Centre Nucléaire de Production d'électricité de Chooz

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre Nucléaire de Production d'électricité de Chooz"

Transcription

1 Centre Nucléaire de Production d'électricité de Chooz EDF CNPE de Chooz BP Givet Tel : (33)

2 CHOOZ AU COEUR DES ARDENNES Deux unités de production Situation géographique Le Centre nucléaire de production d électricité (CNPE) de Chooz B exploite deux unités : Chooz B1 raccordée au réseau électrique en 1996 et Chooz B2 raccordée en Ces installations sont réparties, sur 200 hectares sur une boucle de la Meuse, sur le territoire de la commune de Chooz (800 habitants environ). Le CNPE exploitait également une autre unité, Chooz A, premier réacteur à eau sous pression à avoir été mis en service en France en 1967, et qui est actuellement en cours de déconstruction. En France, au cœur de la Belgique Situé dans le département des Ardennes, Chooz se trouve à environ 10 kilomètres de Givet (8 000 habitants environ) et à 60 kilomètres de Charleville- Mézières ( habitants environ). Les autres agglomérations importantes à proximité sont Reims (150 kilomètres et habitants) et Namur (60 kilomètres et habitants), en Belgique. La frontière belge entoure le site à l Est, au Nord et à l Ouest sur une distance variant entre 3 et 9 kilomètres. Dynamisme économique et coopération touristique La cohérence géographique, culturelle, économique et sociale entre les communes de la Pointe de Givet a permis la création du Pays de la Pointe. L implantation d'entreprises étrangères y est favorisée, avec l aide d EDF. Le tourisme vert, notamment fluvial, est parallèlement en plein essor, renforcé par une forte activité sportive qu EDF soutient au travers d actions de parrainage. Ces atouts touristiques facilitent une collaboration franco-belge. EDF dans les Ardennes Le centrale de Chooz est installée à une trentaine de kilomètres du Groupe d Exploitation Hydraulique de Revin. Quasiment toutes les composantes d Électricité de France sont présentes dans les Ardennes : centre nucléaire production hydraulique mais aussi transport et distribution aux clients, industriels et particuliers. Au total, contrats en région. Contact Presse : Florence PERINO, chef de mission communication Tel : (33)

3 HISTORIQUE DU SITE DE CHOOZ Le site de Chooz a la particularité de compter deux centrales : Chooz A et Chooz B situées sur les deux rives de la boucle de la Meuse. Chooz A est le premier réacteur à eau sous pression à avoir été mis en service en France. Chooz B est la tête de série du palier N4, une nouvelle génération de centrales nucléaires : deux réacteurs de MégaWatts chacun, une turbine Arabelle plus compacte, plus puissante, plus rentable. 1991, l'arrêt définitif Démarrée en 1967, la Centrale Nucléaire des Ardennes (CNA) a été mise à l'arrêt définitif de production le 30 octobre Le 20 octobre 1996, un décret a entériné le changement d'exploitant en transférant Chooz A de la SENA (Société Électro Nucléaire des Ardennes) à EDF. Chooz A, la déconstruction Depuis 1991 : la déconstruction La loi oblige tout exploitant nucléaire à déconstruire son installation quand celle-ci a terminé sa vie active. Depuis 1991, les travaux de déconstruction se succèdent à Chooz A. Après les premières opérations de démolition proprement dite des bâtiments non nucléaires (bâtiment administratif, magasin, ateliers, salle des machines, salle de commande, etc.), achevée le 19 mai 2003, la centrale nucléaire de Chooz A est entrée, depuis juin 2004, dans la troisième phase de sa déconstruction. Celle-ci a pour but la déconstruction complète : le réacteur, les matériaux et équipements encore radioactifs seront entièrement démontés, conditionnés et évacués. Cette 3 ème phase doit s achever au plus tard en Ce sera la fin de la déconstruction de Chooz A. Objectif : retrouver, à la fin du programme, un niveau de radioactivité sur le site identique à ce qu il était avant l exploitation. Chooz A avait définitivement été mise à l arrêt le 30 octobre Avec sa capacité de production de 300 Mégawatts, la centrale franco-belge comptabilise une production totale de 38 milliards de kilowattheures en 24 années de fonctionnement, soit plus de 4 fois la consommation annuelle de la région Champagne-Ardenne. La déconstruction est une étape normale de la vie d une centrale. Cette opération est une des illustrations de l action du Groupe EDF en terme de développement durable. Déconstruire, c est ainsi démontrer sa maîtrise de l ensemble du cycle nucléaire, dans le respect de l environnement, du volet social (développement local) et de la performance économique. Contact Presse : Florence PERINO, chef de mission communication Tel : (33)

4 Chooz B et ses deux réacteurs Chooz B1 et Chooz B2 ont été couplés au réseau électrique européen respectivement en 1996 et Du permis de construire aux premiers essais Déclaration d'utilité Publique...12/1981 Permis de construire...01/1982 Premiers terrassements Premiers bétons...01/1984 Début de la phase d'essai et de mise en service La connexion au réseau Chooz B1 Chooz B2 25/07/ Première divergence...10/03/ /08/ Premier couplage au réseau électrique...10/04/ /05/ Première montée à 100 % de puissance...18/09/ /05/ Mise en Service Industriel... 29/09/2000 * divergence : démarrage du processus de réaction en chaîne dans un réacteur Les arrêts de tranche Une Visite Complète (tous les 10 ans) compte environ 90 jours, une Visite Partielle (tous les deux à trois ans) environ 60 jours et un Arrêt pour Simple Rechargement (ASR) environ 30 jours. Le nombre d activité de maintenance pour un ASR est minimisé : on travaille sur ce qui est réglementaire ainsi que sur les dysfonctionnements du cycle précédent. En 2004, chacune des 2 unités de production de Chooz B a vécu un ASR. Production Depuis le 15 mai 2000, l'unité de production n 1 est à disposition du Centre opérationnel d'optimisation de la production d'edf. En d'autres termes, Chooz B1 a rejoint les autres unités de production du parc nucléaire français qui compte 58 réacteurs en fonctionnement. Démarré en 1996, le réacteur de Chooz B1 a été en phase de lancement et d'essais jusqu'à la première visite complète qui s'est déroulée en Aujourd'hui, la production électrique de Chooz B1 et B2 répondent aux demandes du réseau électrique français. Production du site en 2005 : Chooz B1 : 9,1 TWh (milliards de kilowattheures) Chooz B2 : 10,3 TWh Production globale du site : 19,4 TWh Soit 2 fois la consommation électrique de la région Champagne-Ardenne en un an et près de 5% de la consommation électrique française. Contact Presse : Florence PERINO, chef de mission communication Tel : (33)

5 La France produit ainsi 95 % de son électricité sans production de gaz à effet de serre (84 % nucléaire et 11 % hydraulique). En 2004, le CNPE de Chooz bat son propre record de production établi en De plus, il devient pour la première fois leader des sites nucléaires français comportant deux unités de production. Ce bon résultat est le fruit d une meilleure disponibilité des unités de production, malgré des conditions de sécheresse exceptionnelles et un débit de la Meuse insuffisant qui a nécessité l arrêt d une unité durant trois semaines pour respecter les directives environnementales. LE SITE DE CHOOZ B ET SES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Le palier N4 ("Nouveau 4 boucles") Le palier N4, de conception entièrement française, est constitué de quatre unités de production, deux à Chooz et deux à Civaux (Vienne). Ce palier technologique intègre trois innovations majeures : une salle de commande informatisée ; une turbine plus performante, permettant une puissance de MégaWatt ; de nouveaux générateurs de vapeur, dont le rendement est supérieur. La salle de commande du Palier N4 a été conçue pour faciliter la prise de décision des opérateurs qui pilotent la centrale. Avec l'aide d'écrans informatiques mis à leur disposition, les opérateurs disposent ainsi en temps réel de l'image la plus claire et la plus précise proposée jusqu'ici sur le fonctionnement d'une unité de production nucléaire. Le N4 est le fruit le plus élaboré du savoir-faire d ingénierie et d exploitation qu EDF développe depuis plus de 30 ans dans le domaine des réacteurs à eau pressurisée. Il synthétise les innovations les plus importantes : contrôle commande informatisé, turbine Arabelle, générateurs de vapeurs améliorés et simulateur. * on appelle «boucle» l ensemble constitué par un générateur de vapeur, une pompe primaire et les tuyauteries associées ; on trouve quatre boucles dans les réacteurs de MW, ainsi que ceux de 1500 MW, nouvelle série de centrales, d où le terme «Nouveau 4 Boucles». Des innovations technologiques majeures La turbine «Arabelle» : La turbine Arabelle bénéficie d'une puissance supérieure à celle des générations précédentes, tout en étant plus compacte. Elle profite de notables perfectionnements aérodynamiques ; les ingénieurs ont notamment réussi à exploiter plus efficacement le flux de vapeur, améliorant ainsi son rendement. Le système contrôle commande : Il permet le pilotage de la centrale depuis la salle de commande informatisées et fournit aux opérateurs une véritable conduite assistée par ordinateur. des écrans intéractifs à partir d un schéma de conduite sélectionné par l opérateur à l aide de l écran sensitif, il est possible de commander, à l aide d une boule roulante et d un clavier, les matériels choisis, des milliers d informations traitées en temps réel : douze mille capteurs, répartis dans la centrale, envoient des signaux d état des systèmes de l installation à cent cinquante trois armoires d automatismes. Ces informations sont ensuite vérifiées, traitées, et envoyées vers les dix-sept calculateurs de la salle de commande informatisée, Contact Presse : Florence PERINO, chef de mission communication Tel : (33)

6 maîtriser la sûreté : deux tableaux synoptiques géants présentent l état synthétique des principaux systèmes des circuits primaire et secondaire de la centrale nucléaire. Le générateur de vapeur Le nouveau générateur de vapeur, conçu par Framatome, offre une plus grande surface d échange, malgré une dimension plus modeste. De plus, les tubes d échange sont réalisés en inconel 690, alliage de nickel/chrome résistant à la corrosion. Le simulateur Chooz se voit doté depuis mai 1998 du treizième simulateur du Parc Nucléaire, destiné à la formation des agents des CNPE de Civaux (Vienne) et Chooz, soit le palier standardisé "N4". L'installation du simulateur N4 a nécessité pour EDF un investissement global de 61 millions d uros (dont la construction du bâtiment). Les opérateurs de conduite des installations suivent chaque année six semaines de formation, dont deux semaines directement sur le simulateur afin de garantir à tout moment leur capacité à réagir face à toutes les situations d'exploitation. Le nombre d'heures passées annuellement sur simulateur pour les sites de Chooz et Civaux est de hommes/jours, soit environ heures. Ce type de simulateur est capable de reproduire en temps réel toutes les étapes normales d'exploitation d'une centrale et plus de 800 scénarii allant d'incident mineur aux pannes majeures. Pour cela, il dispose d'un important centre de calcul, qui mémorise virtuellement toute l'installation et permet donc une reproduction très fidèle des différentes situations qui peuvent être rencontrées par les exploitants. Contact Presse : Florence PERINO, chef de mission communication Tel : (33)

Commissionnement en Génie Climatique

Commissionnement en Génie Climatique Commissionnement en Génie Climatique Marchand Jean- Luc POINT DE VUE TERRAIN DE DALKIA SUR LA MAINTENANCE BATIMENTS A USAGE DE BUREAUX L'exploitation et la maintenance doivent être pris en compte dès la

Plus en détail

A LTERNATIVE E NERGY D IVISION SYSTÈMES DE COGÉNÉRATION À TRÈS HAUT RENDEMENT POUR L AGRICULTURE ET L INDUSTRIE

A LTERNATIVE E NERGY D IVISION SYSTÈMES DE COGÉNÉRATION À TRÈS HAUT RENDEMENT POUR L AGRICULTURE ET L INDUSTRIE A LTERNATIVE E NERGY D IVISION SYSTÈMES DE COGÉNÉRATION À TRÈS HAUT RENDEMENT POUR L AGRICULTURE ET L INDUSTRIE Innovation, Spécialisation, Qualité et Internationalité, les ingrédients du succès d une

Plus en détail

Actualités de la centrale. du Tricastin. Cligeet. 6 février Présentation à la CLIGEET février /2015-1

Actualités de la centrale. du Tricastin. Cligeet. 6 février Présentation à la CLIGEET février /2015-1 Actualités de la centrale nucléaire EDF du Tricastin Cligeet 6 février 2015 Présentation à la CLIGEET février /2015-1 Sommaire La production Les résultats Sûreté les résultats, les points d attention pour

Plus en détail

SIMATIC ET 200SP : utilisation simple, structure compacte, performance élevée

SIMATIC ET 200SP : utilisation simple, structure compacte, performance élevée La périphérie décentralisée nouvelle génération SIMATIC ET 200SP : utilisation simple, structure compacte, performance élevée Vous pouvez scanner le code QR avec votre smartphone. siemens.com/et200sp Efficience

Plus en détail

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum.

Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el. Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Unités de cogénération au biogaz jusqu'à 3.000 kw el Également disponible en option container clé en mains. Avec un rendement maximum. Partout où l'électricité et la chaleur sont nécessaires Rendement

Plus en détail

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE

DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE DIAGNOSTIC A DISTANCE DES RESEAUX DE DISTRIBUTION ELECTRIQUE ALAIN GILOT SCHNEIDER ELECTRIC, FRANCE Dans un premier temps, nous rappelons comment la performance d un réseau peut se dégrader en terme d

Plus en détail

Technologies Systèmes d extinction à gaz. Systèmes d extinction au dioxyde de carbone Combattre le feu avec le CO 2

Technologies Systèmes d extinction à gaz. Systèmes d extinction au dioxyde de carbone Combattre le feu avec le CO 2 Technologies Systèmes d extinction à gaz Systèmes d extinction au dioxyde de carbone Combattre le feu avec le CO 2 Efficace Extinction au CO 2 N Extinction fiable La force des systèmes d extinction par

Plus en détail

Mise en service de la centrale hybride ENERTRAG. Vent, hydrogène et biogaz associés pour la production et la régulation d énergie

Mise en service de la centrale hybride ENERTRAG. Vent, hydrogène et biogaz associés pour la production et la régulation d énergie Mise en service de la centrale hybride ENERTRAG Vent, hydrogène et biogaz associés pour la production et la régulation d énergie COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 25 octobre 2011, à Prenzlau près de Berlin, le

Plus en détail

La coopération algéro-allemande dans le secteur des Energies Renouvelables: Un exemple: le projet C.A.S.A. (Centre d Application Sidi Abdallah)

La coopération algéro-allemande dans le secteur des Energies Renouvelables: Un exemple: le projet C.A.S.A. (Centre d Application Sidi Abdallah) La coopération algéro-allemande dans le secteur des Energies Renouvelables: Un exemple: le projet C.A.S.A. (Centre d Application Sidi Abdallah) Elément Principal de ce Projet: La Construction d une Centrale

Plus en détail

2 536 sources (DIAG 2010) 64 % SHP 15 % Ballon fluo 12 % I.M 6 % LEDS 3 % Autres

2 536 sources (DIAG 2010) 64 % SHP 15 % Ballon fluo 12 % I.M 6 % LEDS 3 % Autres L ECLAIRAGE PUBLIC A DARDILLY 2 536 sources (DIAG 2010) 64 % SHP 15 % Ballon fluo 12 % I.M 6 % LEDS 3 % Autres 1 500 candélabres (26 % sur supports EDF) 89 armoires de commande 70 modèles différents de

Plus en détail

La Macérienne. Affiche Clément Bayard. Voiture Clément Bayard. La macérienne. La Macérienne et la Meuse

La Macérienne. Affiche Clément Bayard. Voiture Clément Bayard. La macérienne. La Macérienne et la Meuse La Macérienne L'Usine La Macérienne est une ancienne usine, à Charleville-Mézières, usine fabriquant notamment des pièces pour les cycles Clément-Gladiator puis pour les automobiles Clément-Bayard. Le

Plus en détail

Séchage et transfert matière

Séchage et transfert matière Presses à injecter 10 T - 90 T Séchage et transfert matière Dépoussiérage matière Thermorégulation et refroidissement Broyeurs Régulation - Supervision Béwé-plast - 15 rue des Cressonnières - 95500 Gonesse

Plus en détail

Robot de traite VMS DeLaval

Robot de traite VMS DeLaval Robot de traite VMS DeLaval A la pointe de la traite automatisée Votre solution au quotidien Le bras de traite le plus performant et le plus agile du marché Robot de Traite VMS DeLaval La technologie hydraulique

Plus en détail

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif La puissance d Ariba au service des clients SAP Les avantages du commerce collaboratif Sommaire 4 9 10 12 14 18 20 22 24 Promouvoir l entreprise en réseau Une alliance solide Le commerce collaboratif avec

Plus en détail

BILAN DES ARRÊTS 2015 ET PRÉSENTATION DE LA CAMPAGNE 2016

BILAN DES ARRÊTS 2015 ET PRÉSENTATION DE LA CAMPAGNE 2016 BILAN DES ARRÊTS 2015 ET PRÉSENTATION DE LA CAMPAGNE 2016 CNPE DU BUGEY Ce document est la propriété exclusive d EDF et ne saurait être utilisé, reproduit, représenté, transmis ou divulgué sans son accord

Plus en détail

La Division Production et Ingénierie Hydraulique

La Division Production et Ingénierie Hydraulique 1 La Division Production et Ingénierie Hydraulique 8 Semaine de l Eau, Albi Fonlabour. 5 février 2015 2 Le Parc de production hydroélectrique d EDF en France (1/4) Production d électricité d EDF en France

Plus en détail

La maintenance des systèmes automatisés

La maintenance des systèmes automatisés Durée : 5 jours La des systèmes automatisés Réf : (MAIN.I.01) Techniciens supérieurs et techniciens responsables techniques de la production,, contrôle technique et bureau d'étude de l entreprise. Techniciens

Plus en détail

Centrale Hydraulique.

Centrale Hydraulique. Centrale Hydraulique. 1 :Introduction : L'électricité produite en France provient pour 75,8 % du nucléaire, plaçant ainsi le pays au 2e rang des producteurs d'énergie nucléaire au monde après les États-Unis,

Plus en détail

Les STEP et leur intérêt. Nathalie Lefebvre EDF division Production Ingénierie Hydraulique

Les STEP et leur intérêt. Nathalie Lefebvre EDF division Production Ingénierie Hydraulique Les STEP et leur intérêt Nathalie Lefebvre EDF division Production Ingénierie Hydraulique Fondation TUCS 9 février 2015 Principe général de fonctionnement d une STEP Deux réservoirs hydrauliques permettant

Plus en détail

PASSEPORT TERRITORIAL SUD-EST SNCF IMMOBILIER ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT URBAIN INNOVANT

PASSEPORT TERRITORIAL SUD-EST SNCF IMMOBILIER ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT URBAIN INNOVANT SNCF IMMOBILIER ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT URBAIN INNOVANT QUI SOMMES-NOUS? NOTRE ORGANISATION TERRITORIALE AU SERVICE DES ACTEURS LOCAUX SNCF IMMOBILIER EN QUELQUES CHIFFRES 12 MILLIONS DE M 2 de bâtiments

Plus en détail

Le nombre de serveurs de la société passe de 650 à 22, l'énergie utilisée est réduite de 90 % grâce à la virtualisation

Le nombre de serveurs de la société passe de 650 à 22, l'énergie utilisée est réduite de 90 % grâce à la virtualisation Optimisation d'infrastructure de Microsoft Étude de cas d'une solution client Le nombre de serveurs de la société passe de 650 à 22, l'énergie utilisée est réduite de 90 % grâce à la virtualisation Présentation

Plus en détail

LA VIE D UNE CENTRALE NUCLÉAIRE

LA VIE D UNE CENTRALE NUCLÉAIRE LA VIE D UNE CENTRALE NUCLÉAIRE Mars 2016 ORDRE DU JOUR 1 Le groupe EDF et le nucléaire 2 La centrale EDF du Tricastin 3 Le programme industriel 2 1 L appartenance à un grand groupe : EDF LE GROUPE EDF,

Plus en détail

Les métiers en évolution positive

Les métiers en évolution positive Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau).

Plus en détail

Page 1/10 - Éolienne : l'énergie éolienne et son fonctionnement

Page 1/10 - Éolienne : l'énergie éolienne et son fonctionnement 05/08/2006 - Par Michaël PIERROT Éolienne : l'énergie éolienne et son fonctionnement Ce dossier est consacré à l'énergie éolienne et son fonctionnement, plus particulièrement au travers des fermes éoliennes

Plus en détail

Modernisation des barrages de navigation VNF AISNE MEUSE

Modernisation des barrages de navigation VNF AISNE MEUSE Modernisation des barrages de navigation VNF AISNE MEUSE Denis CARLIER (BRL ingénierie) / Julien AUBONNET (BRL ingénierie) Symposium du CFBR du 26 janvier 2017 à Chambéry SOMMAIRE 1.CONTEXTE LE PARC DE

Plus en détail

Décrets n 2002-335 du 14 Février 2002

Décrets n 2002-335 du 14 Février 2002 Décrets n 2002-335 du 14 Février 2002 Décret n 2002-335 du 14 Février 2002, fixant le seuil duquel la consommation des eaux est soumise à un diagnostic technique, périodique et obligatoire des équipements,

Plus en détail

Programme industriel, investissements et grands travaux

Programme industriel, investissements et grands travaux Programme industriel, investissements et grands travaux Centrale de Gravelines Plénière CLI 15 octobre 2014 LE PROGRAMME INDUSTRIEL DE GRAVELINES 4 e visites décennales 3 e visites décennales Grand Carénage

Plus en détail

LA CENTRALE À CYCLE COMBINÉ AU GAZ NATUREL DE BOUCHAIN UNE PREMIÈRE MONDIALE

LA CENTRALE À CYCLE COMBINÉ AU GAZ NATUREL DE BOUCHAIN UNE PREMIÈRE MONDIALE LA CENTRALE À CYCLE COMBINÉ AU GAZ NATUREL DE BOUCHAIN UNE PREMIÈRE MONDIALE UNE CENTRALE DE NOUVELLE GÉNÉRATION DES CHIFFRES QUI EN DISENT LONG La première centrale au monde équipée de la technologie

Plus en détail

Les 3 piliers du développement durable

Les 3 piliers du développement durable questions réponses Les 3 piliers du développement durable Environnement SLN durable Économique Sociétal P.2 Sommaire Fiche technique P.4 État des lieux 1 - Pourquoi remplacer la centrale électrique? P.6

Plus en détail

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société

Conférence Citoyenne Ondes, santé, société 0 Conférence Citoyenne Ondes, santé, société Philippe Distler, Directeur Général de l ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) Dimanche 26 avril 2009 1 Plan de la présentation

Plus en détail

La Macérienne. A) Historique

La Macérienne. A) Historique La Macérienne La Macérienne est une usine proche du Lycée Monge qui représente un véritable enjeu énergétique pour le Lycée qui vise à devenir autonome énergétiquement. La force hydraulique de la Meuse

Plus en détail

PRODUCTION. Les marchés et l organisation territoriale d EDF hydraulicien. D. Guillaudin

PRODUCTION. Les marchés et l organisation territoriale d EDF hydraulicien. D. Guillaudin UNITÉ DE PRODUCTION ALPES Les marchés et l organisation territoriale d EDF hydraulicien D. Guillaudin DIVISION PRODUCTION INGÉNIERIE 55,55 TWH (DPI) 37,8 TWH 8,5 % 5,8 % 487,5 TWH 74,5 % 59,6 TWH 91% 9,1

Plus en détail

LE SERVICE INTERNATIONAL

LE SERVICE INTERNATIONAL LE SERVICE INTERNATIONAL Depuis 2001, Novae s'est forgée une forte expérience dans le domaine des opérations extérieures que ce soit par ses matériels (containerisés et tropicalisés) de l'envoi unitaire

Plus en détail

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage Prise en compte dans la PEB Chauffage et ventilation Bâtiments à haute performance énergétique Mai 2013 Les systèmes de chauffage et de ventilation sont pris en compte dans la PEB Consommation en énergie

Plus en détail

solution climatique optimale

solution climatique optimale PME, bureaux et non-résidentiel magasins de détail Nous trouvons toujours la solution climatique optimale secteur des soins, secteur public et écoles industrie et horticulture hôtellerie, loisirs et wellness

Plus en détail

Jaune-vert pour être sûr. Filtres pour pompes à vide

Jaune-vert pour être sûr. Filtres pour pompes à vide Jaune-vert pour être sûr Filtres pour pompes à vide La maintenance : une affaire de confiance! Programme de filtres pour pompes à vide Eléments de dégraissage d air Filtres à air Filtres à huile Une bonne

Plus en détail

PIÈCES ET SERVICES APRÈS-VENTE

PIÈCES ET SERVICES APRÈS-VENTE PIÈCES ET SERVICES APRÈS-VENTE VOTRE ACTIVITÉ NE S ARRÊTE JAMAIS. NOTRE OBJECTIF : MAXIMISER ET OPTIMISER LA PRODUCTIVITÉ DE VOTRE ACTIVITÉ. OPTER POUR IVECO BUS, C EST FAIRE LE CHOIX DE LA QUALITÉ. Avec

Plus en détail

ARMAK Ltd Fabricant britannique de moteurs pneumatiques ATEX

ARMAK Ltd Fabricant britannique de moteurs pneumatiques ATEX M O T O R E D U C T E U R S P N E U M AT I Q U E S A P I S T O N ARMAK Ltd Fabricant britannique de moteurs pneumatiques ATEX Armak Ltd a été fondée en 2007 en tant que joint-venture, fruit d une collaboration

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

DRY Sécheurs d air par réfrigération de 20 m 3 /h à m 3 /h. L'air comprimé à votre service

DRY Sécheurs d air par réfrigération de 20 m 3 /h à m 3 /h. L'air comprimé à votre service DRY Sécheurs d air par réfrigération de 0 m /h à 0 m /h AFS Hervé PREVOST 8 avenue Lazare Ponticelli 770 - GRETZ-ARMAINVILLIERS Port. : 0 0 Tél. : 0 Fax : 0 8 7 h.prevost@afs-bicomposant.fr L'air comprimé

Plus en détail

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE

AVIS AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS MEDICAUX DE RADIOTHERAPIE Direction de l'évaluation des dispositifs médicaux Département Surveillance du Marché Unité évaluation et contrôle du marché des dispositifs médicaux Dossier suivi par Pascal Di Donato Email: pascal.di-donato@afssaps.sante.fr

Plus en détail

DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 09 février 2016

DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 09 février 2016 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE BORDEAUX Bordeaux, le 09 février 2016 Référence courrier : CODEP-BDX-2016-004430 Référence affaire : INSSN-BDX-2016-0207 Monsieur le directeur du CNPE de Golfech BP 24

Plus en détail

LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE

LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE JUIN 2015 LE NOUVEAU SPOT DU TEMPS LIBRE UN PROJET EMBLÉMATIQUE DU GRAND PARIS INTRODUCTION EuropaCity est un projet révolutionnaire et profondément raisonnable. Révolutionnaire, car c est un projet de

Plus en détail

Programmes de support client SureService. Améliorez votre avantage concurrentiel et vos résultats

Programmes de support client SureService. Améliorez votre avantage concurrentiel et vos résultats Programmes de support client SureService Améliorez votre avantage concurrentiel et vos résultats Un support parfaitement sur mesure Augmentez votre efficacité, réduisez vos coûts, améliorez les performances

Plus en détail

Synthèse de l analyse par l IRSN de l architecture et des plateformes du contrôle-commande du réacteur EPR de Flamanville 3

Synthèse de l analyse par l IRSN de l architecture et des plateformes du contrôle-commande du réacteur EPR de Flamanville 3 16 juin 2011 Synthèse de l analyse par l IRSN de l architecture et des plateformes du contrôle-commande du réacteur EPR de Flamanville 3 1. Contexte 1.1. Systèmes et fonctions du contrôle-commande Le contrôle-commande

Plus en détail

Nous abaissons le coût de la haute pression dans votre activité

Nous abaissons le coût de la haute pression dans votre activité Votre interlocuteur : www.enomax.fr - solutions@enomax.fr Tél. : +33 (0)1.69.11.81.11 Nous abaissons le coût de la haute pression dans votre activité Minimum Size Maximum Power Pourquoi investir dans des

Plus en détail

EN BREF 2012 CENTRALE DE CHOOZ LA SURETÉ, NOTRE PRIORITÉ PRODUIRE L ÉLECTRICITÉ DONT VOUS AVEZ BESOIN ARRÊT DE L UNITÉ DE PRODUCTION N 2

EN BREF 2012 CENTRALE DE CHOOZ LA SURETÉ, NOTRE PRIORITÉ PRODUIRE L ÉLECTRICITÉ DONT VOUS AVEZ BESOIN ARRÊT DE L UNITÉ DE PRODUCTION N 2 EN BREF 2012 CENTRALE DE CHOOZ LA SURETÉ, NOTRE PRIORITÉ Le site a déclaré 27 Événements Significatifs Sûreté (ESS) à l Autorité de Sûreté Nucléaire. 22 sont de niveau 0* sur l échelle INES et cinq de

Plus en détail

Suivi et Evaluation de 10 chauffages solaires SolisConfort Synthèse du programme ADEME no 0905C0080

Suivi et Evaluation de 10 chauffages solaires SolisConfort Synthèse du programme ADEME no 0905C0080 Suivi et Evaluation de 10 chauffages solaires SolisConfort Synthèse du programme ADEME no 0905C0080 Été 2014 Résumé principales conclusions Dans le cadre de ses missions, l'ademe poursuit la démarche,

Plus en détail

Entretien et maintenance des batteries

Entretien et maintenance des batteries Service Après-Vente Service Contracts Après-Vente Contrats de Service EnerSys propose une vaste gamme de contrats de service à de nombreux clients opérant dans toute l Europe. Notre démarche est flexible

Plus en détail

GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR. 7 décembre 2016

GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR. 7 décembre 2016 GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR 7 décembre 2016 Elise LE GOFF elise.legoff@cciag.fr PLAN Présentation générale La conduite du réseau La planification énergétique Les projets et partenariats

Plus en détail

ANALYSE DES RUPTURES DANS LES PRINCIPAUX RÉSEAUX PIPELINIERS DU CANADA ET RELEVÉ DES TENDANCES

ANALYSE DES RUPTURES DANS LES PRINCIPAUX RÉSEAUX PIPELINIERS DU CANADA ET RELEVÉ DES TENDANCES ANALYSE DES RUPTURES DANS LES PRINCIPAUX RÉSEAUX PIPELINIERS DU CANADA ET RELEVÉ DES TENDANCES FRANCI JEGLIC OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE CALGARY (CANADA) Résumé Le nombre de ruptures par année est un

Plus en détail

Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité

Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité Schneider Electric se renforce dans les Automatismes du Bâtiment et se développe dans la Sécurité Paris, 19 mai 2004 Building a New Electric World Notre stratégie d acquisitions Une stratégie d acquisitions

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Planification intégrée des infrastructures d énergie Introduction générale Laboratoire de Systèmes Energétiques ENAC / EPFL 1 - Sommaire Objectifs du cours Contenu du cours - Méthodes d analyse de la demande

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Année de compétition. Vancouver, C.- B. Numéro de concours. TI Administration des systèmes et des réseaux

FICHE TECHNIQUE. Année de compétition. Vancouver, C.- B. Numéro de concours. TI Administration des systèmes et des réseaux FICHE TECHNIQUE Année de compétition Endroit Numéro de concours Nom du métier Niveau 2013 Vancouver, C.- B. 39 TI Administration des systèmes et des réseaux Secondaire 1. INTRODUCTION 1.1 But de l épreuve

Plus en détail

Des moteurs qui vous emmènent loin, dans l espace et dans le temps LA PROPULSION AÉRONAUTIQUE SPATIALE

Des moteurs qui vous emmènent loin, dans l espace et dans le temps LA PROPULSION AÉRONAUTIQUE SPATIALE Des moteurs qui vous emmènent loin, dans l espace et dans le temps LA PROPULSION AÉRONAUTIQUE SPATIALE Depuis près de soixante-dix ans, Snecma a développé une compétence technique et industrielle de maître

Plus en détail

Réalisation d une maquette de pulvérisateur permettant la modulation des intrants. Etape 1 : Etudier des images SPOT de la Région Champagne-Ardenne

Réalisation d une maquette de pulvérisateur permettant la modulation des intrants. Etape 1 : Etudier des images SPOT de la Région Champagne-Ardenne Présentation de l Agriculture de Précision en Champagne-Ardenne L entrée du monde agricole dans le troisième millénaire avec les nouvelles technologies : électronique et informatique embarquées sur le

Plus en détail

Grues sur chenilles jusqu à 300 t

Grues sur chenilles jusqu à 300 t Grues sur chenilles jusqu à 300 t Qualité, fiabilité pour une exploitation rentable depuis de nombreuses années. Les grues sur chenilles à entraînement hydraulique et flèche treillis, fabriquées par Liebherr-Werk

Plus en détail

LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES

LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES LE SHOPPING EN MODE PLAISIR LES ALLÉES SHOPPING DE BAYONNE - ONDRES Dossier de Presse Février 2016 CREATIVE RP 124, avenue de Villiers 75017 PARIS www.creativerp.fr CONTACT PRESSE Judith Layani 01 45 00

Plus en détail

COSMÉTIQUE ACTIVE VICHY LA ROCHE-POSAY INNÉOV SKINCEUTICALS

COSMÉTIQUE ACTIVE VICHY LA ROCHE-POSAY INNÉOV SKINCEUTICALS VICHY LA ROCHE-POSAY INNÉOV SKINCEUTICALS ENJEUX ET STRATÉGIE BRIGITTE LIBERMAN, DIRECTRICE GÉNÉRALE Le développement de Cosmétique Active s appuie sur trois axes stratégiques majeurs: -l accélération

Plus en détail

Exercice N 3 : Quel moyen de production utiliser?

Exercice N 3 : Quel moyen de production utiliser? Exercice N 3 : Quel moyen de production utiliser? Sources : Observatoire de l énergie Avril 2007 EDF ADEME www.industrie.gouv.fr 1 Utilisation des centrales thermiques nucléaires. Stage Physique Appliquée

Plus en détail

Des collègues allemands à la recherche du gisement géothermique au sud de Munich

Des collègues allemands à la recherche du gisement géothermique au sud de Munich Des collègues allemands à la recherche du gisement géothermique au sud de Munich Les trois filières de la géothermie La géothermie très basse température assistée par pompe à chaleur (10 à 45 C), des forages

Plus en détail

Question: Comment l AMT peut améliorer le système de recharge de la carte OPUS, pour tenir compte d une plus grande clientèle?

Question: Comment l AMT peut améliorer le système de recharge de la carte OPUS, pour tenir compte d une plus grande clientèle? Source : AMT Files d attente devant les Appareils de Recharge (AR) dans les métros en début et fin de mois; Usage intense des AR => AR souvent hors d usage => augmenter les coûts d entretien et de maintenance.

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Table des matières. Page 2

Table des matières. Page 2 Table des matières Présentation de Scies B.G.R. Inc. Présentation de la compagnie Iseli Présentation générale des équipements Le planage et le tensionnage automatique Période de questions Page 2 Les outils

Plus en détail

Biotechnologies & pharmaceutique

Biotechnologies & pharmaceutique Biotechnologies & pharmaceutique ASCO Notre expertise, votre efficacité ASCO possède une longue expertise dans la fourniture de solutions d automatisation des fluides et nous savons que les bonnes décisions

Plus en détail

Vendredi 8 avril 2011

Vendredi 8 avril 2011 www.laregion.fr Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN

Plus en détail

Centrale hydroélectrique de Bonnegarde. Demande d autorisation. Pièce n 8 : Capacités techniques et financières, évaluation sommaire des dépenses

Centrale hydroélectrique de Bonnegarde. Demande d autorisation. Pièce n 8 : Capacités techniques et financières, évaluation sommaire des dépenses Département de la Savoie Commune de Mâcot la Plagne Cours d eau : Ruisseau de Bonnegarde Centrale hydroélectrique de Bonnegarde Demande d autorisation Pièce n 8 : Capacités techniques et financières, évaluation

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE. Kotopunga. (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées

ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE. Kotopunga. (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées ELECTRIFICATION D UN DISPENSAIRE DE BROUSSE Kotopunga (Nord Bénin) ONG : Lumières Partagées 1 Présentation de l ONG L association Lumières Partagées Lumières Partagées est une association loi 1901 à but

Plus en détail

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques Table des matières. Chapitre 1 Le marché du tourisme et de l accueil... 1 1. La mondialisation de l industrie touristique.... 1 1.1. Définitions... 1 1.2. Les grandes tendances.... 2 2. L importance économique

Plus en détail

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014

La création nette de 80 emplois. Des réponses concrètes au contexte de crise. Ploudaniel, le 17 juin 2014 Ploudaniel, le 17 juin 2014 COMMUNIQUÉ de PRESSE Chiffres 2013 et actualités 1er semestre 2014 Des signaux positifs pour les agriculteurs adhérents et les salariés : - un chiffre d affaires à 2,1 milliards

Plus en détail

Chapitre 1. L histoire du parc de production nucléaire : une aventure technique, politique et industrielle

Chapitre 1. L histoire du parc de production nucléaire : une aventure technique, politique et industrielle Sommaire Avant-propos... v Chapitre 1. L histoire du parc de production nucléaire : une aventure technique, politique et industrielle 1.1. Le CEA, la dissuasion et les origines de la filière graphite-gaz...

Plus en détail

LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx

LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx LE PROCESSUS DE MISE EN ROUTE DANS LE DOMAINE DU TRAITEMENT DEs EAUx 1 re édition - juin 2012 n Les traiteurs d eau et les sociétés d ingénierie constatent, à l appui d expériences passées, que les textes

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance Utilités et Services communs TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance Utilités et Services communs TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance Utilités et Services communs TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3

Plus en détail

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance

le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance recyclage et valorisation France des solutions innovantes pour le recyclage et la valorisation de vos DÉCHETS le recyclage et la valorisation des déchets, un levier de performance Nous sommes engagés dans

Plus en détail

Tridirectionnel électrique à conduite frontale EFX 410 / 413.

Tridirectionnel électrique à conduite frontale EFX 410 / 413. 6438.7.07.r.r. Sous réserve de modifications et d améliorations techniques. Tridirectionnel électrique à conduite frontale EFX 410 / 413. Capacité 1000 et 1250 kg. Jungheinrich AG Certifié Qualité ISO

Plus en détail

Economie d énergie opération Transformation de la station d évaporation à la sucrerie du Gol : passage de 5 à 6 effets

Economie d énergie opération Transformation de la station d évaporation à la sucrerie du Gol : passage de 5 à 6 effets Sucrière de la Réunion Economie d énergie opération 2007 Transformation de la station d évaporation à la sucrerie du Gol : passage de 5 à 6 effets mardi 3 avril 2012 www.cs12.re Sucrière de la Réunion

Plus en détail

c) Le platooning, un pari sur l avenir pour les constructeurs européens

c) Le platooning, un pari sur l avenir pour les constructeurs européens a) Introduction : J ai trouvé, il y a quelque temps sur un document de Renault Truck dans lequel il évoquait la Sécurité Préventive. Nous connaissons tous la sécurité primaire, secondaire et tertiaire

Plus en détail

vivadens le meilleur investissement en condensation Eau Chaude à Volonté éc o n o m i e s d én e r g i e www.dedietrich-thermique.

vivadens le meilleur investissement en condensation Eau Chaude à Volonté éc o n o m i e s d én e r g i e www.dedietrich-thermique. C h a u d i è r e m u r a l e à C o n d e n s a t i o n éc o n o m i e s d én e r g i e Eau Chaude à Volonté Depuis le 1 er janvier 2006, vous pouvez profiter d un crédit d impôt de 25% sur les chaudières

Plus en détail

Mise en lumière de vos espaces

Mise en lumière de vos espaces Mise en lumière de vos espaces Notre mission La maîtrise de la lumière au service des points de vente et des CHR Nous optimisons les performances de votre éclairage en : maximisant la scénarisation de

Plus en détail

Avis de l ASN sur le CNPE de Cattenom en CLI Cattenom, 19 mai 2015

Avis de l ASN sur le CNPE de Cattenom en CLI Cattenom, 19 mai 2015 Avis de l ASN sur le CNPE de Cattenom en 2014 CLI Cattenom, 19 mai 2015 Le contrôle de la centrale de Cattenom en 2014 26 inspections de l ASN en 2014 Centrale nucléaire de Cattenom (Moselle) Contrôle

Plus en détail

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE STS ELECTROTECHNIQUE PROJET N EPS/3

EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE STS ELECTROTECHNIQUE PROJET N EPS/3 LYCEE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE BLAISE PASCAL - LONGUENESSE Année 2006-2007 EPREUVE PROFESSIONNELLE DE SYNTHESE STS ELECTROTECHNIQUE PROJET N EPS/3 Poste de relèvement LYCEE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

AGROALIMENTAIRE. Ahun Bac techno STAV Agronomie, alimentation, environnement et territoires. Limoges. transformation des produits animaux

AGROALIMENTAIRE. Ahun Bac techno STAV Agronomie, alimentation, environnement et territoires. Limoges. transformation des produits animaux AGROALIMENTAIRE Bac pro Procédés de la chimie, de l eau et des papiers-cartons BTSA STAV Aliments et processus technologiques DUT Génie biologique option industries alimentaires et biologiques Licence

Plus en détail

la force d un réseau

la force d un réseau la force d un réseau Clovis Location est certifié ISO 9001 version 2008 pour «la conception et le développement de services de location et de gestion de véhicules utilitaires et industriels par l intermédiaire

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Total Productive Maintenance - - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Tous Pour la Machine, résume l idée principale de la Total Productive Maintenance TOTAL Transverse à tous les services centrés

Plus en détail

Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée. Mastère spécialisé MIQE. Soutenance de stage et thèse professionnelle

Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée. Mastère spécialisé MIQE. Soutenance de stage et thèse professionnelle Centre d Innovation et de Management Euroméditerranée Mastère spécialisé MIQE Soutenance de stage et thèse professionnelle Thomas Pelletier Lundi 30 janvier 2006 Sommaire I/ Stage Pellenc Selective Technologies

Plus en détail

CrossPower. Le système intelligent de gestion de l énergie. www.pfisterer.com

CrossPower. Le système intelligent de gestion de l énergie. www.pfisterer.com CrossPower Le système intelligent de gestion de l énergie www.pfisterer.com 2 CrossPower Energie écologique: CrossPower aide à aider Souvent, l'électricité fait défaut là où elle est le plus nécessaire,

Plus en détail

Cogénération et finances

Cogénération et finances Journée e cogénération - IBGE-BIM BIM Suivi et maintenance d une d cogénération : Pas insurmontables Par J.P. VAN WINGEN Administrateur délégué E. VAN WINGEN NV Cogénération et finances Investissement

Plus en détail

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation BÂTIMENTS AGRICOLES Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation Equipe modernisation P. 2/12 P. 2/12 Construire un bâtiment Construire un bâtiment d élevage est un acte fort dans la vie

Plus en détail

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec À propos du Plan Nord Le Plan Nord va se déployer sur 25 ans. Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec Territoire concerné: 1,2 millions de km 2 soit 72% du Québec. Le territoire visé se situe au

Plus en détail

nement Fonctionnement

nement Fonctionnement Fonctionnement nement ballon chaudière combustible Circuit eau-vapeur cheminée turbine pompe alternateur condenseur eau de refroidisement (mer, rivière ou réfrigérant atmosphérique) L activité de la centrale

Plus en détail

bilan tourist ique 2014

bilan tourist ique 2014 bilan tourist ique 2014 Les cent res d Informat ion 2013 2014 Fréquentation annuelle 47.173 45.926 Par rapport à 2013, nous constatons une augmentation de la fréquentation de nos centres d information

Plus en détail

EN 12186:2014 null/null

EN 12186:2014 null/null EN 12186:2014 null/null ILNAS-EN 12186:2014 Avant-propos national Toute personne intéressée, membre d'une organisation basée au Luxembourg, peut participer gratuitement à l'élaboration de normes luxembourgeoises

Plus en détail

Évolution des consommations en énergie électrique

Évolution des consommations en énergie électrique 1 Sécurisation de l alimentation l électrique en région r PACA Évolution des consommations en énergie électrique 2 Objectifs des prévisions de consommation : Identifier une cible réseau r permettant de

Plus en détail

Extrait du rapport de gestion 2003 des Travaux Publics de la Ville de Neuchâtel

Extrait du rapport de gestion 2003 des Travaux Publics de la Ville de Neuchâtel Extrait du rapport de gestion 2003 des Travaux Publics de la Ville de Neuchâtel 5. Assainissement 5.1. Canalisations et stations de pompage Les principales interventions sur les canalisations ont eu lieu

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française

Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Service de l énergie et des mines Les enjeux énergétiques de la Polynésie française Introduction : L énergie en Polynésie française I Etat des lieux -l approvisionnement & dépendance énergétique -Le secteur

Plus en détail

Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur Les pompes à chaleur Journée d étude consacrée aux agriculteurs, relais du soleil Virton, 17 décembre 2008 G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site

Plus en détail

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire?

Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Les impacts environnementaux de la construction : comment les réduire? Dr Jean-Bernard Gay Privat docent EPFL LESO Pour sa construction, son exploitation et son entretien toute construction nécessite une

Plus en détail