DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre Quitter sommaire préc. suiv.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DDO/D2OM/DPMI Séminaire ACORS SMI Septembre 2014. Quitter sommaire préc. suiv."

Transcription

1 1

2 Séquence 1 : La continuité dans nos démarches centrées sur nos clients L engagement du directeur général Historique des démarches Présentation du référentiel SMI Séquence 2 : Les outils du SMI Le référentiel national de processus (RNP) L évaluation Les méthodes d optimisation Le pilotage et le reporting L écoute clients La documentation Séquence 3 : La montée en charge du SMI Le planning de montée en charge L accompagnement au changement Séquence 4 : Le SMI en synthèse 2

3 3

4 Le SMI, s inscrit dans la continuité des démarches précédemment engagées (qualité, contrôle interne, politique de sécurité des systèmes d information, certification des comptes) ; est une démarche où la transversalité est promue et renforcée (processus interorganismes, notamment médico-administratif) ; est fondé sur les processus intégrant les dimensions d efficience et de responsabilité sociétale ; vise à la simplification des démarches existantes (gestion documentaire, reporting, ) ; est un dispositif de management fondé sur la performance (atteinte des objectifs) et qui facilite la mise en œuvre de leviers d optimisation à disposition des organismes (méthodes d optimisation nationale et locale et d audits) ; vise à réduire les écarts de performance au sein du réseau. Frédéric van Roekeghem - Directeur général «La Cnamts veut améliorer son efficience. Elle souhaite déployer à compter de 2014 un nouveau référentiel général de ses processus (Système de Management Intégré), et réduire les écarts de performance entre ses organismes, en développant une analyse par processus». Source APM International (27/12/2013) 4

5 CONTRÔLE INTERNE Décret du 10/08/1993 CERTIFICATION ISO 9001 Décret du 18/10/2007 Service médical Décret du 14/10/2013 P.S.S.I. 1ères Certifications Version 1 Version 2 Version 3 Version 4 CERTIFICATION DES COMPTES Qualité Contrôle interne Comptabilité analytique CONTRÔLE DE GESTION Loi organique du 02/08/2005 RESSOURCES HUMAINES Schéma directeur Schéma directeur

6 SUPPORT METIER DIRECTION Champ et périmètre du SMI Assurance Maladie D1 DÉFINITION DE LA STRATÉGIE D2 INNOVATION ET ET CONCEPTION DES PRODUITS ET ET SERVICES D3 PILOTAGE DE LA PERFORMANCE D4 PILOTAGE DU RÉSEAU M1 CONTACTS INDIVIDUELS M6 RECOURS CONTRE TIERS ET ACTIONS PRÉ-CONTENTIEUSES ET CONTENTIEUSES M2 ÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS/PRATIQUES M3 DOSSIER CLIENT M4 TRAITEMENT DES DEMANDES DE PRESTATION M5 DÉLIVRANCE DES SOINS S1 ACTIVITÉS COMPTABLES ET FINANCIÈRES S2 RESSOURCES HUMAINES S3 PRODUITS ET SERVICES INFORMATIQUES S4 INTEGRATION DES FLUX ENTRANTS PAPIER S5 DOCUMENTATION S6 ACHATS S7 GESTION IMMOBILIERE CPAM CARSAT/CRAMIF «Processus» incluant la modélisation du rôle de pilotage en tant que tête de réseau de la Cnamts Service Médical CTI CES «Processus» Établissement Public Cnamts CGSS CNAMTS Centre de santé / clinique dentaire 6

7 L architecture du Référentiel Le référentiel comporte 6 chapitres : 1. Stratégie et écoute client 2. Pilotage national du SMI et des processus 3. Pilotage local du SMI et des processus 4. Gestion des ressources 5. Architecture documentaire et gestion des référentiels 6. Mesure, évaluation et amélioration 7

8 Rappels sur la structure du Référentiel Général SMI Chapitres Paragraphes Critères Attendus : Eléments opposables Pistes de progrès Clés : boîte à outils du SMI 46 livrables identifiés montée en charge progressive Méthode de recueil des attentes et de la satisfaction définies et outillées au niveau national Méthodologie des audits de performance 8

