13 septembre Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "13 septembre 2012. Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012"

Transcription

1 13 septembre 2012 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi

2 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi Partie 1 : Le dispositif issu de l Avenant du 30 novembre 2010 Partie 2 : Les propositions des organismes assureurs Partie 3 : L accompagnement des entreprises et de leurs salariés Partie 4 : Le bilan d un an d application du dispositif 2

3 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi Partie 1 : Le dispositif issu de l Avenant du 30 novembre

4 Le dispositif issu de l Avenant du 30 novembre 2010 Mise en place par l employeur d un régime de prévoyance complémentaire Pour certains bénéficiaires Comportant certaines garanties Moyennant certaines cotisations Article 30 bis de la CC des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de la Région Parisienne du 16 juillet 1954 modifiée 4

5 Le dispositif issu de l Avenant du 30 novembre 2010 Un régime de prévoyance complémentaire pour certains bénéficiaires Mensuels ayant plus d un an d ancienneté Qui ne bénéficient pas de la cotisation prévue à l article 7 de la CCN AGIRC du 14 mars

6 Le dispositif issu de l Avenant du 30 novembre 2010 Un régime de prévoyance complémentaire comportant certaines garanties A titre obligatoire A titre facultatif Prioritairement une garantie décès Couverture d autres risques Capital en cas de décès ou, en anticipation, en cas d invalidité 3 ème catégorie reconnue par la Sécurité sociale et/ou rente éducation Ex : Incapacité de travail 6

7 Le dispositif issu de l Avenant du 30 novembre 2010 Un régime de prévoyance complémentaire moyennant certaines cotisations Une cotisation patronale obligatoire Une cotisation salariale recommandée 0,30 % 0,20 % du TGA du mensuel classé au coefficient 215 (Administratifs et techniciens) 7

8 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi Partie 2 : Les propositions des organismes assureurs 8

9 Les propositions des organismes assureurs 5 réponses d organismes assureurs 4 institutions de prévoyance 1 organisme mutualiste Ionis Aprionis Novalis Taitbout Malakoff Médéric Réunica Humanis Prévadiès (Harmonie Mutuelles) 9

10 Les propositions des organismes assureurs Une assiette de cotisation identique Montant du TGA du mensuel classé au coefficient 215 (Administratifs et techniciens) en vigueur au 1 er janvier de l année considérée pour la durée légale du travail Cotisation patronale obligatoire : 0,30 % Cotisation salariale recommandée : 0,20 % Les 5 propositions prévoyaient un mécanisme de portabilité des garanties de prévoyance conforme à l article 14 de l ANI du 11 janvier 2008 modifié 10

11 Les propositions des organismes assureurs Des garanties communes Décès Invalidité absolue et définitive (IAD) Incapacité de travail Capital décès toutes causes Double effet Garantie obsèques Rente éducation Versement anticipé des prestations en cas d IAD 3 ème catégorie reconnue par la Sécurité sociale 11

12 Tableau comparatif des garanties avec une cotisation OBLIGATOIRE Organisme IONIS MALAKOFF MEDERIC NOVALIS TAITBOUT PREVADIES HARMONIE MUTUELES (1) REUNICA Cotisation obligatoire 0,30 % (2) 0,30 % (3) 0,30 % (2) (4) 0,30 % (2) 0,30 % (2) Garanties Décès-IAD : Capital décès : 100 % du salaire de (majoration de 25 % si aucun enfant à charge) Double effet : 100 % du capital de base Frais d obsèques : 100 % du PMSS Rente éducation : - Par enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans en cas de poursuite d études ou évènements assimilés (ex : apprentissage) - Viagère si l enfant est reconnu invalide avant le 21 ème anniversaire - Egale à 6 % du salaire de Invalidité absolue et définitive : - Versement par anticipation du capital décès et de la rente éducation en cas d invalidité 3 ème catégorie ou d incapacité permanente au titre d un AT/MP au taux de 100 % avec obligation de recourir à l assistance d une tierce personne 2 options de couverture décès : Décès toutes causes : 125 % ou 95 % du TGA d un salarié classé au coefficient 215 (21.307,50 ou ,70 en 2010) Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Frais d obsèques : 100 % ou 50 % du PMSS Rente éducation (pour chaque enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans si poursuite d études, doublée pour les orphelins de père et de mère) : 0 ou 5 % du TGA coefficient 215 (852,30 en 2010) Dans les 2 cas, versement par anticipation du capital décès en cas d invalidité 3 ème catégorie reconnue par la Sécurité sociale Régimes de base : (2 formules) Décès toutes causes/iad 3 ème catégorie : - Sans enfant à charge : 100 % ou 80 % du salaire de réf. - Avec 1 enfant à charge : 100 % ou 110 % du salaire de - Par enfant à charge sup. : 0 ou + 30 % du salaire de réf. Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Allocation obsèques (conjoint, enfant) : 150 % du PMSS Rente d éducation (pour chaque enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans si poursuite d études, doublée pour les orphelins de père et de mère) : 5 % ou 6 % du salaire de Proposition 1 : Décès ou IAD 3 ème catégorie du salarié Capital décès : - Sans enfant à charge : 170 % du salaire de - Avec enfant à charge : 240 % du salaire de - Majoration par enfant à charge supplémentaire : 70 % du salaire de Frais d obsèques (assuré, conjoint, enfant) : 100 % PMSS Proposition 2 : Décès ou IAD 3 ème catégorie du salarié Capital décès : 110 % du salaire de Double effet : 100 % du capital décès Décès ou IAD par accident : % du capital décès Frais d obsèques (assuré, conjoint, enfant) : 100 % PMSS Rente éducation, par enfant à charge : 0-17 ans : 7,5 % du salaire de réf ans (si poursuite d études) : 7,5 % du salaire de (Rente doublée si enfant orphelin de père et de mère) 2 options de couverture décès/iad 3 ème catégorie : Décès toutes causes/iad 3 ème catégorie : - Assuré sans enfant à charge : 120 % du salaire de - Assuré avec enfant à charge : 200 % ou 60 % de ce salaire - Majoration par enfant sup. à charge : 0 ou 20 % du salaire de (25 % si l enfant est handicapé) Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Frais d obsèques : - Assuré : 105 % du PMSS - Conjoint/enfant : 50 % du PMSS Rente éducation : Par enfant à charge (jusqu au 18 ème anniversaire/26 ème si études) : 0 ou 5 % du salaire de (6 % si l enfant est handicapé) (1) Produit d appel pour les entreprises jusqu à 100 salariés ; étude au cas par cas au-delà de ce seuil d effectif - Engagement de maintien des taux pendant 2 ans (2) Taux n intégrant pas la reprise du passif (prise en charge des salariés en arrêt de travail à la date d adhésion) (3) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 2 ans et reprise gratuite des encours pour toute adhésion d entreprise dans les 3 mois suivant la date d effet de l accord (4) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 3 ans 12

