1. MESSAGE DU PRESIDENT... p PRESENTATION DU GROUPE UMC... p VIE MUTUALISTE... p ACTION SOCIALE... p. 5 5.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. MESSAGE DU PRESIDENT... p. 1 2. PRESENTATION DU GROUPE UMC... p. 2 3. VIE MUTUALISTE... p. 4 4. ACTION SOCIALE... p. 5 5."

Transcription

1

2 1. MESSAGE DU PRESIDENT p PRESENTATION DU GROUPE UMC p VIE MUTUALISTE p ACTION SOCIALE p ENTRETIEN AVEC LE DIRECTEUR GENERAL p BILAN p. 8 Faits marquants p. 8 Chiffres-clés p. 11 Rapport financier du Groupe UMC p NOS GARANTIES p EVOLUTIONS ET PERSPECTIVES D AVENIR p ORGANISATION ET RESSOURCES HUMAINES p GOUVERNANCE p MESSAGE DU PRESIDENT D UMC SOCIAL p PRESENTATION ET BILAN 2011 D UMC SOCIAL p PERSPECTIVES D UMC SOCIAL p. 29

3 Message du Président Message du Président Jean-Claude FREY Président de la Mutuelle UMC «Le Groupe UMC est ancré dans un mouvement social et humaniste. Il revendique son appartenance à l économie sociale et solidaire, et le démontre chaque jour à travers son action, son organisation, ses ambitions.» Tout mutualiste considère que la protection sociale est un sujet de droits de l Homme, au même titre que les droits civils et politiques. Cela induit pour chacun et pour tous une double exigence de libération : celle de l isolement et celle du dénuement absolu. Des vents de liberté ont plusieurs fois balayé notre histoire et ont permis d amorcer un grand mouvement vers cet idéal de dignité et d universalité. Il nous incombe aujourd hui de préserver ces progrès, de les consolider et de les améliorer : un homme dans le besoin et la solitude n est pas un homme libre! La justice sociale n est pas un luxe auquel il faudrait renoncer en raison de contraintes ou d impératifs financiers, économiques, institutionnels ou autres Le droit à la santé, naturellement, relève de ce combat. Le Groupe UMC est ancré dans ce mouvement social et humaniste. Il revendique son appartenance à l économie sociale et solidaire, et le démontre chaque jour à travers son action, son organisation, ses ambitions : qu il s agisse de la recherche permanente d optimisation de la redistribution des cotisations collectées, passant par un souci constant de maîtrise des coûts de gestion, d une politique volontariste de pratiques démocratiques avancées, d indépendance financière absolue, d une volonté d être toujours plus à l écoute et en accompagnement des adhérents en difficulté, ou qu il s agisse encore de sa capacité reconnue à dynamiser la gestion de ses réalisations sanitaires et sociales et à créer de nouveaux services pour ses adhérents. Lucidité et courage sont aussi des atouts du Groupe UMC, qui a consacré une partie de l année 2011 à une profonde restructuration de son organisation, sans remettre en cause ni porter atteinte à ses principes. Un effort conséquent, se traduisant par des charges supplémentaires importantes, mais un effort indispensable pour être demain en capacité de rester un acteur référent. Un effort propice à de nouveaux développements qui viendront renforcer notre vocation à satisfaire les attentes et besoins de nos adhérents et des mutuelles qui nous font confiance. Pourrons-nous, saurons-nous ainsi être un rempart à la montée, voire l institutionnalisation des inégalités sociales que nous connaissons depuis trop d années? Difficile de l affirmer, sans doute utopique, mais ce que nous pouvons affirmer, c est que nos investissements sont dirigés vers le seul outil qui nous permettra d affronter l avenir : l Homme! 1

4 Présentation du Groupe UMC Historique En 1967, sept mutuelles unissent leurs forces et créent l Union nationale interprofessionnelle des Mutuelles Cogérées (UMC), une union qui tire ses racines des valeurs humanistes portées depuis le XVIIe siècle, dont la solidarité, principe fondateur du mouvement mutualiste auquel adhère l union. En 2011, les mutuelles Panotechnique, Mutatis, Sainte-Anne, SMER, la Mutuelle du Personnel LCL, la Mutuelle du Maine, la Mutuelle du Centre de Recherches d Aubervilliers (MCRA) et la Mutuelle Haut-Saônoise renforcent leurs liens et fusionnent pour donner naissance à la Mutuelle UMC. Le groupe se dote, par ailleurs, de nouvelles structures afin de simplifier sa gouvernance et renforcer sa compétitivité. «La santé constitue le cœur de notre métier.» Rassemblé autour de la Mutuelle UMC, le Groupe UMC gère le régime complémentaire d Assurance maladie de près de personnes et leur propose un ensemble de prestations concernant tous les aspects de leur vie et de celle de leur famille. Le Groupe UMC agit à la fois auprès de : ses propres adhérents : il leur propose des gammes diversifiées de produits adaptés, des services de qualité (action sociale, prévention, assistance, etc.) et des outils de communication (serveurs, publications, etc.) ; ses mutuelles adhérentes : il met à leur disposition des outils leur permettant d apporter le meilleur service à leurs adhérents. Il participe à la gestion du risque pour élargir les solidarités et favoriser leur statut d acteurs actifs en matière de protection sociale, notamment par la formation. Implantation géographique Rouen Paris Troyes Vesoul Le Mans Orléans Talence Toulouse Marseille Ouverture en

5 Présentation du Groupe UMC Mutuelles adhérentes 14 mutuelles et 2 unions MUTUELLE UMC CYBELE SOLIDARITE SOCIETE NATIONALE DE LA MUTUALITE (CHORUM) MUTUELLE DES MALIENS DE L EXTERIEUR (MME) MUTUELLE INTERPROFESSIONNELLE PEUGEOT-CITROEN (MIPC) MUTUELLE NESTLE SAINT-MENET MUTUELLE LA FRANCE MARITIME MUTUELLE DES USINES MUTUELLE DES METIERS DE L ELECTRONIQUE ET DE L INFORMATIQUE (MMEI) MUTUELLE SETRAM MUTUELLE GUILLERM MUTUELLE DU PERSONNEL DU CENTRE HOSPITALIER DU ROUVRAY MUTUELLE LA DIJONNAISE MUTUELLE EUROPE UMC SERVICES UGM UMC 3

6 Vie mutualiste Vie mutualiste La Mutuelle UMC et l union UMC Social sont soumises aux dispositions du Code de la mutualité et affiliées à la Mutualité française (FNMF). La Mutualité française rassemble 600 mutuelles santé, organismes à but non lucratif qui protègent 38 millions de personnes. Les mutuelles de la Mutualité française font vivre un système de solidarité, d entraide et de prévoyance. Elles combattent l exclusion et la discrimination. A travers ces structures, la Mutuelle UMC s implique activement pour défendre et promouvoir l accès aux soins pour tous. Elle intervient au sein des Unions départementales et de la Mutualité française pour maintenir les acquis et renforcer l audience du mouvement mutualiste. La Mutuelle UMC adhère également à la FNMI (Fédération nationale de la mutualité interprofessionnelle), qui regroupe 31 mutuelles et protège environ 9,5 millions de personnes. Les mutuelles interprofessionnelles se sont toujours distinguées par leurs spécificités. A la fois immergées dans un marché concurrentiel et respectueuses de l éthique et des principes mutualistes, elles ont su prouver, en innovant, qu il n y avait là pas obligatoirement de contradictions. En parallèle, la mutuelle met en place des partenariats à vocation sociale avec d autres acteurs de l économie solidaire, afin de venir en aide aux plus démunis. En voici quelques exemples : Fondation de l avenir : un geste solidaire! La Mutuelle UMC a lancé une «opération de recommandation» auprès des entreprises adhérentes. Pour les entreprises qui parrainent une nouvelle entreprise, il leur est offert la possibilité de participer à un tirage au sort et de gagner un lot. Ce dernier peut être reversé en valeur monétaire sous forme de don à la Fondation de l Avenir. Ce don sera ensuite affecté au soutien de ses missions locales. Surendettement : un réseau solidaire! La Mutuelle UMC a signé un partenariat avec l association CRESUS (Chambres Régionales du Surendettement Social). Ce partenariat est basé sur une durée expérimentale d un an. Il s agit de s appuyer sur le savoir-faire de Crésus en termes d assistance aux personnes en difficultés financières pour leur proposer un suivi personnalisé et, si besoin, un accompagnement de proximité, en vue de restaurer leur équilibre budgétaire et de réduire leur risque de défaillance. Cet accompagnement peut se poursuivre jusqu au dénouement de la situation de l adhérent. Comment ça marche? Lorsque le service social de la mutuelle détecte des adhérents fragilisés, il peut leur proposer un accompagnement et un soutien par Crésus. Cet accord se concrétise par la signature d une charte d engagement et la mise en place d un protocole de suivi, constitué de conseils et d échanges personnalisés lors de rendez-vous réguliers. 4

7 Vie mutualiste / Action sociale EFS : parce que donner son sang est un acte solidaire! La Mutuelle UMC soutient depuis plusieurs années l action menée par l Etablissement français du sang, en mettant en place, notamment, des campagnes de prévention et de sensibilisation au don du sang auprès de ses adhérents. Evénement «Rêves de gosse» : solidarité, entraide et partage au service des enfants! L association «Les Chevaliers du Ciel», créée il y a 16 ans, offre à des enfants touchés par le handicap ou la maladie la possibilité de vivre une belle aventure au travers de baptêmes de l air. La Mutuelle UMC soutient cette initiative, porteuse d espoirs pour tous les enfants qui ont pu en bénéficier! Action sociale L entraide est une valeur fondatrice du mouvement mutualiste. Elle s exprime pleinement dans la mise en œuvre d une véritable politique d action sociale. Le Service d action sociale de la Mutuelle UMC est en contact (physique ou téléphonique) avec nos adhérents sur les questions relatives à : la CMU (Couverture maladie universelle) et l ACS (Aide pour une complémentaire santé) : il informe, oriente et conseille les adhérents sur ces dispositifs, ainsi que sur les démarches à effectuer pour en bénéficier. les demandes de secours exceptionnelles, le Fonds de solidarité chômage et vieillesse, les dossiers de surendettement : sur ces aspects, l action sociale de la Mutuelle UMC consiste à apporter un soutien moral et pécuniaire aux adhérents, à les écouter, les informer, les orienter et les conseiller lorsqu ils rencontrent des difficultés. 5

8 Entretien avec le Directeur général Entretien avec le Directeur général Michel Cassier Directeur général de la Mutuelle UMC «En 2011, le regroupement des «mutuelles de cœur» a donné naissance à la Mutuelle UMC. Ainsi, le Groupe s est renforcé pour affronter les diverses contraintes qui s imposent à lui et relever les défis de demain.» Quel regard portez-vous sur l année 2011? L année 2011 fut, avant tout, une année de restructuration juridique pour le Groupe UMC. Pour faire face à des contraintes réglementaires fortes, à des exigences financières de plus en plus strictes et à une concurrence exacerbée sur le terrain de la complémentaire santé, plusieurs mutuelles du Groupe ont renforcé leurs liens et fusionné pour donner naissance à la Mutuelle UMC. Le Groupe s est doté, dans le même temps, de nouvelles structures pour simplifier sa gouvernance et renforcer sa compétitivité. Cette nouvelle organisation vise à consolider l activité d assurance, clarifier la gouvernance, créer un véritable Pôle services et à doter le Groupe d une structure politique destinée à conforter ses solidarités internes et son attractivité externe. Sur quels axes s est appuyé principalement votre développement? Nous avons poursuivi notre stratégie de diversification de notre offre et de nos canaux de distribution. Ainsi, nous sommes aujourd hui en mesure de proposer des garanties santé, prévoyance, épargne et retraite, aux particuliers du secteur privé, mais également aux agents des Services publics et des collectivités territoriales, avec notre nouvelle gamme Cybelia, récompensée par le Label d excellence 2012, aux entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d activité et, bien sûr, aux mutuelles, par le biais de notre nouveau Pôle services. Deux mutuelles, la Dijonnaise et la Mutuelle Europe ont d ailleurs rejoint le Groupe en 2011, dans le cadre de conventions d infogérance. En parallèle, nous avons consolidé notre stratégie de distribution multicanale, par le renforcement et la conclusion de nouveaux partenariats. Aujourd hui, notre Groupe dispose de plusieurs points de contacts pour permettre à nos adhérents de souscrire à nos garanties par le point d entrée qu ils préfèrent : le réseau physique et de proximité des conseillers mutualistes UMC, à travers 8 agences réparties sur tout le territoire national, la plateforme de téléconseillers UMC, le site Internet 6

9 Entretien avec le Directeur général Et pour 2012, quels sont vos objectifs prioritaires? Nos principaux objectifs pour 2012 sont les suivants : Consolider notre restructuration juridique et mettre en place un nouveau projet d entreprise ; Poursuivre le développement de nos gammes individuelles, ZENTAO et CYBELIA, et collectives, et compléter notre offre de solutions d assurance ; Renforcer les liens avec nos adhérents en leur apportant une qualité de service toujours meilleure ; Poursuivre notre croissance par le biais d accords de partenariats et de distribution ; Finaliser la préparation de notre adaptation aux exigences imposées par Solvabilité II. L ensemble des projets menés à ce jour et l atteinte des objectifs que nous nous sommes fixés ne seraient rendus possibles sans l action des hommes et des femmes qui composent la Mutuelle UMC, des salariés impliqués, qui œuvrent, au quotidien, pour faire avancer le Groupe, servir et accompagner au mieux les adhérents qui nous ont choisis pour leur protection sociale et celle de leurs proches. 7

10 Bilan 2011 Faits marquants Faits marquants Environnement de la protection sociale Pour les organismes complémentaires, l exercice 2011 a été marqué principalement par l assujettissement des contrats solidaires et responsables à la Taxe sur les contrats d assurance à hauteur de 3,5 % au 1 er janvier 2011, puis à hauteur de 7 % pour les nouveaux contrats à compter du 1 er octobre La loi de finances de la Sécurité sociale pour 2011 a poursuivi la politique de désengagement du régime obligatoire par des transferts, comme la diminution de la prise en charge des vignettes bleues et la hausse du seuil de la participation forfaitaire des actes médicaux lourds. A fin décembre 2011, les dépenses d Assurance maladie remboursées par le régime général, hors indemnités journalières, ont augmenté de 2,5 % en année complète contre 3,2 % pour l année Ces dépenses correspondent : aux versements faits aux établissements hospitaliers (publics ou privés) qui ont augmenté de 2,7 % à fin décembre 2011 contre 2,8 % à fin décembre 2010, aux dépenses de médecine de ville pour lesquelles la croissance totale est de 2,4 % contre 3,5 % l année dernière. Les dépenses soumises à ticket modérateur évoluent à fin décembre 2011 à un rythme de 1,7% contre + 0,2% en Au niveau des médicaments, le plus gros poste du ticket modérateur global, les dépenses baissent de 0,9 %. Ce sont les honoraires (principalement médicaux) du secteur privé qui progressent de 4,3 %. Sur la période , l ensemble des mesures prises dans le cadre des lois de financement de la Sécurité sociale a conduit à une économie de 9,7 Mds d pour le régime obligatoire qui se décompose en 3,7 Mds d d économies et 6 Mds d de transferts vers les ménages et les complémentaires. Malgré les transferts et les taxations complémentaires, pour 2011, le déficit prévisionnel de la branche maladie du régime général est estimé à 9,9 milliards d euros. Enfin, la dépense de soins et biens médicaux est évaluée à 175 milliards d euros (source DREES 2011), dont 13,5% financés par les complémentaires (dont 7,5% par les mutuelles). Globalement, les pourcentages restent stables par rapport à

11 Bilan 2011 Faits marquants Développement Huit mutuelles du Groupe UMC fusionnent Dans un contexte marqué par des contraintes réglementaires fortes, des exigences financières de plus en plus strictes et une concurrence exacerbée, le Groupe UMC a engagé depuis plusieurs années une réflexion sur son évolution organisationnelle, en cohérence avec les axes de son plan stratégique, et dans un objectif de simplification et de sécurisation, motivées notamment par la nécessité de conférer à sa gouvernance une meilleure lisibilité et de consolider son intervention en assurance en limitant les schémas de substitution. Cette réflexion a abouti à sa restructuration. Privilégiant une autonomie accrue du Groupe et diversifiant ses axes de partenariat, le projet poursuivi visait à consolider le Pôle «assurance», clarifier la gouvernance, créer un véritable Pôle services et à doter le Groupe d une structure politique destinée à conforter ses solidarités internes et son attractivité externe. La constitution d une société de courtage a également été prévue à l occasion de cette restructuration (voir organisation en page 20). Deux nouvelles mutuelles, la Dijonnaise et la Mutuelle Europe, ont rejoint le Groupe UMC au 1 er janvier Ces mutuelles ont rejoint le groupe en 2011 dans le cadre de conventions d infogérance. Le groupe met à leur disposition son outil de gestion Sysmut. Développement collectif Au niveau développement collectif, l année 2011 a vu la poursuite de la politique d ouverture afin de faire connaître la mutuelle aux décideurs : Malgré une activité largement tournée vers la restructuration juridique du groupe, de nombreuses actions visant à faire adhérer de nouvelles mutuelles ont été menées en Elles devraient se concrétiser en participation à des salons et forums, achats/ locations de fichiers, insertions, partenariats... Courtage Dans le cadre de sa recherche de nouveaux canaux de distribution comme le courtage grossiste, le Groupe UMC a conclu des partenariats avec plusieurs courtiers. Les réassureurs, qui conçoivent des produits innovants, disposent de réseaux de courtiers grossistes pour les distribuer et recherchent des mutuelles pour les gérer. C est ainsi que le Groupe UMC a été choisi par deux grossistes en tant que gestionnaire mais aussi en tant qu assureur, et par un courtier en tant qu assureur. Les résultats 2011 sont encourageants et conformes au programme d activité établi. Le groupe a contracté une convention de distribution avec un autre courtier important de la place. Cette activité est également réassurée. Elle ne produira d effets réels que sur Inauguration de l agence du sud-ouest Mutuelle UMC Mutuelle Cybèle Solidarité L important chantier de modernisation des agences lancé en 2010 s est poursuivi en L agence du sud-ouest Mutuelle UMC - Cybèle Solidarité se trouve désormais à Talence, dans la banlieue de Bordeaux, face au Pavillon de la Mutualité. Une inauguration, en présence du Président, Jean-Claude Frey, de personnalités locales et de journalistes a été organisée en septembre. Cet événement a été relayé à la télévision et dans la presse locale. Ce fut, pour la mutuelle, l occasion de présenter Cybelia, la nouvelle offre santé à destination des agents de la fonction publique. 9

