La lettre mensuelle de Texaas Consulting, publiée par le CEDITH, dédiée à la Méditerranée et à l Océan indien.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La lettre mensuelle de Texaas Consulting, publiée par le CEDITH, dédiée à la Méditerranée et à l Océan indien. www.cedith.com"

Transcription

1 1 La lettre mensuelle de Texaas Consulting, publiée par le CEDITH, dédiée à la Méditerranée et à l Océan indien N 12- Mai 2007 Union européenne + Union de la Méditerranée 2 Non des professionnels au projet européen de «made in» 2 Industrie tunisienne du textile-habillement : «ne pas baisser la garde!» 2 Le marché espagnol en L industrie française de l habillement : chute et métamorphose 4 Madagascar : importations de textiles en OMC : les subventions US au coton 7 Convention de partenariat CEDITH / CETTEX 7 Commerce mondial d habillement : poussée de l Asie 7 Les façonniers français 8 Elections professionnelles au Maroc 8 Forum textile de Tunis : fortes prises de position 8 Que vendent les pays méditerranéens à l Union européenne? 9 France : Evolution de la consommation et des prix en mars L U.E offre un accès illimité de son marché aux ACP 10 Que vendent les pays de l Océan indien à l U.E? 11 Texmed Tunisia Exportations tunisiennes textile-habillement : excellents résultats 12 Nouvelles brèves 12 Réglementation européenne 13 Fusions, acquisitions, cessions 14 Prochains évènements et salons textiles 14

2 2 Union européenne + Union méditerranéenne «Je veux lancer un appel à tous les peuples de la Méditerranée pour leur dire que c est en Méditerranée que tout se joue, et que nous devons surmonter toutes les haines pour laisser la place à un grand rêve de paix et de civilisation. Je veux leur dire que le temps est venu de bâtir ensemble une Union Méditerranéenne qui sera un trait d union entre l Europe et l Afrique.» Nicolas Sarkozy Salle Gaveau second tour des présidentielles- Dimanche 6 mai 2007 Non des professionnels au projet européen de «made in» Réunies le 11 avril 2007 à Tunis pour un Forum organisé par le Centre Textile Technique (CETTEX), les organisations professionnelles euro-méditerranéennes du textile-habillement se sont formellement opposées au projet de règlement européen de "made in" qui impose d indiquer le pays d origine où le vêtement a été fabriqué. Dans une "Déclaration de Tunis", elles estiment que ce projet de "made in Europe" n est ni pertinent au regard des attentes des consommateurs, ni au regard des objectifs de renforcement et de consolidation d un espace euro-méditerranéen de production et d échanges. Principal avocat des opposants au made in, Claude Miserey, vice-président de l Union française des industries de l habillement (UFIH) et président de la Fédération Française des industries du Vêtement Masculin (FFIVM), a estimé qu un tel projet est incompatible avec la politique de construction euro-méditerranéenne et en contradiction avec la politique d accès aux marchés que l Union Européenne mène auprès de l OMC. Il a également souligné que sa mise en œuvre induirait un surcoût contre-productif, évalué par la Commission européenne elle-même à 1,5 euro par vêtement et à 2 euros par paire de chaussures importés ; sans compter, a-t-il encore indiqué, les surcoûts logistiques et les complications de toutes sortes qui «évoquent le souvenir de la Tour de Babel et qui constitueraient un obstacle à la libre circulation des marchandises dans l Union Européenne»! De nombreuses organisations euro-méditerranéennes ont signé une «Déclaration de Tunis» contre ce projet : Fachverband der Bekleidungs Industrie Osterreichs et Fachverband der Textilindustrie Osterreich pour l Autriche, Creamoda Belgian Fashion pour la Belgique, Federation of Danish Textile and Clothing pour le Danemark, l Union des Industries Textiles et l Union française des Industries de l Habillement pour la France, Gesamtverband der Deutschen Textile und Mode Industrie pour l Allemagne, British Apparel and Textile Confederation pour la Grande-Bretagne, Modint-Clothing section pour les Pays-Bas, Fenatex pour la Tunisie, Arab Federation for textile industries pour les pays arabes, European Association of Fashion retailers (AEDT) pour la distribution européenne et le Cercle euro-méditerranéen des dirigeants textilehabillement (Cedith) pour l euromed. Les fédérations du Maroc et de Jordanie devraient également signer formellement cette Déclaration de Tunis. Finalement, une très importante opposition s est donc manifestée contre ce projet de «made in» qui n est plus soutenue que une petite minorité composée par les fédérations d Italie et de Turquie avec le soutien d organisations ibériques. Industrie tunisienne textile-habillement: ne pas baisser la garde! Dans une interview au mensuel l Economiste, le président du CEDITH estime que la stratégie sectorielle de compétitivité et de promotion initiée par les Autorités tunisiennes a permis à l industrie textile-habillement de Tunisie de remarquablement bien résister au démantèlement de l Accord multifibres. Observant que la Tunisie dispose d importants atouts dans la compétition internationale, il souligne que l équation du succès est celle qui combine des paramètres de productivité, qualité, petites séries, prototypage, mise au point et développement, logistique de production, réactivité et adaptabilité.

3 3 Le marché espagnol en 2007 Dans le cadre de ses analyses de marchés, le CEDITH a étudié le positionnement des produits d habillement importés par divers pays dont l Espagne, marché européen parmi les plus dynamiques. Les articles les plus importés sont les pantalons (799 millions d euros en 2006), suivi des T-shirts et polos (587 millions d euros) et des pulls & chandails. Suivent, par ordre décroissant d importance, les manteaux, imperméables et vestes tissées pour femmes, les parkas, anoraks et blousons, les chemisiers, les chemises, les jupes, les robes et les vêtements pour bébés. Entre 2001 et 2006, ce sont les importations de jupes qui ont connu le plus fort taux de croissance (+ 365 %), suivies des importations de vestes, manteaux, impers pour femmes (+ 309 %), de celles de robes (+ 247 %) et de pantalons (+ 191 %). En 2006, l Espagne a importé 120 millions de pantalons à 6,64 euros pièce, 273 millions de T- shirts à 2,15 euros, 113 millions de pulls à 4,92 euros, 45 millions de chemisiers à 4,38 euros, 44 millions de chemises à 4,29 euros, 32 millions de jupes à 4,98 euros et 19 millions de robes à 7,93 euros. Pour les entreprises qui exportent vers le marché espagnol, les produits les plus attractifs sont les pantalons, les T-shirts et polos, les vestes pour femmes, les jupes, les chemisiers et les robes. Rappelons que la distribution espagnole comprend, outre les deux grands leaders Zara et El Corte Inglès, de grandes chaînes spécialisées et franchises telles que Mango, Cortefiel, Adolfo Dominguez, Tintoretto, Amichi, Sintesis, Roberto Verino ou Don Algodon.

4 4 L industrie française de l habillement : chute et métamorphose! L exploitation des séries statistiques obligeamment fournies au Cedith par le Sessi montre sans ambiguïté la dégradation industrielle du secteur français de l habillement depuis une quinzaine d années, avec un impact lourd sur l emploi. Industrie française de l habillement : évolution de l activité industrielle et de l emploi Source : Sessi Traitement statistique : Cedith Au cours des 15 dernières années, l industrie française de l habillement a perdu les deux tiers de ses effectifs et de ses entreprises, sous les effets conjugués de la concurrence internationale et des délocalisations. Alors que la valeur ajoutée a baissé de 25 % entre 1990 et 2005, le chiffre d affaire est resté stable et les exportations ont presque doublé (+90%). Ceci reflète la mutation progressive d une industrie traditionnelle de main d œuvre vers un secteur commercial qui délocalise ses moyens de production, implante des usines dans les nouveaux marchés émergents et axe son activité sur la création et la commercialisation de vêtements fabriqués pour son compte à l étranger ou importés en l état. Source : Sessi Traitement statistique : Cedith

5 5 En 2005, l industrie française de l habillement ne comptait plus que 726 entreprises et salariés. Les effectifs et les frais de personnel baissent régulièrement depuis 1990, de même que le ratio frais de personnel / Chiffre d affaires. Les frais de personnel (salaires et traitements + charges sociales versées par l employeur) représentaient, en 2005, 17 % du chiffre d affaires contre 28 % en A l inverse, du fait de l intégration croissante dans le chiffre d affaires de produits fabriqués à l extérieur des entreprises (délocalisations, sous-traitance à l étranger et importations directes), la productivité apparente du travail (valeur ajoutée hors taxes par personne) augmente fortement. Ce taux est passé de euros en 1990 à euros en On notera aussi que la sous-traitance française (2,1 milliards d euros en 2005) fait mieux que résister grâce à une stratégie résolument orientée vers le luxe et l ultra court. Quelques ratios de l industrie française d habillement Source : Sessi Traitement statistique : Cedith Valeur ajoutée / Chiffre d affaires (VA/CA) : ce taux baisse régulièrement depuis 15 ans. Il était de 25 % en 2005 contre 35 % en Investissements/Valeur ajoutée (INV/VA) : ce taux qui dépend de facteurs structurels (intensité capitalistique, durée de vie des équipements,) est également fonction des mutations technologiques, de l innovation, de la situation économique des entreprises et de leurs possibilités de financement. Après s être maintenu pendant une dizaine d année, à 5,5 %, il a amorcé une baisse depuis le début de la décennie. Il est descendu à 4 %. Excédent Brut d Exploitation/Valeur ajoutée (EBE/VA) : Ce ratio souvent appelé taux de marge brute d exploitation, mesure la part de valeur ajoutée rémunérant les capitaux de l entreprise. Rappelons que l EBE qui mesure le flux dégagé par l activité de l entreprise est égal à la différence entre la valeur ajoutée brute aux coûts des facteurs et les frais de personnel. Le ratio EBE/VA est bien orienté depuis une dizaine d années. Il est de 28 % contre 18 % en Résultat Net Comptable/Chiffre d Affaires (RNC/CA) : ce ratio qui est un indicateur de profitabilité nette a une évolution erratique depuis Il est cependant tendanciellement orienté à la hausse depuis En 2005, il était de 2,5 %.

6 6 Madagascar : importations de textiles en 2006 Source : SGS Traitement : Cedith En 2006, les importations textiles de Madagascar se sont élevées à 149 millions de dollars. Elles couvrent environ les ¾ des besoins des confectionneurs malgaches et portent principalement sur les tissus de coton. Source : SGS Traitement : Cedith Les principaux fournisseurs sont asiatiques, la Chine et Hong Kong fournissant à eux deux plus de la moitié achats de Madagascar. L Ile Maurice est le troisième fournisseur

7 7 Les subventions US au coton Les 15 et 16 mars 2007, l OMC a organisé à Genève une session de haut niveau de son sous-comité du coton. Au cœur des discussions, une fois encore, la question des subventions américaines; et, une fois encore, des discussions stériles et aucune avancée sérieuse sur ce dossier qui plombe le cycle de Doha et met sérieusement en cause la crédibilité de l OMC. Rappelons que, suite à une plainte du Brésil en mars 2003, les Etats-Unis furent finalement condamnés en appel, en mars 2005, pour octroyer des subventions à leurs producteurs de coton, d un montant annuel évalué à 3,2 milliards de dollars qui s ajoutent à 1,6 milliard de dollars d aide à l exportation. Car ces subventions perturbent lourdement les mécanismes du marché mondial et causent un préjudice grave aux autres producteurs internationaux. En fait, l administration américaine maintient les subventions et joue la montre, arguant que ce problème doit trouver une réponse dans le cadre d une réforme globale de l agriculture mondiale. Un vilain pied de nez de l Administration Bush à l OMC et aux 16 millions d africains qui vivent ou survivent du coton! Convention entre le Cedith et le Cettex tunisien Le Directeur Général du Centre Technique du Textile de Tunisie (CETTEX), M. Néjib Karafi et le président du Cercle Euro-méditerranéen des Dirigeants Textile-Habillement (CEDITH), M. Jean-François Limantour, ont signé le 11 avril à Tunis une convention de partenariat. Cette convention vise à valoriser l offre tunisienne sur les marchés du pourtour méditerranéen, à renforcer l intégration du textile-habillement tunisien dans l espace euromed et à développer le partenariat et la coopération du secteur tunisien avec les acteurs industriels et commerciaux des pays riverains de la Méditerranée. De nombreuses initiatives seront développées au titre de cette convention, dès les prochaines semaines, pour concrétiser ces objectifs. Commerce mondial d habillement : poussée de l Asie! Selon L Organisation Mondiale du Commerce (OMC), les exportations mondiales d habillement se sont élevées à 276 milliards de dollars en L Asie est la grande bénéficiaire de la libéralisation des échanges en augmentant ses exportations de 15 % vers l Europe du Nord et de 17 % vers l Europe. La Chine avec 74 milliards de dollars réalise 27 % du commerce mondial d habillement, suivie de l Inde avec 20 milliards $. Du côté des pays méditerranéens, les parts dans le commerce mondial sont les suivantes en 2005 : - Turquie :..4,29 % - Tunisie : 1,21 % - Maroc :.1,01 % - Jordanie :.0,38 % Les producteurs de l Océan indien occupent une place très marginale : - Maurice :..0,27 % - Madagascar.0,19 %

8 8 Les façonniers français Les effectifs des façonniers français d habillement ont baissé de personnes en 1999 à en 2005 selon une courte mais très intéressante étude que vient de publier le Service des Etudes et des Statistiques Industrielles (SESSI), confirmant ainsi brutalement le déclin d une activité autrefois florissante. Sur cette même période, le chiffre d affaires a été divisé par 4, conséquence directe des importations massives et des délocalisations. Reste que, fort heureusement, bon nombre d entreprises françaises de façon résistent, investissent et sont rentables : celles qui ont su jouer la carte du circuit court, des services haut de gamme, du luxe ou de l hyper-technicité. Elections professionnelles au Maroc Selon la presse marocaine, l actuel président de l Association Marocaine des industries du textile et de l habillement (AMITH), Karim Tazi, ne souhaite pas un renouvellement de son mandat en septembre prochain et désire même avancer son départ son départ à juillet. Trois grands chantiers attendent le futur président : la poursuite des opérations de mise à niveau des entreprises, la consolidation des positions commerciales en Espagne premier marché d exportation du Maroc devant la France-, et le développement des exportations vers les Etats-Unis. Forum textile de Tunis : fortes prises de position! Le Forum textile du 11 avril 2007 à Tunis a donné lieu à plusieurs prises de position importantes. Mondher Zenaïdi, le Ministre du Commerce de Tunisie a, comme son homologue de l Industrie, M. Afif Chelbi, considéré que la proposition communautaire de marquage de l origine «ne pourrait que contrarier sérieusement le développement d une nécessaire logique de partenariat et de coopération entre les deux rives de la Méditerranée». M. Zenaïdi a également estimé que «les règles actuelles d origine préférentielle sont peu adaptées et devraient évoluer pour plus de flexibilité et une meilleure prise en compte des spécificités et des caractéristiques du secteur textile habillement méditerranéen, performant en habillement mais structurellement plus faible en tissage et en ennoblissement. Il a également soutenu l idée d une prolongation d un an des quotas européens envers les importations chinoises. Enfin, à propos de commerce loyal et équitable, Mondher Zenaïdi a estimé que «la question est moins de savoir ce qu il faut faire et d élaborer de nouvelles règles que de faire appliquer celles qui existent et qui ont déjà fait l objet d un large consensus international à l OMC et au BIT.» Néjib Karafi, le Directeur Général du Cettex, s est félicité des excellents résultats des exportations du secteur textile-habillement de Tunisie, en augmentation de + 18,7 % au premier trimestre 2007, et qui témoignent, selon lui, de la vigueur des efforts d adaptation des entreprises au nouvelles conditions du marché ainsi que de la pertinence de la politique sectorielle publique de soutien menée au moyen du lancement du plan national triennal du textile-habillement Il s est par ailleurs réjoui du développement d un réseau de coopération et de partenariat euro-méditerranéen à l initiative du Cettex et s est montré confiant quant aux capacités du secteur à relever le défi de la mondialisation. Freddy Marcy, co-président de l Union française des industries de l habillement (UFIH), a appelé à la prolongation d un an des quotas européens contre la Chine, au 1 er janvier 2008, afin d éviter le reflux vers l Europe des exportations chinoises limitées jusqu à 2009 sur le marché américain.

9 Jean-François Limantour, le président du CEDITH, a lui aussi mis en garde les pays méditerranéens contre l impact très négatif qu ils pourraient subir du fait du décalage d un an entre les deux périodes respectives de contingentement des importations chinoises en Europe et aux Etats-Unis. Il a cependant estimé que la question cardinale pour l avenir de l habillement méditerranéen était de modifier la règle préférentielle européenne d origine, de renforcer les investissements en tissage et en finissage et de jouer à fond la carte du circuit court et du produit fini grâce à des investissements massifs en CAO, en marketing et en promotion. 9 Que vendent les pays méditerranéens à l U.E? Quatre principales ventes des pays méditerranéens à l Union européenne en 2006 Valeur ( ) Quantités Prix moyen ( ) TURQUIE T shirts, sous pulls, polos, ,77 Chandails, pulls, ,92 Pantalons tissés ,56 Bas, collants, chaussettes ,51 TUNISIE T shirts, sous pulls, polos, ,97 Chandails, pulls, ,92 Pantalons tissés ,54 Soutiens gorge ,47 MAROC T shirts, sous pulls, polos, ,10 Chandails, pulls, ,39 Pantalons tissés ,07 Chemisiers tissés ,47 EGYPTE T shirts, sous pulls, polos, ,09 Pantalons tissés ,43 Slips, culottes pour homme, femme ,91 Chandails, pulls, ,93 Source : Eurostat Traitement statistique : CEDITH

10 10 France : évolution de la consommation et des prix en mars 2007 Traitement statistique : CEDITH En mars 2007, les consommateurs français ont acheté des produits d habillement, de textile, de cuir et de chaussures pour une valeur de 4,003 milliards d euros, soit une baisse de 2,3 % par rapport à février 2007 qui était lui-même en baisse de 0,7 % par rapport à janvier. Toutefois, selon l INSEE, les ventes du 1 er trimestre 2007, qui s élèvent à 12,223 milliards d euros, progressent de + 2,7 % par rapport à celles du 1 er trimestre 2006 (11,901 milliards d euros) Les prix des vêtements ont augmenté de + 6,2 % en mars 2007 et ceux des chaussures de + 7,9 %. L indice des prix de l INSEE n étant pas corrigé des variations saisonnières, ces hausse sont liées, traditionnellement à cette époque de l année, à la fin des soldes. Mais, au-delà de ces fluctuations conjoncturelles liées aux soldes et à la mise sur le marché des nouvelles collections, les prix de l habillement demeurent très sages en raison des pressions concurrentielles et de la relative atonie de la consommation vestimentaire : sur un an, le prix des vêtements augmente de + 0,5 % et celui des chaussures de + 2,2 %. L U.E offre un accès illimité de son marché aux ACP Par une communication du 4 avril, la Commission européenne annonce qu elle a décidé, dans le cadre de ses négociations d Accords de Partenariat Economique (APE) qui entreront en vigueur en janvier 2008 avec les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) : - d éliminer tous les droits et contingents d importation pour tous les 77 pays ACP - d accorder à l ensemble des pays ACP le même accès illimité au marché de l UE dont bénéficient déjà les 40 Pays les moins Avancés (PMA) tels que Madagascar ou Maurice au titre du régime «Tout sauf les Armes» de l U.E. Cette offre est unilatérale et non symétrique, ce qui signifie que les ACP ne seront pas obligés d ouvrir de manière équivalente leurs marchés aux exportations européennes. La Commission a également engagé des discussions pour mettre en œuvre des règles préférentielles d origine qui soient plus simples et plus favorables au développement des ACP. En matière d habillement, rappelons à ce sujet que les pays ACP peuvent exporter à droits nuls

11 des vêtements vers l Union européenne, à condition que la valeur ajoutée des vêtements atteigne un certain taux ou que les vêtements aient été fabriqués conformément à la règle dite de double transformation, c est-à-dire avec des tissus produits par eux ou européens. Il en résulte que, pour les vêtements tissés, il est très difficile pour ces pays de bénéficier du régime préférentiel. C est pourquoi ils réclament de passer au régime de la simple transformation, la seule confection conférant l origine, comme c est d ailleurs le cas pour les vêtements qu ils exportent vers les Etats-Unis au titre de l AGOA. Une des conséquences de l élargissement de l accès préférentiel du marché européen à l ensemble des ACP est que les ACP/PMA vont subir une érosion des préférences dont ils bénéficiaient spécifiquement. Cette offre généreuse de l U.E n est donc pas en réalité une très bonne nouvelle pour des pays comme Madagascar 11 Que vendent les pays de l Océan Indien à l Union européenne? Quatre principales ventes de Madagascar et de Maurice à l U.E en 2006 Valeur ( ) Quantités Prix moyen ( ) MADAGASCAR T shirts, sous pulls, polos, ,02 Chandails, pulls, ,93 Pantalons tissés ,74 Chemises tissées ,86 ILE MAURICE T shirts, sous pulls, polos, ,21 Chandails, pulls, ,13 Pantalons tissés ,75 Chemises tissées ,38 Source : Eurostat Traitement statistique : CEDITH Texmed Tunisia 2007 : 6 au 8 juin 2007 La huitième édition de Texmed Tunisia se tiendra au Parc des Expositions de Tunis du 6 au 8 juin Organisée par le Centre de Promotion des Exportations CEPEX en partenariat avec la Fenatex, le Cettex, Fipa et l Api, cette manifestation s affirme comme le premier salon méditerranéen pour le partenariat entre les professionnels euro-méditerranéens du textile et de l habillement. Lors de l édition de juin 2006, 238 exposants de la zone euro-méditerranéenne ont été au rendez-vous. Outre les 181 entreprises tunisiennes exposantes, des exposants du Portugal, de la Turquie, de la France, de l'espagne, de l Allemagne, de la Bulgarie, de l Italie, de la Syrie et de l Algérie ont participé à ce salon pour présenter une offre diversifiée et créative. Le salon a également accueilli près de visiteurs professionnels dont 1500 tunisiens et 500 étrangers provenant de 36 pays essentiellement européens mais aussi arabes, africains, américains et asiatiques.

12 12 Exportations tunisiennes textile-habillement : excellents résultats Au cours du premier trimestre 2007, les exportations tunisiennes textile-habillement ont progressé de + 18,7 % à 1327 millions de dinars, par rapport à la même période de Toutes les branches sont en augmentation, parfois très forte : - le PAP femme : + 30,3 % - le PAP homme : + 18,2 % - les vêtements professionnels pour femmes : + 28,1 % - la lingerie : + 14,8 % - le linge de maison : + 62,2 % Les exportations vers les principaux marchés européens sont également bien orientées : France (+13,4%) ; Italie (+20 %) ; Allemagne (+28,2 %) ; Belgique (+ 22,5 %) Les importations de tissus sont très soutenues (+ 36,1 %), situation qui reflète la solidité de la croissance de la confection tunisienne dont les carnets de commande sont actuellement bien remplis, la confiance des opérateurs tunisiens pour leur avenir et la forte attractivité qu exerce la Tunisie aux yeux des distributeurs européens Nouvelles brèves Tunisie : Lancement en mai 2007 par le CNCC / Centre National du Cuir et de la Chaussure d une étude sur la morphologie du pied tunisien. Ce projet, intitulé «Caractérisation de la morphologie du pied tunisien et développement d une technique adaptée pour la chaussure tunisienne» s étale sur deux ans. Il est mené en association avec deux entreprises de chaussures et une de formes, ainsi que le CTC Lyon et l Université tunisienne représentée par l unité de recherche Science et Technologie de l Image et des Télécommunications (SETIT) de l ISBS de Sfax. L étude sera réalisée auprès de personnes au moyen d une campagne de scanérisation des pieds de femmes et d enfants. Signature d une convention de coopération, le 14 mars, entre le Centre National du Cuir et de la Chaussure de Tunisie et le Centre technique français du cuir, chaussure et maroquinerie de Lyon. Dans un message à la Nation du 12 mars, le Premier Ministre de l Ile Maurice, Navin Ramgoolam, estime que le «boom» textile qui a enrichi Maurice depuis les années 80 est retombé ces dernières années. Selon lui, l industrie textile a été victime de la fin du régime des quotas qui a coûté quelques emplois à cette île de l Océan indien. Le 12 avril 2007, le géant suédois Hennes & Mauritz (H&M) a ouvert le premier de ses magasins prévus sur le continent chinois, à Shanghai. Cette ouverture fait suite à celle d une boutique à Hong Kong en mars. Un nouveau magasin doit être ouvert dans les prochaines semaines à Shanghai et trois autres à Hong Kong à l automne prochain. H&M compte actuellement 1351 magasins dans le monde et en ouvrira 170 autres cette année. En 2006, le bénéfice annuel d H&M a franchi la barre du milliard d euros. En 2006, Camaïeu a réalisé un chiffre d affaires consolidé de 551,8 millions d euros, en progression de + 16 % par rapport à Son résultat net s est élevé à 81,3 millions d euros, en progression de 48 % par rapport à 2005 et représente 14,7 % du chiffre d affaires. Au 31 décembre 2006, le groupe Camaïeu exploitait 557 magasins dont 136 à l international. Le rachat de Camaïeu par le fonds d investissement Cinven, annoncé le 22 mars, a été notifié à la Commission européenne qui rendra sa décision le 24 mai. Via sa filiale

13 13 Modamax, le groupe français d assurances Axa détient 64,5 % du capital et 74 % des droits de vote de Camaïeu. Du Pareil au Même a réalisé un chiffre d affaires de 145,2 millions d euros en 2006, en augmentation de 1,1 % par rapport à Le résultat net de ce spécialiste français du vêtement d enfant s établit à 6,4 millions d euros en progression de 56,6 % par rapport à l année La stratégie du groupe pour 2007 vise à renforcer les positions en France, en Espagne et en Italie ainsi qu à développer des partenariats en Grèce, en Irlande, en Grande- Bretagne, en Arabie saoudite et dans les Etats baltes. Ile Maurice : le groupe mauricien RS Fashion Group crée une nouvelle unité de production dans l Ile Rodrigues. L usine sera spécialisée dans la production de jeans pour l exportation vers les Etats-Unis. Cette unité emploiera 300 personnes dans un premier temps. Compte tenu des problèmes d eau à Rodrigues, les opérations de délavage seront effectuées à Maurice même. Notons aussi que R.S Denim Ltd, une entreprise du R.S Group of Companies, compte produire 18 millions de mètres de denim avec la construction de sa nouvelle filature à la Tour Koenig (Maurice). La solution VIGIMAIL protège déjà 6 milliards de mails 24H/24H! Découvrez, en une conférence Microsoft/Resadia sur le Web le 10 mai 2007 à 11:30, comment les technologies intégrées d anti-spam, d anti-virus, de cryptage, de continuité de services et d archivage améliorent immédiatement la productivité et les performances de votre réseau. et gagnez peut être la licence Windows Vista Ultimate mise en jeu. Pour s inscrire à la web-conférence, envoyez vos coordonnées à ou par téléphone au Règlementation européenne Règlementation de l origine pan-euro-méditerranéennes : la Commission européenne a publié en avril des notes explicatives concernant les protocoles pan-euroméditerranéens de l origine, agrémentées d exemples concrets sur des questions telles que le prix de départ usine, le cumul de l origine, les ristournes en cas d erreur, les règles applicables aux assortiments, la certification et les contrôles d origine, etc. Les membres du Cedith pourront l obtenir en en faisant la demande à Taxation de produits américains importés dans l Union européenne : la Commission a publié un nouveau règlement n 409/2007 énumérant les produits frappés d une taxe ad valorem de 15 % à l entrée dans l U.E. De nombreux produits d habillement sont soumis à ces droits supplémentaires, parmi lesquels des chandails et pulls, des pantalons, des chemises et des chemisiers, des chaussures de sport, etc. Règlement CE n 383/2007 du 4 avril «clôturant le réexamen intermédiaire partiel des mesures antidumping applicables aux importations de fibres synthétiques discontinues de polyesters originaires de Chine, d Arabie Saoudite, du Belarus et de Corée. Selon les conclusions de cette enquête, il n y a pas lieu de modifier le dispositif antidumping en application.

14 14 Fusions, acquisitions, cessions Un avis d appel d offres international a été lancé pour la cession en Tunisie d une unité de finissage chaîne et trame située dans la zone industrielle de Bir El Kassâa, dans le gouvernorat de Ben Arous. Implantée sur un terrain de m², cette unité bénéficie d une infrastructure importante aménagée pour permettre une production à grande échelle (disponibilité d une station d épuration des eaux usées, de l eau potable, de l électricité et du gaz. Son outil de production d une capacité de 15 millions de mètres linéaires est l un des plus importants à l échelle nationale. Les investisseurs intéressés par cette opération de cession peuvent se procurer le dossier d appel d offres auprès de la Banque d Affaires de Tunisie (Mme Donia Bejaoui au /761) La date de clôture des soumissions est le 29 mai Prochains évènements et salons Foire Internationale de Madagascar à Antananarivo, du 10 au 13 mai, comprenant un Pavillon France organisé conjointement par la Mission Economique française et Ubifrance en partenariat avec la CCIFM, la CCI Réunion et l Adepta. Promocuir 2007, le salon international des industries du cuir et de la chaussure de Tunisie se tiendra au Parc des Expositions du Kram à Tunis, du 10 au 12 mai ème Istanbul Yarn Fair et le 24 ème International Textile, Knitting, Socks Machines, Bi- Products and Chemicals Fair, du 12 au 16 mai 2007 à Istanbul (Turquie) Séminaire «Turquie : un géant aux portes de l Europe», organisé à Paris le mardi 22 mai 2007 dans les locaux d Ubifrance 21 ème Clothing Machinery 2007 (Foire Internationale des machines de confection), du 23 au 27 mai 2007 à Istanbul (Turquie) 40 ème Foire Internationale d Alger, du 1 er au 7 juin 2007, avec un Pavillon français coorganisé par la Chambre de Commerce et d Industrie de Paris (CCIP) et des organisations professionnelles, avec l appui de la Mission Economique près l Ambassade de France à Alger. La 39 ème édition a drainé visiteurs à cette très importante exposition multisectorielle qui intègre des exposants en textile, cuir et confection. Mission du Medef International en Tunisie, du 18 au 20 juin 2007 à Tunis Salon International de Moda de Madrid (SIMM), du 31 aout au 2 septembre 2007, Feria de Madrid, Espagne 13 ème Intertex Milano et 11 ème Ready to Show, du 11 au 13 septembre, Palazzo delle Stelline, Milan, Italie Publication rédigée le 3 mai 2007 par : Jean-François Limantour Président du CEDITH La reproduction de tout ou partie de Textile-Business News est interdite, sauf autorisation expresse.

L actualité économique internationale textile-habillement

L actualité économique internationale textile-habillement L actualité économique internationale textile-habillement N 201310 Octobre 2013 Europe - Situation et l évolution des importations européennes d habillement En coopération avec le Cercle Euro-méditerranéen

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 Jean-Pierre MOCHO, Président de la FFPAPF François-Marie GRAU, Secrétaire Général de la FFPAPF Actualités de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Du 26 février

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014

BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 BILAN ÉCONOMIQUE PRÊT-À-PORTER FÉMININ 1 ER SEMESTRE 2014 INTERVENANTS Daniel Wertel, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin François-Marie Grau, Secrétaire Général de la Fédération

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

L ÉCHO de GUSTAVE La Page d Economie du Lycée Gustave Eiffel de Budapest

L ÉCHO de GUSTAVE La Page d Economie du Lycée Gustave Eiffel de Budapest L ÉCHO de GUSTAVE La Page d Economie du Lycée Gustave Eiffel de Budapest Atelier de la classe de premiere en Sciences Economiques & Sociales Revue de presse économique, politique et sociale française Janvier

Plus en détail

TAUX DE CHANGE ET POTENTIEL D EXPORTATION; AU MAROC CAS DES INDUSTRIES DE TEXTILE HABILLEMENT ET CUIR

TAUX DE CHANGE ET POTENTIEL D EXPORTATION; AU MAROC CAS DES INDUSTRIES DE TEXTILE HABILLEMENT ET CUIR TAUX DE CHANGE ET POTENTIEL D EXPORTATION; AU MAROC CAS DES INDUSTRIES DE TEXTILE HABILLEMENT ET CUIR Lahcen Achy Working Paper 0318 TAUX DE CHANGE ET POTENTIEL D EXPORTATION AU MAROC CAS DES INDUSTRIES

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

PAYS EN DÉVELOPPEMENT

PAYS EN DÉVELOPPEMENT Chapitre 6 PAYS EN DÉVELOPPEMENT Comment l OMC traite les besoins spéciaux d un groupe de plus en plus important 1. Aperçu général Sur les 150 membres environ de l OMC, à peu près deux tiers sont des pays

Plus en détail

Avec l appui du Programme de Modernisation Industrielle, programme financé par l Union européenne. Agence de Promotion de l Investissement Extérieur

Avec l appui du Programme de Modernisation Industrielle, programme financé par l Union européenne. Agence de Promotion de l Investissement Extérieur Avec l appui du Programme de Modernisation Industrielle, programme financé par l Union européenne Agence de Promotion de l Industrie Agence de Promotion de l Investissement Extérieur Centre de Promotion

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

13-14 PREmière vision

13-14 PREmière vision 13-14 PREmière vision NEW YORK / indigo New York et de dessins textiles Francine EMPOLI T. 04 72 60 65 00 [f.empoli@premierevision.com] 14-17 heimtextil Salon de textiles de maison Francfort - Allemagne

Plus en détail

Les investissements internationaux

Les investissements internationaux Conclusion : Doit-on réguler les IDE? Les investissements internationaux Introduction : Qu est ce qu un investissement direct à l étranger (IDE)? I) L évolution des IDE 1 Les IDE : une affaire entre riches

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc Royaume du Maroc Département de l Economie, des Finances et de la Privatisation Direction de la Politique Economique Générale Note relative à l investissement direct étranger dans le monde et au Maroc

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

L actualité économique internationale textile-habillement. Sommaire

L actualité économique internationale textile-habillement. Sommaire L actualité économique internationale textile-habillement Sommaire N 20142 Février 2014 AFRIQUE/MAGHREB/MEDITERRANEE - Turquie : le SMIC horaire à 1,73 euros au 1 er janvier 2014 2 - Tunisie : assez bons

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Le système des préférences généralisées

Le système des préférences généralisées SvetlanaPOGODINA Le système des préférences généralisées AudeFLAGEUL Le système de préférences généralisées pourrait être défini comme«des règles inégales pour rendre plus égaux les rapports commerciaux

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

Le textile habillement tunisien et le défi de la libéralisation. Quel rôle pour l investissement direct étranger?

Le textile habillement tunisien et le défi de la libéralisation. Quel rôle pour l investissement direct étranger? Le textile habillement tunisien et le défi de la libéralisation Quel rôle pour l investissement direct étranger? AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT, 2005 5 rue Roland Barthes - 75598 Paris cedex 12 Tél

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Qu est-ce que le commerce équitable?

Qu est-ce que le commerce équitable? FAIR TRADE RULES! Position du mouvement international du commerce équitable en vue de la VI e Conférence Ministérielle de l OMC à Hong Kong Octobre 2005 «Nous, les membres du mouvement international du

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

L Organisation mondiale du commerce...

L Organisation mondiale du commerce... L Organisation mondiale du commerce......en quelques mots, l Organisation mondiale du commerce (OMC) est la seule organisation internationale qui s occupe des règles régissant le commerce entre les pays.

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 OBJET : - Entrée en vigueur de l'accord de Libre Echange conclu entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie. REFER : - Correspondance n 18094/003008

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1123829L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1123829L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant à la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

résumé un développement riche en emplois

résumé un développement riche en emplois ne pas publier avant 00:01 Gmt le mardi 27 mai 2014 résumé un développement riche en emplois Rapport sur le Travail dans le Monde 2014 Un développement riche en emplois Résumé ORGANISATION INTERNATIONALE

Plus en détail

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne

DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne DOING BUSINESS WITH THE USA Une perspective Tunisienne Expert - Coordonnateur du FAMEX Maison de l exportateur Tunis le 11 Janvier 2012 AGENDA 1. Les Etats-Unis : Des faits, des chiffres et des tendances

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale

http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr - http://www.societeoffshore.fr Situation générale Chypre Géographie Situation générale Chypre est appelée officiellement la République de Chypre et est un pays insulaire eurasien situé au milieu de la mer Méditerranée orientale. Chypre se trouve au sud

Plus en détail

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000

GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA GLOBAL CONSULTING suarl 76, Avenue Habib Bourghiba App. A1-1 2080 Ariana - TUNISIA MF: 1260762R/A/M/000 GECA Global Consulting est une société de consultation internationale, constituée à Tunis. Cette

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Investissement étranger à la Bourse de Casablanca Juin 2014 Page 1 898 SYNTHESE En 2013, le nombre des investisseurs étrangers en actions cotées à la Bourse de Casablanca a enregistré une hausse ; il est

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Relocaliser la production industrielle, est-ce possible? Le retour du Made In France

Relocaliser la production industrielle, est-ce possible? Le retour du Made In France Relocaliser la production industrielle, est-ce possible? Le retour du Made In France Cycle Innovation & Connaissance 54 petit déjeuner Pr. Jacques COLIN 22 janvier 8h30-10h Grasse Animatrice : Valérie

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

QUELLE ENTREPRISE EN PERIODE DE CRISE

QUELLE ENTREPRISE EN PERIODE DE CRISE QUELLE ENTREPRISE EN PERIODE DE CRISE Pro CHERIF Chakib Anouar Economiques Maître de conférence en Sciences CHAIB BAGHDAD Chargè de cours Faculté des sciences économiques et de gestions- TLEMCEN L économie

Plus en détail

Les accords entre le Maroc et l UE Effectué par : Adil EL ACHARI Lausane INDOULI Yassir BENBOUZID Plan: Introduction I. Historique II. Accord de libre échange entre Maroc et UE 1. Présentation 2. Opportunité

Plus en détail

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014

Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Politiques en faveur des PME Afrique du Nord et Moyen-Orient 2014 Évaluation sur la base du Small Business Act pour l Europe Tunis, 10 Septembre 2014 Ordre du jour 1. Introduction et objectifs 2. Méthodologie

Plus en détail

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève ***

Intervention de M. Assane DIOP Directeur exécutif, Protection sociale Bureau international du Travail, Genève *** Atelier de présentation du Programme Améliorer les capacités institutionnelles pour la gouvernance des migrations de main-d oeuvre en Afrique du Nord et de l Ouest (Bamako, Mali, 3 au 5 mars 2009) Intervention

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations

La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations La révision des indices du cours du franc suisse, nominaux et réels, pondérés par les exportations par Robert Fluri et Robert Müller, Direction de la statistique, Banque nationale suisse, Zurich BNS 42

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Un bon début d année en ligne avec les objectifs 2015 Chiffre d'affaires: 2 427 millions d euros +17,6% par rapport au premier trimestre 2014 Prises de

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document.

- Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES - Pour une demande d admission en Master 1 Géographie et aménagement, merci d imprimer et de compléter les pages 2 à 6 de ce document. - Pour une demande d admission

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Principaux Indicateurs Conjoncturels

Principaux Indicateurs Conjoncturels BANQUE CENTRALE DE TUNISIE Direction Générale des Statistiques Principaux Indicateurs Conjoncturels 21 Mars 2015 2 FICHES : Fiche n 1 : Secteur réel Fiche n 2 : Evolution des principaux soldes de la balance

Plus en détail

La supply chain: définition

La supply chain: définition SUPPLY CHAIN ET CREATION DE VALEUR Colloque de droit maritime Chine/France CPV Associes 41-43 Rue Périer 92120 MONTROUGE La supply chain: définition La Supply Chain : C est l ensemble des opérations nécessaires

Plus en détail

Le pôle de compétitivité Monastir - El Fejja

Le pôle de compétitivité Monastir - El Fejja Le pôle de compétitivité Monastir - El Fejja mfcpole : qui sommes nous? mfcpole : le Pôle Textile mfcpole : les parcs multi-secteurs mfcpole : espace virtuel d accueil à l Entreprise mfcpole: au service

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Bilans 2012 des IDE en. Focus sur les investissements t européens au Liban. www.anima.coop. 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet

Bilans 2012 des IDE en. Focus sur les investissements t européens au Liban. www.anima.coop. 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet Bilans 2012 des IDE en Méditerranée é en 2012 Focus sur les investissements t européens au Liban 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet www.anima.coop Observatoire des Investissements et Partenariats en

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8%

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8% Communiqué de presse Paris, le 16 avril 2015 Progression soutenue du chiffre d affaires au Croissance de 5,6 à données comparables * * * HotelServices : +7,6 - HotelInvest : +4,8 L activité au 1 er trimestre

Plus en détail

Résultats au 30 septembre 2007

Résultats au 30 septembre 2007 Bergame, le Résultats au 30 septembre 2007 0 Avertissement Cette présentation contient des déclarations prospectives concernant des évènements futurs et des résultats futurs de Ciments Français qui sont

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

6.VÊTEMENTS ET TEXTILES

6.VÊTEMENTS ET TEXTILES 6.VÊTEMENTS ET TEXTILES #INVESTINGUATEMALA L Industrie au Guatemala Information générale du pays Capitale Monnaie Taux de change (2012) Langue officielle Population Population active (2012) PIB (2012)

Plus en détail

Country factsheet - Juin 2014 Singapour

Country factsheet - Juin 2014 Singapour Country factsheet - Juin 2014 Singapour Sa superficie s étend sur quelques 700 km² et sa population ne dépasse que de peu les 5 millions d habitants, mais du point de vue de la compétitivité et de la modernité,

Plus en détail

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1470 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 février 2009. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail