UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02"

Transcription

1 UN PORT INTERNATIONAL FICHE 4-02 La région de Québec possède historiquement des liens très étroits avec les activités portuaires et maritimes. Le port de Québec a toujours constitué un centre d activités économiques dans la région. Au 19 e siècle, ce port était un important centre d exportation de bois en plus de regrouper, dans le secteur de la rivière Saint-Charles, de nombreux chantiers maritimes. Au fil des années, les secteurs portuaires se sont développés en fonction des réalités caractérisant les activités commerciales. La nature des activités et les types de marchandises ont ainsi beaucoup évolué, mais le port de Québec représente encore aujourd hui un important pôle industriel et commercial pour l agglomération de Québec. Son rôle économique dépasse largement les limites de la région. POSITIONNEMENT DU PORT DE QUÉBEC AU SEIN DU SYSTÈME DE TRANSPORT SAINT-LAURENT GRANDS LACS Le port de Québec, qui peut accueillir des navires ayant jusqu à 15 m de tirant d eau, est le dernier port en eau profonde sur le Saint-Laurent. En amont, le chenal navigable peut accueillir des navires ayant un tirant d eau allant jusqu à 11 m et la Voie maritime jusqu à 8,2 m (APQ, 2009). En raison de sa profondeur d eau à quai de 15 m à marée basse et sa localisation à environ 300 km de l écluse Saint-Lambert, qui donne accès à la Voie maritime et aux Grands Lacs, le port de Québec joue un rôle pivot au sein du système de transport Saint-Laurent Grands Lacs. Ces caractéristiques lui confèrent un important rôle de transbordement de marchandises en provenance ou à destination des Grands Lacs. Le lien maritime entre le port de Québec et les Grands Lacs est assuré par des navires dont les dimensions leur permettent d emprunter les écluses de la Voie maritime du Saint-Laurent. Cette portion se fait principalement par des navires domestiques qui sont chargés dans des ports de la région des Grands Lacs. Des navires internationaux prennent le relais à partir de Québec et partent vers différents marchés outre-mer. Le port peut accueillir des navires de marchandises de gros gabarit, dont des navires de type Capesize qui peuvent atteindre des longueurs de près de 300 m. Le port de Québec a un caractère international. Il permet de faire le pont entre les centres de production américains et canadiens de la région des Grands Lacs et des marchés internationaux, incluant l Europe, l Afrique, l Amérique du Sud, le Moyen-Orient et l Asie. Les marchandises transitant au port de Québec ont pour origine ou destination une soixantaine de pays dans le monde. Près de 70 % des marchandises transbordées au port de Québec sont des marchandises internationales (APQ, 2011). Outre le rôle de transbordement, les activités portuaires de la région desservent aussi plusieurs industries actives dans la région et l ensemble du Québec. Celles-ci incluent bien sûr la compagnie Valero qui opère une raffinerie sur la rive sud, mais aussi le secteur des mines, des alumineries, des cimenteries et 1

2 de la production agricole. Le port est en mesure de jouer ce rôle entre autres grâce aux connexions routières et ferroviaires qui le caractérisent. En matière d activités portuaires et de tonnage manutentionné, le port de Québec est l un des plus importants ports du Saint-Laurent et du Canada. Il a atteint un sommet en 2012 avec la manutention de 32,5 millions de tonnes (Mt) de marchandises. Tableau 1 : Évolution des volumes manutentionnés au port de Québec Année Volumes (Mt) Source : Port de Québec Le port de Québec est spécialisé dans le transbordement de marchandises en vrac. La moitié des volumes transbordés au port est constituée de vrac solide et l autre moitié de vrac liquide. Ceci inclut le pétrole brut et les produits pétroliers transbordés aux installations privées de Valero. Tableau 2 : Tonnage manutentionné au port de Québec par type de marchandise (2010) Produits pétroliers* 52,3 % Minerais 20,9 % Grains et céréales 16,8 % Autre vrac solide 8,3 % Autre vrac liquide 1,3 % Marchandises générales 0,3 % *Inclut les volumes transbordés aux quais de Valero Source : Port de Québec, 2010 ÉVOLUTION DES ACTIVITÉS PORTUAIRES Les activités de transbordement au port de Québec sont en constante évolution puisqu elles répondent à des dynamiques commerciales elles-mêmes changeantes. Le positionnement et la flexibilité du port lui ont permis de s adapter aux changements des dernières décennies concernant les échanges commerciaux, et de répondre à de nouveaux marchés alors que d autres ont connu un déclin. À titre d exemple, le bois et les pâtes de papier ont déjà représenté une marchandise importante au port de Québec, ce qui venait appuyer le développement d une industrie forestière alors très dynamique. Ces volumes ont toutefois connu un déclin avec le ralentissement des expéditions de produits forestiers vers les marchés internationaux. Plus récemment, le port s est positionné afin de desservir cette même industrie pour une marchandise émergente, soit les granules de bois qui sont expédiés vers l Europe à partir d usines localisées au Canada. D autres flux de transport se sont développés en misant sur le port de Québec, comme celui des concentrés de fer qui sont eux-mêmes passés d une dynamique d importation vers les aciéries des 2

3 Grands Lacs à une dynamique d expédition vers des marchés asiatiques à partir du centre ouest américain. De telles variations dans les mouvements de marchandises peuvent affecter différentes industries qui s ajustent constamment aux réalités commerciales, comme les mines, l agriculture, la pétrochimie, etc. Il est difficile de prévoir avec précision l évolution de la demande de transport puisque celle-ci répond à des cycles économiques toujours changeants, mais les tendances lourdes peuvent en donner une indication, comme la croissance économique en Asie qui consomme énormément de minerais, la demande soutenue de l industrie énergétique en Europe pour des produits comme le charbon et la biomasse, ou encore la demande soutenue de grains de l Ouest pour différents marchés outre-mer. RETOMBÉES Les activités portuaires réalisées dans la région de Québec génèrent des retombées économiques, tant à l échelle régionale que nationale. Une étude économique produite pour le port de Québec indique que les dépenses de fonctionnement des intervenants directement impliqués dans les activités maritimes et portuaires totalisaient 563,8 M$ en Cette étude a aussi permis d évaluer à le nombre d emplois générés par ces dépenses dans la région immédiate de Québec. Ces dépenses représentaient aussi 295,4 M$ de valeur ajoutée directe pour la région de Québec (Secor, 2009). Les activités maritimes et portuaires de la région de Québec génèrent emplois à l échelle du Québec ainsi que 489,9 M$ en valeur ajoutée à l économie du Québec (Secor, 2009). L activité portuaire requiert continuellement des investissements qui sont entre autres destinés à l entretien et au renouvellement des infrastructures, de l immobilier et des équipements. Pour l année 2012, un sommet a été atteint en cette matière avec des investissements totalisant 53 M$ réalisés par l Administration portuaire de Québec, ses opérateurs et différents partenaires (APQ, 2012). Le port de Québec étant l un des plus vieux au Canada, d autres investissements importants seront requis pour la mise à niveau des infrastructures. L ADMINISTRATION PORTUAIRE DE QUÉBEC L Administration portuaire de Québec (APQ) est l une des 18 administrations portuaires canadiennes mises en place par la Loi maritime du Canada en La mission de ces administrations portuaires est de favoriser et développer le commerce maritime, servir les intérêts économiques de la région de Québec et du Canada, et assurer la rentabilité dans le respect de la communauté et de l environnement. L APQ est gouvernée par un conseil d administration regroupant des représentants du gouvernement fédéral, du gouvernement provincial, du milieu municipal ainsi que des usagers (APQ, 2001). L Administration portuaire a, entre autres, autorité sur l ensemble des activités portuaires liées à la navigation, au transport des passagers et des marchandises ainsi qu à la manutention et l entreposage des marchandises. La juridiction maritime du port de Québec s étend sur une superficie de 35 km 2. En amont, elle s étend jusqu à la rivière du Cap Rouge, alors qu en aval elle va jusqu à la Pointe Saint-Jean sur l île d Orléans (carte 3). Elle couvre l embouchure de la rivière Saint-Charles, d ailleurs caractérisée par d importantes installations portuaires sur les deux rives. TERRITOIRES ET QUAIS PORTUAIRES À VOCATION INDUSTRIELLE Outre l'autorité maritime proprement dite de l APQ, celle-ci est responsable de la gestion des terrains et des infrastructures publics qui se trouvent sur son territoire. Une grande partie des espaces à vocation industrielle du port est louée par l APQ à des entreprises qui les exploitent à des fins commerciales, 3

4 principalement des entreprises d arrimage qui effectuent le transbordement et l entreposage de marchandises. On retrouve aussi des entreprises qui effectuent d autres types d activités connexes aux activités maritimes et portuaires (intervention environnementale, réparation maritime, services). Le port de Québec regroupe près de 222 hectares (ha) de territoires portuaires et 30 quais répartis dans différents secteurs. Les activités industrielles sont réparties dans trois secteurs du port, soit les secteurs de Beauport, de l estuaire et de l anse au Foulon, en plus des installations privées de Valero sur la rive sud (carte 2). SECTEUR DE BEAUPORT Le secteur de Beauport couvre une superficie de 90 ha localisés au nord de l estuaire de la rivière Saint- Charles. Ce secteur, qui présente quatre postes à quai totalisant 1,1 km, est celui où l on manutentionne les plus grandes quantités de marchandise. Ce secteur peut accueillir des navires ayant un tirant d eau atteignant 15 m et permet, entre autres, d accueillir des navires internationaux de très grande taille qui prennent le relais de navires plus petits provenant des Grands Lacs. On retrouve dans ce secteur un important terminal de vrac solide permettant de transborder entre autres de grandes quantités de concentrés de fer et de charbon provenant du centre ouest américain, acheminées par barges de lac à Québec et transbordées sur des navires plus gros à destination de l Asie et de l Europe. Les installations de Beauport permettent aussi le transbordement d autres minéraux dont du nickel provenant du nord du Québec et destiné à l Ontario, ainsi que de l alumine destinée à la production d aluminium au Québec. Ce secteur est aussi caractérisé par deux terminaux de vrac liquide qui permettent entre autres la réception de produits pétroliers qui sont réacheminés par navire, train ou camion dans les marchés de l Est canadien. SECTEUR DE L ESTUAIRE Le secteur de l estuaire couvre une superficie de 75 ha localisés sur la rive sud de l estuaire de la rivière Saint-Charles. On y retrouve un terminal de grains caractérisé par la présence de près de 600 silos permettant d entreposer différents types de grains provenant de l Ouest canadien, du Mid-Ouest, mais aussi de l Ontario et du Québec, à destination de divers marchés internationaux en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. On retrouve aussi un terminal de ciment qui permet d alimenter des cimenteries du Québec. Ce secteur est aussi caractérisé par des quais et des installations permettant de fournir des services portuaires en lien avec les activités maritimes de la région. On y retrouve notamment des remorqueurs, des barges, des ateliers de réparation navale, des installations pour les pilotes maritimes, des hangars d entreposage et même une maison des marins pour accueillir des membres d équipages en transit à Québec. SECTEUR DE L ANSE AU FOULON Le secteur de l anse au Foulon couvre une superficie de 53 ha et présente huit postes à quai. On y retrouve un terminal où transitent entre autres des grains et des engrais. Ces marchandises y sont acheminées par navire et par train et sont redistribuées par camion aux producteurs agricoles du Québec. Ce secteur voit aussi transiter du sel voué au déglaçage des routes, ainsi que des marchandises générales destinées à approvisionner des producteurs miniers localisés dans le Nord. Des installations 4

5 permettant le transbordement de granules de bois ont aussi été mises en place dans ce secteur. Elles recevront par train cette marchandise afin de desservir ensuite des marchés européens. QUAIS DE VALERO Sur la rive sud, on retrouve les quais privés de Valero pour les besoins de la raffinerie située à Lévis (Saint-Romuald). Ces quais accueillent des navires Suezmax d une capacité de tonnes qui livrent du pétrole brut provenant d Europe du Nord, d Afrique ou de la Russie. Les quais de Valero servent aussi à exporter des produits finis vers la côte est des États-Unis et l Europe. Les mouvements visant à approvisionner la raffinerie de Valero subiront des changements dans la mesure où des navires provenant de Montréal avec du pétrole de l Ouest remplaceront les pétroliers amenant le pétrole d outre-mer. TERRITOIRE DU PORT DE QUÉBEC Tous les secteurs portuaires à caractère industriel sont reliés aux réseaux routiers, et ils sont tous dotés de gares de triage ferroviaires. Ces connexions aux réseaux terrestres sont essentielles pour assurer la flexibilité requise pour desservir des marchés en constante évolution. Toutefois, la majeure partie des marchandises manutentionnées au port de Québec arrive et repart sur des navires. Plus précisément, le mode maritime représente près de 70 % du transport alors que les modes ferroviaire et routier en représentent près de 30 % (APQ, 2010). L achalandage routier et ferroviaire généré par les activités portuaires est somme toute relativement limité considérant les volumes globaux qui y transitent. Le territoire du port de Québec ne regroupe pas uniquement des usages industriels. Le secteur de la Pointe-à-Carcy est principalement dédié aux activités de croisières internationales. Certains terrains du port ont été aménagés à des fins récréatives, dont une partie de l anse Brown et la baie de Beauport. Ainsi, 10 % du territoire portuaire ont une vocation récréotouristique, incluant 3 parcs et plus de 5 km de pistes cyclables (APQ, 2010). RÉFÉRENCES Administration portuaire de Québec : Guide du port, Administration portuaire de Québec : Plan d utilisation des sols, Administration portuaire de Québec : Rapport annuel Administration portuaire de Québec : Rapport annuel Administration portuaire de Québec : Rapport annuel Administration portuaire de Québec : Rapport annuel Secor Conseil : Contribution économique du port de Québec et de la communauté maritime de la région, Mars

UNE GRANDE VOIE MARITIME FICHE 4-01

UNE GRANDE VOIE MARITIME FICHE 4-01 UNE GRANDE VOIE MARITIME FICHE 4-01 LE SYSTÈME DE TRANSPORT SAINT-LAURENT GRANDS LACS Le fleuve Saint-Laurent fait partie d un système de transport maritime s étirant sur 3 700 km de l Atlantique au lac

Plus en détail

Projet d ouverture et d exploitation de la mine d apatite du Lac à Paul au Saguenay-Lac-Saint-Jean par Arianne Phosphate

Projet d ouverture et d exploitation de la mine d apatite du Lac à Paul au Saguenay-Lac-Saint-Jean par Arianne Phosphate ADMINISTRATION PORTUAIRE DU SAGUENAY Présenté par M. Carl Laberge, directeur général Mémoire de l Administration portuaire du Saguenay dans le cadre des audiences publiques du Projet d ouverture et d exploitation

Plus en détail

Cameroun: Fiche de projet M016 Construction du port en eau profonde de Kribi

Cameroun: Fiche de projet M016 Construction du port en eau profonde de Kribi BDEAC CEEAC CEMAC CEA/BSR-AC PLAN DIRECTEUR CONSENSUEL DES TRANSPORTS EN AFRIQUE CENTRALE (PDCT-AC) Première Table Ronde des Bailleurs de Fonds sur le Financement Des Projets du Premier Programme Prioritaire

Plus en détail

Les marchés émergents et le secteur minier

Les marchés émergents et le secteur minier Les marchés émergents et le secteur minier Principales tendances pour l avenir Nochane Rousseau Leader, secteur minier, Québec Affaires sans frontières Le 15 novembre 2012 Ville de Québec De nombreux

Plus en détail

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Plan de la rencontre 1. Portrait sectoriel de la dépendance au pétrole 2. Atelier 1: Diagnostic sectoriel

Plus en détail

ANNEXE B PROGRAMME D AIDE À L INTÉGRATION MODALE

ANNEXE B PROGRAMME D AIDE À L INTÉGRATION MODALE ANNEXE B PROGRAMME D AIDE À L INTÉGRATION MODALE Direction du transport maritime, aérien et ferroviaire Le 31 août 2006 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1 2. OBJECTIFS GÉNÉRAUX...1 3. DURÉE DU PROGRAMME...1

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Complexe industriel de QIT-Fer et Titane à Sorel-Tracy situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent Agrandissement d un port à Sorel-Tracy Une approche intégrée, proactive et participative Christian Blanchet,

Plus en détail

Un espace lié aux échanges : Dunkerque

Un espace lié aux échanges : Dunkerque I. Le port de Dunkerque inséré dans les échanges mondiaux Un espace lié aux échanges : Dunkerque Vracs liquides Vracs solides Marchandises diverses Cumul Grande-Bretagne 1501 1239 5120 7860 Autres pays

Plus en détail

Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier. 13 avril 2016

Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier. 13 avril 2016 Colloque transport maritime et sécurité Comité ZIP Jacques-Cartier 13 avril 2016 Plan de la présentation 1. Qui sommes-nous? 2. Portrait de l industrie maritime québécoise 3. Création du Bureau d information

Plus en détail

Mémoire de l Administration portuaire du Saguenay dans le cadre du Sommet économique régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean 2015

Mémoire de l Administration portuaire du Saguenay dans le cadre du Sommet économique régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean 2015 ADMINISTRATION PORTUAIRE DU SAGUENAY Présenté par M. Carl Laberge, directeur général Mémoire de l Administration portuaire du Saguenay dans le cadre du Sommet économique régional du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Plus en détail

Transport. Graphique 29.1 Produit intérieur brut aux prix de base, certaines industries des transports. Transport par camion.

Transport. Graphique 29.1 Produit intérieur brut aux prix de base, certaines industries des transports. Transport par camion. Transport 29 Le réseau de transport canadien, desservant l un des plus grands pays du monde, compte plus de 1,4 million de kilomètres de routes, 10 grands aéroports internationaux, 300 petits aéroports,

Plus en détail

4 6 1 0 N - 0 1 1 4 W P O R T A T L A N T I Q U E L A R O C H E L L E L a p o r t e d e l A t l a n t i q u e e n e a u p r o f o n d e

4 6 1 0 N - 0 1 1 4 W P O R T A T L A N T I Q U E L A R O C H E L L E L a p o r t e d e l A t l a n t i q u e e n e a u p r o f o n d e 6 0 P O R T N - 0 A T L A N T I Q U E LA ROCHELLE L a p o r t e d e l A t l a n t i q u e e n e a u p r o f o n d e W POUSSEZ LA PORTE DE L ATLANTIQUE en eau profonde Le Port de La Rochelle, seul port

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest Afrique X DAKAR 3 Participer à la croissance des économies locales et augmenter l attractivité des ports 3 Investir dans la modernisation des superstructures portuaires

Plus en détail

M accompagnent aujourd hui. Membres du CA

M accompagnent aujourd hui. Membres du CA M accompagnent aujourd hui Capitaine Yoss Leclerc, Vice-président et chef des opérations maritimes Patrick Robitaille, Vice-président, Affaires et développement portuaires Frédéric Maloney, Directeur,

Plus en détail

Quebeci PROGRAMME DE SOUTIEN AUX INVESTISSEMENTS DANS LES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT MARITIME (PSIITM) ANNEXE A

Quebeci PROGRAMME DE SOUTIEN AUX INVESTISSEMENTS DANS LES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT MARITIME (PSIITM) ANNEXE A ANNEXE A 215537 Transports Quebeci PROGRAMME DE SOUTIEN AUX INVESTISSEMENTS DANS LES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT MARITIME (PSIITM) r Direction du transport maritime, aérien et ferroviaire Le 14juillet2015

Plus en détail

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION 2012 RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT 2012 FÉVRIER 2012 Résumé du plan L orientation stratégique

Plus en détail

De mieux en mieux. Conférence de l AAPC. 7 septembre 2016

De mieux en mieux. Conférence de l AAPC. 7 septembre 2016 De mieux en mieux Jim Athanasiou Vice-président, Ingénierie et technologie Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent 7 septembre 2016 Conférence de l AAPC AU PROGRAMME 2 Vue d ensemble

Plus en détail

Bâtir 2031 Structurer, Attirer, Durer

Bâtir 2031 Structurer, Attirer, Durer Bâtir 2031 Structurer, Attirer, Durer Une reconnaissance qui doit se traduire en gestes concrets Introduction L équipe de l'administration Portuaire de Québec est heureuse de répondre à l invitation que

Plus en détail

Chapitre 2 : La consommation d énergie

Chapitre 2 : La consommation d énergie Chapitre 2 : La consommation d énergie Évolution de l efficacité énergétique au Canada - de 1990 à 2005 5 Chapitre 2 : La consommation d énergie Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec

Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec Formation 2.1 - L'État de l'énergie au Québec et la nouvelle politique énergétique Mercredi 10 février 2016 10h30-11h45 Hôtel Château Laurier Québec - Des Plaines B, 1220, Place George V Ouest, Québec

Plus en détail

G17 : Une zone industrialo portuaire en France : le Port maritime du Havre. Un quai de chargement. Le pétrole. Le pétrole suite.

G17 : Une zone industrialo portuaire en France : le Port maritime du Havre. Un quai de chargement. Le pétrole. Le pétrole suite. G17 : Une zone industrialo portuaire en France : le Port maritime du Havre. Séance 1 : En France Vue du ciel Le port du Havre Calque du port du Havre Pointe de la Floride Qu'est ce qu'une écluse? L'écluse

Plus en détail

Baie-Comeau et la Manicouagan Plan Nord. Mme Christine Brisson, mairesse Ville de Baie-Comeau

Baie-Comeau et la Manicouagan Plan Nord. Mme Christine Brisson, mairesse Ville de Baie-Comeau Baie-Comeau et la Manicouagan Plan Nord Mme Christine Brisson, mairesse Ville de Baie-Comeau 21.04.12 Territoire et population La ville de Baie-Comeau est située dans la MRC de Manicouagan D une superficie

Plus en détail

Banque Laurentienne du Canada

Banque Laurentienne du Canada Banque Laurentienne du Canada Présentation relative au communiqué de presse sur les résultats du deuxième trimestre de 2002 Revue de la qualité de crédit et de la provision générale Le 30 mai 2002 Introduction

Plus en détail

DANS CE NUMÉRO NUMÉRO 2, OCTOBRE 2016

DANS CE NUMÉRO NUMÉRO 2, OCTOBRE 2016 NUMÉRO 2, OCTOBRE 2016 Vous avez en main le second numéro du Bulletin du Système d information maritime (SIM). Les commentaires reçus à la suite de la parution du tout premier numéro, en juin, ont été

Plus en détail

Chapitre 5 : Le secteur industriel

Chapitre 5 : Le secteur industriel Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur industriel Parmi tous les secteurs, le secteur industriel est celui qui a consommé le plus d énergie, mais il a produit moins

Plus en détail

Saint John, Nouveau-Brunswick Séance du comité d audience. Office national de l énergie 8 août 2016

Saint John, Nouveau-Brunswick Séance du comité d audience. Office national de l énergie 8 août 2016 Saint John, Nouveau-Brunswick Séance du comité d audience Office national de l énergie 8 août 2016 1 Qu est-ce que le projet Oléoduc Énergie Est? 15,7 milliards $* financé par le secteur privé à 100% 4

Plus en détail

Le réseau hydrographique

Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique Le réseau hydrographique de la MRC représente un milieu aquatique d environ 600 kilomètres de cours d eau et du double de rives. Le fleuve Saint-Laurent représente le grand collecteur

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION «LE PORT ET LA VILLE DE QUÉBEC : INDISSOCIABLES!»

DOCUMENT D INFORMATION «LE PORT ET LA VILLE DE QUÉBEC : INDISSOCIABLES!» DOCUMENT D INFORMATION «LE PORT ET LA VILLE DE QUÉBEC : INDISSOCIABLES!» HISTORIQUE DU SECTEUR PORTUAIRE Avant l arrivée de Jacques Cartier en 1535, les Amérindiens occupaient déjà le territoire de «Kébec»

Plus en détail

Le Port de Montréal : La plaque tournante au coeur des chaînes d approvisionnement mondiales au bénéfice de toute une économie!

Le Port de Montréal : La plaque tournante au coeur des chaînes d approvisionnement mondiales au bénéfice de toute une économie! Le Port de Montréal : La plaque tournante au coeur des chaînes d approvisionnement mondiales au bénéfice de toute une économie! 31 mars 2014 Un port de calibre mondial 35 milliards de valeur en marchandises

Plus en détail

Le Port de Lyon Edouard Herriot PLEH

Le Port de Lyon Edouard Herriot PLEH Le Port de Lyon Edouard Herriot -------------- PLEH Sommaire 1. La Compagnie Nationale du Rhône (CNR) A. Son identité B. Ses engagements sur le territoire Rhodanien C. Ses actions pour la navigation sur

Plus en détail

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau

CAHIER BUDGÉTAIRE. Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017. Société du parc Jean-Drapeau CAHIER BUDGÉTAIRE Programme triennal d immobilisations (PTI) 2015-2017 Société du parc Jean-Drapeau Table des matières Présentation de la Société du parc Jean-Drapeau.. 2 Statut de la Société du parc Jean-Drapeau

Plus en détail

Indicateur : trafic de marchandises dans les ports français

Indicateur : trafic de marchandises dans les ports français Indicateur : trafic de marchandises dans les ports français Contexte Les activités maritimes traditionnelles comme la pêche et la construction navale peinent à se maintenir. Le transport maritime se trouve,

Plus en détail

Administration portuaire de Sept-Îles Plan d utilisation des sols

Administration portuaire de Sept-Îles Plan d utilisation des sols Administration portuaire de Sept-Îles Plan d utilisation des sols Projet Mai 2000 (Addendum 4 septembre 2000) PLAN D UTILISATION DES SOLS DU PORT DE SEPT-ÎLES MAI 2000 1 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Moselle et Rhin, atouts et perspectives. Présentation dans le cadre des Rencontres Régionales 2014 de France Agrimer

Moselle et Rhin, atouts et perspectives. Présentation dans le cadre des Rencontres Régionales 2014 de France Agrimer Présentation dans le cadre des Rencontres Régionales 2014 de France Agrimer Les missions de VNF Les principales missions de VNF consistent à : Assurer l'exploitation, l'entretien, la maintenance et l'amélioration

Plus en détail

a) Brève présentation de la ville de Contrecœur b) La planification du parc industriel c) La Stratégie maritime d) Le développement économique

a) Brève présentation de la ville de Contrecœur b) La planification du parc industriel c) La Stratégie maritime d) Le développement économique a) Brève présentation de la ville de Contrecœur b) La planification du parc industriel c) La Stratégie maritime d) Le développement économique Les caractéristiques a) En 2018, la Ville fêtera son 350 e

Plus en détail

Radicatel, France 29 janvier 2015

Radicatel, France 29 janvier 2015 SITUATION GEOGRAPHIQUE SITUATION DU SITE: - 30 km to Le Havre - Au pied d accès du pont de Tancarville - Au croisement des autoroutes A29 et A31 - Parc et terminal clos - A proximité directe des terminaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature officielle de la convention d'occupation. du terminal de transport combiné de Champigneulles

DOSSIER DE PRESSE. Signature officielle de la convention d'occupation. du terminal de transport combiné de Champigneulles DOSSIER DE PRESSE Signature officielle de la convention d'occupation du terminal de transport combiné de Champigneulles Vendredi 18 octobre 2013 à 10 h 30 sur le site du Chantier de Transport Combiné de

Plus en détail

Canada-Chili. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o F Le 15 novembre 2011

Canada-Chili. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o F Le 15 novembre 2011 Canada-Chili Publication n o 2011-131-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Les P tits Géographes. Viens vite aider Phileas Fogg à distinguer les différents types de ports

Les P tits Géographes. Viens vite aider Phileas Fogg à distinguer les différents types de ports Les P tits Géographes Viens vite aider Phileas Fogg à distinguer les différents types de ports Géographie Tu es mon p tit géographe Tu vas découvrir le port de Bordeaux Objectif : Connaître les caractéristiques

Plus en détail

Deliverable D13 DEFINITION D UN RESEAU STRATEGIQUE DU POINT DE VUE DES TRAFICS EURO-MAGHREBINS. Deliverable D16 (CD-Rom) SUR LE RESEAU STRATEGIQUE

Deliverable D13 DEFINITION D UN RESEAU STRATEGIQUE DU POINT DE VUE DES TRAFICS EURO-MAGHREBINS. Deliverable D16 (CD-Rom) SUR LE RESEAU STRATEGIQUE Defining and evaluating a strategic transport infrastructure network in the Western Mediterranean Deliverable D13 DEFINITION D UN RESEAU STRATEGIQUE DU POINT DE VUE DES TRAFICS EURO-MAGHREBINS Deliverable

Plus en détail

Agrandissement du Terminal portuaire Contrecœur Questions et réponses À jour novembre 2016

Agrandissement du Terminal portuaire Contrecœur Questions et réponses À jour novembre 2016 Agrandissement du Terminal portuaire Contrecœur Questions et réponses À jour novembre 2016 RAISON D ÊTRE DU PROJET 1. Pourquoi le terminal Contrecœur doit-il être agrandi? Depuis 1967, la croissance soutenue

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER 4-08 : Port Réunion

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER 4-08 : Port Réunion Page 1 Axe 4 Compensation des handicaps liés à l'ultrapériphérie Service instructeur DEAL Dates agréments CLS 10 juin 2008-07 mai 2014 I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif a) Objectifs

Plus en détail

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux 2012 Statistiques Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux Secteur sciage de résineux et de feuillus Production canadienne de bois d'œuvre résineux (En millions de pmp) Province

Plus en détail

CCI de Bayonne Pays Basque. Le port de Bayonne

CCI de Bayonne Pays Basque. Le port de Bayonne CCI de Bayonne Pays Basque Le port de Bayonne 1 Le port de Bayonne Le port hier Le port aujourd hui Le port et l environnement Le port demain 2 Le port de Bayonne hier Durant le Moyen Age, l Adour se jette

Plus en détail

LE COMPLEXE PORTUAIRE DE DAKHLA

LE COMPLEXE PORTUAIRE DE DAKHLA . LE COMPLEXE PORTUAIRE DE DAKHLA Le complexe portuaire de Dakhla comporte deux ports, l'ancien port, le nouveau port et une zone industrielle portuaire. HISTORIQUE: ANCIEN PORT Ce Port a été construit

Plus en détail

UNE NOUVELLE PLATEFORME LOGISTIQUE ET INDUSTRIELLE DE CLASSE MONDIALE TANGER MED PORT AUTHORITY

UNE NOUVELLE PLATEFORME LOGISTIQUE ET INDUSTRIELLE DE CLASSE MONDIALE TANGER MED PORT AUTHORITY UNE NOUVELLE PLATEFORME LOGISTIQUE ET INDUSTRIELLE DE CLASSE MONDIALE TANGER MED PORT AUTHORITY Table des matières 1. Plateforme portuaire de classe mondiale Stratégie et missions Activités portuaires

Plus en détail

Colloque sur la Stratégie maritime du Québec

Colloque sur la Stratégie maritime du Québec Colloque sur la Stratégie maritime du Québec Journal les Affaires, 10 février 2015 Présentation de Sylvain Berthiaume Directeur général, MRC de Marguerite-D Youville Carte de la MRC Territoire de la MRC

Plus en détail

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux 2011 Statistiques Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux Secteur sciage de résineux et de feuillus Production canadienne de bois d œuvre résineux en 2011 6 % 14 % 19 % 6

Plus en détail

Port de Gennevilliers. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Gennevilliers. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Gennevilliers Infrastructures, Services, Multimodalité Le port de Gennevilliers, la première plate-forme multimodale d Ile-de-France Avec 400 hectares et plus de 20 millions de tonnes de trafic

Plus en détail

Le Développement portuaire en Tunisie

Le Développement portuaire en Tunisie République Tunisienne Ministère du Transport Office de la Marine Marchande et des Ports Le Développement portuaire en Tunisie Mr SAMIR HAKIMI : Président Directeur Général G de l Office de la Marine marchande

Plus en détail

Nom: ACTIVITÉ PRÉ-VISITE (IMAGINER ET DESSINER)

Nom: ACTIVITÉ PRÉ-VISITE (IMAGINER ET DESSINER) ACTIVITÉ PRÉ-VISITE (IMAGINER ET DESSINER) Le Grand Vancouver est une ville portuaire (un port est un endroit où on charge et décharge les marchandises transportées par navire). En fait, notre port est

Plus en détail

Bordeaux, la «belle endormie de l Atlantique»? Doc. 1 : Carte au 1/25000 e de Bordeaux

Bordeaux, la «belle endormie de l Atlantique»? Doc. 1 : Carte au 1/25000 e de Bordeaux Bordeaux, la «belle endormie de l Atlantique»? Doc. 1 : Carte au 1/25000 e de Bordeaux Doc. 2 : Pendant très longtemps, Bordeaux s'est affirmée comme la «porte océane» de l'aquitaine et, plus largement,

Plus en détail

Légende : : pays les plus riches du monde. : principaux pays émergents. : continent où se trouvent les pays les plus pauvres du monde

Légende : : pays les plus riches du monde. : principaux pays émergents. : continent où se trouvent les pays les plus pauvres du monde NOM, Prénom : Date : Classe : LA MONDIALISATION : Pays riches, pays émergents et pays pauvres. 1/ Placez les repères suivants sur ce planisphère (soit directement soit en utilisant la légende) : les 4

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec

Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec À propos du Plan Nord Le Plan Nord va se déployer sur 25 ans. Résumé du Plan Nord du gouvernement du Québec Territoire concerné: 1,2 millions de km 2 soit 72% du Québec. Le territoire visé se situe au

Plus en détail

Port Réunion, R. océan Indien Port Reunion, spirit of Europe, the heart of the Indian ocean

Port Réunion, R. océan Indien Port Reunion, spirit of Europe, the heart of the Indian ocean Port Réunion, R l esprit l de l Europe l, le cœur c de l ocl océan Indien Port Reunion, spirit of Europe, the heart of the Indian ocean Port Réunion Historique Port Reunion se compose de 2 ports distants

Plus en détail

Deux seules questions : quand et ou?

Deux seules questions : quand et ou? Deux seules questions : quand et ou? Pierre-Alain Cotnoir 5304J avenue du Parc Montréal (Québec) H2V 4G7 Mémoire présenté le 8 octobre 2015 dans le cadre de la consultation publique de la commission de

Plus en détail

La coopération SUD-SUD Un vecteur de développement pour l Afrique

La coopération SUD-SUD Un vecteur de développement pour l Afrique La coopération SUD-SUD Un vecteur de développement pour l Afrique 13 Juin 2015 1 Le commerce maritime africain Un fort potentiel de croissance 2 Commerce maritime mondiale en volume 12000 10000 8000 6000

Plus en détail

YUKON NOTES PROFIL DU TERRITOIRE. Simon Richards

YUKON NOTES PROFIL DU TERRITOIRE. Simon Richards PROFIL DU TERRITOIRE Économie du Yukon en 2014 Produit intérieur brut (PIB) : 2,6 milliards de dollars PIB par habitant : 70 400 $ Population : 37 000 habitants Exportations et importations de marchandises

Plus en détail

1. La Fédération Maritime du Canada: Qui sommes-nous?

1. La Fédération Maritime du Canada: Qui sommes-nous? La performance environnementale du transport maritime international au Canada 1. La : Qui sommes-nous? Crée par un Acte du Parlement en 1903 avec un mandat national Membres: propriétaires de navires, gestionnaires

Plus en détail

Canada-Corée du Sud. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o F Le 15 août 2011

Canada-Corée du Sud. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o F Le 15 août 2011 Canada-Corée du Sud Publication n o 211-14-F Le 15 août 211 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Leçon n 2 LA MONDIALISATION: DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE

Leçon n 2 LA MONDIALISATION: DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE Leçon n 2 LA MONDIALISATION: DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE 1. Les échanges de marchandises Le commerce mondial des marchandises a connu une très forte croissance depuis 30 ans. Cette croissance

Plus en détail

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée

Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Base de données OCDE-OMC sur les échanges en valeur ajoutée Premières estimations : 16 janvier 2013 Les chaînes de valeur mondiales (CVM) jouent aujourd hui un rôle de premier plan dans l économie de l

Plus en détail

PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO QU. Signature du protocole d entente fédéral-provincial 30 juillet 2007 Montréal

PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO QU. Signature du protocole d entente fédéral-provincial 30 juillet 2007 Montréal PORTE CONTINENTALE ET CORRIDOR DE COMMERCE ONTARIO QU QUÉBEC Signature du protocole d entente fédéral-provincial 30 juillet 2007 Montréal Objectif et grandes lignes Objectif Fournir un aperçu de l importance

Plus en détail

Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché du carbone et efficacité énergétique Avril 2016

Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché du carbone et efficacité énergétique Avril 2016 De la conférence de Paris à la politique énergétique du Québec Une occasion de se mobiliser ensemble pour lutter contre les changements climatiques Présenté par Vincent Pouliot, Chef de service Marché

Plus en détail

Révision de la numérotation des règlements

Révision de la numérotation des règlements Révision de la numérotation des règlements Veuillez prendre note qu un ou plusieurs numéros de règlements apparaissant dans ces pages ont été modifiés depuis la publication du présent document. En effet,

Plus en détail

Mémoire de la Ville de Contrecœur sur le projet du Plan métropolitain d aménagement et de développement

Mémoire de la Ville de Contrecœur sur le projet du Plan métropolitain d aménagement et de développement Mémoire de la Ville de Contrecœur sur le projet du Plan métropolitain d aménagement et de développement Présenté à la Communauté métropolitaine de Montréal Octobre 2011 Introduction À la suite de l adoption

Plus en détail

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MAYOTTE ------------------------- PORT DE LONGONI ------------------------- BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 TOUS LES TARIFS DU PRESENT BAREME ET TAXES COMPRISES

Plus en détail

Le commerce international de marchandises du Québec

Le commerce international de marchandises du Québec Le commerce international de marchandises du Québec Publication n o 2013-36-F Le 10 juillet 2013 Pascal Tremblay Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de la Colombie-Britannique en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 229,7 milliards de dollars PIB par habitant : 50 100 $ Population : 4,6 millions d habitants Exportations

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie du Nouveau-Brunswick en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 31,9 milliards de dollars PIB par habitant : 42 200 $ Population : 756 000 habitants Exportations et importations

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

LE PORT DE MOHAMMEDIA

LE PORT DE MOHAMMEDIA LE PORT DE MOHAMMEDIA HISTORIQUE Le port de Mohammedia a été construit en 1913 par la compagnie du port de Fedala comme port de pêche avec un quai à -3 m. L'implantation de la raffinerie la SAMIR à Mohammedia

Plus en détail

Séminaire EMAR - 27/11/2009. L organisation logistique d une métropole portuaire d Amérique du Nord : l exemple de Montréal

Séminaire EMAR - 27/11/2009. L organisation logistique d une métropole portuaire d Amérique du Nord : l exemple de Montréal Séminaire EMAR - 27/11/2009 L organisation logistique d une métropole portuaire d Amérique du Nord : l exemple de Montréal Pr. Claude Comtois Pr. Brian Slack L organisation logistique d une métropole portuaire

Plus en détail

Canada-Inde. Pascal Tremblay. Publication n o F Le 15 juillet 2014

Canada-Inde. Pascal Tremblay. Publication n o F Le 15 juillet 2014 Canada-Inde Publication n o 2014-57-F Le 15 juillet 2014 Pascal Tremblay Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires La Série

Plus en détail

Canada-Brésil. Alexandre Gauthier Katie Meredith. Publication n o F Le 25 octobre 2011

Canada-Brésil. Alexandre Gauthier Katie Meredith. Publication n o F Le 25 octobre 2011 Canada-Brésil Publication n o 211-125-F Le 25 octobre 211 Alexandre Gauthier Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Le commerce international de marchandises de la Nouvelle-Écosse

Le commerce international de marchandises de la Nouvelle-Écosse Le commerce international de marchandises de la Nouvelle-Écosse Publication n o 2013-38-F Le 11 juillet 2013 Pascal Tremblay Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service

Plus en détail

Impacts environnementaux des activités industrielles au Port de Québec Initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec

Impacts environnementaux des activités industrielles au Port de Québec Initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec Impacts environnementaux des activités industrielles au Port de Québec Initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec Pour un milieu urbain plus sain Une problématique régionale DÉCOUVERTE DU PORT

Plus en détail

Valoriser le Fleuve en Île-de-France Fleuve, logistique et environnement

Valoriser le Fleuve en Île-de-France Fleuve, logistique et environnement Valoriser le Fleuve en Île-de-France Fleuve, logistique et environnement Entre ports maritimes et centres de consommation, le rôle essentiel des terminaux fluviaux intérieurs Table ronde du 8 octobre 2009

Plus en détail

Présentation du Port Autonome de Dakar

Présentation du Port Autonome de Dakar Présentation du Port Autonome de Dakar A/ Situation géographique De par sa situation géographique exceptionnelle, le Port Autonome de Dakar occupe une position stratégique à l intersection des lignes maritimes

Plus en détail

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Les systèmes de transport intelligents au service du Plan de transport de la Ville de Montréal Marc Blanchet, Ville de

Plus en détail

Depuis les années 50: course vers le gigantisme des navires. Depuis les années 2000: complexification des risques.

Depuis les années 50: course vers le gigantisme des navires. Depuis les années 2000: complexification des risques. 60.000 navires à travers le monde; 80% du commerce mondial; 7,8 Milliards de tonnes de marchandises. Explosion du trafic maritime; 90% du trafic mondial; Bateau: mode de transport principal. Depuis les

Plus en détail

SAVOIR S ADAPTER POUR PROPULSER TOUTE L ÉCONOMIE DU QUÉBEC!

SAVOIR S ADAPTER POUR PROPULSER TOUTE L ÉCONOMIE DU QUÉBEC! SAVOIR S ADAPTER POUR PROPULSER TOUTE L ÉCONOMIE DU QUÉBEC! Cérémonie de clôture Congrès et Salon des transports de l AQTR Sylvie Vachon, pdg de l Administration portuaire de Montréal (13 avril 2016) LE

Plus en détail

11.1 Réseau routier Transport aérien

11.1 Réseau routier Transport aérien Chapitre 11 : Infrastructures de transport Les infrastructures de transport du bassin versant de la Yamaska sont nombreuses. Tous ces aménagements sont des modifications anthropiques et ont des impacts

Plus en détail

Canada-Inde. Alexandre Gauthier. Publication n o F Le 20 avril 2012

Canada-Inde. Alexandre Gauthier. Publication n o F Le 20 avril 2012 Canada-Inde Publication n o 212-73-F Le 2 avril 212 Alexandre Gauthier Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires Canada-Inde

Plus en détail

Canada-Corée du Sud. Alexandre Gauthier. Publication n o F Le 17 juillet 2012

Canada-Corée du Sud. Alexandre Gauthier. Publication n o F Le 17 juillet 2012 Canada-Corée du Sud Publication n o 212-58-F Le 17 juillet 212 Alexandre Gauthier Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Le transport maritime. 33 Tableau de bord de la façade Sud-Atlantique 2015

Le transport maritime. 33 Tableau de bord de la façade Sud-Atlantique 2015 Le transport maritime Les 2 grands ports maritimes de la Rochelle et de Bordeaux se classent respectivement en 7 et 8 places des ports français en termes de trafic global de marchandises. Dans ces 2 grands

Plus en détail

«L importance des informations locales pour le commerce international»

«L importance des informations locales pour le commerce international» «L importance des informations locales pour le commerce international» 14 juillet 2014 Promouvoir des modèles financiers inclusifs pour les agriculteurs africains 1 PROMOUVOIR DES MODÈLES FINANCIERS INCLUSIFS

Plus en détail

Canada-Turquie. Alexandre Gauthier* Publication n o F Le 31 août 2011

Canada-Turquie. Alexandre Gauthier* Publication n o F Le 31 août 2011 Canada-Turquie Publication n o 2011-105-F Le 31 août 2011 Alexandre Gauthier* Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche parlementaires Canada-Turquie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Décret n o 2007-1282 du 28 août 2007 relatif aux aides à l investissement immobilier

Plus en détail

Information relative au projet

Information relative au projet ADMINISTRATION PORTUAIRE DE QUÉBEC PROJET D AGRANDISSEMENT DU PORT DE QUÉBEC BEAUPORT 2020 CONSTRUCTION D UN NOUVEAU QUAI MULTIFONCTIONNEL EN EAU PROFONDE Information relative au projet Septembre 2015

Plus en détail

Fiche technique SALON INTERNATIONAL DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE «LOGISTICAL» Novembre Page 1 sur 6

Fiche technique SALON INTERNATIONAL DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE «LOGISTICAL» Novembre Page 1 sur 6 Fiche technique SALON INTERNATIONAL DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE «LOGISTICAL» 23-26 Novembre 2016 Page 1 sur 6 Préambule : Le transport maritime international a connu durant ces dernières décennies

Plus en détail

La politique maritime intégrée en Tunisie

La politique maritime intégrée en Tunisie La politique maritime intégrée en Tunisie Ministère du Transport Direction générale de la marine marchande Youssef BEN ROMDHANE 16 avril 2013 1 Fondements d une politique maritime intégrée (PMI) en Tunisie

Plus en détail

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES Étude de cas : une zone industrialo-portuaire (ZIP) en Asie: Shanghai E.Ambite 2011 Etude de cas Shanghai 1ère partie manuel pages 218-219 Le port de Shanghai:

Plus en détail

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif

La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif La libéralisation des investissements et l Afrique: le cas du secteur extractif Kabinet CISSE, Economiste Directeur Exécutif du CECIDE (Guinée-Conakry) E-Mail: cecideomc@yahoo.fr En filigrane Rappel contextuel

Plus en détail

Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun

Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun Loi n 2013/004 du 18 Avril 2013 fixant les incitations à l investissement privé en République du Cameroun L Assemblée Nationale a délibéré et adopté, le Président de la République promulgue la loi dont

Plus en détail

1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète?

1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète? LA GUERRE DE L ÉNERGIE N EST PAS UNE FATALITÉ en 10 questions / réponses 1. La Chine et l Inde vont-elles épuiser les ressources énergétiques de la planète? Un Chinois consomme une tonne équivalent pétrole

Plus en détail

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire du Yukon présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Libérer le potentiel du Nord pour aider à créer un meilleur Canada Page 1 sur 10 Le gouvernement du Yukon est heureux

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juillet 2015 Ce bulletin sur le marché du travail présente une analyse des résultats de l Enquête sur la population active

Plus en détail