12 Bilan 2011 Faits marquants L acquisition de locaux sur Toulouse, prévue sur 2012, viendra renforcer la présence de l agence dans le sud-ouest. Prochainement, la mutuelle ouvrira une nouvelle agence dans le sud-est de la France (Marseille). Fonctionnement interne Les principales évolutions ont été les suivantes : Poursuite du déploiement de la méthodologie de gestion de projet Déploiement de la démarche qualité Le déploiement de la démarche qualité s est poursuivi sur 2011 avec : la mise en place d un nouveau dispositif d écoute client à travers les enquêtes de satisfaction ; la poursuite de travaux d optimisation des processus de traitement des mails, des appels téléphoniques, etc. Ce déploiement de la démarche qualité, leitmotiv des collaborateurs du Groupe UMC, va s accentuer en «La qualité est un état d esprit qui se traduit davantage, chaque jour, dans nos actions.» Projets informatiques réalisés Les projets informatiques principaux pour l année 2011 ont été les suivants : adaptation de l outil propriétaire (SYSMUT) à la gestion du courtage. Intégration d un nouvel outil de gestion de la prévoyance et du courtage, interfacé avec l outil de gestion santé propriétaire du Groupe UMC (SYSMUT) ; mise en place de la première phase du plan de reprise d activité de la Mutuelle UMC par la virtualisation de l ensemble des serveurs informatiques ; mise en place d un nouvel outil d éditique dans le cadre de l urbanisation du système d informations ; Réorganisation de la plateforme de gestion L année 2011 a été une année de transition pour les Services de gestion. Un changement de direction s est opéré en mars 2011 et plusieurs actions ont été initiées dans un souci d amélioration générale de la qualité de service (amélioration des dispositifs de formation, engagement des équipes dans une démarche participative ). Mise en place de la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Cette démarche d anticipation des besoins et du développement des compétences en fonction de la stratégie de l entreprise et des évolutions internes et externes contribue à la performance de l entreprise sur le long terme et permet aux collaborateurs une meilleure visibilité sur les parcours professionnels. Diverses actions ont été engagées en 2011 : redéploiements d organigramme en phase avec la stratégie et l optimisation des ressources et compétences, mise en place de démarches de Certificat de qualification professionnelle, accompagnement des managers et collaborateurs dans le cadre de la mobilité. 10

13 Bilan 2011 Chiffres-clés Chiffres-clés bénéficiaires adhérents PRESTATIONS ET COTISATIONS (en K ) MARGE DE SOLVABILITÉ (en K ) Montant des prestations Montant des cotisations Marge de solvabilité minimum requise Marge de solvabilité constituée RÉPARTITION DES PLACEMENTS AU 31/12/2011 1,17% 0,96% 7,21% 0,79% 38,38% 6,94% 21% 8,27% 15,28% OPCVM DE TRESORERIE OPCVM MONETAIRES FONDS DEDIES OBLIGATIONS & FONDS OBLIGATAIRES OBLIGATIONS & FONDS CONVERTIBLES ACTIONS ET FONDS ACTIONS FONDS DIVERSIFIES AUTRES (PRETS, DEPOTS) IMMOBILIER 11

14 Bilan 2011 Rapport financier du Groupe UMC BILAN SIMPLIFIÉ AU 31 DÉCEMBRE 2011 (en milliers d euros) ACTIF PASSIF 31/12/11 31/12/10 31/12/11 31/12/10 PLACEMENTS ASSURANCE FONDS PROPRES PROV. TECH. CÉDÉES 14 0 PROVISIONS TECHNIQUES CRÉANCES ASSURANCES DETTES ASSURANCES CRÉANCES BANCAIRES DETTES BANCAIRES AUTRES ACTIFS AUTRES PASSIFS TOTAL TOTAL

15 Bilan 2011 Rapport financier du Groupe UMC COMPTE DE RÉSULTAT AU 31 DÉCEMBRE 2011 (en milliers d euros) Assurance Assurance Autres NON-VIE VIE activités Total Total Ecart PRODUITS D EXPLOITATION COTISATIONS PRODUITS DES AUTRES ACTIVITÉS AUTRES PRODUITS D EXPLOITATION PRODUITS FINANCIERS NETS TOTAL CHARGES D EXPLOITATION PRESTATIONS D ASSURANCE CHARGES DES AUTRES ACTIVITÉS CHARGES DE GESTION TOTAL RÉSULTAT D EXPLOITATION (1-2) AUTRES PRODUITS ET CHARGES RÉSULTAT NET

16 Bilan 2011 Rapport financier du Groupe UMC Commentaires des bilan et compte résultat par de Jean-Claude Quivrin Trésorier de la Mutuelle UMC Sachant que l année 2011 a été marquée par la fusion de plusieurs mutuelles du groupe, comment avez-vous procédé pour l établissement des comptes du Groupe UMC? La mutuelle UMC Santé, créée le 16 décembre 2010, a changé de dénomination sociale à compter du 1 er janvier 2012 pour devenir la Mutuelle UMC. En conséquence, dans ce rapport, ne sera utilisée que la dénomination Mutuelle UMC. Afin de rendre comparable l activité de l exercice 2011, les comptes combinés 2010 proforma ont servi de comparaison. De plus, les cotisations étant désormais comptabilisées hors taxes et contributions (CMU et TSCA), les cotisations pour 2010 ont été retraitées. Dans le cadre de la convention de combinaison, le Groupe UMC est composé des organismes suivants : MUTUELLE UMC (Pôle assurance) UMC SOCIAL (union de livre III du Code de la mutualité) MUTUELLE CYBELE SOLIDARITE (mutuelle substituée au sein de la Mutuelle UMC) MUTUELLE GUILLERM (mutuelle substituée au sein de la Mutuelle UMC) MUTUELLE SETRAM (mutuelle substituée au sein de la Mutuelle UMC) SAS UMC Courtage (créée en 2011 et détenue à 100 % par la Mutuelle UMC) Ainsi, les comptes du groupe sont essentiellement constitués par l activité assurantielle au sein de la Mutuelle UMC et les activités portées par l Union UMC Social. Quels sont les résultats du groupe sur le plan de l activité assurantielle? Les cotisations et les prestations : Les cotisations globales se sont élevées à 98,1 M en 2011, en baisse de 13,4 % par rapport à l exercice Les prestations globales, y compris les variations des provisions techniques, s élèvent en 2011 à 80,3 M contre 94,4 M en 2010, soit une baisse de près de 15 %. Il est important de souligner que cette baisse avait été anticipée, notamment dans le plan à 5 ans en vue de la demande d agrément, compte tenu d évènements connus, comme la perte du contrat des actifs au sein de la MPLCL à compter du 1 er mars 2011, ou la résiliation de traités de réassurance spécifiques. A eux seuls, ces contrats représentaient plus de 11 M de cotisations pour 8,4 M de prestations. 14

17 Bilan 2011 Rapport financier du Groupe UMC L exercice 2011 comprend des évènements exceptionnels qui ont accentué la baisse, notamment au niveau de la coassurance. Ainsi, le passage de certains contrats de coassurance d une quote-part de 100 % à 60 % rétroactivement au 1 er janvier 2009, a eu un impact global de 3,5 M sur les cotisations et 2,8 M sur les prestations. A contrario, soulignons que les effectifs en collectif ont progressé en 2011, entraînant une hausse des cotisations, et que les axes de développement sur le secteur individuel commencent à porter leurs fruits (notamment, on a pu noter un doublement du chiffre d affaires pour la gamme ZEN- TAO, lancée fin 2009). La marge technique globale est en baisse de 5,6 % par rapport à l exercice 2010 témoignant d une baisse relative de l activité compensée par un bon maintien de l activité tant en collectif qu au niveau de l individuel. En pourcentage des cotisations, le taux de marge s améliore de 1,5 point témoignant de la bonne restructuration des contrats. Le financier : Malgré la mauvaise tenue des marchés, les investissements réalisés en produits de taux avec nos mandataires ont commencé à porter leurs fruits par la constatation de coupons, entraînant parallèlement une hausse de l impôt basé sur les revenus financiers. Un fonds dédié, qui représente près de 24 % des placements financiers, n a enregistré aucun produit en 2011, alors que le rendement de 2010 était de 3,8 %. Le retour à l équilibre en fin d année laisse présager de meilleures perspectives sur L application, conformément à la réglementation, de la provision pour dépréciation durable a entraîné des reprises exceptionnelles de provisions sur les placements financiers et sur l immobilier. Notons que, comme pour les exercices précédents, des achetés/vendus ont été réalisés fin décembre 2011 sur l ensemble du portefeuille monétaire de la mutuelle. On peut conclure que l année 2011 a été décevante sur le plan financier, les résultats sont en-deçà des attentes. Et pour ce qui est des activités de l union UMC Social? Les activités commerçantes de l union sont issues de la gestion de 2 centres optiques et de 2 centres acoustiques. Le chiffre d affaires de ces activités est stable malgré une concurrence de plus en plus forte à hauteur de 1,55 M et la marge s est légèrement améliorée. Le résultat issu de ces activités est en progression compte tenu principalement d une bonne maîtrise des frais de gestion. Le Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) fonctionne sur une dotation globale annuelle qui a progressé de 3 %. Cette dotation correspond à une capacité de 160 places. Or, l activité effectivement réalisée en 2011 s est établie à 85 %. Le résultat est en forte baisse, compte tenu de la montée en charge de l activité de l Equipe mobile Alzheimer (+/- 100 K ). En 2010, la dotation pour cette activité (soit 150 k ) n avait été reçue qu en fin d année. Le SSIAD, c est 240 patients bénéficiaires de ce service en 2011 et interventions de soignants réalisées au domicile de personnes âgées ou handicapées. Depuis décembre 2010, le SSIAD a mis en place, en collaboration avec l Association Gérontologique du 11 ème, une équipe qui intervient au domicile de personnes atteintes de la maladie d Alzheimer, résidant dans cet arrondissement. L intervention est réalisée par une équipe composée d une psychomotricienne, d une ergothérapeute et de trois assistants de soins en gérontologie. Ainsi, 71 personnes ont bénéficié de ce soutien et de cette orientation pour un total de 307 interventions et des partenariats ont été développés avec les centres de référence, les accueils de jour et les médecins prescripteurs. 15

18 Bilan 2011 Rapport financier du Groupe UMC Dans le cadre de sa politique de prévention auprès de ses adhérents, apporter aide et soutien aux personnes âgées ou en situation de handicap et leur permettre de rester au domicile dans les meilleures conditions est l une des priorités de l UMC Social. Un professionnel, travailleur social, se rend au domicile de la personne et réalise une évaluation de sa situation. Au regard des besoins identifiés, le travailleur social lui préconise les prestations et dispositifs adaptés et lui communique les coordonnées des intervenants. 83 prestations d Évaluation, de Prévention et d Information ont été réalisées en Dans la continuité des années précédentes, au cours de l année 2011, des ateliers d équilibre et de prévention des chutes, ont été dispensés au SSIAD UMC Social et dans les locaux de France Mutuelle par un éducateur sportif du groupe SIEL BLEU. Ces ateliers ont pour objectifs d accompagner le vieillissement, de favoriser l autonomie, de travailler l équilibre, d apprendre les bons réflexes et d éviter les chutes. Afin de récréer du lien et de s assurer d une meilleure connaissance mutuelle entre les équipes de la Mutuelle UMC et celles de l union UMC Social, des rencontres et des réunions de travail ont été organisées en 2011 : - des rencontres avec des partenaires d action de prévention ont eu lieu avec les responsables de départements du Groupe UMC ; - une présentation des différentes activités de l UMC SOCIAL a été faite aux chefs de service de la Plateforme de Gestion. En conclusion? Cette restructuration était nécessaire pour répondre au nouveau dynamisme attendu par le marché : axes de développement, partenariats, maîtrise des coûts, synergie, tous les éléments sont rassemblés pour que les résultats soient au rendez-vous, le tout basé sur une équipe motivée et des fondements juridiques actualisés. «Nos missions : élaborer et mettre en conformité les contrats collectifs ; Département technique Nos ambitions : construire une réponse pragmatique avec les équipes commerciales, en respectant les contraintes juridiques et techniques tout en satisfaisant les besoins du client ; Nos atouts : la technicité et la rigueur.» Irène RIFF et Karine JACQUES, Chargées de souscription et de production, Département technique de la Mutuelle UMC 16

19 Nos garanties Nos garanties Synthèse des garanties proposées INDIVIDUEL Gamme ZENTAO Attitude Gamme santé modulaire destinée à tout public 4 garanties de base et 5 packs, soit 37 combinaisons possibles Gamme CYBELIA Gamme destinée aux fonctionnaires et agents des services publics Cybelia Santé (4 niveaux de garanties) + Cybelia Prévoyance Gamme Arc-en-Ciel Gamme santé destinée aux sortants d entreprises retraités ou licenciés 6 niveaux de garanties Gamme Nuance Gamme santé destinée à tout public 20 produits Gamme Mutex Prévoyance, retraite et épargne COLLECTIF Gamme Varial Pour les entreprises de 1 à 49 salariés 6 niveaux de garanties Offre sur mesure Produits proposés aux entreprises de 50 salariés et plus Gamme Mutex Prévoyance, retraite et épargne Point sur la nouvelle gamme Cybelia Pour sa première année, la nouvelle gamme santé et prévoyance du Groupe UMC, destinée aux fonctionnaires et agents des services publics, a reçu un accueil plus que favorable. Au 31 décembre 2011, les résultats mesurés en nombre de personnes protégées pour les garanties santé et prévoyance de la gamme Cybelia, dépassent largement les prévisions de début d année. Le Groupe UMC reconnu La gamme Cybelia a reçu le Label d excellence 2012, attribué par les Dossiers de l épargne dans le cadre du Guide santé Ce label est décerné aux meilleurs contrats d assurance du marché et vient récompenser le haut niveau de qualité des 4 formules de la gamme (Minoria, Sobrelia, Midelia, Plenitia). Un prix qui s ajoute à ceux reçus par la gamme Zentao Attitude en 2010 et Des débuts prometteurs pour ces toutes jeunes garanties individuelles! 17

20 Evolutions et perspectives d avenir Evolutions et perspectives d avenir La restructuration juridique La nouvelle organisation a permis au Groupe UMC de consolider le pôle assurance, de clarifier sa gouvernance et sa relation avec les adhérents, de simplifier les processus de gestion tant techniques que comptables et financiers, de développer les partenariats, de dynamiser l action commerciale et donc de créer un pôle mutualiste fort, capable de rivaliser avec ses concurrents directs. Il appartient désormais aux administrateurs et collaborateurs du Groupe UMC de mettre en œuvre au niveau pratique cette nouvelle organisation. L année 2012 sera donc l année de la consolidation de la restructuration juridique, de la mise en place d un nouveau projet d entreprise et du développement des métiers et des compétences. Le développement Au niveau développement individuel, il est prévu de poursuivre le développement des gammes ZENTAO Attitude et CYBELIA, ainsi que les conventions de distribution avec les courtiers grossistes fidélisés, en partenariat avec les 2 ème et 4 ème réassureurs mondiaux. La mutuelle envisage par ailleurs d ouvrir ce canal de distribution à d autres courtiers, en partenariat avec des réassureurs diversifiés. Au niveau développement collectif, il est envisagé de poursuivre la politique d ouverture entreprise afin de faire connaître la mutuelle aux décideurs : salons, forums, achats de fichiers, insertions publicitaires, partenariats... Un important chantier de modernisation des agences est lancé depuis 2010 et va se poursuivre sur Dans le sud-ouest, l acquisition de locaux sur Toulouse rendra l agence plus «centrale». La mutuelle va également ouvrir une nouvelle agence dans le sud-est de la France. Le groupe continuera à agir en faveur du développement de partenariats porteurs de sens. D autres partenariats, destinés à apporter du service complémentaire aux adhérents, ont vu le jour en A titre d exemple, des partenariats ont été conclus avec la Mutuelle des motards (assurance deux-roues), la SMODOM (contrat rapatriement de corps - décès ascendants pour les personnes des DOM qui résident en France métropolitaine ou les métropolitains résidant dans les DOM), ou encore, l association Crésus (pour venir en aide aux ménages surendettés ou en difficultés financières) De nouveaux partenariats du même type devraient voir le jour en

UNE MUTUELLE Profondément humaine

UNE MUTUELLE Profondément humaine Shutterstock / Goodluz UNE MUTUELLE Profondément humaine Avril 2015 1 Notre histoire Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

«Exigence, créativité, audace et solidarité»

«Exigence, créativité, audace et solidarité» «Exigence, créativité, audace et solidarité» Telles sont les valeurs que porte l ensemble des collaborateurs de l UNMI. Depuis sa création en 1929, l UNMI est résolument ancrée dans les valeurs fondatrices

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Groupe MGC, la santé pour tous

Groupe MGC, la santé pour tous Groupe MGC, la santé pour tous www.mutuellemgc.fr Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra concurrence, la nouvelle réglementation

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

La Mutualité Française

La Mutualité Française La Mutualité Française en Pays de la Loire Un mouvement pour une santé solidaire en région en Pays de la Loire : une représentation régionale pour défendre l accès à la santé pour tous Les mutuelles Premier

Plus en détail

FRAIS DE GESTION des mutuelles

FRAIS DE GESTION des mutuelles FRAIS DE GESTION des mutuelles Juillet 2014 PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Dijon, le 6 mars 2014 Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Le 6 mars 2014 à Dijon, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 %

Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 % Communiqué de presse Paris, le 1 er juillet 2015 Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 % Malakoff Médéric réalise une

Plus en détail

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un!

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un! PASS INDÉPENDANCE ne laissez pas vos salariés devenir dépendants de leur situation familiale tous pour un! LA DÉPENDANCE : DE PLUS EN PLUS DE PERSONNES TOUCHÉES Le nombre de personnes dépendantes devrait

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr

Groupe MGC. Ensemble, partageons l énergie mutualiste. www.groupemgc.fr Groupe MGC Ensemble, partageons l énergie mutualiste www.groupemgc.fr G R O U P E Un système de santé en pleine mutation Le marché des complémentaires santé est aujourd hui en pleine mutation. L ultra

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Communiqué de presse. Naissance du groupe Aprionis. Vendredi 9 janvier 2009

Communiqué de presse. Naissance du groupe Aprionis. Vendredi 9 janvier 2009 page 1 Communiqué de presse Vendredi 9 janvier 2009 Naissance du groupe Aprionis Le groupe de protection sociale Aprionis est né le 8 janvier 2009. Les Conseils d administration des organismes membres

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008

PROJET ASSOCIATIF. Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 PROJET ASSOCIATIF Approuvé par l Assemblée Générale du 28 octobre 2008 NOTRE HISTOIRE L ENTRAIDE DES BOUCHES DU RHONE association régie par la loi du 1 er juillet 1901 est fondée en 1949, dans la perspective

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées

La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées La complémentaire santé des salariés des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN 1966 L avenant 328 du 1 er

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ

AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - RÉUNICA - VIASANTÉ 1 AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ AG2R LA MONDIALE - - VIASANTÉ SOMMAIRE LE RAPPROCHEMENT 5 L union fait la force 6 Les grandes étapes 7 UN NOUVEL ENSEMBLE COMPLET 9 Un Groupe équilibré en retraite complémentaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE

des mutuelles FRAIS DE GESTION PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE FRAIS DE GESTION des mutuelles PARLONS-EN EN TOUTE TRANSPARENCE Les Pour fonctionner, toute entreprise doit consacrer des ressources à sa gestion. Les «frais de gestion» des mutuelles représentent 3 milliards

Plus en détail

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là!

Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! Vous voulez faire d une obligation une opportunité. Nous sommes là! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE FlexéoSanté Pro et Perso Notre expertise dans votre nouvel univers santé VOUS METTEZ EN PLACE UN CONTRAT

Plus en détail

Chantier restructurations

Chantier restructurations Chantier restructurations Le présent document réalisé par le groupe de travail en charge du chantier restructurations, se fixe pour objectif de décrire de manière synthétique les enjeux présents et à venir

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle?

Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? Généralisation de la Complémentaire Santé Pourquoi choisir Harmonie Mutuelle? www.harmonie-mutuelle.fr Avant tout parce que nous sommes une mutuelle «Les mutuelles sont des personnes morales de droit privé

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail

La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau

La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau La complémentaire santé des salarié(e)s du réseau Accessible aux salarié(e)s des réseaux partenaires sous conditions. Une complémentaire santé pour les salarié(e)s du réseau COORACE et de ses réseaux partenaires

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Entrepreneur du paysage. non salarié (TNS) Dossier Santé - Prévoyance Retraite - Dépendance

Entrepreneur du paysage. non salarié (TNS) Dossier Santé - Prévoyance Retraite - Dépendance Entrepreneur du paysage non salarié (TNS) Dossier Santé - Prévoyance Retraite - Dépendance Entrepreneur du paysage non salariés (TNS), une protection sociale optimale Mutex vous propose, en partenariat

Plus en détail

Entrepreneur du paysage non salarié (TNS), et bien assuré

Entrepreneur du paysage non salarié (TNS), et bien assuré Entrepreneur du paysage non salarié (TNS), et bien assuré Travailleur non salarié vous protégez votre famille, votre revenu, votre avenir. Pourquoi ne pas aller plus loin et bénéficier, vous aussi de l

Plus en détail

LES SOLUTIONS MNT ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION PROTÉGEONS SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL

LES SOLUTIONS MNT ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION PROTÉGEONS SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL LES SOLUTIONS MNT PROTÉGEONS ENSEMBLE VOS AGENTS AGIR DURABLEMENT POUR LA PROTECTION SOCIALE ET LA SANTÉ AU TRAVAIL COMPRENDRE LE CONTEXTE SAISIR LES OPPORTUNITÉS La collectivité est clairement identifiée

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. L expertise ESEF International AVEC HUMANIS, VOTRE ENTREPRISE PROFITE D UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SIMPLE ET EFFICACE.

Plus en détail

Chorum Mutex Passeport 83. Contrat multisupport

Chorum Mutex Passeport 83. Contrat multisupport Chorum Epargne Contrat multisupport Fidéliser et motiver vos salariés avec un outil efficace grâce à une solution d épargne! Un contrat collectif d'épargne retraite à mettre en place pour toutes les entreprises

Plus en détail

www.leguidedupatrimoine.com

www.leguidedupatrimoine.com Pour vivre pleinement votre retraite, prenez les devants ASSOCIATION D ÉPARGNE VIAGÈRE LA TONTINE Votre assurance sur l avenir La retraite, une nouvelle vie! La retraite, c est une nouvelle étape dans

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Rapport de gestion du Conseil d Administration Exercice 2012

Rapport de gestion du Conseil d Administration Exercice 2012 Rapport de gestion du Conseil d Administration Exercice 2012 Mesdames, Messieurs les délégués, Nous vous avons réunis en Assemblée générale conformément à la Loi et aux statuts afin de vous présenter les

Plus en détail

Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon

Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon Dossier de presse Février 2015 Naissance d une marque d assurances dédiée aux particuliers : Coverlife lance Cocoon Coverlife, le courtier spécialisé en distribution d assurances pour particulier, crée

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes COMMUNIQUÉ DE PRESSE Permettre l accès aux soins des personnes à revenus modestes Malakoff Médéric lance Ma Complémentaire Santé ACS, la première complémentaire santé individuelle conçue pour les bénéficiaires

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS

ÉPARGNE PAtRimoNiAlE ChIffRES CLÉS ÉPARGNE patrimoniale chiffres clés 2012 LE GROUPE AG2R LA MONDIALE* Un groupe d assurance de protection sociale, paritaire et mutualiste Un assureur complet de la personne : Prévoyance, Santé, Épargne,

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

3. Des données financières globalement positives en 2010

3. Des données financières globalement positives en 2010 3. Des données financières globalement positives 3.1 Une nouvelle progression du bilan À fin 2010, le total de bilan agrégé de l ensemble des organismes d assurance et de réassurance contrôlés par l Autorité

Plus en détail

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur

CIG petite couronne. Maintien de salaire. Recommandé par le. CIG petite couronne. Réservé aux collectivités du. Participation financière employeur Mutuelle des agents territoriaux Convention de participation Prévoyance CIG petite couronne Participation financière employeur Recommandé par le CIG petite couronne Maintien de salaire Réservé aux collectivités

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 4 valeurs : service solidarité avenir

Plus en détail

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions GUIDE DE LA NOUVELLE Guide de la nouvelle des professionnels les réponses à toutes vos questions SI ON PARLAIT «COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE»? Avant le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront

Plus en détail

à la protection sociale

à la protection sociale COURTIERS Ensemble, donnons toute sa valeur à la protection sociale Nos expertises complètent les vôtres En matière de protection sociale, votre capacité d analyse des attentes des entreprises et de leurs

Plus en détail

Partenéo Vitalité EN BREF EN DETAIL

Partenéo Vitalité EN BREF EN DETAIL Partenéo Vitalité A 50 ans, de nombreuses questions se posent, la retraite! la santé! l avenir de ses proches! Quelles solutions pour avancer l esprit serein? EN BREF La Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté

Plus en détail

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux ASSEMBLÉE NATIONALE Suite à l Audition du 20 juillet 2010 de la FÉDÉRATION CFDT SANTÉ-SOCIAUX Représentée par Nathalie CANIEUX, Secrétaire générale

Plus en détail

des associations locales

des associations locales Pour en savoir plus www.credit-agricole.fr Guide de la nouvelle des associations locales les réponses à toutes vos questions Le contrat Complémentaire Santé associations est assuré par PACIFICA, filiale

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2015 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2012 2013 Prévisions 2014 0,6 0,2-0,2-2,5-3,2-2,9-5,9-6,8-6

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours

La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours La Mutualité Française Limousin et l offre de soins de premier recours Mot du président Le vieillissement de la population associé à une évolution défavorable de la démographie médicale ont conduit l État

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés de l Animation

La complémentaire santé des salariés de l Animation La complémentaire santé des salariés de l Animation Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN de l animation L avenant 154 du 19 mai 2015 (complété par l avenant 155) instaure un

Plus en détail

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions GUIDE DE LA NOUVELLE Guide de la nouvelle des professionnels les réponses à toutes vos questions SI ON PARLAIT «COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE»? QUE DIT LA NOUVELLE LOI? Avant le 1 er janvier 2016, toutes

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

A N N I V E R S A I R E 6 0 A N S D E N G A G E M E N T S

A N N I V E R S A I R E 6 0 A N S D E N G A G E M E N T S ASAC 60 e A N N I V E R S A I R E 60 ANS D ENGAGEMENTS 6 0 A N S D E N G A G E M E N T S Prendre appui sur le modèle associatif pour proposer, de façon nouvelle, à tous, des contrats de prévoyance et d

Plus en détail

LE GROUPE MACIF ET LA RSE

LE GROUPE MACIF ET LA RSE LE GROUPE MACIF ET LA RSE SOMMAIRE Présentation du Groupe MACIF, ses engagements RSE Quelle organisation, quelle prise en compte dans les pratiques internes Quelles réponses aux enjeux RSE dans le cœur

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL 1 Les Partenaires sociaux ont adopté un projet de réforme d Action Logement qui sera mise en œuvre avant fin 2016. Objectifs poursuivis

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE

ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE ACCOMPAGNER LE REPRENEUR OU CÉDANT D ENTREPRISE DÉMARCHE TEO : Transmission d Entreprise Optimisée Accompagner le dirigeant avant, pendant et après la reprise ou la transmission de son entreprise, dans

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Écouter et accompagner

Écouter et accompagner Gérer durablement Écouter et accompagner > Prestataire de services Le Groupe Dauchez s adresse aux propriétaires immobiliers souhaitant confier la gestion de leur investissement à des professionnels indépendants

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

La complémentaire santé des salariés de la CCN du Sport

La complémentaire santé des salariés de la CCN du Sport La complémentaire santé des salariés de la CCN du Sport Une complémentaire santé obligatoire pour les salariés de la CCN du Sport L accord du 6 Novembre 2015 instaure un régime frais de santé. À compter

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières Personne chargée du dossier : Michèle LENOIR-SALFATI tél.

Plus en détail

L assurance d un partenaire expert

L assurance d un partenaire expert L assurance d un partenaire expert EDITO Les missions et raisons d'être de notre entreprise : l assurance du risque prévoyance individuel ou collectif et tous les risques liés aux personnes. La démarche

Plus en détail

LES PLUS D AMELLIS. Amellis mutuelles 8-12, rue de la Poyat 39 200 SAINT CLAUDE Tél 03 84 45 11 00 Fax 03 84 45 66 96

LES PLUS D AMELLIS. Amellis mutuelles 8-12, rue de la Poyat 39 200 SAINT CLAUDE Tél 03 84 45 11 00 Fax 03 84 45 66 96 C O M P L M T I R LS PLUS D MLLIS S T & P R V O Y C mellis mutuelles 8-12, rue de la Poyat 39 200 SIT CLUD Tél 03 84 45 11 00 Fax 03 84 45 66 96 Votre interlocuteur : M. SIT-TI Tél : 03 84 45 78 27 Mobile

Plus en détail

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière Le développement commercial s est poursuivi en 2011 avec, comme objectif concrétisé, le financement de l économie

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DE L UDCCAS DES ALPES MARITIMES

CHARTE ASSOCIATIVE DE L UDCCAS DES ALPES MARITIMES CHARTE ASSOCIATIVE DE L UDCCAS DES ALPES MARITIMES CHARTE ASSOCIATIVE liant l UNCCAS et les UNIONS Départementales et Régionales de l UNCCAS «le réseau national des solidarités communales» Entre L Union

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail