Suivi des prescriptions d antibiotiques en EHPAD : propositions d actions d d amélioration suite à une enquête de prévalence

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Suivi des prescriptions d antibiotiques en EHPAD : propositions d actions d d amélioration suite à une enquête de prévalence"

Transcription

1 Suivi des prescriptions d antibiotiques en EHPAD : propositions d actions d d amélioration suite à une enquête de prévalence Véronique GARCIA Praticien hygiéniste CH Gériatrique du Mont d Or, Albigny sur Saône Présentation rapide du CHG du Mont d Or Situé à 15 km au nord de Lyon Établissement pavillonnaire, localisé sur 2 sites distants de 10 km Exclusivement dédié à la PEC des personnes âgées Capacité totale : 597 lits 15 lits de court séjour 152 lits de SSR 85 lits d USLD 345 lits d EHPAD dont 44 lits de CANTOU Hôpital de jour : 5 places Consultation mémoire EOHH : 0,8 ETP PH + 0,8 ETP CDS hygiéniste + 0,5 ETP secrétariat PUI : 2,4 ETP pharmaciens + informatisation de la prescription médicamenteuse (Génois ) + dispensation nominative

2 Contexte de l enquête l de prévalence En septembre 2010, la SPILF propose aux établissements volontaires, un outil «clé en main» pour réaliser une enquête de prévalence des traitements antibiotiques durant la semaine européenne du bon usage des antibiotiques entre le 15 et le 19 novembre 2010 Bémol : enquête ouverte aux MCO + SSR EP ATB : méthodologiem étude des prescriptions ATB retrouvées dans Génois le 18/11/2010 étude dans les services des dossiers des patients sous antibiothérapie

3 EP ATB : principaux résultats r (1) Nombre de patients sous antibiothérapie le jour de l enquête Nombre de patients présents le jour de l enquête Taux de prévalence de l antibiothérapie le jour de l enquête CS % SSR ,1 % CS + SSR ,3 % SLD ,0% EHPAD ,3 % SLD + EHPAD ,8 % Total ,1 % âge moyen des patients sous ATB : 85,5 ans 83 ans pour CS + SSR 89,6 ans pour SLD 83,8 ans pour EHPAD EP ATB : principaux résultats r (2) Infections / TTT antibiotiques le jour de l enquête CS + SSR SLD + EHPAD EHPAD Total établissement Poumons Bronchite ORL Peau et tissus mous (sauf pied diabétique) Infection urinaire sur SAD Pyélonéphrite Prostatite

4 EP ATB : principaux résultats r (3) Principales caractéristiques des TTT ATB : majoritairement : amoxicilline + acide clavulanique amoxicilline seule ; indications les + fréquentes d ATB : infections pulmonaires et urinaires ; pour 30 % d entre eux, pas de résultat bactériologique (pas de prélèvement pulmonaire par exemple) parmi les germes responsables des infections traitées le jour de l enquête, la majorité étaient des entérobactéries (dont 2 BLSE sur 9) EP ATB : principaux résultats r (4) Adéquation de l antibiothérapie le jour de l enquête Conforme aux recommandations locales Motivation notée dans le dossier Durée de prescription notée dans le dossier Nb molécules prescrites depuis au moins 72h Proportion d ATB > 72h pour lesquels réévaluation notée dans le dossier Total CHG EHPAD 58,9 % 62,5 % 91,2 % 72,7 % 100 % 100 % % 0

5 Analyse : axes d amd amélioration Recommandations locales d antibiothérapie Motivation du traitement ATB notée dans le dossier Réévaluation ATB entre la 24 ème et la 72 ème heure Axe d amd amélioration n 1 n 1 : recommandations locales d antibiothd antibiothérapie Livret ATB créé en 2000 puis actualisé en 2004 rédigé par un binôme médecin + pharmacien titulaire d un DU ATB Donne des recos de 1 ère intention pour IU, Inf BP, Inf ORL, mais incomplet : infections cutanées, ostéites, un peu ancien MAJ en 2011 par un trinôme (1 pharmacien + 2 médecins) : actualisation / recommandations de bonnes pratiques rajout de chapitres manquants

6 Axe d amd amélioration n 2 n 2 : motivation du TTT ATB notée e dans le dossier Information auprès des médecins o par l intermédiaire des médecins correspondants en hygiène de chaque secteur médical Rôle des pharmaciens / prescription informatisée Axe d amd amélioration n 3 n 3 : réévaluation ATB entre la 24 ème et la 72 ème heure Réflexion engagée avec les médecins correspondants en hygiène + pharmaciens + PH hygiéniste demander aux médecins de penser systématiquement à réévaluer «d euxmêmes» chaque prescription ATB «verrouiller» toute prescription ATB pour maxi 72h trouver «une parade»

7 Axe d amd amélioration n 3 n 3 : réévaluation ATB entre la 24 ème et la 72 ème heure Création dans le progiciel de prescription informatisée d un médicament factice baptisé «REEV» o Réévaluation 48-72h : poursuite antibio o Réévaluation 48-72h : changement antibio o Réévaluation 48-72h : arrêt antibio Motif de décision à renseigner en quelques mots dans «modalités de cette ligne» Attention : si lors de la réévaluation, le médecin décide de modifier l antibiothérapie, bien penser 48h plus tard à réévaluer cette antibiothérapie de 2 ème intention! En conclusion EP ATB : objectiver notre situation par rapport à l antibiothérapie Actualisation du livret ATB Amélioration de la traçabilité dans le dossier patient Amélioration de nos pratiques de réévaluation de l antibiothérapie Des difficultés +++ de mise en œuvre même si bien-fondé indiscutable des axes d amélioration

8 On peut perdre ses clefs, son temps ou ses illusions, tant que l on garde l espoir il n y a pas de quoi s affoler! Je vous remercie de votre attention!

Les outils de la CRAI : vos attentes? S. PROVÔT - Pharmacien - CHRU Tours

Les outils de la CRAI : vos attentes? S. PROVÔT - Pharmacien - CHRU Tours Les outils de la CRAI : vos attentes? S. PROVÔT - Pharmacien - CHRU Tours 21/10/2014 1 Des environnements très différents 21/10/2014 2 Les exigences 21/10/2014 3 Textes réglementaires Décret 2013 841 du

Plus en détail

Docteur Isabelle HERLUISON-PETIT 25 septembre 2014

Docteur Isabelle HERLUISON-PETIT 25 septembre 2014 LA CEFTRIAXONE AU CH FALAISE A PROPOS D UNE EVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES SUR LA PERTINENCE DES PRESCRIPTIONS DES ANTIBIOTIQUES A DISPENSATION CONTROLEE Docteur Isabelle HERLUISON-PETIT 25

Plus en détail

Enquête de prévalence des infections établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre Résultats.

Enquête de prévalence des infections établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre Résultats. Enquête de prévalence des infections établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre 2010. Résultats. JM. Thiolet, B. Lejeune, B. Coignard pour le groupe HALT

Plus en détail

Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion

Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion Catherine PAYET BONNEFOND Cécile MOURLAN ARLIN Réunion/Mayotte Lyon SF2H 2011 1 Présentation La Réunion : DOM

Plus en détail

2004 à /12/2009 LABBE LYDIE I.D.E. Hygiéniste 1ere journée d'hygiène des ehpad METHODOLOGIE

2004 à /12/2009 LABBE LYDIE I.D.E. Hygiéniste 1ere journée d'hygiène des ehpad METHODOLOGIE Enquête de prévalence EHPAD 2004 à 2009 METHODOLOGIE Enquête de prévalence annuelle faite dans le cadre du réseau r de l estuaire l 1 jour donné en juin tous les résidents r présents dans les unités s

Plus en détail

Contexte EHPAD. Intégration GDR. Programme national de prévention des IAS

Contexte EHPAD. Intégration GDR. Programme national de prévention des IAS Contexte EHPAD Fiches techniques traitement anti-infectieux Résidents et collectivité Réglementaire renforcé Décret du 17 mai 2006 Art 2 : chaque antenne est chargée d assurer un relais de proximité du

Plus en détail

EPP REGIONALE BON USAGE DES. Dr Elise FIAUX, Dr Anaïs BRETEAU 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie - 23 juin

EPP REGIONALE BON USAGE DES. Dr Elise FIAUX, Dr Anaïs BRETEAU 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie - 23 juin EPP REGIONALE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES Dr Elise FIAUX, Dr Anaïs BRETEAU 7 ème réunion régionale des référents en antibiothérapie - 23 juin 2016 - 2 PLAN 1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS 3. METHODOLOGIE 4. RESULTATS

Plus en détail

Pertinence de la prescription de Fluoroquinolones : où en sommes-nous?

Pertinence de la prescription de Fluoroquinolones : où en sommes-nous? Pertinence de la prescription de Fluoroquinolones : où en sommes-nous? LO PRESTI Coralie 1, BLAISE Agathe 2, MAESTRACCI Michèle 1, LARUE Michèle 1. 1 Service Pharmacie, CH Salon de Provence 2 Pneumologie

Plus en détail

HALT 2010 (FR) : Méthodes

HALT 2010 (FR) : Méthodes Enquête de prévalence des infections associées aux soins en établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (HALT), France, juin septembre 2010. Résultats préliminaires. JM. Thiolet, B. Lejeune,

Plus en détail

Contribution du laboratoire au bon usage des antibiotiques : l antibiogramme ciblé, expérience du Centre Hospitalier de GRASSE

Contribution du laboratoire au bon usage des antibiotiques : l antibiogramme ciblé, expérience du Centre Hospitalier de GRASSE Contribution du laboratoire au bon usage des antibiotiques : l antibiogramme ciblé, expérience du Centre Hospitalier de GRASSE S.Léotard Journée annuelle d échanges des réseaux ATB &BMR Sud Est 04.10.16

Plus en détail

Référents en antibiothérapie

Référents en antibiothérapie Référents en antibiothérapie 1 R É G I O N H A U T E - N O R M A N D I E Pauline Savary Elise Remy Dans la région Généralités 59 établissements MCO-SSR-PSY concernés par ICATB 51 référents en théorie (6

Plus en détail

de prévalence des infections nosocomiales et des traitements

de prévalence des infections nosocomiales et des traitements Enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux en établissement de santé France, mai - juin 2012 Les principaux chiffres clés En 2012, l enquête nationale

Plus en détail

Rapport d analyse. Rhône-Alpes. Enquête inter-régionale de prévalence des infections urinaires, pulmonaires, cutanées en EHPAD. Région Rhône-Alpes

Rapport d analyse. Rhône-Alpes. Enquête inter-régionale de prévalence des infections urinaires, pulmonaires, cutanées en EHPAD. Région Rhône-Alpes Rapport d analyse Rhône-Alpes Enquête inter-régionale de prévalence des infections urinaires, pulmonaires, cutanées en EHPAD Région Rhône-Alpes Octobre Novembre 2011 EPIPA 2011 - Rapport Rhône-Alpes Septembre

Plus en détail

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Juin 2016 Dr Aurélie Marquet - MedQual Objectifs Objectif Améliorer la prescription des antibiotiques dans les Ehpad Objectifs secondaires

Plus en détail

BLSE : Il faut «isoler» les patients! Pr Ch RABAUD Service de Maladies Infectieuses, CHU de Nancy Responsable CClin Est

BLSE : Il faut «isoler» les patients! Pr Ch RABAUD Service de Maladies Infectieuses, CHU de Nancy Responsable CClin Est BLSE : Il faut «isoler» les patients! Pr Ch RABAUD Service de Maladies Infectieuses, CHU de Nancy Responsable CClin Est SOYONS CLAIRS Il y a isolement et isolement ET Il y a aussi BLSE et BLSE!!! «Isolement»

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 amoxicilline et inhibiteur d enzyme AUGMENTIN 100 mg/12,50 mg par ml Enfant, poudre pour suspension buvable en flacon [8/1] Fl/60 ml (CIP: 34009 343 925

Plus en détail

Infection Urinaire.et sujet âgé. Des questions. 6 eme Journée Intergroupe SPILF SFGG

Infection Urinaire.et sujet âgé. Des questions. 6 eme Journée Intergroupe SPILF SFGG 6 eme Journée Intergroupe SPILF SFGG Infection Urinaire.et sujet âgé Des questions Gaëtan Gavazzi Clinique universitaire de Médecine Gériatrique CHU Grenoble Université J. Fourrier GGavazzi@Chu-grenoble.fr

Plus en détail

Pertinence de l antibiothérapie des infections urinaires et réévaluation à 48-72 h Journée inter-régionale CCLIN ARLIN DIJON octobre 2015

Pertinence de l antibiothérapie des infections urinaires et réévaluation à 48-72 h Journée inter-régionale CCLIN ARLIN DIJON octobre 2015 Pertinence de l antibiothérapie des infections urinaires et réévaluation à 48-72 h Journée inter-régionale CCLIN ARLIN DIJON octobre 2015 Dr Olivier Chanay, CHAN Pourquoi cette évaluation? Pathologie très

Plus en détail

La maîtrise médicalisée: définition

La maîtrise médicalisée: définition La maîtrise médicalisée: définition Convention médicale de 2005 : «une régulation médicalisée des dépenses de santé, s appuyant sur des référentiels médicaux scientifiquement validés.» Convention de 2011

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 18 avril 2001 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

Plus en détail

CONCOURS GENERAL SESSION 2009

CONCOURS GENERAL SESSION 2009 CONCOURS GENERAL SESSION 2009 Epreuve d admission Partie écrite : Durée : 2 heures Le Centre hospitalier du Val d Ariège (CHVA) est inscrit dans un réseau local de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

Réseau ATB ; Que faire en cas de surconsommation? Olivier Baud ARlin Auvergne CAI CHU de Clermont-Ferrand

Réseau ATB ; Que faire en cas de surconsommation? Olivier Baud ARlin Auvergne CAI CHU de Clermont-Ferrand Réseau ATB ; Que faire en cas de surconsommation? Olivier Baud ARlin Auvergne CAI CHU de Clermont-Ferrand Doses Définies Journalières (DDJ) ou Defined Daily Doses (DDD) Établi par l OMS :http://www.whocc.no/atcddd/

Plus en détail

Surveillance des infections urinaires nosocomiales avec ou sans sonde à demeure

Surveillance des infections urinaires nosocomiales avec ou sans sonde à demeure Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire St Pierre et Miquelon Surveillance des infections urinaires nosocomiales avec ou sans sonde à demeure Résultats - Année 2007 Coordination Inter-régionale

Plus en détail

LE REFERENT EN ANTIBIOTHERAPIE

LE REFERENT EN ANTIBIOTHERAPIE JOURNEE DES REFERENTS ATB - 12/01/2017 - ANGERS 1 LE REFERENT EN ANTIBIOTHERAPIE RETOUR D EXPERIENCE Dr Armelle RABJEAU JOURNEE DES REFERENTS ATB - 12/01/2017 - ANGERS 2 Présentation Profession : Pharmacien

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VIERZON

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VIERZON ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VIERZON 33 rue Léo Mérigot BP 237 18102 VIERZON CEDEX MAI 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Entérobactéries «urinaires» Résistance à l hôpital

Entérobactéries «urinaires» Résistance à l hôpital Entérobactéries «urinaires» Résistance à l hôpital Dr Marie KEMPF Laboratoire de Bactériologie-Hygiène CHU Angers 18 es JNI, Saint-Malo, du 21 au 23 juin 217 1 Déclaration d intérêts de 213 à 216 Intérêts

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Enquête pilote en Bretagne Novembre 2014

Bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Enquête pilote en Bretagne Novembre 2014 Bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Enquête pilote en Bretagne Novembre 2014 Objectifs Objectifs généraux : Sensibiliser les professionnels des Ehpad au bon usage des antibiotiques Dégager des priorités

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DU MONT D'OR. 6 rue Notre Dame

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DU MONT D'OR. 6 rue Notre Dame ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DU MONT D'OR 6 rue Notre Dame 69250 Albigny sur Saone Cedex MARS 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Les indicateurs de bon usage des antibiotiques à l échelon des établissements de santé Expérience CCLIN Sud-Ouest

Les indicateurs de bon usage des antibiotiques à l échelon des établissements de santé Expérience CCLIN Sud-Ouest Les indicateurs de bon usage des antibiotiques à l échelon des établissements de santé Expérience CCLIN Sud-Ouest AM Rogues Service d Hygiène Hospitalière CHU de Bordeaux Enquête CCLIN SO - Objectifs Enquête

Plus en détail

Actualités de l antibiothérapie par voie générale dans les infections courantes de l enfant.

Actualités de l antibiothérapie par voie générale dans les infections courantes de l enfant. Actualités de l antibiothérapie par voie générale dans les infections courantes de l enfant. Y. AMEGNRAN, M. COLOMBIES, C. CASTRO, J. POISSON et F. TRONC, Service de Pédiatrie-néonatologie CH Carcassonne.

Plus en détail

Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques

Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques Antibiothérapie des infections courantes: aidez-nous à sauver les antibiotiques Quoi de Neuf au HNFC 7 Juin 2016 Vincent GENDRIN, service des Maladies Infectieuses Antibio-résistance: un péril grave Texte

Plus en détail

Bilan des données relatives aux référents en antibiothérapie de Rhône-Alpes

Bilan des données relatives aux référents en antibiothérapie de Rhône-Alpes Bilan des données relatives aux référents en antibiothérapie de Rhône-Alpes Véronique CHAUDIER-DELAGE ARS Rhône-Alpes XX/XX/XX Article R 6111-10 du CSP «Le représentant légal de l établissement de santé

Plus en détail

Recrutement d un poste de pharmacien assistant spécialiste DES pharmacie hospitalière

Recrutement d un poste de pharmacien assistant spécialiste DES pharmacie hospitalière Le Centre Hospitalier Auban-Moët d Epernay recrute un pharmacien assistant spécialiste,, à compter du 1 er novembre 2017, pour une durée initiale de 2 ans qui pourra être renouvelée et aboutir, à terme,

Plus en détail

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/ Les indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales : SARM et ICATB Dr. V. VAN ROSSEM DGOS/Bureau qualité et sécurité des soins Objectifs L indice SARM (1/2) Estimer l évolution de la

Plus en détail

Etude des déterminants de la consommation d'antibiotiques en réanimation en 2010

Etude des déterminants de la consommation d'antibiotiques en réanimation en 2010 Etude des déterminants de la consommation d'antibiotiques en réanimation en 2010 Etude conduite dans le cadre du réseau ATB-RAISIN Résultats, août 2012 Réseau ATB-RAISIN : Surveillance de la consommation

Plus en détail

EOHH inter établissements en Bretagne

EOHH inter établissements en Bretagne EOHH inter établissements en Bretagne Une politique régionale et territoriale 1 Programme régional de LIN 2001 Coopération hygiène inter établissements A l initiative d un groupe ARH/ DRASS/réseau régional

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES

Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES Bon usage des antibiotiques en EHPAD DES OUTILS A LA DISPOSITION DES EQUIPES CLINIQUES Contexte d élaboration des outils Volonté d améliorer la prise en charge des problèmes infectieux des patients dans

Plus en détail

Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale

Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale Plan National d alerte sur les Antibiotiques 2011/2016 Déclinaison régionale Pr Pierre DELLAMONICA CHU de NICE 14ème Journée Méditerranéenne de Prévention des Infections Nosocomiales 29/11/13 - Aix en

Plus en détail

Bon usage des antibiotiques en EHPAD et kit antibiotique

Bon usage des antibiotiques en EHPAD et kit antibiotique Bon usage des antibiotiques en EHPAD et kit antibiotique 14 ème colloque ABCPH Antibiothérapie et épidémiologie des BMR Dominique Hettler - Pharmacien Coordonnateur OMEDIT Elise Michelet-Huot - Interne

Plus en détail

Consommation ATB en 2010

Consommation ATB en 2010 Recommandations de bonnes pratiques en antibiothérapie en EHPAD S. Alfandari CH Tourcoing Mai 2013 Consommation ATB en 2010 Source: ANSM 11/12 Surconsommation des > 65 ans Source: CPAM NPC Des grosses

Plus en détail

CAS CLINIQUE

CAS CLINIQUE CAS CLINIQUE Un homme, 47 ans, diabétique sous ADO, se présente aux urgences pour fièvre et douleur de la jambe droite et vomissements évoluant depuis 48 heures. A l examen : T = 39 C Placard rouge chaud

Plus en détail

Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX

Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX Cliquez Pistes de ici prévention pour ajouter des un infections sous titre à E. coli BLSE Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX Prévenir l émergence : usage rationnel moindre usage des antibiotiques

Plus en détail

Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique

Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique Risque d infection associée aux soins et prévention chez le patient gériatrique Dr M-C LAURAIN Praticien Hospitalier 17 juin 2016 I -Données démographiques Il y a de plus en plus de personnes âgées Année

Plus en détail

CONTEXTE ETAT DES LIEUX DES PRATIQUES PRIORITE REGIONALE 2010. Participation à l état des lieux OBJECTIF DE LA REUNION REGION CENTRE JANVIER 2010

CONTEXTE ETAT DES LIEUX DES PRATIQUES PRIORITE REGIONALE 2010. Participation à l état des lieux OBJECTIF DE LA REUNION REGION CENTRE JANVIER 2010 CONTEXTE ETAT DES LIEUX DES PRATIQUES REGION CENTRE JANVIER 010 infections urinaires fréquentes et concernent établissements de santé et EHPAD 30 % des bactériémies ont une porte d entrée urinaire Des

Plus en détail

HOPITAL SAINT-MAURICE AVENUE MAURICE THOREZ 57250 MOYEUVRE-GRANDE 57 000967 0 TEL : 03 87 70 94 94 TELECOPIE : 03 87 70 95 42

HOPITAL SAINT-MAURICE AVENUE MAURICE THOREZ 57250 MOYEUVRE-GRANDE 57 000967 0 TEL : 03 87 70 94 94 TELECOPIE : 03 87 70 95 42 44 c = Traitement de l infection urinaire chez la personne âgée de plus de 70 ans 1) Critères de choix du sujet Cf. indications de sondage urinaire. 2) Méthodologie Cf indication de sondage urinaire. L

Plus en détail

Contexte démographique

Contexte démographique Programme de prévention du risque infectieux en établissements d hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD) Drôme Dr Philippe BURLAT DDASS de la Drôme Contexte démographique 21%> 60 ans 8 % > 75

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé

CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé CIRCUIT DU MÉDICAMENT en Établissement de Santé Enquête A.R.H 2004 1 Circuit du médicament MÉDECIN Prescription de médicaments PHARMACIEN Dispensation de médicaments PATIENT Administration de médicaments

Plus en détail

Dispensation nominative manuelle au CH René Pleven de DINAN Service de SSR

Dispensation nominative manuelle au CH René Pleven de DINAN Service de SSR Conférence régionale des pharmaciens des EDS de Bretagne Dispensation nominative manuelle au CH René Pleven de DINAN Service de SSR 23 Juin 2011 Sommaire Schéma d organisation CH DINAN Type de support

Plus en détail

Surveillance des Bactéries Multi Résistantes Synthèse SARM Année 2013

Surveillance des Bactéries Multi Résistantes Synthèse SARM Année 2013 Surveillance des Bactéries Multi Résistantes Synthèse Année 2013 Synthèse des résultats - BMR 2013 CClin Ouest Participation 2010 2011 2012 2013 Etablissements n 253 266 1 276 1 285 1 Nombre de BMR n 6

Plus en détail

Epidémiologie et pronostic de la rupture prématurée des

Epidémiologie et pronostic de la rupture prématurée des Epidémiologie et pronostic de la rupture prématurée des membranes à IHS - Dakar Cisse CT, Aïdibé I, Niang M, Diadhiou M, Moreau JC Problèmatique - Situation à risque: problème opportunité par rapport évolution

Plus en détail

Tableau 1. Distribution des souches d E. coli Prélèvements 2005 (5631)

Tableau 1. Distribution des souches d E. coli Prélèvements 2005 (5631) Les BMR qui cumulent de nombreuses résistances acquises posant des problèmes particuliers par leur fréquence ou leurs conséquences thérapeutiques, tant à l hôpital (S. aureus résistants à la méticilline,

Plus en détail

Groupe de travail EHPAD : travaux en cours et perspectives E L I S E R E M Y P H A R M A C I E N C O O R D O N N A T E U R

Groupe de travail EHPAD : travaux en cours et perspectives E L I S E R E M Y P H A R M A C I E N C O O R D O N N A T E U R Groupe de travail EHPAD : travaux en cours et perspectives OMEDIT HAUTE -NORMANDIE E L I S E R E M Y P H A R M A C I E N C O O R D O N N A T E U R GT EHPAD GT EHPAD depuis septembre 2011 EHPAD avec et

Plus en détail

EVALUATION PROSPECTIVE

EVALUATION PROSPECTIVE EVALUATION PROSPECTIVE DES PRESCRIPTIONS D ANTIBIOTHÉRAPIE DES INFECTIONS URINAIRES AIGUËS EN EHPAD Diplôme Universitaire d hygiène hospitalière et de lutte contre les infections associées aux soins -

Plus en détail

Rôle de l Infirmière Hygiéniste dans la surveillance épidémiologique des Infections Associées aux Soins

Rôle de l Infirmière Hygiéniste dans la surveillance épidémiologique des Infections Associées aux Soins La 1 ère Université Maghrébine d hygiène et de sécurité des soins Sousse, 2-5 septembre 2012 Rôle de l Infirmière Hygiéniste dans la surveillance épidémiologique des Infections Associées aux Soins M.ERB

Plus en détail

Antibiogramme ciblé dans les infections urinaires à Escherichia coli : le rôle du microbiologiste

Antibiogramme ciblé dans les infections urinaires à Escherichia coli : le rôle du microbiologiste Antibiogramme ciblé dans les infections urinaires à Escherichia coli : le rôle du microbiologiste Dr. Christelle Caceres 1 & Dr. Matthieu Bernier 2 Clinique du Cabirol 1, Colomiers Laboratoire aint-exupery

Plus en détail

Une histoire d infection urinaire. Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011

Une histoire d infection urinaire. Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011 Une histoire d infection urinaire Docteur Nathalie BRONET ARMEDA 15/02/2011 -Femme 20 ans -Consulte aux Urgences pour AEG -Antécédents : 0 -Traitement en cours : Paracétamol / CO -HDM : elle a fait 3 semaines

Plus en détail

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR

Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) COLMAR Michèle WALDVOGEL Responsable assurance qualité et gestion des risques GROUPE HOSPITALIER DU CENTRE ALSACE (GHCA) 68003 COLMAR Plan Présentation du Groupe Hospitalier du Centre Alsace Contexte et objectifs

Plus en détail

ORGANISATION DU CONSEIL EN ANTIBIOTHERAPIE: EXPERIENCE DU CH DE PAU

ORGANISATION DU CONSEIL EN ANTIBIOTHERAPIE: EXPERIENCE DU CH DE PAU ORGANISATION DU CONSEIL EN ANTIBIOTHERAPIE: EXPERIENCE DU CH DE PAU Dr PICARD W COMMISSION DES ANTI INFECTIEUX CELLULE INTERVENTIONELLE DES ANTI INFECTIEUX Service d Infectiologie Absence d Hématologie

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE. 2, boulevard de Verdun BP AUXERRE

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE. 2, boulevard de Verdun BP AUXERRE ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER D AUXERRE 2, boulevard de Verdun BP 69 89011 AUXERRE Septembre 2009 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Mois

Plus en détail

13.2 millions estimés en 2020 dont déments

13.2 millions estimés en 2020 dont déments Le grand âge: notre avenir IAS et EHPAD JC SEGUIER Responsable de l Unité Hygiène et Prévention du Risque Infectieux Centre Hospitalier Poissy St Germain en Laye 13.2 millions estimés en 2020 dont 1300

Plus en détail

Prévalence du risque infectieux associé

Prévalence du risque infectieux associé Résultats de l enquête EPIPA Prévalence du risque infectieux associé aux soins en EHPAD Dr Agnès Vincent ARLIN Rhône Alpes O. Baud, N. Armand, I. Attali, C. Bernet, F. Bertin Hugault, M. Besson, M. Bonnand,

Plus en détail

Actualisation infections urinaires

Actualisation infections urinaires Actualisation infections urinaires Dr Blandine Cattier, biologiste, référent ATB, CHIC Amboise & Château-Renault 21/10/2014 1 34 pages 21/10/2014 2 21/10/2014 3 21/10/2014 4 Ce qui est nouveau : Terminologie

Plus en détail

Objectifs. Cystite 14/03/2011. Infections urinaires chez le sujet agé. Cystite Pyélonéphrite Prostatite Orchiépididymite

Objectifs. Cystite 14/03/2011. Infections urinaires chez le sujet agé. Cystite Pyélonéphrite Prostatite Orchiépididymite Infections urinaires chez le sujet agé Pyélonéphrite Prostatite Orchiépididymite LILLAZ J. (CCA UROLOGIE) Objectifs Infectieux urologie = Sujet simple dans la plupart des cas. A condition d être précis,

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE

DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE Référentiels/Arbres décisionnels DIAGNOSTIC ET ANTIBIOTHERAPIE DES INFECTIONS URINAIRES BACTERIENNES COMMUNAUTAIRES CHEZ L ADULTE : CYSTITE 1. Diagnostic de cystite ASSOCIATION DE 3 SIGNES Brûlures et

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX. 18 rue du Général Catroux Limoges

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX. 18 rue du Général Catroux Limoges ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2EME PROCÉDURE CLINIQUE FRANÇOIS CHÉNIEUX 18 rue du Général Catroux 87039 Limoges AVRIL 2011 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom

Plus en détail

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Novembre 214 Erika Fontaine CClin Ouest Objectifs Objectif Améliorer la prescription des antibiotiques dans les Ehpad Objectifs secondaires

Plus en détail

ROLE ET PLACE DE LA PHARMACIE AU SEIN D UNE EHPAD

ROLE ET PLACE DE LA PHARMACIE AU SEIN D UNE EHPAD DIU MEDECIN COORDONNATEUR ROLE ET PLACE DE LA PHARMACIE AU SEIN D UNE EHPAD ALAIN DANOWICZ coordonnateur janvier 2007 1 1. INTRODUCTION PLAN 2. PHARMACIE ET LÉGISLATION 3. APPROVISIONNEMENT ET FOURNITURE

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE FALAISE SERVICE PHARMACIE PROJET PEDAGOGIQUE

CENTRE HOSPITALIER DE FALAISE SERVICE PHARMACIE PROJET PEDAGOGIQUE CENTRE HOSPITALIER DE FALAISE SERVICE PHARMACIE PROJET PEDAGOGIQUE I Catégorie d'interne : DES pharmacie hospitalière La pharmacie du Centre Hospitalier de Falaise gère les médicaments et les dispositifs

Plus en détail

Dr. Matthieu Bernier Laboratoire Biopole Saint-Exupery, Toulouse. Dr.M.Bernier, laboratoire Biopole, Toulouse, France

Dr. Matthieu Bernier Laboratoire Biopole Saint-Exupery, Toulouse. Dr.M.Bernier, laboratoire Biopole, Toulouse, France Antibiogramme ciblé dans les infections urinaires à Escherichia coli pour l'accompagnement des prescripteurs en pratique de ville : le rôle du microbiologiste, erreurs à ne pas faire et utilisation des

Plus en détail

VISITE DU RISQUE INFECTIEUX MCO Grilles d observation

VISITE DU RISQUE INFECTIEUX MCO Grilles d observation VISITE DU RISQUE INFECTIEUX MCO Grilles d observation 64 65 : 0 = Réponse non conforme POLITIQUE GENERALE Critères Conformité attendue Commentaires Affiche "support de promotion de l'hygiène des mains

Plus en détail

Mise en place d une équipe opérationnelle d hygiène dans les EHPAD

Mise en place d une équipe opérationnelle d hygiène dans les EHPAD Mise en place d une équipe opérationnelle d hygiène dans les EHPAD Nathalie ARMAND, Catherine MICHEL Mireille ROCHE, Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Origine et contexte Projet élaboré

Plus en détail

Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée»

Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée» Synthèse du module «Infections urinaires chez la personne âgée» Ce document s appui sur les recommandations de la société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) : «Diagnostic et antibiothérapie

Plus en détail

Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations. Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique

Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations. Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique Infections urinaires en EHPAD Nouvelles recommandations Hanitra ANDRIANASOLO Gériatre au Centre Emma Ventura CHU de Martinique Infections urinaires en EHPAD - Fréquentes : 24% PRIAM (2005) 29% HALT (2010)

Plus en détail

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie

Les infections urinaires. Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Les infections urinaires Dr Karine RISSO CCA Infectiologie + Epidémiologie Très fréquentes : second site dinfections communautaires. Plus fréquent chez la femme avec deux pics : au début de l activité

Plus en détail

L hygiène des mains «La persévérance porte ses fruits» Retour d expérience CHU d Amiens

L hygiène des mains «La persévérance porte ses fruits» Retour d expérience CHU d Amiens L hygiène des mains «La persévérance porte ses fruits» Retour d expérience 2006-2013 CHU d Amiens CHU d Amiens >4 sites >1600 lits et 140 lits HDJ MCO, SSR, SLD, EHPAD >Personnel : 5309 Médical : 874 dont

Plus en détail

MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques. Région Pays de la Loire

MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques. Région Pays de la Loire MedQual Centre d information et de ressources pour le bon usage des antibiotiques Région Pays de la Loire Pr Françoise BALLEREAU Ministère de la Santé 28 novembre 2011 Pourquoi la création de MedQual?

Plus en détail

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne. Novembre 2014

Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne. Novembre 2014 Evaluation du bon usage des antibiotiques dans les Ehpad Bretagne Novembre 2014 Contexte Pré-requis: Ehpad ayant participé à l état des lieux sécurité du circuit du médicament et bon usage des ATB 179

Plus en détail

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy

Principes generaux de l antibiotherapie. Prof RANDRIA Mamy Principes generaux de l antibiotherapie Prof RANDRIA Mamy Introduction Antibiotiques: substances d origine biologique ou synthétique capables d inhiber la croissance des bactéries Médicaments d usage courant

Plus en détail

Les actualités en Bretagne : Suivi du programme d action de la Commission Antibiologie Régionale

Les actualités en Bretagne : Suivi du programme d action de la Commission Antibiologie Régionale Les actualités en Bretagne : Suivi du programme d action de la Commission Antibiologie Régionale Gilles PIRIOU Coordonnateur de l OMéDIT Bretagne Journée régionale du 15 novembre 2016 La Commission Antibiologie

Plus en détail

Maîtrise de la transmission des Bactéries hautement résistantes émergentes (BHRe)

Maîtrise de la transmission des Bactéries hautement résistantes émergentes (BHRe) Maîtrise de la transmission des Bactéries hautement résistantes émergentes (BHRe) Dr E. Poirier, K. Guerre PH responsable ARLIN Lorraine Nancy, le 4 octobre 2013 Point sur la situation en Lorraine Septembre

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER 87000 LIMOGES JUIN 2007 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

Soirée Médicale : 19/11/205

Soirée Médicale : 19/11/205 Nouveautés dans la prise en charge des patients Diabétiques au CH de Montélimar Soirée Médicale : 19/11/205 Dr Sawsan Olivieri Service de Diabétologie Endocrinologie Sawsan.olivieri@ch-montelimar.fr Tél

Plus en détail

Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012

Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales et des traitements anti-infectieux, 2012 Principaux résultats B. Coignard pour le groupe ENP-Raisin XX ème JRPI, Lille, 1 er octobre 2013

Plus en détail

Thomas ANDRE Pharmacien assistant spécialiste au CHCB 19 juin 2015

Thomas ANDRE Pharmacien assistant spécialiste au CHCB 19 juin 2015 Thomas ANDRE Pharmacien assistant spécialiste au CHCB 19 juin 2015 Introduction (1) 574 lits en DINA 18 services : 11 EHPAD (404 lits) 6 SSR (140 lits) 1 USLD (30 lits) Automate HD-MEDI JV 400 Prescription

Plus en détail

PRESENTATION DE L HOPITAL DU VAL DU MADON (HVDM)

PRESENTATION DE L HOPITAL DU VAL DU MADON (HVDM) PRESENTATION DE L HOPITAL DU VAL DU MADON (HVDM) Hôpital local de 356 lits, pavillonnaire, sur 2 sites Site principal à Mirecourt 167 lits d hébergement 29 lits de SSR 8 lits de médecine Site de Mattaincourt

Plus en détail

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Territoire de parcours de vie et de santé d EVREUX -GISORS Momar FAYE Coordonnateur de la Filière de Soins Gériatriques 1 Le territoire de parcours d Evreux Gisors : une seule

Plus en détail

HÔPITAL LOCAL DU NEUBOURG 25, rue du Général de Gaulle BP LE NEUBOURG

HÔPITAL LOCAL DU NEUBOURG 25, rue du Général de Gaulle BP LE NEUBOURG ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE HÔPITAL LOCAL DU NEUBOURG 25, rue du Général de Gaulle BP 115 27110 LE NEUBOURG SEPTEMBRE 2010 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L

Plus en détail

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental

RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE. Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental RAPPORT DE CERTIFICATION VISITEURS SUITE A VISITE CIBLÉE 2 ÈME PROCÉDURE Centre Hospitalier Spécialisé Interdépartemental 6 bis rue du pavé- BP 03 03360 AINAY Le CHATEAU Novembre 2008 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

ORGANISATION D'UN DEPOT DE DELIVRANCE DANS UN CENTRE HOSPITALIER

ORGANISATION D'UN DEPOT DE DELIVRANCE DANS UN CENTRE HOSPITALIER ORGANISATION D'UN DEPOT DE DELIVRANCE DANS UN CENTRE HOSPITALIER Expérience du CH de Vienne (Isère) B.RIVOIRE 12 Juin 2012 PRESENTATION Centre Hospitalier Lucien Hussel : Médecine, Chirurgie, Obstétrique,

Plus en détail

DISPENSATION NOMINATIVE HEBDOMADAIRE (non informatisée) SSR : 23 Lits CSG : 15 Lits USP : 7 Lits. CH FOUGERES Béatrice MARIE DIT-DINARD

DISPENSATION NOMINATIVE HEBDOMADAIRE (non informatisée) SSR : 23 Lits CSG : 15 Lits USP : 7 Lits. CH FOUGERES Béatrice MARIE DIT-DINARD DISPENSATION NOMINATIVE HEBDOMADAIRE (non informatisée) SSR : 23 Lits CSG : 15 Lits USP : 7 Lits CH FOUGERES Béatrice MARIE DIT-DINARD Services de soins Médecin Infirmière de nuit Prescrit pour les patients

Plus en détail

Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010)

Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010) Lutte contre les résistances bactériennes : Recommandations de la STPI (2010) M. Chakroun Service des Maladies Infectieuses CHU F. Bourguiba - Monastir Tunis, 24 Février 2015 «En 2010, la consommation

Plus en détail

Avis 127 10 Juin 2014

Avis 127 10 Juin 2014 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 127 10 Juin 2014 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation: LOVANIC 250 mg, Lévofloxacine

Plus en détail

LE MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD PEUT-IL JOUER UN ROLE DANS LE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES? Docteur Bruno DORMOY Maison du Combattant Vesoul

LE MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD PEUT-IL JOUER UN ROLE DANS LE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES? Docteur Bruno DORMOY Maison du Combattant Vesoul LE MEDECIN COORDONNATEUR EN EHPAD PEUT-IL JOUER UN ROLE DANS LE BON USAGE DES ANTIBIOTIQUES? Docteur Bruno DORMOY Maison du Combattant Vesoul Besançon 18 Novembre 2015 Une initiative locale dans le domaine

Plus en détail

Actualités sur les recommandations de bonne pratique: Infections urinaires associées aux soins

Actualités sur les recommandations de bonne pratique: Infections urinaires associées aux soins Actualités sur les recommandations de bonne pratique: Infections urinaires associées aux soins XXIII ème JRPI Delphine Poitrenaud - CH Béthune RECOMMANDATIONS nnn Réactualisation Conférence de consensus

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 octobre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 octobre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 octobre 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 08/01/2007 par arrêté du 23/12/2008. RHINADVIL, comprimé enrobé Boîte

Plus en détail

DISPENSATION HEBDOMADAIRE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE DES MEDICAMENTS AU C.H. DE LONS-LE-SAUNIER

DISPENSATION HEBDOMADAIRE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE DES MEDICAMENTS AU C.H. DE LONS-LE-SAUNIER DISPENSATION HEBDOMADAIRE INDIVIDUELLE ET NOMINATIVE DES MEDICAMENTS AU C.H. DE LONS-LE-SAUNIER PRESENTATION GENERALE DE L HOPITAL ORGANISATION DE LA D.H.I.N. INDICATEUR DE RESULTATS : TAUX DE CONFORMITE

Plus en détail

Pré - analyse pharmaceutique des prescriptions par les préparateurs

Pré - analyse pharmaceutique des prescriptions par les préparateurs Pré - analyse pharmaceutique des prescriptions par les préparateurs Ha DO THI CHALAMETTE CH de Roanne, France Journées Franco-suisses; Montreux 28 au 29 novembre 2013 Plan de présentation Contexte Phase

Plus en détail

Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques. www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl

Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques. www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl Rencontre régionale autour du bon usage des antibiotiques www.omedit-paysdelaloire.fr @OmeditPdl Observatoire des médicaments, des dispositifs médicaux et de l innovation thérapeutique = structure régionale

Plus en détail

Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien

Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : exemple du CH Annecy Genevois 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien Présentation du CH Annecy

Plus en détail

InfectioVigilance et Dossier Patient Informatisé:

InfectioVigilance et Dossier Patient Informatisé: InfectioVigilance et Dossier Patient Informatisé: vers une prise en charge intégrée du risque infectieux à l hôpital Dr Anne Lotthé, Département d Hygiène CHU de Montpellier 23/09/2016 Rendez vous d'arcachon,

Plus en détail