13 Tableau comparatif des garanties avec une cotisation OBLIGATOIRE Organisme IONIS MALAKOFF MEDERIC NOVALIS TAITBOUT PREVADIES HARMONIE MUTUELES (1) REUNICA Cotisation obligatoire 0,30 % 0,30 % (3) 0,30 % (2) (4) 0,30 % (2) 0,30 % (2) Garanties Décès-IAD : Capital décès : 100 % du salaire de (majoration de 25 % si aucun enfant à charge) Double effet : 100 % du capital de base Frais d obsèques : 100 % du PMSS Rente éducation : - Par enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans en cas de poursuite d études ou évènements assimilés (ex : apprentissage) - Viagère si l enfant est reconnu invalide avant le 21 ème anniversaire - Egale à 6 % du salaire de Invalidité absolue et définitive : - Versement par anticipation du capital décès et de la rente éducation en cas d invalidité 3 ème catégorie ou d incapacité permanente au titre d un AT/MP au taux de 100 % avec obligation de recourir à l assistance d une tierce personne 2 options de couverture décès : Décès toutes causes : 125 % ou 95 % du TGA d un salarié classé au coefficient 215 (21.307,50 ou ,70 en 2010) Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Frais d obsèques : 100 % ou 50 % du PMSS Rente éducation (pour chaque enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans si poursuite d études, doublée pour les orphelins de père et de mère) : 0 ou 5 % du TGA coefficient 215 (852,30 en 2010) Dans les 2 cas, versement par anticipation du capital décès en cas d invalidité 3 ème catégorie reconnue par la Sécurité sociale Régimes de base : (2 formules) Décès toutes causes/iad 3 ème catégorie : - Sans enfant à charge : 100 % ou 80 % du salaire de réf. - Avec 1 enfant à charge : 100 % ou 110 % du salaire de - Par enfant à charge sup. : 0 ou + 30 % du salaire de réf. Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Allocation obsèques (conjoint, enfant) : 150 % du PMSS Rente d éducation (pour chaque enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans si poursuite d études, doublée pour les orphelins de père et de mère) : 5 % ou 6 % du salaire de Proposition 3 : Décès ou IAD 3 ème catégorie du salarié selon 2 options de couverture Option 1 : Capital décès Capital décès : 130 % du salaire de Double effet : 100 % du capital décès Décès ou IAD par accident : % du capital décès Frais d obsèques (assuré, conjoint, enfant) : 100 % PMSS Option 2 : capital décès + rente éducation Capital décès : 80 % du salaire de Double effet : 100 % du capital décès Décès ou IAD par accident : % du capital décès Frais d obsèques (assuré, conjoint, enfant) : 100 % PMSS Rente éducation, par enfant à charge : 0-17 ans : 7,5 % du salaire de réf ans (si poursuite d études) : 7,5 % du salaire de réf. (Rente doublée si enfant orphelin de père et de mère) 2 options de couverture décès/iad 3 ème catégorie : Décès toutes causes/iad 3 ème catégorie : - Assuré sans enfant à charge : 120 % du salaire de - Assuré avec enfant à charge : 200 % ou 60 % de ce salaire - Majoration par enfant sup. à charge : 0 ou 20 % du salaire de (25 % si l enfant est handicapé) Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Frais d obsèques : - Assuré : 105 % du PMSS - Conjoint/enfant : 50 % du PMSS Rente éducation : Par enfant à charge (jusqu au 18 ème anniversaire/26 ème si études) : 0 ou 5 % du salaire de (6 % si l enfant est handicapé) (1) Produit d appel pour les entreprises jusqu à 100 salariés ; étude au cas par cas au-delà de ce seuil d effectif - Engagement de maintien des taux pendant 2 ans (2) Taux n intégrant pas la reprise du passif (prise en charge des salariés en arrêt de travail à la date d adhésion) (3) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 2 ans et reprise gratuite des encours pour toute adhésion d entreprise dans les 3 mois suivant la date d effet de l accord (4) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 3 ans 13

14 Tableau comparatif des garanties avec une cotisation OBLIGATOIRE Organisme IONIS MALAKOFF MEDERIC NOVALIS TAITBOUT PREVADIES HARMONIE MUTUELES (1) REUNICA Cotisation obligatoire 0,30 % (2) 0,30 % (3) 0,30 % (2) (4) 0,50 % (2) 0,30 % (2) Garanties Décès-IAD : Capital décès : 100 % du salaire de (majoration de 25 % si aucun enfant à charge) Double effet : 100 % du capital de base Frais d obsèques : 100 % du PMSS Rente éducation : - Par enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans en cas de poursuite d études ou évènements assimilés (ex : apprentissage) - Viagère si l enfant est reconnu invalide avant le 21 ème anniversaire - Egale à 6 % du salaire de Invalidité absolue et définitive : - Versement par anticipation du capital décès et de la rente éducation en cas d invalidité 3 ème catégorie ou d incapacité permanente au titre d un AT/MP au taux de 100 % avec obligation de recourir à l assistance d une tierce personne 2 options de couverture décès : Décès toutes causes : 125 % ou 95 % du TGA d un salarié classé au coefficient 215 (21.307,50 ou ,70 en 2010) Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Frais d obsèques : 100 % ou 50 % du PMSS Rente éducation (pour chaque enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans si poursuite d études, doublée pour les orphelins de père et de mère) : 0 ou 5 % du TGA coefficient 215 (852,30 en 2010) Dans les 2 cas, versement par anticipation du capital décès en cas d invalidité 3 ème catégorie reconnue par la Sécurité sociale Régimes de base : (2 formules) Décès toutes causes/iad 3 ème catégorie : - Sans enfant à charge : 100 % ou 80 % du salaire de réf. - Avec 1 enfant à charge : 100 % ou 110 % du salaire de - Par enfant à charge sup. : 0 ou + 30 % du salaire de réf. Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Allocation obsèques (conjoint, enfant) : 150 % du PMSS Rente d éducation (pour chaque enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans si poursuite d études, doublée pour les orphelins de père et de mère) : 5 % ou 6 % du salaire de Proposition 4 : Décès ou IAD 3 ème catégorie du salarié : Capital décès : 85 % du salaire de Double effet : 100 % du capital décès Décès ou IAD par accident : % du capital décès Incapacité de travail : - Indemnisation sous déduction des IJSS - En relais de la convention - 80 % du salaire de jusqu au 1095 ème jour d arrêt de travail au plus tard Invalidité (hors IPP) : - Indemnisation sous déduction des prestations de la Sécurité sociale - Invalidité 1 ère catégorie : 48 % du salaire brut de - Invalidité 2 ème et 3 ème catégories : 80 % du salaire brut de 2 options de couverture décès/iad 3 ème catégorie : Décès toutes causes/iad 3 ème catégorie : - Assuré sans enfant à charge : 120 % du salaire de - Assuré avec enfant à charge : 200 % ou 60 % de ce salaire - Majoration par enfant sup. à charge : 0 ou 20 % du salaire de (25 % si l enfant est handicapé) Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Frais d obsèques : - Assuré : 105 % du PMSS - Conjoint/enfant : 50 % du PMSS Rente éducation : Par enfant à charge (jusqu au 18 ème anniversaire/26 ème si études) : 0 ou 5 % du salaire de (6 % si l enfant est handicapé) (1) Produit d appel pour les entreprises jusqu à 100 salariés ; étude au cas par cas au-delà de ce seuil d effectif - Engagement de maintien des taux pendant 2 ans (2) Taux n intégrant pas la reprise du passif (prise en charge des salariés en arrêt de travail à la date d adhésion) (3) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 2 ans et reprise gratuite des encours pour toute adhésion d entreprise dans les 3 mois suivant la date d effet de l accord (4) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 3 ans 14

15 Tableau comparatif des garanties avec une cotisation SUPPLEMENTAIRE Organisme IONIS MALAKOFF MEDERIC NOVALIS TAITBOUT PREVADIES HARMONIE MUTUELES (1) REUNICA Cotisation en sus 0,20 % (2) 0,20 % (3) 0,20 % (2) (4) 0,20 % (2) 0,20 % (2) Garanties Incapacité temporaire de travail : - En relais des obligations de maintien de salaire de l employeur à 75 % - Sous déduction des IJSS - 70 % du salaire de réf. Incapacité de travail : - En cas d arrêt de travail d origine privée ou d origine professionnelle (AT, accident de trajet, MP) - Mensuels > 1 an d ancienneté: En relais des obligations conventionnelles - Mensuels < 1 an d ancienneté: Avec une franchise de 90 jours - 65 % du salaire de jusqu au 1095 ème jour d arrêt - Si la cotisation est en pourcentage du salaire brut, la prestation peut elle aussi être exprimée en pourcentage du salaire brut Régime amélioré 1 : (Décès renforcé) Décès toutes causes/iad 3 ème catégorie : - Sans enfant à charge : 205% ou 185 % du salaire de réf. - Avec 1 enfant à charge: 205% ou 215 % du salaire de réf. - Par enfant à charge sup.: 0 ou + 30 % du salaire de Double effet : 100 % du capital décès toutes causes Allocation obsèques (conjoint, enfant) : 100 % du PMSS Rente d éducation (pour chaque enfant à charge jusqu à 18 ou 26 ans si poursuite d études, doublée pour les orphelins de père et de mère) : 5 % ou 6 % du salaire de réf. Régime amélioré 2 : (Invalidité) 1 ère catégorie : 7 % du salaire de 2 ème et 3 ème catégories : 12 % du salaire de Avec une cotisation de 0,30 %, s ajoutant aux 0,50 % (0,20 % + 0,30 %) : Incapacité temporaire de travail : 15 % du salaire de réf. Invalidité : - 1 ère catégorie : 6 % du salaire de - 2 ème et 3 ème catégories : 10 % du salaire de Décès ou IAD 3 ème catégorie du salarié : Capital décès : 110 % du salaire de Double effet : 100 % du capital décès Décès ou IAD par accident : % du capital décès Incapacité-Invalidité (Option 1): Incapacité de travail : - Sous déduction des IJSS - Après 150 jours continus d arrêt - 70 % du salaire brut de jusqu au 1095 ème jour d arrêt Invalidité (hors IPP) : - Sous déduction des prestations de la Sécurité sociale - Invalidité 1 ère catégorie : 42 % du salaire brut de - Invalidité 2 ème et 3 ème catégories : 70 % du salaire brut de Incapacité-Invalidité (Option 2): Incapacité de travail : - Sous déduction des IJSS - En relais de la convention - 70 % du salaire brut de jusqu au 1095 ème jour d arrêt Invalidité (hors IPP) : - Sous déduction des prestations de la Sécurité sociale - Invalidité 1 ère catégorie : 39 % du salaire brut de - Invalidité 2 ème et 3 ème catégories : 65 % du salaire brut de Incapacité temporaire de travail : - Limitée au salaire net - Mensuels > 1 an d ancienneté: En relais des obligations conventionnelles - Mensuels < 1 an d ancienneté: Avec franchise de 90 jours - 8 % du salaire de (12 % si le salarié a 1 enfant handicapé) - En complément des IJSS Invalidité-Incapacité permanente : - Limitée au salaire net - Invalidité 2 ème ou 3 ème catégories : 8 % du salaire de (12 % si l enfant est handicapé) - Invalidité 1 ère catégorie : 60 % de la prestation 2 ème catégorie (1) Produit d appel pour les entreprises jusqu à 100 salariés ; étude au cas par cas au-delà de ce seuil d effectif - Engagement de maintien des taux pendant 2 ans (2) Taux n intégrant pas la reprise du passif (prise en charge des salariés en arrêt de travail à la date d adhésion) (3) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 2 ans et reprise gratuite des encours pour toute adhésion d entreprise dans les 3 mois suivant la date d effet de l accord (4) En cas de recommandation, engagement de maintien des taux pendant 3 ans 15

16 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi Partie 3 : L accompagnement des entreprises et de leurs salariés 16

17 L accompagnement des entreprises et de leurs salariés 4 outils d accompagnement 1 Un communiqué de presse largement diffusé 2 Des communications par mail aux entreprises adhérentes au GIM 3 Des consultations juridiques 4 Une étude sous forme de 22 questions-réponses 17

18 L accompagnement des entreprises et de leurs salariés 1 Un communiqué de presse largement diffusé 6 décembre 2010 : envoi d un communiqué à différents destinataires : Agence France Presse (AFP), La Correspondance Economique, Les Echos, Le Figaro Association des Journalistes de l Information Sociale AEF, Les Editions Législatives, Le Groupe Liaisons Sociales, L Usine Nouvelle MEDEF, FIM 6 décembre 2010 : 1 dépêche AEF 13,14 et 15 décembre 2010 ; janvier 2011 ; 14 mars 2011 ; avril 2011 : 6 Articles Liaisons Sociales 18

19 L accompagnement des entreprises et de leurs salariés 2 4 communications par mail aux entreprises adhérentes 3 décembre janvier mars octobre

20 L accompagnement des entreprises et de leurs salariés 3 Des consultations juridiques sur la mise en place du dispositif de prévoyance complémentaire issu de l avenant du 30 novembre Janvier à mars consultations téléphoniques 45 consultations téléphoniques 51,44 % des ,98 % des 265 relatives à la prévoyance complémentaire 20

21 L accompagnement des entreprises et de leurs salariés 4 Une étude sous forme de 22 questions-réponses à destination des entreprises adhérentes au GIM 2011 : 159 envois Janvier à juin : 134 Juillet à décembre : 25 1 er janvier au 31 mars 2012 : 2 envois 1 er avril au 30 juin 2012 : 1 envoi 21

22 L accompagnement des entreprises et de leurs salariés 4 Une étude sous forme de 22 questions-réponses Qu est-ce-que la prévoyance complémentaire? Quels sont les acteurs de la prévoyance? Quelles garanties de prévoyance l avenant du 30 novembre 2010 impose-t-il de mettre en œuvre? Quels salariés faut-il couvrir? De quelle manière les salariés doivent-ils être informés de l avenant? A quelle date l avenant entre-t-il en vigueur? Pour quelle durée l avenant est-il conclu? Quelles sont les cotisations prévues? L avenant impose-t-il à l employeur une cotisation minimale? Le comité d entreprise peut-il cofinancer le régime de prévoyance? La contribution du comité d entreprise à un régime de frais de soins de santé déjà existant dans l entreprise peut-elle s imputer sur la cotisation patronale issue de l avenant? L avenant impose-t-il aux salariés de cotiser? Quel organisme prestataire les entreprises peuventelles choisir? Quels documents l organisme assureur doit-il remettre à l employeur? Quels documents l employeur doit-il remettre aux salariés? Les états pathologiques antérieurs sont-ils pris en charge par l organisme assureur? Faut-il informer l organisme assureur d une aggravation des risques de l entreprise? Quels sont les modes de mise en place d un régime de prévoyance? Comment mettre en place les garanties de prévoyance issues de l avenant? Quel est le suivi du dispositif de prévoyance complémentaire conventionnel? Doit-on maintenir les garanties de prévoyance aux anciens salariés? Quel est le régime social des contributions patronales à un régime de prévoyance? 22

23 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi Partie 4 : Le bilan d un an d application du dispositif 23

24 Le bilan d un an d application du dispositif Les éléments demandés aux organismes assureurs Nombre d entreprises de la Métallurgie de la Région Parisienne ayant souscrit un contrat de prévoyance complémentaire auprès de l organisme Parmi les entreprises ayant souscrit un tel contrat : Nombre d entreprises ayant retenu la garantie minimale (correspondant à une cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coefficient 215, Administratifs et techniciens) + répartition des entreprises selon le type de garantie Nombre d entreprises ayant choisi la garantie minimale et la garantie complémentaire (correspondant à la garantie minimale augmentée d une cotisation salariale de 0,20 % de la même assiette) + répartition des entreprises selon le type de garantie Nombre d entreprises ayant opté pour une garantie supérieure + répartition des entreprises selon le type de garantie Nombre d entreprises ayant couvert le risque incapacité de travail Nombre de salariés concernés dans chacune des entreprises souscriptrices Nombre total de salariés couverts 24

25 Tableau de synthèse d un an d application du dispositif Organisme IONIS MALAKOFF MEDERIC Entreprises Métallurgie RP ayant souscrit un contrat de prévoyance complémentaire NOVALIS TAITBOUT MUTUELE PREVADIES REUNICA (a) Entreprises ayant retenu la garantie minimale (0,30 % du TGA du mensuel coeff Administratifs et techniciens) Entreprises ayant choisi la garantie minimale + 1 garantie complémentaire (+ 0,20 %) (b) (c) Entreprises ayant opté pour une garantie supérieure Entreprises ayant couvert le risque incapacité de travail Nombre de salariés concernés dans chacune des entreprises souscriptrices Nombre total de salariés couverts par les contrats de prévoyance souscrits NC (d) NC (d) NC (d) NC (d) NC (d) NC (d) (e) NC (d) (f) (a) 166 entreprises de 1 à 10 salariés, 45 entreprises de 11 à 49 salariés et 2 entreprises de 50 salariés et plus (b) 50 entreprises de 1 à 5 salariés, 32 de 6 à 10, 16 de 11 à 20, 8 de 21 à 50 et 1 entreprise de plus de 50 salariés (c) 12 entreprises de 1 à 5 salariés, 8 de 6 à 10 et 7 entreprises de 11 à 20 salariés (d) Elément non communiqué par l organisme assureur (e) Dont 177 salariés couverts par une garantie incapacité de travail (f) Répartition par sexe : 75,4 % hommes - 24,6 % femmes ; Age moyen des salariés : 42 ans (hommes) - 44 ans (femmes) 25

26 Annexe 1 MALAKOFF MEDERIC Nombre d entreprises souscriptrices Nombre de salariés couverts Garantie décès : 2 options Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff. 215-Administratifs et techniciens 213 E jusqu à 10 salariés : 166 E de 11 à 49 salariés : 45 E de 50 salariés et plus : Garanties incapacité-invalidité : Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff. 215-Administratifs et techniciens + 0,20 % de la même assiette /5 ème des entreprises a choisi une couverture complémentaire incapacité-invalidité 11 % des salariés en bénéficient 26

27 Annexe 2 NOVALIS TAITBOUT Nombre d entreprises souscriptrices Nombre de salariés couverts Régime de base : 2 formules Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff Administratifs et techniciens Régime amélioré 1 : Décès renforcé Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff Administratifs et techniciens + 0,20 % de la même assiette Régime amélioré 2 : Invalidité Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff Administratifs et techniciens + 0,20 % de la même assiette Régime amélioré 3 : Incapacité de travail Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff Administratifs et techniciens + 0,50 % de la même assiette (0,20 % + 0,30 %) TOTAL

28 Annexe 3 REUNICA Nombre d entreprises souscriptrices Nombre de salariés couverts Garantie décès de base : Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff. 215-Administratifs et techniciens 107 E de 1 à 5 salariés : 50 E de 6 à 10 salariés : 32 E de 11 à 20 salariés : 16 E de 21 à 50 salariés : 8 E de plus de 50 salariés : 1 Garanties de base + complémentaire : Décès + Incapacité de travail Cotisation patronale de 0,30 % du TGA du mensuel coeff. 215-Administratifs et techniciens + 0,20 % de la même assiette 27 E de 1 à 5 salariés : 12 E de 6 à 10 salariés : 8 E de 11 à 20 salariés : 7 TOTAL

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance

La lettre du. Les évolutions du régime de prévoyance La lettre du N 12 Novembre 2011 Les évolutions du régime de prévoyance Depuis l accord initial du 19 mars 2003 qui a mis en place un régime de prévoyance pour la branche du commerce de détail de l habillement

Plus en détail

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat général des organismes privés

Plus en détail

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE GROS RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE des salariés non cadres MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR LE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS NON CADRES*

Plus en détail

ACCORD DU 24 MAI 2011

ACCORD DU 24 MAI 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET ACTIVITÉS AUXILIAIRES DU TRANSPORT ACCORD DU 24

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES BUREAUX D ÉTUDES TECHNIQUES CABINETS D INGÉNIEURS CONSEILS SOCIÉTÉS DE CONSEILS RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE DES SALARIÉS MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR

Plus en détail

CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE

CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE CCN DU COMMERCE DE GROS DE TISSUS, TAPIS ET LINGE DE MAISON ACCORD DE BRANCHE DU 5 AVRIL 2012 PORTANT CREATION D UN REGIME CONVENTIONNEL DE PREVOYANCE Article 1 Objet Champ d application Le présent accord

Plus en détail

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr

OUTIL EXPLICATIF CCN 66. Mars 2015. Avenant 328 Complémentaire frais de santé. Cfdt-sante-sociaux.fr OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Avenant 328 Complémentaire frais de santé Cfdt-sante-sociaux.fr Généralisation de la complémentaire santé L accord national interprofessionnel (Ani) du 11 janvier 2013,

Plus en détail

Avenant 328 Complémentaire frais de santé

Avenant 328 Complémentaire frais de santé OUTIL EXPLICATIF CCN 66 Mars 2015 Lien pour télécharger le Guide Confédéral du négociateur sur la Généralisation de la complémentaire santé : http://www.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2014802/guide_ps_23_01_2014_.pdf

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

Assurance et prévoyance

Assurance et prévoyance Assurance et prévoyance Assistance famille en cas d accident. IDCP Des prestations d assistance sont prévues en cas d accident par le contrat IDCP. Elles peuvent être déclenchées après appel préalable

Plus en détail

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L INDUSTRIE DU TEXTILE RÉGIME DE PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE DES SALARIÉS NON CADRES MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR LE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS NON CADRES

Plus en détail

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 INPCA Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure L INPCA VOTRE PARTENAIRE PRÉVOYANCE

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif?

Qu en est-il des contrats complémentaires facultatifs? Sont-ils concernés par le dispositif? QUESTIONS SUR L OBJET DE LA PORTABILITE La mensualisation est-elle exclue du dispositif? L obligation de maintien de salaire à la charge de l employeur n est pas concernée : en effet, il ne s agit pas

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H.

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie U.M.I.H. 34 GUIDE PRATIQUE MISE EN PLACE D UN REGIME DU FRAIS DE SANTE DANS LA BRANCHE DES HCR A

Plus en détail

1. Dispositions générales

1. Dispositions générales MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3044 Convention collective nationale IDCC : 573. COMMERCES DE GROS ACCORD DU 18 JANVIER 2010 RELATIF

Plus en détail

LA COMPLÉMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS - RÉPONSES

LA COMPLÉMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS - RÉPONSES LA COMPLÉMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS - RÉPONSES UFT 68, rue Cardinet 75017 PARIS SOMMAIRE I. Les obligations à l égard des entreprises... 2 À partir de quand les entreprises doivent-elles être

Plus en détail

Les dispositifs de prévoyance complémentaire. Secrétariat général du Conseil d orientaiton des retraites

Les dispositifs de prévoyance complémentaire. Secrétariat général du Conseil d orientaiton des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 9 Document de travail, n engage pas le Conseil Les dispositifs

Plus en détail

L OFFRE MOBILITÉ EXPAT

L OFFRE MOBILITÉ EXPAT L OFFRE MOBILITÉ EXPAT Malakoff Médéric propose aux entreprises employant des salariés expatriés ou détachés, une solution d assurance collective spécialement conçue pour leurs besoins de protection sociale.

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

Couverture Frais de Santé et Prévoyance. dédiée aux franchisés et managés ACCOR. Franchisés

Couverture Frais de Santé et Prévoyance. dédiée aux franchisés et managés ACCOR. Franchisés Couverture Frais de Santé et Prévoyance dédiée aux franchisés et managés ACCOR Franchisés Septembre 2013 LE GROUPE ET SES SERVICES DÉDIÉS AUX FRANCHISÉS ACCOR Le Groupe JP COLONNA - CGAM, créé en 1972,

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle Le PACK Expat CFE Retraite Prévoyance Santé Épargne Santé et Prévoyance Votre statut d expatrié rend votre protection en santé et prévoyance facultative. Pour conserver les mêmes avantages qu en France,

Plus en détail

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé

Tous ensemble, Maitrisons nos dépenses de santé P Des outils à votre disposition Vous cherchez des tarifs de consultation, des adresses de médecins,. www.ameli-direct.ameli.fr Vous cherchez des informations sur les centres mutualistes. www.mutualite.fr

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS/REPONSES

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS/REPONSES LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE : QUESTIONS/REPONSES UFT 68, rue CARDINET 75017 PARIS Tel : 01.47.66.49.68. SOMMAIRE I. Les obligations à l égard des entreprises... 2 À partir de quand les entreprises

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle Le PACK Expat CFE RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Santé et Prévoyance En tant qu expatrié, votre couverture Santé et Prévoyance devient facultative. Pour vous permettre de conserver les mêmes avantages

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Amélioration du contrat Prévoyance

Amélioration du contrat Prévoyance Amélioration du contrat Prévoyance Communication aux salariés 13 janvier 2014 Introduction Améliorations des garanties «décès» Nouvelle garantie «Dépendance» Vue générale des garanties du régime Prévoyance

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur ENTREPRISE Régime complémentaire de prévoyance et frais de santé Guide pratique de l employeur AGRI PRÉVOYANCE 81968 GUIDE EMPLOYEUR- PREVOYANCE SANTE.indd 1 04/11/13 10:15 02 AGRI PRÉVOYANCE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Plus en détail

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE

CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE CHAPITRE XIII PRÉVOYANCE Préambule Conformément à la loi n 89-1009 du 31 décembre 1989 dite «loi Evin», il a été choisi d instituer un régime de prévoyance obligatoire et collectif au profit de l ensemble

Plus en détail

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3173 Convention collective nationale IDCC : 1810. ENTREPRISES DE PROPRETÉ AVENANT N 3 DU 6 JUILLET 2010

Plus en détail

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information

additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information additif sur l accord national interprofessionnel à la notice d information Relative au contrat collectif de prévoyance complémentaire à adhésion obligatoire souscrit par votre employeur RéUNICA Prévoyance

Plus en détail

ACCORD DE BRANCHE du 18 JANVIER 2010 PORTANT CREATION D UN REGIME DE PREVOYANCE COLLECTIVE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE

ACCORD DE BRANCHE du 18 JANVIER 2010 PORTANT CREATION D UN REGIME DE PREVOYANCE COLLECTIVE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE ACCORD DE BRANCHE du 18 JANVIER 2010 PORTANT CREATION D UN REGIME DE PREVOYANCE COLLECTIVE DANS LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE GROS N 3044 1 SOMMAIRE PREAMBULE 1. DISPOSITIONS GENERALES..4

Plus en détail

ACCORD DU 7 AVRIL 2010

ACCORD DU 7 AVRIL 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ENTREPRISES DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE IMMOBILIER ACCORD DU 7 AVRIL 2010 RELATIF À LA PRÉVOYANCE

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille SPÉCIAL AUTO ENTREPRENEURS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Accord de prévoyance des personnels cadres et assimilés - mai 2011

Accord de prévoyance des personnels cadres et assimilés - mai 2011 1 SYNADIC PRÉAMBULE Un régime de prévoyance obligatoire au niveau national garantissant les risques incapacité, invalidité et décès a été instauré par l accord du 28 novembre 2005. Les partenaires sociaux

Plus en détail

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014

Conditions générales Prévoyance. Edition juin 2014 Conditions générales Prévoyance Edition juin 2014 Convention collective nationale des entreprises d architecture Garanties de prévoyance Capital décès, Rente Education et de conjoint, Rente Handicap, Incapacité-Invalidité

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

Remarques : ce tableau sera progressivement enrichi des offres des assureurs

Remarques : ce tableau sera progressivement enrichi des offres des assureurs Principales caractéristiques des contrats Madelin Prévoyance : - Tarification - Prestations (forfaitaires/indemnitaires) - Calcul de la rente invalidité partielle Remarques : ce tableau sera progressivement

Plus en détail

Santé - Prévoyance Entreprise

Santé - Prévoyance Entreprise Santé - Prévoyance Entreprise Pourquoi mettre en place ou faire évoluer votre dispositif de couverture sociale? Répondre à un besoin indispensable en santé et prévoyance pour vos salariés et leur famille

Plus en détail

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro

Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Santé Prévoyance Réunica Santé Pro et Prévoyance Pro Choisissez le meilleur en Santé et Prévoyance pour votre bien-être et celui de votre famille TRAVAILLEURS NON SALARIÉS REUNICA.COM Santé Avec Réunica

Plus en détail

Prévoyance des expertsexperts-comptables

Prévoyance des expertsexperts-comptables Prévoyance des expertsexperts-comptables Faire les bons choix Objectifs de l intervention Répondre aux questions des experts-comptables relevant de la Cavec Au titre de la prévoyance, est-il préférable

Plus en détail

Cahier des charges relatif à un projet de régime conventionnel «Frais de Santé» et «Prévoyance lourde» pour la CCN «Récupération»

Cahier des charges relatif à un projet de régime conventionnel «Frais de Santé» et «Prévoyance lourde» pour la CCN «Récupération» Préambule Cahier des charges relatif à un projet de régime conventionnel «Frais de Santé» et «Prévoyance lourde» pour la CCN «Récupération» Sommaire 1- La procédure de sélection des candidats....... 3

Plus en détail

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)?

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)? MUTACMA LA MUTUELLE DES AGENTS DE L'ANPE : Questions / Réponses Nos réponses n ont aucun caractère contractuel L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou

Plus en détail

Guide de l employeur Prévoyance Santé

Guide de l employeur Prévoyance Santé Guide de l employeur Prévoyance Santé Convention collective des Marchés Financiers Accord de prévoyance et frais de santé du 11 juin 2010 Pour identifier rapidement : Les garanties de votre régime Vos

Plus en détail

Generali Prévoyance - Santé

Generali Prévoyance - Santé Entreprises Generali Prévoyance - Santé La solution modulable pour les entreprises et leurs salariés L Accord National Interprofessionnel (ANI) conclu en janvier 2013 et les différents textes juridiques

Plus en détail

ANIMATION / Prévoyance

ANIMATION / Prévoyance ANIMATION / Prévoyance C5-012 Remplace C5-010 et C5-011 La mise en place de la complémentaire santé dans la branche Animation La loi du 14 juin 2013 de Sécurisation de l emploi a généralisé la couverture

Plus en détail

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE

Guide. C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE C.C.N. DU 15 MARS 1966 Etablissements et services pour personnes inadaptées et handicapées REGIME DE PREVOYANCE Guide La gestion des prestations Indemnités Journalières et Invalidité Conseils à suivre

Plus en détail

Notice d information Prévoyance

Notice d information Prévoyance Personnel des cabinets médicaux Notice d information Prévoyance Edition février 2015 Notice d information au régime de prévoyance du personnel des cabinets médicaux sommaire sommaire 1. Participants 3

Plus en détail

GUIDE DE LA PORTABILITE

GUIDE DE LA PORTABILITE GUIDE DE LA PORTABILITE Article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 Présentation du dispositif de Portabilité et Répercussions sur vos contrats Complémentaires Santé / Prévoyance

Plus en détail

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE

GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES MÉDICO-TECHNIQUES GARANTIE MAINTIEN DE SALAIRE CONDITIONS GÉNÉRALES N 2926 Incapacité temporaire de travail Sommaire ARTICLE 1 Objet du contrat 4 ARTICLE 2 Souscription

Plus en détail

le syndicat CGT représenté par [à compléter] en sa qualité de délégué syndical,

le syndicat CGT représenté par [à compléter] en sa qualité de délégué syndical, Projet d accord collectif mettant en place un régime de remboursement de «frais de santé» au bénéfice du personnel de l EPIC SNCF relevant du régime général de ENTRE LES SOUSSIGNEES : SOCIETE NATIONALE

Plus en détail

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine

Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine - 000.707/09 - édition janvier 2009 création et impression agme résumé des garanties Régime de prévoyance du personnel cadre de la pharmacie d officine association de prévoyance du groupe mornay europe

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE

SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE LA SOLUTION SANTÉ ET PRÉVOYANCE AUX ENTREPRISES DE 1 À 100 SALARIÉS SANTÉ ET PRÉVOYANCE MODULAIRE DEUX OFFRES CONFORMES À VOS OBLIGATIONS MINIMALES VOS OBLIGATIONS EN SANTÉ

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé : Eclairage

Généralisation de la complémentaire santé : Eclairage ÉPARGNE - PRÉVOYANCE - RETRAITE Généralisation de la complémentaire santé : Eclairage Vendredi 17 octobre 2014 Présentation Prévoyance, quelques rappels Les points clés des textes ANI Loi Sécurisation

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

Revenus de remplacement : modalités déclaratives

Revenus de remplacement : modalités déclaratives Revenus de remplacement : modalités déclaratives Les revenus de remplacement sont destinés à compenser la perte de rémunération pendant une période d inactivité partielle ou totale. Sont notamment considérés

Plus en détail

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587

Pour en savoir plus : http://www.cabinetfeurgard.com/_infos/dossiers/article.asp?rub=social&sousrub=ct2&art=k4_5380587 L environnement social de votre entreprise va être profondément modifié dans les six prochains mois. Nous souhaitons vous en parler et vous expliquer ces nouvelles mesures et leurs impacts. La mutuelle

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Janvier 2012 CADCGPG12262 10/1031 JUR947 Réalisation 11278 Crédits photos : Fotolia.com, DR Convention collective nationale de la branche

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé L entreprise Forme juridique, au capital de dont le siège est à Code NAF n SIRET Effectif salarié : Représentée par

Plus en détail

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009

Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises. Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Protection sociale des expatriés: l évolution de l approche des entreprises Congrès RéaVie 14 16 octobre 2009 Introduction La couverture santé et prévoyance des expatriés Les tendances actuelles chez les

Plus en détail

SIMPLE, ADAPTÉE AUX TPE-PME

SIMPLE, ADAPTÉE AUX TPE-PME entreprise LA SANTÉ DANS MON ENTREPRISE UNE MUTUELLE SIMPLE ET AVANTAGEUSE POUR TOUS LA BRANCHE COURTAGE DU GROUPE LA BRANCHE COURTAGE DU GROUPE Dans le cadre de la loi de Sécurisation de l Emploi du 14

Plus en détail

ACCORD INSTITUANT UN REGIME OBLIGATOIRE DE REMBOURSEMENT DE FRAIS DE SOINS DE SANTE AU PROFIT DES SALARIES DE RENAULT

ACCORD INSTITUANT UN REGIME OBLIGATOIRE DE REMBOURSEMENT DE FRAIS DE SOINS DE SANTE AU PROFIT DES SALARIES DE RENAULT ACCORD INSTITUANT UN REGIME OBLIGATOIRE DE REMBOURSEMENT DE FRAIS DE SOINS DE SANTE AU PROFIT DES SALARIES DE RENAULT ENTRE : RENAULT s.a.s représentée par Mme Marie Françoise DAMESIN Directeur des Ressources

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye

Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye GRAS SAVOYE I CONSEIL & COURTAGE EN ASSURANCES Prévoyance et Santé UJCD / Gras Savoye Des contrats à plusieurs niveaux pour apporter des réponses sur-mesure aux besoins de protection des adhérents de l

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3144 Convention collective nationale IDCC : 1043. GARDIENS, CONCIERGES ET EMPLOYÉS

Plus en détail

Le Pack Expat CFE collectif

Le Pack Expat CFE collectif Pour mes salariés, la parfaite continuité avec leur protection sociale française! Le Pack Expat CFE collectif Humanis et la CFE, vous permettent de protéger efficacement vos salariés Santé Une couverture

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

La Prévoyance 100% Convention collective nationale Régime de prévoyance obligatoire de l ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT. Notice d information

La Prévoyance 100% Convention collective nationale Régime de prévoyance obligatoire de l ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT. Notice d information La Prévoyance 100% EPHC Convention collective nationale Régime de prévoyance obligatoire de l ENSEIGNEMENT PRIVE HORS CONTRAT juillet 2012 Notice d information ssommaire Avant propos... 2 Introduction...

Plus en détail

Que couvre la protection sociale obligatoire?

Que couvre la protection sociale obligatoire? Que désigne le terme «Prévoyance»? Que couvre la protection sociale obligatoire? A savoir Les assurances de personnes couvrant les risques : De maladie et d accidents corporels ; De maternité ; D incapacité

Plus en détail

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire "Base Prime" p.3. Régime frais de santé facultatif "Confort" p.

Régime de prévoyance obligatoire p.2. Régime frais de santé obligatoire Base Prime p.3. Régime frais de santé facultatif Confort p. aide à domicile régime de prévoya nce et frais de santé Convention Collective Nationale de la Branche de l Aide, de l Accompagnement, des Soins et des Services à Domicile Ta b l e a u x d e g a r a n t

Plus en détail

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire

Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire Les conséquences du décret du 9 janvier 2012 relatif au caractère collectif et obligatoire des garanties de protection sociale complémentaire 0 Contributions patronales de prévoyance complémentaire et

Plus en détail

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS

PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS PLAN-EXPERTS DES GARANTIES DE PRÉVOYANCE CRÉÉES SPÉCIALEMENT POUR LES PRESCRIPTEURS Vous êtes prescripteur de Generali Assurances Vie. Le PLAN-EXPERTS vous propose un choix de garanties pour améliorer

Plus en détail

ANIMATION / Actualités conventionnelles

ANIMATION / Actualités conventionnelles ANIMATION / Actualités conventionnelles A1-116 Signature de l avenant n 154 du 19/05/2015 Relatif a la complémentaire santé Avenant applicable au 1 er janvier 2016 Commentaires : La loi du 14 juin 2013

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

TITRE I ER MODIFICATION DE L ARTICLE 26 DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L IMMOBILIER

TITRE I ER MODIFICATION DE L ARTICLE 26 DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L IMMOBILIER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières, agents

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

r é g i m e DE prévoya n c e et frais de santé

r é g i m e DE prévoya n c e et frais de santé aide à domicile r é g i m e DE prévoya n c e et frais de santé c o n v e n t i o n collective nationale de la branche d e l a i de, de l accompagnement, des soins et des services à domicile Une protection

Plus en détail

La prévoyance dans les hôtels, cafés, restaurants

La prévoyance dans les hôtels, cafés, restaurants Tout savoir sur la prévoyance dans le secteur des hôtels, cafés, restaurants (HCR) Inclus les derniers textes publiés dans la convention collective hôtels, cafés, restaurants (brochure n 3292) Livre blanc

Plus en détail

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses

L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses L essentiel de la mutuelle en 20 questions-réponses Le 10 Décembre 2010, la Sous-Commission des Conventions et Accords de la Commission Nationale de la Négociation Collective a émis un avis favorable à

Plus en détail

Consultation pour le choix d une mutuelle de complémentaire santé et/ ou d un contrat de prévoyance au bénéfice des salariés d Yvelines Aménagement

Consultation pour le choix d une mutuelle de complémentaire santé et/ ou d un contrat de prévoyance au bénéfice des salariés d Yvelines Aménagement Le Chesnay, le mardi 25 septembre 2012 Consultation pour le choix d une mutuelle de complémentaire santé et/ ou d un contrat de prévoyance au bénéfice des salariés d Yvelines Aménagement CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE

METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE DE L ASSURANCE COLLECTIVE METTRE EN PLACE UN CONTRAT COLLECTIF D ENTREPRISE A moins qu'elles ne soient instituées par des dispositions législatives ou réglementaires, les garanties collectives

Plus en détail

Conditions Générales Prévoyance

Conditions Générales Prévoyance Conditions Générales Prévoyance Edition janvier 2015 Convention collective des Administrateurs judiciaires et Mandataires judiciaires Réf. CG-CCN-AMJ-Prévoyance CCN DES ADMINISTRATEURS JUDICIAIRES ET MANDATAIRES

Plus en détail

JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE...

JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE... Institution de Prévoyance ocirp SIEGE SOCIAL : 12, RUE MASSUE - 94684 VINCENNES CEDEX ADHESION AU REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE JE, SOUSSIGNÉ(E)...AGISSSANT EN QUALITÉ DE... Institution de Prévoyance

Plus en détail

GARANTIES COMPLÉMENTAIRES AU RÉGIME CONVENTIONNEL DE PRÉVOYANCE

GARANTIES COMPLÉMENTAIRES AU RÉGIME CONVENTIONNEL DE PRÉVOYANCE HÔTELS CAFÉS RESTAURANTS GARANTIES COMPLÉMENTAIRES AU RÉGIME CONVENTIONNEL DE PRÉVOYANCE CONTRAT COLLECTIF OBLIGATOIRE CONDITIONS GÉNÉRALES n 2306/2 Capital décès - Rente d éducation - Rente de conjoint

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail