Parallels Operations Automation 5.4. Guide de l'utilisateur. Révision 9.33 (20 juillet 2012)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parallels Operations Automation 5.4. Guide de l'utilisateur. Révision 9.33 (20 juillet 2012)"

Transcription

1 Parallels Operations Automation 5.4 Guide de l'utilisateur Révision 9.33 (20 juillet 2012) Copyright Parallels IP Holdings GmbH et ses filiales. Tous droits réservés.

2 Parallels IP Holdings GmbH c/o Parallels International GmbH Vordergasse 59 CH-Schaffhausen Suisse Téléphone : Fax : Copyright Parallels IP Holdings GmbH et ses filiales. Tous droits réservés. La distribution de ce document ou de tout dérivé de celui-ci, sous quelque forme que ce soit, est soumise à l'autorisation écrite préalable du titulaire des droits. { Technologie brevetée protégée par les brevets des États-Unis d'amérique ; ; ; ; Brevets en instance aux États-Unis.} Les noms des produits et services mentionnés dans le présent document sont les marques déposées de leurs propriétaires respectifs. Parallels Operations Automation est une marque déposée de Parallels.

3 Table des matières Avant-propos... 9 Conventions relatives à la documentation... 9 Conventions typographiques... 9 Conventions générales Commentaires Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation Ouverture du panneau de configuration de Parallels Operations Automation Tableau de bord de l'écran principal (nouveau style) Modification du mot de passe de POA Navigation Barre de chemin Barre d'outils du système Travail avec les listes d'objets Chercher Ordre de classement Opérations de groupe Rafraîchir l'écran Compréhension des concepts de POA À propos de POA Création et administration de sites web Variation sur votre site web, utilisation d'applications web avancées Suivi de l'évolution de l'utilisation des ressources web Gestion de votre compte Compréhension du concept de rôles Privilèges Rôles Rôle d'administrateur du compte - Définition... 21

4 Compréhension du concept d'abonnements Types de domaines dans POA Première utilisation Modification de votre profil d'entreprise Modification des données de contact de l'entreprise Modification de l'adresse de votre entreprise Modification des informations personnelles et du mot de passe de votre compte Modification de votre mot de passe Modification de la langue locale par défaut Sélection du format du calendrier, de la date et de l'heure Gestion du répertoire de l'utilisateur Gestion des abonnements d'un compte Sélection d'un abonnement Ajout de nouveaux utilisateurs à votre compte Suppression d'utilisateurs de votre compte Modification des informations relatives aux utilisateurs Création d'un nouveau rôle Attribution d'un rôle à l'utilisateur Gestion des paramètres d'expiration d'un mot de passe Établissement de la règle relative à l'expiration des mots de passe pour les utilisateurs Établissement de la règle individuelle relative à l'expiration des mots de passe pour les utilisateurs Visualisation de l'historique des connexions Visualisation de l'historique des connexions au panneau de configuration Visualisation de l'historique de vos connexions Déblocage d'utilisateurs bloqués par la fonction Brute Force Attack Protection de POA37 Déblocage d'utilisateurs Visualisation de l'historique des utilisateurs bloqués Gestion des messages d'information Souscription à une catégorie d'information Visualisation des messages d'information archivés Transmission de messages d'information Visualisation des messages de notification Configuration de la connexion SSL aux sites web Demande de certificat SSL signé auprès de l'autorité de Certification... 41

5 Chargement du certificat SSL dans le répertoire de l'utilisateur Création d'un certificat autosigné Utilisation de domaines Ajout d'un domaine pur Ajout d'un hébergement web à un domaine pur Domaines parqués Parcage de domaines par défaut Parcage de domaines de redirection standard Parcage de domaines de redirection par frame Site web à page unique Site web Gestion d'un site web Apache Gestion d'un site web IIS Utilisation de Parallels Plesk Sitebuilder Gestion des outils des sites web Configuration des paramètres communs à tous les sites web Utilisation de Microsoft FrontPage pour la gestion de domaines distincts Utilisation du gestionnaire de fichiers Utilisation de FTP Gestion des répertoires protégés Service de gestion des fichiers-journaux Utilisation du service de gestion de cron Activation/désactivation de la gestion des zones Modification du type d'hébergement web Suppression de l'hébergement web du domaine Gestion du service DNS Modification du type d'hébergement DNS du domaine Gestion des enregistrements DNS Utilisation de l'url Instant Access Suppression d'un domaine Gestion des sous-domaines Création d'un sous-domaine Masquage et affichage de sous-domaines Création de domaines à caractère générique

6 Modification de l'abonnement d'un domaine Utilisation de bases de données Ajout d'une nouvelle base de données Ajout d'un nouvel utilisateur d'une base de données Configuration de l'utilisateur par défaut Établissement d'une connexion sécurisée aux bases de données MS SQL Prérequis pour l'établissement d'une connexion sécurisée Autorisation d'une connexion sécurisée à la base de données depuis l'espace web Gestion des Data Source Names Ajout d'un nouveau DSN pour une base de données Ajout d'un nouveau DSN pour une base de données Microsoft Access Accès à la base de données Utilisation de mylittleadmin pour SQL Server Sauvegarde et restauration de bases de données Gestion de bases de données à l'aide de phpmyadmin Gestion de l'accès externe à une base de données Activation/désactivation de l'accès externe à une base de données Ajout d'un nouvel hôte d'accès Gestion des sauvegardes Création d'une copie de sauvegarde Restauration de données sauvegardées Utilisation d'applications web Utilisation d'applications web Installation d'applications web au format APS Gestion des versions des applications Gestion des add-ons des applications Surveillance et rapports Contrôle de l'utilisation des ressources Rapports de statistiques web Utilisation d'urchin Utilisation de Webalizer Utilisation des statistiques web AWStats

7 Gestion des utilisateurs de services Création d'un nouvel utilisateur de services Utilisation de MyCP Création d'un nouvel utilisateur de services (Microsoft FrontPage) Création d'un nouvel utilisateur de services (service "Site web IIS") Création d'un nouvel utilisateur de services (accès web autorisé) Création d'un nouvel utilisateur de services (WebMatrix) Création d'un nouvel utilisateur de services (Application) Modification des informations générales relatives à un utilisateur de services Établissement de la règle relative à l'expiration des mots de passe pour un utilisateur de services Ajout d'un service à un utilisateur de services Gestion de l'accès des utilisateurs de services aux sites web protégés par un mot de passe Octroi de l'accès aux sites web protégés par mot de passe aux utilisateurs de services Consultation des sites protégés par un mot de passe accessibles pour un utilisateur de services Suppression de l'accès à un site web protégé par mot de passe pour un utilisateur de services Suppression d'un service Spécification des infos de contact d'un utilisateur de services Modification du statut d'un utilisateur de services Modification de la langue par défaut d'un utilisateur de services Visualisation de l'historique des connexions d'un utilisateur des services Déblocage d'un utilisateur de services après plusieurs tentatives de connexion infructueuses Suppression d'un utilisateur de services Hébergement VPS dans POA Gestion du VPS Ouverture de Parallels Power Panel Activation/désactivation du VPS Modification du nom d'hôte d'un VPS Activation/désactivation des mises à jour automatiques Installation de la mise à jour du modèle de système d'exploitation VZ Gestion des applications VPS Gestion des adresses IP

8 Sauvegarde et restauration du VPS Gestion des sauvegardes VPS Création de sauvegardes VPS manuelles Consultation de la liste des sauvegardes VPS Restauration du VPS à partir de la sauvegarde Suppression d'une sauvegarde VPS Configuration des paramètres des sauvegardes VPS programmées Intégration des sauvegardes VPS POA dans Parallels Power Panel Statistiques et analyse Surveillance de l'utilisation des ressources VPS Parallels Plesk Panel dans l'hébergement VPS Gestion de Parallels Plesk Panel Modification du mot de passe de Parallels Plesk Panel Réinitialisation de Parallels Plesk Panel Initialisation de Parallels Plesk Panel acheté en tant que mise à niveau Utilisation des domaines hébergés dans Parallels Plesk Panel Ajout d'un domaine avec hébergement Parallels Plesk Panel Gestion de vos domaines dans Parallels Plesk Panel Gestion des sous-domaines dans l'hébergement Parallels Plesk Panel Nouvelle soumission des informations relatives aux domaines à Parallels Plesk Panel Suppression de l'hébergement Parallels Plesk Panel d'un domaine Aide et assistance Glossaire Index

9 C H A P I T R E 1 Avant-propos Contenu du présent chapitre Conventions relatives à la documentation...9 Commentaires...11 Conventions relatives à la documentation Il est important de comprendre les conventions utilisées dans le cadre de la documentation avant toute utilisation du présent guide. Conventions typographiques Les types de formatage suivants utilisés dans le texte permettent d'identifier des informations spécifiques. Convention de formatage Type d'informations Exemple Gras spécial Éléments à sélectionner, tels que des options de menu, des boutons de commande, ou éléments d'une liste. Rendez-vous dans l'onglet QoS. Italique Titres des modules, sections et sous-sections. Utilisé pour souligner l'importance d'un point, pour introduire un terme ou pour indiquer un paramètre fictif de ligne de commande à remplacer par une valeur ou un nom réel. Lisez le module Administration fondamentale. Il s'agit des "shared VEs" (pour Shared Virtual Environnements - Environnements virtuels partagés). Pour supprimer un VE, tapez vzctl destroy VEid.

10 Avant-propos Important Une note importante fournit les informations essentielles pour l'accomplissement d'une tâche. Les utilisateurs peuvent négliger certaines informations contenues dans une remarque donnée et accomplir la tâche malgré tout. En revanche, les remarques importantes ne peuvent pas être négligées. Important : les pilotes installés automatiquement durant l'installation sont requis par votre système. La suppression de l'un de ces pilotes peut entraîner un mauvais fonctionnement de votre système. Remarque Monospace Préformaté Gras préformaté Une remarque suivant le titre "Remarque" indique des informations neutres ou positives soulignant ou venant s'ajouter aux points importants du texte principal. Une remarque fournit des informations pouvant s'appliquer à certains cas spéciaux uniquement (p. ex. limitations de la mémoire, configurations des équipements, détails applicables à certaines versions spécifiques d'un programme). Les noms des commandes, fichiers et répertoires. Sortie d'ordinateur à l'écran dans vos sessions de ligne de commande ; code source en XML, C++ ou dans d'autres langages de programmation. Ce que vous dactylographiez, par contraste avec l'affichage à l'écran. Remarque : si Windows affiche un message vous invitant à introduire un mot de passe de réseau lors du démarrage, votre réseau est déjà installé. Vous pouvez alors sauter cette section. Utilisez vzctl start pour démarrer un VE. Paramètres sauvegardés pour VE 101 # rpm version V Virtuozzo MAJUSCULES Noms des touches du clavier. SHIFT, CTRL, ALT TOUCHE+TOUCHE Combinaisons de touches pour lesquelles l'utilisateur doit maintenir une touche enfoncée, puis appuyer sur une autre. CTRL+P, ALT+F4 10

11 Avant-propos Conventions générales Veuillez tenir compte des conventions suivantes utilisées dans le présent guide. Les modules de ce guide sont divisés en sections, elles-mêmes subdivisées en sous-sections. Par exemple, Conventions relatives à la documentation constitue une section, Conventions générales étant une sous-section. Lorsque vous suivez les différentes étapes ou utilisez les exemples, veillez à utiliser les doubles guillemets ("), les guillemets simples d'ouverture (`) et les guillemets simples de fermeture (') tel qu'indiqué. La touche RETURN est appelée ENTER sur certains claviers. Les commandes dans les répertoires compris dans la variable du CHEMIN sont utilisées sans nom de chemin absolu. Les étapes utilisant des commandes dans d'autres répertoires moins courants présentent les chemins absolus dans les exemples. Commentaires Si vous décelez une erreur dans le présent guide ou si vous avez des suggestions ou des idées en vue de son amélioration, veuillez envoyer vos commentaires à l'adresse Veuillez inclure dans votre rapport les titres respectifs du guide, du chapitre et de la section ainsi que le fragment de texte dans lequel vous avez décelé l'erreur. 11

12 C H A P I T R E 2 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation La présente section décrit les fonctionnalités spécifiques de l'interface web de Parallels Operations Automation. Contenu du présent chapitre Ouverture du panneau de configuration de Parallels Operations Automation...12 Tableau de bord de l'écran principal (nouveau style)...13 Modification du mot de passe de POA...14 Navigation...15 Barre de chemin...16 Barre d'outils du système...16 Travail avec les listes d'objets...16 Rafraîchir l'écran...19 Ouverture du panneau de configuration de Parallels Operations Automation Pour connaître les types de navigateur supportés par POA, veuillez consulter l'article concerné de la base de connaissance (http://kb.parallels.com/en/112792). Étapes à suivre en vue de l'ouverture du panneau de configuration de Parallels Operations Automation (POA) :

13 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation 1 Introduisez l'adresse de votre panneau de configuration de POA dans le champ d'adresse de votre navigateur. L'écran de login s'ouvre. 2 Dans l'écran de login, introduisez votre nom d utilisateur et votre mot de passe dans les champs Nom d'utilisateur et Mot de passe. Illustration 1 : écran de login 3 Si vous avez le choix des langues, une liste déroulante comprenant différentes langues apparaît dans l'écran de login. Cette liste vous permet de sélectionner la langue de votre interface POA. 4 Cliquez sur Login. Si vous avez introduit le mot de passe et le nom d'utilisateur corrects, vous accédez à la page suivante. Dans le cas contraire, un message d'erreur apparaît. 5 Si vous disposez de plusieurs abonnements, sélectionnez celui sur lequel vous souhaitez travailler. Le panneau de configuration de POA s'ouvre alors. Remarque : vous pouvez utiliser le nom d'utilisateur dans la forme non sensible à la casse, si cette possibilité est offerte par votre fournisseur. Par exemple, si votre nom d'utilisateur est UtilisateurA, il sera possible de se connecter au panneau de configuration de POA en utilisant les noms d'utilisateur UtilisateurA et utilisateura. Tableau de bord de l'écran principal (nouveau style) Si votre fournisseur propose des services d'hébergement sur la plateforme POA, version 5.2 ou supérieure, et que la propriété Montrer le nouveau tableau de bord d'hébergement est activée, l'écran principal de votre panneau de contrôle situé dans le menu Hébergement se présentera comme suit : 13

14 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation Figure 2 : Tableau de bord de l'écran principal (nouveau style) L'écran du nouveau tableau de bord se compose de différentes zones, dont chacune comprend des liens menant aux opérations utilisées fréquemment, telles que : Ajouter un nouveau domaine, Ajouter un nouveau site, Gestionnaire de fichiers, Historique des connexions, etc. L'ensemble des éléments présentés sur le tableau de bord dépend de l'abonnement sélectionné et des services inclus dans celui-ci. Le tableau de bord affiche uniquement les éléments disponibles dans le panneau de contrôle lors d'une navigation normale (page 15). Les éléments dont le titre se termine par des points de suspension comprennent plus d'articles accessibles à l'aide d'un clic. Modification du mot de passe de POA En cas d'oubli, vous pouvez créer un nouveau mot de passe : 14

15 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation 1 Dans l'écran de login, cliquez sur le lien Vous avez oublié votre mot de passe?. 2 Introduisez votre nom d'utilisateur et cliquez sur Soumettre. 3 Attendez jusqu'à ce que le message parvienne à votre adresse enregistrée. 4 Cliquez sur le lien repris dans le message pour ouvrir l'écran Modifier le mot de passe. Remarque : Ce lien ne peut être utilisé qu'une seule fois. La procédure devra être intégralement répétée depuis le début pour toute réinitialisation ultérieure du mot de passe. 5 Dans l'écran Modifier le mot de passe, effectuez les actions suivantes : Introduisez le nouveau mot de passe dans le champ Nouveau mot de passe. Réintroduisez le nouveau mot de passe dans le champ Confirmer le nouveau mot de passe. 6 Cliquez sur Soumettre. Navigation L'écran de POA affiche les outils et les contrôles qui correspondent à l'élément du menu supérieur sélectionné ainsi qu'à l'abonnement sélectionné. Le menu situé au-dessus du cadre principal constitue la zone de navigation. Ce menu permet de passer d'une interface du système à l'autre : Accueil, Hébergement, Compte, Aide & Assistance. Le sélecteur d'abonnements est situé dans le coin supérieur droit de l'écran. Vous pouvez travailler dans le cadre principal avec différents composants de POA. Cliquez sur le lien correspondant pour ouvrir la gamme d'outils requise. Figure 3 : Navigation dans le panneau de configuration 15

16 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation Barre de chemin Lorsque vous entamez votre session POA, le chemin (chaîne de liens) apparaît en haut de l'écran. Ces liens reflètent votre "localisation" réelle dans le système POA. En cliquant sur ces liens, vous pouvez monter d'un ou plusieurs niveaux (selon votre "localisation"). Remarque : selon la tâche, il se peut que vous soyez automatiquement redirigé de l'écran où vous vous trouvez dans un autre. Figure 4 : barre de chemin Barre d'outils du système La barre d'outils du système contient le sélecteur d'abonnement ainsi que le lien vers l'opération de déconnexion. La barre d'outils se situe en haut de l'écran pour un accès rapide et aisé. Travail avec les listes d'objets Le système POA peut contenir un nombre considérable d'objets. Des outils spéciaux sont mis à votre disposition en vue de faciliter le travail avec les différentes listes d'objets (par exemple, les listes d'utilisateurs, de domaines, etc.) : Chercher Modifier le mode de classement Opérations de groupe Chercher La procédure générale de recherche d'objets permet à l'utilisateur de trouver rapidement un objet ou un groupe d'objets correspondant à certains critères qu'il introduit. La barre de recherche est située en haut d'un écran. Différentes options de recherche peuvent être fournies en fonction de la nature des objets compris dans la liste. Pour rechercher un objet particulier dans la liste, introduisez vos critères de recherche et cliquez sur le bouton >. POA supporte la recherche générique, qui vous permet d'exécuter des recherches du type Serveur*, qui vous permettra de retrouver des chaînes telles que Réinitialiser le serveur, Surcharge du serveur, Serveur supplémentaire, etc. L'utilisation du caractère générique [*] en tête est également possible. Par exemple, *supplémentaire affichera des objets tels que Compte supplémentaire, Membre du personnel supplémentaire, Service supplémentaire, etc. 16

17 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation Ordre de classement Une fois que vous avez trouvé un ensemble donné d'objets, vous avez la possibilité de les classer. Vous pouvez, par exemple, les afficher par ordre alphabétique ou les classer par ordre chronologique. Figure 5 : classement Pour classer le résultat de votre recherche (ou toute la liste) dans l'ordre ascendant, cliquez sur l'en-tête de la colonne (Bouton Classement). Un triangle pointant vers le haut apparaît alors à côté de l'en-tête de la colonne classée, indiquant que l'ensemble des objets sont affichés par ordre ascendant. Pour classer les résultats trouvés dans l'ordre décroissant, vous devez d'abord les classer par ordre ascendant comme indiqué au point 1, puis cliquer de nouveau sur l'en-tête de la colonne. L'ensemble sera alors classé par ordre décroissant. Le triangle pointant vers le haut se transformera en triangle pointant vers le bas. Opérations de groupe Des boutons permettant d'effectuer des opérations au niveau des objets compris dans les listes peuvent être ajoutés à celles-ci. Les boutons alignés à gauche permettent d'effectuer des opérations au niveau des nouveaux objets. Généralement, il s'agit de boutons permettant de créer ou d'ajouter un nouvel objet. Les boutons alignés à droite, les boutons d'opération de groupe, vous permettent d'effectuer des opérations au niveau des objets existant déjà dans la liste. Ces opérations comprennent, par exemple, la suppression, l'exécution, l'arrêt, la réinitialisation, l'activation ou la désactivation d'un objet. Pour effectuer une opération au niveau d'un objet de la liste, vous devez d'abord sélectionner l'objet en question en cochant la case correspondante dans la colonne à l'extrême gauche. Remarque :si aucun objet n'est sélectionné, les boutons d'opération de groupe sont désactivés. 17

18 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation Figure 6 : sélection d'un objet dans la liste De même, vous pouvez exécuter la même opération simultanément au niveau de plusieurs objets. Cochez, pour ce faire, les cases requises et cliquez sur le bouton d'opération. Vous pouvez également exécuter l'opération au niveau de l'ensemble des objets situés sur la page en cours de la liste. Cochez, pour ce faire, la case située dans l'en-tête de la liste. L'ensemble des objets situés sur la page en cours seront automatiquement sélectionnés. Figure 7 : sélection de l'ensemble des objets dans la liste Dans les listes comprenant plusieurs pages, toutes les opérations de groupe sont exécutées sur une page selon les principes suivants : 18

19 Aperçu de l'interface de Parallels Operations Automation Lorsque certains objets ont été sélectionnés sur une page donnée, le passage à la page suivante désactive toutes les opérations de groupe. Remarque : ce principe ne s'applique pas aux assistants de création d'objets. Dans ces derniers, toutes les options sélectionnées dans les pages précédentes sont sauvegardées et il est possible de sélectionner des objets supplémentaires dans les pages suivantes. Une fois des objets sélectionnés, le filtrage de la liste au moyen de l'option Chercher s'effectue uniquement au niveau des objets visibles. Même sélectionnés, les objets invisibles ne sont pas concernés par l'action. Si vous souhaitez exécuter une certaine opération au niveau de tous les objets repris dans la liste, vous devez le faire à chaque page séparément en sélectionnant tous les éléments de la page et en cliquant sur le bouton d'opération de groupe. Remarque :en cas d'exécution d'opérations au niveau de l'ensemble des objets repris dans la liste, nous recommandons de régler le paramètre Éléments par page sur le maximum (100). Il est également possible de sélectionner un seul objet de la liste en cliquant dans la zone aléatoire située au-dessus de celui-ci. Les objets sélectionnés antérieurement sont désélectionnés. Vous pouvez sélectionner plusieurs objets en maintenant la touche CTRL enfoncée ou le bouton droit de la souris. Rafraîchir l'écran POA n'affiche le résultat de certaines opérations qu'après rafraîchissement de l'écran. Cliquez sur l'icone Actualiser situé dans le coin supérieur droit de l'écran, afin que l'écran corresponde à la situation actuelle du système. 19

20 C H A P I T R E 3 Compréhension des concepts de POA Vous trouverez dans le présent chapitre les informations de base dont vous avez besoin pour commencer à utiliser Parallels Operations Automation : bref aperçu des fonctionnalités mises à votre disposition, description de la structure et du mode de fonctionnement de l'interface utilisateur et explication des principaux concepts. Contenu du présent chapitre À propos de POA...20 Compréhension du concept de rôles...21 Compréhension du concept d'abonnements...22 Types de domaines dans POA...22 À propos de POA POA est une application élaborée en vue de fournir des outils pratiques et rapides pour la gestion de vos domaines, sites web et bien plus encore. Le système d'abonnements exhaustif de POA facilite l'achat des nombreuses ressources web dont vous avez besoin ainsi que l'ajout de services sur votre domaine en fonction de l'abonnement choisi. Création et administration de sites web POA vous permet d'administrer intégralement les sites web résidant sur votre domaine, y compris FTP, les répertoires protégés, File Manager ainsi que d'autres possibilités de configuration web. Variation sur votre site web, utilisation d'applications web avancées POA vous fournit toute une série d'applications avancées. De plus, vous pouvez installer des solutions telles que l' e-commerce, etc., qui rendront vos sites web plus attrayants pour vos visiteurs. Suivi de l'évolution de l'utilisation des ressources web Avec POA, vous disposez d'un outil pratique d'analyse et de statistiques concernant l'utilisation de vos ressources web. Les fonctions de contrôle vous permettent de contrôler l'utilisation réelle de vos ressources par rapport aux conditions de votre abonnement.

21 Compréhension des concepts de POA Gestion de votre compte POA permet l'attribution de plusieurs utilisateurs à votre compte. De plus, un mécanisme flexible de distribution des rôles vous permet de répartir les volumes de travail entre plusieurs utilisateurs, leur attribuant ainsi la responsabilité pour différents domaines de travail. Compréhension du concept de rôles POA permet à différents utilisateurs d'exécuter différentes opérations au niveau des objets du système. Le système de rôles et de privilèges est le mécanisme utilisé pour la gestion et le contrôle de ces opérations. Par l'attribution ou la révocation de rôles, vous pouvez modifier les opérations accessibles à un utilisateur donné. Autrement dit, vous gérez les droits des utilisateurs. Privilèges Un privilège est une permission accordée en vue de l'exécution de certaines opérations sur certains objets. Ainsi, le privilège Gestion de domaines permet de créer et de gérer des domaines. Les privilèges sont définis au niveau de l'ensemble du système lors de l'installation initiale ou de la mise à niveau de POA et ne peuvent être modifiés. Rôles Un rôle est un ensemble de privilèges. Il a pour but de regrouper les privilèges et de les attribuer à différents utilisateurs. Un rôle peut être attribué à plusieurs utilisateurs et plusieurs rôles peuvent être attribués simultanément au même utilisateur. En cas de modification d'un rôle, tous les utilisateurs qui se sont vu attribuer ce rôle sont concernés simultanément par le changement. Les modifications effectuées au niveau du rôle d'un utilisateur ne prennent effet que lors de sa prochaine connexion à POA. Remarque : un utilisateur peut avoir plusieurs rôles. N'importe quel rôle peut être attribué à plusieurs utilisateurs. Les privilèges qui en résultent, octroyés à l'utilisateur, sont une combinaison de tous les privilèges définis au niveau de l'ensemble des rôles attribués à l'utilisateur. Rôle d'administrateur du compte - Définition Le rôle d'administrateur du compte mérite d'être distingué des autres rôles. Une fois créé, ce rôle est automatiquement attribué au premier utilisateur du compte nouvellement créé. Son but est de permettre immédiatement au premier membre du personnel créé d'assumer toutes les fonctions requises, telles que la création des autres membres du personnel, etc. 21

22 Compréhension des concepts de POA Remarque : les membres du personnel éventuellement créés par la suite pour le compte ne se voient pas automatiquement attribuer le rôle d'administrateur du compte. Vous pouvez cependant réattribuer le rôle d'administrateur du compte à tout moment. Compréhension du concept d'abonnements Lorsque vous travaillez avec différents objets tels que des domaines, l' , des sites web, etc., en utilisant POA, vous utilisez certaines ressources fournies par POA. Toutes les ressources disponibles dans POA sont regroupées dans des abonnements - plans d'hébergement, que vous devez acheter afin de pouvoir utiliser les ressources dont vous avez besoin. Vous pouvez acheter plusieurs abonnements qui seront associés à votre compte. Tous les abonnements d'un compte donné sont repris dans une liste à la page Compte. Pour accéder à cette liste, cliquez sur l'onglet Compte > Abonnements d'hébergement dans le menu. Tout ce que vous pouvez faire au niveau d'un abonnement est d'en consulter le détail qui comprend les informations générales (ID et nom) ainsi que les informations relatives aux ressources qu'il comprend. L'onglet Ressources vous permet de visualiser les limites des ressources en question ainsi que leur utilisation actuelle. Sous l'onglet "Géré par", vous pouvez voir les membres de l'équipe de votre compte qui ont accès à cet abonnement. Types de domaines dans POA En créant un domaine, vous créez un noeud dans le Domain Name System (DNS) qui pourra être utilisé pour y placer divers services (web, , FTP). Le nom de domaine peut être utilisé pour faire appel à de tels services via l'internet. Outre le domaine, POA vous offre la possibilité de créer d'autres types de domaine, subordonnés au domaine principal. Sous-domaine - Il s'agit d'un type de domaine spécial pouvant être configuré en vue de fournir l'accès à d'autres répertoires de domaines et ne nécessitant pas de nouvelle zone DNS. Les sous-domaines peuvent fournir d'autres services que ceux fournis par le domaine principal. Un domaine avec hébergement web IIS peut, par exemple, présenter un sous-domaine comprenant des services SharePoint ou simplement l'hébergement mail uniquement, et ainsi de suite. Pour savoir comment ajouter et gérer les services compris dans un domaine, consultez les chapitres suivants du présent guide. 22

23 C H A P I T R E 4 Première utilisation Ce chapitre a pour but de vous guider à travers les différentes étapes de l'installation initiale du système. Une fois les actions décrites dans ce chapitre effectuées, le système sera configuré et vous pourrez commencer à travailler. Contenu du présent chapitre Modification de votre profil d'entreprise...23 Gestion des abonnements d'un compte...28 Ajout de nouveaux utilisateurs à votre compte...29 Suppression d'utilisateurs de votre compte...30 Modification des informations relatives aux utilisateurs...31 Création d'un nouveau rôle...31 Attribution d'un rôle à l'utilisateur...32 Gestion des paramètres d'expiration d'un mot de passe...33 Visualisation de l'historique des connexions...36 Déblocage d'utilisateurs bloqués par la fonction Brute Force Attack Protection de POA 37 Gestion des messages d'information...38 Configuration de la connexion SSL aux sites web...40 Modification de votre profil d'entreprise Votre profil d'entreprise comprend des informations relatives à votre entreprise ainsi qu'à vos contacts en matière d'administration, de facturation et au niveau technique. Lorsque vous utilisez POA pour la première fois, votre profil d'entreprise contient déjà quelques informations fournies lors de l'enregistrement de votre compte. Vous pouvez cependant modifier ou mettre à jour les données du compte si vous le souhaitez. Modification des données de contact de l'entreprise 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur le lien Paramètres du compte. Vous pouvez y modifier les informations de contact d'un compte, qu'il s'agisse des contacts pour des questions d'administration, de facturation ou d'aspects techniques. Cliquez, pour ce faire, sur le bouton Modifier, situé au bas de l'écran. 2 Introduisez les données adéquates pour les contacts administratifs, de facturation et techniques et cliquez sur le bouton Soumettre en vue de sauvegarder les données.

24 Première utilisation Modification de l'adresse de votre entreprise 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur le lien Adresse. Vous pouvez y modifier les informations relatives à l'adresse de votre entreprise. Cliquez, pour ce faire, sur le bouton Modifier, situé au bas de l'écran. 2 Cliquez sur Soumettre en vue de sauvegarder les modifications et quitter le menu de modification. Modification des informations personnelles et du mot de passe de votre compte Contrairement aux informations de contact de l'entreprise, cet écran vous présente en tant que "membre principal du personnel du compte" (ou administrateur du compte). Cette information sera uniquement accessible aux utilisateurs de votre compte. Pour modifier ces données : 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur le lien Admins. La liste des utilisateurs administratifs de votre compte apparaît alors. 2 Sélectionnez un utilisateur en cliquant sur son login. Les informations personnelles de l'utilisateur apparaissent alors. 3 Pour modifier les contacts personnels, cliquez sur l'onglet Contacts. Modifiez les contacts. Cliquez sur le bouton Soumettre pour sauvegarder les modifications et quitter. Modification de votre mot de passe Étapes à suivre pour modifier le mot de passe : Pour modifier ces données : 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur le lien Admins. La liste des utilisateurs administratifs de votre compte apparaît alors. 2 Sélectionnez un utilisateur en cliquant sur le login d'un utilisateur. Les informations personnelles de l'utilisateur apparaissent. 3 Pour modifier le mot de passe d'un utilisateur, cliquez sur l'onglet Général. Cliquez sur Modifier. Modifiez le mot de passe. Cliquez sur le bouton Soumettre pour sauvegarder les modifications et quitter. 24

25 Première utilisation Modification de la langue locale par défaut L'interface de POA peut être affichée dans différentes langues. Vous pouvez spécifier la langue par défaut de votre interface. Vous pouvez néanmoins modifier celle-ci dans l'écran de connexion. Remarque : un minimum de deux packs de langues doivent avoir été installés par votre fournisseur pour permettre cette fonctionnalité. Pour installer la langue par défaut : 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur Admins. La liste des utilisateurs administratifs de votre compte apparaît. 2 Cliquez sur le login de l'utilisateur. Les paramètres généraux de l'utilisateur apparaissent alors. 3 Cliquez sur Paramètres avancés. Les onglets des paramètres avancés de l'utilisateur apparaissent alors. Sélectionnez l'onglet Paramètres régionaux. Le sous-onglet Langue s'ouvre alors. Cliquez sur Modifier. 4 Sélectionnez la langue de localisation de l'interface dans la liste déroulante. 5 Cliquez sur Soumettre pour installer la nouvelle langue par défaut. Sélection du format du calendrier, de la date et de l'heure L'onglet Paramètres vous permet de définir les options suivantes : La partie Fuseau horaire vous permet de sélectionner votre fuseau horaire. Si l'heure locale diffère de l'heure par défaut de POA, vous pouvez la modifier et la faire correspondre à votre fuseau horaire. La partie Calendrier vous permet de sélectionner le calendrier à utiliser pour votre panneau de configuration. Remarque : Cette option n'est disponible que si votre fournisseur permet plus d'un calendrier. La partie Format de la date vous permet de définir votre format d'affichage de la date sur votre compte. Trois formats sont disponibles : Court Moyen Long Vous pouvez sélectionner n'importe quel format. Toutes les dates seront alors affichées dans votre compte selon vos préférences. Lorsque vous avez besoin d'introduire la date pour effectuer une certaine opération (par exemple, pour programmer une tâche), celle-ci sera présentée dans le format correspondant à vos préférences. 25

26 Première utilisation Pour effectuer des modifications au niveau de la date et de l'heure et pour sélectionner le calendrier de votre choix, veuillez suivre les étapes suivantes : 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur Admins. La liste des utilisateurs administratifs de votre compte apparaît. 2 Cliquez sur le login de l'utilisateur. Les paramètres généraux de l'utilisateur apparaissent. 3 Cliquez sur Paramètres avancés. Les onglets des paramètres avancés de l'utilisateur apparaissent. Sélectionnez l'onglet Paramètres régionaux. 4 Sélectionnez le sous-onglet Paramètres. 5 Cliquez sur Modifier pour effectuer les changements. a b c Sélectionnez le fuseau horaire correspondant à votre situation dans le menu déroulant. Vous pourrez désormais voir l'heure correspondant à votre fuseau horaire. Sélectionnez votre calendrier préféré dans le menu déroulant Calendrier. Remarque :Cette option n'est disponible que si votre fournisseur permet plus d'un calendrier. Sélectionnez le format de présentation de la date de votre choix dans le menu déroulant Format de la date. La date sera finalement formatée conformément à vos préférences personnelles, sa valeur correspondant au fuseau horaire sélectionné. Remarque : veuillez contacter votre fournisseur si vous n'avez pas la possibilité de modifier le format de la date ou de l'heure par défaut du système. Gestion du répertoire de l'utilisateur Le répertoire de l'utilisateur est une archive destinée au stockage de fichiers contenant des informations importantes et généralement sécurisées, tels que des certificats, des clés privées, etc. La limite de taille globale du répertoire de l'utilisateur est uniquement déterminée par le type de ressource Taille du répertoire qui vous a été fourni. Une fois téléchargé dans le répertoire, le fichier y demeure, à moins d'avoir été effacé manuellement, et est aisément accessible à tout moment. Les fichiers stockés dans le répertoire de l'utilisateur sont affichés dans une liste. Outre les informations système, ils comprennent des paramètres nominaux et descriptifs introduits par vousmême. Il ne vous est pas possible de gérer, modifier ou mettre à jour des éléments repris dans le répertoire de l'utilisateur. Vous pouvez uniquement en ajouter et en supprimer. Pour ajouter un nouvel élément dans le répertoire de l'utilisateur : 26

27 Première utilisation 1 Sélectionnez l'onglet Account et cliquez sur Plus d'outils. Le tableau de bord Plus d'outils apparaît. Cliquez sur Répertoire de l'utilisateur. Le cas échéant, une liste des éléments disponibles apparaît. 2 Cliquez sur le bouton Charger l'élément pour ajouter un nouvel élément au répertoire de l'utilisateur. La page suivante apparaît : Figure 8 : ajout d'un nouvel élément 27

28 Première utilisation 3 Introduisez sur cette page les informations relatives à l'élément que vous souhaitez ajouter au répertoire. 28 Types : sélectionnez un type depuis le menu déroulant auquel votre élément appartient. Nom de l'élément : déterminez le nom qui fera référence à votre élément dans le répertoire de l'utilisateur. Si vous sélectionnez Nom du fichier dans le menu déroulant, vous conserverez pour votre élément le nom du fichier qui sera chargé dans le répertoire. Si vous sélectionnez Nom personnalisé dans le menu déroulant, vous pouvez introduire n'importe quel nom qui vous semble approprié pour l'élément. Description de l'élément : introduisez la description de votre élément. Celle-ci peut contenir quelques informations relatives aux fonctionnalités de votre élément ou toute autre information pouvant vous aider à distinguer cet élément des autres. Chemin : spécifiez le nom du chemin menant au fichier où votre élément est localisé. Vous pouvez introduire le chemin dans le champ fourni ou naviguer vers le fichier en cliquant sur le bouton Naviguer Après avoir introduit les informations nécessaires, cliquez sur le bouton Soumettre. Votre nouvel élément sera sauvegardé dans le répertoire de l'utilisateur et affiché parmi les autres éléments. Si vous n'avez plus besoin d'un certain élément dans le répertoire, vous pouvez le supprimer en cochant la case correspondante et en cliquant sur le bouton Supprimer. Gestion des abonnements d'un compte Un compte peut comprendre plusieurs abonnements simultanément, comprenant à leur tour plusieurs ressources. Vous ne pouvez cependant pas travailler simultanément avec tous vos abonnements. Vous devez sélectionner un abonnement afin de poursuivre votre session POA. Sélection d'un abonnement Si vous possédez plus d'un abonnement enregistré pour votre compte, vous devez d'abord sélectionner celui avec lequel vous souhaitez travailler. Si vous souhaitez travailler au niveau d'un abonnement, sélectionnez-le à l'aide du sélecteur d'abonnement situé dans la partie supérieure droite de l'écran du panneau de contrôle. L'écran du panneau de contrôle recharge alors et affiche tous les onglets et outils liés à l'abonnement sélectionné. Depuis la version POA 2.8, vous avez la possibilité de travailler avec tous les domaines et services de tous les abonnements de manière centralisée en cas d'activation, par votre fournisseur, de l'option "Autoriser l'utilisation des services de différents abonnements au niveau du domaine" valable pour l'ensemble du système. Pour visualiser tous les domaines enregistrés pour votre compte, sélectionnez Tous les domaines depuis le sélecteur d'abonnements.

29 Première utilisation Remarque :depuis la version POA 2.8, il est possible de créer des Abonnements de domaine distincts, comprenant l'hébergement DNS et, en option, un certain nombre de services supplémentaires gratuits que votre fournisseur POA a choisi d'inclure dans cet abonnement. En cas d'activation de l'option "Autoriser l'utilisation des services de différents abonnements au niveau du domaine" dans POA par votre fournisseur, un Abonnement de domaine est automatiquement créé pour chaque nouveau au moment de sa création. Vous avez également la possibilité de passer directement à l'un de vos autres abonnements à partir d'un des écrans de gestion d'un domaine particulier sans revenir à l'écran Sélectionner un abonnement. Pour plus de détails, consultez "Modification du type d'hébergement web ou mail" (à la page ). Ajout de nouveaux utilisateurs à votre compte Lorsque le nouveau compte est créé, vous êtes considéré comme l'unique utilisateur de votre compte. Vous pouvez cependant ajouter d'autres utilisateurs à votre compte afin de répartir le volume de travail entre plusieurs utilisateurs ou de déléguer certaines fonctions. Vous pouvez, par exemple, désigner certains utilisateurs en tant qu'administrateurs de domaine, les rendant ainsi responsables de la gestion d'un certain domaine. Remarque : la possibilité d'ajouter de nouveaux utilisateurs administratifs pour votre compte dépend de votre abonnement. Si vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux utilisateurs, procédez à une mise à niveau de votre abonnement. Pour ajouter un nouvel utilisateur : 29

30 Première utilisation 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez sur Admins. La liste des utilisateurs de votre compte apparaît. 2 Cliquez sur Ajouter un nouvel utilisateur. Vous serez invité à fournir un login et mot de passe ainsi que les informations personnelles du nouvel utilisateur. 3 Une fois les nouvelles données introduites, cliquez sur Suivant. 4 Pour sélectionner les droits de gestion des abonnements, sélectionnez l'une des options suivantes : Autoriser la gestion de tous les abonnements du compte. En se connectant au panneau de contrôle, cet utilisateur pourra sélectionner et gérer tous les abonnements de votre compte. Limiter la gestion aux abonnements sélectionnés. En se connectant au panneau de contrôle, cet utilisateur ne pourra sélectionner et gérer que les abonnements sélectionnés. La sélection des abonnements pour lesquels la gestion est autorisée se fait à l'étape suivante. Cliquez sur Suivant. 5 En cas de sélection du droit Restreindre la gestion aux abonnements sélectionnés, sélectionnez le ou les abonnements qu'un nouvel utilisateur donné pourra gérer. Pour sélectionner l'abonnement qu'un utilisateur est autorisé à gérer, cochez la case correspondant à l'abonnement en question. Cliquez sur Suivant. 6 Contrôlez les paramètres du nouvel utilisateur et cliquez sur Terminer pour ajouter ce dernier. Un nouvel utilisateur apparaîtra dans la liste Utilisateurs de votre compte. N'oubliez pas d'attribuer un ou plusieurs rôles à tout nouvel utilisateur afin de permettre à ce dernier de fonctionner correctement dans le système. Suppression d'utilisateurs de votre compte Pour supprimer du compte de votre entreprise un ou plusieurs utilisateurs, suivez les étapes suivantes : 1 Connectez-vous à POA au moyen des droits d'administrateur du compte. 2 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez sur Admins. La liste des utilisateurs de votre compte apparaît. 3 Sélectionnez le ou les utilisateurs à supprimer en cochant les cases en regard de leurs noms. 4 Cliquez sur Supprimer. Les utilisateurs sélectionnés sont effacés de la liste des utilisateurs. 30

31 Première utilisation Modification des informations relatives aux utilisateurs Pour modifier les informations liées à un utilisateur donné de votre compte : 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur Admins. La liste des utilisateurs administratifs de votre compte apparaît. 2 Cliquez sur le login de l'utilisateur. Une fenêtre comprenant deux onglets s'ouvre alors : Paramètres généraux. Vous pouvez ici modifier le login et le mot de passe d'un utilisateur. Contacts. Vous permet de modifier les informations de contact d'un utilisateur. 3 Pour accéder à d'autres paramètres d'utilisateurs, cliquez sur Paramètres avancés. Une fenêtre à plusieurs onglets s'ouvre alors : Rôles d'hébergement. Vous permet d'attribuer tout rôle existant à un utilisateur. La liste des rôles disponibles est située dans la fenêtre de gauche, celle des rôles déjà attribués dans celle de droite. Paramètres régionaux. Vous pouvez ici modifier la langue par défaut de l'interface, le fuseau horaire, le format d'affichage de la date et le calendrier. Expiration des mots de passe. Permet de créer la règle d'expiration du mot de passe d'un utilisateur. Abonnements gérés. Permet d'adapter la liste des abonnements de votre compte pouvant être gérés par l'utilisateur. Création d'un nouveau rôle Comme cité précédemment, un seul rôle est créé automatiquement avec le compte, à savoir celui d'administrateur du compte. Celui-ci dispose de toutes les autorisations accordées par votre fournisseur. Vous pouvez immédiatement attribuer ce rôle au nouvel utilisateur et lui déléguer ainsi les droits d'administrateur permettant de gérer le compte ainsi que les services de votre abonnement. POA vous permet cependant de limiter les privilèges d'un utilisateur donné en regroupant ceux-ci dans un rôle et en attribuant ce rôle à l'utilisateur. Pour ce faire : 31

32 Première utilisation 1 Sélectionnez l'onglet Compte et cliquez ensuite sur le lien Paramètres du compte. Après ouverture de l'écran, cliquez sur Plus d'outils. 2 Cliquez sur Configuration des rôles d'hébergement. La liste des rôles existants s'ouvre alors. Par défaut, seul le rôle d'administrateur sera créé avec le compte. 3 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouveau rôle. À la première étape, vous serez invité à introduire le nom et la description du rôle dans les champs correspondants. Cliquez sur Suivant pour continuer. 4 Parmi les privilèges qui vous sont présentés, sélectionnez ceux que vous souhaitez inclure dans le rôle que vous créez. De la même façon, vous pouvez créer plusieurs rôles comprenant un ensemble de privilèges qui couvriront les domaines de responsabilité de vos différents types d'utilisateurs. Vous pourrez attribuer ces rôles aux utilisateurs de votre compte une fois que vous les aurez enregistrés dans POA. Attribution d'un rôle à l'utilisateur Le système des droits d'utilisateurs est représenté par l'ensemble des rôles attribués à l'utilisateur. Des droits peuvent être accordés à l'utilisateur en lui attribuant un ou plusieurs rôles. Ils peuvent lui être retirés en les révoquant. POA vous permet d'attribuer un rôle à un utilisateur de deux façons différentes. La première méthode vous permet d'attribuer plusieurs rôles à un seul utilisateur en une seule opération. Pour attribuer ou retirer plusieurs rôles d'utilisateur : 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur Admins. La liste des utilisateurs administratifs de votre compte apparaît. 2 Cliquez sur le login de l'utilisateur. Les paramètres généraux de l'utilisateur apparaissent. 3 Cliquez sur Paramètres avancés. Les onglets des paramètres avancés de l'utilisateur apparaissent. 4 Sélectionnez l'onglet Rôles d'hébergement. La liste des rôles d'hébergement attribués à l'utilisateur apparaît. 5 Ajustement de l'attribution des rôles : Cliquez sur Ajouter pour attribuer un ou plusieurs rôles. La liste des rôles disponibles qui ne sont pas encore attribués à l'utilisateur apparaît. Pour sélectionner le ou les rôles à attribuer, cochez la case correspondant à l'id des rôles concernés. Cliquez ensuite sur Soumettre. Pour sélectionner le ou les rôles à supprimer, cochez la case correspondant à l'id des rôles concernés. Cliquez ensuite sur Supprimer. Pour attribuer un rôle à plusieurs utilisateurs : 32

33 Première utilisation 1 Cliquez sur l'onglet Compte. Cliquez ensuite sur Plus d'outils. Le tableau de bord Plus d'outils apparaît. Cliquez sur Configuration des rôles d'hébergement. La liste de l'ensemble des rôles existants apparaît. 2 Sélectionnez le rôle que vous souhaitez attribuer à un nouvel utilisateur en cliquant sur le rôle concerné dans la liste. La page à onglets "Rôles" sélectionnée apparaît alors. 3 Sélectionnez l'onglet Utilisateurs du rôle. La liste des utilisateurs ayant déjà ce rôle dans leurs attributions s'affiche à l'écran. 4 Cliquez sur Ajouter un nouvel utilisateur du rôle. La liste de tous les utilisateurs du compte apparaît alors. 5 Pour sélectionner le ou les utilisateurs auxquels le rôle doit être attribué, cochez la case correspondant à l'id de ceux-ci. Cliquez sur Ajouter. Vous pouvez maintenant inscrire votre utilisateur afin qu'il reçoive les notifications qui lui permettront de se tenir au courant des événements survenant dans le système. Gestion des paramètres d'expiration d'un mot de passe Dans POA, vous pouvez configurer des options d'expiration des mots de passe pour les utilisateurs de votre compte : membres du personnel et utilisateurs du service. Lors de leur première tentative de connexion à l'aide des codes corrects une fois leur mot de passe expiré, les utilisateurs sont redirigés vers l'écran suivant : Figure 9 : écran de modification des mots de passe La modification régulière des mots de passe constitue une mesure de sécurité destinée à protéger les données des utilisateurs contre tout accès non autorisé. 33

34 Première utilisation Si la modification de la règle relative aux mots de passe est autorisée par votre fournisseur et qu'il n'a donc pas verrouillé votre propre règle, vous pouvez utiliser celle-ci pour vos utilisateurs. La règle relative à l'expiration des mots de passe définit : la durée après laquelle les mots de passe des utilisateurs expirent ; la possibilité pour l'utilisateur d'un compte subordonné de modifier (écraser) la règle établie pour son type de compte (vous pouvez verrouiller ou déverrouiller la règle pour effectuer des modifications). Votre fournisseur fixe les paramètres d'expiration des mots de passe par défaut pour votre compte. Vous trouverez la règle relative à l'expiration des mots de passe par défaut à la page Compte > Plus d'outils > Règle d'expiration des mots de passe. Remarque : L'absence de la rubrique Règle relative à l'expiration des mots de passe dans le menu signifie que votre fournisseur ne vous permet pas de visualiser et de modifier ces paramètres. Si, à la page Règle relative à l'expiration des mots de passe, les boutons Modifier et Restaurer les paramètres par défaut sont désactivés, ceci signifie que votre fournisseur a verrouillé la règle en question pour votre type de compte. Établissement de la règle relative à l'expiration des mots de passe pour les utilisateurs Pour configurer la règle relative à l'expiration des mots de passe pour votre compte, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Compte > Plus d'outils > Règle d'expiration des mots de passe. 2 Dans le champ Propre règle de l'utilisateur, cliquez sur Modifier. 3 Créez la règle relative à l'expiration des mots de passe pour votre compte : a b c Pour activer l'expiration des mots de passe, cochez la case Activer l'expiration des mots de passe. Fixez la durée de la période d'expiration des mots de passe en jours dans le champ Période d'expiration. Si vous souhaitez verrouiller la règle, cochez la case Règle verrouillée. Le verrouillage de la règle rendra la fixation de paramètres d'expiration des mots de passe individuels impossible pour un certain nombre d'utilisateurs (voir page 35) et d'utilisateurs du service (voir page 198) et imposera les valeurs de la règle à l'ensemble des utilisateurs/utilisateurs du service créés sur votre compte. Les utilisateurs disposant des privilèges appropriés seront ultérieurement en mesure de déverrouiller la règle à tout moment. 4 Cliquez sur Soumettre. Vous pouvez fixer différents paramètres individuels d'expiration des mots de passe pour certains utilisateurs (voir page 35) et utilisateurs du service (voir page 198). 34

35 Première utilisation Si vous souhaitez restaurer les paramètres par défaut configurés par votre fournisseur, cliquez sur le bouton Restaurer les paramètres par défaut. Établissement de la règle individuelle relative à l'expiration des mots de passe pour les utilisateurs Dans POA, vous pouvez fixer des paramètres individuels d'expiration des mots de passe pour un utilisateur donné. Remarque : cette option vous est uniquement disponible en cas d'autorisation par votre fournisseur (en l'absence de verrouillage de votre propre règle par votre fournisseur). Pour établir une règle relative à l'expiration des mots de passe pour un utilisateur, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Compte > Admins. 2 Cliquez sur le nom de l'utilisateur souhaité. 3 Rendez-vous dans l'onglet Expiration des mots de passe. Par défaut, l'écran présente les paramètres que vous avez configurés pour votre propre compte, ou ceux spécifiés par votre fournisseur pour votre compte. 4 Cliquez sur Modifier. Remarque : en cas de verrouillage de votre règle relative à l'expiration des mots de passe par votre fournisseur ou par vous-même pour votre compte, le bouton Modifier est désactivé. Veuillez vous référer à la rubrique Établissement de la règle relative à l'expiration des mots de passe pour les utilisateurs (à la page 34) pour les détails relatifs au déverrouillage de la règle. 5 Pour modifier les paramètres par défaut, décochez la case Utiliser les paramètres par défaut du compte. 6 Fixez les paramètres individuels d'expiration de mot de passe de l'utilisateur : a b Cochez la case Activer l'expiration des mots de passe pour activer l'expiration des mots de passe ou décochez la pour désactiver l'expiration des mots de passe. Fixez la durée de la période d'expiration des mots de passe en jours dans le champ Période d'expiration. 7 Cliquez sur Soumettre. Les paramètres d'expiration des mots de passe fixés pour un utilisateur donné s'appliquent à l'ensemble des utilisateurs du service créés pour cet utilisateur. Vous pouvez également fixer des paramètres individuels d'expiration des mots de passe pour vos utilisateurs du service, comme décrit à la section Établissement d'une règle relative à l'expiration des mots de passe pour les utilisateurs du service (à la page 198). 35

36 Première utilisation Visualisation de l'historique des connexions Visualisation de l'historique des connexions au panneau de configuration Pour afficher l'historique des connexions des utilisateurs au panneau de configuration, rendez-vous dans Compte > Plus d'outils > Historique des connexions. L'onglet Utilisateurs contient une liste des connexions réussies effectuées par les collaborateurs. L'onglet Utilisateurs du service fait apparaître une liste des connexions réussies effectuées par les utilisateurs du service. Pour chaque enregistrement de connexion, ces écrans affichent le login de l'utilisateur, le compte au départ duquel celui-ci s'est connecté, la date de connexion et l'adresse IP. L'onglet Connexions infructueuses permet d'afficher l'historique des tentatives de connexion infructueuses effectuées par les utilisateurs dans les 30 derniers jours. En cas d'activation de l'option Brute Force Attack Protection dans POA, l'utilisateur ayant tenté plusieurs fois de se connecter sans succès se verra temporairement refuser l'accès à son panneau de configuration au départ de l'adresse IP du moment. Pour plus de détails, voir la section Utilisation de l'option Brute Force Attack Protection (page 37). Visualisation de l'historique de vos connexions Pour visualiser l'historique de vos propres connexions à votre panneau de configuration de POA, rendez-vous dans Compte > Plus d'outils > Mon historique des connexions. L'onglet Historique des connexions permet de visualiser toutes vos connexions, leurs dates ainsi que les adresses IP au départ desquelles vous les avez effectuées. L'onglet Connexions infructueuses permet d'afficher les mêmes statistiques pour vos tentatives de connexion infructueuses. 36

37 Première utilisation Déblocage d'utilisateurs bloqués par la fonction Brute Force Attack Protection de POA En vue de protéger le système contre les Brute Force Attacks, POA bloque temporairement les comptes d'utilisateurs (membres du personnel ou utilisateurs du service) après plusieurs tentatives de connexion infructueuses consécutives. Une fois bloqué, l'utilisateur reçoit l'écran suivant lors de sa tentative de connexion suivante : Figure 10 : écran indiquant le blocage de l'accès pour l'utilisateur La durée de la période de blocage est configurée par votre fournisseur POA. Si nécessaire, vous pouvez débloquer un utilisateur (voir page 37) avant l'expiration de la période de blocage. Vous pouvez également visualiser l'historique des utilisateurs bloqués (voir page 38). Déblocage d'utilisateurs Vous pouvez visualiser la liste des utilisateurs bloqués (utilisateurs auxquels l'accès au panneau de configuration est temporairement refusé après plusieurs tentatives de connexion infructueuses consécutives) à la page Compte > Plus d'outils > Utilisateurs bloqués. La liste comprend les informations suivantes : 37

38 Première utilisation Nom de l'utilisateur - nom de login de l'utilisateur bloqué. Adresse IP - adresses IP au départ de laquelle les tentatives de connexion ont eu lieu. Bloqué à - date et heure auxquelles l'utilisateur a été bloqué. Débloqué à - date et heure auxquelles l'utilisateur sera débloqué. Important : si le champ Adresse IP affiche "Inconnue" et le champ Débloqué à "En fonction des paramètres Active Directory", cela signifie qu'un utilisateur a été bloqué alors qu'il essayait de se connecter directement à un service en ligne, par exemple OWA. Les règles de blocage fixées par votre fournisseur seront dans ce cas appliquées à cet utilisateur. Généralement, un utilisateur bloqué est automatiquement débloqué à l'expiration de la période de blocage déterminée par le fournisseur POA. Toutefois, il peut s'avérer nécessaire de débloquer un utilisateur manuellement avant l'expiration de la période de blocage, à la demande d'un client bloqué, par exemple. Pour débloquer manuellement un utilisateur, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Compte > Plus d'outils > Utilisateurs bloqués. 2 Sélectionnez le nom de l'utilisateur que vous souhaitez débloquer et cliquez sur le bouton Débloquer. Une fois l'utilisateur débloqué, il disparaît de la liste des utilisateurs bloqués. Visualisation de l'historique des utilisateurs bloqués Vous pouvez visualiser l'historique des utilisateurs bloqués à la page Compte > Plus d'outils > Utilisateurs bloqués, sous l'onglet Historique des blocages. Pour chaque utilisateur bloqué, l'onglet affiche l'adresse IP dont l'accès a été bloqué ainsi que la date et l'heure de blocage et de déblocage. Gestion des messages d'information Ces messages vous informent de tous les événements importants susceptibles de vous concerner. Tous les messages sont rassemblés dans plusieurs groupes appelés sujets, ceux-ci appartenant, à leur tour, à différentes catégories d'information. Une catégorie d'information peut être considérée comme l'élément supérieur d'une hiérarchie de messages, le forum. Vous pouvez souscrire à n'importe quelle catégorie d'information et y sélectionner n'importe quel sujet. Vous êtes obligatoirement inscrit à certaines catégories dont vous ne pouvez pas vous désinscrire. Les messages de ces catégories contiennent en effet des informations importantes relatives au système, dont vous avez tout intérêt à prendre connaissance. Souscription à une catégorie d'information La réception de messages provenant de certaines catégories d'information nécessite de s'y inscrire (ex. : hébergement mail). 38

39 Première utilisation Pour souscrire à une catégorie d'informations : 1 Ouvrez l'écran Compte > Lettres d'information > Abonnements. La liste des catégories auxquelles vous avez souscrit apparaît à l'écran. Les catégories d'informations portant le statut Sticky sont les catégories obligatoires évoquées plus haut. 2 Cliquez sur le bouton Souscrire à une nouvelle catégorie. 3 Sélectionnez la catégorie d'information à laquelle vous souhaitez souscrire en cliquant sur le lien correspondant dans la colonne Nom. 4 Cochez le ou les sujets souhaités. 5 Cliquez sur le bouton Terminer. Une fois la sélection terminée, la nouvelle catégorie apparaîtra dans la liste des catégories et vous recevrez alors les nouveaux messages d'information. Pour vous désinscrire d'une catégorie d'informations : 1 Ouvrez l'écran Compte > Lettres d'information > Abonnement. La liste des catégories auxquelles vous avez souscrit apparaît à l'écran. Les catégories d'informations portant le statut Sticky sont les catégories obligatoires évoquées plus haut. 2 Sélectionnez le ou les abonnements que vous souhaitez désactiver en cochant les cases correspondantes. 3 Cliquez sur le bouton Désinscrire. Confirmez l'opération en cliquant sur OK dans la fenêtre de confirmation. Remarque : pour rappel, vous ne pouvez pas vous désinscrire des catégories portant le statut Sticky. Visualisation des messages d'information archivés Tous les messages qui vous ont été destinés sont conservés dans le système et peuvent être visualisés au départ de l'écran Compte > Lettres d'information > Lettres d'information archivées. Vous pouvez également marquer les messages comme étant déjà lus. Pour ce faire, sélectionnez un message (ou un groupe de messages) en cochant la ou les cases correspondantes et cliquez sur le bouton Marquer les messages comme lus. Transmission de messages d'information Vous pouvez configurer votre POA de manière à transmettre les messages d'information dans votre messagerie électronique. Pour définir la boîte dans laquelle vos messages seront envoyés, procédez comme suit : 39

40 Première utilisation 1 Sélectionnez l'onglet Compte, puis le sous-menu Lettres d'information > Paramètres des informations. 2 Cliquez sur le bouton Modifier. Remplissez les formulaires à l'ouverture de la fenêtre de dialogue relative aux paramètres de transmission : Cochez Transmettre les messages à l'adresse pour activer la fonction. Introduisez dans le champ Adresse l'adresse à laquelle les messages d'information seront transmis. 3 Cliquez sur le bouton Soumettre pour confirmer le paramètre introduit. Visualisation des messages de notification Les notifications sont les messages créés par le système lorsque certains types d'événements se produisent. Il peut s'agir de l'achèvement de procédures différées et d'arrière-plan, de l'installation ou de la désinstallation d'applications, etc. Votre fournisseur vous a abonné automatiquement à certaines notifications. Pour voir la liste des notifications existantes, rendez-vous dans Compte > Lettres d'information > Notifications. Cliquez sur le nom d'une notification donnée pour afficher ses informations générales. Ces dernières vous indiquent le type d'événement intervenu dans le système ainsi que l'heure à laquelle celui-ci s'est produit. Après avoir visualisé la notification, vous pouvez la classer comme lue dans le tableau en cochant la case correspondante et en cliquant sur le bouton Marquer le message comme lu. Configuration de la connexion SSL aux sites web Dans POA, vous pouvez rendre vos pages web disponibles via une connexion sécurisée SSL. Le protocole SSL (Secure Sockets Layer) crypte les informations échangées entre un navigateur web et un serveur web. L'utilisation du protocole sécurisé SSL est généralisée au niveau du commerce électronique et à celui des sites web de service en ligne, les visiteurs y soumettant leurs numéros de carte de crédit ainsi que d'autres données sensibles. Remarque : Pour autant que votre abonnement vous y autorise, vous pouvez rendre vos pages web disponibles via le protocole SSL (https://). En cas d'hébergement web Apache, la connexion SSL est configurée pour un espace web, alors que dans celui d'un hébergement web IIS, elle est configurée pour un site web. Si le service SSL est autorisé, les options suivantes se présentent à vous selon le type d'adresse IP de votre site web (espace web) dont vous disposez : 40

41 Première utilisation pour un site web (espace web) avec adresse IP partagée, l'utilisation du certificat SSL "partagé" enregistré pour le proxy SSL du fournisseur (utilisé pour l'ensemble du serveur web). Pour les détails relatifs à l'activation du proxy SSL sur un site web (espace web), veuillez vous référer aux sections correspondantes relatives aux hébergements web Apache (voir page 89) et IIS (voir page 73) ; pour un site web (espace web) avec adresse IP exclusive, l'utilisation d'un certificat SSL distinct enregistré pour un site web (espace web). Pour utiliser cette option, vous devez obtenir des certificats SSL d'une Autorité de Certification (POA automatise la procédure partiellement (voir page 41)) ou enregistre des certificats autosignés (voir page 44). Veuillez lire les sous-sections ci-dessous pour savoir comment obtenir les certificats SSL et les stocker dans votre "répertoire de l'utilisateur". Remarque : sur les sites web IIS munis d'adresses IP exclusives, il est possible de choisir entre l'utilisation d'un proxy SSL ou la configuration d'une connexion SSL basée sur le certificat SSL du propriétaire du domaine. Demande de certificat SSL signé auprès de l'autorité de Certification Vous avez la possibilité d'automatiser partiellement la procédure de délivrance d'une SSL Certificate Signing Request auprès d'une Autorité de Certification. Pour produire les données nécessaires pour une demande de certificat SSL, procédez comme suit : 41

42 Première utilisation 1 Rendez-vous à Compte > Plus d'outils > Certificats SSL. 2 Cliquez sur le bouton Créer une Certificate Signing Request. L'assistant démarre. 3 Sélectionnez dans le champ Bits la taille de la clé privée à demander (512, 1024 ou 2048 bits). Le type de clé est une valeur fixe (RSA, qui correspond au type de clé privée). 4 Spécifiez dans les champs Pays, État/province et Localité les informations d'adresse requises. 5 Spécifiez dans les champs Nom de l'organisation et Nom du département au sein de l'organisation le nom de votre entreprise et de votre département demandant le certificat (Nom du département au sein de l'organisation est facultatif). 6 Spécifiez dans le champ Nom commun le nom du domaine pour lequel vous souhaitez obtenir un certificat. Dans le cas d'un hébergement web Apache, une fois obtenu pour un domaine, le certificat est valide pour tous les autres domaines enregistrés sur le même espace web. Remarque : si le préfixe www est activé pour le domaine en question, votre certificat doit être établi pour un nom de domaine comprenant le préfixe www (par exemple, Si vous enregistrez un certificat pour un nom de domaine sans préfixe (par exemple, exemple.com), les visiteurs de votre site recevront des messages d'avertissement lorsqu'ils essaieront d'accéder au domaine avec le préfixe www. 7 Spécifiez votre adresse dans le champ . Ce champ apparaît comprenant déjà l'adresse spécifée pour votre compte dans POA. 8 Cliquez sur Suivant. 9 Dans l'écran suivant, passez en revue les informations spécifiées dans la demande. 10 Téléchargez les deux demandes générées par POA, l'une pour le certificat SSL, l'autre pour la clé privée, sur votre ordinateur à l'aide des liens Télécharger correspondant aux options Certificate Signing Request et Private Key Signing Request. 11 Si vous souhaitez sauvegarder la clé privée non signée dans votre répertoire d'utilisateur, ne décochez pas la case Sauvegarder la clé privée dans le répertoire d'utilisateur. Si vous ne souhaitez pas sauvegarder la clé non signée, décochez cette case. 12 Cliquez sur Fermer pour fermer cette fenêtre. 13 Ouvrez votre programme de courrier électronique client : composez et envoyez un à l'autorité de Certification de votre choix en y joignant les demandes de certificat SSL et de clé privée téléchargées. Une fois le certificat signé et la clé privée obtenus, vous pouvez soit les télécharger dans votre répertoire d'utilisateur (voir page 43), soit les installer directement sur l'espace web ou le site web souhaité, comme décrit : 42

43 Première utilisation en cas d'hébergement web Apache, à la section Activation SSL sur espace web Apache avec adresse IP exclusive (page 89) ; en cas d'hébergement web IIS, à la section Activation SSL sur domaine avec adresse IP exclusive (page 73). Chargement du certificat SSL dans le répertoire de l'utilisateur Pour pouvoir utiliser cette option, vous devez obtenir un certificat SSL et une clé privée y associée de l'une des Autorités de Certification existantes (telles que Thawte, Verisign ou autres). Si vous n'en disposez pas encore, vous pouvez utiliser POA pour automatiser partiellement la procédure (voir page 41). POA vous permet également de créer un certificat SSL autosigné. Ces certificats sont gratuits et suffisamment sécurisés. Toutefois, en accédant aux pages de votre site web via SSL, vos visiteurs recevront des avertissements indiquant que l'autorité de Certification est inconnue, ce qui pourrait déconcerter certains d'entre eux. Vous pouvez également souhaiter obtenir un certificat CA. Ce type de certificat SSL vous permet d'agir vous-même en tant qu'autorité de Certification et d'établir des certificats SSL pour d'autres sites web. Après avoir obtenu ou enregistré un certificat ainsi que la clé privée qui lui est associée, vous pouvez les installer directement sur l'espace web ou le site web souhaité, ou les installer d'abord dans votre répertoire d'utilisateur. La sauvegarde des certificats dans le répertoire d'utilisateur offre les avantages suivants : installation plus aisée des certificats : lors du chargement d'un certificat SSL sur un espace web ou site web particulier, la clé privée correspondante est automatiquement chargée ; sauvegarde centralisée de tous les certificats SSL et clés de tous types utilisés sur l'ensemble des espaces web ou sites web. Pour charger un certificat SSL officiel, la clé privée qui lui est associée ou un certificat AC dans un répertoire d'utilisateur, procédez comme suit : 43

44 Première utilisation 1 Rendez-vous à Compte > Plus d'outils > Certificats SSL. 2 Cliquez sur le bouton Charger l'élément. L'assistant de téléchargement démarre. 3 Sélectionnez le type d'éléments à télécharger dans le champ Types : Clés privées, Certificats ou Certificats AC. 4 Sélectionnez l'option de dénomination de fichier dans la liste des noms des éléments : Nom du fichier : sélectionnez cette option pour sauvegarder le fichier sous son nom original ; Nom personnalisé : sélectionnez cette option pour choisir vous-même le nom du fichier. Introduisez le nom souhaité dans la case du dessous. 5 Décrivez l'élément dans le champ Description de l'élément (facultatif). 6 Dans la partie Chemin, cliquez sur Naviguer, localisez le fichier sur votre ordinateur et cliquez sur Ouvrir. 7 Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder le fichier dans votre répertoire de l'utilisateur. Lors du chargement d'un certificat SSL officiel, assurez-vous de répéter la procédure et de charger également la clé privée qui lui est associée. Dans le cas contraire, POA générera un message d'erreur lors du chargement d'un certificat SSL sur un espace web particulier. Création d'un certificat autosigné POA vous permet de créer un certificat SSL autosigné. Ces certificats sont gratuits et suffisamment sécurisés, mais lors de l'accès aux pages de votre site web via SSL, vos visiteurs recevront des avertissements mentionnant le fait que l'autorité de Certification est inconnue, ce qui pourrait déconcerter certains d'entre eux. Pour créer un certificat SSL autosigné et le sauvegarder dans votre répertoire dl'utilisateur, procédez comme suit : 44

45 Première utilisation 1 Rendez-vous à Compte > Plus d'outils > Certificats SSL. 2 Cliquez sur le bouton Créer un nouveau certificat. 3 Sélectionnez dans le champ Bits la taille de la clé privée à demander (512, 1024 ou 2048 bits). Le type de clé est une valeur fixe (RSA, qui correspond au type de clé privée). 4 Spécifiez dans les champs Pays, État/province et Localité les informations d'adresse requises. 5 Spécifiez dans les champs Nom de l'organisation et Nom du département au sein de l'organisation le nom de votre entreprise et de votre département demandant le certificat (Nom du département au sein de l'organisation est facultatif). 6 Spécifiez dans le champ Nom commun le nom du domaine pour lequel vous souhaitez obtenir un certificat. Dans le cas d'un hébergement web Apache, une fois obtenu pour un domaine, le certificat est valide pour tous les autres domaines enregistrés sur le même espace web. Remarque : si le préfixe www est activé pour le domaine en question, votre certificat doit être établi pour un nom de domaine comprenant le préfixe www (par exemple, Si vous enregistrez un certificat pour un nom de domaine sans préfixe (par exemple, exemple.com), les visiteurs de votre site recevront des messages d'avertissement lorsqu'ils essaieront d'accéder au domaine avec le préfixe www. 7 Spécifiez votre adresse dans le champ . Ce champ apparaît comprenant déjà l'adresse spécifée pour votre compte dans POA. 8 Sélectionnez la date de début et la date d'expiration du certificat SSL à l'aide des options Valide de et Valide jusque. 9 Cliquez sur Suivant. 10 Dans l'écran suivant, passez en revue les informations spécifiées dans la demande. 11 Téléchargez, si nécessaire, les deux demandes générées par POA, l'une pour le certificat SSL, l'autre pour la clé privée, sur votre ordinateur à l'aide des liens Télécharger correspondant aux options Certificate Signing Request et Private Key Signing Request. 12 Cliquez sur Finish. Le certificat autosigné et la clé privée y associée qui viennent d'être générés sont automatiquement placés dans votre répertoire d'utilisateur. 45

46 C H A P I T R E 5 Utilisation de domaines Depuis la version POA 2.8, il est possible de travailler avec tous les domaines et services de tous les abonnements de manière centralisée en cas d'activation de ce droit par votre fournisseur. La présence de l'élément Tous les domaines dans le sélecteur d'abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle vous indique que cette autorisation est activée. La section présente décrit la situation par défaut dans laquelle cette option est activée. Le comportement de POA en cas de désactivation de cette option fait l'objet de notes séparées. Depuis POA 2.8, il est également possible de créer des abonnements distincts "domain only", comprenant l'hébergement DNS et, en option, un certain nombre de services gratuits que votre fournisseur POA a choisi d'inclure dans l'abonnement. Ce type d'abonnement, l'abonnement d'hébergement DNS est automatiquement créé pour chaque nouveau domaine enregistré dans POA. Une fois un domaine enregistré ou ajouté dans POA, son statut (indiqué dans le champ Statut du registraire) n'affecte pas la valeur de la propriété du domaine En synchro. Vous pouvez consulter les propriétés de chaque domaine à la page de gestion de chaque domaine, sous l'onglet Résumé. Pour la gestion des domaines, passez aux écrans suivants :

47 Utilisation de domaines Pour gérer les domaines enregistrés sur votre compte, sélectionnez Tous les domaines depuis le sélecteur Abonnement. Cliquez ensuite sur Domaines hébergés (ou Domaines enregistrés si disponible). Les boutons Ajouter un nouveau domaine, Ajouter un nouveau sous-domaine et Cacher (Montrer) les sous-domaines sont utilisés pour la gestion des sous-domaines. Le bouton Ajouter un nouveau domaine est utilisé pour ajouter un nouveau domaine. Le bouton Ajouter un nouveau sous-domaine est disponible uniquement en cas de présence d'au moins un sous-domaine. Le bouton Cacher (Montrer) les sous-domaines est disponible uniquement si vous possédez au moins un sous-domaine. Pour gérer les domaines enregistrés dans l'ensemble des abonnements, cliquez sur l'option Tous les domaines dans la barre de navigation supérieure. Les boutons Enregistrer un nouveau domaine, Transférer un domaine existant et Ajouter un domaine existant enregistré ailleurs sont présents uniquement en cas d'intégration de POA dans Parallels Business Automation (PBA). Si POA n'est pas intégré dans PBA, un seul bouton Ajouter un nouveau domaine est affiché à la place de ces trois boutons. Depuis POA 2.8, vous pouvez ajouter un nouveau domaine à votre compte dans l'écran Tous les domaines uniquement. Le bouton Cacher/Montrer les demandes de domaine n'est également présent qu'en cas d'intégration de POA dans PBA et à condition que le support des demandes de domaine ait été configuré dans PBA par votre fournisseur POA. Via la liste Lié à, vous pouvez filtrer les domaines appartenant à : Tous les abonnements (par défaut) - Tous les abonnements de votre compte Abonnement actuel - L'abonnement actuellement sélectionné (voir Sélection d'un abonnement (page 28)) Abonnement autre que l'abonnement actuel - Tous les abonnements excepté l'abonnement actuellement sélectionné Remarque : en cas de désactivation de l'option "Autoriser l'utilisation des services de différents abonnements au niveau du domaine" par votre fournisseur POA, vous ne pouvez gérer les domaines que dans l'écran Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. Vous pouvez ajouter des domaines à votre compte dans l'écran Sites et domaines (les boutons Enregistrer un nouveau domaine, Transférer un domaine existant et Ajouter un domaine existant enregistré ailleurs sont affichés en cas d'intégration dans PBA), mais vous ne pouvez visualiser et gérer des domaines qu'au départ de l'abonnement actuellement sélectionné. Aucun abonnement DNS distinct n'est créé pour les domaines nouvellement créés. Ces domaines sont placés dans l'abonnement d'hébergement actuel. Contenu du présent chapitre Ajout d'un domaine pur...48 Ajout d'un hébergement web ou mail à un domaine pur

48 Utilisation de domaines Domaines parqués...51 Site web...57 Gestion des outils des sites web...80 Activation/désactivation de la gestion des zones Modification du type d'hébergement web ou mail Suppression de l'hébergement web ou mail du domaine Gestion du service DNS Utilisation de l'url Instant Access Suppression d'un domaine Gestion des sous-domaines Modification de l'abonnement d'un domaine Ajout d'un domaine pur Un domaine pur est un domaine auquel seul un hébergement DNS a été ajouté, c.-à-d. sans hébergement web, mail ou tout autre service supplémentaire. Vous pouvez ajouter un domaine à votre compte de trois manières différentes : Enregistrer un nouveau domaine POA. Cette option permet d'acquérir un nouveau domaine (un nom de domaine + hébergement DNS) auprès de votre fournisseur POA. Transférer un domaine POA existant. Cette option permet d'acheter un domaine déjà existant dans POA (par exemple, un domaine ayant appartenu auparavant à un autre utilisateur POA). Ajouter un domaine existant enregistré ailleurs. Cette option permet d'ajouter à votre compte POA un domaine acheté auprès d'un registraire externe. Un abonnement de domaine distinct est créé pour chaque domaine nouvellement enregistré ou transféré, avec hébergement DNS ainsi qu'un certain nombre de services supplémentaires gratuits inclus dans celui-ci. En cas de domaine enregistré ailleurs, vous devez sélectionner, dans votre liste d'abonnements d'hébergement DNS, celui sur lequel le domaine en question sera basé. Pour enregistrer un nouveau domaine ou transférer un domaine existant sur votre compte, procédez comme suit : 48

49 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez Tous les domaines depuis le sélecteur Abonnement. 2 Démarrez la création d'un nouveau domaine. Cliquez, pour ce faire, sur l'un des boutons suivants : Enregistrer un nouveau domaine Transférer un domaine existant 3 Introduisez le nom de domaine souhaité. Si votre abonnement autorise la gestion des zones DNS des domaines, vous pouvez activer ou désactiver cette option pour un domaine donné en cochant ou décochant Possibilité de gérer les zones. Lors du transfert d'un domaine POA existant, introduisez le nom de ce domaine et cliquez sur la touche Transfert. 4 Cliquez sur Suivant. 5 Après vérification de la disponibilité de ce nom de domaine par POA, sélectionnez la variante disponible (mise en surbrillance par POA) et cliquez sur Suivant. 6 Choisissez la Période d'abonnement souhaitée et cliquez sur Suivant. 7 Cliquez sur Confirmer la commande. Le nouveau domaine apparaît dans la liste des domaines. POA crée un Abonnement de domaine distinct pour le domaine, qui comprend l'hébergement DNS ainsi qu'un certain nombre de services supplémentaires gratuits en option, que votre fournisseur POA a choisi d'inclure dans ce type d'abonnement. Remarque : en cas de désactivation par votre fournisseur POA de l'autorisation de travailler avec tous les domaines et services de tous les abonnements valable pour l'ensemble du système, la procédure de création de domaines présentera les différences suivantes : 1. Aucun abonnement de domaine distinct n'est créé pour le domaine. Celui-ci est placé dans votre abonnement d'hébergement actuel. 2. À la première étape, l'assistant vous invite à ajouter l'hébergement web (mail) au domaine. Pour créer un domaine pur, sélectionnez Aucun dans la partie Hébergement web(hébergement mail). Pour ajouter un domaine enregistré ailleurs, procédez comme suit : 49

50 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Tous les domaines. 2 Cliquez sur le bouton Ajouter un domaine existant enregistré ailleurs. 3 Introduisez le nom de domaine. 4 Si plusieurs abonnements d'hébergement DNS ont été attribués à votre compte, sélectionnez celui dans lequel vous souhaitez placer le nouveau domaine. Si votre abonnement autorise la gestion des zones DNS des domaines, vous pouvez activer ou désactiver cette option pour un domaine donné en cochant ou décochant Possibilité de gérer les zones. 5 Dans la partie Hébergement web, sélectionnez Aucun. 6 Cliquez sur le bouton Suivant. 7 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure. Le domaine nouvellement créé apparaît dans la liste des domaines. Remarque : en cas de désactivation par votre fournisseur POA de l'autorisation de travailler avec tous les domaines et services de tous les abonnements, vous n'êtes pas invité à sélectionner un abonnement d'hébergement DNS pour un domaine donné. Le domaine est placé dans l'un de vos abonnements d'hébergement actuels. Ajout d'un hébergement web à un domaine pur Pour ajouter un hébergement web à un domaine pur, procédez comme suit : 50

51 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Tous les domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom du domaine souhaité. Les domaines auxquels aucun hébergement n'a été ajouté sont caractérisés par un champ vide dans les colonnes Hébergement web. L'onglet Arperçu s'ouvre alors. 3 Dans l'onglet Résumé, dans la zone Hébergement web, cliquez sur le lien Ajouter l'hébergement. 4 Sélectionnez le type d'hébergement web dans le menu déroulant Hébergement. 5 Sélectionnez dans le menu déroulant Abonnement l'abonnement sur lequel se basera l'hébergement web (mail) sur ce domaine. La liste des abonnements disponibles dépend du type d'hébergement sélectionné. Le choix de l'abonnement détermine l'ensemble des services et des ressources d'hébergement supplémentaires disponibles pour le domaine (tels que, par exemple, MS FrontPage, Plesk Sitebuilder, etc.). Remarque :en cas de désactivation, par votre fournisseur, de l'accès aux services au départ de différents abonnements, l'assistant ne comporte pas l'étape 5. 6 Cliquez sur Suivant pour continuer. 7 Dans l'écran AWStats Web Statistics Wizard, cochez la case Installer AWStats sur ce domaine si vous souhaitez installer l'application de statistiques web AWStats sur votre domaine et spécifiez le mot de passe pour accéder aux statistiques web. Cliquez ensuite sur Suivant pour continuer. 8 Suivez les instructions fournies par l'assistant. 9 Après avoir parcouru les étapes proposées par l'assistant, cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure d'ajout d'hébergement. Si vous ouvrez de nouveau la liste de vos domaines, vous verrez apparaître le type d'hébergement approprié dans les colonnes Hébergement web pour le domaine actuel. Remarque : L'hébergement web ne peut être fourni pour un domaine utilisé par l'application nécessitant un enregistrement DNS de type A. De manière similaire, l'hébergement mail ne peut être fourni pour un domaine utilisé par l'application nécessitant un enregistrement DNS de type MX (voir Gestion des applications (page 230)). Domaines parqués Le parcage de domaines vous permet de renvoyer des noms de domaine supplémentaires vers votre domaine existant. Par exemple, votre_domaine.com, votre_domaine.net, votre_domaine.org peuvent tous renvoyer au même endroit, évitant ainsi que d'autres ne recherchent votre zone de domaine. 51

52 Utilisation de domaines Parcage de domaines par défaut Le parcage de domaines par défaut est un service rendant votre domaine accessible via le protocole HTTP : votre domaine parqué est repris et accessible via l'url de domaine.. Les requêtes HTTP vers votre domaine parqué seront redirigées vers un emplacement défini par votre fournisseur. Le contenu de la page HTML affiché est également défini par votre fournisseur. Pour créer un domaine parqué basé sur le type de domaine par défaut, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 2 Démarrez la création d'un nouveau domaine comme décrit dans Ajout d'un domaine pur (page 48). 3 Spécifiez les paramètres suivants dans la partie Hébergement DNS : Domaine - Introduisez le nom de domaine. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement DNS sera basé. Remarque :en cas de désactivation de cette fonctionnalité par votre fournisseur, la possibilité d'utiliser les ressources de différents abonnements sera désactivée et la liste déroulante sera cachée. Possibilité de gérer les zones - Cochez cette case si vous souhaitez avoir la possibilité de gérer la zone DNS pour ce domaine. 4 Spécifiez les paramètres suivants dans la partie Hébergement web : Dans la liste Hébergement, sélectionnez Parcage. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement du parcage de domaines sera basé. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 5 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure de création d'un nouveau domaine. Vous pouvez maintenant voir le domaine que vous venez de créer dans la liste de vos domaines. L'hébergement web du domaine présente, dans la colonne Hébergement web, le type Parcage. Parcage de domaines de redirection standard Le Standard Forwarding est un type de parking de domaines qui vous permet de spécifier une URL pour le traitement des requêtes adressées à votre domaine parqué. Toute requête HTTP adressée à votre domaine parqué sera ainsi redirigée vers l'url indiquée. Le document HTML sera placé à cette URL. Supposons que vous disposiez d'un domaine parqué Vous souhaitez que les visiteurs du site aient accès à une page située sur 52

53 Utilisation de domaines Dans ce cas, vous devez sélectionner "Standard Forwarding" comme type de parking. Création d'un domaine de redirection standard Pour créer un domaine basé sur le type de parcage de domaines de redirection standard, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 2 Démarrez la création d'un nouveau domaine comme décrit dans Ajout d'un domaine pur (page 48). 3 Spécifiez les paramètres suivants dans la partie Hébergement DNS : Domaine - Introduisez le nom de domaine. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement DNS sera basé. Remarque :en cas de désactivation de cette fonctionnalité par votre fournisseur, la possibilité d'utiliser les ressources de différents abonnements sera désactivée et la liste déroulante sera cachée. Possibilité de gérer les zones - Cochez cette case si vous souhaitez avoir la possibilité de gérer la zone DNS pour ce domaine. 4 Spécifiez les paramètres suivants dans la partie Hébergement web : Dans la liste Hébergement, sélectionnez Redirection standard. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement du parcage de domaines sera basé. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 5 Introduisez dans le champ URL Forwarding une URL de redirection de votre domaine. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 6 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure de création d'un nouveau domaine. Vous pouvez maintenant voir le domaine que vous venez de créer dans la liste de vos domaines. Le type d'hébergement web du domaine est marqué dans la colonne Hébergement web en tant que Standard Forwarding, l'url cible figurant entre parenthèses. Configuration d'un domaine Standard Forwarding Il se peut que vous souhaitiez modifier l'url de redirection de votre domaine Standard Forwarding. Pour ce faire, procédez comme suit : 53

54 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 2 Cliquez sur le nom du domaine souhaité ayant "Standard Forwarding" comme type d'hébergement. Les domaines Standard Forwarding sont marqués en tant que Standard Forwarding dans la colonne Hébergement web. 3 Sélectionnez l'onglet Web. 4 Cliquez sur le bouton Modifier. 5 Introduisez dans le champ URL Forwarding une nouvelle URL de redirection de votre domaine. 6 Cliquez sur le bouton Soumettre pour sauvegarder le nouveau paramètre. Parcage de domaines de redirection par frame Le Frame Forwarding est un type de parking de domaines qui vous permet de spécifier une URL contenant la source pour les requêtes HTTP adressées à votre domaine parqué. Dans la redirection par frame, la requête HTTP destinée à votre domaine parqué produit une page HTML à un frame. La source du frame de cette page représente l'url spécifiée par vos soins et est décrite en code HTML sous la forme <FRAME SRC = "<customer_specified_url>" >. En d'autres termes, l'emplacement du document reste inchangé. Supposons que vous disposiez d'un domaine parqué Vous souhaitez que les visiteurs du site aient accès à une page située sur Si vous sélectionnez "Frame Forwarding" comme type de parking, les visiteurs verront la page Le champ "Adresse" du navigateur contiendra cependant Création d'un domaine de redirection par frame Pour créer un domaine basé sur le type de parcage de domaines de redirection par frame, procédez comme suit : Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 54

55 Utilisation de domaines 1 Démarrez la création d'un nouveau domaine comme décrit dans Ajout d'un domaine pur (page 48). 2 Spécifiez les paramètres suivants dans la partie Hébergement DNS : Domaine - Introduisez le nom de domaine. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement DNS sera basé. Remarque :en cas de désactivation de cette fonctionnalité par votre fournisseur, la possibilité d'utiliser les ressources de différents abonnements sera désactivée et la liste déroulante sera cachée. Possibilité de gérer les zones - Cochez cette case si vous souhaitez avoir la possibilité de gérer la zone DNS pour ce domaine. 3 Spécifiez les paramètres suivants dans la liste Hébergement web : Dans la partie Hébergement, sélectionnez Redirection par frame. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement du parcage de domaines sera basé. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 4 Introduisez dans le champ URL Forwarding une URL de redirection de votre domaine. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 5 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure de création d'un nouveau domaine. Vous pouvez maintenant voir le domaine que vous venez de créer dans la liste de vos domaines. Le type d'hébergement web du domaine est marqué dans la colonne Hébergement web en tant que Redirection par frame, l'url cible figurant entre parenthèses. Configuration d'un domaine de redirection par frame Il se peut que vous désiriez modifier l'url vers laquelle votre domaine de redirection par frame doit être redirigé. Pour ce faire, procédez comme suit : Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 1 Cliquez sur le nom du domaine souhaité ayant "Redirection par frame" comme type d'hébergement. Les domaines de redirection par frame sont identifiés par la mention Redirection par frame dans la colonne Hébergement web. 2 Sélectionnez l'onglet Web. 3 Cliquez sur le bouton Modifier. 4 Introduisez dans le champ URL Forwarding une nouvelle URL de redirection de votre domaine. 5 Cliquez sur le bouton Soumettre pour sauvegarder le nouveau paramètre. 55

56 Utilisation de domaines Site web à page unique L'hébergement d'une page unique est un type de parcage de domaines qui vous permet de spécifier le contenu de la page HTML qui sera affichée comme résultat d'une requête HTTP adressée à votre domaine parqué en tant que En fait, vous pouvez seulement spécifier une partie de la page HTML, car l'en-tête et le bas de page du document HTML affiché sont habituellement spécifiés par votre fournisseur. Création d'un site web à page unique Pour créer un site web à page unique, procédez comme suit : Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 1 Démarrez la création d'un nouveau domaine comme décrit dans Ajout d'un domaine pur (page 48). 2 Spécifiez les paramètres suivants dans la partie Hébergement DNS : Domaine - Introduisez le nom de domaine. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement DNS sera basé. Remarque :en cas de désactivation de cette fonctionnalité par votre fournisseur, la possibilité d'utiliser les ressources de différents abonnements sera désactivée et la liste déroulante sera cachée. Possibilité de gérer les zones - Cochez cette case si vous souhaitez avoir la possibilité de gérer la zone DNS pour ce domaine. 3 Spécifiez les paramètres suivants dans la partie Hébergement web : Dans la liste Hébergement, sélectionnez Site web à page unique. Abonnement - Sélectionnez dans la liste déroulante l'abonnement sur lequel l'hébergement du parcage de domaines sera basé. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 4 Introduisez le code HTML de votre site web à page unique dans le champ Contenu de la page. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 5 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure de création d'un nouveau site web à page unique. Vous pouvez maintenant voir le domaine que vous venez de créer dans la liste de vos domaines. Le type d'hébergement web du domaine apparaît dans la colonne Hébergement web comme un Site web à page unique. 56

57 Utilisation de domaines Configuration d'un site web à page unique Il se peut que vous souhaitiez modifier le contenu de votre site web à page unique. Pour ce faire, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 2 Cliquez sur le nom du site web à page unique désiré. Les sites web à page unique sont identifiés en tant que Site web à page unique dans la colonne Hébergement web. 3 Sélectionnez l'onglet Web. 4 Cliquez sur le bouton Modifier. 5 Introduisez le nouveau code HTML de la page dans le champ Contenu de la page. 6 Cliquez sur le bouton Soumettre pour sauvegarder le nouveau paramètre. Site web Vous pouvez créer des sites web sur des sous-domaines créés dans l'un de vos domaines existants. Gestion d'un site web Apache Apparu vers 1995, Apache constitue la principale alternative à la technologie d'hébergement web Internet Information Server (IIS) de Microsoft sur les plateformes Windows. Si l'on considère l'internet dans son ensemble, Apache peut en fait constituer la technologie d'hébergement web préférée, étant donné que la plupart des opérations d'hébergement web professionnelles utilisent des versions d'apache sur le système d'exploitation Linux pour héberger les sites web commerciaux de clients. Utilisez la présente section si vous vous êtes abonné à l'hébergement web Apache et souhaitez créer un site basé sur ce serveur. Création d'un site web Apache Pour créer un site web Apache, procédez comme suit : 57

58 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez l'onglet Sites web dans la partie supérieure du panneau de contrôle. Si vous en avez, la liste de vos sites web apparaît. 2 Cliquez sur Ajouter un nouveau site web. Si vous n'en disposez pas encore, créez un domaine comme décrit dans la section Ajout d'un domaine pur (page 48) ou, dans le cas contraire, sélectionnez un domaine existant auquel vous souhaitez ajouter l'hébergement Apache. Il vous sera alors proposé de créer un sous-domaine. 58 a b c d e Dans l'onglet Résumé, dans la zone Hébergement web, cliquez sur Ajouter l'hébergement. Pour plus de détails relatifs à l'ajout de l'hébergement web, consultez la section Ajout de l'hébergement web ou mail à un domaine pur (page 50). Sélectionnez un service d'hébergement Apache dans la liste déroulante Hébergement. Sélectionnez l'abonnement sur lequel l'hébergement Apache sera basé dans la liste déroulante Abonnement. La liste affichée contient uniquement les abonnements incluant l'hébergement web Apache (filtre). Le choix de l'abonnement détermine l'ensemble des services et ressources d'hébergement supplémentaires disponibles pour le site web (tels que MS FrontPage, Plesk Sitebuilder, etc.). 3 Définissez les paramètres généraux de l'espace web : Espace web - Sélectionnez pour attacher le site web en cours de création à un espace web existant. Autrement, poursuivez à l'aide de Création d'un site web Apache dans un nouvel espace web (page 58). Emplacement - Introduisez le chemin vers le répertoire où se trouvera votre site web. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. Remarque : Cette étape apparaît uniquement en cas de disponibilité d'un espace web auquel aucun domaine n'est rattaché. En général, elle est sautée et un nouvel espace web est créé automatiquement. 4 Cochez la case appropriée si vous souhaitez installer AWStats sur le domaine à créer (page 186). En cas de sélection pour installation, introduisez le mot de passe pour l'accès au service. Cliquez sur Suivant. 5 Une fenêtre présentant un aperçu de la création du domaine apparaît. Contrôlez les paramètres et cliquez sur Terminer. Pour la gestion ultérieure du site web créé, veuillez vous référer à la section Utilisation des outils du site web (page 80) du présent guide. Création d'un site web Apache dans un nouvel espace web Le nombre de services et d'options disponibles (décrits ci-dessous) peut varier selon les conditions de votre abonnement. Pour créer un site web Apache, suivez les instructions de la section Création d'un site web Apache (voir page 57) jusqu'à l'étape 2.

59 Utilisation de domaines 1 À l'étape 2, sélectionnez la case d'option Créer un nouvel espace web. Introduisez dans le champ Emplacement le chemin vers le répertoire dans lequel se trouvera votre site web. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 2 Sélectionnez l'abonnement sur lequel l'hébergement Apache sera basé dans la liste déroulante Abonnement. La liste affichée contient uniquement les abonnements incluant l'hébergement web Apache (filtre). Le choix de l'abonnement détermine l'ensemble des services et ressources d'hébergement supplémentaires disponibles pour le site web (tels que MS FrontPage, Plesk Sitebuilder, etc.). Cliquez sur Suivant. 3 Spécifiez les paramètres de configuration du site web. Spécifiez dans la zone Paramètres du site web le type d'adresse IP : Type d'adresse IP - Sélectionnez dans la liste déroulante le type d'adresse IP pour le site web en cours de création (Exclusive ou Partagée). Vous pourrez modifier ce paramètre ultérieurement sous l'onglet Sites web > [sélectionnez le domaine désiré] > Sélectionner les paramètres d'hébergement web > onglet Général > bouton Modifier. Dans la partie Configuration du site web, effectuez les opérations suivantes : Support SSL - L'utilisation de SSL (Secure Sockets Layer) permet de protéger les informations échangées entre un navigateur web et un serveur web. L'utilisation du protocole sécurisé SSL est généralisée au niveau du commerce électronique et à celui des sites web de service en ligne, les visiteurs y soumettant leurs numéros de carte de crédit ainsi que d'autres données sensibles. Support CGI - CGI (Common Gateway Interface) est une interface destinée à associer vos pages web à d'autres programmes fonctionnant sur le serveur auxquels les visiteurs n'ont normalement pas accès. La plupart des sites web d'entreprises sur internet utilisent les programmes ou scripts CGI afin de permettre à leurs visiteurs de naviguer dans des catalogues en ligne et de suivre leurs commandes en temps réel. Support SSI - Sélectionnez cette case si vous souhaitez activer le support SSI sur un site web. "Server Side Includes" est une méthode permettant de générer dynamiquement des documents WWW ou des parties d'entre eux. Elle permet notamment d'ajouter à la page web des informations telles que la date du jour, la date de la dernière modification du fichier ainsi que la taille ou les dernières modifications d'autres fichiers. Dans son utilisation plus avancée, elle peut fournir une interface puissante avec CGI (Common Gate Interface - la méthode de création de pages web dynamiques la plus répandue). Support PHP - Sélectionnez la case d'option correspondant à l'utilisation du mode PHP sur le site web. Le mode PHP fonctionnera soit en tant qu'extension ISAPI, soit en tant qu'application FastCGI : Support des documents d'erreur personnalisés - Les documents d'erreur sont des pages internet présentées à l'utilisateur en cas d'erreur imprévue lors de l'accès à l'url souhaitée. Vous pouvez rendre votre site web plus attrayant et plus accueillant en personnalisant les 59

60 Utilisation de domaines 60 messages d'erreur contenant les messages originaux et en indiquant le motif de l'erreur ou en dirigeant l'utilisateur vers une page web qui remplace la page d'erreur par défaut. Statistiques web Webalizer - Webalizer est un programme d'analyse de journal de serveur web conçu pour l'établissement de rapports d'utilisation extrêmement détaillés. Ces rapports peuvent être visualisés et configurés à l'aide d'un navigateur web standard. Webalizer supporte de nombreuses langues. Support WAP - Le but du WAP (Wireless Application Protocol) est de présenter des contenus provenant de l'internet sur des appareils sans fil, tels que les téléphones mobiles. Dans la partie Configuration de l'accès SSH, effectuez les opérations suivantes : Activer les connexions SSH vers cet espace web - Vous pouvez activer l'accès SSH à vos espaces web Apache si les conditions de votre abonnement le permettent. SSH constitue une alternative au FTP et au gestionnaire de fichiers pour la gestion du contenu de votre site. Les droits par défaut sont les mêmes : toutes les opérations sont permises (au sein du répertoire root du service), à l'exception de la suppression des fichiers et répertoires du système POA. Dans la partie Configuration FTP, effectuez les opérations suivantes : Support FTP - Sélectionnez cette case afin de rendre le FTP disponible sur votre site web. FTP est la méthode la plus courante utilisée pour le transfert de fichiers entre deux sites internet : un site se connecte à un autre dans le but de récupérer et/ou d'envoyer des fichiers. De nombreux sites internet ont établi des dépôts publiquement accessibles de matériel pouvant être obtenu en utilisant le FTP. Spécifiez et confirmez le mot de passe pour l'accès au serveur FTP. Vous pouvez utiliser le générateur de mots de passe de POA pour obtenir un mot de passe sécurisé valide. Cliquez, pour ce faire, sur le bouton Générer un nouveau mot de passe. Le mot de passe sera automatiquement introduit dans les champs appropriés et affiché vous permettre de vous en souvenir. Cliquez sur Suivant. 4 Sélectionnez les ressources pour le trafic et l'espace-disque à cet écran et cliquez sur Suivant. 5 Cochez la case appropriée si vous souhaitez installer AWStats dans le domaine à créer (page 186). En cas de sélection pour installation, introduisez le mot de passe pour l'accès au service. Cliquez sur Suivant. 6 Passez en revue les paramètres que vous avez introduits pour votre domaine (site web). Cliquez sur le bouton Terminer pour créer votre site web conformément à ces paramètres. Pour la gestion ultérieure du site web créé, veuillez vous référer à la section Travail avec les outils du site web (page 80) du présent guide. Gestion d'un site web IIS Parallels Operations Automation vous permet de gérer des sites web IIS 6.0 et IIS 7.0. Un abonnement IIS 6.0 vous permet uniquement de gérer des sites web IIS 6.0. De même, un abonnement IIS 7.0 vous permet de gérer uniquement des sites web IIS 7.0. Si votre fournisseur l'a

61 Utilisation de domaines autorisé, vous pouvez également mettre à niveau votre abonnement IIS 6.0 vers IIS 7.0. Vous pourrez alors créer des sites web IIS 6.0 et IIS 7.0. L'upgrade n'affecte pas vos sites web IIS 6.0 existants. Le présent chapitre décrit comment gérer les fonctionnalités spécifiques à l'hébergement basé sur Windows. Création d'un site web Microsoft IIS Pour créer un site web IIS, procédez comme suit : 61

62 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 62 a b c d Créez un domaine comme décrit dans la section Ajout d'un domaine pur (page 48) ou sélectionnez un domaine existant auquel vous souhaitez ajouter l'hébergement web IIS. Dans l'onglet Résumé, dans la zone Hébergement web, cliquez sur Ajouter l'hébergement. Pour plus de détails relatifs à l'ajout de l'hébergement web, consultez la section Ajout de l'hébergement web ou mail à un domaine pur (page 50). Sélectionnez un service d'hébergement IIS dans la liste déroulante Hébergement. Sélectionnez l'abonnement sur lequel l'hébergement IIS sera basé dans la liste déroulante Abonnement. La liste affichée contient uniquement les abonnements incluant l'hébergement web IIS (filtre). Le choix de l'abonnement détermine l'ensemble des services et ressources d'hébergement supplémentaires disponibles pour le site web (tels que MS FrontPage, Plesk Sitebuilder, etc.). 2 Définissez les paramètres généraux de l'espace web : Espace web - Sélectionnez si vous souhaitez créer un nouvel espace web ou adjoindre le site web en cours de création à un espace web existant. Emplacement - Introduisez le chemin vers le répertoire où se trouvera votre site web. Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. Remarque : Cette étape apparaît uniquement en cas de disponibilité d'un espace web auquel aucun domaine n'est rattaché. En général, elle est sautée, tandis qu'un nouvel espace web est créé automatiquement. 3 Définissez les paramètres généraux du site web : Type d'adresse IP - Sélectionnez dans la liste déroulante le type d'adresse IP pour le site web en cours de création (Exclusive ou Partagée). Accès au site web via l'adresse IP exclusive - Cochez cette case si vous souhaitez accéder à votre site web sur la base d'une adresse IP exclusive, via une URL comprenant cette adresse IP (par exemple, Remarque :bien que plusieurs sites web puissent se voir attribuer la même adresse IP exclusive au sein d'un espace web, vous n'avez accès qu'à un seul site via l'adresse IP. Pendant l'autoconfiguration, le premier site web sera accessible via l'adresse IP exclusive. Vous pourrez modifier ces paramètres ultérieurement sous Sites web > [sélectionnez le domaine désiré] > onglet Web > sous-onglet Général > bouton Modifier. 4 Si vous avez sélectionné l'option Créer un nouvel espace web, introduisez les paramètres de configuration pour le site web à créer (voir Création d'un site web Microsoft IIS dans un nouvel espace web (page 63)). Si vous souhaitez joindre le site web à un espace web existant, cette étape sera sautée. 5 Cochez la case appropriée si vous souhaitez installer AWStats dans le domaine à créer. Cliquez sur Suivant.

63 Utilisation de domaines 6 Une fenêtre présentant un aperçu de la création du domaine apparaît. Contrôlez les paramètres et cliquez sur Terminer. Création d'un site web Microsoft IIS dans un nouvel espace web Le nombre de services et d'options disponibles (décrits ci-dessous) peut varier selon les conditions de votre abonnement. Pour créer un site web Microsoft IIS, suivez les instructions de la section Création d'un site web Microsoft IIS (voir page 61) jusqu'à l'étape 4. 63

64 Utilisation de domaines 1 À l'étape 4, sélectionnez la case d'option Créer un nouvel espace web. Introduisez dans le champ Emplacement le chemin vers le répertoire dans lequel se trouvera votre site web. 64 Cliquez sur le bouton Suivant pour continuer. 2 Spécifiez les paramètres généraux du site web : Type d'adresse IP - Sélectionnez dans la liste déroulante le type d'adresse IP pour le site web en cours de création (Exclusive ou Partagée). Accès au site web via l'adresse IP exclusive - Cochez cette case si vous souhaitez activer l'accès à votre site web, résidant sur une adresse IP exclusive, via une URL comprenant cette adresse IP (par exemple, Remarque :bien que plusieurs sites web puissent se voir attribuer la même adresse IP exclusive au sein d'un espace web, vous n'avez accès qu'à un seul site via l'adresse IP. Pendant l'autoconfiguration, le premier site web sera accessible via l'adresse IP exclusive. Vous pourrez modifier ces paramètres ultérieurement sous l'onglet Sites web > [sélectionnez le domaine désiré] > Sélectionnez les paramètres d'hébergement web > onglet Général > bouton Modifier. Cliquez sur Suivant. 3 Spécifiez les paramètres de configuration du site web. Dans la partie Configuration du site web, effectuez les opérations suivantes : Support SSI - Sélectionnez cette case si vous souhaitez activer le support SSI sur un site web. "Server Side Includes" est une méthode permettant de générer dynamiquement des documents WWW ou des parties d'entre eux. Elle permet notamment d'ajouter à la page web des informations telles que la date du jour, la date de la dernière modification du fichier ainsi que la taille ou les dernières modifications d'autres fichiers. Dans son utilisation plus avancée, elle peut fournir une interface puissante avec CGI (Common Gate Interface - la méthode de création de pages web dynamiques la plus répandue). Support PHP - Sélectionnez la case d'option correspondant à l'utilisation du mode PHP sur le site web. Le mode PHP fonctionnera soit en tant qu'extension ISAPI, soit en tant qu'application FastCGI : Support ActivePerl - Sélectionnez le bouton d'option correspondant à l'utilisation du mode ActivePerl sur le site web (extension ISAPI ou application CGI). ActivePerl est un progiciel de Perl comprenant l'essentiel de Perl ainsi qu'un certain nombre de modules populaires distribués par ActiveState. Remarque :s'il n'est pas possible de sélectionner le mode ActivePerl dans votre panneau de configuration, ceci signifie cette fonctionnalité est désactivée en raison des particularités de votre abonnement. Dans ce cas, vous pouvez uniquement activer/désactiver ActivePerl. Si vous avez besoin de cette fonctionnalité, veuillez contacter votre fournisseur. Support ASP - Cochez cette case si vous souhaitez utiliser Active Server Pages sur votre site web. Cette technologie rend les pages HTML dynamiques et interactives grâce au code

65 Utilisation de domaines JScript ou Visual Basic (ces pages utilisent l'extension.asp). Du fait de ses possibilités, la technologie ASP est utilisée pour la création de solutions web commerciales puissantes, telles que les systèmes de commerce électronique. Support ASP.NET - ASP.net représente la prochaine génération d'active Server Page de Microsoft (ASP). Deux aspects majeurs différencient ASP.net d'asp : il supporte le code écrit en langages compilés tels que C++, Visual Basic et Perl et il propose des contrôles de serveur capables de séparer le code du contenu, ce qui permet l'édition WYSIWYG de pages et la fourniture d'un environnement complet pour la gestion du contenu et le partage via l'internet. Support ISAPI_Rewrite - Sélectionnez cette case pour fournir le support d'internet Server Application Programming Interface (ISAPI) Rewrite pour un site web. ISAPI_Rewrite est un moteur de manipulation d'url puissant conçu spécifiquement pour Internet Information Server (IIS) de Microsoft. Ce moteur vous permet d'optimiser le contenu dynamique des forums ou des e-stores, de créer la structure virtuelle de répertoires du site, de cacher les fichiers et extensions physiques, de fournir l'accès aux serveurs intranet depuis l'internet, etc. Dans la partie Configuration FTP, effectuez les opérations suivantes : Support FTP - Sélectionnez cette case afin de rendre le FTP disponible sur votre site web. FTP est la méthode la plus courante utilisée pour le transfert de fichiers entre deux sites internet, un site étant connecté à un autre dans le but de récupérer et/ou d'envoyer des fichier. De nombreux sites internet ont établi des dépôts publiquement accessibles de matériel pouvant être obtenu en utilisant le FTP. Spécifiez et confirmez le mot de passe pour l'accès au serveur FTP. Vous pouvez utiliser le générateur de mots de passe de POA pour obtenir un mot de passe sécurisé valide. Cliquez, pour ce faire, sur le bouton Générer un nouveau mot de passe. Le mot de passe sera automatiquement introduit dans les champs appropriés et affiché vous permettre de vous en souvenir. Cliquez sur Suivant. 4 Passez en revue les paramètres que vous avez introduits pour votre domaine (site web). Cliquez sur le bouton Terminer pour créer votre site web conformément à ces paramètres. Gestion de la sécurité du domaine Le système POA vous permet d'accorder certaines autorisations de serveur web pour certains domaines spécifiques sur votre serveur. Vous pouvez utiliser des autorisations de serveur web pour contrôler si les visiteurs de votre espace web sont autorisés à voir une page web particulière, à télécharger des informations ou à exécuter des scripts. Le système POA vous permet, en outre, de configurer des paramètres d'authentification pour des domaines spécifiques sur votre serveur. L'authentification est la procédure par laquelle les visiteurs confirment leur identité et, par conséquent, leur droit pour l'exécution de certaines fonctions sur le serveur. 65

66 Utilisation de domaines La procédure en question est applicable uniquement pour l'hébergement basé sur Windows. Les autorisations et l'authentification constituent l'élément de sécurité d'un domaine spécifique sur votre serveur. Pour établir ou configurer les paramètres de sécurité pour l'un de vos domaines, procédez comme suit : 66

67 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure du panneau de contrôle. 2 Cliquez sur le nom du domaine souhaité. L'onglet Arperçu s'ouvre alors. 3 Rendez-vous dans l'onglet Web. Le sous-onglet Sécurité s'ouvre en affichant les paramètres de sécurité actuellement activés pour le domaine en question. 4 Cliquez sur le bouton Modifier. Les paramètres de sécurité sont alors affichés en mode de modification. 5 Cochez ou décochez dans la partie Autorisations les cases correspondant au niveau d'autorisation que vous souhaitez accorder : Accès à la source du script. Cette autorisation permettra aux visiteurs d'accéder aux codes sources, tels que les scripts des programmes Active Sever Pages (ASP). Veuillez noter que cette autorisation n'est disponible que si vous accordez le droit de lecture ou le droit d'écriture. Si vous cliquez sur "Accès à la source du script", il est possible que les visiteurs de votre domaine puissent avoir accès à des informations sensibles de scripts situés dans un programme ASP, telles qu'un nom d'utilisateur et un mot de passe. Ils peuvent également modifier le code source actif sur votre serveur, ce qui peut sérieusement affecter la sécurité et les performances de votre serveur. Nous vous recommandons de traiter l'accès à ce type d'information et à ces fonctions en utilisant des comptes Windows individuels et une authentification de niveau plus élevé, telle que l'authentification Windows intégrée. Lecture. Cette autorisation permet aux visiteurs de visualiser ou de télécharger des fichiers ou des répertoires ainsi que les propriétés qui y sont associées. Écriture. Cette autorisation permet aux visiteurs de charger des fichiers ainsi que leurs propriétés associées dans le répertoire activé sur votre serveur ou de modifier le contenu ou les propriétés d'un fichier pour lequel le droit d'écriture est activé. Navigation dans les répertoires. Cette autorisation permet aux visiteurs de visualiser une liste hypertexte des fichiers et sous-répertoires dans le répertoire virtuel. Veuillez noter que les répertoires virtuels ne sont pas affichés dans des listes de répertoires. Les visiteurs doivent connaître l'alias d'un répertoire virtuel. Remarque : si la navigation dans les répertoires est désactivée et que le visiteur tente d'accéder à un fichier ou un répertoire sur votre serveur sans spécifier de nom de fichier, tel que nomdefichier.htm, dans le champ d'adresse, un message d'erreur "Accès interdit" sera affiché par votre serveur web dans le navigateur web du visiteur. 6 Choisissez un paramètre dans la liste déroulante Exécuter les autorisations afin de déterminer le mode d'exécution des scripts sur le site. Paramètres disponibles : Aucun. Sélectionnez ce paramètre si vous refusez que les visiteurs puissent exécuter des scripts ou des programmes exécutables sur le serveur. Si vous sélectionnez ce paramètre, les visiteurs n'auront accès qu'aux fichiers statiques, tels que les fichiers d'images ou HTML (HyperText Markup Language). 67

68 Utilisation de domaines 68 Uniquement scripts. Sélectionnez ce paramètre pour exécuter des scripts, tels que les programmes ASP, sur le serveur. Scripts et exécutables. Sélectionnez ce paramètre pour exécuter des scripts, tels que les programmes ASP, et des programmes exécutables sur le serveur. 7 Cochez ou décochez dans la partie Authentication les cases correspondant au niveau d'authentification que vous souhaitez fournir : Accès anonyme. Ce modèle donne accès aux visiteurs aux zones publiques de votre site web sans leur demander de nom d'utilisateur ou de mot de passe. En cas de désactivation d'"accès anonyme", le site est protégé par un mot de passe, ce qui signifie qu'il est uniquement accessible pour les utilisateurs du service POA disposant de l'autorisation Accès web autorisé (de tels utilisateurs du service sont appelés Utilisateurs web d'un domaine). Pour plus de détails relatifs à la protection des sites web par mot de passe, consultez la section Gestion des sites web protégés par un mot de passe (page 69). Authentification Windows intégrée. Ce modèle peut utiliser l'authentification NTLM ou Kerberos V5 et ne fonctionne qu'avec Internet Explorer 2.0 et supérieure. Lorsqu'Internet Explorer tente d'accéder à une ressource protégée, IIS envoie deux en-têtes "WWW- Authenticate" : Negotiate et NTLM. S'il reconnaît l'en-tête "Negotiate", Internet Explorer la choisira parce qu'elle apparaît en premier dans la liste. Lorsqu'il utilise "Negotiate", le navigateur renverra l'information tant pour NTLM que Kerberos. Au niveau du serveur, IIS utilisera Kerberos si le client et le serveur souswindows 2000 ou une version ultérieure, et que tous deux sont membres du même domaine ou de domaines de confiance. Sinon, le serveur utilise par défaut l'authentification NTLM. Si Internet Explorer ne comprend pas "Negotiate", il utilisera NTLM. Utilisé en association avec l'authentification Kerberos version 5, IIS peut déléguer les informations d'authentification de sécurité à des ordinateurs exécutant Windows 2000 (ou une version ultérieure) approuvés et configurés pour la délégation. La délégation permet l'accès à distance aux ressources au nom de l'utilisateur délégué. L'authentification intégrée de Windows constitue le meilleur modèle d'authentification dans un environnement intranet où les utilisateurs disposent de comptes de domaine Windows, particulièrement s'ils utilisent Kerberos. À l'instar de l'authentification Digest, l'authentification intégrée de Windows ne transmet pas le mot de passe des utilisateurs sur le réseau, mais une valeur de hachage. Authentification Digest. Ce mécanisme de réponse envoie un message condensé (également connu sous le nom de hachage) au lieu d'un mot de passe sur le réseau. Un message condensé ou résumé est un résultat de taille fixe obtenu en appliquant une fonction mathématique à la combinaison du mot de passe et des données connue du serveur et du client. Le client envoie le résumé au serveur comme réponse au challenge du serveur. Le serveur utilise le même processus que le client pour créer un résumé. Si le résumé créé par le serveur correspond à celui créé par le client, le serveur authentifie le client.

69 Utilisation de domaines Authentification de base. Lors de l'utilisation de ce modèle, le navigateur invite le visiteur à introduire un nom d'utilisateur et un mot de passe. Ces informations sont alors transmises via HTTP en texte plein. 8 Cliquez sur le bouton Terminer pour sauvegarder les paramètres. Les visiteurs auront désormais accès aux éléments de votre espace web conformément aux nouveaux paramètres d'autorisation et d'authentification. Gestion des sites web protégés par un mot de passe Tous les sites web nouvellement créés hébergés dans IIS sont publiquement accessibles par défaut. Vous pouvez protéger certaines parties de vos sites web en gérant les autorisations pour les fichiers et répertoires de votre choix via Gestionnaire de fichiers (voir page 111). Si nécessaire, vous pouvez protéger l'intégralité du site par un mot de passe. Le site web n'est alors accessible que pour les Utilisateurs web d'un domaine, à savoir les Utilisateurs du service disposant de l'autorisation Accès web autorisé (voir page 70). Pour les instructions relatives à la protection de sites web à l'aide d'un mot de passe et la gestion des utilisateurs web, veuillez lire les sous-sections ci-dessous. Protection de sites web à l'aide d'un mot de passe Pour protéger un site web à l'aide d'un mot de passe, vous devez désactiver la fonction Accès anonyme sur ce site web. Veuillez noter qu'une fois que vous avez ajouté le premier utilisateur web (voir page 70), la fonction "Accès anonyme" est automatiquement désactivée. Pour désactiver manuellement la fonction "Accès anonyme", suivez les étapes mentionnées ci-dessous. Pour désactiver l'accès anonyme à un site web (manuellement), procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. 2 Cliquez sur le nom du domaine contenant le site web souhaité. 3 Cliquez sur Plus d'outils > Paramètres de sécurité. 4 Cliquez sur Modifier. 5 Dans la partie Authentification, décochez la case Accès anonyme. 6 Cliquez sur Soumettre. L'écran Paramètres de sécurité s'ouvre à nouveau, le paramètre Accès anonyme étant maintenant réglé sur Désactivé. Le site web n'est alors accessible que pour les utilisateurs web (voir page 70) de ce site. Attention : si vous utilisez Parallels Plesk Sitebuilder, le paramètre Accès anonyme doit être activé. 69

70 Utilisation de domaines Restauration de l'accès anonyme au site web Pour rendre à nouveau le site web publiquement accessible, répétez la procédure mentionnée à la section Protection de sites web à l'aide d'un mot de passe (page 69), en cochant cette fois-ci la case Accès anonyme dans la partie Authentification. Gestion de la liste des utilisateurs web Les utilisateurs web sont des utilisateurs du service disposant de l'autorisation Accès web autorisé (voir page 194) pour certains sites web protégés à l'aide d'un mot de passe (voir page 69). Ces utilisateurs de service se connectent aux sites web protégés à l'aide d'un mot de passe en utilisant leurs données d'identification. Consultation de la liste des utilisateurs web Pour voir les utilisateurs du service disposant déjà de l'autorisation "Accès web autorisé" pour le site en question, procédez comme suit: 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine contenant le site web souhaité. 2 Cliquez sur Utilisateurs web. La liste des utilisateurs web apparaît. Ajout d'un utilisateur autorisé du service à la liste des utilisateurs web Pour accorder à un utilisateur du service l'accès à un site web protégé à l'aide d'un mot de passe (c'est-à-dire lui accorder l'autorisation "Accès web autorisé" pour le site en question), vous devez enregistrer cette personne en tant qu'utilisateur web de ce site. Veuillez noter qu'une fois que vous ajoutez un premier utilisateur web à un site web publiquement accessible, ce dernier est automatiquement protégé à l'aide d'un mot de passe, l'accès anonyme à ce site étant désactivé. Pour ajouter un utilisateur du service à la liste des utilisateurs web, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine contenant le site web souhaité. 2 Cliquez sur Utilisateurs web. La liste des utilisateurs web apparaît. 3 Cliquez sur Ajouter un utilisateur. 4 Pour créer un nouvel utilisateur du service, sélectionnez l'option Nouvel utilisateur du service. Après avoir cliqué sur Suivant, spécifiez les paramètres généraux du nouvel utilisateur du service et cliquez sur Terminer. Pour plus de détails, veuillez consulter la section Création d'un nouvel utilisateur du service (page 190), étapes 1-2c. OU Pour accorder l'accès web à un utilisateur du service existant, sélectionnez l'option Utilisateur du service existant et choisissez l'utilisateur du service en question dans la liste déroulante. L'enregistrement du nouvel utilisateur web apparaît alors dans la liste. Lorsque le Statut devient Prêt, l'utilisateur du service en question peut accéder au site web à l'aide de ses données d'identification. 70

71 Utilisation de domaines Suppression d'un utilisateur du service de la liste des utilisateurs web Pour supprimer l'accès à un site protégé à l'aide d'un mot de passe d'un utilisateur de services, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine contenant le site web souhaité. 2 Cliquez sur Utilisateurs web. La liste des utilisateurs web apparaît. 3 Sélectionnez l'utilisateur dans la liste et cliquez sur Supprimer. 4 Cliquez sur OK dans l'écran de confirmation. L'enregistrement de l'utilisateur web en question est alors supprimé de la liste. Veuillez noter que lorsque vous supprimez tous les utilisateurs web d'un site web, celui-ci n'en devient pas pour autant publiquement accessible automatiquement. Pour rendre le site public, vous devez activer l'autorisation Accès anonyme (voir page 70) dans l'onglet Web > sous-onglet Sécurité à la page de gestion des domaines. Configuration d'une liste des utilisateurs du service autorisés à gérer le site web ISS Le site web ISS peut être géré par un certain nombre d'utilisateurs du service repris dans une liste, chaque utilisateur du service disposant de son propre nom, login, mot de passe ainsi que d'autres propriétés. Vous pouvez créer plusieurs utilisateurs du service pour la gestion d'un seul site web. Pour configurer une liste d'utilisateurs du service pouvant gérer un seul site web IIS, procédez comme suit : 71

72 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web. La liste des sites web apparaît. 2 Cliquez sur le nom du domaine contenant le site web souhaité. 3 Cliquez sur Administrateurs du site. La liste des utilisateurs web apparaît. La liste des utilisateurs du service comprend les colonnes suivantes : ID. Identifiant numérique des utilisateurs du service. Utilisateur du service. Cliquez sur le nom de l'utilisateur du service pour accéder à la page comprenant les informations générales relatives à cet utilisateur. Vous pourrez y gérer les informations concernant cet utilisateur et activer ou désactiver les outils de gestion du contenu du site web qui lui sont disponibles. Login. Login d'un utilisateur du service que celui-ci peut utiliser pour se connecter à MyCP. Voir section Utilisation de MyCP (page 191). Accès FTP. Statut du service FTP pour cet utilisateur du service (Activé/désactivé). File Manager. Statut du service File Manager pour cet utilisateur du service (Activé/désactivé). Statut. Statut actuel d'un utilisateur du service. 4 Pour créer un nouvel utilisateur du service pouvant gérer le contenu de ce site web, cliquez sur le bouton Ajouter un utilisateur du service et suivez les instructions données à la section "Création d'un nouvel utilisateur du service". Pour supprimer un utilisateur du service de la liste, cochez la case en regard du nom de l'utilisateur du service concerné et cliquez sur le bouton Supprimer. Gestion des répertoires virtuels Les répertoires virtuels sont des répertoires qui, du point de vue des clients web, semblent partager la même structure physique que le répertoire web de base, alors qu'ils peuvent en réalité occuper un emplacement complètement différent. Ils peuvent, par exemple, se situer sur un autre disque dur ou sur un ordinateur à distance. Les répertoires virtuels vous présentent une structure de site web pouvant être complètement différente de votre installation réelle. Vous pouvez utiliser des répertoires virtuels pour fournir à vos clients web une structure organisée simplifiant la navigation. Les répertoires virtuels ressemblent donc aux disques logiques sur un disque dur. Ils permettent une réorganisation et une présentation plus conviviale des données. Ajout d'un nouveau répertoire virtuel Pour créer un répertoire virtuel sur votre site, procédez comme suit : 72

73 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Sélectionnez le domaine basé sur l'hébergement physique pour lequel vous souhaitez créer un répertoire virtuel. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 3 Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Répertoires virtuels. La liste des répertoires virtuels éventuellement disponibles apparaît. 4 Cliquez sur le bouton Ajouter un répertoire virtuel. Le formulaire d'ajout un répertoire virtuel s'ouvre alors. 5 Introduisez les informations suivantes à cet écran : Nom du répertoire - Introduisez le nom du répertoire que vous souhaitez créer. Type de répertoire : a b Chemin vers le répertoire - Introduisez l'emplacement du répertoire physique sur le serveur que vous souhaitez mapper. Si le répertoire n'existe pas, il sera créé automatiquement. Redirection - Redirige l'utilisateur accédant au répertoire virtuel vers l'adresse que vous introduisez dans le champ fourni. 6 Cliquez sur Suivant. 7 Sélectionnez les paramètres requis dans les sections Autorisations et Authentification. Cfr Gestion de la sécurité du domaine pour la signification des cases à cocher (page 65). 8 Cliquez sur Terminer pour créer le répertoire virtuel avec les paramètres définis. Utilisation de SSL sur les sites web IIS L'utilisation de SSL (Secure Sockets Layer) permet de protéger les informations échangées entre un navigateur web et un serveur web. L'utilisation du protocole sécurisé SSL est généralisée au niveau du commerce électronique et à celui des sites web de service en ligne, les visiteurs y soumettant leurs numéros de carte de crédit ainsi que d'autres données sensibles. Les procédures de gestion SSL sont différentes pour les sites web IIS avec adresses IP exclusives et les sites avec adresses IP partagées. Pour connaître le type d'adresse IP utilisé par votre site web, rendez-vous dans Sites web, cliquez sur le nom du domaine souhaité et sélectionnez l'onglet Web. Contrôlez ensuite le paramètre Type d'adresse IP dans la partie Hébergement web. En fonction du type d'adresse IP, lisez l'une des sous-sections ci-dessous. Remarque : pour configurer la connexion SSL à un site web, vous devez d'abord ajouter l'hébergement web à un domaine sur lequel il réside. Activation de SSL sur un domaine muni d'une adresse IP partagée Si un domaine comprenant le site web est muni d'une adresse IP partagée, vous pouvez utiliser le certificat SSL "partagé" fourni par le proxy SSL configuré par votre fournisseur POA pour l'ensemble du serveur web. Pour activer le proxy SSL pour le site web, procédez comme suit : 73

74 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Sélectionnez le domaine basé sur l'hébergement physique pour lequel vous souhaitez créer un répertoire virtuel. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 3 Cliquez sur Plus d'outils, puis sur SSL. 4 Cliquez sur le bouton Activer le proxy SSL. Lorsque le statut SSL devient Activé (Partagé), la connexion SSL au site web est disponible. Pour obtenir les informations relatives à la désactivation de SSL, voir Désactivation de SSL au niveau du domaine (page 76). Attention : si l'accès à votre site web est prévu via le proxy SSL, vous devez utiliser les URL respectives pour renvoyer d'une page du site web vers une autre page, image ou fichier du site web. Activation de SSL sur un domaine muni d'une adresse IP exclusive Si le domaine contenant le site web utilise une adresse IP exclusive, vous pouvez choisir l'une des deux options suivantes : utiliser un certificat SSL "partagé" fourni par le proxy SSL configuré par votre fournisseur POA pour l'ensemble du serveur web. Cette option est gratuite ; utiliser un certificat SSL distinct émis exclusivement pour votre site web par une Autorité de Certification (recommandé). Si cette option n'est pas gratuite, elle est néanmoins beaucoup plus sûre. Si vous choisissez la première option, activez SSL comme décrit à la section "Activation de SSL sur un domaine muni d'une adresse IP partagée". Si vous choisissez la deuxième option, vous trouverez les détails pour la configuration de la connexion SSL dans les sous-sections ci-dessous. Vous devez d'abord obtenir un certificat SSL ou enregistrer un certificat autosigné comme décrit à la section Configuration de la connexion SSL aux sites web (page 40). Chargement d'un certificat SSL sur un domaine Pour établir la connexion SSL à un site web sur la base de votre propre certificat SSL, vous devez télécharger le certificat sur le domaine correspondant (celui muni d'une adresse IP exclusive). Pour télécharger un certificat SSL sur un domaine, procédez comme suit : 74

75 Utilisation de domaines 1 obtenez de l'autorité de Certification un certificat SSL ainsi qu'une clé privée pour le domaine ou enregistrez un certificat SSL autosigné. Si nécessaire, téléchargez-le dans le répertoire de l'utilisateur. Vous trouverez des instructions détaillées à la section Configuration de la connexion SSL aux sites web (page 40). 2 Rendez-vous à Sites web. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 3 Sélectionnez le domaine basé sur l'hébergement physique pour lequel vous souhaitez créer un répertoire virtuel. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 4 Cliquez sur Plus d'outils, puis sur SSL. 5 Cliquez sur le bouton Installer le certificat et activer SSL. 6 Dans le premier écran de l'assistant, indiquez l'emplacement au départ duquel le certificat doit être installé : Répertoire - utilisez cette option pour installer le certificat SSL depuis votre répertoire d'utilisateur POA. Fichier - utilisez cette option pour installer le certificat SSL depuis un emplacement sur votre ordinateur. Presse-papier - utilisez cette option pour créer une copie du certificat à l'aide du mécanisme copier-coller (en collant le certificat et les chaînes de clés privées dans les champs appropriés). 7 Cliquez sur Suivant. L'écran qui s'affiche correspond à l'option d'emplacement du certificat que vous avez choisie à l'étape précédente. a b c Si vous avez choisi l'option Répertoire à l'étape précédente, sélectionnez dans la liste le certificat souhaité. La clé privée correspondant au certificat sera installée automatiquement. Si vous avez choisi l'option Fichier, cliquez sur Naviguer et spécifiez les chemins menant aux fichiers correspondant au certificat SSL et à la clé privée sur votre ordinateur. Si vous avez choisi l'option Presse-papier, ouvrez vos fichiers correspondant au certificat SSL et à la clé privée, copiez leur contenu dans le presse-papier et collez-les dans les champs Certificat et Clé Privée. Cliquez sur Suivant. 8 Passez en revue les informations relatives au certificat et cliquez sur Terminer. Une fois la connexion SSL configurée, l'ensemble des informations relatives au certificat SSL apparaissent dans le sous-onglet SSL. De nouveaux boutons apparaissent : Installer un nouveau certificat - utilisez cette option si vous souhaitez remplacer le certificat SSL actuel par un nouveau certificat. Installer un certificat AC - utilisez cette option pour installer un certificat AC (certificat spécial vous octroyant le droit d'agir vous-même en tant qu'autorité de Certification). Pour plus de détails relatifs à l'obtention d'un tel certificat, veuillez contacter l'autorité de Certification de votre choix. Pour sauvegarder le certificat AC obtenu dans le répertoire de l'utilisateur, procédez 75

76 Utilisation de domaines comme décrit à la section Chargement du certificat SSL dans le répertoire de l'utilisateur (page 43). Pour installer un certificat AC sur le site web, procédez comme décrit ci-dessus. Passer au proxy SSL - utilisez cette option pour passer à l'utilisation du certificat SSL "partagé" du fournisseur émis pour l'ensemble du serveur web. Désactiver SSL - utilisez cette option pour désactiver la connexion SSL à votre site web. Veuillez noter que, même si SSL est désactivé, les paramètres SSL et le certificat pour l'espace web restent sauvegardés dans POA. Une fois SSL réactivé, les paramètres sont restaurés. Pour tester la connexion SSL, cliquez sur le lien URL SSL fourni sur la page. Désactivation de SSL sur le domaine Pour désactiver la connexion SSL à un site web résidant sur un domaine, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Sélectionnez le domaine basé sur l'hébergement physique pour lequel vous souhaitez créer un répertoire virtuel. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 3 Cliquez sur Plus d'outils, puis sur SSL. 4 Cliquez sur Désactiver le proxy SSL ou sur le bouton Désactiver SSL. La légende du bouton dépend du type d'adresse IP (partagée ou exclusive). Les statut SSL devient Désactivé. Vous pouvez réactiver SSL sur le domaine ultérieurement. Sur les sites web munis d'adresses IP exclusives, tous les certificats téléchargés et autres paramètres sont restaurés après la réactivation de SSL. Utilisation de Parallels Plesk Sitebuilder Parallels Plesk Sitebuilder est une application puissante de Parallels permettant la création, la modification et la publication de sites web tant pour les domaines Apache qu'iis (une version spécifique de Parallels Plesk Sitebuilder est utilisée pour chaque type de domaine). POA vous permet de créer des sites web à l'aide de Parallels Plesk Sitebuilder. Vous pouvez ouvrir Parallels Plesk Sitebuilder directement depuis le panneau de configuration de POA et commencer à gérer le site créé. Attention : avant la publication, assurez-vous que l'accès anonyme est bien activé sur votre site web IIS. Création d'un site web Après avoir créé un domaine Apache ou IIS, vous pouvez créer un site web sur ce domaine à l'aide de Parallels Plesk Sitebuilder. Pour créer un site web sur le domaine souhaité à l'aide de Parallels Plesk Sitebuilder, procédez comme suit : 76

77 Utilisation de domaines 1 Activez Parallels Plesk Sitebuilder pour le domaine souhaité, si ce n'est déjà fait. Vous disposez des options suivantes : Rendez-vous dans Tous les domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Remarque : en cas de désactivation de l'option "Autoriser l'utilisation des services de différents abonnements au niveau du domaine" valable pour l'ensemble du système par votre fournisseur POA, cette opération débute à la page Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. Dans la liste, cliquez sur le lien Activer la gestion du contenu situé en regard du domaine souhaité. Remarque : si votre abonnement d'hébergement comprend le support FrontPage, vous serez invité à sélectionner un type de gestion de contenu. Cliquez sur le lien Activer Parallels Plesk Sitebuilder. Dans le cas contraire, cette étape est sautée. Rendez-vous dans Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Dans la liste, cliquez sur le lien Activer la gestion du contenu situé en regard du domaine souhaité. Remarque : si votre abonnement comprend le support FrontPage, vous serez invité à sélectionner un type de gestion de contenu. Cliquez sur le lien Activer Parallels Plesk Sitebuilder. Dans le cas contraire, cette étape est sautée. Rendez-vous dans Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Dans la liste, cliquez sur le domaine souhaité. Cliquez ensuite sur le lien Activer Parallels Plesk Sitebuilder. Rendez-vous à l'onglet Résumé du domaine. Dans la partie Gestion du contenu, cliquez sur le lien Activer Parallels Plesk Sitebuilder. 2 Cliquez sur le lien Construire dans Parallels Plesk Sitebuilder. La page "Construire" de l'assistant de Parallels Plesk Sitebuilder s'ouvre. Suivez les instructions de l'assistant pour créer et publier votre site web. Remarques 1. Quand vous cliquez pour la première fois sur le lien Construire dans Parallels Plesk Sitebuilder, la page "Construire" de Parallels Plesk Sitebuilder s'ouvre et le lien Construire dans Parallels Plesk Sitebuilder est remplacé par le lien Modifier dans Parallels Plesk Sitebuilder. Pour ouvrir la page "Modifier" de Parallels Plesk Sitebuilder, cliquez sur le lien Modifier dans Parallels Plesk Sitebuilder. 2. Veuillez vous référer à la documentation relative au produit pour en savoir plus au sujet de Parallels Plesk Sitebuilder (http://www.parallels.com/products/plesk/sitebuilder/docs/). Une fois l'application Parallels Plesk Sitebuilder activée pour un domaine, vous pouvez trouver les informations générales qui la concerne sous l'onglet Parallels Plesk Sitebuilder du domaine en question. 77

78 Utilisation de domaines Ouverture du panneau de configuration de Parallels Plesk Sitebuilder Vous pouvez ouvrir le panneau de configuration de Parallels Plesk Sitebuilder pour l'un de vos sites web Parallels Plesk Sitebuilder depuis le panneau de configuration de POA. 1 Rendez-vous dans Tous les domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Remarque : en cas de désactivation de l'option "Autoriser l'utilisation des services de différents abonnements au niveau du domaine" valable pour l'ensemble du système par votre fournisseur POA, cette opération débute à la page Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. 2 Dans la liste, cliquez sur le lien Modifier dans Parallels Plesk Sitebuilder situé en regard du domaine souhaité. 3 Rendez-vous à Sites web. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Dans la liste, cliquez sur le lien Modifier dans Parallels Plesk Sitebuilder situé en regard du domaine souhaité. 4 Rendez-vous à l'onglet Résumé du domaine. Dans la partie Gestion du contenu, cliquez sur le lien Modifier dans Parallels Plesk Sitebuilder. Remarques 1. Quand vous cliquez pour la première fois sur le lien Construire dans Parallels Plesk Sitebuilder, la page "Construire" de Parallels Plesk Sitebuilder s'ouvre et le lien Construire dans Parallels Plesk Sitebuilder est remplacé par le lien Modifier dans Parallels Plesk Sitebuilder. Quand vous cliquez sur le lien Modifier dans Parallels Plesk Sitebuilder, la page "Modifier" de Parallels Plesk Sitebuilder s'ouvre. 2. Veuillez vous référer à la documentation relative au produit pour en savoir plus au sujet de Parallels Plesk Sitebuilder (http://www.parallels.com/products/plesk/sitebuilder/docs/). Supprimer un site web Il existe plusieurs façons de supprimer le site web de Parallels Plesk Sitebuilder : I 78

79 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Tous les domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Remarque : en cas de désactivation de l'option "Autoriser l'utilisation des services de différents abonnements au niveau du domaine" valable pour l'ensemble du système par votre fournisseur POA, cette opération débute à la page Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. 2 Cliquez sur le domaine souhaité. L'onglet Arperçu s'ouvre alors. 3 Dans la partie Gestion du contenu, cliquez sur le lien Annuler la gestion du contenu. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment annuler Parallels Plesk Sitebuilder? 4 Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue. II 1 Rendez-vous dans Tous les domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Remarque : en cas de désactivation de l'option "Autoriser l'utilisation des services de différents abonnements au niveau du domaine" valable pour l'ensemble du système par votre fournisseur POA, cette opération débute à la page Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. 2 Cliquez sur le domaine souhaité. 3 Rendez-vous dans l'onglet Parallels Plesk Sitebuilder. 4 Cliquez sur le bouton Annuler la gestion du contenu. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment annuler Parallels Plesk Sitebuilder? 5 Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue. III 1 Rendez-vous dans Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Dans la liste, cliquez sur le domaine souhaité. 3 Dans la partie Gestion du contenu, cliquez sur le lien Annuler la gestion du contenu. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment annuler Parallels Plesk Sitebuilder? 4 Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue. 79

80 C H A P I T R E 6 Gestion des outils des sites web Contenu du présent chapitre Configuration des paramètres communs à tous les sites web...80 Utilisation de Microsoft FrontPage pour la gestion de domaines distincts Utilisation du gestionnaire de fichiers Utilisation de FTP Gestion des répertoires protégés Service de gestion des fichiers-journaux Utilisation du service de gestion de cron Configuration des paramètres communs à tous les sites web Pour configurer les paramètres communs de votre site web, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans l'onglet Sites web et cliquez dans la liste sur le nom de domaine du site. Le tableau de bord du site web s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web. La page comprenant l'onglet Paramètres d'hébergement web apparaît. Dans le cas d'un hébergement Apache, la page apparaît comme suit :

81 Utilisation de domaines 81

82 Utilisation de domaines Figure 11 : configuration d'un espace web Apache Remarque : dans le cas exclusif d'un hébergement partagé NG : en cas d'utilisation d'un répertoire httpdocs standard et d'un répertoire httpsdocs sécurisé pour le contenu du site, le propriétaire de l'espace web peut passer à un répertoire httpdocs standard pour tous les fichiers du site à l'aide de l'option Répertoire HTTP/HTTPS consolidé qui s'affiche dans cet écran. Attention : lorsqu'un site web commence à utiliser un répertoire httpdocs, les fichiers contenus dans le httpsdocs ne sont (le cas échéant) pas copiés vers httpdocs. Dans le cas d'un hébergement IIS, la page apparaît comme suit : Figure 12 : configuration d'un espace web IIS L'onglet Général affiche les réglages courants pour plusieurs paramètres que vous pouvez modifier. Vous pouvez y voir la liste des services supportant le site web. Chacun des services peut présenter l'un des statuts suivants : 82

83 Utilisation de domaines Indisponible ou Indisponible dans le cadre de l'abonnement dans l'un des champs signifie que l'abonnement actuel ne supporte pas le service correspondant. Off signifie que le service n'est pas supporté bien que vous puissiez l'activer dans l'espace web. On signifie que le service est supporté. Si vous souhaitez modifier les paramètres, cliquez sur Modifier pour faire passer l'écran en mode Edit. Remarque : si le support ASP.NET 2.0 est activé sur votre site web IIS, vous pouvez utiliser les fonctionnalités ASP.NET AJAX sur ce site web. Les services basés sur Windows sont dotés du lien Test. Cliquez sur ce lien pour vérifier si ce service fonctionne sur le site. Si tel est le cas, les résultats du script de test s'afficheront sur la page qui s'ouvre. Remarque : Support ColdFusion n'est pas doté du lien Test, le nombre de connecteurs ColdFusion étant limité et l'augmentation du nombre de connecteurs à des fins de test ne se justifiant pas. Pour plus de détails relatifs à la configuration des versions PHP et aux modes de fonctionnement dans un espace web Apache (options Support PHP4 et Support PHP5), consultez la section Configuration des versions PHP disponibles et modes de fonctionnement dans un hébergement web Apache (page 84). Dans un espace web Apache, vous pouvez également activer Accès SSH à l'espace web (voir page 86) si les conditions de votre abonnement le permettent (c'est-à-dire, si la partie "Configuration de l'accès SSH" est présente dans l'onglet Général de l'écran Configuration du site web (see page 86)). Sous l'onglet Général, vous pouvez modifier le paramètre de statut du site web en le faisant démarrer ou en le stoppant. Si le site web est démarré et que vous souhaitez le stopper, cliquez sur Stop dans le coin inférieur droit de la page. Si le site web est stoppé et que vous souhaitez le démarrer, cliquez sur Démarrer dans le coin inférieur droit de la page. La modification du statut du site web n'est pas immédiate. Avant de redémarrer, le statut en cours du site web passe à Arrêt en cours ou Démarrage en cours. Le bouton Stopper (ou Démarrer) n'est pas actif dans ce statut transitoire. Remarque : à l'arrêt, votre site sera indisponible aux visiteurs via HTTP ou HTTPS. L'accès via FTP sera quant à lui possible. Une URL introuvable pouvant entraîner certaines frustrations, évitez de préférence les périodes prolongées de non-fonctionnement sans réel motif. 83

84 Utilisation de domaines Configuration des versions PHP disponibles et modes de fonctionnement dans un hébergement web Apache Rendez-vous à Sites web. Cliquez sur le nom du site souhaité dans la liste. Le tableau de bord du site web s'ouvre alors. Cliquez sur Paramètres d'hébergement web. À la page Paramètres d'hébergement web, l'onglet Général présente les paramètres PHP par défaut configurés par votre fournisseur. Ceux-ci sont personnalisables selon les conditions de votre abonnement. Pour adapter les paramètres PHP par défaut, cliquez sur le bouton Modifier en bas de la page, effectuez les modifications et cliquez sur Soumettre. Remarque : lors de la création d'un nouveau domaine avec hébergement web Apache (voir page 50), si vous choisissez de créer un nouvel espace web pour votre nouveau domaine, il vous sera proposé de configurer les mêmes paramètres PHP pour celui-ci. Selon les conditions de votre abonnement, vous pouvez configurer les versions PHP ainsi que leurs modes de fonctionnement de la manière suivante : Dans le cas d'une version PHP autorisée en tant que module de même qu'en tant qu'application CGI, vous avez le choix entre trois options : Désactivé (la version PHP est désactivée dans l'espace web), Module Apache ou Application CGI. Dans le cas d'une version PHP uniquement autorisée en mode CGI, seules deux options vous sont proposées : Désactivé (la version PHP est désactivée dans l'espace web) ou Application CGI. 84 Remarque : seule une des deux versions PHP supportées (PHP 4 ou PHP 5) est disponible comme module Apache. Si une version PHP est configurée sur Désactivé et n'est pas modisécurisée, cela signifie que votre fournisseur a fixé des limites dans le cadre de votre abonnement quant à l'utilisation de cette version PHP. Si PHP4 et PHP5 sont activés dans un espace web, PHP4 sera le moteur PHP par défaut (qui traitera les fichiers munis de l'extension.php. Les fichiers comprenant les extensions.php5 seront toujours traités par le moteur PHP 5. Vous avez dès lors le choix entre les options suivantes : Si vous souhaitez configurer PHP 5 comme moteur par défaut, désactivez le support PHP 4 (réglez-le sur Désactivé). Dans ce cas, toutes les applications PHP (y compris celles munies des extensions.php et.php5) seront traitées par PHP 5 dans le mode de fonctionnement prévu. Si vous avez besoin des deux moteurs PHP 4 et PHP 5 dans votre espace web, vous pouvez utiliser l'extension.php5 pour les fichiers devant être traités par PHP 5, tandis que les fichiers.php seront traités par le moteur PHP 4. Remarque : veuillez tenir compte du fait que les modifications effectuées peuvent occasionner des pannes au niveau des applications PHP dans les espaces web déjà fournis. Veuillez

85 Utilisation de domaines également noter que la désactivation du moteur PHP 5 dans un espace web comprenant des pages web.php5, rendra celles-ci inaccessibles. Modification du type d'ip des protocoles HTTP et FTP de l'espace web Pour modifier le type d'ip par défaut de l'espace web pour le protocole HTTP, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. Cliquez sur le nom du site souhaité dans la liste. Le tableau de bord du site web s'ouvre alors. Cliquez sur Paramètres d'hébergement web. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Dans "Type d'adresse IP", sélectionnez le nouveau type d'adresse IP. Remarque : l'éventail de types d'adresse IP dépend de votre abonnement. IPv4 partagée. L'espace web aura une adresse IPv4 partagée. IPv4 exclusive. L'espace web aura une seule adresse : adresse IPv4 exclusive. IPv4 et IPv6 exclusives. L'espace web aura les deux adresses IP : adresse IPv4 exclusive et adresse IPv6 exclusive. IPv6 exclusive. L'espace web aura une seule adresse : adresse IPv6 exclusive. IPv4 partagée et IPv6 exclusive. L'espace web aura une adresse IPv4 partagée et une adresse IPv6 exclusive. 4 Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder les modifications. Pour déterminer ou modifier le type d'ip pour le protocole FTP, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. Cliquez sur le nom du site souhaité dans la liste. Le tableau de bord du site web s'ouvre alors. Cliquez sur Paramètres d'hébergement web. Cliquez sur FTP Access à la page qui s'ouvre. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur Modifier. 3 Dans le menu déroulant Type d'adresse IP, sélectionnez le nouveau type d'adresse IP. Remarque : le champ d'application des types d'adresse IP est défini dans votre abonnement. IPv4 partagée. L'espace web aura une adresse IPv4 partagée. IPv4 exclusive. L'espace web aura une seule adresse : adresse IPv4 exclusive. IPv4 et IPv6 exclusives. L'espace web aura les deux adresses IP : adresse IPv4 exclusive et adresse IPv6 exclusive. IPv6 exclusive. L'espace web aura une seule adresse : adresse IPv6 exclusive. IPv4 partagée et IPv6 exclusive. L'espace web aura une adresse IPv4 partagée et une adresse IPv6 exclusive. Cliquez sur Suivant. 4 Cliquez sur Terminer pour sauvegarder les modifications. 85

86 Utilisation de domaines Gestion de l'accès SSH à l'espace web Apache Vous pouvez activer l'accès SSH à vos espaces web Apache, si les conditions de votre abonnement vous le permettent. SSH constitue une alternative par rapport au FTP et au gestionnaire de fichiers pour la gestion du contenu de votre site. Les droits par défaut sont les mêmes : toutes les opérations sont permises (au sein du répertoire root du service), à l'exception de la suppression des fichiers et répertoires du système POA. Veuillez vous référer aux sous-sections ci-dessous pour plus de détails. Activation de l'accès SSH à l'espace web L'accès SSH à tous les espaces web fournis automatiquement est désactivé par défaut. Pour activer l'accès SSH à un espace web, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. Cliquez sur le nom du site souhaité dans la liste. Le tableau de bord du site web s'ouvre alors. Cliquez alors sur Paramètres d'hébergement web. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Dans la partie Configuration de l'accès SSH, cochez la case Activer les connexions SSH vers cet espace web. Tous les champs figurant dans cette partie seront alors activés. 86 L'absence de la partie Configuration de l'accès SSH à l'onglet Général indique que les conditions de votre abonnement ne permettent pas l'accès SSH. 4 Spécifiez les données d'accès SSH (login et mot de passe) dans les champs prévus à cet effet. Introduisez un login unique. Si le login n'est pas unique, POA affiche un message d'erreur ainsi que des conseils suggérant les logins possibles. Si vous souhaitez que POA génère un mot de passe fort, cliquez sur Générer un nouveau mot de passe. 5 Cliquez sur Soumettre. Sous l'onglet Général, le statut de l'accès SSH passe à Activé. La partie Configuration de l'accès SSH présente les détails de l'accès SSH : l'adresse IP du serveur par lequel l'espace web est accessible, le login et le mot de passe. L'espace web est accessible une fois le statut du service SSH devient En synchro. Remarque : en cas de verrouillage d'un abonnement, l'accès SSH à tous ses espaces web est désactivé. Pour activer l'accès SSH à d'autres espaces web repris dans votre abonnement, sélectionnez l'espace web souhaité et répétez la procédure susmentionnée. Le nombre d'espaces web auxquels vous pouvez autoriser l'accès SSH peut être limité dans le cadre de votre abonnement. Dans ce cas, la partie Configuration de l'accès SSH sera absente dans les paramètres des espaces web ultérieurs. Pour les domaines avec hébergement web Apache nouvellement créés (ceux créés dans de nouveaux espaces web), vous pouvez activer l'accès SSH lors de la création des domaines en suivant les étapes 3 à 5 de la procédure susmentionnée.

87 Utilisation de domaines Modification des détails de l'accès SSH Vous pouvez uniquement modifier le login et le mot de passe. L'adresse IP ne peut être modifiée. Pour modifier vos données d'identification SSH, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. Cliquez sur le nom du site souhaité dans la liste. Le tableau de bord du site web s'ouvre alors. Cliquez alors sur Paramètres d'hébergement web. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Dans la partie Configuration de l'accès SSH, introduisez le nouveau login et/ou mot de passe. Confirmez le mot de passe. Si vous souhaitez que POA génère un mot de passe fort, cliquez sur Générer un nouveau mot de passe. 4 Cliquez sur Soumettre. Désactivation de l'accès SSH à l'espace web Pour désactiver l'accès SSH à un espace web, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. Cliquez sur le nom du site souhaité dans la liste. Le tableau de bord du site web s'ouvre alors. Cliquez alors sur Paramètres d'hébergement web. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Dans la partie Configuration de l'accès SSH, décochez la case Activer les connexions SSH vers cet espace web. 4 Cliquez sur Soumettre. De retour dans l'onglet Général, le statut de l'accès SSH est devenu Désactivé. Gestion du support des services sur les sites web Après avoir cliqué sur le bouton Modifier dans le coin inférieur droit de l'onglet Général, vous pouvez activer/désactiver les services décrits dans le tableau dans la section Création d'un site web Microsoft IIS dans un nouvel espace web (page 63) ainsi que quelques autres fonctionnalités, dont les suivantes : 87

88 Utilisation de domaines Support ColdFusion. Cochez cette case pour fournir le support ColdFusion pour votre site web. POA permet le support des versions 6, 7 et 8 de ColdFusion. ColdFusion est une technologie qui, à l'instar d'asp, a été développée en vue de la production de pages web dynamiques. Ce produit comprend un serveur et une série d'outils de développement conçus pour intégrer des bases de données et des pages web. Les pages web de ColdFusion comprennent des balises écrites dans le langage Cold Fusion Markup Language (CFML). Si vous disposez du support de ColdFusion, vous pourrez placer des fichiers script ColdFusion (généralement des fichiers présentant les extensions.cfm,.cfml) dans des répertoires wwwroot et les exécuter à l'aide de votre navigateur web. Support d'isapi_rewrite. Sélectionnez cette case pour fournir le support d'internet Server Application Programming Interface (ISAPI)_Rewrite pour votre site web. ISAPI_Rewrite est un moteur de manipulation d'url puissant conçu spécifiquement pour Internet Information Server (IIS) de Microsoft. Ce moteur vous permet d'optimiser le contenu dynamique des forums ou des e-stores, de créer la structure virtuelle de répertoires du site, de cacher les fichiers et extensions physiques, de fournir l'accès à vos serveurs intranet depuis l'internet, etc. Remarque : dans le mode d'affichage de l'onglet Général, vous trouverez un lien dans le champ Support ISAPI_Rewrite à proximité de l'indicateur de statut. Cliquez sur ce lien pour obtenir des informations détaillées sur ISAPI_Rewrite. Remarque : les fournisseurs peuvent désactiver la possibilité d'activer ou de désactiver certaines fonctionnalités. Cliquez sur Soumettre après avoir coché ou décoché les cases souhaitées. L'onglet contenant ce service apparaîtra. Lorsque vous désactivez un service, l'onglet correspondant disparaît. Important : lorsque vous activez des services de support, sachez que certains services ne peuvent fonctionner simultanément en raison de l'incompatibilité de leurs paramètres. La fonctionnalité "IP Deny" ne fonctionnera par exemple pas correctement en cas d'activation du support FrontPage sur votre site web. De même, le support FrontPage ne fonctionnera pas correctement en cas d'activation de la fonctionnalité "Hotlink Protection". Utilisation de SSL dans les espaces web Apache L'utilisation de SSL (Secure Sockets Layer) permet de protéger les informations échangées entre un navigateur web et un serveur web. L'utilisation du protocole sécurisé SSL est généralisée au niveau du commerce électronique et à celui des sites web de service en ligne, les visiteurs y soumettant leurs numéros de carte de crédit ainsi que d'autres données sensibles. Remarque : dans l'hébergement web Apache, un répertoire spécial est réservé à la sauvegarde du contenu sécurisé du site web. Il s'agit du répertoire webspace/httpsdocs. Ce répertoire est commun à tous les sites web contenus dans l'espace web. Avant de configurer et de tester la connexion SSL à l'espace web, chargez quelques-uns de vos fichiers dans ce répertoire à l'aide du gestionnaire de fichiers (voir page 111). 88

89 Utilisation de domaines Les procédures de gestion SSL diffèrent au niveau des sites web Apache selon que ceux-ci sont munis d'adresses IP exclusives ou d'adresses IP partagées. Pour définir le type d'adresse IP utilisé par votre espace web ou connaître le type d'adresse IP utilisé par votre site web, rendez-vous dans Sites web, cliquez sur le nom du domaine souhaité et sélectionnez l'onglet Web. Contrôlez ensuite le paramètre Type d'adresse IP dans la partie Hébergement web. En fonction du type d'adresse IP, lisez l'une des sous-sections ci-dessous. Activation de SSL dans un espace web Apache muni d'une adresse IP partagée Si vous disposez d'une adresse IP partagée, vous pouvez utiliser le certificat SSL "partagé" fourni par le proxy SSL configuré par votre fournisseur POA pour l'ensemble du serveur web. Pour activer le proxy SSL pour l'espace web, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Plus d'outils, puis sur SSL. 2 Rendez-vous dans l'onglet SSL et vérifiez l'option Statut SSL. 3 Cliquez sur le bouton Activer SSL. Lorsque le statut SSL devient Activé (Partagé), la connexion SSL au site web est disponible. Si l'onglet SSL n'apparaît pas, cela signifie que l'utilisation de SSL n'est pas comprise dans votre abonnement. Pour obtenir les informations relatives à la désactivation de SSL, cfr Désactivation de SSL dans l'espace web (page 91). Attention : si l'accès à votre site web est prévu via le proxy SSL, vous devez utiliser les URL respectives pour renvoyer d'une page du site web vers une autre page, image ou fichier du site web. Activation de SSL dans un espace web Apache muni d'une adresse IP exclusive Dans le cas de l'hébergement web Apache, si vous disposez d'une adresse IP exclusive, vous ne pouvez passer à l'utilisation du proxy SSL du fournisseur configuré pour le serveur web. Pour configurer la connexion SSL à vos espaces web, vous devez d'abord obtenir un certificat SSL d'une Autorité de Certification ou enregistrer un certificat autosigné, tel que décrit à la section Configuration de la connexion SSL aux sites web (page 40), pour le charger ensuite dans l'espace web (voir page 89). Chargement d'un certificat SSL Pour configurer une connexion SSL à votre espace web utilisant une adresse IP exclusive, procédez comme suit : 89

90 Utilisation de domaines 1 obtenez de l'autorité de Certification un certificat SSL ainsi qu'une clé privée pour celui-ci ou enregistrez un certificat SSL autosigné. Si nécessaire, téléchargez-le dans le répertoire de l'utilisateur. Vous trouverez des instructions détaillées à la section Configuration de la connexion SSL aux sites web (page 40). 2 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Plus d'outils, puis sur SSL. 3 Cliquez sur Installer le certificat et activer SSL. 4 Dans le premier écran de l'assistant, indiquez l'emplacement au départ duquel le certificat doit être installé : Répertoire - utilisez cette option pour installer le certificat SSL depuis votre répertoire d'utilisateur POA. Fichier - utilisez cette option pour installer le certificat SSL depuis un emplacement sur votre ordinateur. Presse-papier - utilisez cette option pour créer une copie du certificat à l'aide du mécanisme copier-coller (en collant le certificat et les chaînes de clés privées dans les champs appropriés). 5 Cliquez sur Suivant. L'écran qui s'affiche correspond à l'option d'emplacement du certificat que vous avez choisie à l'étape précédente. a b c Si vous avez choisi l'option Répertoire à l'étape précédente, sélectionnez dans la liste le certificat souhaité. La clé privée correspondant au certificat sera installée automatiquement. Si vous avez choisi l'option Fichier, cliquez sur Naviguer et spécifiez les chemins menant aux fichiers correspondant au certificat SSL et à la clé privée sur votre ordinateur. Si vous avez choisi l'option Presse-papier, ouvrez vos fichiers correspondant au certificat SSL et à la clé privée, copiez leur contenu dans le presse-papier et collez-les dans les champs Certificat et Clé Privée. Cliquez sur Suivant. 6 Passer en revue les informations relatives au certificat et cliquez sur Terminer. Une fois la connexion SSL configurée, l'ensemble des informations relatives au certificat SSL apparaissent dans l'onglet SSL. De nouveaux boutons apparaissent : 90

91 Utilisation de domaines Installer un nouveau certificat - utilisez cette option si vous souhaitez remplacer le certificat SSL actuel par un nouveau certificat. Installer un certificat AC - utilisez cette option pour installer un certificat AC (certificat spécial vous octroyant le droit d'agir vous-même en tant qu'autorité de Certification). Pour plus de détails relatifs à l'obtention d'un tel certificat, veuillez contacter l'autorité de Certification de votre choix. Pour sauvegarder le certificat AC obtenu dans le répertoire de l'utilisateur, procédez comme décrit à la section Chargement du certificat SSL dans le répertoire de l'utilisateur (page 43). Pour installer un certificat AC sur le site web, procédez comme décrit ci-dessus. Désactiver SSL - utilisez cette option pour désactiver la connexion SSL à votre site web. Veuillez noter que, même si SSL est désactivé, les paramètres SSL et le certificat pour l'espace web restent sauvegardés dans POA. Une fois SSL réactivé, les paramètres sont restaurés. Pour tester la connexion SSL, cliquez sur le lien URL SSL fourni sur la page. Désactivation de SSL dans l'espace web Pour désactiver la connexion SSL au site web, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Plus d'outils, puis sur SSL. 2 Cliquez sur Désactiver le proxy SSL ou sur le bouton Désactiver SSL. La légende du bouton dépend du type d'adresse IP (partagée ou exclusive). Les statut SSL devient Désactivé. Vous pouvez réactiver SSL dans l'espace web ultérieurement. Dans les espaces web munis d'adresses IP exclusives, l'ensemble des certificats et des paramètres sont restaurés après réactivation de SSL. Configuration de sites web Apache Personnalisation des documents d'erreur Les documents d'erreur sont des pages internet présentées à l'utilisateur en cas d'erreur imprévue lors de l'accès à l'url souhaitée. Vous pouvez rendre votre site web plus attrayant et plus accueillant en personnalisant les messages d'erreur contenant les messages originaux et en indiquant le motif de l'erreur ou en dirigeant l'utilisateur vers une page web qui remplace la page d'erreur par défaut. Chaque type d'erreur possède son propre numéro de code. POA propose de modifier les messages d'erreur suivants : Code d'erreur Description 400 Requête non valide 403 Interdit 404 Non trouvé 500 Erreur du serveur interne 91

92 Utilisation de domaines 1 Pour personnaliser les documents d'erreur, rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Paramètres d'hébergement web et sélectionnez l'onglet Documents d'erreur. 2 Cliquez sur le numéro de code de la page d'erreur que vous souhaitez personnaliser. Les informations relatives à la configuration actuelle de la page d'erreur apparaissent alors. 3 Cliquez sur le bouton Modifier pour passer en mode édition. Les modes suivants peuvent être sélectionnés pour l'affichage des pages d'erreur : Off - Le navigateur affichera uniquement le code d'erreur et une description, comme "404 Non trouvé". Par défaut - Dans ce mode, le navigateur affichera la page d'erreur par défaut d'apache. Message personnalisé - Vous pouvez introduire le message qui sera affiché à l'utilisateur à la place de la page d'erreur par défaut d'apache. Fichier localisé dans le document root - Vous pouvez introduire l'un des fichiers du répertoire Espace web > error_docs sur la machine distante sur laquelle est hébergé l'espace web. Vous pouvez utiliser FileManager pour voir les fichiers conservés dans le répertoire Espace web > error_docs. Renvoi vers l'url - Ce mode renverra l'utilisateur vers la page internet dont vous spécifiez l'url dans le champ prévu à cet effet. 4 Cliquez sur Soumettre pour appliquer le nouveau mode. Gestion des fichiers.htaccess La plupart des serveurs web comprennent des contrôles et des commandes permettant une bonne granularité en ce qui concerne le contrôle de l'accès aux pages et données résidant sur le serveur. Ce contrôle peut généralement avoir lieu à partir des fichiers de configuration définis au niveau du système ou des fichiers.htaccess. Qu'est-ce que le fichier.htaccess? Apache permet une gestion décentralisée de la configuration à l'aide de fichiers spéciaux placés à l'intérieur d'un arbre web. Les fichiers spéciaux sont généralement appelés.htaccess, mais n'importe quel nom peut être spécifié dans la directive AccessFileName. Les directives placées dans les fichiers.htaccess s'appliquent au répertoire dans lequel vous placez le fichier donné, ainsi qu'à tous les sous-répertoires. Les fichiers.htaccess suivent la même syntaxe que les principaux fichiers de configuration. Pour connaître les directives qui peuvent être placées dans les fichiers.htaccess, vérifiez le Contexte (http://httpd.apache.org/docs/mod/directives.html) de la directive. Pour plus d'informations sur la gestion des fichiers.htaccess, veuillez vous référer au site web officiel d'apache (http://httpd.apache.org/docs/howto/htaccess.html#what). Comment les fichiers.htaccess deviennent-ils effectifs? 92

93 Utilisation de domaines Dans le cadre des sites d'hébergement partagé, les fichiers.htaccess sont lus lors de chaque demande. Les modifications effectuées au niveau de ces fichiers prennent donc effet immédiatement. Test du service CGI CGI (Common Gateway Interface) est une interface destinée à associer vos pages web à d'autres programmes fonctionnant sur le serveur auxquels les visiteurs n'ont normalement pas accès. La plupart des sites web d'entreprises sur internet utilisent les programmes ou scripts CGI afin de permettre à leurs visiteurs de naviguer dans des catalogues en ligne et de suivre leurs commandes en temps réel. Le sous-répertoire "webspace/cgi-bin" est situé dans votre répertoire personnel. Ce sous-répertoire est prévu pour le stockage de vos fichiers CGI. Si votre abonnement comprend le support CGI, veuillez prendre quelques minutes pour tester le fonctionnement de votre CGI. Remarque : avant de commencer le test, assurez-vous que le support CGI est activé. Pour ce faire, rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. At the opened page click Web Hosting Settings and then select General tab. Cliquez sur le bouton Modifier et cochez la case Support CGI pour activer ce dernier. Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder les modifications. Pour tester CGIing : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Paramètres d'hébergement web et sélectionnez l'onglet CGI-bin. 2 Cliquez sur l'url de la page de test CGI-bin dans la partie Comment utiliser CGI-Bin. 3 La page de test s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. Si celle-ci contient le groupe de mots "Le test du service CGI (avec sh)" en rouge et bleu, ceci signifie que votre service CGI fonctionne correctement et que vous pouvez sauvegarder les fichiers CGI dans le répertoire webspace/cgi-bin. Utilisation du WAP Le but du WAP (Wireless Application Protocol) est de présenter des contenus provenant de l'internet sur des appareils sans fil, tels que les téléphones mobiles. Pour connaître les capacités du WAP, rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Paramètres d'hébergement web et sélectionnez l'onglet WAP. La page contient simplement des informations utiles concernant le WAP. Le répertoire prévu pour le stockage des fichiers pour le WAP est webspace/httpdocs/index.wml. Écrasez index.wml avec votre fichier à l'aide du gestionnaire de fichiers. Pour vérifier la disponibilité du support WAP, essayez d'accéder à votre site à l'aide de votre GSM. 93

94 Utilisation de domaines Caractéristiques avancées Définition des types MIME Les types MIME (Multipurpose Internet Mail Exchange) indiquent aux navigateurs comment traiter des extensions spécifiques. Par exemple, le type MIME txt/html correspond aux extensions htm, html et shtml sur la plupart des serveurs. Il indique par conséquent à votre navigateur qu'il doit interpréter tous les fichiers comprenant ces extensions comme des fichiers HTML. L'ouverture du fichier nécessite l'installation d'une application appropriée. Par exemple, une image qui vous est envoyée par possède un type MIME. Lors de la réception de ce fichier, une application associée au type de fichier concerné doit être installée, par exemple, ACDSee, Adobe Photoshop ou une autre application de visualisation d'images. Pour traiter les types MIME : Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Paramètres d'hébergement web et sélectionnez l'onglet Types MIME. Une liste des extensions ainsi que des applications respectives pouvant les traiter s'affiche. POA vous permet d'ajouter des extensions spécifiques à la liste : 1 Cliquez sur le bouton Définir un nouveau type MIME. 2 Introduisez le type MIME ainsi que les extensions dans les champs appropriés. 3 Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder les données introduites. Le nouveau type MIME est affiché dans la liste Types MIME définis par l'utilisateur. Pour supprimer le type MIME, cochez la case correspondant au type MIME et cliquez sur le bouton Supprimer. Définition de Handlers Apache Un Handler est une représentation interne à Apache de l'action qui doit être effectuée lors de l'appel d'un fichier. Généralement, les fichiers ont des Handlers implicites, basés sur le type de fichier. Normalement, tous les fichiers sont simplement servis par le serveur, mais certains types de fichier peuvent être traités séparément. Sur la base des extensions des noms des fichiers, des Handlers peuvent être spécifiés sans relation avec le type de fichier. Si, pour quelque raison que ce soit, vous souhaitez modifier le traitement des fichiers Apache par défaut ou en définir un nouveau, il suffit de sélectionner un Handler et de spécifier la ou les extensions de fichier devant y être associées. Pour définir un Handler : 94

95 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Paramètres d'hébergement web et sélectionnez l'onglet Avancé. Ouvrez le sousélément Handlers Apache. 2 Dans la partie Handlers définis par l'utilisateur, cliquez sur le bouton Ajouter un nouvel Handler. L'écran présentant les champs pour l'ajout d'un Handler s'ouvre alors. Les Handlers intégrés dans la configuration standard sont les suivants : send-as-is - envoyer le fichier avec en-têtes HTTP "as is". cgi-script - traiter le fichier comme un script CGI. imap-file - analyser en tant qu'"imagemap rule file". server-info - obtenir les informations de configuration du serveur. server-parsed - le serveur exécutera des directives SSI dans le fichier. server-status - obtenir le rapport de statut du serveur. type-map - analyser en tant que "type map file" pour les négociations relatives au contenu. 3 Sélectionnez le type de Handler dans la liste déroulante et introduisez la ou les extensions qu'il sera amené à traiter. 4 Cliquez sur Soumettre. Le nouvel Handler sera affiché dans la liste Handlers définis par l'utilisateur. Configuration de la protection contre le hotlinking POA vous permet de protéger vos sites web contre le hotlinking non autorisé. Il est question de hotlinking lorsque le propriétaire d'un autre site web établit un lien direct avec un ou plusieurs de vos fichiers multimédias ou d'images afin d'insérer ceux-ci dans sa propre page web. Il s'agit en fait d'un double vol : votre propriété intellectuelle est bafouée et la largeur de bande utilisée par ce site vous est facturée. En activant la protection contre le hotlinking, vous empêchez certains sites web d'accéder aux fichiers situés sur votre site web. Pour activer la protection contre le hotlinking sur votre site web, procédez comme suit : Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Paramètres d'hébergement web et sélectionnez l'onglet Avancé. Ouvrez le sous-onglet Protection contre le hotlinking. 95

96 Utilisation de domaines 1 L'option Protection contre le hotlinking est désactivée par défaut. L'icone du statut est grisé. 2 Cliquez sur le bouton Activer pour activer la protection contre le hotlinking. Le statut devient On. Votre site web est maintenant protégé contre le hotlinking. 3 Cliquez sur le bouton Modifier pour définir les paramètres de protection contre le hotlinking. L'écran Configurer la protection contre le hotlinking apparaît. 4 Les paramètres de configuration suivants sont disponibles : URL pour autoriser l'accès - Spécifier les URL menant aux fichiers disponibles pour le hotlinking. Extensions de fichier à refuser - Spécifier les extensions de fichiers auxquelles l'accès doit être refusé. URL vers lesquelles rediriger - Spécifier les URL de redirection des utilisateurs essayant d'ouvrir des fichiers protégés. 5 Cliquez sur le bouton Soumettre pour sauvegarder la nouvelle configuration. IP Deny Manager Utilisez cette fonctionnalité pour bloquer l'accès à votre site web au départ d'adresses IP spécifiques. 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. À la page qui s'ouvre, cliquez sur Paramètres d'hébergement web et sélectionnez l'onglet Avancé. Ouvrez le sousonglet IP Deny Manager. 2 Cliquez sur le bouton Ajouter une nouvelle adresse IP. L'écran Ajouter l'adresse IP comprenant le champ prévu pour l'introduction de l'adresse IP à bloquer s'ouvre alors. 3 Introduisez les adresses IP ou noms d'hôtes auxquels vous souhaitez refuser l'accès. 4 Cliquez sur Soumettre. La nouvelle adresse IP apparaîtra dans la liste des adresses IP bloquées. Configuration de sites web IIS Gestion de mappages IIS En ce qui concerne POA, le mappage consiste à associer un moteur de script (tel qu'asp, ASP.NET, Perl, etc.) à une extension de script. Un mappage définit le moteur de script devant être utilisé pour le traitement des fichiers présentant une extension donnée. Par exemple, avant que des fichiers.asp ne puissent être ouverts sur un site web, le mappage "asp" pour le moteur ASP doit être défini dans POA. Dans le cas contraire, les visiteurs du site web obtiendront un message d'erreur tel que "La page ne peut être trouvée" lorsqu'ils essaient d'accéder à de tels fichiers. 96

97 Utilisation de domaines Lors de la fourniture de votre site web, les mappages prédéfinis (mappages de système créés par votre fournisseur) sont copiés sur ce site et utilisés par défaut. Vous pouvez néanmoins gérer des mappages pour un moteur de script supporté dans POA, pour autant que le fournisseur l'autorise. En cas de désactivation par le fournisseur de la personnalisation des mappages pour un moteur de script donné, vous ne pourrez voir que ces mappages par défaut. L'activation par le fournisseur de la personnalisation des mappages pour un moteur de script vous permet d'effectuer différentes opérations au niveau des mappages de ce moteur, telles que : Ajout de nouveaux mappages Modification de mappages Suppression/réinitialisation de mappages Activation/désactivation de mappages Vous trouverez de plus amples informations relatives à ces opérations dans la suite de la présente section. Pour accéder à la liste des mappages pour votre espace web, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. 2 Dans la section Outils du site web, cliquez sur Plus d'outils... pour dérouler la liste des outils. Sélectionnez ensuite Mappages. La liste des moteurs de script disponibles et de leurs mappages apparaît à l'écran. Ajout d'un nouveau mappage Pour ajouter un nouveau mappage pour un moteur de script : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. 2 Dans la section Outils du site web, cliquez sur Plus d'outils... pour dérouler la liste des outils. Sélectionnez ensuite Mappages. La liste des moteurs de script disponibles et de leurs mappages apparaît à l'écran. 3 Sélectionnez un moteur de script pour lequel vous souhaitez créer un mappage en cliquant sur le nom du moteur désiré dans la colonne Moteur. La page comprenant la liste complète des mappages pour le moteur sélectionné apparaît à l'écran. Remarque : vous ne pouvez ajouter un nouveau mappage qu'aux moteurs de script pour lesquels l'indicateur Personnalisable affiche Oui. Dans le cas contraire, un message d'avertissement tel que "Les mappages pour ASP sont en lecture seule" apparaîtra. 4 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouveau mappage. La boîte de dialogue "Ajouter un nouveau mappage" s'ouvre alors. Spécifiez les propriétés de mappage suivantes : Introduisez une extension de fichier associée au moteur de script (par exemple, l'extension de fichier "php" pour le moteur de script PHP) dans le champ Extension. Remarque : si vous introduisez une extension déjà définie pour le moteur de script utilisé actuellement ou pour un autre de la liste, un message d'erreur Introduction erronée tel que "Extension "cgi" déjà définie pour Perl" s'affichera à l'écran. Vous ne 97

98 Utilisation de domaines pouvez donc associer une même extension à plusieurs moteurs de script (ASP.NET 1.1 et ASP.NET 2 constituent la seule exception. Ils ne peuvent cependant pas être activés simultanément sur un même site). Sélectionnez dans la partie Verbes les verbes HTTP que vous souhaitez associer au moteur en cochant les cases correspondantes. Spécifiez les propriétés Avancées du mappage en cours de création. Elles diffèrent en fonction du type d'hébergement web de votre espace web : IIS 6.0 ou IIS 7.0. Dans le cas d'iis 6.0 : Cochez la case Moteur de script si vous souhaitez faire fonctionner l'application dans un répertoire sans autorisation d'exécution. Laissez la case vide dans le cas contraire. Cochez la case Vérifier l'existence du fichier pour activer la vérification de l'existence du fichier script souhaité. Dans le cas d'iis 7.0 : Sélectionnez le niveau d'accès pour le nouveau mappage dans le menu Accès souhaité. Les valeurs possibles sont : Aucun, Lecture, Écriture, Script, Exécution. Lors de l'arrivée d'une requête correspondant à ce mappage, IIS7 vérifie les paramètres d'accès souhaité du mappage par rapport aux droits relatifs aux facilités pour le site web. Si les droits relatifs aux facilités pour le site web sont insuffisants pour l'accès demandé, la demande est rejetée. Cochez la case Vérifier l'existence du fichier pour activer la vérification de l'existence du fichier script souhaité. Sélectionnez le Handler pour le nouveau mappage dans le menu Module géré pour le mode intégré. Le module géré est utilisé uniquement lorsque le pool d'applications IIS qui traite la demande fonctionne dans le mode intégré de IIS 7.0 (pour plus d'informations sur les modes des pools d'application IIS 7, consultez la section "Switching Application Pool Mode for IIS 7.0 Websites"). Cette option est uniquement disponible pour les mappages ASP.NET 2. 5 Cliquez sur le bouton Soumettre pour clôturer la création du mappage. Le nouveau mappage apparaît dans la liste des mappages de moteurs de script. Vous venez de créer un mappage personnalisé. Pour modifier le mappage existant : 1 Suivez les étapes de 1 à 5 décrites ci-dessus pour accéder à la liste complète des mappages d'un moteur de script particulier. 2 Sélectionnez le mappage requis en cliquant sur son nom d'extension situé dans la colonne Extension de la liste. 3 Cliquez sur le bouton Modifier. Une fois que vous avez modifié un mappage, l'indicateur Modifié affichera Oui. 98

99 Utilisation de domaines Réinitialisation/Suppression de mappages Comme stipulé plus haut, les mappages créés par le fournisseur sont appelés "mappages de système", tandis que les mappages créés par vos soins sont appelés "mappages personnalisés". Les mappages de système ne peuvent pas être supprimés du système. Si vous les avez modifiés, vous pouvez réinitialiser les mappages de système. Vous pouvez, par contre, supprimer les mappages personnalisés. Pour supprimer/réinitialiser un mappage existant : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. 2 Dans la section Outils du site web, cliquez sur Plus d'outils... pour dérouler la liste des outils. Sélectionnez ensuite Mappages. La liste des moteurs de script disponibles et de leurs mappages apparaît à l'écran. 3 Sélectionnez un moteur de script pour lequel vous souhaitez supprimer/réinitialiser un mappage en cliquant sur le nom du moteur désiré dans la colonne Moteur. La page comprenant la liste complète des mappages pour le moteur sélectionné apparaît à l'écran. Dans cette liste, les mappages de système affichent le type Système, les mappages personnalisés affichant quant à eux le type Personnalisé. Pour les mappages de système, un indicateur Modifié est également disponible, affichant Oui pour les mappages que vous avez modifiés, Non pour les mappages non modifiés (non modifiés,car créés par le fournisseur). Remarque : vous ne pouvez supprimer/réinitialiser un mappage existant que pour les moteurs de script pour lesquels l'indicateur Personnalisable affiche Oui. Dans le cas contraire, un message d'avertissement tel que "Les mappages pour ASP sont en lecture seule" apparaîtra. 4 Cochez les cases correspondant aux mappages que vous souhaitez réinitialiser/supprimer. Vous ne pouvez réinitialiser que les mappages de système pour lesquels l'indicateur Modifié affiche Oui. Vous pouvez supprimer tout mappage personnalisé. 5 Cliquez sur le bouton Réinitialiser/Supprimer. "Le message de confirmation "Êtes-vous certain de vouloir réinitialiser les mappages de système sélectionnés et de supprimer les mappages personnalisés sélectionnés?" s'affiche à l'écran. 6 Cliquez sur OK. Les mappages personnalisés sélectionnés ont été supprimés et ont donc disparu de la liste des mappages. Les mappages de système sélectionnés ont quant à eux été restaurés dans leur état initial (l'indicateur Modifié affiche Non). Désactivation/Activation des mappages Vous pouvez stopper temporairement le support d'une extension de script particulière en désactivant le mappage correspondant. Pour désactiver le ou les mappages d'un moteur de script, procédez comme suit : 99

100 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. 2 Dans la section Outils du site web, cliquez sur Plus d'outils... pour dérouler la liste des outils. Sélectionnez ensuite Mappages. La liste des moteurs de script disponibles et de leurs mappages apparaît à l'écran. 3 Sélectionnez un moteur de script pour lequel vous souhaitez désactiver un ou plusieurs mappages en cliquant sur le nom du moteur désiré dans la colonne Moteur. La page comprenant la liste complète des mappages pour le moteur sélectionné apparaît à l'écran. Remarque : vous ne pouvez désactiver/activer un mappage existant que pour les moteurs de script pour lesquels l'indicateur Personnalisable affiche Oui. Dans le cas contraire, un message d'avertissement tel que "Les mappages pour ASP sont en lecture seule" apparaîtra. 4 Cochez les cases correspondant aux mappages que vous souhaitez désactiver. Vous pouvez ainsi désactiver plusieurs mappages en une fois. Vous ne pouvez désactiver que les mappages pour lesquels l'indicateur Activé affiche Oui. Remarque : vous pouvez également sélectionner un mappage à désactiver en cliquant sur le nom de son extension dans la colonne Extension de la liste. Les propriétés du mappage sélectionné apparaîtront à l'écran. 5 Cliquez sur le bouton Désactiver. Les mappages sélectionnés sont alors désactivés. L'indicateur Activé correspondant à ce mappage affiche Non. Pour activer un ou plusieurs mappages, suivez les étapes décrites ci-dessus, en cliquant cependant sur le bouton Activer à la dernière étape. Gestion des paramètres de performance En vue d'éviter un trafic excessif et d'accroître les performances du serveur, vous pouvez adapter les paramètres de performance d'iis à votre convenance, dans les limites définies par votre fournisseur. 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web, puis sur l'onglet Performances. 3 L'onglet Performances reprend les valeurs des paramètres en cours. 4 Cliquez sur le bouton Modifier pour modifier les paramètres par défaut. Les paramètres suivants sont disponibles dans l'écran d'édition : Limite des connexions. Définissez le nombre maximum de connexions simultanées de clients à votre serveur par défaut. Vous pouvez modifier le nombre maximum de connexions à votre serveur web dans les limites définies par le fournisseur. Si vous introduisez une valeur supérieure aux limites définies, celle-ci sera ramenée à la limite maximale autorisée. Un message vous avertira en outre de l'impossibilité d'appliquer la valeur introduite. Cette valeur supérieure sera 100

101 Utilisation de domaines cependant sauvegardée par le système : en cas d'extension ultérieure des limites, la valeur définie sera automatiquement appliquée. Time-out des connexions. Introduisez une valeur pour le time-out des connexions. Ce paramètre vous permet de configurer la durée, exprimée en secondes, durant laquelle le serveur maintiendra la connexion ouverte pour un client donné. Normalement, le navigateur web demandera au serveur de maintenir une connexion ouverte pour le client. Cette requête porte le nom de demande HTTP Keep-Alive. Le client peut utiliser cette connexion pour de multiples demandes sans que lui ou le serveur n'aient à passer par toutes les opérations nécessaires à l'établissement d'une connexion pour chaque demande. Les performances s'en trouvent fortement accrues tant pour le client que pour le serveur, et ce, particulièrement dans le cas des connexions à latence élevée. Lorsque le client n'a plus de demande, il en informe le serveur. La connexion est alors désactivée et les ressources libérées. Si, pour l'une ou l'autre raison, le client ne parvient pas à désactiver la connexion, celle-ci restera ouverte indéfiniment. Une fois la durée définie dans le paramètre du time-out des connexions écoulée, le serveur désactive automatiquement la connexion. Vous pouvez modifier la limite de time-out des connexions dans la fourchette définie par le fournisseur. Si vous introduisez une valeur supérieure aux limites définies, celle-ci sera ramenée à la limite maximale autorisée. Un message vous avertira en outre de l'impossibilité d'appliquer la valeur introduite. Cette valeur supérieure sera cependant sauvegardée par le système : en cas d'extension ultérieure des limites, la valeur définie sera automatiquement appliquée. Http Keep-Alives. L'activation de ce paramètre permet à votre serveur de maintenir la connexion avec le client après exécution de la demande initiale. Il réduit le délai de time-out et l'utilisation du CPU. Ce mode n'est cependant pas supporté par tous les navigateurs. Largeur de bande maximale. Le paramètre de restriction de la largeur de bande vous permet de configurer en kilobytes par seconde la largeur de bande maximale dédiée par le serveur au site web. Vous pouvez modifier les limites de largeur de bande dans la fourchette définie par le fournisseur. Si vous introduisez une valeur supérieure aux limites définies, celle-ci sera ramenée à la limite maximale autorisée. Un message vous avertira en outre de l'impossibilité d'appliquer la valeur introduite. Cette valeur supérieure sera cependant sauvegardée par le système : en cas d'extension ultérieure des limites, la valeur définie sera automatiquement appliquée. 5 Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder les paramètres nouvellement configurés. Gestion de la rotation des fichiers-journaux Un fichier-journal est créé par le serveur pour l'enregistrement des transactions sur le serveur web. L'analyse du fichier-journal permet d'obtenir des données relatives aux visiteurs de votre site : leur localisation, le type de requêtes utilisées pour accéder à votre site. Le fichier-journal recueille à cette fin différents types de données : date et heure des transactions, URL et adresse IP du demandeur, code de statut de la demande, User Agent String, etc. 101

102 Utilisation de domaines En l'absence de toute action, un fichier-journal peut se développer sans limites, ce qui peut poser des problèmes. Un fichier-journal de grande taille est en effet difficile à manipuler et le système de fichiers risque d'être à court d'espace. La rotation des fichiers-journaux constitue une solution à ce problème générique de croissance des fichier-journaux. Elle implique le déplacement régulier (nocturne ou hebdomadaire) d'un fichierjournal existant vers un autre nom de fichier et un redémarrage avec un fichier-journal vide. Après un certain laps de temps, les anciens fichiers-journaux sont supprimés. Pour configurer la rotation des logs, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web, puis sur l'onglet Logging. Cet onglet affiche les paramètres en cours de la rotation des fichiers-journaux. 3 Pour modifier les paramètres de rotation des fichiers-journaux, cliquez sur Modifier. 4 Sélectionnez les paramètres appropriés dans les listes déroulantes. Fréquence de rotation des fichiers-journaux. Sélectionnez la fréquence de rotation des fichiers-journaux. Les variantes disponibles sont : Jamais, Mensuelle, Hebdomadaire, Quotidienne. Archiver les fichiers-journaux après. Sélectionnez le délai au terme duquel l'ancien fichierjournal sera archivé (.gzip). Les variantes disponibles sont : Un mois, Deux mois, Trois mois, Quatre mois, Cinq mois, Un semestre, Un an, Un an et demi, Deux ans, Trois ans. Garder les fichiers-journaux pendant. Sélectionnez le délai à l'échéance duquel les fichiers archivés seront supprimés. Les variantes disponibles sont : Un mois, Deux mois, Trois mois, Quatre mois, Cinq mois, Un semestre, Un an, Un an et demi, Deux ans, Trois ans. 5 Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder les paramètres. Les fichiers-journaux faisant l'objet de la rotation sont stockés dans le répertoire Logs au format svc<site_id>_ex<date>.log, où : <site_id> est l'identifiant de site web dans la métabase IIS <date> est l'horodatage du fichier-journal au format AAMMJJ. Pour les cycles mensuels, la valeur <date> est indiquée au format AAMM. Gestion des documents par défaut Un document par défaut est une page qui est renvoyée si aucun document n'est spécifié dans l'url d'une demande. Exemple : un client introduit dans le navigateur. Le serveur web IIS vérifie si un document par défaut est configuré pour ce site. Si tel est le cas, le navigateur renvoie ce document. Grâce à cette fonctionnalité, les clients n'ont pas à spécifier de document pour chaque site qu'ils visitent. Pour voir la liste des documents par défaut, 102

103 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web, puis sur l'onglet Documents par défaut. Les noms des pages repris dans la liste sont ceux recherchés par IIS lorsqu'aucune page n'est spécifiée dans une requête. Lors de sa recherche, IIS parcourt cette liste dans l'ordre indiqué ici. IIS utilise la première page convenant à la requête. Pour modifier cet ordre ou ajouter une nouvelle page par défaut, cliquez sur le bouton Modifier au-dessus de la liste. Introduisez le nom du nouveau document sur la page de modification. Utilisez la touche ENTER, le point-virgule ou la virgule comme séparateur pour insérer le document au bon endroit. Cliquez enfin sur Soumettre. Personnalisation des documents d'erreur Les documents d'erreur sont des pages internet présentées à l'utilisateur en cas d'erreur imprévue lors de l'accès à l'url souhaitée. Vous pouvez rendre votre site web plus attrayant et plus accueillant en personnalisant les messages d'erreur au moyen des messages originaux indiquant le motif de l'erreur. Ce type de message, par exemple un script ASP, alerte le webmaster, enregistre l'incident, affiche un message d'erreur à l'écran de l'utilisateur final et amène l'utilisateur à la page par défaut. Outre l'utilisation de messages, vous pouvez diriger un utilisateur vers une page web donnée remplaçant la page d'erreur par défaut. Vous pouvez également ramener l'utilisateur à la page précédemment visualisée. L'utilisation de scripts étant possible, vous pouvez tirer profit des messages d'erreur en diagnostiquant sur leur base les problèmes survenant au niveau de votre site web. Pour personnaliser les documents d'erreurs, 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web, puis sur l'onglet Documents d'erreur. 3 Cliquez sur le numéro de code de la page d'erreur que vous souhaitez personnaliser. Les informations relatives à la configuration actuelle de la page d'erreur s'affichent à l'écran. Les modes suivants peuvent être sélectionnés pour l'affichage des pages d'erreur : Document IIS par défaut - Dans ce mode, le navigateur affichera la page d'erreur par défaut d'iis. Par défaut - Le navigateur affichera uniquement le code d'erreur et une description, comme "404 Non trouvé". Fichier - Vous pouvez introduire sur votre ordinateur local le chemin absolu vers le fichier que vous souhaitez substituer à la page d'erreur par défaut. 4 Cliquez sur Soumettre pour appliquer le nouveau mode. Vous pouvez également effectuer une personnalisation groupée des pages d'erreur en les dirigeant soit vers un texte par défaut, soit vers un document IIS par défaut. Pour ce faire, vérifiez les codes d'erreur dont vous souhaitez changer le type et cliquez sur le bouton correspondant (Régler sur 103

104 Utilisation de domaines texte par défaut ou Régler sur document par défaut) au-dessus de la liste des codes. Confirmez l'opération en cliquant sur Oui dans la fenêtre de dialogue qui apparaît. Définition des types MIME Les types MIME (Multipurpose Internet Mail Exchange) indiquent à un navigateur web ou à une application de messagerie comment traiter les fichiers reçus d'un serveur. Pour lire le fichier, vous avez besoin d'une application capable de traiter le fichier envoyé. Lorsque deux fichiers, un document Word et une image, sont envoyés par , tous deux sont encodés MIME. Lors de la réception de ces fichiers, une application doit être associée à chaque type de fichier. Microsoft Word ou, éventuellement, un autre traitement de texte sera associé au document Word, permettant ainsi de lire le fichier en question, tandis qu'acdsee, Adobe Photoshop ou un autre logiciel de visualisation d'image sera associé à l'image. Pour voir la liste des extensions et les applications permettant de les traiter, 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web, puis sur l'onglet types MIME. Outre les extensions présentées dans la liste, vous pouvez trouver des fichiers présentant certaines extensions spécifiques. POA vous permet d'ajouter les nouveaux types de fichier devant être traités par l'application en question. Pour ce faire : 1 Rendez-vous dans l'onglet Défini par le client. 2 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouveau type MIME. 3 Introduisez le type MIME ainsi que les extensions à traiter dans les champs appropriés. Figure 13 : définition des types MIME 4 Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder les données introduites. Le nouveau type MIME est affiché dans la liste dans le sous-onglet Défini par le client de l'onglet Types MIME. Si vous ajoutez maintenant à votre site web un fichier muni de l'extension zzz, l'application video/x-ms-asf sera utilisée sur l'ordinateur de l'utilisateur pour ouvrir ce fichier. Pour supprimer le type MIME défini par l'utilisateur, cochez simplement la case correspondante dans la liste et cliquez sur le bouton Supprimer. 104

105 Utilisation de domaines Activation/Désactivation du support ActivePerl POA vous permet d'activer/désactiver ActivePerl dans l'espace web. Vous pouvez activer/désactiver le support ActivPerl pour l'ensemble des sites web de votre espace web. ActivePerl est la version de Perl d'activestate ayant fait l'objet d'un contrôle de qualité. Prête à l'installation, elle est disponible pour AIX, HP-UX, Linux, Mac OS X, Solaris et Windows. Attention!vous n'avez pas la possibilité d'activer/désactiver le support ActiverPerl sur les sites web SharePoint. Lorsque la propriété Support ActivePerl est activée, le système configure les sites web IIS afin que les fichiers présentant les extensions.pl,.plx et.cgi demandés par les clients soient traités par le moteur de script Perl. Pour activer le support Active Perl, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web, puis sur l'onglet Général. 3 Sélectionnez dans la fenêtre Paramètres de base le champ Support ActivePerl. Si la propriété est activée, l'indicateur de statut se trouve sur On. Si la propriété est désactivée, le statut se trouve sur Off. Si le statut est Off et que vous souhaitez activer la propriété afin de fournir le support d'activeperl sur votre site web, cliquez sur le bouton Modifier situé en bas de la page et sélectionnez le mode ActivePerl devant être utilisé sur le site web : Remarque : s'il n'est pas possible de sélectionner le mode ActivePerl dans votre panneau de configuration, ceci signifie cette fonctionnalité est désactivée en raison des particularités de votre abonnement. Dans ce cas, vous pouvez uniquement activer/désactiver ActivePerl. Si vous avez besoin de cette fonctionnalité, veuillez contacter votre fournisseur. 4 Cliquez sur le bouton Soumettre pour confirmer les modifications. La propriété Support ActivePerl est activée. À l'inverse, pour désactiver la propriété, cliquez sur Modifier et sélectionnez l'option Off en regard de Support d'activeperl. Gestion des paramètres du pool d'applications IIS La présente section traite des informations relatives à deux paramètres du pool d'applications IIS - Type de pool et Mode de pool - et fournit les instructions détaillées relatives à leur gestion. POA vous offre la possibilité d'isoler vos sites web des sites web d'autres clients situés sur le même serveur IIS (6.0 ou 7.0) en passant du type de pool d'applications d'un espace web à un autre. Deux types de pools d'applications sont disponibles dans POA :

106 Utilisation de domaines Pool d'applications partagé un pool d'applications faisant tourner les sites web de tous les clients. Pool d'applications exclusif un pool d'applications faisant uniquement tourner les sites web liés à votre espace web. Vous pouvez faire passer l'espace web du pool d'applications partagé au pool d'applications exclusif et inversement (pour autant que cette fonctionnalité soit comprise dans votre abonnement) pour pouvoir également faire passer l'ensemble des sites web de cet espace web dans le pool d'applications partagé/exclusif. Attention : lors du passage du pool d'applications exclusif au pool d'applications partagé, veuillez noter qu'en ce qui concerne les applications du pool fonctionnant avec la base de données sur une connexion sécurisée, l'accès à la base de données sera détruit. Si vous souhaitez restaurer le pool d'applications exclusif ultérieurement, vous devrez restaurer manuellement les paramètres de connexion sécurisée à la base de données (voir page 156). Le pool d'applications exclusif possède son propre ensemble de ressources système. Les erreurs survenant sur les sites web d'autres clients dans le pool d'applications partagé n'affecteront pas les sites web situés dans le pool d'applications exclusif, celui-ci assurant un plus haut niveau de sécurité et de stabilité pour vos sites web. Vous pouvez passer d'un mode du pool d'applications à l'autre pour les espaces web situés sur le serveur IIS 7.0. Le paramètre du mode du pool d'applications peut présenter deux statuts : Intégré permet d'utiliser la nouvelle fonctionnalité IIS 7.0. Il intègre la fonctionnalité IIS et la fonctionnalité ASP.NET. "Forms Authentication" (une fonctionnalité ASP.NET) peut, par exemple, être utilisée avec des applications autres qu'asp.net (avec des applications d'asp, par exemple). Le mode peut être activé uniquement lorsqu'asp.net 2.0 ou ASP.NET 4.0 est activé dans votre espace web (voir la section "Configuration des paramètres communs à tous les sites web dans l'espace web" plus haut dans le présent chapitre). Classique fournit la compatibilité avec IIS 6.0. En cas d'activation de ce statut, la fonctionnalité IIS n'est pas intégrée avec la fonctionnalité ASP.NET. Activez ce mode si vous utilisez ASP.NET 1.1. Pour configurer les paramètres du pool d'applications IIS, procédez comme suit : 106

107 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Paramètres d'hébergement web, puis sur l'onglet Pool d'applications IIS. Les paramètres du pool d'application IIS sont affichés. 3 Cliquez sur le bouton Modifier. Les paramètres du pool d'applications sont disponibles pour modification. Effectuez les modifications nécessaires : Cliquez, en regard de Type de pool, sur la case d'option appropriée : Exclusif ou Partagé. Cliquez, en regard de Mode de pool, sur la case d'option appropriée : Intégré ou Classique. Remarque : le paramètre Mode de pool n'est présent que dans le cas d'espaces web IIS 7.0. Sauf si ASP.NET 2.0 ou ASP.NET 4.0 est activé dans votre espace web, la bouton d'option Intégré n'est pas disponible. 4 Cliquez sur Soumettre pour confirmer et sauvegarder les modifications. Le mode de pool par défaut est configuré par le fournisseur. Si vous utilisez ASP.NET 1.1, vous pouvez uniquement activer le mode "Classique". Le nombre de pools d'applications exclusifs disponibles pour vos sites web peut être limité par votre abonnement. Une fois le nombre maximum de pools d'applications exclusifs atteint, vous ne pourrez plus changer de type de pool après avoir cliqué sur le bouton Modifier. Dans ce cas, vous pouvez : augmenter le nombre de pools d'applications exclusifs disponibles dans votre abonnement (vous devez, pour ce faire, contacter votre fournisseur). faire passer un espace web en pool d'applications partagé, puis un autre espace web en pool d'applications exclusif. Utilisation de Microsoft FrontPage pour la gestion de domaines distincts POA vous permet d'activer FrontPage (FP) sur des domaines distincts dans un hébergement web donné. Vous pouvez ainsi gérer plus facilement du contenu web dans un domaine sans perdre de temps à le localiser dans FP. Si FP est déjà activé dans l'un de vos domaines, vous ne pouvez activer FP dans les domaines situés à d'autres niveaux dans le chemin menant à l'emplacement du site web correspondant à ce domaine. Par exemple, si FP est activé à l'emplacement dirc dans le répertoire wwwroot/dira/dirb/dirc/dird, il sera impossible de l'activer aux emplacements dira, dirb et dird. Vous êtes toutefois libre d'activer FP sur des sites web présentant des emplacements dans d'autres sous-répertoires de dira et dirb. 107

108 Utilisation de domaines Installation de FrontPage dans un domaine Pour activer FP dans un domaine distinct, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 La liste de vos domaines s'ouvre alors. 3 Cliquez sur le lien Activer la gestion du contenu correspondant au domaine souhaité, puis cliquez sur Installer FrontPage. 4 Spécifiez l'utilisateur du service FrontPage. Deux variantes sont possibles ici : Vous pouvez attribuer un utilisateur du service existant en cliquant sur l'option Utilisateur du service existant et en sélectionnant dans la liste déroulante le login UPN de l'utilisateur souhaité. un nouvel utilisateur du service FrontPage dans le domaine. Sélectionnez, pour ce faire, l'option Nouvel utilisateur du service. Cliquez sur Suivant. 5 Si vous avez sélectionné Nouvel utilisateur du service à l'étape précédente, introduisez les paramètres suivants pour l'utilisateur du service : Introduisez dans le champ Nom d'affichage le nom du nouvel utilisateur de services tel qu'il apparaîtra dans POA. Introduisez dans le champ Login le nouveau login de l'utilisateur de services dans le format UPN (User Principal Name). Pour le login UPN, vous devez introduire le nom de login et sélectionner un domaine existant dans la liste déroulante. Spécifiez le mot de passe que l'utilisateur de services utilisera pour démarrer un service. Vous devez introduire deux fois le même mot de passe : dans les champs Mot de passe et Confirmer le mot de passe. Si vous préférez que le système génère un mot de passe, cliquez sur le bouton Générer un nouveau mot de passe. Cliquez sur Suivant pour continuer. 6 Cochez la case Authoring si vous souhaitez activer la modification à distance du contenu du site web. Si cette option est activée, l'utilisateur du service pourra ouvrir le site web via FrontPage Client. 108

109 Utilisation de domaines Figure 14 : case "Authoring" cochée L'adresse destinée aux fonctionnalités FrontPage peut être introduite dans le champ E- mail. Cette adresse est utilisée en tant que valeur des champs "From" et "Reply" dans les messages électroniques envoyés par FrontPage lorsque celui-ci est installé sur un site web IIS. L'adresse du compte est indiquée par défaut. Vous pouvez utiliser la valeur par défaut ou introduire une valeur personnalisée. L'absence d'adresse signifie que les fonctionnalités FrontPage basées sur ne sont pas disponibles. 7 Cliquez sur le bouton Terminer. L'onglet Arperçu s'ouvre alors. Vous pouvez voir dans la partie Gestion du contenu que FP est activé dans le domaine et prêt à l'utilisation. Les liens Désinstaller FrontPage et Modifier les paramètres sont également visibles. Configuration des paramètres de FrontPage Vous pouvez modifier les paramètres FP installés dans un de vos domaines. Pour ce faire, procédez comme suit : 109

110 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom du domaine muni de FP souhaité. Les domaines munis de FP possèdent l'indication FrontPage dans la colonne Gestion du contenu. 3 Effectuez l une des opérations suivantes : Sous l'onglet Résumé, cliquez sur le lien Modifier les paramètres. Ouvrez l'onglet FrontPage. Cliquez ensuite sur le bouton Modifier. L'onglet FrontPage s'ouvre alors en mode édition. Vous pouvez uniquement y modifier le paramètre Authoring. 4 Cochez ou décochez la case Authoring selon que vous souhaitez ou non activer la modification à distance du contenu du site web. L'adresse destinée aux fonctionnalités FrontPage peut être modifiée dans le champ E- mail. Cette adresse est utilisée en tant que valeur des champs "From" et "Reply" dans les messages électroniques envoyés par FrontPage lorsque celui-ci est installé sur un site web IIS. L'absence d'une adresse indique l'indisponibilité des fonctionnalités FrontPage basées sur . 5 Cliquez sur le bouton Soumettre. 6 Si vous souhaitez configurer davantage de paramètres FP, cliquez sur le nom d'affichage sous l'onglet FrontPage. L'écran "Utilisateur du service" s'ouvre alors. Remarque : vous pouvez accéder directement à cet écran en vous rendant dans Hébergement > Configuration et administration > Utilisateurs du service et en sélectionnant l'utilisateur du service FrontPage. 7 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 8 Vous pouvez alors modifier les paramètres suivants : Afficher le nom Login Mot de passe 9 Cliquez sur le bouton Soumettre. Désinstallation de FrontPage Pour désinstaller FP dans un domaine distinct, procédez comme suit : 110

111 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous à Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom du domaine muni de FP souhaité. Les domaines munis de FP possèdent l'indication FrontPage dans la colonne Gestion du contenu. 3 Rendez-vous dans l'onglet Résumé, dans la partie Gestion du contenu et cliquez sur le lien Désinstaller FrontPage. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment désinstaller FrontPage? 4 Cliquez sur OK. La boîte de dialogue se ferme. Dans la partie Gestion du contenu, le champ Gestion du contenu indique Aucun tandis que le lien Désinstaller FrontPage apparaît. Utilisation du gestionnaire de fichiers Le gestionnaire de fichiers est un outil logiciel puissant basé sur le web vous permettant d'effectuer diverses actions en ligne au niveau de fichiers situés sur le serveur de votre espace web. Ces actions comprennent : la création de fichiers/répertoires ; le chargement de fichiers ; la copie de fichiers/répertoires ; le déplacement de fichiers/répertoires ; le remplacement de l'heure de la dernière modification du fichier/répertoire par l'heure actuelle ; la suppression de fichiers/répertoires ; le changement du nom de fichiers/répertoires ; droits de lecture, d'écriture et d'exécution peuvent être définis séparément. Toutes ces opérations peuvent être effectuées au niveau de n'importe quel fichier ou répertoire de votre répertoire root. Vous n'avez cependant pas l'autorisation de gérer un certain nombre de fichiers et de répertoires du système. Remarque :vous n'avez pas accès au répertoire webspace/cgi-bin via le gestionnaire de fichiers. Utilisez un protocole FTP pour accéder à ce répertoire. Le gestionnaire de fichiers opère de façon similaire dans les espaces web Windows et Linux. Les différences existantes sont traitées séparément dans les sections respectives ci-dessous. Important : si le support FrontPage est activé dans votre espace web, il se peut que vous receviez des messages d'erreur "Accès refusé" lorsque vous travaillez via le gestionnaire de fichiers avec des répertoires gérés par FrontPage. Il vous est par conséquent recommandé de 111

112 Utilisation de domaines désactiver le support FrontPage lorsque vous gérez votre espace web via le gestionnaire de fichiers. Accès à votre espace web via le gestionnaire de fichiers Pour accéder aux fichiers de votre site web via le gestionnaire de fichiers, procédez comme suit : 1 Rendez-vous à Sites web. Cliquez dans la liste sur le nom du domaine souhaité. Cliquez sur Gestionnaire de fichiers à la page qui s'ouvre. L'écran de gestion du gestionnaire de fichiers apparaît. 2 Ouvrez le gestionnaire de fichiers. Cliquez sur le lien Ouvrir le gestionnaire de fichiers dans un espace web Windows. Remarque : la fenêtre Avertissement de sécurité comportant le message "Cette page contient des éléments sécurisés et non sécurisés. Souhaitez-vous afficher les éléments non sécurisés?" apparaît lorsque vous entrez dans le gestionnaire de fichiers pour la première fois lors d'une session POA. Cliquez sur OK pour accéder au gestionnaire de fichiers. S'il s'agit d'un espace web Linux, cliquez sur l'un des liens Ouvrir le gestionnaire de fichiers : Dans la section Fichiers et répertoires doc_root HTTP pour accéder aux fichiers et répertoires ordinaires. Dans la section Fichiers et répertoires doc_root HTTPS pour accéder aux fichiers et répertoires protégés par SSL. Remarque :dans un espace web Linux, vous pouvez désactiver le gestionnaire de fichiers en cliquant sur le bouton Désactiver le gestionnaire de fichiers. Pour réactiver le gestionnaire de fichiers après sa désactivation, cliquez sur le bouton Activer le gestionnaire de fichiers qui apparaît au même écran. L'interface du gestionnaire de fichiers consiste en une liste de répertoires et de boutons de fonctionnement. La liste comprend les colonnes suivantes : 112

113 Utilisation de domaines Colonne des cases à cocher. Cochez les cases correspondant aux objets au niveau desquels des tâches doivent être exécutées. Nom. Le nom d'un répertoire ou d'un fichier. Cliquez sur le nom pour ouvrir un répertoire ou un fichier. Taille. La taille d'un objet. Dernière modification. La date et l'heure de la dernière modification d'un objet. Action. Les deux icones repris dans cette colonne (pour Windows) activent deux procédures. Cliquez sur l'icone de gauche pour renommer l'objet. Cliquez sur l'icone de droite pour modifier les paramètres d'autorisation pour l'objet en question. Remarque :dans le gestionnaire de fichiers de Linux, les droits sont gérés dans une colonne Droits distincte en cliquant sur l'enregistrement des droits pour l'objet en question. Figure 15 : navigation dans le gestionnaire de fichiers Cliquez sur l'un des mots soulignés pour classer les éléments de la liste par ordre alphabétique, par taille ou par date et heure de modification. 113

114 Utilisation de domaines Vous pouvez retrouver l'objet de votre recherche à l'aide du champ Filtre situé dans le coin supérieur gauche de l'écran du gestionnaire de fichiers. Introduisez le nom et l'extension de l'objet à trouver et cliquez sur le bouton situé à la droite du champ. Vous pouvez utiliser le caractère générique (*) pour la recherche. Pour vous déplacer plus rapidement dans le gestionnaire de fichiers, vous pouvez utiliser le champ Aller à. Introduisez le chemin vers l'objet en question et cliquez sur le bouton situé à droite dans le champ. Ajout de nouveaux répertoires et fichiers Utilisez les boutons d'action pour effectuer des tâches au niveau des répertoires et des fichiers. Pour créer un nouveau répertoire : Ouvrez le répertoire dans lequel vous souhaitez créer le nouveau répertoire. 2. Cliquez sur le bouton Créer un répertoire. La fenêtre Créer un répertoire s'ouvre alors. 3. Introduisez le nom du nouveau répertoire dans le champ correspondant de cette fenêtre et cliquez sur OK. Le nouveau répertoire apparaîtra dans la liste des répertoires et fichiers. Pour créer un nouveau fichier : 1. Ouvrez le répertoire dans lequel vous souhaitez créer le nouveau fichier. 2. Cliquez sur le bouton Créer un fichier. La fenêtre Créer un fichier s'ouvre alors. 3. Introduisez le nom du nouveau fichier dans le champ correspondant de cette fenêtre et cliquez sur OK. Le nouveau fichier apparaîtra dans la liste des répertoires et fichiers. Pour charger un nouveau fichier : 1. Ouvrez le répertoire dans lequel vous souhaitez charger le nouveau fichier. 2. Cliquez sur le bouton Charger des fichiers. La fenêtre Charger des fichiers s'ouvre alors. 3. Cliquez sur Parcourir et sélectionnez le fichier que vous souhaitez charger. Vous pouvez charger jusqu'à trois fichiers en une opération. Cliquez sur OK. Les nouveaux fichiers chargés apparaîtront dans la liste des répertoires et fichiers. Gestion des répertoires et fichiers existants Les boutons alignés à droite vous permettent d'exécuter des tâches au niveau de répertoires et de fichiers déjà repris dans la liste. Ces boutons peuvent également exécuter la même tâche au niveau de plusieurs répertoires et fichiers simultanément. Avant d'exécuter une tâche au niveau d'un ou plusieurs objets de la liste, cochez la ou les cases en regard des noms des objets en question dans la colonne d'extrême gauche de la liste. Pour exécuter simultanément une tâche au niveau des objets sélectionnés, cliquez sur le bouton correspondant. Pour copier un répertoire ou un fichier :

115 Utilisation de domaines 1. Sélectionnez le ou les objets que vous souhaitez copier. 2. Cliquez sur le bouton Copier vers. La fenêtre Copier vers s'ouvre alors. 3. Choisissez l'endroit où vous souhaitez copier les objets sélectionnés. Vous pouvez sélectionner un répertoire dans la liste déroulante Sélectionner un répertoire ou introduire le chemin menant au répertoire de destination dans le champ Introduire un nom de répertoire. Cliquez sur OK. Le ou les objets seront copiés dans le répertoire spécifié. Pour déplacer un répertoire ou un fichier : 1. Sélectionnez le ou les objets que vous souhaitez déplacer. 2. Cliquez sur le bouton Déplacer vers. La fenêtre Déplacer vers s'ouvre alors. 3. Choisissez l'emplacement où vous souhaitez déplacer les objets sélectionnés. Vous pouvez sélectionner un répertoire dans la liste déroulante Sélectionner un répertoire ou introduire le chemin menant au répertoire de destination dans le champ Introduire un nom de répertoire. Cliquez sur OK. Le ou les objets seront déplacés dans le répertoire spécifié. Pour mettre à jour un répertoire ou un fichier : 1. Sélectionnez le ou les objets dont vous souhaitez modifier la date et l'heure de la dernière modification. 2. Cliquez sur le bouton Mettre à jour. La fenêtre Mettre à jour s'ouvre alors. 3. Si vous souhaitez modifier la date et l'heure de la dernière modification pour tous les fichiers stockés dans le répertoire sélectionné, cochez la case Mettre à jour récursivement. 4. Cliquez sur OK. Vous pouvez maintenant voir dans la liste des répertoires et fichiers que la date et l'heure de la dernière modification des objets sélectionnés ont été mises à jour et correspondent aux dates et heures locales actuelles. Si vous avez activé la fonction "Mettre à jour récursivement", la date et l'heure de la dernière modification de tous les objets situés dans le répertoire sélectionné sont actualisées. Remarque :l'opération Mettre à jour n'est disponible que dans le gestionnaire de fichiers Windows. Pour supprimer un répertoire ou un fichier : 1. Sélectionnez le ou les objets que vous souhaitez supprimer. 2. Cliquez sur le bouton Supprimer. La fenêtre Supprimer s'ouvre alors. Cliquez sur OK pour confirmer votre intention de supprimer le ou les objets. Les objets seront supprimés. Pour renommer un répertoire ou un fichier : 1. Cherchez l'objet souhaité dans la liste. 115

116 Utilisation de domaines 2. Cliquez dans la rangée correspondant à l'objet concerné sur l'icone de gauche dans la colonne Actions. La fenêtre Renommer s'ouvre alors. 3. Introduisez un nouveau nom dans le champ correspondant. Cliquez sur OK. L'objet en question sera présenté dans la liste sous son nouveau nom. Pour décomprimer l'objet comprimé en format.zip : 1 Recherchez l'archive.zip requise. 2 Cliquez dans la rangée correspondant à l'objet concerné sur l'icone Décomprimer le fichier dans la colonne Actions. 3 L'objet comprimé sera décomprimé dans le répertoire courant. Remarques : 1. Le gestionnaire de dossiers ne supporte pas la décompression des archives de plus de 2 GB. 2. Le gestionnaire de dossiers ne supporte pas la décompression des archives protégées par mot de passe. Gestion des droits Le gestionnaire de fichiers vous permet d'accorder certains droits de serveur web pour certains répertoires et fichiers spécifiques sur votre serveur. Vous pouvez utiliser des droits pour contrôler si les visiteurs de votre espace web sont autorisés à voir un répertoire ou fichier particulier, à télécharger des informations ou à exécuter des fichiers spécifiques. Le gestionnaire de fichiers vous permet de configurer des paramètres d'autorisation. Pour ce faire, procédez comme suit : 116

117 Utilisation de domaines 1 Ouvrez l'écran de gestion des droits pour le fichier ou le répertoire souhaité : Dans le gestionnaire de fichiers Windows, cliquez dans la colonne Actions sur l'icone droit correspondant au fichier ou répertoire concerné. L'onglet Configuration des droits s'ouvre alors. Dans le gestionnaire de fichiers Linux, cliquez sur l'enregistrement correspondant dans la colonne Droits du tableau. La fenêtre Modifier les droits s'ouvre alors. Figure 16 : configuration des droits dans le gestionnaire de fichiers Linux 117

118 Utilisation de domaines 2 Cochez ou décochez l'une des cases disponibles dans le tableau des droits pour définir les droits que vous souhaitez accorder. Dans le gestionnaire de fichiers Linux, cochez la case Modifier les droits récursivement si vous souhaitez modifier les droits pour l'ensemble des fichiers repris dans le répertoire sélectionné. 3 Cliquez sur OK ou Appliquer pour sauvegarder les droits. Remarque : dans le gestionnaire de fichiers Windows, vous pouvez restaurer les droits par défaut en cliquant sur Actualiser. Tout visiteur de votre espace web peut alors traiter l'objet en question selon les droits définis pour l'utilisateur. Aperçu de la structure d'un espace web Structure du répertoire d'un espace web Apache Le tableau ci-dessous illustre la structure d'un espace web Apache dans POA. Chemin Propriété Mode Description log/ root:pemsrv rwxr-x--- Ce répertoire contient des fichiers-journaux pour tous les sites web attachés à l'espace web. Personne ne peut consulter les fichiersjournaux, à l'exception du groupe pemsrv qui comprend un utilisateur particulier, créé par le "Log Access Service" afin de permettre au client de lire ses propres fichiers-journaux. tmp/ apache:apache rwxr-x--- Répertoire temporaire utilisé pour les fichiers des sessions PHP, etc. Les utilisateurs d'apache disposent d'un droit d'écriture dans le répertoire, étant donné que mod_php l'utilise pour l'exécution de scripts PHP. webspace/ root:root rwxr-xr-x Le client ne peut pas modifier le contenu de ce répertoire. webspace/certs/ webspace/certs/http sd.pem root:root root:root rwxr-x--- rw Le répertoire contient des certificats sélectionnés par le client au départ de l'interface utilisateur POA. Ceux-ci sont destinés à être installés sur son site, sur une adresse IP exclusive. Les certificats sont des informations confidentielles. Le processus principal d'apache les lit pendant le démarrage. 118

119 Utilisation de domaines webspace/cgi-bin/ webspace/cgibin/test.cgi <user>:pemsrv <user>:pemcln rwxr-x--- rwxr-xr-x Répertoire pour les scripts CGI du client, qui peut introduire ses propres scripts ici. Le répertoire est lisible pour l'utilisateur du serveur Apache. Les scripts eux-mêmes doivent être lisibles et exécutables au moins pour le propriétaire (c.-àd. qu'il doivent faire l'objet de droits r et x). La propriété est importante. Si elle diffère des spécifications, mod_suexec refusera d'exécuter le script. Les scripts CGI sont exécutés à l'aide du répertoire courant webspace/cgi-bin/. Les UID/GID sont définis en <user>:pemcln. webspace/conf webspace/conf/vhost.conf root:root root:root rwxr-xr-x r Répertoire des fichiers de configuration. Il est uniquement modisécurisé pour le root. Les fichiers de configuration sont lisibles uniquement pour le root. Apache les lit lors du démarrage. webspace/errordocs/ webspace/errordocs/<http error code>.html root:pemsrv <user>:pemsrv rwxr-xr-x rw-r----- Les documents d'erreur sont uniquement lisibles par Apache et par le propriétaire de l'espace web. Le propriétaire de l'espace web peut les remplacer. webspace/httpdocs/ <user>:pemsrv rwxr-x--- Le document root des sites web est lisible par Apache pour le traitement des requêtes et par le propriétaire de l'espace web. Le propriétaire de l'espace web peut modifier le contenu de ce répertoire. Ces fichiers doivent être lisibles par tous pour être accessibles par Apache. Remarque : Lorsqu'il utilise POA 5.3 pour la première fois, le propriétaire de l'espace web peut combiner les répertoires httpdocs et httpsdocs, et utiliser le répertoire httpdocs standard pour tous les fichiers du site. Dans ce cas, les fichiers contenus dans le répertoire httpsdocs ne sont cependant pas copiés dans le répertoire httpdocs. webspace/httpsdocs/ <user>:pemsrv rwxr-x--- Document root pour sites web sécurisés. Autrement, il s'agit simplement d'un répertoire httpdocs/ tel que décrit ci-dessus. webspace/pd/ webspace/pd/<dir_id > root:pemsrv root:root rwxr-x--- r Fichiers d'autorisation pour répertoires protégés. Seul le root peut lire ces fichiers. 119

120 Utilisation de domaines webspace/webstat/ root:pemsrv rwxr-x--- Statistiques web générées par Webalizer. Le groupe système Apache peut lire ce répertoire pour l'accès via HTTP. webspace/webstatssl / root:pemsrv rwxr-x--- Statistiques web HTTPS. webspace/siteapps/ webspace/siteapps/< application name> <user>:pemsrv root:root --x--x--- --x--x--x Répertoire contenant des applications web Apache tierces distribuées avec POA. Les clients ne sont pas autorisés à modifier ces applications manuellement, mais peuvent uniquement les visualiser et les installer ou désinstaller via le panneau de configuration. Voir le tableau ci-dessous pour la structure du répertoire des applications web. webspace/webapps/ webspace/webapps/<a pplication name>/ <user>:pemsrv root:root --x--x--- --x--x--x Répertoire contenant les applications dites legacy, applications web tierces héritées des anciennes versions de POA. Depuis POA 2.6.5, ces applications sont encore supportées, mais ne sont plus mises à jour par POA. Les clients ne sont pas autorisés à modifier le contenu du répertoire manuellement, mais peuvent uniquement visualiser et installer ou désinstaller ces applications via le panneau de configuration. Remarque : ce répertoire n'est pas utilisé en cas de désactivation du support des applications "legacy" par POA. Voir le tableau ci-dessous pour la structure du répertoire des applications web. Structure de répertoire d'un espace web IIS Le tableau ci-dessous illustre la structure de l'espace web IIS dans POA. Répertoire anonftp config errdocs logs Description Inutilisé. Réservé au futur service d'hébergement FTP. Fichiers de configuration de Windows File Manager. Documents d'erreur adaptés. Lorsque vous personnalisez des documents d'erreur pour un site web au départ du panneau de configuration de POA, POA recherche ces documents dans ce répertoire. Fichiers-journaux d'un site web IIS/SharePoint. 120

121 Utilisation de domaines private statistics spsroot temp webapps wwwroot Private Database Folder pour bases de données Microsoft Access. Il est fortement recommandé de sauvegarder les fichiers de la base de données MS Access dans ce répertoire. Inutilisé. Réservé à une utilisation future. Répertoire root pour sites SharePoint. Leurs documents root mènent aux sousrépertoires de celui-ci. Répertoire temporaire ASP.NET. Applications web du client. Répertoire root pour sites web IIS. Leurs documents root mènent aux sous-répertoires de celui-ci. Utilisation de FTP FTP (File Transfer Protocol) est un protocole permettant l'échange de fichiers entre ordinateurs via l'internet. Il constitue le protocole le plus populaire actuellement pour le téléchargement en aval et en amont de contenu depuis/vers des sites web. Le protocole FTP ne crypte pas ou n'encode pas les données pendant le transfert, même si un serveur FTP est configuré pour exiger l'authentification de l'utilisateur. Toutefois, si votre serveur supporte le protocole Secure Sockets Layer (SSL), il est possible de configurer le service FTP pour que le transfert des données depuis et vers le serveur soit effectué en mode sécurisé. Si l'accès FTP est autorisé dans le cadre de votre abonnement, le service FTP est automatiquement configuré par POA pour chacun de vos espaces web : un compte d'utilisateur FTP est créé, avec son login/mot de passe unique (un mot de passe fort généré par POA). Après votre première connexion à POA, vous pouvez obtenir ces paramètres et les utiliser pour accéder à votre répertoire de site via FTP. La procédure d'obtention de vos informations d'identification FTP ainsi que le nombre d'options FTP disponibles diffèrent légèrement selon la plateforme d'hébergement (IIS ou Apache). Veuillez vous référer aux sous-sections ci-dessous pour plus de détails. Utilisation de FTP dans un hébergement web IIS Obtention des informations FTP et accès à l'espace web via FTP Pour obtenir vos données et informations d'identification pour l'accès FTP, rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur le lien Paramètres d'hébergement web sur le tableau de bord du domaine. Les informations suivantes sont affichées sous l'onglet Général : 121

122 Utilisation de domaines Dans le champ URL FTP, l'url d'accès direct à l'espace web via FTP. Dans les champs Login et Mot de passe, vos données d'identification FTP. Pour contrôler l'accessibilité d'un espace web via FTP, procédez comme suit : 1 Copiez l'url du serveur FTP affichée sous l'onglet Général et collez-la dans une fenêtre distincte du navigateur. 2 Connectez-vous à l'espace web en introduisant vos données d'identification dans la fenêtre de dialogue ouverte. La structure de l'espace web correspondant s'ouvre alors. Modification du mot de passe FTP Pour modifier votre mot de passe FTP, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur le lien Paramètres d'hébergement web sur le tableau de bord du domaine. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Introduisez le nouveau mot de passe, confirmez-le et cliquez sur Soumettre. Remarque :il ne vous est pas possible de modifier votre login FTP dans un espace web IIS, mais uniquement le mot de passe. Activation et désactivation du service FTP Vous pouvez, si nécessaire, désactiver le service FTP pour un espace web sélectionné. Pour désactiver le service FTP dans un espace web donné, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur le lien Paramètres d'hébergement web sur le tableau de bord du domaine. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Décochez la case Support FTP et cliquez sur Soumettre. Vous pourrez ultérieurement à tout moment réactiver le service FTP en cochant la case appropriée. Utilisation de FTP dans un hébergement web Apache Obtention des informations FTP et accès à l'espace web via FTP Pour obtenir vos données et informations d'identification pour l'accès FTP, rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Accès FTP. Les informations suivantes sont affichées sous l'onglet Général : 122

123 Utilisation de domaines Serveur FTP - l'url d'accès direct à l'espace web via FTP. Port - le port permettant d'accéder au serveur FTP. Adresse IP - l'adresse IP du serveur FTP. Champ DocumentRoot - l'emplacement du répertoire habituel des fichiers HTTP dans l'espace web. DocumentRoot SSL - l'emplacement du répertoire des fichiers protégés par SSL dans l'espace web. Type d'adresse IP - le type d'adresse IP attribué au domaine auquel appartient l'espace web (Partagée ou Exclusive). Nom de login FTP et Mot de passe FTP - vos données d'identification FTP pour l'accès à l'espace web. Pour contrôler l'accessibilité d'un espace web via FTP, procédez comme suit : 1 Copiez l'url du serveur FTP affichée sous l'onglet Général et collez-la dans une fenêtre distincte du navigateur. 2 Connectez-vous à l'espace web en introduisant vos données d'identification dans la fenêtre de dialogue ouverte. La structure de l'espace web correspondant s'ouvre alors. Modification des login et mot de passe FTP Pour modifier vos informations d'identification FTP, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Accès FTP. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Introduisez le nouveau login FTP dans le champ Nom de login FTP. 4 Cochez la case Changer le mot de passe. 5 Introduisez le nouveau mot de passe et confirmez-le ou cliquez sur Générer un nouveau mot de passe pour demander à POA de générer un mot de passe fort. 6 Cliquez sur Soumettre. Gestion des utilisateurs FTP Vous pouvez, dans le cadre de l'hébergement web Apache, accorder à des tiers l'accès à certains fichiers et répertoires dans votre espace web au moyen des informations d'identification que vous fournissez. Pour permettre cet accès, vous devez créer un certain nombre d'utilisateurs FTP. Ajout d'un utilisateur FTP Pour ajouter un nouvel utilisateur FTP, procédez comme suit : 123

124 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Accès FTP. 2 Rendez-vous dans l'onglet Utilisateurs. 3 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouvel utilisateur. 4 Introduisez le login du nouvel utilisateur dans le champ Nom de login FTP. Le login du nouvel utilisateur FTP comprend le préfixe codé en dur généré par POA et la partie personnalisée introduite par vous-même. 5 Introduisez le nouveau Mot de passe FTP et confirmez-le ou cliquez sur Générer un nouveau mot de passe pour obtenir un mot de passe fort généré par POA pour un utilisateur. 6 Choisissez, dans la partie Point d'entrée de l'écran, le répertoire accessible pour l'utilisateur dans votre espace web. Les options disponibles sont les suivantes : Le répertoire DocumentRoot (l'option Document root du site web) Le répertoire DocumentRoot SSL (l'option Document root du site web SSL) Le répertoire CGI (l'option Répertoire CGI du site web) 7 Limitez, si nécessaire, l'accès de l'utilisateur au sein du répertoire sélectionné en spécifiant un chemin relatif dans le champ Chemin. Modification du mot de passe et des privilèges d'un utilisateur FTP Pour modifier le mot de passe ou les privilèges d'accès d'un utilisateur FTP, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Accès FTP. 2 Rendez-vous dans l'onglet Utilisateurs. 3 Cliquez sur le Nom de login FTP du compte d'utilisateur souhaité. 4 Cliquez sur Modifier. L'écran passe en mode édition. 5 Changez selon vos souhaits la partie modisécurisée du nom de login, du mot de passe ou des paramètres d'accès de l'utilisateur et cliquez sur Soumettre. Consultez la section Ajout d'un utilisateur FTP (page 123) pour de plus amples informations sur les paramètres d'accès disponibles. Suppression d'un utilisateur FTP Pour supprimer un utilisateur FTP, procédez comme suit : 124

125 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Accès FTP. 2 Rendez-vous dans l'onglet Utilisateurs. 3 Sélectionnez dans la liste le compte d'utilisateur souhaité et cliquez sur Supprimer. 4 Cliquez sur OK dans l'écran de confirmation. Autorisation d'accès FTP anonyme dans un espace web Au besoin, vous pouvez charger certains fichiers et répertoires dans votre espace web et les rendre publiquement accessibles via FTP. C'est notamment le cas si vous souhaitez que les visiteurs de votre site puissent télécharger certains fichiers sans avoir à s'authentifier sur le serveur. Les utilisateurs FTP anonymes ont uniquement accès au répertoire ftp_anonymous dans votre espace web. Vous devez donc placer les fichiers disponibles au téléchargement dans ce répertoire. Le répertoire ftp_anonymous comprend le sous-répertoire incoming prévu pour le chargement de fichiers par les utilisateurs FTP anonymes. Pour pouvoir fournir un accès public à votre espace web, vous devez activer et configurer l'accès utilisateur anonyme à votre espace web dans le panneau de configuration. Remarque : vous ne pouvez accorder l'accès FTP anonyme à vos utilisateurs que si votre domaine est muni d'une adresse IP exclusive. Pour permettre l'accès FTP anonyme et en fixer les limites, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Accès FTP. 2 Sous l'onglet Général, cliquez sur le bouton Modifier. 3 Cochez, dans la partie Paramètres anonymes de l'écran, la case Accès anonyme. 4 Configurez les paramètres suivants pour l'accès FTP anonyme : a b c d e Maximum de connexions simultanées - le nombre maximum de connexions simultanées d'utilisateurs FTP anonymes à votre espace web. Maximum de connexions simultanées par hôte - le nombre maximum de connexions simultanées à votre espace web établies depuis un hôte. Largeur de bande de téléchargement - la vitesse de transmission maximale pour le téléchargement de fichiers depuis votre espace web, exprimée en Kbytes/sec. Cette limite est appliquée par connexion. Cochez la case Autoriser le chargement dans le répertoire "incoming" si vous souhaitez permettre aux utilisateurs FTP anonymes de charger des fichiers dans le sous-répertoire incoming (situé dans le répertoire ftp_anonymous dans votre espace web). Si vous avez sélectionné l'autorisation Autoriser le chargement dans le répertoire "incoming", vous pouvez également limiter l'espace-disque disponible pour le chargement 125

126 Utilisation de domaines de fichiers en réglant le paramètre Limite de l'espace-disque dans le sous-répertoire "incoming". 5. Cliquez sur Soumettre. Si vous souhaitez ultérieurement désactiver l'accès FTP anonyme à votre espace web, il vous suffit de décocher la case Accès anonyme. Gestion des répertoires protégés Si vous souhaitez limiter l'accès à certaines parties de votre site web, vous pouvez les rassembler dans un répertoire protégé. Ce type de répertoire se voit uniquement attribuer la protection HTTP. Cette protection ne fonctionne par conséquent que lorsqu'un visiteur tente d'accéder à un répertoire protégé à l'aide d'un navigateur. Le nom d'un répertoire protégé est un emplacement sous le domaine avec espace web. L'emplacement doit être spécifié pour la référence avec navigateur. Par exemple, si votre domaine est et que vous choisissez secret comme nom pour le répertoire protégé, la manière d'accéder à ce répertoire sera la suivante : Pour gérer les répertoires protégés, rendez-vous dans Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. Cliquez sur le nom du domaine souhaité. Dans la section Outils du site web, cliquez sur Plus d'outils... pour dérouler la liste des outils. Sélectionnez ensuite Répertoires protégés. À cette page, vous pouvez voir le cas échéant la liste de vos répertoires protégés et exécuter les opérations suivantes : Création d'un nouveau répertoire protégé répertoire protégé Suppression de répertoires protégés Gestion d'utilisateurs de répertoires protégés Création d'un répertoire protégé Pour créer un nouveau répertoire protégé, procédez comme suit : 126

127 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Répertoires protégés. 2 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouveau répertoire protégé. La page Ajouter un répertoire protégé s'ouvre alors. 3 Introduisez les paramètres suivants à la page Ajouter un répertoire protégé : Remarque : lors de la création de répertoires protégés au sein du répertoire hôte virtuel Apache, n'utilisez pas les noms cgi-bin, webstat ou error_docs. Ces noms sont en effet réservés au support des services correspondants. En-tête du répertoire. L'en-tête de répertoire est un texte qui sera affiché dans l'écran des droits apparaissant lors de chaque consultation de votre répertoire protégé. Il peut s'agir d'une simple description, telle que "Mon jardin secret", ou d'un court message d'accueil adressé à tout utilisateur ayant un droit d'accès. Cochez la case Support SSL si vous souhaitez activer le support SSL pour l'accès au nouveau répertoire protégé. Remarque : l'absence de case à cocher pour le support SSL signifie que celui-ci n'est pas activé pour le service. Pour activer le support SSL, rendez-vous à la page Hébergement > Configuration et administration > Sites et domaines. Sélectionnez le nom du domaine souhaité. Cliquez sur Plus d'outils..., puis sur SSL. Suivez les instructions fournies. Si vous désactivez le support SSL, les répertoires protégés à l'aide de SSL, bien qu'existant toujours, disparaissent de la liste. Il est possible d'accéder au répertoire httpsdocs en utilisant le gestionnaire de fichiers ou l'adresse https://mondomaine.com/répertoireprotégé/ sans autorisation. Pour en faire à nouveau un répertoire protégé, répétez la procédure d'ajout d'un nouveau répertoire protégé. 4 Cliquez sur Soumettre pour clôturer la procédure. Modification d'un répertoire protégé La modification d'un répertoire protégé ne touche que les paramètres de protection. Le contenu du répertoire n'est ni déplacé ni modifié de quelque manière que ce soit. Les utilisateurs du répertoire protégé sont maintenus. Pour modifier un répertoire protégé, procédez comme suit : 127

128 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Répertoires protégés et sélectionnez un répertoire protégé en cliquant sur son nom. La page comprenant les propriétés des répertoires s'ouvre alors. Vous pouvez voir les paramètres généraux des répertoires sous l'onglet Général. 2 Cliquez sur le bouton Modifier. L'onglet Général passe en mode édition. En mode édition, l'onglet ressemble à la page Ajouter un répertoire protégé et comprend les mêmes éléments. 3 Introduisez les nouvelles valeurs dans Nom du répertoire et En-tête du répertoire. Cochez ou décochez la case Support SSL. Remarque : voir le point Création d'un répertoire protégé (page 126) pour les informations sur les éléments de l'onglet Général en mode édition. 4 Cliquez sur Soumettre pour sauvegarder les nouveaux paramètres. Suppression d'un répertoire protégé Le fait de supprimer un répertoire protégé signifie uniquement l'enlèvement de son statut "protégé". Le répertoire n'est pas supprimé physiquement. Pour supprimer simultanément un ou plusieurs répertoires protégés, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Répertoires protégés et sélectionnez un répertoire protégé en cliquant sur son nom. La page comprenant les propriétés des répertoires s'ouvre alors. 2 Cochez la case correspondant à l'id du répertoire à supprimer. Cliquez sur le bouton Supprimer. Un message d'avertissement apparaît vous demandant si vous souhaitez réellement supprimer les répertoires protégés spécifiés. 3 Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue. Les répertoires protégés disparaissent de la liste. Gestion des utilisateurs des répertoires protégés Pour permettre à certains utilisateurs d'accéder aux répertoires protégés, vous devez ajouter les utilisateurs des répertoires protégés. Ajout d'un nouvel utilisateur des répertoires protégés Pour ajouter un nouvel utilisateur, procédez comme suit : 128

129 Utilisation de domaines 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Répertoires protégés et sélectionnez un répertoire protégé en cliquant sur son nom. La page comprenant les propriétés des répertoires s'ouvre alors. 2 Sélectionnez l'onglet Utilisateurs. Cliquez sur Ajouter un nouvel utilisateur. Complétez le formulaire. 3 Introduisez dans les champs Login et Mot de passe, les login et mot de passe du nouvel utilisateur. Réintroduisez le mot de passe dans le champ Confirmer le mot de passe. Remarque : seuls les huit premiers symboles compris dans le mot de passe d'un utilisateur de répertoires protégés sont importants. En d'autres termes, tout mot de passe comprenant plus de huit symboles sera accepté à condition que ses huit premiers symboles correspondent au véritable mot de passe (par exemple, les mots de passe suivants seront considérés comme identiques : "mot de passe", "mot de passe1", "mot de passe 12345"). 4 Cliquez sur le bouton Soumettre pour clôturer la procédure. La liste des utilisateurs des répertoires s'ouvre à nouveau, présentant l'utilisateur nouvellement créé. Suppression d'un utilisateur des répertoires protégés Pour supprimer simultanément un ou plusieurs utilisateurs de répertoires protégés, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Répertoires protégés et sélectionnez un répertoire protégé en cliquant sur son nom. La page comprenant les propriétés des répertoires s'ouvre alors. 2 Sélectionnez l'onglet Utilisateurs. La liste des utilisateurs des répertoires protégés apparaît. 3 Sélectionnez le ou les utilisateurs à supprimer en cochant les cases en regard de leurs noms. 4 Cliquez sur le bouton Supprimer. Un message d'avertissement apparaît vous demandant si vous souhaitez réellement supprimer les répertoires protégés spécifiés. 5 Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue. La liste des utilisateurs s'ouvre à nouveau, ne contenant plus les utilisateurs qui viennent d'être supprimés. Service de gestion des fichiers-journaux En général, un journal contient les demandes de fichiers individuels effectuées au départ d'un site web. Ces fichiers comprennent les fichiers HTML avec leurs images graphiques intégrées ainsi que tout autre fichier associé transmis. Les fichiers-journaux peuvent être analysés et résumés par un autre programme afin d'obtenir des informations telles que le nombre de visiteurs d'une page d'accueil, etc. 129

130 Utilisation de domaines Pour pouvoir utiliser l'option de gestion des fichiers-journaux, vous devez d'abord ajouter le service de gestion des journaux à votre domaine. L'ajout du service de gestion des journaux entraîne la création d'un compte FTP pour accéder aux fichiers-journaux du site web. Le login du compte FTP est généré automatiquement, mais vous devez spécifier le mot de passe pour votre compte FTP lorsque vous ajoutez le service de gestion des journaux. Ajout du service de gestion des fichiers-journaux Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Gestionnaire de journaux. Si le service de gestion des fichiers-journaux n'a pas encore été installé sur votre domaine, vous serez invité à suivre les étapes proposées par l'assistant d'ajout service de gestion des fichiersjournaux : 1 Complétez les paramètres suivants : Mot de passe FTP - Votre mot de passe pour l'accès au compte FTP. Confirmer le mot de passe - Introduisez à nouveau le mot de passe pour le confirmer. 2 Cliquez sur Suivant>> pour passer à l'étape suivante de l'assistant. 3 Vous trouvez les informations relatives à votre abonnement et la ressource qui sera utilisée pour ajouter le service de gestion des fichiers-journaux. Cliquez sur Terminer pour clôturer la procédure. Remarque : certains fournisseurs peuvent créer le service de gestion des fichiers-journaux lors de la création du domaine. Dans ce cas, vous ne serez pas invité à suivre les étapes de l'assistant d'ajout du service. Utilisation du service de gestion des fichiers-journaux Votre service de gestion des fichiers-journaux vous permet d'effectuer les opérations suivantes : Changer le mot de passe - Pour modifier le mot de passe d'accès à votre compte FTP, cliquez sur le lien Changer le mot de passe sur le tableau de commande de l'écran de gestion des fichiers-journaux. Introduisez le nouveau mot de passe, confirmez-le dans le champ approprié et cliquez sur Soumettre pour appliquer vos changements. Afficher le répertoire FTP - Pour afficher votre répertoire FTP, cliquez sur lien "Afficher le répertoire FTP au tableau de commande de l'écran de gestion des journaux. Celui-ci s'ouvrira dans une fenêtre distincte du navigateur. Activer/Désactiver - Gérez le statut de votre compte FTP en le désactivant et en l'activant à l'aide des options "Désactiver" ou "Activer" au tableau de commande de gestion des fichiersjournaux. 130

131 Utilisation de domaines Utilisation du service de gestion de cron La gestion de cron est un service qui vous permet de programmer l'exécution des commandes d'hôte ou des applications web dans votre espace web. Lorsque vous utilisez la gestion de cron pour la première fois dans votre espace web, vous devez l'activer. Pour ce faire, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Gestion de cron. Si vous n'avez jamais utilisé la gestion de cron dans votre espace web et qu'elle fonctionne correctement, le système vous indiquera qu'il est prêt pour l'activation de la gestion de cron. 2 Cliquez sur le bouton Soumettre. 3 Cliquez sur le lien Gérer Cron. Vous pouvez maintenant utiliser la gestion de cron. Gestion des tâches cron Le système POA vous permet de programmer l'exécution de commandes d'hôte dans votre espace web. Ces tâches programmées sont appelées "tâches cron". Pour gérer les tâches cron, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. 2 Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Gestion de cron. L'onglet Onglets de cron s'ouvre alors. Cet onglet contient la liste de vos tâches cron, si vous en avez. Les boutons situés au-dessus de la liste vous permettent d'exécuter certaines opérations au niveau du service de gestion de cron telles que l'ajout, la suppression, la désactivation et l'activation de tâches cron. Ajout d'une nouvelle tâche cron Pour ajouter une nouvelle tâche cron, procédez comme suit : 1 Sous l'onglet Onglets de Cron, cliquez sur le bouton Ajouter une nouvelle tâche. 2 Introduisez dans le champ Commande une commande d'hôte que vous souhaitez programmer dans votre espace web. Cliquez sur Suivant pour continuer. 3 Établissez la fréquence d'exécution de la commande en sélectionnant une option dans le champ Fréquence. Cliquez sur Suivant pour continuer. 4 Établissez une fréquence précise. Cliquez sur Terminer pour sauvegarder les paramètres. La commande sera exécutée dans votre espace web selon la fréquence que vous venez d'introduire. 131

132 Utilisation de domaines Suppression d'une tâche cron Pour supprimer une ou plusieurs tâches cron, procédez comme suit : 1 Sous l'onglet Onglets de Cron, sélectionnez les tâches cron que vous souhaitez supprimer en cochant les cases correspondantes. Cliquez sur le bouton Supprimer. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment supprimer une ou plusieurs tâches? 2 Cliquez sur OK pour confirmer votre intention de supprimer les tâches sélectionnées. La ou les tâches cron disparaissent alors de la liste des tâches cron et du système. Désactivation d'une tâche cron Si vous souhaitez annuler la tâche cron sans la supprimer, vous devez la désactiver. Pour désactiver une ou plusieurs tâches cron, procédez comme suit : 1 Sous l'onglet Onglets de Cron, sélectionnez les tâches cron activées que vous souhaitez désactiver en cochant les cases correspondantes. Remarque : le statut d'une tâche cron est affiché dans la colonne Statut. Cliquez sur le bouton Désactiver. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment désactiver une ou plusieurs tâches? 2 Cliquez sur OK pour confirmer votre intention de désactiver les tâches sélectionnées. Le statut des tâches cron sélectionnées devient Inactif, comme vous pouvez le voir dans la liste des tâches cron. Activation d'une tâche cron Pour activer une ou plusieurs tâches cron inactives, procédez comme suit : 1 Sous l'onglet Onglets de Cron, sélectionnez les tâches cron inactives que vous souhaitez activer en cochant les cases correspondantes. Remarque : le statut d'une tâche cron est affiché dans la colonne Statut. Cliquez sur le bouton Activer. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment activer une ou plusieurs tâches? 2 Cliquez sur OK pour confirmer votre intention d'activer les tâches sélectionnées. Le statut des tâches cron sélectionnées devient Actif, comme vous pouvez le voir dans la liste des tâches cron. Configuration d'une tâche cron Il se peut que vous souhaitiez modifier la commande ou la fréquence de l'une de vos tâches cron. Pour ce faire, procédez comme suit : 132

133 Utilisation de domaines 1 Sous l'onglet Onglets de Cron, sélectionnez la tâche cron que vous souhaitez configurer en cliquant sur sa commande. 2 Modifiez les paramètres de la tâche cron : Pour modifier la commande, cliquez sur le bouton Modifier dans la partie Commande. Introduisez la nouvelle commande. Cliquez sur le bouton Soumettre. Pour modifier la fréquence, cliquez sur le bouton Modifier dans la partie Fréquence. Sélectionnez la nouvelle fréquence. Cliquez sur le bouton Soumettre. Gestion de la fonction "Applications programmées" Vous pouvez, à l'aide des applications programmées, établir et gérer une ou plusieurs exécutions d'applications web récurrentes. Les applications programmées vous rappelleront quelques événements importants, le démarrage de l'exécution d'un programme ou d'un script aux dates et heures programmées (chaque minute, toutes les heures, chaque jour, chaque semaine ou chaque mois). Cette application peut lancer tous les fichiers exécutables. Pour gérer les applications programmées, procédez comme suit : 1 Rendez-vous dans Sites web et cliquez sur le nom du domaine souhaité. Le tableau de bord du domaine s'ouvre alors. Cliquez sur Plus d'outils, puis sur Gestion de cron. 2 Passez à l'onglet Applications programmées. À cet onglet, vous pouvez voir la liste de vos applications programmées, le cas échéant. Les boutons situés au-dessus de la liste vous permettent d'exécuter certaines opérations au niveau des applications programmées (ajout, suppression, désactivation et activation d'applications programmées). Ajout d'une application programmée Pour ajouter une nouvelle application programmée, procédez comme suit : 133

134 Utilisation de domaines 1 Sous l'onglet Applications programmées, cliquez sur le bouton Ajouter une nouvelle application pour démarrer l'assistant. 2 Introduisez les données suivantes : URL - Introduisez le chemin absolu vers l'emplacement du fichier d'application CGI devant être exécuté. Nom d'utilisateur (facultatif) - Introduisez le nom d'utilisateur si l'application l'exige. Mot de passe (facultatif) - Introduisez le mot de passe si l'application l'exige. Cliquez sur Suivant pour passer à l'étape suivante de l'assistant. 3 Sélectionnez la fréquence pour l'application à exécuter : Chaque minute, Toute les heures, Quotidiennement, Chaque semaine, Mensuellement et cliquez sur Suivant pour continuer. 4 Sélectionnez, à l'aide des listes déroulantes, l'heure et la périodicité exactes (jour de la semaine, date du mois, etc., selon la période que vous avez choisie à l'étape précédente) pour l'exécution de l'application. 5 Cliquez sur Terminer pour clôturer la programmation de l'application. Suppression d'une application programmée Pour supprimer une ou plusieurs applications programmées, procédez comme suit : 1 Sous l'onglet Applications programmées, sélectionnez les applications programmées que vous souhaitez supprimer en cochant les cases correspondantes. Cliquez sur le bouton Supprimer. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment supprimer une ou plusieurs applications? 2 Cliquez sur OK pour confirmer votre intention de supprimer les applications programmées sélectionnées. La ou les applications programmées disparaissent alors de la liste et du système. Désactivation d'une application programmée En supprimant une application programmée, vous la faites disparaître à jamais de votre système. Si vous souhaitez annuler la tâche tout en sauvegardant l'application programmée, vous devez la désactiver. Pour désactiver une ou plusieurs applications programmées, procédez comme suit : 134

135 Utilisation de domaines 1 Sous l'onglet Applications programmées, sélectionnez les applications programmées actives que vous souhaitez désactiver en cochant les cases correspondantes. Remarque : le statut d'une application programmée est affiché dans la colonne Statut. Cliquez sur le bouton Désactiver. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment désactiver une ou plusieurs applications? 2 Cliquez sur OK pour confirmer votre intention de désactiver les tâches sélectionnées. Le statut des applications programmées sélectionnées indique Inactif, comme vous pouvez le voir dans la liste des applications programmées. Activation d'une application programmée Pour activer une ou plusieurs applications programmées inactives, procédez comme suit : 1 Sous l'onglet Applications programmées, sélectionnez les applications programmées inactives que vous souhaitez activer en cochant les cases correspondantes. Remarque : le statut d'une application programmée est affiché dans la colonne Statut. Cliquez sur le bouton Activer. La boîte de dialogue apparaît et vous pose la question suivante : Voulez-vous vraiment activer une ou plusieurs applications? 2 Cliquez sur OK pour confirmer votre intention d'activer les tâches sélectionnées. Le statut des applications programmées sélectionnées indique Actif, comme vous pouvez le voir dans la liste des applications programmées. Configuration d'une application programmée Il se peut que vous souhaitiez modifier l'url, le nom d'utilisateur, le mot de passe ou la fréquence de l'une de vos applications programmées. Pour ce faire, procédez comme suit : 1 Sous l'onglet Applications programmées, sélectionnez l'application programmée que vous souhaitez configurer en cliquant sur son URL. 2 Modifiez les paramètres de l'application programmée : Pour modifier l'url, le nom d'utilisateur ou le mot de passe, cliquez sur le bouton Modifier dans la partie URL. Introduisez les nouvelles valeurs dans les champs correspondants. Cliquez sur le bouton Soumettre. Pour modifier la fréquence, cliquez sur le bouton Modifier dans la partie Fréquence. Sélectionnez la nouvelle fréquence. Cliquez sur le bouton Soumettre. 135

136 Utilisation de domaines Activation/désactivation de la gestion des zones Si vous souhaitez modifier la possibilité de gérer les zones, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur d'abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom du domaine souhaité. L'onglet Arperçu s'ouvre alors. 3 Sous l'onglet Résumé, cliquez sur le bouton Modifier. 4 Cochez ou décochez la case Possibilité de gérer les zones à l'aide d'un clic. 5 Cliquez sur le bouton Soumettre pour sauvegarder les nouveaux paramètres. Remarque : l'option Possibilité de gérer les zones ne s'affiche pas dans le cas de domaines faisant l'objet d'un hébergement DNS externe. Modification du type d'hébergement web Il se peut que vous souhaitiez modifier le type d'hébergement web ou mail ajouté à l'un de vos domaines. Pour modifier le type d'hébergement web ou mail, procédez comme suit : 136

137 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom du domaine souhaité. 3 Dans l'onglet Résumé, dans la zone Hébergement web, cliquez sur Changer l'hébergement. Le nom de l'abonnement indiqué sous l'onglet Résumé est un lien vous permettant de vous rendre dans l'abonnement concerné. Après avoir cliqué sur le lien, vous arrivez dans l'écran Hébergement ouvert sous l'abonnement concerné. Si le nom de l'abonnement en cours d'utilisation est affiché, il n'est cependant pas cliquable. Remarque :si vous modifiez le type d'hébergement dans le domaine où des sites SharePoint ont été créés, un message vous informant de la suppression de l'ensemble des sites et de leur contenu apparaîtra. Cliquez sur OK pour confirmer votre intention de modifier le type d'hébergement dans un tel domaine. 4 Sélectionnez le nouveau type d'hébergement. 5 Sélectionnez dans le menu déroulant "Abonnement" l'abonnement sur lequel l'hébergement web sera basé au niveau de ce domaine. La liste des abonnements disponibles dépend du type d'hébergement sélectionné. Le choix de l'abonnement détermine l'ensemble des services et des ressources d'hébergement supplémentaires disponibles pour le domaine (tels que, par exemple, MS FrontPage, Plesk Sitebuilder, etc.). Remarque :en cas de désactivation de l'accès aux services à partir de différents abonnements par votre fournisseur, l'assistant ne présente pas d'étape 5. 6 Cliquez sur Suivant pour continuer. 7 Suivez les instructions fournies par l'assistant. 8 Après avoir parcouru les étapes proposées par l'assistant, cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure de modification du type d'hébergement. Si vous ouvrez de nouveau la liste de vos domaines, vous verrez apparaître dans la colonne Hébergement web le domaine que vous venez de modifier ainsi que le nouveau type d'hébergement. Vous pouvez également modifier l'hébergement en suivant une autre méthode : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom du domaine souhaité. 3 Sélectionnez l'onglet Web. 4 Sous l'onglet Web, cliquez sur le bouton Changer l'hébergement et suivez les instructions de l'assistant. 137

138 Utilisation de domaines Suppression de l'hébergement web du domaine Il se peut que vous souhaitiez supprimer l'hébergement web ou mail de l'un de vos domaines. Pour ce faire, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Cliquez sur le nom du domaine souhaité. 2 Dans l'onglet Résumé, dans la zone Hébergement web, cliquez sur Supprimer l'hébergement. 3 Confirmez votre intention de supprimer l'hébergement en cliquant sur OK dans la boîte de dialogue qui apparaît. Si vous ouvrez à nouveau votre liste de domaines, le domaine que vous venez de modifier apparaîtra sans hébergement. Dans les colonnes Hébergement web, le champ correspondant est vide. Gestion du service DNS Cette section décrit comment gérer le service DNS pour vos domaines. Modification du type d'hébergement DNS du domaine POA vous permet d'ajouter deux types d'hébergement DNS pour vos domaines : Hébergement DNS interne - Vous utilisez les serveurs de noms fournis par votre fournisseur. Outre les enregistrements DNS de votre fournisseur, vous pouvez ajouter et gérer vos propres enregistrements DNS via le panneau de configuration de POA. Hébergement DNS externe - Vous utilisez et gérez le serveur de noms externe sans utiliser le panneau de configuration de POA. Pour faire passer l'un de vos domaines à un autre type d'hébergement DNS, procédez comme suit : 138

139 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Sélectionnez le domaine souhaité. 3 Ouvrez l'onglet DNS et sélectionnez le sous-onglet Hébergement DNS. 4 Cliquez sur le bouton Changer l'hébergement DNS en externe. 5 Cliquez sur Finish. 6 Après quelques instants, un message vous annonce que l'opération a réussi. Cliquez sur l'icone Actualiser. Le message disparaît et l'onglet DNS prend le formulaire convenant à un domaine utilisant un serveur de noms externe. Pour passer d'un type d'hébergement DNS externe à un type d'hébergement DNS interne, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Sélectionnez le domaine souhaité. 2 Ouvrez l'onglet DNS. 3 Cliquez sur Changer l'hébergement DNS en interne. Si plusieurs abonnements d'hébergement DNS sont attribués à votre compte, vous serez invité à sélectionner l'abonnement d'hébergement DNS souhaité dans un écran distinct. Après quelques instants, l'onglet DNS prend l'apparence de celui affiché à la figure "Onglet "Hébergement DNS" - Hébergement via serveur de noms interne". Gestion des enregistrements DNS Le système POA vous offre la possibilité d'ajouter et de gérer différents types d'enregistrements DNS, tels que les enregistrements A, CNAME, NS, MX, SRV et TXT. Certains enregistrements DNS peuvent être utilisés par des applications et être présents depuis l'installation jusqu'à la suppression des applications respectives qui les utilisent (cfr Gestion des applications (page 230)). Remarques : 1. Vous pouvez gérer des enregistrements DNS uniquement si le type d'hébergement DNS de votre domaine est interne. 2. Vous ne pouvez pas gérer les paramètres DNS du domaine en cas de statut Désactivé. 3. Votre fournisseur peut limiter la création, la modification ou la suppression de certains enregistrements DNS. Un message d'erreur apparaîtra lors de toute tentative de création d'un enregistrement de ce type. Les enregistrements ne pouvant être modifiés ou supprimés ne présenteront pas les options de gestion correspondantes. 139

140 Utilisation de domaines Ajout d'un enregistrement L'enregistrement A, également appelé "enregistrement d'adresses", constitue la partie la plus importante de l'enregistrement DNS. Il est utilisé pour relier votre domaine à son adresse IP correspondante. Les enregistrements A ne sont pas obligatoires pour tous les ordinateurs, mais bien pour ceux fournissant des ressources partagées sur un réseau. Pour ajouter un enregistrement DNS A, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom de domaine auquel vous souhaitez ajouter l'enregistrement DNS. L'onglet Résumé du domaine s'ouvrira. 3 Rendez-vous dans l'onglet DNS. Sélectionnez le sous-onglet Enregistrements DNS. Une liste de tous les enregistrements DNS apparaît. 4 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouvel enregistrement DNS pour ajouter un nouvel enregistrement DNS. 5 Dans la page affichée, sélectionnez le type d'enregistrement DNS A. 6 Spécifiez les propriétés d'enregistrement DNS suivantes : Introduisez la chaîne à mapper vers le serveur web dans le champ Domaine. En supposant, par exemple, que votre nom de domaine soit nomdedomaine.com, l'introduction de sub1 donnera le nom de domaine sub1.nomdedomaine.com, qui est tout à fait valide. Si vous définissez un enregistrement A pour votre domaine principal, laissez le champ disponible vide. Introduisez l'adresse IP mappant le nom de domaine dans le champ Adresse IP. Vous pouvez obtenir cette adresse IP au moyen de n'importe quel utilitaire de test. TTL : (abréviation de "Time-To-Live") définissez le nombre de secondes devant s'écouler avant l'actualisation de l'enregistrement dans le cache DNS. (en secondes). 7 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure d'ajout de l'enregistrement DNS de l'adresse. Important : si l'opération ne peut être exécutée et qu'un message d'erreur tel que "Les données de l'enregistrement DNS correspondent à certaines règles de limitation. Création interdite." apparaît, cela signifie que votre fournisseur d'hébergement ne vous permet pas d'ajouter certains enregistrements "A". Pour résoudre ce problème, veuillez contacter votre fournisseur d'hébergement. Ajout d'un enregistrement CNAME Un enregistrement CNAME ou enregistrement de nom canonique fait d'un nom de domaine l'alias d'un autre. Le domaine servant d'alias reçoit tous les sous-domaines et enregistrements DNS de l'original. Les alias permettent à un ordinateur hôte unique de passer pour plusieurs ordinateurs 140

141 Utilisation de domaines hôtes. Par exemple, l'hôte gamma.tvpress.com peut apparaître sous les formes et ftp.tvpress.com. Pour ajouter un enregistrement DNS CNAME, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom de domaine auquel vous souhaitez ajouter l'enregistrement DNS. L'onglet Résumé du domaine s'ouvrira. 3 Rendez-vous dans l'onglet DNS. Sélectionnez le sous-onglet Enregistrements DNS. La liste de tous les enregistrements DNS apparaît. 4 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouvel enregistrement DNS pour ajouter un nouvel enregistrement DNS. 5 Dans la page affichée, sélectionnez le type d'enregistrement DNS CNAME. Spécifiez ensuite les propriétés d'enregistrement DNS suivantes : Introduisez dans le champ Domaine le nom de domaine alias pour lequel vous souhaitez créer l'enregistrement CNAME. Introduisez dans le champ Nom canonique le nom de domaine dans lequel vous souhaitez voir résider l'alias. N'importe quel nom de domaine peut être introduit. Celui-ci ne doit pas nécessairement résider sur le même serveur. TTL : (abréviation de "Time-To-Live") définissez le nombre de secondes devant s'écouler avant l'actualisation de l'enregistrement dans le cache DNS. (en secondes). 6 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure d'ajout de l'enregistrement DNS de l'adresse. Remarque : un enregistrement A doit toujours exister pour la machine avant de pouvoir créer un enregistrement CNAME (alias). Important : si l'opération ne peut être exécutée et qu'un message d'erreur tel que "Les données de l'enregistrement DNS correspondent à certaines règles de limitation. Création interdite." apparaît, cela signifie que votre fournisseur d'hébergement ne vous permet pas d'ajouter certains enregistrements "CNAME". Pour résoudre ce problème, veuillez contacter votre fournisseur d'hébergement. Ajout d'un enregistrement MX Les enregistrements MX (enregistrements d'échange de courrier) identifient les serveurs d'échange d' s pour le domaine. Ces serveurs assurent le traitement ou l'expédition des s dans le domaine. Pour ajouter un enregistrement DNS MX, procédez comme suit : 141

142 Utilisation de domaines 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. 2 Cliquez sur le nom de domaine auquel vous souhaitez ajouter l'enregistrement DNS. L'onglet Résumé du domaine s'ouvrira. 3 Rendez-vous dans l'onglet DNS. Sélectionnez le sous-onglet Enregistrements DNS. Une liste de tous les enregistrements DNS apparaît. 4 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouvel enregistrement DNS pour ajouter un nouvel enregistrement DNS. 5 À la page affichée, sélectionnez le type d'enregistrement DNS MX. Spécifiez ensuite les propriétés d'enregistrement DNS suivantes : Introduisez dans le champ Domaine mail le domaine local pour lequel vous créez l'enregistrement MX. S'il s'agit du domaine principal, laissez tout simplement le champ disponible vide. Sélectionnez un élément dans le champ Préférence afin d'introduire un numéro de préférence pour le serveur mail. Vous pouvez sélectionner l'une des préférences prédéfinies ou une Valeur personnalisée. Dans ce cas, vous pouvez introduire comme préférence personnelle un nombre entier de 0 à Le numéro de préférence indique la priorité du serveur mail dans le domaine. Le serveur mail ayant le numéro de préférence le plus bas a la priorité la plus élevée et sera donc le premier à recevoir le courrier. Si la livraison de l' échoue, un essai est effectué avec le serveur mail ayant le numéro de préférence le plus proche. Introduisez le nom du serveur mail dans le champ Échangeur d' s. Si vous exploitez un serveur mail distant appelé mail.nomdemonhôte.com, introduisez simplement mail.nomdemonhôte.com. TTL : (abréviation de "Time-To-Live") définissez le nombre de secondes devant s'écouler avant l'actualisation de l'enregistrement dans le cache DNS. (en secondes). 6 Cliquez sur le bouton Terminer pour clôturer la procédure d'ajout de l'enregistrement DNS de l'adresse. Remarque : le cas échéant, vous devrez ajouter l'enregistrement A et /ou l'enregistrement CNAME pour le serveur mail distant. Important : si l'opération ne peut être exécutée et qu'un message d'erreur tel que "Les données de l'enregistrement DNS correspondent à certaines règles de limitation. Création interdite." apparaît, cela signifie que votre fournisseur d'hébergement ne vous permet pas d'ajouter certains enregistrements "MX". Pour résoudre ce problème, veuillez contacter votre fournisseur d'hébergement. Ajout d'un enregistrement SRV L'enregistrement SRV est un enregistrement DNS fournissant des informations sur les services disponibles dans un domaine. 142

143 Utilisation de domaines Pour ajouter un enregistrement DNS SRV, procédez comme suit : 1 Sélectionnez Tous les domaines à partir du sélecteur Abonnement situé dans la partie supérieure de l'écran du panneau de contrôle. La liste de vos domaines s'ouvre alors. Cliquez sur le nom de domaine auquel vous souhaitez ajouter l'enregistrement DNS. L'onglet Résumé du domaine s'ouvrira. 2 Rendez-vous dans l'onglet DNS. Sélectionnez le sous-onglet Enregistrements DNS. Une liste de tous les enregistrements DNS apparaît. 3 Cliquez sur le bouton Ajouter un nouvel enregistrement DNS pour ajouter un nouvel enregistrement DNS. 4 Dans la page affichée, sélectionnez le type d'enregistrement DNS SRV. La page suivante apparaît : Figure 17 : création d'un enregistrement SRV 143

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?

1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS? FAQ VPS Business Section 1: Installation...2 1. Comment accéder à mon panneau de configuration VPS?...2 2. Comment accéder à mon VPS Windows?...6 3. Comment accéder à mon VPS Linux?...8 Section 2: utilisation...9

Plus en détail

Préface 3. Conventions typographiques... 3 Feedback... 4. Introduction 5. Se familiariser avec l'interface de SiteBuilder 6. Créer un site Web 8

Préface 3. Conventions typographiques... 3 Feedback... 4. Introduction 5. Se familiariser avec l'interface de SiteBuilder 6. Créer un site Web 8 Parallels Panel Table des matières Préface 3 Conventions typographiques... 3 Feedback... 4 Introduction 5 Se familiariser avec l'interface de SiteBuilder 6 Créer un site Web 8 Editer un site Web 9 Utiliser

Plus en détail

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS

Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS Guide d utilisateurs Plesk WEBPACK GUIDE D UTILISATEURS 1 PleskWebpack MAS_FR- Octobre 2010 SOMMAIRE - Introduction 1 - Créer un compte FTP et les droits d accès 2 - Utiliser l outil de rapport (statweb,

Plus en détail

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT LINUX Ref : FP. P858 V 6.0 Ce document vous indique comment utiliser votre hébergement Linux à travers votre espace abonné. A - Accéder à la gestion de votre Hébergement...

Plus en détail

Parallels Plesk Automation. Parallels Plesk Automation. Guide de démarrage rapide pour les hébergeurs

Parallels Plesk Automation. Parallels Plesk Automation. Guide de démarrage rapide pour les hébergeurs Parallels Plesk Automation Parallels Plesk Automation Guide de démarrage rapide pour les hébergeurs Table des matières Introduction 3 1. Installer PPA dans le node de gestion 6 2. Ajouter des nodes de

Plus en détail

Manuel Nero ControlCenter

Manuel Nero ControlCenter Manuel Nero ControlCenter Nero AG Informations sur le copyright et les marques Le manuel Nero ControlCenter et l'ensemble de son contenu sont protégés par un copyright et sont la propriété de Nero AG.

Plus en détail

Guide produit Révision A. Client McAfee Secure Web Mail 7.0.0 Logiciel

Guide produit Révision A. Client McAfee Secure Web Mail 7.0.0 Logiciel Guide produit Révision A Client McAfee Secure Web Mail 7.0.0 Logiciel COPYRIGHT Copyright 2011 McAfee, Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, transmise,

Plus en détail

Guide de l'utilisateur

Guide de l'utilisateur BlackBerry Internet Service Version: 4.5.1 Guide de l'utilisateur Publié : 2014-01-08 SWD-20140108170135662 Table des matières 1 Mise en route...7 À propos des formules d'abonnement pour BlackBerry Internet

Plus en détail

Cyberclasse L'interface web pas à pas

Cyberclasse L'interface web pas à pas Cyberclasse L'interface web pas à pas Version 1.4.18 Janvier 2008 Remarque préliminaire : les fonctionnalités décrites dans ce guide sont celles testées dans les écoles pilotes du projet Cyberclasse; il

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8 Version du produit : 4 Date du document : mai 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

Les règles du contrôleur de domaine

Les règles du contrôleur de domaine Les règles du contrôleur de domaine Menu démarrer et barre des taches Supprimer le dossier des utilisateurs du menu Démarrer Désactiver et supprimer les liens vers Windows Update Supprimer le groupe de

Plus en détail

Notice de Copyright. ISBN : N/D Parallels 660 SW 39 th Street Suite 205 Renton, Washington 98057 USA Tél. : +1 (425) 282 6400 Fax : +1 (425) 282 6444

Notice de Copyright. ISBN : N/D Parallels 660 SW 39 th Street Suite 205 Renton, Washington 98057 USA Tél. : +1 (425) 282 6400 Fax : +1 (425) 282 6444 Parallels Panel Notice de Copyright ISBN : N/D Parallels 660 SW 39 th Street Suite 205 Renton, Washington 98057 USA Tél. : +1 (425) 282 6400 Fax : +1 (425) 282 6444 Copyright 1999-2009, Parallels, Inc.

Plus en détail

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS

CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS CONFIGURER VOTRE HEBERGEMENT WINDOWS Ce document vous indique comment utiliser votre hébergement Windows à travers votre espace abonné. A - Accéder à la Gestion de votre hébergement... 2 B - Gérer votre

Plus en détail

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows

Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Instructions d'installation de IBM SPSS Modeler Server 16 for Windows Table des matières Avis aux lecteurs canadiens...... v Instructions d'installation....... 1 Configuration requise........... 1 Installation...............

Plus en détail

Storebox User Guide. Swisscom (Suisse) SA

Storebox User Guide. Swisscom (Suisse) SA Storebox User Guide Swisscom (Suisse) SA Table des matières. Généralités/Configuration 3. Qu'est-ce que Storebox? 4. Structure de dossier 5.3 Connexion au portail de l'équipe 6.4 Déconnexion du portail

Plus en détail

Notice de Copyright. ISBN : N/D Parallels 660 SW 39 th Street Suite 205 Renton, Washington 98057 USA Tél. : +1 (425) 282 6400 Fax : +1 (425) 282 6444

Notice de Copyright. ISBN : N/D Parallels 660 SW 39 th Street Suite 205 Renton, Washington 98057 USA Tél. : +1 (425) 282 6400 Fax : +1 (425) 282 6444 Parallels Panel Notice de Copyright ISBN : N/D Parallels 660 SW 39 th Street Suite 205 Renton, Washington 98057 USA Tél. : +1 (425) 282 6400 Fax : +1 (425) 282 6444 Copyright 1999-2009, Parallels, Inc.

Plus en détail

Google Chrome. La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche.

Google Chrome. La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche. Google Chrome Résumé rapide: Lien de téléchargement: http://www.google.fr/chrome La barre de favoris: Une petit barre (Ctrl+B) qui fait tout la largeur du navigateur juste en dessous de la barre de recherche.

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Android. Version du produit : 3.6

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Android. Version du produit : 3.6 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Android Version du produit : 3.6 Date du document : novembre 2013 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

Alfresco Mobile pour Android

Alfresco Mobile pour Android Alfresco Mobile pour Android Guide d'utilisation de l'application Android version 1.1 Commencer avec Alfresco Mobile Ce guide offre une présentation rapide vous permettant de configurer Alfresco Mobile

Plus en détail

Guide de déploiement

Guide de déploiement Guide de déploiement Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel CommNet Agent Windows Cluster Windows

Plus en détail

Business Sharepoint Contenu

Business Sharepoint Contenu Business Sharepoint Contenu Comment ajouter un utilisateur BlackBerry? (Business Sharepoint)... 2 Comment démarrer avec Business Sharepoint?... 10 Comment se connecter à son site personnel Business SharePoint?...

Plus en détail

Axel Menu. Publier facilement et rapidement des applications sous Windows TSE. Novembre 2008 - Réf. : axmenuf-11

Axel Menu. Publier facilement et rapidement des applications sous Windows TSE. Novembre 2008 - Réf. : axmenuf-11 Axel Menu Publier facilement et rapidement des applications sous Windows TSE Novembre 2008 - Réf. : axmenuf-11 La reproduction et la traduction de ce manuel, ou d'une partie de ce manuel, sont interdites.

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Apple ios. Version du produit : 4

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Apple ios. Version du produit : 4 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Apple ios Version du produit : 4 Date du document : mai 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3 Connexion

Plus en détail

1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect

1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect 1 Gestionnaire de Données WORD A4 F - USB / 2014-04-05 / 6020 Alco-Connect Introduction... 4 Comment décrire le logiciel Cosmos?... 4 Quelles sont les fonctions de ce logiciel PC?... 4 Est-il possible

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide 1. Créez un compte avec Zeendo 2 2. Créez un site Web 3 2.1 Choisissez le modèle 3 2.2 Au cœur de l'éditeur 5 2.2.1 Contenu 6 2.2.2 Design 6 2.2.3 Ajouter des éléments 7 2.2.4 Aperçu 8 2.2.5 Annuler/Rétablir

Plus en détail

Manuel d'installation

Manuel d'installation SQUARE - Manuel installation.docx 05.03.2015 v2.0 1 / 24 Table des Matières Manuel d'installation page 0. Préambule... 3 0.1 Introduction... 3 0.2 Pré-requis... 3 0.3 Déroulement de l'installation... 3

Plus en détail

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4

Guide d'administration. BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino. Version: 4.1 Service Pack: 4 BlackBerry Professional Software pour IBM Lotus Domino Version: 4.1 Service Pack: 4 SWD-311541-0911043520-002 Table des matières 1 Gestion des comptes d'utilisateur... 7 Ajouter un compte utilisateur...

Plus en détail

Retrospect 9 pour Mac Manuel d'utilisation, addendum

Retrospect 9 pour Mac Manuel d'utilisation, addendum Retrospect 9 pour Mac Manuel d'utilisation, addendum 2 Retrospect 9 Manuel d'utilisation, addendum www.retrospect.com 2011 Retrospect, Inc. Tous droits réservés. Manuel d'utilisation de Retrospect 9, première

Plus en détail

Projet «Get Host In»

Projet «Get Host In» Projet «Get Host In» Manuel d' utilisation Version 1.0 08 Janvier 2007 Equipe Projet Sébastien Duthil Johann Camus Alexandre Adjévi Koudossou Historique des révisions Date Version Description Auteur 08-01-2007

Plus en détail

2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH. Tous droits réservés.

2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH. Tous droits réservés. 2010 Ing. Punzenberger COPA-DATA GmbH Tous droits réservés. La distribution et/ou reproduction de ce document ou partie de ce document sous n'importe quelle forme n'est autorisée qu'avec la permission

Plus en détail

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Desktop. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Desktop Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense,

Plus en détail

Manuel d'utilisation BeamYourScreen

Manuel d'utilisation BeamYourScreen Manuel d'utilisation BeamYourScreen Manuel d'utilisation BeamYourScreen Page 1 Sommaire Création d'un compte 3 Installation 3 Démarrer une session 4 Rejoindre une session 5 Login de session HTML 6 Caractéristiques

Plus en détail

Alfresco Guide Utilisateur

Alfresco Guide Utilisateur Alfresco Guide Utilisateur ATELIER TECHNIQUE DES ESPACES NATURELS - 1 Table des matières Alfresco Guide Utilisateur...1 Accéder à la GED de l'aten...3 Via un client FTP...3 Onglet Général...3 Onglet Avancé...3

Plus en détail

Edutab. gestion centralisée de tablettes Android

Edutab. gestion centralisée de tablettes Android Edutab gestion centralisée de tablettes Android Résumé Ce document présente le logiciel Edutab : utilisation en mode enseignant (applications, documents) utilisation en mode administrateur (configuration,

Plus en détail

Documentation 4.0. 2014 Network Quality Intelligence - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis

Documentation 4.0. 2014 Network Quality Intelligence - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis Documentation 4.0-5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com Guide Utilisateur...........................................................................................

Plus en détail

SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau. Version du produit : 7

SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau. Version du produit : 7 SafeGuard Enterprise Guide de mise à niveau Version du produit : 7 Date du document : décembre 2014 Table des matières 1 À propos de ce guide...3 2 Vérification de la configuration système requise...4

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Comment démarrer rapidement votre Box e-commerce. Guide de démarrage rapide Autres supports : Vidéos démos disponibles sur le portail. Contactez notre service client : 0 969 366 636 Guide de démarrage

Plus en détail

Alcatel-Lucent OpenTouch Conversation pour PC. Guide utilisateur R2.0.2. 8AL90631FRABed02 1443

Alcatel-Lucent OpenTouch Conversation pour PC. Guide utilisateur R2.0.2. 8AL90631FRABed02 1443 Alcatel-Lucent OpenTouch Conversation pour PC Guide utilisateur R.0. 8AL9063FRABed0 443 . OpenTouch Conversation pour PC... 3. Lancer OpenTouch Conversation... 3 3. Description de la page d accueil...

Plus en détail

Boîte à outils OfficeScan

Boîte à outils OfficeScan Boîte à outils OfficeScan Manuel de l'administrateur Sécurité des points finaux Protection ti en ligne Sécurité Web Trend Micro Incorporated se réserve le droit de modifier sans préavis ce document et

Plus en détail

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client

Sage CRM. 7.2 Guide de Portail Client Sage CRM 7.2 Guide de Portail Client Copyright 2013 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

WEBSTATISTICA - Version 10

WEBSTATISTICA - Version 10 WEBSTATISTICA - Version 10 Instructions d'installation WEBSTATISTICA Serveur Unique pour utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous

Plus en détail

Publication d'application

Publication d'application Publication d'application Vue d'ensemble JetClouding supporte 3 types de publication d'application: Microsoft Remote Desktop: L'utilisateur verra le Bureau à distance Windows dans la session. Le contrôle

Plus en détail

7.0 Guide de la solution Portable sans fil

7.0 Guide de la solution Portable sans fil 7.0 Guide de la solution Portable sans fil Copyright 2010 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur

Plus en détail

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation

Sauvegarde automatique des données de l ordinateur. Manuel d utilisation Sauvegarde automatique des données de l ordinateur Manuel d utilisation Sommaire 1- Présentation de la Sauvegarde automatique des données... 3 2- Interface de l'application Sauvegarde automatique des données...

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

MEDIAplus elearning. version 6.6

MEDIAplus elearning. version 6.6 MEDIAplus elearning version 6.6 L'interface d administration MEDIAplus Sommaire 1. L'interface d administration MEDIAplus... 5 2. Principes de l administration MEDIAplus... 8 2.1. Organisations et administrateurs...

Plus en détail

À propos du Guide de l'utilisateur final de VMware Workspace Portal

À propos du Guide de l'utilisateur final de VMware Workspace Portal À propos du Guide de l'utilisateur final de VMware Workspace Portal Workspace Portal 2.1 Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les versions publiées

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002

SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook. Guide d'installation Outlook 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation Outlook 2002 Rév 1.1 4 décembre 2002 SCOoffice Mail Connector for Microsoft Outlook Guide d'installation - Outlook XP Introduction Ce

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de l'application mobile

Guide de l'utilisateur de l'application mobile Guide de l'utilisateur de l'application mobile Avis de droit d'auteur Copyright Acronis International GmbH, 2002-2012. Tous droits réservés. «Acronis», «Acronis Compute with Confidence», «Acronis Recovery

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Apple ios

Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Apple ios Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Apple ios Version du produit : 2.5 Date du document : juillet 2012 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control... 3 2 Connexion au Portail libre

Plus en détail

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder 1 Fiche pratique Les outils systèmes Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder Les outils système Proposés dans Windows Vista vous permettent de défragmenter, nettoyer, sauvegarder, restaurer...

Plus en détail

Guide d utilisation. Les solutions ZEN par

Guide d utilisation. Les solutions ZEN par Guide d utilisation 1 Sommaire 1 COMPTE... 4 1.1 MON COMPTE A ETE BLOQUE SUITE A L'ECHEC DE 5 TENTATIVES DE CONNEXION. COMMENT PUIS-JE RECUPERER MES IDENTIFIANTS? 4 1.2 MA SESSION RESTE ACTIVE PENDANT

Plus en détail

Utilisation de la messagerie officielle du ministère

Utilisation de la messagerie officielle du ministère Utilisation de la messagerie officielle du ministère men.gov.ma A- Accès à la messagerie via un navigateur web... 2 1. Connexion au serveur de messagerie... 2 2. Identification... 2 3. Changement du mot

Plus en détail

Version 1.0 Janvier 2011. Xerox Phaser 3635MFP Plate-forme EIP

Version 1.0 Janvier 2011. Xerox Phaser 3635MFP Plate-forme EIP Version 1.0 Janvier 2011 Xerox Phaser 3635MFP 2011 Xerox Corporation. XEROX et XEROX and Design sont des marques commerciales de Xerox Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Des modifications

Plus en détail

SafeGuard Native Device Encryption pour Mac Guide de démarrage rapide. Version du produit : 7

SafeGuard Native Device Encryption pour Mac Guide de démarrage rapide. Version du produit : 7 SafeGuard Native Device Encryption pour Mac Guide de démarrage rapide Version du produit : 7 Date du document : décembre 2014 Table des matières 1 À propos de SafeGuard Native Device Encryption pour Mac...3

Plus en détail

Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway.

Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway. Guide de démarrage rapide Révision B McAfee Web Gateway version 7.3.2.2 Ce guide de démarrage rapide fournit des instructions générales sur la configuration d'une appliance McAfee Web Gateway. Avant de

Plus en détail

Préface 5. Conventions typographiques... 5 Feedback... 6. Présentation des principaux changements dans le Panel 7

Préface 5. Conventions typographiques... 5 Feedback... 6. Présentation des principaux changements dans le Panel 7 Parallels Panel Notice de copyright Parallels Holdings, Ltd. c/o Parallels International GMbH Vordergasse 59 CH-Schaffhausen Suisse Tél. : +41-526320-411 Fax : +41-52672-2010 Copyright 1999-2011 Parallels

Plus en détail

Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8. Powered by. Version 3.0 - EXOCA 1

Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8. Powered by. Version 3.0 - EXOCA 1 Guide Utilisateur - Guide général d'utilisation du service via Zdesktop ou Webmail v.8 Powered by Version 3.0 - EXOCA 1 Sommaire Introduction... 3 1. Configuration du logiciel Zdesktop...4 2. Connexion

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE:

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE: GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE: COMMENT CREER VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE Vous voulez créer votre propre boutique en ligne? C est désormais plus simple que jamais. Suivez simplement les instructions de ce guide

Plus en détail

Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance

Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance Services de gestion de sécurité de Bell Aliant Solutions Bureau de Bell Aliant Accès à distance Accès au RPV SSL avec SecurID Guide de l'utilisateur Version 1.3 Septembre 2009 1 Toute reproduction, publication

Plus en détail

Hosted Email Security Outil de synchronisation Active Directory Guide de l'utilisateur

Hosted Email Security Outil de synchronisation Active Directory Guide de l'utilisateur TREND MICRO Hosted Email Security Outil de synchronisation Active Directory Guide de l'utilisateur Intégrer la protection contre les menaces électroniques dans un service hébergé m s Sécurité des messages

Plus en détail

Introduction... 2. 2. Demande et installation d'un certificat... 2. 2.1 Demande de certificat... 2. 2.2. Création d'une paire de clés...

Introduction... 2. 2. Demande et installation d'un certificat... 2. 2.1 Demande de certificat... 2. 2.2. Création d'une paire de clés... Sommaire Introduction... 2 2. Demande et installation d'un certificat... 2 2.1 Demande de certificat... 2 2.2. Création d'une paire de clés... 8 2.3. Installation d'un certificat... 12 2.4. Installation

Plus en détail

GFI MailArchiver 6.2 for Exchange. Manuel d'utilisation. GFI Software Ltd.

GFI MailArchiver 6.2 for Exchange. Manuel d'utilisation. GFI Software Ltd. GFI MailArchiver 6.2 for Exchange Manuel d'utilisation GFI Software Ltd. http://www.gfi.com E-mail : info@gfi.com Les informations contenues dans ce document sont susceptibles d'être modifiées sans avis

Plus en détail

PARAMETRER LE WEBMAIL DE NORDNET

PARAMETRER LE WEBMAIL DE NORDNET PARAMETRER LE WEBMAIL DE NORDNET Ref : FP. P1167 V 7.0 Ce document vous indique comment utiliser les différentes fonctionnalités du Webmail NordNet. A - Accéder à votre messagerie NordNet... 2 B - Présentation

Plus en détail

DataTraveler 410. Manuel d'utilisation de SecureTraveler

DataTraveler 410. Manuel d'utilisation de SecureTraveler Manuel d'utilisation de SecureTraveler SecureTraveler est l'utilitaire de configuration DataTraveler permettant aux utilisateurs en entreprise et aux utilisateurs privés d'établir des zones publiques et

Plus en détail

Outils etwinning : mode d'emploi

Outils etwinning : mode d'emploi Outils etwinning : mode d'emploi Inscription à etwinning 1ère étape : Données sur l'utilisateur 2ème étape : Préférences de jumelage 3ème étape : Données sur l'école 4ème étape : Profil de l'école Outil

Plus en détail

Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite

Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite Guide d'utilisation rapide de Polycom RealPresence Content Sharing Suite Version 1.2 3725-69871-001 Rév. A Novembre 2013 Ce guide vous apprend à partager et à visualiser des contenus pendant une téléconférence

Plus en détail

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers

Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Annexe I Symantec Backup Exec Remote Media Agent for Linux Servers Cette annexe traite des sujets suivants : A propos de Remote Media Agent Comment fonctionne Remote Media Agent Conditions requises pour

Plus en détail

CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM

CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM CONNECTEUR PRESTASHOP VTIGER CRM Page 1 / 14 Vtiger CRM - Prestashop Connector Pour PRESTASHOP version 1.4.x et 1.5.x Pour vtiger CRM version 5.1, 5.2.0, 5.2.1, 5.3 et 5.4 Introduction En tant que gérant

Plus en détail

Sophos SafeGuard File Encryption pour Mac Guide de démarrage rapide. Version du produit : 7

Sophos SafeGuard File Encryption pour Mac Guide de démarrage rapide. Version du produit : 7 Sophos SafeGuard File Encryption pour Mac Guide de démarrage rapide Version du produit : 7 Date du document : décembre 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos SafeGuard File Encryption pour Mac...3

Plus en détail

Documentation de CMS-gen

Documentation de CMS-gen Table des matières GÉNÉRALITÉ... 1 LA ZONE D'ADMINISTRATION... 2 LOGIN SUR LA ZONE D ADMINISTRATION... 2 EDITION DU CONTENU EN LIGNE... 3 LE MODE EDITION... 3 PUBLICATION... 3 SUPPRIMER DES MODIFICATIONS...

Plus en détail

DocuShare Guide d utilisation

DocuShare Guide d utilisation DocuShare Guide d utilisation Date de publication : Avril 2011 Le présent document se rapporte à DocuShare version 6.6.1. Préparé par : erox Corporation DocuShare Business Unit 3400 Hillview Avenue Palo

Plus en détail

Documentation Utilisateur. ADKiosk

Documentation Utilisateur. ADKiosk Documentation Utilisateur ADKiosk DU_ADKioskV36.odt 27/10/11 16:59:29 Page 1/18 Suivi du Document Version Date Auteur Objet 0.1 06/05/2008 O. LAZZAROTTO Rédaction initiale 1.0 02/06/2008 V. MONTAGNON Relecture

Plus en détail

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0

Licence et activation de MapInfo Professional 12.0 Licence et activation de Asie-Pacifique / Australie : Téléphone : +61 2 9437 6255 pbsoftware.australia@pb.com pbsoftware.singapore@pb.com www.pitneybowes.com.au/software Canada : Téléphone : +1 416 594

Plus en détail

CAP BOX Note utilisateurs

CAP BOX Note utilisateurs CAP BOX Note utilisateurs Sommaire ESPACE UTILISATEUR... Se connecter pour la ère fois sur son espace CAP BOX... Paramétrage du compte entreprise... Identité de l'entreprise.... Présentation des documents

Plus en détail

MEDIAplus_page de garde_v67_mise en page 1 09/12/2010 09:23 Page 2. MEDIAplus elearning. version 6.7

MEDIAplus_page de garde_v67_mise en page 1 09/12/2010 09:23 Page 2. MEDIAplus elearning. version 6.7 MEDIAplus_page de garde_v67_mise en page 1 09/12/2010 09:23 Page 2 MEDIAplus elearning version 6.7 L'interface d administration MEDIAplus Sommaire 1. L'interface d administration MEDIAplus... 5 2. Principes

Plus en détail

Manuel TeamViewer Manager 6.0

Manuel TeamViewer Manager 6.0 Manuel TeamViewer Manager 6.0 Revision TeamViewer 6.0-954 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 À propos de TeamViewer Manager... 2 1.2 À propos de ce manuel... 2 2 Installation et Démarrage initial... 3 2.1

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

Qlik Sense Cloud. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés.

Qlik Sense Cloud. Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik Sense Cloud Qlik Sense 2.0.2 Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Copyright 1993-2015 QlikTech International AB. Tous droits réservés. Qlik, QlikTech, Qlik Sense, QlikView,

Plus en détail

CycloAgent v2 Manuel de l utilisateur

CycloAgent v2 Manuel de l utilisateur CycloAgent v2 Manuel de l utilisateur Table des matières Introduction...2 Désinstaller l'outil de bureau MioShare actuel...2 Installer CycloAgent...4 Se connecter...8 Enregistrer votre appareil...8 Annuler

Plus en détail

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide

Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Guide de démarrage rapide Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition Guide de démarrage rapide Ce document explique comment installer et utiliser Acronis Backup & Recovery 10 Advanced Server Virtual Edition. Copyright

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 3. Réalisation de votre première sauvegarde et restauration de disque

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 3. Réalisation de votre première sauvegarde et restauration de disque HP Data Protector Express Software - Tutoriel 3 Réalisation de votre première sauvegarde et restauration de disque Que contient ce tutoriel? Après avoir lu ce tutoriel, vous pourrez : utiliser les fonctions

Plus en détail

TeamLab. Premières étapes

TeamLab. Premières étapes Information générale Lorsque vous créez un portail à base de la solution à la demande (SaaS), vous devenez automatiquement l'administrateur de votre portal. L'administrateur de TeamLab a l'accès maximal

Plus en détail

Exposer ses photos sur Internet

Exposer ses photos sur Internet Exposer ses photos sur Internet Vous souhaitez montrer vos photos à votre famille ou vos amis? Pour cela, il existe de nombreuses solutions : vous pouvez effectuer un envoi groupé par email, créer un site

Plus en détail

TeamViewer 7 Manuel Manager

TeamViewer 7 Manuel Manager TeamViewer 7 Manuel Manager TeamViewer GmbH Kuhnbergstraße 16 D-73037 Göppingen teamviewer.com Présentation Sommaire Sommaire... 2 1 Présentation... 4 1.1 À propos de TeamViewer Manager... 4 1.2 À propos

Plus en détail

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement)

HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4. Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) HP Data Protector Express Software - Tutoriel 4 Utilisation de Quick Access Control (Windows uniquement) Que contient ce tutoriel? Quick Access Control est une application qui s'exécute indépendamment

Plus en détail

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial

Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Instructions de mise à jour du micrologiciel des lecteurs SSD clients Crucial Présentation Au moyen de ce guide, un utilisateur peut effectuer une mise à jour du micrologiciel sur les SSD Crucial Client

Plus en détail

Guide de déploiement Version du logiciel 7.0

Guide de déploiement Version du logiciel 7.0 Guide de déploiement Version du logiciel 7.0 Installation du logiciel - Table des matières Présentation du déploiement du logiciel CommNet Server Windows Cluster Windows - Serveur virtuel SNMP Enabler

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de Cisco Unified MeetingPlace pour Outlook, version 7.1

Guide de l'utilisateur de Cisco Unified MeetingPlace pour Outlook, version 7.1 Guide de l'utilisateur de Cisco Unified MeetingPlace pour Outlook, version 7.1 Siège social pour le continent américain Cisco Systems, Inc. 170 West Tasman Drive San Jose, CA 95134-1706 États-Unis http://www.cisco.com

Plus en détail

Norton Small Business

Norton Small Business Norton Small Business Prenons soin de notre environnement. Nous avons décidé de supprimer la couverture de ce manuel afin de réduire l'empreinte écologique de nos produits. Ce manuel est constitué à partir

Plus en détail

BASE DE DONNEES POUR LES COMMUNIQUES DE PRESSE GUIDE DE L'UTILISATEUR

BASE DE DONNEES POUR LES COMMUNIQUES DE PRESSE GUIDE DE L'UTILISATEUR Date : 12/08/2013 Numéro de version: 2.10.0 BASE DE DONNEES POUR LES COMMUNIQUES DE PRESSE GUIDE DE L'UTILISATEUR Date de sortie: 17/09/12 GUIDE DE L'UTILISATEUR RAPID Page: 1 sur 23 Table des matières

Plus en détail

Questions-Réponses 1.48

Questions-Réponses 1.48 Questions-Réponses 1.48 Copyright 2001-2014 Thomas et Mathieu DUBAËLE http://www.atlence.com Tutoriel de mise en route Tutoriel de Questions-Réponses 1.48 Auteurs : Thomas et Mathieu DUBAËLE - Révision

Plus en détail

FileSender par RENATER - Guide utilisateur

FileSender par RENATER - Guide utilisateur FileSender par RENATER - Guide utilisateur Filesender par RENATER est un service de transfert sécurisé de fichiers volumineux à disposition des utilisateurs de la communauté de l'enseignement supérieur

Plus en détail

Manuel d'utilisation d'apimail V3

Manuel d'utilisation d'apimail V3 Manuel d'utilisation d'apimail V3 I Préambule Page 3 II Présentation Page 4 III Mise en route Configuration Page 5 Messagerie Serveur smtp Serveur pop Compte pop Mot de passe Adresse mail Laisser les messages

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation Free Android Security Guide d installation Marques et copyright Marques commerciales Windows est une marque déposée de Microsoft Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Tous les autres noms de

Plus en détail

EMC SourceOne TM for Microsoft SharePoint Recherche dans les archives Carte de référence rapide version 7.2

EMC SourceOne TM for Microsoft SharePoint Recherche dans les archives Carte de référence rapide version 7.2 Utilisez la fonctionnalité pour rechercher et restaurer du contenu SharePoint archivé dans EMC SourceOne La fonctionnalité de SharePoint est destinée aux administrateurs et utilisateurs de SharePoint.

Plus en détail

Microsoft Windows Server Update Services. Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des

Microsoft Windows Server Update Services. Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des Microsoft Windows Server Update Services Conditions requises pour l'installation de WSUS Microsoft Internet Information Services (IIS) 6.0. Pour des instructions sur le mode d'installation des services

Plus en détail