La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH"

Transcription

1 La mise en place d'une procédure informatisée en matière de GRH L'informatisation sert a faire progresser les pratiques de gestion (dans tous les domaines), elle ne peut donc se limiter à une simple automatisation d'un existant manuel, car cela reviendrait a se placer dans une optique immobiliste. L'informatisation ne doit pas figer l'existant. L'analyse des besoins doit dégager des objectifs d'amélioration des procédures de gestion. (amélioration de l'existant, Ajout de nouvelles tâches, etc...) La conduite d'une telle démarche est relativement complexe, pour aider les utilisateurs futurs et les informaticiens, différentes méthodes de travail ont étés conçues (Merise, Axial, MCP...) Néanmoins elles comportent toutes des étapes similaires et suivent des processus de raisonnement semblables. Orientations & choix stratégiques Politique de GRH Principes et régles de gestion du personnel Demande d'informations Système d'information Existant Analyse de la Demande Etude de L'existant Constat des écarts Définition des Besoins Elaboration du projet Réalisation Mise en place Suivi & Evolution Les grandes étapes de la démarche d'informatisation...

2 A - L'analyse de la demande. Il s'agit de poser le problème et de délimiter l'application projetée. La notion de besoins est généralement imprécise : quels besoins, pour qui, pour quoi faire, s'agit-il d'une envie, d'une exigence organisationnelle. L'analyse de la demande vise donc à replacer celle ci dans une perspective plus large, l'expression de la demande ne se concrétise pas sans phénomène déclencheur, elle prend place à l'intérieur d'un cadre défini préalablement (politique de gestion du personnel, orientations et choix stratégiques de l'entreprise). B - Etude de l'existant L'étude de l'existant consiste en l'identification et le recensement des informations et procédures utiles à la compréhension du système d'information concerné tout en tenant compte des modifications que veut y introduire le demandeur. Globalement, il s'agit : a) D'une analyse du travail qu'est ce qui est fait? comment est-ce fait? par qui? b) D'un diagnostic permettant d'identifier les facteurs susceptibles de faciliter ou de perturber le projet. (exemple : rejet des ordinateurs de la part du DRH. "Les ordinateurs ça ne marche jamais...") c) La connaissance de l'existant informatique au niveau du matériel, des logiciels et des compétences informatique des futurs utilisateurs C La définition des besoins. Au sens le plus large, les besoins peuvent être définis comme résultant d'un écart entre ce qui est (Etude de l'existant) et ce qui devrait être (Analyse de la demande). Attention, a ce niveau, on ne parle pas encore (par exemple) d'un besoin en logiciel de gestion des carrières, mais plutôt d'un besoin d'amélioration de la maîtrise de la mobilité interne du personnel. (Attention a ne pas confondre le besoin et l'outil qui va y répondre). Une fois les besoins exprimés, on analysera s'ils doivent être satisfaits par des traitements manuelles ou à l'aide de l'informatique (faisabilité économique et sociale).

3 D Mise en forme du projet - Cahier des charges A ce stade du projet, on confirme si l'application informatique envisagée est possible techniquement et est souhaitable économiquement et socialement (coûts d'achat, coûts de formation, coûts d'utilisation, coûts d'adaptation de l'organisation, gains de gestion, tant d'un point de vue financier que d'un point de vue social). Dans l'affirmative, la solution est alors mise en forme dans ses grandes lignes et soumise pour décision à l'autorité compétente. Plusieurs scénarios peuvent être envisagés (acquisition d'un logiciel, développement spécifique, service bureau...). Un cahier des charges est alors établi. CAHIER DES CHARGES Le cahier des charges est un document dans lequel le responsable du domaine concerné (dans notre cas RH) indique les fonctions de gestion à informatiser et précise les conditions de réalisation. En cas d'appel d'offres, il aide a rechercher les meilleurs partenaires. En interne, il établi et fonde les rapports entre les informaticiens et la direction concernée. La structure type d'un cahier des charges reprend : - Les attentes et le contexte du projet, la référence à des projets antérieurs ou connexes. - La nature et le volume des informations à traiter - La nature des informations a informatiser - Les objectifs généraux a atteindre (en terme de résultats opérationnels) - La définition des critères de performance - Les acteurs concernés - L'organisation du projet en étapes (échéancier) - L'enveloppe budgétaire prévisionnelle (ne pas la faire apparaître en cas d'appel d'offres) - Les contraintes spécifiques - En cas d'appel d'offres : - Clauses juridiques - Pénalités de retard - Principaux critères de choix - Formation du personnel - Matériel de base - Logiciels de base - Système d'exploitation - Prix - Délais...

4 E La réalisation Cette étape débute par une analyse fonctionnelle de l'application. C'est l'opération qui consiste à décomposer logiquement le système d'information (ou une partie de celui ci) en différents modules (ou phases) dont on décrit le fonctionnement, les données, les résultats. Cette phase n'est pas du seul ressort des informaticiens, car la réalisation repose sur la conversion des règles de gestion en règles formelles, qui pourront alors alimenter l'application informatique. Application - Système Module de traitement Résultats X 1 Y 1->n Module de traitement Résultats A 1->m R 1 X S Z 1->p Module de traitement Résultats B 1->q R T L'analyse organique élabore ensuite la structure des programmes correspondants aux différents modules. { } Module "X" { Résultats Initiales } --> Tq --> Ces programmes sont ensuite développés, traduits en ligne de code, en instructions compréhensibles pour le système informatique.

5 Program Module X ; {** Commentaires, ce programme permet de...**} Begin For t:=1 to End; Cette étape peut se résumer (c'est de plus en plus souvent le cas en informatique de gestion) à l'acquisition d'un logiciel correspondant aux besoins définis et a son paramétrage. F La mise en place, L'installation La mise en place d'une application informatique, ne se résume pas à de simples problèmes de technique informatique mais demande un véritable effort en matière de formation et de communication. Information préalable Information sur l'en cours du projet Formation des utilisateurs directs du système Mise en place (organisation, structures... ) d'un soutien technique. G Le suivi et l'évolution du système Une fois l'application mise en place, une période de "rodage" est effectuée (double paye dans le cas d'un logiciel de traitement des rémunérations) pendant quelques temps, pour ajuster et corriger le logiciel. Par la suite une analyse et un suivi régulier du fonctionnement doivent mettre en évidence les gains réalisés et permettre de faire évoluer le logiciel (Ajout de nouvelles procédures. Dans le cas des Ressources Humaines, faire bien attention aux évolutions légales).

6 En guise de conclusion A) Le système informatique est subordonné aux décisions humaines et non l'inverse B) L'analyse des besoins est la clef de voûte de la démarche d'informatisation, la "bâcler" revient à plus ou moins brève échéance à l'échec du projet. C) Le cahier des charges donne un cadre directeur au projet (et prépare un éventuel appel d'offres) D) Attention a ne pas vouloir tout faire en même temps, car en matière de GRH informatisée, la masse des informations risque de vous submerger très vite. Comme en informatique, il faut être rigoureux et agir avec méthode, sans précipitations inutiles.

7

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9

Résumé. Evaluation interne de la modalité Accords de Partenariat opérationnel: Rapport final 9 Résumé Lux-Development (LuxDev) est le bras opératif de l aide bilatérale de Luxembourg. En 2009, LuxDev a déboursé et géré plus de 70 millions dans les dix pays partenaires du Luxembourg pour l aide bilatéral.

Plus en détail

Domaines et critères d'évaluation

Domaines et critères d'évaluation Académie de ----------------------- Métiers de la Mode Vêtement E1 ÉPREUVE TECHNIQUE DE CONCEPTION SOUS ÉPREUVE E11 : Développement de produit esthétique, fonctionnel et technique FICHE D'ÉVALUATION Candidat

Plus en détail

EVALUATION STAGE "VENTE" MGE 1 ème Année

EVALUATION STAGE VENTE MGE 1 ème Année EVALUATION STAGE "VENTE" MGE 1 ème Année Cette notice est en priorité à tination élèves Et à visée informative pour les maîtres de stage et les tuteurs école. PROGRAMME Master Grande École CURSUS 1ère

Plus en détail

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 ISO 9001:2008 donne à l'organisme une grande flexibilité quant à la façon de documenter son Système de Management de la Qualité (SMQ). Il convient de souligner

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations

Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations Atelier d échanges Public Privé Sophie Pagès- 16 septembre 2014 1 Problématiques à mettre en débat dans notre

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 16/07/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel

Plus en détail

Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de

Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de Centre de Gaspé 96, rue Jacques-Cartier Gaspé (Québec) G4X 2S8 Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de Attestation d études collégiales (AEC) Agent en support à la gestion des ressources

Plus en détail

DICTIONNAIRE DES ACTIVITES

DICTIONNAIRE DES ACTIVITES Fonctions support DICTIONNAIRE DES ACTIVITES Dans ce dictionnaire, vous disposez de l'ensemble des activités identifiées dans ce domaine d'activités. Les activités sont rangées par mission. Avec ce dictionnaire,

Plus en détail

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME

Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Cahier des Charges de Prestations dans le cadre du Plan Défi Biotech Santé Axe 2 : Ressources humaines et management des PME Fiche Action 5 : Management des ressources humaines (RH) 1 SOMMAIRE I. PLAN

Plus en détail

La norme ISO 27005. Mêmes principes que la qualité

La norme ISO 27005. Mêmes principes que la qualité La norme ISO 27005 Information Security Risk Management Pierre-Yves BONNETAIN B&A Consultants py.bonnetain@ba-consultants.fr Certificat LSTI/RM27005/17 ReSIST - février 2009 Mêmes principes que la qualité

Plus en détail

LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx

LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx 1 re édition - juin 2012 n Les traiteurs d eau et les sociétés d ingénierie constatent, à l appui d expériences passées, que les textes

Plus en détail

Direction des ressources humaines Document d information

Direction des ressources humaines Document d information Direction des ressources humaines Document d information Le projet de modernisation de la gestion de la rémunération des cadres et professionnels sur fonds courant 19 janvier 2007 1. Rappel du projet de

Plus en détail

Conduite de projets informatiques

Conduite de projets informatiques Conduite de projets informatiques Principes généraux et techniques Eric Bourreau Université Montpellier 1 ( Projet Plan des cours (Conduite de Définition et terminologie Le découpage d'un projet L estimation

Plus en détail

Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin

Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 27/06/2016. Fiche formation Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin - N : 6773 - Mise à jour : 15/06/2016 Titre professionnel

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CERN/SPC/368/Add. Original: anglais 3 juin 1975 CM-P00098674 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE DES DIRECTIVES

Plus en détail

Syllabus LE CONTRÔLE INTERNE

Syllabus LE CONTRÔLE INTERNE Université de Tunis École Supérieure des Sciences Économiques et commerciales de Tunis 3 ème L.F.C & 2 ème L.A.C Syllabus Module: LE CONTRÔLE INTERNE Professeur Responsable: Dr. Karim Mhedhbi E-mail: karim.mhedhbi@gmail.com

Plus en détail

Les objectifs généraux de la formation

Les objectifs généraux de la formation Les objectifs généraux de la formation Au niveau du projet de formation Repérer si les facteurs clefs de succès d un dispositif e-learning sont réunis dans un cahier des charges ou une proposition Déterminer

Plus en détail

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 TECHNIQUE 1er mars 2000 N 31 - TECHNIQUE N 3 LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 LES NORMES ISO 14000 3, rue de Berri 75008 PARIS Téléphone : 01 44 13 31 44 Télécopieur : 01 45 61 04 47 Web : www.fntp.org

Plus en détail

Une solution d'analyse pour une migration parfaitement maîtrisée vers Microsoft Office 365

Une solution d'analyse pour une migration parfaitement maîtrisée vers Microsoft Office 365 Une solution d'analyse pour une migration parfaitement maîtrisée vers Microsoft Office 365 www.nexthink.com Analyse des systèmes d'information centrée sur l'utilisateur et le poste de travail : un contrôle

Plus en détail

Ressources humaines DEUXIÈME ÉDITION

Ressources humaines DEUXIÈME ÉDITION Sous la direction de Dimitri WEISS Ressources humaines DEUXIÈME ÉDITION Éditions d Organisation, 1999, 2003 ISBN : 2-7081-2844-2 sommaire SOMMAIRE Avant-propos...1 PREMIÈRE PARTIE ASSISES ET SYNTHÈSES...3

Plus en détail

De la gestion de portefeuille de projets à la gestion de projets Du décisionnel à l'opérationnel - Méthodes et outils

De la gestion de portefeuille de projets à la gestion de projets Du décisionnel à l'opérationnel - Méthodes et outils De la gestion de portefeuille de à la gestion de Introduction 1. Avant-propos 15 2. Introduction à la gestion de projet et à la gestion de portefeuille de 16 3. Qu est-ce qu un projet? 18 4. La gestion

Plus en détail

PLACE DE L'INFORMATIQUE DANS LES SECONDS CYCLES DE CHIMIE : BILAN ET PERSPECTIVES

PLACE DE L'INFORMATIQUE DANS LES SECONDS CYCLES DE CHIMIE : BILAN ET PERSPECTIVES 209 PLACE DE L'INFORMATIQUE DANS LES SECONDS CYCLES DE CHIMIE : BILAN ET PERSPECTIVES PRÉSENTATION DE L'ENQUÊTE Un questionnaire d'enquête a été expédié à l'ensemble des universités assurant un enseignement

Plus en détail

IV : Gestion de la technologie

IV : Gestion de la technologie CHTIBI Chafik 1 L évolution technologique est un facteur essentiel pour la compétitivité des entreprises. Si elle a permis la création de branches industrielles entièrement nouvelles, elle a également

Plus en détail

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT E.140 COMITÉ CONSULTATIF (08/92) INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE

Plus en détail

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité.

Cette note propose des outils pratiques afin de faire de l'évaluation une étape positive à la fois pour l'apprenti(e) et la collectivité. Fiche pratique RH Direction Expertise statutaire et ressources humaines Pôle Recrutement et conseil RH 05 59 90 18 23 apprentissage@cdg-64.fr CONTRATS D'APPRENTISSAGE - Evaluer le travail de l'apprenti

Plus en détail

Rencontre des Intercommunalités Iséroises Du 18 juin Mutualisation : Témoignage du Pays Voironnais

Rencontre des Intercommunalités Iséroises Du 18 juin Mutualisation : Témoignage du Pays Voironnais Rencontre des Intercommunalités Iséroises Du 18 juin 2015 Mutualisation : Témoignage du Pays Voironnais Le Pays Voironnais s'est saisi de la question de la mutualisation au travers de 2 axes : La mise

Plus en détail

Mention complémentaire services financiers SAVOIRS ASSOCIÉS S.1 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE - RELATION CLIENTÈLE

Mention complémentaire services financiers SAVOIRS ASSOCIÉS S.1 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE - RELATION CLIENTÈLE SAVOIRS ASSOCIÉS S.1 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE - RELATION CLIENTÈLE S.2 : SERVICES FINANCIERS S.3 : ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE ET JURIDIQUE DES SERVICES 21 S.1 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE RELATION

Plus en détail

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui

SMC-S6. Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008. Pr. M. Mekkaoui. Pr. M. Mekkaoui SMC-S6 Normes ISO 9001 Passage de la version 2000 à la version 2008 Pr. M. Mekkaoui Pr. M. Mekkaoui La famille ISO 9000 La famille des normes relatives au Système de Management de la Qualité (SMQ) comprend

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ;

REFERENTIEL DU CQPM. Analyser et définir les écarts par rapport aux référentiels du développement durable ; COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/06/2010 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur du développement durable

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Licences Professionnelles CCSEE et ISR

Licences Professionnelles CCSEE et ISR Licences Professionnelles CCSEE et ISR Présenter et rendre compte de son stage de fin d études Le stage de fin d'études a une place importante dans votre Licence Professionnelle. Il permet notamment l'évaluation

Plus en détail

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne!

Master Classes RSE 2013 / Institut RSE Management /p 2 Inscrivez-vous en ligne! Master RSE Avec les master-classes Institut RSE Management, vous pouvez être assuré de faire partie de la communauté des professionnels du reporting RSE qui font avancer la performance de leur entreprise.

Plus en détail

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE Direction de l'évaluation des dispositifs médicaux Département Surveillance du Marché Unité évaluation et contrôle du marché des dispositifs médicaux Dossier suivi par Pascal Di Donato Email: pascal.di-donato@afssaps.sante.fr

Plus en détail

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) 1. MANAGEMENT Animer et gérer les ressources

Plus en détail

ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E) D ENTREPRISE ARTISANALE ADEA 1/5 PUBLICS BÉNÉFICIAIRES Chefs d entreprise artisanale, conjoint, collaborateur répondant à au moins une des conditions suivantes : Avoir 2 ans d expérience professionnelle

Plus en détail

REUNION PARITAIRE DU 5 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LA SORTIE DE L'EMPLOI. Note de problématiques

REUNION PARITAIRE DU 5 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LA SORTIE DE L'EMPLOI. Note de problématiques 04/10/07 REUNION PARITAIRE DU 5 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LA SORTIE DE L'EMPLOI Note de problématiques Les travaux des groupes paritaires de la Délibération Sociale ont fait

Plus en détail

EC QUALITE. Systèmes de management de la qualité. 3ième partie : A.DAMAY - Janvier 2012 1/65

EC QUALITE. Systèmes de management de la qualité. 3ième partie : A.DAMAY - Janvier 2012 1/65 EC QUALITE 3ième partie : Systèmes de management de la qualité. A.DAMAY - Janvier 2012 1/65 Sommaire ISO 9000 ISO 9001 ISO 19011 Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management A.DAMAY - Janvier

Plus en détail

METHODE DE CONCEPTION DES SYSTEMES D'INFORMATION

METHODE DE CONCEPTION DES SYSTEMES D'INFORMATION METHODE DE CONCEPTION DES SYSTEMES D'INFORMATION L'information est une ressource vitale pour l'organisation au même titre que le capital ou les ressources humaines. Coût de l'information : - acquisition,

Plus en détail

Expression de besoin et analyse fonctionnelle des systèmes

Expression de besoin et analyse fonctionnelle des systèmes Expression de besoin et analyse fonctionnelle des systèmes L'expression de besoin. L'analyse fonctionnelle externe. Le cahier des charges. Lycée Apollinaire STI2D/ S ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE : il

Plus en détail

GPEC et ACTIVITÉ. la GPEC en PME comme levier

GPEC et ACTIVITÉ. la GPEC en PME comme levier GPEC et ACTIVITÉ Connais tes salariés, toi même la GPEC en PME comme levier de développement GPEC: ca veut dire quoi? Pour moi PME, ça sert à quoi et est-ce pour moi? Qu est ce que cela apporte pour la

Plus en détail

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux Conduire avec méthodes vos projets pastoraux La journée en pratique 08h45 09h00 Accueil Laudes Pause 12h00 12h30 13h30 Messe Déjeuner Reprise Pause 17h30 Clôture Objectifs de la journée Connaître les fondamentaux

Plus en détail

REPONSES AUX QUESTIONS ET THEMES DE REFLEXION DE L'OUVRAGE : CHAPITRE

REPONSES AUX QUESTIONS ET THEMES DE REFLEXION DE L'OUVRAGE : CHAPITRE REPONSES AUX QUESTIONS ET THEMES DE REFLEXION DE L'OUVRAGE : CHAPITRE 2 : p.0 Question La démarche de planification rationnelle, basée sur une stricte logique faisant appel à des méthodes et des théories

Plus en détail

Projet COMMET Projet n : DE/07/LLP-LdV/TOI/147036

Projet COMMET Projet n : DE/07/LLP-LdV/TOI/147036 Projet COMMET Projet n : DE/07/LLP-LdV/TOI/147036 Le technicien électromécanicien et le technicien d usinage : propositions pour la construction d une grille de compétences Ce projet a été financé avec

Plus en détail

Le transport et la distribution de la presse par La Poste (1) qu'il faut unir, mais sans les confondre avec les aides à la presse.

Le transport et la distribution de la presse par La Poste (1) qu'il faut unir, mais sans les confondre avec les aides à la presse. Le transport et la distribution de la presse par La Poste (1) La liberté d'écrire n'a de réalité que si elle est accompagnée de la liberté de lire. Concernant la presse, La Poste est l'opérateur, principal

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE. Carte consulaire et rapport

SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE. Carte consulaire et rapport SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE Carte consulaire et rapport Adopté en Assemblée Générale de la C.R.C.I. Aquitaine le 15 juin 2006 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 JUIN 2006

Plus en détail

Pourquoi l'analyse d'affaires est stratégique et comment y arriver?

Pourquoi l'analyse d'affaires est stratégique et comment y arriver? Pourquoi l'analyse d'affaires est stratégique et comment y arriver? IIBA Section Québec Mercredi 26 février 2014 (17:00 Université Laval) Par Alain Fiset ing., MBA, CBAP Coach en analyse d affaires et

Plus en détail

1 of 5 3/02/04 11:14

1 of 5 3/02/04 11:14 GRAINE OU OBJET? COMPLEMENTS Fiche Programmation Télécharger au format PDF 36 Ko Qu'est-ce-que ça prouve? Point du programme Les manifestations de la vie animale et végétale Objectifs généraux Identifier

Plus en détail

Activités informatiques

Activités informatiques Développement d un Système d Informations Statistiques sur les Entreprises (SISE) en Tunisie Documentation technique finale Activités informatiques Contrat de Jumelage n TU/07/AA/OT/02 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Service d'assistance HP pour PC

Service d'assistance HP pour PC Service d'assistance HP pour PC Services Care Pack HP Données techniques Le service d'assistance HP pour PC offre aux professionnels des petites et moyennes entreprises un accès à des conseils et un soutien

Plus en détail

Analyse de la coopération au sein d un réseau de santé une typologie des activités

Analyse de la coopération au sein d un réseau de santé une typologie des activités Analyse de la coopération au sein d un réseau de santé une typologie des activités Valérie Bénard, Myriam Lewkowicz, Manuel Zacklad 2 Introduction Problématique de recherche : Qu est-ce que la coopération

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus

Master Management et Administration des Entreprises Syllabus Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en management et administration des entreprises

Plus en détail

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion

Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Épreuve n 3 : management et contrôle de gestion Nature : épreuve écrite portant sur l'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou

Plus en détail

Relevé des déductions ------

Relevé des déductions ------ Cahier des charges du mode EDI du téléservice SIMPL-TVA Relevé des déductions ------ Version 1.1 10 Février 2016 SUIVI DES VERSIONS Date N Version Motif de Mise à Jour 24/07/2015 1.0 Création 10/02/2016

Plus en détail

L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME TERRITORIAL UNE MUTATION RADICALE

L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME TERRITORIAL UNE MUTATION RADICALE SENS ET COHÉRENCES HUMAINES L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE Roger NIFLE Panneau d'information - Accueil du site - Télécharger le texte au format PDF - Adobe Acrobat Reader CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME

Plus en détail

Maîtriser les techniques du consultant

Maîtriser les techniques du consultant Maîtriser les techniques du consultant > Développer son réseau relationnel > Respect mutuel et management > PNL et conseil > Parcours coach professionnel > Les fondamentaux de la gestion de projet 16 >

Plus en détail

ProFoss. Dedicated Analytical Solutions

ProFoss. Dedicated Analytical Solutions Analyse du process du concentré de lait en poudre et du concentré de lactosérum en poudre Optimisez votre production avec une analyse en ligne à haute définition ProFoss Dedicated Analytical Solutions

Plus en détail

Outil de suivi des demandes COVADIS

Outil de suivi des demandes COVADIS Outil de suivi des demandes COVADIS Secrétariat permanent de la COVADIS 25 mai 2011 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Cahier des charges techniques HQE Performance pour l évaluation du potentiel biodiversité des bâtiments

Cahier des charges techniques HQE Performance pour l évaluation du potentiel biodiversité des bâtiments Cahier des charges techniques HQE Performance pour l évaluation du potentiel biodiversité des bâtiments Version provisoire pour test 2015 Juin 2015 Cahier des charges technique HQE Performance pour l évaluation

Plus en détail

Torseur. Cours de Dessin Industriel interactif. Statique version 4.2. Cotation fonctionnelle et ajustements. Digimécanique 2007

Torseur. Cours de Dessin Industriel interactif. Statique version 4.2. Cotation fonctionnelle et ajustements. Digimécanique 2007 Torseur Statique version 4.2 Digimécanique 2007 Mecaplan pour solidworks Torseur calc Decade Altitech Cours de Dessin Industriel interactif Cotation fonctionnelle et ajustements Spécification de la géométrie

Plus en détail

DOMAINE D'APPLICATION...

DOMAINE D'APPLICATION... SOMMAIRE Titre Page 1 OBJET... 2 2 DOMAINE D'APPLICATION... 3 3 DÉFINITIONS... 3 4 PROGRAMME DE FORMATION... 3 4.1 Initiation au Code de sécurité des travaux... 3 4.2 Qualification au Code de sécurité

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

MARCHÉ DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour la réalisation d Agendas

MARCHÉ DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour la réalisation d Agendas MARCHÉ DE SERVICES CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES Conformément aux dispositions du décret n 2005-1742 du 30/12/05 pris en application de l Ordonnance N 2005-649 du 06/06/05 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

Article. «Taux de croissance et potentiel de production» Jean Lotte. L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104.

Article. «Taux de croissance et potentiel de production» Jean Lotte. L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104. Article «et potentiel de production» Jean Lotte L'Actualité économique, vol. 41, n 1, 1965, p. 100-104. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/1002966ar

Plus en détail

L ingénieur qualité, coach du projet

L ingénieur qualité, coach du projet Square des Utilisateurs L ingénieur qualité, coach du projet Une comparaison, entre les activités de coaching et celles d'ingénieur qualité, démontre qu il est possible de réduire les contrôles formels

Plus en détail

Le Developpement Durable

Le Developpement Durable être acteur aujourd hui Paroles d'habitants... Le Developpement Durable Cultures Santé CS Réalisation : Cultures & Santé asbl Recueil : Jérôme Legros Graphisme et Illustrations: Marina Le Floch et Daniel

Plus en détail

Encadrements complémentaires

Encadrements complémentaires 2015-08-01 Page 2 de 8 4.5. Qualification des formateurs... 4 4.6. Gestion de la formation... 5 5. Critères d'habilitation au Code de sécurité des travaux pour agir comme responsable des travaux ou responsable

Plus en détail

Travail d étude La Logique Temporelle

Travail d étude La Logique Temporelle Travail d étude La Logique Temporelle M SAKNI CHARFEDDINE Licence Informatique 18 juin 2004 1 CTL LOGIQUE LTL LOGOS 2 1 Introduction La logique temporelle est une extension de la logique conventionnelle

Plus en détail

Planification : concepts, processus et outils

Planification : concepts, processus et outils Planification : concepts, processus et outils Journée Planification AFRC 22 octobre 2002 «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir.», Léonard de Vinci page 1 Plan! Rappel des objectifs! Opportunités de la planification!

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR LA CONSERVATION DES ESPÈCES MIGRATRICES APPARTENANT À LA FAUNE SAUVAGE

CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR LA CONSERVATION DES ESPÈCES MIGRATRICES APPARTENANT À LA FAUNE SAUVAGE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR LA CONSERVATION DES ESPÈCES MIGRATRICES APPARTENANT À LA FAUNE SAUVAGE CONFÉRENCE DES PARTIES - CHANGEMENTS ORGANISATIONNELS Introduction 1. Suite à la dixième

Plus en détail

Commissionnement en Génie Climatique

Commissionnement en Génie Climatique Commissionnement en Génie Climatique Marchand Jean- Luc POINT DE VUE TERRAIN DE DALKIA SUR LA MAINTENANCE BATIMENTS A USAGE DE BUREAUX L'exploitation et la maintenance doivent être pris en compte dès la

Plus en détail

- Association de Loi 1901, crée en 1999-8 salariés en France et 1 salariés en Afghanistan - Yamana est membre de : PFCE, Comité 21, CRID

- Association de Loi 1901, crée en 1999-8 salariés en France et 1 salariés en Afghanistan - Yamana est membre de : PFCE, Comité 21, CRID ! - Association de Loi 1901, crée en 1999-8 salariés en France et 1 salariés en Afghanistan - Yamana est membre de : PFCE, Comité 21, CRID - Historique : - 2000 : STEP France (tapis d'orient et d'artisanat).

Plus en détail

Processus d ingéniérie du logiciel Table des matières détaillée

Processus d ingéniérie du logiciel Table des matières détaillée Processus d ingéniérie du logiciel Table des matières détaillée Préface 11 Avis aux lecteurs 13 Première partie LES CONCEPTS 1 L INGENIERIE, QU EST-CE QUE C EST? 17 Définitions 17 La qualité, qu est-ce

Plus en détail

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises

Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Organiser l achat groupé de produits, services ou marchandises Objectif Assurer un des achats utiles, efficaces et respectueux de l environnement pour des produits, des services, des marchandises ou des

Plus en détail

A/CN.9/WG.III/XXXII/CRP.3

A/CN.9/WG.III/XXXII/CRP.3 30 novembre 2015 Français Original: anglais Commission des Nations Unies pour le droit commercial international Groupe de travail III (Règlement des litiges en ligne) Trente-deuxième session Vienne, 30

Plus en détail

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

LES ETAPES DE LA PLANIFICATION

LES ETAPES DE LA PLANIFICATION LES ETAPES DE LA PLANIFICATION Fait par: A.ABDERRAHIM A.BOUAZIZI Y.CHAOUI Sous La Supervision Du : : Mm. ACHRAF 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. LA PLANIFICATION STRATEGIQUE:QU EST CE QUE C EST? III. LA

Plus en détail

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION Cahier des Charges 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 - Objet du marché ARTICLE 2 - Contenu et déroulement de

Plus en détail

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013

bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 bpost a réalisé une solide rentabilité en 2013 Le dernier trimestre a confirmé les attentes quant au recul des volumes de courrier. Les volumes de paquets ont enregistré une croissance solide en 2013,

Plus en détail

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique De l ENTRETIEN PROFESSIONNEL Guide pratique «Entretien professionnel 1 SOMMAIRE 1. Contexte... 4 2. Qu est-ce que l entretien professionnel?... 5 3. Quelle périodicité?... 7 4. Quels sont

Plus en détail

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 02/02/2016 Gilles LAURENT 06 21 83 16 58 Le management selon le système ISO 50001 Présentation de la norme Date

Plus en détail

Résumé sur l Analyse de la Valeur

Résumé sur l Analyse de la Valeur Résumé sur l Analyse de la Valeur Moustapha Hammi, Master 2 ISMAG 2005-2006 Présentation Définition de l'afnor : "L analyse de la valeur est une méthode de compétitivité organisée et créative visant la

Plus en détail

Contribution des ouvrages de construction au développement durable - Evaluation de la performance économique des bâtiments - Méthodes de calcul

Contribution des ouvrages de construction au développement durable - Evaluation de la performance économique des bâtiments - Méthodes de calcul CEN/TC 350 Date : 2013-06 pren 16627:2013 CEN/TC 350 Secrétariat: AFNOR Contribution des ouvrages de construction au développement durable - Evaluation de la performance économique des bâtiments - Méthodes

Plus en détail

REGARDS SUR LE 1 er DEGRE DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE.

REGARDS SUR LE 1 er DEGRE DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE. Notre référence : 204.10 GRESEC Groupe Relais pour l Enseignement secondaire REGARDS SUR LE 1 er DEGRE DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE. Observations de Centres PMS dans le cadre d un sondage réalisé en janvier

Plus en détail

GDF SUEZ L'ÉTHIQUE DES ACHATS

GDF SUEZ L'ÉTHIQUE DES ACHATS GDF SUEZ L'ÉTHIQUE DES ACHATS Une organisation efficace et structurée de la fonction Achats est nécessaire à la conduite d une stratégie cohérente, performante et éthique. LES RESPONSABILITÉS DE L'ACHETEUR

Plus en détail

Module 1 - Section 4 : Les archives par qui?

Module 1 - Section 4 : Les archives par qui? Module 1 - Section 4 : Les archives par qui? version 1 JACQUES MOURIER MARCEL CAYA 14 novembre 2011 Table des matières Objectifs 3 1. Présentation 4 2. Les grandes tâches de l'archiviste 5 3. Les qualités

Plus en détail

INTÉGRER... OUI, MAIS COMMENT? PROPOSITIONS POUR UNE MODELISATION DE L'INTEGRATION DES LOGICIELS DE LANGUE

INTÉGRER... OUI, MAIS COMMENT? PROPOSITIONS POUR UNE MODELISATION DE L'INTEGRATION DES LOGICIELS DE LANGUE 93 INTÉGRER... OUI, MAIS COMMENT? PROPOSITIONS POUR UNE MODELISATION DE L'INTEGRATION DES LOGICIELS DE LANGUE Les observations de terrain accompagnées d'expérimentations et de réflexion, que nous effectuons

Plus en détail

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises

L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE. mouly claux Management des entreprises L ANALYSE DE L ENVIRONNEMENT GLOBAL DE L ENTREPRISE L environnement global de l entreprise (macro-environnement) peut constituer une opportunité ou une menace pour son développement. Son analyse s appuie

Plus en détail

Developing creative leaders & pioneers

Developing creative leaders & pioneers Notre vision : Démocratiser la créativité pour qu'elle soit utilisée par tous au quotidien. Notre mission : Réveiller votre créativité, vous aider à imaginer l impossible et réinventer votre métier! Ima

Plus en détail

Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données

Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données Règles d'édition Les textes en gras soulignés bleu renvoient à des définitions du GLOSSAIRE des termes juridiques SINP-ONB.

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DES MÉCANISMES D'ALLOCATION

L'ÉVOLUTION DES MÉCANISMES D'ALLOCATION WHO/HSS/HSF/PB/07.01.F Numéro 1 2007 L'ÉVOLUTION DES MÉCANISMES D'ALLOCATION DES FINANCEMENTS AUX PRESTATAIRES DE SERVICES DE SANTÉ: LES CONTRATS DE PERFORMANCE Financement des systèmes de santé Politiques

Plus en détail

FONDS D'APPUI A LA PRESSE FRANCOPHONE. Règlement

FONDS D'APPUI A LA PRESSE FRANCOPHONE. Règlement FONDS D'APPUI A LA PRESSE FRANCOPHONE Règlement PREAMBULE Depuis 1998, l Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a mis en œuvre un programme de soutien au développement de la presse écrite

Plus en détail

Nous aborderons au fil des séances, avec une mise en perspective historique, les différents outils et systèmes de définition de la

Nous aborderons au fil des séances, avec une mise en perspective historique, les différents outils et systèmes de définition de la M2 SOCIOLOGIE : CHARGES D'ETUDES SOCIOLOGIQUES CONSEIL FINALITÉ PROFESSIONNELLE PLUS D'INFOS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Composante SOCIOLOGIE ET INFORMATIQUE POUR LES Organisation de la formation Semeste 3

Plus en détail

Introduction. Tennis Progressif

Introduction. Tennis Progressif Introduction Qu est-ce que le tennis progressif? Le tennis progressif permet d initier au tennis les joueurs de 5 à 10 ans de façon amusante et interactive en leur permettant d obtenir rapidement du succès.

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE

ANALYSE FONCTIONNELLE -- Ce chapitre précise le contexte et les objectifs de l analyse fonctionnelle et son intégration au sein de la Maîtrise Prévisionnelle des Prestations. AA-GC-JMV Page mis à jour le 0 nov L objet L Analyse

Plus en détail

Les bonnes pratiques de suiviévaluation. d'enseignement

Les bonnes pratiques de suiviévaluation. d'enseignement Les bonnes pratiques de suiviévaluation des modules d'enseignement Illustrées à travers les étapes de suivi de la valise pédagogique sur l approche écosystémique de la pêche. NB Même si la fiche de bonnes

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels

Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels BTS Conception des Produits Industriels - Page 1 / 103 Sommaire ANNEXE I Référentiels du diplôme... 3 ANNEXE I a Référentiel des activités

Plus en détail

2001-06 Informatisation de la GRH. Patrick Gilbert

2001-06 Informatisation de la GRH. Patrick Gilbert 2001-06 Informatisation de la GRH Patrick Gilbert Professeur associé à l IAE de Paris Université Paris I Panthéon - Sorbonne Résumé: Circonscrire le thème de l informatisation de la GRH suppose, dans un

Plus en détail