Morphologie dentaire Tallec

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Morphologie dentaire Tallec"

Transcription

1 Morphologie dentaire Lien de téléchargement Jimmy Darmon

2 Référence: Planches de Tallec Groupe incisivo-canin maxillaire p.3 Incisives centrales p.4 Incisives latérales p.6 Canines p.8 Groupe incisivo-canin vestibulaire p.10 Groupe incisivo-canin palatin p.11 Groupe incisivo-canin occlusal p.12 Groupe incisivo-canin mandibulaire p.13 Incisives centrales p.14 Incisives latérales p.16 Canines p.18 Groupe incisivo-canin vestibulaire p.20 Groupe incisivo-canin palatin p.21 Groupe incisivo-canin occlusal p.22 Comparaison Groupe incisivo-canin maxillaire/mandibulaire p.23 Groupe incisivo-canin vestibulaire p.24 Groupe incisivo-canin palatin p.26 Groupe incisivo-canin occlusal p.28 Groupe postérieur maxillaire p.31 Premieres prémolaires p.32 Deuxièmes prémolaires p.34 Premieres molaires p.36 Deuxièmes molaires p.38 Troisièmes molaires p.40 Groupe vestibulaire p.42 Groupe palatin p.43 Groupe occlusale p.44 Groupe postérieur mandibulaire p.45 Premieres prémolaires p.46 Deuxièmes prémolaires p.48 Premieres molaires p.50 Deuxièmes molaires p.52 Troisièmes molaires p.54 Groupe vestibulaire p.56 Groupe palatin p.57 Groupe occlusale p.58 Groupes postérieurs comparaison p.59 Groupe vestibulaire p.60 Groupe palatin p.62 Groupe occlusale p.64 Page 2 Lycée ORT Daniel Mayer Montreuil Jimmy Darmon

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50

51

52

53

54

55

56

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES AKA A. *, N DINDIN-GUINAN B. *, DIAKITE K. *, AGNEROH-EBOI G. *, DJAHA K* RESUME La plaque palatine est constituée

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C. DRSM PACA-Corse - Formation Année 2014 La CMU.

LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C. DRSM PACA-Corse - Formation Année 2014 La CMU. LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C 1 Dans tous les cas : Le patient doit toujours fournir un justificatif à jour (attestation papier ou Carte Vitale) Le chirurgien-dentiste

Plus en détail

soins dentaires CCAM Base du remboursement

soins dentaires CCAM Base du remboursement soins dentaires CCAM Base du remboursement Consultation C 23,00 Radiographie panoramique HBQK002 21,28 Détartrage et polissage des dents HBJD001 28,92 Inlay/onlay sur 1 face Inlay/onlay sur 2 faces Inlay/onlay

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE

CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CATALOGUE OEIL DENTAIRE 2015 : CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE CHIRURGIE MUCO-GINGIVALE : 41 vidéos» CCL347 La régénération parodontale» CCL333 Pose d'un implant en 14 en un temps chirugical avec greffe de conjonctif

Plus en détail

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique C. Lies (1), S. Fernandez (2), M. Limme (3), A. Vanheusden (4) RÉSUMÉ : Ce cas clinique

Plus en détail

Prothèses dentaires et traitements d orthopédie dento-faciale inclus dans le panier de soins CMU C - Contrat de sortie CMU-C

Prothèses dentaires et traitements d orthopédie dento-faciale inclus dans le panier de soins CMU C - Contrat de sortie CMU-C Prothèses dentaires et traitements d orthopédie dento-faciale inclus dans le panier de soins CMU C - Contrat de sortie CMU-C Acte ou traitement Codes CCAM Codes CMU-C transposés Pose d une couronne dentaire

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!!

Mythe : Le chien est un omnivore. C'est faux!! Mythe : Le chien est un omnivore C'est faux!! Les chiens sont des carnivores et non des omnivores. La théorie selon laquelle les chiens sont omnivores reste à être prouvée, alors que le fait que les chiens

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique

POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique GAYE F., MBAYE M., KANE A. W., DIAGNE A., DIOP-THIAW F., SARR M. 1 - INTRODUCTION La restauration

Plus en détail

Directives pour la procédure de qualification (examen partiel et examen final) pour techniciennes- et techniciens-dentistes CFC

Directives pour la procédure de qualification (examen partiel et examen final) pour techniciennes- et techniciens-dentistes CFC c/o hsp Hodler, Santschi und Partner AG Belpstrasse 41 3007 Berne Tel. 031 381 64 50 Fax 031 381 64 56 info@vzls.ch www.vzls.ch / www.alpds.ch Directives pour la procédure de qualification (examen partiel

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

Une couronne fraisée (CF) est un

Une couronne fraisée (CF) est un Cabinet Laboratoire Couronnes fraisées en prothèse partielle amovible indications et conceptions I. FOUILLOUX, JM. CHEYLAN et M. BEGIN Chirurgiens-dentistes D. LETERTRE, F. DESPRES et J. GUERRERO Prothésistes

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES

TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES TRAITEMENTS MEDICO-DENTAIRES LES PRESTATIONS POUR SOINS DE MEDECINE DENTAIRE Dispositions communes 1. L intervention de la CMCM se limite aux prestations pour soins de médecine dentaire prévues aux tarifs

Plus en détail

Un seul incrément, simple et efficace

Un seul incrément, simple et efficace Matériau de restauration postérieure à mise en masse Un seul incrément, simple et efficace Prenez de la hauteur pour vos restaurations postérieures Des restaurations postérieures facilitées! Une véritable

Plus en détail

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements dentaires : diagnostics et traitements Il existe plusieurs complications post-opératoires secondaires aux extractions dentaires dont les principales sont les paresthésies, les infections, les saignements

Plus en détail

UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE T H È S E POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE

UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE T H È S E POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE III FACULTE DE CHIRURGIE DENTAIRE Année : 2012 Thèse n 2012 TOU3 3071 T H È S E POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Techniques... Partielle Métallique. Le Point sur La Prothèse G. JOURDA & J F. NIDELAIS

Techniques... Partielle Métallique. Le Point sur La Prothèse G. JOURDA & J F. NIDELAIS Techniques... G. JOURDA & J F. NIDELAIS Le Point sur La Prothèse Partielle Métallique l h e u re ou le À d é v e l o p p e m e n t de la prothèse sur implants semblait parfois re l é g u e r la prothèse

Plus en détail

Plan de travail INTRODUCTION --------------------------------------------------------------03

Plan de travail INTRODUCTION --------------------------------------------------------------03 Plan de travail I. INTRODUCTION --------------------------------------------------------------03 II. RAPPELS ---------------------------------------------------------------------------05 - sur la croissance

Plus en détail

Dr Christian BEYER Élixirs floraux et décodage dentaire Elixirs_floraux_V1.pdf 3 06/09/2010 12:29:09

Dr Christian BEYER Élixirs floraux et décodage dentaire Elixirs_floraux_V1.pdf 3 06/09/2010 12:29:09 Dr Christian BEYER Élixirs floraux et décodage dentaire INTRODUCTION Edward Bach naquit en 1886 et s éteignit à l âge de cinquante ans, après avoir laissé à l humanité les fruits de sa vie de travail :

Plus en détail

La CFAO (Conception et Fabrication. La CFAO indirecte. Spécial l CFAO. Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice

La CFAO (Conception et Fabrication. La CFAO indirecte. Spécial l CFAO. Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Spécial l CFAO La CFAO indirecte Maxime Hollender Attaché hospitalier Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Yves Allard MCU-PH Département de prothèses Hôpital Saint Roch, Nice Jean Richelme

Plus en détail

1 - Généralités sur la Prothèse. 2 - Classification des édentements. 3 - Notions sur les empreintes en Prothèse

1 - Généralités sur la Prothèse. 2 - Classification des édentements. 3 - Notions sur les empreintes en Prothèse 1 - Généralités sur la Prothèse 2 - Classification des édentements 3 - Notions sur les empreintes en Prothèse 4 - Introduction à l occlusion thérapeutique 5 - Les articulateurs et les arcs faciaux 6 -

Plus en détail

La Nomenclature Générale des Actes Professionnels et la Classification Commune des Actes Médicaux

La Nomenclature Générale des Actes Professionnels et la Classification Commune des Actes Médicaux La Nomenclature Générale des Actes Professionnels et la Classification Commune des Actes Médicaux Nomenclature Avril DRSM 2006 Générale PACA-Corse des -Actes La Nomenclature Professionnels générale des

Plus en détail

Nouveautés2015. L Orthodontie CA CLEAR ALIGNER Medécine du Sommeil Technique de Thermoformage Equipment Laboratoire

Nouveautés2015. L Orthodontie CA CLEAR ALIGNER Medécine du Sommeil Technique de Thermoformage Equipment Laboratoire Nouveautés2015 L Orthodontie CA CLEAR ALIGNER Medécine du Sommeil Technique de Thermoformage Equipment Laboratoire Kieferorthopädie L Orthodontie STEADY-RESIN Monomères Néon Monomères néon prêts à l emploi

Plus en détail

L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique

L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique 1 ère Partie Aujourd hui, nos patients nous demandent de leur donner non seulement un traitement dentaire

Plus en détail

Prothèse Partielle Amovible

Prothèse Partielle Amovible Prothèse Partielle Amovible Frank Kaiser Définition Châssis métallique, support de dents artificielles, destiné à rétablir les fonctions orales suivantes : Mastication Esthétique Phonétique Prévention

Plus en détail

PROPHYLAXIE BUCCO-DENTAIRE 28,92

PROPHYLAXIE BUCCO-DENTAIRE 28,92 Classification des principaux actes bucco-dentaires CCAM version 34 Modificateurs automatiques : N : Majoration pour soins conservateurs des dents permanentes des enfants de moins de 13 ans +15,7 % E :

Plus en détail

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un

La première fois qu elle est venue au laboratoire, elle avait un ARTICLE SPÉCIALISÉ : ELLE N A PLUS PEUR DE RIRE MARIA Saga Zirkonia - Des histoires du monde de «Zirkonzahn» 1 Luca Nelli Fig. 1 : Elle n a plus peur de rire Maria La première fois qu elle est venue au

Plus en détail

PREVALENCE DES INCLUSIONS ET RETENTIONS DENTAIRES DANS UNE POPULATION NOIRE SENEGALAISE. THESE DE 2 EME CYCLE. PRESENTEE ET SOUTENUE PAR MARYAM SARR

PREVALENCE DES INCLUSIONS ET RETENTIONS DENTAIRES DANS UNE POPULATION NOIRE SENEGALAISE. THESE DE 2 EME CYCLE. PRESENTEE ET SOUTENUE PAR MARYAM SARR PREVALENCE DES INCLUSIONS ET RETENTIONS DENTAIRES DANS UNE POPULATION NOIRE SENEGALAISE. THESE DE 2 EME CYCLE. PRESENTEE ET SOUTENUE PAR MARYAM SARR INTRODUCTION...3 PREMIERE PARTIE : RAPPELS SUR LES INCLUSIONS

Plus en détail

Offre Efficience Santé Extrait des prestations et services proposés applicables au 01/01/2014 Régime Général

Offre Efficience Santé Extrait des prestations et services proposés applicables au 01/01/2014 Régime Général Frais médicaux courants Offre Extrait des prestations et services proposés applicables au 01/01/2014 Régime Général Consultations/visites médecin spécialiste dans le parcours de soins 115 % BR 130 % BR

Plus en détail

L imagerie dentaire 3 D.