9 Comité de pilotage SMI - CNAMTS : DDO, DDFC + Autres directions - Réseau : CPAM (D, AC), CARSAT, DRSM, CTI Copils nationaux de processus - Pilotes nationaux de processus - Directeurs - Agents comptables - Référent documentation - Référents Cnamts : RH, satisfaction clients, contrôle de gestion, Contrôle interne - Binôme : Pilotes nationaux de processus Agents de direction Cnamts et Directeurs réseau Rôle : Organisation et animation nationale du SMI Suivi du pilotage national des processus : validation des référentiels, arbitrages S assure de la cohérence entre les RNP Rôle : Supervise l élaboration du référentiel et ses mises à jour Valide les propositions d optimisation des processus Rôle : Élabore et met à jour le RNP Mène une veille sur l environnement du processus Élabore le plan d optimisation des processus 9 Sommaire

10 10

11 La prise en compte des dimensions de la performance Efficacité : continuité sur les axes fiabilité, rapidité, renforcement de la dimension client par la définition d indicateurs d accessibilité aux droits et services Efficience : objectifs et indicateurs de coûts et de productivité Responsabilité sociétale : indicateurs dédiés, grilles de compétences et outil d aide au pilotage des compétences L amélioration de l ergonomie des RNP Approche synthétique : objectifs et indicateurs, MDM / VACS / TP Sommaire clarifié distinguant le cœur du référentiel, les outils associés, les documents de conception et l historique des versions Clarification des éléments opposables et préconisés La prise en compte de tous les organismes acteurs du processus Logigramme, objectifs, référentiel de maîtrise La modélisation plus détaillée du processus (maille, interfaces clients) 11

12 L évolution des méthodes d analyse des risques et de qualification des MDM / VACS gravité client gravité de gestion grille des 5C analyse coût / efficacité des contrôles La synthèse de la maîtrise du processus Feuille de route : synthèse des MDM / VACS / TP par acteur Exhaustivité des risques La grille d aide au pilotage des compétences Définition nationale des compétences associées aux tâches et aux activités du processus Aide au suivi de la couverture des compétences et de la polycompétence des acteurs Les leviers de performance Bonnes pratiques qualifiées, non opposables Documents et outils associés mis à disposition 12

13 RNP et recommandations de bonnes pratiques et Optimisation nationale Optimisation locale Propositions d actions d optimisation structurelles et de bonnes pratiques 13

14 AU NIVEAU LOCAL Les caractéristiques des deux ateliers d amélioration de la performance : 14

15 Plan national d audit : audits de structure, audits thématiques et audits de la validation des comptes Audit du SMI porte sur de la mise en œuvre du référentiel SMI Autodiagnostic Plan local d audit : Audit de performance de processus Audits de procédure planifiés conformément aux exigences des RNP 15

16 Autodiagnostic du Référentiel Général SMI (Valorisation CPG) Autodiagnostic du Référentiel Général SMI (Valorisation CPG) Indicateur de performance du système Indicateur de performance du système SYSTEME SMI Performance du système = Moyenne des indicateurs d efficacité des processus x = Audit du référentiel PROCESSUS IJ Maladie ROSP Performance du processus = Efficacité (60%) Efficience (20%) RSO (20%) Performance du processus = Efficacité (60%) Efficience (20%) RSO (20%) Audit de performance Performance du processus = Efficacité (60%) Efficience (20%) RSO (20%) Les 3 dimensions de la performance : Efficacité Qualité, fiabilité, rapidité Efficience Coût, productivité RSO Compétences, responsabilités sociale et environnementale 16

17 Aujourd hui Cible Outils locaux : hétérogénéité et coût de développement Des outils nationaux : base unique Développement de l automatisation de la récupération des données Saisie unique des données déclaratives Deux niveaux de restitution et de pilotage Opérationnel : processus Stratégique : direction de l organisme 17

18 PROCESSUS : MACROPROCESSUS DE RATTACHEMENT: PILOTES NATIONAUX DU PROCESSUS CNAMTS : RESEAU : Date de la version antérieure Processus métier : CONTACT Processus support : Date de la mise à jour Processus externalisé : IDENTIFICATION DU PROCESSUS PERSONNES RESSOURCES MEMBRES DU COPIL NATIONAL PROCESSUS HISTORIQUE INTERFACES Prénom et nom MODIFICATIONS / EVOLUTIONS REALISEES IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DES INTERFACES Organisme Date de validation Enquêtes de satisfaction Réclamations Pour les IJ/AS Réclamations Enquêtes Guide méthodologique de recueil des attentes et de la satisfaction clients Livraison : 31/12/2014 Etudes qualitatives 14 % soit 1 sur 6 ( en 2013) 1,6% du nombre de décomptes Top 3 : Délai Pièce manquante Incompréhension 58% hors subrogation 23% perçoivent leurs IJ après 4 semaines Insatisfaction : Délai Régularité Facilité des démarches Cycle de vie du RNP Optimisation locale Optimisation nationale 18

19 Périmètre de répartition des processus par CPAM déléguée 19

20 20

21 RNP IJ maladie, maternité, paternité et adoption Composition du groupe de travail 21

22 RNP IJ maladie, maternité, paternité et adoption Planning de travail Note de cadrage Logigramme et données d entrée et de sortie Indicateurs Analyse des risques et des causes Moyens de maîtrise Grille de compétences Qualification du RNP Diffusion du RNP Lancement du groupe de travail : 19 mai 2014 COPIL RNP IJ 27/08/2014 Optimiser et recaler les travaux du groupe Réunion du groupe de travail : 25/09/2014 A relier avec les travaux SDRH Sept-Oct 2014 décalé à Janv-Fév 2015 Déc 2014 décalé à Mars

23 2014, Année d appropriation du dispositif par la Cnamts et les organismes du réseau : Appropriation du référentiel général Mise en place du pilotage (CNAMTS et organismes) autodiagnostic SMI Etablissement de plans d actions, Actions de communication et premières formations Qualification de la maquette RNP et élaboration de RNP Qualification des méthodes d optimisation , Déploiement et mise en œuvre du dispositif : Formations Elaboration et déploiement des RNP Mise en place des audits de performance et du référentiel SMI Mise en œuvre de l optimisation nationale et locale des processus 23 Sommaire

24 Lancement des prochains RNP Critères de sélection des prochains RNP : Etendre le champ d application du SMI aux autres directions de la Cnamts Intégrer des processus non couverts par des PMS Répondre aux exigences de la Cour des Comptes Satisfaire aux objectifs de la COG Identifier les écarts de performance entre les processus 24

25 Lancement des prochains RNP Planning prévisionnel pour le lancement de 6 RNP Fin 2014/début RNP Métiers Rémunération sur objectifs Forfaits Maîtrise médicalisée Contentieux techniques AT 2 RNP Support Traitements informatiques Traitements éditiques 25

26 Gestion de la phase transitoire PMS & RNP Période de cohabitation entre les 2 types référentiels Contraintes à prendre en compte La maintenance Mise à jour des PMS/RNP tous les 2 ans Mise en cohérence des différents référentiels PMS/RNP, DCC, PCSAC, tous les ans Les écarts à la cartographie Existence de «trous» d activités liés à l évolution de la cartographie des processus (ex : processus «flux entrant») La montée en charge progressive des RNP Articulation entre les calendriers d élaboration et de mise à jour 26

27 Gestion de la phase transitoire PMS & RNP Rappel du calendrier existant De décembre 2014 à mars 2015 Mise en cohérence des PMS 2015 avec le DCC 2014 et le PCSAC 2015 De septembre 2015 à Mars 2016 Campagne de mise à jour des PMS 27

28 Gestion de la phase transitoire Proposition d organisation Positionner les (co)pilotes des futurs RNP sur la maintenance des PMS existants avec le soutien de la DDFC & de la DDO Pour mémoire : 26 PMS CPAM, 4 PMS CARSAT, PMS CTI à réviser en fonction des nouvelles missions définies dans le SDSI Procédures du SM Impact Lancer les appels à candidatures 28

29 Gestion de la phase transitoire Objectifs Amorcer l appropriation du processus par les pilotes/copilotes et faciliter la future élaboration du RNP Engager une dynamique du SMI avec la participation du réseau Eviter des circuits différents pour les RNP et les PMS 29

30 Une communication adaptée et régulière tout au long de la montée en charge du projet SMI : Réunions inter-régionales Lettres-réseau En actions MEDIAM News-letter Des formations ciblées : Agents de direction (EN3S : formation initiale et formation continue) Pilotes de processus et participants aux groupes RNP (CRF) 2 modules en fonction des profils Des formations spécifiques sur l optimisation des processus : Animation d atelier simple Animation d atelier approfondi Réalisation d audit de performance 30

31 31

32 Gestion nationale de la documentation Outils communs Pilotage-reporting Co-pilotage Cnamts/Réseau Suppression des audits Afaq GAIN DE TEMPS OPTIMISATION DU PILOTAGE Cartographie et référentiel communs Optimisation des processus Prise en compte des dimensions efficience et RH SMI 32

LE PROJET D AUDITS DE PERFORMANCE DANS L ASSURANCE MALADIE. Couverture

LE PROJET D AUDITS DE PERFORMANCE DANS L ASSURANCE MALADIE. Couverture LE PROJET D AUDITS DE PERFORMANCE DANS L ASSURANCE MALADIE Couverture 1 Sommaire 1. Les audits dans l Assurance Maladie 2. Le SMI et les audits de performance 3. Les documents proposés (en cours de finalisation)

Plus en détail

«SYSTÈME DE MANAGEMENT INTÉGRÉ»

«SYSTÈME DE MANAGEMENT INTÉGRÉ» SEMINAIRE DES AUDITEURS - Giens «SYSTÈME DE MANAGEMENT INTÉGRÉ» Septembre 2014 Animateurs : Stéphane TATU / Pierre-Henri HAMBURGER / Raphael GAIFFE / Christophe DUCOU / Aymon WESTPHAL POSTULAT Le SMI du

Plus en détail

SEMINAIRE ACORS. Septembre 2012

SEMINAIRE ACORS. Septembre 2012 SEMINAIRE ACORS Septembre 2012 CONTRIBUTION DU CONTRÔLE DE GESTION DANS L'EVALUATION DE LA PERFORMANCE Le Schéma Directeur du Contrôle de Gestion de l Assurance Maladie Couverture I/ Le contrôle de gestion

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SYSTÈMES DE MANAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE Actualisez vos compétences! Contribuer au dévéloppement durable par son système de management Anticiper les évolutions des normes

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Séquence 4 : le domaine de la sécurité du Système d Information 4.3 : Le cadre de référence du COBIT

Séquence 4 : le domaine de la sécurité du Système d Information 4.3 : Le cadre de référence du COBIT 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 Pour une performance durable et solidaire Séquence 5 : La construction d un SMI 110 Séquence 5 : La construction d un SMI 5.1 : Les points

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE MISE EN ŒUVRE DE

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail

Étude des métiers du contrôle dans la banque

Étude des métiers du contrôle dans la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Étude des métiers du contrôle dans la banque Paris, le 15 décembre 2009 0 Table

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé

intégration tri ogique Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Démarches Processus au service des enjeux de la Santé Sommaire 1. Présentation d IDS Scheer et de ses Partenaires «Santé» 2. Modélisation par les métiers des processus et données clés dans le secteur «Santé»

Plus en détail

Urbanisation des Systèmes d'information

Urbanisation des Systèmes d'information Urbanisation des Systèmes d'information Les Audits de Systèmes d Information et leurs méthodes 1 Gouvernance de Système d Information Trois standards de référence pour trois processus du Système d Information

Plus en détail

Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale

Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale DIRECTION DELEGUEE DIRECTION FINANCIERE ET COMPTABLE YC/PR/MS Le 18 novembre 2011 Plan de maîtrise des risques de la branche Retraite Présentation générale Le plan de maîtrise des risques de la Branche

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

3. Rapport du Président du conseil d administration

3. Rapport du Président du conseil d administration 3. Rapport du Président du conseil d administration Conformément aux dispositions de l article L.225-37 du code de commerce, le président du conseil d administration rend compte, au terme de ce rapport,

Plus en détail

Référentiel de compétences en système d'information

Référentiel de compétences en système d'information ANTICIPER ET COMPRENDRE Référentiel de compétences en système d'information OCTOBRE 2013 Publication réalisée dans le cadre du programme national Hôpital numérique Métiers Management des soins Cadre responsable

Plus en détail

TalenTs RessOURCes HUMaInes

TalenTs RessOURCes HUMaInes Talents RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Formation et développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS

Plus en détail

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1 Apsydia Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Centres de Service Présentation de la démarche Apsydia Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011 Module

Plus en détail

La gestion de projet. La gestion de projet

La gestion de projet. La gestion de projet La gestion de projet Université Louis Pasteur STRASBOURG UE Ouverture professionnelle Intervenant Aurélie DUCHAMP Voirin Consultants La gestion de projet N 5 Le 04 / 01 / 2006 Présentation de l intervenant

Plus en détail

Formation des responsables management qualité Inserm

Formation des responsables management qualité Inserm Formation des responsables management qualité Inserm Description des contenus individuels Première année 11 Planifier et organiser son système de management de la qualité selon ISO 9001 - Analyser ses

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION Conduire ou participer au projet GPMC de son établissement LOT 1 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définir la stratégie de mise en place de

Plus en détail

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17

1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 Table des matières chapitre 1 Le concept d audit 17 1.1. Qu est ce qu un audit?... 17 1.1.1. Principe général... 17 1.1.2. Historique... 19 1.1.3. Définitions des termes particuliers utilisés en audit...

Plus en détail

COMITE NATIONAL DE CONCERTATION DU SERVICE DU CONTROLE MEDICAL REUNION DU 23 JUIN 2015

COMITE NATIONAL DE CONCERTATION DU SERVICE DU CONTROLE MEDICAL REUNION DU 23 JUIN 2015 COMITE NATIONAL DE CONCERTATION DU SERVICE DU CONTROLE MEDICAL REUNION DU 23 JUIN 2015 Point 9. Présentation du projet d organisation du programme PRADO Le contexte : la contribution de PRADO au plan ONDAM

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

RFI REF : RFI20100007. Demande d Information

RFI REF : RFI20100007. Demande d Information Organisation et Informatique Document Demande d Information Modélisation Architecture & Urbanisme Réf. : RFI_MATUR.doc Page 1/12 RFI REF : RFI20100007 Demande d Information SOMMAIRE 1 OBJET DE LA DEMANDE

Plus en détail

L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DU PROCESSUS DE FACTURATION

L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DU PROCESSUS DE FACTURATION L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DU PROCESSUS DE FACTURATION CHU DE RENNES 2013 à 2015 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES 05/11/2014 2 Activités d un bureau des entrées Accueillir les patients

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ :

Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Objet de la présentation Partager l expérience de l ASECNA dans la mise en œuvre du SMS et du SMQ : Défis rencontrés Avantages acquis Contenu de la présentation Qu est ce que l ASECNA? Planification de

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Actions de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé Action nationale Emploi/ Formation n 9.2 : Projets

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7

ZODIAC AEROSPACE Page 1 sur 7 Plaisir, le 18 décembre Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE Cette partie du rapport s appuie sur le cadre de référence

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT INTEGRE (SMI)

SYSTEME DE MANAGEMENT INTEGRE (SMI) SYSTEME DE MANAGEMENT INTEGRE (SMI) Michel INVERNIZZI Commissariat à l Energie Atomique Direction des Applications Militaires Direction de la Qualité et de la Sécurité Aperçu des activités de la DAM Tel

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé

Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Programme SIMPHONIE Projet ROC Réunion de lancement des groupes de travail Présentation du projet aux établissements de santé Lundi 2 Février 2015 Version 0 Sommaire A. Contexte, objectif, enjeux B. Déclinaison

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Cahier des charges n 06-AMO-02

Cahier des charges n 06-AMO-02 Cahier des charges n 06-AMO-02 Relatif à une évaluation du projet de mise en œuvre de SAP dans le domaine budgétaire, financier et comptable Table des matières 1 Présentation de l 2 2 Le contexte des SI

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail

Le système de Management Qualité décrit les dispositions prises au service de la qualité.

Le système de Management Qualité décrit les dispositions prises au service de la qualité. 5 LE SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE ITS GROUP Le système de Management Qualité décrit les dispositions prises au service de la qualité. 5.1 Les documents du SMQ Le manuel qualité Rédigé par le Responsable

Plus en détail

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition GMT édition Editeur français de la Solution de Gestion des Ressources Humaines : Adèle RH Création : 2003 Partenaire Sage historique depuis 10 ans Une

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

L Entretien professionnel

L Entretien professionnel L Entretien professionnel Sommaire 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle 2. Comment

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Programme d accompagnement des PME dans la mise en œuvre d une démarche GPEC 1 er Juillet 2013 / 31 décembre 2013 OPCA FORCO Page 1 sur

Plus en détail

Présentation ACOSS Maitrise des Risques Maitrise des Activités

Présentation ACOSS Maitrise des Risques Maitrise des Activités Présentation ACOSS Maitrise des Risques Maitrise des Activités Direction du Pilotage de la Production et de la Maîtrise des Activités 2 L Acoss et le réseau des Urssaf Un maillage territorial dense L Acoss,

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique TERMES DE RÉFÉRENCE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Cabinet Deuxième Projet d'appui à la Réforme de l'enseignement Supérieur, PARESII TERMES DE RÉFÉRENCE ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Dans ce catalogue, le terme Client désigne l entité légale intéressée à l achat de services délivrés par ITE- AUDIT, que cet achat soit un

Plus en détail

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Historique Version Date Nature des modifications Auteur 1.0 12/10/2011 www.allaboutbpm.com / Bonitasoft Crédit

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

Manuel Qualité. Sommaire

Manuel Qualité. Sommaire Sommaire 1 ENGAGEMENT ET POLITIQUE QUALITÉ DE LA DIRECTION... 2 1.1 ENGAGEMENT DE LA DIRECTION... 2 1.2 POLITIQUE QUALITÉ DE L ANR... 2 2 PRÉSENTATION DE L ANR... 4 2.1 MISSIONS... 4 2.2 L ANR EST LA PRINCIPALE

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES

Formation automobile Normes Qualité EVOLUTION DES NORMES QUALITES EVOLUTION DES NORMES QUALITES Evolution des normes qualité Première version avant 1987 Deuxième version 1994 Troisième version 2000 Quatrième version novembre 2008 ISO 9000 : Origine et enjeux 1979 Création

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

M A N U E L Q U A L I T É

M A N U E L Q U A L I T É M A N U E L Q U A L I T É 1. CONTEXTE 1.1. Présentation de la Fondation Agropolis Fondation est une Fondation de coopération scientifique créée en février 2007. La Fondation dispose de dotations apportées

Plus en détail

Notions de Gestion de Projet (Partie 2)

Notions de Gestion de Projet (Partie 2) Notions de Gestion de Projet (Partie 2) QCM Sommaire 1ère 1 Partie Sommaire 2ème 2 Partie - Problématique de départ Structure et Pilotage d un projet - Qu est ce qu un projet? - Vocabulaire spécifique

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION

INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION DU 2 OCTOBRE 2014 POINT 3 SDSI 2014 2017 1. PREAMBULE La COG 2014 2017, afin de consolider le rôle de la branche recouvrement au cœur du financement solidaire de la protection

Plus en détail

Rencontres ACADAM 25-26 juin 2014

Rencontres ACADAM 25-26 juin 2014 Rencontres ACADAM 25-26 juin 2014 Démarche Qualité Certification Iso 9001 V2008 et bientôt V2015 Recherche clinique (CRC-Biostatistiques) 1 Etat des lieux La recherche clinique (RC) occupe une place forte

Plus en détail

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité 8 ème journée professionnelle de l ANTAB - 21 Octobre 2011 Fatima TOUBAIS Ingénieur qualité Accréditation des Laboratoires Direction

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

L objectif de la démarche est en particulier d améliorer «la crédibilité» et «l acceptabilité» de la visite des DAM.

L objectif de la démarche est en particulier d améliorer «la crédibilité» et «l acceptabilité» de la visite des DAM. B.3. ANALYSE DE LA DEMANDE Les délégués de l Assurance maladie (DAM) sont depuis 2005 les acteurs centraux de la maîtrise médicalisée. Ils sont chargés d assurer auprès des professionnels de santé (PS)

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT

MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT MANUEL QUALITE ET ENVIRONNEMENT Numéro : 2011102791 Page 1 sur 12 EXTENDE Le Bergson, 15 Av Emile Baudot 91300 MASSY SA au capital de 100 000 Fax +33 (0)9 72 13 42 68 Siren 518 807 425 SOMMAIRE A. But

Plus en détail

PRESENTATION DU PLAN NATIONAL DE DEPLOIEMENT DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE HOSPITALIERE DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE

PRESENTATION DU PLAN NATIONAL DE DEPLOIEMENT DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE HOSPITALIERE DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE PRESENTATION DU PLAN NATIONAL DE DEPLOIEMENT DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE HOSPITALIERE DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE JOURNÉES NATIONALES DE L INFORMATION MÉDICALE ET DU CONTRÔLE DE GESTION EN PSYCHIATRIE

Plus en détail

L importance des processus opérationnels dans la planification des objectifs

L importance des processus opérationnels dans la planification des objectifs L importance des processus opérationnels dans la planification des objectifs Présentation et retour d expérience des méthodologies du Service public de Wallonie et de la démarche Qualité mise en place

Plus en détail

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets!

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute Conseil et expertise en collecte et analyse de données Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute, un label pour vos études Sphinx Institute est un pôle de compétences qui vous conseille

Plus en détail

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 04 / 06 / 2015 V1.0 www.advens.fr Document confidentiel Advens 2015 Conclusion: Yes we can! Des nombreux risques peuvent impacter la sécurité de

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

La relation client / fournisseur en question

La relation client / fournisseur en question La relation client / fournisseur en question Petit déjeuner débat 30 octobre 2013 au Ministère de l économie et des finances Agenda 1 Introduction 2 Le Label Relations fournisseur responsables : pourquoi

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE

THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE Jacques RENARD THÉORIE ET PRATIQUE DE L AUDIT INTERNE Préface de Louis GALLOIS Président de la SNCF Prix IFACI 1995 du meilleur ouvrage sur l audit interne Cinquième édition Éditions d Organisation, 1994,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DIRECTION DE LA COMPTABILITE RFI Demande d information Dématérialisation des factures fournisseurs Réf. : RFI2011_DEMAFAC_V1.3_2011-05-04.docx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

Plus en détail

En partenariat avec RH & organisation

En partenariat avec RH & organisation En partenariat avec RH & organisation FORMATION D EVALUATEUR EXTERNE EN ETABLISSEMENT SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL PROGRAMME PEDAGOGIQUE 3 e promotion 2012/2013 ESTES -3 rue Sédillot BP 44 67065 STRASBOURG

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.1 Principes PDCA

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.1 Principes PDCA Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principes PDCA Approche processus Politique Organisation Ressources Plans d actions 2 Né aux États-Unis dans le milieu

Plus en détail

Le dispositif de fiabilisationcertification. établissements publics de santé. Mercredi de l INET - 27 mars 2013

Le dispositif de fiabilisationcertification. établissements publics de santé. Mercredi de l INET - 27 mars 2013 Le dispositif de fiabilisationcertification des comptes des établissements publics de santé Mercredi de l INET - 27 mars 2013 LE DISPOSITIF DE FIABILISATION-CERTIFICATION DES COMPTES DES EPS 1. Le dispositif

Plus en détail

Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service

Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service Actes Journées Santé Travail du CISME Tome I 2011 Session 4 : évaluation et perspectives du Projet de Service Impact des processus qualité dans la mise en œuvre d un Projet de Service Gaëtan DUSSAUX Directeur

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA Organisation de l aviation civile internationale NOTE D INFORMATION HLSC/15-IP/27 26/1/15 Anglais et français seulement 1 DEUXIÈME CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU SUR LA SÉCURITÉ (HLSC 2015) PLANIFIER L AMÉLIORATION

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Les turbulences financières actuelles, symptômes de mutations structurelles du système financier, Les évènements

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail