Une vision Compétitivité mondiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une vision Compétitivité mondiale"

Transcription

1 Une vision Compétitivité mondiale Une nouvelle force pour un marché en évolution

2 Facteurs qui influencent les méthodes d évaluation de la teneur en humidité Dany Normand

3 Objectif de la présentation Présenter les principaux facteurs qui influencent les méthodes d évaluation de la teneur en humidité afin de vous sensibiliser à les utiliser le plus adéquatement possible Description des techniques ou technologies Facteurs à considérer Basé sur la publication «Procédures d évaluation de la teneur en humidité des bois d apparence»

4 Objectifs de la publication «Procédures d évaluation de la teneur en humidité des bois d apparence» Développer des procédures d évaluation de la TH des bois d apparence durant les étapes de transformations (sciages verts aux produits finis)

5 Table des matières de la publication «Procédures d évaluation de la teneur en humidité des bois d apparence» Notions de base sur la teneur en humidité du bois Description des principales méthodes de détermination de la teneur en humidité Description méthodes Facteurs qui influencent Procédures de bases Procédures adaptées Notions de base en statistiques

6 Notions base de la teneur en humidité Il est essentiel d être sensibiliser aux notions de base de la TH pour comprendre l importance de son évaluation L humidité dans le bois La teneur en humidité La teneur en humidité d équilibre Le gradient de teneur en humidité Le point de saturation des fibres Perte d humidité et retrait Reprise d humidité et gonflement Organismes vivants (champignons et insectes)

7 Pourquoi bien évaluer la teneur en humidité? La détermination de la TH est un facteur clé Produits de qualité Les pertes de matière première Problème lors de l utilisation finale Bonnes relations clients (interne et externe) Réclamations ou de la satisfaction

8 Principales méthodes Au four Humidimètre à résistance Humidimètre diélectrique

9 Au four Description de la technique Norme ASTM D Méthode de référence pour toutes les autres méthodes 103 C ± 2 ºC Masse constante des échantillons (écart inférieure à 0,1%) habituellement entre 18 à 24 h Couvre la gamme complète de teneur en humidité de vert à anhydre (0%) Facteur qui influence la méthode au four Matières volatiles de certaines essences (mélèze, essences tropicales) Manipulation Précision de calibration du four et de la balance Niveau de précision de la balance

10 Humidimètre à résistance Description de la technique Le bois anhydre est un bon isolant électrique La résistance électrique diminue rapidement avec l augmentation de la TH jusqu au PSF Au dessus du PSF changement négligeable de la résistance Mesure entre 2 points dans une pièce de bois à l aide d aiguilles (électrodes)

11 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 1. Essence 2. Densité 3. Température du bois 4. Bois humide et gelé 5. Conditions climatiques 6. Électricité Statique 7. Orientations des aiguilles 8. Gradient de TH 9. État de la surface 10.Épaisseur de la pièce 11. Caractéristiques naturelles du bois

12 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 1. Essence Structure du bois Concentration d électrolytes Modèles nord-américains Sapin de Douglas à 21 ºC Tableaux de correction nécessaires pour autres essences et températures 2. Densité Les tableaux de correction pour l essence compense pour celle-ci

13 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 1. Essence : CAS SPÉCIFIQUE du GROUPE d ESSENCE SPF de la NLGA Lecture Humidimètre à résistance SPF COFI à 21ºC TH au four (%) épinette noire épinette blanche sapin baumier pin gris TH SPF TH au four

14 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 3. Température du bois Température = Résistance électrique du bois Appareil étalonné à 21 ºC Mesure de la température avec thermocouple Correction nécessaire température n est pas à 21 ºC Correction des lectures à une température du bois de ( C) ,2 +4,3 +3,3 +2,4 +1, ,3 30-0,8 40-1, ,1-4,3

15 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 4. Bois humide et gelé La présence d eau libre gelée influence les lectures Conductivité électrique Eau Glace Sous-estimation de la TH si pièce > PSF et gelée 5. Conditions climatiques Risque de condensation lors du déplacement l humidimètre d une température ambiante normale à endroit chaud et humide ou de froid à ambiant) Provoque de lectures plus élevées ou ne descendent pas sous une valeur donnée Attendre assèchement de l appareil Préchauffer l appareil

16 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 6. Électricité Statique En milieu très sec Affichage de lecture avant que les aiguille touchent le bois Table antistatique possible 7. Orientation des aiguilles Dans le sens parallèle des fibres (sens de la longueur) Si TH > 15% sous estimation de 1 à 2% Si TH < 15% négligeable Attendre assèchement de l appareil Préchauffer l appareil

17 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 8. Gradient de la TH Possible le mesurer avec des aiguilles isolées (vertes) 9. État de la surface Si présence d eau ou de neige fondante en surface du bois sec forte surestimation de la TH

18 Humidimètre à résistance Facteurs qui influencent la lecture 10. Épaisseur de la pièce TH mesurée à une profondeur de 1/4 au 1/5 de l épaisseur d une pièce avec gradient normal correspond à la TH moyenne TH mesurée au centre de l épaisseur correspond à la TH maximale Bloc espaceur permet une bonne répétitivité 11. Caractéristiques naturelles du bois Humidimètres calibrés avec échantillons sans défauts Il est donc recommandée d effectuer mesures dans les zones sans défauts naturels

19 Humidimètre à résistance Vérification de l étalonnage avec bloc étalon

20 Humidimètre diélectrique Description de la technique Transmission d onde électromagnétiques dans le bois pour mesurer la constance diélectrique Bois est composé de fibre ligneuse, air et d eau Constante diélectrique de ces éléments sont différentes: Air = 1 Matière ligneuse ~ 4 à 5 Eau liquide = 80

21 Humidimètre diélectrique Description de la technique Pas de fiabilité au dessus du PSF Mesure effectuer en déposant l appareil à la surface du bois (non destructif pour bois d apparence) Pas possible d évaluer le gradient

22 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 1. Essence 2. Densité 3. Température du bois 4. Bois humide et gelé 5. Conditions climatiques 6. Orientation de la mesure 7. Gradient de TH 8. État de la surface 9. Épaisseur de la pièce 10. Largeur de la pièce 11. Géométrie des pièces à mesurer 12. Pression de l appareil sur les pièces 13. Type de matériaux sous la pièce mesurée 14. Caractéristiques naturelles du bois 15. Sonde d empilement

23 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 1. Essence Propriétés diélectriques du bois plus affectée par densité que par l essence 2. Densité Influence significativement la lecture Un changement de densité de 0,10 sur l appareil affecte les lectures d approximativement 2,4% Déterminer la densité à utiliser en considérant Variation naturelle de la densité Valeur de densité théorique La correspondance à la TH obtenus par le contrôle de qualité (four ou à résistance)

24 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 3. Température du bois 0,5% de la TH pour chaque 10ºC de température du bois Un changement de densité de 0,10 sur l appareil Correction des lectures à une température du bois de ( C) ,5 +2,0 +1,5 +1,1 +0, ,1 30-0,4 40-0, ,3-1,8

25 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 4. Bois humide et gelée La présence d eau libre gelée influence les lectures Constance diélectrique Eau (80) Glace (3,2) Constance diélectrique Glace (3,2) ~ Matière ligneuse (4 à 5) Sous-estimation de la TH si pièce > PSF et gelée 5. Conditions climatiques Risque de condensation lors du déplacement l humidimètre d une température ambiante normale à endroit chaud et humide ou de froid à ambiant) Provoque de lectures imprécises Attendre assèchement de l appareil Préchauffer l appareil

26 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 6. Orientation de la mesure Pas d impact 7. Gradient de de TH La présence de gradient affecte négativement la précision des lectures L appareil est plus affecté par l humidité en surface du bois qu au centre de la pièce Il est possible de développer des corrélation si un fort gradient est présent

27 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 8. État de la surface Rugosité de la surface diminue le contact avec la plaque de lecture de l appareil Sous-estimation de la lecture sur bois brut vs bois rabotée Eau à la surface entraine une surestimation des lectures

28 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 9. Épaisseur de la pièce Ajustement de pénétration allant 3/4 à 1 pouce pour les appareils Wagner Si la pièce est plus épaisse que la pénétration, il est possible que la lecture soit sous-estimées (si fort gradient) Si la pièce est moins épaisse que la pénétration, l appareil sera affecté par le matériel sous la pièce (facteurs 13) 10.Largeur de la pièce Sous-estimation si la pièce est moins large que la plaque de mesure pièce 11.Géométrie des pièces à mesurer Toute surface non-plane (flache, surface moulurée, etc.) sous-estimera la TH

29 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 12. Pression de l appareil sur les pièces Différence de lecture entre pression normale de la main et poids de l appareil Recommandé d effectuer une pression normale de la main 13. Type de matériaux sous la pièce mesurée Peut affecter la lecture Recommandé d avoir un espace d air sous la pièce Polystyrène peut être utilisé dans certaine application (sa constante diélectrique se rapproche de celle de l air) Certains appareils offre un ajustement de la profondeur de pénétration 14. Caractéristiques naturelles du bois Humidimètres calibrés avec échantillons sans défauts Il est donc recommandée d effectuer mesures dans les zones sans défauts naturels Certains défauts naturels peuvent affecter localement la densité (nœuds, bois de réaction, pourriture,..)

30 Humidimètre diélectrique Facteurs qui influencent la lecture 15. Sonde d empilement Les autres facteurs affectent également la sonde Sous-estime les mesures Le marquage de la sonde aide le centrage de la tête sur les pièces et évite des mesures entre deux pièces (espace d air)

31 Humidimètre diélectrique Vérification de l étalonnage avec une plaque étalon

32 Comparaison des méthodes Méthodes Au four Humidimètres À résistance Diélectrique Mesure directe de l évaporation de l eau par pesée Mesure indirecte de la résistance électrique (ou la conductance) entre des aiguilles insérées dans le bois Mesure indirecte de la constante diélectrique du bois Gamme de fiabilité des mesures1 Vert à anhydre 25 % à 6 % 25 % à 6 % Avantages Méthode standardisée Précise Référence pour les autres méthodes Rapide Possibilité de mesurer le gradient Rapide Non destructive Lectures plus stables à faible TH Principe 1 Même si les appareils affichent des valeurs excédant cette gamme, ces lectures n ont pas une fiabilité reconnue.

33 Comparaison des méthodes (suite) Méthodes Au four Humidimètres À résistance Diélectrique Désavantages Destructive Délai pour l obtention du résultat Partiellement destructive (trous d aiguilles) Influencé fortement par l essence et la température du bois Moins précise au dessus du PSF Influencée fortement par la densité du bois Moins précise au dessus du PSF Facteurs influençant les mesures Contenu en matières volatiles (ex : mélèze, essences exotiques, etc.) Essence Température du bois Bois humide et gelé Conditions climatiques Électricité statique Orientation des aiguilles Gradient de TH État de la surface Épaisseur Caractéristiques naturelles du bois Essence Densité du bois Température du bois Bois humide et gelé Conditions climatiques Gradient de TH Épaisseur État de la surface Largeur de la pièce Pression de l appareil sur les pièces Géométrie des pièces Type de matériau sous la pièce Caractéristiques naturelles du bois

34 La publication propose différentes procédures adaptées en fonction de l étape de fabrication Pièces individuelles (Tableau 5) 7.1 Avant séchage Paquets lattés (Tableau 6) Paquets solides (Tableau 7) Sciages Processusdetransformation Pièces individuelles (Tableau 8) 7.2 Au séchoir Paquets lattés (Tableau 9) Pièces individuelles (Tableau 8) 7.2 Après séchage Paquets lattés (Tableau 10) Paquets solides (Tableau 11) Produits 7.3 Semi-finis Pièces individuelles (Tableau 12) 7.4 Finis Pièces individuelles (Tableau 13)

35 Conclusions Il n'y a pas de moyen parfait pour évaluer la teneur en humidité du bois Afin d évaluer la TH du bois le plus précisément possible, il est important de bien connaitre: Les techniques ou technologies utilisées pour évaluer la teneur en humidité du bois Les facteurs qui influencent les méthodes Implanter des procédures d évaluation fiables et comparables aux différentes étapes du processus de transformation et entre clients-fournisseurs (internes et/ou externes)

36 Conclusions Tout utilisateur de bois devrait disposer de l équipement et des connaissances pour évaluer la teneur en humidité à l aide de la méthode au four puisqu elle est la référence Suivre les recommandations du fabricant des humidimètre La publication «Procédures d évaluation de la teneur en humidité des bois d apparence» est disponible sur commande sur le site web de FPInnovations

37

Les sondes de température dans les séchoirs

Les sondes de température dans les séchoirs Les sondes de température dans les séchoirs Observations lors d audits de séchoirs Marc Savard Chercheur en séchage du bois 21 e Édition des Ateliers-Conférences sur le séchage du bois 17 avril 2015 Plan

Plus en détail

Considérations du patron de débitage et des dimensions lors du chargement des séchoirs de bois de construction

Considérations du patron de débitage et des dimensions lors du chargement des séchoirs de bois de construction Considérations du patron de débitage et des dimensions lors du chargement des séchoirs de bois de construction Retour à la base Marc Savard Chercheur en séchage du bois 22 e Édition des Ateliers-Conférences

Plus en détail

Humidité des matériaux

Humidité des matériaux Capteur d humidité des matériaux FHA 696 MF Capteur déterminant l humidité dans les matériaux minéraux de construction, les bois et cartons. Mesure indirecte de l humidité par détermination de la constante

Plus en détail

Pression saturante. La pression ambiante ou la présence d autres gaz ou impuretés n a aucune influence sur le comportement représenté cidessus.

Pression saturante. La pression ambiante ou la présence d autres gaz ou impuretés n a aucune influence sur le comportement représenté cidessus. M. K. JUCHHEIM GmbH & Co Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 36039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 36035 Fulda, Allemagne Téléphone : +49 661 6003-0 Télécopieur : +49 661 6003-607 E-Mail : mail@jumo.net

Plus en détail

84 couleurs standards dont 8 métalliques. Vinyle 50 µm coulé Sans cadmium Epaisseur du film + adhésif (ISO 4593) Papier siliconé

84 couleurs standards dont 8 métalliques. Vinyle 50 µm coulé Sans cadmium Epaisseur du film + adhésif (ISO 4593) Papier siliconé Page 1 sur 5 Bulletin produit SC80 Novembre 2013 Annule et remplace toute version précédente Scotchcal série 80 Film teinté masse de découpe Description Films vinyles coulés couleurs spécialement conçus

Plus en détail

vivadens le meilleur investissement en condensation Eau Chaude à Volonté éc o n o m i e s d én e r g i e www.dedietrich-thermique.

vivadens le meilleur investissement en condensation Eau Chaude à Volonté éc o n o m i e s d én e r g i e www.dedietrich-thermique. C h a u d i è r e m u r a l e à C o n d e n s a t i o n éc o n o m i e s d én e r g i e Eau Chaude à Volonté Depuis le 1 er janvier 2006, vous pouvez profiter d un crédit d impôt de 25% sur les chaudières

Plus en détail

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description Transmetteur de conductivité inductif CTI-750 Jusqu à quatre étendues de mesure Jusqu à quatre coefficients de température Mesure de concentration de : - soude caustique NaOH - acide nitrique HNO 3 - courbe

Plus en détail

Propriétés physiques complexes

Propriétés physiques complexes Propriétés physiques complexes Les propriétés physiques complexes (moins bien définies) sont les suivantes : rigidité résistance à la compression de la boîte résistance au déchirement résistance au choc

Plus en détail

INTRODUCTION. Mise en contexte

INTRODUCTION. Mise en contexte Étude des distributions de racines fines d arbres et de fourrage en fonction de la profondeur et de la distance aux arbres dans un système agroforestier de cultures intercalaires Léa BOUTTIER, étudiante

Plus en détail

CONCLUSION GENERALE - 245. Transfert par infiltration de l'eau et du soluté dans les sols non saturés - Utilisation de la méthode TDR-

CONCLUSION GENERALE - 245. Transfert par infiltration de l'eau et du soluté dans les sols non saturés - Utilisation de la méthode TDR- CONCLUSION GENERALE - 245 - 246 CONCLUSION GENERALE L'étude présentée dans ce mémoire concerne principalement l'analyse et l'interprétation d'essais d'infiltration d'eau et de soluté réalisés, au laboratoire,

Plus en détail

Conseils de Semis. Régie des résidus et préparation du lit de semences :

Conseils de Semis. Régie des résidus et préparation du lit de semences : Conseils de Semis En grandes cultures, il y a des facteurs importants que vous ne pouvez pas contrôler, comme le climat par exemple. Cependant, plusieurs autres facteurs restent largement sous notre contrôle.

Plus en détail

Mipolam Biocontrol. Sols Industries. Fraunhofer. Gerflor GmbH F loor C o v e ring MIPOLAM BIOCONTROL Report No. GE 0802-427

Mipolam Biocontrol. Sols Industries. Fraunhofer. Gerflor GmbH F loor C o v e ring MIPOLAM BIOCONTROL Report No. GE 0802-427 Mipolam Biocontrol Sols Industries MIPOLAM Sommaire Impact du Mipolam Biocontrol sur l environnement de production P 4 Les émissions particulaires P 4 Résultats des tests d émission particulaire, sous

Plus en détail

Dany Normand. Yves Fortin

Dany Normand. Yves Fortin Yves Fortin Dany Normand Rappel sur les besoins énergétiques du séchage: de la ressource aux produits finis Ateliers-conférences sur le séchage du bois 21 e édition, 16-17 avril 2015 Retour sur le passé

Plus en détail

Assortiment pour créer des toitures en pente

Assortiment pour créer des toitures en pente Isolation 7 ème édition Mars 2015 Assortiment pour créer des toitures en pente ISOLATION DURABLE POUR TOITURES PLATES ET LÉGÈREMENT INCLINÉES l Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés laboratoire des chaussées Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés Yves Robitaille Service des chaussées laboratoire des chaussées Mise en situation L appareil

Plus en détail

Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations

Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations Diagnostic de l humidité dans le bâtiment Evolutions et innovations Sandrine Herinckx CSTC - Laboratoire Rénovation L humidité dans le bâtiment Traitement de l humidité ascensionnelle février-mars 2015

Plus en détail

ELECTROSOFT LATEX - CLASS 0 REF. 2091907

ELECTROSOFT LATEX - CLASS 0 REF. 2091907 ELECTROSOFT LATEX - CLASS 0 REF. 2091907 DONNÉES GÉNÉRALES Division : Protection du Corps Famille de Produit : Gants de Protection Gamme : Protection Electrique Ligne : Latex Ancienne marque : ELECTROSOFT

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Toiture réhabilitation Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/8 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée

Plus en détail

Système de surveillance de sorbonne de laboratoire selon EN 14175

Système de surveillance de sorbonne de laboratoire selon EN 14175 Système de surveillance de sorbonne de laboratoire selon EN 14175 FM100 Ferdinand Schad KG Steigstraße 25-27 D-78600 Kolbingen Téléphone 0 74 63-980 - 0 Téléfax 0 74 63-980 - 200 info@schako.de www.schako.de

Plus en détail

Isolation pour bâtiments agricoles et de stockage

Isolation pour bâtiments agricoles et de stockage Isolation 3 ème édition Avril 2015 Isolation pour bâtiments agricoles et de stockage ISOLATION DURABLE POUR BÂTIMENTS AGRICOLES ET DE STOCKAGE Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

LA NEIGE AU SOL, LES METAMORPHOSES

LA NEIGE AU SOL, LES METAMORPHOSES LA NIVOLOGIE I Composition de l atmosphère L air atmosphérique est composé d air sec, de vapeur d eau et d impuretés. 90% de la masse atmosphérique se trouve dans les 16 premiers km au dessus du sol. La

Plus en détail

Contrôle du traitement à la chaleur NIMP15 par des sondes dans le bois

Contrôle du traitement à la chaleur NIMP15 par des sondes dans le bois Restitution du 24/07/2013 Contrôle du traitement à la chaleur NIMP15 par des sondes dans le bois IFQRG 12th annual meeting, September 8-12, 2014 Gabriel ROBERT, FCBA FCBA Institut technologique Forêt Cellulose

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU

MIGRATION DE VAPEUR D'EAU MIGRATION DE VAPEUR D'EAU Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET L air ambiant contient naturellement de l eau sous forme de vapeur. Sa quantité varie en fonction de la température

Plus en détail

Récipients Cryogéniques

Récipients Cryogéniques Récipients Cryogéniques Pour stocker, transporter les fluides cryogéniques Pour conserver, transporter vos échantillons biologiques Les principaux Paramètres de choix Conserver, transporter vos échantillons

Plus en détail

NOTIONS RELATIVES AUX BOIS

NOTIONS RELATIVES AUX BOIS NOTIONS RELATIVES AUX BOIS Le bois est un matériau naturel dont l homme ne peut guère modifier les qualités physiques et mécaniques intrinsèques. Il existe dans le commerce une gamme de bois améliorés,

Plus en détail

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires

PANISOL. 7 rue Henri MOISSAN ZAE La Trentaine FR-77507 CHELLES. Installations de génie climatique et installations sanitaires Avis Technique 14/14-1983 Annule et remplace l Avis Technique 14/11-1671 Panneau d'isolation pour l'installation d'appareils de chauffage à combustible solide Poêle Fireplaces Kamine PANISOL Titulaire

Plus en détail

Ateliers de valorisation de ressources et construction d'infrastructures

Ateliers de valorisation de ressources et construction d'infrastructures Permacamp Août 2014 La Saladou Lamanère Pyrénées Orientales (66) France Ateliers de valorisation de ressources et construction d'infrastructures Découpe bois avec une scierie mobile Richard Sedgwick Mobimil

Plus en détail

Floor Wood. Parquet massif / contrecollé

Floor Wood. Parquet massif / contrecollé Floor Wood Parquet massif / contrecollé L apparition des premiers parquets en bois, date de la fin du XVII siècle. Des parquets qui se substituaient aux anciens planchers dits à la française, cloués sur

Plus en détail

Développement d une filière locale de fourniture de bois pour utilisation en menuiseries extérieures Maison du Bois

Développement d une filière locale de fourniture de bois pour utilisation en menuiseries extérieures Maison du Bois Fiche Action exemplaire Développement d une filière locale de fourniture de bois pour utilisation en menuiseries extérieures Maison du Bois Date prise en compte pour la description de l état d avancement

Plus en détail

Surveiller les performances du couvoir

Surveiller les performances du couvoir FICHE D INFORMATION Surveiller les performances du couvoir info.hybrid@hendrix-genetics.com www.hybridturkeys.com Afin d assurer une bonne éclosabilité et la qualité des dindonneaux, il est nécessaire

Plus en détail

Notice technique. Jauge pneumatique Unitel. Code produit : 206 0065

Notice technique. Jauge pneumatique Unitel. Code produit : 206 0065 É q ui p em e nt s e t a p p ar ei l s d e mesure, régulation et contrôle pour le génie climatique, l industrie et la protection de l environnement 17a Rue des Cerisiers F 67117 FURDENHEIM Tél : +33(0)3

Plus en détail

Caractéristiques de séchage des essences du groupe Épinette-Pin-Sapin

Caractéristiques de séchage des essences du groupe Épinette-Pin-Sapin www.fpinnovations.ca Caractéristiques de séchage des essences du groupe Épinette-Pin-Sapin 16 e Ateliers-Conférences sur le séchage 7 mai 2010 Marc Savard Spécialiste Séchage du bois Région de l est Caractéristiques

Plus en détail

ADAPTATION DU CONDITIONNEMENT DU MIEL POUR LA MANUTENTION SUR PALETTE

ADAPTATION DU CONDITIONNEMENT DU MIEL POUR LA MANUTENTION SUR PALETTE ADAPTATION DU CONDITIONNEMENT DU MIEL POUR LA MANUTENTION SUR PALETTE Patrick Fortier, apiculteur et Jocelyn Marceau, ingénieur, ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation INTRODUCTION

Plus en détail

NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM

NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM NOTICE D EMPLOI DISTANCEMÈTRE LASER PCE-LDM 50 C/ Mayor, 53 - Bajo 02500 Tobarra Albacete-España Tel. : +34 967 543 548 Fax: +34 967 543 542 info@pce-iberica.es CONTENU 1. NOTICES DE SECURITE 2 2. PREPARATION

Plus en détail

TP Basic TP Solid TP Premium Accessoires TT-Scan. Including products with: CALIBRATEURS DE TEMPERATURE

TP Basic TP Solid TP Premium Accessoires TT-Scan. Including products with: CALIBRATEURS DE TEMPERATURE TP Basic TP Solid TP Premium Accessoires TT-Scan Including products with: CALIBRATEURS DE TEMPERATURE DS_Temperature_calibrators 05/2014 7 Pour l industrie et le service De bonnes raisons pour une calibration

Plus en détail

Climatologie du séchoir: propriétés de l air humide et outils de mesure ou de calcul

Climatologie du séchoir: propriétés de l air humide et outils de mesure ou de calcul Climatologie du séchoir: propriétés de l air humide et outils de mesure ou de calcul Ateliers-conférences sur le séchage du bois, C.I.F.Q, 17 e édition 12 et 13 mai 2011, Hôtel PLAZA, Québec Yves Fortin

Plus en détail

Cemfort B65. Plaques ondulées en fibres-ciment. www.cembrit.be

Cemfort B65. Plaques ondulées en fibres-ciment. www.cembrit.be Cemfort B65 Plaques ondulées en fibres-ciment www.cembrit.be Le matériel durable et fonctionnel La dernière génération de plaques ondulées en fibresciment Cembrit est fabriquée de matériaux naturels sélectionnés

Plus en détail

CONSEILS PRELIMINAIRES

CONSEILS PRELIMINAIRES CONSEILS PRELIMINAIRES Avant d installer la chambre froide dans un local, merci de bien vouloir vérifier que toutes les conditions ci-dessous sont bien respectées : - Le local doit être sec et aéré, pas

Plus en détail

Pompes à chaleur les erreurs évitables. chauffage

Pompes à chaleur les erreurs évitables. chauffage Image: Alpha-InnoTec chauffage Pompes à chaleur les erreurs évitables Pompe à chaleur sol/eau avec accumulateur tampon et réservoir d eau chaude sanitaire. Nous savons que c est souvent durant le week-end

Plus en détail

Comment fabriquer le modèle? Matériel nécessaire :

Comment fabriquer le modèle? Matériel nécessaire : Comment fabriquer le modèle? Matériel nécessaire : Le matériau support peut-être : - une planche de bois de 1 cm d épaisseur environ, - un morceau d isolant rigide, cassant (peu cher en grande surface

Plus en détail

CarboQC. Appareil de mesure de CO 2 pour boissons. ::: Unique Density & Concentration Meters

CarboQC. Appareil de mesure de CO 2 pour boissons. ::: Unique Density & Concentration Meters CarboQC Appareil de mesure de CO 2 pour boissons ::: Unique Density & Concentration Meters CarboQC Mesure de CO 2 pour boissons Le goût des boissons alcoolisées et non alcoolisées est fortement influencé

Plus en détail

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique

Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique Mines Paristech / Armines Centre de Géosciences / Géophysique Expertise du dossier Stockage géologique de CO2 sur le site de Rousse Réseau d écoute micro-sismique 2009-10-28.1 Fontainebleau, 28 Octobre

Plus en détail

Catalogue des Produits et Services

Catalogue des Produits et Services Catalogue des Produits et Services Sommaire PRODUITS : Caractérisation thermique Hot Disk TPS 500 p 5 Hot Disk TPS 1500 p 6 Hot Disk TPS 2500 p 7 Sondes p 8 Bain circulant p 9 Four p 10 Four large p 11

Plus en détail

chauffage Evolix EC FTE C Octobre 2010

chauffage Evolix EC FTE C Octobre 2010 chauffageevolix EC FTE 402 1 C Octobre 2010 Evolix EC chauffage par panneau rayonnant à eau chaude Conditionnement Caisse en bois à claire-voie + rouleau de calorifuge (pour éviter que le calorifuge ne

Plus en détail

Séchage et transfert matière

Séchage et transfert matière Presses à injecter 10 T - 90 T Séchage et transfert matière Dépoussiérage matière Thermorégulation et refroidissement Broyeurs Régulation - Supervision Béwé-plast - 15 rue des Cressonnières - 95500 Gonesse

Plus en détail

Technologie de maintenance industrielle.

Technologie de maintenance industrielle. Technologie de maintenance industrielle ELC.22 Objectifs du programme Les unités de production et les équipements industriels modernes sont des systèmes de plus en plus complexes et automatisés. Ces systèmes

Plus en détail

Norme SIA380/1: éd. 2009 MINERGIE / MINERGIE-P: Bases et exigences

Norme SIA380/1: éd. 2009 MINERGIE / MINERGIE-P: Bases et exigences Norme SIA380/1: éd. 2009 MINERGIE / MINERGIE-P: Bases et exigences Agence MINERGIE romande Nicole Perrenoud Février 2010 Nouveautés 2009/2010 De nombreux règlements, normes et ordonnances ont été modifiés

Plus en détail

Essence. Manuel de l utilisateur

Essence. Manuel de l utilisateur Essence Manuel de l utilisateur Contenu 1 Sécurité 2 1.1 Risques de sécurité 2 1.2 Sécurité et avertissements 2 1.3 Normes et directives 2 2 Description du distributeur 3 2.1 Général 3 2.2 Machine intérieure

Plus en détail

Manuel d'introduction

Manuel d'introduction 566/568 Infrared Thermometers Manuel d'introduction PN 2812159 August 2007 Rev. 2, 4/08 (French) 2007-2008 Fluke Corporation. All rights reserved. Printed in China. Specifications are subject to change

Plus en détail

Film polyuréthane: FLEX DAO : (Série: 200-300 - 400 et 600)

Film polyuréthane: FLEX DAO : (Série: 200-300 - 400 et 600) GUIDE D APPLICATION Film polyuréthane: FLEX DAO : (Série: 200-300 - 400 et 600) MATÉRIEL NÉCESSAIRE Q Un plotter Q Une presse à chaud Q Du Flex DAO Q Un textile Q Une feuille de protection TEFLEX, ou un

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES SCIE A RUBAN TB 2 SOMMAIRE TB 2 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 3-4 Usinage 4 Façonnage 5 - Consignes générales. 5 - Utilisation..

Plus en détail

Le poêle de masse Autrichien

Le poêle de masse Autrichien Le poêle de masse Autrichien Distributeur exclusif de la gamme Schliser 2 Le «SCHLISER» Une sélection de poêles inédits qui ne vous laisseront pas de glace! Notre nouvelle gamme de poêles se distingue

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 0. est un isolant

Plus en détail

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD

ECE/RCTE/CONF/4/Add.1/Rev.1 ACCORD 6 mars 2007 ACCORD CONCERNANT L'ADOPTION DE CONDITIONS UNIFORMES APPLICABLES AU CONTROLE TECHNIQUE PERIODIQUE DES VEHICULES A ROUES ET LA RECONNAISSANCE RECIPROQUE DES CONTROLES en date, à Vienne, du 13

Plus en détail

Scialytique Sim.LED Le futur de l éclairage chirurgical LED

Scialytique Sim.LED Le futur de l éclairage chirurgical LED Scialytique Sim.LED Le futur de l éclairage chirurgical LED Reconnaître l excellence : Sim.LED, la technologie LED de pointe Des tâches exigeantes demandent plus que des solutions conventionnelles. Les

Plus en détail

Rapport d étape sur l entreposage et les caractéristiques de qualité des pommes Silken après la récolte de la saison 2011

Rapport d étape sur l entreposage et les caractéristiques de qualité des pommes Silken après la récolte de la saison 2011 Rapport d étape sur l entreposage et les caractéristiques de qualité des pommes Silken après la récolte de la saison 2011 Peter M.A. Toivonen Agriculture et Agroalimentaire Canada Centre de recherches

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION PI 100 PURIFICATEUR D AIR PI 100.indd 1 27/05/2013 16:18:12 F R A N Ç A I S ALPATEC vous félicite d avoir choisi ce produit et vous remercie de votre confiance. Pour votre confort

Plus en détail

FM 020 NOTICE D INSTRUCTION. Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs

FM 020 NOTICE D INSTRUCTION. Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs 1624 03 2010 NOTICE D INSTRUCTION FM 020 Module bus de terrain associé au régulateur Modbus pour ventilo-convecteurs Félicitations! Vous avez fait l acquisition d un produit de qualité. S+S est le garant

Plus en détail

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle AESTUVER La plaque coupe-feu universelle AESTUVER La plaque coupe-feu universelle Fermacell AESTUVER propose une vaste gamme de produits pour le domaine de la protection préventive contre les incendies.

Plus en détail

AirSafe Contrôle continu du niveau de poussière dans l air ambiant

AirSafe Contrôle continu du niveau de poussière dans l air ambiant FR Manuel d utilisation AirSafe Contrôle continu du niveau de poussière dans l air ambiant SWR engineering Messtechnik GmbH SOMMAIRE Page 1. Introduction..........................................................................

Plus en détail

Notice technique N 1. optimise l entraînement de vos chevaux! 1. Grilles de séparation

Notice technique N 1. optimise l entraînement de vos chevaux! 1. Grilles de séparation Notice technique N 1 Les grilles de séparation permettent de diviser la piste en segments, afin de pouvoir entraîner plusieurs chevaux simultanément mais de manière indépendante et sûre. Les grilles sont

Plus en détail

Conférence présentée dans le cadre d'une journée d'information tenue à Victoriaville

Conférence présentée dans le cadre d'une journée d'information tenue à Victoriaville Siège social Bureau de Québec 3600, boul Casavant Ouest 1665, boul Hamel edifice 2 Saint-Hyacinthe, Qc, J2S 8E3 Local 1.06 Québec, Qc, G1N 3Y7 Tel : (450) 773-1105 Tel : (418) 643-8903 Fax : (450) 773-8461

Plus en détail

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux 2012 Statistiques Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux Secteur sciage de résineux et de feuillus Production canadienne de bois d'œuvre résineux (En millions de pmp) Province

Plus en détail

Les fibres. Les vaisseaux. Les parenchymes ligneux. Les trachéides. Fil du bois

Les fibres. Les vaisseaux. Les parenchymes ligneux. Les trachéides. Fil du bois Le bois est la matière ligneuse et compacte qui compose les branches, le tronc et les racines des arbres et des arbrisseaux. C'est un ensemble de tissus composés de fibres, de vaisseaux, de parenchymes

Plus en détail

Régulateur de puissance (conduite de dérivation des gaz chauds)

Régulateur de puissance (conduite de dérivation des gaz chauds) MAKING MODERN LIVING POSSIBLE Régulateur de puissance (conduite de dérivation des gaz chauds) TUH/TCHE/ Fiche technique Régulateur de puissance (conduite de dérivation des gaz chauds), type TUH, TCHE/

Plus en détail

Système mural Tivoli Instructions de pose 06.14

Système mural Tivoli Instructions de pose 06.14 Système mural Tivoli Instructions de pose 06.14 1. Livraison et préparation de la pose Le système mural Tivoli bosselé est composé de quelques éléments seulement : un élément de format 1/1 et un élément

Plus en détail

Créations de Colin Tickner

Créations de Colin Tickner www.red-cedar-jardin.com Créations de Colin Tickner Collection 2014 Madame, Monsieur, J ai le plaisir de vous présenter ce catalogue de constructions annexes en ossature bois que nous installons sur toute

Plus en détail

Code article ES 31 + Sonde WGA : Code article ES 31K + Sonde WGA.:

Code article ES 31 + Sonde WGA : Code article ES 31K + Sonde WGA.: É q ui p e me n t e t a ppa r ei l s de contrôle et de mesure pour le génie climatique, l industrie et la protection de l environnement 17a rue des Cerisiers ZA BP 4025 67117 FURDENHEIM Tél : +33(0)3 88

Plus en détail

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso.

Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole. 11/09/2015 www.udppc.asso. Baccalauréat STL spécialité SPCL Épreuve de spécialité Proposition de correction Session de septembre 2015 métropole 11/09/2015 www.udppc.asso.fr Si vous repérez une erreur, merci d envoyer un message

Plus en détail

Traitement de surface pour produits de raboterie

Traitement de surface pour produits de raboterie Traitement de face pour produits de raboterie Surface brute de scie Traitement de couleur pour intérieur / extérieur Lae hydrosoluble, 1x face apparente Lae hydrosoluble, 1x 4 faces Lae ou laque hydrosoluble,

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

iled La nouvelle ère des LED dans le bloc opératoire

iled La nouvelle ère des LED dans le bloc opératoire iled La nouvelle ère des LED dans le bloc opératoire INNOVATIONS FOR PATIENT CARE iled Lampes d opération LED à haute performance iled de TRUMPF : Technologie de pointe pour la salle d opération L innovation

Plus en détail

Panneau sandwich isolant de toiture avec une large gamme de finitions décoratives

Panneau sandwich isolant de toiture avec une large gamme de finitions décoratives Panneau sandwich isolant de toiture avec une large gamme de finitions décoratives Chez Garnica, nous combattons l ordinaire pour devenir les chefs de file mondiaux dans notre secteur, en produisant un

Plus en détail

Colloque séchage 2013 Le séchage de commodités et de produits de bois d ingénierie: de l arbre aux produits finis. par Jonathan Caouette

Colloque séchage 2013 Le séchage de commodités et de produits de bois d ingénierie: de l arbre aux produits finis. par Jonathan Caouette Colloque séchage 2013 Le séchage de commodités et de produits de bois d ingénierie: de l arbre aux produits finis par Jonathan Caouette Introduction Brève description de l entreprise Quelques chiffres

Plus en détail

Introduc)on à la comptabilité analy)que télécoms Généralités et terminologie

Introduc)on à la comptabilité analy)que télécoms Généralités et terminologie 1 Introduc)on à la comptabilité analy)que télécoms Généralités et terminologie 2 Définition La comptabilité analytique est un outil d aide à la décision. Elle peut être définie comme l ensemble des techniques

Plus en détail

Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion. Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion. Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone 1 Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone Journée d information et d échange Habitat Santé 21 juin 2013 Plan 2 Avertissement

Plus en détail

Applicateur Pression. Colle. La colle est une solution d amidon ou de protéines pouvant contenir des gommes.

Applicateur Pression. Colle. La colle est une solution d amidon ou de protéines pouvant contenir des gommes. Collage Le collage ou scellage est la dernière d une longue succession d opérations qui transforment le carton en un emballage fonctionnel et attrayant. Elle se doit d être aussi soignée que les précédentes.

Plus en détail

Rubans d installation électrique

Rubans d installation électrique Rubans d installation électrique Fiabilité exceptionnelle des rubans Scotch Répondent à l ensemble des applications d isolation basse tension et haute tension L expertise du 1 er fabricant mondial de rubans

Plus en détail

Trucs et astuces de dépannage universel associés aux anomalies des systèmes de diagnostic embarqué sans égard à la marque et au modèle d automobile

Trucs et astuces de dépannage universel associés aux anomalies des systèmes de diagnostic embarqué sans égard à la marque et au modèle d automobile Trucs et astuces de dépannage universel associés aux anomalies des systèmes de diagnostic embarqué sans égard à la marque et au modèle d automobile Escan DTCs Monitors Digital Graphs Mode6 O2 Sharp SHOOTER

Plus en détail

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux 2011 Statistiques Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux Secteur sciage de résineux et de feuillus Production canadienne de bois d œuvre résineux en 2011 6 % 14 % 19 % 6

Plus en détail

MANUEL INFORMATIF. FORDIA Tous droits réservés.

MANUEL INFORMATIF. FORDIA Tous droits réservés. MANUEL INFORMATIF FORDIA 010. Tous droits réservés. INTRODUCTION 1 TABLE DES MATIÈRES Fordia est une entreprise manufacturière canadienne qui se spécialise depuis plus de 30 ans dans la fabrication d outils

Plus en détail

SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 GRILLE DE LECTURE... 3 LE BARDAGE BOIS: PRESENTATION GENERALE... 4 LE CHOIX DE L ESSENCE...

SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 GRILLE DE LECTURE... 3 LE BARDAGE BOIS: PRESENTATION GENERALE... 4 LE CHOIX DE L ESSENCE... Septembre 2008 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 GRILLE DE LECTURE... 3 LE BARDAGE BOIS: PRESENTATION GENERALE... 4 LE CHOIX DE L ESSENCE... 5 CHOIX LOCAL... 8 BARDAGE DE BOIS TRADITIONNEL... 9

Plus en détail

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com

Machine de moulage centrifuge C.300. Manuel. http://www.letrainmagique.com Machine de moulage centrifuge C.300 Manuel http://www.letrainmagique.com Santé et sécurité Projections Vérifiez que vous portez toujours des protections correctes pour les yeux et que personne d autre

Plus en détail

Après différents essais, c est en 1994 qu apparaissent les premiers essais de mélanges à base d chanvre non traité et de liant à base de chaux.

Après différents essais, c est en 1994 qu apparaissent les premiers essais de mélanges à base d chanvre non traité et de liant à base de chaux. LES ENDUITS CHANVRE ET CHAUX UN PRODUIT RECENT EN ISOLATION L utilisation du chanvre pour la correction thermique des habitations est une chose relativement récente : c est vers 1985 que la Chanvrière

Plus en détail

Présentation de L entreprise : clisoref.uk@gmail.com

Présentation de L entreprise : clisoref.uk@gmail.com Présentation de L entreprise : clisoref.uk@gmail.com Réalisation Bâtiments : Charpente Métallique (réalisations bâtiments) Froid industriel et commercial, Réfrigération, Climatisation : Panneaux : Frigorifique

Plus en détail

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois

Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Jean-Louis ANDRE Aubenas le 25/09/2014 Présentation de CERIBOIS Performances énergétique

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION ATTESTATION D APTITUDE A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES Famille 1 (Froid PAC Climatisation)

PROGRAMME DE FORMATION ATTESTATION D APTITUDE A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES Famille 1 (Froid PAC Climatisation) PROGRAMME DE FORMATION ATTESTATION D APTITUDE A LA MANIPULATION DES FLUIDES FRIGORIGENES Famille 1 (Froid PAC Climatisation) Objectif du stage : Préparer les intervenants manipulant des fluides frigorigènes,

Plus en détail

Pro Xpc Auto. Pistolets de pulvérisation électrostatiques automatiques UNE QUALITÉ CERTIFIÉE. UNE TECHNOLOGIE D AVANT-GARDE.

Pro Xpc Auto. Pistolets de pulvérisation électrostatiques automatiques UNE QUALITÉ CERTIFIÉE. UNE TECHNOLOGIE D AVANT-GARDE. Pro Xpc Auto Pistolets de pulvérisation électrostatiques automatiques UNE QUALITÉ CERTIFIÉE. UNE TECHNOLOGIE D AVANT-GARDE. s de commande Mise en place de nouveaux standards Le pistolet de pulvérisation

Plus en détail

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE

INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE INTÉGRATION UNITÉ MOBILE DE PRODUCTION PHARMACEUTIQUE GUIDE DE L ÉLÈVE Mise à jour Janvier 2016 Membres de l équipe : Nom (en lettres moulées) Initiale Signature Présentation des stations de l unité mobile

Plus en détail

Sondes Thermocouples Echangeables

Sondes Thermocouples Echangeables 118 Température Sondes Thermocouples Echangeables Sondes Thermocouples Echangeables Pour chaque application, ebro fournit un thermomètre adapté et propose également un large éventail de sondes précises

Plus en détail

Maîtriser le mirage automatique : du bon usage des méthodes d'analyse de risque et de criticité

Maîtriser le mirage automatique : du bon usage des méthodes d'analyse de risque et de criticité Maîtriser le mirage automatique : du bon usage des méthodes d'analyse de risque et de criticité Alain EUZEN Directeur Qualité Opérationnelle Opérations Qualité Sanofi pasteur Site de Val de Reuil (France)

Plus en détail

ADOS 592 SO 2. A D O S GmbH MESURE ET REGULATION Trierer Str RFA. Instructions d utilisation

ADOS 592 SO 2. A D O S GmbH MESURE ET REGULATION Trierer Str RFA. Instructions d utilisation ADOS 592 SO 2 Instructions d utilisation Capteur chimique pour mesurer le gaz sulfureux Etat: 01/98 A D O S GmbH MESURE ET REGULATION Trierer Str. 23-25 @ 52078 Aachen @ RFA TEL. : +49(0) 241 9769-0 FAX

Plus en détail

AVANTAGES TECHNIQUES DU BARDAGE CAPE COD Bardage en bois massif naturel : Pin douglas Lodgepole

AVANTAGES TECHNIQUES DU BARDAGE CAPE COD Bardage en bois massif naturel : Pin douglas Lodgepole Le bois CAPE COD est soigneusement séché (seulement 12%-14% d humidité) ; le processus d application de la peinture en deux couches sur 5 faces (+ 1 couche à l arrière du bardage) procure une protection

Plus en détail

Contrôleur automatique de pression haute précision Type CPC8000

Contrôleur automatique de pression haute précision Type CPC8000 Etalonnage Contrôleur automatique de pression haute précision Type CPC8000 Fiche technique WIKA CT 28.01 Applications Industrie (laboratoire, atelier et production) Fabricants de transmetteurs et de manomètres

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES MESURE DE LA TENEUR EN HUMIDITE DES PALETTES EN BOIS A travers ce guide, FCBA rappelle les bonnes pratiques de la mesure de la teneur en humidité des sciages et particulièrement

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. GRILLE D ÉVALUATION CHIMIE Organique Inorganique Agricole

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec. GRILLE D ÉVALUATION CHIMIE Organique Inorganique Agricole Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse GRILLE D ÉVALUATION CHIMIE Organique Inorganique Agricole Nom du laboratoire : No du laboratoire

Plus en détail

SYSTEME SR2 AUTO-NIVELLANT

SYSTEME SR2 AUTO-NIVELLANT SYSTEME SR2 AUTO-NIVELLANT 1. DESCRIPTION DU PRODUIT SYSTEME SR2 est un revêtement de sol auto lissant bi-composants à base de résine époxy, polyvalente sans solvant, étudié pour les applications horizontales

Plus en détail

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES Ref : DRC 2005 CHEN 05.0674/ RNg/CLE le 06/12/2005 NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES 1 OBJET Cette note a été rédigée dans le but de mettre en avant trois points importants concernant

Plus en détail

VitrA Fix FLEX PORSELEN

VitrA Fix FLEX PORSELEN VitrA Fix FLEX PORSELEN COLLE ELASTIQUE POUR LES CARREAUX PORCELAINES COMPENSES DE FIBRE UTILISES SUR LES MURS ET LES SOLS DES ESPACES EXTERNES ET INTERNES PROPRIETES Elle colle parfaitement à toute sorte

Plus en détail