LTE dans les transports: Au service de nouveaux services

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LTE dans les transports: Au service de nouveaux services"

Transcription

1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 1 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Dr. Cédric LÉVY-BENCHETON Expert Télécom, Egis Rail Résumé La technologie radio LTE (Long Term Evolution) est le nouveau standard de communication radio à très haut débit qui offre des perspectives intéressantes au monde des transports. Grâce au LTE, il devient possible de mutualiser un seul canal de communication radio pour différents services : vidéosurveillance en temps réel, information voyageur géolocalisée, Internet à haut débit... LTE est le successeur logique des réseaux cellulaires, mais aussi du TETRA et du GSM-R. Dans cet article, nous étudions les possibilités offertes par LTE pour l activation de nouveaux services, tant pour les exploitants que pour les usagers. Nous présentons les contraintes liées à son déploiement dans le monde des transports, en extérieur et dans un métro souterrain, en nous appuyant sur des projets réels. Finalement, nous comparons l investissement dans un réseau LTE privé par rapport à l utilisation d un réseau public, géré par les opérateurs de télécommunications. Mots Clés : 4G/LTE, Déploiement, Services, Mobilité 1. INTRODUCTION La technologie radio LTE (Long Term Evolution) est un standard du monde télécom qui offre des capacités de communications étendues, comme des débits élevés et la mutualisation du canal par plusieurs services. De fait, LTE est de plus en plus considéré par les acteurs du monde des transports comme une solution de remplacement aux technologies actuelles : TETRA, GSM-R mais aussi CBTC. Nous constatons un besoin croissant de communications à haut débit venant du monde des transports, pour des services toujours plus innovants : Pour les exploitants : échange de données sol/bord, en particulier la vidéosurveillance embarquée en temps réel Pour les passagers : services connectés, comme l information voyageur en temps réel Dans cet article, nous étudions comment LTE permet l activation de nouveaux services pour l exploitant et pour les passagers d un métro souterrain dans la section 2. La section 3 aborde les contraintes d installation du LTE pour une autorité de transport, en distinguant les transmissions en extérieur de celles en tunnel avec des exemples. La section 4 compare les avantages et inconvénients d un réseau opéré (c est-à-dire géré par un opérateur de téléphonie mobile) avec un réseau propriétaire, entièrement dédié à l exploitant d un transport en commun. La section 5 conclut.

2 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 2 2. LTE COMME ACTIVATEUR DE NOUVEAUX SERVICES Grâce à ses très hauts débits, LTE est un activateur de nouveaux services. Dans un premier temps, nous nous intéressons aux services dédiés aux exploitants de transports : vidéosurveillance en temps réel, unification des communications, remplacement des systèmes de communication sol/bord. Dans un second temps, nous abordons l intérêt du LTE pour les passagers, en particulier dans le cadre d un métro souterrain. Les performances du LTE offrent dès aujourd hui des débits atteignables supérieurs à 100 Mbits par seconde, soit fois plus rapides que les technologies bas débit actuelles, TETRA et GSM-R. Cette valeur, bien que théorique (c est-à-dire atteignable par un seul utilisateur à proximité du point d accès), offre la possibilité de déployer de nouveaux services sur un lien radio unique. Pour ce faire, LTE propose des mécanismes de Qualité de Service qui garantissent des performances de transmission à chaque service : priorité, débit minimum, latence 2.1 Les services dédiés aux exploitants de transports Vidéosurveillance embarquée en temps réel SAE Information réseau, Information commerciale Statistiques Temps Réel Radio d exploitation Figure 1 - Plusieurs services dédiés aux exploitants Aujourd hui, l augmentation des débits proposée par LTE permet de ne déployer qu une seule interface radio en lieu et place des multiples technologies existantes. La Figure 1 présente plusieurs services qui peuvent être intégrés aisément sur un lien radio LTE : La vidéosurveillance embarquée en temps réel est le service le plus demandés par les exploitants. Il autorise la visualisation de l intérieur d un véhicule en cas d incident. Actuellement, il est possible de transmettre jusqu à deux flux vidéo HD en temps réel dans des conditions d exploitation. Le SAE ou Système d Aide à l Exploitation permet de géolocaliser les véhicules et d assurer une bonne exploitation grâce au calcul des avances/retards. La technologie LTE offre une standardisation qui permettra de se passer de l interface propriétaire entre SAE et systèmes radio actuels. Les débits permettent d activer la géolocalisation en continu. Les informations réseau et commerciales pourront être transmises à la volée, y compris sous forme de vidéo (ces dernières étant actuellement préchargées au dépôt). Les statistiques temps réels pour l exploitation et la maintenance seront disponibles pour chaque véhicule connecté, avec la possibilité de réaliser des diagnostics à distance.

3 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 3 La radio d exploitation pourra être remplacée par une technologie standardisée, ce qui réduit les coûts et les interfaces. Avec LTE, l intégration de la voix sur IP sera généralisée. D autres services peuvent encore être imaginés. Dans tous les cas, il est à noter que la technologie LTE offre une simplification de la vision des «services», qui se présentent désormais sous la forme d applications logicielles. Le réseau radio ne remplit alors que le rôle du transport des données. 2.2 Intérêt du LTE pour les passagers d un métro souterrain Téléphonie et Internet Mobile dans le métro (via opérateurs télécom) Information voyageurs Application multi-modale Figure 2 Quelques services pour les passagers d'un métro souterrain Les passagers d un réseau de transport moderne sont habitués à être informés grâce à divers canaux : bornes d information voyageurs embarquées ou à quai, site Internet et réseaux sociaux, annonces sonores, applications multi-modales Lorsque ces passagers voyagent dans un métro souterrain, ils s attendent à disposer des mêmes services qu en surface, et non à modifier leur comportement face à l information : certains passagers vont rallonger leur temps de trajet pour bénéficier d une connexion. Le déploiement d un réseau LTE dans un métro souterrain répond à ces enjeux numériques. Ce déploiement doit être réalisé en forte interface avec les opérateurs télécom, l autorité de transport et l exploitant du réseau de transport. La Figure 1 présente plusieurs services qui pourront bénéficier d un tel déploiement : La téléphonie et Internet mobile dans le métro est un service très demandé par les usagers, mais très peu proposé en France (uniquement dans le métro parisien). Les autorités de transports commencent cependant à comprendre ce besoin et cherchent à développer des solutions, en partenariat avec les opérateurs télécom. L information voyageurs pourra être enrichie et mise-à-jour dynamiquement, y compris avec des vidéos. Le confort des passagers s en trouvera amélioré. Les applications multi-modales pourront informer l utilisateur des dernières informations du réseau, en particulier en cas de correspondance ou d incident. Le trajet d un usager pourra automatiquement être mis-à-jour de manière dynamique. Ce service s inscrit naturellement dans le cadre d une politique Open Data. Pour une autorité de transport, l intérêt principal de proposer LTE dans un métro souterrain est

4 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 4 d augmenter la qualité perçue du réseau de transport. Un second intérêt consiste à tisser des partenariats avec les opérateurs télécoms en vue de bénéficier de nouvelles sources de revenus. Il devient aussi possible de connaître les flux voyageurs de manière dynamique en observant les connexions des téléphones mobiles aux différents points d accès situés en station ou à proximité. 3. CONTRAINTES DE DEPLOIEMENT D UN RESEAU LTE POUR LES TRANSPORTS Cette partie détaille différentes contraintes liées au déploiement d un réseau LTE pour les transports. Puis, elle présente l exemple de deux projets en cours de réalisation pour lesquels ces contraintes s appliquent différemment : Le déploiement d un réseau LTE en tramway, pour la transmission en temps réel de flux de vidéosurveillance embarqués et la transmission des services voix/données embarqués. La mise-en-œuvre d un réseau LTE opéré dans un métro souterrain, partagé par plusieurs opérateurs. Nous expliquerons comment l autorité de transport peut générer des revenus grâce à ce déploiement. 3.1 Contraintes générales Réglementation et régulation Le déploiement d un système radio est régi par des lois et des bonnes pratiques. Le LTE n échappe pas à ces règles. Tout d abord, il est nécessaire de définir les fréquences radio qui seront utilisées, en tenant compte : 1. Des possibilités offertes au niveau national (en France, l ARCEP attribue les fréquences), 2. De la cohabitation avec les autres systèmes radio, qui ne doivent pas être perturbés par LTE. Aujourd hui, la principale difficulté réside dans la disponibilité de fréquences LTE pour un utilisateur privé. Ce problème ne se pose pas pour l utilisation de réseau LTE public opéré, les opérateurs télécom ayant déjà acquis les droits de transmission Installation, l exploitation, la maintenance De nombreuses contraintes peuvent apparaître tout au long du déploiement d un réseau LTE. Il est donc nécessaire de les anticiper afin d en réduire les impacts sur le système de transport. Nous distinguons trois types de contraintes majeures : 1. Les contraintes liées à l infrastructure, avec : o La localisation des points d accès qui nécessite une certaine surface et doit souvent faire l objet d autorisations. o La consommation des équipements qui impose un minimum de performances vis-à-vis de l alimentation électrique et des besoins en climatisation. 2. Les contraintes liées à l exploitation du réseau LTE, qui ne doit pas interférer avec

5 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 5 l exploitation quotidienne du réseau de transport. Pour se faire, l exploitant transport aura peut-être intérêt à se reposer sur des équipes spécialistes du domaine. 3. La maintenance, qui nécessite l établissement de règles d intervention bien spécifiques dans le cas où les équipements sont installés sur les emprises de l exploitant transport. Ceci afin de ne pas perturber le fonctionnement nominal du système de transport Composants techniques 3. Équipements passifs 1. Réseau d accès 2. Équipements actifs Figure 3 - Composants techniques LTE dans une station de métro souterraine Les composants techniques d un réseau LTE se divisent en trois domaines, comme présenté à la Figure 3 dans une station de métro souterraine : 1. Le réseau d accès, qui interconnecte les points d accès et permet les communications globales. En général, il repose sur une infrastructure fibre optique. 2. Les équipements actifs, qui gèrent les communications des utilisateurs (appels, transmission de données ). Ils sont obligatoirement connectés au réseau d accès. 3. Les équipements passifs, qui regroupe les antennes et les câbles installés le long du système de transport. Ils sont connectés aux équipements actifs et transportent les signaux radio des utilisateurs vers le réseau LTE. Ils doivent être compatibles avec les fréquences utilisées. La difficulté du déploiement LTE réside dans l intégration de ces différents domaines afin de fournir un système intégré et interopérable avec les systèmes existants. Le tout dans un contexte transport, qui dispose lui-même de ses propres contraintes d intégration : respect des règles d urbanisme, faible surface des locaux techniques Figure 4 - Une micro-cellule LTE dans le métro de New York (États-Unis)

6 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 6 Afin de répondre à ces contraintes, des solutions techniques innovantes existent : 1. Les micro-cellules (ou small cells) permettent un déploiement localisé. Grâce à cela, la capacité globale du réseau augmente et l intégration urbaine est facilitée (par exemple, installation sur les poteaux de caténaire d un tramway, au plafond d une station de métro comme présenté à la Figure 4). 2. La mutualisation des équipements actifs (ou Radio Access Network Sharing) permet de partager les points d accès entre plusieurs utilisateurs finaux, qu ils soient opérateurs télécom ou exploitants transport. Le nombre d équipements est alors réduit et on peut imaginer que des groupements d intérêts investissent dans une infrastructure LTE mutualisée entre ses différents acteurs. À noter que la mutualisation peut aussi s appliquer aux équipements passifs et au réseau d accès Enjeux économiques et politiques Plusieurs enjeux économiques et politiques ont une influence sur le déploiement d un réseau LTE pour les transports : 1. Les contraintes liées à aux droits de propriétés et à l intégration urbaine doivent être prise en compte dès le démarrage du projet. Une autorité de transport préfèrera installer les points d accès sur ses propres emprises, de manière visuellement discrète. 2. Les coûts de possession, liés aux investissements et aux coûts d exploitation sur le long terme, sont très élevés. Il est nécessaire de savoir qui finance les études, la fourniture, l installation, l exploitation du réseau LTE et sa maintenance. 3. Les limites de responsabilités doivent être définies à chaque phase du déploiement, en particulier après le déploiement. La maintenance du réseau LTE ne doit pas impacter l exploitation du réseau de transport. D autre part, l autorité de transport pourra évaluer plusieurs sources de revenus dans le but de réduire ses investissements : La location de ses locaux techniques, pour l installation des équipements actifs des opérateurs télécoms. La location de son réseau d accès fibre optique. L investissement dans des équipements actifs qui seront mutualisés par ailleurs, avec un tarif d utilisation basé sur un niveau de performance. La location des équipements passifs, en particulier les antennes ou points hauts existantes. La mise-à-disposition, contre rémunération, d une alimentation électrique, d une climatisation La nomination d une tierce partie pour réaliser l exploitation et la maintenance du réseau.

7 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Déploiement LTE pour un tramway Lien LTE Micro-cellule et antennes Réseau d accès PC Sécurité Modem embarqué et antenne Figure 5 - Architecture proposée pour un réseau LTE tramway Nous étudions le cas réel d un opérateur de tramway, qui souhaite déployer un réseau de transmission LTE mutualisé entre différents services innovants : vidéosurveillance embarquée en temps réel dans un premier temps, voix sur IP et transmission des données embarquées (géolocalisation, statistiques, maintenance) dans un second temps. Les principales contraintes rencontrées sont liées au débit important nécessaire pour transmettre simultanément plusieurs flux vidéo en temps réel, des rames jusqu au central. Afin de garantir des débits élevés le long de la ligne, nous avons proposé une architecture à base de micro-cellules LTE intégrées dans les stations et sur les poteaux de caténaires. Cette solution est dimensionnée pour la transmission de quatre flux vidéo maximum par tout tramway (le réseau de bus n est pas concerné). Le déploiement d un tel réseau privé est aujourd hui soumis à autorisation et il est difficile d obtenir des fréquences offrant une bande passante suffisante (5 à 20 MHz). Ce point est toujours en cours de de discussion avec les autorités du pays. Une solution de repli consiste à mutualiser plusieurs réseaux publics, avec un coût d investissement moindre. Cependant, les opérateurs télécom n offrent aucune garantie de disponibilité, ce qui peut se révéler problématique en cas de crise. Dans tous les cas, le matériel roulant sera équipé d un modem LTE et de deux antennes compatibles avec les fréquences (une solution a deux modems étant trop contraignante vis-à-vis de l intégration).

8 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services Cas d un métro souterrain (a) (b) Figure 6 - Quelques contraints en métro : (a) Travaux dans une nouvelle station, (b) Accès réseau partagé La mise-en-œuvre d un réseau LTE opéré, partagé par plusieurs opérateurs télécom dans un métro souterrain doit tenir compte de plusieurs contraintes, comme présenté à la Figure 6 : a) La difficulté de réaliser des travaux dans un nouveau métro à cause de la co-activité, b) Les interventions dans les locaux techniques ne doivent pas impacter l exploitation : ici, la mutualisation des fibres optiques avec les systèmes critiques est une contrainte forte. Il est alors important de réunir les différents acteurs (opérateurs télécom, architectes, maître d ouvrage et éventuel exploitant) afin d évaluer ces contraintes en amont et pour définir le cadre économique et technique du déploiement. Pour cela, il est nécessaire d aborder les points suivants : Les fréquences LTE, qui ne doivent pas interférer avec les autres systèmes radio. L impact sur le génie civil (surface disponible dans les locaux, chemins de câbles) et les autres sous-systèmes (énergie, climatisation), dont l influence doit être mesurée. La position et la taille des antennes en station et en tunnel, afin de satisfaire aux exigences d intégration esthétique. La définition d un modèle économique et de répartition des investissements, pour générer des revenus un fois le réseau déployé. Les limites de responsabilités lors de l installation du réseau, de son exploitation et de sa maintenance, en vue de définir les périmètres de chaque intervenant sur la base de règles communes et connues de tous. La mutualisation des équipements actifs, en particulier par le biais de micro-cellules, est une solution technique qui permet de satisfaire à une majorité de ces contraintes. L interopérabilité de cette solution doit néanmoins être assurée par les opérateurs télécom. Grâce à cela, l autorité de transport peut générer des revenus au travers d investissements stratégiques, comme la mutualisation et la location de ses infrastructures (locaux et équipements).

9 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 9 Des modèles économiques innovants peuvent être imaginés pour augmenter les revenus de l autorité de transport. Par exemple, la création d une co-entreprise en partenariat avec les opérateurs télécom amènera à définir un interlocuteur unique pour le déploiement et la maintenance du réseau LTE. 4. DISCUSSION : RESEAU PROPRIETAIRE OU PUBLIC OPERE? Une autorité de transport a deux solutions qui lui permettent d accéder à LTE : 1. En déployant un réseau propriétaire qui lui appartient, comme pour les technologies actuelles de transmission radio voix/données. 2. En utilisant les réseaux LTE existants, appartenant aux opérateurs publics. Le Tableau 1 détaille les contraintes pour chacune de ces solutions. Tableau 1 Application des contraintes aux réseaux LTE propriétaire et public opéré Réseau LTE propriétaire Réseau LTE public opéré Fréquences Soumise à autorisation (aucune attribution à ce jour) Réutilisation des fréquences opérateurs Sites radio À créer si nécessaire Nombre important requis pour la vidéosurveillance en temps réel Utilisation des sites existants Création de nouveaux sites non assurée Équipements Pris en charge par l autorité de transport Système intégral, y compris cœur de Pris en charge par les opérateurs Compatibilité des équipements avec le cœur de réseau opérateur réseau Déploiement Architecture intégrant les besoins de l exploitant Intégration dans le Matériel Roulant à la charge de l exploitant Exploitation Qualité de service garantie (débit, disponibilité) Aucune garantie de performances (débit, disponibilité) Maintenance À charge du propriétaire Contrat de maintenance Coûts Investissement important Coûts d exploitation : énergie, climatisation Faible investissement Abonnement mensuel (~80 par carte SIM) Rémunération Partage possible de l infrastructure Aucune Un réseau LTE propriétaire nécessite des investissements conséquents. Les bandes de fréquences aujourd hui disponibles ne permettent pas leur déploiement immédiat. Mais il est néanmoins nécessaire de réfléchir dès aujourd hui à leur intégration au regard des systèmes centraux, du matériel roulant et du périmètre urbain. À terme, il faudra réfléchir à de nouveaux modèles économiques permettant d amortir les coûts de déploiement de ces réseaux LTE propriétaires (par exemple : mutualisation).

10 LTE dans les transports: Au service de nouveaux services 10 Bien que la solution d un réseau LTE public opéré semble poser moins de contraintes que pour un réseau LTE propriétaire, les opérateurs télécom n offre aucune des garanties demandées par les exploitants transport (en particulier au niveau de la disponibilité). Leur utilisation pour des applications critiques n est donc pas envisageable, mais elle reste intéressante dans le cadre d expérimentations en amont d un déploiement LTE propriétaire. Dans le futur, les réseaux LTE opérés cohabiteront avec les réseaux LTE privés. Ils pourront offrir des solutions de repli, par exemple en cas de défaillance du réseau propriétaire ou dans les zones non couvertes par ce dernier. 5. CONCLUSION En conclusion, nous avons montré que LTE est une technologie tout à fait adaptée aux nouveaux services, mais qui nécessite de prendre certaines précautions, afin que les choix réalisés en amont et au cours de son déploiement restent en cohérence avec son utilisation finale. Nous avons présenté les contraintes liées au déploiement d un réseau LTE : elles ne sont pas que techniques. La disponibilité des fréquences privées est aujourd hui le principal frein au développement de la technologie, en France comme à l étranger. Aujourd hui, seuls les réseaux LTE opérés peuvent offrir aux opérateurs de transports un accès anticipé à la technologie LTE, en attendant l attribution de fréquences dédiées à des usages privés. Malgré le manque de garanties pour la transmission de données critiques, cette approche peut se révéler intéressante pour des expérimentations. C est aussi les opérateurs publics qui peuvent répondre à la demande croissante des usagers de bénéficier d une connectivité sans faille sur l ensemble du territoire urbain, y compris dans un métro souterrain. Pour ce faire, il convient de réfléchir à des modèles économiques innovants afin de limiter les coûts de déploiement, tout en permettant aux opérateurs télécom d offrir leurs services, et à l autorité de transport de bénéficier d une nouvelle source de revenus.

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL

PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VAUX LE PENIL Conseil municipal du 15 décembre 2008 1 PRE ETUDE FTTH (FIBRE JUSQU À L ABONNE) 1. Le Très Haut Débit, pourquoi?

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

Le déploiement du Très Haut Débit

Le déploiement du Très Haut Débit Le Haut Débit Débits : 512Kbit/s à 20 Mbits/s pour la voie montante Assuré sur le réseau cuivre, coaxial, réseau câblé, mobile 3G et UMTS, satellite et wifi La Technologie ADSl a été utilisée sur le réseau

Plus en détail

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com

1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com 1, rue Viau 44400 Rezé Tél : 02 51 89 62 22 Fax : 02 51 89 62 29 www.nantes-networks.com Les Réseaux d Initiative Publique Le mot du directeur Le réseau La couverture du réseau Les usages de la fibre optique

Plus en détail

Axis IP-Surveillance. Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance

Axis IP-Surveillance. Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance Axis IP-Surveillance Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance Facilité d'installation L offre de vidéo sur IP Axis apporte au monde professionnel

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE?

QU EST-CE QUE LA VISIOCONFERENCE? Cet équipement combine les technologies de l audiovisuel, de l informatique et des télécommunications pour permettre à des personnes situées dans des lieux différents de dialoguer, de se voir et éventuellement

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67)

Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67) Novembre 2012 Atlas départemental de la couverture 2G et 3G en France métropolitaine : Bas-Rhin (67) Autorité de régulation des communications électroniques et des postes ISSN : 2258-3106 CONTENU DE L

Plus en détail

Nerim Trunk SIP Mai 2013

Nerim Trunk SIP Mai 2013 Nerim Trunk SIP Mai 2013 :// Sommaire Principes de la solution Fonctionnement Avantages Supports de connectivité Trunk SIP / Appels simultanés Processus de mise en place Eléments nécessaires pour une proposition

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP?

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP? AVANT-PROPOS Ces dernières années, le fort développement d un Internet à Très Haut Débit dans les entreprises s est traduit par la migration d une téléphonie dite traditionnelle à une téléphonie utilisant

Plus en détail

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs

Céliéno. Céliéno. La REG.I.E.S. met à disposition des opérateurs Céliéno La REG.I.E.S. (Régie Intercommunale d Énergies et de Services) développe sur le département de l Eure-et-Loir un important réseau de fibre optique. Le déploiement de la,, permet de réduire la fracture

Plus en détail

Vodafone Mobile Connect

Vodafone Mobile Connect Vodafone Mobile Connect Manuel d installation rapide Important Installez le logiciel avant d utiliser la carte de données intégrée. Assurez-vous que la carte de données intégrée est activée. Si nécessaire,

Plus en détail

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France Connexion sans fil dans des autocars : une première en France A l occasion de ses 100 ans, la Régie Départementale des Transports des Bouches-du-Rhône (RDT13) fait figure de précurseur en équipant la ligne

Plus en détail

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée

La Celle Saint-Cloud, ville fibrée La Celle Saint-Cloud, ville fibrée Préambule Quelles sont les caractéristiques du réseau cuivre actuellement utilisé? Actuellement, la majorité des français bénéficient des services voix, internet et TV

Plus en détail

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Le marché de la vidéosurveillance connaît une croissance constante, due à une augmentation des préoccupations sécuritaires

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ

WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ WIFI ÉVOLUTIVITÉ - SÉCURITÉ - MOBILITÉ Le wifi, pourquoi? sécurité performance C est une technologie permettant de créer des réseaux locaux sans fil à haut débit. Dans la pratique le Wifi permet de relier

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com

21 Juin 2012. Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 21 Juin 2012 Contacts presse : Karine Rolland karine.rolland@orange.com Estelle Ode-Coutard estelle.odecoutard@orange.com 1 En route vers la 4G Orange inaugure la première ville 4G Orange à Marseille Avec

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES 1. Contexte Ce document décrit les différentes fournitures et prestations à mettre en œuvre dans le cadre du remplacement de la solution de proxy et firewall actuellement

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Hot-spot point wifi. Donner accès à l Internet dans les espaces public

Les Fiches thématiques Jur@tic. Hot-spot point wifi. Donner accès à l Internet dans les espaces public Les Fiches thématiques Jur@tic Hot-spot point wifi Donner accès à l Internet dans les espaces public Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Un hot-spot, qu est-ce que c est? L expression internationale «hotspot»,

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre»

xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» xdsl Digital Suscriber Line «Utiliser la totalité de la bande passante du cuivre» Le marché en France ~ 9 millions d abonnés fin 2005 ~ 6 millions fin 2004 dont la moitié chez l opérateur historique et

Plus en détail

Pré-requis techniques

Pré-requis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉ-REQUIS TÉLÉCOM... 4 Généralités... 4 Accès Télécom supporté... 4 Accès Internet... 5 Accès VPN... 5 Dimensionnement de vos accès... 6 3. PRÉ-REQUIS POUR LES POSTES DE

Plus en détail

Présentation Module logique Zelio Logic 0 Interface de communication

Présentation Module logique Zelio Logic 0 Interface de communication c 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1 + 0 # = Présentation Module logique Zelio Logic 0 Présentation L offre communication de la gamme Zelio Logic est principalement dédiée à la surveillance ou à la télécommande de machines

Plus en détail

Vademecum. Solutions numériques

Vademecum. Solutions numériques Vademecum 1 Solutions numériques «La visioconférence est l ensemble des techniques et outils qui permettent et facilitent la communication à distance»* 2 1) Visioconférence, Webconférence : des solutions

Plus en détail

Office de Tourisme. Service Commercial SPOTCOFFEE commercial@quickspot.fr

Office de Tourisme. Service Commercial SPOTCOFFEE commercial@quickspot.fr 2012 Office de Tourisme Service Commercial SPOTCOFFEE commercial@quickspot.fr Sommaire 1. CONTEXTE ET OBJECTIF... 3 2. DEPLOYER LE SERVICE WIFI AVEC QUICKSPOT... 4 3. LA PROBLEMATIQUE ADSL... 4 4. QUELLES

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr

LE VDSL 2 EN FRANCE. Source : www.ant.developpement-durable.gouv.fr LE VDSL 2 EN FRANCE Par Jean-Marc Do Livramento Consultant télécom fixe et mobile Mai 2013 Des offres d accès Internet Très Haut Débit par VDSL 2 bientôt disponibles en France? Le 26 avril dernier, le

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. la Visio Conférence

Les Fiches thématiques Jur@tic. la Visio Conférence Les Fiches thématiques Jur@tic la Visio Conférence Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Un rêve ancien : se voir sans se déplacer La visioconférence consiste à mettre en relation plusieurs personnes situés

Plus en détail

Table des matières - 2 -

Table des matières - 2 - Résultat de la consultation publique se terminant au 26 juin 2006 sur l analyse de marché et les projets de mesure concernant la fourniture en gros d accès dégroupé (y compris l accès partagé) aux boucles

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes Format attendu des dossiers de demande de fréquences dans la bande 2,1 GHz dans les DOM, à Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Mayotte en date du 1 er novembre 2007 Selon l article

Plus en détail

Réseau CNAS pour le. M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques

Réseau CNAS pour le. M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques Réseau CNAS pour le projet carte CHIFA M. AKKA ABDELHAKIM Chef Département Systèmes et Réseaux Informatiques Sommaire Projet de la carte CHIFA Description du réseau de la CNAS Services et avantages Conclusion

Plus en détail

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN

livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC LAN livreblanc REALISATION D UN RESEAU INFORMATIQUE AVEC L OFFRE DE COMPOSANT FOLAN CLASSIC F LAN.net Introduction Ce livre blanc a pour but d aider les personnes intervenant dans la réalisation de réseaux

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France

Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France Etude sur les déplacements Analyse détaillée des trajets effectués en Transports en commun en Ile-de-France 18 Septembre 2014 ixxi-mobility.com 2 Transformer le temps de transport en temps utile Le temps

Plus en détail

Transport SICE. Transport. Technologie leader à votre service

Transport SICE. Transport. Technologie leader à votre service SICE Technologie leader à votre service Planification, conception et exécution de projets clefs en main de s. Support Technique Intégration Post-vente Service de Conseil Conception et ingénierie Logistique,

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique 1 COMMUNE DE PLOBSHEIM Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique Rédaction Version 2 : 27 /05/2014 Contact : Mairie de PLOBSHEIM M. Guy HECTOR 67115 PLOBSHEIM dgs.plobsheim@evc.net

Plus en détail

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil

7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Chapitre 7 7.1.2 Normes des réseaux locaux sans fil Quelles sont les deux conditions qui poussent à préférer la norme 802.11g à la norme 802.11a? (Choisissez deux réponses.) La portée de la norme 802.11a

Plus en détail

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes 1

Autorité de régulation des communications électroniques et des postes 1 21 Janvier 2014 Modalités de l accès aux lignes à très haut débit en fibre optique pour les immeubles de moins de 12 logements ou locaux à usage professionnel des zones très denses Recommandation de l

Plus en détail

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique

Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique Rôle de l ARCEP : Une régulation nécessaire à la révolution numérique 16 mars 2015 Benoit LOUTREL Sommaire 1. Introduction : Les enjeux du très haut débit 2. L accès au haut débit et très haut débit repose

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE VIDEOSURVEILLANCE Introduction 2.1 Vidéosurveillance : pourquoi? 2.2 Architecture d une installation de vidéosurveillance 2.2.1 Vidéosurveillance en circuit fermé et circuit

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique.

«sortez surfer» Participez aux réunions d information. la capa lance le wifi gratuit du pays ajaccien. Dossier de presse. territoire numérique. SEPTEMBRE 2012 Dossier de presse Liberte Egalite Tous connectes Paesi N 8 AOÛT / d Aiacciu Le magazine de la Communauté d Agglomération du Pays Ajaccien Nouvelle station d épuration des Sanguinaires Participez

Plus en détail

Réseaux Mobiles et Haut Débit

Réseaux Mobiles et Haut Débit Réseaux Mobiles et Haut Débit Worldwide Interoperability for Microwave Access 2007-2008 Ousmane DIOUF Tarik BOUDJEMAA Sadek YAHIAOUI Plan Introduction Principe et fonctionnement Réseau Caractéristiques

Plus en détail

LIVRE BLANC WiFi PUBLIC

LIVRE BLANC WiFi PUBLIC LIVRE BLANC WiFi PUBLIC LE DU La réglementation du WiFi public Seriez-vous concerné sans le savoir? Mai 2008 LE WiFi PUBLIC EN FRANCE Depuis 2003, les hotspots WiFi permettant d accéder à Internet via

Plus en détail

Train & Métro. Solutions de communication WiFi durcies pour applications ferroviaires au sol et en embarqué

Train & Métro. Solutions de communication WiFi durcies pour applications ferroviaires au sol et en embarqué Train & Métro Solutions de communication WiFi durcies pour applications ferroviaires au sol et en embarqué Train & Métro - Communications bord-sol sans interruption - L une des principales préoccupations

Plus en détail

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel

Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel Refonte des infrastructures du Système d Information Cahier des Charges pour l évolution du réseau d interconnexion du Centre Hélène Borel 1 Sommaire 1) Présentation du contexte technique...3 1.1) Des

Plus en détail

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande

Session 9: Suivi de la mise en œuvre de plans nationaux large bande Forum Régional de l UIT/BDT sur les aspects économiques et financiers des Télécommunications/TIC pour l'afrique Brazzaville, Republic of Congo 18-19 February 2014 Session 9: Suivi de la mise en œuvre de

Plus en détail

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens

Connect FH. La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH La connectivité Très-Haut Débit par faisceaux hertziens Connect FH, solution d accès par faisceaux hertziens dédiés, est une offre de connectivité Haut et Très-Haut Débit permettant de connecter

Plus en détail

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Sommaire 1. PREAMBULE...3 2. PRE-REQUIS RESEAU...3 Généralités... 3 Accès Télécom supportés... 4 Dimensionnement de vos accès... 5 Nomadisme et mobilité... 6

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015

Aménagement numérique du territoire. Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 Aménagement numérique du territoire Commune du Val-Saint-Père 28 mai 2015 1. La fibre optique 2. Le MiMo Le FttH : un réseau d initiative publique Sur le territoire de la Manche, il n y a pas d initiative

Plus en détail

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in

Accédez au Très Haut Débit. www.reso-liain.fr PARTICULIERS, Testez votre éligibilité. Les opérateurs partenaires du réseau Li@in PARTICULIERS, un Nouveau Monde s ouvre à vous! Accédez au Très Haut Débit Vos Fournisseurs d Accès Internet Les opérateurs partenaires du réseau Li@in www.adeli.fr Tél : 04 78 66 11 85 www.k-net.fr Tél

Plus en détail

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés

Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés Le «Plan fibre optique» de Saint-Maur-des-Fossés En présence des opérateurs Bouygues, Free, Numéricâble, Orange et SFR Présentation aux professionnels de l immobilier 6 février 2014 Page 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées

Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Data loggers SOFREL LT/LT-US Solutions réseaux d eaux usées Les data loggers SOFREL LT et LT-US ont été conçus pour la surveillance des réseaux d eaux usées et pluviales (collecteurs, déversoirs d orage,

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Quelle solution choisir? «Optimisez vos outils et moyens de communications»

Quelle solution choisir? «Optimisez vos outils et moyens de communications» Téléphonie Fixe Quelle solution choisir? «Optimisez vos outils et moyens de communications» Les différentes offres «Abonnement téléphonique + Consommations» Ligne analogique Ligne numeris(t0, T2) Téléphonie

Plus en détail

Portfolio ADSL VDSL LTE

Portfolio ADSL VDSL LTE Portfolio ADSL VDSL LTE ZyXEL, connectez-vous à la référence 25 ans d expérience en tant que l un des leaders de solutions modems De nombreuses références prestigieuses avec les plus grands opérateurs

Plus en détail

La société d autoroute sanef est responsable de la gestion et de la maintenance du réseau autoroutier du Nord de la France

La société d autoroute sanef est responsable de la gestion et de la maintenance du réseau autoroutier du Nord de la France GROUPE SANEF GESTION TECHNIQUE DU RESEAU AUTOROUTIER EN TEMPS REEL Phœnix Contact permet au groupe sanef une meilleure gestion technique de son réseau autoroutier et plus de réactivité dans le traitement

Plus en détail

TO-PASS -FAQ- Télésurveillance et contrôle à distance

TO-PASS -FAQ- Télésurveillance et contrôle à distance TO-PASS -FAQ- Télésurveillance et contrôle à distance Pourquoi utiliser le TO-PASS? Les modules TO-PASS sont utilisés pour/comme : Liaison en ligne permanente Indicateur de défaut (alarme) Interrogation

Plus en détail

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit

LECOCQ Marc & LOTH Ludovic. Réseaux Mobile et Haut Débit LECOCQ Marc & LOTH Ludovic Réseaux Mobile et Haut Débit Plan xdsl Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le marché Son avenir FTTx Définitions & fonctionnements Technologies Offres sur le

Plus en détail

Diffuser les services très hauts débits dans l habitat 15 janvier 2010

Diffuser les services très hauts débits dans l habitat 15 janvier 2010 Diffuser les services très hauts débits dans l habitat 15 janvier 2010 Sommaire Les évolutions techniques et culturelles Les normes et guides qui apportent les (bonnes) réponses Les produits et solutions

Plus en détail

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band Performance et usage AC1200 Vitesse WiFi AC1200-300 + 867 Mbps Couverture Wi-Fi dans toute la maison 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Idéal pour connecter de nombreux périphériques WiFi au réseau Application

Plus en détail

L émergence du Logement Multimédia

L émergence du Logement Multimédia 1. Le Très s Haut Débit D (THD) 2. Réglementation 3. Contexte de déploiement d du THD Sommaire 4. Axes de développement d majeurs dans le résidentiel r (Hors logements) 5. Le THD & HD résidentiel Pour

Plus en détail

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche

Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Le très haut débit sur le territoire du Parc des Monts d'ardèche Un choix déterminant d aménagement et de développement du territoire MONTS D ARDÈCHE Pour quels usages? Un développement des usages dans

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

Larges compétences en matière d interconnexion, au service de l automobile et bien audelà

Larges compétences en matière d interconnexion, au service de l automobile et bien audelà Communiqué de presse Grâce à Bosch, la voiture devient un acteur actif sur Internet L interconnexion au cœur de l électrification et de l automatisation 19 mai 2015 PI 8905 BBM HFL/IL Larges compétences

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication www.swissphone.com I.SEARCH, aperçu général Recherche de personnes Meet-me Call-me Messagerie E-mail Liaison avec un système

Plus en détail

BOITIER WiFi PRESENTATION DEMARRAGE CONNEXION AUX PAGES WEB. 1. Placez la carte SIM dans la clé USB puis placez la clé USB dans le Boitier WiFi.

BOITIER WiFi PRESENTATION DEMARRAGE CONNEXION AUX PAGES WEB. 1. Placez la carte SIM dans la clé USB puis placez la clé USB dans le Boitier WiFi. BOITIER WiFi 1. Placez la carte SIM dans la clé USB puis placez la clé USB dans le Boitier WiFi. PRESENTATION 2 Votre Boitier Wifi vous permet de bénéficier d un accès internet haut débit dans votre véhicule.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. TCL SYTRAL lance la première agence en ligne. Janvier 2013

DOSSIER DE PRESSE. TCL SYTRAL lance la première agence en ligne. Janvier 2013 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 TCL SYTRAL lance la première agence en ligne SOMMAIRE PREAMBULE 1. e-tecely : UN SYSTEME INNOVANT ET PERFORMANT 2. LES FONCTIONNALITES ESSENTIELLES D e-tecely 3. L AGENCE

Plus en détail

IMMS-CELL-GSM. Kit de Communication Cellulaire IMMS-CELL- [GSM, ou GSM-E] Instructions d installation

IMMS-CELL-GSM. Kit de Communication Cellulaire IMMS-CELL- [GSM, ou GSM-E] Instructions d installation IMMS-CELL-GSM Kit de Communication Cellulaire IMMS-CELL- [GSM, ou GSM-E] Instructions d installation TABLE DES MATIERES... Avant l installation... 1 Systèmes d exploitation : GSM et GSM-E...2 Données à

Plus en détail

ASTRA2Connect L accès à l Internet haut débit et à la VoIP

ASTRA2Connect L accès à l Internet haut débit et à la VoIP ASTRA2Connect L accès à l Internet haut débit et à la VoIP ASTRA2Connect L accès à l Internet haut débit et à la VoIP Le haut débit dans chaque maison Des millions de foyers et d entreprises situés à l

Plus en détail

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère des Technologies de la Communication Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses Grâce

Plus en détail

Construire Maintenant Les Projets de demain

Construire Maintenant Les Projets de demain Construire Maintenant Les Projets de demain La Société Watanserve spa est une société par actions de droits Algérien filiale de Munir Sukhtian Group, crée le 29 Février 2004 pour répondre initialement

Plus en détail

Méthodologie de construction des paniers de haut débit sans fil

Méthodologie de construction des paniers de haut débit sans fil Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (2012), «Méthodologie de construction des paniers de haut débit sans fil», Éditions OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/5k92s6v6cnkb-fr

Plus en détail

Installation et maintenance télécoms et courants faibles

Installation et maintenance télécoms et courants faibles Appellations Agent / Agente de maintenance en systèmes d'alarme et de sécurité Technicien / Technicienne d'essais et de contrôle en télécommunications Agent / Agente technique en radio communication Technicien

Plus en détail

La demande de données expliquée

La demande de données expliquée GSMA Le spectre mobile La demande de données expliquée Juin 2014 Aperçu général Plus les opérateurs ont de spectre, plus ils peuvent assurer de trafic. Même avec l utilisation des nouvelles technologies

Plus en détail

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES Marie GALEZ, galez@cines.fr Le propos de cet article est de présenter les architectures NAS et SAN, qui offrent de nouvelles perspectives pour le partage

Plus en détail

Protecn@ Protection des biens et des personnes

Protecn@ Protection des biens et des personnes Protection des biens et des personnes Ensemble construisons votre solution de Sécurité Protecn@ est un Bureau d Etudes Sécurité / Sûreté spécialisé dans la lutte contre la Malveillance et l Insécurité.

Plus en détail

Les Standards. Hacks #1-12 CHAPITRE UN

Les Standards. Hacks #1-12 CHAPITRE UN Chapitre 1 CHAPITRE UN Les Standards Hacks #1-12 La ruée folle vers la mise sur le marché de produits sans fil a entraîné une kyrielle d acronymes se ressemblant mais incompatibles entre eux. Le 802.11b

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ci-après l ARCEP),

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ci-après l ARCEP), Juin 2015 Projet de décision de l'arcep proposant au ministre chargé des communications électroniques les modalités et les conditions d'attribution d'autorisations d'utilisation de fréquences dans la bande

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers. I p. 1 I

Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers. I p. 1 I Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers I p. 1 I STREAMCORE Siège à Puteaux (FR). Bureaux en Allemagne, Afrique, Moyen Orient et Etats-Unis. Fondé

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune?

Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? Melisa Réseau d Initiative publique Outil d aménagement numérique et de développement économique Quelles solutions Internet sur votre commune? 1 er juillet 2013 Ordre du jour MELISA COMMENT SE RACCORDER

Plus en détail