SOMMAIRE )D^ RAQI r nvnrr-vnr. 5 6 t En bref. La vie à RAQI. Editorial. 3. Nouvelles régionales. Techniques AMSAT.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE )D^ RAQI r nvnrr-vnr. 5 6 t2 16 22 25 27 28. En bref. La vie à RAQI. Editorial. 3. Nouvelles régionales. Techniques AMSAT."

Transcription

1 )D^ AVRL-MA 1986 VOL. 10, NUMÉRO T DTRECTEUR DE LA PUBLCAON Gisèle FLOC H FOUSSELLE RÉDACEUR EN CHEF Dlrecteurtecbrlqù Jean-Prere VE2 BOS Dlre.t.ûd puùllclta Grsèle Fræh Boùsse le âss6lée de C audine Côrê Vérlfl.ntton êt ml. en pâge Grsèle F oc h Fousse le assslæ de.leân P ere VE2 Ax COMTTE DU JOURNA Jean.PeûeVE2BOS Yvan VE2lD Grsèe FLOC H ROUSSELLE Yvon ve2 EFN CHRONQUES Tr.du.rlo. QST, Êaymô.d VE2 ArE B.lcolonr, Jean P ere VE2 BOS Satelllt c, Fobe'1VE2ASL VHF. Jea. Prere VE2 BOS Cohmunlcârlon3.llsft al s. A l écoutedumondê, Yvan VE2lD lcl VF2 RUA. JâcquesVE2 DBR li Eansml$ton numartque, Bôbe.l VE2 DPtl D Alphà à Ohésa, Jean.Peûe VÊ2 AX Un OM àlâm r- Jean.Pere VE2AX BRCO GUDE SOMMARE Editorial. 3 En bref. La vie à RAQ Nouvelles régionales Techniques AMSAT. Brico-guide Réseau THF du Québec À l'écoute du monde, un monde à l'écoute 5 6 t Communications digitales 30 De 'Alpha à 'Oméga Transmissions numériques Un "OM" à la mer Petites annonces CONCEPTON GRAPHQU COiPOSrTlON, MONTAGE Presses sohda res nc MPRMERE Feqroupemenl Los r Oùébec CONSEL D'ADMNTSTAATON A5.86 EXECUTF: G espetve2okh M che FEUGEAS VE2 ÊFK FéJeâô V leneuve. VE2 FLO Bêrna,d Vetreaul(. VE2 FVB Bâs St-L.urent/Gàspésie: Gaslo. Môreau r VE? FX]< Sèsùenav/ti. St-Jean: Fô!e.Grave VE2 8KL Bernard Verer!ll Grles Pel t VE2 DKfl VE2 FVB M.eFeUaeàS VE2 FFK Féreâ. Vrrcnelve VE2 FLO Frchard Nald VE2 RN Montérégl": Yvon Holle VE2 EHN Làval. bur ntider: Va.a.l SEGESOCAL BadD Amateur dl O!.bcc n av Pere de Corben. CP lu00 S!..!rsare M André Feugeâg Le mâgàzne Ê1ÀOr esl publé bmeslréremenl par Fadrô,ahareur d! orebec r.c organ sme â bùl no. rucrar créé en 195 r. sùvenib.ne en paaûepaflem nslere deslols rs de âcha$eetde âpeche RAO est Assocranon provlnc'are oll c êr è des rad o amateurs d! Oùé b-êc Tôûs anrces courners nrofmâro.s géféraes ou technques nou ve es c/ qùes ôu es brenvenus Les rêxtes devrontêlfe tres s L'lês er pon.rlenom adresse èt là srgôa1ur de son allelr el èlre ènvoy-ês r! sreg,ê soc al Lês Fcrs.Ônesdes lses o oblen r des pholocop es d ân c esdêlâparus. pelvenlpn la re ademande al sè9èsôca Te i514) ,25? j000 porre 3,122 PERSONNEL: G'sèe Flo. h R.lsse e TOUlÊ FEPÊODUCTON EST ÊNCOUqAGEE ÊN AUTANT OUE LA SOUFCE SO MEN]ONNEE A LEXCEPTON DES AFTCLES COPYFO]T UNE COP E DES REPFOD]C'ONSEÊA APPÊE CEÊ La.otisârion à naql srd : 251 membrc ndrv'duè.c^nada 35t.olrsaùoô fam. c 32i memb.e ndvdle Elats trns 401oehbfe nd vdue Ollro Mer 35tCr!b Les av s de chanqene.l d àdrèsse d vronl itre envoyés aù seqe socà de naq Porlde relo!rqàrà.r!l'l) olhùr!r- \aîon. e.llr a,.be. O B,b orh!-r!e Nalonaedù Ca.àdà O RAQ r nvnrr-vnr

2 EDTORAL Photo Diane Reynolds Chers membres, Autres temps, autres moeurs...! Le 24 awil 1951, notre association obtenait ses premières lettres patentes. Ainsi, nous fêtons allègrement cette année nos 35 ans d-existence (ct. pages 6 et 7). De son côté, le club de Ouébec célèbre son 60e anniversairet nous 'en félicitons. À cette époque, les lampes étaient encore reines dans nos shacks. Aulourd'hui, les circuits intégrés les ont envahis, nous trafiquons sur nos propres satellites et les ordinateurs font partie du quotidien. Ce n'est pourtant sans doute que le début de la révolution technologique. Cependant, cette évolution n'est pas sans amener des problèmes d'une autre nature. En effet, au moment où j'écris ces lignes, nous venons de prendre connaissance du jugement concernant Jack Ravenscroft (cf. article "La Vie à RAQ"). Cette décision est évidemment lourde de conséquences pour la communauté radio amateur, mais aussi. ne 'oublions pas, concerne indirectement tous les utilisateurs du spectre des fréquences détenant une licence fédérale. Un tel jugement nous amène inévitablement à nous poser des questions, mais aussi à entreprendre des actions pour s'attaquer à la vraie cause et à la racine du mal. La principale cause est le laxisme en matière de règlementation sur la protection des appareils ménagers, électriques, électroniques et autres... Vos associations nationales et provinciale vont immédiatement réagir à ce jugement et effectuer diverses représentations dont vous trouverez le détail dans "La Vie à RAQ ". Cependant, actuellement le problème reste entier et chacun de vous oeut se trouver confronté demain au même problème. Aussi, si vous me le permettez, voici quelques conseils 'de premiers soins": n'hésitez oas à contacter vos voisins. à leur demander de vous aviser si vous qéez de l intertérence, à leur expliquer ce qu'est la radio amateur et les services que vous pouvez rendre à la Dopulation en diverses circonstances. Bref. entretenez des relations de bon voisinage. Ce sera certaè nement Olus habile et efficace que de pratiquer le mutisme et d'ériger une tour de 40 ou 50 pieds qui ne manquera pas d'indisposer votre voisinage, de le rendre soupçonneux et critique. Ce n'est évidemment pas la panacée universelle. mais cela Deut néanmoins vous aider considérablement et peufêtre vous éviter d'ètre demain dans la même situation que Jack. À très bientôt. La directrice générale, Gisèle Floc'h Rousselle RÂQ r evntr-vnr ro

3 ENBREF ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE L assemblée générale annuelle de 'association se tiendra au siège social de l,assocration 4545 Avenue Pierre de CoubeÊ tin le 7 juin prochain. Des indications dans le hall d'entrée vous indiqueront la salle oil se tiendra cette réunion. Nous vous nvttons à venir nombreux à cette assemblée. CONGRÈS DE L'ANARC Ainsi que nous vous l'annoncions en page 40 de notre dernière édition, le congres de 'ANARC (Association of North American Radio Clubs) se tiendra cette année à Montréal du 18 au 20 jui et prochain à 'Hôtel Holliday nn Place Dupuis. Cette manifestation qui est organisée par Radio Canada nternational promet d'être du plus grand intérêt pour tous ceux qui s'intéressent â la radio en général... Fjlms, démonstrations d'équipements, stations ondes courtes, périphériques FTTY et ASCll, séminairesur les 1réquences. forums. remi ses de diplômes et prix, vente aux encneres et banquets... Une invitation roure spéciale est lancée par les organisateurs aux radio amateurs du Québec. pour toutes informâtions complémentaires, vous pouvez vous adresser à: ANARCON'86, lan lvlcfarland radio canada inlernational, P.O. Box 6000, [.4ontréat, H3C 3At. REPERTORE Le répertoire des radios amateurs de la provrnce pour annee / est ac luellement en cours de préparation. Nous vous rappelons que ce répertoire sera envoyé gratuitement aux membres de la nouvelle année. Outre a liste des répéteurs avec les codes d'accès vous y trouverez également la liste des amateurs de la Province par ville, ainsi que les listes complèles des pays interdisant les communtcations amaleurs. ceux ayanl signè un accord de tierce personne ou un accord de réciprocité. EXAMENS RADO AMATEURS.., NOUVEAUX TARF DES DROTS. Nous vous rappelons que les prochaines dates pour les examens radio amareurs sont les 18 juin et 15 octobre Les oates limites d'inscription pour ces deux examens sont les 21 mai el 17 Septembre. Le l\y'inislere vient en outre de publier un nouveau tarif des droits de licence applicable aux stattons radio autres que de radiodif_ fusion. Ce nouveau tarif qui est entré en vigueur le 1er avril dernier tient mainrenanl compte de la période de 'année où est ef_ fectuée une demande de NOUVELLE li_ cence et est proportionnel à la périooe oe l'année restant à courir. Le droit exigé lors de la délvrance d une nouvelle licence pour une année entière est cependant su_ perieur à celui exigé pour le renouverre_ ment d'une licence. Voici la liste des droits exigibles en fonctron du mois de la demande de nouvelle licence: Avril 26 $ Oclobre 16 $ N/ai. 24 $ Novembre 14 $ Jurn 23 $ Décembre 13 $ Ju llet 21 $ Janvier. 1j $ Août 19 $ Février 9 $ Seplembre 18 $ Mars. S $ Le droit de RENOUVELLEMENT o une lrcênce demeure inchangé a 20 $ ei est comme par le passé exigible le 3i mars de lannée. Ainsr que nous vous indiquions dans notre dernière livraison du RAO- EXPFESS aux clubs membres, un droit de 5 $ est mis en place pour chaque partie de leramen radio amaleur (code morse réception, code morse émission, règlements, théorie, théorie digitale). Le coût total pour un examen radro amaleur complet sera donc dorénavant de 20 $, pour l'examen radro amateur supérieur: 15 $, pour 'examen radio amateur digital: i 5 $. Enfin, pour permettre au l\4inistère oe reduire ses coûts d'administration des exa, mens amateurs, une formule d'attestation a été mise en place pour le code morse. Selon cette formule trois amateurs <uôê- ieurs peuvent."rtiriài rà iàrnpei"""à-* code morse des candidats à 'examen amateur et amateur supérieur. Cette option permettraux candjdats de réduire de 10 $ les coûts d'examens et est entrée en application le 1er avril dernier. Les formules d'attestation sont disponibles dans les bureaux de district du l\y'rnistère. Si vous desrrez de plus amples informations concer_ nant les conditions entourant cette nouvelle possibilité, n'hésitez pas à nous conracrer nous détenons le volumineux guide contenant ces conditions. RF / LGNES A HAUTE TENSON Si vous avez des problèmes de RF causés par des lignes à haute tension... le Conseil de Radio du Canada pense à vous... De nouveaux reglements prévus pour 1987 viendront en effet imposer des limites à ce genre d'émissions nuisibles. OE CRRL-ARRL par Harotd MOREAU, VE 2 BP.. Le comité radio amateur de l'expo 86 de Vancouver vient d'annoncer qu'ily aura un krosque radio amateur qui sera situé dans le pavillon du Canada. Le thème de ce krosque sera "Communications pour tous,' et mettra de l'avant 'aspect service publjc de notre activité tout en faisanl une oemonstration des nouvelles technologies employees par les amateurs: Satellite OS_ CAFi, télévision amateur et émissions nu_ menques. ll aura lallu ROS ans pour ven_ dre idée d un kiosque radro amateur dans Expo L'indicatif de la station officiel_ le sera VE 7 EXPO.. Certains amateurs, à la lecture des proposrtions de restructuration du service amateur faites par le lvlinistère des Communications, ont cru comprendre qu'un amateur non titulaire du certificat C ne se_ rarl pas autorise à operer à aide d une repetitrice. Celte interprétation etait erronee, le l\y'inistèrentendait indiquer par certe phrase qu'une personne non titulaire du cer tificat C ne pourrail ètrê titulaire de la LCENCE d'une répétitrice.. Quelques nouvelles de nos voisins du S ud. L ARRL vtent de repondre NON à une proposition du FCC qui prévoyait donner laccès de la gamme "amaleurs l\,4h1 a des d ordinateurs non licencies radro amateurs_ En oulre. on cratnl de plu5 en plus que les propositions de lois déposées au congrès américain, et destinées à assurer le caractère privé des communications par radio mobiies, ne créent des difficultés aux radros amateurs. R?Q r nvnt,vnrs

4 / t - a- UF1 oq,! aq, o. o Ct (o 5 (o fr tï o FF i iô:. ', Ël nl F o FF H Fl 6 / RAQ / AVRL N/At 1eB6

5 RAQ ^ FETE ses 35 ANS AVS DE RECHERCHE Dans le cadre de notre 35e anniversaire, nous aimerions, grâce à votre aide, identifier les personnes presentes sur la photo ci-contre. Nous avons identifié chaque personne par un numéro. vous vous reconnaissez ou reconnaissez un aml, écrivez-nous en nous lndiquant le numéro et 'identité de la personn et, solon le cas, l'indicatil. Nous vous remercions de votre collaboration. LAbbé Robert. VE 2 EC ; " a r"*! t a r i i *-r-* t l t t i : r l ; Ër*e. RAQ a fêté le 24 avril dernier ses trente-cinq ans d'existence. 1951, ce n'est pas si loin, et pourtant, que de cnemin parcouru depuis cette date, tant par votre association que par les technlques que nous utilisons dans notre hobby. Le principe d une associaïion provinciale a commencé à germer dans 'esprit de nos ainés au cours de diverses rencontres, et notamment d un pique-nique des amateurs VE2 tenu à Cap-Santé le 28 août Les lettres patentes de l'association étaient accordées le 24 avrtl #,? t Jeân Fortier VE 2 AV accompagné d'un autre OM. Nous trouvions notamment à cette date les noms de Eugène LAJOE VE2 RA, Gérard VALLANCOURT VE2 VD (premier Président de RAQ), Fernand LANOUETTE VE2 VH, Georges DESROCHERS VEz ZZ, Lionel GROLEAU VE2 LG, Jean FOBTER VE2 AV, Stella BELANGER VE2 AOB, etc. Saviez-vous oue oarmi la centaine d'association et fédérations de Loisirs du Québec regroupées au Stade Olympique à l\4ontréal, RAQ est une des plus anciennes assocratrons. '1951, souvenez-vous, les lampes étaient encore reines dans nos shacks. les oremiers transistors en série sortaient des chaînes de la Western Electric, aujourd'hui nous trafiquons sur nos propres satellites, les circuits intégrés ont envahi nos shacks, les ordinateurs y entrent en force,...et nous ne sommes qu'au début de cette révolution!! L'esprit de pionniers qui a toujours animé les radio amateurs, ainsi que les nouvelles structures de votre association, nous permettent d'aflirmer qu'avec 'aide de tous, RAQ continuera à grandir pour le plus grand bénéfice de la cause radio amateur. RÀQ r nvnrr.vrnr rz

6 COUPURES BUDGETARES Vous 'avez peu!être lu ou entendu dans les médias d'information, le couperet gouvernemental, comme dans bien d'autres domaines, est aussi tombé sur le monde du loisir dont nous faisons partie. Le 21 février dernier, notre nouveau ministre nous faisait savoir qu'il ampulait la subvention de base accordée à chaque organisme de loisir de 100/o minimum. Actuellement, nous ne savons pas encore ce qu'il adviendrau niveau des projets, notre demande étânt à l'étude. De son côté, le Regroupement Loisir Québec (RLQ) qui est 'organisme nous dispensant des services comme imprimerie, photocopie, services juridiques, etc., voyait son budget coupé de $. Si 'on calcule que le RLO compte environ 95 fédérations membres, la note, qu'en théorie chaque organisme devrait supporter, serait de 10000$. Au total, notre association devrait subir une diminution minimum de revenus d'environ 150/o par rapport à l'année En dépit de la non-augmentation du montant des cotisations et de la grosse diminution que nous fait subir le MLCP, nous conservons le souci de mettre tout en oeuvre pour maintenir tant la qualité, que la quantité des services que nous offrons à nos membres. Dans le contexte financier actuel, ce sera un tour de torce, mais après tout, ce ne earâ nâe lê nrêmiar Dès l'annonce des premières coupures, nous avons étudie les possibilités de mise en place de nouveaux moyens de financement qui nous permettraient d'éviter d'augmenter le montant des cotisations des membres- Dans ce cadre, nous pensons, dès 'automne 86, mettre sur pied une loterie s'adressant au grand public. Si nous ne pouvons pas encore dévoiler la nature des prix offerts au cours de ce tirage, sachez simplement que ces prix seronl de valeur et ne manqueronl pas d'intéresseradio amateurs et grand public. Nous espérons que le produit de cette opération nous permettra de couvrir le manque à gagner que nous subissons cette ânnée. s / RAQ / AVRrL,rvrAr 1986 Ce premier projet â été précédé et sera suivi de nombreuses représentations auprès du RLO, atin que notre associatione subisse pas un conlrecoup trop fort à tra vers des augmentations des coûts des servrces. Le problème que nous rencontrons n'est pas unique puisque les 95 associations présentes au RLO sont au prises avec les mêmes soucis. Gisèle Floc'h Rousselle *** STATON OFFCELLE DE RAQ Dans notre dernière édition nous vous faisions connaître l'état du dossier concernant la possible installation d'antennes HF et VHF dans le périmètre du stade olym pique. Voici les toutes dernières nouvelles. Au début du mois de lvars le service technique de la Régie des lnstallations Olympi. ques nous invitait à visiter deux endroits possibles qui permettraient d'installer nos antennes de façon PROVSORE en attendanl que les travaux d'achèvement du mât et des câbles de soutien de la toile permettent de tarer des plans définitifs. Pour ceux qui connaissent les environs immédiats du stade, les deux endroits proposés se situaient à proximité immédiate de la rue Sherbrooke soit à environ une vingtaine de mètres de cetle voie. Ces deux emplacement exigeaient donc de faire effectuer d'importantravaux de creusage et coulage d'un cube de béton destiné à recevoir une tour d'environ 35 pieds. La limite de 35 pieds et d'une lour sans hauban devant en effel être respectée pour des raisons d'environnement. En outre la proximité immédiate de la rue Sherbrooke nous aurait obligés à faire ériger une clôture (disgracieuset coûteuse) pour éviter toute possibilité de vandalisme ou loute tentative "d'alpinisme"... Devant les couts entraines par ces ins tallations provisoires, il a été jugé plus opportun de reporter à plus tard cette installation. Un rendez vous sera pris vers le début de l'automne avec la FllO afin d éva luer l'état d'avancement des travaux du stade el prendre des décisions en consequence. Notons en lerminant la grande disponibilité et le grand intérêt que nous porte la RO dans ce dossier. RESTRUCTURATON DU SERVCE AMATEUR Le 30 avril dernier se tenait à l\y'ontréal dans les locaux de l'association au Stade Olympique une réunion bilingue portant sur la restructuration du service amateur. Cette réunion organisée par RAQ a bénéficié de la présence de représentants des deux Associations nationales: Albert Daemen VE 2 lj Directeur de CÊRL pour le Ouébec, Georges SPENCER VÊ 3 OZW responsable du mémoire au DOC pour CFRL, et l\.4ichael i]asella VE 2 Al\,4 Directeur de CAHF pour le Ouebec. Etaient eqalemenl présents: Gilles PETT VE 2 DKH, Président de RAQ, Réjean VLLENEUVE, VE 2 FLO, Adminrstrateur de Association region Outaouais et responsable pour 'Association du mémoire au Ministère, Gisèle FLOC'H ROUSSELLE D irectrice générale. On notait également la présence de nombreux clubs de la Province, de radio amateurs et fulurs radio amateurs de diverses régions. Les invités conlerenciers délégues par le lvlinistère des Communications à celle importante réunion étaient lvlessieurs Fernand LACHANE du Bureau régional, André PRUDHON,4[/]E du bureau de district, et Jim CU\,1l,4lNGS du bureau d'ottawa. NOUVEAU VDÉO L'Association vient de préparer un nouveau document audio-visuel vidéo (VHS et BETA). Ce vidéo esl destiné a élre presenté dans les municipalités, institutionscolaires etc... ntitulé "la radio amateur, un loisir, un servrce rl décrit en lermes simples notre activaté et les services que nous pouvons rendre à la population lors d'événements d'urgence, sportifs ou populaires. ll s agil donc d un document destine a inciter responsables municipaux et scolaires à promouvoir notre loisir dans leurs milieux respectifs el à bénéficier des nombreux services que notre activité peut leur offrir. Ce document a été réalisé par: Conception, photos et réalisation: Jean- Pierre ROUSSELLE, VE 2 AX, Narration, Georges WHELAN, VE 2 - Montage, Jean l\y'arc A \4YOT, Regroupement Loisir Ouébec. Ce document qui est protégé par un Copyright peut être obtenu selon la formule de prêt habituelle: Gratuil aux clubs membres. p b 1 c t( F S ti d rr t p s p a s t c

7 'éal toe sur tle 'de As- VE sat\,4 i- de ent VE té- ASsèice ende de pal,e :ernal, drs- :au ou- Set enicoun iimcus rvé- Tes. Linires eux eux lrt. an- ou- un ule - Pour les clubs non membres la location peut en être faite moyennant un dépôl remboursable de 20 $ et un coût de location de 10 $. - Ce document peut également être acheté au coût de 40 $. **rk RÉUNoN D'NFoRMAToN AU CLUB VE 2 CLM Le '10 décembre dernier le Club radio amateur de la Rive-Sud de l\,lontréal VE 2 CL\4 tenait sa réunion mensuelle. L'invi tée de cette soirée était Gisèle FLOC'H ROUSSELLE, Directrice générale de l'association. Cetle soirée a permis à lassislance de connaître les buts et réalisations de 'Association et à également permis de réoondre à de nombreuses ouestions telles: restructuration du service amateur. prochaine restructuration des règlements généraux de l'association, services offerts par cette dernière aux clubs membres et aux membres individuels etc... Club VE 2 CLM. réunion du 10 décembre PROCÈS JACK RAVENSCROFT Ainsi que vous avez pu 'apprendre dès le lendemain du jugement sur nos divers réseaux, Jack RAVENSCFOFT a perdu son procès... La pilul esl d aulanl plus difftcrle a ava ler que rien ne laissait entrevoir cette issue. Le juge à d'ailleurs doublement surpris son monde en transformant tout d'abord l'injonction provisoire à l'encontre de Jack en injonction permanente, mais aussi en rendant immédiatemenl un jugement sur la demande de dommages intérêts. Dès le soir même nous entrions en communication avec Ray PERRN VE 3 FN Di' recteur de CRRL pour Ontario et qui venait d'assister au prononcé du jugement. Matériellement et financièrement les consêquences de ce jugement se "résument pour Jack aux faits suivants: - nterdiction d'émettre depuis son domicile (injonction permanente). - Outre ses propres frais légaux évalués à environ $, Jack se voyait également condamné à payer: " les frais légaux des plaignant soit sen, siblement la mème somme (plus ou moins $) ' des dommages evalués à environ $ plus les intérêts sur cette somme. Au moment ou vous lirez ces lignes, nous vous aurons farl savoir sur nos réseaux si Jack aura fait appel ou non. ll dis posait d'un délai de un mois à compter du jugement... mais vous comprendrez que quelle qu'ait pu êlre sa décision, il y avait de quoi hesiler. Lant les conséquences pecuniaires de ce premier jugement peuvent être déjà difficiles à éponger pour un budget familial. Quant à faire appel... les sommes impliquées en frais légaux seront au moins égales sinon supérieures à celles entraînées par le premier jugement. lmaintenant que Jack est "dans le bain" ce n'est pas le moment de le lâcher ll a délendu NOTRE CAUSÊ à travers ld sien ne. Plus oue iamais nous nous devons de lui orouver oue chez les radios amateurs 'esorit de solidarité n'est oas un vain mot. Vous ne croyez pas à l'esprit de solidarité? C'est votre droit... Alors sachez seulement oue maintenant la Dorte est GRAN- DÊ OUVÊRTE pour que vous soyez la prochaine victime... car il existe maintenant un PRECEDENT JUDCARE sur lequel votre voisin ne manquera pas de s appuyer si vos émissions troublent certains de ses appareils domestiques. Votre émission est exempte de tout phénomène d'interférence? Permettez nous d'en douter, puisqu'il est maintenant prouvé de tous côtés que les télévisions, enregrstreurs vidéos. radios. téléphones. et la majeure partie des appareils domestiques sont susceptibles d'être affeclés par des inlerférences radio même si elles sont de très faible niveau. Pourquoi? Parce oue les normes de proleclion aux inlerférences exigees au Canada sont quasi-inexistantes. Une preuve de cette affirmation? Voici un extrail (page 9)du jugement rendu contre Jack qui vous prouvera que si votre voisin décide demain d'acheter une de ces nouvelles "bébelles" que 'on trouve sur le marché, vos ennuis pourraient commencer olus tôt oue vous ne le pe ns rez Le juge: "Le l\y'inistre des Communications dans sa lettre du 13 juin 1985, déposée comme exhibit numéro 13 semble vouloir résoudre le problème de la façon suivante:" Puis le juge cite un paragraphe de la let tre envoyée par le l\,4inistère au plaignant à la suite des vérifications effectuées sur les appareils de ce dernier (traduction): "Le mauvais fonctionnement de divers appareils dans votre résidence n'est pas dû à une quelconque mauvaise opération de la stalion radio amateur mais plutôt à l'inaptitude de vos appareils à rejeter comme ilfaut les émissions amateurs. Les manufacturiers au Canada et à l'étranger savent ou'ils doivent construire leurs équipements en utilisant des composants capables de travailler de laçon satistaisante en présence d'ondes radio, mais ceux-ci choisissent Dlus souvent d'apporler après coup des modilications aux appareils altectés (alternative la moins coûteuse) plutôt que d'inclure cette protection accrue dans loutes les appareils ' ' vendus. ' Suite Page 11 RQ r nvnrr-vnr rs

8 POURQUO DEVENR MEMBRE DE R.A.Q..? POUR RECEVOR GRATUTEMENT: - notre revue bimestrielle (sur cassette pour aveugle) - notre répertoire informatisé des radio amateurs - la liste des radio amateurs oar ville - votre Dlaoue VE2 - notre service de cartes QSL Dartantes - la liste des répéteurs et code d'accès - La liste des réseaux THF-HF - la liste des accords de réciorocité - un collant Dour l'auto - les textes d'examens du Ministère des Communications - Conseils divers concernant 'ensemble de vos activités. <-- TEfoï EN PLUS DE CES SERVCES. LES CLUBS RECEVRONT GRATUTEMENT: - un bulletin bimestriel "R.A.Q.l. Exoress" - sur demande, les vidéos, diaporamas, dépliants et panneaux d'lnformation pour kiosque d'exoosition - avec l'aide de nos services juridiques, vous pouvez être conseillés pour 'incorporation d'un club et la confection de règlements généraux - Les clubs peuvent aussi nous consulter pour la confection:. de dépliants. d'affiches. paperene. répertoire de membres. etc... FORMULE D'ADHESON N.B.: La cotisalion couvrela période allant du 1er avril 1986 au 31 mar Nom Prénom lndicâtif Flelournsr à: Badio Amateur du Québec nc. 4545, âv. Pierre-de'Coubertin C.P. 1000, Succursale M Monlréal (Québec) H1V 3R2 Ecouteur (ECO) Adresse Code postal Date de naissânce Ville Té1. (dom.) Emploi Té1. (aff.) Ëtes-vous rnembre d un club? our[l non Catégorie de licence: lere Supérieure Numérique ' uesrrez-vous que ces nlormaltons i--,-,,. :^iônr n"hliàôê rlânê lô p--,, répertoire? Té1. dom oui - Té1. aff. oui L Emploi our non non non tl Autres: précisez: l\y'ontant de la cotisation Je désire recevoir les arlicles identifiés au VETSO Ci-inclus: chèque : mândat poste L Total à l'ordre de R.A.Q.l. $ $ Date $ Signature ro r RÂQ / AVRrL-r\,lAr r986

9 E E ts (- S n X tr Êtes vous convaincus cette fois?... même e l\4inistère reconnaît qu'il existe un problème à ce niveau. Problème dont NOUS NE SOVMÊS PAS RESPONSA- BLES, mais au contraire dont nous sommes VCTL4ES. Resterons nous des victimes consentantes? ll n'en est pas questionl C'est pourquoi dans les mois qui viennent, votre Associatron se joindra à une délegatron lormee des deux organismes nalionaux alin de contacter et convaincre le lvlinistère des Communrcations ainsi que les futures viclrmes possibtes de ce jugement (stations de radiodiffusio notamment) de nous apporter leur appui dans ce dossrer. Ên attendant, la communaulé radio amateur doit continuer à compter seulement sur elle-même. Que ce soit pour aider Jack au cas où il déciderait d'aller en appel, que ce soit pour aider à payer les consequences financières de son premier jugement... ou pour arder un prochain amateur pris dans la même tourmente (car maintenant nous pouvons être assurés que le cas se représentera.) nous devons continuer à montrer notre force en versant nos contributions au J. Fl.S.D. Fund. Faites parvenir vos fonds à RAQ qui se chargera de les faire parvenir aux responsables du fonds de défense. Libellez vos chèques ou mandats à l'or dre de: J.R.S.D. Fund. VOYAGE EN FRANCE P.olet de voyage en France de trois semaines organisé, par Laval Duquet pour seple'nbre 86 qur comorendrdil un sejour à Paris de quatre jours, un voyage vers Lyon avec visite aux vignobles, ensuite vers l\,4arseille. N ce. Monaco, l\,4onte Cdrlo avec retour à Paris cinq jours avanl le oepart. D-ranl ce voyage. ld rajorite des acliv tes seraient libres durant près de qurn,/e lours pour ceux qui désirent visiter par euxmèmes les endroits de leur choix. Les transports, hôtels et les petits déjeuners continentaux seraient prévus. L e cout se,d d envtron 1500 $ par per sonne. Ceux qut po,jrratenl élre nteressés, veuillez communiquer avec Laval Duquel VE2 AAH au 1578, Stanley, SANTE FOy, G1W 3T2 pour de plus amptes détails. (418) ll ne s'agit pas d un voyage "organisé" ou nous sommes prisonniers d'un horairel RAPPORT DU RÉSEAU VE2-RTQ 1985 C'est la 4e année d'opération du réseau VE2-RTQ. mais c'est la 8e année que le Club Radio Amateur de Charlevoix nc anime ce reseau à 18h 15. l40ts Janvrer Févrler lvars Avril Mal Jurn Ju llet Août Septembre Octobre Novembre Décembre OTAL STATSTQUES MESSAGÊS MESSAGES STATONS CEBTFCATS NTEFET AUTBES GENERAL STÂTONS t e station du VE2-GCF e station du 1g-02 VE2.GLR e slation du VE2-EPU e station du VE2-DDT e station du VE2-BE e station du VE2-ACY e station du VE2.VAD e station du VE2-DSM e slation du VE2-BJC e station du VE2-AKX Be slation du VE2.BGZ e station du VE2-ABS l\y'erci aux opérateurs(trices) du réseau. 40 mercis à VE2-BWE Roland; 49 mercjs à VE2-EJl\y' Jean: 56 mercis à VE2-cHO; 70 mercis à VE2-GED pautine et.t46 mercis à VE2-FB. 2 mercis à VE2-BRM pour 1985, un merci à VE2_JPB Jean'Paul pour 1985, Bienvenue '1986. à VE2 BRt\,4 et VE2-JPB pour Françoise Bradet, VE2-FB Responsable du réseau VE2_RTQ RÀQ r nvnrr-vnt r rr

10 Région 01 BAS SANT-LAURENT / GASPÉSE REGON OE LA BAE DES CHALEURS: (Gaspésie) ll me fait plaisir de vous faire connaître quelques activités qui se sont dé.oulees au cours de l'été 1985 au CLUB RADO AMA- TEUR BAE DES CHALEURS NC. La première aclivité de la saison a eu lieu le 16 juin, par une randonnéen monlagne, afin de visiter notre répétitrice VE2 RN relocalisee à ia n de septembre 84 sur le rnéme mont, soit le mont Saint-Joseph de Carleton, mais à un nouveau site. Les nouveaux locaux el la tour communautaire de 260 pieds sont la p.oprelé dl f,4inistère des CommLnica. tions du Ouébec qui nous a permis l'accès au local ainsique l'érection de nos antennes dans la grosse tour. Notre antenne VHF est à une hauteur de 162 pieds du sol et l'anten ne UHF à 35 pieds, ce qui donne à nolre antenne VHF une hauteur approximative de pieds au dessus du niveau de ta mer dans une tour solidement érigee. VE2 RN est en lien permanent avec la répélitrice VE2 RKH de Amqul dans la vallée de la Matapedia. Dans la même journée. sur 'invitation de Roger VE2 EOR nous avons vistté la sraûon radio-communautaire CEU-F[, de CARLE- TON oir 'ami Roger anime une émission hebdomadaire Celui-cr nous a pris par surprise en nous proposant un entegistrement "table ronde" sur la radio amateur, les activités, les buts de notre CLUB. Cet entegistrement est passé en onde durant la semaine à l'émission RETRO-SON que ROGER anime. Le 28 juin débutaient à Bonaventure les acti, vités annuelles de la traversée de la Baie des Chaleurs en baleinière à la "rarne", sott de Petit Rocher à Bonaventure. une distance de 22 milles. En après-midi, avait lieu le "sprint" question de mettren lorme les rameurs pour le lendemain; cette activité est iamilière à Honoré VE2 KF et Guy VE2 BTX, qui y part ctpent au nrveau des communications depuis querques annees.... Le lendemain 29 ju n, c'était le départ de Petil Rocher, N.B- en direction de Bona venture; à cet événement, nous avons eu ta précieuse collaboration pour le signal de départ des.baleinières FRANÇOlS VE1 AUT el ROMEO VE1 BTB, et du côté de Bonaven ture VE2 FGS ARTHU R était à son poste. La jo'jrnée dj 29lLr1 en a ete Jne tres occupee pour les membres du club puisqu'une autre activité se déroulait à New Richmond, sorr te 9ème "Rallye Auto baie des Chaleurs avec des participants du Québec, des l\raritimes, de 'Ontario et des états du lvlaine, Vermont et du Massachusetts. VE2 KF-Honore VE2 EOR-Roger, VE2 BTX-Guy, ainsi que Alain- SWL formaient l'équipe des communications au niveau sécurité. C'est notre deuxième participation à ce Rallye et nos services sont grandement reconnus. Pour terminer la saison estivale, j'ai (VE2BTX) organisé une épluchette de bte d inde au srle de md roulolle au cdmptng Beaubassin de Bonaventure. ftdtênt p'e sents; VE2KF-Honoré, VE2 FGX-Jack et son xyl, VE2 EOR-Roger, VE2 QH-Georges de Montreal Alatn-Swl. VE2 B X-Guy arns. que mon épouse Suzette. Au début de ce communiqué, j'ai mentionne que notre répétilrice VE2 RN en lien avec VE2 RKH avait une couverture lormidable et en voici la preuve: le 8 novembre 1985 à 19h48, Honore VE2 KF terminait un OSO lorsque Michel VE2 ENV lançait un appel d'ur gence en provenance de Prever, localité à est de Baie Trinité sur la cote nord. Une coi lision ronldlf impliquant deux vehicules necessitailes services ambulanciers et celui de la Surelé du Québec. Honoré VE2 KF ayant reçu le message d'urgence de l\,4ichel VE2 ENV, s'empressait de communiquer avec le posle local de la Sureté de New Richmond lequel se mit en communication avec celui de Bare-rinilé depéçfi6a1 sur les ltel\ de alcident les secours demandés. Cornme radio amateur nous ne savons lamais la minute ou nous pouvons venir en aide à quelqu'un et je crois que 'on doit le faire avec beaucoup de charité, de sincérité et d'aide mutuele. Le 7 décembre dernier, nous avons eu le regret de perdre le doyen de nos mernbres en la personne de Philippe Jiona ex VE2 l\,4e. fn lerminant.le tieis a vous.appeler que e CLUB RADO A\,4ATEUR DE LA BAE DES CHALEURS lnc. est toujours actlf avec son reseau 2 mètres le dimanche à 20h30. Tous les amaleurs de la Gaspésie, de la Côte Nord, du Nouveau Brunswick sont les bienvenus. Les animateurs hebdomadaires de ce rèseau. VE2 KF Honoré, VE2 BX Guy, VE2 FGS AÊ thur ainsi que VE2 FGX Jack se feront un platsir de vous acceullir en alliant i'utile à l'agréable. \,4es me lleurs 73 et BB aux xyl GUY - VE2 BTX président Club Radioamateur de la Baie des Chaleurs nc. (VE2 CAB) Bonaventure Région 02 SAGUENAY / LAC SANT-JEAN CLUB RADO AMATEUR SAGUENAY.LAC SANT.JEAN: Le mercredi 19 mars defnier avaient lieu les élections de l'exécutif du Club radio ama, teur Saguenay/Lac Saint-Jean. Onl été élus: Nlichel RCARD, VE 2 DDT, Président, JÊan-Vlarc PLRRON. VE 2 GN4P, Vice. Président, Mdrl.n N4FNARD. V- 2 FNS. Secrpla,re, Tina COCCOLO. VE 2 AVE, Trésorière, Directeurs: Thérèse LAROCOUE. VE 2 cra, Gabfiel ADA[/], VE 2 DHE, Jean Guy DUFOUR, VE 2 DJD, Nos félicilaltonc aux noùvedux elus. Nous vous rappelons 'adresse de ce club: Case Postale 2361, Chicoutimi-Nord, c7c 3W5. Rég.ion 03 QUEBEC CLUB RADO AMATEUR DE OUEBEC (CRAO)..,9o.. '"' 60 ième ANNVERSARE DU CLUB RADO AMATEUR DE QUEBEC NC Le Club Radlo Amateur de Ouébec nc, l'un des plus vieux clubs récréatifs de la région de Québec, est en liesse depuis le début du mois de mars Ce dernier vient tout lusle d-antdmer les TËtÊs oe son 60,èmê ann ve,- saire de londation. En effet, c'est lors de son assemblée mensuelle du 3 mars tenue au Château Bonne Entente que lout a débuté en compagnie de plusieurs invlés de marque donl Certdins Êx O esideîts Ê1 menbres qul onl piloté les destinées du Radio Cluo oe Ouébec appelé ainsi à l époque de sa fondalion. Pour n'en nommer que quelque uns étaent présents Àlessleurs Benoit Genest VE2 BDV, Maur ce Drolet VE2 OF. Victor li, vernols VE2 NK, Laval Duquet VE2 AAH, Lio nelgroleau VE2 LG, Michel Lavallée VE2l\4J et bien d autres. r2 / RÂQ i AVRrL,r\,4Ar 1986

11 --J lreu ma tce ub: C'est précisément mardi le 23 mars 1926 que fut incorporé le Radio Club de euébec par le présidenltondateur monsieur Alexandre Larivière VL2 AB et quelques intéresses. Afin de célébrer ces Fêtes comme il se ootr. un comité créé à cet effet a monté un calen, drier d'activités dont voici les princioales: - chasse à l'émetteur en mai, brunch du 60 ième et fête champêtre avec le Fielday en juin, OSO party en août, rallye navex et exposition d'équipements en seplembre, Biencuit en octobre et plus encore. Pour tous ceux que la radio amateur nteresse, le Club tient ses assemblées au Château Bonne Entente le premier lundi de chaque mois. En plus de publier un journal mensuel du nom de Circuit, un répertoire de ses membres. de former de nouveaux dspirants et de tenir un réseau (VE2 Ce) à 18h30 sur la station-relais VE2 RVD à mhz (-), le Club a su se tailler une excellente réputation de par sa participation au Jamborée scout sur air. au Salon des passe-temps. à l Opératron Nez Rouqe. au Carnavat de Oue bec ainsi qu'aux Fêtes Populaires Deslardins et au Réseau d'urgence provincial. Pour obtenir de l'information sur les Fêtes du 60ième ou sur la rad,o amateur, ecrivez à: Club radio Amateur de Québec nc.. C.p Ouebec. Cl K-7P5 ou leléphonez après 1B heures à Bertrand Leblond 's et à bientôt. BERTRAND LEBLOND VE2 GNY Président C.R.A.O NDLR: L'Association prcvinciale est heureuse de s'assocler à cet anniversairet souhai te longue vie au Club et d'excellentes activi_ tés â tous ses Dembres. A PROPOS... D'UN SOXANTEME Ênfin le premier pas est fait et c'esl un pas d'adulte alerte, cachant bien ses soixante ans d'existence, que le Club a franchi en ce rrof srème lour du mois de mars,986_ En effet, c esl dans une salle bondée à craquer' que le CRAO a procédé au lancement des Fêtes marquant ses noces de diamant. nscrite à 'horaire d'une réunion régulière de ses membres à laquelle se tenait le marché aux puces annuel, la rencontre revêtait un caraclèrexceptionnel en ce qui regarde la parlie conferencr. A celegard. on pêul dire qu on a été gâte! Onze personnalités triées sur le volet faisaient les frais de la conférence. lls pouvaient tous se vanter d'être des quarts de siècle de la radio amateur et certains osaient même alfirmer (insolence bien admissible vu les circonstances) qu'ils frô laient le demi sièclel Tour à tour, ils nous oni entretenu de diflérent sujets, tels que: ce qui les avait amenes à la radio amateur; de leur vécu comme radio amateur; des radio amateurs et de leur Club etc... Brel, une foule de sujets qui n'ont pas manqué d intéresser l'assistance, dont 'attention était kahie par te sjlence qui régnajt dans la salle. On aurait entendu voler une mouche! C'est à regret qu'il fallait limller tes conférenciers quj en avaient lonq à orre er c'est ainsi que plusieurs ont dû resier sur reur appétit. Des momenls d une rare rntensité qui noug onl permis de constater que nous avons un passé nche dr souvenirs lrop souvenl meconnus et qu on a bien raison de sauter sur 'oc_ casion pour se les faire raconter. ll laudra une reprise. En terminant, qu'il me soit permis de remercief particulièrement ''panel" les membres du sur qui repose principalemenl suc_ ces de cette soirée. ll s'agit de (dans l'ordre alphanumérique) VE2 AAH Laval Duquet VE2 ACE Raymond ptamondon VE2 ADL Bertrand Dufour VE2 AFC Alex Desmeutes VE2 AKJ Jean Faguy VE2 AYN Paul Beauchemin VE2 BDV Benoît Genest VE2 LG Lionel Groleau VE2 [.4J l\y'ichel Lava ée VE2 NK Victor Livernois VE2 OF l\y'aurice Drotet À toutes ces bonnes gens, acceptez notre reconnaissance et nos meilleurs voeux. C est avec fierté que la radio amateur lève son chapeaul Yvan Fiset VE2 FHY un on 0u?ff,n ell 3n )e ul te a- 1S sl lr- o- J LEU: télépnohe: NSCRPTON: FRAS: JOUR: COLLÈGE,AHUNTSC 9155, nua saint-hubênt, monèr'éat, qu6. HZM 1yA COURS DE RADO AMATEUR Collège Ahuntsic 9155, St-Hubert MONTRÉAL ou (Education permanente) (Général) Juin 86 à août 86 au Collège nscription 0$ Cours 12Og Tous les lundis de 19 h 30 à22h30 COURS: - raoto amateu r - radio amateur supérieur (complet: lois et règlements, morse (réception et transm ission)) - interlérencet brouillage radio; approche didactique FACLTÉ: Le Collège dispense la ormation de technique électronique. ll y a donc des laboratoires complets et toute 'assistance requise. PROFESSEUR: Yves Chapleau VE2 LYC. chargé de cours / électronique. Té1.: soir de la semaine. Jean-Claude Boucher VE2 JCB, électronique. Tét. aft.: André Lauzon VE2 AEO, code Morse et lois. Armand Fortin VE2 FAT, code Morse et lois. ACCÈS: Via l\ilétropolitain, sortie St-Hubert (au nord). Endroit très bien situé. RAQf avnrr-vnr rrt

12 OPÉRATON NEZ ROUGE te à sa técente hospitalisation. Un merct lur Le Club a reçu une plaque souvenir et chaque (extrait de la revue du club) adressé à Gilbert VE2-FGE pour tout le travail effeclue au cours de lannèe 85_ Vermeil nc pour l'accueil chaleureux. joueur un macaron. l\,4erci au Club Croissanl Tel que promis, voici les résultats de notre participation à l'opération "Nez Rouge". Toul Rapport de la présidente 14 juillet '85 d'abord, je tiens à remercier et à féliciter tous Rapport des comités: Descente de la rivière du Gouffre en canol. Les les participants qui ont représenté le CRAO Urgence: Gtlbert Bergeron VE2 FGE. communications ont été faites par JFS - DBO pendant loute la durée de 'Opération. En elfet, il faut le faire, car cette nouvelle activlté Réseau VE2-RTQ: FranÇoise VE2-FB Lotomatique:. Françoise VE2-FB AER - GED - GHP. Merci. 4 août '85 qui vient de se greffer à notre calendrier depuis 2 ans maintenanl, rnonopolise nos ser- La nouvelle slructure de la table dê ôac- Urbain l\4erci aux amateurs de extèrieur qui Elections'86 Pique-nique au chalel chez cérard Audet à Stvices pendant de nombreux lours et à une periode de l'année ou chacun et chacune VE2-BFll\,4 lion est la sont venus se joindre suivante: ve2-fôe.- à nous. tr;r;.ë;, VE2-DV (Guy) et Fleur-Ange; VE2-DOQ (Denis) Raymond, vice-président; VE2- el Lucie VE2,BCU (Jean-Yves) d entre nous est très occupé(e). GED Pauline. et Baymonde et secreldire: VF2-FB françoise. les enfants. Après un court enlretien avec les respon trésorièret Benoit VE2-GHP directeur. VE2 KF (Honoré); VE2-GHO (Gaétan); VE2-DlL sables, le dernier soir de l'opération. j'al pu DVERS: (Benorl) VE2-EFF (André) et Monique constaler qu ils ont grandement apprécié nos Une lettre de recrutement de nouveaux (ve2-dwf) et les enfants; ve2-fho (André) et servrces; d ailleurs ils nous l'ont montré à plusreu's 'epr membres a été composée, lue à 'assemblée Yvette; VE2-FWR (Lionel) et Gervaise; VE2-MV ses. Avez-voLs rerrarqué que et sera adressée à nos bons amj(e)s du Lac (Tony) et Georges; VE2-GLF (Raoul) et lrène; nous étions le seul groupe qui pouvalt aller St-Jean, de la Rive Sud et de euébec. VE2-FVB (Bernard) et Lili et les enfants; et venrr à notre guise dans la salle de contrôle? Naturellement, il y a eu quelques poinls velle restructuration du service Radio Ama- VE2-AD (Yvon) son épouse et ses enfants; Des interrogations se posent suite à la nou- VE2-GLT (Jean-Claude) et Francine et Simon; farbles rnais une rencontrest prévue pour teur au Canada- Bernard VÊ2-FVB nous a apporté blen des éclaircissements et nous et Lucie; VE2-3/4 (Alain) son épouse et enlants. VE2-AHP (Denis) et Thérèse; VE2-FNA (Serge) Ê r d scllêr et parler dês ameloralrons à apporter, car ils m'ont déjà parlé de l'an prochain Merci Bernard. Une proposition a été laite en Suzanne Louise et Brigitle. réinformera des nouveaux développements. Charlevoix: GED - GHP - EZX, FB - FGE, et Pas mo ns de 37 radio amaleurs ont participé à celte manifestation. Chaque periode el commentaires. Réunion mensuelle. vue d'appuyer RAQ dans leurs observations 24 nov. '85 de participation par chaque amateur donnalt Certif icats Réseau VE2-RTO: Françoise Bradet, VE2-FB droit à une participation dans un tirage destiné à tous les bénévoles de 'opératton. février la 50e station VE2,DV 31 lanvier la 50e station VE2-FWR Présidente en 1985 On peut donc dire que tout s'est bien dé 5 mars la 38e station VE2-DVY roulé dans l'ensemble pour cette activité Félicitations aux récipiendaires. Region Oh ies chanceux! C'est probablement ce À,4erci 10 aux visiteurs et membres de l,extérieur: MONTEREGE que nous drront les autres participants à 'Opération Nez Rouge l'an prochain. En et- VE2??? Denis Bélanger; VE2-BCU Jean- CLUB RADO AMATEUR DE 1et, les radios amaieurs ont été très chanceux, Yves et Raymonde; LA car ils ont remporté 5 des 10 prix qui ont été VE2'FVB Bernard et l,li; VE2-GHO Gaélani RVÊ-SUD tires parmi les 1000 part clpants à l'opération Nez Rouge 85. bert Rhéaume. VE2-AFC Alex; VE2-cLF Ftaoulet trène; Bo- DE MONTRÉAL, VE 2 CLM. Le premrer prx, une croisière pour deux Pauline Desrosiers VE2-GED personnes à bord du Veracruz entre New- Secrétaire Yo'k el Ouebec poùr une sema ne. gracieu Ctub VE2-CCR seté de Bahama Cruse Line et Voyages Louis Hébert esl allé à Guy Berthelol VE2 COMPTE-RÊNDU DES ACTVTÉS OU AFO. RENCONTRES Les deux appareils vidéo, gracieuseté de 17 lévtier Ameublement Tanguay ont été gagnés par Assemblée générale ânnuelle. Harold Carmichaei VE2 ELN et par Thomas avril '85 Lévesque VE2 GNT. Kiosque de Lotomat que au salon de l'lnduslfle et du Finalement, les quatre commerce à l'aréna de Clermont. Merci Ainsi que nous vous l'indiquions dans nos repas Chez Serge spéc âl à Gilbert VE2-FGE Bruyère. gracieuseté et Suzanne pour les précédentes éditions, les réunions régulières de Serge Bruyère onl heures données à cetle activité. du Club Vt 2 CLM ont lieu tous les deuxiéme mardi de chaque mois. Ces réunions qui ete remportés.par Jean,Claude Langiois VE2 Merci aux amateurs: EZÀl - FHG, BYT - EDJ FTC et Paul-Fm,le DL.ano VF2 cwl. GED GHP - EZX - FGE. FB BLO-SZ,JFS ont normalement lieu dans les locaux de Félcitations à tous les gagnantsl -BBM sans oublier les épouses et ami(e)s. P.S. lvl. Jean-Marie de Koninck m'a dernandé en rant, après le trage. s nous Dêm -maralhon oe B S Paul. Vêr, d,r)l au centre Communautaire Marie Victorin 4 mai '85 "lnlersection Jeunesse" au 3205 Boulevard de Rome à Brossard ont d0 être transférées complrons participer l'an procha n. amateurs qlri onl couverl cet événemenl. GHP (dans la même ville) en raison d'importants. GED JFS - EZX. FB. Gaétan Trépanier VE2 cho juin '85 travaux actuellement eflectues à " lntersectionjeunesse". Portez vous sur la Padie de balle entre le Club Croissant Verrne fréquence '10 moins 600 la veille de la nc el le Club VE2-CCR à Arvida. prochaine réunion afin de connaître le lieu CLUB RADO AMATEUR Le Club de Charlevoix a remporté 16 à 9. l\rerci DE CHARLEVOX NC. aux joueurs: DBO ' DOQ - JFS BCU - FHG - exact de la réunion. Le mars FGE - GHO GHP - dernier se tenait à Clermont à EZX - Denis Bradet Les deux dernières réunions et l\4artin ont eté marquées de deux conlérences fort intéres- Forlin. la Chaurnière, l'assemblée générale annuelle ll ne iaut pas oublier les supporteurs: Lucie santes: du Club Radio amateur de Charlevo x inc. (DOQ) Hélène (JFS) Raymonde, Elisa. Le 11 mars Mario. VFz EKL de la régton L assemblée a débuté à 14h00 avec le mol Sébastien (BCU) Jean-Rock(FHG) Suzanne, de Sherbrooke nous laisait partager son de benvenlê de la p.esidenle -ra1ço,be Brgtle, Louise (FGE) Pauline Nathalie (GHP) grand intérêt et son expérience en matière de VE2 FB. On procède ensuile à la présenta FB, Amédée, Marie Ange, Danielle (EZX) DLA lêlévrs'on amateur. etonnement a élé general devant la qualil el la precrsron des ima ton des membres. La présidente souhaite et Blanche, SZ et BLO, BDP et Julielte, Glsèle Lrne bonne année'86 à Pauline VE2 GED sui el lsabele. Le caméraman Honoré VE2-KF. ges transmises et devant la "relative" sim- 14r RAQ r AVBL r\,1ar 1eB6 p d ( b c lr p n jr r T p o m s( c( à l s d d q i F e t ( t p 2 3 "l t

13 chaque roissanl lol LeS ;-DBO let à Sf reur qul (Denis) onde et E2.DL onique 1dré) et =2-AÂV t lrène; nans; Simon; nlants; (Serge) rnianls. GE-et E2-FB loa6 rs nos rllères?uxrêîs qui Jx de evard erees ctorin nants s à sur la oe ta e eu martéres- egron 'son rre de i imasm- plicité de ce mode d'émission. Encore merci à Mario pour cette démonstration. Le B avril suivant un conférencier de marque. le météorologue Jacques LEBRUN connu de tous les téléspectateurs du euébec (Canal 10 - TVA) nous entretenait d'un phénomène naturel qui constitue la base (pas toujoursolide) de notre hobby: la propaga tion. Excellent communicateur, Jacques LEBRUN, dans un style simple el précis démontrant une maîtrise totale du suiet abordé, a su nous laire voyager du soleil (éruptions, tempêtes et cycles solaires) lusqu aux couches de l'atmosphère (tempêtes magnétiques, aurores boréales, ionosphère, orages). Un voyage fort instructif qui a peê mis à la nombreuse assistance de mieux comprendre ces différents phénomènes et leur incidence sur les communications radio. Seule ombre au tableau: lorsque Jacques LEBRUN nous a donné la pri meuf du bulletin meleorologique qu'il s'apprêtait à assurer dans la soirée: neige iondanle... po!r le g avrill Encore merci au "prof" pour cetle magn fique conférence Le 28 mars dernier, par une température... qui laissait ioriement à désirer, une équipe du club se lançait à 'assaut de 'Hôpital Charles Lemoyne à Greenfield Park. Objectii le montage de la tour et de antenne de la répétitrice. Cette entreprise a été menée à bien malgre quelques problèmes de dernière minute concernant la solidité de cerlains poinls d'ancrage autour desquels il a fallu faire preuve d'magination et de tenacité... Journée fort longue puisque ce n'est qu'à la nuitombée que l'antenne était mise en place. Dans la semaine suivanle la répétrice étal mise en place... et en ondes ll y a lieu ici de souligner le travail effectué par cette équipe et notamment par Plerre VE 2 GGN qui depuis plusieurs mois a su préparer matériel el répétitricet meltre en place toute la partie antenne et électronique. L'équipe de montage prête à passer à l'assaut. De G à O: ceorges VE 2 cxs, Georges VE 2 TVA, Helmut VE 2 ARG. Robert VE 2 FSJ, Jean-Pierre VE 2 AX, Bernard VE 2 LC. Ne sont pas sur Ja photo: Pierre VE 2 GGN et Jacques VE 2 XW. Vue d'ensemble de Lemoyne. Jean-Pierre, VE2 AX. La formule magique sur un chantier: deux ouvriers (VE 2 ARG et VE 2 FSJ) et deux superviseurs dont nous tairons res noms... 'hôpital Charles o(f) o lo o(9 o o o(') (o ôl ô (o o c = o C (5 c o c.o o.e c o 0) b -c (Jo à o) o c N o E coe o ô Collège Edouard.Montpetil Radio-amateur (75 heures) Pour faire usage d'une station expérimentale de radio-amateur, toute personne doit détenir une licence radio pour le service d'amateur délivrée par le ministère des Communications du Canada Pour cela, le candidat doit passer avec succès l'examen du lvlinistère. Aussi. ce cours traite-t,il à fond des différentes matières sur lesquelles portera cet examen. -- MODALTÉS DU COURS Du rée: 75 heures Automne 1986 du 8 sept. au l5 déc.86 (42 heures) (congé à l'action de grâces et Hiver 1987 du 19 janvier au 30 mars 8 {33 heures) Horaire: lundi soir de 19 h à 22 h. Frais: 180 $ pour les deux sessions. Personne-ressource: lvl. Henri Pavot. Licence: VE 2 FKJ. NSCRPTONS Au local B-105, le mârdi 26 aoûr de l8 h â 21 h. le rnercredi 27 aoi)r de 18 h à 21 h. Au local A-19: Service d'animation, le ieudi 4 sepr. de B h 30 à 12 h et de13hà16h. {s'a E ) Collège Edoua rd -M ontpetit 945, chemin de Chambly Longueuil, OC J4H 3M6 RAQ r nvnrr vnr rs

14 *osné PREMERES ARMES EN RADO AMATEUR COMMENT LRE UN SCHEMA DE CRCUT Partie ll La première étape de 'apprentissage de la théorie de base consisfe à comprendre les diagrammes. //s constltuent la carte routière qui nous permet d'arriver à bâtir ou réparer notre équipement. "Evidemmenl je m'y connais un peu en brication. Donc le meilleur moyen consiste à électronique, je commence à avoir des problèmes lorsque j essaie de comprendre ce qui du boîtier et de se concentrer surlout sur le ne pas tenir compte de ce qu'il y a l'intérieur arrive par le diagramme". Beaucoup de nouveaux venus à l'électronique de la radio ont tres constituantes représentées au symbole rapport qua existe entre les broches et les par- ce problème. Peut-être êtes-vous du nombre. de l'élément. A l'époque des lampes à vide, Dans le présent article nous apprendrons ll était possible d'en délaire une et de facile le sens des diffe.ents symboles électron ques menl reconnaître ses élémenls, la grille, la et nous essaierons de comprendfe le lien entre le diagramrnet la disposition même du choses ont bien changé depuis. plaque, la cathod et les filaments, mais les circuit. Malheureusement, chaque éditeur de magazine ou de publicalions d'électronique a Comprendre les symboles adopté son propre jeu de symboles. Pour cef ll nous faut d'abord reconnaître que très te raison, les dlagrammes peuvent ne pas peu de symboles électroniques ont une ressemblance quelconque avec l'objet physique tre. L'ARRL a adopté et utilise les symboles correspondre d'une partie du monde à l'au, qu'ils représentent. Seul un dessin peut répondre à cette condition. La plupart des piènic Engineers) depuis plusieurs années. ll de l'eee (lnstitute oi Electrical and Electroces électroniques ont un boîtier ou capsule exlste quelques exceptions quionl été adoptées pour simplifier ou dégagef les diagram en quelque sorte qui nous empêche de voir ce qu'il y a à l'intérieur. Les semiconducteurs mes publiés dans QST et les autres publications de la League. Nous nous arrêlerons aux (les diodes, les transistors el circuits intégrés) constituent le plus mauvais exemple à cet svmboles utilises par OST et. rralgre qjêlques difiérences avec d'autres publications, egard parce que. méme si nous pouvions en ouvrir un pouf en voir 'intérieur, il nous serari bien dillicile de reconnaître les différents le symbole représente, parce qu'il y a quand vous sere,2 en mesure de delerminer cc que éléments, (base, émetteur collecteur, source ou porte ou quot que ce soit) à moins de teurs de revues, dans le but de se donner un méme beaucoup de similarités. Certains édi- pouvoir comprendre les principes de la conception des semiconducteurs et de teur la- syrboles elêct.on ques 'torrralises. C style distinctil, ont plus ou moins lgnoré les esl malheureux, mais il n'y a rien à y faire. L'illuskation 1 donne une table des symboles utilisés. Vous conslaterez que cerlains symboles ressemblent vraiment à ce qu'ils represenlent Ainsi les écouteurs, le hajt. parleur et la clel droite sont ressemblants. Par contre, le diagramme de certains circuits n- tégrés pourrait remplir, dans certains cas, une o,r deux pages de OST s il 'allait represen ter tout ce qu'ils contiennent. Donc, dans le cas de circuits complexes, nous utilisons la solulion pratique qu consiste à le représenler par un rectangle ou un triangle ou toute autre représentation semblable. En réalité, nous nous préoccupons seulement de l'endroit oir il faul brancher chaque broche, se lon les numeros que le labricd'rt asstgne a celle-ci. C'est là, le concept dit de la "boite noire" qui consiste à ne pas se demander ce qu il y e à lintérieu, du mooule mais à ne s intérerjser qu'à ce que le module accomplil. Vous remarquerez que les symboles peuvent avoir des varlantes. En pratique, on peut utiliser l'une ou 'autre des variantes el on peut même en rencontrer plus d'une dans un rnême numéro de QST. Les diagrammes de câblage au coin infér eur droit de 'illustration en sonl un exemple. Le meilleur conseil que je pourrais vous s r R-AQ / AVRL-MA 1eB6

15 A" +.fr -./n * oo' 'ns re- LUf rar intne 3nile Jte té, ln' serite ce ne L 3U-?ut 0n un de on,fl:t?.p L. Di.tvrnr a \ nornrr,r, 'oi *orur, l-;=? \..',/, * o irh) "i; '::: f- fr1-r1 r rl-yl *:,x1.i ;M**n ' arl.n '1rl -tfyl aoqtnfs D rtdtcràrcf \=LL! ay_l-r,!_r{r!-l ayl frànsforma LÙRS t l { l lrortuo,1:... 1l,. fr+ /-\ \- i7,.,\.\-/,),41 L l!!*! L-'"' {lr :,i::. ) ' / \ - \15 DES ftefs E-f(rnAiA,f: l - - l ^ l T l l r t/-{ Àt 1,.t., t!_r t_r t l lu!-'r1!éj r.ftudr dùn.].tt i,.. T;-T qr l.e l_-'_ ' - Y uù,ô,ùttæ s', i;^41' ' ) q.""r ÊtT.Ùr 1-/ 1 -/ r. - F - 7[::i];::, a;; ) ct/1a!ltft thtt ôaes ''',. ; l+l =]+ q+ -r:.+ \ -/ \-',/,/ \.:,/ ;:l;". ta,ulæm.s À \ _ \ 1 l 1 t 1 a )Ê/.FY Y "i,i,:!^i! fual:; t> i.- donner est celui de consacrer ouelouesoirées à étudier les symboles de l'illustration '1 el à les retenir- Lorsque vous croirez que vous les avez bien adoris. mettez le tableau de côté et essayez de reproduire chaque symbole de mémoir en y inscrivant le nom de ce ou'il reorésente. Persistez à faire cet exercice iusqu'à ce que vous puissiez le iaire sans faute. La connaissance que vous en acquerrez sera presque indispensable pour obtenir volre licence d arnateur. ll est aussi bien sur utile de connaître les svmboles éleclroniques une'ois que vous aure/ passe l'examen- ll vous laudra connaître ces symbo- aovpr af5 v (,4ntq -r:l{z \-!-/ E s ' 1 -, - a }..., " - ft {t {l lllustralion 1 Tables des symboles standard utilisés par 'ARRL dans les diagrammes de circuits. La plupart de ces symboles correspondent à la norme de l'leee. les pour réparer vos appareils, reproduire des diagrammes de projets de co,tstruction tirés des magazines ou de concevoir vos propres circuits électoniques. Si vous êtes handicapé visuel, demandez à un ami de vous décrire les symboles, vous pouvez les apprendre de cette façon. Je connais au moins deux amateurs aveugles qui réparenl leur propre équipement en se faisant lire les diagrammes relatifs à la partie de l'appareil qu'ils veulent réparer. Exemple d'un circuit simple. Êssayons d'établir le rapport entre un crrcuit simpl et la représentation de ses pièces. Cela nous permettra de voir commenles choses sont reliées les unes aux autres lorsqu'on assemble un circuit à partir d'un schéma. L'illustration 2 montre deux diagrammes d'un amplificateur audio a deux étages, comme on en trouve un dans les premiers étages d un récepteur. Bien que les deux diagrammes paraissent différents un de autre à première vue, vous remarquerez qu'ils représentent exactement le mème circuit. La différence tient seulement à la manière de reorésenter le circuit par le diagramme. L'illustration 2a) montre les mises à la masse séparément. ll en va de même pour les deux branchemenls à 'alimentation 12 volts. L'illustration b) montre les mises à la masse et l'alimentation 12 volts reliées les unes aux autres pour une et autre tension. Le résultat tinal est le méme dans les deux cas. Dans un circuit pratique, la mise à la masse et 'alimentation sont en définitive reliées à un point commun lorsque l'on suit 'exemple de 'illustration 2a). ll s'agit d'illustrer qu'on peut trouver différentstyles de présentation d'un circuit. Vous remarquerel egalemenl que les résislances qui se branchent à 'alimentation 12 volts (illustration 2b), vont vers le haut plutôt que vers le bas comme dans 'illustration 2 a). Vous pouvez rencontrer un mélange des deux méthodes dans certains diagrammes, mais ne vous laissez pas embrourller. Le but de l exercice est de faire en sorte que toutes les pièces soient branchées au point du circuit approoné. Une reorésenlalion rlluskée de ces ciê cuits apparaît à 'illustration 2c). Oueloues subtilités Vous vous demandez peut-ètre pourquoi les condensateurs sont redrésentés oar une ligne courbe à une extrémité et par une ligne droite à 'autre. La ligne courbe indique 'extrémité du condensateur ouiva au Doint d'impédance ou de tension le morndre. tel la mise à la masse ou le ooint le moins Dositif des deux Doints du circuit entre lesouels le condensateur est installé. Cela vaul surtoul pour les condensateurs polarisés. La plupart de ces pièces comportent indication du srgne + ou peuvent avoir une bande noire à 'autre extrémité pour indiquer la borne négative du condensateur. Cette notion ne s'aodlique pas aux disques céramiques. aux micas et aux autres condensateurs non polarisés, mais la courbe est toujours utilisée dans le symbole pour représenter l'extrémité de moindre impédance du circuit. Vous devez touiours oorter une attention à l'indication de la borne oositive des condensateurs. Si on branche un condensateur à 'envers, il peut en résulter un court-circuit et même une explosron. Remarquez également qu'à 'intérieur du cercle Q1 et Q2 il V a des flèche sur la broche de l'émetteur. Lorsque la flèche pointe RAQ r nvnrr unr r rz

16 AP. AUDO TBANSSTOR NPN vers lextérieur du cercle, il s'agii d'un lranslstor NPN qui appelle une tension posit ve au collecteur. S la flèche pointe vers l'in1érieur, où les trois lignes se rencontrent, ii s'agit d'un lranslstor PNP dont le collecteur se branche à une tension négalive. Sl vous utilisez le rnauvais type de transislor, vous pourrez le detrurre'r appl quanl une rension de mauvaise polarité. La flèche sur R6, le contrôle de gain audio, (auss appelé potentiomèlre), nous lndique que la valeur de la résistancest variable par un ajuslement rnécanique. Dans ce cas, nous monterons le contrôle sur le panneau antérieur de 'appareil. La tige sera équipée d'un bouton pour nous pernellre d ajjster'a valeur de R6. se lon le besorn. Si l'ajustement n'a besoin d'être iait qu'une seule fois et demeure par la sulte à la posit,on choisre. on pejt r"rstalle. une resstance variabl en R6, ajustable avec un tourne-vis. On peut alors l'installer dans le cir- GAN AUDO A\,1PL AUDO TRANSSTOB NPN c? sortlê f--6),. Y conneclion soudée au point du chassis de plus proche soudutes lllustration 2 Exemples de circuits identiques représentés de laçons dillérentes (voir le texte) Lâ partie C est une représenlalion illustrée des circuils représentés en A et B. Elle indiqlre comment établir le rapport enlre le diagramme el le circuit monté sur une plaquette ou un chassis de métal. cuit ou sur le boîtier. Certains amateurs appellenl ces contrôles des "trimpots qui. en passant. n est pas un nom générique. 'nais une marque de cornmerce. J1 el J2 sonl des prises qui permettent de brancher d'autres circuits ou des accessoires. Ce symbole représente ditlérents types de contacts. Ce peut être le contact de votre choix, comme celui qui possède une terminaison vivante au centre el une lerminaison à la masse a l exténeur. Ce peut être une prise phono ou celle qui peui recevoir une fiche audio standard. Ce pourrait même être une prise de câble coaxial si la fantaisie vous prend d'utiliser une chose aussi peu commune pour un circuit audiol L'examen de l'illustration 1 nous monlre que les prises qui possèdent plus de contacis électriques ont des symboles plus complexes. Remaroue./ qlre le symbole pour la.n se à la terre dans 'illustration 2 a l'apparence d'un râteau. ll s'agiflà du symbolexact pour la mise à la masse dans un circuit. Le symbole Dour la mise à la terre de 'illustralion 1 est souvent employé à tort par les auteurs pour indiquer la mise à la masse. Veuillez à ne pas vous laisser embrouiller si vous voyez cette forme de confusion. il y a une différence important entre la mise à la masse et la mise à la terre. Ligne d'alimentation et de mise à la masse J'ai remarqué qu'une des difficultés pour les débutants est celle de représenter les contacts avec la ligne d'alimentation ou la ligne de masse. A l'époque, maintenant révolue oi./ les âmateurs construisaient sur un cadre de bois, il était courant de faire passer un fil de mise à la masse dans le cadre. Chaque point du circuit à la tension de masse était relié à cette ligne au moyen du raccordement le plus court oossible. D'autres constructeurs d'âppareils reliaientous les points de tension de masse d'un seui étage de circuit à un point commun peu éloigné et reliait ensuite ce point à la ligne de masse. Bien que ces techniques pourraient encore s'appliquer, il esl plus facile pour nous (et souvent prélérable pour le fonctionnement de l'appâreil) de relier cha" oue ooint de masse aux châssis de métal ou à celui du circuit imprimé. le plus près possible de l élage en cause. Celle pralique amêliore non seulement l'aooarence de la construction, mais elle favorise son bon tonctionnement (meilleure stabilité et réduction des pertes) lorsque les fils de contact à la masse sont courts et directs. Le châssis ou la oartie de masse du circuit imorimé sert à la même lin que 'ancien lil de mise à la masse. En définitive. rl s agit de ne pas s inquiéter du labyrinthe de mise à lâ mâsse indiqué dans le diagramme. llsutfit simplement de maintenir les contacts à la masse les plus courts et les Dlus directs Dossible avec l'élément de circuit en cause. Les lignes d'alimentation sont construites comme les anciennes lignes de mise à la masse, c'est-à-dire qu'elies sont reliées à des bornes isolées ou à un tracé soécial oour chaoue tension sur le circuit imorimé. Les différents Doints du circuit oui se relient à 'alimentation sont branché soit au moven d'un fil de jonction ou directement à la broche de l'élément luimême comme dans le cas des résistances. Sens du circuit L'autre question la plus souvent demandée est celle de savoir dans quel sens le circuit va sur un diagramme. Celuiqui pose la question veut dire le premier étage d'un circuit vat-il à droite ou à gauche de la représentation. Franchement, il n'y a pas de dittérence. Historiquement, pour des raisons inconnues, un circuit commence ordinairement à gauche de la page et se développe vers la droite. Par re r RAQ / AVRL lrar ieb6

17 boest our las )lle imise )ur lnne où de de int us lpde rnt nt es le talu é- ts- )n c- iis )rt n- n- nt is S ts a- t- ')- til e s e t l- L 1 exemple, dans un transmetteur, 'oscillateur à fréquence variable ou à cristal est placé à gauche du diagramme, viennent ensuite les étages intermédiaires et enfin l'étaqe o amplilication de puissance, à l'extrêmé orone. Les arnaleurs o'tt p'is habttude, en consequence de disposer leur appareil également \7,A de gauche à drojte. Je l'ai touiours fait. ll imporle peu cependanl de d,sposer appareil conlrôle de ou caoran (ar vue arrlère vue arrière dans un sens ou dans l aulre. pourvu que les volume etages soient isolés l'un de 'autre par une Potentiel bonne separatio't physique ou au moyen de cages d isolement. Le de'nie.étaqe ne oo,r lllustration 3 jarnais être placé immédiatement à côté des Un contrôle de volume ou de timbre a la borne à brancher à la masse à la gauche, lorsqu,on élages d'entrée pour éviter le phénomène de voil le contrôle par 'arrière. De même, un cadran vu de l.ajrière a sa borne positive située feedback. En cas de doute, il préférable à gauche. L diagramme en C indique qu'il faut brancher la borne négative d,un cadran au d adopter la disposition en liqne droite. point de potentiel le moins étevé. Lâ chute de tension dans R1, dans iexemple, causée par Bien que ce ne soit pas tollours apparent ta consommation de courant de ej, fait que la tension est moins élevée à l,éxtrémité subé_ a lexamen o un oiagramme. il laut toujours raeure de Rr qu'à son extrémité inférieure. ce circuit pourrait servir à déterminer re courant essayer d'isoler physiquement l'élément consommé oâr O1. d'entrée d'un étage de l'élément de sor e de autre étage. En les regroupant, on cause contrôle, ils constatent que ce dernier fonctionne a lênvers Par exemple. maximum beaucoup un cadran dont aiguille esl laus_ ger de façon irrémédiable. personne n'aime souvent du feedback (réinsertion du siqnat oe sorlie à 'entrée), qui peut amener un étage du volume est atteint lorsque le contrôl est see et cotncee à lextremite gauche de circu en autgoscillation el le rendre atnsi inutile. Certains diagrammes monlrent un sens contraire des aiguilles d'une montre. Je placé à son point du extrême de course oans re Çaotanl ou plusieurs étages du circuit encadrés par comprends cet inconvénient car la chose Conclusion Jne'igne po.lrllée. frle indtoue que cette partie du circuit doit être contenue dans une cage De même, les circuits m'est délà arrivée.. Le bul du présent arlicle était de préparer de cadrans indiquent les articles qui suivront dans la série premières armes en radio. L'aisance âvec laquel_ d isolation pour la séparer du reste de l'appare l. Une ligne ple ne autour d'un circuit in- la borne négative. l\y'ais, laquell est laquel- le vous lirez et comprendrez les djaqrammes qu'une borne est la borne positiv et l'autre d que norrnalement qu'il s'ag t d'un module le? Certains cadrans ont une indication de polarilé sur le boîtier, d'autres ne comportent a apprendre tes symboles. C esl maintenanl de laçon précise dependra de votre tenacite ou d un élément séparé. aucune indication. L'illustration 3 montre le temps de vous y appliquer. Cet apprentissage rendra la Contrôles de volume et cadrans quelle borre d un contrôle doit étre rnise â On ne peut compréhension des articles déterminer, d'après le symbole ld rasse. Le dessrn du cadrdn,ndtque quellê bo'ne est ld borne posttive. La borne postvous a reprodujre de mémoire survants beaucoup moins electronique, quelle dillicile. extrémité d'un potentiomètre (contrôle Exercez- certains cir. de volume, de tonalité ou de live d'un cadran se branche toujours au point cuits simples. Ne vous purssance, inquiétez cependant etc)doil être raccordée à la mas du circuit de tension le plus élevée, comme pas de la qualité de votre dessin. se. Beaucoup ll ne s'agit de débutants ont de la dlfficuité avec cette question. indique les exemples de l'illustration 3. nverser la polarité du cadran peut 'endommases pas de iaire de 'art, mais de rendre les chb- Après avoir câblé le claires. Glossaire bâse - parte d Lrn transstof brpoarre qu conlrôle edébit curl a Lrne allre. li peul êlre inlenlionnel ou accidenle. polaris * de c0lrfân1 appareildont les bornes porlenl une indicalion chaufle.lilament til métâliqle d'!ne tampe à vde dela re"sron à aop, q"e.. bus L ndrcdlioil condlcteur de colrant électr qle qli oe-t Àtre four- e pa. rel e djvers chauifé par le couranll sert parlo s alssi de catnooe. pornls ra rorme 0e tâ Dorne d un cifcurt soum s à des lensions semblab es Ce porle élérfen1 d'un c rcuit é ectron que qu contrôle peul potentiomètre - etre a tênson poslive, résislance vâriable la lensionégalive ou a passâge du couranl cornme dans le jransistor à êile1 de rêsistance - îrasse. élément d'un c rcul quls'oppose à la cnamp. Ç rcu, lalon du coùfanl condensaleur, électfque. lly âppare lquislockè en a pourdverses et bloquê e couranl grille - lorsions éleclfode d'rne arnpeàvdequ conlrôte le débt conlrnu et permet el diverses puissances. e passage du cor.tranl alternat f. de couranl diagramme - représentalion cathode eleclrode fégatve d r.rne d'!n arnpeàvdequilour çircujl à l,aoe oe clet droile-apparelservanl à lfansme re ou oooe symboles nlefuxdéectrons de ses élémenls. m0fse. collecleur 'êq semiconducteur - pièce on éleclfoniquê d -' a"cr)_o faite oo arê Da laq-ele de marenaux impédanco * fés e 0e0rl p'r1 d re des p0' e. '5 slance lotale d'uf circuit au courant crisla de cêd q"c lins comme le silic ld.ùse um o! e germaniurn. là bdse a ler_al Les diodes oo.. u1e 'réoue-ce p él re Elô c erpr ne e- l.â1sto.s er ( rcu C esl ordrna remenl ts,ntég'es la so^t borne de sorl des sem,cohd"clelrs e du tfansrslor. 0nms diode - donla conductiv le appare là esl mo nd deux élémenls. t e que ce,re anodet ta des nelaur. cathode, basse impédance - po nl de résslance morndre au co!, qlr source - élément a sse c rcller d'!n rransistor e coutanl à dans Lln seul eltel de châmp qll sens rant âlernatl djsque cérâmique, fournil es électfons. llcorfespond condensateur à l'émelleur conlenanl d,un rran"!n dlé ec. circuit intégré - élémenl électron que qu cornpone l que un s stof ce ceram que. bipolaire ou à la cathode d une lampe à vioe. drain - éê.odpo grdnd noîo'e d e en""ts lo.odps..ais cro': 'esilal(e< transislor - serniconducteùr -- fa-\. o'ae.lerdp,r'arpqur,oul à trois olr quatro éléments ^t 0_0ensdlPu's) t'"1ê dan\,n >e, suppo r al bo Le, on qu peut remp e 501a dê.0/e,1ol,l,pd.ns"-" ir destonclio rs d'ampliilcalion, o^tiqlrdtrod'osciltaton dp parle de Cl olt de puce. el source a la de conlfôle, masse ou de oorle à la masse. mica - délectrlque nalurel lampe à vide - émetteur é emenl d un lransistor brpoa re qur aopa,e elecl on,oue cotoose rôltrn[ de p oscillatelr - u. circu 1 qui produit un signald'une{réquênce 5 eurs e emenls des e ectrons à la base. On peul conte^us da-s iarre varref le s gnal un atpoulê de ve,e de prec se oscillâteur emelteuf en fonctrôn d! s gnal présen1é à léquence variable - à a base leedback - s gna ca ' plaque osc llaleu' dont on elémeil positif des tarnpes à vde Condlcteur of- rodilie, ra teq qur passe d'!ne part e q ue^ce sur Lne gènr'teelenoue pa. un c r. 0e cena ns u- c0ndensalerrs convore TnecantQue 0u eleclr oue R.Q nvnrr-vnr rs

18 "-f par Robert SONDACK, VE2 ASL AMSAT nouvelles PHASE -C Montée J MHz OSCAR 10, phase lll-8, est toujours en opération et se porte même très descente J N4Hz bien. Ces derniers mois il a cependant (option 1) été moins accessible compte tenu montèe J MHz d'une part d'une période d'éclipse et d'autre part, de son orientation par descente J MHz rapport aux rayons solalres. (optaon 2) Mais il vieillit, sa technologi est dépassée et malheu reusement, son transpondeur mode L n'a jamais mode digital L (RUDAK) donné le rendement prévu. Aussi, son montée N4Hz remplaçant est en chantier. La plupart des modules sont déjà construits et subissent des essais thermiques, vibra- descente N4Hz toires et sous vide. La phase d intégration, c'est-à-dire d'a6semblabe a ment en mode digital PSK. Ce transpondeur fonctionnera seule- même débuté. L'objectif de toute cette hâte, une possibilité de lancement mode S sur ARANE dès septembre Parmis les grandes caractéristiques montée lvlhz de la phase lll-c, on note quatre transpondeurs; mode B, JL, L (RUDAK) et descente MHz S. En voici les fréquences prévues: balise MNz mode B montée MHz Ce transpondeur de type hybride pourra accepter des signaux FlVl et SSB descente L4H2 AMSAT SATELLTE JOURNAL balise générale MHz Rappelons que cette publication fait balise technique [,4 Hz partie de 'adhésion à AN4SAT et est publié bi-mensuellemen t. Au sommatre du numéro de janvier 1986 on trouvait: mode JL - 'usage des coordonnées Bahn montée L ' MHz dans le plan orbital, - la représentation graphrque du suivi des satellites par ordinateur, descente L N/lHz - 'optimisation des logiciels de suiva balise générale MHz (version 1986), les lignes de transmission et leur usage dans les communications par satellites. - le suivi par ordinateur et les corrections apportées aux satellites de phase ll. - un peu de philosophie spatialel - nouveautés digitales, - table des éléments orbitaux pour les satellites actifs. Dans un même ordre d'idée ANSAT projette une refonte de plusieurs de ses publications, entre autres le bulletin "Amateur Satellite Report" qui paraît au laux de 26 numéros par année. A signaler aussi le nouveau "AM- SAT PHASE SATELLTE OPEBA- TONS VANUAL" qui s'adresse plus particulièrement à ceux qui pratiquent déjà les communications par satellites. On y retrouve les chapîtresuivants: -la génération des satellites phase t, propagation et calculs des liens èm issions-réception, - operation au moyen de micro ordinaleu rs, déf in ition et terminologie, - services offerts par AMSAT. En appendice: programmes pour différents micro-ordinateurs ainsi que références bibliographiques sur plusieurs articles relatifs aux satellites d'amateurs. De façon générale ce livre de 103 pages se veut un guide d'opération plutôt que d'informations pour débutants. ll est cependant écrit dans un langage très accessible et descriptif, complété par de nombreuses illustrations. On peut se le procurer au prix de US en écrivant à A \4SAT P.O. Box 27, Washington DC zz l RAQ / AVRL,r\,lAr r986

19 par les JAT ses etin e. recrl AV- RA. )lus rent nts: ase rotour lue lluites '103 tion bu- UN )tif, tra- )rix iat 44. Toujours dans les informations relatives aux satellites, la nouvelle version du calendrier de repérage orbital, mise à jour pour 1986 est maintenant disponible en s'adressant au: Project Oscar, PO. Box Los Altos CA 94023, USA. Ce calendrier au coût de 10 $ US reste le meilleur outil pour un repérage rapide des satellitesans nécessiter de micro ordinateu r. ( et ), suivi des La version 1986 contient pour les satallites de phase ll (BS5,7,UO-g,11) informations. paramètres orbitaux et des principales l heure et la longitude EQX pour chaque Les présences peuvent mode ascendant. Pour les satellites de phase étre signalées au réseau lll l'heure et le point au début de subsatellite chaque heure et la période de questions de chaque apogée sont concernant davers sujets reliés oonnes. aux communrcalions par satellites. termine gèneralement la dernière tranche du Bappelons que l'usage du catendrier orbital se fait conjointement avec réseau, à la fin de chaque heure. celui du "OSCARLOCATOR" publié par l'a.r.r.l. RS SPOUTNK Les deux nouveaux RS de cette série sont maintenant prêts. RS 9 et RS 10 devraient étre lancés vers le printemps. RS 10 contiendra un nouveau mode de transpondeur dont la bande passant en descente sera de L4Hz à l\4hz et incluera une balise à chacune de ses extrémités. Les fréquences d'entrée du satellite se situeront aux alentours de à MHz. Une balise UHF sur [,4H2 est aussi prévue. Ce nouveau mode s'appellera mode T. RÉSEAU AMSAT Depuis janvier 1986, la forme du réseau a été légèrement modif iée pour permettre une meilleure réception HF. La propagation'étant pas toujours facile sur 3855 MHz entre la station de contrôle du réseau WA2LOQ, située dans le sud de l'état de New york et la côte EST du pays à 2't.00H; te reseau fonctionne, à titre expérimental, en deux tranches d'une heure chacune. Les bulletins de nouvelles y sont dillusés deux fois, au début de cnacune des prem ières demi-heures JAS-1 contiendra deux transpondeurs en mode J. Le premier sera de type linéaire et le second de type digital principalement réservé aux iommunrcartons en temps non réel pour zo_ nes horaires différentes. Voici quelques caractéristiques de ces transpondeurs. ïype linéaire, mode JA: - Bande passante 100 KHz; puissance de sortie 1 watt pep; puissance d'accès nécessaire 100 watts eirp. ll y aura inversion des bandes latérales ainsi qu'une balise de 100mW fonctionnant en CW et PSK. - Bande passante de montée: N/Hz MHz. -- Bande passante en descente: N4Hz MHz. - Fréquence de balise: lvlhz - Fréquence de translation: MHz Si votre horaire ne vous permettait pas Type digital, mode JD: d étre à lecoute le mardi soir à 21.00, L'entrée du transpondeur se fera espérons que au ce sera maintenant possible. moyen de quatre canaux utilisant une modulation F[/ de type l\4anchester. Une seule sortie est prévue en mode PSK avec une puissance de 1 watt JAS-1 RMS. La puissance d accès nécessaire sera de 100 watts eirp. Le prochain satellite d'amateur qui devrait être mis en orbite en août i 986 Les canaux utilisés fonctioneront sera japonais. JAS-1 a été construit sur les fréquencesuivantes: conjorntemnt par JABL(NASDA-NEC) - Et JA\4SAT, Montée, canal 1 : l\rhz, canal 2: l\4h2, D'une durée de vie estimée à trois canal 3: l\4 Hz, annees le satellite sera plaçé sur une canal 4: l\4 Hz, orbite à basse altitude, non-polair et Descente, canal 1 : lvlhz non synchrone avec le soleil. ll en découlera les paramètres suivants: inclinaison 50 degrés, altitude 1S00 km, HDCL et le protocole de communica- Les informations utiliseront le format période 120 minutes, temps de visibilité par révolution 20 minutes, nomdre sion 2, La vitesse de transmission en tion sera de type AX.25, niveau 2 ver- de révolution par jour 8. montée et descente sera de 1200 bps. RJQ r nvnrr vnr r zs

20 Plan d'opération OSCAR 10 Guide d'opération mode B excluant 'effet Doppler Descenle a 1t 02s!.h.duled Ure al5 015!.hêduled U5 55C H1 55C H :15 CHARTS COURTESY OF AMATEUR satellte RÊPORT a/\ 415l0O Cenrer Adnd 11)5 110 ltt 125 tl5 145 lt0 tt5 t r65 5.hêduted Ure a:15 r7t s.hedu ed UJe q)t aao la ra5 a:t C L2 55C L1 z+ l RAQ / AVRL r\rar r986

ORGANISER UNE FÊTE DU PATRIMOINE SCOLAIRE. Guide pour le coordonnateur scolaire ÉTAPE UN : AVANT LA PLANIFICATION

ORGANISER UNE FÊTE DU PATRIMOINE SCOLAIRE. Guide pour le coordonnateur scolaire ÉTAPE UN : AVANT LA PLANIFICATION ORGANISER UNE FÊTE DU PATRIMOINE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine. Idéalement, votre Fête scolaire

Plus en détail

AQDER OUTAOUAIS JUILLET 2010 NUMÉRO 57 SOMMAIRE MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE

AQDER OUTAOUAIS JUILLET 2010 NUMÉRO 57 SOMMAIRE MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE AQDER OUTAOUAIS JUILLET 2010 NUMÉRO 57 MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE À tous les membres de la section AQ- DER de l Outaouais, nous souhaitons une saison estivale reposante! CONSEIL D'ADMINISTRATION Denise Desjardins-Labelle

Plus en détail

Juillet 1978 - pique-nique radioamateur à St-Aimé des lacs. Août 1978 - participation au 28e congrès de R.A.Q.I. à Sorel-Tracy.

Juillet 1978 - pique-nique radioamateur à St-Aimé des lacs. Août 1978 - participation au 28e congrès de R.A.Q.I. à Sorel-Tracy. Monsieur Jean-Yves Grenier VE2PS récipiendaire du Trophée-mérite Alex-Larivière 2005 Remise du trophée par François Bérubé VA2RC, président directeur général du CRAQ, le 22 mai 2005 à la salle Jacques

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le Maire Bernard

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 268 rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 7, Numéro 2 Janvier 2014 CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Revenu Québec a mis en place un crédit

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec!

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! 16 juin 2006 Volume 2, N o 7 Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! L Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et

Plus en détail

Nathalie Juteau. Nathalie Juteau CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007. Juillet 2007

Nathalie Juteau. Nathalie Juteau CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007. Juillet 2007 Juillet 2007 http://www.spg.qc.ca/aqgp Volume 12, numéro 3 CONSEIL D ADMINISTRATION 2006-2007 Présidente Nathalie Juteau (450) 962-5589 Parasi-Tech Vice-Présidente Sylvie Morin (450) 436-1779 Extermination

Plus en détail

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée.

Madame Nathalie Ouellet, OMA, directrice générale et Madame Rita Parent, OMA, greffière assistent également à cette assemblée. La parution de ce procès-verbal est autorisée conditionnellement à la réserve suivante : Le procès-verbal sera approuvé lors de la séance du 03 octobre 2011 et signé par le greffier et le maire ou la personne

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

Politique de soutien financier

Politique de soutien financier Service des Loisirs, de la culture et de la vie communautaire (SLCV) Politique de soutien financier Adoptée le 5 octobre 2015 Résolution 15-459 Table des matières 1. CADRE DE SOUTIEN... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE mercredi 18 novembre 2013 À 19h00

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE mercredi 18 novembre 2013 À 19h00 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION TENUE LE mercredi 18 novembre 2013 À 19h00 Étaient présents : Suzanne Bellegarde Dany Cadorette Marc-André Fournier Yannick Bazin Mélanie Bégin Geneviève

Plus en détail

Eveil Sportif ORMES TENNIS DE TABLE. Dossier d'inscription

Eveil Sportif ORMES TENNIS DE TABLE. Dossier d'inscription Eveil Sportif ORMES Dossier d'inscription Saison 2015-2016 1 Sommaire Contacts... 2 Inscriptions... 3 Fiche de renseignements... 4 Autorisation de sortie pour les enfants... 5 Certificat médical... 5 Tarifs...

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Grandes lignes du programme

Grandes lignes du programme Grandes lignes du programme Définition du programme Le programme de consultation et de mentorat en commercialisation (CMC) permet aux PME, aux universités, aux établissements de recherche et à d autres

Plus en détail

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine du Nouveau-Brunswick. Idéalement, votre

Plus en détail

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer

Trousse d information Novembre 2004. Des outils pour s informer Trousse d information Novembre 2004 Des outils pour s informer Des outils pour s informer Ce cahier présente des outils qui permettent de pousser plus loin la recherche d'information. Une grande partie

Plus en détail

Bilan du Comité santé et sécurité au travail

Bilan du Comité santé et sécurité au travail Bilan du Comité santé et sécurité au travail 2 INTRODUCTION Le Comité fédéral de santé et sécurité au travail a essentiellement un rôle d'a p- pui, de formation et d'information auprès des syndicats dans

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD

PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD PROVINCE DE QUÉBEC RÉGIE INTERMUNICIPALE DU COMTÉ DE BEAUCE-SUD Procès-verbal d'une assemblée régulière des administrateurs de la Régie Intermunicipale du comté de Beauce-Sud, tenue jeudi le 18 décembre

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Sont présents à cette séance : 1 Ouverture de la Séance. 3 Mot de la directrice générale. 4 Question de l Assemblée

Sont présents à cette séance : 1 Ouverture de la Séance. 3 Mot de la directrice générale. 4 Question de l Assemblée Séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Gilles, tenue à la salle du conseil au 1605, rue Principale de Saint-Gilles, ce 10 janvier 2011 à 20h00. Sont présents à cette séance : Siège # 1

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIAT

PROGRAMME DE PARTENARIAT 20 e CLASSIQUE DE GOLF LA TRAVERSÉE PRÉSENTÉ PAR Lundi 9 Septembre Club de Golf de Pinegrove PROGRAMME DE PARTENARIAT 20 e Classique de Golf - La Traversée, Lundi 9 Septembre Club de Golf de Pinegrove

Plus en détail

Résolution 451-00 POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES, CULTURELS, SPORTIFS ET SOCIO-RÉCRÉATIFS DE MAGOG

Résolution 451-00 POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES, CULTURELS, SPORTIFS ET SOCIO-RÉCRÉATIFS DE MAGOG Résolution 451-00 POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES, CULTURELS, SPORTIFS ET SOCIO-RÉCRÉATIFS DE MAGOG Modifiée le 16 février 2010 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Cadre de référence...

Plus en détail

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay Procès-verbal de la réunion du conseil d'administration de l'association des retraités d'hydro- Québec, Saguenay-Lac-St-Jean-Chibougamau (ARS), tenue mardi le 3 mars 2015 à 10h30, salle André Allard, 1400,

Plus en détail

Quoi de Neuf? MOT DU PRÉSIDENT. Chers administrateurs d expositions agricoles,

Quoi de Neuf? MOT DU PRÉSIDENT. Chers administrateurs d expositions agricoles, MOT DU PRÉSIDENT Chers administrateurs d expositions agricoles, Mars 2014 Volume 10, n 2 Dans ce numéro: Mot du président 1 Membres du CA 2 AGA 3 Horaire de la journée 3 de l AGA Ordre du jour 4 Formation

Plus en détail

ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2006-2007

ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2006-2007 ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2006-2007 Au service des techniciens en évaluation depuis 1983 CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de l'atefq

Plus en détail

Le président, Daniel Fleury, préside l assemblée et la secrétaire, Claire Brunelle, agit comme secrétaire.

Le président, Daniel Fleury, préside l assemblée et la secrétaire, Claire Brunelle, agit comme secrétaire. PROCÈS-VERBAL de l assemblée générale annuelle des actionnaires de Le Havre du Village Liberté sur Berges inc. tenue au 7724, rue des Saules, à Brossard, le lundi 23 octobre 2006, à 19 h 30. CONSTITUTION

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX FESTIVALS ET AUX ÉVÉNEMENTS CULTURELS 2011

PROGRAMME DE SOUTIEN AUX FESTIVALS ET AUX ÉVÉNEMENTS CULTURELS 2011 VILLE DE MONTRÉAL PROGRAMME DE SOUTIEN AUX FESTIVALS ET AUX ÉVÉNEMENTS CULTURELS 2011 Volet I - Festivals et événements artistiques Budget supérieur à 500 000 $ Volet II - Festivals et événements artistiques

Plus en détail

ADDIROUM: Assemblée Générale

ADDIROUM: Assemblée Générale ADDIROUM: Assemblée Générale 7 octobre 2009, 17:30, Salle 1409 - Pavillon André-Aisenstadt Membres Présents : Marcel Aubin, Yan Bergeron, Jacques Gaumond, Hélène Gravel, Yves Fredette, Jean-Yves Potvin,

Plus en détail

M. Michel Patry, Président M. Réjean Lamontagne, Administrateur M. Michel Turner, Administrateur M. Jean-François Carrier, Directeur général

M. Michel Patry, Président M. Réjean Lamontagne, Administrateur M. Michel Turner, Administrateur M. Jean-François Carrier, Directeur général PROCÈS-VERBAL de l assemblée ordinaire de la Société de transport de Lévis, tenue au 2175, chemin du Fleuve à Lévis, le jeudi vingt-six (26) février deux mille quinze à 19h30. SONT PRÉSENTS : SONT ABSENTS

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL

RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL RÉUNION DU CONSEIL EXÉCUTIF LE MERCREDI 15 SEPTEMBRE 2010 LOCAL D-143 PROCÈS-VERBAL 0.0 Procédures 0.1 Ouverture de l assemblée et prise officielle des présences 0.2 Nomination d un(e) président (e) d

Plus en détail

Suite à la lecture dudit procès-verbal, Ginet Lévesque en propose l'adoption, appuyé par Sylvie Gravel. La proposition est acceptée à l'unanimité.

Suite à la lecture dudit procès-verbal, Ginet Lévesque en propose l'adoption, appuyé par Sylvie Gravel. La proposition est acceptée à l'unanimité. Procès-verbal de la réunion du conseil d'administration de l'association des retraités d'hydro- Québec, Saguenay-Lac-St-Jean-Chibougamau (ARS), tenue mardi le 4 juin 2013, 9hres, au 1400 rue Manic, Chicoutimi,

Plus en détail

Infolettre No 33 - Édition 15 août 2011

Infolettre No 33 - Édition 15 août 2011 Infolettre No 33 - Édition 15 août 2011 Bienvenue aux nouveaux membres Restauration Région de Montréal 1. L Assommoir: http://www.assommoir.com Contact : M. Pierre Mekrabech : pierre@torrostoreador.com

Plus en détail

ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2007-2008

ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2007-2008 ASSOCIATION DES TECHNICIENS EN ÉVALUATION FONCIÈRE DU QUÉBEC RAPPORT ANNUEL 2007-2008 Au service des techniciens en évaluation depuis 1983 CONSEIL D ADMINISTRATION Le conseil d administration de l'atefq

Plus en détail

Formulaire Demande d admission

Formulaire Demande d admission Formulaire Demande d admission Identification de l ÉLÈVE Nom de famille : Prénom : Fille Garçon Résidant / Résidante Externe OBLIGATOIRE Année scolaire : 2013-2014 OU Année en cours Niveau désiré : 1 re

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON. M. Jean-Marc Grondin Mme Nathalie Grégoire M. Steve Vallerand

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON. M. Jean-Marc Grondin Mme Nathalie Grégoire M. Steve Vallerand PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D'AUDET COMTÉ DE MÉGANTIC COMPTON À LA SÉANCE ORDINAIRE ET RÉGULIÈRE DU CONSEIL DE CETTE MUNICIPALITÉ, TENUE À LA SALLE DE CONSEIL, LUNDI LE 4 JUILLET 2011 À 20h00 ET À

Plus en détail

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Veuillez passer en revue les conditions ci-après régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale (les «conditions»). Vous devez les

Plus en détail

LIONEL LECHEVALIER. Lionel Lechevalier, militant politique en Val-de-Marne. 1980-2001 177J 1-6. http://archives.cg94.fr/

LIONEL LECHEVALIER. Lionel Lechevalier, militant politique en Val-de-Marne. 1980-2001 177J 1-6. http://archives.cg94.fr/ Lionel Lechevalier, militant politique en Val-de-Marne. 1980-2001 Communicabilité : libre communication, reproduction soumise à l autorisation de la direction des Archives Répertoire numérique établi par

Plus en détail

monsieur Pierre Benoit, conseiller au poste numéro 6 monsieur Georges André Gagné, directeur général et greffier suppléant

monsieur Pierre Benoit, conseiller au poste numéro 6 monsieur Georges André Gagné, directeur général et greffier suppléant PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D ASBESTOS À une séance ordinaire du Conseil municipal de la Ville d'asbestos, tenue ce 7 e jour du mois de février 2011, à la salle du Conseil de l Hôtel de ville d'asbestos,

Plus en détail

CHAPITRE VIII : LES RESSOURCES MATÉRIELLES

CHAPITRE VIII : LES RESSOURCES MATÉRIELLES CHAPITRE VIII : LES RESSOURCES MATÉRIELLES : LA GESTION DES BIENS MEUBLES ET IMMEUBLES PROCÉDURE RELATIVE À LA CIRCULATION ET AU PAGE: 1 Adoptée : CEX-2535 (27 08 96) Modifiée : CEX-2628 (18 11 97) CEX-2899

Plus en détail

Administration, Commerce et Informatique RÉUNIONS D'AFFAIRES 460-232. DEP Secrétariat 5212. Modèles en ligne

Administration, Commerce et Informatique RÉUNIONS D'AFFAIRES 460-232. DEP Secrétariat 5212. Modèles en ligne Administration, Commerce et Informatique RÉUNIONS D'AFFAIRES 460-232 DEP Secrétariat 5212 en ligne Janvier 2004 W-SEC-232 Avis de convocation dans une lettre Date du jour Monsieur Jean Dumais Maison Dumais

Plus en détail

M. Claude Martel Maire M. Réjean Girard Conseiller M. Alain Charest Conseiller Mme Carole Deschênes Conseillère

M. Claude Martel Maire M. Réjean Girard Conseiller M. Alain Charest Conseiller Mme Carole Deschênes Conseillère CONSEIL MUNICIPAL PROCÈS-VERBAL No de résolution ou annotation PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE BAIE-COMEAU TENUE LE LUNDI 2 JUIN 2014, À 19 h 30, AU 19, AVENUE MARQUETTE,

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Message du président

Message du président Vol. 23 numéro 8 8 avril 2008 Message du président Intégration des élèves et plan d action de la Ministre Courchesne La Presse présentait au cours des derniers jours, des articles sur les difficultés reliées

Plus en détail

Une autre belle année remplie d apprentissages et d activités qui se termine sur une belle note : la langue de chez nous! Bon été à tous!

Une autre belle année remplie d apprentissages et d activités qui se termine sur une belle note : la langue de chez nous! Bon été à tous! VOLUME 3, N 3 PRINTEMPS 2014 Dans ce numéro 2 Spectacle-bénéfice 6 Espace Bénévolat 7 Espace Grande Lecture 2014 10 Espace Apprenants 11 Calendrier des activités 12 Nos coordonnées 13 Formulaire de don

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Jean-Paul Barbe, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Jean-Paul Barbe, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le maire Jean-Paul

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Conseil de quartier de Lac-Saint-Charles Conseil d administration

PROCÈS-VERBAL. Conseil de quartier de Lac-Saint-Charles Conseil d administration PROCÈS-VERBAL Conseil de quartier de Lac-Saint-Charles Conseil d administration Sixième séance de l année 2013, assemblée régulière du conseil d administration du Conseil de quartier de Lac-Saint-Charles,

Plus en détail

APIQ. Association des Patients Immunodéficients du Québec. PROCÈS-VERBAL de 2^ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE AG-002-PV-09-2013

APIQ. Association des Patients Immunodéficients du Québec. PROCÈS-VERBAL de 2^ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE AG-002-PV-09-2013 APIQ Association des Patients Immunodéficients du Québec 2^ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE AG-002-PV-09-2013 PROCÈS-VERBAL de la 2*^ assemblée générale annuelle de l'association des Patients Immunodéficients

Plus en détail

Comm;;;;rla\ de~s~rict Grevenmacher. Entrée - 1 lu\l. 2013. Réf -- - - - ------ - ro=,;mbourg, le 26 juin 2013

Comm;;;;rla\ de~s~rict Grevenmacher. Entrée - 1 lu\l. 2013. Réf -- - - - ------ - ro=,;mbourg, le 26 juin 2013 ~ GOUVER'\l~éMENT U G N- U :Hf '-''= LUXEMBOURG Minist:te de l'interieur et à la Grande ~égion Direction des finances communales Comm;;;;rla\ de~s~rict Grevenmacher Entrée - 1 lu\l. 2013 Réf -- - - - ------

Plus en détail

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à toutes et à tous, Bonjour à toutes et à tous, Il nous fait un énorme plaisir de vous présenter la 13 e édition de notre journal local. Cet hiver, nous entamerons une fois de plus la nouvelle année sur le thème de la mobilisation.

Plus en détail

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Bulletin de la Section de Québec Septembre 2012 NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Suite aux élections qui ont été tenues au cours des dernières semaines, Michel Doyon est devenu le représentant

Plus en détail

Assistent également à la réunion, M. Gilles Bertrand, directeur général, M me Nancy Roy, greffière adjointe, et M. Luc Drouin, trésorier.

Assistent également à la réunion, M. Gilles Bertrand, directeur général, M me Nancy Roy, greffière adjointe, et M. Luc Drouin, trésorier. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-MÉGANTIC Procès-verbal de la séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Lac- Mégantic, tenue à la salle Bestar du Centre sportif Mégantic, le mercredi 7 août

Plus en détail

Le Recrutement, une priorité! Tactiques et Stratégies pour aider les associations dans leurs efforts de recrutement

Le Recrutement, une priorité! Tactiques et Stratégies pour aider les associations dans leurs efforts de recrutement Tactiques et Stratégies pour aider les associations dans leurs efforts de recrutement Novembre 2008 Préambule La Fédération a mis sur pied ce petit document qui se veut un outil pour les associations qui

Plus en détail

La partie poursuivie doit connaître les motifs et l'objet de la demande pour pouvoir se préparer à y répondre à l'audience.

La partie poursuivie doit connaître les motifs et l'objet de la demande pour pouvoir se préparer à y répondre à l'audience. Comment se préparer à une audience Introduction Vous avez produit une demande à la Régie du logement, ou reçu copie d'une demande. Que vous soyez demandeur ou défendeur, il est important de bien se préparer

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES STATISTIQUES DE L AUDIOVISUEL Organismes et Chaînes audiovisuels

QUESTIONNAIRE SUR LES STATISTIQUES DE L AUDIOVISUEL Organismes et Chaînes audiovisuels UIS/CI/B/2011 Montréal, 2011 Pays : QUESTIONNAIRE SUR LES STATISTIQUES DE L AUDIOVISUEL Organismes et Chaînes audiovisuels Données de l année calendaire 2009 ou de la dernière année disponible L objet

Plus en détail

L ASSOCIATION CANADIENNE D ALARME INCENDIE

L ASSOCIATION CANADIENNE D ALARME INCENDIE SÉMINAIRE ACAI 2012, SECTION QUÉBEC L ASSOCIATION CANADIENNE D ALARME INCENDIE Plusieurs nouveautés dans le domaine de l alarme d incendie cette année! Venez assister à nos conférences pour connaître l

Plus en détail

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant

Procès-verbal du conseil d agglomération de la Ville de Mont-Tremblant 0420 SÉANCE ORDINAIRE du conseil d agglomération, sous la présidence du maire, tenue le à 19 h 45, à l hôtel de ville situé au 1145, rue de Saint-Jovite et à laquelle sont présents les membres suivants

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-MONTS

MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-MONTS CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE CHARLEVOIX Séance générale du 1 juin 2015 MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-MONTS À une séance générale du Conseil de la Municipalité de Notre-Dame-des-Monts, tenue au

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D AUMOND

MUNICIPALITÉ D AUMOND CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D AUMOND Procès-verbal 4 novembre 2015 Séance ordinaire du conseil de la Municipalité d'aumond tenue au Centre culturel et communautaire situé au 664, route Principale

Plus en détail

Crédit d impôt pour stage en milieu de travail

Crédit d impôt pour stage en milieu de travail Formulaire officiel Revenu Québec 1 de 10 Crédit d impôt pour stage en milieu de travail Société admissible Ce formulaire s adresse à toute société qui a engagé des dépenses relatives à un stage de formation

Plus en détail

Le dossier de demande des bénéficiaires du service de solidarité à domicile comprend :

Le dossier de demande des bénéficiaires du service de solidarité à domicile comprend : Dossier de demande des bénéficiaires Le dossier de demande des bénéficiaires du service de solidarité à domicile comprend : 1/ la fiche de demande du service 2/ la fiche motivation 2.1- questionnaire 2.2-

Plus en détail

Jean-François Trottier souhaite la bienvenue à Tania Vachon et Mario Fortin et les invite à dire quelques mots sur leur motivation d implication.

Jean-François Trottier souhaite la bienvenue à Tania Vachon et Mario Fortin et les invite à dire quelques mots sur leur motivation d implication. Association professionnelle des animatrices et animateurs de vie spirituelle et d engagement communautaire du Québec 3 e réunion du Conseil d administration 2014-2015 (116 e réunion) Le samedi 25 octobre

Plus en détail

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam ITS China Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014 Préparé par Joe Lam Résumé Mon voyage en Chine pour la participation réussite. Il a contribué à raffermir la relation entre STI Canada et ITS China

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

Demande d admission Programmes intensifs de langues

Demande d admission Programmes intensifs de langues Demande d admission Programmes intensifs de langues Pour présenter une demande d admission au programme intensif d anglais ou au programme intensif de français, veuillez compléter et soumettre le présent

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail

La Gazette Printemps 2011

La Gazette Printemps 2011 La Gazette Printemps 2011 2011: une année qui commence fort! Excellentes conditions de vol en ce début d'année, ce qui fait un peu oublier le manque de neige. La route de Très le Mont est restée dégagée

Plus en détail

Assemblée Générale Ordinaire du 5 février 2012 Compte-rendu

Assemblée Générale Ordinaire du 5 février 2012 Compte-rendu Assemblée Générale Ordinaire du 5 février 2012 Compte-rendu Association «Réseau des AMAP Midi-Pyrénées» 10 chemin de Jaffary - 31200 TOULOUSE L'an deux mil douze, le cinq février à 9h30, les membres de

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC, Ville de Sainte-Marie, Le 14 janvier 2013.

PROVINCE DE QUÉBEC, Ville de Sainte-Marie, Le 14 janvier 2013. PROVINCE DE QUÉBEC, Ville de Sainte-Marie, Le 14 janvier 2013. PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil de la Ville de Sainte-Marie, tenue le quatorzième jour du mois de janvier de l'an deux mille

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION

FORMULAIRE D INSCRIPTION FORMULAIRE D INSCRIPTION Merci de compléter et retourner ce formulaire à la Fédération des chambres de commerce du Québec au 514 844-0226. Vous serez ensuite contacté par le service à la clientèle de weblocal.ca

Plus en détail

Constitution Ultimate New Brunswick. Article I Nom

Constitution Ultimate New Brunswick. Article I Nom Constitution Ultimate New Brunswick Article I Nom 1.1 La présente association doit légalement être connue sous le nom de New Brunswick Disc Sport Association, ci-après nommée Ultimate New Brunswick (U.N.B.)

Plus en détail

PERSONNE À CONTACTER EN CAS D URGENCE (nom et téléphone) :

PERSONNE À CONTACTER EN CAS D URGENCE (nom et téléphone) : MINISTERE DE LA VILLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS DIPLOME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT Spécialité : Perfectionnement Sportif Mention : Tennis (À renvoyer avant le 18 mai

Plus en détail

Après avoir dûment constaté le quorum, M. Mario Racette, maire, déclare la présente séance ouverte.

Après avoir dûment constaté le quorum, M. Mario Racette, maire, déclare la présente séance ouverte. PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MONTCALM MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-OUEST Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal de Saint-Roch-Ouest tenue le mardi 11 août 2015 à l endroit désigné par

Plus en détail

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées.

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées. Avis Afin de vous assurer que nous puissions traiter dans les délais votre demande de permis d alcool pour une réunion, veuillez prendre note que celle-ci doit être reçue à la Régie au moins 15 jours avant

Plus en détail

Directives 2015. pour l approbation et la distribution des. brochures et dépliants touristiques dans. les centres d information aux visiteurs

Directives 2015. pour l approbation et la distribution des. brochures et dépliants touristiques dans. les centres d information aux visiteurs Directives 2015 pour l approbation et la distribution des brochures et dépliants touristiques dans les centres d information aux visiteurs provinciaux Ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture

Plus en détail

Chastre 2020 Editeur responsable : Thiery Champagne - rue du Tilleul 43-1450 Cortil

Chastre 2020 Editeur responsable : Thiery Champagne - rue du Tilleul 43-1450 Cortil Editeur responsable : Thiery Champagne - rue du Tilleul 43-1450 Cortil Il y a un peu plus de deux ans, vous avez découvert Chastre2020 via des panneaux aux bords des routes. Depuis lors, nous avons parcouru

Plus en détail

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition 2012, no. 01 25 janvier MUNICIPALITÉ DE SAINT-FLAVIEN 177, RUE PRINCIPALE ST-FLAVIEN (QUÉBEC) G0S 2M0 TÉL. : 418-728-4190 FAX : 418-728-3775 M unicipalité de Saint- Flavien Courriel : municipalite@st-flavien.com

Plus en détail

Demande d admission. Programmes intensifs de langues

Demande d admission. Programmes intensifs de langues Demande d admission Programmes intensifs de langues Pour présenter une demande d admission aux programmes intensifs d anglais ou de français, veuillez remplir et soumettre le présent formulaire accompagné

Plus en détail

1.3 Une (1) seule participation par jour, par personne et par adresse de courrier électronique est autorisée.

1.3 Une (1) seule participation par jour, par personne et par adresse de courrier électronique est autorisée. Le tirage «Sauveteur océanique» est tenu par la Société de sauvetage md en collaboration avec SN Hawaii et la Régie du bâtiment du Québec. Il se déroule dans la province de Québec à compter du samedi 18

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS Adopté par le conseil d administration le 16 juin 2015 (résolution numéro CA-015-0942) et déposé au ministère de l Éducation,

Plus en détail

L'aventure d'une Association, créée il y a bientôt 100 ans, et plus particulièrement

L'aventure d'une Association, créée il y a bientôt 100 ans, et plus particulièrement Sous le haut patronage de son Excellence Monsieur l'ambassadeur de Grande-Bretagne DEUX MILLIONS POUR VILLEBON Comment vous persuader de contribuer au financement de l'installation d'un ESAT - qu'est ce

Plus en détail

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande :

Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Subventions à la traduction internationale Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette demande : 1 re

Plus en détail

À cette fin, l enfant ou le petit-enfant d'un membre en règle du SEI est :

À cette fin, l enfant ou le petit-enfant d'un membre en règle du SEI est : LE SYNDICAT DES EMPLOYE E S DE L'IMPOT - AFPC BOURSES D'ETUDES LIGNES DIRECTRICES ET DEMANDE Le Syndicat des employé-e-s de l'impôt (SEI) offre chaque année deux (2) bourses d'études nationales de deux

Plus en détail

Vigneux-sur-Seine DOSSIER DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS SPORTIVES

Vigneux-sur-Seine DOSSIER DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS SPORTIVES Vigneux-sur-Seine DOSSIER DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS SPORTIVES à compléter et à retourner avant le 31 décembre 2014 (1) au service des Sports - Mairie de Vigneux 13, rue Henri Rossignol - 91270 Vigneux-sur-Seine

Plus en détail

Demande de formation à un atelier de travail sur l'extension Ateliers de travail sur l'extension au niveau de district

Demande de formation à un atelier de travail sur l'extension Ateliers de travail sur l'extension au niveau de district Demande de formation à un atelier de travail sur l'extension Ateliers de travail sur l'extension au niveau de district Ce formulaire est conçu pour vous aider à demander et à planifier une formation d'atelier

Plus en détail

ÉTAIENT PRÉSENTS : Mesdames Louise Forest et Hélène Dufault et messieurs Stéphan Hébert, Réjean Rajotte, André Lévesque et Michel Brouillard.

ÉTAIENT PRÉSENTS : Mesdames Louise Forest et Hélène Dufault et messieurs Stéphan Hébert, Réjean Rajotte, André Lévesque et Michel Brouillard. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-HÉLÈNE-DE-BAGOT, dûment convoquée et tenue le 3 juin 2014 à 19h30, à l endroit habituel des séances du conseil, sous la présidence de monsieur

Plus en détail

Était absent : Monsieur Jean-Pierre Arpin (abs. motivée) 11.1 Ouverture de la séance. 11.2 Lecture et adoption de l'ordre du jour

Était absent : Monsieur Jean-Pierre Arpin (abs. motivée) 11.1 Ouverture de la séance. 11.2 Lecture et adoption de l'ordre du jour PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-LOUIS 2015/11/02 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Louis, tenue à l école de Saint-Louis, le lundi, 2 novembre 2015, à

Plus en détail

Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton

Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton Prochaine séance du conseil: 11 novembre 2014 HORAIRE BIBLIOTHÈQUE Lundi soir de 18h30 à 20h00 Samedi matin de 10h00 à 11h30 Dernière

Plus en détail

Budget 2014. au service du citoyen. Place du citoyen de Chicoutimi. Centre-ville de Jonquière. Centre multiservice de Shipshaw

Budget 2014. au service du citoyen. Place du citoyen de Chicoutimi. Centre-ville de Jonquière. Centre multiservice de Shipshaw Budget 2014 Place du citoyen de Chicoutimi Centre-ville de Jonquière Centre Nazaire-Girard de Laterrière Centre multiservice de Shipshaw au service du citoyen Table des matières Mot du maire... 3 Extrait

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ARTHABASKA. Procès-verbal des Délibérations du Conseil de la Municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. D ARTHABASKA. Procès-verbal des Délibérations du Conseil de la Municipalité de Sainte-Hélène-de-Chester Séance Ordinaire du 8 septembre 2009 À une séance ordinaire et mensuelle du conseil municipal de la Municipalité de Sainte- Hélène-de-Chester, tenue le 8 septembre 2009 à 20h00 en la salle ordinaire des

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU CLUB DE CURLING VALLÉE-DE-LA-GATINEAU TENUE AU CENTRE MULTIFONCTIONNEL LE 9 avril 2014 à 19h00

COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU CLUB DE CURLING VALLÉE-DE-LA-GATINEAU TENUE AU CENTRE MULTIFONCTIONNEL LE 9 avril 2014 à 19h00 COMPTE-RENDU DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU CLUB DE CURLING VALLÉE-DE-LA-GATINEAU TENUE AU CENTRE MULTIFONCTIONNEL LE 9 avril 2014 à 19h00 Prise de note : Luc Chamberlain 1. Ouverture de l assemblée

Plus en détail

LE COMITÉ ORGANISATEUR OPÉRATION NEZ ROUGE OUTAOUAIS 2007

LE COMITÉ ORGANISATEUR OPÉRATION NEZ ROUGE OUTAOUAIS 2007 PAGE 1 LE COMITÉ ORGANISATEUR Louis Banal Corps policiers Gilles Baribault SAAQ Pierre Boileau Aide aux bénévoles Robert Desfonds Centrale Pierre Giguère Accréditation des bénévoles Catherine Grenier Directrice

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU MARDI 27 SEPTEMBRE 2005 À 19 h15

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU MARDI 27 SEPTEMBRE 2005 À 19 h15 École Fernand-Seguin 10050, avenue Durham Montréal Québec H2C 2G4 Téléphone : 596.5200 Télécopieur : 596.7352 Site Web : csdm.qc.ca/fseguin Courriel : fseguin@csdm.qc.ca COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE

Plus en détail

Communications d urgence par radioamateur

Communications d urgence par radioamateur Les communications d urgence par radioamateur Préparé par: Denis VE2FAX Approuvé par: Charles VE2EJD 1 1 - Introduction 1.1 Objectifs 1.2 Exigences 1.3 Communications d urgence 1.4 Qualités requises 1.5

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LE CONCOURS D ENTREE EN FORMATION AIDE-SOIGNANTE 2014

DOSSIER D INSCRIPTION POUR LE CONCOURS D ENTREE EN FORMATION AIDE-SOIGNANTE 2014 INSTITUT D FORMATION N SOINS INFIRMIRS HOPITAUX DU LMAN B.P. 526 74203 Thonon-les-Bains Cedex Tél : 04.50.83.22.50 Fax : 04.50.83.22.68 Mail : ifsi-sec@ch-hopitauxduleman.fr DOSSIR D INSCRIPTION POUR L

Plus en détail