L imagerie dentaire 3 D. L imagerie dentaire 3 D. Tomographie, tomodensitométrie, Scanner (Ct Scan), tomographie volumétrique à faisceau conique ou CBCT (Cone Beam Computerized Tomography) tous ce termes font appel à la reconstitution

Plus en détail

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi

Il faut avant de détailler ces différentes. Lésions. infra osseuses. Stratégie de traitement. Parodontologie. Gepi. Gepi Gepi Gepi 3w 2w 2 * 1 2 * 1 3 Lésions infra osseuses 1. Lésion infra osseuses à 3 et 2 parois. Stratégie de traitement Catherine Mattout Rubrique Gepi Une meilleure compréhension des mécanismes de la cicatrisation

Plus en détail

Article original. boulevard Pierre-Dramard, 13916 Marseille cedex 20, France b MCU PH, faculté d odontologie de Marseille, 27, boulevard Jean-Moulin,

Article original. boulevard Pierre-Dramard, 13916 Marseille cedex 20, France b MCU PH, faculté d odontologie de Marseille, 27, boulevard Jean-Moulin, L anthropologie 107 (2003) 315 331 www.elsevier.com/locate/anthro Article original L occlusion dentaire chez les primates supérieurs. Application d un modèle réduit d occlusion : la «matrice occlusale»

Plus en détail

biocer - système d implant dentaire

biocer - système d implant dentaire i n f o r m a t i o n s p r o d u i t s biocer - - implants dentaires combinés et concepts de butées en matériaux biologiquement fiables. Le dispositif exceptionnel des surfaces cerid - sont la conception

Plus en détail

Une équipe au service de la dentisterie équine

Une équipe au service de la dentisterie équine Version 2.3 Packs H.D.E page 3 Equipement Electroportatif - Les Kits - Moteurs & Flexibles - Fraises & Accessoires Rapes Manuelles Stomatologie - Les Kits - Stomatologie Ouvre-Bouche Gamme Poney Accessoires

Plus en détail

Guide Pratique du Protocole d accord MFP-CNSD

Guide Pratique du Protocole d accord MFP-CNSD Confédération Nationale des Syndicats Dentaires Guide Pratique du Protocole d accord MFP-CNSD Docteur, Vous êtes adhérent au protocole d accord MFP-CNSD et nous vous remercions de votre confiance. Pour

Plus en détail

Listes des actes CCAM paramétrés sous JULIE

Listes des actes CCAM paramétrés sous JULIE J_Obturations CCAM s de C2F1 HBMD050 SC 14 Restauration d'une dent d'un secteur incisivocanin sur 2 faces par matériau inséré en phase plastique sans ancrage radiculaire 33.74 N (ZZLP025, HBQK061) C2F2

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES PROFESSIONNELS (Extraits concernant les chirurgiens-dentistes)

NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES PROFESSIONNELS (Extraits concernant les chirurgiens-dentistes) NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES PROFESSIONNELS (Extraits concernant les chirurgiens-dentistes) D après les textes suivants ARRETE du 27 mars 1972 Nomenclature générale des actes professionnels des médecins,

Plus en détail

1) Indemnité horo-kilométrique par km DK1 0,47 2,30

1) Indemnité horo-kilométrique par km DK1 0,47 2,30 TARIFS DE LA NOMENCLATURE DES ACTES ET SERVICES DES MEDECINS-DENTISTES TENANT COMPTE DE L'ARTICLE 4DES DISPOSITIONS FINANCIERES DE LA LOI DU 17 DECEMBRE 2010, PAR DEROGATION A L'ARTICLE 65 DU CODE DE LA

Plus en détail

Règlement sur le Service dentaire scolaire

Règlement sur le Service dentaire scolaire Règlement sur le Service dentaire scolaire du 15 mai 2003 RDCo 430.42 Le Conseil de ville de Bienne, se fondant sur l'article 40, chiffre 2, lettre b du Règlement de la Ville de Bienne du 9 juin 1996 1,

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

Chorum santé Peps Eco Active Formules renforcées

Chorum santé Peps Eco Active Formules renforcées Chorum santé Peps Eco Active s renforcées Préservez votre santé & maîtrisez votre budget Comment construire votre complémentaire santé? Vous choisissez votre formule Peps Eco Active 6 7 8 9 Un socle commun

Plus en détail

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES SUJET

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES SUJET SESSION 2010 France métropolitaine Option : élevage canin et félin BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES ÉPREUVE E DU DEUXIÈME GROUPE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice

Plus en détail

Rien ne vaut une bonne protection qui vous permettra de vous soigner dans les meilleures conditions, rapidement et sans vous retrouver démuni.

Rien ne vaut une bonne protection qui vous permettra de vous soigner dans les meilleures conditions, rapidement et sans vous retrouver démuni. GARANTIES SANS QUESTIONNAIRE MÉDICAL! IMMÉDIATES! Rien ne vaut une bonne protection qui vous permettra de vous soigner dans les meilleures conditions, rapidement et sans vous retrouver démuni. Avec le

Plus en détail

AVANCÉE SUR LA RÉCESSION SÉLECTION DE CAS ESTHÉTIQUES UTILISANT STRAUMANN EMDOGAIN

AVANCÉE SUR LA RÉCESSION SÉLECTION DE CAS ESTHÉTIQUES UTILISANT STRAUMANN EMDOGAIN AVANCÉE SUR LA RÉCESSION SÉLECTION DE CAS ESTHÉTIQUES UTILISANT STRAUMANN EMDOGAIN SOMMAIRE EDITORIAL 2 INTRODUCTION 3 MEMBRES DU JURY 6 CAS 1 10 Dr Robert Carvalho da Silva, D.D.S., M.S., Ph.D. Dr Julio

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE Fiche action n 6.1.1 Réalisation d'un CD Rom 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES En s inspirant des outils mis en place au sein de la Poste (région Champagne Ardenne), l objectif est de fournir un Kit (guide méthodologique)

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

Item 35 : Développement buccodentaire et anomalies

Item 35 : Développement buccodentaire et anomalies Item 35 : Développement buccodentaire et anomalies Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Dépister les anomalies du développement maxillo-facial... 1 2 Embryologie faciale et anomalies...

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible!

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible! 162 RATIQUE QUOTIDIENNE ET FORMATION COMLÉMENTAIRE BIBLIOGRAHIE VOIR TEXTE ALLEMAND, AGE 154 Dagmar Schnabl Clinique universitaire de prothèse dentaire et de médecine dentaire conservatrice, Innsbruck

Plus en détail

Programme de santé de l enfant

Programme de santé de l enfant Programme de santé de l enfant Document d orientation sur la santé bucco-dentaire Ce document est rédigé en appui au programme de santé de l enfant, exigences 2, 3, 10, 12 et 13 des Normes de santé publique

Plus en détail

Prothèse fixée. Avec la collaboration de M. Bartala, J.-P. Blanchard et A. Soenen PLAN DU CHAPITRE CHAPITRE

Prothèse fixée. Avec la collaboration de M. Bartala, J.-P. Blanchard et A. Soenen PLAN DU CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE 10 Prothèse fixée Avec la collaboration de M. Bartala, J.-P. Blanchard et A. Soenen PLAN DU CHAPITRE RECONSTITUTION DE LA DENT DÉPULPÉE PRÉPARATIONS EMPREINTES EN PROTHÈSE FIXÉE SCELLEMENTS ET

Plus en détail

SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS. REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n 4-1999 PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE

SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS. REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n 4-1999 PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n 4-1999 PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE Auteurs : Catherine ARTAUD Maître de Conférences des Universités - Praticien Hospitalier -

Plus en détail

LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE

LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE (Space maintainers of current use in Paediatric Dentistry First part: Interest

Plus en détail

PROTHESES PIEZOGRAPHIQUES

PROTHESES PIEZOGRAPHIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE UNIVERSITE D ANNABA Faculté de médecine. Département de chirurgie dentaire. module de prothèse. préparé par : DR HAMLAOUI M. m.hamlaoui@facmed-annaba.com

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN PROTHÈSE DENTAIRE FORMATIONINITIALEET CONTINUE SUP DENTAIRE CRÉATIF 3 A N NÉ E S D E FOR MA T I ON

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN PROTHÈSE DENTAIRE FORMATIONINITIALEET CONTINUE SUP DENTAIRE CRÉATIF 3 A N NÉ E S D E FOR MA T I ON FORMATIONINITIALEET CONTINUE SUP DENTAIRE LES HERBIERS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN PROTHÈSE DENTAIRE Diplôme de niveau IV OBJECTIFS Acquérir une culture professionnelle permettant une adaptation rapide

Plus en détail

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible!

Réhabilitation prothétique en cas d édentation partielle: fixe amovible combinée? Céramo-métallique tout céramique? Implants? Tout est possible! 168 RATIQUE QUOTIDIENNE ET FORMATION COMLÉMENTAIRE BIBLIOGRAHIE VOIR TEXTE ALLEMAND, AGE 161 Dagmar Schnabl Clinique universitaire de prothèse dentaire et de médecine dentaire conservatrice, Innsbruck

Plus en détail

Pour toutes les Entreprises

Pour toutes les Entreprises Pour toutes les Entreprises A partir du 1er salarié Pour votre santé, il n' y a qu'elle... MIEL Mutuelle 2011 RÉDUISEZ VOS CHARGES SOCIALES ET FISCALES La mise en place d une couverture santé pour les

Plus en détail

Sommaire N 7 / 2009 Septembre

Sommaire N 7 / 2009 Septembre Sommaire N 7 / 2009 Septembre Revue 2. Edito 3. Mot de la rédactrice en chef 4. Zoom sur l UNPPD 4. Les dernières infos! Loi HPST - Newsletters n 17 7. Regard sur la profession 7. Contribution obligatoire

Plus en détail

Encyclopédie de la. Nutrition. Clinique Féline. Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott

Encyclopédie de la. Nutrition. Clinique Féline. Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott Fermez cette fenêtre pour retourner sur IVIS Encyclopédie de la Nutrition Clinique Féline Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott DMV, Responsable des Éditions Scientifiques, Communication, Groupe

Plus en détail

les garanties santé une solution globale pour vos salariés

les garanties santé une solution globale pour vos salariés les garanties santé formules ESSENTIELLES une solution globale pour vos salariés LES GARANTIES peps ECO ACTIVE - les essentielles DES SERVICES PERFORMANTS Une solution globale pour la santé de vos salariés

Plus en détail

les garanties santé formules

les garanties santé formules les garanties santé formules RENFORCÉES une solution globale pour vos salariés LES GARANTIES peps Eco active DES SERVICES PERFORMANTS Une solution globale pour la santé de vos salariés Malakoff Médéric

Plus en détail

PREMIERE CONNEXION & CREATION DU COMPTE

PREMIERE CONNEXION & CREATION DU COMPTE NOTICE D UTILISATION DE LA PLATEFORME DES AIDES REGIONALES (PAR) PREMIERE CONNEXION & CREATION DU COMPTE SOMMAIRE 1- PREMIERE CONNEXION : ACCEDER A LA PAR...2 2-CREER SON COMPTE UTILISATEUR SUR LA PAR...2

Plus en détail

Décrite dès les années 1970, à ce jour, Les hypominéralisations molaires-incisives. Diagnostic et prise en charge adaptée. Odontologie pédiatrique

Décrite dès les années 1970, à ce jour, Les hypominéralisations molaires-incisives. Diagnostic et prise en charge adaptée. Odontologie pédiatrique Odontologie pédiatrique hypominéralisations formation Les hypominéralisations molaires-incisives Diagnostic et prise en charge adaptée Patrick Rouas, MCU/PH en Odontologie pédiatrique, Université de Bordeaux,

Plus en détail

Codes dentaires, sujets à changements sans préavis.

Codes dentaires, sujets à changements sans préavis. Codes dentaires, sujets à changements sans préavis. PARTIE 1 DENTISTE GÉNÉRALISTE 00011 Exam. buccal pour les patients âgés de 3 ans et moins 01601 Examen général/diagnostic, chirurgie 01101 Examen complet/diagnostic,

Plus en détail

Tél : +33 (0)4 94 45 60 71 Gsm : +33 (0)6 09 52 81 86 Email : contact@laboratoire-pic.com. Catalogue 2014

Tél : +33 (0)4 94 45 60 71 Gsm : +33 (0)6 09 52 81 86 Email : contact@laboratoire-pic.com. Catalogue 2014 Catalogue 2014 Laboratoire PIC lundi 2 juin 2014 page 1 CAD / CAM La CAO et les scanners Etkon-STtraumann et Dental Wings offrent au laboratoire une gamme complète de matériaux ainsi que de multiples possibilités

Plus en détail

UTILISATION DE LA RADIOVISIOGRAPHIE EN DENTISTERIE CANINE ET FELINE.

UTILISATION DE LA RADIOVISIOGRAPHIE EN DENTISTERIE CANINE ET FELINE. ANNEE 2009 THESE : 2009 TOU 3-4044 UTILISATION DE LA RADIOVISIOGRAPHIE EN DENTISTERIE CANINE ET FELINE. THESE pour obtenir le grade de DOCTEUR VETERINAIRE DIPLOME D ETAT présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

PROGRAMME 2015. Centre d Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques Orthopédiques et Fonctionnelles. Des praticiens enseignent à des praticiens

PROGRAMME 2015. Centre d Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques Orthopédiques et Fonctionnelles. Des praticiens enseignent à des praticiens PROGRAMME 2015 P A R I S - N E W Y O R K - T U C S O N - R O M E Des praticiens enseignent à des praticiens 3 e Cycle de Niveau Avancé - 4 e Cycle d Excellence - 7 e Congrès du CETO Centre d Enseignement

Plus en détail

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Programme de formation dentaire continue 2011-2012 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Dre Stéphane R. Schwartz ou Dr Duy-Dat Vu 1 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Introduction Tous les cours en dentisterie pédiatrique

Plus en détail

Le PalaMeter Tout simplement astucieux.

Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Le PalaMeter Tout simplement astucieux. Un instrument de mesure polyvalent pour la prothèse. La Prothèse de Qualité Le PalaMeter et ses fonctions Le PalaMeter d Heraeus est l instrument de mesure le plus

Plus en détail

Nous avons choisi dans notre travail de traiter de l attitude à adopter face à une D.D.M en denture mixte. Cette thèse s articule en trois parties

Nous avons choisi dans notre travail de traiter de l attitude à adopter face à une D.D.M en denture mixte. Cette thèse s articule en trois parties Nous avons choisi dans notre travail de traiter de l attitude à adopter face à une D.D.M en denture mixte. Cette thèse s articule en trois parties principales : la première consiste en des rappels sur

Plus en détail

les garanties santé une solution globale pour vos salariés

les garanties santé une solution globale pour vos salariés les garanties santé formules MAÎTRISÉES une solution globale pour vos salariés LES GARANTIES peps eco active DES SERVICES PERFORMANTS Une solution globale pour la santé de vos salariés Malakoff Médéric

Plus en détail

TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II

TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II Edgwise Octobre 2010 Dr André J. Horn Dr Isabelle Thiers-Jegou INTRODUCTION l Edgewise moderne est une évolution de l Edgewise de Tweed, modifié dans les années

Plus en détail

ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE

ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE F O R M AT I 0 N S 2 0 1 3 CÉRAMIQUE ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE THERMOFORMAGE PROTHÈSE ADJOINTE PAR TIELLE DÉROULEMENT DES STAGES Inscription et Convocation : Lieu : Compte tenu du nombre limité de participants,

Plus en détail

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO

L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO étude de cas _ L implantologie : l art parfait du camouflage grâce à la technologie CFAO Auteur_ Fig. 1 Fig. 2 Fig. 3 Fig. 1_État initial. Fig. 2_Bridge Maryland prêt à la pose. Fig. 3_Extraction. Fig.

Plus en détail

Barème de garanties Complémentaire Santé. Allianz Composio Classic Senior

Barème de garanties Complémentaire Santé. Allianz Composio Classic Senior Barème de garanties Complémentaire Santé Allianz Composio Classic Senior Composez votre solution en marquant d une croix vos choix de garanties pour chacun des postes Hospitalisation / Soins courants Optique

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Un guide médico-social pour l accès aux soins bucco-dentaires

Un guide médico-social pour l accès aux soins bucco-dentaires Un guide médico-social pour l accès aux soins bucco-dentaires En 2005, l accueil de patients en situation de vulnérabilité ainsi que des enquêtes auprès des confrères du Val de Marne nous amenaient à réaliser

Plus en détail

Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé

Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé La précision de l horlogerie suisse au service du dentaire Certification ISO 9001 / ISO 13485 CE 1253 EMS KAVO SONOSOFT 1A

Plus en détail

Contribution de l'orthodontie au traitement de l'édentement partiel

Contribution de l'orthodontie au traitement de l'édentement partiel Alireza Seyed Movaghar Contribution de l'orthodontie au traitement de l'édentement partiel La réhabilitation occlusale découle d'une démarche diagnostique basée sur l'analyse clinique du visage, du sourire,

Plus en détail

1 - L'examen clinique en prothèse adjointe total Plan du document: I. III.

1 - L'examen clinique en prothèse adjointe total Plan du document: I. III. 1 - L'examen clinique en prothèse adjointe total 2 - Anatomie et physiologie de l'édenté total 3 - Traitement chirurgical pré prothétique 4 -Les empreintes en prothèse totale adjointe 5 - Les empreintes

Plus en détail

Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires

Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires Guide pour faciliter l accès aux soins et prothèses dentaires Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile de France Service Social Régional Département de Paris 21 rue Georges Auric 75948 PARIS CEDEX 19

Plus en détail

GUIDE DE LA TARIFICATION DU CHU DE RENNES SOMMAIRE

GUIDE DE LA TARIFICATION DU CHU DE RENNES SOMMAIRE GUIDE DE LA TARIFICATION DU CHU DE RENNES SOMMAIRE 1 - TARIFS DE PRESTATIONS JOURNALIERES EN HOSPITALISATION 1-1 Tarifs journaliers d'hospitalisation 1-2 Tarifs de greffes 1-3 Interruption volontaire de

Plus en détail

On constate couramment la position. Luxations volontaires. et mobilisation. mésioversées. de dents postérieures. chirurgie

On constate couramment la position. Luxations volontaires. et mobilisation. mésioversées. de dents postérieures. chirurgie 1 2 Luxations volontaires et moilisation e ents postérieures mésioversées François Barruel, Eva Ameisen On sait epuis longtemps que les molaires inférieures, ans les cas e ysharmonie ento-maxillaire, ont

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN 1966 L avenant 328 du 1 er

Plus en détail

ÉDITION 2014 MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE

ÉDITION 2014 MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE ÉDITION 2014 MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE Eff icience sante, la complémentaire efficace pour tous et adaptee a chacun,., SOMMAIRE Les 3 formules... 4-5 Frais médicaux courants... 6-7 Optique...

Plus en détail

Monsieur L., âgé de 20 ans, consulte en urgence pour

Monsieur L., âgé de 20 ans, consulte en urgence pour Cabinet Laboratoire R e s t a u r a t i o n p ro t h é t i q u e d une canine maxillaire fracturée G. FOUGERAIS, chirurgien-dentiste J. LE PAN, prothésiste dentaire Comment évalue-t-on les conséquences

Plus en détail