Pionnier de l éco-efficacité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pionnier de l éco-efficacité"

Transcription

1 SOLUTIONS, SERVICES ET OPERATIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnir d l éco-fficacité

2 Pionnir d l éco-fficacité Fac à l xpansion ds zons urbains, l accroissmnt ds préoccupations nvironnmntals t la hauss ds coûts énrgétiqus, il dvint impératif d concvoir ds immubls éco-fficacs t d assurr un déplacmnt optimal ds prsonns KONE rlèv ls défis d l avnir n réalisant ds solutions t ds srvics éco-fficacs, ainsi qu n déployant ds opérations rspctuuss d l nvironnmnt. Solutions KONE. Nous proposons ls millurs solutions n matièr d scalirs mécaniqus, d ascnsurs t d ports automatiqus, afin d aidr nos clints à économisr l énrgi t diminur lurs coûts tout n créant ds immubls où ls déplacmnts sont synonyms d fluidité, sécurité t confort. KONE a réduit la consommation énrgétiqu d ss ascnsurs à grand volum d plus d 70 % ntr 2008 t D séri, ls ascnsurs KONE ont tous obtnu un crtification énrgétiqu d class A. Srvics KONE. Nous fournissons ds srvics qui aidnt nos clints à attindr lurs objctifs d écofficacité à chaqu phas du cycl d vi d lur immubl - dpuis la concption t la construction jusqu à la maintnanc t la modrnisation. Nous somms très attntifs à la façon dont nos srvics sont réalisés t prstés, afin d n minimisr l impact nvironnmntal. Opérations KONE. Nous nous somms ngagés à améliorr systématiqumnt l éco-fficacité d nos activités, afin qu KONE dvinn l fournissur par xcllnc ds clints ls plus xigants n matièr d nvironnmnt. Nous nous focalisons sur la réduction d l mprint carbon d nos activités t nous minimisons ls déchts, la consommation d au t l mploi d substancs dangruss. KONE a pour but d réduir son mprint carbon d 3% par an, par rapport au chiffr d affairs nt. Excllnc nvironnmntal Un initiativ stratégiqu d KONE L Excllnc nvironnmntal st l un ds initiativs stratégiqus ssntills d KONE. Ell s accompagn d objctifs clairmnt définis t d un suivi trimstril. Nous somms convaincus qu ctt initiativ st sourc d valur pour nos principals partis prnants - nos clints, nos actionnairs, nos mployés t la société dans son nsmbl. Vous trouvrz d plus ampls rnsignmnts sur ls progrès d notr politiqu d xcllnc nvironnmntal dans l rapport rlatif à la rsponsabilité corporat d KONE sur 16:15 IMMEUBLE RÉSIDENTIEL, BRUXELLES Aidr Thomas t sa famill à réduir lur mprint carbon à chaqu trajt n ascnsur L dévloppmnt d truils écofficacs, d systéms d ntraînmnt par récupération, d éclairags à LED, t d systèms d mis n vill a prmis à KONE d réduir la consommation énrgétiqu d ss ascnsurs d 70% ntr 2008 t D plus, KONE a la conviction qu Thomas consommra ncor moins d énrgi quand il sra grand. Consommation énrgétiqu d un ascnsur KONE Éclairag Élctrification Traction Prformancs d fficacité énrgétiqu ds ascnsurs KONE slon la norm VDI 4707 * KONE MiniSpac KONE MonoSpac 500 KONE MonoSpac 700 kwh/an Plus d 70% d réduction *La norm VDI 4707 st un dirctiv publié par l Association ds Ingéniurs allmands (Vrin Dutschr Ingniur) afin d classr ls ascnsurs d après lur consommation énrgétiqu. KONE particip à ds projts d construction écologiqus dans l mond ntir. L immubl d 303 mètrs Latop Plaza dans la métropol d Canton (Chin) n st un brillant xmpl. Ls calculs sont basés sur un vitss d 1 m/s, un charg d 630 kg, démarrags/an, un hautur d cours d 9 m t 4 étags

3 L éco-fficacité dans nos solutions Nous fournissons ls millurs solutions d l industri, afin d aidr nos clints à économisr l énrgi t diminur lurs coûts tout n créant ds immubls où ls déplacmnts sont synonyms d fluidité, sécurité t confort. KONE a réduit la consommation énrgétiqu d ss ascnsurs à grand volum d plus d 70 % ntr 2008 t 2012 Solution d ntraînmnt par récupération Solutions d vill Contrôl d la dstination Truil KONE EcoDisc Éclairag à LED Chaîn d marchs sans lubrification Solution d ntraînmnt par récupération Opération éco-fficac Pionnir d l innovation : Ls dats clés KONE réalis dpuis longtmps ds solutions innovants t éco-fficacs pour lsqulls nous somms à la point dpuis plus d 20 ans. 1987: KONE introduit l convrtissur d fréquncs V3F, qui amélior l éco-fficacité d ss systèms d traction. 1991: KONE st l prmir fabricant d ascnsurs à intégrr ds systèms d ntraînmnt par récupération dans ss installations. 1993: Introduction d l ngrnag planétair écofficac pour ls scalirs mécaniqus. 1996: KONE lanc l prmir ascnsur sans sall ds machins, KONE MonoSpac, qui prmt d économisr 70% d énrgi par rapport à la tchnologi classiqu. 2004: Lancmnt d la solution KONE EcoMod, qui prmt d modrnisr ds scalirs mécaniqus sans nlvr l châssis, d où un gain d matériaux t d tmps d installation. 2005: L KONE MonoSpac st l prmir ascnsur à inclur d offic un éclairag à LED. 2006: KONE dévoil l concpt ds ascnsurs à énrgi solair. 2007: KONE lanc l trottoir roulant InnoTrack - l prmir systèm du gnr à disposr d un ntraînmnt éco-fficac sans ngrnag. 2009: Lancmnt d systèms d ntraînmnt par récupération à haut prformanc pour tout la gamm d ascnsurs KONE. 2009: Lancmnt d un nouvl ntraînmnt éco-fficac par ngrnag xtériur à la band ds marchs pour ls scalirs mécaniqus t trottoirs roulants KONE. 2009: Obtntion d la class d énrgi A (norm VDI 4707) pour l ascnsur KONE MiniSpac. 2010: Lancmnt d un solution KONE éco-fficac pour ls ports coulissants. 2010: Obtntion d la class d énrgi A, conformémnt à la dirctiv VDI, pour l ascnsur KONE MonoSpac. 2011: Installation d ascnsurs KONE dans 5 immubls énrgétiqumnt passifs n Europ t n Amériqu du Nord 2011: L KONE MonoSpac 700 t l KONE Doubl Dck rçoivnt un crtification énrgétiqu d class A. 2012: KONE lanc la nouvll vrsion, plus éco-fficac, d son systèm d traction KONE EcoDisc pour ss ascnsurs. Modrnisation KONE EcoMod KONE Dirct Driv Solutions éco-fficacs pour ascnsurs L systèm d traction KONE EcoDisc a été ntièrmnt rvu t st dvnu ncor plus éco-fficac qu avant. Ls ascnsurs équipés du KONE EcoDisc sont 50 à 70 % plus fficacs qu cux utilisant un tchnologi classiqu à traction 2 vitsss ou hydrauliqu. Contrairmnt aux ascnsurs hydrauliqus, l KONE EcoDisc n rquirt pas d huil. Ls solutions d ntraînmnt par récupération KONE puvnt réduir la consommation énrgétiqu d 20 à 35 % n récupérant l énrgi généré par l utilisation d l ascnsur. Ls éclairags à LED t systèms fluorscnts éco-fficacs puvnt réduir la consommation énrgétiqu d 80 % par rapport aux éclairags halogèns. Ls solutions d vill désactivnt l équipmnt lorsqu il n st pas utilisé t génèrnt donc d importants économis d énrgi, surtout dans ls immubls où ls ascnsurs sont pu utilisés durant crtains périods. L systèm d contrôl d la dstination KONE Polaris optimis l trafic ds ascnsurs, c qui prmt d réduir la taill t l nombr ds ascnsurs rquis dans l immubl. Port coulissant éco-fficac Solutions éco-fficacs pour scalirs mécaniqus La chaîn d marchs sans lubrification économis l huil, réduit l usur d la chaîn t diminu ls risqus d incndi. Un fonctionnmnt éco-fficac put économisr jusqu à 50 % d énrgi n ralntissant ou n arrêtant l scalir mécaniqu lorsqu il n st pas utilisé t n augmntant l fficacité du motur lorsqu l trafic st pu élvé. Ls solutions d ntraînmnt par récupération puvnt réduir la consommation énrgétiqu d 60 % n récupérant l énrgi créé par l utilisation d l scalir mécaniqu. L éclairag à LED consomm jusqu à 80 % d énrgi n moins qu ls tchnologis d éclairag classiqus. La solution KONE EcoMod prmt d modrnisr ds scalirs mécaniqus sans nlvr l châssis, d où un gain d matériaux t d tmps d installation. KONE Dirct Driv économis jusqu à 20% d consommation d énrgi par rapport à un systèm convntionnl. Solutions éco-fficacs pour ports d bâtimnt La solution d port coulissant éco-fficac KONE régit la largur t l tmps d ouvrtur d la port n fonction d la tmpératur xtériur, d où un économi pouvant attindr kwh par an n frais d chauffag t d rafraîchissmnt. Impact nvironnmntal t rcyclag ds produits KONE Ls évaluations du cycl d vi ds ascnsurs t scalirs mécaniqus KONE ont démontré qu l principal impact nvironnmntal d un tll installation st imputabl à son alimntation élctriqu. KONE focalis dès lors ss fforts sur un réduction systématiqu d la consommation énrgétiqu chaqu fois qu il lanc un nouvau produit. Ls ascnsurs t scalirs mécaniqus sont ssntillmnt constitués d métaux, d sort qu nviron 90 % ds ascnsurs t 80 % ds scalirs mécaniqus puvnt êtr rcyclés. L systèm d traction KONE EcoDisc a été ntièrmnt rvu t st désormais ncor plus éco-fficac qu avant. Analys du cycl d vi Analys du cycl d vi d un ascnsur* d un scalir mécaniqu** % d émissions CO 2 *Analys basé sur un ascnsur KONE MonoSpac d un capacité d 320 à kg, avc activations par an, un hautur d déplacmnt d 5 étags t un duré d vi stimé à 25 ans. Production d matièrs prmièrs Fabrication d composants Livraison Utilisation Maintnanc Installation Traitmnt n fin d vi **Analys basé sur un duré d vi stimé à 15 ans pour un scalir mécaniqu KONE TravlMastr 110 fonctionnant 14 hurs par jour, 6 jours par smain t 52 smains par an avc un charg nominal par march d 25 kg.

4 L éco-fficacité dans nos srvics Nous fournissons ds srvics qui aidnt nos clints à attindr lurs objctifs d éco-fficacité à chaqu phas du cycl d vi d lur immubl - dpuis la concption t la construction jusqu à la maintnanc t la modrnisation. Nous somms très attntifs à la façon dont nos srvics sont prstés, afin d n minimisr l impact nvironnmntal Soutin à la construction écologiqu Déclarations nvironnmntals concrnant l impact ds produits KONE sur l nvironnmnt. Outils d calcul énrgétiqu afin d stimr la consommation énrgétiqu ds équipmnts. Participation à l élaboration d norms mondials d msur énrgétiqu tlls qu l ISO/DIS 25745, prformanc énrgétiqu ds ascnsurs t scalirs mécaniqus. Coopération avc ds associations axés sur ls immubls vrts dans l mond ntir. Construction éco-fficac Ds procssus t méthods d installation fficacs qui réduisnt l nombr d tchnicins rquis sur sit, ainsi qu l impact nvironnmntal ds déplacmnts. Ds xigncs clairmnt définis pour ls sits, à rspctr avant la mis n rout d l installation afin d éliminr ls visits inutils. Un traitmnt ds déchts sur sit rspctuux d l nvironnmnt, avc ds contnurs distincts pour ls déchts dangrux, métalliqus, élctriqus t mixts, ainsi qu l bois. Utilisation réduit d substancs chimiqus grâc à d nouvlls méthods d installation. Exmpl : litrs d solvants n moins par an pour l traitmnt ds rails d guidag. Efficacité ds procssus d maintnanc Maintnanc profssionnll régulièr contribuant à prévnir ls panns t accroissant la duré d vi d l équipmnt. Tchnologi d planification d itinérair afin d optimisr ls trajts d nos tchnicins t réduir ls émissions d CO2. Tchnologi sans fil t solutions d command à distanc afin d fournir à nos tchnicins ds informations n tmps rél qui prmttant d miux planifir lurs visits d maintnanc t réduir l nombr d intrvntions suprflus. Application ds princips d éco-conduit par tous ls tchnicins d srvic. Stocks d piècs détachés dans ls véhiculs afin d limitr ls passags aux ntrpôts t d réduir ncor ls émissions d CO2. Parc automobil éco-fficac. Éco-fficacité via la modrnisation La modrnisation ds ascnsurs t scalirs mécaniqus put ngndrr un économi d énrgi rspctiv d l ordr d 70 t 40 %. L évaluation approfondi KONE Car for Lif TM idntifi ls économis d énrgi potntills ds ascnsurs t scalirs mécaniqus. Un vast évntail d solutions d modrnisation, d l installation d LED à la mis n plac d un ascnsur flambant nuf, équipé d systèms d récupération d énrgi. Solution éco-fficac KONE EcoMod qui économis l énrgi t prmt un modrnisation sans nlvr l châssis xistant - d où un gain d tmps, d matériaux t d argnt. L éco-fficacité ds opérations KONE Nous nous somms ngagés à améliorr systématiqumnt l éco-fficacité d nos proprs opérations, afin qu KONE dvinn l fournissur par xcllnc ds clints ls plus xigants n matièr d nvironnmnt. Nos priorités inclunt la réduction d l mprint carbon opérationnll, l amélioration d l fficacité ds matériaux, ainsi qu la minimisation ds déchts, d la consommation d au t d l utilisation d substancs dangruss. KONE a pour but d réduir son mprint carbon d 3% par an, par rapport à son chiffr d affairs nt Gstion du parc automobil KONE tint à disposr d un parc d véhiculs sûrs, rntabls t rspctuux d l nvironnmnt, via la mis n œuvr d un politiqu t d solutions gstionnlls alignés à l échlon mondial. L programm d dévloppmnt du parc d véhiculs KONE a pour objctif d réduir ntr 2010 t 2013 la consommation d carburant t ls émissions d CO2 moynns d 5 % par an t par véhicul. Logistiqu L éco-fficacité ds activités logistiqus st assuré via l optimisation du résau d distribution, l usag maximal d mods d transport rspctuux d l nvironnmnt, l optimisation ds livraisons pour évitr tout gaspillag d spac t la cntralisation ds volums chz ds fournissurs stratégiqus afin d réduir ls distancs d transport. KONE fait n outr appl à ds prstatairs d srvics à la point du progrès t crtifiés ISO 14001, qui mènnt lurs activités compt tnu ds impératifs nvironnmntaux. Gstion ds déchts KONE chrch à réduir ls déchts dans ss buraux t unités d fabrication via la réduction à la sourc, la réutilisation t l rcyclag ou l nvoi ds déchts vrs un cntr d incinération. Suls 3 % ds déchts ngndrés par la filièr d approvisionnmnt mondial d KONE aboutissnt à la décharg - ls 97 % rstants sont rcyclés ou nvoyés à l incinération. Crtification ISO La crtification ISO st la pruv, vis-à-vis d nos clints t autrs intrlocuturs xtrns, qu KONE s ngag à fournir ds produits t solutions d haut qualité qui tinnnt compt d l nvironnmnt. Touts nos unités d production, d mêm qu KONE Corporation t divrss ntités nationals ciblés, sont crtifiés ISO t ISO Excllnc nvironnmntal ds fournissurs Tous ls fournissurs stratégiqus d KONE sont tnus d rspctr ls critèrs d ISO KONE xig égalmnt qu ils adhèrnt à son Cod d conduit fournissurs. Emprint carbon opérationnll d KONE 249 ktco 2, 2011 Combustibls pour l chauffag t ls procssus 5%, 13 ktco 2 Élctricité 13%, 32 ktco 2 Mobilité 43%, 107 ktco 2 Logistiqu 39%, 96 ktco 2

5 KONE fournit ds solutions innovants t éco-fficacs pour ascnsurs, scalators t ports automatiqus d immubl. Nous accompagnons nos clints à chaqu étap, d la concption jusqu à la modrnisation n passant par la fabrication, l installation t la maintnanc. KONE s fait un dvoir d aidr nos clints à gérr avc fluidité la circulation ds prsonns t ds marchandiss dans lurs immubls. Notr ngagmnt nvrs ls clints apparaît clairmnt dans touts ls solutions KONE. Cla fait d nous un partnair fiabl tout au long du cycl d vi d l immubl. Nous dépassons ls norms usulls dans notr sctur. Nous somms rapids, flxibls, t nous avons la réputation mérité d êtr ds pionnirs n matièr d tchnologi, grâc à ds innovations comm KONE MonoSpac, KONE MaxiSpac, t KONE InnoTrack. Vous pouvz voir cs innovations à l œuvr dans ds immubls d référnc n architctur, comm l Capital City à Moscou, l Hongqiao Transport Hub à Shanghai, l North LaSall à Chicago t la Tour First dans l quartir d affairs d La Défns à Paris. KONE mploi n moynn xprts motivés pour vous srvir au nivau mondial t local dans plus d 50 pays. KONE Corporation Ctt publication st rédigé à titr purmnt informatif. Nous nous résrvons l droit d modifir à tout momnt l dsign t ls spécifications ds produits. Aucun passag d ctt publication n put êtr intrprété comm un garanti ou un condition, ni xplicit ni implicit, concrnant qulqu produit qu c soit, son adéquation n vu d un usag particulir, son caractèr commrcialisabl, sa qualité ou la rprésntation ds clauss d tout contrat d achat qu c soit. Il s put qu l rndu ds coulurs diffèr légèrmnt ds coulurs rélls. KONE MonoSpac, KONE MiniSpac KONE EcoDisc, KONE Alta ont ds marqus déposés d KONE Corporation. Copyright 2012 KONE Corporation. KONE Bgium SA - Ru d Brtagn 24, 1200 Bruxlls - BE RPM Bruxlls 7532

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places)

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places) La résidnc «La Filostt» st un liu d vi accuilnt, sécurisant t raffiné. Résidnc pour Prsonns Agés Un équip d soignants attntifs t disponibls accompagn ls résidants. Un cuisin soigné t équilibré ravit l

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficience

Pionnier de l éco-efficience SOLUTIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnier de l éco-efficience Pionnier de l éco-efficience Face à l expansion des zones urbaines, à l accroissement des préoccupations environnementales et à la hausse des coûts

Plus en détail

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables!

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables! Charnt-Maritim Charnt-Maritim DOSSIER > PRESSE d l ntrpris 11-12 octobr 2016 La Rochll Espac Encan FRANCHISE ENTRÉE GRATUITE FORMATION EMPLOI Nouvau! Espac spécial Tourism Plus d infos sur www.-ntrpris.fr

Plus en détail

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment Conférnc IBPSA Franc-Arras-2014 Concption t validation d un captur d msurag d la tmpératur xtériur équivalnt d un paroi opaqu d un bâtimnt Rémi Bouchié* 1, Stéphani Drouinau 1, Charlott Abl 1, Jan-Robrt

Plus en détail

Témoignage d entreprise

Témoignage d entreprise 5 Témoignag d ntrpris Danil Ouaknin / APR2 APR2, ntrpris adapté* t spécialisé dans la gstion d fin d vi ds DEEE profssionnls, conjugu avc succès ls différnts factts du dévloppmnt durabl. Présntation d

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année Avant-propos Rmrcimnts C programm d étuds s adrss aux nsignants d la 2 anné du Français n immrsion t précis ls apprntissags du Français n immrsion pour ls élèvs à c nivau. Il fournit l information d bas

Plus en détail

de votre Centre de Gestion Agréé

de votre Centre de Gestion Agréé Trimstr 0 du Bâtimnt d votr Cntr d Gstion Agréé édito La Banqu publiqu d invstissmnt (BPIFRAE), a ouvrt ss ports n janvir 0 afin d rlancr la compétitivité ds ntrpriss françaiss t crér ds mplois. Présnt

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

Administration Réseau. Sébastien Dourlens IUT de Vélizy

Administration Réseau. Sébastien Dourlens IUT de Vélizy Administration Résau Sébastin Dourlns IUT d Vélizy Introduction z C cours va vous prmttr d comprndr ls srvics ou composants d votr architctur résau d un point d vu fonctionnl. 2 Ls srvics 2.1 2.2 2.3 2.4

Plus en détail

Certification Cahier des charges Etude d opportunité et création de CQP. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Etude d opportunité et création de CQP. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Etud d opportunité t création d CQP OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll du Négoc t prstations d srvics dans ls domains médico-tchniqus Appl à propositions

Plus en détail

Rapport annuel d activité sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets

Rapport annuel d activité sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets Rapport annul d activité sur l prix t la qualité du srvic public d élimination ds déchts Rapport annul d activité sur l prix t la qualité du srvic public d élimination ds déchts Sommair ÉDITOriAL SYDOM

Plus en détail

Préposée ou préposé aux renseignements

Préposée ou préposé aux renseignements Pag 1 sur 5 Préposé ou préposé aux rnsignmnts Numéro 24910RS93470001 Ministèr ou organism Fonction publiqu du Québc Région Touts ls régions Corps-class d'mplois 249.10 - Préposé aux rnsignmnts Catégori

Plus en détail

Numéro 10 I Décem. des Fêtes!

Numéro 10 I Décem. des Fêtes! br 2011 Numéro 10 I Décm diplômés Srvics aux s n o t i a h u o s Nous vous d o i r é p l b un agréa ds Fêts! Voux ds Fêts 2011 d José Arsnault Bonjour, Nous profitons d c momnt d fin d anné pour nous adrssr

Plus en détail

Accueil. Accueil. Accueil. Soirée d ouverture de l été. Accueil. Fermeture. Lundi 29 Juin. Mardi 30 Juin. Mercredi 1er Juillet.

Accueil. Accueil. Accueil. Soirée d ouverture de l été. Accueil. Fermeture. Lundi 29 Juin. Mardi 30 Juin. Mercredi 1er Juillet. Dat Activité Horair Prix Lundi 29 Juin Accuil Mardi 30 Juin Accuil Mrcrdi 1r Juillt Accuil Judi 02 Juillt Soiré d ouvrtur d l été 19h00-23h00 Vndrdi 03 Juillt Accuil Lundi 06 Juillt Coutur créativ Lundi

Plus en détail

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous

L entreprise est pour moi la suite logique de mes études. Nous accumulons des connaissances, nous JEU Témoignag L ntrpris st pour moi la suit logiqu d ms étuds. Nous accumulons ds connaissancs, nous apprnons un métir qui trouv nfin son application concrèt. L ntrpris, c st l ntré dans la vi activ, la

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

Le français intensif : introduction

Le français intensif : introduction L français intnsif : introduction http://www.utpjournals.prss/doi/pdf/10.3138/cmlr.60.3.251 - Tusday, Jun 28, 2016 1:14:05 PM - IP Addrss:178.63.86.160 Claud Grmain Joan Nttn En guis d introduction à c

Plus en détail

ATR : le cahier des charges

ATR : le cahier des charges ATR : l cahir ds chargs On ntnd par Tourism Rsponsabl, un tourism visant à : Encouragr l dévloppmnt d un tourism qualitatif pour un découvrt authntiqu ds régions d accuil t d lur cultur ; Villr à c qu

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

t Petits métiers - pêche à pied

t Petits métiers - pêche à pied FICHE D'AIDE A LA LOCALISATION DES ENJEU - CRITERES SOCIO-ECONOMIQUES Bassin vrsant n : Littoral 1. Thèm 2. Usags (ou srvics ou fonctionnalités) liés au thèm Agricultur Industri Enrgi Activités xtractivs

Plus en détail

L Orange et moi illustré

L Orange et moi illustré L i Commission Cntral d Arbitrag Crédit photo : Patric AÏM - Bénétau Cup 2006 L Orang t moi illustré Alain Jérôm BARTIER - Comité d Cours National Eric Stéphan COÏDAN - Jug National Christoph GAUMONT -

Plus en détail

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes.

LOI EXPONENTIELLE EXERCICES. La durée T, en minutes, d une conversation téléphonique suit une loi exponentielle de moyenne 4 minutes. EXERIES 3 La duré T, n minuts, d un convrsation téléphoniqu suit un loi xponntill d moynn 4 minuts. ) alculr P(T>5) ) alculr P( < T < 8). Pour un variabl T, xprimé n minuts, qui rprésnt un duré d vi t

Plus en détail

SAINT-ÉTIENNE ET SON TRAMWAY : L HISTOIRE D UNE RECONQUÊTE

SAINT-ÉTIENNE ET SON TRAMWAY : L HISTOIRE D UNE RECONQUÊTE SAINT-ÉTIENNE ET SON TRAMWAY : L HISTOIRE D UNE RECONQUÊTE LES PIONNIERS DU TRAMWAY STÉPHANOIS 1871-1916 L tramway st arrivé dans l paysag stéphanois à la fin du XIX siècl. C st l époqu d l xplosion industrill

Plus en détail

La Madeleine Mon quartier renaît

La Madeleine Mon quartier renaît Régi d quartir : rntré 2014 Maison ds solidarités Consil général d l Eur : printmps 2011 La Madlin Mon quartir rnaît Gstion ds déchts : 2008-2015 25 logmnts locatifs SAIEM AGIRE : mai 2014 Gymnas Maxim-Marchand

Plus en détail

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non!

RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'est non! Réunion Publiqu à Grnobl 29 sptmbr 2015 RÉFORME 2016 DU COLLÈGE Pourquoi, c'st non! avc Roland Hubrt, scrétair général du SNES 1/24 1. Introduction : Ls grands princips d la réform 2. Ctt réform n'améliorra

Plus en détail

AIDE ET SOINS À DOMICILE

AIDE ET SOINS À DOMICILE AIDE ET SOINS À DOMICILE L Aid au Maintin A Domicil offr un appui à tout prsonn nssitant ds t un assistanc. Tous nos sont rmboursés par l assuranc d bas A.M.A.D Vaud 021.711.41.22 079 694.27.36 sit wb:

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004 t évolution ds PEA bancairs au quatrièm trimstr Sur la bas ds résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

Atomic Absorption. Spectroscopy

Atomic Absorption. Spectroscopy Chimi Analytiqu Atomic Absorption Spctroscopy Crost Elliott - Frnandz Samul - Tissot Guillaum (Group 2) Univrsité d Gnèv, Scincs II 17 Janvir 29 Résumé L but du laboratoir consist dans un prmir tmps à

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003 t évolution ds PEA bancairs au duxièm trimstr 23 D après ls résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

Conception du Projet «Sid Power»

Conception du Projet «Sid Power» Concption du Projt «Sid Powr» Sid Powr st un projt porté par l group d scond santé social du lycé ph. Dlorm accompagnés d lur profssur Mm Brt ainsi qu d l infirmièr scolair Mm Dauois. Il fait référnc dans

Plus en détail

Cours 6 : Entrées-sorties

Cours 6 : Entrées-sorties Cours 6 : Entréssortis 1 Entréssortis logiqus ègls d convrsion Nivau TTL d 0 à 5 Volts Gabarit ds nivaux d un invrsur X Sortanc 5 V VoHmin VolMax 0 Vout Un soti command plusiurs ntrés Typ 10 n TTL t 100

Plus en détail

Application de Gestion des Congés de Formation Professionnelle Guide du Candidat

Application de Gestion des Congés de Formation Professionnelle Guide du Candidat Application d Gstion ds Congés d Formation Profssionnll Guid du Candidat I - GENERALITES Conditions d accès à l application d candidatur : Ctt application s adrss aux nsignants titulairs t non titulairs

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

PROJET COMPLÉMENTAIRE MAKING THE CHOICE OF LEARNING FRENCH (DÉCIDER D APPRENDRE LE FRANÇAIS) 2009-2010 - 2010-2011

PROJET COMPLÉMENTAIRE MAKING THE CHOICE OF LEARNING FRENCH (DÉCIDER D APPRENDRE LE FRANÇAIS) 2009-2010 - 2010-2011 PROJET COMPLÉMENTAIRE MAKING THE CHOICE OF LEARNING FRENCH (DÉCIDER D APPRENDRE LE FRANÇAIS) 2009-2010 - 2010-2011 Projt financé dans l cadr d l Entnt Canada - Nouvau-Brunswick rlativ à l nsignmnt n français

Plus en détail

Les ascenseurs KONE pour immeubles résidentiels

Les ascenseurs KONE pour immeubles résidentiels Les ascenseurs KONE pour immeubles résidentiels Votre partenaire de confiance pour les ascenseurs des immeubles résidentiels Avec plus de 100 ans d expérience dans le secteur des ascenseurs et des escaliers

Plus en détail

Appeler à l'aide, plus. quand on le fai O avec VIVAG! c'es. Votre ange gardien à portée de main! La montre du mieux vivre

Appeler à l'aide, plus. quand on le fai O avec VIVAG! c'es. Votre ange gardien à portée de main! La montre du mieux vivre Applr à l'aid, plus t u p n quand on, m ê m i o s r l fai O avc VIVAG! l b i s s o p t c's Votr ang gardin à porté d main! La montr du miux vivr Prévnir, aidr t sécurisr à DOMICILE Un montr avc un tchnologi

Plus en détail

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance Univrsité d Nic-Sophia Antipolis -L2 MASS - Probabilités Corrction fuill TD 3 : probabilités conditionnlls, indépndanc Exrcic Dans ct xrcic, nous supposons pour simplir qu ls yux d'un êtr humain sont soit

Plus en détail

Modèles de simulation en génétique quantitative et des populations

Modèles de simulation en génétique quantitative et des populations Modèls d simulation n génétiqu quantitativ t ds populations Apha Niango,Hélèn Muranty Léopoldo Sanchz Modèl d simulation n génétiqu Contxt Dans l procssus d amélioration, l éfcacité d la sélction dépnd

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

À LA UNE. Chiffres clés / édition 2014 ENTREPRISES entreprises/établissements en activité

À LA UNE. Chiffres clés / édition 2014 ENTREPRISES entreprises/établissements en activité À LA UNE Chiffrs clés / édition 2014 Dpuis 2008, la CCI d Morlaix publi ls chiffrs clés ds EPCI. La drnièr édition vint d paraîtr. Ell mt n avant ls principaux chiffrs sur Morlaix Communauté, la Communauté

Plus en détail

DEMANDE D EMPLOI. Robert Paquette Autobus et Fils inc. Date : 1. Emploi(s) postulé(s) Chauffeur scolaire. Laveur Mécanicien Autre : 2.

DEMANDE D EMPLOI. Robert Paquette Autobus et Fils inc. Date : 1. Emploi(s) postulé(s) Chauffeur scolaire. Laveur Mécanicien Autre : 2. DEMANDE D EMPLOI Dat : _ 1. Emploi(s) postulé(s) Chauffur scolair Chauffur d brlin Tmps plin Chauffur d vill Tmps partil Lavur Mécanicin Autr : 2. Idntification Nom : Prénom : _ Adrss : Dat d naissanc

Plus en détail

Holographie numérique dans l axe en éclairage divergent : application à la mesure tridimensionnelle de vitesse

Holographie numérique dans l axe en éclairage divergent : application à la mesure tridimensionnelle de vitesse Congrès Francophon d Tchniqus Lasr, CFTL 010, Vandouvr-lès-Nancy, 14 17 sptmbr 010 Holographi numériqu dans l ax n éclairag divrgnt : application à la msur tridimnsionnll d vitss Mokran MALEK 1, Danil

Plus en détail

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle

OK Evaluation finale. Clause entièrement mentionnée telle quelle Référntil pour ntrpriss d installation/concption d pomps à chalur voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris d

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 30 JUILLET 2008 DELIBERATION N CR-08/02.321 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Schéma régional pour la cultur t l patrimoin - Stratégi régional pour ls langus t culturs régionals - Programm régional

Plus en détail

BEAUFORT.COMmunication

BEAUFORT.COMmunication Baufor t.commu nica tion Baufort.communication Baufor t.commu nica tion Baufort.communication BEAUFORT.COMmunication Bulltin municipal n 3 - Novmbr 2010 Dans c numéro Edito du mair..............................................

Plus en détail

1. Droit de la concurrence

1. Droit de la concurrence Calndrir 2014 1. Droit d la concurrnc 1.1 Droit d la concurrnc t média 1.2 La procédur dvant l Autorité d la concurrnc 1.3 Ls politiqus tarifairs n droit d la concurrnc 1.4 Notification d concntrations

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine.

Au rayon «image et son» d'un grand magasin, un téléviseur et un lecteur de DVD sont en promotion pendant une semaine. EXERCICE 5 points Commun tous ls candidats Au rayon «imag t son» d'un grand magasin, un télévisur t un lctur d DVD sont n promotion pndant un smain. Un prsonn s présnt : T st l'évènmnt : «la prsonn achèt

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

En route vers une politique des transports intégrant les enjeux environnementaux

En route vers une politique des transports intégrant les enjeux environnementaux nsports a r t s d litiqu o p n u ntaux s r m v n n t o En rou x nvir u j n s tl intégran ECO REDEVANCE POIDS LOURDS En rout vrs un politiqu ds transports intégrant ls njux nvironnmntaux Dpuis plusiurs

Plus en détail

Microprogramme en bioéthique

Microprogramme en bioéthique SERVICE DE L'ADMISSION ET DU RECRUTEMENT Microprogramm n bioéthiqu ÉCOLE DE SANTÉ PUBLIQUE DÉPARTEMENT DE MÉDECINE SOCIALE ET PRÉVENTIVE Sommair t particularités NUMÉRO 2-495-6-0 Admission à l'automn Chminmnt

Plus en détail

RÉSIDENCE. Les Moulins MONTLAUR

RÉSIDENCE. Les Moulins MONTLAUR RÉSIDENCE Ls Moulins MONTLAUR MONTLAUR, VILLAGE AUTHENTIQUE AU CHARME BUCOLIQUE Eglis Saint-Lautir BIENVENUE EN TERRE LAURAGAISE Au Sud-Est d Toulous, à 6 km d Labèg, sur ls plains lauragaiss bordant l

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygièn t Sécurité HS 2 Lçon N 7 : Ls Acid, ls Bass t l ph Introduction La plupart ds boissons commrcialisés sont acids. Ls solutions d acid chlorhydriqu sont par aillurs très corrosivs. Par aillurs ls

Plus en détail

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Rénovation ds CQP d la branch OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll Commrc d détail d l horlogri-bijoutri Appl à propositions du 26 novmbr 2014-1 - 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013

Mathématiques Bac Blanc TES du jeudi 28 mars 2013 Mathématiqus Bac Blanc TES du judi 8 mars 03 (3 hurs) Ls calculatrics sont autorisés (mais aucun formulair prsonnl). La qualité d la rédaction, la clarté d la copi t la précision ds raisonnmnts ntrront

Plus en détail

SOLUTIONS DE MODERNISATION MODULAIRE POUR LES PORTES D ASCENSEUR. KONE ReNova

SOLUTIONS DE MODERNISATION MODULAIRE POUR LES PORTES D ASCENSEUR. KONE ReNova SOLUTIONS DE MODERNISATION MODULAIRE POUR LES PORTES D ASCENSEUR KONE ReNova Portes vitrées KONE ReNova Slim Pour un sentiment d espace et de modernité Les portes vitrées KONE ReNova Slim créent un sentiment

Plus en détail

S amuser au soleil en toute sécurité

S amuser au soleil en toute sécurité Santé publiqu Public Halth S amusr au solil n tout sécurité Rssourc pour curriculum sur la protction solair pour ls élèvs d la matrnll à la 4 anné Adaptation du programm SunSaf for th Early Yars avc la

Plus en détail

Appui aux entreprises

Appui aux entreprises Pourquoi crér sa structur à Hong Kong? Un asil d stabilité t d prospérité Systèm juridiqumnt basé sur la Common Law britanniqu 1 sur l indic Economic Frdom (2012) du Wall Strt Journal pour la 19 r anné

Plus en détail

À LA UNE entreprises et salariés ENTREPRISES entreprises/établissements en activité

À LA UNE entreprises et salariés ENTREPRISES entreprises/établissements en activité À LA UNE 1 000 ntrpriss t 11 100 salariés C'st l "poids économiqu" ds 84 zons d'activités (ZA) présnts sur l Pays d Morlaix*. Cs "pôls d'activités, qui accuillnt sulmnt 20 % ds ntrpriss n activité, concntrnt

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative 1 Ta b l d s m a t i è r s 1.0 INTRODUCTION................................ 3 1.1 L trritoir d application 3 2.0 PROBLÉMATIQUE D AMÉNAGEMENT.............. 4 2.1 Fonction résidntill 4 2.2 Fonction commrcial

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Grille-horaire de l enseignement primaire ordinaire organisé par la Communauté française.

Grille-horaire de l enseignement primaire ordinaire organisé par la Communauté française. CIRCULAIRE n 3646 DU 01/07/2011 OBJET : Grill-horair d l nsignmnt primair ordinair organisé par la Communauté français. Résaux : Communauté français Nivaux t srvics : Fondamntal (primair ordinair) Périod

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011

CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011 CIRCULAIRE N 3414 DU 14/01/2011 OBJET : Modalités d organisation d l nsignmnt scondair spécialisé n altrnanc. La collaboration t la coopération avc un CEFA Résaux : CF Nivaux t srvics : Scondair (Spéc)

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

COUVERTURES COUVERTURES AUTOMATIQUES

COUVERTURES COUVERTURES AUTOMATIQUES COUVRTURS COUVRTURS AUTOATQUS 8 Tarif 2012 COUVRTURS COUVRTURS AUTOATQUS AQUALUX possèd un unité d fabrication d couvrturs automatiqus très prformant. ntièrmnt automatisé, cll-ci prmt la réalisation complèt

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

le concert-bénéfice de l institut du cancer de montréal le 28 février 2014 à 20 h maison symphonique de montréal

le concert-bénéfice de l institut du cancer de montréal le 28 février 2014 à 20 h maison symphonique de montréal 7 édition l concrt-bénéfic d l institut du cancr d montréal l 28 févrir 2014 à 20 h maison symphoniqu d montréal Madam, Monsiur, L Concrt contr l Cancr st un occasion uniqu d assistr à un événmnt musical

Plus en détail

Couleur Effectif Grise 18 Blanche 7 Bleue 5 Rouge 2 32 (total)

Couleur Effectif Grise 18 Blanche 7 Bleue 5 Rouge 2 32 (total) I. Définir t rprésntr un séri statistiqu 1. Vocabulair Population La population st un nsmbl d prsonns ou d'objts, applés individus, sur lsquls port l étud statistiqu. Par xmpl, ls élèvs d la class d scond.

Plus en détail

Fiabilité. F(t) est la probabilité qu un dispositif prélevé au hasard dans la population considérée ait une défaillance avant l instant t.

Fiabilité. F(t) est la probabilité qu un dispositif prélevé au hasard dans la population considérée ait une défaillance avant l instant t. I Fiabilité d un matéril Fiabilité. Introduction La fiabilité st l étud d la duré d vi d un matéril. C chapitr étudi la variabl aléatoir qui à chaqu matéril, associ son tmps d bon fonctionnmnt. Son spéranc

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que :

11. Automates finis. Langages réguliers. Automates finis. Automate fini. Un automate fini A est la donnée d un quintuplet (S, Q, d, q 0, F) tel que : Langags régulirs Ls langags régulirs sont ls langags ls plus simpls. Ils sont néanmoins très utilisés n informatiqu.. utomats finis Ils sont obtnus à partir ds langags finis n ffctuant la frmtur par ls

Plus en détail

Type 245. Toupies à arbre inclinable

Type 245. Toupies à arbre inclinable Typ 245 Toupis à arbr inclinabl Toupis à arbr inclinabl Fiabilité garanti Dpuis plus d 50 ans, la marqu allmand Panhans garantit la grand solidité d ss machins-outils. Son succès st fondé sur ls collaboraturs

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Micromoturs élctrostatiqus Princip Ls systèms élctrostatiqus crént ds forcs par intraction d dux sourcs d champ élctriqu. Cs sourcs puvnt êtr ds conducturs chargés, portés à ds potntils élctriqus, ds matériaux

Plus en détail

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5

Vision et images -12,0-15,0-18,0-20,0-25,0-30,0-40,0-50,0 61,0 30,5 22,5 20,0 16,5 15,5 13,5 12,5 Séanc n 2 Vision t iags Exrcic n Rlation d conjugaison Un objt AB st placé dvant un lntill convrgnt d cntr optiqu O. L point A st situé sur l ax optiqu d la lntill. L iag A B st foré sur un écran. On donn

Plus en détail

Bienvenue dans notre LES. Sommaire

Bienvenue dans notre LES. Sommaire S volts Binvnu dans notr univrs Volt. Bsoin d nouvaux volts qu vous manœuvrrz d un simpl gst sur un télécommand? Assz d ls poncr t lasurr tous ls ans? Vous préférz l PVC? aluminium? Détndz vous t vnz découvrir

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

Lotentic. Système de garde-corps pour toiture-terrasse accessible et balcon. Garde-corps. Le design de l acier, les avantages de l aluminium

Lotentic. Système de garde-corps pour toiture-terrasse accessible et balcon. Garde-corps. Le design de l acier, les avantages de l aluminium Gard-corps Lotntic Systèm d gard-corps pour toitur-trrass accssibl t balcon L dsign d l acir, ls avantags d l aluminium Livraison sur msur, préassmblé, prêt à posr idés + aluminium = dani alu La pilosopi

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 3 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été adapté avc la prmission du ministèr d l'éducation

Plus en détail

.., signal (X(t),t R), ex: sinusoïde. .., tout signal est une somme de sinusoïdes. .., filtre passe-bas idéal et filtre à moyenne mobile

.., signal (X(t),t R), ex: sinusoïde. .., tout signal est une somme de sinusoïdes. .., filtre passe-bas idéal et filtre à moyenne mobile Information, Calcul t Communication Lçon 2.2: Echantillonnag d signaux (2èm parti) Information, Calcul t Communication O. Lévêqu Faculté Informatiqu t Communications Modul 2 : Information t Communication

Plus en détail

Bibliothèque Mazarine

Bibliothèque Mazarine Bibliothèqu Mazarin Collctions Histoir Srvics Histoir Ls origins d la Bibliothèqu Mazarin sont liés aux collctions prsonnlls du cardinal Juls Mazarin, principal ministr du roi d Franc d 1643 à 1661. Rassmblés

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS J AUVRAY Systèms lctroniqus LS OMPOSANTS ATIFS L TRANSISTOR IPOLAIR Il st constitué d 3 couchs d smi-conductur rspctivmnt N P t N (ou PNP).La couch cntral, la bas,st minc, sa largur doit êtr très infériur

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Chapitr 7 Fonction ponntill Sommair 7. Activités......................................................... 04 7.. Eponntill................................................... 04 7.. Qulqus propriétés d

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

LES ERREURS DE MESURE

LES ERREURS DE MESURE Chapitr 2 LES ERREURS DE MESURE OBJECTIFS Général Fair acquérir à l apprnant ls notions d rrur t d incrtitud. Spécifiqus Connaîtr ls différnts typs d rrurs t d incrtituds, ainsi qu lurs méthods d calcul.

Plus en détail

SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE. IYA Mohammed. Sodecoton, Cameroon

SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE. IYA Mohammed. Sodecoton, Cameroon SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE IYA Mohammd Sodcoton, Camroon 1 INTRODUCTION La smnc constitu un élémnt ssntil pour la réussit d la production cotonnièr

Plus en détail

SPA A200 2 PLACES, 2 POSITIONS. Combinez de 1 à 4 packs selon vos envies et vos besoins mm mm

SPA A200 2 PLACES, 2 POSITIONS. Combinez de 1 à 4 packs selon vos envies et vos besoins mm mm SPA A00 PLACES, POSITIONS Pour tous cux qui rêvnt d profitr d un spa n tout intimité, l spa A 00 st la répons idéal. Compact, il intégrra parfaitmnt votr sall d bain. Doté d dux positions d massag, vous

Plus en détail

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes

6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Principes 6.1! GÉRER LA DOCUMENTATION : Princips But : Résultats : Convnir ds documnts dont l'ntrpris va s dotr Not adrssé au prsonnl; ligns dirctrics sur la documntation Tâch confié au : Tmps total nécssair : Rprésntant

Plus en détail