2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1"

Transcription

1 ABB drives Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple - la technologie la plus évoluée pour la commande des moteurs à cage d écureuil

2 2 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

3 Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple - la technologie la plus évoluée pour la commande des moteurs à cage d écureuil Copyright 2012 ABB. Toutes les dispositions, indications et caractéristiques sont susceptibles de modification sansréavis. 3BFE REV C Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 3

4 4 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

5 Table des matières Chapitre 1 - Introduction...7 Généralités...7 Pourquoi ce guide?...7 Contenu du guide...7 Chapitre 2 - Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique...8 Qu est-ce qu un entraînement à vitesse variable?...8 Les différentes techniques de commande des moteurs...8 Entraînements à courant continu...9 Les spécificités...9 Les avantages...10 Les inconvénients...10 Entraînements à courant alternatif - Introduction...11 Entraînements à courant alternatif à commande en fréquence, de type MLI...11 Les spécificités...11 Les avantages...12 Les inconvénients...12 Entraînements à courant alternatif à contrôle vectoriel de flux, de type MLI...12 Spécificités...13 Les avantages...13 Les inconvénients...13 Entraînements à courant alternatif à technologie DTC...14 Variables de commande...14 Comparaison des différentes techniques de variation de vitesse...15 Chapitre 3 - Questions et réponses...17 Généralités...17 Les performances...18 Principes de fonctionnement...25 Chapitre 4 - Notions théoriques de base...29 Fonctionnement de la technologie DTC...29 Boucle de régulation de couple...30 Etape 1 Mesure de la tension et du courant...30 Etape 2 Modèle Moteur Adaptatif...30 Etape 3 Comparateur de couple et comparateur de flux...31 Etape 4 Logique de commande optimisée...31 Boucle de régulation de vitesse...32 Etape 5 Contrôleur de consigne de couple...32 Etape 6 Régulateur de vitesse...33 Etape 7 Contrôleur de consigne de flux...33 Chapitre 5 - Index...34 Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 5

6 6 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

7 Chapitre 1 - Introduction Généralités Pourquoi ce guide? Contenu du guide La technologie DTC, ou contrôle direct de couple, est la technique de commande la plus performante des moteurs asynchrones, mise au point par le numéro un mondial de la variation de vitesse. Ce guide technique a pour ambition de vous expliquer ce qu est la technologie DTC; l origine et les étapes de son développement; les fondements théoriques qui justifient le succès qu elle rencontre; et, enfin, les spécificités et les avantages de cette nouvelle technologie. Bien que mettant en avant, dans la mesure du possible, les aspects pratiques, ce guide exige de la part du lecteur des notions de base des principes de commande des moteurs à courant alternatif. Il est destiné à tous ceux qui doivent faire des choix techniques et économiques - concepteurs, ingénieurs, responsables des achats, constructeurs OEM et utilisateurs finals - dans les domaines d activité les plus divers tels que distribution et traitement des eaux, industrie chimique, industrie papetière, production d énergie, manutention/levage, génie climatique, etc. En fait, pour tous ceux qui connaissent et exploitent des entraînements à vitesse variable et qui désirent tirer pleinement parti des potentiels de la variation de vitesse, ce guide technique constituera un véritable ouvrage de référence. Le contenu de ce guide technique suit le cheminement du développement de la vitesse variable jusqu à l avènement de la technologie DTC. Ceux qui désirent connaître les grandes étapes de l évolution des entraînements électriques, des techniques à courant continu aux entraînements à courant alternatif jusqu à la technologie DTC, liront le chapitre 2 (pages 8). Ceux qui cherchent plus particulièrement à examiner les performances de la technologie DTC, son mode de fonctionnement et les formidables perspectives qu elle offre pour les applications les plus diverses, passeront directement au chapitre 3, Questions et réponses, page 17. Enfin, pour une description théorique de la technique de commande DTC, reportez-vous à la page 29. Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 7

8 Chapitre 2 - Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique Qu est-ce qu un entraînement à vitesse variable? Pour bien comprendre la réponse à cette question, il faut au préalable comprendre que la fonction de base d un entraînement à vitesse variable est de réguler le débit d énergie entre le réseau d alimentation électrique et l application. L énergie est transmise à l application par l intermédiaire de l arbre mécanique du moteur. Deux grandeurs physiques décrivent l état de l arbre moteur: le couple et la vitesse de rotation. Pour contrôler et réguler le débit d énergie, il faut par conséquent agir sur ces deux grandeurs. Dans la pratique, on agit sur une de ces deux variables, et on parle alors de régulation de couple ou de régulation de vitesse. Dans un entraînement à vitesse variable fonctionnant en mode régulation de couple, la vitesse est fonction de la charge. De même, lorsqu il fonctionne en mode régulation de vitesse, le couple est fonction de la charge. A l origine, seuls les moteurs à courant continu étaient utilisés pour les entraînements à vitesse variable car ils permettaient d obtenir la vitesse et le couple requis sans recourir à des dispositifs électroniques complexes. Cependant, le développement des variateurs de vitesse à courant alternatif résulte en partie de la volonté d obtenir les niveaux de performances très élevés des moteurs à courant continu (en termes de temps de réponse en régulation de couple et de précision en régulation de vitesse) avec des moteurs à courant alternatif, réputés pour leur robustesse, leur coût plus abordable et leur simplicité de maintenance. Les différentes techniques de commande des moteurs Dans ce chapitre, nous analyserons l évolution des entraînements à vitesse variable jusqu à l avènement de la technique de commande DTC, en reprenant les quatre principales étapes technologiques, à savoir : Entraînements à moteurs à courant continu 7 Entraînements à courant alternatif à commande en fréquence, de type MLI 9 Entraînements à courant alternatif à contrôle vectoriel de flux, de type MLI 10 Entraînements à courant alternatif à technologie DTC (contrôle direct de couple) 12 8 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

