts sans précédent impose des mesures de réorganisation drastiques, beaucoup d hôpitaux risquent des plans d assainissement Retour au financement selon l objet Les créanciers publics (devront) amortir/compenser la pression sur les coûts pour garantir la qualité et les infrastructures ainsi que l enseignement et la recherche L autonomie tarifaire devient un mirage Un soutien juridique des benchmarks signe, pour l essentiel, la fin des négociations tarifaires. Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 15

16 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Cui bono? Premières tendances Les cantons tendent à soutenir l autonomie tarifaire Malgré tout, les assureurs flexibles semblent être stables financièrement Les organisations d achats puissantes sur le marché bloquent leur capacité d action entrepreneuriale par des stratégies de négociations bureaucratiques Cui bono? Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 16

17 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? Le prix à payer sera-t-il trop élevé? En ambulatoire, érosion de la marge: si les collègues se désistent, la médecine de famille sera-t-elle plus tard un indicateur précoce du blocage? En stationnaire: si les cantons et les tribunaux doivent déterminer les tarifs sur un large front effet rétroactif avec menace de coup d Etat technocrate. Que va-t-il se passer? Les cantons vont agir et accentuer la régulation étatique (principe de base de l équivalence fiscale). La Confédération interviendra également davantage. Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 17

18 Autonomie tarifaire: mais à quel prix? La tempête qui menace pourrait avoir des effets irréversibles Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 18

19 Problèmes en suspens concernant SwissDRG Poursuivre rapidement le développement de la structure SwissDRG Actualisation annuelle de la structure, mais avec un cycle de 3 ans. C est probablement le prix de l autonomie tarifaire! La précision de la représentation accuse encore un net retard vs l Allemagne (Benchmarking peu admissible) R 2 : 2012: 0.60 / 2013: 0.62 / 2014: à voir Rétributions additionnelles arrivent doucement: difficile à calculer en Suisse Rétributions pour l innovation sont encore plus lentes: quand elles seront là, un cycle de 5 ans se mettra en place. La solution des cas extrêmement onéreux n en est qu au stade conceptuel. Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 19

20 Problèmes en suspens concernant SwissDRG Rétributions des coûts d utilisation, danger pour l autonomie tarifaire? Les «CUI*» sont calculés trop bas en raison des dispositions de l ordonnance (OCP) fondées sur un droit ancien Un blocage se prépare également Il est intéressant de voir que même le taux de calcul est bloqué et fixé par l OCP, alors que dans le domaine de l électricité, la Confédération accepte un réajustement annuel, stipulé dans l ordonnance Sans changement, les créanciers, principalement les cantons, devront intervenir à long terme. * CUI: coûts d utilisation des installations Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 20

21 Conclusion Autonomie tarifaire avec réalisme continuer d essayer ensemble La régulation de l autonomie tarifaire peut fonctionner uniquement si tous les acteurs agissent avec réalisme. Les bouleversements actuels incitent les acteurs (nous aussi!?) a poser des exigences déstabilisantes. A la longue, l autonomie tarifaire est ce qu il y a de plus approprié au système suisse. Ne pas abandonner trop tôt l autonomie tarifaire, sans vraiment connaître les alternatives. Les hôpitaux vous accompagnent sur cette voie. Journée des délégués tarifaires de la FMH, 20 mars 2013, W. Kübler 21

22 Merci beaucoup de votre attention Dr Werner Kübler, MBA Vice-président de H+, directeur de l Hôpital universitaire de Bâle H+ les hôpitaux de Suisse Secrétariat Lorrainestrasse 4A 3013 Berne Téléphone: Fax:

Le développement de la comptabilité analytique en domaine hospitalier: le cas de la Suisse

Le développement de la comptabilité analytique en domaine hospitalier: le cas de la Suisse Le développement de la comptabilité analytique en domaine hospitalier: le cas de la Suisse Domenico Ferrari Atelier ALASS Le développement de la comptabilité analytique dans les hôpitaux et des indicateurs

Plus en détail

Benchmark de tarifsuisse pour les tarifs 2016 Explication du benchmarking et des négociations de prix en découlant pour les tarifs 2016

Benchmark de tarifsuisse pour les tarifs 2016 Explication du benchmarking et des négociations de prix en découlant pour les tarifs 2016 Benchmark de tarifsuisse pour les tarifs 2016 Explication du benchmarking et des négociations de prix en découlant pour les tarifs 2016 Projet: Benchmark 2016 Date: septembre 2015 Page 1 Situation de départ

Plus en détail

Formation du personnel de la santé: les défis pour la Confédération

Formation du personnel de la santé: les défis pour la Confédération Formation du personnel de la santé: les défis pour la Confédération forumsante.ch Stefan Spycher, vice-directeur de l OFSP Berne, le Sommaire Le rôle de la Confédération et les défis dans la formation

Plus en détail

Les forfaits par cas dans les hôpitaux suisses. Informations de base pour les professionnels de la santé

Les forfaits par cas dans les hôpitaux suisses. Informations de base pour les professionnels de la santé Les forfaits par cas dans les hôpitaux suisses Informations de base pour les professionnels de la santé Qu est-ce que SwissDRG? SwissDRG (Swiss Diagnosis Related Groups) est le nouveau système tarifaire

Plus en détail

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Les changements marquants sur les plans politiques, médicaux et sociaux, ainsi qu au niveau de la structure

Plus en détail

La comptabilité analytique aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Ph. Garnerin, E. Schaffter, S. Partridge-Oberson, M. Vieli

La comptabilité analytique aux Hôpitaux Universitaires de Genève. Ph. Garnerin, E. Schaffter, S. Partridge-Oberson, M. Vieli La comptabilité analytique aux Hôpitaux Universitaires de Genève Ph. Garnerin, E. Schaffter, S. Partridge-Oberson, M. Vieli Plan de l exposé le système de santé suisse les Hôpitaux universitaires de Genève

Plus en détail

approuvant les conventions tarifaires 2012 et 2013 concernant le traitement hospitalier en division commune de l hôpital fribourgeois

approuvant les conventions tarifaires 2012 et 2013 concernant le traitement hospitalier en division commune de l hôpital fribourgeois Ordonnance du 1 er avril 2014 Entrée en vigueur : immédiate approuvant les conventions tarifaires 2012 et 2013 concernant le traitement hospitalier en division commune de l hôpital fribourgeois Le Conseil

Plus en détail

Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB)

Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB) Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB) valable à partir du 1 er janvier 2014 1 Introduction... 2 2 Traitements ambulatoires... 3 2.1 Interventions chirurgicales... 3 2.2 Diagnostics

Plus en détail

Rapport concernant l exercice 2007 du Réseau Santé Valais

Rapport concernant l exercice 2007 du Réseau Santé Valais Rapport concernant l exercice 2007 du Réseau Santé Valais Le Conseil d Etat du canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, La présentation au Grand Conseil

Plus en détail

Pilotage des soins hospitaliers par le financement dans le canton de Neuchâtel

Pilotage des soins hospitaliers par le financement dans le canton de Neuchâtel Pilotage des soins hospitaliers par le financement dans le canton de Neuchâtel Situation actuelle et perspectives 1 Plan de la présentation 1. Contexte neuchâtelois 2. Objectifs 3. Situation actuelle 4.

Plus en détail

Détermination des coûts et formation des tarifs

Détermination des coûts et formation des tarifs Détermination des coûts et formation des tarifs Dans le domaine hospitalier AOS Version 2.0 Sommaire 1 Introduction... 2 2 Management Summary... 3 3 Recommandations... 5 4 Base légale... 7 5 Base de données...

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

Perspectives de la HSK pour les négociations 2015

Perspectives de la HSK pour les négociations 2015 Perspectives de la HSK pour les négociations 2015 3 e conférence de la communauté d'achat HSK du 28 août 2014 Communauté d'achat HSK Dr Michael Willer Responsable Prestations Membre de la Direction d entreprise

Plus en détail

Introduction de forfaits par cas liés au diagnostic dans les hôpitaux suisses

Introduction de forfaits par cas liés au diagnostic dans les hôpitaux suisses Introduction de forfaits par cas liés au diagnostic dans les hôpitaux suisses Prise de position n o 15/2008 août 2008 Commission nationale d éthique pour la médecine humaine Office fédéral de la santé

Plus en détail

Société Suisse de Chirurgie STATUTS DE LA SSC. du 9 juin 2005 (Etat au 1 er janvier 2006) ANNEXE III

Société Suisse de Chirurgie STATUTS DE LA SSC. du 9 juin 2005 (Etat au 1 er janvier 2006) ANNEXE III Société Suisse de Chirurgie STATUTS DE LA SSC du 9 juin 2005 (Etat au 1 er janvier 2006) ANNEXE III Domaines de gestion du comité, du secrétaire général, du secrétariat de direction et de la commission

Plus en détail

Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal)

Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal) Tarif et modifications tarifaires dans la loi sur l assurance-maladie (LAMal) Extrait d un exposé du Dr Willy Oggier, Gesundheitsökonomische Beratungen AG, Küsnacht Structure Comment les négociations tarifaires

Plus en détail

fixant les baserates 2012 et 2013 de l hôpital fribourgeois pour les assureurs-maladie affiliés à tarifsuisse SA, Assura-Basis SA et SUPRA-1846 SA

fixant les baserates 2012 et 2013 de l hôpital fribourgeois pour les assureurs-maladie affiliés à tarifsuisse SA, Assura-Basis SA et SUPRA-1846 SA Ordonnance du 8 avril 2014 fixant les baserates 2012 et 2013 de l hôpital fribourgeois pour les assureurs-maladie affiliés à tarifsuisse SA, Assura-Basis SA et SUPRA-1846 SA Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

3 Recommandations sur le calcul des coûts d exploitation à prendre en compte pour le prix de base

3 Recommandations sur le calcul des coûts d exploitation à prendre en compte pour le prix de base Secrétariat central 47.2 12.7.2012 / SL/PB Recommandations sur l'examen de l'économicité approuvées par le Comité directeur de la CDS le 5 juillet 2012 1 Contexte Dans le cadre du nouveau financement hospitalier,

Plus en détail

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie Ordonnance sur le calcul des coûts et le classement des prestations par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie (OCP) Modification du 22 octobre 2008 Le Conseil fédéral

Plus en détail

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires

Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales dans les hôpitaux universitaires Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Santé, éducation et sciences Définition d'un modèle de calcul du coût de la formation et de la recherche académiques médicales

Plus en détail

Réforme du système suisse de santé. Entreprendre des réformes maintenant

Réforme du système suisse de santé. Entreprendre des réformes maintenant Réforme du système suisse de santé Entreprendre des réformes maintenant Base de discussion pour le congrès du parti du 20 juin 2009 I. Le PDC suisse applique les principes suivants en matière de politique

Plus en détail

Financement des hôpitaux et transparence. D r Bernhard Wegmüller

Financement des hôpitaux et transparence. D r Bernhard Wegmüller Financement des hôpitaux et transparence D r Bernhard Wegmüller 1 Aperçu 1. Financement des hôpitaux et remboursement des prestations 2. DRGs 3. Transparence 4. Conclusions 2 1. Financement des hôpitaux

Plus en détail

Convention nationale sur les modalités d application complémentaires dans le cadre de l introduction de la structure tarifaire SwissDRG

Convention nationale sur les modalités d application complémentaires dans le cadre de l introduction de la structure tarifaire SwissDRG Convention nationale sur les modalités d application complémentaires dans le cadre de l introduction de la structure tarifaire SwissDRG entre H+ Les Hôpitaux de Suisse (ci-après «les hôpitaux») et santésuisse

Plus en détail

e-santé à la recherche de modèle économiques viables

e-santé à la recherche de modèle économiques viables e-santé à la recherche de modèle économiques viables La technologie ouvre de nouvelles perspectives séduisantes pour les soins de santé. Toutefois, malgré l arrivée de nombreux nouveaux produits de santé

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 01 du brevet Assurance-maladie (AMal) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal)

Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal) Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Ordonnance du 27 juin 1995 sur l assurance-maladie (OAMal) Modifications

Plus en détail

Liste tarifaire 2015 (version du 1 er août 2015)

Liste tarifaire 2015 (version du 1 er août 2015) Finances Liste tarifaire 2015 (version du 1 er août 2015) Annexe à la nomenclature tarifaire du 1. Tarifs des hospitalisations et prestations hospitalières en soins aigus (assurance de base obligatoire)

Plus en détail

Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne

Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne Le système d information hospitalier exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne Résultats du sondage de septembre 2012 ch Table des matières Avant-propos 3 A propos de l étude 4 Institutions

Plus en détail

Lettre circulaire AI n 316

Lettre circulaire AI n 316 Département fédérale de l intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine Assurance-invalidité Médecine et prestations en espèces 2 octobre 2012 Lettre circulaire AI n 316 Contrôle des

Plus en détail

dosis 62 Formation des prix des médicaments Informations relatives à la politique de santé Tarifs des pharmaciens équitables et transparents

dosis 62 Formation des prix des médicaments Informations relatives à la politique de santé Tarifs des pharmaciens équitables et transparents No. 62 11.2013 dosis Informations relatives à la politique de santé Berne, novembre 2013 62 Formation des prix des médicaments Tarifs des pharmaciens équitables et transparents Dominique Jordan, président

Plus en détail

Financement de la formation postgrade des médecins et évolution supposée de la structure du personnel dans les hôpitaux et cliniques

Financement de la formation postgrade des médecins et évolution supposée de la structure du personnel dans les hôpitaux et cliniques Financement de la formation postgrade des médecins et évolution supposée de la structure du personnel dans les hôpitaux et cliniques Résultats de l enquête auprès des membres de H+ du mois de mai 2011

Plus en détail

PCS-Suisse. SwissDRG : quelles solutions prévues aux problèmes rencontrés?

PCS-Suisse. SwissDRG : quelles solutions prévues aux problèmes rencontrés? PCS-Suisse SwissDRG : quelles solutions prévues aux problèmes rencontrés? Alexandre Weber, économiste Département économie SwissDRG SA 16 novembre 2012 Aperçu 1. Premières expériences 2. Défis pour la

Plus en détail

TARMED forces et faiblesses

TARMED forces et faiblesses TARMED forces et faiblesses SEMINAIRE MAS 2010 «Financement de la santé, médicoéconomie et flux du médicament» 27 septembre 2010. Charles A. Vogel, PhD Chef de projet d introduction du TARMED au CHUV 2

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATIONS

CONTRAT DE PRESTATIONS NURSING data XYZ CONTRAT DE PRESTATIONS (Leistungsvereinbarung) entre X Y Z ci-dessous le mandant et l Institut de santé et d économie (ISE) Rue du Bugnon 21 1005 Lausanne, ci-dessous le mandataire concernant

Plus en détail

Initiative parlementaire Dispositions transitoires complémentaires sur l introduction du financement hospitalier

Initiative parlementaire Dispositions transitoires complémentaires sur l introduction du financement hospitalier 11.439 Initiative parlementaire Dispositions transitoires complémentaires sur l introduction du financement hospitalier Rapport de la commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil

Plus en détail

Modifications du 1 er janvier 2009. Teneur des modifications et commentaire

Modifications du 1 er janvier 2009. Teneur des modifications et commentaire Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Ordonnance du 3 juillet 2002 sur le calcul des coûts et le classement des

Plus en détail

Message concernant la modification de la loi fédérale sur l assurance-maladie

Message concernant la modification de la loi fédérale sur l assurance-maladie 12.xxx Message concernant la modification de la loi fédérale sur l assurance-maladie (Réintroduction temporaire de l admission selon le besoin) du Messieurs les Présidents, Mesdames, Messieurs, Par le

Plus en détail

Décision concernant la planification de la médecine hautement spécialisée (MHS) dans le domaine des tumeurs rares de la moelle épinière

Décision concernant la planification de la médecine hautement spécialisée (MHS) dans le domaine des tumeurs rares de la moelle épinière Décision concernant la planification de la médecine hautement spécialisée (MHS) dans le domaine des tumeurs rares de la moelle épinière L Organe de décision de la Convention intercantonale relative à la

Plus en détail

Gouvernance de la formation postgraduée des médecins Quelques modèles de gouvernance à l étranger (et quelques propositions pour la Suisse)

Gouvernance de la formation postgraduée des médecins Quelques modèles de gouvernance à l étranger (et quelques propositions pour la Suisse) Gouvernance de la formation postgraduée des médecins Quelques modèles de gouvernance à l étranger (et quelques propositions pour la Suisse) 1 PD Dr. Peter Berchtold, Dr. Christof Schmitz, Anika Reichert,

Plus en détail

Papier de positionnement

Papier de positionnement Papier de positionnement Prix des médicaments (Projet du 21.08.2007) 1. Situation initiale Les choses se sont mises à bouger sur le marché du médicament au cours de ces derniers mois et années: tandis

Plus en détail

Le développement des compétences au service de l organisation apprenante

Le développement des compétences au service de l organisation apprenante Daniel Held et Jean-Marc Riss : Le développement des compétences au service de l organisation apprenante Paru dans : Employeur Suisse, no 13, 1998 Les changements de plus en plus importants et rapides

Plus en détail

Optimisation de la prise en charge des sinistres. Yves Seydoux

Optimisation de la prise en charge des sinistres. Yves Seydoux Optimisation de la prise en charge des sinistres Yves Seydoux Sommaire Introduction générale frais généraux vs prestations Remboursement des prestations et contrôle des factures Suivi des réclamations

Plus en détail

Les spécialistes en médecine interne générale

Les spécialistes en médecine interne générale Les spécialistes en médecine interne générale Les professionnels efficaces, performants et humains: à l hôpital comme au cabinet médical. g Société Suisse de Médecine Interne Générale 2 Prof. Dr méd. Jean-Michel

Plus en détail

Sommaire. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC

Sommaire. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Approvisionnement énergétique 14 septembre 2015 Explications relatives

Plus en détail

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale

Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Annexe 2: questionnaire pour la procédure de consultation Modification de l ordonnance concernant l octroi d allégements fiscaux en application de la politique régionale Questionnaire pour la procédure

Plus en détail

PRESSE. Adresse : Réseau de soins Delta 3 route de Loex - 1213 Onex

PRESSE. Adresse : Réseau de soins Delta 3 route de Loex - 1213 Onex Vendredi, 18 mai 2012 Comment fonctionne le système des réseaux de soins soumis au peuple le 17 juin? Réponse avec le réseau Delta composé de médecins indépendants, installés dans leur cabinet privé ou

Plus en détail

Avis du Conseil d éthique. sur la statistique des fournisseurs de prestations de santésuisse

Avis du Conseil d éthique. sur la statistique des fournisseurs de prestations de santésuisse www.stat.ch Le Conseil d éthique de la statistique publique suisse Der der öffentlichen Statistik der Schweiz Consiglio etico di statistica pubblica svizzera The Ethics Board of Swiss Public Statistics

Plus en détail

ITAR_K. Modèle de tarif intégré basé sur la comptabilité analytique par unité finale d imputation

ITAR_K. Modèle de tarif intégré basé sur la comptabilité analytique par unité finale d imputation ITAR_K Modèle de tarif intégré basé sur la comptabilité analytique par unité finale d imputation Explications concernant l utilisation d ITAR_K Les modifications importantes sont décrites dans l annexe

Plus en détail

09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts

09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts Conseil national Session d'été 010 e-parl 18.06.010 - - 15:4 09.053 ns LAMal. Mesures pour endiguer l évolution des coûts Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral Décision du Conseil national Projet

Plus en détail

Titres compréhensibles à l échelle internationale pour. la formation professionnelle supérieure

Titres compréhensibles à l échelle internationale pour. la formation professionnelle supérieure Titres compréhensibles à l échelle internationale pour la formation professionnelle supérieure Diplômes de la formation professionnelle supérieure La formation professionnelle supérieure contribue de manière

Plus en détail

La Caisse unique: un faux débat

La Caisse unique: un faux débat La Caisse unique: un faux débat Quelques réflexions sous l angle l économie de la santé Transparents tirés du discours de Willy Oggier, Dr. oec. HSG, économiste de la santé, Zurich Plan Le système de santé

Plus en détail

La CCM vous remercie de lui offrir la possibilité de donner son avis sur la révision partielle de la LA Mal.

La CCM vous remercie de lui offrir la possibilité de donner son avis sur la révision partielle de la LA Mal. Par courriel Abteilung Leistungen@bag.admin.ch Office fédéral de la santé publique OFSP Division Prestations Schwarzenburgstrasse 165 3003 Berne Zurich, 3 octobre 2014 Consultation sur la révision partielle

Plus en détail

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Etat 4 mai 2015 Plan de mise en œuvre du concept national maladies rares

Plus en détail

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information WELCOME R.O.I : retour d expérience et réflexions actuellement menées aux Hôpitaux Universitaires de Genève Dr Benoît Debande Dr. Benoît Debande Directeur des systèmes d information Le ROI des WELCOME

Plus en détail

Conférence de presse du 11.09.2007 sondage santé 2007. Conséquences politiques tirées du sondage Revendications de santésuisse

Conférence de presse du 11.09.2007 sondage santé 2007. Conséquences politiques tirées du sondage Revendications de santésuisse Conférence de presse du 11.09.2007 sondage santé 2007 Conséquences politiques tirées du sondage Revendications de santésuisse Fritz Britt Directeur de santésuisse Projet: sondage santé 2007 Date: 11.09.2007

Plus en détail

Stratégie de la surveillance des assurances en Suisse

Stratégie de la surveillance des assurances en Suisse Stratégie de la surveillance des assurances en Suisse 1. Base juridique...2 2. Tâches principales...2 3. Conditions d accomplissement des tâches principales...2 3.1. Culture de la responsabilité...3 3.2.

Plus en détail

Ouverture de la maison de garde de Viège

Ouverture de la maison de garde de Viège Ouverture de la maison de garde de Viège Esther Waeber-Kalbermatten, Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Présentations Pourquoi une maison de garde à Viège? Esther

Plus en détail

BAP - Av. des Casernes 2 1014 Lausanne. Outil PLEX en 2015

BAP - Av. des Casernes 2 1014 Lausanne. Outil PLEX en 2015 Service de la santé publique BAP - Av. des Casernes 2 1014 Lausanne Service des assurances sociales et de l'hébergement BAP - Av. des Casernes 2 1014 Lausanne Aux directions des établissements médicosociaux

Plus en détail

Fiche d information Politique de la santé

Fiche d information Politique de la santé Fiche d information Politique de la santé iv. Questions et réponses relatives à la concurrence dans le système de santé Etat: juillet 2012 La concurrence dans le système de santé 3 Chère lectrice, cher

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-maladie

Loi fédérale sur l assurance-maladie Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) (Financement hospitalier) Modification du 21 décembre 2007 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

REK Commission d experts Comptabilité & Contrôle de gestion

REK Commission d experts Comptabilité & Contrôle de gestion REK Commission d experts Comptabilité & Contrôle de gestion Décision sur la proposition n 14_003 Traçabilité de la proposition Date Statut Remise le: 9.4.2014 1 er traitement 24.4.2014 2 ème traitement

Plus en détail

Département de radiologie médicale. Nouveau financement hospitalier en 2012

Département de radiologie médicale. Nouveau financement hospitalier en 2012 Nouveau financement hospitalier en 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Historique 3. Bases légales 4. Le système DRG 5. Impact économique 6. Autre nouveauté en 2012 7. Discussion 1. Introduction Le nouveau

Plus en détail

Examen économique de la liste des analyses, sur mandat de la FMH Prof. Holger Auerbach, Sylvia De Boni

Examen économique de la liste des analyses, sur mandat de la FMH Prof. Holger Auerbach, Sylvia De Boni Examen économique de la liste des analyses, sur mandat de la FMH Prof. Holger Auerbach, Sylvia De Boni Building Competence. Crossing Borders. Berne, le 20 octobre 2011 1 Plan 1. Contexte 2. Objectifs et

Plus en détail

Avis de droit du 28 mars 2008. relatif à la transmission des données des patients aux assureurs maladie. à l attention de H+ Les Hôpitaux de Suisse

Avis de droit du 28 mars 2008. relatif à la transmission des données des patients aux assureurs maladie. à l attention de H+ Les Hôpitaux de Suisse MIOTTI_HUMBEL_KERSTEN_LANG Avocats 5201 Broug, case postale 460 Avis de droit du 28 mars 2008 relatif à la transmission des données des patients aux assureurs maladie à l attention de H+ Les Hôpitaux de

Plus en détail

Les professions de la santé en mouvement

Les professions de la santé en mouvement Les professions de la santé en mouvement 20 ème Journée de droit de la santé : Le droit de la santé en mouvement Neuchâtel, 20 septembre 2013 Prof. Dr. iur. Thomas Gächter, Université de Zurich Sommaire

Plus en détail

Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires

Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires 8 Assemblée des délégué e s des 6 et 7 novembre 2006 à Berne Accord cadre et contrats de prestations avec les organisations missionnaires Propositions L Assemblée des délégués: 1. prend connaissance du

Plus en détail

Hausse des coûts = hausse des primes

Hausse des coûts = hausse des primes o Fait N 1 Les caisses-maladie payent pour 23 milliards de francs de factures par an. Lorsqu on est malade, on veut pouvoir bénéficier de la meilleure médecine possible et on est content que ce soit l

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

Mesures nationales de la qualité Psychiatrie d enfants et d adolescents

Mesures nationales de la qualité Psychiatrie d enfants et d adolescents Mesures nationales de la qualité Psychiatrie d enfants et d adolescents Concept de formation 13 avril 2013 / version 1 Ce document est disponible en français et allemand. Une version italienne n a pas

Plus en détail

Aperçu de la session Printemps 2015

Aperçu de la session Printemps 2015 Aperçu de la session Printemps 2015 Recommandations de santésuisse Conseil des Etats Date Projet Recommandation de santésuisse Observations de santésuisse 2.3.15 13.080 LAMal. Compensation des risques;

Plus en détail

Le Registre de Médecine Empirique RME Qualité et compétence dans la médecine empirique

Le Registre de Médecine Empirique RME Qualité et compétence dans la médecine empirique Le Registre de Médecine Empirique RME Qualité et compétence dans la médecine empirique Le Registre de Médecine Empirique RME est une institution indépendante, de droit privé, dont le siège est situé à

Plus en détail

Regula Palladino Pharma Care Ausserfeldweg 1 4528 Zuchwil - Soleure Téléphone 032 686 28 12 Fax 032 686 28 10 rpalladino@mediservice.

Regula Palladino Pharma Care Ausserfeldweg 1 4528 Zuchwil - Soleure Téléphone 032 686 28 12 Fax 032 686 28 10 rpalladino@mediservice. 1 Regula Palladino Pharma Care Ausserfeldweg 1 4528 Zuchwil - Soleure Téléphone 032 686 28 12 Fax 032 686 28 10 rpalladino@mediservice.ch www.mediservice.ch Assurances sociales Ce que j ai toujours voulu

Plus en détail

Titres de spécialiste pour tous?

Titres de spécialiste pour tous? Titres de spécialiste pour tous? Octroi de titres postgrades fédéraux à des médecins sans titre en vertu des dispositions transitoires Ch. Hänggeli, responsable du secrétariat pour la formation prégraduée,

Plus en détail

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie

Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie Programme de formation continue de la Société Suisse de Neurochirurgie (SSNC) pour les médecins ayant une activité professionnelle en neurochirurgie I. Principes Généraux Ce programme de formation continue

Plus en détail

Qu est-ce que le Managed Care?

Qu est-ce que le Managed Care? Aux membres de la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-S) Prise de position de la fmch par rapport au Managed Care (04.062) Madame la Conseillère aux Etats,

Plus en détail

4 Description des chiffres-clés répertoriés

4 Description des chiffres-clés répertoriés 4 Description des chiffres-clés répertoriés La partie tableaux donne, pour chaque hôpital de Suisse, une sélection de chiffres-clés. Celle-ci se fonde sur l ancienne publication de la VESKA/H+ «Statistique

Plus en détail

Conférence de presse du 18 novembre 2015

Conférence de presse du 18 novembre 2015 Conférence de presse du 18 novembre 2015 Le comparateur des hôpitaux de santésuisse Une plate-forme en ligne pour accroître la transparence dans le système hospitalier suisse hostofinder.ch Date: 18.11.2015

Plus en détail

GENÈVE AU CENTRE ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015

GENÈVE AU CENTRE ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015 LE PBD AU CONSEIL NATIONAL: LISTE 23 LE PBD AU CONSEIL AUX ÉTATS: LISTE 6 GENÈVE AU CENTRE ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015 Le 18 octobre 2015, à vous de voter! Le 18 octobre prochain, les Genevois éliront leur

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Date de dépôt : 25 juin 2013 Rapport de la Commission fiscale chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat modifiant la loi sur l imposition des personnes

Plus en détail

L introduction des forfaits par cas est imminente comment fonctionne le système?

L introduction des forfaits par cas est imminente comment fonctionne le système? Que sont les forfaits DRG? Quels sont leurs objectifs? Quels sont les problèmes à résoudre? L introduction des forfaits par cas est imminente comment fonctionne le système? A partir de 2012, le mode de

Plus en détail

L IMPACT DU NOUVEAU FINANCEMENT

L IMPACT DU NOUVEAU FINANCEMENT Mémoire n 135 Août 2009 L IMPACT DU NOUVEAU FINANCEMENT HOSPITALIER SUR LES HÔPITAUX PUBLICS : EXEMPLE DE L HÔPITAL DU VALAIS Olivier Cordonier Ce mémoire a été réalisé dans le cadre du Master of Advanced

Plus en détail

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant

26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne. Initiative sur la consommation de carburant 26 novembre 2000 Votation populaire cantonale Message du Grand Conseil du canton de Berne Initiative sur la consommation de carburant Initiative sur la consommation de carburant L initiative législative

Plus en détail

30 mai 2006 06.136. Interpellation du groupe socialiste

30 mai 2006 06.136. Interpellation du groupe socialiste DECS 30 mai 2006 06.136 Interpellation du groupe socialiste Enseignement de la biologie Enseignement de la biologie: le rectorat de l Université de Neuchâtel fait d une pierre plusieurs coups: début de

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

1. Réflexions générales: individualisation croissante liée aux changements socio-économiques

1. Réflexions générales: individualisation croissante liée aux changements socio-économiques Office fédéral des assurances sociales Assurance invalidité Effingerstrasse 20 3003 Berne Berne, 14 décembre 2004 Proposition et rapport explicatif concernant la 5 e révision de l AI ainsi que le financement

Plus en détail

La santé en Suisse : durable, qualitative et abordable. Approuvé par la présidence du parti le 14 février 2014, à Berne

La santé en Suisse : durable, qualitative et abordable. Approuvé par la présidence du parti le 14 février 2014, à Berne La santé en Suisse : durable, qualitative et abordable Approuvé par la présidence du parti le 14 février 2014, à Berne Les quatre objectifs du PDC suisse 1. Nous ciblons l utilisation des impôts et des

Plus en détail

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire

15.020 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Conseil national Session d'automne 05 e-parl 08.09.05 09:5 - - 5.00 n LAMal. Pilotage du domaine ambulatoire Droit en vigueur Projet du Conseil fédéral du 8 février 05 Décision du Conseil national du 7

Plus en détail

UN BILAN ET DES PROPOSITIONS D ACTION

UN BILAN ET DES PROPOSITIONS D ACTION OPTIMISATION DES PARCOURS DE FORMATION POSTGRADUEE EN SUISSE ROMANDE: UN BILAN ET DES PROPOSITIONS D ACTION Prof. PA Michaud 15 septembre 2015 LE BILAN La formation postgraduée.. Une pénurie de médecins

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail

Préambule. 1 En cas de contestation, le texte allemand fait seul foi. Seite 1 von 19

Préambule. 1 En cas de contestation, le texte allemand fait seul foi. Seite 1 von 19 Convention administrative entre l Association suisse des infirmières et infirmiers ASI d une part, et les assureurs signant la convention d autre part Préambule En vue de l introduction du nouveau régime

Plus en détail

Indicateurs de qualité CH-IQI: Methode et potentiel

Indicateurs de qualité CH-IQI: Methode et potentiel Indicateurs de qualité CH-IQI: Methode et potentiel Dr. Daniel Zahnd, chef du service de gestion de la qualité Forum de discussion FoQual 2012, HUG Genève, 22. Mai 2012 Quoi? Encore? Est-ce que ça a réllement

Plus en détail

POLITIQUE BUDGÉTAIRE & POLITIQUE FISCALE DANS UN CONTEXTE FÉDÉRALISTE. Sous la direction du Professeur Nils Soguel

POLITIQUE BUDGÉTAIRE & POLITIQUE FISCALE DANS UN CONTEXTE FÉDÉRALISTE. Sous la direction du Professeur Nils Soguel MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION POLITIQUE BUDGÉTAIRE & POLITIQUE FISCALE 12 mercredis du 8 janvier au 2 avril 2014 THÉMATIQUE Concurrence, coordination, harmonisation...

Plus en détail

SECO - Secrétariat d'etat à l'économie, Secteur Politique PME, Holzikofenweg 36, 3003 Berne

SECO - Secrétariat d'etat à l'économie, Secteur Politique PME, Holzikofenweg 36, 3003 Berne SECO - Secrétariat d'etat à l'économie, Secteur Politique PME, Holzikofenweg 36, 3003 Berne Modification de l'ordonnance concernant l'octroi d'allégements fiscaux en application de la politique régionale

Plus en détail

Fiche d information sur la politique de la santé

Fiche d information sur la politique de la santé Fiche d information sur la politique de la santé V. Questions et réponses concernant la compensation des risques dans l assurance-maladie Etat: juillet 2012 Chères lectrices, chers lecteurs, Dans l assurance

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Financement par DRG en Suisse renforcement du secrétariat de codage de l'ofs

Financement par DRG en Suisse renforcement du secrétariat de codage de l'ofs Statistique suisse Statistik Schweiz Statistica svizzera Statistica svizra Swiss Statistics Financement par DRG en Suisse renforcement du secrétariat de codage de l'ofs Rapport du groupe de travail à l

Plus en détail

InvoiceInspector Pour un contrôle efficace des factures

InvoiceInspector Pour un contrôle efficace des factures Pour un contrôle efficace des factures La solution pour contrôler efficacement les factures Activité première de tout assureur, le contrôle des factures est un élément essentiel pour maîtriser les coûts

Plus en détail

approuvé par 1er forum DRG 2012 les 2 et 3 février 2012 Hôtel Ambassador Berne

approuvé par 1er forum DRG 2012 les 2 et 3 février 2012 Hôtel Ambassador Berne approuvé par 1er forum DRG 2012 les 2 et 3 février 2012 Hôtel Ambassador Berne 1ER FORUM DRG SUISSE - ALLEMAGNE Le compte à rebours du lancement des Swiss DRG est dans tous les esprits. Mais que se passera-t-il

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail