professionnels dans leur recherche de poursuites d études»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "professionnels dans leur recherche de poursuites d études»"

Transcription

1 A propos de la Journée de l Après Bac «Accompagner les bacheliers professionnels dans leur recherche de poursuites d études» Décembre 2013 Le Baccalauréat professionnel : un diplôme en constante évolution depuis sa création «Mme LEVEQUE, Chef du Service Académique d Information et d Orientation» Le Bac professionnel était à l origine conçu pour conduire à une insertion professionnelle directe. La volonté de poursuites d études des bacheliers professionnels est néanmoins croissante, ce qui témoigne, chez ces lycéens, au départ en situation d échec, d une reprise de confiance en soi grâce à leur réussite dans ces études et d une réappropriation de leur orientation. Le contexte économique actuel allié à la volonté d augmenter le niveau de qualification des élèves de bac pro incite ainsi à favoriser leur poursuite d études dans le supérieur. Comment alors préparer ces lycéens à l entrée et à la réussite dans l enseignement supérieur? De nouveaux référentiels de formation ont été conçus Quelques dates 1985 : création du bac professionnel 1985 : objectif 80% d une classe d âge au niveau du baccalauréat atteint en : accès de droit en BTS (spécialités en lien avec le bac préparé) à tous les Bac Pro mention Bien ou Très Bien 2009 : mise en place du Bac professionnel en 3 ans 2013 : objectif 40% des étudiants de BTS issus d un Bac Pro pour les préparer à des apprentissages plus conceptuels et des procédures d accompagnement vont être mises en place. Dans l Académie de Lille L objectif fixé par M. le Recteur est d arriver, en 2016, à ce que 25% des bacheliers professionnels intègrent un BTS contre 17% actuellement. Par ailleurs, un quota d accueil minimum et maximum de bacheliers professionnels sera fixé dans chaque BTS, afin d éviter que certains établissements n accueillent dans leur BTS que des Bacs professionnels alors que d autres n en accueilleraient aucun. Dans la logique du continuum Bac 3/Bac+3, il apparaît indispensable de : - repérer dès que possible les lycéens professionnels capables de poursuivre des études supérieures - améliorer l accompagnement personnalisé de ces lycéens (notamment grâce aux entretiens d accueil en 2 nde et aux entretiens d orientation de 1 ère et de terminale). 1

2 Favoriser l accès en BTS des Bacheliers Professionnels «M. TEIRLYNCK, Doyen des IEN Enseignement Technique et Général» Une nécessité : augmenter quantitativement et qualitativement le vivier de bacheliers professionnels poursuivant leurs études en BTS. Un objectif : faire réussir ces élèves en BTS. Un certain nombre de difficultés qui sont à l origine du décrochage ou de l échec des bacheliers professionnels en BTS sont identifiables. Parmi elles : - une culture générale lacunaire - des difficultés à mener un travail personnel en autonomie (d où la nécessité de leur donner du travail personnel à la maison afin de les préparer à la poursuite d études) - des difficultés d adaptation - un manque d appétence pour les savoirs théoriques - un manque de pré-requis théoriques - une ambition assez mesurée Quelques chiffres clés dans l Académie 31% des élèves de terminale sont des bacheliers professionnels 47% des bacheliers professionnels participent à la procédure APB et parmi eux 49% sont admis 82% demandent un BTS et 70% sont admis 10% demandent une licence et 25% sont admis La rénovation de la voie professionnelle (qui a vu la mise en place d un bac professionnel en 3 ans avec 22 semaines de Période de Formation en Milieu Professionnel (PMFP), avec la création d une certification intermédiaire, de l accompagnement personnalisé, d enseignements généraux liés à la spécialité et l introduction de l histoire de l art) fournit des leviers à actionner pour améliorer l accès des bacs pro en BTS : - le diplôme intermédiaire peut faire office d outil de positionnement et de repérage pour savoir si l élève a le niveau pour accéder à un BTS et y réussir. - des modules de préparation au BTS peuvent se substituer à certaines semaines de PFMP. - l accompagnement personnalisé (AP) doit concerner tous les élèves, y compris ceux qui ont le potentiel de poursuivre leurs études après le bac pro. - le conseil pédagogique doit être mis en place dans tous les établissements. Comment accompagner les lycéens? «synthèse des ateliers» Le travail en ateliers des enseignants, CPE, chefs des travaux, chefs d établissement, COP, professeurs documentalistes, a enrichi les représentations mutuelles de l accompagnement des bacheliers professionnels, de ses modalités et des actions pouvant être mises en place en établissement. La réflexion des participants s est articulée autour de deux axes : - L élève et son projet avec l importance de travailler avec lui la connaissance de soi, des métiers et des formations. - L accompagnement des élèves à définir dans le cadre du projet d établissement, en tenant compte de la complémentarité des acteurs de l orientation et de l implication des parents. 2

3 L élève et son projet Le projet : Une personne a un projet, lorsqu elle a une représentation de son propre avenir à moyen terme, tel qu elle le souhaite et qu elle est en mesure de verbaliser cette représentation. Claude COQUELLE, Paroles de stagiaires : «Avoir un projet donne une motivation à l élève mais peut freiner l exploration d autres possibilités. Le projet mûrit à un rythme différent selon chaque élève, il faut en tenir compte. Les freins sont le manque de mobilité, les représentations stéréotypées des études et des métiers, les problèmes financiers» Des actions à envisager - Repérer les élèves susceptibles de réussir en BTS. Un accueil dès la classe de seconde permettrait de connaître en amont les aspirations des élèves et de leurs familles. - Connaitre les taux de pression à l entrée dans les différents BTS pour élargir ses vœux et ses chances d être admis. - Réinterroger le projet des élèves à partir d éléments statistiques. - Explorer, à partir d une formation envisagée par l élève, les autres diplômes qui pourraient répondre à sa demande et élargir le champ des possibles. - Répondre aux problèmes de manque de mobilité : organiser les visites aux journées «portes ouvertes», accompagner les élèves qui ont le potentiel pour poursuivre en BTS. - Travailler la motivation en réfléchissant à la question de l attractivité ou de la facilité d accès par les transports de certaines formations. - Travailler la question du financement des études : bourses, budget de l étudiant, coût des transports, qui peuvent être un obstacle au projet. - Encourager les élèves faisant des vœux de Licence à solliciter l Orientation Active. Connaissance de soi : Il s agit d enrichir et de diversifier ses représentations, de définir ses goûts et ses intérêts, de prendre conscience de ses points forts et de ses points faibles. Paroles de stagiaires : «Permettre à l élève d expliciter ses motivations pour un choix, le conseil de classe guide l élève d un point de vue pédagogique sur sa capacité à entreprendre des études supérieures, importance de faire connaître aux parents l avis du conseil de classe et du chef d établissement» Des actions à envisager - Valoriser les compétences extrascolaires pour les projets d études, les CV, les lettres de motivation - Recueillir et identifier durant les périodes de formation en entreprise les goûts, aptitudes et compétences développés au travers de ces expériences du monde du travail. - Avis du conseil de classe. Cet avis s appuie sur les résultats de l élève, sa motivation dans les études. C est un indicateur important qui doit être retravaillé avec l élève dans l accompagnement personnalisé. - L entretien personnalisé d orientation en classe de première est un moment important pour faire le point sur le projet. 3

4 La connaissance des métiers et des formations : C est savoir s informer sur l environnement social, économique et professionnel, prendre en compte les contraintes liées à l environnement afin de faciliter l insertion professionnelle après la formation. C est aussi maîtriser les processus d orientation et les parcours de formation en fonction du projet personnel. Paroles de stagiaires : «Progressivité dès la classe de seconde, rendre l élève acteur dans sa démarche, travailler sur des modalités de prise d informations différentes (séances d info, COP, recherches Internet, enquêtes ) expérimenter (stages d immersion, JPO, organiser un forum...)» Des actions à envisager - Faire prendre conscience de la difficulté des exigences et compétences nécessaires à une formation. - Faire prendre conscience que des parcours longs à l université peuvent se faire étape par étape : BTS + Licence Professionnelle ou retour vers une Licence Générale. - Réfléchir avec les élèves sur leurs représentations des études, des filières, leur représentation de l université : par exemple, utiliser les questionnaires du site «Demain l université». - Travailler avec les élèves les données statistiques de réussite dans les différentes filières. - Travailler la méthodologie pour la recherche d informations sur les études et les professions, documentation papier ou internet et travailler la question des sources d information. - Se familiariser avec l outil APB dès la classe de Première. - A partir d une demande individuelle, élargir à l ensemble de la classe et réunir les élèves sur un thème (ex : métiers du sport) pour un travail collectif. - Stages d immersion en STS, mini stages, Journées Portes Ouvertes des lycées, forums des métiers et salons d orientation, forum et rencontres avec des anciens élèves à organiser dans le lycée dès la classe de première, échanges avec des étudiants et des enseignants de BTS. 4

5 L accompagnement des élèves : La complémentarité des acteurs de l orientation : source «académie Nancy-Metz» Chef d établissement Projet d établissement Volet Information et Orientation Programme Pluriannuel d orientation Professeurs, PDMF*, accompagnement personnalisé, tutorat, entretien d orientation Etablissements d enseignement supérieur : STS Le professeur principal assure la coordination Il est important de travailler en partenariat : le COP est expert pour sa connaissance des filières de l enseignement supérieur, par sa connaissance de l adolescent, pour conseiller les équipes dans l élaboration du PDMF* Les enseignants connaissent l élève d un point de vue pédagogique. Le professeur principal assure la coordination des intervenants autour de l élève, professeurs des disciplines professionnelles et générales, professeur documentaliste, chefs d établissement, chef des travaux, conseiller principal d éducation, conseiller d orientation psychologue, L Importance de l implication des parents : «Pour soutenir l ambition et la mobilité des élèves.» Les parents sont très concernés par l avenir de leur enfant. Leur implication dans les actions liées à l orientation est indispensable, ainsi leur participation aux entretiens personnalisés d orientation doit être recherchée. En tant que professionnels les parents peuvent aussi être sollicités dans les actions liées au PDMF*. 5

6 Le projet d établissement, les contrats d objectifs, le programme pluriannuel d orientation : Ils permettent de formuler et de structurer les actions en faveur de l orientation : le PDMF *, le volet orientation de l AP. Le PDMF *: Le Parcours de Découverte des Métiers et des Formations structure l accompagnement de chaque élève dans la construction de ses choix tout au long de sa scolarité. «Il s attache à développer les trois dimensions constitutives de la compétence à s orienter tout au long de la vie : se familiariser avec l environnement économique, connaitre les systèmes d éducation, savoir s auto-évaluer». Le PDMF* peut être mis en œuvre dans différents dispositifs : l accompagnement personnalisé, les entretiens personnalisés d orientation, les actions du COP, le tutorat, les différentes instances (conseil de classe, conseil pédagogique ) et mobilise l ensemble de la communauté éducative. PDMF*, PPO, projet d établissement, contrats d objectif: le PDMF* est spécifique à chaque établissement, il répond à la problématique du lycée, l analyse des données observées est indispensable pour définir une politique et dégager des pistes d action. Le PDMF * est intégré dans le volet orientation du projet d établissement et dans le P.P.O. Certains objectifs «réalistes» entrant dans les orientations nationales et académiques peuvent faire l objet de contrats d objectifs. Le projet d établissement : quelques pistes - Travailler la liaison enseignement secondaire et enseignement supérieur : travail en commun entre enseignants Bac pro/ BTS pour assurer une meilleure continuité pédagogique, développer le partenariat avec les lycées de préparation au BTS. - Connaître le devenir des élèves : par APB, la journée de remise des diplômes, l enquête IVA. - Utiliser APB comme outil de suivi des candidatures des élèves mais aussi pour savoir ce qu ils deviennent vraiment et pouvoir ensuite mettre en œuvre un accompagnement adapté (permet aussi de les contacter pour témoigner de leur parcours auprès des autres élèves). - Identifier les besoins des élèves en matière de projet post-bac dans l établissement afin de proposer des actions en Accompagnement Personnalisé pour un travail autour du projet la méthodologie et l autonomie de l élève, mais aussi l insertion professionnelle (simulation d entretiens, techniques de recherche d emploi). - Organisation d heures de soutien pour une mise à niveau dans les disciplines. - Demander une FIL sur l accompagnement pour répondre aux spécificités de l établissement et au contexte. *Le PDMF évoluera à la rentrée 2014 vers un parcours individuel d information, d orientation et de découverte du monde économique et professionnel. Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique académique d orientation , le PPO, Programme pluriannuel d orientation décline les objectifs académiques dans l établissement, il est articulé avec le projet d établissement et le contrat d objectifs. Le PPO est piloté par le chef d établissement et il mobilise l ensemble de la communauté éducative. 6

7 Un exemple de dispositif spécifique : le Bac Pro+ du lycée Jean Moulin à Roubaix - Le projet de départ : inciter les élèves à s inscrire en BTS et les accompagner en soutenant leurs efforts, leur motivation, en valorisant leurs capacités personnelles, avec des objectifs en terme de savoirs, savoir-être, savoir faire - Les moyens : dès la classe de Première, une campagne d information sur la poursuite d études, un engagement des élèves volontaires, des objectifs à atteindre avec l aide d un professeur du lycée professionnel référent déclinés dans un livret de compétences - Le projet a évolué : aujourd hui il s agit surtout de préparer les élèves à la réussite en BTS. - Les moyens : des objectifs à atteindre définis pour chaque élève de Terminale volontaire inscrit dans le dispositif, un accompagnement réalisé par des professeurs du lycée professionnel et des professeurs de BTS, un «coaching» par des élèves de BTS, une préparation au suivi des cours en BTS puis immersion en classe de BTS au mois de mai POUR ALLER PLUS LOIN : La rubrique «Accompagnement personnalisé» sur le site Eduscol, portail national des personnels de l éducation : Les ressources pour l accompagnement personnalisé, sur le site Eduscol avec des liens vers des productions d autres académies : /2/RessourcesAP_Lycee_construire-son-projet-d-orientation_accompagner_ pdf La Malette des parents : L accompagnement personnalisé en LEGT et en LP et l orientation : A propos du projet, Claude COQUELLE : Formation emploi n 45, Séminaire Réussite dans le parcours Bac pro/bts Circulaire académique sur la politique académique d orientation: Pour le suivi individuel et statistique APB : Enquête IVA entrée des jeunes dans la vie active Etudes statistiques sur l enseignement supérieur de l ORES : Enquête ORES sur les parcours postbac: accès, décrochage, réorientation 7

8 BTS, DUT, LICENCE : TABLEAU COMPARATIF BTS DUT LICENCE LMD Lieux de préparation Lycées Instituts Universitaires de Technologie-IUT Universités Statut étudiant -Voie initiale Statut étudiant -Voie initiale Statut étudiant-voie initiale Statut de l étudiant Statut salarié - Alternance : contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation Statut salarié - Alternance : contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation Durée 2 ans 2 ans organisés en 4 semestres 3 ans organisés en 6 semestres Admission Dossier scolaire (résultats de 1 ère et terminale+avis du chef d établissement+lettre de motivation) et parfois entretien de motivation + accord d un employeur pour l alternance Dossier scolaire (résultats de 1 ère et terminale+avis du chef d établissement+lettre de motivation) et parfois entretien de motivation + accord d un employeur pour l alternance De droit après le bac Certaines filières à capacité limitée ont des critères de sélection Nature de la formation Acquisition de savoirs faire technologiques centrés sur une famille de métiers Formation générale et technologique polyvalente Formation générale et théorique Au programme Equilibre entre l enseignement général et professionnel la 1 ère année et prédominance de l enseignement professionnel la 2 nde année (2/3) Equilibre entre l enseignement général et professionnel Enseignement général : tronc commun puis choix progressifs de parcours Rythme de travail Calendrier annuel scolaire (septembre juin) 35 à 40h hebdomadaires Fort encadrement Contrôle des présences Travail personnel régulier comme au lycée Classe de 35 étudiants (max) Alternance : règle des 35h hebdo en entreprise + congés payés (5 semaines) Rythme d alternance variable 2 Semestres par an (Septembre mai) 35 à 40h hebdomadaires Encadrement Contrôle des présences Travail personnel régulier, travaux de groupe Promotion de 80 à 120 étudiants Quelques cours magistraux + TD (30 étudiants) 2 Semestres par an (Septembre mai) 15 à 30h hebdomadaires cours magistraux (de 100 à 500 selon les filières)- TD (32 étudiants) - TP (16 étudiants) contrôle des présences en TP-TD travail personnel important et en autonomie 8

9 BTS DUT LICENCE LMD Stages 8 à 16 semaines de stage selon les spécialités 10 à 12 semaines de stage Selon les filières, stages inclus dans la formation Stages recommandés dans tous les cas Validation Diplôme national par Examen final et contrôle en cours de formation CCF, obtention de 120 crédits ECTS Diplôme national en contrôle continu, obtention de 120 crédits ECTS Diplôme national en contrôle continu et examens semestriels, obtention de 180 crédits ECTS Vie active Vie active Ou Ou Et après Poursuite d études (entre 30 et 70% selon les spécialités) - en Licence pro (majoritairement) - en écoles (Ingénieurs ou Commerce) par les admissions parallèles - en licence générale par la validation d études (peu) Poursuite d études (80%) - en Licence pro - en écoles (Ingénieurs ou Commerce) par les admissions parallèles - en licence générale par la validation d études Poursuite d études quasi-obligatoire - en Master - en école (après L2 ou L3) - en Licence pro après une L2 Atouts - Continuité pédagogique dans les enseignements technologiques et professionnels - Connaissance du milieu professionnel - Capacités d adaptation au monde du travail - Autonomie pour chercher son stage - Durée des études (2 ans) - Contrôle des présences /Encadrement - Connaissance du milieu professionnel - Capacités d adaptation au monde du travail - Autonomie pour chercher son stage - Durée des études (2 ans) - Contrôle des présences /Encadrement En cas de vrai choix (motivation et prise en compte des difficultés à venir) maturité Freins - Rythme de travail soutenu - Encadrement perçu comme trop contraignant «Super lycéen» - Enseignement théorique (rupture de continuité pédagogique?) - Rythme de travail soutenu - Rupture importante de la continuité pédagogique (uniquement des enseignements théoriques et abstraits) - Manque de pré-requis - Manque d autonomie et d organisation dans le travail personnel difficulté à gérer la «liberté» - Durée des études (5 ans) 9 Mars 2014

Objectif : Formations professionnelles en deux ans à plein temps ou par alternance

Objectif : Formations professionnelles en deux ans à plein temps ou par alternance novembre 2011 BTS Objectif : Formations professionnelles en deux ans à plein temps ou par alternance Contenu : Enseignements théoriques et professionnels + stages de 8 à 12 semaines Débouchés : Insertion

Plus en détail

version courte Septembre 2009

version courte Septembre 2009 version courte Septembre 2009 Comptabilité et Finance d Entreprise Études Emploi Se documenter Infos utilisateurs Problématique Les flux selon les grandes voies de formations Les voies de formation : généralités

Plus en détail

Sciences et Technologie De l Industrie et du Développement Durable. Mai 2016

Sciences et Technologie De l Industrie et du Développement Durable. Mai 2016 Sciences et Technologie De l Industrie et du Développement Durable Mai 2016 DE médecine spécialisée DE médecine spécialisée DE médecine générale Doctorat acquérir une qualification professionnelle Diplôme

Plus en détail

Choisir une orientation?

Choisir une orientation? Après s le Bac ES Choisir une orientation? Se connaître soi-même : faire le point sur ses intérêts, sa personnalité, ses valeurs, ses goûts, son niveau scolaire, etc.. S informer sur les études : les itinéraires

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation et de la formation

Licence Sciences de l éducation et de la formation Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence Sciences de l éducation et de la formation Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Évaluation réalisée en 2014-2015 Présentation

Plus en détail

X\SAIO\SAIO\Reforme du lycee\ \ap en terminale version courte. Sylvie HAUCHECORNE, IA-IPR, Chef du SAIO et Déléguée régionale de l ONISEP

X\SAIO\SAIO\Reforme du lycee\ \ap en terminale version courte. Sylvie HAUCHECORNE, IA-IPR, Chef du SAIO et Déléguée régionale de l ONISEP L orientation dans la réforme du lycée et l accompagnement personnalisé Penser l orientation de Bac 3 à Bac + 3 X\SAIO\SAIO\Reforme du lycee\2012-2013\ap en terminale version courte Sylvie HAUCHECORNE,

Plus en détail

Université de Nantes Règlement des études de Licence en Droit

Université de Nantes Règlement des études de Licence en Droit Université de Nantes Règlement des études de Licence en Droit A jour au 1 er septembre 2015 Sous réserve de validation par les instances de l université Préambule Article 1er. : Diplôme de Licence en Droit

Plus en détail

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h

Conseiller, Consultant, Responsable Formation. 180 h 192 h h h 420 h 372 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : Formation dispensée en : Sciences Humaines et Sociales Education et Formation Conseiller, Consultant, Responsable Formation

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes

Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes Module «tutorat» Séquence 1, unité 1.3 : Les principaux aspects réglementaires de la formation professionnelle des jeunes 1 Les publics et leur statut Dans les entreprises de l automobile, le tutorat peut

Plus en détail

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Éléments d information à l intention des professeurs de Troisième À la rentrée 2011, le

Plus en détail

Que faire après le Bac?

Que faire après le Bac? Universités IUT Prépas Que faire après le Bac? BTS CIO d Ermont 37 bis rue Maurice Berteaux 01.34.15.71.60 cio-ermont@ac-versailles.fr Ecoles Sommaire Les différentes poursuites d études : Les domaines

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Tourisme et économie solidaire : Entreprises et territoires de l Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Vague

Plus en détail

Master Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances

Master Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances Ecole normale supérieure de Lyon - ENS Lyon (déposant) Université Lumière

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS DE COLOMBES

PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS DE COLOMBES PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS DE COLOMBES PROJET PEDAGOGIQUE POUR 2011-2012 BTS COMPTABILITE GESTION DES ORGANISATIONS LYCEE GUY DE MAUPASSANT DE COLOMBES

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

Master Sciences du médicament

Master Sciences du médicament Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences du médicament Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Continuum -3 / +3 & série ST2S

Continuum -3 / +3 & série ST2S Continuum -3 / +3 & série ST2S Préparer les élèves à l enseignement supérieur 14/12/2015 Numérique & STMS- ROUEN 1 CADRE GENERALE : LA LOI ESR Quelques retouches de certaines dispositions de la loi de

Plus en détail

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie

Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ressources humaines, gestion du personnel, de l emploi et de la paie Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Plus que la durée, c est la nature de l enseignement suivi qui différencie études courtes et études longues

Plus que la durée, c est la nature de l enseignement suivi qui différencie études courtes et études longues Septembre 2016 Études courtes Études longues Plus que la durée, c est la nature de l enseignement suivi qui différencie études courtes et études longues ETUDES COURTES BAC + 2/3 BTS - DUT - Licence PRO

Plus en détail

7DEPARTEMENT DES VOSGES

7DEPARTEMENT DES VOSGES Direction des finances - 7DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 14 décembre 2011 «L accès à l'emploi des jeunes» Dispositif «Jeunes Prêts à Bosser» M. Leclerc,

Plus en détail

Admission Post Bac. Lycée Jehan de Chelles 11 Janvier 2012

Admission Post Bac. Lycée Jehan de Chelles 11 Janvier 2012 Admission Post Bac Lycée Jehan de Chelles 11 Janvier 2012 Centre d Information et d Orientation 18, rue Gustave Nast 77500 Chelles Tél: O1.60.08.35.07 Ouvert du lundi au samedi midi de 9h à12h30 et de

Plus en détail

Master Architecture de l information

Master Architecture de l information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Architecture de l information Ecole normale supérieure de Lyon - ENS Lyon Ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques

Plus en détail

Renforcement du continuum entre enseignement scolaire et enseignement supérieur UN IUT POUR TOUS

Renforcement du continuum entre enseignement scolaire et enseignement supérieur UN IUT POUR TOUS Renforcement du continuum entre enseignement scolaire et enseignement supérieur UN IUT POUR TOUS IA-IPR STI Octobre 2015 RAPPEL : LA REFORME DU LYCEE La réforme de la voie technologique a été conçue dans

Plus en détail

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 Objectifs La formation en milieu professionnel permet de découvrir les réalités du monde professionnel (activités et

Plus en détail

Licence professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité

Licence professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Université Toulouse II- Jean Jaurès- UT2J Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

LES ETUDES COURTES PROFESSIONNALISANT ES. CIO de L Haÿ les Roses

LES ETUDES COURTES PROFESSIONNALISANT ES. CIO de L Haÿ les Roses LES ETUDES COURTES PROFESSIONNALISANT ES CIO de L Haÿ les Roses 03/12/2013 S = Sélection CIO L'Haÿ-les-Roses.. 2 DEUST, BTS, DUT LES POINTS COMMUNS DEUST, BTS, DUT LES POINTS COMMUNS Forment des techniciens

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016. (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I

RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016. (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I RÈGLEMENT DE LA LICENCE DROIT ECONOMIE GESTION MENTION DROIT 2015/2016 (Dispositions générales - Enseignement - Régime des examens) CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article I-1 : Obtention du grade de

Plus en détail

Les filières de l Enseignement Supérieur. Lycée de Saint-Just 10 janvier 2017

Les filières de l Enseignement Supérieur. Lycée de Saint-Just 10 janvier 2017 Les filières de l Enseignement Supérieur Lycée de Saint-Just 10 janvier 2017 Les voies de formation après le Bac Ce qui différencie les voies de formation BTS/DUT Les parcours à l UNIVERSITE Les CPGE Grandes

Plus en détail

Parcours Avenir. 25 avril Marie-Pier CAILLAT, Cécilia BOLLINI & Coralie CERVEAUX

Parcours Avenir. 25 avril Marie-Pier CAILLAT, Cécilia BOLLINI & Coralie CERVEAUX Parcours Avenir 25 avril 2016 Marie-Pier CAILLAT, Cécilia BOLLINI & Coralie CERVEAUX De la notion de projet à l idée de parcours Contexte européen Résolution du 21 novembre 2008 : «Mieux inclure l orientation

Plus en détail

20% université 19% BTS ou DUT. ecole spécialisé. classe prépa

20% université 19% BTS ou DUT. ecole spécialisé. classe prépa Après le Bac Scientifique Poursuites d études des Bacheliers Scientifiques (source : RERS 2011) 20% université BTS ou DUT 10% 50% ecole spécialisé 19% classe prépa Les formations longues L université (la

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2015-2016 Alexandra CURT - Claire EMERIT - Estelle GARCIA Formatrices Sylvie CLARY - Directrice L équipe

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Histoire de l'art de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

S inscrire dans une formation Post Bac

S inscrire dans une formation Post Bac S inscrire dans une formation Post Bac avec www.admission-postbac.fr Groupe Scolaire St Louis Ste Clotilde Mise à jour Décembre 2014 Deux grands types de filières Pour un type d"inscriptions Celles qui

Plus en détail

DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION. 172.5 439 54 200 h 1145.5. 199.5 419.

DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION. 172.5 439 54 200 h 1145.5. 199.5 419. Niveau : Domaine : Mention : DUT 2 GESTION ADMINISTRATIVE ET COMMERCIALE DES ORGANISATIONS DROIT ÉCONOMIE - GESTION 2 ème Année DUT2 120 ECTS 172.5 439 54 200 h 1145.5 Volume horaire étudiant : Formation

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

L après 3 ème TOUTES DIRECTIONS. CIO de Revin Géraldine Protin

L après 3 ème TOUTES DIRECTIONS. CIO de Revin Géraldine Protin L après 3 ème! TOUTES DIRECTIONS Orientation après la 3 ème 1. Une première étape dans un parcours de formation Faire un 1 er choix pour leur avenir, Concilier désirs et résultats scolaires, Savoir prendre

Plus en détail

Après le DAEU : formations, procédures, inscriptions

Après le DAEU : formations, procédures, inscriptions Après le DAEU : formations, procédures, inscriptions Séance d information préparée par le SIOU 10 février 2016 Plan 1/ le schéma des études et les diplômes 2/ les procédures d inscription 3/ les sources

Plus en détail

PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015

PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015 PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015 MISE EN OEUVRE DU P.D.M.F. : En application : De la résolution du 21 novembre du Conseil de l Union Européenne sur «Mieux inclure l orientation tout au

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT Evry Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Métiers du tourisme : commercialisation des produits touristiques Numéro d accréditation : 20150302 Régime : [FI/FA/FC]

Plus en détail

Les poursuites d études après une classe de Terminale ES Diaporama 2010

Les poursuites d études après une classe de Terminale ES Diaporama 2010 Séance d information des classes de terminale du lycée Blaise Pascal d Orsay Les poursuites d études après une classe de Terminale ES Diaporama 2010 Comment choisir une orientation? Se connaître soi-même

Plus en détail

entrer dans le supérieur après un bac STI2D

entrer dans le supérieur après un bac STI2D entrer dans le supérieur après un bac STI2D APB admission post-bac Toutes vos démarches d inscription Explorez et localisez les formations Pour s exercer : simulation-apb.fr Pour aller plus loin : Onisep.fr

Plus en détail

Actions et modalités d intervention Niveau Seconde

Actions et modalités d intervention Niveau Seconde Synthèse des Activités Orientation Année 2011-2012 Actions et modalités d intervention Niveau Seconde Entretien conseil COP pour les élèves à «besoins particuliers» dans le cadre du suivi mené avec l équipe

Plus en détail

Concours Advance, Avenir, Geipi Polytech, Puissance 11 Stages intensifs pendant les congés scolaires Lycée La Fontaine, Paris 16 ème

Concours Advance, Avenir, Geipi Polytech, Puissance 11 Stages intensifs pendant les congés scolaires Lycée La Fontaine, Paris 16 ème PREPA GRETA CONCOURS Ecoles d ingénieurs POST BAC Concours Advance, Avenir, Geipi Polytech, Puissance 11 Stages intensifs pendant les congés scolaires Lycée La Fontaine, Paris 16 ème www.prepagretaconcours.com

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Publié par le lycée Gustave Eiffel (http://www.eiffel-bordeaux.org) BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Description de la formation Spécificité de la formation : Page 1/6 Le technicien en Comptabilité

Plus en détail

I 1 PRESENTATION DE L OFFRE DE FORMATION ET DES POSSIBILITES DE PARTICIPATION A UN

I 1 PRESENTATION DE L OFFRE DE FORMATION ET DES POSSIBILITES DE PARTICIPATION A UN A propos de l organisation de la structure que l université Panthéon Assas met à la disposition des programmes de mobilité (Erasmus, doubles diplômes, formations intégrées etc.) : Le bureau des programmes

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE SPECIALITE : TECHNICO-COMMERCIAL EN PRODUITS INDUSTRIELS Arrêté d habilitation : 20014020 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005

Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 1 Journées nationales des SCUIO Université Lille 3 1er et 2 décembre 2005 Exposé : Docteur Robert DELMAS Président Société Médical d Orientation Scolaire et Professionnelle Président de l'association Nationale

Plus en détail

Lettre aux. parents. VOTRE ENFANT EST EN 3ème, CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA DE L ACCOMPAGNER CETTE ANNEE DANS SES CHOIX D ORIENTATION

Lettre aux. parents. VOTRE ENFANT EST EN 3ème, CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA DE L ACCOMPAGNER CETTE ANNEE DANS SES CHOIX D ORIENTATION Lettre aux parents VOTRE ENFANT EST EN 3ème, CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA DE L ACCOMPAGNER CETTE ANNEE DANS SES CHOIX D ORIENTATION UN CHOIX D ORIENTATION REFLECHI NECESSITE De connaître Les différentes

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Droit. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Droit. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Droit Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Bi-licence «Philosophie Sociologie»

Bi-licence «Philosophie Sociologie» Bi-licence «Philosophie Sociologie» Responsable pour la philosophie : M. Serge Audier (serge.audier@paris-sorbonne.fr) Responsable pour la sociologie : M Razmig Keucheyan (razmig.keucheyan@paris-sorbonne.fr)

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance Pour investir dans l avenir en redonnant un nouveau souffle aux effectifs, en renforçant la compétitivité, en poursuivant le développement de l entreprise. Pour favoriser le développement de compétences

Plus en détail

UFR de Langues Etrangères. Monsieur El Kaladi, Directeur de l UFR, et toute son équipe enseignante et administrative vous souhaitent la bienvenue

UFR de Langues Etrangères. Monsieur El Kaladi, Directeur de l UFR, et toute son équipe enseignante et administrative vous souhaitent la bienvenue UFR de Langues Etrangères Monsieur El Kaladi, Directeur de l UFR, et toute son équipe enseignante et administrative vous souhaitent la bienvenue L UFR DE LANGUES ETRANGERES C EST : 1029 étudiants dont

Plus en détail

INFORMATION ALTERNANCE 2013

INFORMATION ALTERNANCE 2013 Selon leur taille et leur secteur d activité, les entreprises susceptibles de vous embaucher en contrat d alternance n ont ni les mêmes objectifs, ni les mêmes contraintes. Elles mobilisent de préférence

Plus en détail

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Formations et diplômes Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP) option art Ecole supérieure d art de

Plus en détail

formation en médiationm

formation en médiationm http://www.mediations.ch/ formations-gpm@mediations.ch MINISTERE DE LA JUSTICE CENTRE DE RECHERCHE JURIDIQUE ET JUDICIAIRE COLLOQUE INTERNATIONAL SUR LES PRATIQUES DE MEDIATIONS Les défis d de la formation

Plus en détail

Licence Informatique

Licence Informatique Formations Rapport d'évaluation Licence Informatique Université de Rouen Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président En vertu du décret n 2014-1365

Plus en détail

Tous les élèves, tous les personnels

Tous les élèves, tous les personnels Tous les élèves, tous les personnels Une politique de ressources pédagogiques spécifiques. Définir les besoins en ressources pédagogiques. - Lancer une enquête auprès des enseignants par l intermédiaire

Plus en détail

Pr. Daniel Franck IDIATA Commissaire Général du CENAREST Expert LMD pour la CEMAC

Pr. Daniel Franck IDIATA Commissaire Général du CENAREST Expert LMD pour la CEMAC Pr. Daniel Franck IDIATA Commissaire Général du CENAREST Expert LMD pour la CEMAC Sommaire 1. Contexte 2. L organisation de l enseignement supérieur au Gabon 3. Etat de la mise en œuvre du système LMD

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Biologie environnement de l Université de Versailles Saint- Quentin en Yvelines Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en traitement numérique multilingue de l Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Bilan d Admission Post-Bac

Bilan d Admission Post-Bac Bilan d Admission Post-Bac 2016 Orientation et affectation Document élaboré par le Service Académique d Information, d Insertion et d Orientation du Clermont-Ferrand Table des matières Avant-propos...

Plus en détail

DIPLOME D UNIVERSITE D ENTREPRENEURIAT RCC 2012-2015

DIPLOME D UNIVERSITE D ENTREPRENEURIAT RCC 2012-2015 Voté en CA le 6 octobre 202 Adopté en CEVU le 2 octobre 202 DIPLOME D UNIVERSITE D ENTREPRENEURIAT RCC 202-205 Vu l article L63-2 du Code de l Education relatif aux diplômes d établissement Vu la loi n

Plus en détail

LICENCE PRO MÉTIERS DU DESIGN

LICENCE PRO MÉTIERS DU DESIGN LICENCE PRO MÉTIERS DU DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Métiers du design CONTENU DE LA FORMATION La

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Contrôle, conduite et sécurité des installations chimiques de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague

Plus en détail

master métiers de la communication

master métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication et Développement des Territoires master 1 - master 2 objectifs de la formation

Plus en détail

Management des transports et de la distribution

Management des transports et de la distribution LICENCE PRO Management des transports et de la distribution Site de Bordeaux Bastide 2016-2017 Carte d identité de la formation Diplôme Licence Professionnelle Mention Management des transports et de distribution

Plus en détail

PROGRAMME D INFORMATION SUR L ORIENTATION

PROGRAMME D INFORMATION SUR L ORIENTATION PROGRAMME D INFORMATION SUR L ORIENTATION LYCEE JACQUES PREVERT ANNEE 2015-16 Le Programme d Information sur l Orientation du lycée Jacques Prévert s appuie sur les directives contenue dans le nouveau

Plus en détail

LICENCE SCIENCES DE LA VIE PARCOURS BIOLOGIE GENERALE ET SCIENCES DE LA TERRE

LICENCE SCIENCES DE LA VIE PARCOURS BIOLOGIE GENERALE ET SCIENCES DE LA TERRE LICENCE SCIENCES DE LA VIE PARCOURS BIOLOGIE GENERALE ET SCIENCES DE LA TERRE Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation Présentation La mention de licence Sciences de la vie se déroule

Plus en détail

Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re

Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re Préparer l entretien personnalisé d orientation en classe de 1 re FICHE D ANIMATION Objectifs - Proposer aux élèves de 1 re de réaliser un travail préparatoire à l entretien d orientation personnalisé

Plus en détail

Charte d engagement. Entre l académie de Lyon

Charte d engagement. Entre l académie de Lyon Entre l académie de Lyon et l université Claude Bernard Lyon 1, l université Lumière Lyon 2, l université Jean Moulin Lyon 3, l université Jean Monnet Saint-Etienne, Pour une meilleure articulation de

Plus en détail

GERER SES CANDIDATURES

GERER SES CANDIDATURES S INFORMER à partir du lundi 1 er décembre 2014 décembre 2011 GERER SES CANDIDATURES à partir du 20 janvier 2015 Présentation des formations Cliquer si on trouve la formation avec le moteur de recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues et interculturalité de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme

Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme Après le bac STMG Octobre 2013 Mme Prud'homme Où vont les bachelilers STG 2012 BTS/DUT Université Autres Ecole spécialisée CPGE S'orienter après le bac, c'est faire Un choix d'études Un choix professionnel

Plus en détail

ACCORD DU 13 JUIN 2012

ACCORD DU 13 JUIN 2012 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3212 Accords nationaux ENTREPRISES DE TRAVAIL TEMPORAIRE Personnels intérimaires

Plus en détail

Portefeuille d Expériences et de Compétences AMUE. 26 Mars L'initiation à l'accompagnement une étape indispensable

Portefeuille d Expériences et de Compétences AMUE. 26 Mars L'initiation à l'accompagnement une étape indispensable Portefeuille d Expériences et de Compétences AMUE 26 Mars 2010 Séminaire Amue - 26 mars 2010 1 L'initiation à l'accompagnement une étape indispensable Accompagner, une nouvelle mission, des enjeux? Accompagner

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES. *Parcours Contrôle de Gestion Université d Avignon et des Pays de Vaucluse Formation tout au long de la vie LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES STRUCTURES SANITAIRES ET SOCIALES *Parcours Management et Ingénierie des Départements de

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE - Master 1 ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017

DOSSIER DE CANDIDATURE - Master 1 ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017 DOSSIER DE CANDIDATURE - Master 1 ANNÉE UNIVERSITAIRE 2016-2017 Photo à coller LILLE ECOLE UNIVERSITAIRE D E M A N A G E M E N T o.mme o.m. ATTENTION : PLUSIEURS CHOIX POSSIBLES Master Management M1 MSG

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

L Orientation. Après le Bac 03/11/2014 1

L Orientation. Après le Bac 03/11/2014 1 L Orientation Après le Bac 03/11/2014 1 CIO de Fécamp Novembre 2014 S orienter après le bac c est : Faire un choix d études Et commencer à se profiler : Vers un choix professionnel (domaine d activité,

Plus en détail

Séance d information des classes de terminale

Séance d information des classes de terminale Séance d information des classes de terminale Les poursuites d études après une classe de Terminale STL Diaporama 2012 Comment choisir une orientation? Se connaître soi-même : faire le point sur ses intérêts,

Plus en détail

ACCORD DU 12 JANVIER 2015

ACCORD DU 12 JANVIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE ACCORD

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Biologie de l Université de Versailles Saint- Quentin en Yvelines Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Écritures en ligne - webmestre éditorial

Licence professionnelle Écritures en ligne - webmestre éditorial Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Écritures en ligne - webmestre éditorial Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

entrer dans le supérieur après un bac STI2D

entrer dans le supérieur après un bac STI2D entrer dans le supérieur après un bac STI2D Où vont les bacs STI2D? 18 % 16 % 5% 20 % 6% 40 % La spécialité La spécialité de bac STI2D n'est pas déterminante pour la poursuite d'études post-bac. Quelle

Plus en détail

M2 Professionnel : Chimie et physico-chimie du médicament (CPM), co-habilité avec l Université du Havre (en partenariat avec l Université de Caen) ;

M2 Professionnel : Chimie et physico-chimie du médicament (CPM), co-habilité avec l Université du Havre (en partenariat avec l Université de Caen) ; Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : ROUEN Etablissement : Université de Rouen Demande n S3MA120000059 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Chimie Présentation de la mention

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université de La Rochelle

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université de La Rochelle Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université de La Rochelle juin 2008 Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université

Plus en détail

Janvier Toulouse. Colloque sur la Liaison LEGT- Université

Janvier Toulouse. Colloque sur la Liaison LEGT- Université Janvier 2014 - Toulouse Colloque sur la Liaison LEGT- Université 1 Le diplôme universitaire, vecteur d insertion 100 Poursuite d'études et insertion professionnelle pour les diplômes de DUT, licence professionnelle

Plus en détail

QUELLES ORIENTATIONS APRES LE BAC PROFESSIONNEL et LA TERMINALE CAP? C.I.O. LYON-EST Villeurbanne

QUELLES ORIENTATIONS APRES LE BAC PROFESSIONNEL et LA TERMINALE CAP? C.I.O. LYON-EST Villeurbanne QUELLES ORIENTATIONS APRES LE BAC PROFESSIONNEL et LA TERMINALE CAP? C.I.O. LYON-EST Villeurbanne LES ORIENTATIONS POST BAC PROFESSIONNEL MASTER M2 M1 LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE L3 BTS DUT L2 MC,

Plus en détail

Choisir une orientation?

Choisir une orientation? Après le Bac S Choisir une orientation? Se connaître soi-même : faire le point sur ses intérêts, sa personnalité, ses valeurs, ses goûts, son niveau scolaire, etc.. S informer sur les études : les itinéraires

Plus en détail

Pierre Montfraix Chargé de mission orientation

Pierre Montfraix Chargé de mission orientation 1 Programme Les contraintes de la Terminale Quelle est l offre de formation en post-bac? La procédure «Admission-postbac.fr» Des informations pratiques sur la préparation de la vie étudiante 2 3 Les grandes

Plus en détail

Bureau des Formations de l'enseignement. supérieur. Rénovation des BTSA

Bureau des Formations de l'enseignement. supérieur. Rénovation des BTSA Bureau des Formations de l'enseignement CNS supérieur Rénovation des BTSA DGER/ESR/SDESR/BFES SESSIONS ACCOMPAGNEMENT DIJON MAI 2012 1. Introduction SOMMAIRE 2. Focus sur le référentiel de diplôme 3. Calendrier

Plus en détail

CAEN SEPTEMBRE 2016 : ORIENTATION POST BAC

CAEN SEPTEMBRE 2016 : ORIENTATION POST BAC CAEN SEPTEMBRE 2016 : ORIENTATION POST BAC 1 Intentions d orientation des élèves de première A compter de l année scolaire 2011-2012 a été mis en place le conseil anticipé en classe de première avec le

Plus en détail

L orientation après le Bac ES. CIO de Montbrison Année 2016/2017

L orientation après le Bac ES. CIO de Montbrison Année 2016/2017 L orientation après le Bac ES CIO de Montbrison Année 2016/2017 Doctorat Licence Pro Master Diplôme écoles : IEP, DSCG architecture Diplôme écoles : ENS, Commerce Diplôme écoles : Paramédical, social Licence

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métrologie dimensionnelle - Qualité de la production en mécanique de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE CURSUS MASTER INGENIERIE Chimie pour l Innovation Thérapeutique et la Cosmétique (CITC)

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR LE CURSUS MASTER INGENIERIE Chimie pour l Innovation Thérapeutique et la Cosmétique (CITC) PHOTO UNIVERSITE D ORLEANS UFR Collegium Sciences et Techniques Service de la Formation et Vie Etudiante Scolarité Administrative 2 Allée du château BP 6237 45062 ORLEANS cedex 2 DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail