La presse. Le pouvoir de la presse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La presse. Le pouvoir de la presse"

Transcription

1 La presse Le pouvoir de la presse Monsieur Smith au Sénat de Frank Capra est avant tout un film qui dénonce le pouvoir de la presse et de ceux qui la contrôlent. Mêlant hommes d affaires véreux, corruption et vérité, ce film est un chef d œuvre du XX e siècle. Après la mort d un sénateur allié, le sénateur Joseph Paine, Jim Taylor ainsi que le gouverneur Hopper doivent nommer un nouveau sénateur. C est alors que, dans l ombre, l homme d affaire véreux Taylor manigance l élection d un pantin au poste de sénateur avec l aide de Paine qu il soudoie. Jefferson Smith, jeune ranger très populaire auprès de la jeunesse américaine, est choisi par le gouverneur Hopper. Le jeune homme, ne comprenant rien à la politique suit les idées qu on lui impose, jusqu au jour où il décide de proposer un projet de camp de scouts dans la vallée de Willet Creek. Mais cela ne convient pas à Joseph Paine et à Jim Taylor qui ont prévu de construire un barrage à cet emplacement. Pour contrer le projet de Smith, Joseph Paine, avec l aide de Jim Taylor, décide d accuser Jefferson Smith d une fraude pour qu il soit exclu du Sénat. Les journaux s emparent de cette nouvelle, la nouvelle selon laquelle Jefferson aurait détourné des fonds à son profit se répand dans l état puis dans le pays comme une traînée de poudre. Épaulé par Clarissa Saunders sa secrétaire, Jefferson Smith décide d affronter Joseph Paine au Sénat pour que la fraude soit découverte. De son côté, Taylor orchestre une campagne de dénigrement dans les médias contre Smith. Jefferson se lance alors dans un monologue au Sénat, ce qui est sa seule chance puisque les médias sont corrompus et manipulés par Taylor. Il n a d autre choix que de

2 se faire entendre en monopolisant le Sénat. Il fait une énorme prouesse oratoire car il s exprime pendant presque vingt-quatre heures. Clarissa, avec l aide des jeunes enfants, décide elle aussi de faire imprimer des journaux pour que le peuple soit du côté de Jefferson Smith. Mais les hommes de main de Taylor empêchent la distribution des journaux en les volant aux enfants. Au moment où l on pense que tout est perdu, la vérité éclate au sein du Sénat. Paine décide de tout avouer, en voyant tomber Jefferson Smith de fatigue. Ce film dénonce donc bien le pouvoir que peuvent exercer certaines personnes sur la presse, et donc sur le peuple. Anthony L. La corruption de la presse Dans ce film Smith veut faire passer un projet d un camp pour enfants, mais celui-ci se ferait sur le terrain où est projetée la construction d un barrage soutenue par le sénateur Paine et Taylor, le millardaire qui contrôle les médias. Taylor s est approprié la presse, pour empêcher que les déclarations de Smith soient divulguées au public. Seul le journal des Boys Rangers n est pas sous le contrôle de Taylor, donc Clarissa, sa secrétaire, les contacte et leur dicte des articles. Les enfants vont imprimer et distribuer les journaux mais Taylor fait intervenir ses hommes pour arrêter leur diffusion. Cette action montre que la presse est manipulée et monopolisée par Taylor, car toutes les déclarations de Smith sont dissimulées au public. Elle nous informe aussi, que grâce à la presse, des hommes puissants comme Taylor peuvent faire passer des projets sans le moindre souci et faire accuser une personne en fabricant des preuves fictives.

3 Grâce à l aide de ses proches, Smith continue à se battre contre Taylor pour révéler la vérité au public et au Sénat à propos du projet frauduleux de Paine et de Taylor. À la fin de son combat Smith parvient à dévoiler les intentions financières du barrage. Ce film dénonce la corruption de la presse et de la politique aux Etats-Unis. Les enfants Smith et l enfant Hugo M. Smith sénateur trouve un soutien auprès d un enfant qui lui ressemble plus qu on ne peut penser. Smith incarne la foi et la fidélité auprès des enfants ; en effet, il est toujours chez sa mère et travaille avec des enfants. Une relation touchante entre Smith et le petit garçon du Sénat va naître. Entre ces deux alliés se dessine une petite communauté de protection. Lorsque Smith découvre le Sénat pour la première fois, il est accompagné en effet par un enfant. Celui-ci s y sent comme chez lui et connaît tout à l inverse de Smith qui est totalement perdu, qui ne connaît personne et qui y est comme un intrus. D ailleurs l enfant l a très bien compris en voyant son regard. Il expliquera à Smith la répartition fonctionnelle des lieux et c est justement à partir de là que le spectateur aperçoit le sénat en entier. Cet enfant est le seul soutien que Smith rencontre au Sénat où il est la risée des sénateurs. Cette relation montre que Smith est lui-même un grand gamin brutalement plongé dans un monde d adultes. C est un personnage à la fois puéril et responsable. Smith se met à la hauteur de l enfant lorsqu il s assied à son bureau et ainsi les deux personnages se parlent face à face. Smith s adresse ainsi au garçon sans ironie mais au contraire avec une candeur inégalable.

4 Il est à l écoute de l enfant qui lui ressemble. En effet le visage de Smith est lisse, presque enfantin, ses gestes sont maladroits et nous font penser à ceux d un adolescent. Smith ne considère pas l enfant comme inférieur mais au contraire comme son égal malgré leur grande différence de taille. On a l impression que Smith a tout à apprendre comme un enfant pour parvenir jusqu au Sénat. Le personnage de Smith évolue à travers le regard d un enfant où il y trouve toute la force pour continuer son discours. Tout au long du film la caméra joue entre le regard de Smith et du garçon. Aurélie R. De simples enfants? Les enfants jouent un rôle important dans le film, et illustrent également la vie réelle aux États-Unis, à l'époque du film. Ils ont donc un poids considérable et ne jouent pas seulement le rôle de «simples enfants».

5 Pour commencer, nous pouvons voir que les enfants jouent un rôle important dans le film car ils sont omniprésents. Dans la scène des enfants dans la rue, à vélo ou à pieds, tous sont unis pour distribuer les journaux qu'ils ont eux-mêmes édités dans le but de convaincre les habitants que M. Smith est sincère et honnête. Cependant, Taylor et ses hommes s'opposent à eux, et font tout pour les empêcher de diffuser ces journaux. Pour cela, ils s'approprient toute la presse locale, allant même jusqu'à frapper les enfants dans les rues. Pourtant, dans cette scène, les enfants monopolisent l'écran. Ils ont l'air déterminés et confiants, même face à l'opposition des adultes. S ils ont l'avantage dans cette scène, ils occupent une place importante dans le film, d autant plus que M. Smith lui-même est un grand enfant qui se retrouve propulsé dans le monde des adultes, à son entrée au Sénat. En outre, la loi pour laquelle M. Smith milite, concerne la création d'un camp pour les boys rangers. Enfin, ce film reflète la réalité de la vie aux États-Unis à cette époque. Les groupes d'enfants dans les rues représentent donc en quelque sorte les classes négligées, qui sont exclues de la société et qui ne s'expriment pas librement. Elles sont figurées par ces enfants qui n'ont pas leur mot à dire, dans une société dirigée par les adultes. Par exemple, lors de la distribution des journaux par les enfants, ceux-ci sont lynchés, on les empêche de s'exprimer à travers la presse. On peut donc dire que cette scène critique la liberté de presse limitée à travers le contrôle des journaux par Taylor. Les enfants inspirent une certaine nostalgie de l'enfance et renforcent la sincérité de M. Smith. Celui-ci croit en un idéal d'honnêteté, de justice, de sincérité et de démocratie, mais il n'est pas pris au sérieux. Cependant, il est soutenu par les enfants qui sont un symbole d'innocence, de naïveté et d'honnêteté. Ils lutteront donc ensemble pour rétablir la vérité. Rikia B.

6 Le soutien des enfants Les enfants viennent en aide à leur ami J. Smith pour que son projet de loi soit accepté par le Sénat. Lors du dîner, les enfants du gouverneur Hopper ne sont absolument pas d accord avec leur père concernant le choix du nouveau sénateur. Ils veulent que ce soit Jefferson Smith. Les enfants l adorent parce qu il est le chef des Boys Rangers et il dirige leur journal. C est également un héros pour eux car il a réussi à éteindre un feu de forêt à lui tout seul.

7 Quand J. Smith arrive pour la première fois au sénat, un jeune garçon travaillant là-bas l accompagne à sa place, celui-ci lui explique le fonctionnement du lieu et lui détaille les différents groupes de personnes présents dans le sénat. Pour le remercier, Jefferson lui donne un pin s des Boys Rangers. Lors de la description de son projet de création d un camp pour les éclaireurs, J. Smith est ovationné par des enfants présents dans le public. J. Paine accuse J. Smith de vouloir empocher de l argent pour son propre compte concernant la création du camp. Les enfants entendant ces révélations décident d enlever leur pin s de leur veste et de les jeter à la poubelle car ils ne font plus confiance en Jefferson Smith. Le jeune garçon travaillant au sénat apporte à J. Smith le livre de la Constitution de la part de Miss Saunders. Il en profite pour lui montrer qu il a remis le pin s sur sa veste. Jefferson Smith comprend que les enfants ont de nouveau confiance en lui et qu ils le soutiennent. Cela lui redonne du courage. Comme aucun journal ne veut imprimer le discours de Jefferson, Clarissa a l idée de demander aux enfants qui travaillent pour le Boy Stuff (journal des Boys Rangers) d imprimer l article montrant que J. Smith dit la vérité. Puis les enfants se chargent de le distribuer mais les hommes de J. Taylor les en empêchent. Malgré cela les enfants n abandonnent pas et continuent de montrer par tous les moyens que Jefferson Smith a raison. Grâce à leur courage et à leur ténacité, les enfants ont soutenu J. Smith dans son projet de loi et ont montré son innocence face aux accusations de J. Paine. Florian C.

L influence est un risque

L influence est un risque L influence est un risque Postface de Bruno Latour, Sciences Po, Paris Pour un livre collectif Claire Tollis, Laurence Créton-Cazenave, and Benoit Aublet. L'effet Latour. Ses modes d'existence dans les

Plus en détail

Jefferson Smith. Émerveillé par Washington

Jefferson Smith. Émerveillé par Washington Jefferson Smith Émerveillé par Washington Une séquence montre l'émerveillement de M. Smith devant les monuments américains et surtout devant le mémorial de Lincoln. Ce passage retrace l'histoire de la

Plus en détail

Français HDA brevet 3 e 4

Français HDA brevet 3 e 4 Ce travail porte sur une planche de la BD Persepolis et le passage correspondant dans le film. Il a été conçu sur une seule fiche mais les élèves ont toute légitimité à choisir la présentation du film

Plus en détail

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de la cérémonie en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001

Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon. A l occasion de la cérémonie en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001 Discours de Monsieur Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion de la cérémonie en mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001 Monument des Droits de L Homme Parc de la Tête d Or, Lyon

Plus en détail

Mo est une petite fille dont les parents ont demandé l asile. Qu est ce qu un demandeur d asile?

Mo est une petite fille dont les parents ont demandé l asile. Qu est ce qu un demandeur d asile? La maison de Mo Qui décide si Mo peut rester en Belgique? Un service de l Etat à Bruxelles étudie si Mo et sa famille peuvent rester ou non en Belgique. Le service de l Etat écoute l histoire que Mo lui

Plus en détail

TROUSSE ÉDUCATIVE. L Heure du conte écologique - Tome 2. MRC de Sept-Rivières Août 2008. Contenu

TROUSSE ÉDUCATIVE. L Heure du conte écologique - Tome 2. MRC de Sept-Rivières Août 2008. Contenu TROUSSE ÉDUCATIVE L Heure du conte écologique - Tome 2 MRC de Sept-Rivières Août 2008 Contenu 1. Fiche de l activité 2. Conte écologique : Les aventures écologiques de Cocotte, la petite marmotte 3. Atelier-coloriage

Plus en détail

Passé, Futur, Présent

Passé, Futur, Présent Effets Passé, Futur, Présent Une personne vous demande si vous savez tirer les cartes ou si vous avez un don de voyance. En guise de réponse, vous proposez de lui montrer à quoi ressemblerait une rapide

Plus en détail

RENCONTRE Jeux collectifs - CE 2

RENCONTRE Jeux collectifs - CE 2 LE JOUEUR BUT Placement: les 2 équipes sont réparties dans un même terrain rectangulaire délimité dont la taille est définie selon le nombre de joueurs. Un couloir d un mètre de profondeur sur toute la

Plus en détail

MÉMOIRE. Présenté À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR LE PROJET DE LOI SUR L IMMATRICULATION DES ARMES À FEU

MÉMOIRE. Présenté À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR LE PROJET DE LOI SUR L IMMATRICULATION DES ARMES À FEU CI - 029M C.P. P.L. 64 Immatriculation des armes à feu MÉMOIRE Présenté À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE SUR LE PROJET DE LOI SUR L IMMATRICULATION DES ARMES À FEU relativement au PROJET DE LOI NO 64 Loi

Plus en détail

ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS

ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS ALLER VOIR UN FILM AVEC SA CLASSE : LES CONTES CHINOIS Domaines : (Percevoir, Sentir, Imaginer,Créer), DEVENIR ELEVE, S'APPROPRIER LE LANGAGE, DECOUVRIR LE MONDE Objectifs généraux : Former l enfant spectateur

Plus en détail

UNITED NATIONS NATIONS UNIES

UNITED NATIONS NATIONS UNIES Programme: 31 Durée: 8 08 Producteur: Mary Ferreira UNITED NATIONS NATIONS UNIES 21 ème Siècle Haïti : Les rêves de la nouvelle génération Haïti. Frappée par un terrible tremblement de terre en Janvier

Plus en détail

Bibliothèque de circonscription de Chinon

Bibliothèque de circonscription de Chinon Bibliothèque de circonscription de Chinon Décembre 2014 Sélection Autour de : Avant la peur du loup de Véronique Herbaut TOUT PUBLIC ARTS Warja Lavater, Le petit chaperon rouge, Adrien Maeght Editeur Le

Plus en détail

Wadjda Pistes d'exploitations pédagogiques

Wadjda Pistes d'exploitations pédagogiques Pistes d'exploitations pédagogiques Avant la séance Il sera intéressant de demander aux élèves de faire des hypothèses (lieu, personnages, relations entre eux, présence d'un vélo, ) sur les affiches du

Plus en détail

Présentation d une grammaire française. Inmaculada Vaquero Iglesias

Présentation d une grammaire française. Inmaculada Vaquero Iglesias Présentation d une grammaire française Inmaculada Vaquero Iglesias 1 Les auteurs sont : Maurice Grevise et André Goosse Le titre est le suivant : Nouvelle Grammaire Française. 3 e édition Nombre total

Plus en détail

Potions et poisons «Action» «Méthode» Contact : Ingestion : Inhalation : Inhalation (Rayon) : «Effet»

Potions et poisons «Action» «Méthode» Contact : Ingestion : Inhalation : Inhalation (Rayon) : «Effet» Potions et poisons Les potions ainsi que les poisons sont de puissants ajouts à l arsenal de tous les personnages. Des effets les plus simples aux plus violents, certaines de ces recettes provoquent des

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" Jeux théâtraux (complémentaires au guide)

Programme initiation au cinéma pour le primaire Jeux théâtraux (complémentaires au guide) Programme "initiation au cinéma pour le primaire" Jeux théâtraux (complémentaires au guide) 1. Les rencontres Les participants sont divisés en équipes de deux et ils se placent à environ 2 mètres l'un

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick La mutinerie 1 2 3 4 5 6 7 8.a 8.b 9 10 11 12.a 12.b 13 14 15 16 17.a 17.b 18 19.a 19.b 20 21 22 23 24 25 26 27 28.a 28.b 28.c 28.d 29 30.a 31 30.b 32 33 34

Plus en détail

sans cirque FIxe Bruno Denecker Stéphane Pottier Sortie de Secours Théâtre Avec Créations Lumières Production

sans cirque FIxe Bruno Denecker Stéphane Pottier Sortie de Secours Théâtre Avec Créations Lumières Production sans cirque FIxe Avec Créations Lumières Production Bruno Denecker Stéphane Pottier Sortie de Secours Théâtre La blague enfantine succède à la poésie du vagabond Télérama Idéal pour des enfants en plein

Plus en détail

Rencontre des chefs de file Artisans De Notre Avenir Mercredi 30 juin 2010 à la FFB

Rencontre des chefs de file Artisans De Notre Avenir Mercredi 30 juin 2010 à la FFB Rencontre des chefs de file Artisans De Notre Avenir Mercredi 30 juin 2010 à la FFB Monsieur le Président, Mesdames et messieurs, Chers amis, Discours du Président Roubaud Je remercie le Président Ridoret

Plus en détail

Patricia. Une fille d Europe de l Ouest.

Patricia. Une fille d Europe de l Ouest. Patricia Une fille d Europe de l Ouest. «Demain, on sera expulsé de notre appartement parce qu on ne peut plus payer le loyer» dit la maman inquiète. Patricia lui répond : «Ma maîtresse a dit qu on pouvait

Plus en détail

Lecture du conte : Lire la description des Alphas de la famille Voyelle. Présentation des figurines une par une (Image 13).

Lecture du conte : Lire la description des Alphas de la famille Voyelle. Présentation des figurines une par une (Image 13). - Personnages Voyelle - Fiche exercice + Fiche alphas Voyelle Lecture du conte : Lire le début du conte «La Planète des Alphas», jusqu à la présentation des planètes, celle des Alphas et celle des Bêtas

Plus en détail

RECHERCHE DE PARTENARIAT FINANCIER

RECHERCHE DE PARTENARIAT FINANCIER SERVICE MECENAT JANVIER 2016 RECHERCHE DE PARTENARIAT FINANCIER Voici la démarche de recherche de financement privé pour les groupes et territoires afin d organiser un week-end Mission Aventure, un Brevet

Plus en détail

Les principaux enseignements de l enquête

Les principaux enseignements de l enquête Les principaux enseignements de l enquête La Délégation Interministérielle à la Famille s intéresse de près aux solidarités familiales et intergénérationnelles. Elle a souhaité mesurer la perception qu

Plus en détail

Chapitre 2 : Les textes de réflexion (Des souris et des hommes) I - L auteur et le titre du livre :

Chapitre 2 : Les textes de réflexion (Des souris et des hommes) I - L auteur et le titre du livre : Chapitre 2 : Les textes de réflexion (Des souris et des hommes) Séance 1 : Le succès d une œuvre I - L auteur et le titre du livre : John Steinbeck (1902-1968) est un écrivain américain du milieu du XX

Plus en détail

Jeu de lancer de comète

Jeu de lancer de comète Jeu de lancer de comète Page 1/6 Jeu de lancer de comète 1. Receveur / Lanceur Alain Polin 2 jeux de comètes de couleur. 1 élastique ou filet de volley-ball Cour, salle de sport... 2 équipes (voir schéma)

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles

Table des matières. 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? 2. Les étapes. 3. Documents utiles Des fausses élections dans ton école : L avenir nous appartient! 1 Table des matières 1. Introduction Pourquoi organiser des élections dans les écoles? a. Si tu ne t'occupes pas de la politique, la politique

Plus en détail

3 à 5 ans. Poka & Mine Au cinéma. 1. Le moment de l histoire. de Kitty Crowther

3 à 5 ans. Poka & Mine Au cinéma. 1. Le moment de l histoire. de Kitty Crowther 3 à 5 ans Poka & Mine Au cinéma 1. Le moment de l histoire de Kitty Crowther Afin d aider les enfants à comprendre cet album, vous pourrez, avant de le leur lire, leur en raconter le début : «C est l histoire

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMMUNICATION CULTURES DE LA COMMUNICATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMMUNICATION CULTURES DE LA COMMUNICATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMMUNICATION CULTURES DE LA COMMUNICATION SESSION 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 3 Aucun document ou matériel n est autorisé. Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous

Plus en détail

Salade de fruits Jolie! Classe de TPS - PS Mme VOYER Langevin Maternelle 06-07

Salade de fruits Jolie! Classe de TPS - PS Mme VOYER Langevin Maternelle 06-07 Salade de fruits Jolie! Chantier lecture «Méchante soupe!» album de Cécile HERMANN École des loisirs Langage oral «Parler» une histoire Décrire les légumes Nommer les légumes, couverture, page, texte,

Plus en détail

L ANOREXIE. Est-ce que l anorexie est une maladie propre aux sociétés occidentales?

L ANOREXIE. Est-ce que l anorexie est une maladie propre aux sociétés occidentales? L ANOREXIE Est-ce que l anorexie est une maladie propre aux sociétés occidentales? Introduction Aux XIXème Siècle, les femmes qui avaient des rondeurs féminines montraient un signe de richesse ; on le

Plus en détail

FORUM DE LA COMMUNAUTE AFRICAINE

FORUM DE LA COMMUNAUTE AFRICAINE FORUM DE LA COMMUNAUTE AFRICAINE RECOMMANDATIONS FINALES Université Libre de Bruxelles, Campus de la Plaine Bruxelles, le 10 MARS 2007 Coordination générale : M. ESSOH Copyright MOJA 2007 1 INTRODUCTION

Plus en détail

THEATRE-FORUM. «One. Two. Tri»

THEATRE-FORUM. «One. Two. Tri» THEATRE-FORUM «One. Two. Tri» 1 Equipe Mélanie CELLIER Stéphanette MARTELET David MORA Stéphane DUCLOT 13OR Sarah RENAUD Avant propos Stéphane DUCLOT La "compagnie ça s peut pas" a créé en 2010 un nouveau

Plus en détail

JESUS DANS L'EVANGILE. idees-cate

JESUS DANS L'EVANGILE. idees-cate JESUS DANS L'EVANGILE Jésus vint de Nazareth, il se fit baptiser par Jean dans le Jourdain. Au moment où Jésus sortait de l'eau, une voix se fit entendre du ciel. Elle disait: Jésus nous invite à marcher

Plus en détail

Première Étape. «Nous avons admis que nous étions impuissants devant l alcool que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.»

Première Étape. «Nous avons admis que nous étions impuissants devant l alcool que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.» Première Étape «Nous avons admis que nous étions impuissants devant l alcool que nous avions perdu la maîtrise de notre vie.» Qui veut s avouer totalement vaincu? Presque personne évidemment. Tous nos

Plus en détail

Chapitre 4. L a communication de crise I. LES DIFFICULTÉS D UNE COMMUNICATION DE CRISE. 1. Un état d urgence

Chapitre 4. L a communication de crise I. LES DIFFICULTÉS D UNE COMMUNICATION DE CRISE. 1. Un état d urgence Chapitre 4 L a communication de crise Une crise est un changement soudain et brutal entre deux états, qui provoque une rupture d équilibre : phénomène grave, mais néanmoins normal, il vient perturber le

Plus en détail

Service à l'enfance Aladin

Service à l'enfance Aladin Page 1 sur 7 Service à l'enfance Aladin Règlement en matière de Gestion du comportement Discipline Contravention au règlement Gestion du comportement Comment gérer...? Réponses Règles en salle de jeux

Plus en détail

Raphaël : Manager. Paroles et musique : Raphaël Haroche / Benjamin Lebeau EMI Music. Thème. Objectifs. Vocabulaire. Vocabulaire

Raphaël : Manager. Paroles et musique : Raphaël Haroche / Benjamin Lebeau EMI Music. Thème. Objectifs. Vocabulaire. Vocabulaire Raphaël : Manager Paroles et musique : Raphaël Haroche / Benjamin Lebeau EMI Music Thème L amour. Objectifs Objectifs communicatifs : Imaginer le caractère d un personnage. Faire des hypothèses sur le

Plus en détail

Plantu dessine les femmes

Plantu dessine les femmes Plantu dessine les femmes Le site Terriennes Un portail dédié aux femmes : leurs parcours, leurs combats, les idées reçues les concernant à travers des entretiens, des articles, des reportages, une frise

Plus en détail

Deuxième image Jésus avance sur le chemin. Il est chargé de la croix, lourd fardeau. Il souffre dans son corps mais aussi dans son cœur.

Deuxième image Jésus avance sur le chemin. Il est chargé de la croix, lourd fardeau. Il souffre dans son corps mais aussi dans son cœur. Première image Jésus est prisonnier. On le voit à ses mains liées et aux gardes romains. Il est devant Pilate, seul pour défendre l'amour. Où sont donc ses amis, la foule enthousiasmée? A-t-il été abandonné

Plus en détail

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie.

Lire l image. Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. Lire l image Observer l'image comme un objet, permet d'en décrire la géométrie. A. Le cadre L'image inscrit le réel dans un cadre plus ou moins souligné rectangulaire, carré, losangé, ovale, circulaire.

Plus en détail

3 clé s dé la ré ussité én MLM

3 clé s dé la ré ussité én MLM ACTION & DEVENIR 3 clé s dé la ré ussité én MLM précieux sésames pour eux. Avez-vous bien lu ce titre «3 clés de la réussite en MLM»? Je n ai pas écrit «Les 3 clés de la réussite», ce qui n est pas du

Plus en détail

Les Premières Rencontres Jeunes Cinéma Justice de Seine-et-Marne 2016

Les Premières Rencontres Jeunes Cinéma Justice de Seine-et-Marne 2016 Les Premières Rencontres Jeunes Cinéma Justice de Seine-et-Marne 2016 Organisé par le Conseil Départemental d Accès au Droit de Seine-et-Marne (CDAD77) et les trois tribunaux de grande instance du département,

Plus en détail

Interlude: histoire, pub, jeu de memory Histoire

Interlude: histoire, pub, jeu de memory Histoire Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail L enseignant(e) lit l histoire aux élèves ou ceux-ci la lisent eux-mêmes. Les enfants lisent, dessinent et jouent au memory. Objectif Les enfants peuvent

Plus en détail

Agir pour les paysages

Agir pour les paysages Agir pour les paysages Montpellier, le 23 janvier 2013 Monsieur le Président de la commission d enquête publique sur le projet de charte du parc national de la Réunion (par courrier électronique et par

Plus en détail

Guinée Juillet Exploitation et maltraitance des filles travaillant comme domestiques en Guinée

Guinée Juillet Exploitation et maltraitance des filles travaillant comme domestiques en Guinée Guinée Juillet 2007 Au bas de l échelle Exploitation et maltraitance des filles travaillant comme domestiques en Guinée Parfois mes employeurs me battent ou m insultent. Quand je dis que je suis fatiguée

Plus en détail

Introduction : «Il n y a que les petits enfants qui jouent à la guerre La Somme Verdun Mon grand frère est aux Dardanelles Comme c est beau Un fusil»

Introduction : «Il n y a que les petits enfants qui jouent à la guerre La Somme Verdun Mon grand frère est aux Dardanelles Comme c est beau Un fusil» Introduction : Ah Dieu que la guerre est jolie pour les enfants qui aiment y jouer! Le propos n est pas une ultime provocation dada, de celles qui après la guerre manient l absurde contre ce qui reste

Plus en détail

Les nouvelles tendances du marché «Soyez-vous-même!» Découvrez vos atouts et exploitez les faiblesses de la concurrence

Les nouvelles tendances du marché «Soyez-vous-même!» Découvrez vos atouts et exploitez les faiblesses de la concurrence Les nouvelles tendances du marché «Soyez-vous-même!» Découvrez vos atouts et exploitez les faiblesses de la concurrence François Dumoulin pour Univers Boulangerie, le 4 octobre 2015 1 En d autres termes

Plus en détail

Tyrus : RÈGLE DU JEU:

Tyrus : RÈGLE DU JEU: Tyrus : RÈGLE DU JEU: PRÉPARATION DU JEU Les joueurs choisissent leur couleur. Le plateau de jeu est placé entre eux. Chaque côté du plateau représente 3 bâtiments différents : la citadelle (lieu d'élection

Plus en détail

ÉCLAIRER LE CIEL, EXPOSER L OMBRE

ÉCLAIRER LE CIEL, EXPOSER L OMBRE YANNICK RENAUD ÉCLAIRER LE CIEL, EXPOSER L OMBRE LES HERBES ROUGES / POÉSIE ÉCLAIRER LE CIEL, EXPOSER L OMBRE DU MÊME AUTEUR chez le même éditeur Taxidermie, poésie, 2005. La disparition des idées, poésie,

Plus en détail

L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES. 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc.

L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES. 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc. L IMPARTITION GUIDE À L USAGE DES PETITES ENTREPRISES 1 866 228-9675 www.adp.ca Le logo ADP est une marque déposée d ADP, inc. Contenu Qu est ce que l impartition? 3 Pourquoi impartir? 5 Les avantages

Plus en détail

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles POLIITIIQUE SUR LA PRÉVENTIION ET LA GESTIION DES CONFLIITS,, DU HARCÈLEMENT ET DE LA VIIOLENCE EN MIILIIEU DE TRAVAIIL Adoptée par le conseil d administration le 22.06.2004

Plus en détail

Le thème: : La conservation des ressources naturelles (bois et forêts). Titre de l activité : L univers des arbres : actions et protection

Le thème: : La conservation des ressources naturelles (bois et forêts). Titre de l activité : L univers des arbres : actions et protection Le thème: : La conservation des ressources naturelles (bois et forêts). Titre de l activité : L univers des arbres : actions et protection Activité Les objectifs de l activité : Au terme de cette activité,

Plus en détail

Exercice de sécurité civile. PCAS Bourgoin-Jallieu. Jeudi 25 novembre 2010

Exercice de sécurité civile. PCAS Bourgoin-Jallieu. Jeudi 25 novembre 2010 Bourgoin-Jallieu Contacts presse : Préfecture de l Isère : Sarah BARBIERI - 04-76-60-48-07 : Pascal GUERRINI - 04-74-93-63-33 Ville de Bourgoin-Jallieu : Stéphane TRINCHERO - 04-74-93-00-54 SOMMAIRE LE

Plus en détail

Cyclone à la Jamaïque

Cyclone à la Jamaïque Cyclone à la Jamaïque d Alexander Mackendrick L abordage 1 2 3 4.a 5 6 7 8.a 8.b 9 10 11 12 13 14.a 14.b 19 20 21 22.a 22.b 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 Analyse de la séquence 1 La séquence commence

Plus en détail

La Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale EXERCICES 1914-1918 La Première Guerre mondiale Exercice 1 En vous appuyant sur les résumés et documents de votre manuel, répondez aux questions suivantes : En résumé A. Quel mauvais souvenir hantait la

Plus en détail

maquette et lettrage express : Stéphane Dupont impression : Rotographie Montreuil février 2016

maquette et lettrage express : Stéphane Dupont impression : Rotographie Montreuil février 2016 C est quoi ce kit? Les multinationales se comportent comme des superprédateurs exploitant partout les peuples et la nature pour mieux satisfaire leurs exigences de profit. Ces requins croient n avoir plus

Plus en détail

Syméon Aux membres du Comité cinéma Cescole 2013 Colombier. Colombier, le 27 septembre 2013

Syméon Aux membres du Comité cinéma Cescole 2013 Colombier. Colombier, le 27 septembre 2013 Syméon Aux membres du Comité cinéma Cescole 2013 Colombier Colombier, le 27 septembre 2013 Madame, Monsieur, Le projet de participation au festival de Castellinaria m a tout de suite intéressé. Sans attendre,

Plus en détail

DECOUVRIR LE MONDE AU CYCLE 2 : structuration de l espace

DECOUVRIR LE MONDE AU CYCLE 2 : structuration de l espace DECOUVRIR LE MONDE AU CYCLE 2 : structuration de l espace Compétence : Intention pédagogique : Activités d orientation : pour acquérir une autonomie dans ses déplacements Liens possibles avec l EPS : adapter

Plus en détail

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD

L entreprise PME: quelques repères. Zohra GALLARD L entreprise PME: quelques repères Zohra GALLARD Nombre d entreprises en France : 2,6 Millions ( hors agriculture, services financiers et administration ) source INSEE 2006 Dont : 5 000 entreprises de

Plus en détail

Un film de Natalie Glanville-Wallis et Serge Ferrand

Un film de Natalie Glanville-Wallis et Serge Ferrand 1 SEEDS FOR THE FUTURE (Les Graines du Futur) met en lumière la réalité complexe de la vie des réfugiés Tibétains exilés en Inde, et la difficulté de maintenir une identité qui n est pas reconnue par la

Plus en détail

Un vélo abandonné au milieu du Tarn à Millau, dans l Aveyron. Comment est-il arrivé là? Pourquoi est-il encore debout? Mystère. L humour et l insolite

Un vélo abandonné au milieu du Tarn à Millau, dans l Aveyron. Comment est-il arrivé là? Pourquoi est-il encore debout? Mystère. L humour et l insolite L humour et l insolite n 7 L humour et l insolite Des photographes comme Elliott Erwitt et Martin Parr, pour ne citer qu eux, sont passés maîtres dans l humour de préférence ravageur. Dans les pages de

Plus en détail

Épisode 5 «Pas de rendez-vous» Qui s y rend peut tomber dans un guet-apens.

Épisode 5 «Pas de rendez-vous» Qui s y rend peut tomber dans un guet-apens. Épisode 5 «Pas de rendez-vous» Qui s y rend peut tomber dans un guet-apens. Fiche d accompagnement Niveaux : cycle 2 et 3, 6 e Attention aux clichés, ce n est pas la réalité Âge : 7 à 12 ans Préambule

Plus en détail

Guédelon. Jeu pour 1 à 4 joueurs à partir de 10 ans - 60 minutes.

Guédelon. Jeu pour 1 à 4 joueurs à partir de 10 ans - 60 minutes. Guédelon Jeu pour 1 à 4 joueurs à partir de 10 ans - 60 minutes. Pages 2-3 Mise en place vue d ensemble. Page 4 Descriptif. But du jeu. Tour de jeu. Les matériaux. Page 5 Les plateaux individuels. Les

Plus en détail

Culture, le magazine culturel en ligne de l'université de Liège

Culture, le magazine culturel en ligne de l'université de Liège Quartier Lointain Adapté d'un manga en deux tomes (de Jiro Taniguchi, 1998), Quartier Lointain, le nouveau film de Sam Garbaski, règle ses comptes avec le passé, l'enfance et le traumatisme familial. Bien

Plus en détail

Massacre en Corée Picasso (1951) Problématique : Quelle image de la guerre l'artiste donne t-il?

Massacre en Corée Picasso (1951) Problématique : Quelle image de la guerre l'artiste donne t-il? Massacre en Corée Picasso (1951) Problématique : Quelle image de la guerre l'artiste donne t-il? Pablo Picasso (25/10/1881 08/04/1973) Peintre, dessinateur, sculpteur espagnol Influences : Vincent van

Plus en détail

Histoire des arts CARTEL. de Charles Chaplin. Scénario : 1938 Sortie US : 1940 Œuvre cinématographique. DOSSIER HDA 2 Page 1

Histoire des arts CARTEL. de Charles Chaplin. Scénario : 1938 Sortie US : 1940 Œuvre cinématographique. DOSSIER HDA 2 Page 1 Histoire des arts De l Antiquité au IX e s. Du IX e s. à la fin du XVII e s. XVIII e et XIX e s. Le XX e s. et notre époque Domaines artistiques Arts De L espace Arts Du Langage Arts Du Quotidien Arts

Plus en détail

Porter le maillot de l En Avant de Guingamp est un honneur. Le revêtir signifie s engager à poursuivre le combat

Porter le maillot de l En Avant de Guingamp est un honneur. Le revêtir signifie s engager à poursuivre le combat L ENGAGEMENT Le M. Porter le maillot de l En Avant de Guingamp est un honneur. Le revêtir signifie s engager à poursuivre le combat Signature Le M. Signature 1912 1976 1995 1996-2009 2014 2015 2009 2014

Plus en détail

Prier : se poser et se reposer en Dieu!

Prier : se poser et se reposer en Dieu! G N 180 AVRIL 2017 Prier : se poser et se reposer en Dieu! Au cœur du Carême déjà bien avancé, tu as pu donner un peu mieux sa place à la prière. Il n y a pas de vie spirituelle sans la prière! La prière

Plus en détail

L'éthique. et les règles. du badminton

L'éthique. et les règles. du badminton L'éthique et les règles du badminton L'éthique du Badminton Au badminton, un maitre mot : La courtoisie! On s'excuse lorsque l'on fait un bois, une bande ou lorsque l'on touche un adversaire avec le volant.

Plus en détail

Décrire et analyser une image

Décrire et analyser une image Décrire et analyser une image Les personnes : Éléments à regarder : - Actions des personnes, rôle de chaque personne, liens entre les personnes (parenté, couple), etc. - Habillement et coiffure (apparence

Plus en détail

Commentaires. William Barker

Commentaires. William Barker Commentaires William Barker Le moment est bien choisi pour discuter du cours des actions. Pour s en convaincre, il suffit de jeter un coup d œil aux Figures 1 et 2, qui illustrent les ratios Cours/Valeur

Plus en détail

richard menant du 10 juillet au 26 juillet vernissage le vendredi 10 juillet à 18h

richard menant du 10 juillet au 26 juillet vernissage le vendredi 10 juillet à 18h richard menant du 10 juillet au 26 juillet vernissage le vendredi 10 juillet à 18h menant.richard@gmail.com 02 33 43 60 52 06 12 44 08 06 Site rmviet.jimdo.com Page 1 Il y a juste quarante ans, le 17 avril

Plus en détail

Deux nouveaux outils de formations pour les formateurs

Deux nouveaux outils de formations pour les formateurs Deux nouveaux outils de formations pour les formateurs Françoise Galland*, Myriam Blidi** *Cofondatrice et directrice de l association SPARADRAP *Chargée de projet, responsable du secteur formation Association

Plus en détail

les gestes du cinéma tendre l œil exposition de photographies

les gestes du cinéma tendre l œil exposition de photographies les gestes du cinéma tendre l œil exposition de photographies Les gestes du cinéma Comment a été constituée l exposition «Les gestes du cinéma»? introduction Cinq itinéraires photographiques dans la création

Plus en détail

6 On nous a dit ça à Honolulu.

6 On nous a dit ça à Honolulu. FAQ Quelques réponses - sans les questions, mais vous les trouverez vous-mêmes. http://www.fatamorgana.ch/tichu/ Voici les plus importantes, pour ceux qui ne parlent pas chinois: Non - Une bombe bat n

Plus en détail

De l esprit sportif, S.V.P.!

De l esprit sportif, S.V.P.! De l esprit sportif, S.V.P.! De l esprit sportif pour l avancement du soccer! Code éthique du club de soccer Les Griffons de Bellechasse En collaboration avec l association canadienne de soccer Appel à

Plus en détail

Montage radio par Ulrike Werner / Illustrations et mise en page: sandruschka

Montage radio par Ulrike Werner / Illustrations et mise en page: sandruschka Montage radio Construire pas à pas une histoire à partir des extraits d interview Auteur: Ulrike Werner / traduit par Katharina Herrmann et Aurore Visée De la montagne de documentation au montage fini

Plus en détail

soeur dʹalexandre et dʹérika, «celle du milieu»+ * * * * * Maggie!!! Érika!!! Venez ici!

soeur dʹalexandre et dʹérika, «celle du milieu»+ * * * * * Maggie!!! Érika!!! Venez ici! Les personnages Alexandre Hamelin Maggie Hamelin Érika Hamelin grand frère dʹérika et de Maggie soeur dʹalexandre et dʹérika, «celle du milieu»+ soeur dʹalexandre et de Maggie, la plus jeune * * * * *

Plus en détail

A. Le rôle de l avocat

A. Le rôle de l avocat Le harcèlement moral vise avant tout à détruire la victime et à lui ôter toute capacité de réaction. Isolée, discréditée, elle n aura souvent plus la capacité d agir. Emprisonnée dans un mécanisme de culpabilisation,

Plus en détail

Proposition d exploitation pédagogique du film Tomboy de Céline Sciamma

Proposition d exploitation pédagogique du film Tomboy de Céline Sciamma Proposition d exploitation pédagogique du film Tomboy de Céline Sciamma Les ressources pour l enseignant Télécharger : http://site-image.eu/?page=film&id=434 Tom Boy / Fiche Ciné 32 / Site image / Dossier

Plus en détail

Jeu de Cartes à Emotions

Jeu de Cartes à Emotions Jeu de Cartes à Emotions Ce Jeu de Cartes à Emotions est conçu pour aider à enseigner une variété de compétences liées à la conscience des émotions et à la résolution de problèmes en lien avec les émotions.

Plus en détail

» 1. Portée. » 2. Contenu

» 1. Portée. » 2. Contenu » 1. Portée 1.1 Le Code s applique à tout matériel destiné au public et aux partenaires d affaires relatif à la publicité, le marchandisage et les promotions reliées aux produits et services (ci-après

Plus en détail

ECRIRE UN REQUISITOIRE OU UN PLAIDOYER

ECRIRE UN REQUISITOIRE OU UN PLAIDOYER ECRIRE UN REQUISITOIRE OU UN PLAIDOYER Rappel des notions Le plaidoyer est un discours qui vise à défendre une cause, une personne, une idée. Le réquisitoire est un discours qui vise à critiquer, accuser

Plus en détail

II) La mobilisation des peuples en guerre. Fiche : Exemple de la bataille de Stalingrad

II) La mobilisation des peuples en guerre. Fiche : Exemple de la bataille de Stalingrad cours II) La mobilisation des peuples en guerre Fiche : Exemple de la bataille de Stalingrad URSS Où? Qui? Quand? Quel résultat? Situation géographique de Stalingrad : que cherchent les Allemands? Situation

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DE JEUX D ENFANTS 0 À 12 MOIS

LISTE DE CONTRÔLE DE JEUX D ENFANTS 0 À 12 MOIS 0 À 12 MOIS 1. Établir la confiance 2. Offrir des soins en chantant 3. Le déplacer pour qu il découvre du nouveau 4. Le calmer par votre amour 5. Parler pour lui offrir un modèle 6. L aider à tenir quelque

Plus en détail

La musique. 3. De quelles chansons viennent les paroles suivantes? 1. l ombre qui t escorte est si douce

La musique. 3. De quelles chansons viennent les paroles suivantes? 1. l ombre qui t escorte est si douce La musique 1. Nommez 5 chansons du film. 2. Qui a composé la musique pour le film? 3. De quelles chansons viennent les paroles suivantes? 1. l ombre qui t escorte est si douce 2. bonheurs enfantins, trop

Plus en détail

Bonjour je m appelle Jack Collins, nous sommes en 3985 (et non ce n est pas un monde apocalyptique, c est un monde qui a toujours évolué mis à part

Bonjour je m appelle Jack Collins, nous sommes en 3985 (et non ce n est pas un monde apocalyptique, c est un monde qui a toujours évolué mis à part 2 2 Bonjour je m appelle Jack Collins, nous sommes en 3985 (et non ce n est pas un monde apocalyptique, c est un monde qui a toujours évolué mis à part que les États-Unis d Amérique ont échangé leurs noms

Plus en détail

[VEILLÉE DE NOËL 2009 «LE PETIT BERGER PERDU»]

[VEILLÉE DE NOËL 2009 «LE PETIT BERGER PERDU»] 2009 Ensemble Pastoral d Aubagne Le catéchisme «L Amour aussi peut s apprendre» [VEILLÉE DE NOËL 2009 «LE PETIT BERGER PERDU»] Personnages : le petit berger, 4 bergers, deux anges, bergère, vieillard,

Plus en détail

( 1020 Bruxelles 2. Les Misérables. nun

( 1020 Bruxelles 2. Les Misérables. nun nun JALINE = il est temps de verser! ROUGE = c'est le dernier! i! ( 1020 Bruxelles 2 1 111 480 action POUR QUEVIVE BRUXELLES Les Misérables Ce soir, de retour d'une réunion du comité de rédaction du présent

Plus en détail

CORRECTIONS AUDITIVES - CONSEILS POUR RETROUVER VOTRE AUDITION

CORRECTIONS AUDITIVES - CONSEILS POUR RETROUVER VOTRE AUDITION http://www.auditionsante.ch/la-correction-auditive-corrections-auditives-conseils-pour-retrouver-votre-auditionpxl-30_19.html CORRECTIONS AUDITIVES - CONSEILS POUR RETROUVER VOTRE AUDITION CONSEILS POUR

Plus en détail

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle

I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Nouveaux programmes de Quatrième Histoire I- L Europe et le monde au XVIIIe siècle Thème 4 : Les difficultés de la monarchie sous Louis XVI Laurence PIERRE Collège Jean Lartaut, Jarnac Thème 4 : Les difficultés

Plus en détail

COLLEGE FRANÇAIS ANNEE SCOLAIRE 2012-13 ETIENNE DE FLACOURT DE TULEAR

COLLEGE FRANÇAIS ANNEE SCOLAIRE 2012-13 ETIENNE DE FLACOURT DE TULEAR COLLEGE FRANÇAIS ANNEE SCOLAIRE 2012-13 ETIENNE DE FLACOURT DE TULEAR Cet internat, intégré au Collège Français de TULEAR, agréé par le Service Culturel près l Ambassade de France, accueille des garçons

Plus en détail

-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME

-REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME CHAPITRE 9 -REMISE EN ÉTAT VO- LE DILEMME Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Préparer vos véhicules après leur vente vous coûte de l argent Calculez exactement combien L importance d une constante

Plus en détail

LIVRET PEDAGOGIQUE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR L ANIMATION ITINERAIRE BIS

LIVRET PEDAGOGIQUE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR L ANIMATION ITINERAIRE BIS LIVRET PEDAGOGIQUE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR L ANIMATION ITINERAIRE BIS FOND SOCIAL EUROPEEN La France s engage FILM : C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE THEMATIQUES ABORDEES FACTEURS FRAGILISANTS / FACTEURS

Plus en détail

VISAGES Faites passer l émotion à 360

VISAGES Faites passer l émotion à 360 VISAGES Faites passer l émotion à 360 24 rue Pasteur 92800 Puteaux Tel +33 (0)8 74 55 86 17 Fax +33 (0)1 46 69 03 16 www.visages.biz info@visages.biz Sommaire Notre société... page 3 Nos Produits Photo

Plus en détail

Thème 3 : La France au XIXème siècle

Thème 3 : La France au XIXème siècle Thème 3 : La France au XIXème siècle Compétence travaillée, en lien avec l HDA «L art au temps des Lumières et des révolutions (1750-1850), l art, expression de la pensée politique» : associer une œuvre

Plus en détail

Le Developpement Durable

Le Developpement Durable être acteur aujourd hui Paroles d'habitants... Le Developpement Durable Cultures Santé CS Réalisation : Cultures & Santé asbl Recueil : Jérôme Legros Graphisme et Illustrations: Marina Le Floch et Daniel

Plus en détail

90 % des. scientifiques estiment ne pas pouvoir parler. librement

90 % des. scientifiques estiment ne pas pouvoir parler. librement COUP DE FROID COUP DE FROID Bâillonner la science au service de l intérêt public Un sondage Introduction Ces dernières années, le fait que le gouvernement a empêché plusieurs scientifiques fédéraux, dont

Plus en détail

Biennale de l architecture- Inauguration du pavillon français

Biennale de l architecture- Inauguration du pavillon français Cabinet de la Ministre du Logement et de l Habitat durable Seul le prononcé fait foi Paris, le 27 mai 2016 DISCOURS d Emmanuelle COSSE Biennale de l architecture- Inauguration du pavillon français Monsieur

Plus en détail