PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION ANTI MICROBIENNE DE VOS LOCAUX

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION ANTI MICROBIENNE DE VOS LOCAUX"

Transcription

1 NOUVEAU FILM ANTIMICROBIEN Exp.Date 2017 N O UV EA U PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION ANTI MICROBIENNE DE VOS LOCAUX LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES

2 VOUS RESPECTEZ LES BONNES PRATIQUES D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ ET VOUS SOUHAITEZ QUE VOS LOCAUX ET ÉQUIPEMENTS SOIENT : Parfaitement entretenus Nettoyés réguiièrement Recouverts par des matériaux étanches, Iisses, lavables facilement MAIS C EST ENTRE 2 PHASES DE NETTOYAGE QUE : Le biofilm se forme Les germes peuvent proliférer ÉVOLUTION DU BIOFILM sans le film Pure Zone avec le film Pure Zone 24h 24h 24h FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

3 LE BIOFILM : C EST LE DANGER Il est composé de micro-organismes et d une couche muqueuse nécessitant une action mécanique de nettoyage. C est là que prolifèrent les bactéries. LE BIOFILM SE FORME TRÈS RAPIDEMENT LE NOUVEAU FILM HEXIS PROTÈGE VOS LOCAUX 24H SUR 24, 7 JOURS SUR 7. CROISSANCE D UNE POPULATION BACTÉRIENNE population bactérienne Sans le film Pure Zone Avec le film Pure Zone Temps (heures) LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 3

4 LE NOUVEAU FILM ANTIMICROBIEN IONS ARGENT IL S AGIT D UNE INNOVATION DÉCISIVE DONT LE PRINCIPE EST COUVERT PAR UN BREVET MONDIAL. Bactéries Lors des opérations de nettoyage, mais aussi en présence d humidité les ions Argent sont libérés depuis la couche superficielle du film. Les ions entrent en contact avec les bactéries bloquant leur métabolisme et/ou interrompant leur mécanisme de multiplication conduisant à leur destruction. Lors de la fabrication du film PVC des ions Argent encapsulés dans une matrice de verre sont répartis uniformément dans le film. Ions Argent Les germes ont besoin d humidité pour proliférer. Le film Hexis est étanche et fait barrière à l humidité. 4 FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

5 L EFFICACITÉ ANTIMICROBIENNE DES IONS ARGENT SANS INTERVENTIONS HUMAINES Protection 24h24-7j/7 donc entre 2 nettoyages Protection dans les zones inaccessibles lnhibition de la croissance de 99,99 % des germes testés (tests conformes à la norme ISO 22196) Réduisent de 4,5 Logs une population bactérienne Évitent la formation du biofilm Actifs pendant 5 années Parfaitement écologiques Pas de nanoparticules 0-20 RÉDUCTION DE 99,99 % DES BACTÉ RIES UN PROCESSUS RAPIDE Réduction en pourcentage du nombre de bactéries par rapport à une surface non protégée Temps (heures) LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 5

6 L ACTION ANTIMICROBIENNE DES IONS ARGENT Sous sa forme métallique (élémentaire) l argent est inerte et ne tue pas les bactéries. Les atomes d argent (désignés par Ag ou Ag 0 ) doivent perdre un électron et devenir des ions argent chargés positivement Ag +. L argent s ionise dans l air mais surtout dans un environnement humide. Les ions argent sont hautement réactifs et affectent des sites multiples dans les cellules bactériennes assurant leur destruction. LES IONS ARGENT : Ils provoquent l altération de la paroi céllulaire Transportés dans la cellule ils se lient aux protéines et interférent sur la production d énergie, la fonction enzymatique et la replication cellulaire Les ions argent sont actifs sur un large spectre de bactéries Des études ont suggéré que les ions argent étaient capables de déstabiliser la matrice du biofilm (1), de tuer des bactéries au sein de la matrice et de faciliter l action des produits de nettoyage Le biofilm est une communauté microbienne complexe composée de bactéries et parfois d espèces fongiques qui sont incrustées dans une matrice polysaccharidique protectrice. La prise en charge du biofilm fait intervenir : La réduction de la charge microbienne par une détersion vigoureuse pour éliminer les bactéries dormantes La prévention de la reformation du biofilm (par exemple par des ions argent qui détruisent les bactéries dites planctoniques solitaires et flottant librement) (1) Chaw KC, Manimaran M,tay FEH.Role of silver ions in destabilization of intermolecular adhesion forces measured by atomic force microscopy in Staphyloccus epidermidis biofilms. Antimicrob Agent chemother 2205;49(12) : FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

7 LA CROISSANCE MICROBIENNE NON CONTRÔLÉE : C EST LE RISQUE MAJEUR, SURTOUT AVEC CERTAINS GERMES, TELS QUE : Salmonella, Listeria... Après une phase de latence, la croissance devient exponentielle. LE FILM ANTIBACTERIEN HEXIS EMPÊCHE LA CROISSANCE BACTÉRIENNE STRUCTURE D UNE BACTÉRIE Paroi cellulaire Menbrane plasmique Capsule Cytoplasme Pili Plasmides Ribosomes Nucléotide Flagelle Phase stationnaire Nombre de cellules bactériennes Croissance Déclin Latence Temps LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 7

8 PREUVE DE L EFFICACITÉ DES IONS ARGENT SUR Listeria Protocole opératoire : On ensemence avec une colonie de Listeria la paroi d un réfrigérateur 4 C sans ions argent avec ions argent SI NON PROTÉGÉ : PROLIFÉRATION DES GERMES Prélèvement Dilution Comptage D 0 D 7 D 28 UFC / cm jours 7 jours 28 jours Avec Ions Argent Sans Ions Argent Dénombrement des colonies de Bactéries en comptant les UFC/ cm 3 (Unités Formant Colonies) 8 FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

9 MESURE DE L ACTIVITÉ DES FILMS ANTIMICROBIENS? Test par contact (ISO 22196) Surface neutre 10 6 colonies Une colonie de 10 6 bactéries est déposée Incubation 24 h à 35 C Comptage RÉSULTATS : Diminution de 4 Logs soit 99,99 % du nombre des bactéries Film antimicrobien 10 2 colonies Il y a une corrélation entre la réduction logarithmique et le pourcentage de réduction des bactéries. Diminution de 1 Log : Diminution de 2 Logs : Diminution de 3 Logs : Diminution de 4 Logs : Réduction de 90 % du nombre de bactéries Réduction de 99 % du nombre de bactéries Réduction de 99,9 % du nombre de bactéries Réduction de 99,99 % du nombre de bactéries LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 9

10 EFFICACITÉ 10 FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

11 LES PREUVES PAR LES TESTS Activité du film antimicrobien Hexis Souche Réduction bactérienne en % Diminution Logarithmique Salmonella enterica subsp enterica 99,99 > 4,6 Listeria monocytogenes 99,99 > 4,2 Staphylococcus aureus 99,99 > 4,1 Escherichia coli 99,99 > 4,5 MRSA 99,99 > 3,5 et en fonction des durées d incubation et des milieux utilisés Rapide : Une action antibactérienne : Pénétration rapide dans la cellule bactérienne. Puissante : Prolongée : Activité à très faible concentration. 24 h/24-7 j/7 pendant plusieurs années. LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 11

12 TO C U LÉ R TA A N NÉ CE E 12 FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

13 LES PREUVES PAR LES TESTS Le film Hexis peut être posé partout MICROBIEN MICROBIEN MICROBIEN Conclusions Le produit testé est NON IRRITANT Sans danger pour l emploi sur peau humaine. L évaluation et l analyse de l effet irritant n ont pas mis en évidence d effet irritant, indiquant une compatibilité cutanée satisfaisante pour le produit FILM Antimicrobien PURE ZONE. LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 13

14 LES REVÊTEMENTS ADHÉSIFS HEXIS SONT UTILISÉS SUR LES TRAINS, MÉTROS, AVIONS, DONC SOUMIS A DE FORTES CONTRAINTES Forte adhérence Facilité de nettoyage Étanchéïté Conformabilité DANS VOS LOCAUX LA MÊME TECHNIQUE LES MÊMES AVANTAGES 14 FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

15 LES REVÊTEMENTS ADHÉSIFS HEXIS PVC VOTRE PROTOCOLE DE NETTOYAGE EST RESPECTÉ Lisses et glissants donc faciles à nettoyer Parfaitement étanches Application rapide, sans désorganiser votre production, sur tous supports, gros œuvre, panneaux isothermes, panneaux sandwich... Dans tout univers sous contrainte sanitaire : salles propres, salles blanches, chambres froides Compatibles avec vos protocoles de nettoyage. Résistent à la majorité des agents chimiques, alcool, acides dilués, huiles Les films sont collés grâce à un adhésif acrylique sensible à la pression. L adhésion est immédiate et permanente après 24h de contact Fabriqué en France dans l usine Hexis Brevet international Hexis LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 15

16 L ÉTIQUETTE PURE ZONE Afin que vos clients, vos personnels, vos partenaires puissent identifier les zones protégées par le film antimicrobien, nous avons créé le label PURE ZONE, qui peut être posé sur les portes, comptoirs, vitrines, tables, indiquant ainsi LA PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION ANTIMICROBIENNE DANS VOS LOCAUX 16 FILM ANTIMICROBIEN PURE ZONE

17 APPLICATIONS LA PERFORMANCE EN TOUTES CIRCONSTANCES 17

18 principe antimicrobien Protection antimicrobien conformément aux bonnes pratiques définies par les autorités nationales. 1- Un film adhésif autocollant a été installé sur les surfaces les plus susceptibles à recevoir les microbes et les bactéries. 2- Un agent agit sur les bactéries. et ne se reproduisent plus. Protection 24h/24 7j/7 Choisir c est choisir de protéger Outils de marketing Coroplast Snap Frame Moorea Infoboard Plume a choisi Les films Antimicrobiens, grâce à leur capacité unique d inhiber le développement d une grande quantité de microbes, jouent un rôle très efficace dans la défense contre la propagation des bactéries et complètent la statégie de lutte contre les infections nosocomiales, pour vous protéger Comment ça marche? film 3- La croissance et la reproduction des bactéries sont inhibées. 4- Les bactéries sont neutralisées Carton publicitaire Bannière

19 DATE BON DE COMMANDE LIVRAISON 381, Boul. Industriel, Suite 8, St-Eustache (Québec) J7R 6C9 T: F: VENDU À # COMMANDE NOM LIVRÉ À TRANSPORT : COMPTE : NOM FORMAT DESCRIPTION QUANT. PRIX TOTAL BANNIÈRE 36x96 pouces 48x120 pouces -Vinyle 13 once & finition oeillet aux 24 pouces -Vinyle 13 once & finition oeillet aux 24 pouces 180 / chacun 360 / chacun COROPLAST INFOBOARD 24x36 pouces -Panneau de coroplast 4mm 33 / chacun 132 / chacun 48x72 pouces -Panneau de coroplast 4mm 11x16x40 pouces -Support en aluminium avec affiche 154 / chacun MOOREA 31x79 pouces -Enrouleur portable avec sac de transport 150 / chacun PLUME 30x96 pouces -Drapeau plume avec base en croix & sac d eau 299 / chacun SNAP FRAME 24x36 pouces CARTONS PUBLICITAIRE 3x4 pouces -Cadre d aluminium avec photo -Impression sur carton 14 points fini base d eau 125 / chacun x x x x x S-TOTAL TRANSPORT TPS TVQ TOTAL Signature : Date :

20 381, Boul. Industriel, Suite 8, St-Eustache (Québec) J7R 6C9 T: F:

PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION ANTI MICRObIENNE DE VOS LOCAUX

PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION ANTI MICRObIENNE DE VOS LOCAUX U EA V U O N PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION ANTI MICRObIENNE DE VOS LOCAUX NOUVEAU FILM ANTIMICROBIEN HEXIS la PerFormance en toutes circonstances Vous respectez les Bonnes pratiques d hygiène et de

Plus en détail

INCLUSION D IONS ARGENT DANS DES FILMS ADHESIFS. Nathalie SIBOLD HEXIS S.A.

INCLUSION D IONS ARGENT DANS DES FILMS ADHESIFS. Nathalie SIBOLD HEXIS S.A. INCLUSION D IONS ARGENT DANS DES FILMS ADHESIFS Nathalie SIBOLD HEXIS S.A. SOMMAIRE Présentation HEXIS S.A. Films anti-microbiens PURE ZONE HEXIS S.A. -quelques chiffres Fabricant de films adhésifs depuis

Plus en détail

Rilsan Active : une solution efficace pour limiter la prolifération du staphylocoque doré résistant à la méthicilline

Rilsan Active : une solution efficace pour limiter la prolifération du staphylocoque doré résistant à la méthicilline Hôpital Expo du 16 au 19 mai 2006 Porte de Versailles (Paris) - Hall 1 Stand R160 166 (Reval) Sommaire Dossier de presse Reval choisit le Rilsan Active d Arkema A l occasion du salon Hôpital Expo 2006,

Plus en détail

Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote

Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote Activité 1 Caractéristiques des cellules eucaryotes et procaryotes Observer et caractériser les cellules eucaryotes et procaryotes. Cellule eucaryote Cellule

Plus en détail

innovation Bactivelours

innovation Bactivelours innovation innovation Peinture en phase aqueuse, additivée aux ions d argent seigneurie innove L efficacité anti-bactérienne Seigneurie fait avancer la lutte contre les bactéries L argent est connu depuis

Plus en détail

La paroi des procaryotes

La paroi des procaryotes Les procaryotes Les procaryotes appartiennent à deux domaines, les bactéries et les Archéobactéries, qui présentent de nombreuses caractéristiques structurales, physiologiques et biochimiques distinctes.

Plus en détail

Détermination des Dates Limites de Consommation

Détermination des Dates Limites de Consommation Détermination des Dates Limites de Consommation Pr Ivan LEGUERINEL IUT de Quimper, Département de Biologie Directeur du LUMAQ Quelques mots de présentation IUT de Quimper 4 départements GB, TC, GLT, GEA

Plus en détail

1- Généralités 2- Formation du biofilm 3- Biofilm dans le domaine médical 4- Cas de la mucoviscidose 5- Le «biofouling» dans le domaine industriel

1- Généralités 2- Formation du biofilm 3- Biofilm dans le domaine médical 4- Cas de la mucoviscidose 5- Le «biofouling» dans le domaine industriel 1- Généralités 2- Formation du biofilm 3- Biofilm dans le domaine médical 4- Cas de la mucoviscidose 5- Le «biofouling» dans le domaine industriel 1 Définitions Slime étudié chez le staphylocoque et pyo

Plus en détail

Réduction de la teneur en sel et «nouvelles technologies»

Réduction de la teneur en sel et «nouvelles technologies» Réduction de la teneur en sel et «nouvelles technologies» Pascal GARRY IFIP-institut du porc 7 avenue du Général de Gaulle 94700 Maisons-Alfort Le sel a rôle de conservation par diminution de l a w Réduire

Plus en détail

Les antibiotiques. Découverte de la pénicilline en 1928 par A. Fleming

Les antibiotiques. Découverte de la pénicilline en 1928 par A. Fleming Les antibiotiques Définition complète (du grec anti, contre et bios, la vie) Tout composé chimique, élaboré par un morganisme ou produit par synthèse, dont l'activité thérapeutique se manifeste à très

Plus en détail

Solutions Challenge Test

Solutions Challenge Test Solutions Challenge Test Listeria, Salmonelle, crise alimentaire Maîtrisez vos risques microbiologiques Solutions Challenge Test Le Challenge Test est un protocole microbiologique dont l objectif est de

Plus en détail

IÈ G Y L HE N D IO E T A IC V V O R N E SUL INA N IE R É T C A IB T N A E R R E V

IÈ G Y L HE N D IO E T A IC V V O R N E SUL INA N IE R É T C A IB T N A E R R E V VERRE ANTIBACTÉRIEN L INNOVATION AU SERVICE DE L HYGIÈNE En version Lacobel, le verre AntiBactérien est idéal pour le revêtement mural des lieux propices au développement des bactéries tels que les salles

Plus en détail

Produits cosmétiques. Exigences règlementaires 23/05/2013. Bonnes Pratiques de Fabrication Contrôles et laboratoire

Produits cosmétiques. Exigences règlementaires 23/05/2013. Bonnes Pratiques de Fabrication Contrôles et laboratoire Produits cosmétiques Bonnes Pratiques de Fabrication Contrôles et laboratoire Extrait de la définition (Règlement CE n 1223/2009 et Décision N 07/2010/CM/UEMOA) Substance ou mélange destiné à être mis

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Baccalauréat sciences et technologies de laboratoire Sujet zéro Option biotechnologies Épreuve écrite Les laboratoires de biotechnologie au service

Plus en détail

Mécanismes de résistances des microorganismes aux antibiotiques

Mécanismes de résistances des microorganismes aux antibiotiques Mécanismes de résistances des microorganismes aux antibiotiques Dr Gérald Vallet Centre Hospitalier de VERDUN 16èmes Journées Régionales d'hygiène et de Lutte contre les Infections Nosocomiales 12 et 13

Plus en détail

I - 1 Nouveau 2011/06/10

I - 1 Nouveau 2011/06/10 I - 1 MANUEL D INSPECTION DES INSTALLATIONS - ANNEXE I LIGNES DIRECTRICES SUR LES MESURES DE CONTRÔLE VISANT À PRÉVENIR LA CONTAMINATION PAR LISTERIA MONOCYTOGENES ET LA CROISSANCE DE CETTE BACTÉRIE I

Plus en détail

Kömafoam. Conforme aux normes REACH. Produits complémentaires TKCP. Reboard. A savoir / Précautions d Usage Utilisation en intérieur uniquement

Kömafoam. Conforme aux normes REACH. Produits complémentaires TKCP. Reboard. A savoir / Précautions d Usage Utilisation en intérieur uniquement Groupe de Marchandise D 30 G Kömafoam ThyssenKrupp Cadillac Plastic Matière: plaque sandwich légère composée d un noyau en mousse de polystyrène recouverte de chaque côté d une couche de revêtement (carton

Plus en détail

Exercice de rappel sur les virus

Exercice de rappel sur les virus Exercice de rappel sur les virus 1- Vrai ou Faux (justifier lorsque la proposition est fausse) - Toutes les particules virales possèdent obligatoirement une capside faites de protéines et du matériel génétique

Plus en détail

GROUPE HEXIS: HEALTH DIVISION

GROUPE HEXIS: HEALTH DIVISION GROUPE HEXIS: HEALTH DIVISION HEXIS est un des plus grands fabricants de films vinyles autoadhésifs sensibles à la pression et de supports jet d encre pour la signalétique, l impression numérique et le

Plus en détail

Attirez l attention sur votre entreprise!

Attirez l attention sur votre entreprise! Attirez l attention sur votre entreprise! Offres et prix SUISSE PUBLIC 2017 Possibilités publicitaires Sur le site d exposition et dans les halles Affiches publicitaires Vendues par baracom GmbH Divers

Plus en détail

Microorganismes des Aliments

Microorganismes des Aliments Microorganismes des Aliments Contamination & Multiplication des Micro-organismes dans l Aliment Brève intro du cours ENVT A3 2014 Denis Corpet sur la base d'un ppt de J.D.Bailly http://corpet.net/denis

Plus en détail

Contamination des endoscopes : mécanismes, moyens de détection, prévention

Contamination des endoscopes : mécanismes, moyens de détection, prévention Contamination des endoscopes : mécanismes, moyens de détection, prévention Pr O. Traoré Service d Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Ferrand ARLIN Réseau des Hygiénistes du Centre, Blois 22/03/2012 1 Risques

Plus en détail

Des acariens de la poussière aux Staphylocoques dorés. solution. nous avons la. pour protéger les produits de vos clients

Des acariens de la poussière aux Staphylocoques dorés. solution. nous avons la. pour protéger les produits de vos clients Des acariens de la poussière aux Staphylocoques dorés nous avons la solution pour protéger les produits de vos clients Utilisez HealthGuard pour protéger les produits de vos clients contre les acariens

Plus en détail

*smith&nephew. Libération dynamique d ions d argent Destruction rapide de micro-organismes Protection de longue durée

*smith&nephew. Libération dynamique d ions d argent Destruction rapide de micro-organismes Protection de longue durée *smith&nephew Libération dynamique d ions d argent Destruction rapide de micro-organismes Protection de longue durée Meilleur argent Les ions d argent sont connus depuis des siècles en tant qu agent antimicrobien

Plus en détail

84 couleurs standards dont 8 métalliques. Vinyle 50 µm coulé Sans cadmium Epaisseur du film + adhésif (ISO 4593) Papier siliconé

84 couleurs standards dont 8 métalliques. Vinyle 50 µm coulé Sans cadmium Epaisseur du film + adhésif (ISO 4593) Papier siliconé Page 1 sur 5 Bulletin produit SC80 Novembre 2013 Annule et remplace toute version précédente Scotchcal série 80 Film teinté masse de découpe Description Films vinyles coulés couleurs spécialement conçus

Plus en détail

www.bauhaus.ch L innovation murale XXL pour la salle de bains, la cuisine et le salon

www.bauhaus.ch L innovation murale XXL pour la salle de bains, la cuisine et le salon www.bauhaus.ch L innovation murale XXL pour la salle de bains, la cuisine et le salon 2016 Vert Ardoise Nos services pour vous: Service de livraison Service de location Location de remorques Veuillez noter

Plus en détail

Cellule de Malassez MT13287 MT Description du Produit. 1. Introduction

Cellule de Malassez MT13287 MT Description du Produit. 1. Introduction Cellule de Malassez MT13287 MT13288 Description du Produit 1. Introduction Cette technique permet d évaluer la concentration cellulaire d une suspension de levure à un instant donné : elle va permettre

Plus en détail

6/28/2016. Contrôle de la Croissance Microbienne. Méthodes. Terminologie. Les Désinfectants et Antiseptiques

6/28/2016. Contrôle de la Croissance Microbienne. Méthodes. Terminologie. Les Désinfectants et Antiseptiques Contrôle de la Croissance Microbienne Les Désinfectants et Antiseptiques 1 Méthodes Trois approches pour le contrôle de la croissance microbienne Chimique Désinfectants et antiseptiques Physique Chaleur

Plus en détail

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d analyses microbiologiques? 2 e partie : utilisation de molécules cryoprotectrices

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d analyses microbiologiques? 2 e partie : utilisation de molécules cryoprotectrices ÉTUDES La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d analyses microbiologiques? 2 e partie : utilisation de molécules cryoprotectrices PASCAL GARRY CTSCCV, 7 avenue du Général de Gaulle, 94704

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS ANNEE : 2016 Date de mise à jour : 01/03/2016 1 LABORATOIRE LABORATOIRE D'AUTOCONTRÔLE - Conseil Accompagnement pour la mise en place d'un laboratoire

Plus en détail

CUISINE & SALLE DE BAIN

CUISINE & SALLE DE BAIN GUIDE BOIS INTÉRIEURS MEUBLES & BOISERIES CUISINE & SALLE DE BAIN Fabricant de qualité de vie LE BOIS DANS LA CUISINE & SALLE DE BAIN LE BOIS Authentique, chaleureux et décoratif, le bois est partout dans

Plus en détail

FROMAGES AU LAIT CRU

FROMAGES AU LAIT CRU FROMAGES AU LAIT CRU Trame ACTALIA Produits laitiers L alliance subtile du patrimoine, de la microbiologie et de la santé publique Académie Agriculture de France 5 mars 2014 Une maîtrise de la matière

Plus en détail

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs

CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE. I) Les besoins nutritifs CHAPITRE 3 : NUTRITION ET CROISSANCE MICROBIENNE I) Les besoins nutritifs La nutrition est un paramètre permettant l étude de bactéries. Leurs sources sont variables dans la nature, on peut observer des

Plus en détail

Viticulture PRODUCTION & STOCKAGE DÉCONTAMINATION DES LIEUX DE 24 / 24 H I.P. 45

Viticulture PRODUCTION & STOCKAGE DÉCONTAMINATION DES LIEUX DE 24 / 24 H I.P. 45 DÉCONTAMINATION DES LIEUX DE PRODUCTION & STOCKAGE Viticulture 24 / 24 H SANS CONSOMMABLES I.P. 45 Bactéries, champignons, moisissures, germes Composées Organiques Volatiles. Philippe Kurtz 15, place de

Plus en détail

CUISINE & SALLE DE BAIN

CUISINE & SALLE DE BAIN GUIDE BOIS INTÉRIEURS MEUBLES & BOISERIES CUISINE & SALLE DE BAIN Fabricant de qualité de vie LE BOIS DANS LA CUISINE & SALLE DE BAIN LE BOIS Authentique, chaleureux et décoratif, le bois est partout dans

Plus en détail

Fiche Technique n 6A. Qu est ce qu un plan de nettoyage et désinfection d un site de production?

Fiche Technique n 6A. Qu est ce qu un plan de nettoyage et désinfection d un site de production? Fiche Technique n 6A Qu est ce qu un plan de nettoyage et désinfection d un site de production? Pourquoi faut-il réaliser un nettoyage-désinfection rigoureux de mon site de production? Les opérations de

Plus en détail

Lutte contre les microorganismes

Lutte contre les microorganismes Lutte contre les microorganismes Dans la lutte contre les maladies infectieuses, une place importante revient à la lutte contre les microorganismes. Le but est de détruire ou d inactiver les MO sur des

Plus en détail

Rubans d installation électrique

Rubans d installation électrique Rubans d installation électrique Fiabilité exceptionnelle des rubans Scotch Répondent à l ensemble des applications d isolation basse tension et haute tension L expertise du 1 er fabricant mondial de rubans

Plus en détail

Cytométrie en flux et microbiologie: intérêts, limites, domaines d applications. Marielle BOUIX AgroParisTech-INRA

Cytométrie en flux et microbiologie: intérêts, limites, domaines d applications. Marielle BOUIX AgroParisTech-INRA Cytométrie en flux et microbiologie: intérêts, limites, domaines d applications Marielle BOUIX AgroParisTech-INRA - Combien? - Viable? Les attentes en microbiologie -Quel état cellulaire? - Quelles fonctionnalités?

Plus en détail

Bactériologie générale

Bactériologie générale Bactériologie générale I- Qu est ce qu une bactérie? C est un micro-organisme (0,5 à 5 microm) unicellelulaire C est un procaryote puisqu elle n a pas de noyau, le matériel génétique est libre dans le

Plus en détail

Physiologie bactérienne

Physiologie bactérienne Cours PCEM2 Physiologie bactérienne Anne-Laure Michon- Laboratoire Bactériologie Hôpital Arnaud de Villeneuve - Montpellier Objectifs les principaux éléments de la physiologie bactérienne : les conditions

Plus en détail

ETANCHER LES TOITURES ET TERRASSES AVEC BANDE ETANCHE AUTOCOLLANTE BITUME

ETANCHER LES TOITURES ET TERRASSES AVEC BANDE ETANCHE AUTOCOLLANTE BITUME Bande d'étanchéité toiture bitume autocollante Bande étanche autocollante bitume est une bande d'étanchéité indéchirable, autocollante à froid, prête à l'emploi, applicable sur tous supports : bois, métal,

Plus en détail

LA CELLULE BACTÉRIENNE

LA CELLULE BACTÉRIENNE Matière: Microbiologie Générale Enseignement commun aux 2ème années de Biologie et d Agronomie Chapitre 2 : LA CELLULE BACTÉRIENNE -LES COMPOSANTS FACULTATIFS Docteur MOUSSI Abdelhamid Année universitaire

Plus en détail

CODEVE LE CATALOGUE PEINTURE BATIMENT. FDS disponible sur simple demande sur www.codeve.fr ou au tél: 04 70 28 93 08

CODEVE LE CATALOGUE PEINTURE BATIMENT. FDS disponible sur simple demande sur www.codeve.fr ou au tél: 04 70 28 93 08 CODEVE LE CATALOGUE PEINTURE BATIMENT 1/11 PEINTURE SOL BETON PU BI-COMPOSANTS Peinture sol béton pour protéger et décorer vos sols béton ou ciment. Excellente stabilité aux trafics répétés. Souplesse

Plus en détail

Mipolam Biocontrol. Sols Industries. Fraunhofer. Gerflor GmbH F loor C o v e ring MIPOLAM BIOCONTROL Report No. GE 0802-427

Mipolam Biocontrol. Sols Industries. Fraunhofer. Gerflor GmbH F loor C o v e ring MIPOLAM BIOCONTROL Report No. GE 0802-427 Mipolam Biocontrol Sols Industries MIPOLAM Sommaire Impact du Mipolam Biocontrol sur l environnement de production P 4 Les émissions particulaires P 4 Résultats des tests d émission particulaire, sous

Plus en détail

Transfert de gènes chez les procaryotes

Transfert de gènes chez les procaryotes 9 janvier 2010 RT : Marie Beaufrère Pr. Claire Poyard RL : Pierre-Henri Jacquin Transfert de gènes chez les procaryotes I/ Transduction II/ Transformation III/ Conjugaison IV/ Plasmides V/ Systèmes de

Plus en détail

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS?

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? ICAFOC - Janvier 2003 Que sont les antibiotiques? Microorganismes (champignons, bactéries) Molécules antibiotiques Virus Bactéries Classification en 7 groupes Classification

Plus en détail

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes

Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Microbiologie Chapitre 5 : La sexualité des bactéries, transferts horizontaux de gènes Partie 2 : La transduction I. Les vecteurs de la transduction : les bactériophages La transduction est un phénomène

Plus en détail

Cubo CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Cubo CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Cubo CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES La série de direction Cubo présente une gamme de bureaux avec des lignes simples, mais fonctionnelles. La combinaison des finitions laquées et des finitions en plaque en

Plus en détail

LOBSTERINE & CRABTERINE

LOBSTERINE & CRABTERINE PRESENTE LOBSTERINE & CRABTERINE Le 4 kg en plaque industrielle sous-vide 2 cm d epaisseur LOBSTERINE & CRABTERINE Que sont les LOBSTERINES et CRABTERINES? -Ces produits sont des bases culinaires en pâtes

Plus en détail

Tarifs Impressions Salon Septembre 2011

Tarifs Impressions Salon Septembre 2011 Tarifs Impressions Salon contact@isthisart.fr CARTES COMMERCIALES 8,5x5,4 cm de 9 à 45 cm 2 CRÉEZ VOS PROPRES FORMATS à l intérieur d un format 45 cm 2 (ex. : un format 9x5 cm = 45 cm 2 ) Format mini :

Plus en détail

Chapitre VI : Génétique Bactérienne

Chapitre VI : Génétique Bactérienne Chapitre VI : Génétique Bactérienne La biologie moléculaire est née dans les laboratoires de microbiologistes étudiant des virus et des bactéries telles que E.coli. Ce sont des expériences avec des virus

Plus en détail

INNOVATION POLYESTER POST-CONSOMMATION RECYCLÉ ECO INTELLIGENT MD AVEC AGION MD DES TISSUS DURABLES PROTÉGÉS PAR UNE SURFACE ANTIMICROBIENNE

INNOVATION POLYESTER POST-CONSOMMATION RECYCLÉ ECO INTELLIGENT MD AVEC AGION MD DES TISSUS DURABLES PROTÉGÉS PAR UNE SURFACE ANTIMICROBIENNE MD INNOVATION MD POLYESTER POST-CONSOMMATION RECYCLÉ ECO INTELLIGENT MD AVEC AGION MD DES TISSUS DURABLES PROTÉGÉS PAR UNE SURFACE ANTIMICROBIENNE POLYESTER POST-CONSOMMATION RECYCLÉ ECO INTELLIGENT MD

Plus en détail

L eau dans les ateliers fromagers et le. les UV

L eau dans les ateliers fromagers et le. les UV Perfectionnement des techniciens produits laitiers fermiers Manosque septembre 2011 L eau dans les ateliers fromagers et le système de désinfection de l eau par les UV Dans le cadre de la lutte contre

Plus en détail

Sym Previus : System de prévision de l impact des procédés et de l environnement sur les microorganismes. Dominique Thuault

Sym Previus : System de prévision de l impact des procédés et de l environnement sur les microorganismes. Dominique Thuault Sym Previus : de l impact des procédés et de l environnement sur les microorganismes Dominique Thuault Modèle secondaire cardinal µ max = µ opt. γ(t). γ(ph). γ(a w ) Paramètres propres au microorganisme

Plus en détail

La composition du lait et du yaourt (en grammes)

La composition du lait et du yaourt (en grammes) 1 DOSSIER : les BIOTECHNOLOGIES dans les BIOINDUSTRIES THEME : LE YAOURT 1) Qu est ce qu un yaourt? 1.1) Proposer la définition du yaourt. La dénomination " yaourt " ou " yoghourt " est réservée au lait

Plus en détail

Manco Brigitte, Arnaud Ginette, Caudron Clémentine, Jacquinet Claire, Dupuy Noëlle, Butty Pascal

Manco Brigitte, Arnaud Ginette, Caudron Clémentine, Jacquinet Claire, Dupuy Noëlle, Butty Pascal ETUDE DE L ASSOCIATION ERYTHROMYCINE-COLISTINE IN VITRO : MISE EN EVIDENCE D UNE SYNERGIE SUR ESCHERICHIA COLI ET SALMONELLA (ENTERICA SEROVAR) HADAR D ORIGINE AVIAIRE Manco Brigitte, Arnaud Ginette, Caudron

Plus en détail

Microbiologie. Définition d un Microorganisme. Microorganismes en Laboratoire. L Étude des Microorganismes

Microbiologie. Définition d un Microorganisme. Microorganismes en Laboratoire. L Étude des Microorganismes Microbiologie L Étude des Microorganismes Définition d un Microorganisme Dérivé du grec: Mikros, «petit» et Organismos, «organisme» Organisme microscopique qui comprend soit une seule cellule (unicellulaires)

Plus en détail

EUROCLOlSON-SANl - B. Cabines Sanitaires Cloisons Sanitaires

EUROCLOlSON-SANl - B. Cabines Sanitaires Cloisons Sanitaires Cabines Sanitaires Cloisons Sanitaires EUROCLOISON-SANI-B est un système de cloisons préfabriquées, adapté pour des cabines d habillage, cabines de douche et espaces de toilettes pour des établissements

Plus en détail

Chapitre 44. Bois, charbon de bois et ouvrages en bois

Chapitre 44. Bois, charbon de bois et ouvrages en bois 4404-4412 Chapitre 44 Bois, charbon de bois et ouvrages en bois Bâtonnets en bambou (tuteurs pour plantes), appointés, même fendus et éventuellement légèrement arrondis, non tournés, d'une longueur de

Plus en détail

DE LCB A LCB FOOD SAFETY

DE LCB A LCB FOOD SAFETY DE LCB A LCB FOOD SAFETY 1963 Laboratoire Chimie Biologie prestations laboratoires pour l identification et le contrôle de toutes contaminations Coeur de métier : fumigènes désinfectants 2012 LCB food

Plus en détail

Une révolution dans le traitement des nuisances olfactives: les murs absorbeurs d odeurs

Une révolution dans le traitement des nuisances olfactives: les murs absorbeurs d odeurs Une révolution dans le traitement des nuisances olfactives: les murs absorbeurs d odeurs OLFactive : efficace, permanent, sain, économique, et attrayant. La question des nuisances olfactives Vous êtes

Plus en détail

Plus sûre & plus efficace

Plus sûre & plus efficace Innovation Mousse lavante désinfectante pour les mains Plus sûre & plus efficace Efficacité renforcée par le Peroxyde d Hydrogène Accéléré La référence mondiale en solutions d hygiène cutanée pour les

Plus en détail

Nathalie GNANOU-BESSE, Rabeb MILED AFSSA LERQAP, unité HMPA

Nathalie GNANOU-BESSE, Rabeb MILED AFSSA LERQAP, unité HMPA Nathalie GNANOU-BESSE, Rabeb MILED AFSSA LERQAP, unité HMPA Listeria monocytogenes : Plan de surveillance de la contamination des aliments à la distribution (d après DGCCRF) Cronobacter (Enterobacter sakazakii)

Plus en détail

Revêtement 9H. American garage SPRL Rue EWIL TRIEU TEMPLEUVE Belgique

Revêtement 9H. American garage SPRL Rue EWIL TRIEU TEMPLEUVE Belgique Revêtement 9H Revêtement permanent protection permanente Facile à nettoyer sur toutes surfaces Anti-graffiti anti-traces de doigts Résiste à une température de plus de 750 Excellente résistance aux intempéries

Plus en détail

Elisabeth ROSSA et Anne GASPAR Infirmières en Chirurgie Vasculaire SERVICE DU Pr. BECQUEMIN AFICV 23 et 24 Juin 2012

Elisabeth ROSSA et Anne GASPAR Infirmières en Chirurgie Vasculaire SERVICE DU Pr. BECQUEMIN AFICV 23 et 24 Juin 2012 Elisabeth ROSSA et Anne GASPAR Infirmières en Chirurgie Vasculaire SERVICE DU Pr. BECQUEMIN AFICV 23 et 24 Juin 2012 Service de chirurgie vasculaire Hôpital Henri Mondor-Créteil 36 lits Plaies chroniques

Plus en détail

LA CELLULE BACTÉRIENNE

LA CELLULE BACTÉRIENNE Matière: Microbiologie Générale Enseignement commun aux 2ème années de Biologie et d Agronomie Chapitre 2 : LA CELLULE BACTÉRIENNE -LES COMPOSANTS OBLIGATOIRES Docteur MOUSSI Abdelhamid Année universitaire

Plus en détail

Sûreté alimentaire. Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires?

Sûreté alimentaire. Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires? Sûreté alimentaire Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires? > 13 & 14 novembre 2013 > Montpellier SupAgro INRA www.rencontres-qualimediterranee.fr

Plus en détail

Humancare. Mon assistant all inclusive : plafonds hygiène OWA. OWAlifetime collection

Humancare. Mon assistant all inclusive : plafonds hygiène OWA. OWAlifetime collection Humancare Mon assistant all inclusive : plafonds hygiène OWA OWAlifetime collection Humancare Norme NF S 90-351 La norme française NF S 90-351 La norme NF S 90-351 est mondialement reconnue. Elle constitue,

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier SOMMAIRE PREAMBULE CHAMP D APPLICATION p 2 PRESTATIONS D EXPERTISE PROPOSEES PAR FRANCE AIR I. Les tests d intégrité p

Plus en détail

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur

recyclé OUATE DE CELLULOSE naturel N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu durable économique confort isolant bien-être protecteur OUATE DE CELLULOSE bien-être sain recyclé économique confort protecteur naturel durable isolant N ouvelles r esponsabilités pour la terre www.nrgaia.eu Golbey FABRICATION FRANÇAISE La Monnerie Le Montel

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Date : 04/2015. Emulsion incolore en phase aqueuse, d aspect mat velouté et formulée à base de résines acryliques micronisées.

FICHE TECHNIQUE Date : 04/2015. Emulsion incolore en phase aqueuse, d aspect mat velouté et formulée à base de résines acryliques micronisées. IMLAR CPC 1175 T Description Emulsion incolore en phase aqueuse, d aspect mat velouté et formulée à base de résines acryliques micronisées. Destinations Produit destiné à la protection et à l hydrofugation

Plus en détail

Equipement laboratoire

Equipement laboratoire Français p 1 Accessoire «Microbiologie» Sérénit Version : 9007 Accessoire seul Accessoire en manipulation 1 Objectifs Cet accessoire permet d utiliser avantageusement le bec électrique Sérénit (réf. 701

Plus en détail

Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques

Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques Dr L. Simon Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales de l Est 1 ère journée Régionale des Établissements Médico-Sociaux

Plus en détail

Stratifié & Compact antibactérien

Stratifié & Compact antibactérien Stratifié & Compact antibactérien www.polyrey.com Nous créons pour vous. 80% des bactéries et virus se transmettent au contact des mains et des surfaces contaminées. Le Stratifié HPL traité Sanitized est

Plus en détail

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

Assortiment pour créer des toitures en pente

Assortiment pour créer des toitures en pente Isolation 7 ème édition Mars 2015 Assortiment pour créer des toitures en pente ISOLATION DURABLE POUR TOITURES PLATES ET LÉGÈREMENT INCLINÉES l Mousse rigide PIR à haut rendement, valeur lambda à partir

Plus en détail

L écrin de vos produits

L écrin de vos produits M o b i l i e r d e v e n t e & m e r c h a n d i s i n g L écrin de vos produits L écrin de vos produits L écrin de vos produits L écrin de vos produits 5 7 7, r u e C é l e s t i n H e n n i o n 5 9

Plus en détail

Applicateur Pression. Colle. La colle est une solution d amidon ou de protéines pouvant contenir des gommes.

Applicateur Pression. Colle. La colle est une solution d amidon ou de protéines pouvant contenir des gommes. Collage Le collage ou scellage est la dernière d une longue succession d opérations qui transforment le carton en un emballage fonctionnel et attrayant. Elle se doit d être aussi soignée que les précédentes.

Plus en détail

bionews n 10 Juni 2009

bionews n 10 Juni 2009 bionews n 10 Juni 2009 EDITORIAL Chers Clients et Partenaires, biomérieux (Suisse) SA, au cœur de la santé suisse depuis bientôt 22 ans, est à l écoute de ses clients, de ses partenaires. clinicien ou

Plus en détail

Un nouveau paradigme d indépendance et de liberté pour

Un nouveau paradigme d indépendance et de liberté pour - Le marketing de réseau r de niveau III - Un nouveau paradigme d indépendance et de liberté pour Contribuer au développement des autres : familles, amis, collègues, clients.. Etre à la fois salarié, indépendant

Plus en détail

Microbiologie BIOL physiques et chimiques

Microbiologie BIOL physiques et chimiques Microbiologie BIOL 3253 Le contrôle des microorganismes par les agents physiques et chimiques Les méthodes de contrôle des micro-organismes Definition des termes fréquemment utilisés Stérilisation Procédé

Plus en détail

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

MAITRISE DU RISQUE INFECTIEUX GESTION DU LINGE EN EMS. Réunion annuelle du Réseau de Correspondants en Hygiène des EMS. Vendredi 27 mars 2015

MAITRISE DU RISQUE INFECTIEUX GESTION DU LINGE EN EMS. Réunion annuelle du Réseau de Correspondants en Hygiène des EMS. Vendredi 27 mars 2015 MAITRISE DU RISQUE INFECTIEUX ET GESTION DU LINGE EN EMS Réunion annuelle du Réseau de Correspondants en Hygiène des EMS Vendredi 27 mars 2015 CONTEXTE Vieillissement de la population, Augmentation du

Plus en détail

Geosynthetics SYSTÈMES DE PANNEAUX DE CHANTIER

Geosynthetics SYSTÈMES DE PANNEAUX DE CHANTIER SYSTÈMES DE PANNEAUX DE CHANTIER SYSTÈMES DE PANNEAUX INNOVANTS Panneaux cellulaires structurés Les secrets de leur technologie Nos panneaux cellulaires structurés sont fabriqués en polypropylène à partir

Plus en détail

GRAFFIKS.CA Catalogue de produits 2017

GRAFFIKS.CA Catalogue de produits 2017 Catalogue de produits 2017 PRODUITS PUBLICITAIRES PRODUITS D EXPOSITIONS PRODUITS EXTÉRIEUR P1 P6 P7 P9 P10-P13 Voici le catalogue de produits de Graffiks.ca 2017 Nous avons inscrit nos produits dans 3

Plus en détail

DIRECTION ENVIRONNEMENT

DIRECTION ENVIRONNEMENT DIRECTION ENVIRONNEMENT DÉTERMINATION DE L EFFICACITÉ BACTÉRIOSTATIQUE ET BACTÉRICIDE D UN REVÊTEMENT DE SOL Dossier CRIQ n o 640-PE35964 Rapport technique Madame Louise Larivière FORBO LINOLEUM INC. 8300,

Plus en détail

Programme de microbiologie générale et appliquée

Programme de microbiologie générale et appliquée Programme de microbiologie générale et appliquée Connaissances Indicateurs d'évaluation 1. STRUCTURE ET MULTIPLICATION DES MICRO-ORGANISMES 1.1 Diversité du monde microbien : Algues, protozoaires, champignons

Plus en détail

Pour fabricants de panneaux et de porte-visuels Engineered to Perform Better

Pour fabricants de panneaux et de porte-visuels Engineered to Perform Better Pour fabricants de panneaux et de porte-visuels Engineered to Perform Better Siège social d ORAFOL Situé en périphérie de Berlin, au coeur de l Europe, le siège social d ORAFOL Europe GmbH est le noyau

Plus en détail

Construction. Mastic élastique monocomposant à base de polyuréthanne

Construction. Mastic élastique monocomposant à base de polyuréthanne Fiche technique Edition 1, 2013 Identification no. 02 05 01 01 009 0 000002 Version no. 12022013 Mastic élastique monocomposant à base de polyuréthanne Produit Description est un mastic monocomposant conçu

Plus en détail

Types de matériaux Rigides

Types de matériaux Rigides Types de matériaux Rigides Coroplast Dimension Feuille de 48 x 96 Blanc, autres couleurs sur commande spéciale Épaisseur (en 4 mm (principal vendeur) millimètre) 6 mm 10 mm Note Pose d œillets Découpe

Plus en détail

Choisir un produit désinfectant pour l entretien des locaux

Choisir un produit désinfectant pour l entretien des locaux Choisir un produit désinfectant pour l entretien des locaux Laurence Badrikian Service Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Ferrand 1 Définition des besoins Quels produits? - un détergent (pour l alternance

Plus en détail

LE POUVOIR DU QUARTZ À VOTRE SERVICE

LE POUVOIR DU QUARTZ À VOTRE SERVICE SILESTONE LE POUVOIR DU QUARTZ À VOTRE SERVICE THE ORIGINAL LA MEILLEURE SURFACE EN QUARTZ POUR LES PLANS DE TRAVAIL DE CUISINE, LES SALLES DE BAIN ET LES SOLS. PROTECTION BACTERIOSTATIQUE Avec Technologie

Plus en détail

COMMENSALISME ET INFECTION

COMMENSALISME ET INFECTION COMMENSALISME ET INFECTION I -Les réservoirs bactériens L environnement Bactéries saprophytes L homme, les animaux Bactéries commensales 1 - Flore environnementale Réservoir de micro-organisme : Eau Surface

Plus en détail

Croissance bactérienne. Croissance Bactérienne. Fission Binaire

Croissance bactérienne. Croissance Bactérienne. Fission Binaire Croissance bactérienne 1 Croissance Bactérienne Augmentation du nombre de cellules La bactérie se reproduit par fission binaire (1 2, 2 4.2n) Les mesures de la croissance représentent des suivis des changements

Plus en détail

Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance. en virologie

Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance. en virologie Traitements anti-infectieux notions de sensibilité et de résistance Pr Diane Descamps Laboratoire de Virologie Hôpital Bichat-Claude Bernard EA 4409 Université Paris 7 en virologie Plan Généralités Les

Plus en détail

VitrA Fix FLEX PORSELEN

VitrA Fix FLEX PORSELEN VitrA Fix FLEX PORSELEN COLLE ELASTIQUE POUR LES CARREAUX PORCELAINES COMPENSES DE FIBRE UTILISES SUR LES MURS ET LES SOLS DES ESPACES EXTERNES ET INTERNES PROPRIETES Elle colle parfaitement à toute sorte

Plus en détail

Prescrire des travaux de peinture dans un devis de construction. Présentation par: Philip Caron, Directeur, devis Architecturaux PPG Canada

Prescrire des travaux de peinture dans un devis de construction. Présentation par: Philip Caron, Directeur, devis Architecturaux PPG Canada Prescrire des travaux de peinture dans un devis de construction Présentation par: Philip Caron, Directeur, devis Architecturaux PPG Canada Objectifs Prescrire des travaux de peinture dans un devis de construction

Plus en détail

TARIF ROULEAUX PAPIERS BLANC COUCHE. Papiers couchés blanc mat jet d encre aqueux pour affiches et posters

TARIF ROULEAUX PAPIERS BLANC COUCHE. Papiers couchés blanc mat jet d encre aqueux pour affiches et posters TARIF ROULEAUX PAPIERS BLANC COUCHE Papiers couchés blanc mat jet d encre aqueux pour affiches et posters 0,432 x 30 m 21120A2 7.80 HT / le rouleau Papier couché 140 g/m² Papier couché 140 g/m² Papier

Plus en détail