sur l homologation en ski de fond :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "sur l homologation en ski de fond : www.fis-ski.com/uk/disciplines/cross-country-rules/crosscountry-rules/homologations.html."

Transcription

1 Ski de fond Canada Directives sur l homologation des parcours de compétition Révision : octobre Présentation Ces directives ont pour but d encadrer le travail des inspecteurs canadiens en homologation, des concepteurs de parcours et des organisateurs des Championnats canadiens et des épreuves sanctionnées par la Fédération internationale de ski (FIS) et le Comité international paralympique (CIP), afin que le Canada puisse demeurer admissible à organiser ces épreuves. Ces directives comprennent les principales parties du Manuel d homologation de la FIS et le Guide du CIP sur l homologation du ski nordique (la section 7 du manuel de la FIS). Les directives permettront aux responsables de l homologation de mieux comprendre les règlements de compétition de la FIS et les normes du CIP sur l élaboration des parcours. Au final, nous obtiendrons les meilleurs parcours pour les épreuves de haut niveau. Un concepteur compétent devrait être en mesure de proposer des options pour un parcours homologués, afin de pouvoir l adapter à un niveau technique moins élevé et notamment le ski assis. De cette façon, les sommes importantes investies pour le développement des pistes, répondront à un plus vaste éventail de besoins pour le développement des athlètes. 1.1 Contexte Ski de fond Canada exige l homologation de parcours uniquement pour les épreuves sanctionnées par la FIS, en classe ouverte junior et senior hommes et dames, pour les épreuves sanctionnées par le CIP et pour les Jeux d hiver du Canada. Pour les catégories plus jeunes, les parcours n ont pas à être homologués mais doivent satisfaire aux recommandations publiées par le comité des événements de SFC. 1.2 Références Pour l application des directives de SFC sur l homologation des parcours, les principales sources de référence sont : les Règlements des concours internationaux (RCI) de ski de fond de la FIS et le Manuel d homologation de la FIS. La version de ces règlements est actuellement disponible sur le site Internet de la FIS à la section des règlements de ski de fond : ainsi qu à la section sur l homologation en ski de fond : Les règlements des épreuves de ski nordique du CIP ( l annexe 5 du Guide d homologation du ski nordique du CIP, que l on retrouve aussi à la section 7 du manuel d homologation de la FIS servent également de référence dans l application de ces directives pour les parcours homologués par le CIP.

2 1.3 Responsabilités des divisions Normes d homologation de la FIS Le sous comité Règlements et contrôle de la FIS est responsable de l application des normes d homologation pour les épreuves de niveau 1 sanctionnées par la FIS : les Jeux olympiques, les Championnats du monde, la Coupe du monde et les Championnats du monde juniors. Cette responsabilité inclut la nomination des inspecteurs, l élaboration du rapport d homologation et l acceptation finale des parcours. La personne désignée par la FIS est responsable de l acceptation finale. Voir paragraphe du Manuel d homologation de la FIS. Cette personne a le choix de travailler avec le responsable national de l homologation, si elle le juge nécessaire. Les autres épreuves de niveau moins élevé sanctionnées par la FIS sont des épreuves de niveau 2 et comprennent les coupes continentales et les autres épreuves sanctionnées par la FIS. Pour ces épreuves, la fédération nationale est responsable de nommer des inspecteurs régionaux en homologation qui doivent soumettre leurs rapports au coordonnateur national des inspecteurs ou au coordonnateur régional FIS des inspecteurs. Le coordonnateur régional FIS doit accepter les parcours de sa région avant que les certificats ne soient émis par la FIS. Voir paragraphe du Manuel d homologation de la FIS. Le bureau du ski nordique de la FIS a les responsabilités suivantes : Remplir les documents requis pour chaque parcours homologué. Créer un dossier pour chaque parcours homologué. Il doit y avoir un dossier et un numéro distinct pour le niveau 1 et le niveau 2. Émettre un certificat pour chaque parcours homologué. Tenir les dossiers à jour. La fédération nationale, en collaboration avec le coordonnateur national, a les responsabilités suivantes : Collaborer avec les inspecteurs régionaux de SFC pour que le processus d homologation réponde aux normes en vigueur, telles que décrites dans le Manuel d homologation de la FIS. Demeurer en contact avec les inspecteurs canadiens qualifiés pour exécuter le processus d homologation. Réviser au besoin les rapports soumis au coordonnateur régional de la FIS. Collaborer avec la FIS pour l émission des certificats, créer un dossier sur les sites canadiens homologués et effectuer le suivi des demandes de renouvellement. Nommer les inspecteurs canadiens auprès des sites qui font une demande d homologation. Note : tel que décrété par la FIS *[11.7 p. 27], tous les inspecteurs en homologation de la FIS doivent participer à un stage de formation, réussir un examen écrit et faire un stage pratique supervisé par un inspecteur désigné par la FIS. Le coordonnateur canadien crée un dossier récapitulatif résumant les demandes en cours, les caractéristiques de chaque projet et l évolution des demandes. Les inspecteurs

3 régionaux doivent fournir tous les renseignements nécessaires à la mise à jour de ce dossier Normes d homologation du CIP Le comité technique du CIP pour le ski de fond est responsable de l application des normes d homologation pour les épreuves de niveau 1 sanctionnées par le CIP : les Jeux paralympiques, les Championnats du monde de ski nordique du CIP, la Coupe du monde du CIP. Le CIP n a pas encore un processus formel d homologation (certificat et numéro d homologation) ; cependant, un site doit faire la preuve que le parcours satisfait aux exigences du Guide d homologation qui sont semblables à celles de la FIS : cartes détaillées et profils de parcours. La responsabilité de l homologation est déléguée par le comité technique au directeur d épreuve ou au délégué technique ; le processus d homologation est réalisé site par site ou événement par événement. Il est possible de demander à l avance au comité technique de l aide pour l homologation ou l inspection. 1.4 Procédure d homologation et responsabilités du comité local Identifier les principales personnes qui formeront le comité d homologation local et la personne qui sera responsable de présenter une demande d homologation auprès de SFC. Au sein de ce comité, on devrait retrouver les compétences et les connaissances suivantes: a. Expérience de compétition de haut niveau ; b. Connaissance complète des sentiers existants ; c. Gestion de données cartographiques et de GPS ; d. Responsable des finances ; e. Gestion d une documentation détaillée Cette équipe ou la personne responsable doit étudier le Manuel d homologation de la FIS, les articles 313, 314 et 320 des RCI ainsi que le Guide d homologation du CIP et appliquer ces informations en fonction des exigences du terrain et des étapes à suivre avec l inspecteur désigné. Cette étude doit faire ressortir clairement les possibilités de réaménagement du terrain et les ententes actuelles avec les propriétaires ou les conditions de location. Pour que la démarche de planification soit adéquate et efficace, il est essentiel de travailler avec des cartes de qualité, en format papier et électronique. L élaboration de ces documents ainsi que la production des cartes et des plans du stade est la responsabilité de l équipe locale et non celle de l inspecteur. Ces certes et ces plans seront soumis à la FIS avec le rapport de l inspecteur. En plus des cartes, on doit remettre à l inspecteur toutes les données relatives à la distance et au dénivelé de chaque parcours. Les données sur l altitude relevées à l aide d un GPS portatif ou de Google Earth n ont

4 pas le niveau de précision requis pour être utilisées dans le logiciel dons la FIS se sert pour produire le profil des parcours et calculer les statistiques relatives à la montée maximale, à la montée totale et au dénivelé. Il est important de discuter avec l inspecteur dès le début de la démarche afin de ne pas perdre de temps ou d argent dans la collecte de données inutiles. En fonction de l envergure du projet et du niveau de compétition, il faut prévoir plusieurs visites sur le site et plusieurs séances de travail pour obtenir les informations les plus complètes possibles Soumettre la demande d homologation de parcours au directeur des événements de SFC. Cette demande doit indiquer le nombre estimé de parcours qui seront aménagés et les formats d épreuve prévus pour ces parcours. Il existe un formulaire officiel pour la soumission de cette demande. SFC émettra une facture pour cette demande d après la tarification ci-dessous. Cette facture doit être payée avant la nomination de l inspecteur et avent le début du projet. Il pourra s avérer pertinent de discuter avec le coordonnateur en homologation de SFC avant de soumettre votre demande si certains éléments ne sont pas clairs Débuter par une évaluation complète et en présentant l étape d élaboration préliminaire qui comprend les recommandations de l inspecteur désigné ou d un concepteur de parcours qualifié. Si vous engagez un concepteur, vérifiez qu il possède une connaissance pratique des normes d homologation et des attentes actuelles de la FIS et du CIP. Idéalement, l inspecteur en homologation et le concepteur de parcours devraient être des personnes distinctes de façon à ce que l inspecteur n ait pas à évaluer son propre travail. Cependant, l inspecteur pourra à l occasion orienter le travail de l équipe locale pour obtenir un bon plan d ensemble. 1.5 Coûts de la procédure d homologation Conformément à l article des Règlements des concours internationaux, le bureau de la FIS détermine les frais administratifs pour l acceptation de chaque parcours et l émission du certificat. Ces frais sont les mêmes pour tous les niveaux d épreuve. Demande d homologation : (Incluant les frais administratifs de SFC) Certificat d homologation : Visites d inspection : 200 $ par dossier soumis 100 $ pour chaque parcours identifié dans la demande 100 $ par jour Les frais de visite de l inspecteur en homologation sont remboursés conformément à l article Si l inspecteur agit à titre de consultant au cours du processus d homologation, les tarifs de consultation sont déterminés distinctement des frais d inspection.

5 Les frais de visite comprennent un montant de 100 $ par jour, pour les journées de déplacement précédant et suivant la visite, et pour chaque journée d inspection. Un concepteur professionnel de parcours ou un promoteur expérimenté demanderont des honoraires quotidiens ou un montant global qui s ajoutent aux frais de planification et de construction. Ces montants peuvent varier de 250 à $ par jour pour le travail sur place, plus les frais de déplacement et d hébergement. Les montants varient selon le niveau d épreuve et les honoraires les plus élevés ne sont généralement demandés que pour le niveau 1. Prévoir les montants requis pour une évaluation et une planification complète en début de processus s avère généralement un investissement rentable. 1.6 Responsables de l homologation : Coordonnateur régional de l homologation pour la FIS : John Aalberg Coordonnateur pour le Canada : Al Maddox Inspecteurs régionaux au Canada ( ) Len Apedaile, Richard Lemoine, Mike Norton, Al Maddox, Alain Vachon, Al White Directeur des événements de SFC : Dave Dyer

Athlétisme Canada Politique du Programme d aide aux athlètes (PAA) 2015-2016 Profil paralympique

Athlétisme Canada Politique du Programme d aide aux athlètes (PAA) 2015-2016 Profil paralympique Athlétisme Canada Politique du Programme d aide aux athlètes (PAA) 2015-2016 Profil paralympique 1. Description générale du programme et objectif Le programme d aide aux athlètes (PAA) est un programme

Plus en détail

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1

Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Vérification de la conformité à la Politique sur le contrôle interne du Conseil du Trésor Phase 1 Bureau du dirigeant principal de la vérification et de l évaluation Direction des services de vérification

Plus en détail

WATER POLO CANADA POLITIQUE DE 2015 SUR LE PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES (PAA)

WATER POLO CANADA POLITIQUE DE 2015 SUR LE PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES (PAA) Water Polo Canada www.waterpolo.ca 1084, rue Kenaston, bureau 1A Tél. : 613-748-5682 Ottawa (Ontario) K1B 3P5 Fax : 613-748-5777 WATER POLO CANADA POLITIQUE DE 2015 SUR LE PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES

Plus en détail

Coûts associés à la gestion des changements apportés aux plans et devis en cours d exécution

Coûts associés à la gestion des changements apportés aux plans et devis en cours d exécution Coûts associés à la gestion des changements apportés aux plans et devis en cours d exécution Corporation des entrepreneurs généraux du Québec 6800, boulevard Pie-IX Montréal (Québec) H1X 2C8 Tél : (514)

Plus en détail

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS CONCOURS 2015 DU FONDS COLLÈGE-INDUSTRIE POUR L INNOVATION VOLET 1 : INFRASTRUCTURE DE RECHERCHE INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS DESCRIPTION Le Fonds collège-industrie pour l innovation (FCII)

Plus en détail

VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB)

VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB) VÉRIFICATION DES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE D ADAPTATION ÉCONOMIQUE, INDUSTRIELLE ET COMMUNAUTAIRE POUR LE SECTEUR DU BOIS D ŒUVRE (INAEICB) Rapport de vérification Préparé par CONSEILS ET VÉRIFICATION CANADA

Plus en détail

Aperçu du programme national de l élite 2016

Aperçu du programme national de l élite 2016 Aperçu du programme national de l élite 2016 Aperçu Le modèle du programme national de l élite est conçu pour les athlètes qui sont sur la voie de satisfaire aux objectifs de l élite de Tennis Canada.

Plus en détail

Ensemble de politiques sur la gestion de l information

Ensemble de politiques sur la gestion de l information Ensemble de politiques sur la gestion de l information TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos... 1 1.1. Application...1 1.2. Structure de l Ensemble de politiques... 1 1.3. Principes directeurs... 2 1.4. Exceptions...2

Plus en détail

SKI DE FOND CANADA PROGRAMME POUR ATHLÈTES VALIDES CRITÈRES D OCTROI DES BREVETS DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES POUR

SKI DE FOND CANADA PROGRAMME POUR ATHLÈTES VALIDES CRITÈRES D OCTROI DES BREVETS DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES POUR SKI DE FOND CANADA PROGRAMME POUR ATHLÈTES VALIDES CRITÈRES D OCTROI DES BREVETS DU PROGRAMME D AIDE AUX ATHLÈTES POUR 2016-2017 1.0 OBJECTIF PREMIÈRE PARTIE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1) Le but du présent

Plus en détail

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action

Gestionnaire responsable (Titre) Date de mise en œuvre prévue. Conclusions Recommandations Réponse de la direction Plan d action RÉPONSE DE LA DIRECTION ET DE PLAN D ACTION TITRE DU PROJET : Évaluation du services du droit fiscal CENTRE DE RESPONSABILITÉ : services du droit fiscal () Conclusions Recommandations Réponse de la direction

Plus en détail

Directives de pratique. concernant. l adjudication des frais

Directives de pratique. concernant. l adjudication des frais Ontario Energy Board Commission de l énergie de l Ontario Directives de pratique concernant l adjudication des frais Février 2003 DIRECTIVES DE PRATIQUE CONCERNANT L ADJUDICATION DES FRAIS 1. DÉFINITIONS

Plus en détail

Section 4 Intégration socioprofessionnelle

Section 4 Intégration socioprofessionnelle Section 4 Intégration socioprofessionnelle L ISP de A à Z L ISP, de multiples avantages Les quatre dimensions de l employabilité Synthèse des cours du programme d études Les compétences polyvalentes et

Plus en détail

Programme national de l élite 2017

Programme national de l élite 2017 Programme national de l élite 2017 Aperçu Vision : Devenir un chef de file mondial du tennis en fauteuil roulant Tennis Canada a établi quatre plateformes clés qui créeront le parcours à suivre pour devenir

Plus en détail

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec

POLITIQUE. de la. Fédération de natation du Québec FNQ 2015-09-23 POLITIQUE de la Fédération de natation du Québec «Politique d inscription des clubs» 23 septembre 2015 Politique d inscription des clubs 2015-2016 Page 1 sur 11 Table des matières Définition

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

Document d information sur le transport rémunéré de personnes par automobile

Document d information sur le transport rémunéré de personnes par automobile MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Document d information sur le transport rémunéré de personnes par automobile HIVER 2016 TABLE DES MATIÈRES Consultation...

Plus en détail

Programme de recouvrement des coûts de la CCSN

Programme de recouvrement des coûts de la CCSN Programme de recouvrement des coûts de la CCSN Programme de recouvrement des coûts de la Commission canadienne de sûreté nucléaire Publié par la Commission canadienne de sûreté nucléaire Also published

Plus en détail

Ski de fond Canada Appel d offres pour l organisation des Championnats canadiens Cahier des charges

Ski de fond Canada Appel d offres pour l organisation des Championnats canadiens Cahier des charges Ski de fond Canada Appel d offres pour l organisation des Championnats canadiens Cahier des charges Ski de fond Canada (SFC) lance un appel d offres pour l organisation des Championnats canadiens Haywood

Plus en détail

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21

POLITIQUE & PROCÉDURE. APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 POLITIQUE & PROCÉDURE P-16-2013 TITRE : POLITIQUE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL N o : P-16-2013 APPROUVÉE PAR : Résolution no 2013-01-045 Date : 2013-01-21 DATE EN VIGUEUR : 2013-01-21 politique nouvelle

Plus en détail

Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de

Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de Centre de Gaspé 96, rue Jacques-Cartier Gaspé (Québec) G4X 2S8 Démarche de reconnaissance des acquis pour l obtention de Attestation d études collégiales (AEC) Agent en support à la gestion des ressources

Plus en détail

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE

TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE TARIF D HONORAIRES DES HUISSIERS DE JUSTICE SECTION I CLASSES DES PROCÉDURES Dans le présent règlement, les classes de procédures auxquelles il est référé correspondent à : CLASSE 1 CLASSE 2 i. Une procédure

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DU BÉNÉVOLAT (Revu et confirmé par la Direction des services aux membres le 30 avril 2013)

POLITIQUE DE GESTION DU BÉNÉVOLAT (Revu et confirmé par la Direction des services aux membres le 30 avril 2013) POLITIQUE DE GESTION DU BÉNÉVOLAT (Revu et confirmé par la Direction des services aux membres le 30 avril 2013) Document 213037 1. PROMOTION DU BÉNÉVOLAT L ICA a pour politique de promouvoir activement

Plus en détail

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES Type de politique : Processus de gouvernance Les membres du conseil et des comités, ainsi que d autres bénévoles, sont autorisés à engager des

Plus en détail

Classeur financier Guide à l intention des utilisateurs externes

Classeur financier Guide à l intention des utilisateurs externes Classeur financier Guide à l intention des utilisateurs externes Table des matières Introduction... 3 Instructions générales... 3 Étape 1 Préparation du budget... 5 Frais indirects... 8 Étape 2 Préparation

Plus en détail

Prix ACTA Air Canada L Association canadienne des agences de voyages (ACTA) est l association nationale. Catégories des prix

Prix ACTA Air Canada L Association canadienne des agences de voyages (ACTA) est l association nationale. Catégories des prix Prix ACTA Air Canada L Association canadienne des agences de voyages (ACTA) est l association nationale commerciale représentant le secteur du voyage au détail au sein de l industrie du voyage au Canada.

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DE FINANCEMENT DE LA PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE W GUIDE DU DEMANDEUR www.tc.gc.ca/pfpc 1.0 Aperçu Le Programme de financement de la participation communautaire («PFPC» ou «le Programme») fournit

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX

POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX POLITIQUE CONCERNANT LES STAGIAIRES POSTDOCTORAUX Adoptée par la Commission des études, le 10 mai 2002 Ratifiée par le Conseil d administration, le 7 juin 2002 Modifiée par la Commission des études, le

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase

Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase Plan d études - Filière d études sanctionnée par un certificat Enseignant-e-s autorisé-e-s à enseigner au gymnase Filière d études 1 Bases légales 2 2 s de formation 2 3 Admission 2 3.1 Conditions d admission

Plus en détail

Mécanisme de gestion de la liste des experts

Mécanisme de gestion de la liste des experts Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Mécanisme de gestion de la liste des experts FORMULAIRE D INSCRIPTION FO-12-GLE-01 Mise à jour : 2016-09-22 INSTRUCTIONS POUR ÊTRE ADMISSIBLE À

Plus en détail

PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL D ENCADREMENT

PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL D ENCADREMENT PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL D ENCADREMENT Table des matières 1. Préambule... 3 2. Définitions... 3 3. Champs d application... 4 4. Principes... 4 5. Comité de perfectionnement... 5 6. Demandes

Plus en détail

Permis de conduire canadien valide et capacité de conduire un véhicule à l étranger

Permis de conduire canadien valide et capacité de conduire un véhicule à l étranger AFFICHAGE DE POSTE ENTRAÎNEUR DE L ÉQUIPE NATIONALE FÉMININE SÉNIOR MAI 2012 Water Polo Canada (WPC) cherche un entraîneur-chef* dans le cadre du programme de l équipe nationale féminine. Ce programme

Plus en détail

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION

BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION BANQUE DE MONTRÉAL CHARTE DU COMITÉ D AUDIT ET DE RÉVISION Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités de surveillance concernant l intégrité de l information financière

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Règlements types. Guide établissant un cadre pour le fonctionnement, les procédures et les règlements d une chambre

Règlements types. Guide établissant un cadre pour le fonctionnement, les procédures et les règlements d une chambre Règlements types Guide établissant un cadre pour le fonctionnement, les procédures et les règlements d une chambre Avril 2015 Avant-propos Les règlements d une chambre de commerce sont très importants,

Plus en détail

INFORMATION SUR LE COMPTE CLIENT

INFORMATION SUR LE COMPTE CLIENT INFORMATION SUR LE COMPTE CLIENT Version : 2017-001 Dernière modification : 6 avril 2017 Qui doit fournir la documentation relative au compte client? Vous devez fournir des copies des documents relatifs

Plus en détail

Ski de fond Canada. Politique sur le maintien de la certification et le perfectionnement professionnel

Ski de fond Canada. Politique sur le maintien de la certification et le perfectionnement professionnel Adoption : décembre 2013 Entrée en vigueur : janvier 2014 1.1. Principes Ski de fond Canada Politique sur le maintien de la certification et le perfectionnement professionnel 1.1.1. Le maintien de la certification

Plus en détail

Rapports sur les pratiques d inscription équitables : Directive à l intention des organismes de réglementation de l Ontario

Rapports sur les pratiques d inscription équitables : Directive à l intention des organismes de réglementation de l Ontario Rapports sur les pratiques d inscription équitables : Directive à l intention des organismes de réglementation de l Ontario Décembre 2015 Bureau du commissaire à l équité 595, rue Bay, bureau 1201 Toronto

Plus en détail

Programme de soutien à des projets de garde estivale et de grands congés scolaires

Programme de soutien à des projets de garde estivale et de grands congés scolaires Programme de soutien à des projets de garde estivale et de grands congés scolaires Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013 Dépôt légal - Bibliothèque et Archives Canada, 2013

Plus en détail

CONTRAT DE RÉSIDENCE

CONTRAT DE RÉSIDENCE CONTRAT DE RÉSIDENCE PARTIES CONTRACTANTES Le présent contrat est conclu entre d une part, le Home Médicalisé LA LORRAINE SA, Pré-Rond 11-12, Case postale 376, 2022 Bevaix ci-après l institution et d autre

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle des programmes

Plus en détail

GUIDE DE LA LOI SUR L ASSAINISSEMENT DES LIEUX CONTAMINÉS

GUIDE DE LA LOI SUR L ASSAINISSEMENT DES LIEUX CONTAMINÉS LIGNE DIRECTRICE Juin 2016 GUIDE DE LA LOI SUR L ASSAINISSEMENT DES LIEUX CONTAMINÉS 1.0 Contexte La Loi sur l assainissement des lieux contaminés (la «Loi») a été proclamée originalement en mai 1997 et

Plus en détail

Bourses de fin d'études doctorales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (Dépôt initial de la thèse en 4 ans ou moins)

Bourses de fin d'études doctorales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (Dépôt initial de la thèse en 4 ans ou moins) Bourses de fin d'études doctorales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales (Dépôt initial de la thèse en 4 ans ou moins) La Faculté des études supérieures et postdoctorales (FESP) remet

Plus en détail

Politique des Prix Nationaux

Politique des Prix Nationaux A. Introduction Triathlon Canada s engage à reconnaître annuellement les accomplissements individuels exceptionnels d athlètes, entraîneurs et contributeurs/bénévoles exceptionnels en Triathlon, Triathlon

Plus en détail

Guide de réalisation des inventaires et des prévisions des émissions de gaz à effet de serre dans les municipalités

Guide de réalisation des inventaires et des prévisions des émissions de gaz à effet de serre dans les municipalités Guide de réalisation des inventaires et des prévisions des émissions de gaz à effet de serre dans les municipalités manitobaines Introduction Le présent guide aidera les administrations municipales du

Plus en détail

Entraîneur/entraîneure de l équipe nationale féminine senior. Description de travail

Entraîneur/entraîneure de l équipe nationale féminine senior. Description de travail Entraîneur/entraîneure de l équipe nationale féminine senior 1. Description générale du poste Description de travail L entraîneur/entraîneure de l équipe nationale senior est responsable des programmes

Plus en détail

Bourses de fin d'études doctorales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales - Concours

Bourses de fin d'études doctorales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales - Concours Bourses de fin d'études doctorales de la Faculté des études supérieures et postdoctorales - Concours 2015-2016 (Dépôt initial de la thèse pendant la 5 e année au doctorat) La Faculté des études supérieures

Plus en détail

RÈGLEMENT AMIABLE (à l égard des intimés Villabar Real Estate inc., St. Clair Research Associates inc., Ronald A. Medoff et Mayer Hoffer)

RÈGLEMENT AMIABLE (à l égard des intimés Villabar Real Estate inc., St. Clair Research Associates inc., Ronald A. Medoff et Mayer Hoffer) VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5, ET DANS L'AFFAIRE DE GEORGE WAYNE MALLETT (alias Wayne Mallett), VILLABAR REAL ESTATE INC., ST. CLAIR RESEARCH ASSOCIATES INC., RONALD A.

Plus en détail

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008

Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 Les exigences de documentation d ISO 9001:2008 ISO 9001:2008 donne à l'organisme une grande flexibilité quant à la façon de documenter son Système de Management de la Qualité (SMQ). Il convient de souligner

Plus en détail

A. Composante télévision 6. Liste des documents requis

A. Composante télévision 6. Liste des documents requis Liste des documents requis PRODUCTION Télévision, VSD et distribution numérique A. Composante télévision 6. Liste des documents requis REMARQUE IMPORTANTE : Référez vous à la présente liste de contrôle

Plus en détail

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION 2012 RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT 2012 FÉVRIER 2012 Résumé du plan L orientation stratégique

Plus en détail

Résolution des différends en matière d instruments documentaires

Résolution des différends en matière d instruments documentaires RÈGLEMENT DOCDEX Règlement d expertise de la Chambre de commerce internationale pour la Résolution des différends en matière d instruments documentaires Première revision En vigueur à compter du 15 mars

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Document Date de révision: août 2015

Document Date de révision: août 2015 Document 2.1.3 Date de révision: août 2015 CROSS-COUNTRY SKI DE FOND CANADA POLITIQUE ET PROCÉDURES POUR LA SÉLECTION, LA NOMINATION ET L ANNONCE DE L ÉQUIPE NAITONALE DE SKI DE FOND 1.0 Objectif L objectif

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke

Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke Politique de soutien aux entreprises d économie sociale de Sherbrooke En complément au CA du 27 janvier 2016 Adoption au CA du 27 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES I- Mise en contexte... 2 II- Services de

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 5.11 Revenu agricole Compétence législative Paragraphe 7 (3) de la Loi. Paragraphe 39 (1), article 48, et dispositions 1 et 6 du paragraphe 54 (1) du Règlement

Plus en détail

1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD).

1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD). 1. DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR 1.1. La présente politique prend effet le (date établie avec l autorisation du CHD). 1.2. La présente politique remplace la Politique du CNRC relative aux conflits d intérêts

Plus en détail

AVIS DE COURSE FINALE COUPE QUÉBEC. 12 et 13 mars 2016 Parc régional de Val David Val Morin, secteur Far Hills et volet régional

AVIS DE COURSE FINALE COUPE QUÉBEC. 12 et 13 mars 2016 Parc régional de Val David Val Morin, secteur Far Hills et volet régional AVIS DE COURSE FINALE COUPE QUÉBEC 12 et 13 mars 2016 Parc régional de Val David Val Morin, secteur Far Hills et volet régional Nom de la compétition : Coupe Québec # 5 Club-Hôte : Site : Tarif accès aux

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie

Règlement. pour la certification de centres du sein. Ligue suisse contre le cancer / Société suisse de sénologie Règlement pour la certification de centres du sein Ligue suisse contre le cancer / Ce règlement est rédigé en allemand, français et italien. En cas de contradictions, c est la version allemande qui fait

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

POLITIQUE RELATIVE À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE POLITIQUE RELATIVE À LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE MARS 2012 POLITIQUE PRÉPARÉE ET SOUMISE PAR LE COMITÉ DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Adoptée par le conseil municipal, le 6 mars 2012 par la résolution 2012-03-115 POLITIQUE

Plus en détail

CHAMPIONNATS NATIONAUX DE SKI ACROBATIQUE SAUTS

CHAMPIONNATS NATIONAUX DE SKI ACROBATIQUE SAUTS Centre d excellence acrobatique Val St-Côme, Equipe de Ski acrobatique Val St-Côme Piste Nicolas Fontaine Val St-Côme, QC, Canada 8 MARS, 2015 Invitation L Association canadienne de ski acrobatique est

Plus en détail

Fonds pour la petite infrastructure du Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la petite infrastructure du Fonds pour la recherche en Ontario Fonds pour la petite infrastructure du Fonds pour la recherche en Ontario Le Fonds pour la petite infrastructure du Fonds pour la recherche en Ontario (FRO) aide les établissements de recherche de l Ontario

Plus en détail

BOURSE D AIDE À LA RELÈVE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE DU CLD DOMAINE-DU-ROY «LA RELÈVE DU ROY»

BOURSE D AIDE À LA RELÈVE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE DU CLD DOMAINE-DU-ROY «LA RELÈVE DU ROY» BOURSE D AIDE À LA RELÈVE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE DU CLD DOMAINE-DU-ROY «LA RELÈVE DU ROY» 1. Objectifs La Bourse d aide à la relève agricole et agroalimentaire du CLD Domaine-du-Roy «La Relève du

Plus en détail

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Règles et normes du Programme de soutien aux événements sportifs internationaux ou pancanadiens PRÉAMBULE Le Programme de soutien aux événements

Plus en détail

DIRECTIVES DÉTAILLÉES

DIRECTIVES DÉTAILLÉES FORMULAIRE DE DEMANDE DE DÉSIGNATION Code client réservé à l administration DIRECTIVES SOMMAIRES Veuillez consulter les directives détaillées avant de remplir le formulaire. Remplissez toutes les sections

Plus en détail

SERVICE DES LOISIRS ET DE LA VIE COMMUNAUTAIRE POLITIQUE AIDE FINANCIÈRE JEUNES ATHLÈTES D ÉLITE SPORTIVE

SERVICE DES LOISIRS ET DE LA VIE COMMUNAUTAIRE POLITIQUE AIDE FINANCIÈRE JEUNES ATHLÈTES D ÉLITE SPORTIVE SERVICE DES LOISIRS ET DE LA VIE COMMUNAUTAIRE POLITIQUE AIDE FINANCIÈRE JEUNES ATHLÈTES D ÉLITE SPORTIVE DÉCEMBRE 2015 2 Table des matières INTRODUCTION... 3 1. FONDEMENTS... 3 2. CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ...

Plus en détail

Fonds de recherche médicale du Nouveau-Brunswick (FRMN.-B.) Demande de subvention

Fonds de recherche médicale du Nouveau-Brunswick (FRMN.-B.) Demande de subvention Fonds de recherche médicale du Nouveau-Brunswick (FRMN.-B.) Demande de subvention Date limite du concours 30 mai 2002 2002- Numéro du projet Réservé à la régie interne Fonds de recherche médicale du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Jeux paralympiques de Rio 2016 CRITÈRES DE SÉLECTION

Jeux paralympiques de Rio 2016 CRITÈRES DE SÉLECTION Jeux paralympiques de Rio 2016 CRITÈRES DE SÉLECTION APERÇU Tous les candidats sont choisis conformément au Livre des règlements de sélection de l équipe nationale d Athlétisme Canada (AC). Les règles

Plus en détail

Étude d impact environnemental au Nouveau-Brunswick

Étude d impact environnemental au Nouveau-Brunswick Étude d impact environnemental au Nouveau-Brunswick Environnement et Gouvernements locaux Introduction Cette publication donne un aperçu de l étude d impact sur l environnement au Nouveau-Brunswick et

Plus en détail

RÈGLEMENT RÉGISSANT LA GESTION DES DOSSIERS CLIENTS

RÈGLEMENT RÉGISSANT LA GESTION DES DOSSIERS CLIENTS RÈGLEMENT RÉGISSANT LA GESTION DES DOSSIERS CLIENTS 2016 www.iccrc-crcic.ca Version : 2016-001 Dernière modification : 13 mai 2016 Page 2 de 9 Table des matières 1. FONDEMENT... 4 2. OBJECTIF... 4 3. DÉFINITIONS...

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (L.R.Q., c. R-5, a. 14 et a. 15 ; 2007, c. 21, a. 9 et a. 11) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

Notre promesse en matière de respect de la vie privée

Notre promesse en matière de respect de la vie privée Notre promesse en matière de respect de la vie privée Le Code de TELUS sur la protection de la vie privée contient les dix principes du code type sur la protection des renseignements personnels de l Association

Plus en détail

Le préambule fait partie intégrante du présent règlement.

Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. Province de Québec MRC du Granit Municipalité de Nantes Règlement nº 379-10 Règlement portant sur les ententes relatives à des travaux municipaux Attendu que les dispositions prévues aux articles 145.21

Plus en détail

JEUX D HIVER DU CANADA Restrictions en matière d admissibilité V1.0

JEUX D HIVER DU CANADA Restrictions en matière d admissibilité V1.0 1 JEUX D HIVER DU CANADA 2019 Restrictions en matière d admissibilité V1.0 Les restrictions en matière d admissibilité sont fondées sur le stade «S entraîner à la compétition» du Modèle de développement

Plus en détail

Guide du demandeur. Soutien aux organismes partenaires et apparentés

Guide du demandeur. Soutien aux organismes partenaires et apparentés Guide du demandeur Soutien aux organismes partenaires et apparentés Dernière révision en avril 2016 Information générale Objectif de la politique de soutien aux organismes Reconnaitre et encourager avec

Plus en détail

Avis de convocation à la réunion d automne du Comité d affectation et de promotion des officiels

Avis de convocation à la réunion d automne du Comité d affectation et de promotion des officiels Destinataires : Expéditeur : Présidents de section Bureaux de section Présidents des comités des juges et des évaluateurs de section Présidents du comité des spécialistes de données de section Comité d

Plus en détail

Programme de reconnaissance 2013 & trousse pour la mise en candidature

Programme de reconnaissance 2013 & trousse pour la mise en candidature Programme de reconnaissance 2013 & trousse pour la mise en candidature Lancement : 14 décembre 2012 INTRODUCTION STI Canada et son comité des services aux membres vous remercient envers le programme de

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Direction du transport maritime, aérien et ferroviaire

GUIDE ADMINISTRATIF. Direction du transport maritime, aérien et ferroviaire GUIDE ADMINISTRATIF Programme visant la réduction ou l évitement des émissions de gaz à effet de serre par le développement du transport intermodal (PREGTI) Programme d aide à l amélioration de l efficacité

Plus en détail

ÉVALUATION DES DEMANDES. Annexes

ÉVALUATION DES DEMANDES. Annexes Procès verbal Processus d évaluation Organisme Plan d action Type de demande États financiers ÉVALUATION DES DEMANDES Appuis Documents accompagnateurs Conflit d intérêt Annexes Signature PROCESSUS D ÉVALUATION

Plus en détail

PROCÉDURE. Code : PR-DEU-002-1. Direction responsable : Direction de l enseignement universitaire

PROCÉDURE. Code : PR-DEU-002-1. Direction responsable : Direction de l enseignement universitaire Code : PR-DEU-002-1 PROCÉDURE Direction responsable : Direction de l enseignement universitaire Présentée et adoptée au comité de direction le : 10 novembre 2011 Entrée en vigueur le : 10 novembre 2011

Plus en détail

LE TRANSPORT SCOLAIRE

LE TRANSPORT SCOLAIRE MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS LE TRANSPORT SCOLAIRE Code : Politique 4.1 Date d entrée en vigueur : Mars 2004 Nombre de pages : 7 Origine : Service du transport scolaire

Plus en détail

PROGRAMME EXCELLENCE TRIATHLON QUÉBEC

PROGRAMME EXCELLENCE TRIATHLON QUÉBEC PROGRAMME EXCELLENCE 2016-2017 TRIATHLON QUÉBEC Préambule Les objectifs principaux du programme excellence de Triathlon Québec sont de soutenir les athlètes vers des performances au niveau international,

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L INSCRIPTION ET À LA SUPERVISION DES ARBITRES

RÈGLEMENT RELATIF À L INSCRIPTION ET À LA SUPERVISION DES ARBITRES RÈGLEMENT RELATIF À L INSCRIPTION ET À LA SUPERVISION DES ARBITRES Édition du futsal Auteurs : Bob Tibbo Tiger Liu Préambule En vertu du paragraphe 11(j) du chapitre 2 des Règlements et guide administratif

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

Gérée par : Appel de candidatures INSTRUCTEUR(TRICE) Formation sur la gestion intégrée des systèmes de gestion des matières résiduelles

Gérée par : Appel de candidatures INSTRUCTEUR(TRICE) Formation sur la gestion intégrée des systèmes de gestion des matières résiduelles Gérée par : Appel de candidatures INSTRUCTEUR(TRICE) Formation sur la gestion intégrée des systèmes de gestion des matières résiduelles Février 2014 Contenu Informations sur l organisme... 2 Mise en contexte...

Plus en détail

Politique sur la santé et la sécurité au travail

Politique sur la santé et la sécurité au travail Politique sur la santé et la sécurité au travail Politique adoptée au conseil administration le 6 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 1 2. SIGLES ET DÉFINITIONS... 1 3. OBJECTIFS... 2 4. CHAMP

Plus en détail

Programme Rénovation et PAREL 2015-2016

Programme Rénovation et PAREL 2015-2016 2010-2011 Programme Rénovation et PAREL 2015-2016 Pekuakamiulnuatsh Takuhikan Approuvé le 15 décembre 2014 Règles d'interprétation INTERPRÉTATION DU TEXTE Il est à noter que le genre masculin est utilisé

Plus en détail

LE MÉCANISME MULTICENTRIQUE

LE MÉCANISME MULTICENTRIQUE Marie-Ève Bouthillier et Isabelle Mondou Comité d éthique de la recherche de l Agence de la santé et des services sociaux de Montréal 15 avril 2008 Pourquoi le mécanisme multicentrique? Date d entrée en

Plus en détail

CONTENU DES STAGES ET MODALITES D INSCRIPTION

CONTENU DES STAGES ET MODALITES D INSCRIPTION CONTENU DES STAGES ET MODALITES D INSCRIPTION Pour tout renseignement concernant les stages de formation, contactez le Comité Régional : Comité Régional de la Randonnée Pédestre du Languedoc-Roussillon,

Plus en détail

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS

ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE DEMANDE DE PROPOSITIONS L Association des Etats de la Caraïbe (AEC) invite les consultants éligibles intéressés à soumettre des propositions pour la fourniture d un

Plus en détail

PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS STAGES TECHNIQUES POUR ENTRAÎNEURS

PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS STAGES TECHNIQUES POUR ENTRAÎNEURS PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS STAGES TECHNIQUES POUR ENTRAÎNEURS Solidarité Olympique Programmes mondiaux 2013 2016 STAGES TECHNIQUES POUR ENTRAÎNEURS OBJECTIF Le programme des stages techniques a comme

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2013 au 31 mars 2014 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 1 er avril 2015 au 31 mars

Plus en détail

POLITIQUE 08-05 POLITIQUE CONCERNANT LA VENTE DE BIENS ET SERVICES PRODUITS PAR LES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE OBJET : ÉNONCÉ :

POLITIQUE 08-05 POLITIQUE CONCERNANT LA VENTE DE BIENS ET SERVICES PRODUITS PAR LES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE OBJET : ÉNONCÉ : POLITIQUE 08-05 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL SOURCE Ressources matérielles CIBLE TITRE : POLITIQUE CONCERNANT LA VENTE DE BIENS ET SERVICES PRODUITS PAR LES ÉLÈVES EN FORMATION PROFESSIONNELLE SECTEUR RÉSOLUTION

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT (1999)

MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT (1999) MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT LOI CANADIENNE SUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT (1999) Avis à toute personne qui utilise le bromure de méthyle Les Parties au Protocole de Montréal relatif à des substances

Plus en détail

Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation professionnelle selon l art. 60 LFPr

Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation professionnelle selon l art. 60 LFPr Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Comptabilité et révision des fonds en faveur de la formation

Plus en détail

SERVICE DE LA DIVERSITÉ SOCIALE ET DES SPORTS Ski Tour Canada Montréal octobre 2014

SERVICE DE LA DIVERSITÉ SOCIALE ET DES SPORTS Ski Tour Canada Montréal octobre 2014 SERVICE DE LA DIVERSITÉ SOCIALE ET DES SPORTS Ski Tour Canada Montréal 2016 8 octobre 2014 Objectifs de la présentation Présenter l événement ainsi qu un portrait réaliste des implications financières

Plus en détail

Le régime général d assurance médicaments

Le régime général d assurance médicaments Le régime général d assurance médicaments Régie de l assurance maladie du Québec Rapport d activité 2000-2001 du régime général d assurance médicaments Rappel de la Loi sur l assurance-médicaments et de

Plus en détail