9 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique Nous étudierons successivement chaque technique de commande avec ses avantages et ses inconvénients principaux, pour ensuite présenter une vision d ensemble mettant en avant les différences essentielles qui existent entre ces quatre techniques. Entraînements à courant continu Variateur c.c. Régulation de vitesse Régulation de couple C Figure 1: Boucle de régulation d un entraînement à moteur c.c. Les spécificités Orientation du flux assurée par un ensemble mécanique (collecteur et balais) Les variables de commande sont le courant d induit et le courant d inducteur, mesurés DIRECTEMENT sur le moteur Le contrôle de couple est direct Dans un moteur à courant continu, le champ magnétique est créé par le courant qui parcourt l enroulement de champ statorique. Ce champ doit toujours être à angle droit par rapport au champ créé par l enroulement d induit. Cette condition, appelée orientation du flux, est obligatoire pour engendrer un couple maximum. C est l ensemble collecteur-balais qui veille à ce que cette condition soit satisfaite, quelle que soit la position du rotor. Une fois que l orientation du flux est obtenue, on contrôle aisément le couple du moteur c.c. en faisant varier le courant d induit et en maintenant constant le courant magnétisant. L avantage des entraînements à c.c. réside dans le fait que la vitesse et le couple - qui sont les deux variables qui intéressent principalement l utilisateur - sont contrôlés et régulés directement par l intermédiaire du courant d induit; en d autres termes, le couple est la boucle de régulation interne et la vitesse la boucle de régulation externe (cf. figure 1). Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 9

10 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique Les avantages Les inconvénients Régulation de couple précise et rapide Précision dynamique élevée en régulation de vitesse Simplicité de la technique de commande A l origine, les entraînements à courant continu étaient utilisés pour les applications à vitesse variable du fait de leurs excellentes performances en régulation de couple et de vitesse, en termes de temps de réponse et de niveau de précision. Les caractéristiques du couple produit par une machine à courant continu sont les suivantes : Direct - le couple moteur est proportionnel au courant d induit: il peut ainsi être contrôlé et régulé directement et avec précision. Instantané - la régulation de couple est quasi instantanée; le système d entraînement offre d excellentes performances dynamiques en régulation de vitesse. Le couple peut être adapté instantanément si le moteur est alimenté par une source de courant idéale. Un entraînement à source de tension offre également des performances de bon niveau car celles-ci sont déterminées uniquement par la constante de temps électrique du rotor (c est-à-dire l inductance plus la résistance dans le circuit d induit). Simple - l orientation du flux est assurée par un ensemble mécanique simple constitué d un collecteur et de balais. Cette technique s affranchit donc de circuits de commande électroniques complexes, facteur de surcoût de l organe de commande du moteur. Fiabilité des moteurs Contraintes de maintenance Coût d achat élevé des moteurs Surcoûts des capteurs L inconvénient majeur de cette technique est le niveau de fiabilité des moteurs à courant continu ; les balais et les collecteurs s usent et exigent une maintenance régulière ; les moteurs c.c. sont des machines coûteuses à l achat et à l entretien, et nécessitent un capteur de vitesse (dynamo tachymétrique). Alors qu un variateur à courant continu permet de contrôler aisément le couple entre la vitesse nulle et la vitesse de base voire au-delà, les éléments mécaniques du moteur sont plus complexes et peuvent exiger une maintenance importante selon les types d application. 10 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

11 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique Entraînements à courant alternatif - Introduction Faible encombrement Robustesse Simplicité de conception Légèreté et compacité Maintenance réduite Coût réduit L évolution des entraînements à courant alternatif résulte, en partie, de la volonté d obtenir des performances comparables à celles des entraînements à courant continu, en termes de temps de réponse en régulation de couple et de précision en régulation de vitesse, en utilisant les avantages des moteurs c.a. standard. Entraînements à courant alternatif à commande en fréquence, de type MLI Commande en fréquence Consigne de fréquence Rapport U/f U f Modulateur M 3 Ph Les spécificités Figure 2: Boucle de commande d un entraînement commandé en fréquence de type MLI. Les variables de commande sont la tension et la fréquence Simulation de la tension c.a. sinusoïdale par un modulateur Contrôle de flux avec rapport U/f constant Entraînement en boucle ouverte Le couple est fonction de la charge A la différence des variateurs à courant continu, les convertisseurs de fréquence utilisent des grandeurs externes au moteur comme variables de commande, à savoir la tension et la fréquence. La tension de référence et la consigne de fréquence passent par un modulateur qui crée une tension c.a. sinusoïdale et transmet celle-ci aux enroulements statoriques du moteur. Cette technique, appelée Modulation de largeur d impulsions (MLI), exige l utilisation d un redresseur à diodes côté réseau et le maintien d une tension c.c. constante dans le circuit intermédiaire. L onduleur commande le moteur par un train d impulsions MLI qui détermine à la fois la tension et la fréquence. Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 11

12 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique Les avantages Les inconvénients Cette technique de commande n utilisant pas de capteur pour mesurer la vitesse de rotation de l arbre ou sa position angulaire, la boucle de commande ne prend pas en compte ces valeurs. On appelle entraînement en boucle ouverte, ce type de configuration sans retour capteur. Coût réduit Simplicité du fait de l absence de capteur Cette configuration sans capteur constitue une solution économique relativement simple pour la commande des moteurs asynchrones, machines moins onéreuses et plus simples à exploiter. Ce type d entraînement est plus particulièrement adapté aux applications exigeant des niveaux de précision limités, comme les applications de pompage et de ventilation. Pas d orientation du flux L état électromagnétique du moteur n est pas pris en compte Pas de contrôle, ni de régulation de couple Temps de réponse plus longs du fait du modulateur Avec cette technique, parfois appelée Contrôle scalaire, l orientation du flux du moteur n est pas contrôlée. Les principales variables de commande sont, dans ce cas, la fréquence et la tension qui sont appliquées aux enroulements statoriques. L état du rotor n est pas pris en compte, ce qui signifie qu on ne dispose pas d un retour vitesse ou d un retour position. Par conséquent, on ne peut en aucun cas agir sur le couple. En outre, cette technique nécessite le passage par un modulateur pour générer les signaux de tension et de fréquence avant leur application au moteur, ce qui rallonge quelque peu les temps de réponse du moteur à toute variation des conditions de fonctionnement. Entraînements à courant alternatif à contrôle vectoriel de flux, de type MLI Variateur c.c. Régulation de vitesse Régulation de couple Modulateur M 3 Ph C Figure 3: Boucle de régulation d un entraînement c.a. à contrôle vectoriel de flux de type MLI. 12 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

13 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique Spécificités Les avantages Les inconvénients Contrôle de l orientation du flux - comme pour un entraînement c.c. Modélisation des caractéristiques électriques du moteur Entraînement en boucle fermée Contrôle INDIRECT de couple Pour simuler les caractéristiques de fonctionnement électromagnétiques d un moteur c.c., c est-à-dire pour contrôler l orientation du flux, le variateur à contrôle vectoriel de flux doit connaître la position angulaire du flux rotorique à l intérieur du moteur asynchrone. Avec un variateur à contrôle vectoriel de flux de type MLI, l orientation du flux est assurée électroniquement et non plus par l ensemble mécanique collecteur/balais comme dans le cas d un moteur c.c. Dans un premier temps, la vitesse de rotation et la position angulaire du rotor par rapport au champ statorique sont mesurées au moyen d un codeur incrémental. Un entraînement mettant en oeuvre ce type de capteur est appelé entraînement en boucle fermée. Par ailleurs, les caractéristiques électriques du moteur sont modélisées par des microprocesseurs qui traitent les données collectées. Le circuit de commande d un variateur à contrôle vectoriel de flux élabore des grandeurs électriques telles que tension, courant et fréquence, qui sont les variables de commande, et transmet ces valeurs au moteur asynchrone par l intermédiaire d un modulateur (cf. page11). C est ainsi que le couple est contrôlé INDIRECTEMENT. Temps de réponse courts en régulation de couple Bonne précision en régulation de vitesse Couple maxi à vitesse nulle Performances comparables à celles des entraînements c.c. La technique du contrôle vectoriel de flux permet d obtenir un couple maximum à vitesse nulle, offrant des performances très proches de celles d un entraînement à courant continu. Utilisation obligatoire d un capteur Technique coûteuse Utilisation obligatoire d un modulateur Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 13

14 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique Pour obtenir des temps de réponse très courts en régulation de couple et une précision élevée en régulation de vitesse, il faut recourir à un capteur, facteur de surcoût et de complexité pour un moteur asynchrone dont deux atouts clés sont justement faible coût et simplicité. Par ailleurs, cette technique nécessite la mise en oeuvre d un modulateur pour traiter les signaux de tension et de fréquence avant qu ils ne soient appliqués au moteur, ce qui rallonge quelque peu les temps de réponse du moteur à toute variation des conditions de fonctionnement. Même si le moteur est simple du point de vue mécanique, l entraînement est complexe du point de vue électrique. Entraînements à courant alternatif à technologie DTC Contrôle direct de couple (technologie DTC) Régulation de vitesse Régulation de couple M 3 Ph Figure 4: Boucle de commande d un entraînement c.a. à commande DTC. Variables de commande Avec la technologie de commande révolutionnaire DTC développée par ABB, l orientation du flux est réalisée sans recourir à un capteur. Le contrôle du flux du moteur est obtenu par modélisation mathématique très poussée de ses caractéristiques de fonctionnement et calcul direct du couple moteur, sans modulateur MLI. Les variables de commande sont le flux magnétisant et le couple moteur. La technique DTC permet de s affranchir du modulateur et de ne recourir à aucun capteur de vitesse (dynamo tachymétrique) ou de position (codeur) sur l arbre moteur. Les variateurs à technologie DTC intègrent les processeurs de traitement numérique du signal très rapides (technologie DSP) et mettent en oeuvre les travaux les plus récents sur la modélisation mathématique du fonctionnement des moteurs. 14 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

15 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique On dispose ainsi d un variateur offrant un temps de réponse en régulation de couple 10 fois plus court que n importe quel autre variateur à courant alternatif ou courant continu. La précision dynamique en régulation de vitesse est huit fois supérieure à celle des entraînements c.a. en boucle ouverte et comparable à celle d un entraînement c.c. équipé d un capteur. La technologie DTC marque ainsi l avènement du premier variateur universel capable de rivaliser avec les variateurs à courant alternatif et les variateurs à courant continu. Les chapitres suivants de ce guide vont mettre en évidence les spécificités et les atouts de la technique de commande DTC. Comparaison des différentes techniques de variation de vitesse Nous allons maintenant comparer les différentes techniques de commande à vitesse variable des moteurs et mettre en évidence ce qui les distingue. Variateur c.c. Commande en fréquence Régulation de vitesse Régulation de couple Consigne de fréquence Rapport U/f U f Modulateur M 3 Ph C Figure 1: Boucle de régulation d un entraînement à moteur c.c. Figure 2: Boucle de commande d un entraînement commandé en fréquence de type MLI. Variateur c.c. Contrôle direct de couple (technologie DTC) Régulation de vitesse Régulation de couple Modulateur M 3 Ph Régulation de vitesse Régulation de couple M 3 Ph C Figure 3: Boucle de régulation d un entraînement c.a. à contrôle vectoriel de flux de type MLI. Figure 4: Boucle de commande d un entraînement c.a. à commande DTC. La première chose que l on observe est la similitude entre la boucle de régulation de l entraînement c.c. (figure 1) et la boucle de commande de l entraînement à technologie DTC (figure 4). Dans les deux cas, ce sont les grandeurs du moteur qui servent à contrôler directement le couple. Cependant, la technique de commande DTC présente le triple avantage de ne recourir à aucun capteur, d utiliser un moteur à courant alternatif (cf. page 11) et de n exiger aucune excitation externe. Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 15

16 Le contrôle direct de couple: les étapes clés d une révolution technologique TYPE D ENTRAINEMENT Entraînement c.c. Entraînement c.a. (MLI) Contrôle direct de couple (DTC) VARIABLES DE COMMANDE Courant d induit, I A Courant magnétisant, I M Tension de sortie, U Fréquence de sortie, f Couple moteur, C Flux magnétisant du moteur, Y Tableau 1: Tableau comparatif des variables de commande pour chaque type d entraînement. Comme le montre le tableau 1, les variateurs c.c. et les variateurs DTC utilisent, tous les deux, les grandeurs réelles du moteur pour contrôler et réguler le couple et la vitesse. On obtient ainsi de meilleures performances dynamiques avec une configuration plus simple. De même, la technologie DTC s affranchit, dans la plupart des applications, d un retour vitesse ou position. La comparaison du schéma fonctionnel d un entraînement DTC (figure 4) à ceux des entraînements c.a. (figures 2 & 3) met en évidence plusieurs différences, la principale étant l absence de modulateur dans le cas de la technique DTC. Avec un variateur c.a. de type MLI, les variables de commande sont la fréquence et la tension qui doivent subir plusieurs traitements avant d être appliquées au moteur. C est ainsi qu avec cette technique, le contrôle et la régulation se font dans le circuit de commande électronique et non pas dans le moteur. 16 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

17 Chapitre 3 - Questions et réponses Généralités Qu est-ce que le contrôle direct de couple? Le contrôle direct de couple - ou technologie DTC - est la toute nouvelle technique de commande des moteurs c.a. développée par ABB et destinée à remplacer très prochainement les techniques traditionnelles MLI mises en oeuvre dans les entraînements en boucle ouverte et en boucle fermée. Pourquoi parle-t-on de contrôle direct de couple? La technique de commande DTC contrôle directement le couple et la vitesse à partir d informations sur l état électromagnétique du moteur, comme c est le cas avec un moteur c.c., mais contrairement à la technique de commande des variateurs MLI traditionnels qui utilise la fréquence d entrée et la tension. La technologie DTC agit ainsi pour la première fois sur les véritables variables de commande d un moteur qui sont le couple et le fl ux. Quels sont les avantages d une telle technique de commande? Parce qu on contrôle directement le couple et le fl ux du moteur, il n est pas nécessaire d utiliser un modulateur pour contrôler la fréquence et la tension, comme c est le cas des convertisseurs MLI. On supprime ainsi un intermédiaire, ce qui permet à l entraînement de réagir beaucoup plus rapidement à toute variation de couple. La technologie DTC offre, par ailleurs, un niveau de précision exceptionnel en régulation de couple sans recourir à un capteur. Pourquoi encore une autre technologie pour les variateurs c.a.? La technique de commande DTC n est pas simplement un enrichissement fonctionnel de la technologie des variateurs à courant alternatif. Les industriels doivent aujourd hui relever des défis que la technologie actuelle en matière de variation de vitesse est incapable de satisfaire. Parmi les contraintes aujourd hui imposées aux industriels, nous citerons: Amélioration constante de la qualité des produits fabriqués, ce qui exige notamment une meilleure précision en régulation de vitesse et des temps de réponse plus courts en régulation de couple. Moins d interruptions de production, avec un entraînement qui ne déclenche pas de manière intempestive ; un entraînement Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 17

18 Questions et réponses sans capteur, c est-à-dire plus simple et plus économique ; et, enfin, un entraînement très peu sensible aux interférences telles que perturbations harmoniques et parasites HF. Une solution technique universelle. Une seule et même technologie capable de répondre aux besoins de toutes les applications, à savoir entraînements c.a., c.c. et servo-systèmes. On dispose ainsi d un véritable variateur universel. Un confort d utilisation et un environnement industriel plus agréable avec des entraînements à niveau de bruit plus faible. Il nous incombe d aider les industriels à relever de tels défis avec des produits qui satisfont ces contraintes. La technologie DTC contribue à atteindre ces objectifs et offre, en plus, de formidables perspectives d amélioration (productivité, qualité, rendement énergétique, disponibilité) pour un nombre très important d applications standard.. Qui est à l origine de la technologie DTC? Les performances Le programme de recherche ABB sur la technologie DTC fut lancé en 1988, à la suite de la publication des travaux théoriques en 1971 et 1985 des chercheurs allemands, les docteurs Blaschke et Depenbrock. La technologie DTC s appuie sur la théorie du contrôle par le flux des machines asynchrones et sur la théorie du contrôle direct de couple. ABB a consacré l équivalent de plus de 100 années-hommes au développement de cette technologie. Quels sont les principaux avantages de la technologie DTC sur les techniques de commande traditionnelles des moteurs c.a.? La technologie DTC présente de nombreux avantages. Cependant, elle offre surtout des performances dynamiques exceptionnelles en boucle ouverte, c est-à-dire sans recourir à un capteur de vitesse ou de position sur l arbre moteur. Ces performances se traduisent notamment en termes de: Temps de réponse en régulation de couple - Rapidité de réaction de l entraînement lors de l application d un échelon de couple correspondant à 100% de la valeur nominale. Avec la technologie DTC, le temps de réponse moyen est de 1 à 2 ms en dessous de 40 Hz, comparé à 10 à 20 ms pour les variateurs à contrôle vectoriel de flux et les variateurs c.c. avec capteur. Dans le cas des convertisseurs MLI en boucle ouverte (cf. page 10), ce temps de réponse se situe en général bien au-dessus de 100 ms. En fait, avec une telle réactivité, la technologie DTC a atteint les 18 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

19 Questions et réponses limites possibles. Au vu des caractéristiques actuelles de l alimentation électrique (courant et tension), il est technologiquement impossible d obtenir des temps de réponse plus courts. Les tout récents variateurs à contrôle vectoriel de flux sans capteur des concurrents offrent des temps de réponse de plusieurs centaines de millisecondes. Le couple est entièrement maîtrisé aux basses fréquences et on obtient un couple à pleine charge à vitesse nulle sans utiliser de capteur. Avec la technologie DTC, la vitesse peut être contrôlée jusqu aux fréquences inférieures à 0,5 Hz tout en maintenant un couple de 100% jusqu à la vitesse nulle. Répétabilité de couple - Aptitude de l entraînement à reproduire le couple de sortie à partir d une même consigne de couple. Sans retour codeur, la technique de commande DTC offre, en régulation de couple, une répétabilité de 1 à 2% du couple nominal sur toute la plage de vitesse. C est deux fois mieux que les autres variateurs c.a. en boucle ouverte et comparable au niveau de répétabilité des variateurs c.a. et c.c. en boucle fermée. Précision statique en régulation de vitesse - Ecart entre la consigne de vitesse et la vitesse réelle à charge constante. Pour la technologie DTC, la précision de vitesse correspond à 10% du glissement du moteur ce qui, dans le cas d un moteur de 11 kw, équivaut à une précision statique de vitesse de 0,3%. Dans le cas d un moteur de 110 kw, la précision de vitesse atteint 0,1% sans retour codeur (boucle ouverte). Ces performances sont bien supérieures à celles requises par 95% des applications industrielles à vitesse variable. Cependant, pour obtenir la même précision d un entraînement c.c., un codeur s impose. En comparaison, la précision statique de vitesse des entraînements à convertisseurs MLI se situe entre 1 et 3%. C est ainsi que les gains potentiels de productivité et de qualité pour les applications utilisateurs sont beaucoup plus importants avec les variateurs standard à technologie DTC. Un entraînement DTC équipé d un codeur simple de 1024 impulsions/tour offre une précision de vitesse de 0,01%. Précision dynamique de vitesse - Intégrale de temps de la chute de vitesse lors de l application d un échelon de couple nominal (100%). La précision dynamique de vitesse d un entraînement DTC en boucle ouverte se situe entre 0,3 et 0,4%s. Celle-ci dépend du réglage du gain du régulateur, paramétré en fonction des spécificités de l application. Guide technique No. 1 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple 19

20 Questions et réponses Avec les autres variateurs c.a. en boucle ouverte, la précision dynamique est huit fois inférieure et se situe autour de 3%s. Lorsque l on équipe l entraînement DTC d un codeur, la précision dynamique de vitesse atteint 0,1%s, comparable aux performances des servo-systèmes. Quels sont, dans la pratique, les corollaires de tels niveaux de performances? Régulation de couple quasi instantanée: - On réduit considérablement la durée de la chute de vitesse lors des transitoires de charge, ce qui permet une conduite de procédé beaucoup plus précise et des produits de qualité plus constante. Contrôle de couple aux basses fréquences: - Cette fonctionnalité est particulièrement avantageuse pour les équipements de levage et les ascenseurs, où la charge doit être démarrée et arrêtée sans à-coups. De même, dans les applications d enroulage, la tension du produit est contrôlée en permanence entre la vitesse nulle et la vitesse maximale. Par rapport aux variateurs MLI à contrôle vectoriel de fl ux, la technique de commande DTC s affranchit de l investissement d un capteur. Linéarité du couple: - Cet aspect est particulièrement avantageux pour les applications haute précision telles que les enrouleuses, utilisées dans l industrie du papier, où un bobinage précis et régulier est capital. Précision dynamique de vitesse: - Après toute variation brusque de la charge, le moteur rétablit très rapidement son régime de fonctionnement. 20 La technologie DTC ou le contrôle direct de couple Guide technique No. 1

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Conversion électronique statique

Conversion électronique statique Conversion électronique statique Sommaire I) Généralités.2 A. Intérêts de la conversion électronique de puissance 2 B. Sources idéales.3 C. Composants électroniques..5 II) III) Hacheurs..7 A. Hacheur série

Plus en détail

Mdrive4K. Technic achat 9, rue du Lugan 33 130 Bègles. Tel : 05 57 96 38 33 Fax : 05 56 87 97 66 contact@technic-achat.com

Mdrive4K. Technic achat 9, rue du Lugan 33 130 Bègles. Tel : 05 57 96 38 33 Fax : 05 56 87 97 66 contact@technic-achat.com Technic achat 9, rue du Lugan 33 130 Bègles Tel : 05 57 96 38 33 Fax : 05 56 87 97 66 contact@technic-achat.com Mdrive4K Manuel d utilisation du MDrive-Version1.0-02/11/2010 Page 1 Schéma de câblage du

Plus en détail

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Démarrage traditionnel Démarreur progressif, convertisseur de fréquence Motor Management TM Préface Ce manuel technique sur le démarrage des moteurs fait

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

INSTALLATIONS INDUSTRIELLES

INSTALLATIONS INDUSTRIELLES Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département : Génie Electrique Support de cours : INSTALLATIONS INDUSTRIELLES

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT

PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT PROTECTION DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION RACCORDEES AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT 1. Généralités... 3 1.1. Objet de la protection de découplage... 3 1.2. Approbation et vérification par le Distributeur

Plus en détail

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC

EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES TECHNIQUES RELATIVES À L INTÉGRATION DES CENTRALES AU RÉSEAU DE TRANSPORT D HYDRO-QUÉBEC EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES RELATIVES À LA PRODUCTION ÉOLIENNE MAI 2003 1. Contexte Le document «Exigences

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

Triphasé 400 V 0.4-630 kw. Variateur multifonction haute performance

Triphasé 400 V 0.4-630 kw. Variateur multifonction haute performance Triphasé 400 V 0.4-630 kw Variateur multifonction haute performance Des performances à la pointe de l industrie The performance reaching the peak in the industry En rassemblant le meilleur de ces technologies,

Plus en détail

LA MESURE INDUSTRIELLE

LA MESURE INDUSTRIELLE E02 LA MESURE INDUSTRIELLE 20 Heures Technicien responsable de la maintenance Approfondir les techniques de mesure; Prendre en compte l aspect métrologie. Connaître les limites et les facteurs d influences

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

Relais de surveillance et relais temporisés. Surveillance efficace des installations

Relais de surveillance et relais temporisés. Surveillance efficace des installations Relais de surveillance et relais temporisés Surveillance efficace des installations Relais de surveillance et relais temporisés surveillance efficace des installations Pour une disponibilité élevée Les

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Les machines électriques Électricité 2 Électrotechnique Christophe Palermo IUT de Montpellier Département Mesures Physiques & Institut d Electronique du Sud Université Montpellier 2 e-mail : Christophe.Palermo@univ-montp2.fr

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES INSULAIRES RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE CONTRÔLES DES PERFORMANCES AVANT LA MISE EN EXPLOITATION DEFINITIVE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION D ÉNERGIE ÉLECTRIQUE RACCORDÉES EN HTB DANS LES

Plus en détail

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement.

OTIS. Mod. La modernisation réinventée. Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort. Et plus d attention à l environnement. OTIS Mod La modernisation réinventée Plus de sécurité Plus de fiabilité Plus de confort Et plus d attention à l environnement. GeN2 Mod, un concept novateur. ➍ CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ➌ ➋ ➌ ➌ POULIE

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

Version MOVITRANS 04/2004. Description 1121 3027 / FR

Version MOVITRANS 04/2004. Description 1121 3027 / FR MOVITRANS Version 04/2004 Description 1121 3027 / FR SEW-USOCOME 1 Introduction... 4 1.1 Qu est-ce-que le MOVITRANS?... 4 1.2 Domaines d utilisation du MOVITRANS... 4 1.3 Principe de fonctionnement...

Plus en détail

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com V112-3,0 MW Un monde, une éolienne vestas.com NOUS TENONS LES PROMESSES DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE UNE ÉOLIENNE FIABLE ET PERFORMANTE POUR LE MONDE ENTIER Fiabilité et performances La V112-3,0 MW est une

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE

RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE Référentiel technique RACCORDEMENT D UNE PRODUCTION DECENTRALISEE EN HTA ETUDE DE LA PROTECTION DE DECOUPLAGE HISTORIQUE DU DOCUMENT Indice Nature de la modification Date publication V1.1 Création 28 février

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX D APPLICATIONS EN ELECTRONIQUE DE PUISSANCE Commande des transistors de puissance en commutation Réalisation d'un hacheur série DUT GEii 2 ème année Module AT13 Sommaire 1 Présentation... 3 1.1

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

La solution éco performante pour la sécurisation de l alimentation électrique des Datacenters à haut niveau de disponibilité

La solution éco performante pour la sécurisation de l alimentation électrique des Datacenters à haut niveau de disponibilité La solution éco performante pour la sécurisation de l alimentation électrique des Datacenters à haut niveau de disponibilité Alimentation Sans Interruption en liaison avec : Les échanges et besoins en

Plus en détail

Technique de surveillance

Technique de surveillance Technique de surveillance VARIMETER Relais de fréquence MK 9837N, MH 9837 0257639 Réglage de l appareil tension auxiliaire(uh) DEL verte: U H jaune/verte: fréquence d entrée DEL jaune: état d alarme commutateur

Plus en détail

Moteurs pas à pas Michel ABIGNOLI Clément GOELDEL Principe des moteurs pas à pas Structures et modèles de description Alimentation Commande

Moteurs pas à pas Michel ABIGNOLI Clément GOELDEL Principe des moteurs pas à pas Structures et modèles de description Alimentation Commande Moteurs pas à pas par Michel ABIGNOLI Professeur d Université à l ENSEM (École Nationale Supérieure d Électricité et de Mécanique de Nancy) et Clément GOELDEL Professeur d Université à la Faculté des Sciences

Plus en détail

MTS. Systèmes de tests de compteurs

MTS. Systèmes de tests de compteurs MTS Systèmes de tests de compteurs - Générateur de signaux arbitraires - Amplificateurs - Compteur étalon - Calculateur d erreur - Têtes de lecture - Transformateurs Conception d un système standard ou

Plus en détail

Machine à courant continu

Machine à courant continu Machine à courant continu Technologie, choix et alimentation des machines à courant continu Objectif Choisir un ensemble moto-variateur à courant continu à partir d un cahier des charges. Pré-requis Mécanique

Plus en détail

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA 1 Economiser le carburant. Réduire les émissions. Augmenter la disponibilité. Baisse des consommations de carburant, réduire la complexité,

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR ÉPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un

Plus en détail

MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR

MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR MAGNA3 BIEN PLUS QU UN CIRCULATEUR Gamme complète de circulateurs intelligents à haut rendement énergétique pour les installations de chauffage/climatisation, les systèmes géothermiques et les applications

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

Relais de contrôle Surveillance de charge triphasée Types DWB01, PWB01

Relais de contrôle Surveillance de charge triphasée Types DWB01, PWB01 Relais de contrôle Surveillance de charge triphasée Types DWB0, PWB0 DWB0 Description du produit Les relais DWB0 et PWB0 sont des relais précis conçus pour contrôler le facteur de puissance efficace vraie

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 5 : ALIMENTER en énergie RADIOS FREEPLAY : Génération d'énergie électrique pour une radio sans piles dans les pays en voie de développement COURS

Plus en détail

Electrotechnique: Electricité Avion,

Electrotechnique: Electricité Avion, Electrotechnique: Electricité Avion, La machine à Courant Continu Dr Franck Cazaurang, Maître de conférences, Denis Michaud, Agrégé génie Electrique, Institut de Maintenance Aéronautique UFR de Physique,

Plus en détail

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique

Le triac en commutation : Commande des relais statiques : Princ ipe électronique LES RELAIS STATIQUES (SOLID STATE RELAY : SSR) Princ ipe électronique Les relais statiques sont des contacteurs qui se ferment électroniquement, par une simple commande en appliquant une tension continue

Plus en détail

L efficience énergétique...

L efficience énergétique... ......Une technique intelligente de régulation au service Edgar Mayer Product Manager CentraLine c/o Honeywell GmbH 02 I 2009 Grâce aux techniques de régulation intelligentes d aujourd hui, il est possible

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette AÉROGÉNÉRATEUR À COURANT ALTERNATIF (énergie éolienne avec transformation d énergie) Enseignement primaire et collège Articles Code Aérogénérateur à courant alternatif

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

LeCroy. Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques

LeCroy. Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques LeCroy Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques Avec la constante évolution industrielle, les ingénieurs d études doivent aujourd hui caractériser en permanence de

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3

SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3 IT Power Solutions SURVEILLANCE EN CONTINU ET LIMITATION DES COURANTS RÉSIDUELS DANS LES CENTRES INFORMATIQUES À L AIDE DE SYSTÈMES RCM Livre blanc Révision n 3 Thomas B. Jones 1 Introduction Présentation

Plus en détail

Informations produits scalamobil S35 scalacombi S36

Informations produits scalamobil S35 scalacombi S36 Informations produits Sommaire scalamobil S35 scalacombi S36 Aperçu 40 Avantages du produit 41 Visuel du produit 42 Descriptif 43 Accessoires 44 scalacombi S36 46 scalasiège X3 47 Accessoires scalasiège

Plus en détail

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION

MAGTROL. Frein à courant de Foucault haute vitesse WB 23. WB 23 Fiche Technique CARACTÉRISTIQUES COMMANDE PAR PC DESCRIPTION Fiche Technique Frein à courant de Foucault haute vitesse CARACTÉRISTIQUES nominal : 80 mnm Vitesse de rotation élevée 100 000 tmin -1 de freinage : 120 W en permanence et 400 W en intermittence Faible

Plus en détail

Fiche technique Schneider

Fiche technique Schneider Fiche technique Schneider Test et mise en service rapide des variateurs ATV11 Gamme : ATV11 Introduction Comment mettre en œuvre le variateur ATV11 pour des applications simples. Comment tester rapidement

Plus en détail

Cahier technique n 207

Cahier technique n 207 Collection Technique... Cahier technique n 207 Les moteurs électriques pour mieux les piloter et les protéger E. Gaucheron Building a New Electric World * Les Cahiers Techniques constituent une collection

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

Aperçu. S35 Franchir les escaliers en toute sécurité.

Aperçu. S35 Franchir les escaliers en toute sécurité. Aperçu S35 Franchir les escaliers en toute sécurité. 34 Avantages du produit Informations produits Avantages du produit Le scalamobil demeure le produit de référence pour représenter la gamme Alber. Le

Plus en détail

Gestion moteur véhicules légers

Gestion moteur véhicules légers Module 8 Gestion moteur véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale

Système ASC unitaire triphasé. PowerScale 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec PowerScale Système ASC unitaire triphasé 10 50 kva Maximisez votre disponibilité avec Protection de première qualité est un système ASC triphasé de taille moyenne qui offre une protection électrique remarquable pour

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Ventilateurs centrifuges pour cuisines collectives non classées et nombreux autres domaines d application. Ventilateurs centrifuges MegaBox

Ventilateurs centrifuges pour cuisines collectives non classées et nombreux autres domaines d application. Ventilateurs centrifuges MegaBox Ventilateurs centrifuges Points forts de la gamme Ventilateur centrifuge insonorisé Groupe moto-turbine monté sur porte avec charnières pour un nettoyage et un entretien facilités Moteur à vitesse variable,

Plus en détail

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov

MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES. Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov 1 MOTORISATION DIRECTDRIVE POUR NOS TELESCOPES Par C.CAVADORE ALCOR-SYSTEM WETAL 2013 10 Nov Pourquoi motoriser un télescope? 2 Pour compenser le mouvement de la terre (15 /h) Observation visuelle Les

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

S2I 1. Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues)

S2I 1. Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues) TSI 4 heures Calculatrices autorisées 2011 S2I 1 Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues) Les ressources en énergie

Plus en détail

Références pour la commande

Références pour la commande avec fonction de détection de défaillance G3PC Détecte les dysfonctionnements des relais statiques utilisés pour la régulation de température des éléments chauffants et émet simultanément des signaux d'alarme.

Plus en détail

Fiche technique. 1) Pour faire tourner le moteur en avant ou en arrière (deux straps)... 2

Fiche technique. 1) Pour faire tourner le moteur en avant ou en arrière (deux straps)... 2 Fiche technique Test et mise en service rapide des variateurs ATV12 Gamme : ATV12 Introduction Comment mettre en œuvre le variateur ATV12 pour des applications simples. Comment tester rapidement ce variateur.

Plus en détail

Convertisseurs statiques d'énergie électrique

Convertisseurs statiques d'énergie électrique Convertisseurs statiques d'énergie électrique I. Pourquoi des convertisseurs d'énergie électrique? L'énergie électrique utilisée dans l'industrie et chez les particuliers provient principalement du réseau

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

Une dynamique à votre service

Une dynamique à votre service Une dynamique à votre service Spécialiste en Machines Electriques Créé en 1894 sous le nom de T.B.T.*, T-T ELECTRIC est un fabriquant de moteurs électriques à courant continu et alternatif de haute qualité

Plus en détail

Système de graissage par injection SKF

Système de graissage par injection SKF 1-4101-FR Système de graissage par injection SKF Lubrification pour chaîne et galets de convoyeurs par injection de graisse directement dans les axes Les systèmes de graissage GVP permettent le graissage

Plus en détail

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX

T500 DUAlTACH. JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence TACHYMETRE 2 CANAUX 02-09 T500 DUAlTACH JAQUET T500 DualTach Instrument de mesure et de surveillance équipé de 2 entrées fréquence JAQUET T500 DualTach Instrument multi canal de mesure et de surveillance pour applications

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes.

UMG 20CM. UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM. Analyse d harmoniques RCM. Gestion d alarmes. RCM Analyse d harmoniques Gestion d alarmes 02 Logiciel d analyse GridVis 20 entrées courant UMG 20CM Appareil de surveillance des circuits de distribution avec 20 entrées et RCM Interface / Communikation

Plus en détail

Types VIS et CRE. A.07.370f. Conformité aux normes. Utilisations. Avantages

Types VIS et CRE. A.07.370f. Conformité aux normes. Utilisations. Avantages Fig. 1 RCC Commandés par Transistor IGBT à Onde Sinusoïdale Pure Types VIS et CRE Conformité aux normes FAA: AC 150/5345-10 (édition en cours), L-828, L-829 (sauf courant d entrée) OACI: Manuel de Conception

Plus en détail

Guide pratique. L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications

Guide pratique. L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications Guide pratique L onduleur, Pourquoi? Comment? Explications Powering Business Worldwide Eaton est une entreprise diversifiée, spécialisée dans la maîtrise et la transmission d énergie. Eaton est un leader

Plus en détail

NPIH800 GENERATION & RESEAUX. PROTECTION de COURANT TERRE

NPIH800 GENERATION & RESEAUX. PROTECTION de COURANT TERRE GENERATION & RESEAUX PROTECTION de COURANT TERRE NPIH800 assure la protection à maximum de courant terre des réseaux électriques de moyenne et haute tension. Ce relais multifonction surveille les défauts

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

Mise en sécurité des ascenseurs. Guide d aide à la décision

Mise en sécurité des ascenseurs. Guide d aide à la décision Mise en sécurité des ascenseurs Solutions techniques pour répondre à l obligation réglementaire de précision d arrêt et maintien à niveau des ascenseurs Utilisation des variateurs électriques de vitesse

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

Les signaux échangés entre la carte mère et l alimentation

Les signaux échangés entre la carte mère et l alimentation Alimentations de PC Le bloc d alimentation est un élément essentiel de l ordinateur auquel on prête souvent peu d attention. Les constructeurs peuvent dès lors facilement négliger la qualité de cet élément

Plus en détail

E LDS: refroidir intelligemment

E LDS: refroidir intelligemment E LDS: refroidir intelligemment REGLer surveiller OPTIMIser ECKELMANN GROUPE ECKELMANN AG, Wiesbaden. Ferrocontrol GmbH & Co. KG, Herford, ferrocontrol.de eckelmann.de E LDS: MANAGEMENT DU FROID, DE L

Plus en détail

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD»

CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» CANEVAS DE PRESENTATION D'UN DOSSIER POUR L'HABILITATION D'UNE OFFRE DE FORMATION DANS LE CADRE DU DIPLOME DE LICENCE «LMD» ******************************************* PROGRAMME DE LA TROISIEME ANNEE TYPE

Plus en détail

GeN2 TM SYSTÈME D ENTRAÎNEMENT TRADITIONNEL CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ❹ REGEN TM DRIVE ARMOIRE DE MANŒUVRE SUR PALIER

GeN2 TM SYSTÈME D ENTRAÎNEMENT TRADITIONNEL CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ❹ REGEN TM DRIVE ARMOIRE DE MANŒUVRE SUR PALIER Comfort GeN2 TM Comfort ❷ SYSTÈME D ENTRAÎNEMENT TRADITIONNEL CÂBLE TRADITIONNEL EN ACIER ❼ ❹ ❸ ARMOIRE DE MANŒUVRE SUR PALIER ❹ REGEN TM DRIVE ❶ COURROIES PLATES D ACIER GAINE ❶ ❺ INSPECTION VISUELLE

Plus en détail

NOUVEL ALPHA2 FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement

NOUVEL ALPHA2 FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement NOUVEL ALPHA FIABILITÉ ET RENDEMENT REDÉFINIS Gamme complète de circulateurs professionnels pour le chauffage, la climatisation et le refroidissement ALPHA NOUVEAU CIRCULATEUR PLUS FIABLE. PLUS PERFORMANT.

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C

Driver de moteurs pas-à-pas DM432C Driver de moteurs pas-à-pas DM432C 1. Introduction Le DM432C de Leadshine est un driver digital de moteurs pas-à-pas basé sur un circuit DSP. Il fait partie de la dernière génération de contrôleurs de

Plus en détail

Cahier technique n 196

Cahier technique n 196 Collection Technique... Cahier technique n 196 Génération électrique intégrée aux sites industriels et bâtiments commerciaux T. Hazel Les Cahiers Techniques constituent une collection d une centaine de

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

la variation de vitesse avec

la variation de vitesse avec GRUNDFOS solutions electroniques la variation de vitesse avec les POMPES ELECTRONIQUES GRUNDFOS Une solution complète grâce au convertisseur de fréquence intégré la variation de vitesse AVEC LE GRUNDFOS

Plus en détail

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact

W 12-2 : haute performance et savoir-faire compact Barrières W - Détecteurs réflex, élimination de premier plan EPP Détecteurs réflex, élimination d arrière-plan EAP W - : haute performance et savoir-faire compact Détecteurs réflex énergétiques fibres

Plus en détail

Actualisation des connaissances sur les moteurs électriques

Actualisation des connaissances sur les moteurs électriques BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1241 Actualisation des connaissances sur les moteurs électriques par Lycée Carnot - 42300 Roanne charles-henri.vigouroux@wanadoo.fr RÉSUMÉ La banalisation des variateurs

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail